Ma Photo

Dans les médias: internet

  • FigaroVox
    Chronique hebdomadaire
  • ma chaîne YouTube
    Entretien de 38 mn avec Alain Finkielkraut, diffusé le 14/11/2013 Entretien de 54 mn avec Maître Hervé Temime, diffusé le 22/11/2013 Entretien de 50 mn avec Robert Ménard, diffusé le 29/11/2013 Entretien de 45 mn avec Eric Zemmour, diffusé le 6/12/2013 Entretien de 52 mn avec Edwy Plenel, diffusé le 13/12/2013 Entretien de 50 mn avec Michel Erman, diffusé le 3/01/2014 Entretien de 40 mn avec Elisabeth Lévy, diffusé le 14/03/2014 Entretien de 50 mn avec Olivier Besancenot, diffusé le 18/04/2014 Entretien de 1h15 avec Henri Guaino, diffusé le 25/04/2014 Entretien de 53 mn avec Eric Naulleau, diffusé le 2/05/2014 Entretien de 52 mn avec Grégory Coupet, diffusé le 16/05/2014 Entretien de 50 mn avec Michel Field, diffusé le 23/05/2014 Entretien de 50 mn avec Xavier Bertrand, diffusé le 20/06/2014 Entretien de 58 mn avec Michel Onfray, diffusé le 16/09/2014

Dans les médias: radio & télévision

  • Europe 1
    Tous les dimanches de 12h45 à 13h, le parti pris de PB, avec JP Gené et Guy Roux, dans "Europe 1 Week-end", édition d'information de Patrick Roger.

Dans les médias: presse

  • Formation à l'Institut de la parole, 23 rue d'Anjou 75008 Paris
    Mardi 7 octobre, de 9h à 12h : "Comment s'exprimer en public ?" Renseignements et inscriptions sur philippe.bilger@wanadoo.fr ou 06 11 53 04 91
  • L'objectif de l'Institut de la Parole est de proposer des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique des personnalités et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense également des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations pratiques liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Elles peuvent être sollicitées la veille. Philippe Bilger, magistrat honoraire, Président-Fondateur de l'Institut de la Parole, propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires. Tél : 0611530491 ou philippe.bilger@wanadoo.fr

Mes liens favoris

Diffusion

  • Wikio
    Wikio - Top des blogs

Mentions légales

  • Directeur de la publication: Philippe Bilger
    SixApart sa 104 avenue du Président Kennedy 75116 PARIS
Blog powered by Typepad

« Une "cellule intelligence" ? | Accueil | Ivan Levaï est-il intouchable ? »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c86dd53ef01539298441c970b

Voici les sites qui parlent de Le pire puis le pire ? :

Commentaires

Suntzu

Rien de nouveau sous le soleil.

"Les révolutions n'ont généralement pour résultat qu'un déplacement de servitude".
(Gustave Le Bon)

sounas

Les Tunisiens, contrairement au Libyens, viennent d'offrir leur jeune République aux islamistes de Nahda sans garde-fou ni contre-pouvoir. Que signifie une assemblée constituante dans un pays musulman à 90% et de rite malikite à plus de 90% ? Avec une langue arabe comme outils de gouvernance, MM. Bourguiba et Ben Ali ont gommé par l’école et les médias tous les autres parler. Je me demande qui a recommandé cette constituante qui fera plonger le pays dans des pertes de temps et des concessions insensées. Au final deux courants qui sont maintenant distincts mais finiront par devenir un (les islamistes et les panarabistes) seront les grands vainqueurs. En Algérie, pour ne pas rendre de comptes sur le gaspillage, le népotisme et toutes les trahisons, Chadli et ses conseillers se sont empressés de légaliser les islamistes et par la suite de leur dérouler le tapis rouge (mosquées, système éducatif, assemblées communales). Résultat : une société renfermée sur elle, rétrograde et matérialiste. Le spirituel n'est qu'habillage et fond de commerce. Heureusement les Janviéristes, en arrêtant le processus morbide, ont poussé les islamistes à abattre toutes leurs cartes. Devinez ce qui était dedans : tueries, mensonges, corruptions (autoroute est/ouest) et lutte de pouvoir (déchirement entre leaders islamistes pour des strapontins de pouvoir) et étalement de leur richesse acquises par le truchement de marchés truqués, maintenant qu'ils gèrent des communes et siègent dans les commissions de marchés, sans parler de la défiguration des espaces urbains.
Amis tunisiens j'ai mal pour vous.

sophie.mnop

Laissons donc ces peuples voir le paradis à leur portée, nous avons le nôtre et nos propres idéaux. Il faut juste veiller à ce que chacun puisse, chez soi, vivre de la façon qui lui convient, sans interférence aucune venue de l'extérieur : "notre liberté s'arrête là où commence celle de notre voisin", ceci étant valable aussi bien pour nous français que pour les autres.

Nordine

Jane,

J'aime ce blog autant pour les billets de Philippe Bilger que pour les commentaires qui les accompagnent. Les deux sont parfois aussi inspirés qu'inspirants.
Normal qu'il arrive que des imbécilités soient soutenues. Ca n'enlève rien à la qualité du blog et à leurs auteurs qui sur d'autres sujets peuvent être vraiment intéressants.
Comme tout le monde, j'ai dû en écrire. Je revendique ma part de médiocrité. Personne n'est parfait: Dieu a bien créé les hommes.

calamity jane

Nordine,
lu et vu sous l'angle : la France blabla,
tu l'aimes blabla !
C'est exactement ce que je disais et
ces phrases prédigérées ne me concernent
pas ; j'avais employé le mot subtilité !

-Les imbécilités que vous lisez ici-
ce blog n'est peut-être pas à la hauteur
de vos recherches intellectuelles.

hameau dans les nuages

Ce brave homme vient aussi de rentrer en Tunisie...

http://www.tunisienumerique.com/2011/10/urgent-salah-karkar-le-fondateur-et-ex-dirigent-dennahdha-est-de-retour/

J'entends au loin la chanson joyeuse de liberté.

herman

Décidément, pas évident après beaucoup de temps à signer "Herman" de jongler sur deux signatures sans se planter.
Bravo encore Jean-Dominique, pour votre assiduité...

herman Kerhost

"Il ne savait pas que j'étais Satan dans ses propres murs"

Excellent ! Mort de rire ce matin avant de partir au boulot.

pierre-alain germond

Pour l'Occident, qu'est-ce qui est mieux : des pays sous dictature comme l'Iran du Shah, l'Irak de Saddam Hussein, l'Egypte de Moubarak, la Tunisie de Ben Ali, la Libye de Moammar Kadhafi , etc etc.

Ou les mêmes pays révolutionnés sous une autre dictature pas vraiment meilleure appelée charia ?

Nordine

@ calamity jane

"Nordine, calmez-vous, vous n'êtes que le
xième d'une suite de personnes venant
d'ailleurs que les Français ont reçues dans
leur pays ! La Tunisie est libérée, s'est
libérée, tant mieux pour le peuple mais
permettez-moi de vous dire que quarante
années sont insuffisantes pour connaître
toutes les subtilités d'un peuple fût-il
français... et encore en l'aimant."

Raté.
Je suis français, né en France, résidant en France.
A ce titre vous comprendrez que je ne peux pas vous accorder la permission de me dire "blabla... La France tu l'aimes ou blabla...."

Je n'ai aucun lien personnel avec la Tunisie. Comme vous je me félicite du tournant historique du pays libéré de la dictature de Ben Ali.
J'approuve votre appel au calme, mais voyez-vous, j'approche la quarantaine, donc voilà, les imbécilités que j'ai pu lire ici je les entends depuis que j'ai des oreilles et cet acouphène chronique finit par taper sur les nerfs.

calamity jane

Nordine, calmez-vous, vous n'êtes que le
xième d'une suite de personnes venant
d'ailleurs que les Français ont reçues dans
leur pays ! La Tunisie est libérée, s'est
libérée, tant mieux pour le peuple mais
permettez-moi de vous dire que quarante
années sont insuffisantes pour connaître
toutes les subtilités d'un peuple fût-il
français... et encore en l'aimant.

sylvain

J'ai lu ça :
"Le peuple a dit son mot en Tunisie : alors taisez-vous et écoutez notre chanson joyeuse de liberté plutôt que nous gonfler avec vos orchestres classiques ennuyeux."
..........................

Quelle belle chanson ! MDR !

C'est le muezzin qui a gagné au casting de l'émission de "La nouvelle star" tunisienne ???

Vous pourriez aussi comme pour Lourdes et sa basilique , faire des minis minarets musicaux qui diffuseraient des appels à la prière, ça relancerait le tourisme !

Ne me remerciez pas, c'est de bon coeur.

AOursi

C'est bien ce que j'écrivais dans mon commentaire d'hier, pas de quoi chouetter un fat ou fouetter une charia, ce genre d'homme inspire plutôt confiance

http://www.lemonde.fr/tunisie/article/2011/10/28/les-priorites-politiques-du-nouvel-homme-fort-de-tunisie_1595530_1466522.html#ens_id=1585247

Quant aux Tunisiens qui nous donnent ici des leçons, nous ne les retenons pas, ils ont un paradis à bâtir... chez eux.

AO

minari

Merci pour votre "lumière" grand prêtre mais gardez-la ainsi que vos croyances.

J’espère que les Tunisiens, les Libyens et les Egyptiens pourront revenir au Coran avec la compréhension du prophète et de ses compagnons.

Je le souhaite également pour le monde entier car selon le Coran, il faut souhaiter aux autres ce que l'on souhaite pour soi.

J’espère que leurs dirigeants seront à la hauteur de cette immense responsabilité à laquelle selon moi ils n'auraient jamais dû prétendre car on ne donne pas le pouvoir à celui qui le demande.

AOursi

Rédigé par : Nordine | 28 octobre 2011 à 01:15

Vous nous prouvez en effet qu'il y a bien un monde judéo-chrétien d'un côté et un monde arabe de l'autre... et que c'est le second qui mendie depuis des décennies le droit de venir s'installer chez celui qu'il se vante d'avoir dégagé...

C'est vrai que la comparaison des deux Etats d'avancement vous ridiculise si bas que vous avez tout intérêt à vous insinuer pour diluer votre médiocrité de ce sournois mélange.

Quelques-uns ne sont guère dupes...

AO

Nordine

@Franck Boizard

Les débats hypocrites sur l'Islam, le voile, la burqa, les arabes, l'immigration blablabla, ça fait quarante ans que ça dure... j'en ai un peu soupé aussi merci.

oursivi

Rédigé par : Adel Tounsi | 28 octobre 2011 à 10:02

Ca c'est gracieux, devriez prendre garde qu'on ne vous "dégage" d'ici peu d'années, comme vous dites, comme vous vantez de l'avoir fait... ça ne serait pas difficile.

AO

Adel Tounsi

Non mais vous vous croyez où ?
La Tunisie est libre et souveraine depuis 1956, je vous signale. On vous a dégagés, je vous signale !!!
De même en 2011, au moment où vous souhaitiez approvisionner votre pion Ben Ali en armes de répression, nous l'avons fait fuir, alors je vous en prie, votre blague sur les droits de l'homme gardez-la pour vous.
Le peuple a dit son mot en Tunisie : alors taisez-vous et écoutez notre chanson joyeuse de liberté plutôt que nous gonfler avec vos orchestres classiques ennuyeux.

Franck Boizard

Pour ma part, j'ai un principe simple : je suis souverainiste.

Aller emmerder les autres chez eux, c'est une erreur, y compris la colonisation, le messianisme mondialiste et l'humanitaire (très cousins). Réciproquement, quand les autres viennent m'emmerder chez moi, j'ai le droit de me défendre.

Les Libyens, les Tunisiens, les Egyptiens étaient gouvernés par de méchants dictateurs ? C'est peut-être dommage pour eux, mais ce n'est pas notre problème.

Franck Boizard

La remarque de JDR reprise bêtement par Nordine (la reductio ad hitlerum, on en a déjà eu notre dose, merci) est intéressante.

Des connaisseurs de l'islam estiment que l'islamisme est une réaction de défense face à la mondialisation consumériste et à la féminisation qui l'accompagne. L'islamisme serait, à long terme, un aveu de faiblesse.

Mais à long terme, nous serons tous morts et l'islamisme est aujourd'hui une menace.

Véronique Raffeneau

Ce qui est aujourd'hui observable est le changement de ton des responsables et commentateurs français tempérant leurs premières réactions de victoire et de "libération" de la Libye.

Je pense en tout premier lieu à Bernard-Henri Lévy dans Le Point, lequel a enfin pris conscience qu'il ne pourra pas tenir sérieusement et de façon crédible son discours initial exprimé sur Europe 1 se résumant à dire que bon, tous comptes faits, Kadhafi l'avait bien cherché.

J'ai réécouté le C dans l'air du 20 octobre où l'impassibilité des invités à l'image de celle de BHL face à la séquence ignominieuse de la fin de Kadhafi - dont les images terrifiantes tournaient alors en boucle - est proprement ahurissante.

Je ne peux pas m'empêcher de comprendre ces images si complaisamment relayées comme une façon pour le CNT de dire à l'OTAN et aux occidentaux engagés en Libye de quelle manière nous sommes... alliés.

Merci Philippe pour ce second billet face à cette ignominie qui restera, qu'on le veuille ou non, comme l'image fondatrice de la Libye "libérée", celle qui balaie d’un coup d’un seul toutes les autres.

J'aurais souhaité la même fermeté dans les mots, une semblable manifestation de dégoût et une claire condamnation de la part des responsables politiques français et des intellectuels grands supporteurs du CNT.

Quant à la charia décrétée si précipitamment et en l'absence de la plus petite traduction de démocratie par l'ancien ministre de la Justice de Kadhafi, je pense que c'est aussi pour le CNT une manière de dire sans ambiguïté aux occidentaux la vraie couleur de notre alliance.

Nordine

@ Jean-Dominique Reffait

"C'est paradoxal, car plus matérialiste qu'un arabe, c'est difficile à imaginer : ils sont pour la plupart accrocs à la consommation, au paraître, à la détention de biens."

Il y a bien évidemment une coquille dans votre intervention. Il s'agissait de lire "juif" en lieu et place de "arabe".
Mais je pense que chaque lecteur aura rectifié de lui-même.

Nordine

@Jean-Dominique

Vous êtes allé dans un restaurant chinois halal. Conclusion tous les musulmans sont naïfs donc inoffensifs.
Wahou ! Démonstration imparable en effet. Quand je pense à tous ces chercheurs, ces anthropologues, ces linguistes, ces sociologues qui après des années de travaux restent encore perdus dans un tourbillon d'incertitudes... La réponse était juste là, à quelques kilomètres, sous leur yeux pour ainsi dire: le restaurant chinois halal de Vitry-sur-Seine.

N'hésitez pas à narrer vos prochaines sorties gastronomiques, j'ai hâte d'en savoir plus sur les mystères du genre humain.

Libérus

@ xc
« La thèse selon laquelle Kadhafi aurait été "liquidé" pour l'empêcher de parler me laisse sceptique.
S'il est vrai qu'il détenait des secrets, ceux-ci n'étaient assurément pas de nature à faire tomber des têtes. »

Pour que la justice internationale fonctionne, il faut que les accusés se comportent comme de bons clients. Le procès des khmers rouges est en train de tourner en capilotade. Le procès de Milosevic a mal tourné. Celui de Karadzic patine depuis trois ans. Le seul procès qui a donné quelques résultats est celui des génocidaires rwandais devant le tribunal d’Arusha : ce sont de bons clients, parce que les bons Pères leur ont inculqué la notion de repentance.

Un procès de Kadhafi devant la CPI aurait tourné à la farce. Même Maître Badinter n’a pas protesté contre la peine de mort appliquée à icelui.

hameau dans les nuages

@Jean-Dominique

Je comprends votre point de vue.

Mais imaginez, alors que l'on parle d'enseigner l'arabe dans les écoles françaises, qu'un homme ou une femme politique ose parler de pollution de la langue de Molière... l'immense tollé de la classe politique hypocrite toutes tendances confondues, la fatwa lancée contre l'auteur de ce sacrilège, le discours sur la bête immonde rappelant "les heures les plus sombres de notre histoire"... patati patata.........

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.