Ma Photo

Dans les médias: internet

  • FigaroVox
    Chronique hebdomadaire
  • ma chaîne YouTube
    Entretien de 38 mn avec Alain Finkielkraut, diffusé le 14/11/2013 Entretien de 54 mn avec Maître Hervé Temime, diffusé le 22/11/2013 Entretien de 50 mn avec Robert Ménard, diffusé le 29/11/2013 Entretien de 45 mn avec Eric Zemmour, diffusé le 6/12/2013 Entretien de 52 mn avec Edwy Plenel, diffusé le 13/12/2013 Entretien de 50 mn avec Michel Erman, diffusé le 3/01/2014 Entretien de 40 mn avec Elisabeth Lévy, diffusé le 14/03/2014 Entretien de 50 mn avec Olivier Besancenot, diffusé le 18/04/2014 Entretien de 1h15 avec Henri Guaino, diffusé le 25/04/2014 Entretien de 53 mn avec Eric Naulleau, diffusé le 2/05/2014 Entretien de 52 mn avec Grégory Coupet, diffusé le 16/05/2014 Entretien de 50 mn avec Michel Field, diffusé le 23/05/2014 Entretien de 50 mn avec Xavier Bertrand, diffusé le 20/06/2014 Entretien de 58 mn avec Michel Onfray, diffusé le 16/09/2014 Entretien de 50 mn avec Nicolas Dupont-Aignan, diffusé le 10/10/2014

Dans les médias: radio & télévision

  • RTL, "On refait le monde"
    Jeudi 23 octobre de 19h15 à 20h, avec Marc-Olivier Fogiel.
  • LCI, "Choisissez votre camp"
    Vendredi 31 octobre, de 10h10 à 11h, avec Valérie Expert.
  • Europe 1
    Tous les dimanches de 12h45 à 13h, le parti pris de PB, avec JP Gené et Guy Roux, dans "Europe 1 Week-end", édition d'information de Patrick Roger.

Dans les médias: presse

  • Formation à l'Institut de la parole, 23 rue d'Anjou 75008 Paris
    Mardi 18 novembre, de 9h à 12h : "Comment s'exprimer en public ?" Renseignements et inscriptions sur philippe.bilger@wanadoo.fr ou 06 11 53 04 91
  • L'objectif de l'Institut de la Parole est de proposer des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique des personnalités et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense également des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations pratiques liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Elles peuvent être sollicitées la veille. Philippe Bilger, magistrat honoraire, Président-Fondateur de l'Institut de la Parole, propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires. Tél : 0611530491 ou philippe.bilger@wanadoo.fr

Mes liens favoris

Diffusion

  • Wikio
    Wikio - Top des blogs

Mentions légales

  • Directeur de la publication: Philippe Bilger
    SixApart sa 104 avenue du Président Kennedy 75116 PARIS
Blog powered by Typepad

« Faut-il avoir pitié du président de la République ? | Accueil | La restauration digère mal Internet ! »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c86dd53ef01a73e062ca6970d

Voici les sites qui parlent de Cécile Duflot ne crache pas dans la soupe :

Commentaires

Bruno

@ hameau dans les nuages | 24 août 2014 à 21:41

""L'Allemagne ne tolérera pas que la Russie touche à la souveraineté de l'Ukraine et l'envahisse par ruse sous couvert d'un Cheval de Troie à peine éventé (soi-disant camions blancs humanitaires, en fait bardés d'armements et de troupes). Seul le peuple russe est dupe de cette mascarade (propagande)."
Vous perdez votre crédibilité, là.
Vous avez des preuves de ce que vous avancez ?"…

…La preuve vient d'être apportée aujourd'hui au journal du soir de France 2 (reportage filmé) : soldats russes ayant pénétré de 70 kilomètres en Ukraine, arrêtés et interrogés par l'armée ukrainienne.
Explication donnée par Moscou et par lesdits soldats russes : les camions transportant des troupes russes se sont trompés de chemin et ont franchi la frontière par erreur…

Franck Boizard

Au fond, les Français ont les politiciens qu'ils méritent.

Ne sont-ils pas convaincus dans leur majorité que ce que fait l'Etat est juste et bon et que ce que fait le marché est injuste et mauvais ?

Dans ce cas, il est bien mal venu de critiquer pour sa loi ALUR Mme Duflot, qui n'a fait que pousser un peu plus loin la logique qui se pratique en France depuis quarante ans.

"Dieu rit des prières qu'on lui fait pour écarter des maux dont on chérit les causes" (comme cette citation de Bossuet revient souvent, trop souvent !).

Jef

Je vois que certains sont allés sur Légifrance lire la loi ALUR et ils en déduisent naturellement que nous sommes en face d'une usine à gaz et loin des simplifications administratives annoncées.

Sans doute que ceux-là ne vont pas souvent sur Légifrance car la plupart des lois sont du même acabit. Je vous invite à aller lire la loi sur les retraites de 2003 sur le même Légifrance. C'est, me semble-t-il, plus compliqué encore.

C'est bien le problème avec les lois. Impossible de faire simple. Elles doivent prendre en compte une multitude de critères pour ne pas être retoquées par le Conseil constitutionnel ou la CJCE.

Par ailleurs, selon le principe de la séparation des pouvoirs, c'est au législateur de faire la loi et pas au juge. J'ai en mémoire la loi Villepin sur le CPE qui, par son imprécision aurait, si elle avait été appliquée, laissé aux juges de la Cour de cassation un pouvoir exorbitant. En effet, ils n'auraient pas eu seulement à interpréter la loi, comme c'est leur rôle, mais à combler des lacunes de la loi, ce qui n'est pas cohérent avec le principe de séparation des pouvoirs.

Mon commentaire porte bien sûr sur la forme. Sur le fond, j'avoue ne pas être allé assez loin dans la lecture des différents articles et n'avoir aucune compétence particulière sur le sujet.

Jean MORLAND

L'élégance aurait sans doute été, plutôt que de cracher dans la soupe, de reconnaître qu'on n'aurait pas dû en prendre. Mais l'aveu, sous toutes ses formes, on n'ose pas dire la confession, de ses erreurs, n'est plus de mise en ce siècle sans pardon... Tout cela juge un système à bout de souffle.

Franck Boizard

@Jef

Je n'ai rien à démontrer : cela fait cent cinquante ans qu'on sait en théorie que l'économie libre est supérieure à l'économie communiste (Böhm-Bawerk démontant le marxisme) et cinquante ans que la démonstration pratique a été faite par les régimes communistes.

En Occident, la libération de l'économie a démontré cent fois son efficacité économique (voyages aériens, téléphone, internet, etc.).

Il peut y avoir des raisons de ne pas libéraliser, mais elles ne peuvent être économiques.

Concernant le marché de l'immobilier en France, l'inexistence d'un marché libre et ses conséquences néfastes ont été décrites dans une foultitude de rapports d'origines diverses. Il n'y a aucune ignorance sur ce sujet, juste un manque de courage et un clientélisme massif (les vieux votent plus que les jeunes et les vieux sont propriétaires).

Si vous n'êtes pas capable de le voir, je ne peux vraiment rien pour vous : il n'y a guère en France de problème économique mieux connu que l'immobilier et les solutions furent mille fois proposées (libérer le foncier, simplifier les procédures, supprimer des normes, supprimer les aides et les incitations...).

Jef

@ Franck Boizard

Là vous ne démontrez rien et vous n'avez donc aucune chance de convaincre au-delà de ceux qui sont déjà convaincus.

Vous n'êtes hélas pas seul dans ce cas et c'est assez extraordinaire de lire tant de jugements proférés sans le moindre début de démonstration.

Pouvez-vous par exemple nous expliquer par quels mécanismes plus de libération du marché de l'immobilier pourrait conduire à une baisse des loyers ? A moins que vous n'estimiez qu'ils soient encore trop bas...

Je ne doute pas que vous avez des arguments mais pouvez-vous les développer ?

Jef

hameau dans les nuages

@ Bruno
"L'Allemagne ne tolérera pas que la Russie touche à la souveraineté de l'Ukraine et l'envahisse par ruse sous couvert d'un Cheval de Troie à peine éventé (soi-disant camions blancs humanitaires, en fait bardés d'armements et de troupes). Seul le peuple russe est dupe de cette mascarade (propagande)."

Vous perdez votre crédibilité, là.

Vous avez des preuves de ce que vous avancez ?

Le genre de preuves que l'on attend toujours en ce qui concerne la chute de l'avion de la Malaysia Airlines.

Preuves que l'on risque d'attendre longtemps :

http://www.vineyardsaker.fr/2014/08/22/mh17-les-raisons-du-crash-du-boeing-777-classees-secret-defense/

Quel manque de chance ! n'est-ce pas ?...

Franck Boizard

En défense de Cécile Duflot.

Ne lui faisons pas porter un chapeau trop grand pour elle. Elle n'est pas à l'origine de la crise de l'immobilier français. Elle a juste ajouté un clou au cercueil qui en comptait déjà beaucoup. Chaque ministre met le sien : de Robien, Périssol...

L'immobilier français est une caricature de l'étatisme : les hommes de l'Etat créent un problème qu'ils se proposent ensuite de résoudre.

De quoi souffre l'immobilier français ? De trop de normes, de trop de contraintes, de trop d'incitations, bref de ne pas être un marché libre.

Et chaque ministre en rajoute : c'est le cercle vicieux de l'étatisme. Mme Duflot n'est que la dernière d'une longue chaîne qui ne s'arrêtera pas de sitôt.

Surcouf

Ecologie dites-vous ?
Je ne vois pas dans le discours de ces gens-là d'écologie mais un discours juste de gauche, éventuellement un peu plus à gauche que le PS.
Je vois quelque chose d’inapplicable, du surréalisme, comme si la France à elle seule allait bouleverser l'écologie du monde.
La seule chose qu'on puisse dire c'est que seul le pouvoir les intéresse, ils ne sont pas les seuls loin de là mais quand on voit Noël Mamère s'accrocher à son poste et donc cumuler, alors même qu'il se faisait le chantre du non-cumul, car sa circonscription risque de passer à droite, on se dit que ce n'est pas le respect du droit démocratique qui les intéresse mais seulement le pouvoir.
Malheureusement notre establishment politique n'est plus dominé que par ça. Le bien-être des Français ne les intéresse pas vraiment.
Juste vivre grassement dans l'apparence aux frais de la société.
On n'a rien à attendre de ces gens-là, y compris Cécile Duflot.
Cracher dans la soupe ? non elle vomit dedans alors qu'elle s'y est vautrée avec délectation. Elle est juste frustrée de s'être fait éjecter du banquet.

berdepas

"Cécile Duflot, elle, ne crache pas, sur le tard, dans la soupe. Car, avant, elle l'avait déjà modérément goûtée."

Certes, mais personne ne l'a obligée à "rester à table". Elle aurait pu partir juste avant les desserts...

Jabiru

@Michelle D-LEROY

Et comme l'avait déclamé Mac Mahon pendant le siège de Sébastopol, port de guerre et qui entend le rester "J'y suis j'y reste !". A part la cavalerie blindée, je ne vois pas d'autres moyens pour le faire changer d'avis.

Bruno

@ Véronique Raffeneau

Ok… vous avez raison.
Merci de nous ouvrir les yeux.

Yves

Quelle saison !

Qu'est-ce qui a conduit Cécile Duflot à publier un pamphlet à la fin des vacances ? Réponse par l'anagramme : elle a été alertée par un >> "clic du fol été".

Et vous, Alain Juppé, pourquoi cette déclaration de candidature ? Réponse : je ne la fais pas de mon propre mouvement mais >> "j'ai un appel".

Décidément, voici que Montebourg s'engouffre bruyamment dans l'opposition. Lui aussi, a ressenti le besoin d'un >> "boom urgent".

Ces multiples rébellions ne font pas l'affaire du président au moment où de nombreux Français trouvent qu'il est devenu un >> "lardon hélas nocif".

Michelle D-LEROY

Hier les déclarations de Cécile Duflot, aujourd'hui deux ministres, et non des moindres, demandent un changement de politique.

Le JDD publie un sondage ce matin : -9% pour le Premier ministre entraîné dans sa descente vertigineuse par un Président à 17 % (en réalité, d'après un invité "sondeur" de C dans l'air la semaine dernière, il serait à 13 % mais ce chiffre serait impubliable d'après lui).

Si François Hollande avait une once d'amour-propre et un peu d'empathie pour les Français, il démissionnerait. Car enfin, ce ne sont pas seulement les hommes politiques qui ruent dans les brancards, la grogne monte chez les Français de tous âges, toutes professions, tous partis politiques.

Sa tactique pour persister à nous dire qu'il avance, que son pacte de responsabilité va donner très bientôt des résultats, qu'il suit son cap, cette tactique est celle d'un personnage aux abois, qui a perdu le contact avec la réalité.

Véronique Raffeneau

@ Bruno

En réalité, le livre de C. Duflot n'est pas publié pour être lu.

L'objectif est juste de fabriquer sur le mode sommaire un buzz, une actualité médiatique d'à peine 24 heures aussitôt remplacée par une autre, et ainsi de suite.

De "l'actualité" kleenex jetable.

Rien à voir naturellement avec l'exercice de la sincérité et celui de la liberté d'expression qui exigent tant, à la fois du travail, une solitude et un sens de la gravité des choses.

Jabiru

Après l'épisode Duflot qui est en train de couler, un putsch couve sournoisement sous la cendre, celui de futurs ministres félons, l'Arnaud et le Benoît. La chienlit c'est pour très bientôt ! Et pour les félons, la destination c'est historiquement Tulle.

Jean le Cauchois

@ Xavier NEBOUT 10:37

Merci de m'avoir donné le nom du site Légifrance pour mieux connaître la loi ALUR. Je reviens de ce site où j'ai pu découvrir la loi n° 2014-366 du 24 mars, pour l'accès au logement et à un urbanisme rénové. Bien sûr, je n'ai fait que découvrir l'existence des...177 articles. J'avais entendu notre Président nous parler l'an dernier d'un "choc de simplification", et pourtant il a été le premier à signer ce texte !! Je retourne dans mon réel dominical !

Bruno

Franchement j'admire soit la tolérance, soit la bienveillance de P. Bilger dans son billet au sujet de Cécile Duflot qui, selon moi, navigue dans les mêmes sphères éthérées que Nadine Morano, cependant sur un mode différent.
La liberté d'expression... la liberté de décrire le fonctionnement de l'intérieur de l'exécutif par une ministre libérée de ses fonctions...
Trois fois oui.
Mais on ne peut comparer le témoignage d'une Cécile Duflot, de surcroît rédigé par un nègre, à d'autres témoignages de l'histoire de la Ve République tel que celui d'Alain Peyrefitte sur de Gaulle ou même, à un moindre niveau, d'Édouard Balladur sur la cohabitation avec Mitterrand.
Écrire sur le degré zéro de la politique (Hollande commentant l'affaire Dieudonné ou l'affaire Leonarda [roulé dans la farine par cette dernière]) par le degré zéro des ministres (Duflot ayant sinistré lourdement le secteur de l'immobilier par ses lois stupides. Combien de perte de points de croissance et de chômeurs en plus à cause d'elle ?).
Une ministre écolo qui, de plus, s'autorise à faire de la morale de gauche à un gouvernement socialiste en place. On croit rêver !
Juge après avoir été partie sans aucune autorité pour ce faire si ce n'est l'ambition d'asseoir une position médiatico-politique.
C'est du même niveau que Montebourg (ministre des Finances en exercice) qui vient d'interpeller Merkel pour qu'elle fasse de l'extérieur ce que le pouvoir français est incapable de faire de l'intérieur.
Il y a des moments où cela donne mal à la tête de honte !
Presque identique à celle ressentie quand Hitler entrait dans Paris en 1940. Toutes proportions gardées.
Cette même Merkel, qui est non seulement très compétente et populaire dans son pays, mais en plus est la seule qui porte la culotte en Europe et est suffisamment burnée (si c'est compatible avec son état de femme...) pour tenir tête à Poutine, cet expansionniste fascisant et nostalgique à la recherche de la reconstitution de l'empire perdu (cf. voyage actuel de Merkel à Kiev où elle dit haut et fort que l'Allemagne ne tolérera pas que la Russie touche à la souveraineté de l'Ukraine et l'envahisse par ruse sous couvert d'un Cheval de Troie à peine éventé (soi-disant camions blancs humanitaires, en fait bardés d'armements et de troupes). Seul le peuple russe est dupe de cette mascarade (propagande). Merkel qui dit aussi que l'annexion de la Crimée était illégale.
Au lieu de l'énerver, la France devrait ériger une statue en hommage à Mme Merkel, car elle est aussi digne que compétente.
La dignité ? François Hollande et Montebourg ne connaissent pas la place de ce mot dans le dictionnaire.
Alors le livre de Duflot et ses vapeurs au sujet de Hollande : superfétatoire !
On peut faire l'économie de l'achat et du temps de lecture d'un inutile livre politique de plus.
Pour éviter d'autres céphalées !... ou rages de dents !

Yves

Ne pas mettre SVP Mme Duflot dans le même sac que Mme Vallaud-Belkacem.
- Duflot ? à vau-l'eau...
- Vallaud-Belkacem ? najat nec mergitur.

Franck Boizard

«Oui, Mme Duflot a manqué de clairvoyance d'abord, de courage ensuite et d'élégance enfin.»

Bref, elle est dans la moyenne des politiciens français.

Véronique Raffeneau

Le très mauvais feuilleton auquel on assiste depuis quelques jours - par ordre d'apparition sur scène: Duflot, Montebourg, Hamon – dit surtout la faillite de la majorité dite présidentielle, plus largement la débâcle et le chaos de la sphère politique.

J'ai bien compris que ce monde minuscule place ses positions pour 2017.

"C'est la détestation de cette "intolérable" liberté d'expression qui bouscule, met à nu, révèle, fait entrer dans les coulisses et signifie que l'exigence de solidarité est d'abord du corporatisme, le silence requis de la lâcheté et la sincérité une denrée rare en politique. Quasiment un scandale."

La liberté d'expression à laquelle vous tenez tant est appauvrie et dénaturée quand vous l'associez à ce type de publications ou de déclarations qui ne sont que tactiques et qui n'abusent personne, écrites ou exprimées en même pas un quart d’heure, juste le temps de trouver le bon timing médiatique.

Je pense qu'à force de "feuilletonner" comme ils le font tous, les mots sincérité et liberté d'expression ne sont pas de leur niveau, ni à leur portée.

Jabiru

Quand on a plombé d'une telle façon un pan entier de l'économie de la Nation, on a au moins la pudeur de se faire oublier. Exit cette irresponsable dogmatique et que l'on ne la revoie plus elle et sa clique de donneurs de leçons. Et ce qui est bien dommage c'est qu'à ce niveau personne n'est jamais appelé en garantie pour réparer les erreurs commises. Ni responsables ni coupables sauf d'avoir appauvri le pays.

Michel Deluré

Mme Duflot nous livre ainsi ses états d'âme. Voilà assurément un bon moyen d'attirer sur elle les projecteurs de l'actualité et de ne pas se faire oublier !
Nombreux sont ceux qui auraient sans aucun doute préféré que de ce livre, ce soient les idées pour sortir la France de l'ornière qui priment sur le règlement de compte personnel.
Mme Duflot reconnaît s'être trompée sur la personne de François Hollande. Pour quelqu'un fréquentant depuis longtemps les hautes sphères politiciennes, voilà qui est surprenant. François Hollande ne présentait nullement en 2012 le profil de l'homme d'Etat capable de redresser la France et de lui redonner son prestige, sa grandeur. Et les mois écoulés depuis, et malheureusement perdus, ne font que confirmer ce jugement.
Mais pourquoi alors, ayant pris conscience de son erreur, se sentant aussi mal à l'aise au sein de cette équipe, a-t-elle continué d'en faire partie ? Est-elle restée par pur opportunisme et lui a-t-il manqué ce courage - chose malheureusement fréquente chez nos politiques ! - qui aurait dû la conduire à claquer la porte ?
Voilà qui n'est pas le moindre des paradoxes que de contribuer à l'élaboration et à la mise en application d'une politique pour le pays et pour ce faire, de figurer dans une équipe dont on loue la solidarité alors qu'en réalité on émet plus que des réserves, des doutes profonds, sur cette politique mise en œuvre et des critiques sévères sur ceux qui la mènent !
Oui, Mme Duflot a manqué de clairvoyance d'abord, de courage ensuite et d'élégance enfin.

Xavier NEBOUT

Pour faire un test de décrochement de mâchoire et une incitation à la méditation existentielle, on se penchera sur la loi ALUR dans Légifrance.
On peut se demander combien de malades atteints de légimania aiguë il aura fallu pour pondre ce chef-d'oeuvre, et combien d'heures seront nécessaires pour le défaire.
Les fous, ça s'enferme, ou plus précisément concernant les Verts, ça se met en camp de rééducation agréé Boudarel.

Nous devons saluer l’intention de Manuel Valls de libérer la construction et l'immobilier de son fatras psychopathique de textes, et son hommage au système social suisse avec ses 1900 heures, son code du travail réduit au strict nécessaire, et la liberté de licencier.

On notera par ailleurs avec regret que pendant que la gauche bien-pensante du nul se gargarise de célébrations de « libération », seule l’extrême gauche est solidaire du combat héroïque du peuple de Gaza pour se libérer du joug israélien pourtant plus prégnant, plus meurtrier et plus odieux par son hypocrisie, que l’occupation allemande.

eileen

@Tipaza

Pourquoi établir une échelle de la vulgarité ? Les Dati Morano Bachelot Vallaud-Belkacem et Duflot...etc. pour les plus connues le sont toutes à leur "manière" !
___________________________

Pourquoi les Français devraient-ils choisir "Le/la moins pire..." alors qu'ils devraient choisir pour élire "Le meilleur parmi les meilleurs..."

C'est ainsi que depuis des décennies sont élus les moins pires, pour notre plus grand malheur, que les Français fort politisés s'abstiennent de voter, se détournent de tous ces ostrogoths qui tous (enfin la plupart càd ceux/celles qui sautent sur tout pour faire parler d'eux/d'elles) se comportent mal et s'emparent de sujets sans grand intérêt et les/nous détournent des seuls enjeux qui devraient être leurs préoccupations, mais qu'ils ne savent manifestement pas traiter en suggérant des solutions.

Réussir quand la croissance est au rendez-vous ce n'est pas un exploit, n'importe lequel/laquelle peut réussir ; la France décline lentement mais sûrement et depuis une bonne décennie la France devrait n'élire que le meilleur... alors que surtout depuis Sarko, chaque gouvernement n'est qu'un gouvernement de casting, pour faire beau sur la photo du perron de l'Elysée, toutes les minorités devant être incarnées pour illustrer une politique qui ne sera pas mise en place... et c'est ainsi que tout est tiré vers le bas, vers le moins-disant pour ne déplaire à personne... sauf aux Français qui devraient être plus exigeants quant aux candidats présentés avant élection.

La République Française est une et indivisible et c'est au moins pour cette raison que les Français sont en droit, ont le devoir, d'exiger le "meilleur entre les meilleurs" pour tirer vers le haut, vers le mieux, tous les Français sans exception, et aussi bien évidemment ceux/celles qui se prétendent être une minorité, qui sont Français avant d'être une minorité !

------------------------------------
@semtob
"...le vent ce n'est pas de l'écologie !"...

Bien sûr que si, le vent est de l'écologie... c'est grâce au vent que fonctionnent les éoliennes MDR MDR

--------------------------------------

La rentrée littéraire 2014 : 700 livres dont une grande majorité serait la vie de stars, des biographies romancées non autorisées...

Est-ce dans cette rentrée littéraire que s'inscrit le pamphlet de C. Duflot ?

Que d'arbres abattus, que de recyclages et d'énergie consommée, pour rien... peut-être une pépite ??

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.