« Je suis en crise donc je suis ! | Accueil | Pourquoi Gérard Collomb a-t-il toujours tort ? »

27 janvier 2018

Commentaires

sylvain

Sacré Aldous, il avait raison avant tout le monde, nous sommes les deux pieds dedans maintenant.

"À l’avenir, on fera aimer aux gens leur servitude, ce qui produira une dictature sans pleurs, une sorte de camp de concentration sans douleur pour des sociétés entières, avec des citoyens privés de leurs libertés mais qui aimeront cette situation, parce qu’ils seront détournés de tout désir de se rebeller par la propagande ou le lavage de cerveau, appuyé ou non par des méthodes pharmacologiques."
(Aldous Huxley)

Mazette ! Vous voyez, moi aussi je suis très instructionné.

sbriglia @ Wil

Wil, nous mettrons sur le compte du verre de trop votre déplorable mise en cause de notre correctrice...
J'avais lu votre commentaire et n'y avais pas compris grand-chose... Quand j'ai vu Noblejoué vous porter secours je me suis dit que vous étiez en de bonnes mains.
Ici ce n'est ni l'Armée du salut ni SOS Amitié... parfois seulement le café du commerce.

Noblejoué

@ Wil
"Vous savez ce qui est le pire ce soir-là et qui est le plus édifiant sur une personnalité humaine ? C'est que Madame Bilger recopie ce texte sans se soucier de savoir ce que va devenir le type et va se coucher tranquillement sans se soucier de ce qu'il pourrait devenir."

J'y ai bien un peu pensé... Je me suis dit : pourvu que personne ne le remarque. Mes hypothèses :

Elle n'a pas fait attention. Remarquablement ici, il n'y a pas d'autre censure que sur la vulgarité. Le revers est qu'on peut être amené à penser que tout ce qui n'est pas vulgaire se vaut, en conséquence.
Laisser passer sans approuver est une tension pour l'esprit humain, on peut donc craquer.

Et d'autant que madame Bilger m'a écrit à l'occasion où je lui demandais un service pour ma culture personnelle, qu'elle avait beaucoup de travail.
Il est difficile d'évaluer le travail des autres mais je la crois parce que je ne vois pas ce qu'elle aurait eu à gagner à me mentir.

Peut-être madame Bilger a été comme c'est possible, sidérée comme beaucoup de monde. Ne sachant quoi faire, elle n'a, du moins, pas censuré, en espérant que les gens vous répondent.
Les commentateurs n'étant pas responsables du blog, elle a pu penser qu'ils auraient plus de liberté d'esprit pour le faire.

Je ne sais vraiment pas ce qui s'est passé.

"Après évidemment on viendra pleurer sur les migrants ou je ne sais qui d'autre."

Il y a deux raisons à cela. Celle je dirais basse : s'engager envers des inconnus ne risque rien, qui ira vérifier que les actes suivent les paroles ? La raison haute, on peut être si angoissé par les malheurs des proches qu'on a du mal à s'en occuper parce que cela crée une plus grande souffrance qu'avec des inconnus. En passant, merci à ceux qui le font quand même !

Autre chose, ce n'est pas contre vous, je le précise car parfois, à lire vite, on peut se croire pris dans les repris d'une critique qui ne vous concerne pas. Je connaissais quelqu'un qui n'était pas intéressé par le suicide pour fuir la douleur ou être libre, mais en a fait des chantages pendant des années... On s'en occupait quand même car il aurait pu rater de rater son suicide. Il me scandalisait parce que des gens sérieux, comme vous, sont moins pris au sérieux, quand ils parlent ou exécutent un suicide. Il se vantait presque que ce soit un appel !
Et vous pouvez me croire, il n'avait perdu aucun proche, n'était pas handicapé, pauvre, ou depuis l'enfance scandalisé par la mort, ou révulsé par les injustices, non... Et, mais je ne suis pas là pour un réquisitoire, et d'autant que je ne le déteste pas s'il me fatigue... Voilà, vous avez, par madame Bilger ou d'autres, certainement payé des gens comme cette personne, j'en ai bien peur, pardon, je n'ai pas du tout réussi à inciter cette personne à se réformer, et il y a les autres, nombreux dans ce cas.

Je crois et j'espère qu'à force de discuter, d'autres gens vont sortir du bois pour vous faire part de leur soutien.

Une idée qui me vient comme ça : parfois, le chagrin assomme, endort, si cela ne perturbe pas ce que vous avez à faire, allez au lit et dormez.
Comme disait l'autre "le sommeil est une parenthèse dans la vie de malheur des hommes". Alors ne vous en privez pas !

Bon courage.

Wil

@ Noblejoué
"C'est-à-dire que condamner le suicide est plus facile que d'aider les gens qui auraient envie de se suicider, ne fût-ce qu'en les écoutant. Les gens ne veulent être mêlés à rien qui puisse amener des ennuis, alors..."

Vous savez ce qui est le pire ce soir-là et qui est le plus édifiant sur une personnalité humaine ?
Ce n'est pas les commentateurs qui se foutent comme de leur dernière clope en attendant la suivante qu'un alcoolo comme moi raconte un suicide qu'il peut commettre dans les instants qui suivent pour X raison. C'est que Madame Bilger recopie ce texte sans se soucier de savoir ce que va devenir le type et va se coucher tranquillement sans se soucier de ce qu'il pourrait devenir.
Qu'il se suicide ce soir-là ? Elle n'en saura jamais rien puisque s'il le fait il n'écrira évidemment plus jamais.
Mais elle s'en fout. Sa belle vie à elle continue.
C'est "Tout va très bien Madame la marquise".
C'est ça le pire.
Après évidemment on viendra pleurer sur les migrants ou je ne sais qui d'autre.
Ils sont tous les mêmes ces bobos.

Noblejoué

@ Wil

C'est-à-dire que condamner le suicide est plus facile que d'aider les gens qui auraient envie de se suicider, ne fût-ce qu'en les écoutant. Les gens ne veulent être mêlés à rien qui puisse amener des ennuis, alors...
Mais je n'ai aucun mérite : des gens m'écoutent, alors il faut bien que j'écoute ? Je l'aurais au moins fait une fois.
De plus, à aimer le vin comme vous le faites, sans vous prendre au sérieux, vous m'êtes sympathique !

De plus, votre style est très bon, peut-être un peu elliptique pour les distraits... Je gage que certains n'ont rien compris.
Espérons que votre coup de gueule les fera réagir et qu'ils vous offriront quelque soutien !

Alors, lire le déroulement d'un suicide et y réagir, c'est bien beau, mais comment rendre votre vie moins insupportable ?
Je ne sais, j'essaie, nuance... Mais vous aimez le vin, et il faut s'appuyer sur ce que les gens aiment et connaissent, c'est évident.

Que sais-je de vous ? Vous aimez le vin, et risquez moins que quiconque d'en abuser, ne prenant cet amortisseur des douleurs du monde, non pas au travail, mais chez vous.
Alors, je vous propose de vous divertir avec des œuvres liées au vin.

Je propose Les gouttes de Dieu, de Tadashi Agi et Shu Okimoto, série de mangas sur le vin ! Deux hommes en rivalité pour hériter d'une cave doivent deviner douze bouteilles, apôtres, d’après description, et donner leur propre description de la bouteille après... Puis viennent les gouttes de dieu, un peu différentes, comme vous le verrez si vous allez jusque-là, comme moi, en déficit de deux albums, toutefois... Les descriptions de cette série de bande dessinées japonaises, soit mangas, sont très belles, le dessin plus soigné que dans la plupart des mangas, et encore plus quand il s'agit des descriptions du vin.
Le rêve et la sensation ne font qu'un.

Le pour : quand on est très malheureux, on peut être déconcentré et avoir du mal à lire, du moins du nouveau (peut-être devrait-on relire ses livres, revoir ses films préférés, en tout cas, ça me fait du bien) et parcourir plus facilement des bandes dessinées qu'autre chose. Le moins : qui n'a pas l'habitude de lire des mangas doit prendre l'habitude de lire des mangas, de droite à gauche.

Evidemment, on ne vous présentera pas Colette... Et Stevenson ? Là, on quitte le vin.
Mais pas l'évasion. Il est en Pléiade, miracle, on commence à prendre au sérieux la littérature d'évasion.

Dans "Mon p'tit loup", Pierre Perret chante l'évasion pour laisser derrière soi ce qui fait mal.
https://www.dailymotion.com/video/x3lta

Voyager physiquement peut faire du bien.

Par l'esprit aussi.

La personne à qui je me confie, depuis qu'elle a perdu son mari sort le plus possible de sa maison.
Va au cinéma, cinéphile, par exemple, ce qui lui donne en plus l’occasion de voir des gens perdus de vue. Pour dire que quand on y arrive, sortir peut faire du bien.

Vous vous plaigniez de la télé mais voir des programmes d'Arte en replay, si votre ordinateur s'y prête, peut faire du bien, on a beaucoup de documentaires intéressants.
Il paraît qu'on peut avoir des films gratuits sur Internet.

Rien de tout cela n'est une solution à quoi que ce soit. Rien ne fait sens... Il ne s'agit que de repousser un peu l'insupportable en essayant de penser à autre chose.

Si on parvient à se concentrer sur une ou plusieurs choses, c'est encore mieux... J'ai pu vous répondre parce que j'ai eu assez d'inspiration pour le faire, il est bon, et j'espère à tout le monde d'avoir quelque inspiration en ce monde.
A chacun de vivre selon ce qui l'inspire, de trouver son chemin et quelque agrément à le parcourir, inspiré pour cela, écrire un commentaire ou quoi que ce soit d'autre.

Je vous le souhaiterais volontiers... Mais je ferai mieux, je vous souhaite, sans savoir ce que c'est, ce que vous vous souhaitez à vous-même.

J'espère vous avoir encouragé au mieux. En tout cas, vous m'avez encouragé plus que je ne saurais le dire.

Bon courage.

Elusen

L’on ne dit plus « mademoiselle », une circulaire du Premier ministre François Fillon indique que l’on ne doit plus employer que : Madame.
En effet, pour les hommes il n’y a aucune terminologie du même ordre que mademoiselle.

Le terme « mademoiselle » est une terminologie de discrimination, originellement, il ne s’emploie que pour les femmes pauvres sans statut social, y compris quand elles sont mariées.
« Madame » était pour les femmes des chevaliers et de la noblesse.

Par la suite, il marque un état de possession juridique, la possession de la femme.
Qui la possède en fonction du mademoiselle ou du madame.
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2012/02/cir_34682.pdf

Confirmé par le Conseil d’État (cour suprême de droit public).
https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?idTexte=CETATEXT000026837518&fastReqId=1842671527

Quant au reste, personne ne sait si le Daech est responsable. (Le Daech, car c’est un sigle et non un nom)
Le Daech revendiquant tout et n’importe quoi, y compris les possibles hémorroïdes du président.

Les terroristes, dans ce type d’affaires, revendiquant tout autant tout et n’importe quoi eux aussi.

Vous, faisant une métonymie, car vous avez affirmé au préalable que ce sont les interventions de Syrie et d’Irak qui ont provoqué les attentats.
Vous n’avez jamais dit que les terroristes avaient revendiqué cela au nom de.
Sans compter que la France n’est pas intervenue dans l’actuel conflit en Irak !

Elusen

@ hameau dans les nuages | 30 janvier 2018 à 12:38

1° un site qui s’auto-appelle Fake News !
Ainsi dès le départ, nous savons que cela va être un ramassis de…

2° Registre des domaines, tous les sites ont l’obligation d’être enregistrés auprès du registre des domaines, un genre de registre du commerce international.

D’après le registre des domaines ce site est anonyme, caché derrière une entreprise d’anonymisation à Nassau aux Bahamas.
https://www.whois.com/whois/fawkes-news.com

3° le droit français impose une mention légale, il n’en a aucune.

4° la recherche inversée sur une photographie, pour savoir d’où elle vient, indique que la photographie utilisée vient du site europe-israel.org, un site d’extrême droite sioniste qui passe son temps à mentir. La photographie fut utilisée en juin 2016.

5° le type cité serait, conditionnel, docteur en géographie et pas criminologue.

Il n’a obtenu son doctorat qu’en 2007 et vu son âge... sous un pseudonyme en plus car ce n’est pas son vrai nom.

Sous son vrai nom, il n’y a aucun doctorat, ainsi est-ce bien lui qui a obtenu ce doctorat ?
https://www.theses.fr/2007PA040069

6° il est d’extrême droite et a appartenu au groupe Occident qui a été interdit pour diverses activités criminelles.

7° aujourd'hui, il est membre d'Ordre Nouveau.

8° il n’a jamais travaillé pour la police, la justice, les services secrets français.
Comment a-t-il gagné sa vie, mystère !

Wil

@ Noblejoué

Félicitations, vous êtes le seul être humain de toute la clique de soi-disant intellectuels qui hantent ce blog depuis des années et qui se prennent pour des lumières à se lire alors qu'ils ne sont que des ombres.
Vous êtes le seul qui ait éprouvé une émotion humaine assez forte pour lire le déroulement d'un suicide et réagir.
Vous vous rendez compte ? Quelqu'un parle de suicide, le décrit et personne ne réagit.
Vu que c'est moi qu'il l'ai écrit je pourrais être déjà mort depuis 24 heures environ et tout le monde s'en moquerait sauf vous.
Vous êtes le seul être humain de ce lot.
Soyez fier de ce que vous êtes.
Les zombies, ce sont eux qui récitent sans rien comprendre, pas nous.
Mais il faut lutter !

oursivi

@ Elusen | 30 janvier 2018 à 10:52

Il suffisait de se rappeler de ce qu'ont rapporté les victimes à ce que j'en avais lu. Il y eut heureusement des survivants qui entendirent le trio s'exprimer et d'autres revendiquer, "vous tuez nos frères combattants là-bas, on vient et viendra vous buter ici".

Il faut suivre, cher(e) M. Mme Mlle, quoi que soyez.

Et les victimes du frère du délicieux Abdelkader, tous des lecteurs acharnés de Charlie dès 2012 et l'école primaire ?

Ce n'est pas parce que l'essentiel de la vague terroriste est né après janvier 2015 que les motivations des assassins étaient liées à ce seul point.

Le père Hamel était sûrement un de leurs soutiens les plus célèbres, c'est bien connu ; après Savo, certes, il faut savoir hiérarchiser.

Y a de ces lumières par ici. On peut partir des années, au retour on est surpris de trouver une absence totale de surprise.

Vais encore me faire des copains, tiens.

AO

(Laurent et JDR ont disparu, seule surprise et déception)

hameau dans les nuages

@ Elusen | 30 janvier 2018 à 10:52

Il est de plus en plus clair qu'il s'agit de terrorisme d'Etat et non pas de petits beurs ou ceux-ci n'ont été que de simples exécutants. On s'aperçoit que le montage de l'opération fait état de cercles concentriques autonomes et complexes :

http://www.fawkes-news.com/2018/01/attentat-du-13-novembre-2015-au.html

Après, quel état ?...

Elusen

@ Oursivi | 30 janvier 2018 à 09:54
« Non Savo les gens du Bataclan ont été visés en raison de l'intervention française en Syrie et Irak... »

Et je suppose que vous avez des preuves de cela ?!
Vous avez un nez dans le dossier, ils vous ont écrit une lettre, ils vous téléphonent de temps à autre pour vous tenir au courant ?

Oursivi

@ Robert | 28 janvier 2018 à 18:21

Marrant, c'est celui qui n'était pas visé qui répond, donnant matière à sa paranoïa fantasmée que de l'être, sacré Robert.
Mille excuses, victime colle à tes râles. Excusez le tutoiement factice.

AO

Non Savo les gens du Bataclan ont été visés en raison de l'intervention française en Syrie et Irak, pas parce qu'ils participaient à une soirée Charle ou étaient Catalans d'esprit.

Savonarole

@ vamonos du 29 janvier à 15:30

Ah, l'évoque bénie où on pouvait être anticommuniste sans craindre les foudres de France Inter !
Ci-joint le sketch des Inconnus "Des chiffres et des lettres" en Pologne sous Jaruzelski...

https://m.youtube.com/watch?v=XBxIAkWJrv8

Noblejoué

@ Wil | 29 janvier 2018 à 23:15

Je ne sais si vous êtes directement concerné par ce que vous dites, mais dans ce cas, je vous présente, si ce n'est des consolations car comment seraient-elles possibles, toute ma compassion pour votre malheur, et accessoirement, l’égoïsme face à ceux qui n'essaieraient pas de vous soutenir, et l'éventuelle maladresse des autres.

Si vous n'êtes pas concerné directement, je vous présente mon admiration pour votre empathie.

Je ne cherche pas à vous interroger là-dessus, vous pouvez continuer à en parler ou vous taire, je n'exerce aucune pression, et pense et espère que chacun en fera autant.

Si j'ai fait preuve d'une quelconque maladresse, je vous prie de bien vouloir m'en excuser.
Mais vous n'y êtes bien sûr pas du tout obligé.

Wil

"En 1985, autour de la machine à café(...)Ha ha ha" (vamonos)

BOOM !...Dans la tête fait le bruit du revolver comme quand t'es au bout du rouleau et qu'il y a un conn... qui te dit que tu peux compter sur lui et que ça va aller, qu'il est là et qu'il faut juste que tu te reprennes et qu'il essaie de te remonter le moral avec cette sorte de blague pourrie quand il sait que toute ta famille est morte dans un accident hier et que tu es assis sur ton canapé le lendemain soir devant ta TV, saoul parce que c'est tout ce que tu peux faire et qui te balance jour après jour la propagande officielle.
BOOM !... c'est le dernier son qu'on entend.

sylvain

J'adore !

"La France a protesté et est intervenue quand au Texas des enfants de 13 ans ayant commis des meurtres ont été condamnés à mort."
Rédigé par : Elusen | 29 janvier 2018 à 11:55

La France a surtout importé beaucoup de bourreaux islamistes qui ont donné la mort à des centaines de citoyens innocents !

Elusen Gaspary préfère les douces chorales des kalachnikovs islamistes.

Le Texas, il s'en "balek" de notre pays de lèche-babouches...Ils sont bien moins stupides que nous là-bas !

Noblejoué

@ Savonarole | 29 janvier 2018 à 13:[email protected]
"Je ne sais pas, mais rien que la question mérite que vous disparaissiez.
On imagine d'ici votre "plaisanterie"...
Ici, on est sur le préau des fous, pas en cours de récréation.
Ne plus nous déranger."

Excellent !

Tellement que j'avais même mal sélectionné par excès d'enthousiasme. J'en profite pour remercier madame Bilger pour sa correction de mes erreurs !

Savonarole

@ Deviro de 15:17
"Pouvez-vous prévenir pour moi breizmabro qu'il ne faut pas mélanger "psychose", "névrose" et "fest-noz" ?"

Vous oubliez " nécrose", je vais lui en parler.

vamonos

En 1985, autour de la machine à café, nous racontions une blague qui nous faisait beaucoup rire. (Attention, il faut être bon en maths)

Michel : Brejnev et Mitterrand font une course.
vamonos : Mitterrand gagne.
Michel : C’est normal, il est plus jeune.
Philippe : La Pravda diffusera l’information demain.
Michel + vamonos + Philippe : Brejnev brillant deuxième, Mitterrand avant-dernier.

Ha ha ha

Deviro

@ Savonarole | 29 janvier 2018 à 13:16

"@ bruno | 27 janvier 2018 à 18:47
Et pourquoi, sur votre blog, ai-je été censuré pour une plaisanterie sur Madame Macron ?"

Je ne sais pas, mais rien que la question mérite que vous disparaissiez.
On imagine d'ici votre "plaisanterie"...
Ici, on est sur le préau des fous, pas en cours de récréation.
Ne plus nous déranger.

---
Pouvez-vous prévenir pour moi breizmabro qu'il ne faut pas mélanger "psychose", "névrose" et "fest-noz" ?
Votre post @bruno a fait de nouveau se décrocher ma mâchoire.
Excusez-moi, je dois raccrocher...

Savonarole

@ Exilé | 29 janvier 2018 à 13:02

Excellente blague, bien meilleure que la mienne.
On attend les blagues antisoviétiques de Robert Marchenoir, il doit en connaître un rayon.

Pierre Blanchard

@ Achille | 29 janvier 2018 à 08:45

En musique si vous le souhaitez, il suffit de modifier le titre;-)

https://www.youtube.com/watch?v=f6wTxk39Wns

Savonarole

@ bruno | 27 janvier 2018 à 18:47
"Et pourquoi, sur votre blog, ai-je été censuré pour une plaisanterie sur Madame Macron ?"

Je ne sais pas, mais rien que la question mérite que vous disparaissiez.
On imagine d'ici votre "plaisanterie"...
Ici, on est sur le préau des fous, pas en cours de récréation.
Ne plus nous déranger.

Exilé

@ Savonarole

Autre blague soviétique :

Deux détenus récemment arrivés en Sibérie sont jetés dans un baraquement.
Dans la pénombre, ils y distinguent un autre homme, barbu et hirsute et ils décident de faire les présentations et de dire pourquoi ils ont été arrêtés.

Le premier dit : « J'ai crié à bas Smirnov ! »
Le deuxième dit : « J'ai crié vive Smirnov ! »
Le troisième, le barbu, dit : « Je suis Smirnov »

Elusen

@ DAUMONT | 29 janvier 2018 à 00:31

Vous voulez que nous reparlions du racisme et du ségrégationnisme de Dieudonné ?!

- Quand il accuse les Blancs d’être responsables de l’esclavage ?!
Comment un Blanc né après 1848 peut-il être responsable de quelque chose à quoi il n’a jamais participé ?

- Quand il exige que les Blancs français remboursent tous les Noirs sur plusieurs milliards d’€ pour l’esclavage. Des Noirs qui aujourd’hui n’ont jamais subi l’esclavage. Seuls les Antillais pourraient revendiquer êtres les descendants d’esclaves, pas M. M’Bala M’Bala.

- Quand il soutient les attentats du 11 septembre 2001 et qu’il apporte son soutien à Ben Laden.

- Quand, converti à l’Islam et non à la religion musulmane, il donne des interviews à des chaînes iraniennes d’extrême droite où il se fait appeler Hussein.
https://www.youtube.com/watch?v=pt_jvLaskM8

- Quand sur les chaînes de télévision d'extrême droite iranienne, il affirme que la liberté d'expression n'existe pas en France. Dire cela sur des chaînes d'une dictature théocratique... cela relève de la psychiatrie là.

- Quand il appelle au meurtre envers un journaliste en disant qu’il est dommage qu’il n’ait pas fini dans une chambre à gaz.

- Quand il injurie publiquement une ministre de l'Etat-Nation en la traitant de négresse et de guenon.

@ agecanonix | 28 janvier 2018 à 17:49
« C'est monstrueux, innommable, écœurant, indigne, révoltant, cela donne envie de hurler et de taper ! »

1° ils sont Français !

2° la France a aboli la peine de mort !

3° la France est signataire de tous les protocoles, accords internationaux contre la peine de mort.

4° c’est du droit international.

5° ce sont donc les obligations juridiques internationales de la France. Obligée par sa signature, un contrat qui lie les parties.

6° la France a protesté et est intervenue quand au Texas des enfants de 13 ans ayant commis des meurtres ont été condamnés à mort.

7° lutter contre la peine de mort n’a jamais voulu dire que c’était un soutien aux criminels ou à leurs idéologies.

Donc qu’est-ce que vous la ramenez ?!
Le Vatican aussi intervient dans les condamnations à mort, l'ONU et l'Union européenne.

Aliocha

Maurras éliminé des commémorations n'empêchera aucunement la vérité de rester la vérité :
"La Ve République sera la métaphore glorieuse de toute sa songerie royale." (Philippe Le Guillou)
"Le roi de Maurras ressemblait à de Gaulle comme un frère..." (Philippe Ariès)

Toutes ces manipulations desservent le récit, et favorisent les radicalisations :
"...l’opprobre seul fait le crime, parce qu’il n’a laissé subsister que ceux qui étaient réfractaires à toute prédication, à tout exemple, à tout châtiment, en vertu d’une disposition innée tellement spéciale qu’elle répugne plus aux autres hommes (encore qu’elle puisse s’accompagner de hautes qualités morales) que de certains vices qui y contredisent, comme le vol, la cruauté, la mauvaise foi, mieux compris, donc plus excusés du commun des hommes"

Le République n'accomplira sa révolution qu'en acceptant de porter comme un aveu la souillure de sa faute, jusqu'au sang de son roi qui souille sa parure.

idefix

@ bruno | 27 janvier 2018 à 18:47
"Et pourquoi, sur votre blog, ai-je été censuré pour une plaisanterie sur Madame Macron ?"

Réponse : vous êtes actuellement sur un blog qui travaille dans l'ombre pour Macron.

agecanonix

@ hameau dans les nuages | 28 janvier 2018 à 23:33
"Et celui-là en France est remis en liberté avec un contrôle strict"

Des "djihadistes français", nous voilà au rang des pays djihadistes.

Oui mais, après des années passées à tuer au couteau et à la Kalachnikov, il recevra le RSA et peut-être la "légion d'horreur de ses potes". Car que voulez-vous qu'il fasse d'autre que de continuer à travailler dans des abattoirs.

Avez-vous remarqué que la France de Macron (à la botte d'Israël et vivant des votes naïfs et massifs des Marocains, après plaidoyer dans les mosquées des ordres du Roi du Maroc - nouvel ami d'opérette de Macron) ne reconnaissait pas la Syrie en tant qu'Etat et c'est par la bouche d'une ministre de "l'injustice" que nous l'apprenons... La franc-maçonnerie est vraiment une fabrique de couillons !

Voilà une blague digne de Desproges, c'est-à-dire ce que l'on appelle de "l'humeur noire".

Achille

De l'humour comme je l'aime : "on voulait manger du Nutella !"

Bibasse

La multiplication de ces soi-disant "humoristes" amène à la surenchère dans la vulgarité et à la grossièreté, notamment chez les femmes humoristes.

Cette "blague" est aussi odieuse que celle qu'avait pu faire Stéphane Guillon à propos du décès de la mère de Nicolas Dupont-Aignan.

Au moins un domaine dans lequel on a atteint la parité hommes/femmes...

DAUMONT

Un rappel : Dieudonné a été excommunié pour un sketch contre la colonisation israélienne en Palestine.
Manque de chance pour les antisémites, c'est-à-dire en vérité les partisans de la déportation des Palestiniens, c'est un formidable résistant.
Quant au fond du personnage écoutez "Le conseil de classe" et "Le cancer" et on reparle de son racisme !

hameau dans les nuages

@ agecanonix | 28 janvier 2018 à 17:49

Et celui-là en France est remis en liberté avec un contrôle strict. Connaissant un peu les Lot-et-Garonnais notamment agriculteurs il se pourrait qu'il demande à réintégrer sa cellule pour sauver sa peau.

http://www.sudouest.fr/2018/01/28/-4149981-4583.php

genau

Jour de deuil : Nyssen qu'on croyait engagée, ferme dans ses choix et inspirée est une pétroleuse enrouée, une politicienne à la botte des fonds de commerce bien-pensants, foyers de destruction de notre génie et de ce qui faisait notre valeur intellectuelle.
Elle se disait éditrice, elle n'est plus que grouillot.
La réserve qu'inspire son attitude n'a d'égal que la défiance, désormais, envers le régime qu'elle sert. Elle fait de M.Macron l'emblème de la couardise.
La ville d'Arles vous honorera d'une plaque et vous aurez des quantités de Légions d'honneur pour votre désertion en rase campagne. Je ne voudrais pas dégrader le qualificatif de "Madame" en vous nommant.
Adieu, nyssen.

Giuseppe

Peut-on rire de tout ? Il est relativement tard ce soir, je viens de déchiffrer la notice d'emploi de mon dernier thermostat électronique - je me suis fait un petit plaisir -, et à la fin après de longues minutes passées à décoder je me suis demandé comment pouvait-on faire avant, sans cet ustensile, pour se chauffer.

Cela m'a bien fait rire en pensant à tous ceux qui vont l'avoir installé chez eux - cela devient la norme et du business caché -, c'est pas gagné pour les non tripatouilleurs à venir, et vu le coût des déplacements des techniciens, j'imagine la tête des futurs clients quand ils vont se pencher sur l'addition des multiples interventions de réglage.
Je comprends que les retraités partent vivre dans des pays tempérés sans clim ni chauffage, of course.

Savonarole

Une blague pour ce dimanche soir.

Un général soviétique inspecte un Goulag en Sibérie.
On lui présente une centaine de détenus au garde-à-vous.
Il interroge le premier :
Alexandrovitch, j'ai conspiré contre Staline, je suis condamné à 30 ans.
C'est bien, dit le général.
Yourinovitch, j'ai caricaturé le camarade Staline, 45 ans.
C'est bien.
Trucmuvitch, j'ai craché par terre lors du dernier Praesidium, 30 ans.
C'est bien.
Le dernier de la rangée s'agite comme un fou "je suis innocent, je n'ai rien fait, mon général !"
Tu mens ! L'innocence c'est 15 ans !

Savonarole

Une grande controverse de Valladolid devrait aujourd'hui avoir lieu :

- Peut-on gagner des millions en plaisantant sur les arabes, les juifs et les noirs ?
- Peut-on devenir une star en jouant le second degré du genre "jenesuispasantisémitemaisjevaisvousraconterdesblaguesantisémites" et je m'en sortirai les cuisses propres au nom de la liberté d'expression et du droit à la caricature. Dieu reconnaîtra les siens, vas-y que je t'embrouille, c'est du second degré, j'ai France Inter et François Mitterrand avec moi.

Puis le temps a passé, la vérole s'est répandue.

Pierre Desproges et Charlie Hebdo, ce ricanement gaulois que l'on ne trouve qu'en France, nous auront coûté très cher pour des gens qui voulaient tout simplement danser au Bataclan.

Noblejoué

@ Lucile
"Si on a des réticences vis-à-vis de ce genre de plaisanterie ce n'est pas tant par esprit de responsabilité que par souci de décence."

Mille pardons ! Je parlais de responsabilité beaucoup plus générale que celles des blagues. Dans "L'homme-dé", le narrateur, par le jeu de hasard, évacue et son moi et son sens des responsabilités.
Certes, il se renouvelle, mais à quel prix ? Ceci dit, les gens soi-disant responsables se comportent à peu près aussi mal. Ce livre est un livre-culte, je comprends bien pourquoi.

C'est un livre comme je les aime : et si ? Parfaitement réussi : hypothèse vraiment fouillée, personnages ok, style ok, et drôle, mais drôle ! Mais il plaît ou déplaît fortement, je me demande ce que vous en penseriez.

Amusant, il a inspiré une chanson que je vous envoie :

Vous remarquerez le dé !

https://www.dailymotion.com/video/x2ry9hn

Il n'y a pas de traduction, mais je ne doute pas de votre niveau en anglais, et il articule très bien.

Non, parfois, ça va plus loin que de sales blagues, je ne voudrais plus être responsable de rien, agir n'importe comment, d'où je comprends le livre... Mais cela va contre mon sens des responsabilités, le désir de progresser, et puis, je sais bien que j'aurais honte.

Mais il n'est pas interdit de s'amuser par procuration dans le livre ou d'avoir honte par procuration dans la chanson !

Et tant qu'à faire, une critique de "L'homme-dé" :

http://www.lalibrairiefantastique.com/2012/07/lhomme-de-de-luke-rhinehart.html

Si on en a marre des livres ou autres toujours pareils ou peu s'en faut, lire sur des sujets différents.
On n'est jamais sûr de la réalisation, mais enfin, le projet, du moins, est différent.

Je ne saurais dire si ce livre vous plairait, par sa qualité, son originalité et son côté très anglo-saxon, ou vous dégoûterait pas son immoralité totale.
Mais on parle d’humoristes déplorables autant que répétitifs.
Alors que là, on est très, mais vraiment très au-dessus et dans l'original.

Je me demande si on ne pourrait pas faire des cours de philosophie à partir de "L'homme-dé", le hasard, la responsabilité, la liberté, la violence, la perversion, l'humour à partir de ça.
Est-ce qu'on intéresserait au sens par le livre, ou est-ce qu'on détournerait du livre par l'étude ?
Je me le demande... S'il était prouvé que nous ne sommes pas libres, agirait-on comme avant, par habitude, ou se livrerait-on au hasard ? Je me le demande.

breizmabro

@ hameau dans les nuages 28 janvier 2018 à 09:32

Comme quoi il y a plusieurs types d'humour, perso j'ai retenu que l'on pouvait "parrainer une ruche des toits de Paris moyennant la somme de 900 euros".

C'est de l'humour belge, français... ou parisien ? ;)

breizmabro

Bof, la blague de Laura Laune (dont j'entends le nom pour la première fois) est certes un peu lourde mais peut-être a-t-elle été sortie du contexte d'un de ses sketchs. Ce n'est pas gravissime non plus, pas de quoi en faire des caisses.

Ceci dit les gens qui goûtent l'humour, y compris sur ce blog, ne sont pas légion.

Des fois il faut lire l'agressivité de certains(es) pour juste une pique ou une attaque humoristique sans conséquence (c'est juste un blog).

J'ose croire que les mêmes ne se vantent pas de proclamer "Je suis Charlie !".

Adéo

Robert

@ Oursivi | 27 janvier 2018 à 16:59
"PS : Robert, parano"

Je ne pensais pas réagir au billet de notre hôte. Mais Oursivi traite de parano l'un des deux Robert de ce blog. Pourrait-il préciser lequel ? Au titre de l'humour vache ?

Ceci étant, je regrette l'humour très français des chansonniers avec des émissions à la radio que j'écoutais avec le plus grand plaisir dans mon enfance et mon adolescence. Certes, le Caveau de la République existe encore (https://www.theatreonline.com/Theatre/Caveau-de-la-Republique/622), mais il reste plutôt confidentiel. Les Robert Rocca et autres avaient au moins une qualité : une excellente culture associée à une brillante finesse d'esprit. Et pourtant ils en disaient des choses dérangeantes qui au moins avaient l'avantage de faire rire ! Et souvent en alexandrins. Le dernier dont j'ai apprécié la forme d'humour reste le regretté Raymond Devos.
L'humour de nos multiples "stand uppistes" me laisse absolument froid, pour ne pas dire m'ennuie.

Mais notre hôte a parfaitement raison de dénoncer la police de l'expression qui règne en maître sur nos médias. On ne peut s'empêcher de penser à 1984 de George Orwell dans cette société orwellienne et paranoïde.

agecanonix

Paris « interviendrait » en cas de condamnation à mort de Français ayant combattu pour l'EI.

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/01/28/paris-interviendrait-en-cas-de-condamnation-a-mort-de-francais-ayant-combattu-pour-l-ei_5248347_1653578.html

C'est monstrueux, innommable, écœurant, indigne, révoltant, cela donne envie de hurler et de taper !

http://www.atlantico.fr/pepites/en-cas-djihadistes-francais-condamnes-mort-etat-francais-interviendrait-3293048.html

Claggart

@ genau 28 janvier 09 h 46
"Quant aux Belges ils ont les mêmes vacheries à notre égard que vous au leur"

Voici en exemple une blague belge qui s'applique particulièrement aux quelques commentateurs de ce blog atteints d'une logorrhéique incurable :

"Pourquoi les Françaises ont-elles des petits seins avec des gros bouts ?
Parce que les Français ont une grande gueule et des petites mains."

on ne peut convaincre que soi

@ sylvain | 28 janvier 2018 à 11:28

Vous êtes le comique troupier du lycée Papillon de chez Bilger... c'est bien... mais vous parlez souvent des gens de gauche... pouvez-vous nous décrire l'homo de gauche, est-ce :
- un descendant du club d'escrocs de chez Mitterrand,
- un socialiste qui aurait planqué ses économies aux USA,
- un jaloux morbide,
- un franc-maçon,
- un traître à la patrie,
- un couillon que l'on voit souvent à la TV ?

Dites-moi, dites-nous !

Exilé

@ Achille
"La Shoah n’est pas un cas isolé. Des Shoah il y en a eu beaucoup depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et je dirais même qu’il y en a eu un peu partout dans le monde, en Afrique notamment."

En fait, il y en a probablement eu dès l'apparition de l'humanité, quand les habitants des premières cavernes ont exterminé ceux de la caverne voisine.

Mais plus près de nous, la matrice des « Shoah », à savoir le génocide des Vendéens planifié par les Conventionnels, n'a pas l'air actuellement d'émouvoir outre-mesure les belles âmes autoproclamées grandes donneuses de leçons, alors que la logique suivie est comparable dans tous les cas.

On nous impose par ailleurs non pas seulement de commémorer mais pis encore de « fêter » globalement chaque 14 juillet cette période, en forçant virtuellement les Français à patauger dans le sang avec délectation, pour s'associer au crime, un peu comme en Chine les habitants d'un village sont parfois invités à piétiner la tombe d'un « ennemi du peuple » mis à mort.

Ce cynisme d’État n'est-il pas beaucoup plus grave par exemple que les plaisanteries idiotes d'élèves d'écoles militaires qui, pour se faire passer pour « républicains », trouvent malin de lancer des onomatopées tchack le 21 janvier, jour anniversaire de la mort de Louis XVI ?

Alors que dire des tenants et collaborateurs d'un régime qui d'un côté se livre à une apologie du crime éhontée et qui de l'autre feint d'avoir des vapeurs quand des histrions sortent des plaisanteries certes de mauvais goût sur d'autres sujets mais sans avoir tué personne ni même incité à le faire ?
Ne sont-ils pas les premiers coupables ?

Elusen

@ Xavier NEBOUT | 28 janvier 2018 à 12:24
« Le problème est que les "bien-pensants" ne jugent pas de cette relation, mais du propos lui-même. »

Ainsi vous vous posez comme étant un mal-pensant.
Donc quoi au final ?
Seriez-vous une personne limitée intellectuellement ?
Comme chaque chose appelle son antonyme, il est surprenant qu’un individu se présente en disant : « bonjour, je suis un dégénéré ».

En fait, le droitiste ne supporte pas qu'on ne soit pas droitiste. A part ça, il est pour la tolérance entre néonazis et Les Républicains. Vive l’effet boomerang !
https://www.universalis.fr/dictionnaire/droitiste/

sylvain

Michel Leeb, il y a quelques années, était allé faire un spectacle en Afrique devant la junte militaire de ce pays, entouré de colosses noirs gardes du corps et haut gradés ; ses sketchs parodiaient les noirs, leurs coutumes, leurs langage, leurs moeurs, avec ce talent d’imitateur des accents africains qu'il possédait pour raconter ses blagues.

Si Michel Leeb produisait ce spectacle dans une salle parisienne d’aujourd’hui, avec ce climat de délation et de tensions qui règne chez nous, aussitôt il serait attaqué en justice par les médias bien-pensants, les gauchistes et toute la lie de la fange antiraciste : CRAN, MRA, LDH et consorts.

Au lieu de cela, à la fin de son spectacle en Afrique, tous les militaires morts de rire de s’être fait caricaturer avec cet humour extraordinaire et les grimaces fantastiques de l’humoriste, se sont bousculés pour étreindre de joie Michel Leeb ; certains avaient des larmes de bonheur aux yeux ; un Général gigantesque, atteint de fou rire, s’est approché de Leeb, lui a écrasé la main en lui disant : "vous m’avez fait mourir de rire" ; tous voulaient ensuite être sur la photo aux côtés de Michel Leeb.

Pendant ce temps, le goulag intellectuel français et son inquisition antiraciste paranoïaque continuent à détruire notre société.

Pierre Blanchard

Hors sujet, quoique !!
http://www.lemonde.fr/culture/article/2018/01/27/nyssen-rappelle-son-rejet-total-des-theses-de-l-ecrivain-charles-maurras-qui-doit-etre-commemore-en-2018_5248170_3246.html

La référence à Maurras retirée du « Livre des commémorations nationales »

Rayée d’un trait de plume ministériel, l’année de naissance de Charles Maurras…
Pourquoi donc ne pas rayer tout ce qui dérange dans notre vie nationale ?
Pourquoi donc conserver tout ce qui a été fait dans les périodes INnationales (1) de notre histoire ?

Un exemple parmi tant d’autres : pourquoi donc conserver tous ces Conseils de l’Ordre créés sous le régime de Vichy ?

Sommes-nous encore capables de conserver un avis critique sans que notre histoire ne nous soit « fabriquée » ? Cela a commencé par les lois mémorielles portées pour la première par, un comble, un ministre communiste, un dénommé Gayssot !!

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/loi-memoire/lois-memorielles.shtml
http://www.vie-publique.fr/actualite/dossier/lois-memorielles/lois-memorielles-loi-parlement-histoire-quel-partage-roles.html

(1) le « IN » étant décidé par qui ??

Giuseppe

@ Elusen | 28 janvier 2018 à 11:55

Me semble-t-il, un contributeur, sbriglia, cherchait en vain (?) à vous caser un compagnon de vacances... L'apéro en votre compagnie - tous les jours (on est en vacances) - ne doit pas être triste, mais bon... tous les jours... On dit pourtant que chaque type de conteneur a son couvercle, alors sbriglia, s'il m'entend, n'a aucune raison de désespérer.
Que la montagne est belle !

Xavier NEBOUT

Se marrer à propos des noirs, des Belges, des petits, des gros, des homos, des curés, des juifs, des ceci et des cela est une chose entre copains, mais il ne viendrait pas à l'idée de le faire en présence de personnes concernées.
C'est là que le bât blesse s'agissant de l'humour devant un public indéterminé.

Le problème est que les "bien-pensants" ne jugent pas de cette relation, mais du propos lui-même. Dès lors, celui qui seulement sourit à la blague au sujet des juifs est un nazi, comme aurait été au Goulag celui qui aurait souri à une blague sur Staline.

En fait, le gauchiste ne supporte pas qu'on ne soit pas gauchiste. A part ça, il est pour la tolérance entre communistes et socialistes.

Elusen

Instrumentaliser les morts pour soutenir son propos, l’on tombe ainsi dans la nécrophagie.
Les morts nous parlent, faisons-les parler, surtout quand on n'a plus rien à dire.
Une séance de spiritisme y a pas mieux pour trouver une crédibilité.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS