« République des mots justes, démagogie des mots doux... | Accueil | Carles Puigdemont : mon salut est dans la fuite ! »

30 octobre 2017

Commentaires

Robert Marchenoir

@ boureau | 02 novembre 2017 à 15:49
" 'Us et coutumes ou pas, sur un blog' je m'en bats les coudes, et je continuerai, pour vous comme pour les autres à terminer par cordialement."

Qu'est-ce que je disais ?

boureau

@ Achille 02 novembre 08:40
"En ce qui vous concerne, vous pensez ce que vous voulez, je m'en bats les coudes".

Je peux être en désaccord total avec quelqu'un, sans pour autant ignorer qu'il existe : a priori, nous sommes encore des humains et non des ordinateurs ou des hologrammes.

Je place "cordialement" dans mes interventions au même titre que je dis bonjour quand j'entre dans une pièce où se trouvent mes semblables.

"Us et coutumes ou pas, sur un blog" je m'en bats les coudes, et je continuerai, pour vous comme pour les autres à terminer par cordialement.

Cordialement.

Robert Marchenoir

@ Achille | 02 novembre 2017 à 08:40
"Par contre si d'aventure vous aviez l’intention de répondre à mes posts, dans l’avenir, merci d’éviter de conclure par « Cordialement », formule de politesse que l’on n’utilise jamais sur les blogs et qui est d’autant plus inutile qu’elle manque totalement de sincérité."

Oui, c'est marrant, hein ? Sans vouloir prendre parti dans cet échange en particulier, il s'agit là d'une tendance générale.

Beaucoup de gens s'imaginent désormais que coller "cordialement", "bonne journée" ou toute autre formule dite de politesse à la fin d'une réponse agressive, malhonnête ou désobligeante permet de se dédouaner du manque de savoir-vivre dont on vient de faire preuve.

Donc, petit pense-bête à l'intention des modernes, et autres personnes tombées du ciel dans ce monde incompréhensible et compliqué : "cordialement" n'est pas synonyme de "ta g..." ou "va ch...". Il ne peut être employé que lorsqu'on veut réellement, sincèrement manifester sa forte sympathie, son amitié chaleureuse à quelqu'un ; sens du mot cordial, qui vient de chaleur.

On ne saurait, bien entendu, conclure par "cordialement" une missive où l'on fait savoir à son interlocuteur, même en termes voilés, qu'il est un paltoquet inopérant.

Contrairement à une idée reçue, une formule de politesse, et toute marque de politesse de façon générale, ne sont pas des variétés du mensonge. Elles sont une façon de manifester son respect envers son interlocuteur, tout en lui communiquant sincèrement le fond de sa pensée, serait-elle critique. En sorte qu'il serait malhonnête, et, en fait, malpoli, de ne pas adapter ses formules de politesse au contenu du message.

Il y a mille et une manières de moduler une formule de politesse pour conclure une adresse navrée, et même un reproche ; et cela, sans basculer naturellement dans l'ironie, qui ruinerait alors la sincérité du propos. La langue française possède d'infinies ressources à cet effet.

Mais tartiner du "cordialement" après avoir expliqué à son interlocuteur, en substance, qu'il est un pauvre c..., ce n'est évidemment pas se montrer poli ; c'est redoubler d'impudence ; c'est risquer de faire comprendre, à son vis-à-vis, qu'on se paye sa fiole. En pareil cas, il est préférable de s'abstenir.

Achille

@ boureau | 02 novembre 2017 à 06:20
« En ce qui vous concerne, vous pensez ce que vous voulez, je m'en bats les coudes !
Cordialement. »

Je vous remercie pour votre réponse qui bien qu’un peu triviale a le mérite d’être sans équivoque.

Par contre si d'aventure vous aviez l’intention de répondre à mes posts, dans l’avenir, merci d’éviter de conclure par « Cordialement », formule de politesse que l’on n’utilise jamais sur les blogs et qui est d’autant plus inutile qu’elle manque totalement de sincérité.

boureau

@ Achille 01 novembre 2017 21:24
"C'est curieux comme certains ont du mal ici à accepter que l'on ne pense pas comme eux".

Pourquoi voulez-vous que chacun, ici, pense obligatoirement comme vous ? Cela porte un nom : la dictature de la pensée.
En ce qui vous concerne, vous pensez ce que vous voulez, je m'en bats les coudes !

Cordialement.

Claude Luçon

@ Mektoub | 31 octobre 2017 à 13:24

Curieuse façon de dire la même chose que moi en six lignes alors que je le disais en 3/4 de ligne.

Alors je détaille :
Quand je parle de vieux Chinois, c'est parce qu'on ne leur laisse plus procréer de jeunes. Il est probable que la pilule est gratuite et universelle en Chine.
Et quand je parle de jeunes Africains c'est qu'il en naît bien plus que leurs vieux qui survivent. Entre malaria, ebola, amibes, choléra... les générations s'étiolent au cour du temps.
Je suggérais que déclin chinois plus multiplication des Africains, bébêtes et la pilule contrôlant, il en résultera une stabilité du nombre total de pékins sur terre, sinon un déclin à plus long terme.

Les bébêtes aficaines font comme les dirigeants chinois, elles élaguent la population.
Les Chinois au départ, les bébêtes africaines au fur et à mesure du temps qui passe.
Et elles sont vicieuses leurs bébêtes ! Elles ont failli avoir ma peau. Elles me tiennent toujours compagnie mais je les drogue, elles survivent en pleine béatitude. Le secret est en doses périodiques de Nivaquine et Doliprane, sans modération, contre grande modération des bibines de Bacchus et du lait fermenté de Normandie, Auvergne, Pyrénées et ailleurs.
Fus-je clair ?
Bébêtes ou pas j'aime quand même mieux l'Afrique : les natifs, les natives surtout, sont vastement plus sympathiques que les Chinois, en plus il y a de jolies grosses et moyennes bébêtes : léopards, gazelles, koudous, girafes, suricates, guépards, oryx, dik-diks, fennecs, lions... les autruches, moins gracieuses, mais plus curieuses, nous rendaient visite de jour et les ravissants dik-diks de nuit.

Mon texte original contenait tout cela en seulement dix mots : je réduisais l'équation au plus simple dénominateur, si vous êtes matheux ?

Franck Boizard

@ Wil
"Les cathos passent leur temps à se faire des films dans leur tête sur leurs valeurs et leurs principes jusqu'au moment où il faut voter et là ils votent souvent pour leur portefeuille."

C'est exact, les fiefs Manif Pour Tous ont voté Macron massivement.

Achille

@ boureau | 01 novembre 2017 à 18:03
"Par contre je ne vous suis pas dans votre sémantique sur l'attitude de LW : "s'interroger sur cet extrémisme qui le conduit à une charge déplacée".
"Le président n'a pas l'amour charnel de la France". C'est une évidence !"

C'est curieux comme certains ici ont du mal à accepter que l'on ne puisse pas penser comme eux.

En ce qui me concerne, "la sémantique" de PB sur l’attitude de LW me convient très bien. Il faut croire que ce que vous appelez vos évidences peuvent très bien ne pas être partagées par tout le monde et dans ce cas il demeure toujours un petit doute sur votre opinion.

J’ajouterai que l’arrogance, l’autorité capricieuse, l’ambition ne sont pas le monopole de EM. Dans ce domaine LW n’a rien à lui envier : « voir tous ses discours ! » comme vous dites si bien et en particulier les derniers qui créent la polémique y compris parmi ceux de son propre camp.

boureau

Analyse très pertinente cher P. Bilger, la droite doit rechercher un nouveau corpus ! Mais un corpus de droite et non pas de la droite et du centre. Mission impossible que celle-ci.

Par contre je ne vous suis pas dans votre sémantique sur l'attitude de LW : "s'interroger sur cet extrémisme qui le conduit à une charge déplacée".

"Le président n'a pas l'amour charnel de la France". C'est une évidence ! Il ne déteste pas la France, il est ailleurs. La France n'est pas son champ d'action. La France n'est pas le centre de ses pensées : voir tous ses discours !

"Arrogant, capricieux, ambitieux"... Sont-ce des injures ? Est-ce offensant ? Pas du tout c'est la réalité.

Cordialement.

breizmabro

Quand j'ai vu Macron "chanter" Carmen comme au bon temps du karaoké de ses années de fêtard, ça m'a amusée. Mais quand j'ai vu une dame de l'âge de sa femme faire la révérence à la reine Macron, là je me suis dit : la Royauté est revenue. Vive le Roi ! :D

vamonos

@Mektoub
"Revoyez les derniers chiffres de la population chinoise, de sa nouvelle politique de natalité et dites merci à ses dirigeants pour être seuls capables de réguler les naissances dans le monde."

Les Chinoises ont compris que pour faire des enfants, elles ont intérêt à quitter l'empire du Milieu des communistes corrompus. Elles s'installent en Europe et peuvent donner libre cours à leur instinct naturel de pondeuse. Non seulement elle peuvent avoir trois enfants ou plus mais encore, l'Etat Providence leur donne des allocations et des aides.

Le Coran met en garde contre le peuple de l'Est, le seul qui soit peut-être capable de contrecarrer l'hégémonie des musulmans assoiffés de conquête.

breizmabro

Laurent Wauquiez/Emmanuel Macron : que le match commence.

Tous les deux élevés au grains de l'ENA, l'un (Wauquiez) plus diplômé que l'autre qui du coup fait figure d'ignare face à lui MAIS qui, lui, a réussi son concours d'entrée à la présidence de la République sans passer par la case départ de toutes les embûches.

Tous les deux ont dû sucer leur pouce quand ils étaient petits puisqu'ils zozotent. 15 partout pour l'élocution.

Tous les deux aiment la "transgression" : populaire, UN parce qu'il en vient, l'autre parce que ça fait marrer ses potes banquiers. 15 partout pour le populisme.

D'un côté on a Wauquiez 42 ans, marié à Charlotte Deregnaucort, la quarantaine. Leur histoire d’amour débute sur les bancs du lycée. En 2001, les tourtereaux se disent "oui" pour la vie. Ils sont parents de deux enfants.

De l'autre on a Emmanuel Macron 40 ans, marié à Brigitte Trogneux, la soixantaine. Leur histoire d’amour débute aussi sur les bancs du lycée. Le 20 octobre 2007, le couple se dit oui. Ils n'ont pas d'enfants ensemble.

Après ? Attendons puisqu'il y en a un qui a pris de l'avance avec son élection à la présidence de la République et que l'autre, mal managé, mal préparé, se prépare à être président de son groupe politique.

Gong ! le match a commencé. Le public (nous) est sur la touche, écoute, regarde et compte les coups. Au final c'est le public qui paye - sauf les riches qui ont été invités par le président du club (Macron) dans les tribunes VIP avec défiscalisation à volonté.

Intellectuellement Wauquiez bat ce minet de Macron mais Macron a un carnet d'adresses bien fourni avec les phones des plus influentes personnes politiques (et comme chacun sait avec de l'argent on peut tout acheter, même de la brillantine ;))

Vivement 2018 !!

Mektoub

@ Claude Luçon | 31 octobre 2017 à 12:16
"Le monde aura de vieux Chinois et de jeunes Nigérians !"

Au fil des jours rien ne s'arrange. Revoyez les derniers chiffres de la population chinoise, de sa nouvelle politique de natalité et dites merci à ses dirigeants pour être seuls capables de réguler les naissances dans le monde.

Obnubilé par l'Afrique et votre passé, vous ne pouvez pas comprendre ce qui se passe ailleurs dans ces terres lointaines où vous n'avez jamais "foré" vos pieds... un peu d'humilité vous fera du bien.

Claude Luçon

@ Xavier NEBOUT | 31 octobre 2017 à 05:34

Si vous voulez vraiment pinailler sachez qu'en 1988, j'y étais depuis 1979, on comptait déjà 140 millions de citoyens au Nigeria bien avant 2006.
Ex-CCEF au Nigeria, nous étions douze, comme les apôtres, nommés par notre ambassadeur et confirmés par Mitterrand à l'époque, nous avions nos chiffres, ceux de l'ONU étant pour le moins douteux, les représentants de leur multiples et très nombreuses organisations passant leur temps à se compter entre eux dans leurs fréquentes soirées cocktails.

Rien à dire côté pétrole, j'en étais, c'était bien le gagne-pain du pays.
Sauf que l'exploration, mon activité, j'opérais six derricks spécialisés dans les marais, lagunes et eaux peu profondes, a été brutalement arrêtée en 1993 quand Bill Clinton a bloqué l'accès du Nigeria à la Banque Mondiale et au FMI, pour faire plaisir au lobby noir US et plus particulièrement au Révérend Jesse Jackson auquel Sani Abacha venait de sabrer les cinq millions de dollars d'honoraires payés annuellement à sa Rainbow Coalition.

Old Billy avait besoin de leurs votes pour se faire réélire et les représentants noirs américains avaient besoin des sous des hommes d'affaires nigérians pour leurs campagnes électorales.
Mais Old Billy était fourbe alors il s'était assuré du soutien des Major, Mitterrand, Kohl et autres Européens ce qui lui permettait de prétendre qu'il faisait cela pour le bien du Nigeria, pour en faire un pays démocratique en éliminant les militaires qui gouvernaient alors le Nigeria.

Après avoir licencié et payé mes 484 employés nigérians, j'avais 65 ans, j'ai pris ma retraite.
Au total ce sont 25 tours de forage en exploration qui ont été arrêtées, seules celles en exploitation sont restées actives.
Dans la seule industrie pétrolière, où les salaires étaient les plus généreux, cent mille Nigérians ont perdu leur travail ce qui affectait environ deux millions de Nigérians directement entre familles, services, fournitures...

Pour en revenir à ce dont nous avons déjà débattu avouez que ce n'était guère le meilleur moyen d'aider le Nigeria !
Mais Clinton a été réélu grâce au vote noir. Il a eu le même résultat au Nigeria que GW Bush en Irak mais sans tirer un coup de feu, il est démocrate et comme chaque media le sait, les démocrates américains sont de braves gens.
Les Nigérians, eux, ont vu Boko Haram naître des cendres de Maïtatsine sans que leur armée réagisse, les soldats n'étant plus payés par le gouvernement civil.

Vingt dirigeants d'entreprises par pays : américains, anglais, français, italiens et allemands ont écrit à leurs gouvernements en 1993, la lettre portait le même texte en protestant contre l'initiative de Clinton, elles furent remises aux ambassadeurs, nous n'avons jamais eu de réponse.
J'avais déjà expliqué cela ici par le passé.

Les Américains oublient ce "détail" en harassant Trump et ses supposées relations avec Poutine.
Mais Trump est Républicain lesquels ne sont pas de bons américains comme les Démocrates.
Sauf que ce brave Obama a oublié un peu l'Afrique noire au cours de ses huit ans de sainteté. Son seul exploit ayant été d'aller visiter la famille de son père au Kenya. Les Britanniques et lui auraient pu aller faire au Nigeria ce que Hollande a fait au Mali puis au Sahel par exemple.

Enfin consolez-vous, les Nigérians vont bien augmenter en nombre mais pas dans les proportions prévues par l'ONU et, simultanément, les Chinois vont diminuer, ils ont une natalité décroissante, en bout de course le déclin des Chinois compensera l'augmentation des Nigérians.
Le monde aura de vieux Chinois et de jeunes Nigérians !

Patrice Charoulet

Commentant vos lignes sur Laurent Wauquiez, Mesdames Semtob commencent leur texte par ces mots : "Votre SWOT...".
Je n'émets aucun jugement sur ce début.
Très opulent retraité, disposant de beaucoup de temps, je me permets de recopier ce que je lis sur mon écran :
SWOT : Acronyme, Stenghts Weaknesses Oppportunities Threats,
Forces Faiblesses Opportunités Menaces.

Mais j'étais peut-être le seul à l'ignorer.

Robert Marchenoir

@ semtob | 31 octobre 2017 à 00:20
"Votre SWOT est fort bien construit à l'exception de l'analyse de la concurrence."

La vache ! J'ignorais que les soeurs Semtob donnassent dans le SWOT...

Achille

@ Jabiru | 30 octobre 2017 à 13:08
« La droite est déboussolée, Wauquiez va lui asséner le coup de grâce.
Quant à ses propos visant le chef de l'Etat ils sont tout à fait déplacés et inacceptables. »

En fait Laurent Wauquiez n‘est pas seulement agressif avec Emmanuel Macron, il l’est aussi avec ses camarades du parti. Beaucoup des personnalités de LR et pas des moindres ne supportent plus son arrogance. Même Nicolas Sarkozy ne met pas un enthousiasme débordant à le soutenir et d’ailleurs Laurent Wauquiez a avoué qu’il pouvait très bien se passer de son soutien.
Malgré tout, les sondages l’annoncent largement en tête. Allez comprendre !
Je ne serais pas étonné que la cote de popularité du superchampion ne retombe comme un soufflé au fromage qui sort du four d’ici l’élection de décembre. Une sorte d’effet Juppé en quelque sorte…
Entre nous, il ne l'aurait pas volé ! 😀

Exilé

Qu'on aime ou non Laurent Wauquiez - et beaucoup, je le sais, ont du mal avec sa personne et son ton -, on ne peut plus dire qu'avec lui, la droite soit la plus bête du monde.

S'il ne s'agit pas de la droite soit la plus bête du monde alors peut-être devons-nous en conclure à grands regrets qu'elle est la plus traîtresse ?

http://islamisation.fr/2015/11/23/laurent-wauquiez-lr-accepte-lappel-du-muezzin-amplifie-au-puy-en-velay-lcp/

Rappelons tout de même que le Puy-en-Velay est depuis plusieurs siècles un haut lieu de la chrétienté, but de nombreux pélerinages.
Et le fait que l'Islam tente de conquérir aussi ce lieu, ne fût-ce que symboliquement pour l'instant, est loin d'être anodin.

Soit M.Wauquiez n'a pas pris conscience de ce fait et c'est grave soit il savait pertinemment ce qu'il faisait en ayant autorisé les appels du muezzin en un lieu qui présente un caractère sacré et c'est encore plus grave.

Ceci dit, je ne cherche pas à démolir M.Wauquiez en particulier, c'est peut-être un des moins mauvais parmi les caciques de la fausse droite, mais hélas il démontre aussi que lui et ses alter ego se font passer auprès des électeurs français pour ce qu'ils ne sont pas.

Tipaza

@ fugace | 30 octobre 2017 à 15:00
« "Pour se réinventer la droite doit réinventer une autre Europe"
Ne pensez-vous pas tout de même que c'est ce à quoi E.M. travaille, même si nous n'en percevons pas encore toutes les lignes directrices, stratégie politique oblige ? »

Je ne crois pas du tout que Macron travaille à une autre Europe, il veut au contraire pousser l’U.E. au bout de sa logique allant jusqu’à un fédéralisme qui est un non sens puisqu’il n’existe pas de peuple européen.
Il souhaite un ministère des Finances et un budget fédéral, une armée fédérale avec un commandement unifié, toutes absurdités intellectuelles résultat d’une rationalité qui n’a pas le sens concret du peuple et mieux du populaire, pas plus d’ailleurs que le sens de l’histoire et du passé des nations qui constituent l’Europe, que je distingue de l’U.E.

Son raisonnement est celui de l’extrapolation de l’existant, je suis surpris du manque d’originalité de sa pensée.
Il a été au contact d’un philosophe, le propre de la philosophie, comme de la science est d’avoir une analyse critique du présent pour une autre vision du monde et donc un autre avenir, et pas seulement une simple amplification linéaire de ce présent.

Les mouvements séparatistes actuels plus ou moins forts, Catalogne, Vénétie, Lombardie, Flandre, etc., peuvent être lus au premier degré comme des égoïsmes de riches ne voulant pas partager leur richesse.
C’est une analyse sommaire qui ne remonte pas aux causes fondamentales.

L’U.E. a imposé une politique aux États, dont les degrés de liberté et les possibilités de manoeuvre sont limitées, ce faisant l’autorité de ces États a été sur le long terme déconsidérée. La question se pose à quoi servent-ils, si ce n‘est de courroie de transmission, c’est du moins ainsi qu’ils sont perçus à la base au quotidien.

Pour faire une comparaison pédagogique avec une famille, que peut penser un enfant qui se fait gronder par son père qui lui dirait : « Je te gronde parce que si je ne te gronde pas, je me ferai gronder par grand-père ». L’enfant penserait qu’il vaut mieux négocier directement avec le vrai chef, et le père serait vite éliminé du cercle du pouvoir.

Ce qui se passe avec les mouvements indépendantistes est le résultat de l’abaissement du pouvoir des États, mais il y a plus, il y a aussi l’espoir pas encore clairement formulé d’une Europe plus proche des peuples et donc d’une Europe complètement différente de ce qu’elle est actuellement.

Si les mouvements indépendantistes disent tous vouloir rester dans l’U.E. c’est évidemment qu’ils espèrent continuer à bénéficier des mannes de cette U.E., mais aussi que se sentant européens ils veulent une autre Europe, même si actuellement ils ne sont pas capables ou ne veulent pas l’exprimer ainsi. Ils sentent confusément qu’une Europe des régions donc complètement différente serait plus adaptée et plus proche puisqu’ils la contrôleraient.

Macron se trompe lourdement dans son analyse qui n’est pas assez fouillée dans les motivations profondes des peuples, et il se trompe également sur la viabilité d’une U.E. plus fédérale qu’elle ne l’est actuellement.

Quand un Empire s’effondre, ce sont les marches qui commencent à prendre leur distance vis-à-vis du centre, c’est bien ce qui se passe avec la Catalogne et au second degré avec la Lombardie et la Vénétie.

Ceci dit s’il est vrai que les Empires s’effondrent plus vite qu’ils ne se créent, ce n’est pas en deux ans que l’U.E. s’effondrera et Macron pourra continuer à jouer à l’extrapolateur de l’existant.

Enfin n’oublions pas qu’en politique comme en économie, il est plus facile de prédire le passé que l’avenir et même l’oracle de Delphes prenait des précautions oratoires, pour annoncer un avenir ambigu, et je ne suis pas l’oracle de Delphes, pas même celui du blog !!

Pierre Blanchard

@ caroff 30 octobre 2017 à 23:23

Je n’ai jamais considéré que le terme de réactionnaire soit une insulte, surtout énoncé par certains progressistes patentés !

Quant à employer le mot d’adjudant-chef à mon égard, sachez que j’y suis tout particulièrement sensible, car si vous aviez effectué votre service militaire dans le cadre du service national (et non l’un de ses nombreux sous-produits), vous auriez su que le pire, c’est l’adjudant, sujet de combien de chansons désobligeantes à son égard !!

L’adjudant-chef, c’est le grade au-dessus, moins au contact du pauvre piou-piou et l'objet de bien moins de sarcasmes ;-)

https://www.youtube.com/watch?v=V8sEUUMJ10k
Leny Escudero - Merci mon adjudant (1974)

Aliocha

Les gaullistes en sont arrivés à un point de déni tel que pour résoudre leurs rivalités reptiliennes, ils ont dû renier la Constitution du grand ancien, et se commettre dans des primaires qui les ont autodétruits, car le reptilien s'autodétruit et cherche toujours des boucs émissaires pour justifier sa propre errance.
Pas un candidat des LR n'a osé tenter ce que le président a réussi, la rencontre d'un homme et d'un peuple, accomplissant la geste gaullienne que ceux qui se réclamaient d'elle ont ravalé à leurs propres incompétences, il est donc logique qu'ils tentent de se retourner contre lui, et de le rendre responsable de leur faillite car ils sont incapables, et Wauquiez en témoigne par la violence de ses discours, de s'examiner avec honnêteté.

Xavier NEBOUT

@ Claude Luçon

Vous êtes très en retard.
La population du Nigeria serait aujourd'hui non pas de 180 millions mais de de 193 millions, et sera selon une étude de l'ONU de 440 en 2050 alors qu'elle n'était que 140 en 2006.
Il suffit de faire un petit graphique pour voir que si elle double en trente ans, elle triplera en dix ou quinze ans de plus.

Or, le Nigeria vit à 70% du pétrole. Alors le jour où il n'y aura plus de pétrole, nous aurons un milliard de Nigérians musulmans qui envahiront l'Europe.
Le barrage, c'était le Maghreb d'un côté de la Méditerranée, et le christianisme de l'autre, mais de telles visions ne sont pas à la portée des Macron et Wauquiez. Ces bellâtres seront un jour maudits et jetés aux poubelles de l'histoire pour n'avoir rien fait, absolument RIEN.

Wil

@Ellen
"Vous devez être sacrément brûlé du cerveau par la dope pour arriver à débiter autant d'âneries. Attention à vous, la démence vous guette.
Enfin, j'ai trouvé votre nom : Wilebaveux ? Wilalarage ?"

Ouh la la, ça commence à chauffer, c'est cool, on va commencer à s'amuser !
J'adore les trolls !!...enfin le temps qu'on accorde à un troll, c'est-à-dire de se distraire. Pas plus.

Alors d'abord, pas besoin de dope pour que je sois brûlé du cerveau et dire autant de c**neries, c'est de naissance.

semtob

Cher Philippe,

Votre SWOT est fort bien construit à l'exception de l'analyse de la concurrence.
Si Edouard Philippe pense transcender, il se pourrait qu'un autre candidat puisse sublimer la situation.
C'est argument de facilité que de placer des phénomènes d'identification pour contrer un adversaire mais c'est souvent dépourvu de sens et cela n'apporte rien à la réflexion.

Autre remarque, la vision hémiplégique n'implique pas la cécité d'un hémicorps, mais enlève la perception du relief.
Il serait utile de s'interroger sur l'avantage d'une perception totalement floue, celle de Macron par rapport à une vision nette et sans relief. C'est un choix.
Ce ne sont pas les remarques et les critiques des opposants qui sont déplacées mais le président lui-même. Pour le fervent défenseur de la liberté d'expression que vous incarnez, votre analyse se montre étonnante.
Dans ce pays, ce n'est pas "le bordel", mais le "boxon total" et il serait temps de se réveiller.
Comment peut-on considérer que des familles agressées en raison de leur appartenance cultuelle soit obligées de déménager sur conseil de la police pour assurer leur sécurité ?
Et la laïcité, faut-il l'enterrer ?

En écoutant une archive de l'INA et la parole de Charles de Gaulle ce matin, nous avons pu mesurer la fragilité, le vide de la présidence actuelle.
De Gaulle exprime la raison, le cœur et l'ouverture. Que trouve-t-on dans les paroles de Macron ? La réaction de prestance, l'immaturité, la fausse incarnation, le double discours : une coquille vide qui souhaite impressionner, sans le pouvoir.
En France, le mouvement reptilien fait près d'un demi-million d'adeptes, moins qu'aux USA, où le nombre de sympathisants tourne autour de quatre millions et ces personnes font un lien entre la franc-maçonnerie et le satanisme.

Les Frères musulmans prévenaient à juste titre il y a une quinzaine d'années que des éléments de la génération suivante considéraient autrui comme de la viande. Aujourd'hui, ce phénomène amène un problème très délicat à gérer, car considérer autrui comme un extra-terrestre reptilien, c'est-à-dire à détruire, demeure grave et nécessite une prévention. C'est un saut vers l'obscurantisme total qui heurte le futur immédiat et appelle l'attention collective.
françoise et karell Semtob

Claude Luçon


@ Xavier NEBOUT | 30 octobre 2017 à 21:18
"Dans pas longtemps, le Nigeria sera aussi peuplé que la Chine. Ca dit quelque chose à quelqu'un ?"

Oui ! A moi !
J'ai passé un total de 18 ans au Nigeria en trois séjours : 1960/61, 1964 et 1979 à 1995.
Rassurez-vous les Nigérians ne viendront pas chez nous, ils vont et iront au Royaume-Uni d'abord, aux USA et Canada ensuite et, le cas échéant, surtout des Nigérianes, en Italie pour une raison très particulière au service des "porcs" italiens qui paient bien pour ce service avec, en plus, un petit trafic de visas au passage.

Quant à votre "pas longtemps" vous êtes trop impatient !
Il y a 180 millions de Nigérians aujourd'hui contres 1300 millions de Chinois. La "bagatelle" est le sport favori des hommes nigérians mais leurs compagnes ont accès à la pilule et le taux de natalité diminuera avec le temps.
Côté "bagatelle" il y a eu un moment de panique au Nigeria en 1960/61, quand Charles de Gaulle a fait péter sa première bombe à Reggane, les Anglais avaient lancé une rumeur selon laquelle les retombées atomiques rendaient les hommes impuissants.
C'est une autre histoire, très drôle d'ailleurs, d'autant plus qu'elle est vraie.

Je suis parfaitement d'accord avec vous, nous ne résoudrons le problème de l'invasion à laquelle nous sommes soumis qu'en allant les aider à construire leurs pays et leur donner les moyens de rester chez eux où il y a tant à faire, pour eux comme pour nous.

@ Trekker | 30 octobre 2017 à 21:05

Oui !
Mais vous avez dû remarquer, j'avais mis des "peut-être" et du conditionnel ici et là dans mon texte.
La similitude est là, je ne garantissais pas le résultat.
Encore que, il y a un an nous pensions voir Fillon Président, nous sommes en France alors... !!

Wil

@ Xavier NEBOUT
"L'avenir, c'est Macron face à Marion. Une France franc-maçonne diluée et qui sera envahie par l'Afrique, ou la fille aînée de l'Eglise à laquelle les Français sont aussi attachés qu'à leurs aïeux, et ils le sont."

Marion, "la fille aînée de l'église"... Et pourquoi pas la descendante de Jeanne d'Arc aussi.
C'est vrai que les cathos passent leur temps à se faire des films dans leur tête sur leurs valeurs et leurs principes jusqu'au moment où il faut voter et là ils votent souvent pour leur portefeuille.
Marion, belle comme elle est, intelligente et catho en plus ! Ils en peuvent plus, ils voient Jeanne d'Arc.
Pourtant elle b**se hors mariage mais c'est po grave.

Même M.B. nous a fait un article il y a quelque temps en regrettant qu'elle se tape un gigolo du FN de son âge.
Il aurait sans doute préféré, je ne sais pas, quelqu'un d'autre... plus vieux et moins FN...

J'ai même vu sur Causeur des types d'extrême gauche qui haïssaient donc le FN parler d'elle comme si c'était une brebis égarée dans ce milieu de nazis comme si bien sûr la femme, belle et intelligente en plus, serait par nature incapable d'être convaincue de ce qu'elle dit et qu'une force obscure la forcerait ou des "fantasmes" comme ça et donc incapable d'être la pire des ordures planétaires.
C'est misogyne et c'est risible.
Moi je ne suis pas misogyne. Je sais qu'une femme peut être une ordure comme les autres.

Tipaza

@ Marc GHINSBERG | 30 octobre 2017 à 15:52

Allons Marc, un peu d’humour et en même temps un peu de sérieux.

Complimenter une femme vêtue légèrement est une façon de lui rendre hommage, rien ni personne n’oblige cette femme à se montrer ainsi si ce n’est un certain narcissisme de bon aloi et que j’approuve.

Ceci dit, la libération de la femme ne signifie pas la privation de liberté pour les hommes, si les femmes revendiquent le droit de s’habiller comme elles le souhaitent et elles ont bien raison, je revendique le droit de donner un avis sur leur tenue, comme elles donnent un avis sur les abdominaux des hommes, tablettes de chocolat pour certains et nutella pour d’autres selon la blague mille fois éculée.

La loi sur le harcèlement qui est en préparation est absurde sur le fond, elle sert à cacher un déni des vraies situations de harcèlement dans la rue qui sont provoquées par des immigrés en mal de copulation, et biologiquement on les comprend.
L’immigration fait aussi des dégâts biologiques et psychologiques chez des individus dont la sexualité est différente de la nôtre parce que la culture est différente.

Enfin le déchaînement des féministes de tout poil, après l’affaire hollywoodienne, traduit un sadisme à l’égard de l’homme blanc, expression de névrosées américaines qui expriment peut-être une insatisfaction d’un côté et un fantasme projeté en compensation sur les capacités supposées des Africains.
Car on ne les a pas entendues beaucoup les féministes après l’affaire de Cologne lors des fêtes de fin d’année.
Il y a un problème d’égalité de réaction, vous ne croyez pas ?

caroff

@ Patrice Charoulet

Attention à vous qui avez l'audace d'être de droite et de prendre des libertés avec des citations, l'adjudant-chef Blanchard est de retour !!

Ellen

@Wil | 30 octobre 2017 à 21:11

Vous devez être sacrément brûlé du cerveau par la dope pour arriver à débiter autant d'âneries. Attention à vous, la démence vous guette.
Enfin, j'ai trouvé votre nom : Wilebaveux ? Wilalarage ?

Wil

@ Anne-Valérie Pinet
"Quant à Mme Portelli, une bimbo qui sort de nulle part et qui fait davantage penser à une cruche qui sortirait de Secret Story qu'à un chef de parti..."

Encore une qui viendra se plaindre ensuite que les hommes sont des "porcs".

Xavier NEBOUT

Le problème principal de Laurent Wauquiez, c'est qu'avec son charisme de clerc de notaire, il est condamné à poursuivre le cinéma de non compromission avec le FN, car face à Marion, il ferait figure de gamin.

L'avenir, c'est Macron face à Marion. Une France franc-maçonne diluée et qui sera envahie par l'Afrique, ou la fille aînée de l'Eglise à laquelle les Français sont aussi attachés qu'à leurs aïeux, et ils le sont.

L'Afrique, quelqu'un en a entendu parler ? Dans pas longtemps, le Nigeria sera aussi peuplé que la Chine. Ca dit quelque chose à quelqu'un ?

La toute première urgence, c'est de booster le développement de ce continent si on ne veut pas que la France soit noire dans quelques décennies.

Wil

@Ellen
"...la preuve en est c'est que le petit Macron, comme vous l'appelez ainsi, est fidèle à son épouse depuis sa première rencontre"

Ouuh quéchémignonchamémère !
Et peut-on savoir comment vous avez la preuve de la fidélité, ou de l'inverse, de Macron envers sa femme ?
Etes-vous si proche de lui qu'il vous raconterait même ses infidélités?
Encore une mytho.

"On ne peut pas en dire autant des autres vieux zouaves roublards et menteurs se pavanant bras dessus bras dessous avec des jeunettes à peine sorties du berceau."

Et jalouse en plus.

"Un type qui a 64 ans et qui se colle au lit avec une jeune femme de 24 ans, est-ce que c'est moral ? Ca me fait penser à un sketch d'AR : plus ils ont vieux, moches et chauves et plus ils se tapent les jeunes. C'est votre cas ?"

Et une idiote qui ne voit que ce qu'elle veut bien voir par-dessus le marché !
Parce que bien sûr, un vioque de 64 ans qui se tape une "jeune femme de 24 ans" (humm, 24 ans, jeune femme ? trop vieille pour moi qui en ai 46 en tout cas...), c'est qu'il la séquestre ! C'est sûr, ce "porc" est un criminel, il a sûrement ouvert son imperméable devant des écoles avant, cette jeune femme est une victime d'un vieux vicelard et n'a pas sa propre volonté. Il a sûrement dû l'envoûter avec l'aide d'un marabout africain ou un truc du genre,c'est pas possible !
Pfff. Bref, Ellen, une cumularde de la bêtise.
Pitoyable.

https://www.youtube.com/watch?v=OrBjkXziXnw

Trekker

@ Tipaza | 30 octobre 2017 à 10:30
"Je suis très perplexe sur la capacité de la droite de se réinventer, tant qu’elle ne brisera pas les chaînes de l’U.E. Rester dans ce cadre U.E. c’est accepter de poursuivre, avec d’autres mots mais les mêmes actes ce qui a été fait jusqu’à présent et que poursuit parfaitement en l’amplifiant Macron. Pour se réinventer la droite doit réinventer une autre Europe, le dire clairement et jurer d’œuvrer dans cette direction. Tâche difficile idéologiquement…"

Vous mettez bien en exergue le problème de fond auquel est confrontée la droite : la vraie et non le « Canada dry » qu’est la fausse droite. Mais comme vous je suis perplexe, et même d’un grand scepticisme sur sa volonté de réinventer un autre Europe. Tant qu’elle ne s’engagera pas résolument dans cette voie, tout ses discours sur les autres sujets ne seront que postures électoralistes.

@ Claude Luçon | 30 octobre 2017 à 16:30

MLP faisant du FN un nouveau AN à la Giorgio Fini, vous rêvez ! Elle est bien trop inconstante dans ses choix politiques, et de plus, loin d’avoir l’étoffe d’un Fini. D’ailleurs JMLP l’a prévenue depuis longtemps, faire cela serait l’horreur des horreurs, et une bonne partie des caciques du FN le pense.

"Emmanuel Macron aura-t-il une volonté à la hauteur de son verbiage ? Sera-t-il du genre Bidasse ou Charles de Gaulle ?"

Du flamboyant Bonaparte actuel, il risque rapidement de se révéler n’être qu’un « Badinguet » en version XXI° siècle.

Pierre Blanchard

@ Patrice Charoulet | 30 octobre 2017 à 09:56
"Réactionnaire (suite)
Je ne m'adresse pas aux deux ou détracteurs acharnés que nous connaissons, mais à tous les autres. N'étant pas juriste, je dois convenir que je connaissais peu Henri Leclerc."

Aviez-vous vraiment nécessité d’y revenir ? Pour nous confesser que vous citez (enfin, approximativement) une personne dont vous avez lu les mémoires de plus de 500 pages... pour découvrir, après-coup, qu’il est « de gôche » et n’aime pas les « réactionnaires »...

@ Patrice Charoulet | 30 octobre 2017 à 11:15

De plus, moins de deux heures plus tard, vous repartez… comme les « poilus de 14 »… dans un soutien sans condition à LW, l’homme à la parka ROUGE (sans marteau ni faucille, tout en délicatesse), avec la même retenue que celle que vous apportiez à « feu » Fillon François $$$$

Voilà de quoi agrémenter notre fin d’année…

Exilé

S'il est vrai que dans les trois cent djihadistes revenus en France, cent dix sont dans la nature, en liberté, ce serait un scandale.

Et si nous pensions d'abord à nos soldats morts au combat, avant de chouchouter des traîtres ?

http://www.lefigaro.fr/international/2017/09/23/01003-20170923ARTFIG00135-un-soldat-francais-tue-au-combat-en-zone-irako-syrienne.php

Quel rapport avec les djihadistes ?
Très simple. Ce soldat était membre des forces spéciales et même si nous ignorons tout des circonstances exactes de sa mort, rien ne nous interdit formellement de penser qu'il aurait pu ou a même pu faire partie de ces militaires français accompagnant et aidant les soldats irakiens chargés de nettoyer certaines zones connues pour être fréquentées par des « djihadistes français » (cette association a de quoi nous donner la nausée).
Peut-être a-t-il même été tué par un de ces compatriotes  ?

Trahison...
Ce mot, vieux comme le monde depuis que des groupes d'hommes s'affrontent, que notre pays a aussi connu à travers une longue suite de traîtres que nous avons tendance à oublier allant de Ganelon à Boudarel, ce mot l'actualité vient nous le rappeler en nous le jetant à la figure.

Trahison de jeunes gens que nous avons aidés à naître et à grandir chez nous comme nos enfants et qui, pour nous remercier, prennent le parti de ce qui existe actuellement de plus horrible sur terre.

Mais trahison aussi et surtout de nos hommes politiques et de leurs obligés qui sont responsables directement des causes ayant inéluctablement conduit à des drames qui deviennent de plus en plus fréquents sur notre propre sol du fait de comportements étrangers à notre civilisation.

Et quand nous apprenons que - dans un pays où la police manque de moyens - l'or coule tout de même à flot sur ces jeunes gens qui nous haïssent et qui ne rêvent que de nous réserver un mauvais sort et quand, circonstance aggravante, les gens qui sont au gouvernement et qui sont supposés veiller sur nos intérêts refusent un amendement visant à faire cesser ce scandale du financement du terrorisme par le contribuable, nous ne savons plus de la trahison ou de la bêtise laquelle nous fait le plus pleurer de rage.

Wil

Wauquiez, c'est les convictions de Sarkozy, c'est-à-dire aucune, les talents de Buisson et de Guaino en moins. Il ne reste plus grand-chose.
Peu importe ce qu'il dit, comme Sarko, jamais il ne le mettra en application s'il est élu.
Lui aussi se couchera devant la médiacratie bobo de gauche dès que Joffrin, Plenel et compagnie diront que c'est "le retour des heures les plus sombres de notre histoire".

Depuis quarante ans et Chirac qui était autant de droite que Mitterrand était de gauche, c'est dire, les électeurs de droite se font enfler par ceux qu'ils pensent être des nouveaux de Gaulle. Mais peu importe, ils en redemandent à chaque fois !
Regardez braves gens comme ils sont beaux et fiers d'être de droite quand ils sont en campagne !

https://www.youtube.com/watch?v=e4pun9Cdp6Q

"A la Goutte d'Or où je me promenais avec Alain Juppé"
Pour les non parigots, la Goutte d'Or, c'est un peu comme s'il y avait un camp de migrants venant d'Afrique subsaharienne à Paris à l'échelle d'un quartier, ça serait la Goutte d'Or.
Donc, c'est le genre d'endroit où les bobos parisiens médiatiques qui adorent les étrangers mais surtout pas chez eux ne vont jamais alors que c'est maximum à un kilomètre de chez eux à vol d'oiseau puisqu'ils vivent entre la 16e et le 10e d'ouest en est et du 18e (Montmartre) au 14e du nord au sud.
On imagine le scandale national si Marine Le Pen avait osé dire la même chose aujourd'hui, ce qu'elle se serait pris.
Mais cinq ans plus tard, pas de problème, Chirac est élu président par les Guignols de Canal+ et considéré maintenant comme un grand humaniste, depuis qu'il n'est plus président évidemment.

Tiens en parlant du RPR de Chirac et de Juppé et donc de la droite vraiment de droite, regardez comme lui aussi était fier d'être de droite il n'y a pas si longtemps.

https://www.youtube.com/watch?v=fCVE30lKEv4

Giscard qui dit même "La France n'est pas un pays d'immigration et nous devons nous donner les moyens réglementaires et administratifs de gérer un quota zéro d'immigration" et qui écrira quelques années plus tard la Constitution européenne de 2005 qui laisse la France sans frontière et donc sans aucun moyen de "gérer" l'immigration.
Ils étaient pas beaux tous ces escrocs ?...
Eh bien Wauquiez qui est un centriste d'origine, vous croyez qu'il est différent ? Pfff !

Bien évidemment, à chaque fois ensuite l'électorat de droite vient pleurer de s'être fait une nouvelle fois rouler.
A ce niveau ce n'est même plus de la bêtise mais du masochisme. La preuve, c'est que même après s'être fait voler l'élection présidentielle, l'électorat de droite a voté à presque 50% pour Macron qui venait de lui voler l'élection avec l'aide de la médiacratie qui voulait Juppé et qui s'est rabattu sur Macron parce que c'est le même en plus jeune donc encore mieux.
Ces gens ont le cocufiage dans les gènes.

breizmabro

"S'il est vrai que dans les trois cent djihadistes revenus en France, cent dix sont dans la nature, en liberté, ce serait un scandale. L'internement de tous serait bienvenu pour la sauvegarde de la France" (PB)

Les djihadistes veulent revenir en France.
Voilà une idée qu'elle est bonne puisque, en qualité de Français, il vont pouvoir prétendre au RSA, allocs diverses et variées, médecine gratuite (uniquement pratiquée par des femmes, pour les femmes) et aux logements HLM quasi gratuits.
Des espèces de repentis d'Allah akbar en somme. Tariq Ramadan est d'accord ;))

Ya un des dieux figurant au menu qu'on nous propose qu'est 'trop bon' :D

Nemosus

Florence Portelli qui se prétend d'une droite sociale, "séguiniste" ! Allez un peu voir comment elle se comporte à Taverny, sa ville : elle y est menteuse, cassante, arrogante, méprisante avec l'opposition, elle terrorise le personnel municipal, ridiculise les humbles.
Voilà ce qu'elle est vraiment selon moi derrière ses discours et ses réparties agressives.
En tous cas elle a bien contribué à creuser la tombe politique de Fillon, il faut l'en remercier !

k.verne

@ Claude Luçon | 30 octobre 2017 à 16:30
"L'oeuvre d'Emmanuel Macron de destruction de la vie politique"

Tout d'abord Macron a été mis en place par un consortium bancaire international, avec le soutien d'Attali et ses amis, et pour ce faire ils ont muselé la presse française qui n'est plus qu'une presse toxique condamnant par son silence toute vie politique en France. L'information est encore plus restreinte et mensongère que sous Hollande.

Nous ne vivons actuellement que les lendemains de l'élection présidentielle où les partis doivent se refortifier après la vague trompeuse des législatives.

Toutefois les désirs du peuple sont toujours les mêmes et Macron va devoir commencer à les affronter. Nous verrons alors quelle sera sa stratégie et sa politique car pour l'heure c'est le néant ! Et je ne vois pas Macron déguisé en Chevalier Bayard !

Quant au FN il aura connu son heure de gloire et va vivre sa déchéance progressive et permanente.

L'Europe d'aujourd'hui est devenue insupportable pour les nations et nos technocrates et parlementaires ne font que profiter des peuples, cette Europe va disparaître, le Brexit et la volonté de nombreuses régions et pays de se dissocier de ce "machin" nous le prouve.

Trop de supercheries politiques se superposent pour que nos vies demeurent en l'état dans ce marasme, alors le changement, mot éternel en politique comme le consensus, va obligatoirement se réaliser, Macron ou pas, et avec ou sans la France, qui n'est plus qu'un nom.

breizmabro

"Qu'on aime ou non Laurent Wauquiez - et beaucoup, je le sais, ont du mal avec sa personne et son ton -, on ne peut plus dire qu'avec lui, la droite soit la plus bête du monde"

"Le président Macron a bouleversé la donne"

Même avec un papier sur Wauquiez, Ph. Bilger réussit à nous fourguer du Macron ! :D
Fort !

Exilé

@Patrice Charoulet
"Le principal souci de LW est de faire oublier à trois ou quatre de vos commentateurs qu'il a été major de l'agrégation d'histoire et major de l'ENA.
C'est irrémissible et rédhibitoire, à leurs yeux. On ne s'en relève pas."

S'il dispose d'un bagage universitaire, pourquoi pas.
D'autres commentateurs attachent plus de poids à ses convictions droitières éventuelles.
Mais a-t-il seulement des convictions ?

http://www.typepad.com/site/blogs/6a00d8341c86dd53ef00d83451e7cb69e2/comments

Et le fait de répéter en boucle, comme d'autres perroquets, qu'il ne fréquenterait pas le FN - bien que personne à commencer par lui-même ne soit capable de nous expliquer clairement en quoi cela serait particulièrement condamnable - suffit-il à le rendre crédible ?

Les plus lucides des commentateurs se souviendront aussi que par exemple le général Gamelin était considéré comme un officier particulièrement brillant.
Nous connaissons la suite.

@fugace
"Femmes et enfants compris ?"

Sans porter de jugement de valeur, rappelons qu'après Pearl Harbor les Étasuniens ont interné tous les ressortissants japonais ou d'ascendance japonaise présents sur leur sol, Nippo-Étasuniens compris, dont les plus loyaux.
Certains ont toutefois été autorisés à combattre dans des unités ayant rassemblé des volontaires d'origine japonaise.

Rappelons également que la France a agi de même en 1939 (principe de précaution), sous le gouvernement Daladier, à l'encontre des nationaux allemands.

Malheureusement, en temps de guerre il n'est pas possible de faire le tri entre les bons et les méchants.
Quand les Alliés ont rasé Dresde sous les bombes incendiaires, ils ont probablement brûlé vifs aussi des opposants au nazisme.

Ellen

@k.verne | 30 octobre 2017 à 12:55
"N'est-ce pas un beau parcours que le petit Macron devrait envier, lui au moins ne s'est pas laissé "violer" par n'importe qui !"

Jaloux de Macron ?

Sûr, la preuve en est c'est que le petit Macron, comme vous l'appelez ainsi, est fidèle à son épouse depuis sa première rencontre et fidèle à ce qu'il dit et fait. On ne peut pas en dire autant des autres vieux zouaves roublards et menteurs se pavanant bras dessus bras dessous avec des jeunettes à peine sorties du berceau.

Un type qui a 64 ans et qui se colle au lit avec une jeune femme de 24 ans, est-ce que c'est moral ? Ca me fait penser à un sketch d'AR : plus ils ont vieux, moches et chauves et plus ils se tapent les jeunes. C'est votre cas ?

Michelle D-LEROY

@ Marc GHINSBERG

Ah non ! Ce n'est pas parce qu'il y a une hystérie féministe tournant à l'obsession qu'un homme ne pourrait plus remarquer une belle femme.

Je n'avais pas encore fait le lien, mais effectivement on peut y arriver, pour éviter le regard déplacé d'un homme sur une femme qu'il trouverait à son goût, nos féministes pourraient bientôt militer pour le port du voile !

Le glissement naturel d'une liberté sexuelle soixante-huitarde vers une nouvelle vision de la société disons plus radicale.

Claude Luçon


@ Anne-Valérie Pinet | 30 octobre 2017 à 10:38
"Quant à Mme Portelli, une bimbo qui sort de nulle part et qui fait davantage penser à une cruche qui sortirait de Secret Story qu'à un chef de parti..."

En plus du blog de Philippe Bilger, il existe un site Internet nommé Google, allez y taper "Florence Portelli" et lisez soigneusement ce qui y est écrit puis regardez-vous dans un miroir, analysez votre expérience, demandez-vous qui est vraiment la cruche entre vous deux et redites-nous qu'elle est "une bimbo qui sort de nulle part".
Souvenez-vous de Blanche Neige et du miroir en vous y regardant, il doit bien y en avoir un à Valence où vous semblez sévir ?

Elle est précisément le genre de quadra dont nous avons bien besoin, en plus, bonus, rare en politique, elle ne sort pas de l'ENA !
Un handicap par contre qu'a Laurent Wauquiez, qui les accumule, il sort aussi de Normale Sup !
Passionnée de jazz et pratiquant le piano depuis l'âge de six ans, elle est présidente de l'orchestre national d'Île-de-France depuis 2016.
Pour une fois nous aurions la musique, l'harmonie et le swing au lieu des seules paroles.

Michelle D-LEROY

Pendant des années on a entendu Marine Le Pen tacler ce qu'elle appelait l’UMPS et cela faisait sourire, sauf qu’avec le recul sur la politique actuelle, on s’aperçoit qu’elle avait particulièrement raison. Lorsque les centristes sont venus se greffer à l’UMP, cette formation a commencé à perdre ses bases d’existence et à ressembler au PS.
D’abord parce que tous nos politiques ou presque sont formés aux mêmes écoles, subissant le même lessivage des cerveaux et donc finissant par avoir les mêmes complexes : manquer d’humanisme, avoir l’air populiste, se rapprocher de l’extrême droite. Emmanuel Macron qui se targue d’être ni de droite ni de gauche n’a donc rien inventé.

Au passage nous avons vu Alain Juppé, pourtant auparavant droit dans ses bottes, nous rappeler que lui aussi était tolérant, modéré, ouvert aux autres, européen convaincu, libéral sur le plan économique. Tout cela a été repris par les Raffarin, Villepin, NKM, Pécresse, etc.
Qui voudrait avoir l’air populiste, réac, anti-européen ou démodé ? Vous n’y pensez pas ! Et c’est bien pourquoi un mur de la honte a été érigé symboliquement devant le FN. Enfin, nos leaders politiques politiquement corrects ont un ennemi, un vrai. Ainsi ils peuvent démontrer non pas qu’ils ont des idées, mais que celles de leur ennemi sont nulles ou effrayantes.
Le résultat, on le connaît. Quels que soient les leaders politiques aujourd’hui, de Robert Hue à Daniel Cohn-Bendit, de Manuel Valls à NKM, ils sont tous Macron-compatibles et particulièrement préoccupés par leur carrière et leur notoriété… même lorsqu’ils annoncent leur retrait de la vie politique.

Sauf que dans cet éden politique, les Français, enfin du moins ceux qui ne sont pas encore pollués par les discours édulcorés, ont bien du mal à s’y retrouver. Ces Français de la vraie vie tracassés par leurs problèmes quotidiens, leur pouvoir d'achat, leur manque de médecins, l’avenir incertain de leurs enfants, les mesures fiscales inéquitables, le manque de moyens dédiés à leur sécurité et à la justice et, qui constatent de surcroît qu’on voudrait leur faire oublier leurs passé, leurs racines, leur Histoire au profit du multiculturalisme, sont-ils populistes ou juste réalistes et soucieux de préserver leur place dans la société et leur héritage économique et culturel ?

Laurent Wauquiez a bien compris tout cela, sauf que pour être élu, il lui faut ratisser large dans sa famille politique et qu’il doit se montrer le plus possible en phase avec le plus grand nombre. Un exercice élastique forcément difficile puisqu’il doit à la fois plaire à ses collègues de LR et aux militants, dont certains sont prêts à quitter le mouvement si la ligne politique trop molle ne leur convient plus. Des initiatives pour l’union des droites risquent bien de ramener les déçus vers des rivages plus conformes à leurs souhaits.

De toutes façons, nous allons, à droite comme à gauche vers une recomposition politique, même le mouvement LREM semble bien fragile.
D’autres pays européens ont les mêmes instabilités politiques. A force d’oublier leurs peuples, économiquement mais surtout en faisant fi du problème identitaire, nos dirigeants européens génèrent le populisme qui monte et s’installe. L’incompréhension devient totale et plus les partis populistes grimpent, plus nos belles âmes les fabriquent en allant à rebours.

Laurent Wauquiez critique Emmanuel Macron, tant mieux ! Enfin le retour à la vraie politique. La critique est constructive et fait avancer les choses. Rien de pire que le consensus mou, que l’acquiescement béat sur des paroles et des gestes discutables, sur des décisions butées ou injustes. J’ai envie de dire, enfin une contradiction, un doute ou une remarque. L’admiration sans bornes pour le Président depuis six mois, le contexte fade et morose de la politique actuelle donnent une ambiance ennuyeuse et sans relief à en devenir fatigante.
Seul Dieu le Père est parfait, et encore ce n’est pas prouvé.

J’ai toujours été non pas militante, mais sympathisante LR et mon favori reste bien Laurent Wauquiez… à condition qu’il garde la ligne politique qu’il défend quitte à scinder son parti pour lui donner une nouvelle vitalité. Cela clarifierait les choses et ramènerait beaucoup d'abstentionnistes, que tout le monde oublie un peu facilement.

caroff

Parfois Wauquiez me fait penser à un autre fort en thème, en moins sournois toutefois : Laurent Fabius !

Celui-ci s'est constamment évertué à employer les 300 mots de vocabulaire que tout blaireau moyen connaît de façon à cacher ses origines sociales et ses illustres parchemins !
Wauquiez, en bon politique utilise les mêmes ficelles mais va un peu plus loin en s'affranchissant de la bien-pensance ce en quoi il copie notre Macron national...

Il y a dans l'air du temps une concurrence politique des "dérapages" sémantiques et linguistiques permettant de se faire comprendre du populo, du moins j'en formule l'hypothèse.
Sinon, au plan sociétal LW a l'air un brin conservateur et même réactionnaire puisqu'il réagit au délabrement de nos moeurs.
Pour le reste, il n'a qu'à adopter le programme Fillon afin d'injecter une semblant de libéralisme dans nos politiques publiques (trop d'Etat tue l'Etat !!) et on aura enfin un libéral-conservateur pour candidater contre Macron en 2022 !

Claude Luçon

Après avoir écouté Marine Le Pen hier sur nos écrans, ayant connu, pour cause d'épouse italienne, la transformation habile exécutée en 1995 par Fini en Italie où le fasciste MSI s'est fait un "face lift" en devenant l'honorable AN, il est peut-être bon d'envisager une tentative, en cours, de MLP de nous faire du Fini.
Sa déroute à la présidentielle, la rupture avec Philippot, l'exil de MMLP... demandent une refondation du parti.
Le questionnaire de MLP sur le futur du FN adressé à tous ses membres pourrait être une manoeuvre pour qu'elle soit "forcée" de changer de tactique et faire du FN de son Papa un parti plus respectable, copiant Fini reniant Almirante, on peut envisager une MLP reniant JMLP.

Quitte à utiliser le corollaire du MSI, Droite Nationale, comme nom d'un nouveau parti un peu moins anti-européen et se contentant de l'Euro.
Une manoeuvre de ce genre, permettant entre autres d'attirer Sens Commun et Debout la France, relèguerait les LR aux dossiers de l'Histoire en entrant directement en concurrence avec Laurent Wauquiez.

L'oeuvre d'Emmanuel Macron de destruction de la vie politique, et même peut-être sociale, en France, est loin d'être terminée. Des démolitions du PS et des LR au retournement de l'Education nationale, en passant par la domestication des syndicats, la révolte des femmes et l'admission par Mélenchon à Athènes hier, là même où Macron avait parlé de fainéants, que Macron avait "marqué le point", et si, enfin, Castaner parvient à faire des LREM une entité politique cohérente, il est à craindre que les LR devront aussi vendre leur siège social.

L'année 2018 risque d'être intéressante, le 14 Juillet pourrait peut-être y marquer une autre forme de révolution.
Seule question pour le moment : Emmanuel Macron aura-t-il une volonté à la hauteur de son verbiage ?
Sera-t-il du genre Bidasse ou Charles de Gaulle ?
Dans le deuxième cas Laurent Wauquiez aura toujours sa région pour se consoler.
Philippe n'aura plus à se soucier de manquer d'idées pour son billet.
Patience !

Marc GHINSBERG

Les auteurs des commentaires de la photo de Florence Portelli ont-ils conscience qu’ils servent la cause des tenants du port du voile pour les femmes ?

Savonarole

Il y a un problème de virilité chez Wauquiez, son physique est en décalage avec son expression, un stage à l'Institut de la parole lui ferait le plus grand bien.
Il a ce physique romain que l'on peut admirer à la galerie des bustes du Louvre (pavillon Jaujard). On y voit les bustes de tous ces exceptionnels conquérants de l'Empire romain qui ont bataillé, défendu, perdu, souvent gagné, puis un jour ont été battus, de César à Tibère ou Auguste.

Pourtant, dès que Wauquiez l'ouvre c'est Walt Disney, il cause comme Mowgli, un ton doucereux, il s'excuse de tout ce qu'il va dire par avance, une espèce de NKM en pantalons.

La droite la plus assommante du monde.

fugace

@ Tipaza | 30 octobre 2017 à 10:30

Je partage souvent vos points de vue, que je ne saurais autant clairement exprimer.

"Pour se réinventer la droite doit réinventer une autre Europe"

Ne pensez-vous pas tout de même que c'est ce à quoi E.M. travaille, même si nous n'en percevons pas encore toutes les lignes directrices, stratégie politique oblige ?

Il reste encore plus de quatre années à EM pour FAIRE. Et à mon avis, L.W. a besoin de passer par cette traverse politique pour son parcours immédiat. S'il est élu à la présidence de LR, on devrait moins l'entendre pendant deux ans, le temps de se préparer à l'assaut de la forteresse.

P.S. : Sylvain est déjà tombé dans le panneau !

@ Anne-Valérie Pinet | 30 octobre 2017 à 10:38
"Quant à Mme Portelli, une bimbo qui sort de nulle part et qui fait davantage penser à une cruche qui sortirait de Secret Story qu'à un chef de parti..."

La critique est aisée. Vous la connaissez bien ?
Si vous aviez un seul argument "politique" positif à son égard, quel serait-il ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : philippe.bilger@florimont.com
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS