« Le cinéma français somptuaire mais pas somptueux ! | Accueil | François Hollande cédera-t-il ? »

31 décembre 2012

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c86dd53ef017d3f4fcb18970c

Voici les sites qui parlent de Un Attali pour penser :

Commentaires

Buridan

Jacques Attali en ce début d'année 2014 dans "Le Monde" :
. tire à boulets rouges sur Sarkozy
. dit du bien de Hollande
. annonce qu'il faut créer un "comité de guerre" pour organiser la baisse des dépenses publiques.

Traduction : Sarkozy a demandé à Attali de présider une commission pour la libération de la croissance française. Maintenant Attali veut présider son "comité de guerre" (économique) et être une sorte de Premier ministre bis. Il dit donc du bien de Hollande (pour que celui-ci le nomme), et dit du mal de Sarkozy (dont il n'a plus besoin, et pour montrer à Hollande ce qu'il dira de lui si Hollande ne le nomme pas).
Attali le "philosophe de l'économie" n'est pas seulement un charlatan et un pitre, c'est aussi une crapule, et des plus vulgaires...

Nath

@Catherine JACOB

Bien lu votre wikipédiesque lien.
J’y lis que Helleborus niger est une « "herbe aux fous », mais aussi « pain de couleuvre » (tiens, on n’est pas loin des viperus aspicus (si j’ose dire !) LOL LOL. Avec ça, habillé pour l’hiver !
J’ai plutôt choisi ce passage, bien guilleret :
« La nuit de la naissance de Jésus-Christ, Madelon, une bergère gardant ses moutons, voit une caravane de bergers et Rois Mages traverser son champ enneigé pour aller offrir leurs cadeaux au nouveau-né. N'ayant rien à offrir, elle se met à pleurer. Un ange voit ses larmes sur la neige, les effleure et fait éclore son cadeau, une fleur blanche ombrée de rose : la rose de Noël. ».
Comme j’ai de l’imagination (orientée, comme vous dites) et que je m’appelle aussi Gabriel (pas ma faute !!!), je suis donc un ange... orienté. Pas mal comme syllogisme, nicht war ?
Mais attention : la rose de Noël est très toxique par des glucosides comme l'helléborine et l'helléboréine (comme le dit wikikipédiatre).
Foi d'un Tommy !

Catherine JACOB@Nath..tommy

@Nath | 06 janvier 2013 à 19:26
"Bof ! Bof !
C'est gagné ou perdu ?
"

Je vous dirais bien 'touché, coulé', mais je pense plutôt que vous avez beaucoup trop d'imagination, qui plus est fort orientée. Mais bon, ça devrait s'arranger avec quelques graines d’ellébore noir: http://fr.wikipedia.org/wiki/Helleborus_niger

Nath

De fait je pense même qu'il s'agit là de la superposition/addition de deux signifiants initialement distincts dont les anciennes graphies se ressemblaient (d'où des presque homographes ou pourquoi pas de doublets d'un attribut renvoyant à une fonction et ayant évolué séparément). Ceci dit, il est possible aussi que l'on ait non pas une ingurgitation mais une régurgitation comme dans le cas de Jonas. Répugnant et à décider et à conclure sur ce point, a fortiori s'il s'agissait de sous-entendre les stupidités que vous évoquez.
Catherine JACOB@Nath...tommy | 06 janvier 2013 à 16:41

Madame Jacob,
J’admire (si si !!) votre érudition linguistico-japonisante, sans parler de votre érudition tout court.
Mais comme dit mon ami hameau dans les nuages : « Posez-vous les bonnes questions ».
De plus, j’ai écrit « inconsciemment »… et vous évoquez des vipères. Croyez-vous que c’était bien utile, vu le sujet (Attali…) ?
Bof ! Bof !
C'est gagné ou perdu ?

Catherine JACOB@Nath...tommy

@Nath | 04 janvier 2013 à 14:28
"Madame Jacob / Vous nous resservez là (inconsciemment ?), le vieux thème poncif qui a apparemment du succès chez certains esprits éclairés. Je veux parler du crime rituel d’enfants attribué aux Juifs, à diverses époques, par plusieurs civilisations, dont la chrétienne, hélas (ex : célébration de la Pâque : ils boivent du sang chrétien ! ou encore sacrifient (oui !) un enfant chrétien ou même musulman). On aura tout vu, tout entendu, dans ce vaste monde... intelligent et blogueur/blagueur !"

NULLEMENT!
De fait je pense même qu'il s'agit là de la superposition/addition de deux signifiants initialement distincts dont les anciennes graphies se ressemblaient (d'où des presque homographes ou pourquoi pas de doublets d'un attribut renvoyant à une fonction et ayant évolué séparément). Ceci dit, il est possible aussi que l'on ait non pas une ingurgitation mais une régurgitation comme dans le cas de Jonas. Répugnant et à décider et à conclure sur ce point, a fortiori s'il s'agissait de sous-entendre les stupidités que vous évoquez.
Enfin, je pense qu'avant d'être le produit d'une éducation juive, Attali est un pur produit du système scolaire français élitiste basé sur des critères désormais très contestés et critiqués à l'international.

@Nath | 02 janvier 2013 à 18:06
"Au fait, Catherine Jacob, vous auriez pu aller plus loin (ou plutôt plus près) de l’étymologie /onomastique au sujet du nom ATTALI. Dans Wikipédia, Attali, en berbère, c’est …« Portefaix » !!!! "

Et en japonais c'est… «Gagné» !!!!

hameau dans les nuages

Nath | 06 janvier 2013 à 09:38

M'énerver ? Ah c'est mal me connaître et en l’occurrence ne pas me connaître du tout.

Quel rapport ? Quel rapport ? Quel rapport ?

Vous me croyez assez naïf pour tomber dans votre embuscade ?
Je sais que l'hiver est la période des battues mais j'entends d'assez loin la meute des chiens et les coups de corne de chasse pour rester dans les limbes aux portes de l'enfer promis à ceux qui mettraient en doute la vérité vraie martelée par les tenants de la doxa.

Ne pas répondre c'est déjà répondre.

Bon dimanche Nathan. Le soleil en ce moment pointe à travers le brouillard et je dois m'en aller réparer une clôture.

Nath

"....l’origine des malheurs d’Haïti, à savoir la scandaleuse dette d’indépendance que cette jeune République dut payer à la France afin de dédommager les colons esclavagistes et éviter d'être de nouveau envahie. Du jamais vu concernant un pays qui avait gagné son indépendance de haute lutte ! Dette dont s’acquitta pourtant le jeune Etat, mais qui l’obligea à taxer les plus pauvres et à emprunter à des taux usuraires (notamment à la France et aux USA) durant plus d’un siècle, obérant ainsi un budget déjà fragile jusqu‘à nos jours......

Mary Preud'homme | 02 janvier 2013 à 22:39

Effectivement scandaleux et indigne de la Patrie des Droits de l'Homme.

Nath

@hameau dans les nuages

Oui, je sais qu’Hugo Boss était le fournisseur d’uniformes des SA (et SS ?) du gouvernement nazi allemand dès 1933. Mais quel rapport ?
La guerre ? Le sang ? Les index boursiers ? Et alors ? Je ne vois toujours pas... sinon que vous insinuez que la guerre est le meilleur moyen de relancer l’économie mondiale (ou presque) en récession. C’est un lieu tellement commun que... Mais quel rapport avec Attali ?
Vous vous énervez alors que vous me titillez depuis longtemps. Votre propos est confus. C’est dommage…

hameau dans les nuages

Cher Nathan, croyez-moi que là où je suis le ciel n'est pas pollué par les lumières de la ville et que je peux contempler la lune et les étoiles tout mon saoul.

Ainsi donc Monsieur Attali, et vous aussi, voit dans une gouvernance mondiale "avec sanctions" la solution à nos problèmes ?

Le brave homme que voilà !

Voit-il aussi des guerres préventives avec résolution stéréotypée de l'ONU afin de calmer les ardeurs nationales d'éventuels Etats récalcitrants ? Car après tout pourquoi Monsieur Assad devrait-il se garder les gisements de gaz situés dans ses eaux territoriales et tout récemment découverts...

Votre utopie mondialiste nous mènera à la guerre civile généralisée et la musique ne sera pas celle d'une guitare, fût-elle jouée par Django.

Les éternelles victimes seront celles qui auront les pieds dans le caniveau. Comme toujours. Comme moi.
Les grands esprits utopistes iront sous d'autres cieux contempler le spectacle. Comme toujours. Pas comme moi.

On a les privilèges que l’on peut.

C'est peut-être là notre différence.

Mais n'est-ce pas après tout là le meilleur moyen de relancer l'économie mondiale ? Je pense que certains y réfléchissent ; faire reset et redémarrer la bécane.

Le sang ne circule plus :

http://www.bloomberg.com/quote/BDIY:IND

(voir la courbe à un an)

Il va falloir le faire couler.

PS : pour ce qui est des pantalons je ne suis pas plus spécialiste que vous mais renseignez-vous auprès de la maison Hugo Boss. C’est une référence depuis les années 30.

@ Mary

Non je ne suis pas allé à Jérusalem et n'irai sans doute jamais. La plus petite chapelle sans dorures ni ornements voire à l'abandon et dont l’accès est libre de tout homme armé suffit largement à ma contemplation. Lourdes à côté de chez moi avec ses marchands du temple me désole déjà.

Nath

@Hameau nuageux, pour le post : Rédigé par : hameau dans les nuages | 04 janvier 2013 à 20:30

Vous sollicitez mon intelligence afin de vous répondre sur la blague juive, fort désopilante (si, si !!), que vous avez postée (Attali et les pantalons d’Abraham) ? Je vous réponds :
*Vous êtes comme « celui qui regarde le doigt quand je montre la lune » !!! Mon post précédent traitait « des vipères chtoniennes évoquées par Mme Jacob, venues certes du tréfonds de l’humanité… », et aussi du lien post sur l'entretien avec Delahousse sur les dérives de la finance mondiale. N’étant pas expert en pantalons, même juifs, je ne peux hélas vous répondre.
*Mais Lévi-Strauss (pas l’ethnologue, non !), celui de la Ruée vers l’Or de 1848, avait eu le flair de créer le blou-djinn (en anglo-amerlock : blue-jean).
*Dans ce post cité plus haut, vous dites :
« J'aurais dû moi-même m'offusquer de l'usage circonstancié des prénoms et me poser en victime. Je ne l'ai pas fait et j'ai au contraire bien ri. » . Mais où voyez-vous que j’ai parlé de cette blague, que je m’en suis offusqué et que je me pose en victime ? Relisez, relisez !

Nath

@Mary Preud'homme

Finalement, votre "ex", signifiant situation antérieure, tenait aussi la route dans ce processus historique.
Les mots, les mots...

Nath

@Mary Preud’homme

Laissez, laissez, j’ai l’habitude avec ce type de nuages, genre strato-cumulus (ou Nimbus ?). Qui veut faire l’ange fait la bête, n’est-il pas ? Ce n’est qu’un étonnement feint qui ne trompe que les étourdis un peu attardés. On s’est souvent frottés sur ce blog et l’homme adore me chatouiller… sans me faire rire. Dommage pour lui !
Quant à mon « ex », il était suivi de… trois points, soit : . (Quoique ces 3 points fassent un peu loge maçonnique !!!... mais passons). C’était le ex : de « exemple », soit, « exemple la Pâque Juive », souvent prétexte aux émeutes et pogroms en Europe Centrale, Russie, et parfois (moins certes) dans le monde musulman mais qui revêt(ait) encore d’autres aspects humiliants, ou carrément appels au meurtre.
Je vous remercie pour vos précisions sur Vatican II, dont je connaissais, bien sûr, la teneur.
Très cordialement

zenblabla

@Catherine Jacob!

Non, non, c'est pas possible...
La Vouivre est incontestablement Comtoise, mais en bordure, bien plus près de la Haute-Saône qu'on ne l'imagine.

Pour moi, c'est sûr, elle est apparue manifestement à la source résurgente du Planey, qui alimente le Durgeon qui coule à Vesoul, où plus en aval alimentent Colombine et Serpentine, même si d'avance abondent Augronne et Semouse....

La source du Planey, c'est une résurgence d'eaux émeraude, tout ça bien qu'il n'y aient dans le secteur que masses boueuses, argileuses et vaguement gréseuses... pas le moindre karst..., c'est incroyable!
Il faut croire que Jacques Attali s'est promené par là-bas, sans la moindre compagnie de députés!

Les façades de calcaires font les frontispices des plus hautes Institutions.
Media sont-ils qui sont le loess?

Oui, c'est bien là-bas qu'Attali ne savait pas dire gravant la pierre!
Vœux planent et bruissent

Mary Preud'homme

Nath avait pris soin de dire : ex célébration de la Pâque... Je répète : ex. ce qui exprime une situation qui a cessé d'être. Comme quoi il faut bien lire avant de réagir et monter sans raison au créneau... N'est-il pas, hameau dans les nuages ? D'autant que de nos jours (à savoir depuis 50 ans, cf concile Vatican 2) le Vendredi Saint, avant-veille de Pâques, les chrétiens, dans toutes les églises du monde, prient pour les juifs, "à qui Dieu a parlé les premiers".

hameau dans les nuages

Nath | 04 janvier 2013 à 14:28

Pourquoi cette montée au créneau ?

Moi je trouve la blague juive (premier lien vidéo) de monsieur Attali excellente malgré le fait que Christian en soit la victime. Par contre vous pourrez peut-être m'éclairer si elle est à prendre au premier degré ou si elle comporte un message subliminal.
J'aurais dû moi-même m'offusquer de l'usage circonstancié des prénoms et me poser en victime. Je ne l'ai pas fait et j'ai au contraire bien ri.

La victime se serait appelée Abraham ou David auriez-vous ri autant que moi ?

J'en doute.

Posez-vous les bonnes questions Nathan.

Nath

Dans l’extrait de France 2 « L’Héritage laissé à nos enfants »,
http://www.dailymotion.com/video/xb461u_clash-onfray-attali-et-le-plagiat_news#.UOTKzqz0fTM -
on entend qu’Onfray fait de la « micro-résistance » contre les « micro-fascismes » dans les banlieues LOL LOL… et Attali… du « micro-crédit »… dans le monde. Deux territoires identiques ? L’un pense (fort) et l’autre agit... très fort.
Which is (a) witch ?

@Catherine Jacob

« La Tabula rasa... nova : "Je ne fais pas partie des gens qui réfléchissent sur les philosophes oubliés, sans doute à juste titre, du 18ème." - Sic - "Moi je réfléchis avec mon intelligence. " D'où "Mitterrand m'a proposé à plusieurs reprises d'être ministre, mais j'ai refusé." Motif "Un intellectuel doit être au centre de l'action donc au centre du pouvoir." Attali In, http://www.dailymotion.com/video/xb461u_clash-onfray-attali-et-le-plagiat_news#.UOTKzqz0fTM - Cherchons l'erreur ».

« Réfléchir sur des filosofs oubliés » n’a jamais fait avancer le schmilblick ! C’est là qu’est le hic, chère Madame. Le « sic » n’a (peut-être) pas lieu d’être.
Mais vous avez mal compris cette intelligence, je crois : Le Pouvoir (métonymie du Gouvernement, de l’Etat) n’est pas, selon lui (et peut-être aussi, moi) le pouvoir concret, humain, de la « rue » et non des ministères.
C’est peut-être de cette intelligence dont il voulait parler… ou me trompè-je ?

Nath

D'un point de vue héraldique, Attali je sais tout corrigerait peut-être mon année de la Vouivre (ou Guivre - traditionnellement donnée pour une couleuvre, mais étymologiquement semble-t-il une vipère) en année de la Bisse (de l'italien pour vipère) mais bon toutes les Vouivres (de wivre « serpent ») ne sont pas représentées engloutissant un enfant.
Rédigé par : Catherine JACOB_ajout_au_post_precedent | 02 janvier 2013 à 13:44

Madame Jacob / Vous nous resservez là (inconsciemment ?), le vieux thème poncif qui a apparemment du succès chez certains esprits éclairés. Je veux parler du crime rituel d’enfants attribué aux Juifs, à diverses époques, par plusieurs civilisations, dont la chrétienne, hélas (ex : célébration de la Pâque : ils boivent du sang chrétien ! ou encore sacrifient (oui !) un enfant chrétien ou même musulman). On aura tout vu, tout entendu, dans ce vaste monde... intelligent et blogueur/blagueur !

@hameau et son nuage Django Reinhardien :

Comme quelqu’un l’a déjà dit sur ce blog, vous aimez les montages vidéo, et feignez de ne pas comprendre l’argument développé par l’intéressé dans cet extrait, à savoir un gouvernement mondial de la finance, régulé, et peut-être avec sanctions. Je vois que vous excellez dans ce type d’exercices. Continuez, il en restera bien quelque chose. De plus en plus indigentes, au ras du caniveau, vos tentatives d’"arguments" !

Valerie

Point d'avis sur cet homme trop brillant pour moi (je ne navigue pas dans ces spheres-la !) neanmoins ravie d'avoir lu le Sieur oursivi et "notre" Dame Pietri : quelle vivacite d'esprit l'une et l'autre... et non denuee d'humanite et de bienveillance !

Dame Raffeneau : un joli temoignage que vous nous livrez la !

Laurent Dingli

La palme de nos intellos suffisants et brasseurs de poncifs ne revient nullement à Jacques Attali mais à Michel Serres, l'Empereur de la platitude, le champion des lieux communs, le La Palisse des temps modernes qui manie le cliché et le truisme comme un enfant de trois ans sa pelle et son râteau. Amusant de voir tous ces sots se prosterner devant le vide sidéral de l'ennuyeux philosophe.

SCHON Jean-Paul

Tout brillant qu'il soit, Jacques Attali s'est souvent trompé dans ses prédictions, il y a un peu plus d'un an il ne donnait qu'un mois de survie à l'Euro. Heureusement pour lui la faculté d'oubli des Français est infinie.

Véronique Raffeneau

"De qui, de quoi Jacques Attali n'est-il pas l'intime, le confident, l'observateur, de quel pouvoir n'est-il pas familier, de quel thème n'est-il pas, et de loin, le plus habile analyste, le commentateur le plus éclairé ?"

Contre l'imagerie médiatique que vous relayez, un homme somme toute en marge, qui confie dans les dernières pages de "Diderot" que je viens de lire, où j’ai tellement appris, qu’en réalité il aurait tant aimé avoir un ami à l’image du Denis sombre et solitaire qu’il décrit, juste un ami "si fragile, si humble et si attentif aux soucis des autres", qui part conseiller Catherine II par amitié amoureuse, pour espérer rejoindre le too much diplomate Melchior Grimm.

Jacques Attali est également le contraire et l'envers de cet homme si superficiellement entouré que vous nous décrivez dans ce paragraphe.

Si Nicolas Sarkozy avait appliqué les conclusions du rapport sur la croissance, nous aurions aujourd'hui un pays beaucoup mieux armé pour affronter les désastres à venir.

Il y a plus de trente ans, en 1981, j'avais écrit à un écrivain dont la parole me fascinait. Six mois plus tard, cet intellectuel s'installait à l'Elysée pour conseiller son Prince.

L’intellectuel que vous vous plaisez à décrire mégalo, omniprésent, insupportable, dont il est de si bon ton de se moquer avec toujours une méchanceté ordinaire, me faisait le plaisir et l'honneur de me recevoir à... l'Elysée, dans le bureau antichambre du bureau de qui vous savez.

Alors, ce post simplement pour dire la gentillesse de Jacques Attali, sa simplicité, sa générosité, sa fidélité. Sa façon rare, si rare d'ouvrir les Palais, son bureau, sa maison, sa famille et ses amis aux autres, à ceux qui ne sont pas de son monde. Les mondes que j’ai découverts grâce à lui.

L’homme est infiniment plus secret, opaque, amical, plus austère et plus doux, tellement plus inattendu que vous le dites.

Catherine JACOB

La Tabula rasa... nova : "Je ne fais pas partie des gens qui réfléchissent sur les philosophes oubliés, sans doute à juste titre, du 18ème." - Sic - "Moi je réfléchis avec mon intelligence. " D'où "Mitterrand m'a proposé à plusieurs reprises d'être ministre, mais j'ai refusé." Motif "Un intellectuel doit être au centre de l'action donc au centre du pouvoir." Attali In, http://www.dailymotion.com/video/xb461u_clash-onfray-attali-et-le-plagiat_news#.UOTKzqz0fTM - Cherchons l'erreur.

Monsieur Attali, l'intelligence est culturellement connotée y compris sa mesure.

Mary Preud'homme

Alex paulista, 2 jan.2013, 18:47
---------
Le Brésil peut-être, mais pas Haïti qu’il s’est contenté de survoler après le séisme de janvier 2010 en énumérant doctement les poncifs habituels, mais en omettant l’essentiel afin d’expliquer (du moins pour partie) l’origine des malheurs d’Haïti, à savoir la scandaleuse dette d’indépendance que cette jeune République dut payer à la France afin de dédommager les colons esclavagistes et éviter d'être de nouveau envahie. Du jamais vu concernant un pays qui avait gagné son indépendance de haute lutte ! Dette dont s’acquitta pourtant le jeune Etat, mais qui l’obligea à taxer les plus pauvres et à emprunter à des taux usuraires (notamment à la France et aux USA) durant plus d’un siècle, obérant ainsi un budget déjà fragile jusqu‘à nos jours. Si j’en crois quelques personnes dignes de foi, il semblerait que le sieur Attali interrogé sur le sujet se serait prudemment carapaté. Bel économiste que voilà qui méconnaît ou évite les sujets qui fâchent. A moins qu’il préfère comme certains sur ce blog les procès d’intention et les échappatoires sarcastiques. Et plus si hostilités compulsives, frustrations et autres projections !
So long.

anne-marie marson

Bon, je vais faire un effort. Pour ne pas passer pour une vipère envieuse et inculte guettée par la maladie d'Alzheimer, devant quelqu'un de tellement intelligent (il paraît que l'intelligence ne se mesure qu'à la capacité d'apprentissage), ainsi que pour mériter ma place sur ce blog, je vais lire tout Verbatim(s).

oursivi

Prol à gâterie,

Quel est ce charabia qu'ouïs en maladroits échos ?

Étant trop bête pour le comprendre, serez-vous assez bon pour m'en faire lisible traduction, cher oligarche ?

D'avance, 2013 mercis.

AO

Achille

Ce qui est assez surprenant chez Attali c’est qu’il se prétende marxiste. Il a même écrit une biographie sur Karl Marx que j’ai lue et que j’ai trouvée intéressante.
Il rejoint en cela Alain Minc autre « premier de la classe » au pedigree impressionnant et qui ne manque pas de dire à qui veut l’entendre qu’il est le dernier marxiste, un peu comme s’il était le dernier des Iroquois.

Ceci étant j’ai pu remarquer qu’en matière de marxisme, chacun de ceux qui se réclamaient de sa doctrine en avaient une interprétation très personnelle qui ne collait pas toujours avec celle de son « camarade ».

Ceci peut aisément se comprendre si l’on prend pour référence les dictateurs qui se sont appuyés sur le marxisme pour asseoir leur pouvoir et qui n’avaient manifestement rien compris à son approche du "capital".

A tel point d’ailleurs que Karl Marx aurait dit sur la fin de sa vie à son ami Lafargue qu’il n’était pas marxiste.

Etait-ce une boutade ? je ne le pense pas car Marx n’était pas particulièrement quelqu’un qui avait de l’humour.

Qu’aurait-il dit en écoutant et en lisant les nombreux ouvrages d’Attali et de Minc portant sur leur vision de l’économie mondiale ? Sans doute la même chose.

poil à gratter

@ ours i vi TRES MAL...

L'humour étant la quintessence de la partie supérieure de l'humain, ce n'est pas toujours accessible à tous...
Seuls les Semoun, Dany Boon, Roumanoff, Gad, Troibouzze, Bigard, etc. ont l'autorisation de moquer qui bon leur semble surtout bien français... que chez nous évidemment.

Ha ! que Stalen a raison, en si peu de mots il a tout dit...
Faut-il savoir lire et s'endormir aux côtés des géants du Froid et des montreurs d'ours pour mieux comprendre notre situation de serfs coupables de tout... si on n'appartient pas à la nomenklatura ou à l'oligarchie d'Etat.

Alex paulista

Il faut mettre à son crédit son action dans le domaine de la microfinance.
Son entreprise a aidé quelques projets intéressants au Brésil.

Pietri S

oursivi 11.35 - hameau dans les nuages 11.29

Oursivi vous avez raison, lorsque certains parlent d'Israël, sans jamais y être allé souvent, mais la Terre Promise les aimante, certains en perdent tout bon sens, tout contrôle !

Montage peut-être, sur la vidéo LCP ils ne l'ont pas raté, il ressemble à un revenant LOL : ses propos surtout sont totalement obsolètes, datés de 2010 : une éternité en économie en période de crise et bien avant que ne soit pensée, conçue et installée la Banque d'Investissement... mon com du 1.1.2013 à 10.04 re le bouquin que j'évoquais "Predator Nation" paru en mai 2012 me semblait un peu dépassé mais il était beaucoup plus "frais" LOL que ces vidéos.

Nath

Décidément, ce blog se veut intellectuellissime, d’une droite dégauchie, nourri d’interventions de cerveaux zéclairés, donnant un avis péremptoire sur tout.
Je partage entièrement les remarques de Pietri S, et de rares autres sur l’esprit défaitiste, revanchard, envieux et pour tout dire parfois haineux lorsque certaines personnalités, d’une certaine population, en particulier certains juifs sont passés « à l’écrémeuse », parfois au pilori.
Triste blog de gens qui critiquent, envient, et n’ont finalement rien à proposer… qu’une France du passé, qui était… Mais, au fait, qui était QUOI ?
Au fait, Catherine Jacob, vous auriez pu aller plus loin (ou plutôt plus près) de l’étymologie /onomastique au sujet du nom ATTALI. Dans Wikipédia, Attali, en berbère, c’est …« Portefaix » !!!!
On est loin des vipères… qui pullulent ici… et maintenant
Allez tchao tous.

Robert

Beaucoup a été écrit et je ne vais pas allonger encore la litanie des commentaires.

Si je reconnais l'intelligence exceptionnelle de l'homme, je reste circonspect sur son rôle et son efficacité, rejoignant ainsi l'analyse de jcr.

Donc, quoique reconnaissant la qualité de ce billet, je n'en partage guère le panégyrique que je trouve largement excessif.

Avec mes vœux de longue vie à Monsieur Bilger et pour que ce blog continue de nous offrir lumières et réflexions profondes !

oursivi

Rédigé par : hameau dans les nuages | 02 janvier 2013 à 11:29

Arghh, il ne faut jamais renvoyer vers un montage... auquel on fait dire ce que l'on veut.

Avec un basique logiciel de montage, en chopant des morceaux à droite à gauche, je vous ferais croire que Philippe demandera BHL en mariage dès que la loi les y autorisera...

La seconde partie de ce vipérin montage semble illustrer la foi messianique et tartignole qu'ont même les juifs les plus brillants envers la terre d'Israël...

J'ai en effet souvent discuté avec des copains brillantissimes qui deviennent complètement c... dès qu'il est question de cette terre et de sa religion...

Enfin, on aimerait savoir ce qui se dit entre le Jacquot et la belle avant la coupe et l'impression que ce vissage pervers veut nous laisser..?!

Quant à ce qu'il dit avant, c'est justement ce qui ridiculise votre lien, car ne sont là que propos sensés et qu'on aimerait suivis d'effets...

JMT, ouais, elle est pas mal troussée la sortie d'Arrogant-du-blaze, mais se prenant tant au sérieux qu'elle s'effondre un peu sous son propre poids à ne rien peser de ce qui l'occupe.

Zefir, vous ne devriez pas nous pondre de ces commentaires si denses qu'ils en récoltent l'approbation de Mary. Pour ce qui est de Joseph et Jésus, on attend encore.

Stalen ilitch baguera j'en passe et des meilleurs, c'est quoi ce charabia ?
C'est pas un goulag qu'il vous faut, vous.
C'est un cursus CP-CM2 mené à terme.

Bon, Philippe, je crois que c'est bon, il sont chauds. Vous pouvez nous sortir le com sur BHL qu'il convient de ne pas leur faire lire à froid sous peine d'une montée en agacement trop forte qui en tuerait quelques-uns.

Quoique... pour vous je voudrais bien me faire avocat, le temps du procès qu'intenterait leur famille.

Look at Chicolini...*

AO

* mais non mais non, Philippe, je plaisante, ceci précisé pour ceux qui connaissent la suite, c'est-à-dire ce qu'y dit Groucho dans Duck Soup.

Mary Preud'homme @ hameau dans les nuages

"La ville n'a besoin ni de soleil, ni de lune pour l'éclairer car la Gloire de Dieu l'illumine. Les portes de la ville seront toujours ouvertes. Seuls entreront ceux dont le nom est inscrit dans le livre de vie".
"L'ange me montra aussi le fleuve de l'eau de vie, brillant comme du cristal et qui sortait du trône de Dieu et coulait au milieu de la ville. De chaque côté du fleuve se trouve l'arbre de vie. Ses feuilles servent à la guérison des nations".
(la Jérusalem céleste, d'après l'Apocalypse de St Jean)
---
Jérusalem, j'adore me promener dans cette ville mythique. Pour y rêver d'un monde meilleur, mais aussi y pleurer parmi les "étoiles" de Yad Vashem.
Y êtes-vous allé, ce qui vous changerait de votre petit hameau dans les nuages ?

Pietri S

Attali a toujours été le mal aimé déjà à Alger avec sa famille, puis à Janson-de-Sailly, trop différent, trop bosseur, trop avide de connaissances, il a réussi dans quasiment toutes les Grandes Ecoles, sorti premier et/ou major de promo, bardé de diplômes, ensuite trop proche du pouvoir etc. toujours accompagné des plus jolies filles de Paris, des idiotes sans aucun doute LOL LOL... Il est trop en tout !

Il est un peu comme ces trop jolies filles, trop bien roulées qui ont l'outrecuidance d'être en plus gentilles, aimables et quelquefois intelligentes !

Ceux/celles - les mêmes - diront du premier qu'il faut se méfier des trop bardés de diplômes, des secondes que seule compte la beauté intérieure LOL LOL

Attali a quand même quelques aspérités, il est peu sympathique, insolent, péremptoire, souvent méprisant et condescendant... LOL... Il est humain, ouf LOL LOL

Ce nivellement par le bas, ces soyons tous égaux, bêtes, moches et pauvres... sont les voeux 2013 de certain-es français jaloux et envieux qui détestent tout ce qui ne leur ressemble pas, ceux/celles dont l'intelligence et la culture sont du copié-collé, ie du prêt à penser, qui rejettent systématiquement leurs contemporains et vomissent cette élite républicaine française cultivée !

Pas étonnant que les Français soient déprimés, leur propre estime est dégradée, ils ne s'aiment pas, ils n'aiment pas leurs semblables...

stalen ilitch guevara

@ours QUi viT... malgré tout...

Dans notre Sibérie si belle, vraie et sauvage, où on aime les ours de la Taïga, ça ne ferait pas un pli...

Pour tous les insatisfaits... coincés... frustrés... bâillonnés... au pays des Lumières, de la liberté, des donneurs de leçons, il faut remercier le traître J.C.Gayssot.

Les Attali serveurs de soupe cupides besognent librement et impunément...

Fort heureusement nous avons beaucoup d'éléments et d'indices qui révèlent et nous assurent de la progression du travail en profondeur des soviets !

Da... or... Niet...

Mary Preud'homme

Zefir a tout dit.
Jacques Ellul, un grand intellectuel visionnaire, véritable esprit libre resté à l'écart de toute chapelle, hélas si méconnu dans notre beau pays, ne disait pas autre chose.
Il est vrai que lui savait ce que tomber veut dire... et n'écrivait pas sans prendre de risques... et encore moins pour briller.
Comprendre qu'à trop disserter l'on détruit la Parole, (cf "la Parole humiliée", "Exégèse des nouveaux lieux communs", etc.)

calamity jane

Que de perles en commentaires sur ce billet !

Ca rafraichît pour 2013 en s'ébrouant pour bien marquer son territoire.

Catherine JACOB_ajout_au_post_precedent

Addendum au post précédent, initialement adressé @jack :

D'un point de vue héraldique, Attali je sais tout corrigerait peut-être mon année de la Vouivre (ou Guivre - traditionnellement donnée pour une couleuvre, mais étymologiquement semble-t-il une vipère) en année de la Bisse (de l'italien pour vipère) mais bon toutes les Vouivres (de wivre « serpent ») ne sont pas représentées engloutissant un enfant.

Par ex. L'aspic (Anglais : Asp, Latin : Aspis) des Anglais est un serpent mortel, couronné d'une escarboucle. Il peut être sans pattes - comme la Bisse et la Guivre héraldiques - mais peut aussi en avoir quatre ou deux - comme la Wyvern qui se rapproche du Dragon.
Il raffolerait de la musique tout en sachant s'en protéger (ceci étant les serpents normaux sont sourds et ne réagissent qu'aux vibrations transmises par le sol ou le milieu, la recherche de proie s’effectuant par la langue). Afin de se protéger des paroles de l'enchantement, explique encore Wikipédia, permettant de lui dérober l'escarboucle - caractéristique des Vouivres- , il plaque une oreille contre le sol et bouche l'autre avec sa queue de manière à ne plus entendre les conjurations, - Tel Ulysse qui, ayant bouché les oreilles de ses hommes, avec en ce qui le concerne toutefois, de la cire, puis se fait attacher au mât de son navire pour ne pas céder à la voie enjôleuse des sirènes et savoir quand le péril passé, il conviendra de déboucher les oreilles de ses rameurs.

Bref, esprit des eaux souterraines, des puits ou des eaux tout court ou encore purement chthonien, pas commode et très spécial(e) que notre 巳 occidental(e), et s'il vous reste quelques aspics de foie gras, peut-être peut-on se contenter de vérifier qu'ils n'ont pas passé les fêtes hors du frigo, avant de leur faire un dernier... sort !

JMT

@Arobase du Ban

Oui, très bon billet, mais pourquoi Oh orgueil, oh suffisance, oh auto-transcendance, oh vulgarité morale... Est-ce une interjection ou une invocation, car alors ce serait "ô" ? Mais peut-on invoquer ces qualités comme on aurait dit Ô silence, Ô douleur, ou "O, le rayon violet de ses yeux" baudelairien, alors sans ^. Le ô n'est pas répertorié comme original mais il précède toute invocation.
Dans votre cas, on sent la réprobation, renforcée par cette forme d'anaphore alors que l'invocation aurait eu quelque chose d'ironique induit par la suite du texte. Très franchement, j'hésite entre les deux interprétations. Ne voyez là-dedans aucune ironie ou autre malice désagréable, seulement de l'intérêt.

zefir

Est-ce le rôle d’un intellectuel d’être si proche du pouvoir ? Moi ça ne m’inspire aucune confiance.

oursivi

Fort juste Pietri S.
Mais vu le peu de commentaire, imaginons ce que c'eût été sans les garde-fous...
J ai un brin biaisé l'expérience à jouer au prophète de portée locale - pour ma part - inhibant peut-être de pesantes grossièretés. Par contre je n aimerais pas avoir découragé de pertinentes critiques, les qualités de JA les méritent.
Mais faire la part des choses avec un mélange de rudesse et d'admiration n'est pas chose aisée.
Je ne suis que moyennement satisfait de ma sortie récente visant notre Gérard national, mais pas seulement.
Me demandant, qui es-tu pour t'attaquer à semblable parcours, me convainquant plus ou moins dans le même temps que si on couve quelques idées, il est toujours minable de ne pas les formuler.
Tout en faisant la part des choses, introduisant la critique de sa critique en son sein histoire de tenter de n'être dupe de rien, y compris de soi-même.

AO

hameau dans les nuages

Ah l'antisémitisme ! Noël ! ses marrons glacés et sa bûche!

Jérusalem, capitale du monde !.... Les gens sur la paille éclairés par l'étoile du berger !

Attali nous montrant le chemin de la Vérité !

http://www.youtube.com/watch?v=EJqAvw5jd0U

(à écouter jusqu'à la fin)

Doux Jésus !...

Catoneo

Jacques Attali, c'est une Rolls de la pensée... sans les roues !

Catherine JACOB@jack

@jack | 02 janvier 2013 à 08:42
"Les députés pouvaient aussi mieux se pencher sur le sujet. Ils sont payés pour cela."

Les députés reçoivent des indemnités pour représenter et défendre leurs concitoyens, pas pour corriger les bourdes des annonces et des slogans de leur parti.

Ceci dit, ne vous faites pas de bile, le gouvernement va faire plancher des spécialistes pour retoquer sa proposition de loi de finances de taxation des revenus personnels indécents vu le contexte de crise dont beaucoup d'entre eux se contrefichent visiblement et ne se sentent en rien solidaires, et avec un peu de chance ça peut encore être pire... A mon humble avis, il ferait cependant beaucoup mieux de les faire plancher sur les entreprises du Cac 40 qui passent entre les gouttes de la ponction fiscale.

Mais bon. Bonne année de la Vouivre (de la Wyverne ou encore plus conventionnellement du Serpent) à tous et pourquoi pas aussi au "Grand Donneur de Conseils Urbi et Orbi", Pour la France et pour le Monde, le polytechnicien de service Attali !

Jacques

Pietri S | 02 janvier 2013 à 08:07
Les Français décidément n'aiment ni l'argent, ni la réussite, seraient-ils simplement jaloux et envieux ? LOL LOL

Je suis totalement de votre avis.
Depuis pas mal d'année le Français, tout du moins une partie d'entre nous, est devenu un pisse-vinaigre qui regarde toujours l'assiette des autres sans jamais regarder la sienne.

La réussite ?
Forcément on va y mettre de la suspicion.
De l'argent ?
Forcément il y a arnaque sous le manteau.

Le travail ?
Pourquoi faire, l'assistanat c'est tellement mieux et cela donne le temps de cracher sur ceux qui bossent et réussissent.

Ne sommes-nous pas dans la période où "On a bien le droit de", "On nous doit" ?
La seule chose que se sont vraiment arrogés ces gens, c'est le droit de nous pourrir la vie avec leurs pleurnicheries incessantes.

Pietri S

jack

Il ne vous a pas échappé que Jacques Attali n'a que faire d'être aimé ou non, de plaire ou non, depuis son enfance il subit des sarcasmes violents et répétés des uns et des autres, même à Janson-de-Sailly ses profs l'avaient pris en grippe, tant sa soif d'apprendre était illimitée, il a donc appris à courber l'échine et "les chiens aboient la caravane passe" pourrait être sa devise LOL

Pour "entrer dans l'arène" comme vous le proposez il faut plaire, faire des courbettes pour être élu ; pour être élu ou nommé ministre, la compétence et une tête pleine et bien faite ne sont pas nécessaires, ils peuvent constituer un handicap LOL LOL !

Son rôle de conseiller de l'ombre est tellement plus confortable.

Quant aux 75% retoqués par le Conseil constitutionnel, ce n'est pas le taux qui a été retoqué, mais l'assiette, ie la base du calcul qui l'a été : en France les impôts sur le revenu sont calculés sur le foyer fiscal, les 75% l'étaient dans le texte sur chaque individu qui composait le foyer fiscal, mesure anticonstitutionnelle. Apparemment c'était une idée personnelle du candidat Hollande, idée sortie d'un chapeau, dont la faisabilité n'avait pas été validée, puisque F. Hollande lui-même en l'annonçant - à la grande surprise de son conseiller d'alors pas encore ministre du Budget - il avait confondu le un million par mois au lieu d'un million par an.

Pas fan de Jacques Attali, le type n'est pas sympathique mais l'écouter apprend toujours quelque chose, il faut en prendre et en laisser, il est un bon produit dont certain-es n'ont pas l'utilité LOL LOL

jcr- jésus christ révolté

Pourquoi un tel coup de brosse à reluire, pourquoi une telle génuflexion et un tel baiser sur les diamants de la main molle du sherpa sirupeux et servile du Mythe errant.

Bien que bardé de médailles comme un maréchal soviétique il n'en fut pas moins obligé de quitter la BERD par la petite porte, tant sa gestion des réalités fut calamiteuse sauf pour son portefeuille et ses privilèges d'oligarque PS.

Certes, c'est un esprit très délié et ainsi coulent de sa bouche des évidences dites sur un ton badin et un mode susurré confidentiel mais toujours docte et péremptoire. On croit alors à une révélation unique et salvatrice.

Pour comprendre ce pseudo-sociologue, gourou permanent des médias complices du pillage intellectuel et financier lisons le livre "Au cœur du pouvoir: enquête sur le club le plus puissant de France" d'Emmanuel Ratier.

Et voir le film "Les Nouveaux Chiens de garde", sorti en 2012, de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat.

In fine, ce brillant électron en liberté surveillée qui ne brille que par la grâce de ses réseaux influents et actifs, n'est qu'un soft agent idéal de notoriété mais de liaison entre les chapelles et les temples des maîtres oligarques qui veulent encore et toujours tout décider et garder.

Attali : pour enfumer et endormir ou
pour parler et ne rien dire.

Pourquoi de telles louanges envers l'insignifiance maquillée et parfumée ?

Amen

jack

Le ministère des finances et du budget aurait pu consulter J.Attali avant de faire voter la mesure relative à la tranche d'impôt à 75% ! Peut-être qu'il aurait détecté la bévue, avant que le Conseil constitionnel en soit saisi. Comment se fait-il que nos crânes d'oeuf des ministères aient laissé passer une telle erreur ? Il était pourtant évident que le mécanisme de calcul de la taxe était source d'injustice selon les foyers fiscaux. Les députés pouvaient aussi mieux se pencher sur le sujet. Ils sont payés pour cela.

jack

Attali: une belle mécanique intellectuelle.
Il prône souvent une gouvernance internationale pour résoudre les questions d’envergure que les intérêts divergents des Etats sont incapables d’appréhender. Ce sur quoi il a parfaitement raison.
De là à penser qu’il se verrait bien à la tête de cette gouvernance internationale. Ou, à tout le moins, son principal conseiller…
On peut s’interroger cependant : pourquoi un si brillant esprit ne rentre-t-il pas dans l’arène ? se présenter à des élections, gérer une commune, être député, ministre... Il semble préférer la position plus confortable de l’observateur éclairé qui donne des avis.

Pietri S

Oui, oursivi a raison c'est le bal des aigris mais aussi des jaloux et des racistes, peut-être aussi un brin antisémites non assumés, de ceux et celles dont il fracasse les raisonnements...

Attali est un pur produit de la République française, de l'école républicaine ; avec d'autres il incarne l'ascenseur social que certains ont su emprunter, par de bons choix, des choix judicieux et aussi des qualités intellectuelles personnelles ; Attali n'est ni un maître à penser, ni un gourou, il est juste Jacques Attali, celui que l'on peut écouter, trier les avis quelquefois péremptoires, zapper et ne pas écouter, c'est un choix individuel.

Les faits sont têtus, il est écouté mais pas au-delà de l'Hexagone, sauf avec Planète pour des raisons économiques humanitaires ; il est un cosmopolite : il préfère s'occuper des pauvres du monde que de ceux du bas de son immeuble qui ne l'intéressent pas : il n'a jamais été membre du Parti Socialiste, n'a jamais brigué aucun mandat... il préfère être le conseiller des présidents successifs. C'est son choix !

Il pallie sans doute la médiocrité de la classe politique française qui n'a plus dans ses rangs les politiques, les écrivains et plus comme l'étaient les Tocqueville, Chateaubriand, Victor Hugo et d'autres.

L'homme n'est pas sympathique, insuffisant comme le font certain-es- pour le vilipender, à coup d'arguments passe-partout !

Les Français décidément n'aiment ni l'argent, ni la réussite, seraient-ils simplement jaloux et envieux ? LOL LOL

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

  • LCI, "Choisissez votre camp"
    Mercredi 11 mars de 9h30 à 11h, avec Valérie Expert.
  • Le Figaro Magazine
    Vendredi 27 février, pages 103, 104 et 105, débat entre Laurent Obertone et PB, sous l'égide de Patrice de Meritens.
  • Europe 1, "Mediapolis"
    Samedi 28 février, de 10h à 11h, avec Michel Field et Olivier Duhamel.
  • FigaroVox
    Chronique hebdomadaire
  • Europe 1
    Tous les dimanches de 12h45 à 13h, le parti pris de PB, avec JP Gené et Guy Roux, dans "Europe 1 Week-end", édition d'information de Patrick Roger.

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole, 23 rue d'Anjou 75008 Paris
    Renseignements et inscriptions : philippe.bilger@florimont.com
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS