Ma Photo

Dans les médias: internet

  • FigaroVox
    Chronique hebdomadaire
  • ma chaîne YouTube
    Entretien de 38 mn avec Alain Finkielkraut, diffusé le 14/11/2013 Entretien de 54 mn avec Maître Hervé Temime, diffusé le 22/11/2013 Entretien de 50 mn avec Robert Ménard, diffusé le 29/11/2013 Entretien de 45 mn avec Eric Zemmour, diffusé le 6/12/2013 Entretien de 52 mn avec Edwy Plenel, diffusé le 13/12/2013 Entretien de 50 mn avec Michel Erman, diffusé le 3/01/2014 Entretien de 40 mn avec Elisabeth Lévy, diffusé le 14/03/2014 Entretien de 50 mn avec Olivier Besancenot, diffusé le 18/04/2014 Entretien de 1h15 avec Henri Guaino, diffusé le 25/04/2014 Entretien de 53 mn avec Eric Naulleau, diffusé le 2/05/2014 Entretien de 52 mn avec Grégory Coupet, diffusé le 16/05/2014 Entretien de 50 mn avec Michel Field, diffusé le 23/05/2014 Entretien de 50 mn avec Xavier Bertrand, diffusé le 20/06/2014

Dans les médias: radio & télévision

  • BFM TV, "BFM Story"
    Mercredi 16 juillet de 18h15 à 18h20, avec Olivier Truchot.
  • RTL, "On refait le monde"
    Mardi 15 juillet de 19h15 à 20h, avec Marc-Olivier Fogiel.
  • Europe 1, "Le parti pris de Philippe Bilger"
    Tous les dimanches à 12h52, dans l'édition Europe 1 week-end présentée par Patrick Roger.

Dans les médias: presse

  • Valeurs actuelles
    Du 17 au 24 juillet, pages 20 et 22, "La gauche laxiste doit beaucoup à Christiane Taubira".
  • "Marianne"
    Numéro 899 du 11 au 17 juillet, page 15, "Sarkozy a plus de mauvaise foi que d'innocence", propos recueillis par Romain Massa.
  • Formation à l'Institut de la parole, 23 rue d'Anjou 75008 Paris
    Mardi 2 septembre, de 9h à 12h : "Comment s'exprimer en public ?" Renseignements et inscriptions sur philippe.bilger@wanadoo.fr ou 06 11 53 04 91
  • L'objectif de l'Institut de la Parole est de proposer des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique des personnalités et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense également des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations pratiques liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Elles peuvent être sollicitées la veille. Philippe Bilger, magistrat honoraire, Président-Fondateur de l'Institut de la Parole, propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires. Tél : 0611530491 ou philippe.bilger@wanadoo.fr

Mes liens favoris

Diffusion

  • Wikio
    Wikio - Top des blogs

Mentions légales

  • Directeur de la publication: Philippe Bilger
    SixApart sa 104 avenue du Président Kennedy 75116 PARIS
Blog powered by Typepad

« La France qui ne s'en laisse pas conter ! | Accueil | Christiane Taubira : un non-consensus sur la récidive »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c86dd53ef017d40ff6469970c

Voici les sites qui parlent de L'esprit sain :

Commentaires

Mary Preud'homme

@calamity jane

Vous êtes bien gentille (avec vous-même) mais pour ma part, quand je me fais piquer à griller un feu rouge, non seulement je n'explique pas aux gendarmes que j'avais respecté le précédent, mais en outre je ne les envoie pas faire une enquête sur ma bonne conduite.

Nath

Ce blog est surprenant. Certain(e)s s’offusquent de l’humour prétendument « meurtrier » que d’autres pratiquent (et qui ne reste que de l'humour)... mais ne s’offusquent guère de commentaires et attaques bassement et ouvertement racistes, que d'autres pratiquent à merveille et sans vergogne. C’est ça la France ? On demande un maître de cérémonie... santo et subito!

calamity jane

Mary Preud'homme,

Madame, pour ce qui est du respect je vous renvoie sur ce billet à mon commentaire du 14 février 2013 à 14h42.
Pour ce qui est du "guignol" : je ne suis plus dans les arcanes de la Sainte Eglise Apostolique Romaine, mais j'y fus plus que désiré pour un être humain et vos injonctions m'amusent...
Cependant vous me donnez gentiment l'occasion
de parler de cette élection sur laquelle je ne reviendrai pas.
Nommer un pape de soixante-seize ans, qui estime que l'état de pauvreté est contraire aux droits de l'être humain tentant de le prouver par son exemple (appartement civil) tout en restant en retrait de situations politiquement alarmantes m'incline à chercher encore plus loin la signification du mot "jésuite". Récupérer des fidèles
en voie d'émancipation en Amérique Latine ? partager des richesses ? Les deux ou bien leurs contraires ?
Mais bien sûr la voix du Seigneur est impénétrable...

oursivi@LaMaryDescend

Chère Mary,

Je pense que nous ferions un excellent couple, version Groucho Marx, Margaret Dumont.
Je vous interrogerais sur votre condition présente, vous me parleriez de votre défunt, pleine de trémolo dans la cheminée, et je devrais conclure d'un

No wonder why he passed away*...

AO

* Duck Sup ? Mais vous n'en capteriez rien, comme pour le Mali, DSK où tout ce qu'analysez. Ahhh, merci d'exister et de le faire savoir ici, on ne peut pas toujours compter sur LABOCA.

Mary Preud'homme

Oursivi, « outre » que vous êtes très mal "éducaillé" vous n’êtes pas drôle du tout, ignorant sans doute que l’humour véritable se partage et se distille tout en finesse, mais ne se tartine pas à longueur de commentaires à ras des pâquerettes. Croyez m’en vos petites blagues, adresses vulgaires ou sarcastiques, lieux communs et autres bons mots archi usés finissent par lasser !
---
@ calamity jane
Un "guignol" qui est à la tête d'un "théâtre universel" constitué d'un milliard deux cent mille catholiques, cela se respecte, même si l'on n'aime pas le "spectacle".

oursivi@LaMary

Rédigé par : Mary Preud'homme | 09 mars 2013 à 13:34

Bah plutôt du côté de l'Afrique, les Japonais et autres Scandinaves n'étant pas encore assez cuits.

J'aurais bien vu une manière de Desmond Tutu, histoire de secouer un peu le cocotier Vatican.

Le nouveau a une tête sympathique, et puis un Jésuite en a toujours une bien pleine sur lui, toujours bon à prendre comme disait Mr Arouet.

Ceci dit, il s'appelle François... et le nôtre qui disait qu'il n'avait pas de candidat, il cache bien son jeu le bougre !

AO

Carl+Larmonier

Bonjour Monsieur Bilger

Je dois avouer qu'Ils savent toujours minutieusement ménager leur surprise à la suite de leurs profondes méditations sous la chapelle Sixtine, car comme d'habitude, historiquement parlant, le nouveau pape n'était jamais, avant qu'il ne le soit, mentionné dans les favoris.
Du coup, c'est moi qui vais me pencher sur l'historique de ce nouveau pape.

Bonne journée

Carl Larmonier

Savonarole

Les bouffeurs de calotte se sont ingéniés ces derniers jours à espérer "un pape noir"... Ah les hypocrites, les faux-derches surjouant une pseudo modernité grotesque, comme celle qu'on a vécue en France après l'élection d'Obama où l'on s'est aperçu qu'après 200 ans de colonisation la France ne comptait que très peu de représentants de couleur et qu'il nous a fallu bouffer du Aimé Césaire pendant quinze jours lors de son décès !
Les même faux-derches n'ont jamais réclamé un grand rabbin Falacha, ni un imam sénégalais à la Grande Mosquée de Paris (construite par Lyautey...)
Remballez vos hypocrisies.

Dix coups de fouet au premier qui critique notre Pape !...

Camille

François, Saint-Père inattendu ! et bienvenu.

calamity jane

"Habemus guignol" !
Mais que veulent-ils donc nous faire encore
avaler ?

Mary Preud'homme

19h 07 : Habemus papam !

 Mary Preud'homme

Et la Blackonie c'est où ?

Camille

Cela ne m'enchante pas, mais la fumée blanche risque de s'élever pour un pape italien.

oursivi

Moi, je mets 10 euros sur a black one.
Mais suis plus fort pour les enquêtes inabouties que pour les pronostics de cet ordre.
AO

 Mary Preud'homme

Un pape venu d'Extrême-Orient ? Chiche !

jack

Hollande, Delaunay : des petites phrases assassines à l'égard de la papauté. Arrêtons les louanges sur leur intelligence. A ce niveau de responsabilité on ne peut admettre qu'ils profèrent de telles bêtises et soient auto-satisfaits par leur humour déplacé.

Alix

"Tous ces souverains poncifs"
ôtez moi d'un doute... c'est de l'humour volontaire, je pense ?

Jacques-Henri de la Roche-Bernard

"...Le président de la République n'a pu s'empêcher de mêler à une gravité banale et inévitable une plaisanterie sur le fait que la France "n'aurait aucun candidat"...

Quelle pensée féconde de ce ridicule personnage, NORMAL 1er, le petit ! Faut-il être bête pour sortir, devant un chef d'Etat africain, une telle saillie !

Peut-être cela restera-t-il dans les annales des âneries et gaffes de nos présidents de la République ! Le "Que d'eau, que d'eau !" de Patrice de Mac-Mahon découvrant la mer. Ou cette réflexion profonde d'Armand Fallières : "La place n'est pas mauvaise mais il n'y a pas d'avancement."

Mais je crois que le pompon revient à Mme Michèle Delaunay, Bordelaise et "tombeuse" d'Alain Juppé en 2007. Cette dame est ministre chargée des personnes âgées et de l'autonomie dans le gouvernement de M. Ayrault.

Quand elle a appris la démission du Souverain Pontife, Mme Delaunay a tweeté ceci : "Je dois bien reconnaître que, à tort ou à raison, Benoît XVI a omis de me consulter avant de prendre sa décision..."

Son père, Gabriel Delaunay, qui fut préfet d'Aquitaine, a dû se retourner dans sa tombe devant une telle expression d'imbécillité !

Poil à gratter chez Pic de la Mirandole

Savo

Ha ! que nous sommes bien dans une unique galère et sous le même règne... des marchands des temples...

Pietri S

Savonarole 18.23

Exceptés Villepin et Attali - en tournée dans des contrées lointaines - les autres se sont exprimés sur les "boulettes" et Bayrou a ce samedi été longuement interviewé par Colombani sur LCP... vous le savez un politique n'est jamais mort, même une fois enterré certains continuent de le faire parler, de lui prêter des pensées LOL

Savonarole

"Un lieu de pèlerinage... c'est sacré."
Rédigé par : Poil à gratter chez Pic de la Mirandole | 16 février 2013 à 00:09

C'est bien vrai !
Et les pèlerinages risquent de se multiplier, voyez Cohn-Bendit qui pense à se retirer, Villepin qui s'en est allé, Bayrou devenu le fantôme des médias qui l'adoraient, Jacques Attali en pénurie de marc de café et de boules de cristal, José Bové qu'un pâté d'alouette Findus n'émeut plus, Besancenot arraché si jeune à notre affection...
Des Benoît XVI il y en a des wagons en France, qui devraient songer à se retirer à la Closerie des Lilas.

Mary Preud'homme

« Quant un pape parvient à la claire conscience de ne plus être physiquement, mentalement et spirituellement capable de mener à bien la tâche qui lui a été confiée, alors il a le droit et même, dans certains cas, le devoir de démissionner » (Benoît XVI dans un entretien en 2010) 
----
A méditer. Non sans y ajouter, afin de comprendre toute la portée de ces mots, la réflexion du pape sur l’hypocrisie religieuse lors de sa dernière homélie.
----
En se remémorant aussi ce passage des Ecritures :
"Le récit que donne Jean de la purification du Temple par Jésus est très particulier. Dans les Évangiles synoptiques, cette scène prend place à la fin de la procession du dimanche des Rameaux dans la ville sainte. Alors que les gens l’acclament triomphalement, Jésus entre dans la zone du Temple, non pas pour rendre hommage, mais pour interpeller le Temple et ses chefs. Il jette par terre la monnaie des changeurs, renverse leurs comptoirs et les tables de ceux qui vendent des oiseaux et des animaux pour le sacrifice. Quel enseignement ! Jésus cite les Écritures : «L’Écriture ne dit-elle pas : Ma maison s’appellera maison de prière pour toutes les nations? Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits» (Marc 11,17; Isaïe 56,6-7; Jérémie 7,11)."
....
Voilà un texte qui donne à réfléchir quand on voit ce qu'est devenue la cité du Vatican.
Il serait donc moins question de modernisme que de donner un grand coup de balai dans cette basse cour de droit divin où de vieux radoteurs vêtus de pourpre ne rêvent que d'honneurs et de distinctions. Dieu étant réduit au rang d’icône dorée et donc d'accessoire et prétexte à une pompe d’un autre âge en totale contradiction avec l‘esprit de l'Evangile et des Béatitudes.

jlm

ayant cherché l'erreur : il (le pape) jette l'éponge et il (Spanghero) ne rend pas son tablier.

Boris

@ Xavier Nebout.
« Mais quand même, la question sur le départ de Benoît XVI… ».

La relation entre l’église triomphante et militante existe, elle autorise aussi bien le bûcher de Jeanne d’Arc que la renonciation du Pape – expressément prévue par le droit canon. Il me semble aussi que le Christ a donné à Pierre le pouvoir de lier et de délier, donc le gouvernement de l’église militante, donc le droit d’abdiquer (Matthieu 16.18-19). La liberté du pape de mourir en charge ou de démissionner a été proclamée par Boniface VIII lors de l’attentat d’Anagni et réitérée par un de ses successeurs : « Pie VII avait sacré Napoléon. Prêt à retourner à Rome, on fit entendre au pape qu'on le pourrait retenir à Paris : « Tout est prévu, répondit le pontife ; avant de quitter l'Italie, j'ai signé une abdication régulière ; elle est entre les mains du cardinal Pignatelli à Palerme, hors de la portée du pouvoir des Français. Au lieu d'un pape, il ne restera entre vos mains qu'un moine appelé Barnabé Chiaramonti » (Mémoires d’Outre-Tombe, XX, 8).

Pour en rester au vicomte, lorsqu’il parle de la piété des hommes, je me soucie d’abord de leurs compagnons à quatre pattes : le chat jaune de l’abbé Seguin ou Micetto. « J'ai pour compagnon un gros chat gris-roux à bandes noires transversales, né au Vatican dans la loge de Raphaël… ». J’imagine que la brave bête préférait les chateaubriands de la rue d’Enfer à la polenta pontificale…

Nicolas Sarkozy, dont vous soulignez à juste titre la grossièreté, préférait les chiens aux chats : je suppose que c’est parce qu’il n’y a pas de chats policiers. Mais j’ai appris avec plaisir que le Pontife démissionnaire aimait les félins. Hélas, Chico est mort l’année dernière, mais si Joseph Ratzinger n’a plus le moyen de le nourrir, je veux bien adopter Milly : bien qu’apostolique et noir, il a une bonne tête de gouttière. Il paraît que le Saint-Père lui parle en bavarois, mais Charles Quint n’en usait pas autrement avec son cheval. Pour qu’il ne soit pas trop dépaysé, je veux bien lui causer en latin ; je mettrai juste un buste de Frédéric II devant son panier, histoire de lui montrer que les Allemands ne furent pas tous des bigots.

Pour le reste, je ne vous apprends pas que l’Eglise se méfie tout autant des mystiques que des chats, coqs et autre bêtes de sabbat...

Poil à gratter

@ Xavier Nebout 16 février 2013 à 11:29

Ne pleurez pas tout seul, ça m'est arrivé aussi.

Faut dire que les Thénardier avec leurs cni à tiroirs, bien assis sur leurs coffres, veillent et surveillent.

Notre Hermine, même dans une retraite bien occupée qu'il a décidée avant l'heure (comme Benoît) ne peut transgresser la loi... même inique et bâillonneuse.

Nous vivons dans le pays des droits des hommes (les autres sauf nous), de la liberté d'opinion (celle de la pensée unique du politiquement correct), de la libre pensée (contrôlée par M.B...), enfin tout ce qui peut épater la terre entière.

Consolons-nous, nous avons encore le droit d'insulter Sarko, ridiculiser le pape, payer des impôts, dénoncer son patron, affirmer une chose et faire son contraire.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.