Ma Photo

Dans les médias: internet

  • FigaroVox
    Chronique hebdomadaire
  • ma chaîne YouTube
    Entretien de 38 mn avec Alain Finkielkraut, diffusé le 14/11/2013 Entretien de 54 mn avec Maître Hervé Temime, diffusé le 22/11/2013 Entretien de 50 mn avec Robert Ménard, diffusé le 29/11/2013 Entretien de 45 mn avec Eric Zemmour, diffusé le 6/12/2013 Entretien de 52 mn avec Edwy Plenel, diffusé le 13/12/2013 Entretien de 50 mn avec Michel Erman, diffusé le 3/01/2014 Entretien de 40 mn avec Elisabeth Lévy, diffusé le 14/03/2014 Entretien de 50 mn avec Olivier Besancenot, diffusé le 18/04/2014 Entretien de 1h15 avec Henri Guaino, diffusé le 25/04/2014 Entretien de 53 mn avec Eric Naulleau, diffusé le 2/05/2014 Entretien de 52 mn avec Grégory Coupet, diffusé le 16/05/2014 Entretien de 50 mn avec Michel Field, diffusé le 23/05/2014 Entretien de 50 mn avec Xavier Bertrand, diffusé le 20/06/2014 Entretien de 58 mn avec Michel Onfray, diffusé le 16/09/2014 Entretien de 50 mn avec Nicolas Dupont-Aignan, diffusé le 10/10/2014

Dans les médias: radio & télévision

  • RTL, "On refait le monde"
    Jeudi 23 octobre de 19h15 à 20h, avec Marc-Olivier Fogiel.
  • LCI, "Choisissez votre camp"
    Vendredi 31 octobre, de 10h10 à 11h, avec Valérie Expert.
  • Europe 1
    Tous les dimanches de 12h45 à 13h, le parti pris de PB, avec JP Gené et Guy Roux, dans "Europe 1 Week-end", édition d'information de Patrick Roger.

Dans les médias: presse

  • Formation à l'Institut de la parole, 23 rue d'Anjou 75008 Paris
    Mardi 18 novembre, de 9h à 12h : "Comment s'exprimer en public ?" Renseignements et inscriptions sur philippe.bilger@wanadoo.fr ou 06 11 53 04 91
  • L'objectif de l'Institut de la Parole est de proposer des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique des personnalités et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense également des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations pratiques liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Elles peuvent être sollicitées la veille. Philippe Bilger, magistrat honoraire, Président-Fondateur de l'Institut de la Parole, propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires. Tél : 0611530491 ou philippe.bilger@wanadoo.fr

Mes liens favoris

Diffusion

  • Wikio
    Wikio - Top des blogs

Mentions légales

  • Directeur de la publication: Philippe Bilger
    SixApart sa 104 avenue du Président Kennedy 75116 PARIS
Blog powered by Typepad

« Réviser la révision ! | Accueil | Projet de redressement pour Arnaud Montebourg... »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c86dd53ef01a73d7edba7970d

Voici les sites qui parlent de On a cassé sur Nantes :

Commentaires

hameau dans les nuages

@ Michel Michemiche | 25 février 2014 à 13:07

Il circule un tweet, Monsieur Michel, d'une députée socialiste se déclarant favorable à toutes sortes d'unions et même à l'inceste.

Tout est amour à gauche, c'est bien connu.

Allez encore un effort.

Il vous reste à considérer les enfants comme du matériel à urbanités.

Je brûle ?

vamonos

Pendant la manifestation de samedi, à Nantes, environ mille casseurs ont causé des dégâts significatifs. Il semble qu'il y ait eu quatre comparutions en flagrant délit qui ont donné lieu à deux relaxes, une peine d'amende avec sursis et une peine d'emprisonnement non assortie de mandat de dépôt.

Si ce n'est pas du laxisme, cela y ressemble fortement. Les militants d'extrême gauche auraient tort de se gêner puisqu'ils estiment que le gouvernement a ajourné le projet de loi sur (la destruction de) la famille suite à une manifestation de masse. Alors, ils espèrent que le Premier ministre va retirer son projet d'aéroport international.

Pendant ce temps, les vagues fluent et refluent sur les plages de l'océan, les grains de sable s'entrechoquent, la nuit est tombée. Faites de beaux rêves messieurs les casseurs, plus dur sera le réveil.

anne-marie marson

@Michel Michemiche
Les militants d'extrême gauche manifestent contre des décisions et projets politiques, sans haine contre des catégories de personnes.

Pour entrer dans votre dialectique accusatrice, on dira que les militants d'extrême droite peuvent aussi pour certains se mobiliser contre les projets politiques, par exemple le mariage pour tous.
Monsieur Michemiche donne des leçons de républicanisme. Cela fait peur.

Michel Michemiche

Marrant comme les grands dénonciateurs du relativisme lorsqu'il est utilisé par les "droit-de-l'hommistes" sont prompts à user de la même antienne lorsque cela les arrange.
Les militants d'extrême droite manifestent contre d'autres gens. Homos, juifs, immigrés, "gauchistes", la cible de leur colère est l'Autre.
Les militants d'extrême gauche manifestent contre des décisions et projets politiques, sans haine contre des catégories de personnes.
Les deux camps sont ils indiscernables ? Leur dangerosité en terme sociétal est-elle la même ? N'y voyez-vous pas une sérieuse nuance à même d'expliquer une différence de traitement par les autorités ?
On est républicain ou on ne l'est pas, M. Bilger...

Catoneo

Après avoir regardé les vidéos disponibles (dont celle de l'Agence Info Libre), j'estime les Blackbloc à une vingtaine d'individus et les voyous à cent. Il me manque 880 casseurs dénombrés par les services spécialisés de la Place Beauvau.
Ce qui pose problème sur l'inefficacité du dispositif préfectoral réputé avoir mobilisé un millier de fonctionnaires. Voulait-on grossir le danger pour minorer l'échec ? Ou bien fallait-il à tout prix salir l'opposition à NDDL.
A cet égard je me permets de renvoyer à la lettre ouverte du conseiller général de Loire-Atlantique Françoise Verchère sur Presse-Océan :
http://www.presseocean.fr/actualite/manif-anti-nddl-francoise-verchere-fg-ecrit-ses-doutes-a-manuel-valls-24-02-2014-98084

zenblabla

Je ne suis pas tellement étonné que l'"on" ait cassé sur Nantes.
A Nantes en visite, j'ai été choqué par l'emphase présentée par le mobilier urbain.
Cette ville a été montrée en exemple pour l'aménagement conséquent et contemporain de la déambulation comme elle se doit entre 300 000...

Cette ville respire la spéculation urbaine menée d'opérations privatives, et par son affiche publique, faite de peintures de guerre déguisées en aménagements divers, "zebras" plein les routes comme si cela pouvait être aussi beau que sur des visages humains, "zebras" plein les trottoirs alloués aux coercitions présentables pour assurances, manifeste la redondance publique.
(Une de mes filles cependant se plaignait des cafards omniprésents dans tous logements étudiants)

Ce n'est pas normal qu'à Marseille, la complexité de l'urbanisme préserve les aménagements urbains mais pas quelques jeunes, tandis que Nantes, port aussi, révèle le contraire...

Parigoth

@Ludovic

Pour le reste, attendons le procès, vous voulez bien ?

Je n'ai rien contre, en espérant qu'il sera mené par des magistrats impartiaux de préférence non syndiqués...
Ceci dit, c'est à Manolito que vous auriez dû faire cette remarque en premier, lui qui a tenté de nous rejouer le coup de Carpentras avant même de savoir de quoi il en retournait.
La remarque s'applique aussi aux moutons du Système qui se sont empressés de hurler avec les loups.

Pour le poing levé, je ne faisais pas spécifiquement allusion à l'emblème du PS, mais à la manie qu'ont certains membres de la gauche de chanter certains chants révolutionnaires aux paroles contestables (euphémisme) le poing fermé brandi en l'air.
Je pense par exemple à une dame présidentiable cacique du PS qui a été photographiée en cette fâcheuse posture...

Enfin, je maintiens que la violence a été mise sur le terrain politique de façon institutionnelle par la gauche après une époque où il n'existait ni gauche ni droite mais que des gens normaux.
La « droite » n'existe que parce que la gauche en a décidé ainsi, en ayant montré du doigt des gens qui ne pensaient pas comme elle et qu'elle a depuis traité à leur corps défendant comme des adversaires.

Parigoth

@Wil
En Italie, la femme de ménage d'un musée jette une installation d'art à la poubelle en pensant faire son travail.

Ce geste prouve d'une part qu'il ne faut pas désespérer de l'humanité et d'autre part que les femmes de ménage italiennes (à ne pas confondre avec nos techniciennes de surface) disposent d'un goût artistique très sûr, en proportion avec leur conscience professionnelle.

Notre ministre de la Kulture devrait embaucher des femmes de ménage italiennes pour lui prodiguer des conseils éclairés...

Ludovic

@Parigoth

La violence n'est pas plus inhérente à la gauche qu'à la droite, c'est absurde, elle procède de l'extrémisme.

Votre allusion au logo du parti socialiste, le poing et la rose, rose que vous omettez systématiquement est tout aussi aberrante.
Vous trouverez sur internet des critiques sur la signification de tous les logos des partis politiques. En l'occurrence le poing n'est pas levé comme vous l'indiquez, et l'idée des concepteurs en 1970 était semble-t-il de lier la fermeté des convictions, peut-être un rappel des luttes ouvrières, et l'espoir avec la rose.

Vous trouverez d'autres explications possibles, à ce jeu-là on peut débattre longtemps.
Le logo du F.N., une flamme tricolore, voudrait-il signifier que ce parti projette de mettre le feu à la France ?

Tout cela est ridicule et ne tient pas lieu d'arguments.

Vous évoquez l'affaire Méric, en cours d'instruction, au passage. Les Antifas sont un groupe violent certes, leurs adversaires le sont tout autant. Pour ce que l'on en sait, c'est une rixe de rue entre militants extrémistes qui a mal tourné avec à la clef un homicide involontaire.
Les skinheads ne sont pas des anges non plus.
Pour le reste, attendons le procès, vous voulez bien ?

sylvain

Valls dissout deux groupuscules d'extrême droite qui n'ont jamais rien cassé, même pas trois pattes à un canard...

Mais silence radio au sujet de ces anarcho-gauchistes électeurs de gauche qui en sont au troisième ou quatrième centre-ville saccagé en un mois (Rennes, Toulouse, Nantes, Lyon...)

Ouf ! bientôt les élections !

FrankTHOMAS

"Oui, nous passerons nos vacances à Nantes s'il le faut" écrit semtob.
Non ! Pas ça ! Qui vous oblige à un sacrifice aussi dur ?

Parigoth

Deux poids deux mesures : l'avis d'un spécialiste

Après le saccage de Nantes, Hugues Moutouh ancien conseiller spécial du ministère de l'Intérieur, s'interroge sur le faible nombre d'interpellations. (...) Il est évident qu'à la différence des manifestations contre le mariage homosexuel, les forces de l'ordre n'ont pas reçu de consignes particulières pour faire du zèle, interpeller les opposants afin de les déferrer à la justice. À Nantes, on s'est contenté de gérer le maintien de l'ordre public, sans chercher à judiciariser les événements. C'est vraiment regrettable. Cela étant, il est plus simple de mettre la main sur des jeunes bourgeois de province qui manifestent paisiblement que sur des militants anarchistes expérimentés, rompus aux techniques de la guérilla urbaine. http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/02/24/31001-20140224ARTFIG00075-guerilla-a-nantes-pourquoi-si-peu-d-interpellations.php @a mon avis

A l'attention de @Parigoth |( 23 février 2014 à 19:18) qui ignore l'existence du terme "racisme" dans la langue française (il est toujours utile de vérifier avant d'affirmer !).
Extrait du "Nouveau Littré 2007"

Je ne suis pas parfait et je ne sais pas tout, aussi j'accepte volontiers de me voir corriger quand il m'arrive de me tromper.
Mais vous auriez dû vous-même relire ce que j'ai écrit avant de réagir, car à la fin des années 80 (pas en 2007) quand les lois contre le « racisme » ont été promulguées ce terme ne figurait pas alors au dictionnaire de l'Académie (le seul considéré comme valable en ce qui concerne la définition des termes employés en français).
J'ignore si c'est en partie dû à mon insistance à relever ce fait à diverses occasions, mais il semblerait qu'une définition du « racisme » (reprenant manifestement celle de dictionnaires « commerciaux » et non issue de la réflexion des Habits Verts) ait été ajoutée en catastrophe au dictionnaire en ligne de l'Académie.
Mais quand Michel Rocard a débuté son discours à l'Assemblée par « Le racisme n'est pas une opinion, c'est un délit » (ce qui est une forme de passe-passe rhétorique permettant de transformer tout et n'importe quoi en délit sur ce modèle, on pourrait alors proclamer un jour « le bouddhisme n'est pas une opinion, c'est un délit ») il ne nous a pas dit en quoi consistait précisément pour lui le « racisme » au sens juridique, avec ses limites.

De même, que condamne-t-on dans le « racisme », la théorie visant à distinguer les « races » ou bien l'hostilité manifestée à l'encontre de personnes différentes, sur des critères élargis ?
Et en quoi par exemple la citation d'expressions anodines de la langue française sont-elles désormais parfois passibles de poursuites pour « racisme » si on a le malheur d'y recourir machinalement sans penser à mal ?

Wil

Sans rapport avec le sujet mais ça vaut le détour, je crois. Histoire de rire un peu.

"En Italie, la femme de ménage d'un musée jette une installation d'art à la poubelle en pensant faire son travail.
«Je ne me suis rendue compte de rien», explique-t-elle, loquace, à La Repubblica. «Je suis allée ouvrir la salle, j’ai vu tout ce foutoir par terre, les cartons, les bouteilles de verre au-dessus ses cartons, un vrai bordel. Alors j’ai pris les cartons, les bouteilles, j’ai tout mis dehors».
Et puis elle est allée jeter le tout."

http://www.slate.fr/culture/83771/italie-femme-menage-musee-installation-poubelle

jcé

J'ai 70 ans mais en 1965 et 1968, nous étions dans les rues, à défaire des pavés, pour lancer sur les CRS. Mais qui gardaient l'évêque de Nantes en 65, qui voulait traverser le pont où nous étions des milliers alors, que voulez-vous qu'il se passe ? Et bien rien... on a sorti le curé de sa voiture, sorti la voiture du pont et l'évêque a été "obligé" de marcher dans la manif !! Le journal du jour a parlé de massacre... Bof...

Xavier NEBOUT@Marc Ghinsberg

Nous avons depuis que P. Bilger a quitté le bateau Hollande, une sentinelle de la LICRA ou autre, et qui nous dit évidemment ici que notre hôte contribue à banaliser le racisme, voire à le nier !

Claude L

@ Jean le Cauchois

Je persiste à dire que l’évolution des sols en France est catastrophique.
Les solutions existent. Loin d’être un retour en arrière, elles s’appuient sur des connaissances pointues et des techniques modernes.
Personne n’est mieux à même d’expliquer tout ça que Lydia et Claude Bourguignon.

http://www.youtube.com/watch?v=Yq4GIMnxgKs
.

Xavier NEBOUT

@Jean-Dominique Reffait
"un socialiste bon teint déteste mille fois plus un radical trotskyste qu'une mère de famille catho-réac".

C'est faux, et cela relève même de la mauvaise foi.

Un socialiste déteste un gauchiste violent parce qu'il porte atteinte à la légitimité de sa pensée, mais il hait le catho-réac parce qu'il lui révèle sa culpabilité de la trahison de son âme.

Les socialistes ont réactivé la loi des suspects de 1793, et cette loi relève de cette même haine.

Camille

"Mais c'était de l'ultra-gauche. On n'y touche qu'avec prudence : on pourrait prendre des coups physiques et politiques."

Avec prudence, non pas parce qu'il s'agit de l'ultra-gauche et assimilée, mais pour une simple question de passé / présent / futur.
Les participants de la Manif pour tous et assimilés manifestaient suite à une loi déjà votée, le mariage pour tous, et ses conséquences éventuelles, les PMA et GPA qui ne figuraient même pas dans le projet de la loi famille. Ce sont des combattants d'arrière-garde contre une loi déjà passée et des conséquences légales inexistantes.

A Nantes, les manifestants luttent contre un projet futur, non encore réalisé, dont la nécessité est discutable, or, pour avancer sur ce dossier, le gouvernement a quand même besoin d'un minimum de consensus. C'est pour obtenir ce minimum que sa réaction est si tempérée, qu'il essaie de ménager la chèvre et le chou, ce qui échouera, bien entendu.

Quant à la honte, séparons bien deux choses, le peuple et ses politiques. Je n'ai pas honte de faire partie du peuple français. En revanche, j'ai honte des gouvernants, et cela ne date pas de Nantes.

Tipaza

Un billet lucide, expression d’une vérité tellement évidente qu’elle va vous attirer l’ire de ceux qui nient la réalité et veulent refaire le monde à leur image avec le chaos, la laideur, l’ignorance et la mauvaise foi comme nouveaux cavaliers de l’Apocalypse socialiste.

Ils commencent à se manifester déjà plus nombreux comme intervenants sur le blog.

En particulier un certain Hubert Huertas.
Fidèle auditeur des matins de France Culture, je retrouvais tous les jours à 7h15, un éditorialiste portant ce nom. Une chronique intelligente, d’une certaine mauvaise foi de gauche (mais cela fait le charme de FC) et d’un certain humour, selon les jours.

Cette personne n’est plus sur FC depuis fin 2013, et je ne retrouve pas dans le commentaire d’une platitude, d’une mauvaise foi sans humour, et disons-le d’une « nullitude » totale, ce qui faisait l’intérêt du Hubert Huertas de FC.

Est-ce le même individu, et faisait-il rédiger ses chroniques par un nègre ??

Savonarole

@hameau dans les nuages & Zyeuteur amusé.

Merci pour ces précisions, je retiens que dans les deux cas que vous décrivez chacun, il y a eu internement psychiatrique.

semtob

Cher Philippe,

Il pleut sur Nantes et la disparition des bocages, de la faune, de la flore rend mon coeur chagrin.
Cher Philippe, des "pensants" qui veulent faire plier la nature il n'y en a que trop.
70% des Français pensent que l'aéroport de Nantes situé dans une zone inondable est un crime contre la nature et ils ont raison.
Cet aéroport ne verra jamais le jour et ceux qui pensent que la guerre de Nantes n'aura pas lieu ne connaissent pas l'histoire.
Le gouvernement devra céder ou partir car la solidarité et l'union de toutes les générations se retrouvera à Nantes.
Oui, nous passerons nos vacances à Nantes s'il le faut pour empêcher le bétonnage et le goudronnage qui ne sont pas encore les mamelles de la France.
La terre et l'eau sont à ce jour les ressources et le bien des générations d'aujourd'hui et de demain.
Les promoteurs sont les nuisibles de notre planète et des chantiers de rénovation et de réhabilitation peuvent et doivent créer de l'emploi et sauvegarder l'environnement.
Que le gouvernement se détrompe, ce ne sont pas des extrémistes qui s'opposent à la destruction de la nature mais une grande majorité de français de droite, de gauche et du centre et qu'ils se le disent.
Le temps où trois ou quatre bedonnants décident du destin d'une région est fini. Une prise de conscience est née et la nature est notre meilleure alliée.
françoise et karell Semtob

A mon avis

A l'attention de @Parigoth |( 23 février 2014 à 19:18) qui ignore l'existence du terme "racisme" dans la langue française (il est toujours utile de vérifier avant d'affirmer !).

Extrait du "Nouveau Littré 2007"

Étymologie : race

RACISME, n. m.

♦ Théorie qui établit la supériorité d'une race sur une autre.
♦ Hostilité forte envers une catégorie de personnes. Racisme envers les homosexuels.

Magnon

Deux poids deux mesures même dans les commentaires, d'un côté des anarcho-écolo-trotskistes, souvent décrits comme black bloc, bref des amateurs de baston de gauche et qui ont fait une démonstration de combats de rue, en profitant de la passivité de la police, de l'autre des gens bien propres sur eux qui n'ont rien cassé, si ce n'est quelques jets de canettes de manifestants encagés dix minutes après la fin de la manifestation !
D'un côté, un ministre très discret, de l'autre un ministre qui crie à la résurgence des ligues factieuses des années 30, d'un côté 14 arrestations, de l'autre 262, d'un côté des millions d'euros de dégâts (qui seront intégralement indemnisés par la Princesse, CAD notre bourse de cochons de contribuables), de l'autre zéro euro de dégâts !!

Je crois que monsieur le ministre se moque du bon sens du peuple, peut-être pense-t-il qu'il pourra le tromper une fois de plus !!

adamastor

@Hubert Huertas

Votre commentaire est hallucinant de mauvaise foi !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.