« Décryptage #31 : PSG mauvais, enfantin et volé ! | Accueil | La justice n'est pas du cinéma ! »

11 mars 2017

Commentaires

Tomas

@ Noblejoué

J'avais en tete l'exemple de l'Egypte ou il arrive parait-il que des jeunes filles (on hesite a utiliser ce terme) de 14 ans soient mariees a des hommes qui pourraient etre leur pere. J'ignore ce qu'il en est dans les pays du Maghreb, en Afrique subsaharienne ou meme au Pakistan. Quoi qu'il en soit, je suppose que tout immigrant raisonnable se conformera aux lois de son pays d'accueil.

Mais l'Angleterre est un pays connu pour sa sexualite precoce dans les classes defavorisees et les nombreux scandales pedophiles qui y ont eu lieu (celui de l'animateur tele Jimmy Savile, par exemple, a defraye la chronique et choque tout le pays).

Il va de soi qu'il faut energiquement reprimer la pedophilie, sous nos climats tout au moins, ce n'est pas a nous de dicter les lois des autres pays, en ce domaine comme dans les autres. Cela ne veut pas dire que nous devions rester inactifs, il existe des organisations internationales pour discuter du sujet, et on peut soutenir l'action des associations de ces pays luttant contre ces pratiques, mais il en va des moeurs comme de la democratie, elles ne s'imposent pas de l'exterieur.

@ sbriglia

Je respecte tout a fait les opinions de mes interlocuteurs, quand celles-ci sont un minimum raisonnable. Ecrire que "des Noirs ont mis le feu a Londres" quand il s'agit en fait d'emeutes urbaines dans quelques quartiers desherites de la plus grande metropole d'Europe est une anerie. Face aux informations caricarurales, je prefere suivre ma nature plutot que d'etre mature.

Quant a la pedophilie, elle ne m'a pas l'air d'etre l'apanage des Pakistanais visiblement, a en croire l'actualite francaise recente. Mais allez savoir pourquoi, on prefere taper sur les immigres somaliens plutot que sur les cures francais ! Et retenons que 70 pour cent des agressions sexuelles envers les mineurs sont commises par des membres de l'entourage proche, pas par des refugies affames sexuellement comme Fdesouche ou Valeurs actuelles essaye regulierement de nous le faire croire.

Noblejoué

@ Tomas
"Moralité, les immigrants adoptent vite les vices de leur société d'accueil, ce que l'on peut d'ailleurs considérer comme un signe d'intégration, même s'il est négatif.

Sans nier aucunement le problème des abus envers les mineurs commis dans certains pays musulmans où il est usuel d'épouser des jeunes filles encore nubiles".

Vos deux phrases se contredisent. Les immigrants ne peuvent pas adopter des vices qu'ils ont au départ !
Il vous faut comprendre qu'à une époque où notre société essaie de se purger de la pédophilie et des traitements infériorisant les femmes, elle ne peut accepter que les immigrants la fassent régresser.

Mary Preud'homme

De l'intégration négative selon Tomas :

"Moralité, les immigrants adoptent vite les vices de leur société d'accueil, ce que l'on peut d'ailleurs considérer comme un signe d'intégration, même s'il est négatif"

C'était la perle du jour... Sans commentaire !

sbriglia

Tomas, l'incendie de Londres de 1666 ?

Certes, mais il faudrait actualiser, sinon vous continuerez à n'être pas crédible, comme dans vos pronostics de septembre (Hollande se représente et Sarkozy est vainqueur de la primaire).

http://www.parismatch.com/Actu/International/Trois-jours-d-emeutes-de-pillages-d-incendies-a-Londres-et-en-Grande-Bretagne-148509

Prenez du recul, Tomas, réfléchissez, ne tapez pas névrotiquement sur votre clavier, considérez que vos interlocuteurs sont des adultes, dont les opinions valent les vôtres.

Bref, soyez mature plus que nature.

C'est difficile, je sais...

caroff

@Tomas
"Une fois de plus votre obsession raciale nous eloigne du sujet, mais je ne me presserai pas trop pour mettre cette epidemie de viols sur mineurs, qui est effectivement scandaleuse par son caractere massif, sur la seule immigration."

C'est vous qui posez une question à Robert Marchenoir : "Quant aux viols massifs commis par les Musulmans anglais... vous avez de quoi appuyer vos dires ?! S'ils sont massifs, il doit bien y avoir des statistiques ?"

Et je me permets d'y répondre en mettant des liens.

Mon obsession n'est pas raciale mais culturelle : des hommes, musulmans, célibataires, au contact de femmes occidentales libérées adoptent des comportements violents, criminels perceptibles également en Suède !!

Tomas

@ caroff

Une fois de plus votre obsession raciale nous eloigne du sujet, mais je ne me presserai pas trop pour mettre cette epidemie de viols sur mineurs, qui est effectivement scandaleuse par son caractere massif, sur la seule immigration.

L'Angleterre a helas une longue tradition en la matiere, qu'illustrent regulierement les articles des tabloid : http://www.dailymail.co.uk/news/article-1350288/29-year-old-Britains-youngest-grandfather-scrounger.html

Et visiblement, les Pakistanais sont loins d'etre les seuls a violer les mineurs en Angleterre, y compris a Rochdale :

https://www.vice.com/en_us/article/a-look-back-at-the-pedophilia-scandals-that-swallowed-britain-whole-in-2014

Moralite, les immigrants adoptent vite les vices de leur societe d'accueil, ce que l'on peut d'ailleurs considerer comme un signe d'integration, meme s'il est negatif.

Sans nier aucunement le probleme des abus envers les mineurs commis dans certains pays musulmans ou il est usuel d'epouser des jeunes filles encore nubiles. Ce genre de tradition ne doit bien evidemment aucunement etre importe chez nous ou ce n'est pas la regle.

Claude Luçon

@ Robert Marchenoir | 16 mars 2017 à 18:15

Essayez de comprendre, je parle de "FORMER", "EDUQUER" des techniciens africains, pas laisser les nôtres.
Nous avons laissé des fonctionnaires africains mais aucun professionnels AFRICAINS.
En 1951/52 j'ai terminé des études d'ingénieur à Paris, les résidences universitaires situées entre la Porte d'Italie et la Porte d'Orléans étaient pleines d'étudiants africains, aucun, je répète aucun, n'était étudiant scientifique ou ingénieur. C'est de ceux-là dont je parle. Au lieu de leur donner des bourses généreuses pour faire Sciences Po, droit et autres formations de bavards, il aurait fallu en diriger des dizaines dans nos écoles d'ingénieurs.
Puisque cela n'a pas été fait, il faut les inciter à le faire maintenant.
Si vous aviez vécu en Afrique vous sauriez que, par leurs anciennes cultures africaines, pré-colonisation, ils ne sont pas portés vers les sciences et la technologie. Aussi longtemps qu'on ne les poussera pas à former LEURS scientifiques et LEURS ingénieurs, ils ne pourront vivre que du commerce de matière première et leurs pays ne se développeront pas.

Une nation moderne ne fonctionne que grâce à ses ingénieurs, ses techniciens, ses scientifiques, ses ouvriers de toutes qualifications, pas grâce à ses journalistes.
Les journalistes et les politiciens sont là pour nous informer et cogiter un avenir pour le pays, personne ne le conteste, mais ils ne peuvent le faire qu'en utilisant les moyens de communication que nous, les techniciens, mettons à leurs dispositions.

Si les journalistes et les politiciens se taisent, ce qu'il feraient bien de faire au lieu de se ridiculiser en ce moment, le pays ne cessera pas de fonctionner pour autant.
Si l'électricité, l'eau, le gaz ne sont plus délivrés, s'il n'y a plus d'essence ou diesel aux stations-services, aucun camion aucune voiture ne circuleront, sans électricité et diésel, aucun train de roule...
Si vous comprenez cela vous comprendrez pourquoi j'insiste sur le fait qu'il nous faut aider les Africains à former leurs techniciens puis les aider à prendre la construction de leurs pays en mains.
C'est à eux de le faire, avec notre aide. FORMATION, EDUCATION d'ingénieurs et techniciens, Robert !

Ils ont la main-d'oeuvre, il leur manque les ingénieurs, les techniciens, les contremaîtres. Ce n'est que comme cela qu'on peut construire.
Avec un minimum de cadres européens nos tours de forage au Nigeria étaient plus efficaces que celles de la Mer du Nord. L'ouvrier africain ne se pose pas de question, si vous lui offrez un salaire décent et une couverture médicale pour sa famille, il bosse et ridiculise en productivité ses collègues européens. J'en ai fait l'expérience.

J'ai travaillé entre autres sur une tour d'exploration au Mozambique, en 56, où nous avions des équipes d'aides foreurs bantous qui, en un rien de temps avaient transformé leur cadence de travail en une danse et composé une chanson pour se donner le rythme. Nous avions même découvert grâce à un missionnaire catholique italien, qui comprenait leur langue, qu'il y avait un couplet pour chacun de nous, blancs, basé sur nos défauts et particularités, pas toujours très flatteur, surtout côté bagatelle.
Nos maîtres foreurs texans étaient bluffés par l'efficacité de leurs équipes.

Je le répète, il manque en Afrique les cadres entre les dirigeants politiques, et les artisans, ouvriers et manoeuvres, ceux qui peuvent concevoir et construire le pays.

Les journalistes n'y manquent pas ils sont, à quelques exceptions près, presque, mais pas tout à fait, aussi charognards que les nôtres, mais ne sont pas encore tombés aussi bas que le Canard enchaîné et Mediapart.
Ai-je besoin de vous répéter qu'on ne construit rien avec des journalistes dans une société matérialiste ?
Leur spécialisation est du côté destruction, pour ne pas dire mise à mort, c'est tout de même évident en ce moment.
Même des gens comme Yves Thréard, pourtant respectable et de grande qualité, bien que toujours mal peigné, passent leur temps à discuter des costumes de Fillon, pendant que des gamins tuent d'autres gamins dans nos lycées.

Je parie que d'ici peu un journaliste va découvrir que les rouleaux de papier toilette dans les WC du "château" des Fillon sont en fait des rouleaux de soie car les Fillon ont des derrières délicats et luxueux, le Canard enchaîné leur a donné des hémorroïdes. Et qu'en plus c'est de la soie offerte par le président chinois à 1250 € le rouleau.

caroff

@Tomas
"Quant aux viols massifs commis par les Musulmans anglais... vous avez de quoi appuyer vos dires ?! S'ils sont massifs, il doit bien y avoir des statistiques ?"

Robert Marchenoir a raison :

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/scandale-pedophile-en-angleterre-pres-de-1400-enfants-abuses_1570811.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_viols_collectifs_de_Rotherham

Tomas

@ Robert Marchenoir

L'incendie de Londres c'etait en 1666, les Noirs n'y sont pour rien. A une epoque plus recente, le Blitz a fait des degats majeurs a la capitale britannique aussi, mais la encore les Noirs n'y sont pour rien.

Quant aux viols massifs commis par les Musulmans anglais... vous avez de quoi appuyer vos dires ?! S'ils sont massifs, il doit bien y avoir des statistiques ?

Je ne nie pas l'evidence, je nie les evidences fausses et grossieres comme les votres. Je doute par ailleurs d'avoir la moindre influence favorable ou defavorable sur les electeurs potentiels du FN. Ce n'est pas moi qui vote pour un parti de negationnistes et de supremacistes raciaux, ce sont plutot les gens comme vous !

Robert Marchenoir

@Tomas | 16 mars 2017 à 22:52
Toujours aussi subtil dans vos affirmations je vois : "Est-ce que cela a empêché les viols pédophiles de masse par les immigrés musulmans du sous-continent indien ? Est-ce que cela a empêché le pillage et l'incendie volontaire de Londres par des émeutiers noirs ?" Pas de doute, on a affaire à un vrai démocrate "essentialiste" !

Oui, je suis désolé de briser vos rêves de bisounours gauchiste multiculturaliste ploum-ploum-kumbaya, mais les viols pédophiles de masse par les immigrés du sous-continent indien, en Grande-Bretagne, le pillage et l'incendie volontaire de Londres par des émeutiers noirs, cela n'a rien de subtil.

Ou prétendez-vous que cela n'a pas existé ? Prétendez-vous que la démocratie consisterait à laisser faire de tels criminels ? Après nous avoir assuré que la Seine-Saint-Denis était un havre de vivre-ensemble, vous tentez maintenant de faire croire que les méfaits de vos petits protégés immigrés en Angleterre sont le fruit de l'imagination des Anglais.

Je suppose que vous êtes disposé, aussi, à donner des leçons de "subtilité" et de "démocratie" aux juges britanniques qui ont fini par condamner les auteurs de ces méfaits, après les avoir délibérément ignorés et laissé faire pendant des années, pour les premiers, par peur de paraître "racistes". Vous êtes une caricature.

Vous êtes également d'une puérilité extrême. Vous semblez persuadé que vous employer à nier l'évidence peut aider à propager vos idées, alors même que l'arrogance de cette attitude n'a pas peu contribué à porter vos pires ennemis au pouvoir. L'équipe de campagne de Marine le Pen vous glisse-t-elle quelques bons de réduction pour des jeux vidéo, une fois tous les six mois, pour vous remercier de faire si efficacement son travail à sa place ?

Tomas

@ Robert Marchenoir

Toujours aussi subtil dans vos affirmations je vois :

"Est-ce que cela a empêché les viols pédophiles de masse par les immigrés musulmans du sous-continent indien ? Est-ce que cela a empêché le pillage et l'incendie volontaire de Londres par des émeutiers noirs ?"

Pas de doute, on a affaire à un vrai démocrate "essentialiste" !

Claude Luçon

@ Tomas | 16 mars 2017 à 09:32

Chose rare, je suis tout à fait d'accord avec vous. Il leur appartient de décider de leur sort et de leur avenir. Nous avons construit le nôtre, laissons-les construire le leur.
Je crois quand même qu'il leur manque les connaissances technologiques nécessaires pour développer leur pays, c'est dans ce domaine que nous devons les aider. Borloo a raison sur l'électricité, mais le problème se pose aussi dans bien d'autres domaines. Aussi longtemps qu'ils n'aborderont pas le problème technologique et scientifique, ils ne resteront que des fournisseurs de matières premières.

Sous une autre forme, le problème existe aussi chez nous. A conserver des dirigeants politiques dont aucun n'a de connaissances technologiques et scientifiques, comme leurs équivalents africains, ni d'expérience de l'industrie, notre industrie est condamnée à n'être pas compétitive.
Nous vivons dans un paradoxe, nous avons un des meilleurs corps de scientifiques et ingénieurs au monde mais notre industrie a un problème de compétitivité. Cherchez l'erreur ! Mais pas trop longtemps ! Elle s'appelle Normale Sup et ENA.

Robert Marchenoir

@Claude Luçon | 16 mars 2017 à 06:30
"Il va falloir vous libérer de cette fixation sur la colonisation."

Mais c'est vous qui réclamez une nouvelle colonisation, pas moi. Moi, je ne fais aucune fixation, justement. C'est vous qui êtes fixé sur votre passé, et qui ne comprenez pas que ce qui était possible lorsque vous étiez en Afrique, parce que l'Afrique était colonisée ou l'avait été récemment, ne l'est plus, aujourd'hui que la page est tournée.

"Mais nous, comme les Britanniques et, pire, les Belges et les Portugais en particulier, n'avons pas laissé derrière nous les élites dont ils avaient besoin, en d'autres termes des ingénieurs, techniciens, scientifiques, médecins... seulement des bavards, Sciences Po, experts-comptables, quelques enseignants, deux ou trois médecins et beaucoup, beaucoup de politiciens."

Pourquoi aurions-nous laissé des élites derrière nous ? En vertu de quoi ? Pour qu'elles soient massacrées, spoliées ? L'Allemagne a-t-elle laissé ses élites en France, en 1945 ?

Quant aux Britanniques, qui, si je vous suis bien, auraient laissé des élites derrière eux (contrairement à nous autres, gros imbéciles de Français), est-ce que cela les a empêchés d'être envahis par l'immigration africaine, noire, musulmane, indienne, pakistanaise, antillaise ? Est-ce que cela a empêché les viols pédophiles de masse par les immigrés musulmans du sous-continent indien ? Est-ce que cela a empêché le pillage et l'incendie volontaire de Londres par des émeutiers noirs ?

"Il ne s'agit pas de recoloniser, il s'agit d'aller leur apporter la technologie et les professionnels dont ils ont besoin. Ils le savent parfaitement, ils le demandent."

Et donc, en fait, on le leur refuse. La France interdit à ses technologues et à ses professionnels d'aller travailler en Afrique. Les visas de sortie sont impitoyablement refusés.

D'ailleurs, aucun Français ne travaille en Afrique. A chaque fois qu'il y a un coup d'Etat là-bas, c'est-à-dire une fois tous les quinze jours, la télé nous apprend que l'armée française a pris toutes les précautions nécessaires pour protéger la communauté française, mais ces gens-là n'existent pas : ce sont des fake news, pour flatter les nostalgies coloniales.

"Vous avez créé une nouvelle forme de colonisation en allant dire aux citoyens de ces pays qu'ils sont malheureux avec leurs dirigeants et systèmes actuels et que mieux vaudrait les remplacer par notre glorieuse démocratie."

Vous ? Qui ça, vous ? Moi, je n'ai rien dit du tout, aux Africains. Je m'en tape, des Africains. Mon point de vue, je viens de vous l'expliquer, c'est que les Africains se gobergent d'africanité autant qu'ils veulent, qu'ils essaient, chez eux, le glorieux communisme, le fabuleux islam ou le pittoresque cannibalisme autant que ça leur chante, mais qu'ils ne viennent pas nous faire tartir à domicile avec leurs merveilleuses coutumes. Nous, on garde notre glorieuse démocratie, et eux, ils gardent leur glorieuse... chépaquoi. Ca joue ? Ca vous va, comme deal ? C'est pas trop déséquilibré ? Franchement, je ne peux pas faire mieux...

Et puis, il faudrait arrêter cinq minutes avec cette incessante stigmatisation de la démocratie. Ca fait très malin, d'ironiser sur la démocratie, surtout lorsqu'on bénéficie de ses bienfaits. De même que les communistes d'Europe pouvaient tout à loisir fustiger le capitalisme, au moment même où ils profitaient de ses avantages.

Si l'Afrique est arriérée comme elle l'est, c'est, effectivement, parce qu'elle manque de démocratie, si l'on entend par là : régime politique libéral, Etat de droit, prévalence de la loi sur la corruption et la force, existence d'un droit de propriété prévisible pouvant être défendu devant les tribunaux, sécurité juridique, prévalence des institutions sur la préférence tribale, alternance au gouvernement... enfin bref, tout ce qui fait l'ordinaire de notre glorieuse démocratie que l'on brocarde un peu trop volontiers de nos jours, sans s'aviser que les maux dont nous souffrons viennent d'une insuffisance d'application de ses principes, et non de leur excès.

La différence entre vous et moi, c'est que vous, vous pensez que l'Afrique peut s'en sortir, alors que moi je pense le contraire. Parce que je suis "essentialiste", comme disent les cuistres néo-marxistes. On peut en discuter. C'est un point de débat.

Mais ce qui est sûr, c'est que l'Afrique ne peut pas s'en sortir si on lui dénie toute responsabilité, si on l'écrase sous le paternalisme néo-colonial voulant que ce soit "notre" faute si elle se porte mal, si on encourage son penchant hélas déjà trop présent à dire, sans cesse : "Gimme gimme gimme... gib me dat.... gib me dat...". Personne ne peut s'en sortir avec une mentalité pareille. Pas plus les Africains que les Français, d'ailleurs (qui, à cet égard, n'ont nullement besoin d'immigration pour s'africaniser à toute vitesse).

"En 1993 le Nigeria vivait depuis 1963 sous un régime militaire pas particulièrement dictatorial, il aurait été facile de l'aider à évoluer vers une société plus juste en lui imposant des règles de financement mieux contrôlées. Mais non ! En 1993 Bill Clinton et son pote le révérend Jesse Jackson..."

Hop, hop, hop ! Un instant... Ici, nous sommes en France. Nous, tour Eiffel, fromages qui puent, Parisiennes pas farouches, tractions avant, De Gaulle, toussa. L'Amérique, c'est pas nous, c'est en face : OK ?

D'autre part, vous me permettrez de prendre avec un gros bémol votre assertion selon laquelle il aurait été facile de. Si "cela" avait été aussi facile que cela, comment se fait-ce que "cela" ne se soit fait nulle part en Afrique ? Parce qu'il n'y a pas que Bill Clinton et le Nigeria en 1993...

Et puis une fois de plus, vous vous placez dans une situation coloniale, tout en prétendant récuser la colonisation. L'Afrique, c'est en Afrique. Ce sont les Africains qui sont responsables de l'Afrique. Pas les Américains, ni les Français, ni les Patagons.

Les Américains ont peut-être fait toutes les erreurs du monde concernant leur politique africaine, il n'en demeure pas moins qu'ils ne sont pas responsables de l'Afrique. Ce ne sont pas les Américains qui ont le pouvoir en Afrique. Ce sont les Africains.

En battant votre coulpe sur le dos des Français, concernant l'Afrique, vous encouragez l'irresponsabilité des Africains. Vous les encouragez à se dire que c'est toujours la faute du Blanc. Outre que cela a des conséquences directes, et mortelles, sur les victimes de la délinquance en France, cela condamne les Africains à l'arriération perpétuelle.

Personne n'a seriné aux Japonais, après Hiroshima, que s'ils avaient des cors aux pieds c'était la faute des Américains. En conséquence, ils se sont sorti les doigts et ils ont inondé l'Amérique d'appareils photo et de voitures. Et personne ne se tord les mains, aujourd'hui, en se disant qu'il faudrait leur fournir de la technologie et des ingénieurs.

D'ailleurs il y a, en Afrique, un certain nombre de voix qui s'élèvent pour refuser l'aide et le paternalisme occidentaux. Certes, elles sont ultra-minoritaires, mais enfin elles existent.

"N'oubliez pas de me dire combien d'années vous avez vécu dans les "colonies"."

Ah, nous y sommes... l'argument touristique : j'y ai vécu, donc j'ai raison. Selon la même logique, Hitler a vécu en Allemagne, donc le nazisme est une bonne chose. Les Français vivent en France, donc ils ont raison sur tout en ce qui concerne la France, et d'ailleurs ils sont d'accord sur tout : Nathalie Arthaud va recueillir 100 % des voix à l'élection présidentielle. Les Africains vivent en Afrique, donc tout ce que dit un Africain sur l'Afrique est vrai, et d'ailleurs les Hutus n'ont jamais massacré les Tutsis, les Noirs d'Afrique du Sud ne brûlent pas vifs les Noirs étrangers qui excèdent le seuil de tolérance de l'immigration, tout ça c'est la faute à Bill Clinton. Qui n'est plus au pouvoir, hein.

Maintenant, c'est un Gentil, qui dirige l'Amérique. C'est Trump. Il est dans notre camp, Trump. C'est un ennemi de la si haïssable démocratie, je le rappelle à tous ceux qui n'auraient pas encore mis leurs pendules anti-américaines à l'heure.

Tomas

@ Claude Lucon

Importer notre modele ou pas, vieux debat. Je pense que chaque pays doit trouver sa voie et que les autres n'ont pas a s'en meler tant que ca ne trouble pas l'ordre international ou tant qu'on n'est pas dans le crime contre l'humanite manifeste. Si la democratie a une vocation universelle, elle finira tot ou tard par s'imposer, forcer les choses ne sert a rien.

Ceci etant, je ne pense pas qu'on puisse accuser la France d'avoir voulu a toute force importer la democratie en Afrique, les gesticulations mediatiques de BHL ne pesant pas grand-chose face au pragmatisme bien compris de notre politique africaine. Il n'est que de voir la facon dont se sont deroulees les elections au Gabon l'annee derniere par exemple pour constater que le discours de la Baule de 1990 du president Mitterrand est largement reste lettre morte.

Le probleme c'est qu'on peut faire le constat qu'en Afrique, l'aide au developpement a ete largement un echec, ces pays ne s'etant pas extrait de leur position peripherique dans l'economie mondiale. J'aurais tendance a penser que des relations commerciales plus equitables avec ces pays, qui ne les reduiraient pas au simple rang de fournisseur de matieres premieres et leur permettraient plutot de developper une economie nationale qui commencerait par l'accession a l'autosuffisance alimentaire, couplee a une politique de cooperation de la demande (c'est-a-dire strictement definie par les pays en question et non soufflee dans leur oreille par la Banque mondiale, l'USAID ou l'Union europeenne) serait la solution.

Claude Luçon

@ Robert Marchenoir | 15 mars 2017 à 18:37

Il va falloir vous libérer de cette fixation sur la colonisation.
En Afrique elle est terminée depuis 1960.
Les fonctionnaires coloniaux, les fils à papa qu'il fallait cacher aux colonies, les petits blancs sont tous partis.
Mais nous, comme les Britanniques et, pire, les Belges et les Portugais en particulier, n'avons pas laissé derrière nous les élites dont ils avaient besoin, en d'autres termes des ingénieurs, techniciens, scientifiques, médecins... seulement des bavards, Sciences Po, experts-comptables, quelques enseignants, deux ou trois médecins et beaucoup, beaucoup de politiciens.

Par contre ces pays, régis par les fonctionnaires coloniaux donc domaines réservés jusque-là, se sont ouverts à tout le monde en 1960. Une concurrence féroce, politique et commerciale, issue de partout : ex-pays coloniaux, ONU, nouveaux venus des USA, URSS, Allemagne, Inde, Brésil, Liban, est née. Ils se concurrençaient aussi sur les facilités de crédit qu'ils accordaient sans contrôle sérieux, à des taux subventionnés, en est résultée une corruption épouvantable. L'argent prévu pour construire ponts, routes, hôpitaux, université, usines, a fini pour sa plus grande part sur des comptes personnels en Suisse, à la City ou à Wall Street.

Il ne s'agit pas de recoloniser il s'agit d'aller leur apporter la technologie et les professionnels dont ils ont besoin. Ils le savent parfaitement, ils le demandent, ils ont aussi besoin de crédits, tout cela peut et doit être rigoureusement contrôlé sans colonisation.
Les organisations existent : UNIDO, UNICEF, FAO pour l'ONU, ECDG en UK, Coface en France, Sace en Italie, Hermes en Allemagne, Ex-Import aux USA.

Vous êtes tous obsédés par la colonisation d'antan, elle n'existe plus.

Vous avez créé une nouvelle forme de colonisation en allant dire aux citoyens de ces pays qu'ils sont malheureux avec leurs dirigeants et systèmes actuels et que mieux vaudrait les remplacer par notre glorieuse démocratie, avec les résultats que nous avons sous le nez en Irak, Syrie, Libye, Mali, RCA, Erythrée, Somalie, Zimbabwe, Burundi... c'est cela la nouvelle colonisation, celle des BHL, des pourfendeurs de dictateurs, des conseillers en gouvernement devenu experts d'un pays en 48 heures de séjour.

En 1993 le Nigeria vivait depuis 1963 sous un régime militaire pas particulièrement dictatorial, il aurait été facile de l'aider à évoluer vers une société plus juste en lui imposant des règles de financement mieux contrôlées.
Mais non ! En 1993 Bill Clinton et son pote le révérend Jesse Jackson ont pris des mesures bloquant l'accès du Nigeria à l'IMF et WB, avec l'approbation de Mitterrand, Kohl, Major et les autres dont aucun n'a écouté son ambassadeur qui cherchait à leur dire que c'était une erreur. Clinton parlait avec Monica entre les jambes, tous ces chefs d'Etat l'enviaient sans doute et l'écoutaient.

Pourquoi en fait : parce que Bill Clinton avait besoin du vote des noirs américains pour sa réélection. Ce vote était contrôlé par Jesse Jackson et un autre révérend, Al Sharpton. Jackson avait un contrat au nom de sa Rainbow Coalition avec le gouvernement militaire du Nigeria, il devait faire du lobbying en faveur du Nigeria à New York et Washington contre des honoraires de 5 millions de US$ par an. Comme il ne faisait rien, le nouveau président militaire, Sani Abacha, a annulé le contrat.

Ajoutez à cela le fait que bon nombre d'élus noirs américains étaient financés par de riches nigérians ayant pignon sur rue aux USA, lesquels poussaient aussi dans le sens de reprendre le pouvoir aux militaires.
En dépit de l'expérience civile catastrophique Shagari faite de 1979 à 1983.

Incapable d'obtenir les crédits à court terme dont il avait besoin de la WB et l'IMF en attendant les grosses rentrées du pétrole pour stabiliser la comptabilité du pays, le gouvernement nigérian a monopolisé tout l'argent qu'ils pouvaient récupérer des quelques rentrées du pétrole, arrêtant du jour au lendemain 25 projets d'exploration par économie. Plus de 100 000 ouvriers nigérians du pétrole se sont retrouvés sans travail. Arrêtant aussi nombre de chantiers de génie civil et industriels.

Nous étions 17 000 expats français au Nigeria en 95. Outre les pétroliers, Peugeot assemblait des 405 à Kaduna, Michelin fabriquait des pneus à Port Harcourt utilisant la matière première de leur forêt d'hévéas, Fiat assemblait des camions à Kano, les Allemands opéraient un meunerie à Apapa et assemblaient des Opel...
Trois ans après nous n'étions plus que 1500 Français.

Un gouvernement civil a été élu pour plaire à Billy C. sous un ancien général, Obasanjo, il a tenu le pays comme il a pu, les militaires le respectaient. Puis un civil a été élu, le résultat s'appelle Boko Haram. Les militaires n'étaient plus payés, ils ne voyaient pas pourquoi il se battraient. Ils viennent de recommencer car les Nigérians ont élu un nouveau président, Buhari, ex-général, ex-président militaire en 1983. Vous avez peut-être remarqué qu'on n'entend presque plus parler de Boko Haram, ce n'est pas une coïncidence, les militaires nigérians ont à nouveau un chef, reçoivent leur solde en fin de mois et ont de nouveau des armes et munitions et ce sont de bons soldats.

Il n'y a rien de colonial dans tout cela, les comptes sont à demander à Bill Clinton et, croyez-moi le compte est lourd. Sans tirer un coup de fusil, sans un seul Marine, il a fait autant de dommage que G.W. Bush en Irak avec 55 000 hommes.
Et si vous ne me croyez pas je vous ferai parvenir copie de ma carte de CCEF auprès de notre ambassade. Ainsi qu'un remarquable dossier concernant la visite de BHL à Lagos en 1993, il se voyait déjà pourfendeur de dictateur au Nigeria poussé par son copain Wole Soyinka.

J'ai vécu au Nigeria de 1979 à 1995.

Alors dormez tranquille, la colonisation de vos grands-pères n'est plus que dans votre imagination. Cessez de culpabiliser les jeunes générations, donnez-leur un avenir en les encourageant à aller aider l'Afrique à se développer, pas avec des bavards, mais avec des bosseurs !
Si Macron avait un rien d'intelligence c'est ce qu'il aurait dû dire aux Algériens, mais comme tous les énarques son logiciel est bloqué sur sa vanité, et la colonisation pour tenir le pékin tranquille et le faire voter pour une gauche qui n'existe que dans sa fantaisie.
La colonisation type Macron est en cours de modernisation sous le nom de mondialisation, mais ce nouveau type de colonisation nous affecte tous, pas seulement les Africains.
Là est le crime contre l'humanité, il est à venir.

Et n'oubliez pas de me dire combien d'années vous avez vécu dans les "colonies".

Clafoutis

"Ecouter la radio française sur le web, à l'étranger, peut être la seule façon de ne pas payer la redevance."
Rédigé par : anne-marie marson | 14 mars 2017 à 19:21

Mais non : en France, seule la réception de la télévision vous oblige à payer la redevance ! Pour la radio, c'est gratuit.
J'économise 130 et quelques € chaque année depuis... des lustres et des lustres.
Et j'échappe ainsi à une overdose d'âneries chaque jour, comme je peux le constater chaque fois que j'ai l'occasion (hôtels, locations, invitations dans des résidences secondaires d'amis) d'apprécier l'efficacité de la machine à décerveler.

Robert Marchenoir

@Claude Luçon | 15 mars 2017 à 13:19
"C'est à nous d'aller les aider à construire leurs pays si nous voulons garder le nôtre et qu'ils restent chez eux."

Ca ne tient pas debout. Ne confondez pas votre carrière personnelle avec les nécessités de la politique internationale (ou même ses possibilités).

En somme, vous êtes en train de nous dire que "nous" (c'est-à-dire les Occidentaux, les Français, les Européens, les Américains) aurions la responsabilité d'aller dans les pays étrangers à notre civilisation, pour y faire marcher ce qui ne fonctionne pas (soit à peu près tout) ; faute de quoi leurs habitants auraient le droit de venir chez nous détruire ce qui y fonctionne encore.

Donc, nous devrions aller coloniser les pays que nous avons décolonisés... mais sans les recoloniser... pour y faire ce que nous avions réussi à y faire lorsqu'ils étaient à notre botte... alors qu'ils ne veulent plus de notre tutelle... ce pourquoi ils nous ont mis dehors... montrant ensuite leur incapacité à assurer le bien-être que nous leur avions assuré lorsque nous y avions le pouvoir... sachant que ni eux, ni nous, n'avons la moindre inclination, aujourd'hui, pour recommencer l'aventure coloniale.

C'est absurde, évidemment. Sur tous les plans : politique, moral, économique...

Non seulement c'est absurde, mais en plus c'est impossible. Cela revient à imaginer que la France (par exemple) aurait le pouvoir, les moyens économiques et humains, pour réparer à elle toute seule ce qui ne fonctionne pas en Afrique, et pour continuer à le faire marcher une fois réparé.

Cela relève, encore et toujours, de ce détestable et long sanglot de l'homme blanc (Pascal Bruckner), lequel se bat la poitrine pour tout ce qui va de travers dans le monde, et s'imagine que c'est de sa responsabilité.

Autant ce penchant est admirable quand il s'exerce avec modération et sagesse, autant il mérite le respect lorsqu'il s'inspire du christianisme authentique, autant il est dangereux lorsqu'il est poussé au taquet et relève des valeurs chrétiennes devenues folles (Gilbert Keith Chesterton). Dangereux pour tout le monde, je précise. Pas seulement pour "nous".

Ne vous y trompez pas : autant les pays peuplés d'hommes à la peau marron (Jean-Luc Mélenchon) aiment à prétendre qu'ils se bousculent chez nous parce que nous ne faisons pas assez pour eux, autant ils sont prompts à se défausser de leurs propres responsabilités en réclamant l'argent de l'homme blanc, et à prétendre que si tout va mal chez eux c'est dû à notre indifférence à leur égard, autant, si nous les prenions au mot (et, hélas, nous les prenons trop souvent au mot), ils ne trouveraient pas de mots assez durs pour nous accuser d'interférer dans leurs affaires, et d'être, par conséquent... responsables de tout ce qui ne va pas chez eux.

Remarquez que ce penchant n'est pas exclusif aux hommes à la peau marron. Les Russes s'y entendent très bien pour nous tenir le même discours, se plaignant qu'on ne les aide pas assez, et simultanément se plaignant qu'on les aide trop. Sauf erreur de ma part, les chefs du Kremlin qui aiment à tenir ce discours sont blancs de chez Blanc.

D'ailleurs, il ne manque pas de masochistes blancs, et américains, en butte aux insultes continuelles des Russes blancs, quoique rouges, pour se battre la poitrine en convenant que, si tout va de travers en Russie, c'est la faute des Etats-Unis. En voici un exemple récent :

https://www.nytimes.com/2017/03/13/opinion/angels-and-demons-in-the-cold-war-and-today.html

Bon, Boykewich, ce n'est pas très américain, comme nom, mais il faut quand même admirer le culot d'un homme qui, en tant qu'Américain, accrédite, dans un journal américain, la thèse russe selon laquelle a) les Etats-Unis cherchent à détruire la Russie en s'ingérant dans ses affaires intérieures, b) la preuve, c'est que Washington a plongé la Russie dans le chaos lorsque (à en croire le Kremlin) la Russie était une colonie américaine, après la chute du communisme et avant l'accession au pouvoir de Vladimir Poutine.

La classe dirigeante russe elle-même n'ayant, bien entendu, aucune responsabilité dans la voie kleptocratique qu'elle a choisie entre 1991 et 2000, et amplement confirmée depuis. La kleptocratie poutinienne de 2017 n'ayant évidemment aucun rapport avec la kleptocratie soviétique qui a exactement un siècle cette année.

En somme, nous dit la propagande du Kremlin (régurgitée par des Occidentaux sanglotants), si la Russie est pauvre et arriérée, c'est parce que les Etats-Unis ne l'ont pas suffisamment bien colonisée entre 1991 et 2000, n'y ont pas suffisamment imposé leur pouvoir, n'y ont pas pris les bonnes décisions (libérales ? autocratiques ? communistes ? fascistes ? tsaristes ? on ne sait trop), puisque, évidemment (c'est ce qu'il faut comprendre) c'étaient eux qui y prenaient les décisions. Tandis que les Russes se contentaient de regarder.

Damned if you do, damned if you don't. (Ma pomme)

Trekker

@ Claude Luçon |e 15 mars 2017 à 03:27
"J'ai dû perdre le fil quelque part. De quel livre parlez-vous ? Je ne pensais pas en avoir mentionné un ici ?"

J’ai mentionné le livre en question dans mon commentaire du 15 mars 2017 à 00:05 : Bruno Roger-Petit "Le Pire d’entre eux" - Editions Stock - 2017.

Pour vous inciter à le lire je vous en mets un extrait, déjà mentionné par Giuseppe le 15 mars 2017 à 11:21. J’espère que cela vous encouragera à le lire, car il est toujours enrichissant de connaître les analyses opposées aux nôtres.

"Le pire, ce n'est pas seulement François Fillon, la personne, au sujet duquel, comme nous allons le voir, il y a tant à dire et redire, mais c'est aussi un imaginaire politique qui s'inscrit à rebours de l'histoire de ce pays telle qu'elle s'écrit depuis 1789. La France Fillon a peur, et c'est pour cela qu'elle fait peur."

Giuseppe

En fait tout était déjà dit, il suffisait que le Palmipède batte des ailes.

https://planetes360.fr/francois-fillon-train-de-vie-a-matignon-de-2007-a-2012/

Claude Luçon

@ Tomas | 15 mars 2017 à 10:10
@ Tomas | 15 mars 2017 à 09:18
"Et après ? En 2017, ces pays demeurent bien derriere nous..."

Oui, mais c'est précisément là le problème, j'ai vécu tout cela, ils ont commencé et continuent de venir chez nous faute de savoir créer un Etat stable et démocratique chez eux.
Ils sont les Irlandais et les Siciliens des USA du 19ème siècle avec les résultats que l'ont sait à l'époque, la paix ne régnait guère dans les rues de New York et Chicago et les ghettos étaient la règle.
Nous avons déjà débattu de cela ici, c'est à nous d'aller les aider à construire leurs pays si nous voulons garder le nôtre et qu'ils restent chez eux. Nous devrions peut-être élire Borloo qui ne cesse de le répéter.

Le dernier de vos sites suggérés, à 10.10, ne répond plus.
De celui d'avant j'ai extrait ceci :

"Les Français ne peuvent plus supporter leurs enfants. Ils les envoient à l’école dès trois ans, et au moins jusqu’à seize, pour apprendre l’analphabétisme. Et avant qu’ils aient trois ans, de plus en plus nombreux sont ceux qui les trouvent « insupportables » et les frappent plus ou moins violemment. Les enfants sont encore aimés en Espagne, en Italie, en Algérie, chez les Gitans."

Dans un texte précédent je parlais de Fillon et de sa famille par admiration, en pensant qu'il fallait beaucoup de dévotion et de sacrifices pour en faire un succès comme sa Penelope et lui l'ont fait. Combien d'années se sont-ils serré la ceinture pour élever cette famille. Le texte ci-dessus, un rien exagéré, ne mentionnant pas qu'en Italie et en Espagne ils aiment tellement leurs enfants qu'ils n'en font plus, dit le contraire, il ne fait que m'inciter à voter Fillon.

J'insiste toujours sur le fait qu'il faut connaître l'homme avant de s'intéresser à son programme, avant de lui confier une tâche.
C'est l'erreur qui a été faite avec Hollande : s'occuper du programme le "Moi je" et ignorer l'homme, nous l'avons payé cher.

La même chose se passe avec Macron, c'est pire, non seulement nous ne connaissons pas l'homme, d"autant plus qu'il ne l'est pas encore tout à fait puisqu'il lui faut une deuxième maman, mais en plus son programme est pour le moins vaseux, en cours de maturité sans doute, comme l'individu, pour lui insécurité et pauvreté sont des situations inconnues.

Bien que gaulliste depuis soixante-dix-sept ans, pour une fois je ferai référence à Mitterrand dont on dit qu'il n'a pas été un si mauvais président, c'est vrai, ce qui ne l'a pas empêché de nous berner pendant des années et nous faire payer les frais de sa Mazarine.

Nous n'avons pas besoin d'un saint comme président, un pécheur comme Fillon nous ira très bien, d'autant plus qu'il s'est même confessé, ce que n'avait jamais fait Mitterrand.
Curieux quand même que Le Canard ne nous ait pas fait remarquer que Fillon, cet obsédé du luxe, se fait prêter régulièrement des bolides super luxueux et super chers pour se balader sur les pistes du Mans dans une combinaison blanche en soie fine taillée sûrement sur-mesure et un casque, mi-or mi-platine sans doute.

Par contre laissons les enfants de choeur Macron et Hamon jouer avec Marianne qu'ils prennent pour une poupée et avec des billes de caoutchouc, pour ne pas faire de mal à leur petits copains immigrés ou européens.

Mélenchon joue les insoumis, qu'on appelait objecteurs de conscience du temps du service militaire, laissons-lui le rôle de brancardier comme pour les insoumis d'antan, la gauche en aura bien besoin lors des législatives.

Quant à Marine, issue de pêcheurs bretons, laissons-là au large.

Tomas

@ Giuseppe

Ah oui en effet. On peut y trouver un bon resume de l'electorat coeur de cible de M. Fillon :

"Cet électorat particulier, frileux et replié, âgé et aisé, voulait qu’on lui raconte une certaine idée de la France, la France du « c’était mieux avant ». La France de la grande souffrance nationale… La France rongée par la dépression… La France vautrée dans le pessimisme… La France persuadée que « tout fout le camp »… La France naufragée par la misère de son école publique… La France grignotée par le cancer de l’assistanat… La France apeurée par deux burkinis sur une plage… La France abandonnée par une jeunesse qui ne veut plus travailler… La France minée par une cinquième colonne invisible… La France entravée par le politiquement correct… La France menacée d’un effondrement comparable à celui de 1940… La France sapée par des années de laxisme et de communautarisme… Bref, une France coupable, ayant péché économiquement, socialement et culturellement, une France à laquelle il faut administrer la punition qu’elle mérite, en rédemption de ses fautes, ses très grandes fautes, à commencer par la pire d’entre toutes, l’instauration du mariage pour tous, ultime avatar de la dérive décadente initiée dans les années 1960."

Ce qui est pour le moins paradoxal, c'est que cet electorat n'a sans doute pas peu contribue a faire la France telle qu'elle est aujourd'hui, avec ses qualites et ses defauts. Vu son poids demographique et la participation electorale dont il fait preuve, on ne peut pas exclure encore la victoire de M. Fillon.

C'est rassurant pour la moralite publique, il n'y a pas de doute !

Giuseppe

@Trekker | 15 mars 2017 à 00:05

"Le pire, ce n'est pas seulement François Fillon, la personne, au sujet duquel, comme nous allons le voir, il y a tant à dire et redire, mais c'est aussi un imaginaire politique qui s'inscrit à rebours de l'histoire de ce pays telle qu'elle s'écrit depuis 1789. La France Fillon a peur, et c'est pour cela qu'elle fait peur."

Cela commence fort.
Esprit de revanche sociale, la caste à l'état pur.
Le Palmipède a senti le danger. Le danger d'une équipe prête à casser les reins au CNR, renvoyer les plus faibles dans les tiroirs du taillable et corvéable à merci.

Une image ineffaçable d'un Larcher expliquant au journaliste venu pour une interview qu'il mangeait du pigeonneau, sans pudeur la sauce dégoulinant aux commissures des lèvres, le cadreur taquin immortalisait cette scène de repu, incongrue à l'heure des 9 000 000 de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté.

Le pire est que Larcher ne s'en rendait même pas compte. C'était lors de son précédent mandat. J'imagine la portée de telles images, d'ailleurs la caricature des Guignols ne s'y est pas trompée.

hameau dans les nuages

@ Régis Antoine et stephane

Attention, comme le précisait Luc Ferry ce matin sur LCI, à ne pas cacher une vile jalousie derrière une morale de façade.

Je n'ai jamais envié les plus riches que moi et je peux vous dire qu'ils sont les plus nombreux et que vous appartenez sûrement à cette dernière catégorie. Car à ce train j'ai le regret de vous dire que vous tombez dans un populisme de sans-culotte qui va être contre-productif. A vouloir sucer les os sous la table il serait bien que vous changiez un peu de volaille. A défaut de changer de maître.

http://www.les-crises.fr/macron-en-pre-campagne-en-2016-a-las-vegas-381-000-e-d-argent-public/

Tomas

Ah je retire ce que j'ai écrit sur ma référence après avoir lu celle-ci plus en détail.

http://culturalgangbang.blogspot.com,

C'est très drôle, sauf pour les gens de gauche sans humour peut-être !

Tomas

@ caroff

Nul pluriel de majeste, dans ma generation qui n'a pas biberonne a la vocation universelle de phare de l'humanite de notre pays nous sommes assez nombreux a penser ainsi. Nous laissons a d'autres qui en ont les moyens (les Americains) ou qui n'ont pas encore ouvert les yeux (les Russes) ce genre de delires de grandeur. Notre aspiration est de vivre le plus heureux possible dans un monde le plus apaise et le moins injuste possible.
Cela passe d'ailleurs par une certaine grandeur, au moins militaire et economique, pour pouvoir se defendre efficacement contre ceux qui seraient contre ce modeste programme, mais pour nous la grandeur de la nation n'est pas un but en soi. Nous nous contentons de victoires sportives, bien moins couteuses en argent et en vie humaines que des victoires militaires de prestige !

Sinon, difficile en effet d'avoir une bonne bouteille de vin pour 3 euros et un bon repas pour 15, en revanche on peut tout a fait acquerir une voiture correcte pour 10 000 euros, d'occasion par exemple, je ne vois pas bien la difference, honnetement, tant qu'il y a assez de place et que ca roule. Vous non plus, vous n'etes pas gene par les exces d'un politicien qui pretend mettre les plus modestes de ce pays au regime de rigueur histoire de leur apprendre a vivre ?

@ Panoramix

Puisque vous votez FN et vous en vantez, je suis bien force de vous qualifier de xenophobe, de raciste, d'islamophobe ou d'antisemite, choisissez l'adjectif qui vous plaira.
Je suis sans doute grotesque (qui ne l'est pas ? "Cherchez le ridicule en toutes choses et vous le verrez", Jules Renard), ennuyeux pour ceux qui ont mal a la tete des qu'ils ont plus de trois lignes a lire ou a ecrire, suffisant j'essaye de lutter contre tous les jours.
Quant a mes pretendus mensonges et mauvaise foi, j'aimerais que vous les justifiiez arguments credibles a l'appui, mais c'est sans doute au-dessus de vos possibilites.
Je ne vous aurais pas repondu si vous ne m'aviez pas mis en cause, vous n'etes pas oblige de me lire, et je n'ai dit a personne de quitter ce blog, car je suis attaché a la liberte d'expression et surtout n'en suis pas l'animateur, ce n'est pas a moi de jouer le maitre censeur.

@ Claude Lucon
"1- Castro : "nous n'arriverons jamais au niveau des pays développés, la seule solution est de ramener le leur au niveau du nôtre"
2- Boumédiène : "nous conquerrons les pays démocratiques avec le ventre de nos femmes"
3- Délégué indien à l'Unicef, parlant des naissances abondantes dans les pays en voie de développement : "We breed them, you feed them.""

Et apres ? En 2017, ces pays demeurent bien derriere nous en matiere de developpement economique, sanitaire et humain. Il ne faut preter trop d'attention aux rodomontades des dirigeants des pays en developpement, il n'ont que cela pour exister dans la communaute internationale, malheureusement. Quant au grand remplacement, foutaise que cela, il n'est pas pres d'arriver, avec seulement 15 pour cent de moins de 18 ans d'origine immigree dans notre pays ; faut-il que les Francais aient perdu confiance en eux-memes pour en arriver a de telles considerations desabusees et pour suivre un frustre de la vie a la plume alerte comme Eric Zemmour, dont ni le prenom ni le nom de famille ne sont "purement francais", au passage.

Comme souvent, c'est Guy Debord qui a bien percu la nature du probleme. On n'est pas oblige de partager son pessimisme chronique, neanmoins je trouve cela assez bien observe :

http://culturalgangbang.blogspot.com/2008/05/la-question-des-immigrs-vue-par-guy.html

En m'excusant du site qui est un torchon du Web d'extreme droite des plus crasses, mais c'est la que j'ai trouve le texte le plus rapidement.

anne-marie marson

@Tomas
"Je maintiens, avec 1000 euros et même moins on peut s'acheter de très beaux costumes"
Heureusement qu'on ne paye pas pour vous lire !!
Rédigé par : caroff | 14 mars 2017 à 23:54

Si, justement, on paye pour le lire, hélas, ne serait-ce que l'abonnement Internet.

Aliocha

"Antoine. — Oh ! pardonne-moi, sanglant monceau d’argile, si je suis doux et pliant avec ces bouchers ! Tu es les ruines de l’homme le plus noble qui ait jamais vécu dans le cours des siècles. Malheur à la main qui a répandu ce sang précieux ! Je prophétise à cette heure sur tes blessures, qui, pareilles à des bouches muettes, ouvrent leurs lèvres de rubis, pour demander le secours de ma voix, qu’une malédiction tombera sur les générations des hommes ; la rage intestine et la féroce guerre civile porteront le désordre dans toutes les parties de l’Italie ; le sang et la destruction seront choses si habituelles, les spectacles terribles seront si familiers, que les mères ne feront que sourire, lorsqu’elles contempleront leurs enfants écartelés par les mains de la guerre, tant toute pitié sera étouffée par la pratique passée en coutume des actes cruels : et l’esprit de César, errant par soif de vengeance, viendra dans ces régions avec Até, sortie brûlante de l’enfer, criera carnage ! d’une voix de monarque, et lâchera les chiens de la guerre ; en sorte que l’odeur de cet acte odieux se fera sentir par-delà la terre avec la puanteur des morts en putréfaction, gémissant après la sépulture ! "

https://fr.wikisource.org/wiki/Jules_C%C3%A9sar_(Shakespeare)/Traduction_Mont%C3%A9gut,_1870/Acte_III

Aliocha

@Lucile

Splendide, merci à vous, pour l'échange musical, et pour la qualité de l'expression de votre pensée.

Merci également à nos hôtes de préserver cet espace de liberté.
https://www.youtube.com/watch?v=rDmmb9DVH_E

Claude Luçon

@ Trekker | 15 mars 2017 à 00:05
"Engagez tout de suite une procédure en référé pour faire interdire cet infâme livre, qui est bien pire que tous les articles du Canard sur F.F. !"

J'ai dû perdre le fil quelque part. De quel livre parlez-vous ? Je ne pensais pas en avoir mentionné un ici ?
Pour l'instant je lis un bouquin écrit par un Anglais, Stephen Clarke, sur son expérience en France dont le titre est "A year in the Merde", je ne le conseille d'ailleurs à personne.
J'avais suggéré à un jeune membre de ma famille de lire Les Carnets du Major Thompson de Daninos pour comprendre les Français, lui m'a conseillé S. Clarke, son bouquin est effectivement infâme, d'autant plus qu'il ne parle que de lui-même, de crottes de chien sur les trottoirs parisiens et de ses exploits sexuels, mais comment le savez-vous ?

@ stephane | 14 mars 2017 à 23:45
"J'ai cru à de l'ironie de Tomas ou Régis Antoine, jusqu'à ce que votre signature me fasse perdre mon sourire, charité chrétienne oblige. Ressaisissez-vous."

Nos sens de l'humour sont clairement différents
De quoi dois-je me ressaisir ?
Je me souviens d'un nombre de meetings de pays du tiers monde au cours des cinquante dernières années, devenus pays en voie de développement, où il fut dit :
1- Castro : "nous n'arriverons jamais au niveau des pays développés, la seule solution est de ramener le leur au niveau du nôtre"
2- Boumédiène : "nous conquerrons les pays démocratiques avec le ventre de nos femmes"
3- Délégué indien à l'Unicef, parlant des naissances abondantes dans les pays en voie de développement : "We breed them, you feed them."

Ils avaient raison, c'est ce qui se passe. Vous ne lisez pas les études statistiques, n'avez jamais entendu parler du "grand remplacement", lu Zemmour et n'écoutez pas ce que disent nos concitoyens.

Lucile

@ Aliocha

Merci.

À mon tour de vous envoyer une adresse, choisie en accord avec votre nom. C'est de la liturgie orthodoxe chantée par Chaliapine, avec art, et avec ferveur. L'enregistrement a bientôt cent ans pour le début et un peu plus pour la suite, mais on l'oublie, surtout dans la deuxième interprétation où le chœur est meilleur (à partir de la minute 3). La traduction du titre n'est pas juste, il s'agit du cantique de Simeon, 'Tu peux maintenant rappeler à Toi Ton serviteur", (même thème que la cantate 82 de JS Bach, elle aussi pour voix de basse, "Ich habe genug". "Nunc dimittis" dans la liturgie romaine).

https://www.youtube.com/watch?v=DU7h3AUheDY

Autre interprétation plus classique, magnifique aussi :
https://www.youtube.com/watch?v=0U_uUyX25Bg

stephane

Vous n'avez rien compris. Fillon est un pragmatique et prend les moyens de ses ambitions.
Il aime s'en mettre plein les poches, se remplir les poches, dès lors un costard sur mesure n'avait rien de superflu.

Trekker

@ Giuseppe | 14 mars 2017 à 21:06
"Je suis perplexe sur cette motivation assoiffée d'argent et de luxe d'un FF" 

Pour avoir la réponse à votre interrogation, et plus généralement sur qui est le véritable F.F., je vous conseille vivement l’excellent ouvrage de Bruno Roger-Petit "Le Pire d’entre eux" - Editions Stock - 2017.

@ Claude Luçon

Engagez tout de suite une procédure en référé pour faire interdire cet infâme livre, qui est bien pire que tous les articles du Canard sur F.F. !

caroff

@Tomas
"Nous nous moquons de la grandeur de la France en soi, nous voulons bien vivre, et pour cela point n'est besoin d'un monarque éclairé à notre tête avec un parlement croupion pour légitimer son pouvoir de l'onction démocratique."

J'imagine que c'est un pluriel de majesté ?

En tout cas l'histoire de France racontée par Tomas, c'est digne des Marx Brothers !
Merci de la rigolade !!
Vous êtes en forme en ce moment...

stephane

Je rajoute que si on ne peut plus grassement payer ses enfants, son épouse, avec les budgets alloués par la collectivité, si on ne peut pas se faire offrir des costumes à 8000 euros, donner des leçons d'éthique et de morale sans que cela soit relevé un jour ou l'autre, alors où va-t-on ? c'est intenable cette situation où il n'y a aucune impunité pour la France d'en haut.
En réalité, Français du bas que nous sommes, nous sommes jaloux, car nous n'avons pas d'amis comme ce bon François F, autoproclamé pape de la vertu en a, pour nous offrir ne serait-ce qu'une paire de chaussettes de chez Kiabi.
Je vous le dis, comme Fillon pourrait le dire "Les pauvres n'ont pas de goût, vous ne verrez jamais un pauvre s'acheter un costume sur-mesure à 8000 euros de chez Arnys, et puis le pauvre n'a aucune fantaisie et aucune culture, il ne lui viendrait pas à l'idée de se faire un jour plaisir de cette manière, il ne connaît pas la boutique et en plus il n'est pas capable d'avoir de vrais amis, généreux et cultivés, qui connaissent ce genre d'endroits."

caroff

@Tomas
"Je maintiens, avec 1000 euros et même moins on peut s'acheter de très beaux costumes"

On peut s'acheter une (très bonne) bouteille de vin pour 3€
On peut s'acheter une (très belle) voiture neuve pour 10 000€
On peut se payer un (très bon repas) dans un restaurant pour 15€
Etc.

Du Mélenchon dans le texte !!
Heureusement qu'on ne paye pas pour vous lire !!

hameau dans les nuages

@ Pierre Blanchard

Je comprends votre acrimonie. Vous aussi c'est de famille en étant concessionnaire de la marque de l'Elysée :

http://www.blanchard-france.com/

Tomas

@ Claude Luçon

Vous vous égarez. Je n'ai rien contre les jolies femmes, mais franchement je ne comprends pas comment on peut trouver le bonheur dans un beau costume, une cravate Hermès et une chemise sur mesure. Une voiture de sport à la rigueur oui si on la conduit soi-même sur un circuit, si c'est pour parader sur des routes nationales limitées à 90 c'est absolument inutile. Et non, tout Français qui se respecte n'a pas besoin d'avoir une BMW ou une Mercedes, il n'est même pas obligé d'avoir une voiture, ce serait même mieux qu'il n'en ait pas.

Je suis entièrement d'accord avec vous, M. Macron a été trop payé, mais c'est les actionnaires de la banque Rothschild qui ont payé, pas le contribuable. Il n'y a aucun mal à donner un coup de pouce à ses enfants dans la vie, mais il est répréhensible de les employer sur les deniers publics à des rémunérations dépassant la moyenne, ce n'est pas un bon service à leur rendre, quoique si on défalque les sommes reversées à leur Harpagon de père on y retombe, mais c'est tout de même une drôle de façon de faire.

Il n'y a pas que M. Fillon qui ait eu cinq enfants dans ce pays, j'en ai moi-même plus que la moyenne, mais je ne vous comprends pas quand vous citez M. Boumédiène. Vous avez peur d'une invasion démographique de la France par les fils d'immigrés nord-africains alors que ceux-ci adoptent dès la deuxième génération les habitudes de fécondité des Français, et que le taux de fécondité baisse déjà continuellement chez eux ? La France de demain sera de toutes façons métissée, ou alors elle devra commettre un génocide, je préfère la seconde solution et je ne tiens pas à voir le pays repeuplé de catholiques conservateurs malhonnêtes : avec l'éducation qu'ils ont reçue de leur paternel, je doute que les enfants Fillon soient des modèles d'honnêteté, quoiqu'après cette affaire ils seront sans doute vaccinés contre les malversations financières.

Pour ma part, j'ignore la contribution réelle que j'ai pu apporter à la société, mais quand je me compare à M. Fillon je me rassure, je n'ai jamais utilisé les deniers publics pour améliorer mon train de vie et je ne me suis jamais fait corrompre. Et je n'ai pas l'intention de commencer aujourd'hui !

stephane

@Claude Luçon 21:51

J'ai cru à de l'ironie de Tomas ou Régis Antoine, jusqu'à ce que votre signature me fasse perdre mon sourire, charité chrétienne oblige. Ressaisissez-vous.

stephane

@Pierre Blanchard

Je rajouterais que quand bébé breizmabro demandera ce qu'est une rétrocommission, son père pourra lui dire "je te l'expliquerai quand je t'aurai trouvé un emploi fictif et que tu me reverseras ton salaire, car mon enfant, tu n'es pas encore en âge de te marier".
Ça se passe comme ça chez les breizmabro. Il manque les caméras de M6 pour un dîner avec le Grand Frère, Super Nanny, et bébé qui questionne papa et maman.

Claude Luçon

En sommes-nous encore au temps des sans culottes ?
Devons-nous avoir honte d'aimer les jolies femmes, les beaux costumes, les cravates Hermès, les chemises sur-mesure, les voitures de sport ?
Tout Français qui se respecte doit avoir une BMW ou une Mercedes, non ?
Allons-nous apprendre à compter en France et comparer la fortune de Macron à celle de Fillon et calculer le nombre d'années passées à accumuler cette fortune ?
Dans une famille unie quel mal y a-t-il pour des enfants ayant bénéficié de la meilleure éducation de renvoyer l'ascenseur à leurs parents surtout lorsqu'il y a un petit dernier à mettre sur piste ?
Combien d'hommes ici sont restés unis à la même femme et ont engendré cinq enfants, leur ont donné une éducation, leur ont appris à être des citoyens?
Sans famille de ce genre ce pays crèvera, car comme le disait Houari Boumédiène nous conquerrons les démocraties avec le ventre de nos femmes.
Et tous les critiques ici présents se retrouveront en djellaba.

Ce n'est pas moi qui l'ai écrit : la critique est aisée, l'art (y compris l'art d'être parent) est difficile.
Avant de critiquer il est bon de faire "a self analysis" et de se demander à quoi on a servi dans notre société. On comprendrait alors mieux pourquoi un homme comme Fillon peut se permettre quelque luxe sur la deuxième moitié de sa vie.
Il est temps que les redresseurs de torts analysent leurs propres torts et se redressent, redescendent sur terre, ils verront qu'il est facile de pardonner à Fillon et de voter pour lui.

Pierre Blanchard

@breizmabro | 13 mars 2017 à 19:40
L'autre jour en dînant avec mes enfants et mes petits-enfants je disais "Quand même, Hollande et son coiffeur nous coûte plus cher que les costumes de Fillon !"
Mon petit-fils de 17 ans 1/2 me demande : "c'est qui Hollande, mamie ?"
C'est c** il va voter en mai.
Quelque part ça fait peur :-(

En fait, cela m'amène à deux réflexions :

1 - vous n'êtes aucunement obligé de dévoiler vos tares familiales sur ce blog ! (et je ne parle pas du petit-fils)

2 - ce n'est en fait que le résultat d'une famille (et la grand-mère est loin d'être exempte de tout reproche), où toute opinion non "jusqu'auboutdroitiste" est interdite.

Comment voulez-vous que le petit-fils connaisse même l'existence de Hollande, cocooné qu'il a dû être dans le "travail, famille, patrie", allez, je suis trop gentil, je vous mets des majuscules "Travail, Famille, Patrie"
;-)

Giuseppe

L'impeccable Bruno Roger-Petit de Challenges a toujours le ton juste, sur FF il ne comprend pas qu'il insiste, beaucoup d'autres le pensent aussi : sa mise en examen va le renvoyer à Mongénéral, tragique, sans aucun doute parjure... "Et alors" n'y suffira plus, le premier relevant la descente inexorable de FF face à MLP dans un deuxième tour.

On a ressorti de sa boîte pour la circonstance l'inénarrable Séguéla qui chargeait FF avec toute la finesse qu'on lui connaît, il s'est fait laminer avec une comparaison avec Mitterrand.
Décidément il vieillit mal, et je passe sur son échec de la campagne de Jospin.
A mon avis il fréquente trop les cabines solaires et à son âge cela doit être néfaste à la discussion.

Je suis perplexe sur cette motivation assoiffée d'argent et de luxe d'un FF, comment pouvait-il penser qu'il ne serait pas rattrapé par la patrouille ?
Je n'ai rien contre le fait qu'il soit bien habillé, de belle facture ses habits, le prix non plus après tout, ce qui est grave c'est de ne pas savoir en la circonstance qui a réglé l'étiquette.
Son sponsor avait-il des intentions louables ?
Dommage pour un président il avait belle allure... Mais l'allure ne suffit plus, Churchill le lui aurait sans doute rappelé.

Tomas

@ Robert Marchenoir

Je connais votre vulgate néolibérale consistant à dire que nul n'est fondé à évaluer les besoins des autres par coeur. Je maintiens, avec 1000 euros et même moins on peut s'acheter de très beaux costumes. Mais si vous justifiez la corruption passive, en contradiction avec vos récriminations russopohobes permanentes, libre à vous.

@ Claude Luçon

On peut parfaitement refuser des cadeaux quand derrière ceux-ci se cache la corruption passive, ce qu'a fait M. Le Maire était tout à fait fondé. Autant j'admets qu'au nom de l'intérêt national on puisse corrompre un potentat étranger pour obtenir un juteux contrat générateur de richesse pour l'économie nationale, compte tenu du fait que nos concurrents ne se gênent pas pour le faire, autant j'ai du mal à admettre que lesdits potentats viennent importer nos moeurs dans notre pays que nous avons déjà tant de mal à convertir aux vertus de l'état de droit. Je suis sûr que l'Angevin que vous êtes comprendra, c'est dans votre région de l'ouest qu'on trouve les contribuables les plus honnêtes et son économie ne s'en porte pas plus mal.

Fillon n'est pas un digne représentant de sa région d'ailleurs, il est vrai que jusqu'ici il n'est pas accusé de fraude fiscale, ça viendra peut-être !

La gauche n'est pas morte en 1989 comme vous l'affirmez péremptoirement. Les idéologies ne meurent jamais, elles s'effacent provisoirement avant de revenir une fois que le temps et l'oubli ont fait leur oeuvre. Si ceux qui ont tout n'en cèdent pas un peu à ceux qui n'ont rien, la lutte des classes reprendra, cela recommence déjà d'ailleurs.

Et puis pourquoi associer systématiquement la gauche à sa variante totalitaire du communisme réel ? Nous ne traitons pas les électeurs de droite de royalistes ou de fascistes.

Quant aux cadeaux, je n'ai pas constaté la suspicion chaque fois que j'en faisais et je n'ai jamais regardé avec suspicion ceux qui m'en faisaient (dans la limite du raisonnable), mais effectivement chez nous en France la tradition veut qu'on en fasse lors des grandes occasions, c'est ainsi. C'est notre culture, comme on dit ! Moi aussi j'ai une vie de nomade qui m'a amené à côtoyer bien d'autres traditions que celles de ma région natale, c'est peut-être pour ça que je considère que le costume est un anachronisme du passé dont j'aimerais tant pouvoir me débarrasser, c'est tellement pénible à mettre et à enlever, ça prend du temps. Tout ça pour avoir du plumage en société, à se demander à quoi peut servir d'essayer d'être intelligent, courageux ou travailleur si tout doit être déterminé in fine par l'apparence !

Panoramix

@ Tomas | 14 mars 2017 à 19:58

Politesse pour politesse, je vous trouve suffisant, grotesque et ennuyeux
Panoramix xénophobe ? Voilà l'insulte suprême des brouillons de gauche qui maudissent ceux qui ne sont pas comme eux. Pauvre franchouillard, vous allez me dire comme aux autres que si je ne suis pas content je n'ai qu'à quitter ce blog ou ne pas vous lire (sachant que ce blog est le vôtre puisque vous y paraissez) ! Tartuffe !

Sachez que je ne vous adressais pas la parole mais que j'écrivais, pour le plaisir, à quelqu'un de supérieurement censé, ce qui n'est pas votre cas !

Tomas

@ Panoramix

Je suis sûr que dans votre infinie sagesse gauloise vous trouverez une foule d'arguments pour étayer vos glapissements pathétiques ! On reconnaît en vous l'électeur du FN version cultivée, à court d'argument pour justifier sa xénophobie pathologique et qui se contente de hurler au déclin de la France ou à la guerre civile, sans verser le moindre argument sensé à ses propos.

anne-marie marson

@bernard | 13 mars 2017 à 18:15
"France Info anti-Fillon forcené".

Je suis d'accord avec la liste.
Personnellement, je n'écoute plus rien depuis le début de cette campagne et de l'affaire Fillon.
J'étais en Allemagne il y a quinze jours, pays où j'ai vécu il y a quelques années. J'ai voulu écouter les nouvelles françaises par web-radio sur France Inter et France Info.
Sur France Info, je suis tombée (à propos des affaires Fillon) sur une phrase du type: "Il faudrait arrêter l'hémorragie avant que mort s'ensuive".
J'ai débranché la radio française et je me suis branchée sur une radio allemande que je connais bien, où la musique est intéressante et où au moins ils ne commentent pas la politique française.

Ecouter la radio française sur le web, à l'étranger, peut être la seule façon de ne pas payer la redevance.
Je vérifie désormais le thème des débats sur Arte et C dans l'air, et une procédure d'évitement me permet d'éviter Arte de 20h15 à 20h50, sauf si le sujet n'est pas politique, je vérifie, de même pour C dans l'air.
On est saturés de supputations.
Mais il faut vraiment être dégoûté pour regarder Cyril Hanouna.

Mais maintenant, quand même, il faudrait que François Fillon et Marine Le Pen commencent le matraquage des médias, de façon un peu moins discrète qu'ils ne le font actuellement, c'est-à-dire qu'ils se "trumpisent" à mort.
La guerre est déclarée il faut la faire (quand même facile à dire et à écrire tranquillement sur le blog de Ph.Bilger).
Il faut revenir à la vraie vie.

Jabiru

Au fil des jours on en connaît un peu plus sur les méthodes d'enrichissement de F.Fillon.
Imaginons ce personnage aux commandes du pays, toutes les occasions seront bonnes pour qu'il satisfasse à son addiction au "fric". Toujours aux limites du légal et sans aucun remord. Alors trop c'est trop, j'ai voté pour lui au vu de son programme mais aujourd'hui la confiance est rompue.

Claude Luçon

@ Tomas | 14 mars 2017 à 10:21
"Le Maire s'est fait offrir par l'ambassadeur du Qatar une monter de 87 000 euros, il en a aussitôt fait don au Mobilier national."

Il a du culot Le Maire de "se faire offrir" des cadeaux pareils, lui va jusqu'à le demander ?
Moyennant quoi Le Maire a offensé l'Emir du Qatar en bazardant son bakchich au domaine national.
Ce qui est grave est que ce sont des ballots comme moi qui ont enrichi ledit Emir et c'est à nous qu'il devait offrir la montre en remerciement, pas à Le Maire qui n'a jamais vu une tour de forage de sa vie, surtout offshore comme au Qatar.

D'évidence vous n'êtes pas de la Vallée de la Loire, sinon vous sauriez que "un sou, c'est un sou". On a plein de châteaux de luxe et de beaux costumes dans notre vallée parce que nous savons depuis toujours économiser nos sous, puis les dépenser sans compter. Nés dans le plus beau paysage du monde on ne va tout de même pas s'habiller n'importe comment ! Pas de cowboys chez nous, donc pas de jeans.

Bien sûr qu'on fait des cadeaux en France, pour Noël, les anniversaires, le 14 Février, un mariage, une naissance... mais essayez de faire un cadeau sans raison évidente et vous verrez, il y aura des suspicions de corruption dans les regards.
Evidemment dans mon cas je rentrais d'Afrique et du Moyen-Orient, alors la corruption m'avait contaminé comme le paludisme, le ténia et les amibes, je n'y avais pas pensé. Les miens ont dû confondre cadeau et Ebola.

Mais si ! Mais si ! Nous allons élire Fillon !
Il est Angevin, et un Angevin sait gouverner. La preuve des Angevins, les Plantagenêt, ont gouverné et civilisé l'Angleterre pendant des siècles. Relisez l'histoire et vous verrez que vous voterez Fillon aussi.
Richard Coeur de Lion a son tombeau pas loin de chez Fillon, à Fontevraud, c'est tout de même un bon signe !
La gauche, Tomas, est démodée depuis 1989. Le Mur de Berlin, Mitterrand et Thierry Le Luron l'ont achevée. La preuve : Hollande, Valls et Macron ignorent tous trois ce que c'était en dépit des rappels de Martine Aubry.

Robert Marchenoir

@Tomas | 14 mars 2017 à 10:21
"Un costume a 1000 euros est tout a fait suffisant."

C'est tout à fait délicieux... Une fois de plus, nous avons ici un prétendu centriste de gauche qui s'avère être un communiste forcené.

En France, n'importe quel anonyme se sent en droit de dicter à son prochain le prix maximum des vêtements qu'il doit avoir sur le dos. "C'est tout à fait suffisant." L'arrogance est tout de même à couper le souffle...

A quelle Haute Autorité de la dépense des commentateurs de blogs de droite soumettez-vous vos achats à vous, Monsieur Tomas ? Qui vous donne l'autorisation d'acheter telle marque de vêtements, telle voiture, d'aller dans tel restaurant, de vous acheter tel portable ? J'espère que vous avez les reçus, les factures, les autorisations du ministère qui va bien pour vous payer tout cela ? Non ? alors comment savons-nous que cela est "bien suffisant" pour vous ?

Peut-être êtes-vous un sale exploiteur bourgeois capitaliste qui se goberge sur le dos des prolétaires exploités ? Hein ? Qu'en savons-nous ? Nous n'avons pas vu vos certificats, que je sache...

Giuseppe

La valse des millions du patrimoine personnel de la holding Le Pen, entreprise en nom personnel très rentable... Pour le peuple.

------------------------

@hameau dans les nuages | 14 mars 2017 à 09:04

Même Wiki ne cite pas son après course, le Taureau de Nay méritait bien que l'on s'y intéressât, son beau palmarès le mérite il fait partie de l'histoire du Tour.
Petite digression, un participant m' a reproché la nostalgie, le choix de mon vélo avait été guidé par La Légende, Coppi et la Céleste, j'en ai acquis un petit bout, pour le plaisir il y a quelques années... Euh je m'éloigne... Le Tour n'est pas si loin et un peu d'air des montagnes loin de l'ambiance étouffante du moment, rafraîchit la température politique.

------------------------

"Selon un rapport publié mardi par le Trésor britannique, la Commission a estimé que "la compétence professionnelle (de Mme Hogg) n'est pas à la hauteur des très hauts standards nécessaires pour remplir la fonction supplémentaire de gouverneur adjoint chargée des marchés et du secteur bancaire"."

Nous devrions nous en inspirer à tous les niveaux, et dire que nos politiques embauchent famille, femme, enfants, chez les Anglais ça ne rigole pas, la sanction est immédiate.
Les Rapetou de la Sarthe semblent même s'être fait rembourser des frais de noce de leurs enfants : argent de contribuables, Sénat, rapports (?), rétrocession. Si avéré, sordide.
Décidément la saga continue de plus belle.
Pour les costards de monsieur, admettons, mais ils auraient dû figurer sur sa déclaration comme don.
Hollande avait certes un figaro diva, les vocalises du peigne étaient grassement rémunérées mais tout pour ce dernier et pour ses teintures... Un peu chères mais une tête présidentielle vaut bien un costume de Premier ministre.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : philippe.bilger@florimont.com
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS