« Je suis naïf et c'est compliqué ! | Accueil | Le Colonel Beltrame assassiné par le terrorisme islamiste ? On exagère ! »

03 juin 2018

Commentaires

Mary Preud'homme

@ Philippe Bilger | 04 juin 2018 à 21:59

L'entre-soi est effectivement une formule que j'ai employée, mais sans volonté de vous viser nommément, sachant que dans ce concours organisé par vous, mais délégué quant aux résultats à trois personnes choisies pour leurs compétences spécifiques, vous n'aviez pas toutes les cartes.

Au demeurant une expérience que vous avez eu le mérite de tenter et de mener à son terme et qui mériterait peut-être d'être reprise et menée à bien avec d'autres critères, rassemblant cette fois dans une parfaite égalité tous les candidats potentiels, quitte à recourir à pile ou face pour éliminer le trop-plein.

Philippe Bilger

Je voudrais rassurer certains d'entre vous qui paraissent déçus par ce qu'ils imaginent avoir été l'entre-soi du concours de la parole le 2 juin. Pourtant rien de plus contraire à cette impression dans la réalité. Nous avons découvert à l'issue du concours que le lauréat était en effet formateur en expression écrite et orale mais lors de la pré-sélection je l'ignorais. J'ajoute que d'après le trio qui a évalué l'oralité des candidats, la discussion a été vive et que les quatre premiers dont deux ex-aequo à la troisième place étaient très proches les uns des autres sur ce sujet difficile.

Il ne faut pas s'étonner non plus que même dans une joute atypique ouverte à tous, amateurs et professionnels de la parole, ces derniers, en définitive, puissent bénéficier d'une expérience qui les rende plus performants dans un discours de dix minutes. Ce qui a frappé l'ensemble des auditeurs à l'issue de cette journée a été le caractère singulier et exemplaire d'un même sujet pour tous et le défi que chacun a relevé : une structuration purement mentale et un propos courageusement spontané, exprimé le plus souvent avec esprit et talent. L'entre-soi est un enfermement que j'ai toujours récusé. Je n'allais pas le permettre le 2 juin.

Aliocha

La conquête immorale est un rêve nietzschéen :

"...l’Europe est la communauté des États qui ont compris, plus ou moins explicitement, qu’ils n’incarneraient plus jamais le centre de gravité du pouvoir mondial. C’est même, pardonnez-moi, une sorte de rehab center, de centre de réadaptation où l’on apprend à 500 millions de perdants comment vivre, exister, se redresser dans un monde post-impérial, post-héroïque, post-idiot. Est « idiot » – du grec idiôtês, le « particulier », l’« inculte », celui qui s’imagine être capable de vivre sans les autres et qui ne pense qu’à son « intérêt propre », loin de l’intérêt général qui fonde les « associations ». Mais aujourd’hui, « l’idiot » est aussi obsédé par l’image de soi qu’il donne aux autres. Comme si le « selfie », nouveau genre autophotographique, avait contaminé la politique. On assiste à une revendication du fameux « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes », mais dans sa version XXIe siècle – pervertie, adolescente, capricieuse –, comme s’il fallait afficher de façon permanente son désir narcissique de montrer qu’on ne doit rien à personne."

https://journal.lepoint.fr/l-immaturite-est-au-pouvoir-2222633

Ainsi, la vraie victoire serait toujours d'arriver à reconnaître qu'on a perdu, et la parole de vérité, chair de nos relations, vaincrait alors la mort.

Elusen

@ Mary Preud'homme | 03 juin 2018 à 19:43
« ...on reste toujours en l'entre-soi »

Hou là là, serais-je d’accord avec Mary Preud’homme ?
Ben oui !


@ P. Bilger

- Maître Jean-Yves Le Borgne et au royaume, nous savons qui est roi !

- Sngst, PDG Alain Ovadia : https://fr.kompass.com/c/sngst/fr0007315/

- David Jarousseau : https://fullcoaching.fr/biographie/

https://fr.viadeo.com/fr/profile/david.jarousseau

À mon avis, c’est pour mieux vendre ses services : vainqueur du concours de l’Institut de la parole, ça en jette sur un CV, cela permet de se faire un carnet d'adresses sur place vu l'origine sociale du monde présent.
Combien de personnes sans emploi ?
D'éboueurs ?
De femmes de ménage ?
D’ouvriers ?

Saltapiou

Bravo, votre rêve ayant pris corps, ne reste qu'à nous le présenter "en pied" dans les jours qui viennent !

Pendant ce temps, je poursuis la conquête du jardin idéal avec l'aide de mon jardinier préféré... et ceci dans la plus parfaite moralité !

Avec mes compliments les plus malicieux !

Mary Preud'homme

Le lauréat est un habitué sinon un pro de la communication. Sans doute qualifié ès qualités parmi beaucoup d'autres.
En dépit des apparences on reste toujours en l'entre-soi, rien de nouveau sous le soleil !

stephane

LVMH n'a pas affaire à un ingrat. Même pas du cognac Hennessy alors que Le Pen vient de nous faire de la pub pour le cognac Martell.

Exilé

"La conquête est-elle immorale ?"

Houlaaa !
Vous n'allez pas vous faire des amis parmi les gens pour qui La Conquête est la seule raison de vivre et justifie tout depuis des siècles...

Patrice Charoulet

J'ai bien fait de ne pas m'inscrire, pour deux raisons.
Un, je n'aurais pas été sélectionné pour la finale.
Deux, si par extraordinaire je l'avais été, en ayant à traiter ce sujet-là il est sûr et certain que j'aurais terminé vingtième sur vingt.

Remarque latérale : je conseille à chacun de trouver sur Internet le profil du gagnant, dont vous nous livrez très aimablement le nom et le prénom. Il n'a pas été premier dans un concours de circonstances ! Manifestement.

Sur LinkedIn, je tombe sur ceci :
"David Jarousseau
Formateur en expression écrite et orale
Hier samedi 2 juin 2018, face à 19 candidats, j’ai remporté « le concours de la parole » organisé par Maître Philippe Bilger, Magistrat honoraire et président de l’Institut de la Parole..."

A ce très grand orateur - nobody's perfect - j'apprends ce que chacun d'entre nous sait : on dit "Maître" en parlant d'un avocat, mais pas en parlant d'un magistrat... même quand c'est un maître à l'oral comme à l'écrit.

Catherine JACOB

Que voilà une excellente préparation à votre concours que le concours d'éloquence Démosthène d'Aix-en-Provence, auquel votre lauréat semble s'être abonné, qui fonctionne sur le schéma d'une joute pour/contre et qui comporte une édition lycée.
Faire concourir aussi les plus jeunes à votre concours même si cela ne devait être doté que d'un paquet de biscuits ne voilà-t-il pas une idée à creuser ?

semtob

Cher Philippe,

Dur, dur le sujet !
Quoique...
Il était possible de tenir un bon moment sur l'historique de la morale avec Kant, Montesquieu, Rousseau, peut-être un petit détour sur la laïcité et aborder les approches neuro-scientifiques.

Mais de quelle conquête fallait-il s'entretenir ?
La conquête de la liberté ?
La conquête du savoir ?
La conquête de l'indépendance, de la neutralité, de l'équité de la justice ?
La conquête amoureuse, spatiale, de l'intelligence artificielle ?

Il y avait de quoi aborder les pirates, refaire un short à Napoléon, faire la tête à Robespierre et Danton, revisiter les horreurs de la médecine et de la justice pendant les guerres, rebâtir les ruines de la conscience universelle et aller conquérir l'âme du futur.
De quoi refaire un monde en dix minutes, un monde ou un songe !
Ou tout simplement la conquête de soi-même et là c'est déjà tout un programme pour faire la courte échelle à Descartes.

Immorale, immorale la conquête ?
Mais la question n'était-elle pas biaisée en supposant que toute conquête soit immorale ?

Chaque chemin est pavé d'immoralité. Ainsi, si je cueille une fleur pour conquérir son parfum, sa beauté, ses bienfaits, je lèse les abeilles, les lapins d'Alice aux pays des merveilles et je me retrouve dans un rêve qui n'en est pas un.
françoise et karell Semtob

genau

Oui, très bien, sans aucun doute et rare de nos jours. Toutefois, le sujet emporte par lui-même une dialectique et un risque d'absorption sémantique, en raison des termes choisis. Ce ne devait pas être facile de résoudre cette énigme sans tomber dans le discours. "Conquête" est polysémique et "immorale" aussi, ce qui est contestable aussi. A moins de supposer la mise au ban de toute conquête qui n'est pas spirituelle et intime ou personnelle dans le strict respect des conceptions féministes et schiappesques.
Tout le monde espère que vous avez passé un grand moment.

Michel Deluré

A tout âge, on a non seulement le droit de rêver mais on en a surtout le devoir !
Heureux que votre rêve, Philippe Bilger, soit, par votre ténacité, devenu réalité et que cette réalité ait été couronnée de succès.
Et si par chance il s'avère possible d'écouter les propos du vainqueur, alors notre plaisir s'ajoutera au vôtre.

Achille

Il serait intéressant, si cela est possible, d'écouter sur votre chaîne YouTube le discours du vainqueur que vous avez sans doute enregistré afin que nous aussi nous puissions profiter du talent oratoire du lauréat de ce concours.

Exilé

Une parole de rêve inaccessible mais déjà heureuse d'avoir été approchée par des personnalités, des pensées et des mots ayant su relever un défi.

Bon, maintenant il ne reste plus qu'à organiser un concours sur le sens de l'écoute...

Noblejoué


Que dire ? Champagne pour le gagnant du concours et ceux qui l'ont presque été, sans parler du vainqueur ultime, notre hôte qui a réalisé son rêve par ce concours.

A propos de champagne, une très belle oeuvre à voir sur ce sujet et un article intéressant à lire :

https://www.confucius-angers.eu/les-coincidences-de-lhistoire-jean-lurcat-la-tapisserie-et-la-chine/

 anne-marie marson

Félicitations pour cette organisation.
Est-ce qu'il y aura la prestation du vainqueur sur YouTube ?

olivier seutet

Bravo d'avoir organisé cette joute. La parole improvisée sur un sujet difficile est un art. Vous êtes un facilitateur d'un très vieux savoir.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS