« Pourvou qu'ça doure ! | Accueil | Ils l'ont eu ! »

21 mai 2017

Commentaires

Savonarole

Je suis inquiet, on n'entend plus Régis ANTOINE depuis les malheurs immobiliers de Rchard Ferrand et de son fils attaché parlementaire.

Giuseppe

"Il y a des moments de grâce intellectuelle dans la vie." (PB)

C'est vrai, mais les remugles de l'ancien régime refont surface, Alain Tourret et ses frais de bouches avec l'IRFM, Richard Ferrand et ses porosités immobilières, sans oublier un emploi de son fils.

Heureusement que les journalistes sont là, que certains investiguent, "c'est légal", toujours la même antienne, mais cet entre-soi dénoncé par le représentant de Sherpa était bien là, gravé comme un pacte tacitement accepté des parlementaires, chacun faisait ce qu'il voulait mais tout cela ronronnait bien.

"C'est une minorité", on va finir par croire que la minorité était majoritaire, les vacances payées, la télé, les enfants, les permanences, l'IRFM servait à tout sauf au citoyen que nous sommes, cette indemnité servait surtout à se servir.
Et puis les réseaux sociaux sont arrivés ils ont mis la pression, ce qui ne se diffusait pas, aujourd'hui se commente et s'analyse.
Quel sera le prochain, enfin, pour certains cela ne fait que commencer.

Frank THOMAS

"Avec le nouveau président de la République, les choses apparemment ont radicalement changé"

J'approuve votre réflexion sur les abus d'influence des journalistes et sur la soumission des politiques.
Mais d'où tirez-vous que les choses "aient radicalement changé" ? En quinze jours ? Vous croyez donc aux miracles ? Et Ferrand ?

J. Marques

La belle affaire, Macron faisant 200 m à pied plutôt qu'en voiture officielle et voilà notre microcosme tout chose.

C'est vrai qu'on n'a plus l'habitude.
Hollande a peut-être embarqué son scooter ou oublié de laisser le casque ?

Les journaleux frétillent du stylo.
Les experts blogueurs, et il y en a beaucoup ici, exposent en long, en large et en travers leurs analyses toutes plus informées les unes que les autres ou exposent qui leur haine, qui leur affiliation.

Giuseppe

"On avait besoin de respirer un autre air, d'une autre ère." (PB)

J'ai écouté passionnément Daniel Lebègue de Transparency international, trop rare dans les débats sur l'éthique et la probité politique.
Il a surtout redressé la barre et corrigé objectivement le rapport de René Dosière.
92% des Français sont contre le cumul des mandats ! la messe était dite, et le député LR dans son jus bien modeste par ces remises à plat y compris celle du représentant de Sherpa.

Le politique essayait de nous faire croire que les Français confondaient indemnités, IRFM, enveloppes attachées et réserve parlementaire, tout cela pour minimiser l'IRFM qui est souvent un enrichissement ou un salaire complémentaire.

Les Français ne sont pas dupes, la crise en a fait des experts comptables, le journaliste de la chaîne parlementaire pas très incisif, heureusement M. Lebègue veillait pour nous !

L'impeccable Galzi aurait été bien plus percutant, et sans doute largement meilleur dans cet exercice.

Giuseppe

@revnonausujai | 24 mai 2017 à 07:57

Allez, allez, vous pouvez vous la raconter pour vous faire plaisir, vous ne convaincrez que vous-même.

Bon j'en resterai là, je suis devant le plus beau panorama du monde, bien sûr, et continuer avec vous serait voiler la transparence du matin.
Mon noisette était excellentissime.

J. Marques

@ seraye yves
"Et enfin que les francs-maçons ne puissent plus accéder à aucune fonction politique ou à la fonction publique !"

Allez, encore un petit effort, ajoutez les juifs et les banquiers et on aura un cours d'histoire à courte vue sur le complot judéo-franc-maçon et finances internationales.
Je vous trouve affligeant.

revnonausujai

@Giuseppe | 23 mai 2017 à 23:37

Dans votre comparaison "au fond vous êtes comme elle", je vous donne acte que vous reconnaissez implicitement le statut de marionnette de l'occupant actuel du fauteuil présidentiel.
Comme de nombreux Français, je n'ai pu éviter, à force de rabâchage télévisuel, le déplacement pédestre de Macron et de ses acolytes entre l'Elysée et l'ambassade du Royaume-Uni ; le parallèle avec le cérémonial festivalier cannois sautait aux yeux, même accompagnement de caméras en espace protégé, même prédominance de l'image sur le fond, même vacuité du discours !
Il y serait allé en voiture, il aurait gagné du temps, aurait évité de pertuber la circulation et économisé du potentiel policier, bref fait son travail de responsable, mais je comprends bien qu'à créature médiatique, le paraître l'emporte sur l'être ; comme on dit dans les bosquets de houx, the show must go on !

Au passage, plus de douze heures de reflexion ne lui ont pas évité de proférer des âneries ; la coopération en matière de renseignement ne peut fonctionner efficacement qu'en bilatéral, les "bidules" européens communautaires ne sont que des théâtres d'ombres où chacun s'en tient au plus petit dénominateur commun.

Hier, je parlais de lèse-majesté, erreur fatale ; en fait le macronisme est une religion, sa critique un blasphème et les nouveaux convertis ses propagandistes les plus virulents. A quand l'inquisition et les bûchers ?

PS : gardons les armes nucléaires pour des cibles qui en valent vraiment le coup, peut-être le Berlaymont !

Giuseppe

@revnonausujai | 23 mai 2017 à 14:23
"La marionnette jupitérienne a encore de gros progrès à faire !"

Au fond vous êtes comme elle, vous parlez trop, trop vite, trop gras.

Savonarole vous a indiqué le chemin, La grande bouffe.

Giuseppe

@revnonausujai | 23 mai 2017 à 17:18

Source BFMTV, publié le mardi 23 mai 2017 à 16h55

Emmanuel Macron est venu à pied, ce mardi, depuis le Palais de Elysée, à l'ambassade du Royaume-Uni pour signer le registre de condoléances des victimes de l'attentat de Manchester. Le président français était accompagné du Premier ministre Edouard Philippe, du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et de Marielle de Sarnez ministre chargée des Affaires européennes.

Attentat de Manchester : "Il faut aller encore plus loin dans la coopération européenne", dit Emmanuel Macron par BFMTV

Bon vous voilà rassuré j'espère, pas de tweet volatile, inodore, incolore, sans saveur, superficiel, vulgaire.
Un Président tel que les citoyens l'attendaient, qui élève - et pas avec une estafette pour prévenir - à pied et en personne avec sa garde rapprochée. "Le temps au temps" pour bien faire, pas pour s'agiter et brasser du vent.

"C'est de la procrastination !"... Vous m'avez fait sourire...

Savonarole

@Achille | 23 mai 2017 à 16:39

J'ai toujours confondu Nadine Morano avec Andréa Ferréol dans le film La Grande bouffe.

Giuseppe

@revnonausujai | 23 mai 2017 à 17:18
"Vous préconisez quoi, attaché devant un canon et ouverture du feu, comme chez le camarade Kim, ou un simple lynchage chez BFMTV ?

Ca y est tout de suite les grands mots, tant qu'on y est la bombe atomique...

"...ordre permanent était donné de faire accéder sans délai auprés de l'empereur les estafettes apportant des dépêches"

AFP, publié le dimanche 21 mai 2017 à 18h30

"Benjamin Griveaux, porte-parole de La République en marche !, a déclaré dimanche que le président Emmanuel Macron avait l'intention de ne pas reproduire "les mauvaises habitudes" de ses prédécesseurs Nicolas Sarkozy et François Hollande en terme de communication."

Savonarole

Rédigé par : boureau | 23 mai 2017 à 13:04

Hier soir, sur LCI, l'excellent Hervouët a indiqué que des forces spéciales britanniques étaient chargées d'éliminer les muslims britanniques en Syrie, de façon à ce qu'ils ne reviennent pas.
Pendant ce temps-là, la France prône des celulles de dégrisement pour les retours de terroristes...
Cherchez l'erreur.

revnonausujai

@Achille | 23 mai 2017 à 16:39

Je ne suis pas particulièrement supporter de N.Morano, qui a sa part d'outrance et, à l'inverse, parfois de bon sens populaire. Je confirme qu'elle est issue d'un milieu populaire et elle en a la gouaille, comme une Mme Sans-Gêne moderne, ce qui est plutôt sympathique dans un milieu qui se prend à tort pour une élite !

revnonausujai

@Giuseppe | 23 mai 2017 à 16:01

Ouvrez n'importe quel ouvrage napoléonien : ordre permanent était donné de faire accéder sans délai auprés de l'empereur les estafettes apportant des dépêches.
Donner du temps au temps, c'est intelligent quand il s'agit de peser le pour et le contre d'une décision ; quand il s'agit d'un message banal de solidarité, c'est de la procrastination !
Sinon, on vous a bien compris, toute critique du dieu des horloges relève du crime de lèse-majesté ; vous préconisez quoi, attaché devant un canon et ouverture du feu, comme chez le camarade Kim, ou un simple lynchage chez BFMTV ?

Achille

@ revnonausujai | 23 mai 2017 à 14:23
« Nadine Morano, fille d'un chauffeur-routier et d'une standardiste »

Vous en êtes bien sûr ? Je me suis laissé dire qu’elle était la fille putative de Roland Magdane et de Marthe Villalonga.

Giuseppe

@revnonausujai | 23 mai 2017 à 14:23
"Nadine Morano, fille d'un chauffeur-routier et d'une standardiste, n'a pas les codes et fait figure de parvenue pour la caste politico-médiatique dont elle dérange l'entre-soi."

Vous en êtes bien sûr ? Ahhh... Ce brave Napoléon que n'a-t-il pas fait ? Macron a décrété de rendre la parole précieuse et ne pas réagir dans l'immédiateté, "donner du temps au temps" en vérité.
Ahhh... Le tweet pour tout et n'importe quoi, aussitôt envoyé aussitôt effacé, la religion de l'instantané éphémère. Avec lui nous sommes sauvés !

revnonausujai

@Giuseppe | 23 mai 2017 à 10:14

Nadine Morano, fille d'un chauffeur-routier et d'une standardiste, n'a pas les codes et fait figure de parvenue pour la caste politico-médiatique dont elle dérange l'entre-soi.
En l'occurrence, l'attentat a eu lieu aux environs de 21h30 et la première réaction du PR le lendemain matin vers 08h00 ; même l'empereur Napoléon se faisait réveiller à toute heure de la nuit en cas de survenue d'un événement important. La marionnette jupitérienne a encore de gros progrès à faire !
Maintenant, s'il veut que sa femme fasse des nuits complètes, il embauche un stagiaire chargé de rédiger et envoyer les SMS en dehors des heures ouvrables !

boureau

@ caroff 21 mai 2017 15:10

Comme vous l'avez précisé, Vincent Hervouët est un des meilleurs journalistes français.

De l'élégance, de la culture, du savoir-vivre, un français parfait naturel et non saccadé (comme Hollande l'a mis à la mode), connaissant bien ses sujets, bref un vrai journaliste !

En plus il est Nantais, je crois ! Une qualité supplémentaire !

Cordialement.

Solon

A en juger par certains commentaires, les francs-maçons sont une engeance redoutable. Fort inquiet, j'ai consulté sur Wikipédia la liste des francs-maçons célèbres : Mozart, Haydn, Duke Ellington, La Fayette, George Washington, le divin marquis, Stendhal, Goethe, Littré, Jules Ferry, Kipling, Conan Doyle, Alexander Fleming, Winston Churchill, le Maréchal Joffre, Pierre Mendès France etc. Rien que des gens dangereux à la moralité douteuse.

Giuseppe

@ Claude Luçon | 23 mai 2017 à 01:48

Me voilà rassuré, encore une histoire de gamelle, or comme vous l'avez remarqué il suit un régime, a-t-il expliqué. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir une appétence vorace pour les maroquins, lesquels ne se mastiquent pas comme il doit le savoir lui le vert de toutes les couleurs, mais qui serait sans doute prêt à le faire pour un strapontin de plus.
C'est un grand comique, il serait un acteur parfait pour vaudeville.

Giuseppe

Avec Nadine Morano c'est la machine à perdre, n'y a-t-il pas dans son camp une seule personne qui lui dise de se taire ?
Avec elle les LR ne sont pas prêts de relever un niveau tombé bien bas, elle qui tweete au poids de la bêtise, et plus elle tweete plus cela pèse.

Giuseppe

@Alex paulista | 22 mai 2017 à 21:28

Alex, relisez lentement la phrase dans son contexte et pensez fortement au dialogue de Noiret et Lhermitte dans Les Ripoux.

charles

@ Savonarole | 22 mai 2017 à 22:20
@ seraye yves | 22 mai 2017 à 19:05
et autres

Vous devriez demander ou plutôt exiger que la loi du 11 août 1941 soit remise en place...

Claude Luçon

@ Giuseppe | 22 mai 2017 à 14:11

Comme vous préoccupé du futur de notre sénateur préféré, JVP, je suis allé voir du côté de chez Google, on y parle beaucoup de lui, il y aurait plusieurs explications à son silence, voici celle qui m'a rassuré le plus :
"Jean-Vincent Placé se dit prêt à remplacer Donald Trump si ce dernier est destitué."
JVP après La Fayette, ça semble logique.

"Mais Gérard Larcher - président du Sénat il devrait savoir - aurait dit que Jean-Vincent Placé a été arrêté par la police pour s'être introduit dans le coffre arrière de la voiture de Macron"

"En fait la vraie raison serait que, d'habitude très actif, Jean-Vincent Placé est resté de marbre face à la tentation Macron. Pour le moment en tout cas... car il espère en réalité sauver son siège de sénateur grâce à l'appui du PS."

Mary Preud'homme

@Savonarole | 22 mai 2017 à 22:00

Don't cry for me Savonarole...

L'Argentine c'est à deux pas et j'y ai des attaches de longue date, notamment à Rawson, de même qu'en Guyane française où je ferai halte et retour par Haïti où avec un peu de chance j'échapperai à l'un de ces kidnappings sauvages qui sont légion à Port-au-Prince.
En revanche, rien sur le Chili où je n'ai jamais mis les pieds à mon grand regret. On ne peut pas tout connaître.

Concernant les soldats de Napoléon, en ma qualité de femme de Haïtien dont l'un des ancêtres était à Vertières, j'ai surtout entendu parler de la formidable déculottée que prirent les Français en cet endroit mythique, bataille qui fut en fait la première grande défaite des troupes napoléoniennes à Saint-Domingue (Ayti) en terre américaine. Ce que les livres d'histoire écrits en français passent régulièrement sous silence. Et comme beaucoup, désireux de retrouver tout un pan de cette histoire occultée, j'ai dû piocher dans des livres d'histoire écrits majoritairement en anglais ou en espagnol pour comprendre le déroulement des faits et en rétablir l'exactitude qui est loin d'être exemplaire quant au rôle occulte que jouèrent Napoléon et ses plénipotentiaires.

Savonarole

@seraye yves
"Et enfin que les francs-maçons ne puissent plus accéder à aucune fonction politique ou à la fonction publique !"

Vous connaissez le principe franc-maçon ?
"Les avantages pour mes amis, la justice pour les autres"...

Savonarole

@ Mary Preud'homme

Grâce à Achille j'apprends que vous partez pour l'Amérique du Sud.
Ne partez pas là-bas avec ces idées préconçues modernes sur la CIA et ce crétin d'Allende.
Lisez plutôt le livre de Jean-Claude Lorblanchès : "Soldats de Napoléon aux Amériques".

Après Waterloo, des centaines de soldats et officiers sont partis aux Amériques, comme on disait alors.
Ils se sont battus dans des armées étrangères latines ou américaines contre les dictatures en place.
Partout où vous irez vous trouverez des noms français, comme Georges Beauchef au Chili et d'autres de Washington à Rio de Janeiro.
Un officier de Napoléon fut chef des armées d'Andrew Jackson, président des États-Unis.
Ces magnifiques soldats napoléoniens leur ont enseigné l'art français de la guerre, le carré d'infanterie, la fortification, le principe divisionnaire, la charge de cavalerie et j'en passe...
Et en passant, on a apporté quelques Lumières à des peuplades tarées, comme Liberté, Égalité, Fraternité... Du coup, ils se sont mis à faire des révolutions tous les vendredis soirs, indécrottables Sud-Américains...

Bon courage, j'en ai fait le tour très rapidement.

Alex paulista

@Giuseppe | 22 mai 2017 à 18:16
"Il faut protéger les citoyens contre eux-mêmes, c'est une très belle loi emblématique que tous les réseaux sociaux réclamaient"

Ah ben dit comme ça, c'est sûr, on a envie d'adhérer à vos propos !

Exilé

@seraye yves
Et enfin que les francs-maçons ne puissent plus accéder à aucune fonction politique ou à la fonction publique !

A commencer par le ministre de l'Intérieur qui au nom d'une bizarre tradition antidémocratique, inégalitaire et désormais normalement condamnable en justice puisque basée sur une discrimination avérée ne peut être que franc-maçon...
Égalité, qu'ils disaient...

Et faites ce que je dis, mais pas ce que je fais.

seraye yves

On en parle.
Mais pour moraliser la vie politique française, il faudrait d’abord :

- supprimer le Sénat et tous les Conseils bidons économiques ou sociaux,
- réduire le nombre de députés (un seul par département),
- réduire les rémunérations et avantages des élus,
- regrouper les communes de moins de 5000 habitants,
- n’autoriser qu’un seul mandat,
- interdire le renouvellement des mandats.

- obliger et vérifier la conformité des déclarations de fortune des élus et même du Président,
- autoriser une presse libre et non celle actuelle qui est digne des dictatures et qui aura fait élire par les musulmans français un homme proposé par le clan qui détient la presse (ce que certains nomment un coup d’Etat).

Et que le mandat présidentiel ne soit pas renouvelable.

Et enfin que les francs-maçons ne puissent plus accéder à aucune fonction politique ou à la fonction publique !

Alors, puisque ce ne sera pas demain la veille qu’un tel progrès pourra se réaliser, les politiciens continueront à n’être que des fripouilles - Président en tête !

Achille

@Giuseppe | 22 mai 2017 à 13:33

Non, je ne connais pas le Moscato Show, mais à une certaine époque j’étais addict du Bébête show. Et j’imagine bien Mary Preud’homme dans la marionnette d’Edith Cresson représentée en panthère dénommée « Amabotte ». Elle, manifestement c’est à celle de Sarkozy qu’elle s’agrippe, même s’il est peu probable qu’on le revoie un jour « aux affaires » (enfin pas celles de l’Etat).

Gare à celui qui critique son Nicolas, c’est le coup de griffe assuré !

Giuseppe

J'entends encore des journalistes faire la fine bouche sur la loi de moralisation, l'emploi de la parenté n'est qu'un point parmi d'autres beaucoup plus frappants.

Assez de tous ces conflits d'intérêt, il fallait frapper fort, les citoyens réclamaient une vraie loi, pas un jeu de cache-cache permanent, et qu'enfin on applique les préconisations du rapport de René Dosière qui lui a quand même un peu profité du système et qui se retire car il a senti qu'il était temps pour lui et beaucoup d'autres.

La démocratie est un poumon, beaucoup étaient pour un mandat et un seul, une fois renouvelable, trois me semble trop car pratiquement vingt ans c'est s'installer dans la routine et la gélatine.

Comment les Balkany et consorts ont-ils pu être réélus si ce n'est par un clientélisme avéré, il faut protéger les citoyens contre eux-mêmes, c'est une très belle loi emblématique que tous les réseaux sociaux réclamaient, probité et éthique pour gouverner, par pour cacher et se servir.

Claude Luçon

A propos de nos journalistes voici ce qu'écrit, ailleurs, Ingrid Riocreux, agrégée de lettres modernes et auteur de "La Langue des médias". Il est peut-être possible de lui faire confiance ?

"Ils sont 3000, dont un tiers de journalistes, et ils attendent leur champion. David Pujadas entend-il ce qu’il vient de dire"
"Pour le coup, il dit vrai : les journalistes attendent Emmanuel Macron, ils attendent leur champion."
PUIS
"Tout devient affaire de personnes, et de la personnalisation des enjeux à la starisation du favori il n’y a qu’un pas : au soir du premier tour, en voyant Emmanuel Macron monter sur scène en tenant la main de sa « Bri-gitte !, Léa Salamé commente : « Cette élection, c’est aussi l’aventure d’un couple. Ah bon."
ENFIN
"Ce fut pire encore, entre les deux tours, lorsque des anarchistes s’attaquèrent aux forces de l’ordre, le 1er mai. La photographie représentant le CRS enflammé par un cocktail Molotov fit la une de tous les grands journaux du monde. Sauf en France, où l’on se concentra sur la division syndicale".

C'est sans doute ce qui explique pourquoi nos deux "grands" journalistes d'origine étrangère ont été à l'avant-garde des émissions politiques de notre campagne présidentielle : David Pujadas et Léa Salamé, un Espagnol et une Libanaise, nos médias ne pouvant plus se fier aux journalistes français dits de souche !

Si quelqu'un d'approprié, les Nord-Coréens par exemple, fait un classement mondial de nos journalistes nous risquons de les voir en tête du classement.
Comme dans le genre classement les Chinois ont déclassé nos universités et les Anglais notre gastronomie, nous aurons enfin une première place incontestée ?

fugace

@ J. Marques | 22 mai 2017 à 09:57
"Je m'interroge.
S'il se gratte la narine droite plutôt que la gauche cela veut-il dire qu'il a mal au pied ou qu'il fera beau demain ?"

Dans ce cas, cette personne est dans le mensonge quelle que soit la narine.

Giuseppe

J'étais inquiet, je n'avais plus de nouvelles de J-V Placé, celui qui mange à tous les râteliers, qui a toutes les nuances de vert, écolo ou pas, ça y est mon voisin l'a retrouvé sur Twitter !

La bonne nouvelle c'est qu'il n'a pas changé, la mauvaise c'est qu'on ne veut pas de lui.

Giuseppe

@Garry Gaspary | 22 mai 2017 à 08:40

Garry, ce n'est plus le tensiomètre à portée de main qu'il vous faut c'est la consultation en urgence, vite... foncez !!

@Mary Preud'homme | 21 mai 2017 à 23:49

C'est cela élevez-vous, prenez du recul, j'ai écouté ce matin Copé et Cambadélis, chez eux l'effet Macron a déjà agi, ils sont prêts à tout refaire "du sol au plafond", a dit le premier.
Il ne fallait pas être devin pour que notre Légionnaire bouscule tout ça, prenez de l'altitude vous appréhenderez mieux un système qui vous échappe, vous reviendrez apaisée et enfin lucide.

@Achille | 22 mai 2017 à 12:31

Là Achille vous allez nous la vexer pour de bon.
Le rugby mène aussi à l'humour, peut-être connaissez-vous le Moscato Show ? Pour passer un moment avec l'ancien talonneur du XV de France.

Achille

@ Mary Preud'homme | 21 mai 2017 à 23:49

Vous vous envolez pour l’Amérique du Sud ? Pensez à nous envoyer de vos nouvelles. Vos commentaires tout en nuance, délicatesse et courtoisie risquent de nous manquer ! 😀

breizmabro

"J'espère que cette rareté de la parole présidentielle, cette "communication selon Macron", ne surgissent pas seulement maintenant pour éviter tout couac avant les élections législatives mais qu'elles dureront parce qu'elles ne sont pas pour rien, en si peu de temps, dans l'adhésion majoritaire au nouveau style présidentiel" (Ph. Bilger)

Et dire que ce paragraphe est écrit par le Président de l'Institut de la parole.. Enfin, il vaut mieux lire ça que d'être aveugle...

Macron a choisi le silence avec les journalistes POLITIQUES (pas people) parce qu'il n'a rien à leur dire, son programme politique est tellement flou que même la grand-mère de Martine Aubry a émis une opinion à ce sujet.

"II est un silence menteur" nous a prévenu un prédécesseur de Bayrou qui s'appelait Simon de Bignicourt (moraliste né en 1709 à Reims ;-))

J. Marques

@ fugace
"Sur la photo proposée, le main gauche est au-dessus du bras droit. C’est un signe qu'E.M. est sur la défensive.
A l'inverse, quand c'est l'attaque..."

Je m'interroge.
S'il se gratte la narine droite plutôt que la gauche cela veut-il dire qu'il a mal au pied ou qu'il fera beau demain ?

Je pense plutôt qu'il croise les bras parce qu'il attend tout simplement.

Lucile

@ Aliocha | 22 mai 2017 à 00:00

Je crois que nous ne parlons pas de la même chose. J'essayais seulement de comprendre le sens de la remarque de Finkielkraut, dont je voulais montrer qu'elle méritait mieux que votre pompon. Elle me paraît appartenir à une tradition de pensée et de sagesse, propre au judaïsme, mais pas seulement, comme le montre le texte de Kant. C'est tout.

Exilé

ll pourrait y avoir Caroline Roux, Yves Calvi, Frédéric Taddéï, Serge Moati, Christophe Jakubyszyn, Frédéric Rivière, Audrey Crespo-Mara... Et évidemment Michel Field.

Mais quand donc cessera-t-on de nous imposer - ou du moins à ceux qui suivent encore ce genre de propagande télévisée - un mélange de gens influencés par le gauchisme avec d'autres vérolés par ce dernier jusqu'à la moelle, comme si cela allait de soi ?

Manque-t-on autant que cela d'intelligences saines et normales, en France ?

Garry Gaspary

@ Giuseppe

A force de vous gaver de pilules qui vous font vivre dans le monde des Bisounours, votre bulbe rachidien est devenu aussi mou que celui du journaliste suisse cité par Aliocha...

Dans cet article de Libé, Field vient, en creux, d'abord constater que Le Pen n'a pas fait le score qu'il escomptait, puis promettre de tout faire à l'avenir pour arranger cela.

Tous ceux qui ont visionné le dernier débat Le Pen/Macron et qui ne sont pas totalement abrutis par la prise abusive de médocs ont bien compris que, étant donné sa haute culture sur des sujets comme l'Europe qui a réussi à donner des envies suicidaires à J. Sapir, l'ambition politique de Marine se limite en réalité à organiser des parties fines dans les salons de l'Elysée. Mais les Field et Debray cherchent eux à manipuler les beaufs pour la casse.

Les anciens révolutionnaires christianisés devenus, par dégoût de la vie, des nihilistes prêchant l'Apocalypse voient aujourd'hui dans la beaufitude un moyen de prendre leur revanche sur un monde qu'ils ont toujours haï. Ils ont des postes, des réseaux influents et sont ainsi bien plus dangereux que les parvenus du FN.

Si ces bo-beaufs réussissent à créer un pont entre les beaufs d'extrême droite et les beaufs d'extrême gauche, ils auront déjà plus de 40 % d'électeurs potentiels au premier tour de la prochaine élection présidentielle.

boureau

A tous les aficionados inconditionnels de F Fillon.

Dans une interview récente au Parisien, il attribue sa défaite à :

- une trop grande place faite à "Sens commun" dans sa campagne,
- son absence d'appels aux couches populaires.

Encore un qui n'a rien compris !

On lui prête l'intention d'escalader l'Annapurna. Si ça pouvait lui rafraîchir les idées! En même temps, il pourrait y enfouir son "trésor de guerre électoral".

Cordialement.

Xavier NEBOUT

Comme Arte est franco-allemande, on a droit à des documentaires un peu moins contrôlés par la police politique.
Ce soir, la fin des Romanov, avec la vue de la cathédrale qui a été édifiée sur les lieux de leur assassinat.
Heureuse Russie empreinte de la nostalgie d'un État gouverné au nom de Dieu.
La France en est encore bien loin, et s'en éloigne même chaque jour davantage avec aujourd'hui le diable à sa tête.

Ceci dit, Macron a déjà fait sa première bêtise : dire à l'intention du nouveau dirigeant de l'Iran qu'il veillera au respect du traité leur interdisant l'arme nucléaire.

Aliocha

@Lucile

Pour passer à un stade d'évolution supérieure, il suffirait de résoudre nos conflits interdividuels, et il semblerait que nos philosophes soient bloqués à l'idée d'une quelconque transcendance. Dans une lecture talmudique, Levinas cite ce verset :
"Qui ne pardonne pas l'offense faite aux hommes, offense son Dieu."
Encore faudrait-il admettre l'idée d'un dieu, non ces peintures sur les murs des représentations culturelles, mais celui que personne n'a jamais vu, celui des écritures, Le Réel selon les musulmans ou la réalité selon moi, dont l'observation est d'autant plus précise que l'on a résolu ses vices de relation nés de notre constitution de mime, d’apprenant par imitation, ou appropriation. Cela n'a rien à voir avec le bonheur, ou la morale, c'est une faculté offerte de mieux appréhender l'univers sensible, en choisissant le modèle qui délivre des obsessions, et rend libre de toute injonction.

Ceci expliquerait que d'aborder cette problématique génère des accusations de totalitarisme par ceux qui ne se définissent que par opposition ou conflit, cette position exacerbant le désir désarçonné de domination, face à un adversaire supposé qui refuse la joute violente au bénéfice d'un débat apaisé.

Après, le monde reste le monde et la mort nous attend, mais nous avons la liberté de choisir de renoncer à nous venger, de renoncer à aiguiser les faux des fantasmes génocidaires, accédant à une capacité alors supérieure de perception et d'entendement, et nous pourrions alors tenter l'inversion du verset talmudique : Qui n'a pas de Dieu à offenser, n'a pas d'offense à pardonner ! Ce qui signifierait que tout est permis, messieurs et dames athées, et notre jeune président pose l'exacte question de la verticalité transcendante de la Loi, celle qui impose l'amour, l'équilibre relationnel entre les êtres, comme condition préalable à son application et à son élaboration, dont le préambule de la Constitution suisse offre un condensé remarquable dans l'énoncé de ses principes fondamentaux, les Helvètes ayant à mon sens l'une des Constitutions les plus démocratiques au monde, une vraie culture avancée du compromis :

Au nom de Dieu Tout-Puissant !
Le peuple et les cantons suisses,

Conscients de leur responsabilité envers la Création,
Résolus à renouveler leur alliance
pour renforcer la liberté, la démocratie, l'indépendance et la paix
dans un esprit de solidarité et d'ouverture au monde,

Déterminés à vivre ensemble leurs diversités
dans le respect de l'autre et l'équité,

Conscients des acquis communs et de leur devoir d'assumer leurs responsabilités envers les générations futures,

Sachant que seul est libre qui use de sa liberté et que la force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres...

Mary Preud'homme

@Giuseppe | 21 mai 2017 à 21:55

Il est vexé parce que j'ai osé égratigner son idole !
Pas question de retourner dans ma grotte, je m'envole sous peu pour l'Amérique du Sud et vous laisse donc quelque temps à votre culte de la personnalité ! In Macron you trust. Chacun ses lumières et sa musique...

Ma lessive attendra et au retour pour les législatives on fera le point (virgule, d'interrogation, de suspension, d'exclamation ou le point final).

Ellen

Qui de nous ne fuirait par certains médias malodorants ?

Comme dans chaque profession ou corporatisme, il y a des gens sérieux et ceux qui sont déviants et sans scrupules. Plus c'est sale et plus ça rapporte d'argent. Certains organes de presse et certains médias soit vous construisent soit vous détruisent. C'est à la tête du client et de l'étiquette politique qu'il porte.
Emmanuel Macron n'est pas Hollande si vous voyez ce que je veux dire. Le premier, discret avec les journalistes, et le second une vraie pipelette.
Se lier trop avec les journalistes c'est à coup sûr s'attirer des problèmes.

Noblejoué

"Cette coïncidence est heureusement ressentie par un extraverti comme moi qui éprouve de l'admiration pour les systèmes comme celui de l'Elysée, à l'heure actuelle capable de discrétion, de retenue, muré sans la moindre mauvaise conscience dans une communication totalement maîtrisée."

Il me semble que tout homme de pouvoir, toute institution devraient être capables de garder des secrets.
C'est le strict minimum, comme le secret de la confession ou de la confession au psychiatre.

Il est vrai que ni Hollande ni Trump ne semblent comprendre cela. Eh oui, le baratin pour se vendre et le silence pour penser ou maîtriser le savoir donc le pouvoir, différent sensiblement.
Le bateleur n'est pas l'empereur.

Un jour, à force de balancer nos secrets partout, nous finirons vaincus militairement. Que vaut une arme qui peut être retournée contre soi ? Or sans secret, c'est toujours possible.

S'il y avait, ce serait bien étonnant, des résistants, ils seraient torturés, et se donneraient sans doute bien de la peine pour ne pas parler.
Mais trop tard.

Un pays à arme nucléaire ne sera pas sauvé par ses alliés, et pas plus que par le passé, les Français ne me semblent capables de se délivrer seuls s'ils fanfaronnent tout le temps qu'ils peuvent prendre les Américains de haut. S'il y a un pays où on devrait savoir la fermer, c'est bien chez nous... Espérons que Macron n'ait pas un incident mais Hollande, sur la question centrale du secret.

Giuseppe

@Mary Preud'homme | 21 mai 2017 à 20:55

Le problème avec vous c'est que vous avez une vue rétrécie d'ensemble et de la politique en particulier, à part peut-être utiliser votre machine à laver - peut-être mal d'ailleurs - vous vous limitez bêtement à votre petit périmètre de jeu ou de notice d'emploi, mais là c'est aller trop loin pour vous, les règles de ce sport sont au-dessus de vos capacités.

Contentez-vous d'un paquet de lessive - pack si vous voulez - et envoyez-en un à votre joueur préféré Fillon avec en cadeau Bonux les règles de ce jeu qui vous permettront à leur lecture, à vous, de vous dépasser, et à lui d'être plus blanc.
La poudre Fillon qui lave plus blanc que blanc, en plus vous aurez droit sans aucun doute à des royalties, sacré Fillon !

Allez, demain sera un autre jour et la montagne plus belle encore, le soleil est annoncé. Sortez de votre grotte, aérez-vous, ouvrez les yeux.
Bon j'en resterai là, cela n'en vaut pas plus.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : philippe.bilger@florimont.com
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS