« La chute : le journalisme au plus haut | Accueil | Le civisme est-il sadique ? »

31 janvier 2013

Commentaires

Mary Preud'homme @ CJ

Catherine Jacob 8 février 13:50
--------
En complément de ce que j’avais déjà écrit sur le sujet.
Je faisais bien sûr allusion à son compatriote célèbre Léon Gontran Damas et non pas à David Douillet. Ce même LG Damas que Christiane Taubira avait mentionné par deux fois afin d’étayer son discours à l’Assemblée nationale, notamment une première fois en le citant à contresens et sans respecter le mot à mot et une seconde en récitant un poème (que LGD avait « manifestement » écrit en s’inspirant du grand poète haïtien Carl Brouard). En tout état de cause, faire parler les morts pour défendre un projet de déstructuration de la société est-ce bien honnête ? Pas très glorieux non plus, d'autant que le susnommé était plutôt du genre à ne pas aimer que l'on parle à sa place.
Quant aux propos de David Douillet rapportés des années plus tard (par cette amazone en furie !) ils ne me semblent pas bien graves et font partie du genre de misogynie qui a davantage le don de faire sourire que d’irriter. Mettez vous à la place de ces pauvres hommes, que va-t-il leur rester si même leur évidente supériorité physique dans la plupart des sports leur est contestée ? Remarquez que je trouve normal que les femmes puissent avoir accès à pratiquement tous les sports, mais sans pour autant vouloir se mesurer aux hommes, ce qui est ridicule et ce qui ressortait sans doute des propos du gentil David.
Par ailleurs, si vous aviez eu l’occasion de côtoyer le monde politique ou de travailler dans certains milieux professionnels à majorité masculine, vous auriez entendu des propos autrement perfides sur la gent féminine que ceux que vous rapportez et vous seriez blindée (sans crispation). A la façon d'une Françoise Giroud ou d'une Martine Monteil pour ne citer que ces deux femmes qui surent s'imposer avec grâce et réussir dans des milieux particulièrement machistes.

Valerie

Merci aussi a Madame Gallois pour ce texte dans Le Point que vous avez sans doute toutes et tous lu et que je mets en lien :

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/claire-gallois/on-n-achete-pas-les-bebes-07-02-2013-1625131_1445.php

Mary Preud'homme

JLM 6 février 23:56
-------
Concernant Christiane Taubira, l'adage que vous citez à savoir "nul n'est prophète en son pays", ne se vérifie pas, bien au contraire. Dès lors que depuis 1993 (puis en 2002 et 2007) elle a constamment été élue et réélue comme députée de sa circonscription en Guyane avec un score très élevé. Sans oublier sa fameuse loi mémorielle qui l’avait rendue hautement célèbre et immensément populaire dans tout l’outremer, notamment à Cayenne sa ville natale. A en juger par ce que j'entends autour de moi, il me semble au contraire que nombreux sont les ultramarins qui se sentent trahis dans la confiance qu'ils avaient longtemps placée en cette femme de caractère. En raison d'une fragilité personnelle qu'elle cache sous une grande arrogance, aurait-elle tout simplement compensé (et donné le change) en cédant aux sirènes voluptueuses du pouvoir ? Et ce n'est pas par hasard qu'elle n'hésita pas en 2002 à mettre en péril ses partenaires politiques, au point de faire échouer l'un d'entre eux au premier tour des présidentielles, où elle aurait bien dû se douter qu'elle n'avait aucune chance.
Est-ce pour se faire pardonner cette énorme bévue qu'elle en fait aujourd'hui un peu trop, réduite sous des dehors d'amazone combattante à n'être plus que la servante docile d'un nouveau sectarisme, aux ordres d'un pouvoir devenu sourd et aveugle.

Catherine JACOB @ Mary Preud'homme

@ Mary Preud'homme @ JLM | 06 février 2013 à 23:56
"Je répète donc que Christiane Taubira, dont je n'ai jamais mis en doute la mémoire et la culture, a instrumentalisé un compatriote célèbre en le citant "à contresens", uniquement afin de servir la cause qu'elle défendait. Ce qui est foncièrement malhonnête."

Vous connaissez peut-être le sens exact de cette citation par Mme Taubira de l'autobiographie de David Douillet : "Oui, je suis misogyne, tous les hommes le sont. Pour une femme, se battre au judo ou dans une autre discipline, ce n'est pas quelque chose de valorisant."

Pour autant que je sache, leur ceinture abdominale renforcée n'a pas empêché tant Laura Flessel que Laure Manaudou de porter et de mettre au monde des enfants en bonne santé et a fortiori n'a pas porté préjudice à leur fécondité, mais c'est juste que ce n'est peut-être pas le cas de tout le monde, en particulier des mannequins anorexiques.
C'est juste aussi que, contrairement à la graisse ventrale qui est préjudiciable à sa santé, la graisse des cuisses est protectrice pour la femme.

jlm@Mary Preud'homme

@Mary Preud'homme

J'enterrerais des interpellations dirigées vers moi selon vous mais sachez que lorsque je ne réponds pas c'est parce que je trouve la polémique inintéressante ou bien parce que je n'en ai pas le temps ; quant à Madame Taubira, comme vous le savez "nul n'est prophète en son pays" ! et je ne suis pas perturbée par cette contestation qui viendrait selon vous des députés d'outre-mer. Cette polémique ne m'intéresse pas plus. Il est plus étonnant pour moi de voir l'alliance des parlementaires communistes avec les parlementaires de l'UMP, pour mettre en échec la politique du gouvernement (notamment au Sénat).
Quant à Google, c'est vrai je l'avoue sans honte ni regret, j'adore !

Mary Preud'homme @ JLM

Vous auriez pu répondre sur le fond plutôt qu'évacuer mon propos par une pirouette.
Je répète donc que Christiane Taubira, dont je n'ai jamais mis en doute la mémoire et la culture, a instrumentalisé un compatriote célèbre en le citant "à contresens", uniquement afin de servir la cause qu'elle défendait. Ce qui est foncièrement malhonnête. Et à en croire les ultramarins et même les Africains qui jusqu'alors l'avaient portée aux nues, elle est loin de faire aujourd'hui l'unanimité et a même beaucoup déçu ceux qui la prenaient jusqu'alors pour une femme intègre. Comment expliquer autrement le choix de ces sept députés ultramarin de gauche qui se sont déclarés ouvertement hostiles à son projet de loi, sans compter ceux qui ont déclaré s'abstenir.
Par ailleurs, si Google est la seule source à laquelle vous vous référez pour enrichir vos connaissances en matière de littérature, pas étonnant que vos propos et votre argumentation s'apparentent à ceux des colleurs d'affiches (à en juger par le nombre de posts qui viennent systématiquement recouvrir les interventions qui vous interpellent et que vous enterrez sans rien apporter de nouveau au sujet).
---
Nota : si un parlementaire doit rester dans les annales concernant cette loi qui vise à démolir la famille et à déstructurer la société, ce n'est certes pas la Guyanaise Taubira, mais le Martiniquais Azérot qui a eu le courage, bien qu'étant de gauche, de monter au créneau et d'entraîner avec lui tous ceux pour qui l'honneur de la démocratie et l'intérêt général (des enfants et des familles) devaient prévaloir, en reléguant au second rang les choix partisans des appareils politiques.

JLM

Plutôt qu'éblouissante j'aurais dû dire "émerveillante" car parfois nous passons de la coque protectrice de la voiture au salon le plus précieux qui soit ; aurai-je réussi à vous arracher un sourire ?

JLM

@Mary Preud'homme

Votre éblouissante culture m'éblouit croyez-le mais Madame Taubira m'éblouit encore plus car après des heures de marathon parlementaire à répondre sans cesse aux mêmes arguments (répétitivité qui lui est imposée et tendrait à monter que la productivité neuronale de certains parlementaire est proche de zéro) elle a récité un poème - ou un extrait - à brûle-pourpoint et sans avoir révisé ses classiques sur google...

 Mary Preud'homme @ JLM

Citation : passage d'un auteur, d'un texte rapporté exactement.
Or, Christiane Taubira n'a pas cité Damas mot pour mot, ce que vous auriez constaté si vous connaissiez le texte original du poème, dont elle s'est bornée à extraire quelques lignes et les remettre bout à bout pour étayer son propos. Ce qui revenait à faire dire au poète ce qu'il n'a absolument pas écrit. Un procédé d'autant plus malhonnête que la majorité des populations des DOM/TOM sont vent debout contre son projet de loi. Et quand le grand vent des Caraïbes souffle ça décoiffe et peut virer au cyclone. Quant aux collectivités d'outremer (COM) qui ont leur autonomie, elles ne veulent même pas entendre parler de ce projet décadent qui bouleverserait de fond en comble une culture et des traditions millénaires.

hameau dans les nuages

@ JLM | 06 février 2013 à 08:58

Vous faites une profonde erreur d'interprétation, je pense à dessein, en mélangeant les problèmes et magouilles d'appareils politiques UMPS avec des choix de société.

Ce temps diablement pluvieux vous fait confondre le quartier du Marais avec le reste du pays.

Ce pays totalement écoeuré de voir, outre la gestion de ce pays qui va à vau-l’eau, que l'on sape l'un des derniers piliers ou remparts : la famille.

Je crains que nous soyons en 1913 et que vous discutiez de la fraîcheur et de la couleur de la fleur au fusil.

Au son du canon, vous vous envolerez telle une nuée d'étourneaux, piaillant à propos du sexe des anges cachés dans la frondaison.

PS: votre exemple de l’Angleterre, laboratoire d'un monde ultralibéral se résumant de plus en plus à la City est en effet parlant. Comparaison n'est pas raison.

JLM

@nath

Merci cher professeur de reconnaître mon grand talent pour la simplicité LOL ; je profite car les commentaires sont parfois tellement agressifs et méprisants que l'on se demande si les gens ne se croient pas dans leur voiture !

JLM

@ hameau dans les nuages

"L'extrême majorité des gens" serait contre le mariage pour tous : cela ne m'a pas sauté aux yeux ! Moi je pense que la plupart des gens s'en fichent et que les politiques à droite distraient le public pour exister et cacher les profondes dissensions au sein de l'UMP, et les quelques problèmes majeurs concernant : l'affaire Karachi, l'affaire ayant concerné l'ancien ministre Pasqua, le non-remboursement des frais de campagne de 2012 à l'UMP, etc.
Les Anglais eux-mêmes seraient-ils moins conservateurs que la droite française ? http://www.lepoint.fr/monde/mariage-gay-les-britanniques-disent-oui-05-02-2013-1624237_24.php

JLM

Un beau moment de poésie à l'Assemblée : http://www.dailymotion.com/video/xxb0sp_christiane-taubira-cite-damas-face-a-mariton_news
je dis cela sans ironie aucune

 Mary Preud'homme

Serge Portelli lors de la dernière émission «ça vous regarde» sur LCP, prétendait sans rire que parmi les femmes disposées à louer leur ventre, [la plupart d’entre elles, déjà mères d’un ou plusieurs enfants ne le feraient que par altruisme]…[et non forcément dans un but lucratif comme le pensent les mauvais esprits](sic), soit, afin d’aider des couples stériles et partager avec eux par le don le plus beau qui soit la joie d’être parents. Selon ce magistrat, il se trouverait donc des femmes (avec la fibre maternelle précisait-il) prêtes à consentir à un tel sacrifice. Encore un utopiste ou un phallocrate qui pense que le ventre des femmes, à défaut d’être un caddie serait une baudruche, les mères de simples pondeuses sans cœur ni cervelle, le fœtus un corps étranger dérisoire et jetable à souhait et la maternité une fonction mécanique banale et interchangeable. Alors que le rôle de la mère est irremplaçable à tous égards dans le développement du fœtus. Le méconnaître, le réduire ou le nier est donc non seulement une ineptie, mais atteste d‘un véritable mépris du droit des enfants qui commence avant la naissance ainsi que le rappelle le préambule de cette charte. Je conseille donc à ce magistrat de relire et méditer le texte en question qu’il me semble avoir oublié dans son raisonnement. Comme si le lien unique que la mère tisse durant la gestation avec son enfant ne comptait pour rien dans le devenir du petit d‘homme. Cette vie nouvelle que l’on sent en soi, cet amour fusionnel qui se prolonge jusqu’à la naissance est même ce qui donne à la femme sa spécificité, une joie, un épanouissement que beaucoup d’hommes nous envient. Ce qui explique peut-être l’acharnement de certains à vouloir détruire ou dénaturer par tous les moyens ce «privilège de la femme» qu’est la maternité et à le réduire à une fonction mécanique ou à un vulgaire négoce. Quelle horreur ! Le plus grave c’est que ces hommes-là sont de plus en plus nombreux, souvent par pur conformisme et rejoints dans leur œuvre de destruction par des femmes qui espèrent ainsi s’élever à l’égal des hommes qu’elles considèrent sans doute (dans leur for intérieur) comme supérieurs. Alors que l’homme et la femme sont simplement différents et complémentaires. De même que l’homosexuel est différent de l’hétérosexuel en raison d’une orientation sexuelle (et non pas d'une préférence) qu’il doit assumer et non travestir. Se prendre et s'accepter tel quel, ce que font d'ailleurs beaucoup d’homosexuels avérés, authentiques et bien dans leur peau auxquels malheureusement on ne donne pas la parole en ce moment. C’est tellement plus branché de laisser les gays du Marais soutenus par les bobos jouisseurs et fumeurs de came (gare aux salles de shoot) faire la nique aux familles et pérorer à longueur d’antennes. Ces nouveaux négationnistes de la différence et de la spécificité des sexes pour lesquels l’altérité devrait être niée au nom d’une pseudo égalité. De même que certains de leurs parents interdisaient d’interdire et ne juraient que par une sexualité débridée, une liberté sans limites et une égalité de pure forme. Alors que la véritable égalité consiste au contraire à reconnaître et respecter l’autre dans son altérité. Y compris bien sûr les familles homo parentales dont les enfants (légitimes, naturels ou adoptés) sont, rappelons-le, dans l’immense majorité des cas le fruit des amours entre un homme et une femme et ne sont pas davantage privés de repères ou de racines que les enfants de divorcés, de familles monoparentales ou recomposées.
----
Concernant la PMA qui si elle était acquise devrait être remboursée à 100 % comme c’est actuellement le cas pour les couples mariés et stériles,
J’ai lu quelque part que depuis 1958 « aucune disposition législative parlementaire (proposition de loi ou amendement ) ne pouvait conduire à la diminution d'une ressource publique ou à l'aggravation d'une charge publique (article 41 de la Constitution, loi organique relative aux lois de finances de 2001 et jurisprudence du Conseil constitutionnel qui est flexible sur la diminution d'une ressource publique mais intraitable sur l'aggravation d'une charge publique) ». Il faudrait donc que la PMA soit adoptée par le projet gouvernemental ou par un amendement gouvernemental, mais le Conseil constitutionnel censurerait un amendement d'origine parlementaire.

Camille @ hameau dans les nuages.

Mon quota de réponses explose aussi, désolée.
Mais il y a malentendu :
"Tout homme a le droit de se reproduire" signifie pour moi qu'il a droit à une descendance issue de ses gènes, mais nullement qu'il doit mettre au monde lui-même, bien évidemment.
Dommage pour le dessin, tant pis...

hameau dans les nuages

@ Camille
"Regarder et juger les êtres en fonction de leurs préférences sexuelles ? C'est ce que vous faites"

Bon sang de bonsoir je vais dépasser mon quota de réponses mais ce n'est pas possible !

Je ne juge personne mais un chat est un chat.

Et un chat ne peut pas avoir de portée.

Vous pourrez tordre le problème dans tous les sens, utiliser tous les artifices que la science met à notre disposition pour le pire et le meilleur, vous ne me ferez pas dire le contraire.

La préférence sexuelle n’a rien a voir avec la reproduction. D’autant plus que si je généralise votre raisonnement pourquoi devrait-on juger et condamner d’autres préférences sexuelles ?

Je ne vais pas vous faire un dessin.

Camille @ hameau dans les nuages

@ hameau dans les nuages

Regarder et juger les êtres en fonction de leurs préférences sexuelles ? C'est ce que vous faites.

Avant d'être homosexuelles, ces personnes sont des êtres humains comme vous et moi, elles sont sur cette terre comme vous et moi, elles ont le droit que l'on ne peut dénier à aucun être vivant, ni homme ni animal ni plante, de se reproduire.
Au nom de l'espèce humaine, chacun a le droit et le devoir de se reproduire, et possède cet instinct vital qui s'exprime par le sexe et l'amour.

Tant que le clonage ne sera pas institué, il faudra des gamètes mâles et femelles, et c'est là que moi aussi je bloque, car je suis contre la gestation pour autrui, ces mamans qui donnent leur bébé à un autre couple.

Nath

Les angoisses de hameau dans les nuages...

Quand Camille dit ce qu’elle dit ici :
Rédigé par : Camille @ Catherine Jacob | 04 février 2013 à 21:50
je crois que, d’une part, elle reconnaît aux homos, aux partisans du mariage pour tous, etc., le droit d’ « avoir » (par de nombreux moyens et non par relation sexuelle entre eux, bien sûr !) un enfant.
Et d’autre part (mais là, j’y mets un gros bémol) que « se reproduire serait un devoir au regard de l’humanité ». Le devoir a, parfois, des limites…
Après tout, un militaire a le "droit" (le devoir ?) de désobéir à un ordre illégal, un fonctionnaire aussi, un juge?, s'il pense que les limites ont été franchies.
Mais…

Marie

Attention, les noms de famille de nos enfants vont changer !

http://cyrilleemery.wordpress.com/2013/02/04/attention-les-noms-de-famille-de-nos-enfants-vont-changer/

Catherine JACOB@Carl+Larmonier

@Camille @ Catherine Jacob | 04 février 2013 à 21:50
"Très bien, mais on oublie complètement que l'être humain a le droit fondamental de se reproduire, "

Très juste, comme vous le dites si bien, de se reproduire et non d'être reproduit. Il n'est pas en effet dans la nature de l'homme de se reproduire dans une éprouvette mais via une pratique sexuelle active entre deux individus de sexe complémentaire, autrement dit opposé, et non comme les poissons, les grenouilles ou le bétail dès lors que ses organes sont organiquement fonctionnels ! Procéder autrement est soit un remède à l'infertilité, soit un dévoiement de ce remède de l'ordre de celui de la pilule utilisée pour soigner l'acné juvénile... des seules filles qui plus est !

"on ne peut interdire ce droit."

On ne saurait en effet agir et légiférer contre ce droit de l'homme, car fort heureusement nous n'agissons pas, sur ce point du moins, car sur d'autres la question parfois se poser -notamment lorsqu'on observe que l'on nous veut des élus décérébrés contraints d'agir contre leur conscience ou d'une façon générale contre celle de la majorité qui les aura élus, s'agissant d'élus locaux, tous n'étant pas en effet le maire de Bègles (localité dont le nom prédestiné est dérivé du pré-celtique « becco », signifiant « petit bec ») et n'ayant pas la même conception que lui, mais ça peut venir, de l'autorité du maire qui fait ce qu'il veut dans sa mairie-, comme les nazis vis-à-vis des femmes juives ou les lions mâles vis-à-vis des lionceaux issus d'un autre mâle, ou dans le courant de certaines guerres la soldatesque vis-à-vis des femmes de l'ennemi enceinte, ou le vétérinaire qui m'a rendu mon chat privé à mon insu de son utérus, accompagné des cadavres des trois chatons qu'il n'avait pas pu sauver et d'une facture astronomique qui dépassait la moitié de mon salaire mensuel de l'époque.

hameau dans les nuages

@Camille
"Très bien, mais on oublie complètement que l'être humain a le droit fondamental de se reproduire, ce serait même un devoir au regard de l'humanité, on ne peut interdire ce droit. Alors que faire ?"


Alors là excusez-moi mais je suis sur... les fesses !

Je ne voudrais pas rentrer dans des détails mais il faudra m'expliquer comment deux homosexuels peuvent se reproduire !

Il y a bien assez d'hétéros pour la reproduction sur terre, certains disent même que nous sommes trop nombreux pour ce faire, menant la planète à la surpopulation.

Ils ont le droit de s'aimer sans les contraintes d'avoir à élever des enfants.

Les avantages sans les inconvénients diront certains.

Franchement ce pays marche sur la tête.

Camille @ Catherine Jacob

@ Catherine Jacob

Votre démonstration illustre parfaitement le fait qu'une victoire tient à si peu d'écart, si peu de voix de différences, que d'un quinquennat à l'autre, tout peut basculer.
J'admets d'ailleurs volontiers que si Sarkozy avait disposé de quinze jours de plus, il aurait pu l'emporter, tant son magnétisme, son charisme et l'art de manipuler les foules, d'embobiner les gens, sont grands.
Les socialistes ont été élus sur la vague d'un profond rejet de Sarkozy (que j'ai vivement éprouvé dès 2007) bien plus que sur leur programme.
Maintenant ils sont là, et chamboulent l'ordre établi, contre les désirs profonds de personnes sincères et honnêtes mais cependant minoritaires dans le pays (voir sondages) et à l'Assemblée nationale.
Que pourriez-vous tenter ? Si au bout de quatre ans, vous n'aurez pas encore compris qu'il s'agit d'une tempête dans un verre d'eau au vu du pourcentage extrêmement faible de personnes qui utiliseront la nouvelle loi, il ne vous restera plus qu'à voter Sarkozy en espérant qu'il détricotera tout l'ensemble.

Partout s'élèvent des cris : "il n'y a pas de droit à l'enfant !!! L''enfant n'est pas un droit !!!"
Très bien, mais on oublie complètement que l'être humain a le droit fondamental de se reproduire, ce serait même un devoir au regard de l'humanité, on ne peut interdire ce droit. Alors que faire ?
J'avoue atteindre ici les limites de ma réflexion, car jeune maman dans les années 1980, je lisais déjà avec horreur dans les journaux les témoignages de mères porteuses, la GPA ayant été autorisée jusqu'en 1994.

Nath

"Je voulais dire droit au respect, les homos ont autant droit au respect que vous.
Vous avez tort d'associer homosexualité à pédocriminalité, car les hétéros comptent aussi parmi eux des pédocriminels et pour autant l'on n'associe pas l'hétérosexualité à la pédocriminalité. Vous évoquez des questions personnelles sans les expliciter mais en effet si parmi vos proches se trouve un pédocriminel vous devez le dénoncer. Par contre l'homosexualité ne relève plus de la justice comme vous le savez ni de la psychiatrie".
Rédigé par : JLM | 03 février 2013 à 18:27

J’avais déjà noté des commentaires truffés de syllogismes, amalgames et raisonnements douteux (foireux ?). JLM décrit bien ces fâcheux amalgames que certains et certaines pratiquent ici. Quant au fond du problème (et c’est un sacré problème !)… wait and see.


Catherine JACOB @ Camille @ Marie

@Camille @ Marie | 03 février 2013 à 17:06
"Le peuple français a voté majoritairement pour une représentation socialiste à l'Assemblée nationale,"

En 2007 Sarkozy avait été élu avec

En 2012 Hollande a été élu avec 51,64% des voix contre 48,36% pour son adversaire, tout en dépensant plus que lui.

En 2002 Chirac a été élu avec 78% des voix contre 22% pour son adversaire. Est-ce qu'à l'époque les socialistes n'ont pas crié sur tous les toits qu'il avait été élu grâce à eux et réclamé de pouvoir compter ?
--------------
S'agissant des élections législatives de 2002, le résultat a été celui-ci:
En 2007, celui-là: et en 2012 celui-ci:

Je suis donc personnellement encline à conseiller aux uns comme aux autres de méditer sérieusement ces graphiques. A la droite de se demander comment un pays foncièrement à droite a basculé à gauche et à la gauche de prendre conscience que l'éventail peut facilement changer de couleur et se refermer sur le rose et que s'ils veulent conserver de l'influence et ne pas être traités à leur tour avec la morgue qu'ils affichent actuellement à l'égard du raz-de-marée humain défavorable à leur projet de loi, il faut qu'ils cessent de croire que 51,64% (seulement) des Français lui ont signé une feuille de route modifiable en tous points sauf celui défendu par Mme Taubira, dont la connaissance du droit général de ce pays que les Chinois nomment 'Pays des Lois' (ou de la Loi) est très parcellaire, partielle et partiale, et que l'écart entre les candidats qui n'a basculé que de 6,2% en 2007 à 3,28% en 2012 représente une base suffisamment solide à négliger les sentiments profonds qui ont motivé les votes.

Hollande n'est pas un imbécile, s'il a beaucoup trop de copains énarques dans sa besace, mais face à Ségolène d'abord, Valérie, et Christiane ensuite, j'ai bien peur que son intelligence ne fasse pas le poids et, cette dernière n'étant pas la petite Nadja sur laquelle il a suffi de souffler pour qu'elle s'envole, on aurait tort de sous-estimer son influence tonitruante sur l'avenir de l'actuel quinquennat, et ce quoi que la France en ait, vu que, pour sa part, elle en a...!

JLM

@Trekker

Je ne suis pas juriste et ne m'aventurerai donc pas à dire n'importe quoi mais j'ai compris que le sujet des enfants apatrides - qui a été soulevé en commission parlementaire - est bien réel.

JLM

@Marie

Je voulais dire droit au respect, les homos ont autant droit au respect que vous.
Vous avez tort d'associer homosexualité à pédocriminalité, car les hétéros comptent aussi parmi eux des pédocriminels et pour autant l'on n'associe pas l'hétérosexualité à la pédocriminalité. Vous évoquez des questions personnelles sans les expliciter mais en effet si parmi vos proches se trouve un pédocriminel vous devez le dénoncer. Par contre l'homosexualité ne relève plus de la justice comme vous le savez ni de la psychiatrie.

Catherine A.  Des droits de la Femme à géométrie variable

La seule prise de position passée de Vallaud-Belkacem en faveur de la GPA aurait dû la discréditer définitivement et lui interdire le portefeuille des Droits de la Femme. Cela illustre en tout cas avec éclat le peu d'intérêt accordé à ce ministère en plus de sa totale inutilité. Quand je pense qu'on va encore nous bassiner à l'occasion du 8 mars sur nos fameux droits ; une date qui commémore pourtant une belle lutte des femmes et qui est devenue un insupportable gadget.

Camille @ SR

@ SR

Ben voyons, les députés sont en majorité homos, vous avez trouvé l'explication, bon sang, c'est lumineux, cela explique tout, je me frappe le front, comment n'y ai-je pas pensé plus tôt !
Comment peut-on répondre autrement que par le second degré à vos propos si ingénus ?

Camille @ Marie

@ Marie

Désolée de devoir vous le dire, mais votre commentaire de 11h43, en plus d'être injurieux, est un ramassis de sottises qui amalgament tout et n'importe quoi de très très bas niveau.
Vous mélangez idées reçues, préjugés, interprétations délirantes, d'un cas particulier vous tirez des généralisations abusives.
Le peuple français a voté majoritairement pour une représentation socialiste à l'Assemblée nationale, l'article 1 de la loi sur le mariage est passé hier, c'est la démocratie, que cela vous plaise ou non ne vous donne pas le droit de vociférer sans retenue en insultant à tout-va.
Vos arguments sont si tendancieux et ridicules que ce n'est même pas la peine d'en débattre.

SR

Les député(e)s affichent leur homosexualité comme un gri-gri, ils sont nombreux, sachant que l'Assemblée dénombre 577 députés, il y a une surreprésentation d'homosexuels et de lesbiennes au Parlement. Ils défilent au perchoir avec arrogance, qualifiant les opposants d'homophobes, d'antisémites, de réactionnaires. On ne compte pas les députés qui se sont embrassés devant les caméras, cette audace a permis de réaliser leurs fantasmes (l'iconographie vestimentaire, le soin apporté aux détails sont éclairants). Les député(e)s homosexuels se nourrissent donc grassement de leur mandat pour faire de la propagande pour leur communauté. A quoi sert le Parlement ? Une salle de coming out ?

Trekker

@ JLM

La dernière phrase de Clafoutis et notamment sa comparaison était certes excessive. Mais sur le fond de ce pseudo problème d'état-civil auquel est censé remédier la circulaire de Mme Taubira, il a parfaitement raison.

Ces enfants ne sont pas, contrairement à un certain discours, des "fantômes". Ils ont bien une nationalité, celle de leurs mères biologiques, et un état-civil, celui du pays où ils sont nés.

Les couples qui ont eu recours à la GPA savaient très bien cela avant, et aussi qu'ils commettaient un délit passible de plusieurs années de prison en France.

Certes cette circulaire ne fait pas des enfants légitimes de ces couples délictueux, mais la petite facilité administrative qu'elle leur octroie revient à cautionner-légaliser ce type de délit et à l'encourager.

zenblabla

Je ne sais pas dans quel étage gère Mme Taubira, mais en tout cas, c'est très instructif d'entendre Mme Marie-France Garaud parler des enfants des autres, comment entre autres ils seraient inadmissible, et tout cela parce que le droit est en retard forcé !

Combien de morts seulement par l'administration, Mme Garaud !!!
C'est ici :
http://www.franceculture.fr/emission-journal-de-12h30-journal-de-12h30-2013-02-03

Là, il est quand même flagrant que MFG règle le compte, mélangeant morale et droit puisque le droit vaudrait par l'au-delà, du un pour cent de la populace qui vraiment ne compte pas !
A quoi bon déléguer à des cerveaux si manifestement désuets, s'il s'actualisent imperturbablement ?
Que MFG soit convoquée en média, cela démontre-t-il qu'elle se soit convoquée ?
C'est triste tout ça !
D'autant plus que ce n'est pour moi que déception, jamais MFG ne m'étant jusqu'alors apparue mauvaise.

Ou comment dire comment l'administration tue un vivant, parce qu'il ne le serait pas tout à fait suivant comment l'administrateur considère l'autre qui considère le vivant...
Le vivant a vraiment du souci à se faire, lorsqu'on entend autant de bêtises !

Ici, en Alsace, c'est pas grave, il n'y a pas de saucisses...

hameau dans les nuages

@JLM
"Un tel manque de respect pour des personnes qui y ont droit autant que vous est particulièrement insupportable"

Avoir un enfant est un droit ? Première nouvelle...

Je comprends que vous soyez fâché pour des propos assez durs mais comprenez que la majorité des gens, l'extrême majorité des gens quoi qu'on dise, soit contre ce projet d'adoption et de GPA par et pour les couples homosexuels.

L'enfant a lui le droit de savoir d’où il vient pour être apaisé et construire son avenir, déjà bien sombre dans la société actuelle.

Vous allez lui donner un numéro de paillette congelée sans aucun référent ? C'est déjà très difficile pour les couples hétéros stériles qui doivent faire une démarche psychologique éprouvante entre leur désir d'enfant issu de leur union naturelle et l'échec répété pour y arriver.

Vous avez droit à un enfant ? Vous voulez un enfant ? Je vous assure que c'est l'une des choses les mieux partagées sur cette terre et cela sans artifices.

"J'ai droit à un enfant" : mon Dieu, quelle horreur cette expression !

Madame Iacub ne veut pas d'enfant, elle a un chien.

http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/marcela-iacub-le-pire-ennemi-des-37805

Marie@JLM

@JLM

Ne sera-ce pas "humiliant" pour des enfants d'être prétendument issus d'un monde d'homosexuels ? Dans quelle genre de civilisation voulez-vous les y voir évoluer ? On ne peut contrer la nature. Elle fait elle-même sa sélection. Ces messieurs auront-ils le courage de leur indiquer qu’ils ont été « achetés », comme on achète une voiture, un animal, un ordinateur… ? Belle société de consommation ! Car, l'enfant devient un "objet" de consommation !

Nous avons été insultés, même ceux qui ne manifestaient pas, uniquement parce que nos convictions nous inclinent à réfléchir, d’où notre prudence, notre demande de concertation, nous les « contre », par des individus qui ont démontré lors de leurs manifestations que leur donner la responsabilité d’un enfant découlerait de la plus grande imprudence, de la plus grande inconscience, de la plus grande légèreté ! Ce n’est pas à travers l’outrance de deux députés qui ont voulu choquer leur électorat d’abord et la France ensuite que l’avis de bien des français changera !

On a cherché à nous faire croire que ce milieu était un milieu différent ! C’est vrai il suffit de lire cet article pour s’en convaincre !
http://www.slate.fr/story/65941/violence-conjugale-couples-homosexuels

La franc-maçonnerie, encore elle, qui revendique la plupart des lois passés au parlement français est bien évidemment derrière cette destruction du mariage. La fidélité va également disparaître puisqu’elle sera un vestige de la tradition chrétienne de ce pays que cette secte combat comme toutes les valeurs chrétiennes d’ailleurs, du moment que cela déconstruit notre pays.

Je vous rappelle par ailleurs que N Sarkozy a prêché pour le métissage forcé, cette loi inique nous y conduit ! F Hollande continuant sa politique…
http://www.dailymotion.com/playlist/x1krqz_MAD-MOG_david-duke/1#video=xnjaqg


Si vous n'avez pas compris que la destruction de la race européenne est engagée, alors c'est regrettable. Je vous rappelle que N Sarkozy a bien déclaré que nous ne pouvions nous soustraire au nouvel ordre mondial ! L’ouverture de la loi bioéthique, la PMA et la GPA nous y conduisent !
Puisque la revendication qui nous est faite de l’évolution de la médecine est l’argument souvent opposé, j’adhère, encore, à la proposition d’un chirurgien qui propose d’implanter chez les homosexuels des utérus afin de satisfaire leurs « désirs » ! Ensuite, ils accoucheront par césarienne, ce qui sera pour eux la seule possibilité.

Enfin, JLM, ayant eu un beau-père homosexuel et PEDOPHILE je sais de quoi je parle ! Et ayant habité la région parisienne où j'ai également croisé certains de ces individus qui invitaient chez eux des mineurs, ce n'est pas grave ce sont des enfants d'hétéros, au restaurant, à Eurodisney, en leur faisant des cadeaux divers, puis boire de l’alcool... et ensuite ces jeunes garçons se retrouvaient « acteurs » de films tournés dans leur domicile... Le fils mineur d’une de mes anciennes voisines s’est trouvé ainsi « coincé »…

J’ai, pour finir, pu constater que plus l’homme est âgé, plus il se tourne vers des enfants extrêmement jeunes ! Il ne sera pas question là de « lolita » !

Le refus de débat national est une grave erreur. J’espère que la liste des noms des députés qui auront voté cette loi sera diffusée afin qu’il y ait un recours dans l’avenir, étant donné la manière dont cette loi est imposée… !

Il ne vous est pas nécessaire de fuir ce blog. Vous avez sans doute constaté que je m’y fais rare !

JLM

@Marie
"Arrêtons ce caprice d'homosexuels qui veulent un enfant comme on achète un chien !"

Vous êtes humiliante en faisant cette remarque et ce n'est que dans votre esprit que l'on peut comparer les enfants aux chiens, les homos ne sont pas aussi décadents que vous l'êtes lorsque vous faites cette remarque : votre vision des homosexuels est complètement déconnectée de la réalité et si vous acceptiez d'en rencontrer vous verriez que vous êtes ignorante et déshumanisée. Vraiment quelle que soit votre position sur la question, vous n'avez ni à l'imposer ni à jeter une telle insulte à la face de toutes ces personnes qui ne sont pas comme vous. Ce genre d'intervention me donne envie de cesser d'intervenir sur ce blog car un tel manque de respect pour des personnes qui y ont droit autant que vous est particulièrement insupportable et je ne souhaite pas faire partie de votre univers où mépris, insulte sont un mode de fonctionnement normal.

Marie

@Clafoutis | 02 février 2013 à 12:06

Comment un prétendu père peut-il prouver hors convention qu'il est le père d'un enfant né à l'étranger ?

La France refusait d'enregistrer des enfants ACHETES jusqu'à hauteur dans certains cas de 56000 $ et c'était une bonne chose jusqu'à la circulaire Taubira !

Arrêtons ce cinéma. Ces enfants ne sont pas sans nationalité puisqu'ils ont celle de leur mère biologique ! Ils n'ont pas été trouvés dans une pochette surprise !

Arrêtons ce caprice d'homosexuels qui veulent un enfant comme on achète un chien !

Pietri S

Trekker 12.39

Les faits sont têtus, en 2010 elle n'était pas ministre, depuis elle a été nommée ministre : elle s'agite sur la prostitution mais elle est absente et muette sur la GPA, alors qu'elle s'est prononcée "pour", autrefois ; personne ne nie ces propos !

Elle se prétend hostile à la prostitution qui est la marchandisation du corps de la femme, elle doit se prononcer sur la GPA qui est la forme la plus ignoble de l'utilisation et de la marchandisation la plus absolue du corps de la femme.

Faites un effort de compréhension plutôt que de donner dans le procès d'intention.

Les propos qu'elle a tenus en 2010 même s'ils se trouvent à ce jour sur son site en sa qualité de ministre l'engagent, si peu en politique, ils sont en contradiction avec la position du gouvernement, raison pour laquelle elle se tait... Quant à faire disparaître ses propos2010, donnez-lui la méthode, vous qui semblez être adepte du yaka bien confortable, ce qui a été affiché sur internet le reste, surtout ce genre de propos d'un ministre...

Un peu de bon sens !

hameau dans les nuages

Pyrénéen je suis.

Cette histoire de "mariage pour tous" au-delà de sa gravité m'amuse.

Ce projet est défendu par tout un collectif d'associations disparates mêlant environnement, droit sociaux, syndicats de tous poils, sans papiers et autres.

Or dans nos belles et sauvages Pyrénées nous avons un problème récurrent qui agite périodiquement le microcosme écologique : la disparition de lou Moussu, l'ours...

Et voilà donc nos belles consciences comparant présentement le mariage traditionnel à une espèce en voie de disparition de demander avec force l'introduction de... femelles ourses pour pérenniser l'espèce.

Alors qu'il suffirait que nos Ursus Arctos mâles (est-ce un gros mot ?) passent devant monsieur le maire de Lescun ou d'Aydius pour que la chose se règle.

Bref je me poile.

Trekker

Pietri S.
"Vous comparez ce qui ne l'est pas, il ne vous a donc sans doute pas échappé qu'en 2010 Najat Vallaud-Belkacem n'était pas ministre et qu'elle s'exprimait... point barre !"

Objection : le texte de cette pétition pro GPA "encadrée" avec son nom parmi les signataires figure sur son site personnel et sur ce dernier il est bien mentionné qu'elle est ministre des droits de la femme.

Mme Najat Vallaud-Belkacem, elle est donc toujours partisane de cette GPA " encadré ". Le fait qu'elle l'ait signé avant d'être ministre, cela ne change rien au fond des choses.

Trop facile pour la ministre de ne pas se prononcer publiquement sur la GPA, et laisser bien en vue une pétition ou elle en a demandé la légalisation.

Si elle était réellement et sincèrement opposée à la GPA, il lui était aisé de retirer cette pétition de son site et mentionner ou déclarer publiquement que maintenant elle n'en approuvait plus les termes.

Clafoutis

@hameau dans les nuages, Clafoutis
Jusqu'à la circulaire de madame Taubira, l'article 16-7 du code civil français dispose :...
Rédigé par : [email protected] dans les nuages&Clafoutis | 02 février 2013 à 11:31

De toute façon, une circulaire, même émanant du garde des Sceaux, ne modifie pas le code civil !
Le 16-7 continue de disposer...
Un argument fallacieux mine la position de celui qui l'utilise.

Clafoutis

"Toute convention portant sur la procréation ou la gestation pour le compte d'autrui est nulle."
Rédigé par : [email protected] dans les nuages&Clafoutis | 02 février 2013 à 11:31

La question n'est pas celle de la validité de la "convention", mais celle de la nationalité française d'un enfant reconnu par le père français - qui peut / doit être poursuivi s'il est prouvé qu'il a passé une convention illégale.
Les enfants d'abord !

Marie@hameau dans les nuages&Clafoutis

@hameau dans les nuages, Clafoutis

Jusqu'à la circulaire de madame Taubira, l'article 16-7 du code civil français dispose :

"Toute convention portant sur la procréation ou la gestation pour le compte d'autrui est nulle."

Pietri S

zenblabla 23.09

Votre commentaire est tout à fait juste, il ne vous a pas échappé que c'était la sempiternelle diatribe de la lutte des classes LOL

Carl+Larmonier

Bonjour Monsieur Bilger

Comme Lady Chatterley aime la nature et la nature de l'homme (L'amant de Laddy Chatterley, roman de David Herbert Lawrence), ce roman est une ode à la nature de la femme et à la femme dans la nature.
Par extension la nature de l'homme est d'aimer celle de la femme (en large préférence) donc ces circulaires ne suivent-elles pas un mauvais circuit et ne sont-elles pas contre-nature ?

PS : Mes excuses à Clafoutis, en passant. Je pense que c'est un authentique clafoutis nature et qu'il n'a rien de modifié.

Très bonne journée

PS : C'était mon dernier commentaire sur le sujet, j'ai largement dépassé mon quota.

Pietri S

Véronique Raffeneau

Vous avez parfaitement raison, cependant votre commmentaire de 6.34 du 1.2.2013 exprimait tout autre chose, il délayait LOL ... Vous avez raison, c'est ainsi que se solde, que se conclut toujours un échange en France avec les Français qui par débat comprennent "combat" dans lequel ils doivent toujours gagner par tous les moyens... il faut à tout prix et à n'importe quel prix démontrer que l'autre a tort...

-------------

Une formule inaccessible à un Français "il vaut mieux gagner à deux que perdre tout seul"... et qui fait de la France un pays non réformable, avec les Français c'est toujours l'autre qui doit céder, ils refusent la cross fertilisation, la synergie ; quant à quasiment toutes les professions de la Fonction publique ou assimilées, par définition elles ont toujours raison et avec les enseignants (hors professeurs Ph.D) rien n'est jamais possible, indécrottables, c'est écrit dans les livres donc c'est juste et immuable !

Les sujets abordés par la presse française ces dernières semaines et commentés jusqu'à l'écoeurement, le départ de Depardieu, le retour de Cassez, le mariage pour tous... un peu de guerre au Mali peu intéressant pas de mort, malgré ce que prétend Amnesty International, et pendant ce temps de nouveaux chômeurs chaque jour, des promesses Hollande prises a minima, ou abandonnées, dans l'indifférence générale, au bénéfice des hochets bruyants qui sont tendus !

-------------

Que ceux qui le peuvent se joignent à la manifestation contre ce "changement de civilisation" dont on ne veut pas !

Pietri S

Trekker 19.38

- Vous comparez ce qui ne l'est pas, il ne vous a donc sans doute pas échappé qu'en 2010 Najat Vallaud-Belkacem n'était pas ministre et qu'elle s'exprimait... point barre !

- Le premier commentaire re les propos de Bruno Nestor Azérot a été affiché le 1.2.2013 à 10.49

Réduire les propos des autres pour renforcer, fortifier les siens ce n'est pas convenable !

Pour votre info... l'eau tiède existe, la recette connue ! LOL

Mary Preud'homme

@ Trekker (après la bataille) concernant le député martiniquais de gauche B.N Azérot :
Marie | 31 janvier 2013 à 21:26 avait déjà indiqué le lien ; après quoi il y a eu plusieurs interventions sur le sujet. Ce serait bien de lire le fil avant de poster.

zenblabla

@Mme Jacob

S’enivrer de sa propre voix, c'est une manière extrêmement prolétaire, bien que l'efficacité de la sorte ne soit pas expertisée complètement, s'il fallait rapporter la sorte en aristocratie...
Rien que pour le fait pas tout à fait avéré, il faudrait financer une bonne rangée de chercheurs, et sa contre-rangée, pour avancer en terres inconnues !

zenblabla

Notre hôte !
Pour parler de consolation, cela se passe ici :
http://www.youtube.com/watch?v=1hIYL5kKi7Y
Pas loin, Courbet relançait l'origine du monde !

Vous êtes juste, nos ministres font faible mais répandu...
Si seulement Taubira osait justifier l'existence de vivants improbables !
La Justice m'expliquera-t-elle que mes petits-enfants, soient-ils putatifs, n'existeront pas ?
C'est quoi cette "bidonnerie" du contrat pourvu qu'il soit écrit ?

Des fois on se demande, et se demandant bien sûr pas d'estampille à la Badinter avec notre nouveau ministre.
Mais ce qui est dit à la suite, c'est quand même bidon, surtout le refus de l'apparition informelle, son idée qui met l'intellection en dehors de toutes cases à cocher.

Si on commence, on se demande pourquoi développer parfois !

Surcouf

Cette femme m'énerve au plus haut point tant par ses positions politiques que par ses attitudes que je trouve assez dédaigneuses et même haineuses parfois.
Afin de ne pas participer à la curée il est vrai que j'évite absolument de la voir ou de l'entendre. Je me contente, si je puis dire, de lire ses déclarations, ce qui suffit amplement à mon énervement.
Alors je ne sais pas si elle console la gauche mais à mon avis elle braque beaucoup de gens dans sa manière de procéder, y compris des gens de gauche respectueux de ceux qui ne pensent pas comme eux.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS