« Entretien avec Pascal Boniface | Accueil | Les citoyens ont donc raison... »

05 octobre 2018

Commentaires

EPorteneuve

"Destin français" d'Eric Zemmour, un vrai livre d'histoire contemporaine de la France, après le crépuscule, la fin ?

Tomas

@ Mary Preud'homme

Mais où voyez-vous que je défends un parti ?

Je combats en tout cas tant que je peux celui que vous soutenez, car deux FN dans le paysage ça commence à faire beaucoup, c'est contagieux cette maladie !

Elusen

@ breizmabro | 10 octobre 2018 à 07:08
« Affirmation sans preuve ! »

Faux et mensonger, comme à votre habitude !

La responsabilité éditoriale de la Royal Holloway University of London, la responsabilité de l’embauche de l’enseignant, la responsabilité de sa titularisation, la responsabilité de son agrégation universitaire, au vu du droit britannique, la Royal Holloway University of London a tout vérifié.

C’est pour cela qu’elle certifie sur son site, donc sous sa responsabilité éditoriale, que le Professeur Jonathan Phillips a un doctorat.
https://frama.link/erNfmMX7

La Royal Holloway University of London indique même dans ses conditions d’utilisation avoir vérifié que les informations qu’elle publie sont exactes.

Giuseppe

@ breizmabro | 10 octobre 2018 à 07:08

Vous devez être une excellente cliente de Kader, les tranches de lion sont dans les bons morceaux et le tout arrosé d'un vent fouettant du large, ventrebleu ! vous êtes Surcouf "Tigre des sept mers", que dis-je, je vous sous-estime, Poséidon sans aucun doute.
Le vent du large arrive jusque chez nous, et ce n'est pas un mince exploit.

Giuseppe

@ caroff | 10 octobre 2018 à 09:49
@ breizmabro | 10 octobre 2018 à 10:34

"L’un est agrégé, donc Journal Officiel, l’autre a un doctorat, ainsi inscrit sur le site officiel des personnes ayant obtenu leur doctorat, tous deux étant dans l'enseignement le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de l’Enseignement supérieur ont vérifié le casier judiciaire et les diplômes, le tout a été publié au Journal Officiel." (Elusen | 07 octobre 2018 à 01:14)

Pour l'instant on en est toujours au stade de "gonfleur d'hélice" en attendant les preuves de publication au Journal Officiel.

Le bureau Veritas n'a toujours rien à valider, nada, pour enfin lancer les travaux, c'est que les bureaux de contrôle sont tatillons, avec l'aval du JO les fondations pourraient peut-être se couler.

breizmabro

@ caroff 10 octobre 2018 à 09:49

Sans compter les faux diplômes que vous pouvez obtenir tel un faux permis de conduire ou un faux passeport, il y a des spécialistes en la matière.

Alors dire qu'un papier à en-tête mis en ligne pour certifier qu'un homme ou une femme est bien docteur.e en machin ou en truc parce que c'est écrit dessus... perso je n'y crois pas, d'autant que c'est invérifiable.

Je n'ai pas la foi du charbonnier, c'est le moins que je puisse dire ;)

caroff

@ breizmabro

"L’un est agrégé, donc Journal Officiel, l’autre a un doctorat, ainsi inscrit sur le site officiel des personnes ayant obtenu leur doctorat, tous deux étant dans l'enseignement le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de l’Enseignement supérieur ont vérifié le casier judiciaire et les diplômes, le tout a été publié au Journal Officiel." (Elusen | 07 octobre 2018 à 01:14)

L'échange avec le petit bétonnier m'évoque une discussion récente avec des amis sur l'utilité des diplômes pour éviter de raconter des carabistouilles, proférer des mensonges, berner le populo, etc.
La liste est pourtant longue des normaliens et autres agrégés ayant débité au kilomètre des âneries en s'échinant à tordre la réalité pour la conformer à leur idéologie !

breizmabro

@ Elusen | 09 octobre 2018 à 23:51
"Le travail a été fait par le service du personnel lors de l’embauche"

Affirmation sans preuve !

"Ainsi vous affirmez que la Royal Holloway University of London a menti sur les diplômes du professeur Jonathan Phillips"

Je n'affirme rien je constate simplement que le lien bidon avec l'entête pompeuse de Royal Holloway University of London n'apporte pas la preuve que ce soit la vérité, seul la production en ligne du (des) diplôme du monsieur apportera un début de preuve à vos affirmations.
 
Au fait où en sont vos robots pour vous dégoter vos futurs diplômes universitaires ? Toujours rien ?

"Je vous accorde que d’être femme de ménage dans une université vous permet d’affirmer que vous y avez déjà mis les pieds"

Quelle preuve avez-vous que j'occupe ce poste indispensable dans une université, surtout après les grèves ?

Pas d'affirmation sans preuve s'il vous plaît petit elusen !

Elusen

@ breizmabro | 09 octobre 2018 à 13:13
« Certifier sur un site que M. X ou Mme Y a des diplômes n'a aucune valeur, seule la mise en ligne dudit diplôme peut le certifier. »

Faux !
Le travail a été fait par le service du personnel lors de l’embauche.
Pour lui donner une agrégation universitaire, au titre de professeur, le travail a été fait par le comité chargé du concours.

Dès lors, ce monsieur ne peut pas être mis en cause, mais uniquement l’Université.

Ainsi vous affirmez que la Royal Holloway University of London a menti sur les diplômes du professeur Jonathan Phillips.

Je vous accorde que d’être femme de ménage dans une université vous permet d’affirmer que vous y avez déjà mis les pieds.

breizmabro

@ Giuseppe 09 octobre 2018 à 19:12

Pas de preuves et ça c'est grave car elusen (que je confonds désormais avec Albert Meslay) est le fana compulsif de la preuve que les autres doivent lui fournir, parce que lui en matière de preuve c'est plutôt "cours après moi que je t'attrape".

Bref le bureau Veritas n'a encore enregistré aucune vérité vérifiable. Il n'a reçu que des ouï-dire de lien en lien plus ou moins bidon.

Je suis déçue déçue déçue...

Adéo Giuseppe ;)

PS : Pour le homard bleu ET le champagne je vais dire : plus on est de fous plus on rit, non ? :D

caroff

@ Robert Marchenoir 21h30
"Une critique passionnante du livre de Zemmour, car non sectaire et à contre-courant : La France se fonde-t-elle sur une ethnie ? Sur une erreur majeure d'Eric Zemmour."

Merci pour le lien et les développements critiques de Philippe Fabry sur les affirmations de Zemmour auxquelles je n'adhère pas.

Giuseppe

"L’un est agrégé, donc Journal Officiel, l’autre a un doctorat, ainsi inscrit sur le site officiel des personnes ayant obtenu leur doctorat, tous deux étant dans l'enseignement le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de l’Enseignement supérieur ont vérifié le casier judiciaire et les diplômes, le tout a été publié au Journal Officiel." (Elusen | 07 octobre 2018 à 01:14)

@ breizmabro | 08 octobre 2018 à 10:10 :

Le bureau Veritas a-t-il reçu les preuves ?

Pour l'instant aucune trace dans les archives des bureaux de contrôle ni au Journal Officiel… Je vais appeler Claude Luçon à l'aide il aime bien forer.

Pour le homard bleu ET le champagne mon voisin est d'accord c'est lui qui régale me précise-t-il, il y tient.

S Carioca

M Bilger,
"Enfermé dans une autarcie qui ne le conduit pas à surestimer autrui"

J'aime beaucoup cette aimable litote !

breizmabro

@ Elusen 09 octobre 2018 à 08:13
"...mais qu’elle certifiait sur son site que l’individu avait bien un doctorat et qu’il était agrégé universitaire puisqu’il a le titre de Professeur !"

"mais qu’elle certifiait..."

Ce n'est pas ce qu'on appelle en jargon universitaire une certification petit elusen ?

Certifier sur un site que M. X ou Mme Y a des diplômes n'a aucune valeur, seule la mise en ligne dudit diplôme peut le certifier.

Le site que vous proposez est par ailleurs bidon, n'importe quel élève en informatique première année l'aurait découvert.

Bon courage quand même dans les recherches de vos robots pour obtenir les diplômes (?) de votre historien en BD et autres vulgarisations historiques.

Au fait vous n'avez pas répondu à ma question : vous avez quel(s) diplôme(s) universitaire(s) ?

breizmabro

@ Elusen 09 octobre 2018 à 08:13
"Cela confirme que vous n'avez jamais fait d'études universitaires"

Vous non plus petit elusen du reste vous ne répondez pas à ma question à ce sujet...

"BTS et autres ne sont pas des universités !"

Non !? Mais dites-moi pas qu'c'est pas vrai ? J'aurais donc été trompée à l'insu moi aussi :(

Brave petit elusen qui fait chauffer ses robots pour certifier que William Blanc ne fait pas dans la BD mais concentre son activité d'historien (?) sur le développement d’articles et de moyens de vulgarisation à travers plusieurs ouvrages et des publications telles les BD, cinéma, jeux, séries télévisées...

C'est en regardant Questions pour un champion qu'il aurait donc appris que Charles Martel s'était arrêté à Poitiers faute de carburant ?

Elusen

@ breizmabro | 08 octobre 2018 à 17:06
« Pour mémoire : l'URH ne délivre aucun diplôme de certification, si vous aviez été universitaire vous le sauriez. »

Pour mémoire, pas une fois je n’ai écrit que la Royal Holloway délivre des certifications, mais qu’elle certifiait sur son site que l’individu avait bien un doctorat et qu’il était agrégé universitaire puisqu’il a le titre de Professeur !
Si vous aviez fait des études universitaires, vous le sauriez !

La fiche du Professeur Jonathan Phillips est bel et bien émise par la Royal Holloway University of London ; ils ont donc vérifié tous ses diplômes avant de le titulariser et le nommer au grade de Professeur.
https://frama.link/erNfmMX7

Sur "William Blanc", décidément vous n’avez rien compris !
Il est membre du laboratoire universitaire : Groupe d'Anthropologie Historique de l'Occident Médiéval au sein du Centre de Recherches Historiques (UMR EHESS/CNRS n° 8558).

Sans compter qu’il ne dit pas faire de la BD et des scénarios, mais étudier les mythes véhiculés sur l’histoire médiévale dans les BD, les scénarios, les discours politiques, les médias.
En clair, il observe si c’est en phase avec la réalité historique.

Ce qui est logique, puisqu’il est membre d’un laboratoire d’Anthropologie.
Toujours en clair, pour vous, comment l’Homme, les humains, s’inventent des mythes ; comment les gens mentent en instrumentalisant l'histoire médiévale.
https://gahom.ehess.fr/index.php?1265

  • Mes recherches portent aujourd’hui sur les représentations contemporaines du Moyen Âge, que ce soit dans les usages politiques et sociaux ou bien dans la culture populaire (BD, cinéma, jeux, séries télévisées, arts graphiques).

Cela confirme que vous n'avez jamais fait d'études universitaires.
Les écoles de mode, de commerce, BTS et autres ne sont pas des universités !

—————————————

@ Robert Marchenoir | 08 octobre 2018 à 21:30
« La France se fonde-t-elle sur une ethnie ? Sur une erreur majeure d'Eric Zemmour. »

Philippe Fabry, militant d’extrême droite cachée sous l’étiquette de libertarien.
Les libertariens sont des anarchistes d’extrême droite, il ne doit pas y avoir d’État, seuls les riches doivent gouverner, les pauvres doivent être physiquement éliminés.

Il écrit sur le site d’extrême droite ségrégationniste : Contrepoints.

Il n’est pas historien, mais docteur en droit !
https://www.theses.fr/2013TOU10061

C’est fou le nombre de personnes qui se donnent le titre d’historien sans avoir aucun diplôme d’histoire.

D’ailleurs pour attaquer le propos d’Eric Zemmour, il ne donne aucune preuve historique, mais une opinion, or le problème pour lui, c’est que sur ce coup Eric Zemmour a raison, la France est une invention et une construction artificielle.

Le nombre de peuples qui fondent la Nation française prouve que Philippe Fabry dit n’importe quoi.
Ne serait-ce que la langue française, constituée de plusieurs langues, dont du germanique, du celte, de l’arabe, etc.

Rebelote pour les peuples :
- Basque, Corse, Franc, Alaman, autres Celtes, Breton, Occitan, Maoris, Mahorais, Kanak, Tahitien, Normand (viking), Flamands, Marquisien, Wayana, Palikur, Kali'na, Wallisien, Futunien, etc.

Oh p... , en fait, l’extrême ségrégationniste et raciste trouverait que le livre de Zemmour est dangereusement gauchiste.

Mary Preud'homme

"en ces temps de déchéance intellectuelle (surtout à droite, désolé de le dire)..."
Rédigé par : Tomas | 08 octobre 2018 à 23:20

Ce brave Tomas toujours le mot juste et tellement objectif pour défendre son parti en pleine dégringolade !
Comme quoi un gauchiste ça ose tout, c'est même à ça etc.

Tomas

La raison de l'hostilité que nous vouons à Zemmour ? C'est que c'est un imposteur qui escroque le chaland avec sa belle plume de pseudo-historien. Sa "connaissance de l'Islam" est un mélange à l'évocation émue de Charles Martel (sur lequel on ne connaît à peu près rien), de Roland de Roncevaux (sur lequel on ne connaît rien) et des faits divers de Valeurs actuelles.

Mais ce n'est pas grave qu'il se trompe, du moment qu'ils sort des sentiers battus de l'Histoire pour secouer un peu celle-ci, que c'est délicieux et provocateur...

Eric Zemmour est un frustré (son rapport aux femmes suffit à le montrer !) qui a un problème identitaire, là pourrait d'ailleurs s'arrêter l'analyse du personnage et de son oeuvre. Il possède l'érudition honnête du type intelligent qui a fait des études et a lu, mais n'a pas le dixième des connaissances nécessaires pour traiter avec rigueur des grands sujets sur lesquels il disserte à longueur de pages. Lorsqu'il débat, il fait du Le Pen de salon en jouant sur les registres de la logorrhée verbale, de l'invective et de la provocation, Pascal Praud adore, c'est sûr. Si tous les gens comme lui écrivaient des livres, la BNF devrait embaucher tous les chômeurs de France pour pouvoir tous les ranger !

Mais bon en ces temps de déchéance intellectuelle (surtout à droite, désolé de le dire), on a les héros qu'on peut. Et Eugénie Bastié, vous en pensez quoi ?

Robert Marchenoir

Une critique passionnante du livre de Zemmour, car non sectaire et à contre-courant : La France se fonde-t-elle sur une ethnie ? Sur une erreur majeure d'Eric Zemmour.

En deux mots, Philippe Fabry (historien de tendance libérale) traite Zemmour de gauchiste, et lui reproche de n'être pas assez "raciste" (mettez beaucoup de guillemets partout).

Je résume : pour tout le monde (même les gros fachos), Zemmour est un gros facho qui n'aime pas les Noirs et les Arabes, parce que la France est une nation de race blanche.

Pas du tout, relève Philippe Fabry : Zemmour est un gauchiste bon teint, qui pense qu'un cheval né dans une étable s'appelle une vache. Et il cite ce passage stupéfiant de son introduction :

"Ecrire l'Histoire de la France est la seule solution pour comprendre ce qui lui arrive. Cette nation, qui n'est ni une race, ni une ethnie, ni même une géographie, est une construction tout artificielle, toute politique, qui doit tout aux hommes et rien aux éléments."

Enorme tas de sottises fumantes, objecte Philippe Fabry, qui s'empresse de détailler les fruits de ses propres recherches : la France n'est pas un pays d'immigration depuis toujours, contrairement à ce que nous serinent les immigrationnistes. En fait, elle ne l'a jamais été. La vague d'immigration massive actuelle date seulement des années soixante, et n'a connu d'équivalent que lors de deux épisodes, il y a 1 500 ans et 2 500 ans.

Et dans les deux cas, les fameuses "migrations" de l'époque ont été infiniment moins importantes, en proportion, que la vague actuelle. Sans compter que dans les deux cas, elles se sont produites dans un pays qui... n'était pas encore la France.

Bien entendu, c'est la thèse de Fabry qui est juste -- et qui est massivement soutenue par les admirateurs de Zemmour. Manque de bol, ce n'est pas celle de Zemmour !

Fabry procède ainsi à un étonnant dépassement de Zemmour sur sa droite (et pourtant, il ne fait nullement figure, lui, de gros raciste nauséabond). Sa critique rejoint ses convictions libérales, lorsqu'il fait remarquer que Zemmour, en niant la dimension raciale et géographique de l'identité française, confirme son étatisme forcené : l'Etat peut tout à condition de le vouloir, même transformer un Esquimau en Français.

On relèvera sans peine (et là c'est moi qui interprète) qu'Eric Zemmour plaque son histoire personnelle sur la réalité, et en fait une généralité.

La première phrase citée par Philippe Fabry est carrément fausse. Historiquement fausse. Mais la seconde n'est pas fausse : elle ne veut rien dire.

"Inventée par l'Histoire, la France ne peut vivre que par l'Histoire, ou mourir par l'Histoire. La France se définit par son histoire, quand l'Allemagne l'est par sa langue ou l'Angleterre par sa société."

Verbiage pompeux qu'aurait pu sortir n'importe quel gauchiste officiel, et qui est irréfutable parce qu'il est dépourvu de sens (là encore, c'est moi qui interprète). Chauvinisme franchouillard qui fait de la France un pays hors du commun : ces abrutis d'Allemands sont obligés de se rassembler autour de leur langue (ridicule), tandis que les Anglais ne tiennent ensemble que par leur société (grotesque). Seuls nous, Français, sommes maîtres de l'Histoire (avec un grand H).

Bref, Zemmour est à la fois trop "raciste" (lorsqu'il prétend que la France ne peut être comparée aux nations de pacotille qui l'entourent), et pas assez (lorsqu'il déclare que la race française n'existe pas, que la France est simplement une communauté de pensée sous l'égide de la politique).

Mais c'est Zemmour qui attire les projecteurs médiatiques (même ceux qui disent : non, ma lumière ne se posera jamais sur toi) ; c'est lui qui focalise les haines et les admirations.

Tandis que Philippe Fabry, qui est parfaitement inconnu en comparaison et pas du tout "controversé" (vous pouvez l'inviter sans risque chez vos beaux-parents), est celui qui démontre par le détail des thèses qui me rappellent les heures les plus sombres de notre histoire.

Une fois de plus, on voit là le caractère profondément irrationnel de l'esprit français. On voit à quel point l'esprit scientifique lui est étranger. Seules comptent les passions, les faits sont largement secondaires.

Je n'ai pas lu le bouquin de Zemmour, mais si l'on m'avait demandé de deviner son contenu, au vu de la mousse qui se fait autour, j'aurais opté pour ce qui est, en réalité, le contenu du dernier livre de Philippe Fabry. Et je suis persuadé de ne pas être le seul.

Mary Preud'homme

@ Robert | 08 octobre 2018 à 17:49

Macron aurait confié à un journal du Québec qui soutient la candidature de Michaëlle Jean (canadienne d'origine haïtienne) que cette dernière outre son bilan calamiteux était originaire d'un continent qui ne pouvait se targuer comme l'Afrique, je cite - d'être l'épicentre de la francophonie.
Outre le patronyme Mushikiwabo qui sonne plus français à ses oreilles que celui de Jean, l'on se demande bien quelles sont les lectures de ce président lui permettant de clamer une telle imbécillité ! Et quels poètes et écrivains rwandais seraient capables de rivaliser à ses yeux avec les innombrables auteurs, créateurs et musiciens d'expression française des Caraïbes ou du Québec ?

Il est vrai que ce père Emptoire de la francophonie au rabais a eu la franchise de dire au journaliste québécois qu'il se contentait de faire un choix stratégique et affectif... Soit (pour parler clair) à la fois intéressé et irraisonné parce qu'il n'y connaissait que pouic !

Robert

@ yves albert | 07 octobre 2018 à 18:15
"Waterloo n'aura pas suffi aux Français il leur faut une nouvelle raclée."

Mais non, mais non ! La haine de soi poursuit allégrement son chemin en France, sous l'égide de notre actuel président de la République, en cela bon héritier de son prédécesseur.

J'en veux pour preuve un article de Pierre Péan qui explique la volonté présidentielle de confier la présidence de la francophonie à la ministre des Affaires étrangères rwandaise.

Le chapeau de cet article fait par la rédaction est celui-ci :

"Incroyable mais vrai ! L’Elysée soutient une candidature… rwandaise à la présidence de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). La décision doit être entérinée les 11 et 12 octobre prochains à Erevan (Arménie) lors du XVIIe sommet de l’organisation. Cette posture française est absolument scandaleuse ! Depuis son installation en 1994, la dictature de Paul Kagamé s’efforce de promouvoir la langue anglaise et ne cesse de traîner régulièrement la France et ses dirigeants dans la boue. Comment expliquer la décision de l’Elysée, qui en matière de haine de soi, atteint ainsi un sommet difficilement explicable ? En toute amitié, nous avons demandé au grand journaliste d’investigation Pierre Péan d’assurer l’Editorient de cette semaine."

C'est toujours la logique de la France qui a commis des crimes contre l'humanité...

A retrouver ici : https://prochetmoyen-orient.ch/presidence-rwandaise-de-la-francophonie-un-scandal-francais/

breizmabro

@ Elusen
"Pour être doctorant, il faut un Master II de recherche.
Si vous aviez fait des études universitaires, vous l'auriez su !"

Mais comme vous vous avez fait des études universitaires vous autorisant à me dire que je n'en aurais pas fait, vous m'en apporterez la preuve bien évidemment. Quoique j'en doute fort...

Bon, que nous dit votre lien sur William Blanc dans sa bio :

"J’ai concentré mes activités d’historien sur le développement d’articles et de moyens de vulgarisation à travers plusieurs ouvrages et des publications, comme le magazine Histoire et Images médiévales, la webradio Fréquence médiévale ou le festival de films consacré au Moyen Âge Bobines et Parchemins. Mes recherches portent aujourd’hui sur les représentations contemporaines du Moyen Âge, que ce soit dans les usages politiques et sociaux ou bien dans la culture populaire (BD, cinéma, jeux, séries télévisées, arts graphiques)."

Franchement, concentrer ses activités d’historien sur les BD, cinéma, jeux, séries télévisées, arts graphiques ça le fait moyen pour la crédibilité.

Pour les autres liens généreusement fournis par les robots

https://gahom.ehess.fr/index.php?1265 (bis repetita de la bio de William)

"Le Professeur Jonathan Phillips le doctorat est prouvé, l’Université Royal Holloway de Londres le certifie !" https://frama.link/erNfmMX7 (?)

Pour mémoire : l'URH ne délivre aucun diplôme de certification (*) si vous aviez été universitaire vous le sauriez.

(*) PS : Avant que vous ne m'en demandiez la preuve je vous dis : je ne peux prouver l'inexistence d'un fait.

Herman kerhost

@ Alex paulista | 08 octobre 2018 à 16:04

Je viens de regarder une interview de Laurent Obertone, qui vient apparemment de sortir un nouveau livre "La France Interdite", et il apparaît que Zemmour ne tord pas les faits. Il décrit bien au contraire ce qui se passe réellement dans le pays, et ce que les agences étatiques dissimulent sournoisement.

Je vous invite à visionner l'interview d'Obertone :

https://www.youtube.com/watch?v=DdKvU-tg-VI

breizmabro

@ Elusen 08 octobre 2018 à 15:26
"Pour être doctorant, il faut un Master II de recherche.
Si vous aviez fait des études universitaires, vous l'auriez su !"

Et vous, vous avez fait quelles études universitaires ?

Alex paulista

Zemmour n'hésite pas à tordre les faits et l'actualité pour illustrer ses concepts fumeux. Là vous allez jusqu'à lui servir la soupe en détournant le décès d'un grand artiste dont l'oeuvre est à vocation universelle.
Aznavour était au-dessus de ces querelles.

Au plus, avec un peu d'humour, aurait-il pu lui dédicacer un "je suis un facho, comme ils disent..."

Elusen

@ breizmabro | 08 octobre 2018 à 10:10

Eric Zemmour se présente comme historien et essayiste sur les plateaux télés. Historien et essayiste, c’est un paradoxe.
Même s'il paie moins d'impôts grâce à sa carte de presse, il affirme qu'il n'a pas à prouver ce qu'il avance, or le statut qui va avec la carte l'y oblige, ainsi il n'a aucune source documentaire, n'a consulté aucune archive.

Pour être doctorant, il faut un Master II de recherche.
Si vous aviez fait des études universitaires, vous l'auriez su !

* William Blanc :
- Université de Paris I : https://www.theses.fr/s90531

- École des Hautes Études en Science Sociales – Groupe d’Anthropologie historique de l’Occident médiévale. https://gahom.ehess.fr/index.php?1265

* Le Professeur Jonathan Phillips le doctorat est prouvé, l’Université Royal Holloway de Londres le certifie !
https://frama.link/erNfmMX7

duvent

@ Robert Marchenoir | 08 octobre 2018 à 12:06
"@ yves albert | 08 octobre 2018 à 02:50
Vous preniez la défense de Madame duvent que j'agressais. Comme c'est mignon... Il a dû vous échapper que c'est Madame duvent qui s'emploie à m'agresser, ici, depuis longtemps."

----------------------

Oh ! Comme vous y allez, mais bon, passons ! Je ne suis pas opposée à ce que vous vous présentiez comme ma victime.
Ainsi, et en tant que votre bourreau attitré, je vous signale que vous vous comportez comme le propriétaire de ce blog, qui lui est assez aimable, pour laisser les personnes s'exprimer librement, ce qui n'est pas précisément votre cas...

Par ailleurs, aurez-vous l'obligeance de nous dire à partir de combien de temps sommes-nous susceptibles d'avoir droit au chapitre ?

Vous affirmez ceci :

"Croyez bien que pour ma part, je "répondrai" aussi souvent qu'il le faudra. Des trolls comme vous, j'en ai croisé des milliers. Si vous croyez impressionner un vieux blogueur avec des trucs aussi éculés..."

Croyez vous, sans offenser votre grandeur, que d'autres puissent jouir de ce privilège ?
Parce qu'il me semble que vous vous octroyez beaucoup plus de droit que vous n'en accordez, sans doute êtes-vous d'une autre farine ?

Marchenoir, cessez de geindre !
Il n'est pas possible d'être à la fois "vieux blogueur" et un plumitif plaintif.

PS : "Vieux blogueur" c'est environ combien de siècles ? Merci pour cette précieuse information !

Mary Preud'homme

@ Jabiru | 08 octobre 2018 à 11:42
"Le moment venu j'en ferai la demande, je ne suis pas pressé !"

Le moment venu, le plus tard possible, ce seront plutôt vos proches qui feront la demande, dès lors que vous êtes déjà titulaire de la carte du combattant.

Cordialement.

PR CALGUÈS

"J'ai réfléchi, après avoir lu très attentivement Destin français, à la véritable, à la seule raison de l'hostilité, voire de la haine que ce livre et son auteur suscitent."

J'ai également lu cet ouvrage et je félicite et admire E.Z. plus que jamais.
Quand on pense qu'un J.M. Aphatie - qui "cause dans le poste" tous les jours- a traité cet ouvrage de "merde"...

Giuseppe

@ Elusen | 07 octobre 2018 à 01:14
"L’un est agrégé, donc Journal Officiel, l’autre a un doctorat, ainsi inscrit sur le site officiel des personnes ayant obtenu leur doctorat, tous deux étant dans l'enseignement le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de l’Enseignement supérieur ont vérifié le casier judiciaire et les diplômes, le tout a été publié au Journal Officiel."

breizmabro | 08 octobre 2018 à 10:10 :

Le bureau Veritas a-t-il reçu les preuves ?

Robert Marchenoir

@ yves albert | 08 octobre 2018 à 02:50

Vous preniez la défense de Madame duvent que j'agressais. Comme c'est mignon... Il a dû vous échapper que c'est Madame duvent qui s'emploie à m'agresser, ici, depuis longtemps.

Mais vous êtes arrivé depuis un dixième de seconde sur ce blog, et vous vous employez à jouer les redresseurs de torts. Vous avez la lâcheté de m'imputer je ne sais quels "commentaires pestilentiels", je ne sais quelles "injures" et je ne sais quelles offenses commises à l'égard d'on ne sait qui.

Sans jamais avoir la droiture de nommer clairement vos griefs, de désigner ces commentaires et de vous donner la peine de réfuter mes propos. A l'instant où ils sont écrits, et non deux mois après, en portant des accusations aussi vagues qu'invérifiables, et par conséquent diffamatoires.

Ce qui nous permettrait de voir si véritablement mes "histoires" sont "folles", comme vous le prétendez, si je suis un communiste et un assassin, ainsi que vous avez osé l'écrire, ou bien si c'est vous qui êtes un moins que rien.

"Je ne répondrai plus."

Croyez bien que pour ma part, je "répondrai" aussi souvent qu'il le faudra. Des trolls comme vous, j'en ai croisé des milliers. Si vous croyez impressionner un vieux blogueur avec des trucs aussi éculés...

Jabiru

@ Mary Preud'homme 6 octobre 2018 à 20:46

Merci pour les précisions que vous apportez sur l'hommage conféré à Charles Aznavour aux Invalides.
Effectivement vous avez raison, au temps pour moi !
Par contre je ne savais pas que j'avais droit au drapeau du fait de ma carte du combattant et du titre de reconnaissance de la nation.
Le moment venu j'en ferai la demande, je ne suis pas pressé !
Bien à vous

breizmabro

"Donc trois historiens, diplômés en histoire"

Ca reste à prouver car jusqu'à présent je n'ai pas la certitude qu'ils soient diplômés ni qu'ils aient passé des concours en la matière puisque vous ne nous en fournissez pas la preuve.

"Vous et Zemmour non diplômés dans le domaine."

Rien de nouveau sous le soleil, c'est ce que je me tue à vous dire ! Vous êtes un peu têtu petit elusen..
 
"Où se trouve une potentielle crédibilité chez vous et Zemmour ?"
 
En matière d'histoire, chez moi AUCUNE sauf, peut-être, concernant la Bretagne, et encore... chez Zemmour je ne sais pas je ne l'ai jamais lu.

"Ni vous, ni Zemmour n'apportez la preuve de vos diplômes dans le domaine"

Ben non puisque je vous répète que ni Zemmour, et encore moins moi ne nous targuons d'avoir de tels diplômes, et ce qui n'existe pas ne peut être prouvé SAUF par vous et vos robots naturellement.

Vous avez conscience qu'à force de digressions vous en devenez ridicule ?

Mais vous-même petit elusen, avez-vous passé un concours ou avez-vous obtenu un quelconque diplôme vous autorisant à venir manifester vos connaissances visiblement incommensurables sur tous les sujets, ici ?

jean-louis

Serions-nous plus intolérants, plus sectaires qu'au XVIIIe siècle en France ? Oui je sais qu'une affaire comme celle du chevalier de La Barre ne se reproduira pas, pour l'instant, mais je me demande s'il n'est pas plus difficile de dire par exemple "écrasez l'infâme" aujourd'hui que du temps de Voltaire. Comme si la religion était devenue plus sacrée, plus intouchable qu'à l'époque.

J'estime, je respecte les chrétiens ou les musulmans qui vivent selon les principes de leur religion, sincèrement, honnêtement, et j'aimerais bien que ce soit possible aussi pour les athées, pour ceux qui voient dans la religion une source d'obscurantisme, de fanatisme et de malheur.

boureau

@ Elusen 07 octobre 2018 23:12
"Le Président des Etats-Unis... bla bla bla..."

Vous croyez vraiment que vous m'apprenez quelque chose ?
Notamment sur les élections présidentielles américaines que je suis depuis celle de Ronald Reagan et en plus sur place !

Prenez un peu l'air, respirez et essayez sur ce sujet, comme sur d'autres, de prendre un peu de recul et de ne pas vous enferrer dans des mot à mot ridicules.
Sinon vous ne comprendrez rien aux grands mouvements sociétaux ou économico-politiques du monde.

Vous me faites penser à "Bouvard et Pécuchet". Choisissez !

Cordialement.

Patrice Charoulet

PHOBIES

Le mot "phobie" a deux sens : 1° Un sens très précis en psychopathologie 2° Par extension, Aversion très vive, peur irraisonnée ou instinctive.

Et dans les débats TV , radio ou de la presse écrite, « phobie » est couramment utilisé dans des mots comme « islamophobie, homophobie, xénophobie... ».
C'est, à mon avis, une facilité, mais aussi, un abus.

Dans le domaine religieux, tout d'abord, les croyances étant diverses, nul, par définition, ne partage la croyance des autres. On préfère sa croyance. Et l'on voit mal pourquoi l'on devrait « aimer » la croyance que l'on n'a pas. Les chrétiens aiment-ils la croyance des musulmans ? Les musulmans aiment-ils la croyance des chrétiens ? Les musulmans aiment-ils la judaïsme ?... Et tous ces croyants-là aiment-ils l'athéisme ?
Conclusion : si l'on utilise le mot « islamophobie », il faudrait alors utiliser tout aussi souvent les mots « christianophobie », « judaïsmophobie », « athéophobie », « agnosticismophobie »... Est-ce le cas ?
Le mieux, à mon sens, est de n'utiliser aucun de ces mots, tous plus inutiles les uns que les autres.

Pour l'homophobie, même topo. On est homosexuel ou hétérosexuel. Et on a des raisons d'être l'un ou l'autre. L'hétérosexuel doit-il aimer l'homosexualité ? L'homosexuel doit-il aimer l'hétérosexualité ? Les chats doivent-ils aimer les chiens ? Les chiens doivent-ils aimer les chats ?

Reste la xénophobie. Ceux qui la dénoncent aiment-ils les habitants de deux cents pays ? De quel amour s'agit-il ? Le Russe doit-il aimer le Brésilien ? Le Camerounais doit-il aimer le Finlandais ? Le Japonais doit-il aimer le Mauritanien ? Faut-il donc être xénophile et d'une xénophilie obligatoire ? C'est demander l'impossible.

yves albert

@ Robert Marchenoir | 08 octobre 2018 à 00:12

Que vous êtes méchant, à l'origine je prenais la défense de madame duvent que vous agressiez.
Calmez-vous et considérez que ce que l'on pense de vous n'est que le retour de vos insultes gratuites.
Etes-vous souffrant ?
Je ne répondrai plus.

Robert Marchenoir

@ yves albert | 07 octobre 2018 à 19:35

Votre lâcheté et votre propension au mensonge sont prodigieuses. Je ne perds jamais de temps lorsque je dénonce des individus de votre espèce.

Elusen

@ boureau | 07 octobre 2018 à 07:02

Ce qui est drôle, c’est que vous prétendez que j’aurais affirmé !

Et les études ne prouvent pas que les femmes auraient majoritairement voté pour lui, c’est matériellement impossible que de telles études puissent l’établir.
Et pourquoi ?
Ben de nouveau, moi, j’ai lu la Constitution des USA.
Le Président des USA n’est pas élu par les citoyens, mais par les grands électeurs qui n’ont strictement rien à voir avec les sénateurs et les représentants.

Ils ne sont nommés par les gouverneurs des 50 États fédérés que pour élire le Président et le Vice-président des USA. Ils votent pour qui ils veulent, ils ne sont pas tenus de voter pour des personnes qui se présentent à la présidentielle, ils peuvent voter pour vous alors que vous ne vous êtes pas présenté.
- Il suffit de voir qu’au Texas un grand électeur a voté pour Ron Paul, un autre pour John Kasich.
- Dans WA (État fédéré de Washington) 3 grands électeurs ont voté pour Colin Powell et un autre pour un lobby amérindien.
- Hawaii (HI), un grand électeur a voté Bernie Sanders.
https://getwebb.org/v/veMAdNCp

L’élection du Président et du Vice-président des USA a eu lieu le 19 décembre 2016 et non comme l’ont affirmé les médias le 08 novembre 2016.

Vous confondez avec les registres électoraux où l’on déclare son appartenance électorale, mais où l’on ne dit pas pour qui l’on a voté : Republican, Democrat, Independent...
https://frama.link/uc7EdH5t

De nouveau, le congrès des USA peut destituer un juge de la Cour suprême.
Constitution of USA – Article II - Section 4.

  • The President, Vice President and all civil officers of the United States, shall be removed from office on impeachment for, and conviction of, treason, bribery, or other high crimes and misdemeanors.
    https://www.law.cornell.edu/constitution/articleii

----------------------------------------------------------------------

@ breizmabro | 07 octobre 2018 à 11:34

Où aurais-je écrit que les curriculum vitae étaient publiés au Journal Officiel ?
Je cherche encore !

Pour être enseignant, c’est un concours, le résultat du concours est publié au Journal Officiel et en France, il y a une enquête, le casier judiciaire doit être vierge de certaines condamnations, la personne doit fournir la copie de ses diplômes.
Pour le thésard, il est bien indiqué que le doctorat est en histoire médiévale.

De plus vous confondez médiéval, Charles Martel et Croisade, c’est fort !
Vous pourriez écrire avec Zemmour en somme.

Donc trois historiens, diplômés en histoire, vous et Zemmour non diplômés dans le domaine.
Trois historiens qui font des recherches sur des documents, des archives et Zemmour qui fait une fiche de lecture sur un livre qu’il a lu.

Hummm, où se trouve une potentielle crédibilité chez vous et Zemmour ?
Vous êtes le genre à lire un livre sur la chirurgie cardiaque et affirmer être une experte, voire chirurgienne.

Ni vous, ni Zemmour n'apportez la preuve de vos diplômes dans le domaine, ni même vos sources documentaires. Zemmour affirme même qu'il n'a pas à prouver ce qu'il avance, ce qui est faux, mensonger, car il a une carte de presse, il est donc tenu de prouver.

breizmabro

@ Giuseppe 07 octobre 2018 à 19:15
"je suis plus sûr du homard bleu" (*)

Et moi donc ;)

Concernant "Si vous vous mettez aussi à solliciter des preuves, alors là…"
...je ne fais qu'utiliser le même procédé que petit elusen. Ni plus, ni moins.

Adéo Giuseppe

(*) En ce moment la pêche aux homards est en stand-by, trop de vent + une marée de 108 à venir :(

Du coup je vais sur le blog me distraire avec l'inénarrable petit elusen ;)

duvent

@ Robert Marchenoir

Dites-moi, mais finalement vous êtes très sensible, trop sensible !! Vous me faites rire mais vous me faites aussi de la peine, dès lors je me sens trop brutale avec vous, mais ce n'est pas de ma faute, c'est plutôt de la vôtre...
Je vous ai lu, ici même, agonir les uns et les autres et j'en ai conclu, hâtivement certes, que vous étiez un dur à cuire...
Bien, Marchenoir, je vous prie de trouver ici toute ma confuse et sincère contrition...

Par ailleurs, je voulais vous dire en passant, et j'espère que je n'offenserai pas votre aimable personne, que l'on m'avait laissé entendre que toutes les femmes n'étaient pas représentées par moi, ce que je refuse de croire, le monde ne peut pas être aussi injuste... Il semble que cet état d'âme vienne de mes frustrations et de mon amertume...

Le petit tour de passe-passe sur mon mépris pour le travail manuel est délicieux, bien qu'il ne m'échappe pas que sans doute dans une autre vie vous ayez été un extraordinaire acrobate. Votre échine est très souple...

Va, je ne te hais point !

Achille

@ Roger L | 07 octobre 2018 à 18:56
« Aucune haine dans ce propos. Juste un constat et une certaine forme d'apitoiement, sans irrespect, croyez-le bien. »

Votre apitoiement me touche. Venant de quelqu’un qui ne s’est pas encore distingué par la subtilité de ses commentaires cela a même plutôt tendance à me faire sourire.

Cela fait belle lurette que je ne me formalise plus des commentaires de certains intervenants qui, comme vous, me font le numéro du "condescendant" et sont bien incapables d'apporter une opposition constructive.

Ceci étant si mes posts vous importunent à ce point, le mieux est encore de ne pas les lire, ce qui vous évitera d’y répondre.

yves albert

@ Robert Marchenoir | 07 octobre 2018 à 18:34

Prenez le temps de relire toutes vos disputes avec de nombreux commentateurs de ce blog et comment elles se terminent. Vous êtes le champion de la contradiction violente et injurieuse, c'est votre raison de vivre.

Sacré Marchenoir et pourtant si vous le vouliez vous pourriez faire autre chose que de perdre votre temps à cela.

Giuseppe

@ breizmabro | 06 octobre 2018 à 15:55
"Si l'un est peut-être agrégé et l'autre docteur vous ne prouvez pas que ces personnages ont publié des thèses sur l'"histoire des croisades" ou sur "Charles Martel et la bataille de Poitiers" ! En outre vous affirmez que les CV de ces messieurs sont parus au JO. Prouvez-le."

Pour d'autres raisons, il y a quelques mois j'avais lu des publications de livres qui ne sont en aucun cas des thèses, quant au CV au JO... je suis plus sûr du homard bleu.

Si vous vous mettez aussi à solliciter des preuves, alors là… Vous serez pardonnée, j'ai réservé à l'estaminet du coin, dans tous les cas l'accueil y est chaleureux.

Roger L

@ Achille | 07 octobre 2018 à 16:18

Dites-vous bien que ce n'est pas une agression à votre encontre, et que relever le fait que vous nous informiez que Victor Hugo est un de nos plus grand écrivains, ce que chacun ignorait, ne cherche pas à vous tourner en ridicule.
Vous écrivez beaucoup sur le blog. Je ne dis pas que vous lâchez des platitudes tout le temps, mais que vous en lâchez une cargaison non négligeable.
Vous n'êtes pas désagréable à lire, mais quand vous larguez un missile, on est désemparé !
Le problème est que je ne suis pas le premier à dire cela. Vous le savez très bien. Les griefs se sont accumulés émanant d'autres commentateurs.
Relisez-vous plus, vous dégagerez moins de perles.
Ou plutôt si, continuez… vous contenterez un certain public.
Aucune haine dans ce propos. Juste un constat et une certaine forme d'apitoiement, sans irrespect, croyez-le bien.

Robert Marchenoir

@ yves albert | 06 octobre 2018 à 18:18
"Quant à Marchenoir c'est un élève de Louis Althusser qui a mal tourné mais qui finira comme lui... commentaires pestilentiels... qui passent leur temps soit à raconter des histoires folles, soit à injurier, soit à maudire, soit à s'évertuer à ridiculiser les autres."

J'aimerais bien que vous me montriez où j'aurais "injurié ou maudit les autres". Quant à les ridiculiser, certainement, cela m'arrive. Pourquoi ? Il ne faudrait pas ? Vous pensez que personne ne mérite d'être ridiculisé, ici ?

Vous pensez que vous ne méritez pas d'être ridiculisé, par exemple ? Vous pensez qu'il n'est pas parfaitement ridicule, de votre part, de me comparer à Althusser, alors que je passe mon temps à débusquer le communisme dont la France est incrustée ? Vous ne pensez pas que vous êtes un être non seulement digne d'être ridiculisé, mais profondément méprisable, à me traiter d'assassin, puisque c'est ce que signifie votre ridicule assertion selon laquelle je finirais comme Althusser, qui a étranglé sa femme ?

Vous pensez qu'il n'est pas profondément méprisable, de votre part (ne parlons pas de ridicule), de prétendre que je ne raconte ici que des histoires folles, alors que vous vous permettez de m'insulter sans jamais vous être donné la peine de réfuter un seul de mes commentaires ?

Vous ne pensez pas que les trolls dans votre genre méritent toutes les injures qu'ils peuvent recevoir, et que vous devriez me remercier de vous les avoir épargnées, parce que vos interventions sont trop insignifiantes pour mériter autre chose que l'indifférence ?
______

@ duvent | 06 octobre 2018 à 19:19
"Voyez-vous Marchenoir, il serait bon et même excellent, comme votre compère Zemmour, que vous appreniez à parler des femmes sans leur assigner une activité ménagère."

Vous n'êtes pas "les femmes". Dieu merci, l'écrasante majorité des femmes ne sont pas comme vous. Ne prétendez pas parler au nom d'un sexe que vous ne représentez nullement.

Il ne manque pas de femmes aimables, qui ont la tête sur les épaules et savent se rendre indispensables. Vous pourriez tenter de nous convaincre que vous en faites partie.

Quant au câlinage d'un chat, ou au binage d'un jardin, je ne vois pas ce qu'ils ont de de féminin, ni même de ménager. Il ne manque pas d'hommes qui jardinent, ou qui aiment les chats.

Mais vous préférez confirmer une fois de plus le point de vue d'Ellen et le mien : vous racontez effectivement n'importe quoi. Maintenant, vous essayez de nous faire croire que "Marchenoir, je suis votre ennemie" voulait dire, en réalité, que vous étiez mon contradicteur de bonne foi.

Vous ne contredisez rien ni personne. Vous vous moquez du monde. Traiter quelqu'un de "petit ogre édenté et sans ongles" n'est pas le contredire. C'est montrer que vous n'avez rien à dire. C'est montrer à la face du monde que vous n'avez que de la haine et des insultes à proposer.

Donc, oui, je vous suggère, dans votre propre intérêt, de vous livrer à quelque activité manuelle, pour vous changer les idées. Vous me semblez être bien méprisante envers le travail manuel. Vous avez tort. Mariner dans votre faux intellectualisme dégoulinant de frustration et de haine n'a pas l'air de trop vous réussir.

Mitsahne

@ breizmabro

Bien d’accord avec vous et vos considérations sur les agissements du sieur Elusen, le voyou de ce blog, classé "cinglé patenté" par yves albert (06/10 à 18h18).

Son argument suprême, quand il est à court, c’est de dire "prouvez-le !", ce qui est un peu pauvre quand on se veut l’Attila de l’invective alors qu’on n’a que le charisme de la punaise.

Pour vomir du Zemmour, il se borne à comparer son dernier livre "Destin français" à… Mein Kampf, ce qui donne idée de la boursouflure et du fanatisme du bonhomme.

Dommage qu’il n’y ait pas ici de Commission d’Hygiène et de Sécurité pour lui signifier "heraus !" (dehors !).

yves albert

A propos de l'accueil d'Aznavour aux Invalides, Hollande et Macron ont transformé ce lieu en une fosse commune... Avez-vous vu la minividéo diffusée à propos de la lettre d'Onfray à Macron et qui commence par "Mon chéri" ?

Ne vous étonnez plus du départ du ministre de l'Intérieur, il n'en pouvait plus de devoir supporter une hiérarchie aussi folle, "l'Elysée étant devenue une cage aux folles".

Je suis très heureux qu'un homme d'Etat ait eu la volonté d'agir impétueuseument et qu'il ait décrété, lors de son discours d'adieu, ce qui nous attend.

L'ancien maire de Lyon est un des rares hommes en France qui puisse relever la tête, ce que nos généraux ne savent plus faire.

Il va y avoir des changements ministériels mais pas caractériels et chaque jour nous apporte des dettes et des immigrés supplémentaires…

Waterloo n'aura pas suffi aux Français il leur faut une nouvelle raclée.

duvent

@ Tipaza

Vous qui êtes un suiveur, vous vous proposez de me faire connaître quand et de quelle manière, ajuster à vos désirs mes propos ?

Je dois donc, absolument, vous dire que depuis que j'ai lu sur un autre fil votre petite saillie sur "la mauvaise foi féminine", je meurs littéralement d'envie d'échanger avec un homme dont la virile intervention m'a définitivement éblouie...

Pourquoi donc vous excuser après avoir fait part de ce qui vous plaît infiniment, accoler les femmes à l'image bien utile de la mauvaise foi ?

Vous n'êtes pas très à l'aise, et dire que vous avez mis tout votre courage dans cette sortie...

Tipaza, sans doute les femmes qui vous entourent ont-elles ce défaut, mais à travers le monde, sur les monts et dans les vallées, dans les cités et les campagnes, se trouvent des femmes qui pourraient vous corriger pour cette imbécillité que vous colportez avec audace !

Mais les femmes, en dehors d'être selon vous de mauvaise foi, sont aussi magnanimes, dès lors je vous propose de méditer sur l'utilité de la mesure et la pondération !

Par ailleurs, je trouve très significative cette habitude, que certains ici croient indispensable, et qui consiste à venir défendre le chef qu'ils se sont choisi, contre duvent léger...

Messieurs, comme vous m'avez effrayée avec toute cette virilité virtuelle que vous déversez, je vais de ce pas faire un petit fanion au crochet, sur lequel je ne manquerai pas de raconter mon calvaire !

PS : Voici, un autre adage pour vous servir : "Tu ne peux pas gouverner par raison, une chose (la femme) qui n'a en soi ni raison, ni mesure !" (Térence - L'Eunuque)
Faites-en bon usage !

Florence

@ Michelle D-LEROY

D'après Yves Mamou, les élites n'ont pas fait que fermer les yeux. Elles ont participé activement et elles continuent.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS