« Les petits mouchoirs, une grande déception ! | Accueil | Philippe qui rit Philippe qui pleure ! »

27 octobre 2010

Commentaires

jean-michel A.

Oh, M. Bilger ! Le procédé est bien transparent !
Cela me fait sourire quand même.

temoignagefiscal

Bonjour,
Instinctivement, j'ai la même réaction que vous. Puis, je réfléchis objectivement. Que sais-je de cet homme dont l'image tient en son absence d'image, dont l'information tient en son absence d'information, dont les résultats tiennent en son absence d'ambition affichée ?
Oui, que sais-je ?
Je sais qu'il n'a résolu aucun des problèmes terribles auxquels je suis confronté, qui touchent des milliers de français, les ignore-t-il ? C'est peu probable.
Son courage se limiterait donc à ne rien dire. Effectivement, cette attitude, comparée à celle des flagorneurs peut paraître courageuse.
Peut-on lui reconnaître la vertu du néant, si puissante, si inévitable, si attractive? Peut-être.
Peut-on lui être reconnaissant du simple fait qu'il constate qu'il y a un problème, l'aurions-nous oublié sans lui ? Peu probable.
Décidément, je préfère les guerriers, même s'ils oublient dans leurs combats les idées que je défends, même s'ils défendent des idées opposées.
Peut-être n'est-il pas ce lac calme qu'il nous est donné à voir, je le souhaite pour lui, je préfère la Pointe du Raz au lac Chambon. Je suis sûr que vous aussi. Mais maintenant que je vous connais un peu, je sais qu'un joli billet et celui-ci en est un, vous fait oublier bien des choses.
A la beauté, même épistolaire, on peut tout pardonner. Henri Dumas

catherine A  belle nécro

Mais êtes-vous bien sûr que ce François-là ne bouge pas encore ? En tout cas il aura eu une belle nécro de son vivant... de quoi faire des envieux.

Arobase du Ban

Belle initiative de votre part M. Bilger.

François Fillon a joué l'édredon face aux caprices du "golden-collégien" avec des nerfs d'acier, et il se retrouve bien aguerri avec une peau de cuir de la meilleure facture.

C'est un véritable homme d'Etat.
Je l'avais observé il y a quelques années lorsqu'il était invité à une réunion locale par mon maire.
Il n'a pas dit un mot de la soirée. Il a écouté, écouté...
Il y a du solide dans cet homme.
Vous avez raison de le louanger.

Il joue désormais dans la catégorie "espoirs".

patrons-voyous

Bon, ok, vous voulez qu'il soit candidat à la prochaine présidentielle...

mike

Savez-vous ou prévoyez-vous ?
Il est vrai que Borloo ou MAM, cela ne fait pas le poids face à "François". Nous verrons bien.

Denis Monod-Broca

Je m'en voudrais de contester les qualités que vous trouvez à M. François Fillon, M. Bilger, et je n'ai aucun argument pour le faire, mais j'ai un grave reproche à lui adresser : du premier au dernier jour il se sera rendu complice d'une mise à mal systématique et délibérée de la Constitution.
Celle-ci en effet définit et le rôle du gouvernement et celui du président de la République. Or MM. Sarkozy et Fillon n'en ont pas tenu compte. Cela a abondamment été dit. Ils ont bafoué la Constitution. M. Sarkozy en tête et M. Fillon juste derrière. Un Etat est-il encore un Etat de droit quand ceux qui le dirigent s'autorisent une telle liberté ?

Mary Preud'homme

Bel hommage d’un homme de droit à un homme de droiture, de courage et de fidélité.
Un "bon filon" qui loin d’être épuisé n’a pas fini de "servir" et pour qui s’ouvrirait un boulevard, quand bien même il serait remercié après avoir mené à bien plusieurs réformes délicates, dont celle des retraites.
De toutes façons, ce ne serait qu'un au revoir...

sbriglia

De la technique du repoussoir élevé au rang des Beaux-Arts...

Guzet

Dommage que le départ de F. Fillon se traduise par la nomination de Klarsfeld au Conseil d'Etat. Que diable faisait celui-ci dans le cabinet du Premier ministre...? Encore un service rendu au Président ? Le pouvoir sort d'une épreuve qui aurait pu l'emporter et dont l'issue pouvait être portée à son crédit pour avoir affronté les difficultés du temps, et voilà qu'on retombe déjà dans le bling-bling... Errare humanum est, sed perseverare diabolicum...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS