« Pourquoi un président doit-il être cultivé ? | Accueil | Merah le bol ! »

26 mars 2012

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c86dd53ef01630349ee6b970d

Voici les sites qui parlent de Guaino résiste, Bernadette Chirac plonge :

Commentaires

Herman Kerhost

Un texte à lire absolument et qui devrait intéresser tout le monde ici:

http://jeanzin.fr/index.php?post/2012/03/29/Comment-peut-on-etre-de-droite

oursivi

Rédigé par : sbriglia @ achtungbaby | 28 mars 2012 à 17:45

sbrig, à mon inhumble avis, parmi ses appétences, figure U2 mais pas you too.

Mignons, les Bono beaux.

AO

stéphane

Bernadette revient bien timidement sur ses propos. Il est vrai que c'était dans son intérêt que F. Hollande reste à la tête du Conseil Général de Corrèze, tant il y a des alliances de circonstances qu'on ne refuse pas. Une question se pose cependant, Jacques (Chirac) ira-t-il voter au second tour ou fera-t-il comme Cécilia en 2007 ?

achtungbaby

@ sbriglia

- Votre appréciation de mon pseudo fleure bon l'a priori. Mais si vos conclusions à deux sous sont de nature à vous rassurer, tant mieux, ça ne fait de mal à personne, et en tous cas pas à la taille de mon cerveau comparativement à celle du vôtre (ah le bel argument...).

- je ne parle pas de la pensée bilgérienne, comme vous semblez le croire, je parle du style bilgérien. Que je trouve souvent lourd et narcissique.

Chacun ses goûts, je ne vous empêche pas d'avoir les vôtres, respectez ceux des autres.

Enfin, désolé d'avoir osé critiquer votre Grand Maître à (pré) penser.

sbriglia @ achtungbaby

Il est vrai que sous un pseudo qui fleure bon son adepte de tuning, de western spaghetti ou de jeux vidéos, l'arbitre des élégances que vous êtes sans doute pourrait peut-être nous apprendre l'art et la manière d'écrire droit tout en se regardant dans le miroir... à moins que trop de culturisme devant la glace n'ait inversé à cet effet votre cerveau ?

Quand il m'arrive de ne pas tout saisir de la pensée bilgérienne, je relis Lacan ou zenblabla... après c'est bien plus facile ; essayez, mais attention petit(e) : avec modération !

Alex paulista

@ Frank THOMAS

Je ne suis pas d'accord avec vous. Le soutien de Jacques Chirac était beaucoup plus révélateur que celui de son épouse. Révélateur sur ses inclinations personnelles, sur son état de santé...

Alors que Bernadette ne nous dit rien ou pas grand-chose. Elle y avait une certaine tenue de part et d'autre entre elle et François Hollande.
On voit aujourd'hui de quelle côté était la classe.


@ Achille

Je vous ai mis un lien vers mon Fouquet´s à moi. Le dimanche midi, corvina na telha.

stéphane

Sarkozy a toujours voulu être Premier ministre, il s'est donc fait élire président pour pouvoir se nommer Premier ministre. Personne ne relève cela ; il a même pris la Résidence de la Lanterne, là encore, tout ceci a paru normal. Effectivement, maintenant qu'il a exercé les fonctions de Premier ministre, il peut légitimement être candidat à la présidence de la République. Avec une expérience que F. Hollande n'a pas, reconnaissons-le. Après l'avoir vu en héritier de Mitterrand, de Giscard (dans la défaite) de Chaban-Delmas, n'est-il finalement pas l'héritier de Pompidou, Premier ministre qui a trahi puis qui est devenu président ? Et une cohabitation Sarkozy-Hollande, comme à Toulouse, dans un sens ou dans l'autre, ça aurait de la gueule. Pas vrai Angela ?

boris

@ sbriglia

Au temps pour moi, c'est inexcusable.
Ceci étant, c'est peut-être le sens étymologique : la forme choderon est attestée pour chauderon. En tout cas, la métaphore du chaudron est utilisée par Rimbaud pour désigner le soleil (à propos, il est vrai, de l'ultrabigot Louis Veuillot, honni soit qui mal y pense)... Et une des filles du feu de Nerval surveille un chaudron, sans doute alchimique. J'espère seulement que le creuset mystique de Bernadette est capable d'opérer la transmutation du Sarkozy en de Gaulle... Ca pourrait être utile.

achtungbaby

A votre échelle (petite) vous vous laissez également aller à des commentaires aussi vains et fielleux que ceux de Mme Chirac.
Et puis de façon générale, à la lecture de vos différents billets, je vous conseillerais de retirer le miroir devant lequel vous vous admirez lorsque que vous rédigez. Vous y gagneriez vraiment en sobriété dans le style et vos lecteurs en confort à votre lecture.

stéphane

Cher Philippe Bilger,

Comme pourrait dire Jacques Chirac, vous êtes "le meilleur d'entre nous", et Bernadette de rajouter "Heureusement qu'on vous a". Même s'il s'agissait de deux personnages différents.
Tous ceux qui qui s'affichent résistants après la bataille (sarkozienne) ne sont rien comparés à cette liberté de vous lire que nous savourons chaque jour. Souhaitons que d'ici les élections, les pannes informatiques ne se succèdent pas et que vous saurez rester prudent. Je rajouterais qu'il serait également bien de dénoncer dans un billet que Sarkozy ne répond jamais aux questions (même si ce n'est pas le seul). Ex, "Kadhafi aurait financé votre campagne ?" réponse "S'il l'a financée, je n'ai pas été reconnaissant". Est-ce un aveu ou non ? Effectivement si K a financé, S n'a pas été reconnaissant ; rien de nouveau. Qu'en pense le juriste ?

oursivi@IFsansKipling

Rédigé par : Ivana Fulli | 28 mars 2012 à 06:57

Ne sont à mes yeux que les femmes de 30 ans ; le reste n'est que billevesée.

"... je ne brave les foudres de M Bilger"
IF

Oh, il n'a guère de foudre... sans pourtant dire que Philippe n'est pas un foudre de guerre, il a encore l'esprit vif, la plume facile et le poil soyeux.

AO

Claude L

Guaino résiste, normal, Guaino résiste à tout.
Petite démonstration avec Emmanuel Todd et Ruth Elkrief dans le rôle de la journaliste neu-neu.

http://bcove.me/lq6yuydr

Ivana Fulli

Slimane,

Mary Preud'homme se rengorgeait fièrement ici de vous "avoir démasqué" faute de pouvoir rester "les bras ballants avec deux commissaires de police dans sa famille"...

Depuis, tous les racistes d'ici le savent que vous êtes français.

Savez-vous à quoi on reconnaît les imbéciles parmi eux, cher Slimane ?

Au fait de vous obliger à répéter que vous êtes français.

Herman Kerhost

Bernadette a décidé de soutenir NS, pourquoi pas ? Tout comme Laeticia Smet, elle ne supporte pas ces socialos qui entendent briser le rêve du "travailler plus etc..." et par voix de conséquence de fabriquer des fainéants de chômeurs, alors...
Non, moi c'est Tillinac il y a une quinzaine qui m'a vraiment répugné sur RTL en soutenant que le soutien de BC prouvait aux nigauds que son mari blaguait lorsqu'il dit vouloir voter pour Hollande et que sa détestation de Sarko était une fabrication médiatique.
"Il a toujours soutenu NS"... quelle bonne blague ! On espère pour le grand Jacques que c'est son amitié avec Tillinac qui fut une fabrication médiatique.

Achille

@ Alex paulista

Ah bon et cette réunion elle se ferait au Fouquet’s ou chez Laurent ?

Vu la qualité des convives je l’imagine mal chez « Gègène » à Joinville-le-Pont…

Ivana Fulli

Rédigé par : Lucterius | 27 mars 2012 à 08:35

///Sarkozy sera lui aussi dans l'impossibilité de les prendre tant son image est dorénavant dégradée. Voilà ce qui devrait nous préoccuper. Et pas des questions de personnes.///

Nous allons pourtant élire une personne.

Je préfèrerais avoir à choisir entre Laurent Wauquiez (ou Bruno Le Maire), Manuel Valls, Cécile Duflot, etc.

It was not to be (le destin ne l'a pas voulu). Il faut donc essayer de réfléchir et de bien choisir - sachant que les votes extrémistes font juste courir le risque de se trouver, comme en 2002, privé de choix au second tour.

Seuls des imbéciles ou des escrocs osent mettre en avant le score électoral africain de M. Chirac en 2002 pour le louer.

Il faut relire un français plus connu à l'étranger ou écouter la définition de la démocratie que Barak Obama avait donnée au Caire - l'idée centrale est celle de Bastiat :

Frédéric Bastiat (1830) :

"Un peuple n’est pas libre par cela seul qu’il possède des institutions libérales ; il faut encore qu’il sache les mettre en oeuvre, et la même législation (...), peut, selon les lumières des électeurs, devenir le palladium des libertés publiques ou l’instrument de la plus solide de toutes les oppressions, celle qui s’exerce sur une nation par la nation elle-même.

Pour qu’une loi d’élection soit pour le public une garantie véritable, une condition est essentielle : c’est que les électeurs(...) n’oublient pas complétement les conséquences d’un mauvais choix ;(...)"

Il avait aussi des idées qui me semblent encore d'actualité pour le choix des députés par les français:

"Mais c’est surtout pour la partie économique des travaux de la chambre que nous devons être scrupuleux
dans le choix de nos députés. Les abus, les sinécures, les traitements excessifs, les fonctions inutiles, les emplois nuisibles, les régies substituées à la concurrence, devront être l’objet d’une investigation sévère ; je ne crains pas de le dire : c’est là qu’est le plus grand fléau de la France."

sbriglia@boris

Boris, vous avez trop lu Astérix ! Bernadette C de C n'est jamais tombée dans le chaudron, même rempli par Douillet de pièces jaunes !
Mal nommer les gens c'est rajouter à la misère du fonctionnaire de police.

Ivana Fulli

Rédigé par : oursivi@sbrivana | 27 mars 2012 à 19:19

///Parce c'était l'huile, parce que c'était moite.///

Retombée en adolescence ou déjà lubricité du vieillard?

Hors sujet et je ne brave les foudres de M Bilger que sur des sujets intéressants. La discussion est donc close.

semtob

Cher Philippe,

Pourquoi toutes ces médisances gratuites ?
Nous attendons vos billets sur les nouvelles lois. Il serait effectivement intéressant de connaître votre avis au vu de la gravité de la situation.
En observant un petit nombre de sites et vous pouvez en faire l'expérience, il est urgent de préparer des dispositifs pour optimiser la compréhension.
Un assez grand nombre de groupuscules dont les gens n'ont pas conscience ont établi des réseaux et l'on ne peut pas considérer que les vengeances d'anciens de la DST qui considèrent que détenir explosifs et armes de guerre ne soient pas motif à explication et à poursuite mettent en péril des dispositifs essentiels de l'Etat.
La gauche va vouloir éclabousser la droite et la gauche aura des comptes à rendre : un grand retour d'informations sur les années 1982 et suivantes et nous serons au comble de l'écoeurement. Puissions-nous unir nos réflexions pour comprendre, expliquer et trouver des solutions vers l'amélioration.
Les politiques et les journalistes doivent comprendre et aider à la sécurité des personnes.
Il y a prise de conscience nécessaire.
Il y a ce qui est impératif et une politique, l'espère-t-on consciente.
Nous avons tous une responsabilité de l'avenir.
françoise et karell semtob

Alex paulista

@ Mike, sbriglia, tous

Cette réunion serait la bilgerberg, en quelque sorte.

Varichkine

"Henri Guaino a qualifié, avec franchise et un sens de la vérité que sa participation aux joutes actuelles n'a pas altéré, Gaza de "prison à ciel ouvert", "puisque les Palestiniens ne peuvent pas rentrer, ne peuvent pas sortir, ne peuvent pas se baigner dans la mer". Cette appréciation est brutale parce qu'elle va droit au fait de l'enfermement mais il paraît difficile de la contester pour peu que le débat israélo-palestinien ne vous ait pas fait perdre la tête."

Certes, mais les Palestiniens ont contribué à leur propre enfermement en choisissant d'abord la voie du terrorisme, puis celle d'une intransigeance radicale dans les négociations avec les Israéliens. Les Palestiniens, et les Arabes en général, ont toujours fait des concessions à la droite israélienne, et se sont montrés fermes avec la gauche, qui prônait la négociation.
La seconde intifada est déclenchée durant le mandat d'Ehud Barak ; et Mahmoud Abbas prend langue avec Sharon. Cherchez l'erreur...
Il n'y a pas de courage de la part de Guaino, mais un calcul cynique, du genre de celui de Jospin en 2000-2002. A la pêche au voix, il vaut mieux attraper le brochet arabe que le fretin juif.

Alix

"Je suis persuadé qu'il saura encore me donner un peu de matière pour la suite. Il y a des bienfaiteurs que ce blog ne cesse pas de remercier."
N'oubliez jamais BHL, et, surtout, son courtisan Moix...

jean patry

@clafoutis

Merci pour votre commentaire. Vous êtes un gentleman. Salut et fraternité.

oursivi@sbrivana

du Montaigne en LABO... et si :
sbrig

Bravo* !

Parce c'était l'huile, parce que c'était moite.

Ivana,

Comment...?

AO

* encore que vous n'avez choisi que du faiblement délirant dans ce petit patchwork. Un retour plus exhaustif nous eût rappelé d'incoercibles fou-rires.

Frank THOMAS

La sortie de Madame Chirac contre Hollande est à peu près aussi importante que le soutien que son mari lui avait naguère bruyamment apporté.
Souhaitons à ces personnes une retraite paisible.

boris

@ Poil à gratter
"Les éléphants et les barons ont toujours fait ce qu'ils ont voulu"

Oh que oui ! J'ai en tête au moins un souvenir cuisant sur la question... La rue de Solférino pèse beaucoup moins face auxdits barons que les rois de France devant leurs grands vassaux.

sbriglia @ oursivi et Mike

Il y a du Montaigne en LABO... et si :

"Aujourd'hui je suis sympathisant et électeur du FN parce que c'est le meilleur parti politique dans mon pays, celui qui identifie les problèmes de la France et esquisse les meilleures solutions."

"J'aime la rigueur morale et la sincérité d'Eva Joly. Avec Joly à la présidence de la République, la République sera moins corrompue"

"Hollande et Sarkozy sont assurément les deux plus mauvais candidats"

"Oui, je le dis : si le PS est le meilleur parti politique pour réduire la détresse sociale en France, je fais plutôt confiance à Sarkozy et à l'UMP pour la défense des valeurs individuelles."

"Hollande est la compétence technique nécessaire pour diriger la France"

n'étaient que les "essais" d'un autiste de haut niveau ?

Alex, on a pas fini de rire... hélas !

PS : Mike, pour le dîner, j'attends la fin du second tour, le départ de NS et le retour en France, consécutif, de RS pour faire le tour de table ; comme l'écrit PB "il y a des commentateurs que ce blog ne cesse pas de remercier".

Ivana Fulli

oursivi,
///Je peux vous dire, relisez les temps anciens, qu'avec les délicieux JDR et sbriglia, nous nous sommes souvent "tapé la bourre" quant à rire au mieux de quelques de ses divagations.///

Vous me rappelez un jour où j'écoutais attentivement une splendide interprétation de S. Richter sur un enregistrement de qualité médiocre en compagnie d'un sourd à son génie. Le sourd commentait et, en plus, il commentait les qualités fâcheuses de l'enregistrement.

J'ai été obligée de lui dire sèchement que nous n'écoutions pas la même chose.

Nous ne lisons pas M. Laboca avec le même esprit. Rien de grave.

DEGUERRELASSE

Il faudrait donc ouvrir cette prison à ciel ouvert pour contenter MM. Guaino et Bilger, ainsi Israël aura les roquettes et les attentats suicides. "Je crois que les Israéliens préfèreront toujours vos condamnations à vos condoléances" (Golda Meir).

Ivana Fulli

Boris,

///En revanche, Guaino est un personnage bien intéressant. Je le verrais bien faire quelque chose avec Copé en 2017. ///

A mon avis, lui aussi et il a quitté le navire.

Après l'incommensurable audace de la promotion de Claude Guéant et de son président à la faveur de 7 assassinats par un psychopathe islamiste à la Cesare Battisti.

Il faut qu'Alain Juppé soit bien vieux pour clamer qu'en effet ce drame démontre une faille de législation car fréquenter les écoles coraniques n'est pas un délit et que s'il était le père d'un monstre tel que Mohamed Merah -un père qui vit en Algérie- il se cacherait au lieu de demander des comptes pour l'assassinat supposé de son fils !

marie dumont

Fut un temps où madame Chirac était traitée de "bonne femme" par Marie-France Garaud, qui réussissait à l'éloigner de Jacques Chirac et donc du pouvoir. Mais c'était il y a bien longtemps, son pouvoir s'en est allé, alors pourquoi pas un dernier jet de venin visant l'autre Corrézien, juste pour rêver ?

boris

Bernadette Chaudron de Courcel est de noblesse vague et récente, à peine moins douteuse que celle de Giscard. Mais sa puissante lignée bourgeoise et son cousinage avec un gaulliste historique ont servi d'ascenseur social et politique à Jacques Chirac. Bref, c'est une tante Yvonne au petit pied. Le reste n'a qu'une importance minime.
En revanche, Guaino est un personnage bien intéressant. Je le verrais bien faire quelque chose avec Copé en 2017.

Ivana Fulli

Poilue à gratter | 27 mars 2012 à 10:33

///Hollande n'a jamais dirigé ou décidé quoi que ce soit au PS. Les éléphants et les barons ont toujours fait ce qu'ils ont voulu. Ils se sont déjà distribués les postes.
Hollande n'a fait qu'occuper un poste et une fonction où il s'est maintenu par l'inaction et la politique de l'autruche, .(...).///

Le poste de premier secrétaire du PS comporte tant d'avantages dont des bénéfices en nature et l'assurance d'une présence médiatique que les prétendants ne sauraient manquer.

(Exemples d'avantages matériels : des repas, des voyages, du petit personnel, des crédits pour offrir au PS des meubles de collection vendus aux enchères par Danielle Mitterrand, etc.)

Naïveté rafraîchissante - si vous êtes jeune - qui vous fait exclure M. Hollande des éléphants du PS alors que j'ai peur pour les autres éléphants s'il est élu.

Ivana Fulli

Bernadette Chirac née Chodron de Courcel :
morgue atavique et absence d'empathie donnent, souvent, l’apparence de la stupidité à des françaises intelligentes.

NB : Ce phénomène s'observe aussi - occasionnellement seulement car elle est très intelligente - chez l'autre grande-bourgeoise porte-parole de campagne électorale de Nicolas Sarkozy. Porte-parole de campagne choisie, à mon avis, en obéissant au même raisonnement que celui qui avait conduit en 2002 à choisir Rachida Dati.

Il s'agit de faire croire que Nicolas Sarkozy - qui a mis ses deux dernières épouses au moins "au foyer" et au service de sa gloire - est favorable au travail des femmes et à l'éclatement du fameux plafond de verre.

Ségolène Royal ne pourra, elle, accuser M. Hollande de l'avoir maintenue au foyer pour qu'elle se consacre aux quatre marmots et à aider sa carrière à lui-ni même de l'avoir conduite à renoncer comme l'épouse de Tony Blair à une carrière politique... Ségolène Royal - qui n'est pas laide - aurait fait physiquement une "trophy wife" plus qu'acceptable surtout avec un joli minois et une dentition spectaculairement refaits comme ceux de Carla Sarkozy.

Qui peut imaginer - sans grands efforts et sans pouffer de rire - Ségolène Royal souriant comme une demeurée puis essuyant en public le front de "son chouchou" comme une odalisque de rêve orientaliste ?

NB : Ségolène Royal aurait pu oser raconter à des journalistes qu'un homme l'aurait séduite en lui récitant le nom latin des fleurs du jardin du palais de l'Élysée. Elle, racontait - alors qu'il l'avait quittée - qu'ils envisageaient de se marier à Tahiti !

Poilue à gratter m'approuverait - si elle pouvait lire plus de quelques lignes à la suite. N'est pas misogyne un homme comme M. Hollande qui a vécu des décennies avec une femme forte comme Ségolène Royal. Une femme qui n'a pas sacrifié pour lui sa carrière politique. Ce qui ne doit pas toujours être facile à vivre au quotidien quand on élève quatre enfants.

En 2002, le candidat petit-fils par sa mère d'un juif français né à Salonique avait aussi choisi comme porte-parole une personne issue de l'immigration ouvrière maghrébine. Depuis, Nicolas Sarkozy a compris que les masses populaires ont remplacé l’antisémitisme par le racisme anti-arabe. D'où son choix d’une grande bourgeoise comme porte-parole de campagne car ces gens-là le méprisent depuis toujours pour de mauvaises mais aussi d'excellentes raisons (l'image déplorable de la France en raison du manque de classe et de contrôle de soi de Nicolas Sarkozy).

Je crains cependant, pour en revenir à Bernadette Chirac, qu’elle ne partage les troubles cognitifs de son époux sur deux symptômes précis :

Premièrement, elle a choisi d'employer le mot "gabarit" qui a une connotation physique forte pour défendre Nicolas Sarkozy. Or, M. Hollande a un physique banal pour un Français (au Cambodge il serait grand et en Suède petit de taille) alors que Nicolas Sarkozy est un très petit homme qui marche comme Charlot très comiquement, les pieds très écartés et le bassin rigide, en agitant des bras qui en paraissent grands avec en gros plan des tics du visage nombreux et des mimiques exagérées (la chancelière allemande est connue pour imiter la démarche de Nicolas Sarkozy devant les journalistes). Autre point commun avec Charlie Chaplin, faire un enfant qui a une soixantaine d’années de moins que lui.

Quant au sens figuré, la stature d'un président de la République notamment capable d’annoncer dans une conférence de presse internationale « Carla et moi, c’est du sérieux » et à son peuple qu'un militaire assassiné avait une apparence de musulman "comme on dit"...

Deuxièmement, comment une catholique comme Bernadette Chodron de Courcel épouse Chirac a-t-elle pu risquer son salut éternel - à un âge où l'entretien avec Saint-Pierre se rapproche inévitablement - en faisant la promotion électorale d'un Nicolas Sarkozy qui - se prétendant catholique - a osé arriver en retard à une audience que le Saint-Père lui avait accordée puis a osé utiliser son téléphone portable pendant cette audience en compagnie du comique Bigard ? Risquer son salut pour faire la campagne de quelqu’un que son mari détestait et qui a dit en plus publiquement qu’Israël serait un miracle au dîner de gala 2012 du CRIF me paraît en faveur d’altérations cognitives. Mais je ne l’ai pas examinée, et je ne sais pas ce qu’elle espère ou a pu recevoir en échange du « gabarit ». Enfin, triste nature humaine, il ne faut pas exclure une vengeance tardive d’épouse beaucoup trompée sans discrétion – de la maltraitance d’un Jacques Chirac devenu une personne vulnérable.

oursivi

"...pourquoi vous agacer de billets d'humeur"
Ivana

Je ne m'agace pas de ce genre de chose, ma belle. La preuve je les salue comme il se doit quand il se doit, même si m'en étonne, ayant lu beaucoup d'autres choses que votre distraction ou la date tardive* de votre arrivée ici vous a fait rater.

Je peux vous dire, relisez les temps anciens, qu'avec les délicieux JDR et sbriglia, nous nous sommes souvent "tapé la bourre" quant à rire au mieux de quelques de ses divagations.

Piochez dans ces deux dernières années, vous nous en direz des nouvelles.

A part le numéro de mobile perso d'Obama, il ne nous a rien caché, le bougre.

AO

* ai débarqué ici sans prévenir, y compris moi-même qu'allais y perdre tant de temps, il y a trois ans. Il me semble qu'êtes arrivée en ces colonnes il y a moins de deux ans, une année ou dix-huit mois peut-être...?

Poil à gratter

Ivana ou Liane

Je n'y tiens plus, je ne sais plus chez laquelle je déchiffre et fais oeuvre d'humanité en essayant de comprendre.

C'est décidé je rends ma copie et mon tablier protecteur.

Un de mes Maîtres m'a enseigné un précepte que j'avais perdu de vue:

LE SALUT C'EST LA FUITE.

Clafoutis

@ jean patry 26/03 21:23

Désolé de ce réflexe qui a pu vous paraître excessivement donneur de leçon.
Ce qu'il n'était pas : juste un rappel énervé de la croissante banalité de l'inattention à la cohérence entre les pensées et les mots, au point que l'on n'est plus sûr de la signification de ce que l'on entend.
" J'ai fait un prêt de 1000 € " me dit un copain : a-t-il aidé un ami ou obtenu un crédit d'une banque ? Il faut attendre la suite pour comprendre.
Quitte à passer pour cuistre au petit pied, je rappellerai Camus (en substance...) : mal nommer les choses, c'est accroître le malheur du monde.
Effectivement dire feignant pour chômeur, profiteur pour rmiste, terroriste pour immigré, c'est accroître leur(s) malheur(s).

Seul l'électricien qui confond le + et le - est immédiatement sanctionné.

Pardonnez-moi.

Ivana Fulli

oursivi,

M. Laboca a reçu de vous un hommage malicieux suite à sa dernière et précieuse analyse. Des méchants envieux de l'intelligence analytique et des connaissances de M. Laboca pourraient vous lire au premier degré et ils sont nombreux ici. Mais pourquoi donc vous agacer de billets d'humeur écrits plus rapidement qui ont la sincérité et le courage d'un Montaigne et reflètent les réactions épidermiques de beaucoup de français aux comportements de nos politiciens ?

xiones

Depuis le cirque de Villepinte, c’est tous les matins que Sarközy passe devant Hollande. C’est avouer que la nouvelle de la veille était bidon.

Stalen Ilitch GUEVARA

En lisant ces commentaires tout en récriminations du niveau d'une maternelle, je désespère de notre CULTURE politique...

La liberté d'expression et d'opinion n'existe pas en France... L'inquisition et ses cerbères veillent, prompts à lancer ses anathèmes et ses oukases...

Cherchez pourquoi nous n'avons plus d'intellectuels "à découvert".
Ne circulent librement que ceux qui servent la soupe et sous haute surveillance...

Bernadette a plus de sens politique que beaucoup de journaleux et de commentateurs salonnards nantis grâce aux prébendes étatiques...

Elle a pratiqué Hollande de près et elle affirme une vérité que tous les socialos de Solférino savent.

D'ailleurs tous les éléphants se régalent d'avance... avec le mou très flou, c'est tout bon pour nous...

Poil à gratter

LABOCA

Comparer Hollande à Obama c'est ignorer qu’Obama a été :
- Sénateur de l'Illinois du 8 janvier 1997 au 4 novembre 2004.
- Sénateur des États-Unis du 4 janvier 2005 au 16 novembre 2008

Les pouvoirs d'un sénateur américain sont équivalents à beaucoup de pouvoirs exécutifs présidentiels de chez nous (autre chose qu’une manœuvre de pédalo).

Décrits ci-dessous :

. . . . .§ § § § §

A- Il donne son accord aux nominations faites par le Président des États-Unis pour les postes de :
1- membres du Cabinet présidentiel, les Secrétaires (équivalent de ministres)

2- juges fédéraux les plus importants, notamment ceux de la Cour suprême des États-Unis

3)- ambassadeurs et certains hauts fonctionnaires fédéraux

B- autorise à la majorité des deux tiers (ce qui représente 67 sénateurs sur 100) la ratification des traités par le président

C- vote l' « impeachment » à la majorité des deux tiers à l'encontre d'un membre de l'exécutif (dont le président ou vice-président des États-Unis) ou d'un juge, sur mise en accusation faite par la Chambre des représentants.

Les pouvoirs exclusifs conférés au Sénat sont considérés comme plus importants que ceux de la Chambre de représentants.

. . . . . . § § § § § §

Il est vrai que nous sommes champions du monde, surtout pour donner des leçons.

Hollande n'a jamais dirigé ou décidé quoi que ce soit au PS. Les éléphants et les barons ont toujours fait ce qu'ils ont voulu. Ils se sont déjà distribués les postes.

Hollande n'a fait qu'occuper un poste et une fonction où il s'est maintenu par l'inaction et la politique de l'autruche, en ne contrariant personne et en laissant faire.

Ce n'est pas le CV d'un impétrant par défaut, pathétique mime, pour une charge qui consiste à affronter des crocodiles intérieurs et des prédateurs extérieurs qui peut nous rassurer.

Un peu de culture, même politique, serait le minimum à prescrire avec le chapeau.

La crise est à nos portes et ce n'est pas quelques clignements d'yeux qui vont la résoudre ou l'éloigner.

Savonarole

Cela peut paraître paradoxal, mais je trouve que la famille Klarsfeld se bonifie avec l'âge.

Rappelez-vous, il n'y a pas si longtemps, nous étions tous antisémites, et chacun de nous avait, au moins une fois dans sa vie, écrit à la Kommandantur pour dénoncer un juif.
En masse et cagoulés, à la nuit tombée, nous avions violé le cimetière de Carpentras. Chacun d'entre nous avait un "fichier juif" dans sa poche, (jusqu'au jour ou la Commission René Rémond avait remis les pendules à l'heure).
De 1980 à 1995, nous avons bu le calice jusqu'à la lie.
De "L'Idéologie Française" de BHL au procès Papon/ Touvier, on n'a pas dessaoulé.

"Ah, le mal qu'on nous a fait" ( Souchon)...

Mais depuis mai 2007, ô miracle, tout va mieux... Faut dire que l'intrusion des barbus au coeur de Paris, de Lille-Roubaix-Tourcoing et de Toulouse a été notre chance, subitement on nous a trouvés tout à fait fréquentables... et même plus antisémites du tout, du tout, du tout.

C'est pas beau ça ? Vive les Klarsfeld !

Jean Marc

Hollande se faisait passer pour un dirigeant de droite pour manipuler les Français.
Il a voté l'ISF puis a menti sur son patrimoine pour ne pas le payer: bilan 600 milliards de partis à l'étranger.
Les militants socialistes étaient prêts pour voter DSK , dénonçaient un complot, ils attaquent les personnes de la même manière que les techniques communistes de l'époque avec la même sémantique (ils se nomment progressistes comme Lénine).
Ils s'autoproclament cultivés en prenant de haut leurs adversaires même s'ils ont menti ou se sont trompés toute leur vie.
Une campagne électorale démontre toute la bêtise des militants.

Jachri

Les soutiens de NS sont bien moins nombreux qu'en 2007 mais ils sont bien plus encombrants tellement ils manquent de crédibilité. Bernadette Chirac ne fait pas exception.

Franck Boizard

Enfin quelqu'un qui donne son paquet à NKM. Ca fait du bien.

http://www.rtl.fr/emission/z-comme-zemmour/voir/eric-zemmour-nkm-une-porte-parole-qui-reste-sans-voix-7745963208

Lucterius

Je suis déçu de cet exposé et des commentaires qui l'accompagnent. C'est un fait que Hollande est un homme de valeur. Mais nous savons tous qu'il ne pourra pas gouverner et prendre les mesures qui sont nécessaires. D'ailleurs Sarkozy sera lui aussi dans l'impossibilité de les prendre tant son image est dorénavant dégradée. Voilà ce qui devrait nous préoccuper. Et pas des questions de personnes.

Cyril

Bernadette Chirac a commis ce que je peux qualifier, et que malheureusement nous pouvons constater de plus en plus, un "dérapage verbal", elle a tenu un propos dénué de sens qui ne veut donc absolument rien dire.
Aucune signification ne vient justifier ses propos.

Son époux n'est plus aux affaires, certes, j'aurais d'ailleurs préféré qu'ils quittent les plus hautes responsabilités nettement plus tôt qu'en 2007, les Français n'en ont pas jugé ainsi.
L'ancien président fut un excellent homme politique en ce qui concernait l'accession au pouvoir, en revanche, en ce qui concerne son exercice, ses résultats ne furent guère à la hauteur de son envergure politique.
Une campagne en 1995 marquée sur la réduction de la fracture sociale, qui s'est accrue depuis, d'où l'évocation par Claude Askolovitch d'élection présidentielle volée.

En 2002, il prôna la tolérance zéro, il est vrai que Jacques Chirac est en France un formidable exemple de moralité publique, digne de celle de François Bayrou !

Permettez-moi d'en rire !

Rahmouni Slimane

Bonjour à toutes et à tous, bonjour Monsieur Bilger.
Je soupçonne mamie Bernadette d'apprécier les gigolos typés méditerranéens, chemise ouverte sur torse imberbe et cheveux gominés ou ébouriffés style bad guys des beaux quartiers.
Mamie perd la boule, c'est p'têtre qu'la lumière lui grille les neurones à celle-là ?
Ou p'têtre encore la surchauffe féminine ?
Ou la somme de tout cela...
Arno Klarsfeld, parcbave rouillé qui m'a toujours été antipathique car méprisant donne l'impression d'un reclassé qui n'avait plus sa place nulle part.
On ne compte plus ces arrivistes placés à des postes plus ou moins stratégiques sur caprice du prince.
Quand il est fait mention par certains que la culture ou le passage par de grandes écoles ne donne pas nécessairement de bons dirigeants, ils devraient s'être aperçus depuis que sans culture et sans être passé par de grandes écoles on fait fatalement un mauvais voire très mauvais dirigeant.
Les frustrés ou fainéants, c'est selon, qui pensent percer par la ruse ou le piston se retrouveront totalement en des Sarkozy ou des Klarsfeld.
Deux mentalités s'opposent : gouverner à l'ancienne par le mérite et la distinction pour Hollande et Guaino qui se fourvoie pour Monsieur Sarkozy...
Gouverner par la turpitude, la manipulation et le chantage pour MM. Sarkozy et Klarsfeld.
J'avoue avoir du mal à voir autre chose de notre président qu'un magouilleur arriviste propulsé à la tête de l’État sur un coup du sort.
Il me fait penser à des Manuel Noriega, ces dirigeants d'Amérique du Sud qui, retors et dotés d'une morale bien à eux, arrivent à s'offrir une image respectable auprès de leurs populations à coups de dollars et de publicité à l'américaine.
C'est durant leur gestion des affaires que l'on s'aperçoit qu'ils ont mis l’État au service de leurs intérêts.
Manuel Noriega a soumis le Panama aux USA et les affaires l'ont perdu.
Nicolas Sarkozy a vendu la France à Israël et les USA et lui aussi les affaires le perdront.
Vivement qu'il dégage !
Bonne journée à tous.

Alain

Quel manque de courtoisie envers Madame Bernadette Chirac !
Les femmes, globalement, ne sont pas à la fête, ici.
Après Carla, c’est le tour de Bernadette !
Bernadette Chirac, une femme exemplaire, une épouse idéale, une mère crucifiée, une politique honnête ; j’ajouterai visionnaire lorsqu’elle a prédit l’arrivée de Le Pen en deuxième position.
Là, elle dit que Hollande n’a pas le gabarit ; et alors ? Je suis de son avis, ma famille, mes amis sont de son avis.
Sommes-nous moins intelligents que vous ? Pas forcement !
Et pour le dire, nous n’éprouvons pas la nécessité de démolir Bernadette Chirac ou quiconque d’ailleurs.
Il n’a pas le gabarit, c’est tout.

Patrick Pike

Avez-vous manqué la précédente sottise d'Arno Klarsfeld qui suggérait de bâtir un mur entre la Turquie et la Grèce pour limiter l'immigration?

Ce jeune homme a l'esprit décidément bien cloisonné.

Quant à Bernadette Chirac, avoir trop fréquenté D. Douillet pour ses pièces jaunes lui donne une vision surréaliste des gabarits.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

  • LCI, "Choisissez votre camp"
    Mercredi 11 mars de 9h30 à 11h, avec Valérie Expert.
  • Le Figaro Magazine
    Vendredi 27 février, pages 103, 104 et 105, débat entre Laurent Obertone et PB, sous l'égide de Patrice de Meritens.
  • Europe 1, "Mediapolis"
    Samedi 28 février, de 10h à 11h, avec Michel Field et Olivier Duhamel.
  • FigaroVox
    Chronique hebdomadaire
  • Europe 1
    Tous les dimanches de 12h45 à 13h, le parti pris de PB, avec JP Gené et Guy Roux, dans "Europe 1 Week-end", édition d'information de Patrick Roger.

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole, 23 rue d'Anjou 75008 Paris
    Renseignements et inscriptions : philippe.bilger@florimont.com
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS