« Un coma qui ne passe pas ! | Accueil | Mieux que rien : le plan contre la radicalisation ! »

27 février 2018

Commentaires

Giuseppe

Grand moment de franche rigolade et les GG du Sport sur RMC, pire que d'habitude ! Equipe de France de rugby, "il faut être organisé, avoir la condition physique" etc. Tout du même tonneau pour ces experts qui enfoncent des portes ouvertes à chaque phrase, supputent, prédisent, il faudrait leur faire entendre après les matches toutes les inepties et "batouilleries" proférées sur le ton docte de celui qui sait.

Quand j'ai l'occasion de les écouter je pense au sketch de Bigard au restaurant, pour gagner un match c'est sûr il ne faut pas être entraîné, ne pas être organisé. Fichtre ! Et le pire, débiter une litanie de mots et de réflexions à rouler sous la table, à pleurer de rire.

Vraiment un régal à écouter, de vrais éoliennes qui brassent du vent et de l'air à chaque parole émise, chapeau ! Comme comiques, difficile de faire mieux, le bistrot d'avant-match devant micro, sauf que pour les premiers c'est un moyen de faire l'apéro sans se prendre au sérieux, pour les GG c'est une opération à cœur ouvert avec des charcutiers.

Giuseppe

@ sbriglia | 27 février 2018 à 06:17

Nous avions un instituteur qui nous faisait pratiquer le rugby pendant les récrés, il nous comparait aux vedettes de l'époque - pour lui j'étais Lucien Mias -, je n'ai sans doute pas assez persévéré.

Le Pépé du Quercy peu s'en souviennent, il faut vraiment être accro.
Hier j'ai salué un ancien détenteur du record de sélection, et parlé aussi avec un des plus efficaces centre de son époque, peu de sélections prestigieuses mais dans le cœur de tous les anciens il était au-dessus : un essai splendide et la victoire contre Toulon à domicile, alors que l'équipe était renvoyée sans cesse dans ses 22 par un arrière rouge et noir au coup de latte phénoménal.

Souvenirs d'une époque bénie, le regret de la jeunesse qui fuit sans doute à grandes enjambées.

Exilé

Les mineurs revenant de la zone irako-syrienne, la quasi-totalité ayant moins de 13 ans, les trois quarts ayant moins de huit ans, seront suivis au long cours sur le plan psychologique.

C'est-y pas mignon, tout ça ?

Des enfants qui ont tué des mécréants à genoux d'une rafale à l'âge où chez nous ceux de leur âge apprennent à distinguer Mickey de Donald seront peut-être accueillis en maternelle où de gentilles psychologues - seront-elles voilées ? - s'efforceront de les rééduquer...

Au fait, l’Éducation nationale (?) n'a-t-elle pas tiré des enseignements du meurtre commis par « Vladimir », âgé de 16 ans, sur un garçonnet de 13 ans ?
Ce jeune Tchétchène issu d'un pays en guerre et probablement formé aux techniques qu'elle implique par son entourage avait mis à mort son jeune « camarade » selon un savoir-faire qui ne s'improvise pas.

Au fait, si des psychologues et autres éducateurs se font égorger comme des moutons par ces charmants bambins, leurs collègues auront-ils le droit de faire valoir leur droit de retrait ?

Lebreton

@ vamonos
"Ce soir, match de coupe de France entre Paris et Marseille."

Ah, c'était en clair sur une chaîne publique je me suis dit, suite à la discussion d'ici, je vais regarder. Mais pas possible. Simagrées, simulations, exagérations, c'est de la... allez, bouillie pour les chats.
J'ai donc raté trois buts mais sans regret.

Au lycée, j'étais bon défenseur au foot. J'aimais bien. Pour rire on jouait déjà à tomber en se tordant de douleur parfois, second degré...

En dehors je faisais du rugby. On s'y faisait plus mal...
Il y a une vidéo ancienne sur les simagrées footeuses, je ne sais si c'est un "fèque", une parodie (ce n'est pas l'équipe d'Italie comme indiqué) mais c'est tellement représentatif de ce que l'on voit "pour de vrai" sur les terrains.
www.youtube.com/watch?v=n9m5rN3MEpQ

Elusen

@ Claude Luçon | 01 mars 2018 à 10:41

W10 est un logiciel espion, il vole toutes vos données. Il est programmé pour rechercher tout seul systématiquement une connexion Internet et les transmettre aux serveurs de Microsoft Inc. Il va jusqu’à voler votre dossier : Mes Documents.
- Le Figaro : https://miniurl.be/r-1lvw

W10 n’est pas gratuit, il faut lire sa licence, en échange vous autorisez tout cela.
Le Big Data se chiffre en milliards de dollars US. C’est la revente de toutes vos données personnelles à la NSA, CIA, WallMart, des sociétés de publicité, des sociétés spécialisées sur le comportement humain pour le manipuler, des sectes, etc.

- Sans compter que W10 transforme votre PC en serveur à votre insu.
https://miniurl.be/r-1lvx

- Free Software Foundation : https://miniurl.be/r-1lvy

- La CNIL en représentation de toutes les CNIL de l’Union européenne :
https://miniurl.be/r-168f

Les sectes, c’est vrai au cas où certaines personnes utilisent un truc contre les traqueurs : Ghostery. En réalité le truc ne lutte pas contre les traqueurs, c’est un traqueur géant qui lutte contre ses concurrents pour récupérer les données à lui seul et sur le site de l’entreprise ils affichaient leur clientèle qui achetait les données, il y avait l’Église des saints des derniers jours (les mormons).

Il y a de petits logiciels pour bloquer les trucs de W10 qui violent la vie priée.
Ce magazine Internet l’explique : https://miniurl.be/r-1lvz

-----------------------------------------

Pour le communiquer, personne ne l’a jamais lu, l’original.
Je ne l’ai jamais trouvé sur le site de la Préfecture de Police de Paris.
Ainsi personne ne sait ce qu’il contient.
J'ai même demandé à l'honorable honoraire de nous le mettre.

De ce fait, ce ne sont pas des déductions, mais des préjugés que vous accolez sur un fait.
À cela s’y ajoute que vous affirmez, sans preuve, sans aucun point de référence historique, une base statistique :

  • c'est devenu la règle : les badauds assistent à une scène de violence et ne font rien […]
Quelle est votre source statistique qui viendrait soutenir une telle thèse ?
Lors du massacre de la Saint Barthélemy en 1572, les populations auraient-elles bougé ?
Pendant la déportation des juifs de France, les rafles ?!

-----------------------------------------

Pour la modération, c’est un logiciel, il y a quelque temps, c’était une entreprise française Netino, basée à Paris dans le Ier arrondissement, elle a été rachetée.

Au logiciel s’y ajoutaient des modérateurs qui n’intervenaient que si le logiciel demandait une intervention, ou un internaute qui cliquait sur le point d’exclamation pour signaler.

Le contrat, avec France Télévisions, étant un service public, la loi de 1978 s’y appliquait, cela devenait une donnée publique, que j’ai lu car je l’avais demandé, indiquait que les modérateurs, tenez-vous bien, étaient basés, en fonction des heures et des jours, soit en Tunisie, au Maroc, Mali, Sénégal et Madagascar.

Qu’est-ce que des personnes qui ne vivent pas en France, ne respirent pas une culture, ne la vivent pas, peuvent modérer ?
Moi, je cherche encore.
Pour modérer, il faut vivre une culture, la comprendre, la ressentir, connaître ses subtilités.

Dans leurs clients, je vois le Figaro, donc attrapez le courriel de Netino et tombez-leur dessus également.
https://netino.fr/clients/

Giuseppe

@ Claude Luçon.
"Giuseppe | 28 février 2018 à 22:38 (l'image n'apparaît pas sur votre texte contrairement aux précédentes ?)"

Pour moi c'est bon. Aucune raison de ne pas voir l'image et quelle image !

Comme au rugby, les basiques Claude, la passe juste, le cadrage-débord, pas de coup de pied - sauf exception - les Blacks et les Ecossais sont dans le sillage, pas de ballon à terre, c'est fini, malheureusement nous avons pris du retard. Passe après contact, toujours en mouvement, le rugby à 7 revisité pour le rugby à 15. Le profil physique a évolué, moins de masse musculaire plus dans la tonicité et la vitesse.

Giuseppe

@ Claude Luçon | 01 mars 2018 à 10:41

Avec Heberg vous n'avez pas à créer de compte, vous pouvez effacer votre image il est aussi simple que Hostings qui arrête.
Et surtout tester aperçu avant d'envoyer, parfois il faut affiner.
Window 10 ou 7 c'est pareil sauf ce jeu d'étiquettes qui copie les ordiphones et de plus en plus leur propension à nous prendre en otage... Mais ceci est une autre histoire.

Claude Luçon

@ fugace | 01 mars 2018 à 00:00
@ Giuseppe | 28 février 2018 à 22:38 (l'image n'apparaît pas sur votre texte contrairement aux précédentes ?)
@ Elusen | 28 février 2018 à 23:01

Merci pour les tuyaux.
J'ai mémorisé vos textes pour m'y plonger plus tard.
Je viens de passer de Windows 7 à 10 que je ne maîtrise pas encore totalement.
J'avais suivi les conseils de Catherine Jacob mais bataillais toujours avec les images, pour le reste je maîtrise !
Catherine nous étale de jolies photos du Japon, je voulais faire de même avec mes photos.

@ Elusen | 28 février 2018 à 23:15

J'ai écrit cela par déduction pour trois raisons :
1. c'est devenu la règle : les badauds assistent à une scène de violence et ne font rien, pas qu'en France d'ailleurs,
2. la dame est dans le coma, si quelqu'un s'était interposé ce ne serait peut-être pas le cas,
3. cette agression a eu lieu dans le 20ème, un arrondissement populaire, il y avait certainement beaucoup de gens dans la rue.

Pour la modération du Figaro j'ai aussi pensé qu'il s'agissait d'un logiciel et j'ai demandé au service clients, d'autant plus que j'avais remarqué qu'on me "modérait" à certaines heures et pas à d'autres.
Je n'ai reçu que des excuses.
J'ai donc noté le tout : mes textes, heure et date de modération sur une période de dix jours et démontré au Figaro, toujours via service clients, que leur modération était tout et n'importe quoi, qu'ils avaient un espion socialiste dans leurs rangs pour saboter leur clientèle de droite.
Ils m'ont répondu toujours en s'excusant, pas plus.
Je l'ai signalé directement à Yves Thréard pour me venger (je suis abonné).
Alors logiciel ou humains ?? Je ne sais toujours pas en vérité.

J'ai le même défaut que vous, je suis pinailleur, probablement plus, bien que moins vertement !

fugace

@ Claude Luçon | 28 février 2018 à 17:58

Ce n'est pas par manque de vous avoir donné des pistes.
Je reprends, pas à pas, en faisant simple.

Leçon N° 1 sur 10 :
http://www.casimages.com/ = Inscrivez-vous en cliquant / onglet (bleu) s'inscrire

Leçon N°2/10
http://www.casimages.com/ = Découvrez en cliquant / onglet (bleu) découvrir

Leçon N° 3/10
Lorsque vous êtes inscrit (avec un pseudo), vous aurez accès à votre espace membre.

C'est à partir de cet espace membre que vous pourrez "uplaoder" des images que vous avez évidemment disponibles sur le disque dur de votre ordinateur (en général dans images de votre explorateur de fichiers (dossier favoris).
Ainsi dans cet espace membre vous verrez la question :
- Que voulez-vous faire ?

et la proposition
= Gérer mes photos
- Accéder au gestionnaire d'images pour envoyer des photos

En cliquant sur "Gérer mes photos" vous basculerez sur un onglet intitulé :"Envoyer des images dans cet album"

Bien entendu, vous n'avez pas encore d'album, mais peu importe, on verra plus tard pour en créer un ou plusieurs.

Si vous arrivez jusque-là, vous serez aux deux tiers du chemin pour bientôt mettre une image dans un blog.

A suivre pour les prochaines leçons (à l'occasion d'un billet épuisé par les commentaires, afin de ne pas polluer par du hors sujet) si vous le souhaitez.

Cdt

Elusen

@ Claude Luçon | 28 février 2018 à 13:06

Il n’y a pas de modérateur pour le Figaro, c’est un logiciel.

« Pour vous le fait que Philippe s'indigne qu'une vieille dame de 84 ans se fasse massacrer en plein Paris sans que personne n'intervienne n'est pas "un truc effroyable" ? »

Avez-vous une preuve que personne ne soit intervenu ?
L’appel à témoin n’indique pas du tout que personne ne soit intervenu, il indique que l’on ne peut pas identifier les personnes qui auraient commis l’acte.

« Un magistrat qui a dû passer sa vie à envoyer des gens en prison mais qui tolère vos textes ! »

Il n’a pas à tolérer, il est pris à son propre jeu, c’est tout !

Elusen

@ la marseillaise est dépassée | 28 février 2018 à 18:04

« Riposte laïque »

Site absolument pas français !
Ce n’est pas un média, ce ne sont pas des journalistes, ce sont des personnes qui gagnent leur vie autrement.

- La personne qui a enregistré le site vit à Hang Dong en Thaïlande.
- L’administratrice vit à Cronulla en Australie.
- Le technicien du site vit en Suisse allemande, Fribourg, et vu son nom semble lui-même germanophone.
- La personne chargée des contacts vit à Neuchâtel en Suisse.

Source registre des domaines.
https://www.whois.com/whois/ripostelaique.com

Elusen

@ Claude Luçon

- Code html -
La plupart tout du moins ; tout en sachant que l’hébergeur du blogue peut en bloquer certains :

http://www.delprat.org/cours/

Giuseppe

@ Claude Luçon | 28 février 2018 à 17:58

Voyons

- Photo de votre PC il vous faut un hébergeur Image-Heberg.fr.
Vous l'ouvrez, "parcourez" et "redimensionnez" : familiarisez-vous avec les manipulations de ce logiciel. Par expérience 300X200 c'est bon.
- Photo extraite du Web de Qwant, Google etc. Il vous est proposé des dimensionnements ce qui évite de passer par l'hébergeur ci-avant.

Identifiez l'adresse de l'image et copiez-là comme indiqué

Allez voir sur le billet du 22 février.

Achille

@ Jérôme | 28 février 2018 à 11:16

Le salaire net moyen des Français pour l’année 2018 à venir s’élève à 2250€/mois (j'ai vérifié sur Internet), ce qui correspond au millième de ce que peut gagner une star du PSG.
Certes, comparé au salaire que touchent les petites mains qui fabriquent les produits dérivés, maillots, chaussures, dans des pays qui ne disposent pas de code du Travail, le rapport doit être encore bien plus important, c'est sûr !
De là à dire que le salaire des footballeurs vedettes n’est pas indécent, il y a une ligne que je ne franchirai pas. D’autant que leur revenu est net d’impôt puisque c’est leur club qui se charge de régler au fisc leurs impôts, quand toutefois ils ne sont pas domiciliés dans un paradis fiscal.

Certes le joueur ne demande rien, on lui offre son statut de millionnaire, ainsi que vous le faites remarquer.
En fait, il est un produit spéculatif au même titre qu’une œuvre d’art. La différence est qu’il doit quand même mouiller le maillot pour être à la hauteur de sa valeur estimée. Ce qui est généralement le cas, mais pas toujours. On a déjà vu des joueurs achetés à prix d’or et qui passaient tout leur temps à l’infirmerie. J’ai des noms en tête mais par délicatesse j’éviterai de les citer.

Quant aux supporters du virage Boulogne ils sont quand même bien timorés si on les compare aux hooligans russes, hollandais et britanniques, me semble-t-il.

la marseillaise est dépassée

@ Giuseppe | 28 février 2018 à 14:09

Des nouvelles sur les moyens et les organisations qui aident à l’invasion actuelle de l’Europe et à la nomination de Présidents comme Hollande et Macron et de leurs ministres et parlementaires.

Elusen n’est qu’un tout petit pion de l’organisation, mais il est là.

https://www.youtube.com/watch?v=A3RrJIBj08I&feature=youtu.be

https://ripostelaique.com/scandale-a-montlucon-les-clandestins-mangent-gratuitement-au-flunch.html#wc-comment-header

Claude Luçon

@ Giuseppe | 28 février 2018 à 14:09

Couler du béton, forer ici ou là, aller mesurer la température et la radioactivité du sous-sol, jouer au rugby, même à Koweït en 54, je savais faire mais je n'arrive toujours pas à coller photo ou vidéo sur le blog ! Rageant !
HELP !

seraye yves

Entracte :
"La tradition n’est pas la vénération des cendres mais la transmission du feu"

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2018/02/marine-le-pen-ebranlee-par-le-.html

Giuseppe

@ Claude Luçon | 28 février 2018 à 13:06

Excellent Claude, vous m'avez retiré vous aussi le ballon des mains, je salue ici votre parole toujours lucide.
Vous jouez juste, vous auriez fait sans aucun doute partie de la grande équipe qui m'a fait rêver dans ma jeunesse et sans aucun doute de celle construite dans la confiance pour construire tous temps, tous terrains.

Même à votre âge je vous confierais la conduite d'une centrale à béton et sans aucun doute tout ce qui va avec (je taquine).

"Dans le genre "papiers inutiles" vous êtes une référence, un expert, genre Ménès au football."

Voyez-vous, à votre place j'aurais soustrait papiers et je serais passé au singulier.
L'honorable petit Elusen est un ratatiné du bulbe, vous avez beau secouer, tout reste collé au fond, court sur patte quoi !
Je crains le pire, il va encore déverser une bouillie pour chats alors qu'il croit encore qu'il fabrique du béton.
Un vrai Shadok pour creuser des puits, mais avec les "batouilles" peu d'espoir, des diseurs, des chiromanciennes, pas des faiseurs et nous en crevons : il me fait penser au chien que certains posaient sur la plage arrière de leur voiture, on peut toujours se demander à quoi ça sert.

Cadeau Claude !

J'étais très jeune, plus tard nous en croisions sur les stades.

Claude Luçon

@ Giuseppe | 27 février 2018 à 21:39

On imagine le dialogue : "L'arbitre nous regarde ! C'est le moment ! J'te pousse et tu tombes, n'oublies pas de hurler qu'il entende ! J'ne veux pas jouer le prochain match, il me faut un carton jaune !"

--------------------------

@ Elusen | 28 février 2018 à 05:57
"Vous faites des papiers inutiles, mais jamais sur d’authentiques trucs effroyables."

Pour l'effroyable la télévision et les journaux ne vous suffisent pas ? C'est tout ce qu'ils nous servent !
Vous êtes un tantinet masochiste avec un grain de sadisme ?
Pour vous le fait que Philippe s'indigne qu'une vieille dame de 84 ans se fasse massacrer en plein Paris sans que personne n'intervienne n'est pas "un truc effroyable" ?

L'avantage de ce blog est précisément qu'on passe du badinage à l'effroyable.
Votre salopard de 64 ans, ce qu'il est réellement, est le problème des Turcs qui l'ont élu, à eux de le résoudre. Ils avaient pourtant l'exemple de leurs voisins iraniens, dans le genre dictature islamiste...
Contrairement au Turcs et aux Iraniens et, dans une moindre mesure en France, ce blog pratique la liberté totale d'expression.
Un magistrat qui a dû passer sa vie à envoyer des gens en prison mais qui tolère vos textes ! Pensez-y.
Essayez le Figaro et ses "modérateurs" ! Vous reviendrez vite chez Philippe.
Dans le genre "papiers inutiles" vous êtes une référence, un expert, genre Ménès au football.

Exilé

...s'effondrer puis se tordre de douleur à terre, comme s'il était à l'article de la mort, alors que le spectateur ou le téléspectateur peuvent voir à l’œil nu que l'outrance, la comédie, le chiqué sont au rendez-vous. Puis chacun se relève, ayant ainsi obtenu un carton jaune au détriment de l'adversaire.

Mais au fond, ce petit théâtre de la vie que représente ce sport (?) ne nous renvoie-t-il pas par exemple au comportement de ces groupes et des associations qui se piquent de les représenter, qui jouent aux perpétuelles victimes en hurlant à la discrimination, au racisme ou que sais-je et qui saisissent les tribunaux pour des vétilles afin d'extorquer un maximum de dommages et intérêts de la part de leurs adversaires, alors que de plus eux-mêmes sont loin d'être exemplaires dans leurs comportements ?

Jérôme

Bonjour Philippe,
Bonjour Achille,

Le salaire des footballeurs n'est pas indécent au regard de celui d'un français moyen. Il l'est au regard des petites mains qui fabriquent les produits dérivés, maillots, chaussures et autres leur permettant de gagner tant d'argent. Je suis toujours un peu surpris des commentaires assurant qu'il faudrait taxer, surtaxer leur salaire. Honnêtement un sportif ne vole rien. On lui donne. Il y a moins de cooptation dans ce milieu que dans les milieux professionnels habituels, médias, acteurs, finance, entreprise, où tout un chacun place qui sa grand-mère qui le cousin de son oncle du côté d'un ami de sa mère, sans savoir si ladite personne a, aura, les moindres qualités pour assurer la fonction.
En gros, c'est Karim Benzema qui est sur le terrain, pas sa grand-mère.

Par contre j'aimerais que les petites mains citées plus haut se fassent un peu plus d'argent et que lesdits footballeurs soient conséquemment un peu moins payés. Mais au regard de la France rien d'indécent à mon avis. 99% des Français ayant ce sentiment seraient bien contents de toucher le pactole au Loto et n'y trouveraient rien à redire. L'argent ne gêne que quand c'est celui des autres.

Pour le rugby, Dieu sait que j'aime ce sport qui m'est bien plus familier que le football, mais je ne partage que très modérément votre avis. Pour avoir été dans des milieux très sportifs il y a bientôt une petite quarantaine d'années, j'ai pu constater que les dérives actuelles de ce sport n'ont d'actuelles que la médiatisation que l'on en fait. Les bagarres de troisième mi-temps, les beuveries, l'irrespect envers les femmes, les comportements de crétins des Alpes ont toujours fait partie des habitudes de ce sport. Masquées, mais bien présentes. Je vous laisse chercher un peu dans l'histoire de ce sport, si vous le connaissez bien vous en serez d'accord.

Par ailleurs, si d'un point de vue national et international le comportement moyen du supporter est beaucoup plus sympathique, ne descendez pas aux échelons inférieurs. Il faut bien reconnaître de ce point de vue d'ailleurs que le public français est l'un des moins bons sinon le moins bon. Je supporte une autre équipe que celle de France et le supporter français ignorant ma pratique de la langue, se laisse aller à des commentaires qui ne dépareilleraient pas dans le virage Boulogne du Parc des Princes. J'en ai eu un saisissant exemple lors du dernier France-Irlande.
"Le pluriel ne vaut rien à l'homme et sitôt qu'on est plus de quatre…"

Exilé

C'est comme en politique : j'ai l'impression que les citoyens seraient souvent les meilleurs journalistes.

Remarque pertinente.
Et c'est plus qu'une impression.

Achille

Bonjour,

J’avoue que votre passion pour le football m’a toujours étonné Philippe Bilger, ceci d’autant que vous êtes très « mauvais public ».
Vous n’aimez pas les joueurs qui se roulent par terre à la moindre peccadille, les journalistes sportifs et consultants chargés de commenter le déroulement des matchs que vous accusez d’une indigence insupportable, mais vous êtes, malgré tout, prêt à regarder trois matchs d'affilée sans bouger de votre petit écran.

Le foot qu’est-ce que c’est ? Des sponsors des émirats arabes qui financent en parallèle le terrorisme islamique, des joueurs dont les salaires sont tout simplement indécents au regard du salaire moyen des Français, des supporters complètement hystériques qui cassent tout dès que leur équipe perde, un chauvinisme atterrant de bêtise.
Où est l’esprit sportif, l’exemple pour une jeunesse déjà déboussolée par un avenir incertain là-dedans ?
Non, Philippe Bilger, je vous invite à laisser tomber définitivement le foot, pour le rugby, bien plus spectaculaire et qui n’est pas encore corrompu par l’argent… enfin pour l’instant.
Quant aux supporters ils n’en sont pas encore arrivés au triste spectacle que nous offrent les supporters de la tribune Boulogne.

vamonos

Ce soir, match de coupe de France entre Paris et Marseille. Neymar Jr ne sera pas sur la feuille de match ; mais les seconds couteaux seront là, ils ont faim de buts. Draxler n'est pas du genre à pleurnicher après un ballon comme par exemple Ronaldo dont le surnom incontesté est "la pleureuse".

Sans dénoncer un complot, il est tout à fait envisageable de constater que le football est un exutoire légal pour canaliser les peurs, les envies et d'autres sentiments humains peu reluisants.

Le peuple a besoin de pain et de jeux : Panem et circenses.

Elusen

L’inutilité dans toute sa splendeur.
Vous faites des papiers inutiles, mais jamais sur d’authentiques trucs effroyables.

Tel ce salopard, oui ce salopard, qui devant une foule immense souhaite à une petite fille de mourir en martyr à la guerre.

Ce salopard de 64 ans qui n’ira jamais faire la guerre, ne l’a jamais faite, ira se cacher dans un pays étranger pour survivre en ayant volé des milliards.
Il préfère la mort d’une petite fille qu’il expose à la foule et toutes ces vomissures qui applaudissent unanimement.

Mais de cela point de mot sur votre blogue.
Vous avez le sens de la hiérarchie et des priorités. Vite une publication sur Johnny, le foot et autres fariboles !

https://video.euronews.com/mp4/EN/NW/SU/18/02/27/fr/180227_NWSU_3133835_3138095_71000_202522_fr.mp4

Claude Luçon

@ Tomas | 27 février 2018 à 23:17

C'est une question de choix !
Je ne regarde que les championnats et compétitions internationales mais de tous les sports, rugby, handball, football, natation, sports d'hiver, équitation, basket, escrime, tennis... pour adultes hommes et femmes, U20 Hommes, tout ce que la TV nous offre...
Pas uniquement français, mais toujours à l'international.

Le spectacle est varié et fascinant, le dernier match de rugby Ecosse-Angleterre était spectaculaire.
Voir Federer jouer une finale de tennis est un régal.

Ménès n'a rien à voir avec tout cela. On se souviendra de Fourcade pas de Ménès qui n'est qu'un autre bavard plutôt trop satisfait de lui-même. On se souviendra de Martin Fourcade parce qu'il est entré dans le cercle fermé des Renaud Lavillenie, Teddy Riner, Roger Federer, Usain Bolt, de ces athlètes qui enchantent les foules tout en restant modestes.

A l'inverse Ménès n'est pas un canon de modestie, être assis devant un micro ne demande pas d'effort particulier. L'homme n'a aucune formation, son "truc" est la provocation, il détruit, vieille technique pour cacher son ignorance.

Nous avons un gros avantage en ce qui le concerne : ne pas l'écouter.

SR

La douleur fictive d'un Jonathann Daval au bras de son beau-père devant les caméras est incomparablement macabre...

Tomas

@ Claude Luçon
@ Trekker

Je ne supporte pas Ménès et j'aime bien regarder les sports d'hiver, mais franchement il a raison pour le biathlon. Honnêtement, vous vous souvenez d'Yvon Mougel ?

Lebreton

La simulation hystérique ridicule évidente et pourtant épidémique fait que je ne regarde presque plus le foot. Ce dont tout le monde se fiche évidemment. Seulement des matchs internationaux en me disant (erreur probable) que la classe technique y est plus prégnante. Voire !

Et se farcir l'esprit de triche systématique, c'est pénible, l'art de la recherche de l'angle dans lequel se mettre pour tirer le maillot sans que l'arbitre ne puisse voir, et comme l'arbitrage foot est stupide (je dis stupide par respect pour le blog) il n'est pas possible au juge de touche de le signaler pour faire sanctionner le tricheur (au rugby c'est possible).

L'échappée solitaire sera si possible l'objet d'un tacle assassin plutôt que de laisser partir au but.

L'homme ou plutôt le sale gosse victime d'un tacle, réel ou imaginaire, se roule ou s'agite au sol en se tenant les chevilles même s'il a été heurté à l'oreille, les réflexes con... ditionnés, sans doute. La victime s'agite et se contorsionne à terre. Parfois elle frappe le sol de douleur. Curieux on ne voit pas ça dans les sports de joueurs et joueuses dignes, handball, basket, rugby. Je me suis pris dans ces sports des coups en règle involontaires et très douloureux, jamais je n'ai trouvé d'utilité à gigoter ou mettre les mains sur une cheville boursouflée.

M. Bilger dit qu'on ne voit rien de tel dans les championnats espagnols et anglais, je veux bien le croire (je ne regarde pas ces championnats, pas dans mes moyens, mais les matchs internationaux de l'Espagne et de l'Angleterre comme de tous les pays (un peu moins ceux du grand nord).

Triche et simulation sont pour moi les deux mamelles du foot. La troisième est que cela se joue avec un ballon rond à 11 contre 11 etc.

Malgré tout de belles actions au foot c'est très beau.

Je me souviens de ce quart de finale contre le Brésil où Zidane nous a régalés à ridiculiser les techniciens brésiliens.

Par contre j'ai toujours trouvé que se faire insulter par un [autocensuré] était soit à ignorer soit un compliment et que cela vaut pour la soeur.

Pour revenir au sujet, les instances internationales du foot ou de l'arbitrage, un milieu sûrement très pur pour les premières, ont décidé activement de ne pas mettre fin à la simulation et à la triche. Sans doute veut-on que la vilenie du foot reflète celle de la société, et l'exalte.

Il suffirait qu'elles le souhaitassent pour éradiquer ces vices.

Hope

@ sbriglia

OK, passe pour Paul Dukas. Mais pas un concerto pour piano et orchestre de Mozart ou Beethoven en regardant un match de foot !? NON !! Gâchis, franchement !! 😔

Giuseppe

De grands artistes, petit moment de récré pour ceux qui affectionnent les gifs qui font le tour des sites :

Vu de près, comment ne pas tomber dans le panneau ?

Claude Luçon

@ Trekker | 27 février 2018 à 17:58

Honnêtement, vous voyez Ménès en uniforme ?
Avec un pompon rouge sur la tête ?
Pendu au bout d'un parachute ?
Les deux mains sur la tourelle d'un char d'assaut ?
Défilant le 14 Juillet, même au rythme de la Légion ?
Chevauchant un cheval de la Garde Républicaine aux côtés de Macron ?
Il a tout de même de quoi faire un complexe.
Le ridicule tue !

Ex-gentil animateur du Club Med il a du mal à comprendre qu'on peut porter un uniforme, être un athlète qui combine deux sports en un, ski et tir, rendre des millions de Français fiers de lui, être porte-drapeau tricolore, épater la presse étrangère, épater même les Norvégiens d'où vient le biathlon et, pire, être plutôt beau gosse.

stephane

Combien la blessure de Neymar va-t-elle coûter à l'Assurance Maladie ?
Quid de l'assureur ? Et si ce dernier était racheté par les Qataris ?

Trekker

@ Claude Luçon | 27 février 2018 à 14:42
"Pierre Ménès, qui écrit de Martin Fourcade :
"C'est formidable ce qu'il réalise. Il a évidemment tout mon respect. Mais s'il n'était pas français, qui s'intéresserait franchement au biathlon, à part trois anciens chasseurs alpins ?""

Mais vous oubliez que Pierre Ménès, en bon disciple du politiquement correct, se doit de déverser tout son mépris sur Martin Fourcade. Ce n’est qu’un vulgaire militaire servant dans une troupe d’élite, donc un quasi-primate, seulement digne d’un certain respect quand on a besoin de lui en Afrique, Afghanistan, etc. quand on l’utilise contre les terroristes islamistes.
Cachez cet uniforme qui fait tache, et notamment lors des Jeux olympiques : ce n’est pas dans le monde du foot business qu’on verra une telle incongruité !

semtob

Cher Philippe,

Nous pensons que cette façon de vivre les matches est une invitation à suivre les compétitions de patinage artistique.

Le biathlon est un régal pour les amateurs de ski de fond que nous sommes. Ne souriez pas, les pistes noires verglacées n'ont rien à envier au ski alpin.
Et quelle motivation pour se rendre aux terrasses ensoleillées pour dévorer fondue, tartiflette ou raclette pour retrouver le chemin du chalet avant la tombée du jour. Les raquettes sont désespérantes et il vaut mieux oublier de les défaire dans la poudreuse car si la neige est, c'est bien connu, mouillée, elle brûle aussi rapidement.

Les courses en chiens de traîneaux sont dangereuses pour les pattes postérieures des pauvres animaux qui dans les descentes ne peuvent que difficilement éviter les chocs avec le traîneau si les bêtes de l'attelage avant présentent de la fatigue. Par contre, il existe un plaisir extra à conduire une moto-neige sur les lacs glacés, les plaines blanches et à en oublier le jour et la nuit.
Il est inutile de demander la location de moto-neige aux gendarmes sur les pistes de ski de fond, ce que nous avons fait par étourderie et qui les a bien fait sourire.

La vraie déchirure de Paul Pogba a été sublimée par la "Pogbance" qui ne se danse pas sur de la musique classique, mais un pop rap dynamisant pour appeler les victoires.
Ainsi musique et foot s'allient pour vaincre la douleur et retrouver l'espoir.
L'alternance eau chaude, eau froide redonne vigueur aux ligaments et l'entraînement en altitude permet la fabrication de substitut d'EPO pendant une trentaine de jours, un dopage naturel à ne pas négliger. Marcoussis, ce n'est pas le top pour les entraînements !
Il ne serait peut-être pas inintéressant pour la France de reconquérir cette belle famille, car Paul a deux frères, footballeurs de profession.
Bon rétablissement à Neymar.
françoise et karell Semtob

Giuseppe

J'aimais bien les commentaires avisés et explicatifs de la règle, sans lourdeur, de Thierry Lacroix au parcours atypique de globe-trotteur. Curieux de tout, il initiait les novices aux dessous du rugby, à la subtilité du jeu et à son intelligence.

Aujourd'hui, que des commentateurs de statistiques, des supputeurs au long cours, dont on se fiche éperdument pendant la vision d'un match.
Les 67 millions de sélectionneurs n'y attachent que peu d'importance car ils ne sont pas journalistes sportifs, sélectionneurs au feeling certes, mais pas entraîneurs.

Sans parler de l'explication par la palette, c'est un peu comme "on dit que c'est un taureau quand on voit...", l'action s'est déroulée on a bien vu comment, le téléspectateur n'est pas ignare.
Les réalisateurs nous encombrent l'image, on se fiche de savoir d'où les tirs précédents ont été tentés et le nombre d'échecs et/ou de réussites, alors que nous sommes dans notre fauteuil aussi concentré que le buteur dont dépend notre équipe. Le téléspectateur pousse en mêlée aussi.

Les longues minutes de foot où les noms du passeur et du receveur sont égrenés comme si nous étions aveugles, le foot et son cinéma à tous les étages. Le but vu cinquante fois sous des angles différents, le réalisateur comblant ainsi l'ennui du téléspectateur et du mien quand par hasard je me prends à regarder.

Finalement je m'ennuie au foot et Ménès m'horripile, lui qui n'est pas capable de faire une règle de trois pour jauger des spectateurs de Martin Fourcade et qui confondrait un bâton de fondeur avec un poteau de corner. Ménès inutile, Ménès stupide, Ménès tout court.

sbriglia@Hope

Hope, quoique je ne me sente pas concerné par votre commentaire, je ne suis pas choqué par le fait que notre hôte cumule les plaisirs de l’ouïe et de la vue : je confesse qu'en tant qu’amateur d'opéra et névrosé de rugby, il m'est cependant arrivé de regarder un dessin animé et d'écouter, "en même temps", Paul Dukas… et y prendre plaisir.

https://www.youtube.com/watch?v=ELC1vzm0NXE

Quant à Wagner, quand je l’écoute j’ai envie d’envahir la Pologne (Savonarole ou Woody Allen, je ne sais plus…).

bernard

Pour savoir si untel est vraiment de la Bien-Pensance, rien de tel que de le tester en lui disant "j'aime regarder le foot et je fais la danse des canards aux mariages ou aux fêtes. S'il ne peut s'empêcher de vous tancer doctement, il en est, quoi qu'il en dise.

Hope

@ sbriglia

Il ne faut vraiment pas apprécier Wagner et... Brahms, Beethoven, Schubert, Mozart, Chopin et tant d’autres compositeurs, pour regarder un match de foot en les écoutant ! C’est même les insulter d’une certaine façon. Je suis réellement choqué !

Claude Luçon


"...la redondance et souvent le piètre français des commentaires"...
"...l'écoute simultanée de la musique classique"

Voilà qui explique tout ! Je me demandais comment Philippe, fan de foot, arrivait à supporter ce charabia en plus des accents pour le moins pittoresques.

"Le phénomène que je veux dénoncer est cette habitude perverse..."

Le football n'est plus un sport, c'est un spectacle, la preuve : tous les acteurs, coachs et propriétaires sont étrangers.
Les joueurs crachent et se mouchent sur le gazon (comme les cameramen se font un devoir de nous le montrer), on se demande quel plaisir ces joueurs trouvent ensuite à se rouler sur ce même gazon !

Pierre Ménès, qui écrit de Martin Fourcade :
"C'est formidable ce qu'il réalise. Il a évidemment tout mon respect. Mais s'il n'était pas français, qui s'intéresserait franchement au biathlon, à part trois anciens chasseurs alpins ?"
Quelqu'un devrait lui faire remarquer que trois médailles d'or au cours de ces Jeux d'hiver, même au biathlon, valent mieux qu'un triple menton devant une caméra de TV.
Puis lui dire que cinq millions de téléspectateurs c'est beaucoup de monde pour un seul athlète ! Lui apprendre que, proportionnellement pour un match de foot, il faudrait 67 millions de Français devant la télévision.
Il est vrai que Ménès pense avec ses pieds et ne sait probablement compter que jusqu'à deux.
Qui pourrait imaginer Ménès portant le drapeau tricolore devant une bande de commentateurs de football en l'honneur de la langue française ?

Jean le Cauchois

Cher PB,

Je ne vous admire pas, je vous plains, pour être capable de regarder les trois matches du championnat de France un dimanche. Il faut être plus sélectif, n'en regarder qu'un, le bien choisir. J'ai un fournisseur de media qui m'offre gratuitement, avec sa box, chaque semaine une bonne demi-douzaine de matches du championnat d'Angleterre. Même les clubs mal classés offrent un spectacle de qualité. Mais quand c'est Liverpool qui réussit à battre Manchester City, c'est sublime. De plus, il n'y a pas de Pierre Menès à supporter. Vivre en France n'oblige pas à ne se contenter, à ne connaître rien d'autre que des productions locales, même avec des acteurs importés.

Catherine JACOB

"Le paradoxe est qu'après mille grimaces et douleurs prétendues, il arrive parfois qu'une véritable blessure soit causée. Ainsi Neymar qu'on a le droit d'à peine charger sans qu'il tombe a, pourtant, après tant de chiqués mélodramatiques, été réellement victime, en chutant, d'une entorse de la cheville et sa participation au match retour du 6 mars est très compromise. A force on n'y croit plus et la comédie incessante fait parfois oublier malheureusement la vraie rudesse. Et les arbitres se laissant prendre à trop de simulacres en oublient d'être sévères à l'encontre de l'inexcusable !"

Combien de fois faudra-t-il donc rappeler le sens de cette expression : crier au loup!

Solon

Une bonne, très bonne explication : le respect envers l'arbitre n'est pas enseigné dans le monde du football. Il y a quelques jours, Sud Ouest a consacré une page de commentaires à la place des arbitres dans les divisions "inférieures." Celles des footeux les plus passionnés. Qui donnent de leur sueur au lieu de rester dans leur fauteuil. La situation est préoccupante. Arbitrer devient dangereux pour tous les volontaires qui sont bénévoles et passionnés mais dont beaucoup renoncent par crainte du danger. On peut même craindre de ne plus pouvoir jouer faute de d'arbitres. Et c'est pour une large part dû à l'exemple donné par les pros, joueurs mais aussi entraîneurs et présidents ! C'est facile de critiquer le rugby mais quelle différence avec les footballeurs de haut niveau !

Giuseppe

@ sbriglia | 27 février 2018 à 06:17

Je côtoie toujours des anciens, certains plutôt cassés de leur passé glorieux.
En vertu de la loi d'Einstein immortelle, je me demande comment finiront les poids lourds de maintenant.

Jérôme

Bonjour Philippe,

Vous dites :
"Ils sont fatigués à la longue certes mais la lassitude ne saurait tout excuser"

Deux matches par semaine, euhhhhhh, il n'y a qu'en France que l'on entend les joueurs se plaindre comme ça.
Sur la simulation je vous rejoins pleinement.
Je note d'ailleurs que le rugby se gangrène petit à petit de ces attitudes, des mètres gagnés sur les touches, les coups de pieds de pénalités... Morgan Parra est un spécialiste de la simulation, de la triche.

Globalement le foot c'est comme disait l'autre, je ne le connais pas mais il le disait bien, on n'y travaille pas, on joue. Il serait bon de ne pas l'oublier.
Et il y en avait un autre, que je ne connais pas plus mais qui le disait aussi fort bien : au foot y'a pas qu'des cons, mais tous les cons y sont.

vamonos

La nostalgie de Raymond Kopa et du stade de Reims est forte pour les footeux d'un âge certain comme le mien. C'était pendant la guerre d'Indochine.

Marie D

Cher Monsieur Bilger : la question à se poser lorsqu'on constate de telles dérives, c'est "à qui profite le crime" ?

Qui tire profit des commentaires hors sujet sur des para-spectacles opportunistes dans tous les domaines ?

Qui veut-on abuser ? Pourquoi ?

sbriglia

"Quand j'ai l'opportunité de pouvoir demeurer chez moi un dimanche, j'avoue sans honte que les trois matchs du championnat de France ne me font pas peur."

Petit bras !

Sept matches chaque fin de semaine.

Quand les joueurs tombent ils se relèvent aussitôt... ou partent sur une civière.

Pas besoin d'écouter du Wagner en plus...

Giuseppe me comprendra.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : philippe.bilger@florimont.com
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS