« La justice n'est pas du cinéma ! | Accueil | La télé fera l'élection le 20 mars ! »

15 mars 2017

Commentaires

vamonos

Pour en finir avec l'imprévisibilité, le web 2.0 va évoluer :

https://drive.google.com/file/d/0B3TSlLtZCMHsY3lNQTRqbFg1MUE/view

calamity jane

@Catherine JACOB

Mes excuses par anticipation ! Mais comme vous me l'avez servie sur un plateau orné de pierres semi-précieuses, je vous cite : "le cas présentant plus qu'une" connexcitée...
Qui se présente à l'élection ?
Allons ! Madame Catherine JACOB il y en a des qui s'acharneraient sur ce Monsieur Innocent ? Quand lui-même avoue avoir participé à des manières de faire qui étaient plus ou moins courantes et qui ne le seraient plus ?
Et je m'étonne de la régence de "si ce n'est toi c'est
donc ton frère"... tant convoitée (voir introduction de la fable).

Régis ANTOINE

@anne-marie marson | 20 mars 2017 à 23:32

Je ne fais pas partie du fan-club de JV.Placé et JM.Baylet.
S’agissant de ce dernier, savez-vous que le Canard enchaîné l’a longtemps surnommé « le veau sous la mère » (la mère étant Évelyne Baylet, longtemps présidente du groupe La Dépêche du Midi) ?

anne-marie marson

@Régis ANTOINE
@Catherine JACOB

"regisse" n'est pas de moi, quelqu'un d'autre sur ce blog l'a utilisé avant moi et j'ai trouvé cela drôle. Rendons à César ce qui est à César.
Je vous rassure, mon cerveau va très bien.
Mes divisions approximatives n'étaient là que pour montrer la futilité des propos sur les costumes de F.Fillon. L'association d'idées avec la prime de retraite de 15 000 euros après vingt ans de travail n'était qu'une variation sur le terme peanuts utilisé par C.Jacob.
J'attends pour ma part les conclusions de la Justice, après le premier tour de l'élection présidentielle évidemment.
Et, Régis Antoine, qui vous interrogez sur le travail fictif ou non de Penelope, vous interrogez-vous sur le travail effectif de ministres comme JV.Placé ou JM.Baylet dont on n'entend jamais parler ?

duvent

@ Garry Gaspary
"Mais je dois les combattre malgré vous."

Vous croyez que vous êtes empêché dans votre combat ? Mais faites, faites donc...
Le monde n'attend que votre venue, et reconnaît à votre humilité votre qualité.

Spiritus ubi vult spirat !!

PS : Un peu moins de haine de l'autre et ce sera parfait !

Catherine JACOB

@calamity jane | 19 mars 2017 à 09:35
« Pour la présomption d'innocence, j'ai toujours écrit sur cet espace qu'elle ne concernait pas Penelope Fillon, puisque ce n'était pas ses émoluments. Je ne cite pas Monsieur, votre injonction tombe à côté. »

Les cas présentant plus qu’une connexité, s’attaquer à l’un c’est enfreindre la loi concernant l’autre à peine d’un jésuitisme au demeurant remarquable.

Régis ANTOINE

@Catherine JACOB | 20 mars 2017 à 08:01
« ...autrement dit 13 000€ pour deux costumes soit 7500€ le costume »

Est-ce une caractéristique des fi££onistes ? Tout comme anne-marie marson, vous semblez fâchée avec l’arithmétique ! Je vous signale que la moitié de 13 000, ce n’est pas 7500, mais 6500.

Aussi coûteuses que soient les tenues de la duchesse de Cambridge, elles n’ont pas des relents de trafic d’influence.

Giuseppe

@Catherine JACOB | 20 mars 2017 à 08:01

Dans mon milieu nous étions confrontés à toutes sortes de garanties dans les contrats, et le PDG - je l'entends encore - nous disait qu'il valait mieux conclure un mauvais arrangement qu'un bon procès.
C'est ainsi que nos contrats d'assurance comportaient une franchise très importante, voulue, pour que nous ne perdions jamais de vue que le produit à livrer devait être irréprochable, et cela fonctionnait très bien.

Catherine JACOB

@Régis ANTOINE | 19 mars 2017 à 14:27 @@anne-marie marson | 18 mars 2017 à 23:03 – en réponse à :
« Ceux qui comme Regisse [sic] Antoine, et d'autres, en font des tartines sur le prix des costumes de F.Fillon »
« Par ailleurs, votre arithmétique semble un peu particulière, puisque, pour vous, la moitié de 48 000 euros, c’est 15 000 euros. »

En fin de compte, ce n’est pas 48 000€ de costumes, ni même 13 000€ le costume mais 13 000€ de costume autrement dit 13 000€ pour deux costumes soit 7500€ le costume réglés par l’avocat Robert Bourgi, pilier des réseaux de la « Françafrique » après le résultat de la primaire pour féliciter le candidat de son succès, sachant que les Africains aiment être bien habillés et attachent sans doute plus de prix au costume qu’au champagne ou à la Romanée-Conti à 7666€ la caisse de douze bouteilles panachées.

La prochaine fois, pour ne pas attirer l’attention il vaudra mieux offrir aux lauréats pour les féliciter deux caisses de Romanée-Conti à destination des caves de l’Elysée, c’est culturellement plus indiqué pour ne pas éveiller de soupçons de trafic d’influence vu que le candidat ne les conserverait pour lui qu’en perdant ! Ce vin qui par ailleurs coûte 22 500 euros LA bouteille récente aux Galeries Lafayette.

Par comparaison, la duchesse de Cambridge venue dans le cadre de la diplomatie soft le week-end dernier, a étrenné quatre tenues différentes en 24h et je gage que le tailleur Chanel (la quatrième) où la robe de soirée bleu-argent auraient permis d’acheter une bonne douzaine de costumes présidentiels !

@Giuseppe | 19 mars 2017 à 10:46
« Un avocat sortir son chéquier, bigre, »

Hah, hah, hah, alors là, j’avoue : vous marquez un point ! Ceci étant, FF avait peut-être autre chose en tête qu'à faire renvoyer les costumes à l'expéditeur avec un petit mot de remerciement pour l'intention qui aurait néanmoins précisé que c'était inadapté.

Giuseppe

@Catherine JACOB | 19 mars 2017 à 14:05
"Et dites-moi franchement, est-ce que c'est avec un logiciel de mesure de pollution inadapté au long cours qu'il a mérité ça ?"

J'avoue que je roule depuis longtemps avec une voiture italienne, pour l'instant malgré tout la marque n'est pas impliquée dans ces combines fumeuses, fausse idée de désinvolture des transalpins.
En pénitence, le dirigeant du Losange devra sortir en robe de bure, qui sait peut-être revendre sa garde-robe.

Noblejoué

@ Catherine JACOB

Eh bien, je connais le potlatch, mais il ne m'apparaît pas du tout désintéressé, mais destiné à assurer sa dominance. Certes, cela prend une forme plus acceptable que d'autres méthodes, mais non seulement cela ne me paraît pas désintéressé, mais je doute même que ce soit altruiste.

Ceci dit, pour reprendre notre riche, il pourrait donner pour obtenir des faveurs politiques ou sexuelles... ou de manière désintéressée, ou, entre les deux, pour manifester sa richesse et essayer d'établir une dominance pure, je ne commande pas mais je suis le dominant comme le prouve que je vous donne ceci ou cela.

"Pour stopper l’escalade, les Japonais pratiquent ce rite sous la forme suivante réputée effacer la dette initiée par le don et appelant un contre-don. Il suffit de donner en contre-don une petite chose de valeur très inférieure au premier don, mais réputée au sens juridique du terme, équivalente, et dont l’insignifiance marchande effacera la nécessité d’un nouveau contre-don autrement dit procédera à l’effacement de la dette."

Ca, par contre, je ne connaissais pas. Ce serait à imiter, à mon avis. Si je peux me permettre, depuis quand, pourquoi ? Est-ce que cela a déjà été imité ?

Régis ANTOINE

@anne-marie marson | 18 mars 2017 à 23:03
« Ceux qui comme Regisse [sic] Antoine, et d'autres, en font des tartines sur le prix des costumes de F.Fillon »
« […] des dizaines de costumes à 48 000 euros.
Et si on divise par deux pour ramener le prix d'un costume à 15 000 euros… »

Vous avez apparemment une approche fillonesque (c'est-à-dire dévoyée) de la tartine.
Je n’ai en effet pratiquement pas évoqué le sujet des costumes de François Fi££on : deux mentions humoristiques le 12 mars à 11:17 et à 23 :29 et une évocation incidente le 17 mars à 11:07 .

Puisque vous m’y invitez, je développe un peu mon point de vue sur le sujet. Peu importe qu’il s’agisse de costumes : ce qui compte c’est qu’un homme politique reçoive des cadeaux coûteux. L’important, c’est la personnalité du généreux donateur. François Fillon aurait reçu de somptueux cadeaux de la part d’un prix Nobel de littérature ou de n’importe quelle personnalité dont la fortune et les revenus sont totalement indépendants des décisions d’hommes politiques, ça ne poserait aucun problème. Avec le sieur Bourgi, il en va tout autrement. Cet individu est en effet le porteur de valises de plusieurs dictateurs africains corrompus et corrupteurs. Lisez donc cette interview de Robert Bourgi donnée en 2011 au JDD . Il y raconte ses livraisons de valises de billets à Chirac et Villepin ; c’est édifiant !

Par ailleurs, votre arithmétique semble un peu particulière, puisque, pour vous, la moitié de 48 000 euros, c’est 15 000 euros. Je m’interrogeais sur les raisons pour lesquelles il y avait encore des gens qui considéraient que Fillon était honnête ; maintenant, j’ai compris : leur raisonnement est déficient !

Quant à la comparaison entre le prix d’un costume de luxe et une prime de départ à la retraite dans le cadre de la convention Syntec, je ne sais s’il s’agit d’un nouvel enfumage à la Fillon ou d’une manifestation supplémentaire du désordre qui règne dans votre cerveau.

Catherine JACOB

@anne-marie marson | 18 mars 2017 à 23:03
"Je suis sûre que F.Hollande et C.Ghosn, pour ne citer qu'eux, ont les moyens de s'acheter et de se faire offrir des dizaines de costumes à 48 000 euros."

Avril 2016 sur Challenges. Fr - Extrait :

« L'Assemblée générale de Renault a rejeté ce vendredi la rémunération de Carlos Ghosn ! Une grande première en France. Les actionnaires n'ont voté en effet qu'à 45,88% en faveur de la résolution numéro 8 sur les émoluments du PDG de la firme tricolore. Les deux représentants de l'Etat ont voté contre, en toute logique. Un rejet acquis alors que l'Etat n'a, sur cette question, que des droits de vote simples et non des droits de vote doubles ! L'an dernier, la rémunération avait été ratifiée par 58% des votants. "Le conseil d'administration prend acte de cet avis négatif des actionnaires", a aussitôt déclaré le président du comité des rémunérations Patrick Thomas juste après le vote. En fin d'après-midi ce vendredi, le conseil d'administration s'est réuni et... "a approuvé le maintien de la rémunération décidée", choisissant d'ignorer le vote hostile des actionnaires.
Certes, le rejet est symbolique. Le vote de l'assemblée sur ce point est en effet consultatif. Il n'empêche. Au titre de 2015, le PDG de Renault, âgé de 62 ans, a droit à 7,25 millions, dont 1,74 million en numéraire - quasi-stable par rapport à 2014. Carlos Ghosn, qui est aussi le patron de Nissan, devrait également recevoir une somme équivalente de la part du constructeur nippon - 8,2 millions pour l’année fiscale 2014-2015. Soit un total supérieur de 30% aux émoluments de Dieter Zetsche (Daimler) et triple de celui de Matthias Müller, le nouveau patron de Volkswagen. »

7,25 millions d’euros + 8,20 millions d’euros = 15,45 millions d’euros : 13 000€ le costume Fillon = 1188 costumes et demi : par 365 jours = 3 costumes Fillon ¼ neufs par jour !

1 costume Fillon = 1 Dacia Duster entrée de gamme (11 990 € + 1010€ d’options éventuelles) d’où une Dacia Duster neuve le matin, une Dacia Duster neuve l’après-midi et une Dacia Duster neuve le soir revendables comme occasion plus cher que les costumes déjà portés.

Sinon, avec sa rémunération 2016 Ghosn peut s’offrir trente-cinq Rolls-Royce Phantom Coupé 6.75 V12 460 BVA Coupé, essence, automatique, 49 CV, modèle 2012 à 440 688 €, soit une Rolls par semaine durant l’année scolaire (36 semaines). Et dites-moi franchement, est-ce que c'est avec un logiciel de mesure de pollution inadapté au long cours qu'il a mérité ça ?

--------------------

@ Giuseppe | 18 mars 2017 à 21:29
"...une topaze impériale dans un rond de serviette et vous ne vous êtes même pas enfuie avec ce généreux donateur ?"

Que voulez-vous on ne se refait pas ou comme a dit un jour ma mère à quelqu’un qui s'en plaignait : "Oui, je sais, elle a un caractère un peu vif mais je ne peux pas la refaire…"
Et bleus ou verts ou quelle que soit la couleur du temps, j’ai toujours préféré l’éclat des yeux pétillants d’intelligence et d’humour à celui des pierres précieuses.

Catherine JACOB

@ Noblejoué | 18 mars 2017 à 19:31
"Bien sûr, mais comment distinguer entre la manifestation d'altruisme et l'investissement ?"

Connaissez-vous le potlatch (d’une langue amérindienne du Pacifique nord signifiant « donner ») ? Il s'agit d'un comportement culturel basé sur le don. Plus précisément, c'est un système de dons et de contre-dons dans le cadre de partages symboliques.
L'essence du geste étant non marchand par essence, il ne s’agit pas non plus précisément d’échange. Une personne offre à une autre un objet en fonction de l'importance évaluée personnellement qu'elle accorde à cet objet ( Par ex. la petite fille de cinq ans à peine que j’étais n’accordait pas à sa médaille bouletée transmise de génération de marraine en génération de marraine et à propos de laquelle elle s’était déjà fait plusieurs fois disputer, sa valeur marchande au poids de l’or et de la transmission) ; l'autre personne offrira en retour un autre objet lui appartenant dont l'importance sera estimée comme équivalente à celle du premier objet offert (par ex. le buvard nécessaire à éponger l’encre généreusement répandue, seul buvard existant sur le moment. L'esprit pratique commandant aux enfants de procéder ainsi.)

Le potlatch renvoie en philosophie à la notion de dépense pure (cf. Georges Bataille et Marcel Mauss). C'est également un processus placé sous le signe de la rivalité : il faut dépasser les autres dons.
Pour stopper l’escalade, les Japonais pratiquent ce rite sous la forme suivante réputée effacer la dette initiée par le don et appelant un contre-don. Il suffit de donner en contre-don une petite chose de valeur très inférieure au premier don, mais réputée au sens juridique du terme, équivalente, et dont l’insignifiance marchande effacera la nécessité d’un nouveau contre-don autrement dit procédera à l’effacement de la dette.

Vraie ou fausse, ils ont une anecdote de potlatch assez édifiante. Des visiteurs vinrent un jour d’hiver frapper à la porte d’un pauvre ermite qui ne disposait plus d’assez de bois pour réalimenter le foyer et offrir une flambée digne de ce nom aux visiteurs, sachant que le 'visiteur' est investi d'un très grand sens symbolique comme, par ailleurs, chez les Grecs de l'Antiquité.

L’hospitalité commandant, il jeta alors dans le feu le bonzaï magnifique objet de tous ses soins depuis des décennies espérant, peut-être, par ce sacrifice (et le mot prend ici tout son sens), soit mettre fin aux cycles des réincarnations, soit une réincarnation meilleure, soit rien d'autre que le simple plaisir du partage.

@Régis ANTOINE | 18 mars 2017 à 00:23
"...mon ego risquerait de s’en trouver dangereusement dilaté :)"

Soyez rassuré, je ne vous veux pas de mal à ce point-là… !

"Je crois que vous avez fait exploser le déconnomètre !"

C’est impossible, il semblerait que vous soyez passé avant.

Giuseppe

Ce n'est pas la valeur du don qui est en cause, bien qu'il aurait dû être déclaré.
C'est ce qu'il y a dans la doublure que veulent savoir les enquêteurs.
Un avocat qui fait un don... Comme dirait mon voisin rigolard, le mien me dit bonjour la paume de la main tournée vers le haut.
Nous saurons sans doute plus tard ce qu'il y avait derrière le ramage et le plumage.

@ anne-marie marson | 18 mars 2017 à 23:03
"Et si on divise par deux pour ramener le prix d'un costume à 15 000 euros, cela représente à peu près la prime de départ à la retraite selon la convention Syntec, au bout de vingt ans passés dans l'entreprise, ce qui est vraiment peanuts !"

Drôle de calcul, pour dire quoi ?

On parle de 50 000€ sur une période très courte et ciblée.
Vous devez être très riche sans doute, comme Catherine JACOB qui se soucie comme d'une guigne d'une topaze de 30 carats.
A chacun son référentiel, il est vrai que 50 000€ rapportés à la soixantaine d'année de FF cela fait quelques 800€, on pourrait y rajouter l'âge de Penelope, des enfants et sans oublier l'âge du capitaine.

Sacré Anne-Marie ! - Je me permets.

@ Catherine JACOB
"Ils ne demandent pas forcément quelque chose en échange, surtout quelque chose de l'ordre du trafic d'influence ou s'agissant d'une femme, de l'ordre de quelque chose de malhonnête, on va dire pour rester soft."

Catherine - je me permets - soit vous le faites exprès soit vous êtes sur un nuage.
Tout a une valeur d'échange, vous pensez sérieusement que M. Bourgi a mis la main à la poche, comme ça, pour le plaisir, et qu'il en est le pourvoyeur ? On a le droit de s'interroger ce qui ne présume pas d'une culpabilité.
Un avocat sortir son chéquier, bigre, les temps ont dû changer, en général c'est le client qui paye les honoraires réclamés.

calamity jane

@Catherine JACOB

Pour la présomption d'innocence, j'ai toujours écrit sur cet espace qu'elle ne concernait pas Penelope Fillon, puisque ce n'était pas ses émoluments. Je ne cite pas Monsieur, votre injonction tombe à côté.

Concernant votre propre récit, j'imagine que vous étiez dans des hauteurs élevées et vaporeuses dédaignant et ignorant la valeur d'un vulgaire caillou coloré. Mais, comme vous le savez l'ignorance se paie.

Aussi, comment faisait Monsieur Fillon pour ne pas connaître les lois et règlements relatifs aux affaires qui le concernent ?
Il a passé son temps à se défausser sur les uns, unes ! Excusez Madame mais s'il y avait un conflit grave et qu'il soit aux responsabilités, sur qui pourra-t-il se défausser ? Dieu ? Le prophète ?

Il est permis de se poser la question.

Catherine JACOB

@calamity jane | 18 mars 2017 à 21:52
« C'est injuste et je ne vois pas pourquoi n'ayant rien demandé il me serait déduit soixante pour cent, pour payer les emplois fictifs de la Madame Pénélope de Gallois-zon-zon ! »

1) Les mis en examen bénéficient de la présomption d'innocence. C'est la loi. Merci de la respecter et de ne pas, en enfreignant cette loi en cette période électorale cruciale, contribuer à faire élire certains fantaisistes si Fillon est innocent.

Saviez-vous que ne pas engager de membre de sa famille comme assistant parlementaire figure dans les statuts d’En marche !, déposés en avril 2016 par son président n’ayant jamais été élu ni eu donc recours à des assistants parlementaires ni eu de charges de fonctionnement au service de la nation excédant son salaire de député et ayant consacré, d’après son porte-parole les un million et demi d’euros au sujet desquels le Spiegel s’interroge, à faire des travaux dans sa maison du Touquet qui ne figure cependant dans sa déclaration de patrimoine transparente que pour deux cent mille euros.
D'où l'idée a-t-elle bien pu lui venir tout à coup sinon dans la préparation stratégique de sa candidature en étudiant les dossiers de ses futurs adversaires en possession de son ministère ?
D'où je présume qu'il nous faut nous attendre à la révélation d'un certain nombre de nouvelles casseroles vraies ou supputées pour tout adversaire se rapprochant dangereusement du second tour.

2) Le barème applicable pour les parents jusqu’au 4e degré inclusivement se résume au seul taux à 55 %. Quant aux autres héritiers, effectivement, Ils seront taxés au seul taux à 60 % est-il indiqué sur impôts.gouv.fr « comment dois-je calculer les droits de succession ? »

Ceci dit, aviez-vous un bon notaire ? Saviez-vous que des réductions de droits ou des exonérations totales des droits de succession sont prévues dans certains cas ? Par ex. le cas échéant, les réductions de droits prévues par la loi en faveur des héritiers ayant au moins trois enfants (l’article 32 de la loi de finances pour 2017 supprime toutefois cette réduction de droits pour toutes successions ouvertes à compter du 1er janvier 2017) et des invalides de guerre. Une personne handicapée a droit à un abattement spécifique de 159 325 € qui se cumule avec les autres abattements. Certains types de biens spécifiques (forêts, terres agricoles, logements neufs…) mais, dans ce dernier cas, seulement en partie et dans des conditions strictement définies, sont totalement exonérées du paiement des droits de succession. Etc. ??

anne-marie marson

Tout ça pour dire qu'il existe des gens qui ont vraiment beaucoup beaucoup beaucoup d'argent et pour lesquels les 48 000€ de costumes de Fillon sont peanuts.

Je suis d'accord.
Ceux qui comme Regisse Antoine, et d'autres, en font des tartines sur le prix des costumes de F.Fillon, ne se rendent même pas compte que c'est peanuts à côté de certaines fortunes.
Je suis sûre que F.Hollande, et C.Ghosn, pour ne citer qu'eux, ont les moyens de s'acheter et de se faire offrir des dizaines de costumes à 48 000 euros.
Et si on divise par deux pour ramener le prix d'un costume à 15 000 euros, cela représente à peu près la prime de départ à la retraite selon la convention Syntec, au bout de vingt ans passés dans l'entreprise, ce qui est vraiment peanuts !

calamity jane

Oui, Catherine JACOB, une personne célibataire m'avait choisie pour héritière ! Et savez-vous que j'ai été taxée à soixante pour cent ?

C'est injuste et je ne vois pas pourquoi n'ayant rien demandé il me serait déduit soixante pour cent, pour payer les emplois fictifs de la Madame Pénélope de Gallois-zon-zon !

Le juskoboutisme a ses limites !

Giuseppe

@Catherine JACOB | 18 mars 2017 à 18:22

Vous deviez être d'une belle inconscience quand même, la plus petite à 30 carats et envolée, diantre, j'espère que vous l'avez échangée contre deux buvards au moins (je taquine).
Je ne jugerai pas ici de la valeur d'un tel don, mais vous êtes une excellente conteuse et je peux rêver à un avenir aussi chanceux que le vôtre, bien qu'au bout du compte il fût dilapidé.
Nous verrons ce qu'en pensent les personnes chargées d'enquêter, mais 50 000 € avouez que cela fait un choc pour du tissu bien éphémère.
Mais bon, une topaze impériale dans un rond de serviette et vous ne vous êtes même pas enfuie avec ce généreux donateur, vous êtes extraordinaire, comme FF en somme, des habits royaux, une pierre impériale, comme dirait Séguéla j'ai dû rater quelque chose.

Noblejoué

@ Catherine JACOB
"Ils ne demandent pas forcément quelque chose en échange, surtout quelque chose de l'ordre du trafic d'influence ou s'agissant d'une femme, de l'ordre de quelque chose de malhonnête, on va dire pour rester soft."

Bien sûr, mais comment distinguer entre la manifestation d'altruisme et l'investissement ?

Catherine JACOB

@Giuseppe | 18 mars 2017 à 15:19
"Je n'ose vous demander s'il est un de vos amis sincère... et désintéressé susceptible de vous offrir un tailleur à quelques milliers d'€ ?"

Croyez-le ou pas, mais un ami de mon mari m'a offert un jour une topaze impériale de cette qualité bien que d'une couleur un peu plus cognac, et que j'ai trouvée dans ma serviette en arrivant à table, mais que mon mari a commencé par restituer en disant que c'était une pierre trop importante pour moi, puis négocié une plus petite pour ne pas vexer le généreux donateur (plus petite = 30 carats), celle du lien fait 7 carats et des brouettes, et qu'il m'a fait ensuite monter en bague chez un jeune créateur de bijoux, bague que j'ai mise un jour à la fac pour essuyer de très vilaines critiques et que, de fait, je n'ai plus, mais je ne peux pas dire non plus ce que j'en ai fait, dans l'inconscience de sa valeur réelle, mais je suis du genre, étant petite, à avoir échangé à l'école ma médaille de baptême contre un buvard...

La pierre venait de chez Fred, le même que celui de la place Vendôme, dont le père du donateur désintéressé (quoique, l'une de mes sœurs lui aurait sans doute plu...) était un ami.
Mais bon, j'étais jeune et j'ignorais le prix des choses ou plutôt que le coût des choses n'est pas toujours celui qu'on pense. De toute façon à l'époque ce type de pierre n'avait pas la même cotation que maintenant et ce n'est pas parce qu'on fréquente des gens friqués un jour qu'on les fréquente toute la vie en particulier celui-ci qui a dit dans mon dos que j'étais une hystérique mal élevée.

De nos jours, vu que j'aime bien cette pierre, j'ai de nouveau des topazes mais toutes petites petites petites et je me les suis payées moi-même.

Tout ça pour dire qu'il existe des gens qui ont vraiment beaucoup beaucoup beaucoup d'argent et pour lesquels les 48 000€ de costumes de Fillon sont peanuts. Ils ne demandent pas forcément quelque chose en échange, surtout quelque chose de l'ordre du trafic d'influence ou s'agissant d'une femme, de l'ordre de quelque chose de malhonnête, on va dire pour rester soft.

Non, en ce qui me concerne les circonstances étaient telles que pour des raisons que je ne peux pas expliquer ici, le donateur souhaitait juste être aimable. C'est tout.
Il y a des gens qui se montrent aimables avec une bouteille de beaujolais nouveau et d'autres qui se montrent aimables avec des cailloux, qui pour le commun des mortels sont hors de prix, tout dépend des moyens disponibles au service de l'amabilité et qui n'ont pas obligatoirement été mal acquis !

Et, a priori, je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas la même chose dans le cas des costumes qui sur le dos de Fillon pouvaient faire de la publicité gratuite pour le tailleur qui, par ailleurs, semble en avoir eu besoin, tout comme la bague de fiançailles offerte par René à Céline a fait une publicité monstre à celui qui l'a créée.

Sans compter que son tailleur ayant ses mensurations il ne devait même pas être besoin d'essayages et les costumes ont pu être l'occasion d'une surprise faite par quelqu'un auquel on ne pouvait les refuser sans le vexer.
Les élèves de je ne sais plus trop quelle école ont bien offert deux paires de chaussettes à Fillon sans doute dans la pensée que cela lui plairait mieux qu'un beau dessin avec un gros cœur, vu l'actualité.

Les Japonaises offrent souvent des pulls ou des écharpes tricotées par leurs blanches petites mains, pas seulement pour la Saint Valentin, et souvent les cadeaux stockés dans une armoire, tournent sans même avoir jamais été ouverts, ce qui fait que l'Occidental qui n'est pas au courant de ces pratiques culturelles, peut se retrouver un jour avec un paquet super bien emballé tout moisi à l'intérieur, car n'étant pas spécialement destiné au départ à être ouvert, mais à être échangé.

J'ai bien ramené à une amie un kimono de soie que je lui avais fait faire sur mesure dans un rouleau de vraie soie japonaise de qualité, couleur d'érable rouge, et en échange j'ai eu droit à une statuette en ivoire d'une déesse hindoue à la flûte (dont la flûte a malheureusement disparu, ce sont des choses qui arrivent), et dont la posture est celle dite Tribhaṅga ou encore Tribunga (三屈式), posture utilisée dans la sculpture de la danse classique indienne. Mon cadeau avait du sens pour elle et son cadeau, du sens pour moi. C'est tout. Le prix de l'un comme de l'autre n'ayant rien à voir dans l'histoire.

Ceci étant, ma propre sœur ne m'offre plus rien que des bricoles, vu que, quel que soit le prix du cadeau, je finis toujours par le casser. Donc, comme on connaît ses saints, on les honore.

Donc, tant qu'on ne sait rien de rien sur rien, je trouve qu'il est extrêmement gonflé de parler d'entrée de jeu de trafic d'influence. Surtout si le bénéficiaire l'est à une date à laquelle il n'a plus d'influence !!

Giuseppe

@Catherine JACOB | 17 mars 2017 à 20:49

Catherine vous vous emballez, même mon faiseur préféré est des plus réalistes, je sais on dit qu'il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.
Je n'ose vous demander s'il est un de vos amis sincère... et désintéressé susceptible de vous offrir un tailleur à quelques milliers d'€ ?

Régis ANTOINE

@Mary Preud'homme | 18 mars 2017 à 00:35
« Concernant vos polices de caractères gonflées à bloc et en gras »

Vous faites erreur : pour mes commentaires, je n’utilise que la taille standard des caractères en recourant parfois à l’italique et/ou au gras, comme le propose la mention présente en dessous de la fenêtre de saisie des commentaires. En bricolant le code html, il serait peut-être possible d’avoir des caractères de plus grande taille ; je ne l’ai jamais fait.

Par contre, m’inspirant de ce que font divers commentateurs, il m’arrive de mettre en ligne des images. Si ces images comportent du texte, je le maintiens inchangé. C’est notamment le cas de la reproduction de certains tweets de François Fillon .

Garry Gaspary

@ duvent
"Et s'il me plaît à moi de me moquer ?"

Cela montrerait qu'il vous plaît d'avoir tort. Ce genre de perversion est la marque distinctive des beaufs.

"Dois-je au préalable en référer à votre Grandeur ?"

Absolument pas. De la même façon, je peux me permettre d'écrire que vous avez tort sans me soucier de votre Grandeur.

"Vous êtes prompt à agonir d'injures ceux qui pensent différemment de vous"

Non. Je fais juste partie de ceux qui considèrent que les mots ont un sens et qui appellent un abruti un abruti, un menteur un menteur, un beauf un beauf, et un chat un chat.

Insulter, c'est bêtement déclasser l'autre lorsqu'on a aucun argument à lui opposer, et dire à un abruti que c'est un abruti tout en montrant en quoi il est totalement abruti n'est pas le déclasser. Je considère même que c'est un devoir pour tout citoyen digne de ce nom.

"Par contre votre racisme est tel que vous n'imaginez pas, et apparemment, cela vous est définitivement impossible, qu'un Malien soit chrétien, etc."

Je ne suis pas raciste, je serais plutôt spiritualiste. Je lutte contre l'esprit chrétien qui s'oppose à toute forme d'élévation personnelle et de civilisation collective. Cet esprit chrétien n'existe que dans les sociétés occidentales. Un Malien peut donc se dire chrétien mais il ne peut être christianisé. A contrario, E. Zemmour et M. Onfray, pour l'exemple, ne se définissent pas comme chrétiens alors qu'ils sont fortement christianisés. Il est cependant très rare de rencontrer un chrétien occidental qui ne soit pas christianisé, c'est pour cela que je me permets souvent d'employer un terme pour l'autre.

"Mais j'ai cru comprendre que vous aviez des solutions pour arrêter la mondialisation"

Je ne cherche pas à arrêter la mondialisation, personne ne peut arrêter la mondialisation, tenter d'arrêter la mondialisation, c'est tenter d'arrêter la Terre de tourner. Je cherche à rendre la mondialisation viable pour tous les hommes. Et cela passe nécessairement par la déchristianisation de l'Occident.

Pour vous le dire de façon courte, vous ne pouvez, pour l'exemple, briser aucune inégalité sociale dans une société christianisée qui reste convaincue que l'esprit est supérieur à la matière, dogme chrétien et uniquement chrétien, parce que ce dogme implique l'acceptation dans l'a priori social du patron mieux payé que l'ouvrier.

Les dogmes de ce type qui pourrissent l'être au monde occidental, il y en a des centaines, ce sont eux qui font que des gugusses comme vous sont incapables de développer une pensée concrète, et ce sont eux et uniquement que je cible lorsque je parle de déchristianisation.

Mais je dois les combattre malgré vous.

Deviro

Savonarole me manque, alors je vais le plagier.
Scoop du Canard : "Régis ANTOINE et Catherine JACOB ne partiront pas en croisière ensemble..."

boureau

@Tomas 17 mars 2017 12:07

Ecrire, en 2017, que "les chrétiens aussi, théoriquement, placent l'Evangile au-dessus des lois" montre un esprit laïcard que l'on pensait disparu de l'Histoire.

Vous n'avez doute jamais entendu parler de la phrase de l'Evangile "Rendez à Dieu ce qui appartient à Dieu et à César ce qui appartient à César".

Pas plus que vous ne savez que c'est l'Eglise de France qui est à l'origine de la laïcité !

Pour l'immigration non assimilée, inutile d'aller chercher une étude datée de 2006 d'une fondation américaine ; nous avons des dizaines d'ouvrages en France traitant de ce sujet et qui ont fait quasiment le tour de la question.

Mais il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ou entendre : voici le texte d'une interview donnée par le Roi du Maroc Hassan II à Anne Sinclair en 1993 :

"Ils (les musulmans marocains) ne seront jamais intégrés, l'exprimeront-ils qu'ils ne le pourront pas, je vous décourage de les intégrer, ils ne seront jamais Français à 100%, je peux vous l'assurer !"

Erdogan , en ce moment, tient le même langage pour les Turcs en Europe.

Enfin je me permets de vous livrer ce que j'écrivais dans un journal régional le 8 décembre 2004 :

"Le refus de l'intégration d'une partie de la population étrangère est un fait. Un fait que les hommes politiques, les journalistes et les médias ne veulent pas admettre et discuter. Il n'empêche que le problème est là et que faire l'autruche ne servira à rien, bien au contraire.
Depuis un siècle et demi, toutes les migrations vers la France ont été assimilées parce qu'elles avaient pour origine des populations dont les valeurs de civilisation, les cultures, les origines latines, se retrouvaient naturellement dans le pays d'adoption qu'était la France. Et avec une volonté farouche de travailler, de s'intégrer et d'adopter les coutumes et les habitudes de vie - sans renier les leurs - des Français.
Avec les populations arabo-musulmanes, il en va tout autrement. Point n'est besoin d'être chercheur au CNRS pour constater une volonté affirmée de ne pas s'intégrer, et d'imposer sa propre culture à son pays d'adoption...
Le multiculturalisme est déjà en route dans bien des quartiers et c'est l'unité républicaine qui sera bientôt mise à mal si nous n'avons pas le courage de sortir du politiquement correct et de ne pas craindre de mécontenter quelques beaux esprits de gauche. Plus vite nous aurons la volonté d'affronter cette dramatique non-intégration en l'analysant sans mettre de côté ce qui gêne, plus vite nous trouverons les solutions. Mais surtout pas le syndrome de l'autruche !"

C'était publié il y a treize ans ! Il me semble que le syndrome de l'autruche vous frappe encore aujourd'hui Tomas.

Cordialement.

Mary Preud'homme

@Régis ANTOINE | 17 mars 2017 à 13:06

Je me demande si Catherine Jacob appréciera votre... camaraderie.

Concernant vos polices de caractères gonflées à bloc et en gras, vous auriez dû remarquer que Philippe Bilger n'en ayant jamais usé, même sur nombre de sujets qui lui sont particulièrement chers, vous auriez dû éviter d'y céder, ne serait-ce que par décence vis-à-vis de l'hôte de ces lieux, sinon de ses invités.

Régis ANTOINE

@Catherine JACOB | 17 mars 2017 à 20:49

Attention : à vous livrer à des recherches aussi approfondies sur mes commentaires, vous risquez de me faire supposer que vous envisagez de consacrer une thèse à mes contributions ; mon ego risquerait de s’en trouver dangereusement dilaté. :)
Je note que, malgré vos longues recherches, vous avez été incapable d’étayer votre accusation selon laquelle j’aurais utilisé le logo LR.
J’observe que vous qualifiez à tort d’infographies de simples dessins humoristiques.
Vous qualifiez de « fausse carte de visite » ce qui est en réalité une infographie de l’AFP (et siglée comme telle).
Beaucoup de vos affirmations sont délirantes. Je n’en relèverai qu’une, particulièrement gratinée :
« Combien de fois avez-vous stigmatisé ainsi Penelope Fillon au point qu’une rumeur de suicide s’est répandue à laquelle F.Fillon déboussolé a cru bon de répondre ? Est-ce que par hasard vous auriez fait vos classes à l’Est ? : Régis ANTOINE | 25 février 2017 à 12:00 »
Parce que j’ai cité, parfois capture d’écran à l’appui, le propos tenu par Penelope Fillon en 2007 « Je n'ai jamais été son assistante ou quoi que ce soit de ce genre », j’aurais déclenché une rumeur de suicide qui expliquerait l’un des multiples gros bobards proférés à la télévision par François Fillon !
Je crois que vous avez fait exploser le déconnomètre !

Régis ANTOINE

@Mary Preud'homme | 17 mars 2017 à 22:36

Je ne sais pas ce que vous appelez mes allumettes, mais passons.
Quant à l’écriture en majuscules, merci de m’indiquer où je l’aurais pratiquée.
Je sais que j’écris ANTOINE en majuscules dans ma signature, mais c’est par pure camaraderie avec Catherine JACOB.

Mary Preud'homme

@Régis ANTOINE | 17 mars 2017 à 13:06

Mon pauvre Régisse, vous n'avez pas beaucoup de succès avec vos allumettes. Il va falloir trouver autre chose.
Et puis cessez de crier (écrire en majuscules !) c'est très mal élevé !
Sur ce blog on aime la variété et si possible, la finesse d'analyse.
Vous auriez dû remarquer que même parmi les plus anciens, personne ne radote autant que vous, sauf peut-être Gaspary, le bouffeur de christianisés (rien à voir avec la Taubira, Christiane je vous rassure !).
Par ailleurs, mieux vaut vous faire une raison. Fillon est candidat et le restera et nombreux seront ceux qui voteront pour lui.
Et s'il n'est pas élu, nous nous ferons une raison et nous mobiliserons pour les législatives.
Avant de faire rétablir à la prochaine échéance, qui sait, la royauté et tout ce qui va avec, y compris les costumes et accessoires de prestige !

Régis ANTOINE

@Patrice Charoulet | 17 mars 2017 à 19:28

Libre à vous d’avoir des œillères, voire de vous mettre la tête dans le sac.
Pour ma part, je prends en compte toutes les informations fiables.
Fillon aurait pu être honnête ; ce n’est pas le choix qu’il a fait.
Fillon, malhonnête, aurait pu avoir l’habileté de ne pas se faire prendre.
Fillon, malhonnête démasqué, aurait pu avoir le panache d’assumer et de dire : « oui, j’ai triché, mais la filouterie que j’ai utilisée pour mon enrichissement personnel, je vous promets de la mettre au service du pays ». Je ne sais pas comment cela aurait été accueilli, mais ça aurait eu de la gueule.
Au lieu de ça, les mains toutes poisseuses, Fillon continue à dire qu’il n’a rien fait, que ce sont les pots de confiture qui se sont jetés sournoisement autour de ses doigts.
Quel que soit le point de vue adopté (probité, habileté, panache), François Fillon apparaît comme un minable, disqualifié pour la présidence de la République.
Lisez un peu la presse étrangère : vous verrez à quel point cet individu est une honte pour notre pays.

Catherine JACOB

@Régis ANTOINE | 17 mars 2017 à 11:07
« Je n’ai pas souvenance d’avoir publié une infographie avec le logo LR, mais dans mes commentaires récents »

Votre façon de faire ne s'apparente aucunement à un débat politique qui aborde de vraies questions quel que soit le point de vue soutenu, mais a tout d'un gros crachat vulgaire et surtout répétitif sans utilité.

Faire état publiquement de cette façon d’une absence de preuves favorables quand on n’a pas soi-même accès au dossier, n’est pas exprimer une opinion c’est de la diffamation pure et simple : Régis ANTOINE | 04 mars 2017 à 15:10

Effectivement cette affiche-là qui montre Fillon avec le nez de Pinocchio est signée même si on ne sait pas par qui, nom qui a tout l’air d’un pseudo :Régis ANTOINE | 03 mars 2017 à 00:12

Fausse carte de visite : Régis ANTOINE | 27 février 2017 à 10:04

Est-ce que cette infographie-là ne rappelle pas Coluche / Le Luron, l’un l’ayant probablement payé d’un accident de moto et l’autre du VIH. Alors lequel créditez-vous de quel avenir ? Régis ANTOINE | 01 mars 2017 à 14:34

Vous créditez François Fillon d’une ignorance de ce que la Sécurité Sociale est de droit privé, quand bien même il existe un code de référence spécifique. Autrement dit, comment « désétatiser » ce qui n’appartient pas à l’Etat et à propos de quoi l’Assemblée ne peut que légiférer ; + , + etc.Régis ANTOINE | 26 février 2017 à 18:45

Combien de fois avez-vous stigmatisé ainsi Penelope Fillon au point qu’une rumeur de suicide s’est répandue à laquelle F.Fillon déboussolé a cru bon de répondre ? Est-ce que par hasard vous auriez fait vos classes à l’Est ? : Régis ANTOINE | 25 février 2017 à 12:00

Ça en revanche c’est humoristique et non pas harakiriesque (bête et méchant) : Régis ANTOINE | 25 février 2017 à 10:21
Là effectivement le logo LR n’apparaît plus pour le même style d’infographie: Régis ANTOINE | 25 février 2017 à 01:1O

En revanche, là il apparaît même si ce n’est directement sous votre pseudo : Giuseppe | 24 février 2017 à 16:27

Et re avec mention bleu-blanc-rouge Régis ANTOINE | 23 février 2017 à 01:02

Là sous l’étiquette TF1 c’est injurieux envers une avocate triplement diplômée comme Penelope Fillon, ainsi qu’envers les femmes en général et les travailleurs confituriers en particulier : Giuseppe | 19 février 2017 à 17:31

Seul exemplaire où il est indiqué qu’il s’agit d’un montage donc sans doute repris de ONPC qui ne manquent jamais de le préciser, eux !! : Régis ANTOINE | 18 février 2017 à 22:40

Donc là, c’est un Pinocchio acceptable car simple illustration du propos Giuseppe | 17 février 2017 à 17:28

Infraction à la législation sur le respect des croyances et pure supputation quant à l’intentionnalité du prêche : Régis ANTOINE | 15 février 2017 à 23:51

Là c’est acceptable car ça ne tente pas de se faire passer pour ce que ce n’est pas en s’adressant au subconscient Régis ANTOINE | 15 février 2017 à 00:16

Ça c’est sans doute ce à quoi, sur le site d’origine, l’affiche sur la galaxie Macron répondait Régis ANTOINE | 12 février 2017 à 15:03

Bref, je n’ai pas le temps de tout rechercher, vu que le lave-vaisselle attend sa vaisselle, mais j’ai le souvenir d’avoir critiqué un logo LR qui n’a pas été posté par Giuseppe.

Diogène

@ caroff

Vous faites quatre phrases dans un commentaire, dont trois citations.
C'est dire à quel point vous gagnez à être vu et entendu.

stephane

A titre personnel, les commentaires de Régis Antoine sont tout à fait recevables et constructifs. Les gros caractères sont utiles tant certains peuvent faire preuve d'un problème de vision. Excusez-le de penser à vos yeux. Il n'a ni calomnié, ni trafiqué la réalité. A tout prendre, je préfère cela à des commentaires pour le moins flagorneurs au point d'en devenir même "suspects".

Patrice Charoulet

@Régis ANTOINE

Je maintiens mon point de vue : les commentateurs n'ont pas à utiliser des caractères d'imprimerie cinq ou dix fois plus gros que les caractères ordinaires.
Vos préoccupations, assez petites, ne sont pas les miennes. Je précise que je ne me soucie pas non plus des vestes, des pantalons, des caleçons et des chaussettes.
La seule question que je me pose : qui parmi les candidats a l'expérience et la stature qu'il faut pour traiter les grandes questions de notre pays, qui peut être chef des armées, qui peut redresser le pays ? La réponse, pour moi, est claire.
Vos sempiternelles et interminables tartines n'y feront rien.

Régis ANTOINE

@Patrice Charoulet | 17 mars 2017 à 11:08
« Je me plains, toutefois, que M. Régis Antoine continue à utiliser parfois des lettres d'un centimètre de haut. »

Cher Patrice Charoulet, si d’aventure vous mettez la main sur des preuves du travail effectif de Penelope Fillon en tant qu’assistante parlementaire, vous pourrez utiliser des lettres de deux centimètres de haut pour nous en faire part. Je suis sûr que personne ne vous le reprochera.

caroff

@Diogène
"On ne saurait faire boire un âne qui n'a pas soif. C'est un adage dont relèvent beaucoup de commentateurs de ce blog, qui n'aiment rien autant que la pensée mâchée et péremptoire.
Et caroff est loin d'être un cas isolé, sous ce rapport."

Pour vous Diogène qui vivez à l'écart du monde :

"Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre"

"Les yeux ne servent de rien à une cervelle aveugle" (proverbe arabe)

Tomas

@ boureau

Et 70 pour cent font l'inverse !
Les chretiens aussi, theoriquement, placent l'Evangile au-dessus des lois de la Republique.

Plus serieusement, on ne peut effectivement nier le probleme d'une prise de conscience identitaire de descendants d'immigres qui ne voient pas pourquoi ils devraient baisser les yeux comme l'ont fait leurs parents. Mais il ne faut pas non plus exagerer celui-ci, et balayer devant notre porte : ce ne sont pas les immigres musulmans qui discriminent a l'emploi ou dans le logement, c'est nous. Il ne faut pas s'etonner de cette contre-reaction, qu'il ne faut pas exagerer.

Faites le meme sondage en Angleterre ou en Allemagne et vous verrrez la difference. Je vous renvoie a cette etude du Pew Center de 2006 : http://www.pewresearch.org/2006/08/17/the-frenchmuslim-connection/#voici-la-difference

Qu'a t-on fait depuis ? On a lance le fumeux debat sur l'identite nationale qui n'a abouti a rien sinon a radicaliser les elus UMP de base, on a interdit la burqa dont le port etait absolument marginal et ce faisant on l'a popularisée, on s'est mele des affaires de pays musulmans qui ne nous concernaient guere (notre interet etait-il de mettre la Libye a feu et a sang, et que faisons-nous en Syrie, quels y sont nos interets, je vous le demande ?).

Il ne faut pas s'etonner que dans ces conditions, ce repli identitaire, qu'on observe d'ailleurs chez tout le monde, ne se demente pas.

@ caroff

Le "stock", comme vous dites, est amene a se dissoudre progressivement dans le creuset national, si celui-ci a un avenir. S'il n'en a pas, ce ne sont pas les immigrants qui en seront responsables, mais nous qui n'avons pas su reinventer l'idee de nation.

Quant au flux, il est des plus reduits aujourd'hui. Mais il est certain que sans regler la situation de surpopulation des pays du Sahel, il repartira a la hausse, vous avez raison sur ce seul point.

Quant aux travailleurs detaches il faut sans doute s'attaquer au probleme et tous essayent de le faire en France, mais c'est le prix a payer de la solidarite europeenne dont notre economie beneficie egalement. L'Europe centrale et orientale est un ventre mou entre l'Europe occidentale et la Russie, si nous ne faisons pas quelques sacrifices en sa faveur les Russes n'auront qu'a se baisser pour la ramasser et la remettre dans son escarcelle.

Achille

@ bernard | 16 mars 2017 à 16:49
« Allez Achille, un sérieux comme vous ne donnera pas son vote à Hamon j'en suis sûr ni à Macron ce freluquet qui n'a pas fait ses preuves.
Je l'ai déjà dit par taquinerie bienveillante, le jour où M. Bilger annonce qu'il vote Fillon et où Achille le Français moyen bien posé annonce ce vote, là je suis sûr que Fillon a gagné. Pas besoin des médias. »

Ne vous fiez pas trop à mon côté sérieux de Français moyen. Ainsi que je l’ai déjà dit, je ne voterai ni FF ni EM au premier tour. Si je ne vais pas à la pêche comme beaucoup de citoyens dépités par le spectacle pitoyable de cette précampagne électorale, je voterai pour un « petit candidat » comme les appellent les médias.

J’ai cru comprendre que Jean Lasalle allait obtenir ses précieux 500 parrainages aussi il n’est pas exclu que je vote pour lui, plus parce que je le trouve sympathique et loin des combines électorales, que pour son programme que je ne connais d’ailleurs pas. Mais vu qu’il n’a aucune chance d’accéder au second tour, cela n’a pas beaucoup d’importance.

Pour le second tour par contre, je voterai pour le candidat qui sera opposé à MLP, puisque tous les sondages nous disent qu’elle sera qualifiée. J’avoue, mais ne dites à personne, que je préférerais que ce soit FF. Après tout, à défaut de grives on mange des merles…

boureau

@caroff 17 mars 2017 11.00
@Tomas

Vous m'avez devancé, caroff, dans votre réponse à Tomas sur l'immigration musulmane. Pourquoi nier l'évidence ?

Ajoutons-y dans l'étude réalisée il y a quelques semaines par l'Institut Montaigne l'information alarmante : ''Près de 30% des musulmans de la deuxième et troisième génération placeraient les préceptes du Coran au-dessus des lois de la République !''

Que faut-il de plus pour faire progresser le Front National et inquiéter bon nombre de Français qui n'y sont pas ?

Cordialement.

calamity jane

Le néo-coraniste est de sortie !
Avec les 20°C et plus, promis en cette fin d'hiver, le prophète
va lui apparaître...

Diogène

@Tomas

J'ai malencontreusement tronqué la réponse que j'avais entrepris de vous faire, vous l'aurez sans doute deviné.
Je n'ai pas vu de responsables "se laver les mains sur les Français qui seraient les coupables" . Ou alors il faudrait donner un exemple, au moins.
Mais cette supputation avait pour unique but de nous servir une énième salade à propos de Taubira.
J'ai ma petite idée sur cette répugnante détestation dont M.Bilger fait preuve à l'encontre de Taubira. Mais bon.

La seconde phrase est sur Fillon qui aurait "le meilleur projet politique, économique et social pour la France" . Si, si.

Je serais pour ma part incapable de trancher sur ce point, mes études n'ayant porté que sur le droit et l'économie. J'avais imprudemment écarté la foi.
Mais quand même.
Monsieur Bilger ne dit pas "je pense que", il nous assure que Fillon présente le meilleur projet.
A ce niveau d'omniscience, le sujet devrait absolument être cryogénisé. Il ne faudrait surtout pas prendre le risque qu'il soit perdu pour les générations futures.

Je trouve fâcheux cependant que Monsieur Bilger n'ait adressé aucun reproche à Fillon à propos de son empressement à détricoter un projet dont on pouvait à coup sûr attendre le meilleur.

J'entends déjà les petits cris de ceux qui feront valoir, à bon droit d'ailleurs, la liberté de Monsieur Bilger de livrer l'opinion qui lui plaît sur le meilleur projet de Fillon, voire le caractère malfaisant de la personnalité de Taubira.

Je ne peux cependant m'empêcher de penser que primo, Monsieur Bilger ayant appris l'analyse politique dans une langue étrangère, ne saurait être capable de nous livrer en la matière autre chose que du chez untel.
Et que secondo, son opinion sur Taubira n'intéresse en réalité que très peu de gens. C'est d'ailleurs une affaire d'olfaction. Tout le monde ne s'accommode pas de l'odeur de la vieille litière.

duvent

@ Garry Gaspary

"@ duvent
Vous avez tort de vous moquer : si penser n'a effectivement rien de bien compliqué, le fait que vous et la majeure partie de ce blog en êtes tout simplement incapables relève du désastre."

Et s'il me plaît à moi de me moquer ? Dois-je au préalable en référer à votre Grandeur ?

Vous êtes prompt à agonir d'injures ceux qui pensent différemment de vous, mais là n'est pas votre plus grand défaut.
Ce défaut vous va comme un gant, c'est une seconde nature chez vous et comme je suis magnanime je l'oublie...
Par contre votre racisme est tel que vous n'imaginez pas, et apparemment, cela vous est définitivement impossible, qu'un Malien soit chrétien, etc.
Mais j'ai cru comprendre que vous aviez des solutions pour arrêter la mondialisation, la pauvreté, les guerres, le chômage, la maladie, la vieillesse, ainsi, et comme vous êtes semble-t-il sous-employé (avec des qualités telles que les vôtres...) je vous invite à utiliser tout ce potentiel éblouissant pour rendre les gens heureux !

Pour finir, je crois monsieur que vous êtes un fat, radoteur, médiocre, et dont la stupidité crasse ne cesse de m'étonner !

Patrice Charoulet

Liberté d'expression presque absolue, sur ce blog. A la bonne heure !
Je me plains, toutefois, que M. Régis Antoine continue (post du 16/03, 16h) à utiliser parfois des lettres d'un centimètre de haut. Nous échangeons des textes, pas des affiches.

Régis ANTOINE

@Catherine JACOB | 17 mars 2017 à 09:14
«...vos publications sur ce blog d'infographies injurieuses de F. Fillon… »

Je sais que les temps sont durs pour le dernier carré des fillonistes inconditionnels. Apprendre chaque jour de nouvelles vilenies de la part de leur champion doit être assez pénible (48 500 € de costumes offerts, prétendu remboursement du mariage de la fille…).
Cela ne justifie pas pour autant que vous perdiez vos nerfs et que vous vous lanciez dans des accusations mensongères à mon encontre.
Je n’ai pas souvenance d’avoir publié une infographie avec le logo LR, mais dans mes commentaires récents, j’ai retrouvé celui-ci qui comporte le logo FILLON 2017. Je suppose que vous mélangez les logos autant que vous vous mélangez les pinceaux.
Si c’est bien à ce commentaire que vous faites référence, je suis désolé de vous décevoir, mais il n’y a nulle usurpation d’identité. Le tweet du compte officiel @Fillon2017_fr est toujours en ligne. Vous pouvez le trouver ici : https://twitter.com/fillon2017_fr/status/770150054480998400
L’impudence des membres du clan Fillon est telle qu’ils ne prennent même pas la peine d’effacer les propos compromettants. Comme l’indiquait stephane dans son commentaire du 16 mars 2017 à 22:51 , le plus sévère contempteur du Fillon de 2017 est le Fillon de 2016 !

caroff

@Tomas
"Les scores du FN sont élevés depuis longtemps (les années 80) et leur hausse des cinq dernières années doit être mise en relation avec la hausse de tous les partis populistes européens."

C'est comme si vous expliquiez qu'il fait plus chaud parce que la température monte !
Si le FN est au niveau où il est aujourd'hui c'est sans doute qu'il n'y a pas eu de réponse politique sérieuse à des problèmes aussi bien identitaires qu'économiques.
On cite toujours l'immigration d'après-guerre d'origine européenne pour signifier qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter de celle d'origine musulmane. Mais ceux-là dont vous faites partie édulcorent les énormes difficultés rencontrées pour assimiler des populations dont les repères et les valeurs sont aux antipodes des nôtres !

Il y a également la question du "stock" et de sa reproduction. Même si les statistiques ethniques sont interdites, on parvient à savoir qu'il y aurait un peu plus de 5 millions de musulmans en France. Cette statistique est démentie par le recteur de la mosquée de Paris (9 millions) mais qu'importe puisque comme chacun sait, plus ce chiffre est élevé plus nous pouvons nous enrichir d'un apport culturel et sociétal évident !!

Le résultat se traduit par le "white fly", phénomène analysé par le géographe C. Guilluy dans "La France périphérique"

https://www.amazon.fr/France-p%C3%A9riph%C3%A9rique-Comment-sacrifi%C3%A9-populaires/dp/2081347512

Le désarroi des "desouche" vient ainsi de l'instabilité démographique et des tensions territoriales liées à l'angoisse de devenir minoritaire face à des communautés dont les comportements ne sont pas compatibles avec les modes de vie autochtones.
Selon cet auteur, la France métropolitaine reçoit les bénéfices de la mondialisation et est globalement prospère alors que la France périphérique, elle, souffre de la mondialisation et semble prête à se révolter.
Aucun parti, autre que le FN, n'a compris le diagnostic posé.
Les réponses ne peuvent se situer que dans la réduction de l'immigration d'origine maghrébine et subsahélienne qui englobe des pays qui n'ont pas entamé leur transition démographique.
Par exemple le taux de fécondité du Mali se situe à 6,85 enfants/femme, celui du Niger à 7,57 enfants/femme et ceux du Sénégal et de la Côte d'Ivoire à 5 enfants/femme...

Enfin et c'est lié, la question de la mise en concurrence des travailleurs détachés d'origine européenne est très mal vécue (le Brexit en est la preuve) de même que l'afflux de nouveaux esclaves venus des pays déjà cités qui cassent les prix et sont une aubaine pour le BTP, entre autres.
L'argument consistant à expliquer que les Français sont paresseux et ne veulent pas assumer des métiers pénibles ne résiste pas aux faits : les salaires proposés ne sont pas à la hauteur et les aides en tout genre pour rester chez soi sont décourageantes...

Tomas

@ Lucile

Ca oui j'ai remarque. Bien sur, il y a un probleme de surpopulation mais le milliard d'hommes vivant avec moins de deux dollars par jour ne pese pas grand-chose dans la surconsommation des ressources de la planete.

C'est plus l'Occidental pleurnichard, qui consomme en moyenne 400 hommes-esclaves par jour. Un homme-esclave correspond a la quantite d'energie fournie par un homme en une journee. Plus de details ici :

https://jancovici.com/transition-energetique/l-energie-et-nous/combien-suis-je-un-esclavagiste/

Donc la surpopulation, elle a bon dos. Ceci etant, je pense comme vous qu'il ne faut pas faire honte aux gens de faire des enfants et surtout pas de les vacciner, mais mettre en place les mesures de planning familial nécessaires pour que le nombre de naissances baisse, sinon nous n'y arriverons pas.

Mais l'essentiel est bien de changer de mode de vie, pas si radicalement d'ailleurs.

Diogène

@Tomas

On ne saurait faire boire un âne qui n'a pas soif. C'est un adage dont relèvent beaucoup de commentateurs de ce blog, qui n'aiment rien autant que la pensée mâchée et péremptoire.
Et caroff est loin d'être un cas isolé, sous ce rapport.

Deux phrases de Monsieur Bilger devraient au moins pousser à un minimum de réflexion personnelle :
" Qui avait prévu, sous le quinquennat de François Hollande, que le FN serait aux portes du pouvoir et que les responsables de cette situation s'en laveraient les mains sur les Français qui seraient les coupables
Où ? qui ? quand ?

Garry Gaspary

@ duvent

Vous avez tort de vous moquer : si penser n'a effectivement rien de bien compliqué, le fait que vous et la majeure partie de ce blog en êtes tout simplement incapables relève du désastre.

@ Tomas

La montée de l'extrême droite en France et en Europe est une conséquence indirecte de la mondialisation qui a montré que, dans une concurrence non faussée par l'emploi de la force, donc dans une logique purement politique et économique qui demandent formation, créativité, motivation, ouverture d'esprit, etc., le christianisé était humainement le plus faible.

Le vrai problème n'est pas l'emploi dans nos sociétés de l'immigré qui arrive toujours à se débrouiller pour y vivre, le vrai problème est l'emploi des christianisés. Hier, le nationalisme résolvait ce problème par la guerre : lorsque la masse des parasites chrétiens atteignait une limite insupportable pour le reste de la société, on s'en débarrassait sur les fronts. Si, d'ailleurs, vous lisez entre les lignes du programme de Marine, c'est exactement à cela qu'elle veut, en théorie, revenir puisqu'en ciblant l'Europe comme cause principale des malheurs de la France, elle cible en réalité et in fine de nouveau l'Allemagne.

Mais l'Histoire ne recule jamais, et les solutions du passé n'ont aucun espoir d'avenir possible. Si bien que l'après-guerre a trouvé une solution plus pacifique pour intégrer la masse des christianisés : la fonction publique. Seulement, cette forme de parasitisme social faisant qu'une partie improductive de la société vive sur son dos n'est indolore qu'en période de forte croissance économique. Or, la mondialisation tendant à aplatir la croissance, ce système n'est également plus viable.

Et croire que se débarrasser du Malien qui ramasse nos poubelles va suffire à mettre le christianisé au travail est même une grave erreur, vous aurez juste de plus en plus de mendiants dans des rues de plus en plus sales : le christianisé n'a ni la capacité de faire un travail élaboré, ni la volonté de faire un travail pénible. Il faut que les choses soient claires : l'islamophobe n'est pas quelqu'un qui se croit supérieur au musulman, mais quelqu'un qui se sait inférieur au musulman ; l'antisémite n'est pas quelqu'un qui se croit supérieur au juif, mais quelqu'un qui se sait inférieur au juif; le raciste n'est pas quelqu'un qui se croit supérieur au Noir, mais quelqu'un qui se sait inférieur au Noir, etc., etc.

Le populisme n'est donc qu'une forme d'égalitarisme à l'envers, une nasse qui cherche à faire de ce qui est humainement le plus faible un modèle pour tous, ce qui n'est rien d'autre que le fondement même de l'idéologie chrétienne, d'où les évidentes accointances de la chrétienté avec l'extrême droite.

Le seul avenir possible pour la mondialisation est donc la déchristianisation.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : philippe.bilger@florimont.com
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS