« Une fessée pour Edwige Antier ? | Accueil | La garde à vue un enfer ? »

20 novembre 2009

Commentaires

Catherine JACOB@Gérard CHINETTI

@Gérard CHINETTI | 10 décembre 2009 à 13:55
"Mais vous avez bien vu la réaction de celui qui n'a de commun avec Louis XIV que sa petite taille (physique)."

"Louis XIV n'était pas grand, lit-on souvent. Il n'aurait mesuré qu'1m61, ce qui est faux. Il mesurait 1m82 (source Quid). L'erreur sur sa taille vient des dimensions d'une armure lui ayant été offerte par la République de Venise dont l'armurier avait commis une erreur de taille...! C'est donc à tort que l'on a déduit la taille du Roi des dimensions de la dite armure." Mais connaissant l'esprit légèrement retors des vénitiens, est-ce là réellement une erreur...

"La Grange Chancel (cité par le Quid et Jean-Christian Petitfils) précise que le roi mesure 5 pieds 8 pouces soit 1m84... Louis-le-Grand portait donc bien son nom!"
Cf.http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Louis_XIV_de_France

Ceci étant, ne comparons pas au monarque Louis le Quatorzième, ceux dont le nombre de centimètres les rapprocheraient davantage de cet empereur dont le Valet de Chambre écrit dans ses mémoires : "Sa taille était de cinq pieds deux pouces trois lignes", ce qui équivaut à 1 mètre 685 ainsi qu'à environ 13cm de moins que le premier.

Quant à la taille de nos contemporains, il se dit ceci : Taille réelle de Bush : 1,83 m ; Taille réelle d'Obama: 1m85 ; Taille réelle de Sarkozy : 1,65 m

Gérard CHINETTI

Il y a une méthode assez simple pour juger du comportement des hiérarques de l'état de fait dit "République française"

C'est de se poser la question "Que ferait le Roi de France?"

Au cas d'espèce, une lettre de cachet aurait envoyé Domenech méditer 2 ou 3 mois dans une quelconque bastille ; une autre lettre aurait intimé à la Fédération française d'organiser sans délai un match amical avec l'Irlande, au terme duquel, si la France avait dû être battue, elle aurait déclaré forfait pour la Coupe du Monde.

Mais vous avez bien vu la réaction de celui qui n'a de commun avec Louis XIV que sa petite taille (physique).

lila

Cher Mr Bilger,
Pour vous, avocat général, la preuve n'est-elle pas l'évidence ? Henry a commis une faute, vue par des milliers de spectateurs. Peu de gens en France ont été fiers de son geste. Même les plus grands sont partis tête baissée après ce match. Pour être honnête, je n'y connais rien en foot, et en faute, je ne sais qu'une chose, la main est interdite. Et là, il y avait main... Certains invoquent la main de Maradona. Pour moi, c'est comme si aujourd'hui, on disait de l'affaire Gregory qu'elle ne pouvait être d'actualité parce qu'il y a vingt ans, nous ne disposions pas des expertises ADN...
J'espère que la justice n'est pas à l'image du foot. Un accusé, dont la culpabilité est prouvée, doit être condamné. Sans preuve, il a droit comme toute personne à l'acquittement.
Bonne soirée Monsieur

Jiel

Si "Justice au singulier" est mon blog favori, "L'esprit public" du dimanche matin sur France Culture est une de mes émissions de radio préférées.
Et donc, ce matin, rebelote sur la main de Henry, avec pour moi des perspectives de réflexion insondables.
La semaine écoulée a permis d'écrire un gros dictionnaire des âneries, des lâchetés et des misérables faux-fuyants qu'on a pu proférer pour excuser un footballeur qui fait gagner son équipe sur une faute sans la reconnaître sur-le-champ. Mais ce matin, nous avions affaire au gratin (que le plus souvent j'apprécie) des intellectuels... qui avaient eu une semaine pour méditer. Un résumé s'impose:

1 la seule question qui vaille; "pourquoi T.Henry n'est-il pas allé trouver l'arbitre pour lui signaler qu'il avait touché le ballon avec la main ?" a été posée non pas par un mâle français du débat mais par Mme Wiegel, journaliste, femme et allemande. La réponse, avec la courtoisie française qui oblige à répondre à un invité un peu faible d'esprit que l'eau mouille effectivement, fût que bien sûr l'affaire s'arrêtait de suite ; réponse suivie du cri du cœur de JL. Bourlanges : "pour Henry c'était un suicide !" Verbatim garanti : le mot était bien : un suicide (financier sans doute, pour que l'émotion soit si grande ?=. Comme moi, beaucoup de mes amis pensent que cela aurait sauvé l'honneur de ce joueur et de l'équipe dont il était capitaine. Bigre, nous ne devons pas être assez chauvins ni assez "mecs" (vous savez: les mecs, les vrais, ceux qui en ont entre les jambes). Il y en a vraiment qui auraient dû passer plus de temps dans les vestiaires !

2 nous avons aussi entendu un exposé préalable très savant de D. Olivennes, qui pourtant, depuis quelques mois, remontait dans mon esprit la valeur du journal qu'il dirige : le Nouvel obs. D'abord, comme tout bon magistrat ou avocat ravi de voir le voleur courir et le volé consterné, il nous a fait un développement savant sur le fait que c'était l'honneur de l'état de droit que d'appliquer les règles (non, suivez !!! pas l'interdiction de toucher le ballon avec la main, les règles statutaires de la FIFA). Formidable retournement dialectique: après un long bla-bla sur les procédures qui doivent prévaloir si on est civilisé, c'est l'honneur du droit footballistique de faire que la triche ait le dernier mot. On élève les patrons d'hebdos de gauche chez les jésuites ?

3 Et puis ensuite, DO est revenu sur des conclusions fortes et qu'il faudrait graver dans le marbre. Il nous a parlé de l'"éthique de la tricherie au football". J'explique aux béotiens. Il y a au football un "certain degré de tricherie qui n'est pas considéré comme contraire au jeu à la loyale", et savez-vous, incultes, ce qui, dans la pensée de DO rend la triche au football acceptable ou non ? C'est son caractère "viril". Vous avez bien lu, l'exemple est le coup de boule de ZZ, ça, ça a de la gueule, c'est pas une trichouille de gonzesse !!! On revient au point n°1 ! M. Olivennes m'a ouvert là des horizons !
Bêtement, je suis arrivé à plus de soixante ans en pensant que la morale, au moins dans notre civilisation occidentale, était unique et applicable à tout, par exemple aux hommes et aux femmes... et le Nouvel obs m'apprend qu'elle est modulable ; j'écoute avec intérêt les débats qui traitent du caractère universel ou non de l'éthique et de la morale, je ne peux être indifférent aux débats sur le communautarisme en France et les problèmes posés par des différences d'appréciation morales; mais j'ignorais qu'il y avait aussi une morale du football, et d'ailleurs peut-être aussi une morale du sport ? Et quand j'y pense, la morale du cyclisme a l'air encore différente ? Et celle de la tauromachie. Mais alors, la morale du bridge ? et celle du poker ? et celle des files de cinéma ? Et si la morale était ce qui m'arrange au moment de parler sur France Culture ? Je n'y comprends plus rien !

Le projet de feuilleter le Nouvel obs à ma prochaine visite chez le dentiste est repassé en dessous de la pile.

Que faire, cher Philippe, lorsqu'on s'aperçoit que les intellos perdent la boule quand le ballon rond les transforme en footeux-avant-tout ?

watchard ddf

Impossible n'est pas français,
C'est vrai...

Impossible d'etre Français et honnete,
Impossible d'etre Français et moral,
Impossible d'etre Français sans tricher.

La culture du deshonneur en tout ce qu'elle touche, a toujours caractérisé la République de France dans les affaires politiques et financieres. Avec la Main du Diable, la lie teinte dorénavant le football français.

Puante sangsue tricolore,
Vautrée dans sa gluante bave,
La France reine de la honte démontre encore et encore,
Que de son glorieux passé, elle n'est que l'épave,

Epave economique,
Epave politique,
Epave footbalistique.

Mais chaque chose ayant une fin, meme le déclin de la France sportive peut aujourd'hui amorcer un nouvel essor si et seulement si elle pouvait se laver de sa boueuse tendance a tricher.

Dans le cas de France-Irlande, cela veut dire une seule et unique option : le refus catégorique de la France d'avancer plus haut dans le tournoi. En d'autres termes, que la France fasse savoir a la FIFA qu'elle décline de participer a la Coupe du Monde, et que ce désistement est en faveur de l'Irlande.

Plus qu'une question d'honneur sportif, c'est une question d'honneur patriotique.

Les Bleus ont perdu ce match, un point un trait, fin de la conversation.

Ils ont perdu par faiblesse en termes de football car ayant été malmenés depuis le début du tournoi, mais ils ont également perdu -- et c'est le point le plus important, par l'auto-disqualification de son équipe par un Thierry Henry sale jusqu'a la moelle.

Il est choquant que certains, Français ou non, defendent un geste aussi cataclysmique que sa main maudite. A ceux-ci, je pose les questions suivantes: s'il y avait eu éruption au stade, i.e. émeutes entre supporters Irlandais et Français, combien de morts y aurait-il eu ? Combien de parents emmenent-ils leur jeunes enfants au terrain ? Combien de femmes et de vieillards auraient-ils été en grand danger dans un tel cas ?

Les intenses passions que déchainent le football a grands enjeux on causé des milliers de morts en Europe par le passé, et pour des matches beaucoup moins importants que celui-ci.

Il faut appeler un chat un chat. L'ignoble et aveugle imprudence de Thierry Henry frise la folie. C'est un geste maudit, une bassesse d'une rare abomination.

Il est temps que les choses changent au football. La moribonde FIFA affiche sa croissante incompétence de façon chaque jour un peu plus ahurissante. C'est incroyable, sacrebleu !

La France veut-elle vraiment d'une "qualification" aussi nauséabonde que celle-ci ? Je crois fermement que non. Pourquoi la France de Patrick Battiston aurait-elle investi tant de décennies dans un football propre si elle n'avait cure de la haute élégance dans la victoire ou la défaite ?

Le viol par la FIFA en demi-finale d'España 1982 de cette grande France de Battiston, de Tresor, de Platini, de Giresse et de bien d'autres aurait du deja faire changer les choses. Pres de trente ans plus tard, il est triste de constater que la sauvagerie, soit physique avec Harald "Toni" Schumacher, soit morale avec Thierry "Titi" Henry, est toujours tolérée.

Alors a ceux qui jubilent de cette ignominie, il est bon de rappeler ce a quoi ressemble le football impur. Je vous propose de revisiter l'aggression de Schumacher sur Battiston: http://www.youtube.com/watch?v=3byTNRoxujo.

Ce n'est pas du football.

francis b.

Pour cette piètre performance, à titre de sanction, personnellement je mets carton rouge à l'équipe de France.
Pour leurs trois prochains événements, les trois premiers matchs cet été de la coupe du monde, j'éteindrai ma télé et vous engage à en faire autant !

m.mathurin

@Véronique Raffeneau,
"Vaincre dans le déshonneur est un poison de l'âme violent"
Le déshonneur est consommé jusqu'à la lie de la ciguë dont la France se désaltère.
Un non compétiteur toutefois respectueux de ceux qui transpirent autre chose que leur morgue et leur amour du pognon.

Pierre-Antoine

@Marie
"Car que trouve-t-on si on fouille un peu dans les coulisses de ce show médiatique ? (Le Monde)"

On ne peut trouver que ce qu'on cherche !
Et comme ceux qui cherchent veulent trouver ça, alors on le leur offre sur un plateau...

Cordialement

Pierre-Antoine

P.G.

1. Les joueurs de tennis rendent des points, en cas d'erreur d'arbitrage, pas toujours, mais souvent.
2. Morale relative : les Irlandais ont bénéficié d'un penalty injustifié lors d'un match précédent, qu'ils n'ont pas refusé (cf. le JDD).

Marie

Pour les naïfs du fair-play, encore ceci :

"le capitaine de l'équipe de France a, simplement, "fait le métier".

"Faire le métier", dans le milieu du foot, c'est faire une faute au milieu du terrain pour briser l'élan de l'équipe adverse, retenir un joueur par le maillot sur un corner pour l'empêcher de prendre un ballon de la tête, s'écrouler dans la surface pour obtenir un penalty ou encore susurrer des mots doux à l'oreille de son adversaire pour lui faire perdre ses nerfs et qu'il écope d'un carton.

Pourquoi s'échiner à invoquer le fameux esprit de fair-play et à vouloir parer de vertus un sport où les vices sont tolérés voire encouragés ? S'il faut trouver une utilité à l'"affaire Henry", c'est que cette main, vue par des millions de téléspectateurs, devrait rappeler à tous ceux qui ne veulent pas le voir, que le football, joyeux divertissement, a une face plus sombre. Car que trouve-t-on si on fouille un peu dans les coulisses de ce show médiatique ? Des histoires de dopage, de corruption de joueurs ou d'arbitres, de matches achetés, de transferts frauduleux, d'insultes racistes ou homophobes, de débordements de violence sur le terrain comme en tribune...

Le Monde

Quand on n'y connait rien en foot, au moins c'est plus reposant !

Marie @ Cactus

@Joe Cactus,

Dame Véronique avait bien raison en dupliquant "Pauvre Rutebeuf" :

"Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta
Les ramena !"

Quel plaisir de vous relire Enseigneur Cactus ! Vous tant absent... Grâce à une main ! Qui vous ramena....

"comment aurions-nous réagi si le scénario était inversé ? "

Si vous lisez sur ce blog, la, les vidéo(s) dont références furent données par mes soins, un peu plus haut, vous pourriez lire les aveux du gardien de but irlandais, qui reconnaît que leur sélection fut obtenue par de la triche, lors du match Géorgie/Irlande et que de retour chez eux, personne n'a beuglé... !

Ce que je regrette, c'est que la France ne soutient jamais son équipe, les Français préfèrent critiquer ses joueurs... Et ils contribuent au jeu de sape au profit des autres équipes étrangères... qui, elles, bien sûr ne trichent jamais... Pourtant on connaît la réputation par exemple des équipes italiennes !

TH est un monstre du foot français. Un "vestige" de la coupe du monde de foot de 1998. Il détient le record de buts marqués en sélection nationale devant Platini, il se trouve maintenant mis en condition pour cette future coupe à venir... Voulaient-ils qu'ils se retirent ? Cela a bien failli !

Si la France perd, au moment venu, on pourra ainsi dire : "C'est de la faute de TH !"

Joe Cactus

Revenir chez monsieur Bilger sur une main..... merci à Thierry alors ! (au fait, mon petit doigt _ le mis à l'index pas le funiculaire_ de me souffler qu'une Marie, Sainte de ces lieux d'avoir parlé de moi sur un autre de vos billets doux, j'y reviendrai)
"j'en ris encore" s'essouffle notre Raymond national, (l'international sera toujours son genre inhumain à notre coach mi-comique mi-cosmique)
nous sommes disqualifiés, c'est bien vrai !
et pour longtemps !!
qu'en pense Estelle, celle à qui il demanda une des deux mains après une défaite mémorable ?
comment aurions-nous réagi si le scénario était inversé ? (une main irlandaise fatale ; ils y avaient droit, non, eux qui ne déjouèrent jamais comme des pieds lors de ces deux matches)
que de questions sans réponse aucune !
Sissi !
(j'aime bien la nouvelle mouture de votre blog, monsieur Bilger !)

G.Dumez

Dura lex sed lex ! Aucune "disposition légale" de la Fifa ne prévoit que le match puisse être rejoué pour un simple fait de jeu, si cruel soit-il pour nos glorieux adversaires d'un soir !
Si la loi n'est pas bonne alors il faut la changer ou, pour le moins, donner au juge du jeu, les moyens d'exercer sa mission dans les meilleures conditions possibles : à quand la vidéo dans le football de haut niveau ?

Marie @ Oursivi

@Oursivi,

Merci pour vos aimables explications et votre aide à l'épreuve de rattrapage !

Comme je ne connais rien au foot, ce que vous aviez compris, je me demandais si une accumulation de fautes pouvait justifier celle non sifflée de TH que l'on ne voit pas, sans ralenti.

J'ai sollicité, avant votre réponse, aussi l'avis d'une personne que je connais qui travaille dans les diffusions. Elle m'a dit que l'arbitre ne pouvait rien voir de l'action là où il était placé.

Puis que TH était rentré à Barcelone et qu'il s'était fait siffler à son retour !

Merci encore à vous.

Catherine JACOB@Marie_tout_court

@ Marie @ Catherine Jacob | 22 novembre 2009 à 12:14
"je confirme les propos de Aïssa sur le trafic de graisse humaine au Pérou.[...]Je l'avais signalé également."

Oui, bon : Boursorama Banque! Citons cet extrait qui évitera de contribuer à alimenter une rumeur pernicieuse:
http://www.boursorama.com/pratique/actu/detail_actu_flash.phtml?num=b894fb2328fdffbbcaccddd3c3c8e191

"A ce jour, un seul meurtre est avéré: un homme de 27 ans enlevé mi-septembre dans la région de Huanuco, et dont des restes ont été retrouvés. Dix-sept litres de graisse d'origine humaine ont été saisis.

La police, s'appuyant surtout sur des aveux, a livré de nombreux détails sordides sur le sort des victimes décapitées, dépecées, la graisse extraite du thorax par suintement, à la chaleur de bougies. Cette macabre alchimie a été réalisée pendant 2-3 jours dans des maisons abandonnées ou isolées.

Les intermédiaires italiens soupçonnés "achetaient apparemment la graisse aux détenus, pour ensuite la vendre à des laboratoires européens", a souligné le juge.

Le prix pouvait atteindre 15.000 dollars le litre (10.000 euros), selon la police.

Le nombre de victimes est inconnu. Le leader présumé de la bande Hilario Cudena, 56 ans, en a mentionné "plusieurs" étalés sur plus de 30 ans.

Du coup, une soixantaine de disparitions survenues depuis plusieurs années dans la région paraissent suspectes à la police. Mais elle n'a retrouvé aucun autre des restes humain, "jetés dans des rivières ou des précipices", selon les suspects.

En outre, le général de police Eusebio Felix a appelé à prendre avec prudence les aveux de Cudena, jugé cynique et affabulateur par un expert psychologique.

"Mais nous avons trouvé des indices suffisants pour être quasiment sûrs à 100% que nous sommes en présence d'une affaire de +pishtacos+", a-t-il dit.

Ce terme, dérivé du quechua "coupé en lamelles", renvoie à la culture populaire andine. Le pishtaco, personnage sinistre qui a travers les âges a pris l'apparence de "l'étranger", du "non-indien", attaquait des femmes ou passagers isolés, pour les tuer, dépecer, et vendre leur graisse et tissus pour en faire des lubrifiants, des savons, des onguents ou des crèmes diverses.

L'incertitude entourant l'affaire a été nourrie par le scepticisme de plusieurs chirurgiens péruviens, cités dans la presse vendredi."

Hum, en dehors du meurtre avéré et en l'absence de l'identité du laboratoire ayant procédé à l'analyse de la graisse animale saisie permettant d'augurer de sa fiabilité, l'histoire me paraît fort sujette à caution et me parle davantage du côté du langage ( le pishtaco mentionné se retrouve également en japonais avec le ONI et le MARE_BITO, dans le cadre de sombres histoires de Vieilles ogresses, de montagne = monde des morts, de vieux sentiment de culpabilité à l'égard d'un cannibalisme rituel avéré à époque très ancienne - certains héritiers goûtent encore les cendres de l'incinération de façon rituelle avant de les jeter, par ex. à la mer, - et psychologique du rapport à la dépouille et à l'héritage.) que du côté du trafic.

Il paraîtrait donc davantage pertinent de demander à un expert ce qui cherche à se dire par là qui peut être divers, que de répandre des histoires à dormir debout d'où, tel un spectre menaçant se lèvent les images eidétiques d'un inconscient troublé!

oursivi@Marie@fouteux

Rédigé par: Marie aux footeux | 22 novembre 2009 à 12:57

Bon, c'est la dernière fois que je m'y colle, cette manie aussi que j'ai d'aller expliquer et ré expliquer aux cancres du fond ce qu'ils auraient dû comprendre seuls puisque c'est visible pour tous sur le tableau.

1.Sur le déroulement à vitesse normale, on ne voit rien du premier coup d'oeil quant aux faits mais on voit la réaction qu'ils engagent puisque le goal est de suite plus occupé à dénoncer la faute en une même synchro que les deux défenseurs les plus proches que de défendre, sûr qu'il est que tout le monde a dû voir ce qu'ont été peu à faire puisque étaient juste le nez dessus.

"Même le goal irlandais a reconnu ne pas avoir vu la main."

oui... bah voyons et la terre est plate aussi...

C'est tout l'inverse, c'est le premier à s'en émouvoir !

".. mais rien ne prouve qu'il (l'arbitre) a vu la main".

Mais on SAIT qu'ils ne l'ont pas vue, sinon ils l'auraient sifflée, ne bénéficiant ni de ralenti ni de témoignage hors intérêt (celui qui aurait été effectué contre "son intérêt" par un joueur français honnête), ils ne pouvaient se fier qu'à ce que le dixième de seconde leur a laissé entrevoir, quasi rien. Tous, à la même place nous nous serions fait avoir !

"montrer aux contestataires ses jambes ce qui, selon moi, par rapport à ce geste, démontrerait que l'arbitre faisait allusion à la faute faite sur Anelka..."

Encore une perle...! C'est bien entendu tout le contraire puisque un arbitre de ce niveau (il a fait un bon match et a été trompé par des cheaters, comme les juges et les flics le sont à longueur de journées) ne saurait avoir fait allusion à une erreur qu'il eut faite prétendant moral de la compenser quelques minutes plus loin...
Je ne sais avec assurance s'il avait tort ou non de siffler une faute sur N. Anelka mais s'il ne l'a pas fait c'est qu'il s'est vite persuadé de ce que devait faire.

Non, s'il montre une jambe c'est très probablement pour dire qu'il croit dur comme fer que c'est de la jambe que le contrôle qu'il a à peine vu du fait de l'angle et du masquage, a été effectué.

Je ne sais ce qui est le plus triste dans cette histoire, si c'est la rouerie minable (et ses encore plus vils propos hypocrites d'après match démentis par leur auteur deux jours plus loin) de ce milliardaire en short ou si ne seraient pas plutôt ces cohortes de propos imbéciles comme ceux soutenant Treiber (parce qu'on paie des impôts, parce qu'il y a des radars sur le bord des routes parce que l'on interdit aux ivrognes de prendre le volant, parce qu'il pleut les jours de pluie, que fait la police, ou juste par simple détestation de tout ce qui est officiel) qu'il faut toujours contredire avec vigilance si on ne veut pas voir le monde risquer de basculer dans l'absurde et la sottise.

Est un proverbe qui dit "qu'on doit préférer les voleurs aux imbéciles, parce que les voleurs se reposent, eux au moins."

AO

Valerie

Rédigé par Madame Catherine JACOB le 22 novembre 2009 à 08:42

Interessant votre commentaire pour rectifier cette pretendue horreur de graisse de Peruviens ; je me demande d'ou est sortie cette rumeur...encore un ragot invente pour discrediter l'homme occidental, soi-disant si preoccupe de sa personne qu'il ne questionnerait ni les ingredients de ces produits cosmetiques ni leurs provenances...

Valerie

Au fait que devient Patrick... peut-etre le cousin de TH ?

Marie aux footeux

Depuis ce matin, je me suis avalée les portions du match France-Irlande retransmises sur Youtube. La majorité montre uniquement la main de TH. Ce qui est plus simple pour expliquer une faute.

Alors, je pose une question à tous les footeux si l'un d'entre eux veut répondre ?

Monsieur Aïssa je me permets de vous contredire en ce qui concerne l'arbitrage. Car voilà ce que j'ai constaté :

1) Lorsque la vidéo est en vitesse normale, on aperçoit TH de dos, un joueur irlandais se positionne derrière lui et on ne voit rien de la main. Même le goal irlandais a reconnu ne pas avoir vu la main.

2) Si les journalistes laissaient voir plus en avant la vidéo, on s'aperçoit alors de ceci :

- après le but, l'arbitre va consulter son arbitre assistant qui a suivi l'action (cela se voit sur la vidéo), mais rien ne prouve qu'il a vu la main !

- le gardien irlandais, puis deux joueurs irlandais vont contester le but auprès de l'arbitre du jeu. On le voit accorder le but et montrer aux contestataires ses jambes ce qui, selon moi, par rapport à ce geste, démontrerait que l'arbitre faisait allusion à la faute faite sur Anelka... puis, peut-être sur un autre joueur français mis à terre... les deux positions de hors jeu... et peut-être encore autre chose, mais je n'ai pas regardé le match au complet.

Dans ces conditions, selon ma compréhension, il n'y a pas faute de TH, puisque l'arbitre montre ses jambes en même temps qu'il accorde le but à la France !


Quelqu'un aurait-il l'amabilité de me dire si mon analyse est recevable ou pas ? Puisqu'il est reconnu que l'arbitre est seul juge sur le terrain au moment de la rencontre.

Merci d'avance.

Sur Youtube :

http://www.youtube.com/watch?v=j0T1xPnJIyY
Faute sur Anelka

http://www.youtube.com/watch?v=6SpJkTwRJkg
YouTube - France 1-1 Eire but de Gallas/Henry

Marie

Pour les amateurs de foot, écoutez la version du gardien de but irlandais.


Souvenez-vous, Irlande-Géorgie - Infos - Vidéos

Marie @ Catherine Jacob

@ Catherine Jacob,

Votre précédent commentaire était destiné à Marie C.

Par ailleurs, je confirme les propos de Aïssa sur le trafic de graisse humaine au Pérou. Voir

tsr.ch - Info - Trafic de graisse humaine au Pérou démantelé

Je l'avais signalé également.

oursivi@jpl&Marie

Rédigé par: Francois F | 21 novembre 2009 à 20:54

Fort juste, mais compréhensible par si peu...

L'intelligence comme l'honnêteté ne paient pas, c'est leur drame, car utilisable par si peu.

Aïssa, oui, il y a du vrai dans votre tableau, TH qui vante de ces produits mousse au visage (pour cacher sa honte) au même tarif que celui qui le remercie de nous ridiculiser, ballon à la main.

AO

Catherine JACOB

@Aïssa - Complément :
Fiche signalétique de la baleine péruvienne à bec : http://baleines.etc.free.fr/fiches/FSbaleineabecduperou.htm

Ainsi que "Squelettes fossiles de baleines, dauphins, phoques, tortues, requins, pingouins, et même de paresseux qui nageaient dans les eaux côtières du Pérou il y a plusieurs millions d’années."
http://www.sciencesnaturelles.be/active/expeditions/desertwhales
Site d'un paléontologue du museum d'histoire naturelle de Belgique : Passionnant! On y apprend notamment que "Les biologistes moléculaires mettent en avant les hippopotames comme plus proches parents des cétacés… Affaire à suivre !" Et l'hippopotame n'est-il pas lui aussi une image symbolique de la mère!

Catherine JACOB

@Surcouf | 21 novembre 2009 à 11:48
"Les primes sont au total de 10 millions d'euros € nous dit-on, ce sont nos chômeurs et petits salariés qui vont être contents."

C'est certain et cela ne donnera en aucun cas à nos footballeurs l'image du petit personnage qui, hier, au détour d'une gondole du Cora, considérait avec attention la boîte de sardines dont il avait fait choix, une image d'où, le disputant à une timide modestie, se dégageait une dignité pensive telle que je me suis abstenue de proposer d'aider à remplir son panier cet homme qui ne demandait rien et pensait peut-être aussi au fait qu'une modeste boîte de sardines dont 100gr. contiennent : Calories 300 Kcal / Protéines 23 g / Glucides :0 g / Lipides 23 g, contre seulement 156 kcal/ proteines 21 g/ glucides 0 g/ lipides 8 g pour la même quantité de viande hachée (steak congelé picard) et contrairement à ce dernier ne demande pas à consommer d'énergie pour être préparées, sans compter que contrairement à la viande, les sardines sont riches en acides gras oméga-3 connus pour abaisser le niveau des triglycérides qui ralentissent la formation des plaques d'athérome. On trouvera de la sardine de Quiberon à partir de 2€50 la boîte de 50gr qui se consommeront plus facilement petit à petit que la même quantité de steak, par ex. sur une bonne tranche de pain complet, lui-même à 230 kCal aux 100gr.

carredas

Juste quelques mots pour constater la spirale de presque folie dans laquelle tournoient les internautes.
Il s'agit ici de foot, mais c'est très secondaire...
Ce qui compte, c'est de créer l'événement, de précéder l'événement, de s'enivrer à l'idée de peser sur les décisions, de jeter un coupable en pâture à la foule, de jouer les justiciers.
Ainsi donc, chacun peut se lâcher et intervenir sur n'importe quel sujet même s'il n'y connaît rien, surtout s'il n'y connaît rien, parler de honte et de déshonneur parce que l'équipe de France de foot fait un mauvais match et gagne malgré une grossière erreur d'arbitrage !

Qui sera le prochain cloué au pilori ?


Catherine JACOB

@Aïssa Lacheb-Boukachache | 21 novembre 2009 à 23:08
"Il est possible également que l'arbitrage fut corrompu et n'ait rien vu parce qu'il ne voulait rien voir, tout simplement; "

Quand le jockey du favori empêche son cheval de gagner, ce n'est pas le cheval qui est mis en examen!

"J'ai lu hier sans surprise qu'au Pérou on venait de démanteler un groupe d'assassins qui dépeçaient depuis plus de trente ans leurs victimes hommes, femmes, enfants pour les faire fondre et récupérer leurs graisses qu'ils vendaient ensuite notamment à des complices italiens qui eux, selon les enquêteurs, fournissaient de ce butin lipidique quelques sociétés de chez nous fabricant des cosmétiques … Ainsi vous madame, le rouge à lèvres que vous utilisez quotidiennement est peut-être constitué de cette graisse humaine prélevée du corps d'une femme ou d'un enfant péruvien qu'on aura égorgé pour que vous puissiez vous maquiller."

Mais ne dites pas de bêtises et ne confondez donc pas les péruviennes et les baleines, les petits péruviens et les bébés phoques! Voir §7 ci-dessous :

"La chasse à la baleine attire pour plusieurs raisons économiques récurrentes :
1_la nourriture (une baleine apporte une quantité importante de protéines et de graisse). La viande salée est consommée.
2_l'huile (chauffage, éclairage, cuisine). L'huile de cachalot sert à lubrifier les machines travaillant à grande vitesse et demandant des mécanismes de haute précision. L'huile de rorqual était utilisée pour éclairer les villes. Un rorqual bleu de 26 mètres produit 27 tonnes d'huile.
3_les os sont utilisés comme matériau.
4_les fanons sont utilisés grâce à leur résistance et à leur flexibilité jusqu'au XIXe siècle pour fabriquer des baleines de parapluie et des corsets.
5_le cuir est utilisée pour fabriquer des ceintures
6_les intestins séchés utilisés pour réaliser des cordages.
7_les produits cosmétiques dérivés.
8_les produits pharmaceutiques dérivés.
9_l'ambre gris fournit par le cachalot servait à fixer les parfums. On lui donnait aussi des vertus aphrodisiaques au XVIIe siècle.
10_le spermaceti est de l'huile extraite du crâne du cachalot et servait à fabriquer des bougies." Extrait copié-collé de Wikipédia

"La plupart des crèmes, fonds de teint, savons, rouges à lèvres et fards à paupières contiennent des graisses animales. Plus de 20 000 baleines sont tuées annuellement, leur graisse sert à la production de savons, produits cosmétiques et lubrifiants."

Imaginez un peu la quantité d'individus qu'il faudrait pour correspondre au tonnage de graisse fourni pa une seule baleine, même petite. Je crois qu'il faut arrêter avec le fantasme issu notamment du traitement infligé par les nazis de la seconde guerre mondiale à une partie des diverses populations qui ont alimenté leurs crématoires! Cf. "Production expérimentale de savon humain dans l'Allemagne nazie: Pendant la Seconde Guerre mondiale plusieurs scientifiques allemands du Troisième Reich tentèrent une production expérimentale de savon humain. La production en fut très limitée, et attestée de façon étayée seulement dans le cas de Rudolf Spanner. Aujourd'hui ce thème reste un sujet sensible."

Voir au besoin les horreurs décrites ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Production_exp%C3%A9rimentale_de_savon_humain_dans_l'Allemagne_nazie - ou encore : http://trone.forumpro.fr/histoire-f10/tanneries-de-peau-humaine-sous-la-revolution-francaise-t595.htm

jpledun

Bravo Surcouf !

Même ligne pour moi et depuis bien longtemps.

Quant á TH. Je ne suis pas spécialiste, juste spectateur con sentant (trop drôle).
Cela fait bien longtemps que je n'ai vu TH produire du beau jeu.

Je ne lui jette pas la pierre pour son geste mercredi dernier. Il profite du système. Mais á ce niveau lá, avec ce fric lá, c'est dégueu...

Aïssa Lacheb-Boukachache

Rapidement sur Edwige Antier … Manifestement le fait de ne pas fesser n'est pas probant … A moins que son mari et son fils aient été tous deux violemment fessés il y a longtemps par sa mère pour le premier et la ci-devant pédiatre députée pour le second … Auquel cas … Avec Raoult elle fait la paire celle-là à l'Assemblée, sans contredit …

«Nous sommes disqualifiés», écrivez-vous … Certainement pas! Il faut savoir gérer ses contradictions … La FIFA, instance suprême, s'est opposée formellement à l'aide à l'arbitrage en temps réel ou a posteriori par la vidéo au motif qu'on ne saurait policer même le sport et qu'il convient de laisser toujours à celui-ci (en l'occurrence le foot) sa part humaine d'aléa voire d'erreur voire encore de faute. Dont acte! Revenir sur ce match, ce serait se dédire et d'aucuns n'y songeraient ... L'arbitrage sur le terrain n'a rien vu, il n'a rien vu, point barre! S'il avait été plus proche du jeu au lieu de rêvasser à l'autre bout du terrain, il aurait vu et on n'en serait pas là … Le plus inquiétant en vérité, c'est ce niveau de jeu lamentable de l'équipe de France même pas digne de la ligue 1. Telle quelle, elle va se faire défoncer dès le premier tour l'an prochain en Afrique du sud … Là, le ridicule sera consommé jusque la lie mais les joueurs et l'entraîneur et le staff tout entier s'en moquent d'avance; ils auront quand même chacun pris quelques millions d'euros pour ces quelques prestations et on ne saurait leur donner tort de ramasser autant de fric pour s'amuser si distraitement … La main de Henry … Il est possible également que l'arbitrage fut corrompu et n'ait rien vu parce qu'il ne voulait rien voir, tout simplement; pour autant de fric gagné si vite sans risque aucun, d'autres risquent quelques années de prison (Cf le serbe Musulin et le fourgon du contribuable français … hum ...) ... Je me souviens Bernard Tapie alors président de l'OM; la finale européenne perdue au Portugal contre je ne sais plus quelle équipe … Il avait eu alors ce mot formidable «... maintenant je sais comment il faut faire pour gagner la coupe.». Et effectivement, la fois suivante l'OM gagnait la coupe d'Europe. On ne saura jamais -quel dommage- ce que Bernard a su de si efficient ce jour-là … Tout est là en vérité et de même qu'il ne faut jamais avouer comme l'a si bien dit le boucher Avinain avant qu'on lui coupe le cou, il ne faut pas être pris et éviter ainsi d'être interrogé, ce serait mieux … L'honnêteté morale ne paie pas; cela est mis en image par ce match de foot et si chacun en prend acte, il aura beaucoup compris du fonctionnement de nos sociétés. Dans tous les sens et à n'importe quel prix, faire du fric, voilà là grande leçon sociale actuelle et aucune profession de foi moralisatrice n'y fera rien. J'ai lu hier sans surprise qu'au Pérou on venait de démanteler un groupe d'assassins qui dépeçaient depuis plus de trente ans leurs victimes hommes, femmes, enfants pour les faire fondre et récupérer leurs graisses qu'ils vendaient ensuite notamment à des complices italiens qui eux, selon les enquêteurs, fournissaient de ce butin lipidique quelques sociétés de chez nous fabricant des cosmétiques … Ainsi vous madame, le rouge à lèvres que vous utilisez quotidiennement est peut-être constitué de cette graisse humaine prélevée du corps d'une femme ou d'un enfant péruvien qu'on aura égorgé pour que vous puissiez vous maquiller ou cette mousse à raser, messieurs, qui est la vôtre et que vante Thierry Henry pour quelques millions à la télé parce qu'il joue si bien au foot et que les règles légales et officielles sont pour lui!


Aïssa.

Ludovic

@J.P. Ledun,

Excusez-moi mais je ne comprends pas bien en quelle mesure mes propos vous permettent de me qualifier de "haineux".
J'observais simplement un hiatus, une discordance, entre la polémique franco-irlandaise ou irlando-française, comme vous voudrez, et le symbole que représente l'élection d'un Président de l'Union Européenne.
Au passage, ne trouvez-vous pas dommage qu'un match de foot ait éclipsé un tel événement ?

Surcouf

Rugby
France Samoa 43-5

Ça c'est du sport, surtout après la victoire sur les Springboks...

Tous les footeux du monde peuvent en prendre de la graine et surtout question supporters.

Pas besoin de 1500 CRS ou de gendarmes comme pour un match de championnat (OM-PSG).

Non, là les supporters sont mélangés car le rugby c'est la fête pas la guerre.
On sait applaudir le beau geste de l'équipe d'en face.

Francois F

Quelques remarques complementaires sur certains commentaires qui veulent excuser Henry et que je juge consternants:

1.L'excuse "Henry n'a pas été pris alors fichez-lui la paix."
Grossiere erreur! Effectivement Henry n a pas ete vu PAR L ARBITRE mais sa triche a ete vue par des millions de personnes et c est bien le probleme pour lui.Meme si il ne l a pas compris tout de suite il a en fait ete pris a tricher (et de quelle façon!) par le monde entier. De plus maintenant cette masse peut se manifester grace a internet: l opinion qui s exprime ne se resume plus comme avant a des journalistes comprehensifs et complaisants. Henry aurait du comprendre que tout ne se réduit pas a l 'arbitre et cela aurait du l amener a un tout autre comportement. J ai decrit plus haut 4 de ses fautes.

2.L'excuse "Il existe moults precédents injustes" .
Dans leur immense majorité,les élites sportives journalistiques et politiques defendent finalement Henry,de même que les supporteurs purs et durs , les vieux de la vieille qui en ont vu d autres. Ils sont tellement blasés qu ils sont incapables d examiner objectivement cette situation de triche.
Le raisonnement iteratif qui sous tend la plupart de leurs raisonnements est le suivant :
"N decisions injustes passees justifient cette (N+1)e decision injuste "
et ils en connaissent des decisions injustes ces grands pros du sport.
N en doutons pas,dans un futur proche,ils ajouteront sans vergogne l affaire Henry dans leurs arguments pour justifier qu on enterine une (N+2)e decision scandaleuse.
Et bien non! Ce schéma de raisonnement est tout simplement debile! Ils peuvent citer 1000 fois plus de decisions passees scandaleuses,ca ne justifiera en rien celle-la!
Transposons à la Justice comme certains le demandent ( Marie je crois) . Prenons le cas Patrick Dils par exemple, ce type de raisonnement donnerait alors ceci:
Patrick Dils est innocent et est en prison mais ce n est qu'un incident de Justice. Dans de multiples affaires dans le passé, des innocents ont ete en prison; citons l affaire A, l affaire B , l affaire C, l affaire D,l affaire E, toutes ces decisions elles aussi etaient injustes mais c'etaient aussi des incidents de Justice et il n y a pas eu de rejugement. En consequence, l injustice du cas Dils est reelle mais ce n est qu un incident de Justice banal comme le prouvent les multiples affaires rappelees a l instant, et BIEN QU'ELLE SE SOIT TROMPEE, LA JUSTICE A TRANCHE,il faut accepter sa sentence et ne pas rejuger !
Quelqu un ose-t-il trouver cette argumentation acceptable ?

3.L excuse : "Henry n a pas voulu tricher ,ce n est qu un reflexe."
Ayant joué un peu au foot moi aussi dans ma jeunesse, je peux temoigner que quand le ballon me frolait ou me touchait la main , j avais tendance par reflexe a l'ecarter
aussitot de la meme facon que quand on touche un objet tres chaud,on eloigne aussitot la main.
Si Henry joueur de foot professionnel doit avoir un reflexe de footballeur sain sur ce type d action,c'est bien evidemment celui d eloigner sa main du ballon apres la
premiere faute si le ballon l'a touchee par megarde. Or il fait exactement le contraire. Dans ces conditions,si reflexe il y a, c'est un reflexe de tricheur professionnel: En d autres termes ce type de geste est acquis par un joueur tellement habitué a tricher que c est devenu un reflexe pour lui!
Au lieu d'excuser Henry,l'argument du reflexe l enfonce un peu plus si il en etait besoin.

4.L excuse: "Ce n est pas grave,ce n est que du foot"
Certains aspects de cette affaire n ont rien a voir avec le foot.
Grace à cette tricherie éhontée, Henry comme ses comperes vont toucher INDUMENT plusieurs centaines de milliers d Euros chacun.
On parle de 800 000 euros pour Domenech par exemple.
Ca merite bien quelques interrogations critiques et quelques reprimandes severes non ? N'en deplaisent à ce Laurent Blanc au rire gras ou à ce Dhorasso au sourire finaud ?

SR

@ Pierre-Antoine

Tout le monde dans le sens toutes catégories socio-professionnelles. Je trouve toujours caricatural l'image de l'amateur de football: un homme machiste nécessairement débile sans culture agressif buveur de canettes de bières surendetté pour pavoiser dans son salon avec le dernier écran plat. C'est comme l'image du syndicalisme français: un homme aux cheveux gras attachés par un catogan, à l'hygiène douteuse en pull tricoté le Vieux Campeur qui vocifère des slogans inaudibles. Pour finir, la morale défendue par Philippe Bilger sur Revu et Corrigé ce soir ressemblait encore à la droite réactionnaire, et c'est bien dommage, car ce qu'il a dit relevait du bon sens.

Pierre-Antoine

@SR
" C'est un sport qui attire tout le monde,"

Tout le monde ? Vous pratiquez l'autodérision ou la méthode Coué ?
Sur 6,5 milliards d'habitants, combien sont fan de foot ? à peine 1%.
Rien qu'en France sur 60 millions de Français combien de supporters ? à peine 10%.
Dans un pays dit démocratique on se demande qui se soucie de démocratie pour attribuer des fonds communs à l'énorme majorité au bénéfice d'une faible minorité de privilégiés (je parle de l'élite du foot, joueurs et organisateurs confondus).

Moi j'en ai ras-le-bol qu'on prenne mon argent collecté par le fisc pour le bien commun et l'intérêt public, pour des jeux stupides qui ne servent qu'à donner un faux sentiment de "réussite" par champions interposés dont le shoot n'est pas forcément pour le ballon...

Cordialement

Pierre-Antoine

jpledun

Bas les masques !
Les haineux pathologiques de ce blog se démasquent.

Oui, oui, c'est bien de foot qu'ils essayent de parler…

"Parce que, dites-moi, quelles différences entre "Pas vu pas pris" des footballeurs millionnaires, la tentation du fils de son père"

"Rajoutons le non-lieu dans le procès AZF"
"Vivement 2012" (?)

"le jour même de l'élection du premier Président permanent de l'Union Européenne Herman Van Rompuy.
Tout un symbole."

"Je pense à celui de Julien Coupat qui s'annonce très embarrassant"

"Dans un pays socialiste tout simplement, où l'honneur, le travail et le mérite ont été remplacés par le vol, la triche et le cynisme."

"Quand on soutient l'ignominieuse politique d'Israël"

"légitimer le viol et la sodomie d'une gamine de 13 ans, pour défendre son ami Polanski."
"Cette histoire de jeu de main fait immanquablement penser à l'affaire Epad"
"Cul par dessus tête, nous sommes cul par dessus tête, ce pays semble se diluer dans de l'eau de vaisselle"


Mort de rire !

zen

Reste l'humour pour supporter ce monde sans valeur !
Deux des blagues qui circulent le plus sur l'internet après ce "match" :

"Quand la France gagne, Domenech demande la main d'Estelle, quand elle perd, il demande celle d'Henry" ;

"Main en l'Eire, c'est un hold-up !"

Marie

J'ai discuté et questionné un jeune passionné de foot, du cas TH, il m'a répondu : "il n'y a rien à en dire, cette main est "le fait de l'action !""

@ Pierre-Antoine,
Pierre-Antoine | 21 novembre 2009 à 14:18

"Le brave peuple est ainsi fait qu'il veut du pain et des jeux, même s'il est obligé de mettre l'argent du pain aux jeux..."

Vous avez parfaitement raison.

Au siècle dernier, afin de mieux fixer ses ouvriers mineurs, la Compagnie des Mines de Lens de l'époque, soucieuse de développer le sport dans sa région, fit construire par certains d'entre eux un stade pour le club de foot auquel fut donné le nom de Bollaert... comme leur furent construits : écoles, églises, logements...

SR

C'est un peu facile de résumer les fans de football à un peuple un peu bête qui se nourrit de pain et de jeux. C'est un sport qui attire tout le monde, et justement si on est passionné on ne peut pas accepter une victoire de ce type obtenue grossièrement. Sans ralenti aucun, on a pu observer depuis son fauteuil du salon le jeu de mains de Thierry Henry, le ralenti n'a fait qu'amplifier sa manoeuvre. Le public sera doublement sanctionné: supporter encore longtemps l'arrogance du sélectionneur Raymond Domenech et endurer en juin 2010 le désaveu d'une équipe qui n'a pas mérité sa qualification. En revanche l'équipe de France sera doublement gratifiée: Raymond Domenech va toucher plus de 800 000 €, les joueurs vont se partager plus de dix millions d'euros, tout ça pour s'être qualifié à la déloyale.

Pierre-Antoine

@tous les footeux,

Surtout ne changez rien aux règles du foot, ni vidéo ni aménagement du style réunion tripartite entre équipes et arbitrage... Non, non, surtout pas ! Laissons les décisions arbitrales dans l'arbitraire, les scores dans la polémique, le supporters dans le désir de revanche (vengeance?)... c'est ce qui fait vivre le foot !
Si vous assainissez le foot pour le rendre plus noble, plus pur, plus éthique, vous allez lui faire perdre son âme...
Ben oui, son âme noire risque de devenir blanche...
Et une âme blanche ne fait venir aucune pépètes dans l'escarcelle des Fédérations.

Il faut du noir, de la polémique, du flou, de l'injustice, des magouilles, des trucages en tous genres pour faire ouvrir la bourse de ce brave peuple et le détourner de l'essentiel...
Le brave peuple est ainsi fait qu'il veut du pain et des jeux, même s'il est obligé de mettre l'argent du pain aux jeux...

Cordialement

Pierre-Antoine

fleury

En fait la FIFA n'a fait qu'appliquer la règle au pied de la lettre, p. 24 de la version PDF en français :

Décisions de l’arbitre

Les décisions de l’arbitre sur des faits en relation avec le jeu sont sans appel,
y compris la validation d’un but et le résultat du match.
L’arbitre ne peut revenir sur une décision que s’il réalise que celle-ci n’est pas la
bonne ou, à sa discrétion, après avoir consulté un arbitre assistant ou le quatrième
officiel, le tout sous réserve que le jeu n’ait pas repris ou que le match
ne soit pas terminé.

ADDA Eric

Monsieur,
Dans cette affaire Henry, les seuls véritables responsables sont les instances internationales du football qui s'entêtent déraisonnablement à refuser l'introduction de la vidéo (au moins pour les actions de jeu se situant dans les surfaces de réparation). Cela fait pourtant 23 ans et la fameuse main de Dieu (!) de Maradona que ce sport s'est définitivement décrédibilisé.
Cordialement
Eric Adda

Surcouf

Je lis que le coach va toucher 826 000 €
Rien que ça c'est écœurant.
Combien va toucher Henry pour avoir sciemment triché ?

Les primes sont au total de 10 millions d'euros € nous dit-on, ce sont nos chômeurs et petits salariés qui vont être contents.

Il y a bien longtemps que le foot ne ressemble plus à ce jeu qu'on pratiquait, jeunes, dans les cours d'école ou dans les rues entre copains.

Déjà je n'aimais pas le foot mais là ces gens donnent de notre pays une image plus que déplorable.
Certains disent avoir honte mais je suis simplement en colère contre ces gens là.

Patrick Handicap expatrié

Déjà que les étrangers avaient une mauvaise image de la France, pays de la vantardise, de la mauvaise éducation, pays aux dirigeants imbus d'eux-mêmes, mal élevés, pays de la corruption, des passes droits... Il faut maintenant ajouter la triche à ceux que les étrangers considèrent comme des donneurs de leçons qu'ils devraient appliquer à eux-mêmes... Encore un petit effort et la France deviendra vite un pays de sauvages qui ne respecte déjà pas les accords internationaux qu'elle a signés (droit des enfants), contrevient aux règles internationales en matière de justice (garde à vue, prisons, droit de la défense, indépendance des magistrats...).

Marie

@J.A,
"Vous n'aimez pas le foot, mais vous le dites avec passion sur ce blog !"

Tout est relatif, je préfère le rugby, mais j'écoute.
Je sais que PB est un fan du PSG et que ce club s'est pris une banane contre l'OM !

J'ai même joué au foot, une fois, avec des jeunes, j'étais, je le reconnais, un peu plus svelte, sans connaître davantage les règles. Ils m'avaient placée comme.... goal !
Vous pouvez sourire, mais il n'y a pas eu but !
J'ai rien vu de l'action, on jouait dans le noir, et le seul ballon qui est arrivé, je n'ai même pas eu le temps d'avancer les mains, puisque je l'ai pris en pleine figure... La partie s'est arrêtée là.. !
Bref !

Je ne comprends pas cet acharnement sur TH. Quelqu'un l'écrivait fort bien, lorsque vous êtes dans l'action, rien ne prouve que TH a voulu tricher. Il courait... il a croisé le ballon... qui est envoyé avec une certaine force.... TH n'a pas mis le poing... on ne lui a pas attaché les bras et avant son action, je le redis, il y avait fautes, ce joueur fautif a un nom italien, qui ne furent pas sifflées.

S'il n'y avait pas eu ralenti, personne n'aurait rien vu... et il n'y aurait pas débat. D'autant que la vidéo n'est pas autorisée. Faut-il donner aux arbitres des lunettes à infrarouge ?
Cette partie de jeu fut pleine de fautes d'arbitrage... Est-ce la faute de TH


Il y a des règles qui déplaisent, j'en conviens, tout comme notre code pénal, mais imaginez le "m... " si l'on faisait rejouer ce match. Et puis, revenons en arrière :

"les Géorgiens se sont vus siffler un penalty contre eux dont tout le monde se demande encore pourquoi l'arbitre l'a sifflé..."

L'Irlande s'est trouvée ainsi qualifiée.

S'il fallait rejouer, alors commençons par faire rejouer Géorgie/Irlande, ensuite on verra !

Redonnons à la France sa chance dans la dernière coupe du monde qui lui fut volée... à elle aussi !
Si mes souvenirs sont exacts, les joueurs étaient dits mauvais également à cette époque !

On peut remonter ainsi jusqu'à où ???

Je crois bien, selon ce que j'entends, qu'il n'y a pas un match sans erreur d'arbitrage. Alors ce n'est plus un calendrier qu'il faudrait aux joueurs. Il y a, pour eux, les autres compétitions également qui s'intercalent...

Si on avait voulu déstabiliser TH, on ne s'y serait pas mieux pris. J'entends dire que les joueurs ne sont pas bons, mais quand il y a un but, celui qui marque ou permet de marquer, est descendu en flèche. C'est prometteur pour la suite...

Pourquoi les français devraient être les seuls à faire montre de fair-play ?

voici ce qui se lit ailleurs :

"S'il y a un pays où l'on a ricané en voyant ce qui s'était passé au Stade de France, c'est bien en Georgie. Lors des qualifications pour le Mondial 2010, alors qu'ils menaient à Croke Park, les Géorgiens se sont vus siffler un penalty contre eux dont tout le monde se demande encore pourquoi l'arbitre l'a sifflé, puisqu'il n'y avait pas faute et qu'en plus le joueur irlandais avait été signalé hors-jeu. Du côté des Irlandais, personne n'a alors bronché et l'égalisation a été bien utile dans la course au Mondial"

Regardez la vidéo suivante sur le site : "Foot 01 - Video de Foot - Video : Contre la Georgie, l'Irlande ..."


Alors.... ?

Catherine JACOB@Marie (2)

@Marie (suite)
J'ai failli oublier : Il lui reste toutefois la main de TH pour recadrer le ballon derrière le grillage. Ex. Outreau!!
Et peut-être aussi la langue du Basilic pour explorer les souterrains de la forteresse politique où malheureusement, comme chacun sait, la plupart du temps, ça discute ferme entre Titus et Vespasien à propos de ce qui « non olet », sent ou ne sent rien au moment où "Verba volant, scripta manent."!

Catherine JACOB@Marie

@Marie
" Et puis ce ne sera pas la première fois que cela arrive. Ca doit aussi arriver à la justice de ne pas voir des évidences !!! "

La Justice, comme l'amour, est aveugle par définition. Ce n'est donc pas un problème de récidive, c'est une question de nature!

Maintenant si non seulement les yeux bandés elle se préserve de l'apparence, mais encore si ses oreilles et son intuition censées lui tenir lieu de radar de vieille chouette discernant sa proie à dix centimètres sous terre lui font elles aussi défaut, l'empêchant, à l'image de la philosophie hégélienne de prendre son envol à la tombée de la nuit dans la grisaille des formes visuelles qui cèdent le pas à l'intime conception du réel, il ne lui sera pas donné de subsister longtemps avant que contre elle ne s'élève le tollé général de la saison nouvelle! Or donc, pourquoi n'en irait-il pas de même dans le cas du sacro-saint ballon rond. "空即是色/色即是空" : Quand on souffle dans le ballon au-delà des limites de tension supportable par son enveloppe matérielle, ça craint!

J.A

@Marie
Vous n'aimez pas le foot, mais vous le dites avec passion sur ce blog ! On y est tous ! Des pour, des contre ! Mais le foot, le foot rend fou ! La communication dans sa rapidité de nos jours, fait de l'arbitre un cocu ! par vidéo, médias et autres... Qui eux aussi entrent sur le terrain et inviteront bientôt les nationalismes avec leurs drapeaux ! La suite vous l'écrirez Marie... et j'aime mieux vous lire dans la fille de l'est, car à l'ouest rien de nouveau !
Cordialement.

Marie C.

Je m'étonne de tant d'histoires pour un match de foot. Il faut en relativiser l'intérêt. Et puis en respecter les règles.... si l'arbitre n'a pas vu la faute, il n'y a pas faute, il est seul juge ! Et puis ce ne sera pas la première fois que cela arrive. Ca doit aussi arriver à la justice de ne pas voir des évidences !!! C'est idem pour le foot.

Véronique Raffeneau

@ Guille (post du 20-11, 13h37)

"Alors non, je ne tomberai pas dans la bonne morale, et le fair-play donneur de leçons"

Bien que très peu impliquée dans ces histoires de foot, il me semble que le reproche principal du billet de PB s'adresse à la Fédération française.

Comment comprendre que ceux qui dirigent puissent s'abstenir d'observer tout sens de l'honneur et de la rectitude ?

Je peux comprendre que formellement le match soit gagné.

Le sujet est intéressant dans la mesure où il introduit un débat du type droit et morale.

D'un point de vue du droit ou de la règle formelle, la victoire française est acquise.

Mais que peut valoir une victoire que nous savons obtenue avec irrégularité et au prix d'une injustice faite à autrui ?

Des dirigeants qui valident le déshonneur enferment leur équipe dans la mésestime, le doute, le dégoût et la défiance de soi.

Leur rôle de dirigeants, quoi qu'il en coûte, est de porter les joueurs vers le haut, l'inaccessible à portée de vue. C'est de cette façon que des patrons, des vrais, confortent des réussites à venir.

Philippe trace très bien dans son billet cette stratégie du bas et du plus petit dénominateur commun adoptée par la FFF et relayée par la déclaration de Rama Yade.

Le miroir tendu aux joueurs et à leurs supporters, taillé aux seules dimensions et limites des dirigeants, renvoie aux joueurs - nous renvoie - une image de nous-mêmes désespérément petite et viciée. Celle de l'étriqué, du quelconque, du resquilleur et du banal.

On ne s'y prend pas autrement pour lier ensemble et paralyser les jambes de ceux auxquels il est demandé de gagner des 100 m.

Catherine JACOB

@Jiel
"si sur un parking vous accrochez l'aile d'une autre voiture, sera-ce de l'"élégance" de laisser votre carte de visite pour ne pas léser celui dont vous venez d'abîmer le véhicule?"

Personnellement, il m'est arrivé d'accrocher le rétroviseur d'un parent d'élève sur un parking, et d’avoir bêtement laissé ma carte pour cet ustensile a compté comme un accident m'a valu un malus équivalent à plusieurs rétroviseurs alors qu'on aurait pu s'arranger autrement qu'en passant par l'assureur.
En revanche, quand je me suis fait emboutir ma portière sur un autre parking, précisément à l'endroit où elle est renforcée (ce qui implique qu'il est compliqué de la faire débosseler sans frais), j’ai vainement cherché sous la voiture, derrière, à côté, j’ai soulevé les essuie-glaces, rien, pas l’ombre d’une petite carte de visite. Je vous avouerai donc que la prochaine fois j'aurai tendance à faire comme tout le monde!

Maintenant, s'économiser l'élégance de rejouer le match équivaudra à mon sens à un énorme malus dans l'esprit d'une bonne partie du public, y compris celui qui comme moi ne regarde pas les matchs mais lit les commentaires, alors que renouer avec l'élégance française et faire preuve d'un peu de classe aurait sans doute eu un impact très positif sur l'image de marque du pays donneur de leçons à tout le monde, en veux-tu en voilà, et ça aussi c'est des sous, même si ça ne profite pas directement à l'industrie du foot!

jmarcio

Bonsoir,

Je ne sais pas si l'on peut critiquer le geste de TH sur le coup... Il s'agit d'une action qui dure quelques secondes.

Sur ce qu'il a dit/fait après... je pense que c'était à son chef de prendre l'initiative.

Je pense que les initiatives auraient dû venir, d'abord de Domenech tout de suite après les faits ou, maintenant, de la part de la FFF. Rejouer le match me semble difficile (problèmes d'organisation), mais pourquoi pas ???

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : philippe.bilger@florimont.com
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS