Ma Photo

Dans les médias: internet

  • FigaroVox
    Chronique hebdomadaire
  • ma chaîne YouTube
    Entretien de 38 mn avec Alain Finkielkraut, diffusé le 14/11/2013 Entretien de 54 mn avec Maître Hervé Temime, diffusé le 22/11/2013 Entretien de 50 mn avec Robert Ménard, diffusé le 29/11/2013 Entretien de 45 mn avec Eric Zemmour, diffusé le 6/12/2013 Entretien de 52 mn avec Edwy Plenel, diffusé le 13/12/2013 Entretien de 50 mn avec Michel Erman, diffusé le 3/01/2014 Entretien de 40 mn avec Elisabeth Lévy, diffusé le 14/03/2014 Entretien de 50 mn avec Olivier Besancenot, diffusé le 18/04/2014 Entretien de 1h15 avec Henri Guaino, diffusé le 25/04/2014 Entretien de 53 mn avec Eric Naulleau, diffusé le 2/05/2014 Entretien de 52 mn avec Grégory Coupet, diffusé le 16/05/2014 Entretien de 50 mn avec Michel Field, diffusé le 23/05/2014 Entretien de 50 mn avec Xavier Bertrand, diffusé le 20/06/2014 Entretien de 58 mn avec Michel Onfray, diffusé le 16/09/2014 Entretien de 50 mn avec Nicolas Dupont-Aignan, diffusé le 10/10/2014 Entretien de 48 mn avec Serge Moati, diffusé le 16/11/ 2014

Dans les médias: radio & télévision

  • France 5, "C dans l'air"
    Jeudi 20 novembre, de 17h45 à 19h, avec Yves Calvi.
  • France 5, "Les grandes questions"
    Jeudi 27 novembre à 21h40, avec Franz-Olivier Giesbert.
  • LCI, "Choisissez votre camp"
    Jeudi 20 novembre et vendredi 12 décembre, de 10h10 à 11h, avec Valérie Expert.
  • Europe 1
    Tous les dimanches de 12h45 à 13h, le parti pris de PB, avec JP Gené et Guy Roux, dans "Europe 1 Week-end", édition d'information de Patrick Roger.

Dans les médias: presse

  • Formation à l'Institut de la parole, 23 rue d'Anjou 75008 Paris
    Mardi 16 décembre, de 9h à 12h : "Comment s'exprimer en public ?" Renseignements et inscriptions sur philippe.bilger@wanadoo.fr ou 06 11 53 04 91
  • L'objectif de l'Institut de la Parole est de proposer des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique des personnalités et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense également des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations pratiques liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Elles peuvent être sollicitées la veille. Philippe Bilger, magistrat honoraire, Président-Fondateur de l'Institut de la Parole, propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires. Tél : 0611530491 ou philippe.bilger@wanadoo.fr

Mes liens favoris

Diffusion

  • Wikio
    Wikio - Top des blogs

Mentions légales

  • Directeur de la publication: Philippe Bilger
    SixApart sa 104 avenue du Président Kennedy 75116 PARIS
Blog powered by Typepad

« De quelques tics chics | Accueil | L'espoir Goldman, le désespoir Berlusconi »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c86dd53ef0191048efd7c970c

Voici les sites qui parlent de Les vacances de Monsieur Hollande :

Commentaires

Savonarole

Coup dur pour François Hollande, le département américain de la Défense vient de publier les archives de la fameuse base "51" dans le désert du Nevada, il apparaît que c'était une base d'essai pour des avions fantômes et non pour accueillir les extraterrestres...
Les conspirationnistes continueront à jacter, mais en France la résonance sera terrible, comment continuer à faire croire aux bourrins français que Sarkozy est responsable de tout ?

Jean-Paul Ledun

Dans le Top 10 à la place numéro un du plus mauvais homme politique :

Francois Gerard Georges Nicolas Hollande is the current president of France and co-prince of Andorra. He was previously the first secretary of the French Socialist Party from 1997 to 2008. According to the latest opinion polls, only 15 per cent of French people have a positive view about Francois Hollande as French president. Unemployment has highly increased under Francois Hollande and is now at record level. He implemented changes in the tax code that have prompted many rich Frenchmen to leave the country. He is one of the most powerful proponents of socialism in Europe at a time when what Europe needs is innovation, less government spending, entrepreneurship, and growth.

Qu'il prenne des vacances, cela nous en fera.
.

Maître Jean DAMNED

Ma chère Lucile,
Que nous sommes heureux de vous lire !
En somme : Lucile, vous VOILà !
Dans la foulée de notre précédent exercice de vacances, nous restions en haleine pour des considérations de pure forme avec le TIC authentique comme thème.
Vous y avez à mon sens excellé en étant seule à pointer cet envahisseur "voilà", mais presque toujours verbal non transcrit.
A l'examen de la page suivante, un automate m'a décelé un "du coup" et il se trouve (ou plutôt elle se trouve par esprit de féminisme paritaire) qu'il avait été tapé par le clavier d'une dame Peu-importe-son-nom. Il est vrai que j'aurais pu me contenter de signaler seulement l'heure et le jour de son expédition pour référence.
Mais pourquoi une telle précaution somme toute hypocrite en l'absence d'offense réelle ?
C'est à mauvais escient que vous insinuez une hostilité ad-mulierem à son encontre.
Vous n'avez pas à occuper une défense pour une justiciable qui n'a pas été attaquée.
Vous vous précipitez ultra petita.
Une personne contaminée est a priori victime. Sa dignité n'est pas en cause.
Votre bien dévoué,

Surcouf fatigué

S'il y a un truc dont on se fiche, c'est bien de savoir où ces mecs vont passer leurs vacances, surtout que c'est avec notre pognon.
Je sais ça fait mauvais Coluche mais par cette chaleur c'est déjà bien.

nelly le roy

Moi j'dis : l'année prochaine vacances à Paris Plage. Non mais !!

buridan

1° La faute dans "les difficultés auxquelles le pouvoir doit s'affronter" s'effectue certainement par confusion avec "s'opposer". "Ils s'opposent" et "ils s'afffrontent" sont en effet très voisins de sens et de forme (sonore et, surtout, graphique). "S'opposer" est bien plus fréquent. D'où l'erreur de construction.
2° "Indécent" pour "immoral" est un nanglicisme. En nanglais son origine est assez évidente : c'est la pruderie victorienne. Dans un premier temps, le sexuel est vu comme fons et origo de toute faute, donc toute faute est qualifiée de faute contre la pudeur. Dans un deuxième temps, cela permet un refoulement du sexuel, puisque indécent ne signifie plus qu'immoral. La boucle est bouclée...
En français, je lui vois trois origines.
a) L'anglicisme pour l'anglicisme, l'anglicisme "pur", par inculture et goût de la servitude.
b) L'usure du vocabulaire de l'émotion. De même que le vocabulaire de la politesse doit constamment évoluer pour surenchérir ("je vous remercie BEAUCOUP" m'a dit ce matin la boulangère quand j'ai payé la baguette. De quoi au juste me remerciait-elle, et ce, beaucoup ? De ne pas être parti sans payer ? De ne pas avoir vidé sa caisse ?), dire, pour manifester son indignation, un mot déjà employé, tend à être faible : et on passe sans cesse à du neuf.
c) Mais ce neuf doit surenchérir (on ne passe pas de "je vous en prie à "il n'y a pas de quoi", mais le contraire). Or l'impudeur, l'indécence blesse la sensibilité, ce que ne fait pas l'immoralité. D'où "indécent", "obscène" ("un massacre obscène"), et l'anglais "offensive" (="qui blesse la sensibilité")). Mais pourquoi "indécent" et non pas "horrible" (qui avait l'avantage, tout en étant surenchérissant, de n'être pas inadéquat : on aurait eu alors : "la malhonnêteté horrible de Silvio B.", "les propos horribles de Nicolas S." ?) C'est ici qu'on peut sentir tout le poids de l'explication a).
3° Bien entendu, cette acception d' "indécent" est passée dans l'usage, mais d'abord dans l'usage médiatique. Quand deux parents parlent du comportement indécent d'un enfant, il s'agit en général encore d'une infraction au code de la pudeur, pas à celui de l'honnêteté ou à celui de la civilité : et tel qui écrit en petit nègre médiatique anglo et pc parle encore un assez bon français.

Lucile

Maître Jean Damned

Me voici. Je vous entends bien au sens de "je vous comprends", mais je ne vous vois point mon cher, mon ordinteur reste muet pendant que je lis votre prose.

Dame Catherine a décrit en quelques mots une expérience cruciale dont nombre d'entre nous ont connu des variantes et qui, par contraste, met directement en lumière la vanité de la communication ministérielle. Aussi (ou 'du coup') peu me chaut (ou: j'e m'en tape') qu'elle emploie à l'écrit des locutions du langage parlé. Du point de vue de la théorie de l'information, sa communication était particulièrement réussie, du moins à mon égard.

Vous avez vos critères Maître Jean. J'ai les miens.

Tipaza

« Tout le monde doit quand même bien comprendre qu'un Président, quel qu'il soit, a droit à des pauses de récupération. »
Rédigé par : Jabiru | 04 août 2013 à 19:00

Vous avez raison.

Même les dictateurs les plus terribles savent prendre des vacances.

A. Hitler avait son nid d’aigle à Berchtesgaden, pourquoi F.Hollande n’aurait pas son nid de poule en Corrèze.

Maître Jean DAMNED

Lucile,
voyez un "Du coup" qui s'est invité dans le tapotis de clavier d'une dame Catherine JACOB : la contamination continue.
Mais le Voilà fait encore un peu trop populo à l'écrit... ça va venir.
Lucile, vous m'entendez ?

hameau dans les nuages

Deux semaines seulement ?

Ils auraient dû en rajouter deux.

Cela nous aurait fait des vacances.

Un pouvoir vacant ?

La belle affaire !

Madame Taubira s'en va pédaler sur la Nationale 7 à bicyclette et la France est en roue libre.

http://www.youtube.com/watch?v=uXNIrFStLa8

Lucile

Dans le Larousse, le deuxième sens donné à indécent est "qui choque par son caractère inopportun, déplacé, ostentatoire". Ca me paraît définir avec justesse le cinéma médiatique autour de la durée et du lieu de vacances de nos ministres, qui en sont ainsi à se justifier auprès du public, par médias interposés, de leur assiduité et de leur bonne volonté. Ils portent leur croix avec le sentiment du devoir accompli. Vous vous rendez compte du sacrifice, ils restent en France ! Bientôt ils vont pointer à l'entrée et à la sortie du bureau, pour nous prouver qu'ils sont dignes de leur fonction. Quelle futilité ! Quelle inadéquation à leurs responsabilités ! Quel infantilisme ! Et quelle idée minable ils se font de leur rôle ! C'est le revers de la médaille de l'exemplarité, prônée par tous ces gens qui se contentent des apparences, de tous ces ronds-de-cuir qui mesurent leur efficacité à leur temps de présence, et qui espèrent qu'on va en faire de même.

Catherine JACOB, votre texte sonne juste, et votre description de Marisol Touraine serait hilarante, si elle n'était pas non plus désolante tellement elle reflète bien la réalité.

Achille

Ben dites donc entre les linguistes et les grammairiens on en apprend des choses en ce moment sur le blog.
(J'espère ne pas avoir fait de faute de syntaxe) :-)

Alex paulista

Rester à moins de deux heures de train c'est difficile.

Une idée pour l'année prochaine: plutôt que de réduire les vacances, le gouvernement peut s'installer à la plage, avec des horaires réduits et un code vestimentaire moins strict.

Ils resteraient près d'un aéroport international, vers Nice, Perpignan ou même en Corse.
Ce serait rigolo.

buridan

@Frank THOMAS
"1- Ainsi vous diriez un niatus ?"
Oui.
2- Je vois qqchose --> qqchose que je vois.
J'affronte qqchose --> qqchose que j'affronte.
De même on peut dire "nous nous voyons souvent" comme on peut dire "nous nous affrontons souvent.
et "qqchose auquel je me vois" serait aussi incorrect que l'est "qqchose auquel je m'affronte".
3- Indécent dans cette acception est depuis longtemps passé dans l'usage comme une sorte de métaphore, devenue catachrèse.
C'est un nanglicisme.

jack

On pourrait très bien imaginer des vacances en alternance. Hollande se retire ostensiblement durant une dizaine de jours et Ayrault tient la barre et se montre aux médias. Durant les dix jours suivants, on inverse les rôles. C’est ainsi qu’on pratique dans nombre d’entreprises. Il y a toujours quelqu’un au gouvernail.
Hollande est mal à l’aise avec les congés payés. Pourtant c’est une initiative du Front Populaire. Il devrait moins tergiverser. Mais l’ex-Secrétaire du PS est-il préparé à ne pas tergiverser ?
Quant aux conseillers en communication, il faudra leur demander pourquoi Sarko, qui chemine pourtant de déconvenues en déconvenues, arrive à se hisser à la 20ème place dans le classement JDD des personnalités préférées des Français (Hollande 44ème).
Il est paradoxal que le fait de tendre la sébile pour le Sarkothon à la suite de ses mécomptes de campagne présidentielle contribue à redorer son blason. Jouant sur la victimisation, on pourrait donc redevenir populaire sur la base de ses erreurs ? Ou plus simplement, le mécontentement à l’égard de Hollande se traduit mécaniquement par un regain de popularité pour Sarko.

Jabiru

Tout le monde doit quand même bien comprendre qu'un Président, quel qu'il soit, a droit à des pauses de récupération.
A ce poste qui ne pardonne rien, comme beaucoup d'autres d'ailleurs, il vaut mieux avoir un patron reposé et en forme à la rentrée qu'un souffreteux épuisé qui n'a pas eu le temps de récupérer. Qu'est-ce qui empêche un Président à la campagne de réagir aussi efficacement à toute éventualité que s'il était cloîtré dans son bunker à Paris ? Il suffit d'avoir sur place des astreintes efficaces que l'on peut diriger à distance, le temps de rentrer (à pied, à cheval en train ou en jet, c'est selon). Alors qu'on lui fiche un peu la paix sur ce sujet qui n'en est pas un ! Il y a tellement à lui reprocher par ailleurs qu'en rajouter sur ce terrain ne mène à rien. Par contre il sera toujours temps de lui demander des comptes sur ses prochaines décisions ou non décisions si la situation ne s'améliore pas.
Sans oublier que les congés payés font partie des acquis sociaux issus de dures luttes (sans jeu de mots) de la gôche démocratique et populaire. Et si on lui conteste ce droit il peut toujours se plaindre auprès des juridictions spécialisées qui s'en prendront à son employeur, mais lequel ? l'Etat, le peuple, bonne question !

oursivi

Avec DSK, on aurait eu le droit aux fringances de M. Culot.

Quoique la déculottée à venir sera pour Hollande et ce sont ceux qui auraient plébiscité DSK qui la lui offriront.

Un hasard...?

AO

Frank THOMAS@buridan

Petite correction à un correcteur syntaxique.

1- Ainsi vous diriez un niatus ?

2- Affronter transitif direct est tout à fait reçu.

3- Indécent dans cette acception est depuis longtemps passé dans l'usage comme une sorte de métaphore, devenue catachrèse.

4- "Le président de la République en avait trop pris, et à Brégançon" est assurément plus léger que votre "et ce", inutile et lourd.

Robert

Le sujet des vacances de nos ministres est fonctionnellement sans intérêt. Il permet seulement aux pisse-copie de faire du tirage par une glose aussi oiseuse que sans aucun intérêt.

S'il s'agissait d'assurer une continuité fonctionnelle, pourquoi tout ce beau monde part-il en même temps ? L'étalement des vacances entre juillet et août leur permettrait sans doute d’assurer "collectivement" la continuité du pouvoir. Mais l'on dira que ce départ collectif correspond à la fin de la session parlementaire...
Enfin, nos actuelles générations de ministres ne sont devenues que des fonctionnaires titulaires d'un titre ministériel et, tous ministres qu'ils sont, ils en ont adopté les us et coutumes. La continuité de l’État n'est plus leur préoccupation majeure puisque le président de la République doit chaque année les rappeler à leurs devoirs. Mais c'était aussi le cas lors de la mandature précédente. Comme quoi il y a là continuité !

Nath

@Buridan

Certes. On a pourtant : "Les deux équipes s’affrontent" (d’accord, pas pronominal, mais réciproque).
L’ hiatus ? On dit pourtant le haricot, le Hainaut, la hyène, le héros, le hairault… Mais… l’Hérault, l'hémistiche...
Enfin, indécent me paraît tout à fait acceptable… même si c’est un anglicisme…

Le Pastiche ou le Pastis ?

Pardon si je rase… gratiche.

calamity jane

Quel désastre ! être obligée de partir au mois d'août "tous ensemble, tous ensemble".
Il serait sadique Normaligaud I ? Non seulement obliger les membres de son équipe à s'aérer de l'Elysée mais en plus au mois d'août, le seul mois de l'année où justement
l'on a envie de ne rien faire, en leur demandant de travailler... Comme répondrait la sympathique C. Taubira à un micro (oui car on ne voit jamais qui l'interroge)
"je vais pédaler et lire" se reprenant dans un rire dont elle a le secret "faire du vélo voulais-je dire".
C'est constaté : elles, ils n'en ratent pas une !

amfortas

Il ne faut pas critiquer, c'est un sujet important : d'un côté, M.Hollande sait parfaitement ce qu'il faut faire pour surmonter la crise. Il sait que la reprise exogène qui peut inverser la courbe du chômage n'engendrera chez nous qu'une reprise des entreprises de pointe, qui sont de toutes façons extérieures au phénomène français. Ce monsieur pense sans doute que celles-ci feront le travail pour lui et qu'il récoltera des fruits qu'il n'a pas cultivés.
Par ailleurs, il croit qu'il dispose d'une large manoeuvre fiscale, fondée sur la démagogie, compte tenu de la richesse intrinsèque de la France. L'Etat a déjà vendu une partie des bijoux de famille, les Français sont plus réfléchis, moins énarques, sont encore riches, Hollande peut encore les ponctionner.
En revanche, habitué à dilapider les deniers de l'Etat il n'a pas encore admis que la ponction entraînait la baisse du pouvoir d'achat et que les rentrées fiscales s'en ressentiraient.
Il n'a donc plus qu'une ressource, capturer l'épargne, car il est hors de question pour lui de reconnaître que sa politique est mauvaise, tout en sachant qu'elle l'est.
De là une attitude perverse sur les attitudes des ministres, une forme d'escroquerie intellectuelle.
Le gouvernement fédéral US a 7 ministres et nous, nous en avons 24 je crois, dont un guignol aux anciens combattants qui a même ignoré la mort d'un des derniers héros de Normandie-Niemen, fâchant Américains, Russes et Allemands et jetant le ridicule sur un pays qui ne doit pas être vraiment le sien.
Question importante, sans doute autant que les vacances des ministres, mais pas vraiment sérieuse.

MCPN

Relance.
Autoriser toutes les entreprises à être exonérées des charges patronales sur un seul salarié (le moins bien rémunéré).
Libérer le coût du tabac aux communes frontalières pour éviter la concurrence déloyale et limiter le trafic.

sandeman

Quelle abnégation, Monsieur l'avocat général...! Ecrire sur Hollande c'est comme demander à un dresseur de tigres de faire un numéro avec des chats de gouttière. Merci à vous pour cette franche rigolade.

moncreiffe

Que les ministres prennent deux semaines de vacances au mois d'août, cela n'a rien de choquant. Ce qui me dérange c'est la communication (maladroite) autour de la modestie (populiste) des ministres, encouragée par la curiosité malsaine des journalistes.

Deux semaines seulement, alors que 60 % des Français prennent trois ou quatre semaines. N'oublions pas les 40 % qui ne partent jamais en vacances (dont je fais partie).

A moins de deux heures de Paris, alors que nombreux sont les Français qui partent en Espagne, en Italie, en Grèce, en Tunisie, et parfois à l'autre bout du monde.

Les ministres doivent rester disponibles en cas d'urgence. Ça me paraissait évident. Mais peut-être fallait-il le préciser.

L'exemple belge montre qu'un pays peut se passer de gouvernement central pendant 18 mois. Parce qu'il s'agit d'un État fédéral et parce que l'administration a continué à fonctionner (normalement).

A trop vouloir envoyer des signes de modestie (et de normalité) aux gens du peuple, ce gouvernement se décrédibilise. Les gens ne sont pas dupes. Ils savent que les ministres sont tous issus de familles bourgeoises pour qui prendre des vacances au mois d'août est normal.

Ils auront beau se prétendre proches des préoccupations du peuple, ils n'ont jamais fait partie des classes populaires.

Je n'attends pas des ministres qu'ils renoncent à leurs vacances ou qu'ils les passent (modestement) dans un camping de province, mais qu'ils prennent des décisions en fonction de l'intérêt général.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.