« Christiane Taubira invente l'action verbale | Accueil | Honneur à Gentil, honte aux aboyeurs »

22 mars 2013

Commentaires

Pietri S

@phileas 15.20

J'aurais tellement aimé écrire ce commentaire, vive la pluralité de l'info, à bas LOL la fidélité à un journaliste ou à un support qui finissent par intoxiquer, comme le ferait un gourou ou un secte... Il faut changer de crèmerie, souvent LOL LOL

phileas

Un petit mot sur France Inter : j'étais auditeur de la matinale depuis, à vue de nez, 20 ans, appréciant le traitement de l'info par cette station.

Le débat sur le mariage pour tous m'a ouvert les yeux : les invités contre la réforme étaient agressés (Pascale Clark notamment dont l'interview m'est devenue insupportable), les points de vue divergeant de la pensée dominante étaient réduits à de l'archaïsme, de l'intégrisme, de l'homophobie (notamment par Thomas Legrand). Les invités en faveur de la réforme étaient au contraire mis en valeur, et leur avis décrit unilatéralement comme allant dans le sens de l'histoire.

Ce passage a été salutaire. Je me suis rendu compte à quel point le traitement de l'info est en réalité souvent orienté, biaisé. On nous dit ce qu'il faut penser, au lieu de nous donner des éléments de réflexion pour penser par nous-mêmes. J'ai été frappé par le manque de réflexion, et l'incapacité à entendre d'autres points de vue. De nombreux journalistes semblent travailler au service d'une cause, qui prend le pas sur l'information et l'analyse distanciée. Au bout du compte, l'auditeur est peu respecté.

J'ai donc quitté France Inter, un peu amer de n'avoir pris conscience de la réalité qu'après tant d'années, mais satisfait d'avoir ouvert les yeux.

Carl+Larmonier

Je tenais à dire qu'il y une double page très intéressante sur un fait qui à fait débat ici-même ces derniers jours, dans Le Parisien d'aujourd'hui sur la question du voile.
Dans les gros titres : Le débat sur les signes ostensibles de religion a été relancé par la récente décision de la Cour de cassation sur l'affaire de la crèche Baby Loup
Même un sociologue que j'apprécie assez, Michel Wierviorka, donne son opinion sur le sujet (même si pour le coup je ne suis pas d'accord avec lui) - p.1 et 2 du Parisien.

PS : Finalement, je ne m'habitue pas à porter un pseudonyme, je n'en ai jamais porté, depuis des années que je vais sur des blogs. Pietri S n'a qu'à se gausser jusqu'à plus soif de mon revirement de position, je ne répondrai pas. Carl Larmonier je suis et Carl Larmonier je reste (dans tous les sens du terme). Affaire classée.

Pietri S

Christian C 20.47

Consultez toute la presse sérieuse ou non à partir du 14 mai 2011... vous y trouverez toutes les infos nécessaires, le name dropping n'est pas ma tasse de thé pas plus que la revue de presse !

N'importe qui se souvient de ce que vous avez oublié et que bien sûr vous caricaturez !

Alex paulista

une femme qui s’exprime dans un français impeccable, qui est diplômée de l’enseignement supérieur
Rédigé par : zefir | 24 mars 2013 à 11:59

Je ne crois pas que ce soit particulier au voile. C'est comme les sous-titres qui apparaissent à la télé dès qu'une personne noire s'exprime.
Ou quand on demandait à mon épouse si au Brésil on avait des ordinateurs...

La bêtise est partout, elle ne demande qu'une occasion pour s'exprimer, que ce soit le voile, un petit accent, une différence physique. En général rien de bien méchant, et il suffit d'un peu de caractère pour retourner la situation et faire que la personne en face se sente ridicule.
Savoir manier un français impeccable est souvent une arme redoutable dans ces circonstances.

Christian C

Pietri S,

Il faut être singulièrement machiavélique, intelligent, de bonne foi, faire preuve d’une mémoire photographique, pour prétendre que les amis de DSK s'étaient précipités devant micros et caméras pour hurler l'innocence de leur champion.

Vous n’aurez donc aucun mal à citer un nom, une date, une circonstance, un micro ou une antenne ?

scoubab00

@ Christian C

Merci Christian je vais essayer. L'ennui, c'est que souvent humeur varie, la mienne notamment.

@Pietri S

Vous lâchez jamais le micro ? Y a des chemins qui vous attendent, avec plein de plantes autour.

Amarok@Pietri S

Sinon vous parlez d'enfantillage, alors excusez-moi de vous dire que le comble de celui-ci sont les LOL LOL dont vous parsemez vos commentaires. C'est bon pour les tchats pour adolescents et leur langage sms mais je le trouve non bienvenu pour un blog de la teneur et de la qualité de celui de Philippe Bilger.
Quelque chose me dit qu'on ne va pas vraiment s'entendre si vous perdurez dans ces idioties mais la meilleure chose est je suppose de prochainement vous ignorer.

Amarok

Amarok@Pietri S

J'ai expliqué que je donnais mon nouveau pseudonyme et j'ai fait une transition de clarté pour savoir que j'étais toujours présent par ce biais, je n'ai pas agi dans ce sens bêtement comme vous le suggérez, Pietri S.
De plus vous pourriez changer dix mille fois de pseudonymes que Google saura qui est derrière Pietri S, vous connaissez la police de l'internet ? Ce n'est pas une fabulation.
Donc je n'ai absolument pas agi d'une façon déraisonnable.

A bientôt.

Tipaza

@ Diogène et zefir

L’intégration est possible entre Européens. La trame est la même, c’est le même continent, les mouvement dans l’Histoire ont été Est-Ouest. Ils [les Marocains] ne seront jamais 100% Français, ils seront de mauvais Français, je peux vous l’assurer.» – Hassan II, roi du Maroc

http://www.youtube.com/watch?v=YoUYWqhxr1U&feature=player_embedded

Pietri S

Amarok 11.22

La raison du pseudo est exactement ce que vous décrivez, jamais je n'interviendrai sur un site sous mon patronyme... mais vous, vous faites fort LOL LOL

Vous en dénoncez les risques et malgré cela vous indiquez le rapprochement à faire entre votre patronyme et votre pseudo... même Google peut faire le rapprochement, rien de plus facile... LOL LOL

Une seule solution, si vous voulez intervenir anonymement, choisissez un autre pseudo et conservez-le aussi précieusement qu'un code confidentiel, sinon il a perdu sa raison d'être LOL et vous semblez avoir un petit vélo dans la tête.

Toutefois ne sous-estimez pas les intervenants du blog de Monsieur Bilger, vos commentaires ont des spécificités, des manières particulières d'exprimer les choses... un trait de caractère "lisible" comme cet enfantillage de donner le pseudo et le patronyme LOL

Pietri S

Il faut être singulièrement naïf pour prétendre que les amis de Nicolas Sarkozy et y compris son avocat n'agissent pas sur son ordre...

C'est un plan media proposé par ses spin doctors et autres conseillers pour le faire passer pour victime d'un magistrat malveillant, malfaisant ; plan media que N. Sarkozy a accepté et mis en place avec ses amis.

N. Sarkozy pouvait refuser le plan media.

N Sarkozy pouvait accepter, en silence, cette décision du magistrat aussi humiliante soit la qualification, comme tout citoyen lambda l'aurait fait, la presse toujours aux aguets se serait empressée d'en parler ; il pouvait "ordonner" à ses amis de se taire, de ne pas réagir, c'était son droit... mais ce n'est pas dans son ADN, il préfère ferrailler et envoyer ses amis en première ligne... le plan media avait prévu une intervention sur TF1 abandonnée, il aurait aggravé son cas !

Tout comme DSK n'avait pas redoré son blason en se présentant sur TF1 pour débiter des actes de contrition/rédemption millimétrés à la virgule, au rictus près, marketés à mort...

Il faut être singulièrement naïf, stupide, de mauvaise foi, souffrir d'Alzheimer, ou tout à la fois, pour prétendre que les amis de DSK ne s'étaient pas précipités devant micros et caméras pour hurler l'innocence de leur champion.

Christian C

@Pietri S

Je ne doute pas que vous ayez vu "les amis de DSK (…) obligés de venir devant micros et caméras dire combien leur champion était innocent de tous les faits dont on osait l'accabler, vilipendant la justice américaine", mais sur quelles antennes, dans quel rêve, ou après l’absorption de quelle substance avez-vous vu cela ?

Où avez-vous vu Nicolas Sarkozy se victimiser et prendre les Français à témoin ?

Ses « amis » politiques et son avocat se chargent de discréditer le juge Gentil, certes. Ce n’est pas élégant, certes. Mais c’est de bonne guerre, puisqu’il s’agit de politique.

Les faits sont ce que les journaux sérieux en ont relaté, rien d’autre. S’appuyer sur de faux constats pour appuyer votre point de vue, ce n’est pas élégant.

Michelle D.-Leroy

Je viens de vous voir défendre le juge Gentil après certains propos des leaders UMP et les réactions de N.Sarkozy.

Normal que vous défendiez vos pairs puisque vous êtes dispensé du droit de réserve du fait même que vous soyez retraité de la magistrature... vous pouvez donc vitupérer à votre aise.

Je crois toutefois que ce qui scandalise les militants, sympathisants ou leaders politiques de l'UMP ce n'est pas tant ce qu'on reproche à l'ancien Président mais la concomitance avec quelques prises de parole dernièrement.

Il dit lors d'un repas qu'il pourrait revenir en politique, il reçoit à tour de bras dans ses bureaux parisiens, il critique la politique du gouvernement qui n'en finit pas de perdre de la crédibilité auprès des Français. On est donc en droit de se demander si la justice est aussi indépendante que le pouvoir actuel veut bien le dire.

Comment la française lambda que je suis ne peut-elle pas s'interroger ? Cette campagne électorale de 2007, que j'ai suivie de près et avec intérêt a réuni tour à tour les sympathisants de droite et de gauche dans des salles en région, et pour finir à Bercy pour un candidat et à Charléty pour l'autre. Je ne me souviens pas avoir vu un déluge de jets privés, de dépenses flambantes ou de déploiements d'argent insensé dans la campagne de l'UMP. Soit les deux candidats ont été aidés par de riches sponsors autrement qu'avec les subventions autorisées, soit ils ne l'ont été que dans la limite prévue par la loi. Et ce sont les deux campagnes qu'il faut éplucher. C'est pour moi de l'acharnement et cette fois-ci cela tombe à point nommé.
Pour que je puisse juger il faudrait comparer les chiffres des dépenses, et me donner des preuves probantes.

L'attitude du Juge Gentil apparaît plus dirigée non pas par lui-même mais en coulisses et c'est pour cela qu'une partie des français s'interroge. Une sorte d'orchestration et de mise en scène qui exaspère.
Cela exaspère d'autant plus que les mises en examen des gens de gauche sont médiatiquement passées en sourdine...

zefir

@ Alex paulista

Oui votre interprétation du voile est le reflet de vos préjugés. Bizarrement, elle est calquée sur l’interprétation des traditionnalistes qui ont vécu entre les 7ème et 10ème siècles. Or, le verset coranique qui fait référence au voile est un simple rappel à la pudeur et à la modestie. Et c’est la pudeur que les femmes voilées évoquent lorsqu’elles parlent de leur voile.

Je ne me plains pas d’être prise pour une trisomique 21. Je rapportais le témoignage d’une femme voilée qui est passée sur l’antenne de RMC (les Grandes Gueules). Ne trouvez-vous pas étrange qu’une femme qui s’exprime dans un français impeccable, qui est diplômée de l’enseignement supérieur soit prise pour une trisomique 21 uniquement parce qu’elle est voilée ? Voile = déficience mentale ? Un autre préjugé sans doute.

Si nous sommes d’accord pour laisser les femmes libres de porter le voile et même la burqa jusqu’à ce qu’elles décident de se dévoiler si tel est leur choix, il n’y a pas lieu de polémiquer.

Pietri S

scoubab00

Sophie de Menthon aux Grandes Gueules, invitée et non sociétaire LOL comme quoi le Conseil Economique et Social mène à tout en plus des quelques autres présidences qu'elle occupe !

Sartorius

@ hameau dans les nuages

Je vois que vous êtes passé à côté du sens de mon message, donc je vais vous l'expliciter :

La liberté d'expression de Dieudonné n'est pas l'obligation pour Patrick Cohen d'écouter et de donner de l'écho à la propagande de Dieudonné.

Ce qui justifie pleinement l'existence de cette liste noire sur laquelle Patrick Cohen met qui il veut.

De plus vous passez à côté du contenu du billet de Philippe Bilger : il revendique en quelque sorte l'obligation pour Patrick Cohen d'inviter Dieudonné, et vous faites un hors sujet en parlant de la liberté pour l'auditeur de France Inter de ne pas écouter Dieudonné.

PS : Sur le 11 septembre il y a bien évidemment eu de nombreux documentaires et débats. Vous illustrez à merveille les raisons qui font qu'il est inutile de discuter avec un complotiste : 1) Il est impossible de prouver l'inexistence d'un complot. 2) Tout ce qui va à l'encontre de la théorie du complot sera disqualifié automatiquement comme faisant partie du complot ("la doxa").

Amarok@Achille

Mon problème n'est pas de cet ordre-là, on peut être le dernier des inconnus, le moteur de recherche Google ne fait pas pour autant la part des choses et si je veux parler tranquillement et plus librement, je préfère dorénavant prendre un pseudonyme.
Dans le privé je dis des choses que je ne dirais pas dans le public, Google des paroles écrites récupère tout sans réfléchir.
Vous savez que j'ai une amie qui a eu des problèmes sur son lieu de travail car des collègues s'étant amusés à taper son nom et prénom ont trouvé matière à se moquer copieusement d'elle par rapport à des propos tenus sur un forum datant de plusieurs années qu'elle ne se souvenait même plus avoir écrits, depuis ce temps, elle-même !
On est dans le temps du virtuel omnipotent.

Voila c'est tout. Bonne journée et bon dimanche.

Pietri S

Amarok et Carl+Larmonier 9.10

Vous annonciez hier votre souhait de vous présenter à l'avenir sous un pseudo, ce matin vous apparaissez sous un pseudo ce qui est votre choix, mais vous indiquez que derrière Amarok se dissimule Carl+Larmonier LOL LOL LOL

Erreur ou simple enfantillage ?

Diogène

@hameau dans les nuages

Quand je pense que Madame Dati (il y en a d'autres) possède la double nationalité française et marocaine et que ça n'a pas l'air de gêner @hameau dans les nuages, ni moi non plus, d'ailleurs.
C'est SCANDALEUX.
Pour l'information des ignorants, il convient de leur rappeler que quelqu'un né au Maroc n'a pas le droit de renoncer à la nationalité marocaine et le monde continue de tourner pour autant.
Ce qui est gênant en somme, ce sont les petites personnes. Pour les qualifier d'un terme aimable. Les petites personnes comme @hameau dans les nuages.

Achille

@ Amarok

Vrai nom ou pseudo, cela n’a aucune importance, en particulier quand on est totalement inconnu du grand public.

Le seul responsable des propos figurant sur un blog est son propriétaire qui a tout loisir de les autoriser ou non.

Les juristes qui sont nombreux ici ne me démentiront pas, à commencer, bien sûr, par Philippe Bilger, magistrat émérite et propriétaire de cet espace de discussion.

Tipaza

@hameau dans les nuages | 24 mars 2013 à 00:29

Je crains que nous ne soyons vraiment mal partis.
Quand on pense que la ministre, porte-parole du gouvernement, a la double nationalité franco-marocaine !
Voilà quelque chose qui me dépasse, et qui n'a pas l'air de gêner grand-monde !

Pietri S

Certes la nature des faits reprochés était très différente, mais les amis de DSK eux aussi s'étaient cru obligés de venir devant micros et caméras dire combien leur champion était innocent de tous les faits dont on osait l'accabler, vilipendant la justice américaine !

N. Sarkozy prend les Français à témoin, il se victimise, il veut être traité et considéré comme l'ex-président de la République qu'il a été, il emploie une méthode de voyous mettant en cause la magistrature.

Ex-président de la République, ce statut l'obligeait à observer une grande réserve et ne pas mettre en doute les institutions de la République, c'est ainsi qu'aurait agi un homme d'honneur.

N Sarkozy est un justiciable comme l'est tout citoyen dans une démocratie mature, sereine et apaisée.

Son comportement est inacceptable et indigne, il se conforte dans une attitude vulgaire qui semble être comme une seconde nature.

N Sarkozy a montré la face la plus noire de sa personnalité déjà controversée, pour moi il n'a pas agi comme un homme d'honneur !

Un ex-président de la République ne doit pas, ne peut pas tout se permettre !


Si ce type ce convocation n'est pas une partie de plaisir, tout homme d'honneur doit être digne devant l'adversité.

Amarok

Bonjour Monsieur Bilger,

Il faut rendre à César ce qui est à César, si j'étais animateur je pense que je ferais tout pour que ne viennent jamais ni Tariq Ramadan ni Dieudonné ni Soral sur mon plateau. Nabe je le mets un palier en dessous. Bon, si on n'invite pas Mathieu Kassowitz on ne devrait pas inviter aussi le comique Bigard alors, et plein d'autres.
Je trouve que c'est surtout les trois premiers qui sont problématiques, mais je n'aurais pas mis Kassowitz dans cette liste.
Ceci dit je trouve que c'est Frédéric Taddéï qui a raison parce que tout de façon il est tout à fait dans son droit et comme il le dit, est-ce qu'une loi l'interdit ?
Patrick Cohen lui a fait un mauvais procès.
Sinon, je prends dorénavant un pseudonyme, Amarok. Les habitués sauront que derrière se "cache" Carl Larmonier.
(Message envoyé de chez mes amis)

Bonne fin de week-end.

Josiane Lacombe Minguell@Pietri S

@ Pietri S
"hordes de féministes échevelées"

C'est quoi ça ? des Huns au féminin ?

Christian C

scoubab00,

Je vous souhaite de longues soirées de rire à l'écoute de Sophie de Menthon.

hameau dans les nuages

@Boris | 23 mars 2013 à 22:01

Ne faites pas la bête.

Vous avez très bien compris ce que voulait dire Marchenoir.

Ou vous avez très bien accepté, vous, de faire comme les autres, c'est-à-dire ceux qui veulent nous imposer leur façon de vivre comme le directeur des ressources humaines d'EDF qui ne voit pas de mal à ce que les musulmans se retirent pour prier car on le fait bien, nous, pour aller fumer une cigarette...

Ainsi de fil en aiguille... de voile en burqa... l'affaire est dans le sac...

Ah oui c'est vrai qu'il ne faut pas ostraciser !

Vous connaissez la dernière histoire belge ? :

http://www.opex360.com/2013/03/23/larmee-belge-nest-pas-en-mesure-decarter-ses-soldats-extremistes/

On va vivre une époque formidable.

Boris

@ Jean-Marie

Merci pour ces renseignements. Je ne savais pas qu'Ernst Jünger avait été sur le front russe...

Boris

@ Robert Marchenoir.
"Quand on veut avoir des rapports pacifiques avec ses voisins, on fait comme tout le monde".

Maintenant que vous le dites, je comprends pourquoi les Romains ont massacré les Chrétiens dans l'arène : c'est qu'ils ne faisaient pas comme tout le monde ! Le païen Caecilius Natalis les accuse même de cannibalisme, si ma mémoire est bonne. Je constate avec plaisir que vous n'en êtes pas là.

"Mais j'espère bien, mon ami. Le message est simple : DE-HORS".
Je peux me tromper, mais il me semble que vous envisagez l'expulsion du territoire français de cinq millions de personnes au bas mot, convertis compris.

Or, il se trouve que je me suis connecté sur ce blog depuis le système de Sirius et que je suis peu au fait des coutumes terrestres : j'aurais donc quelques précisions à vous demander, avec votre permission.

Tout d'abord, comment allez-vous recenser votre population ? En demandant aux personnes concernées de se rendre dans les mairies pour pointer ? Aurez-vous un fichier, et si oui, comment sera-t-il organisé ?
Ensuite, allez-vous prévoir des exemptions (disons aux anciens combattants, aux enfants de moins de seize ans, aux travailleurs strictement indispensables) ?
Et puis, laisserez-vous ces gens emmener leurs biens meubles, ou seulement une partie ? Des devises ? Leurs animaux domestiques ?
S'agissant des Français musulmans, leur enlèverez-vous leur nationalité par décret, soit partiellement, soit totalement ? Pensez-vous utiliser des moyens de persuasion ? Et si la suppression des allocations ne suffit pas ? Interdirez-vous à ces gens la fonction publique, certaines professions privées, mettrez-vous des quotas dans les universités ?
Comptez-vous utiliser la force publique contre les récalcitrants ? Si oui, selon quelles modalités ?
Et puis, que ferez-vous si les pays d'origine et les autres ne veulent pas accueillir ces millions de personnes ? J'imagine que dans ce cas, une conférence interministérielle devra être réunie, de façon à permettre aux diverses sensibilités de s'exprimer.

C'est fou le nombre de questions désagréables qu'il faut résoudre lorsqu'on s'attaque à des problèmes de ce genre... Comme vous m'avez l'air d'un brave homme, je vous conseille de vous en tenir à l'idée.

scoubab00

@ Christian C

Moi si, ça peut me faire marrer. Cette émission se nomme "les Grandes Gueules" ! Le deuxième degré n'y est pas absent. C'est amusant parfois quand toutes ces personnes venues d'univers différents débattent. Elles deviennent alors la caricature d'elle-mêmes lorsque le ton monte. Et ici, Sophie n'est jamais la dernière... certains jours, c'est plus posé, voire didactique. L'humeur, l'humour, l'humus de la vie, quoi.

Arnaud

Quand Patrick Cohen refuse de donner la parole à Matthieu Kassovitz (en tout cas le Kassovitz qui souhaiterait émettre des doutes sur la thèse officielle sur les attentats du 11-Septembre - et c'est lié à Israël car douter du 11/9 conduirait à douter de l'existence des chambres à gaz, d'après Patrick Cohen), il nous explique tranquillement ce que l'on doit croire et ce dont on peut douter. L'assassinat de Kennedy, l'attentat de Karachi, on a le droit de contester. Mais le 11-Septembre, on ne peut pas, même s'il n'y a qu'une minorité qui continue de croire dur comme fer à une version qui n'est convaincante que si on ne l'étudie pas.
Rappel : http://www.huffingtonpost.fr/bob-graham/enquete-attentats-11-septembre_b_1872744.html

Jean-Marie

@Boris

Certes, certes, mais n'oubliez pas ses missions en Russie, le désastre de Kirschorst, et la navigation difficile entre Le Directeur et Speidel. Jünger n'était plus jeune en 1941, et blessé sept fois déjà en 1914/18. J'ai bien dit chevalier égaré. Entre nous, si son entourage avait entraîné kniebolo aux restos fins et chez les bouquinistes, l'Europe aurait été un paradis.
Kurt-Erich Suckert m'enchante aussi, mais étant naturellement italianophone, et en voie de naturalisation allemand, je crains trop d'être rattrapé par la Toscane de ma propre mère, comme lui-même l'a été, issue d'Imperia, pour me consacrer entièrement à l'allemand. C'est le français qui en pâtit. J'ai aimé votre billet.

Savonarole

Curieux d'observer combien on cherche à tout prix à faire rimer service public avec culture.
Dernièrement deux éminentes figures dudit "service public" se sont fait gicler comme de vieilles savonnettes : Audrey Pulvar et Isabelle Giordano (qui a écrit deux livres sur Martine Aubry, oui, j'ai bien dit deux livres...)
Les deux gazelles ont quitté les lieux, folles de rage, assurant que leurs "projets d'émissions culturelles n'avaient pas été retenus" !... Comme si c'était un délit et donc un motif d'ester en justice que de refuser une émission culturelle de ces deux folles de Chaillot.
Jean Vilar nous a fait suer après-guerre avec ses blêmitudes, il conviendrait aujourd'hui d'inscrire à la dette publique les salaires de tous ces bonimenteurs : remboursez !

Alex paulista

Rédigé par : zefir | 23 mars 2013 à 08:06

Ah bon, le voile n'est pas fait pour se protéger du regard des hommes ? C'est le fruit de mes préjugés xénophobes ?
Ça la fout mal, pour un militant de soutien aux mariages mixtes.

Et c'est vous qui vous plaignez d'être prise pour une trisomique ?

Mais vous prêchez un convaincu, moi je pense qu'il faut laisser les femmes libres de porter le voile et même la burqa jusqu'à ce qu'elles n'en puissent plus. Les beurettes seront bien vite plus attirées par le pouvoir de la jupe, les mariages extra-communautaires, etc.

Pour le dire d'une autre façon, je suis pour votre droit à sortir de chez vous avec une casserole sur la tête.
Mais de là à garantir que personne ne vous prendra pour une idiote...

Après, il y a voile et voile. Du foulard à la burqa en passant par le fichu et la capuche, la situation est bien différente.

Robert

Excellent billet, Monsieur Bilger, qui a suscité une longue série d'interventions.
Le problème en France est qu'à présent s'exerce une forme de police de la pensée, ce qui est jugé bienséant ayant seul droit de cité, en s'appuyant sur des sondages dont on n'a jamais l'origine.
En ce sens M. Taddéï est dans son rôle, mais encore faudrait-il que parfois il recadre ses intervenants. Quant à Patrick Cohen, il est dans l'air du temps et, quoique avec plus de tact, il se comporte parfois avec ses interlocuteurs comme Pascale Clark. Il faut lui reconnaître une meilleure culture, Clark ne laissant parler que ses sentiments et se trouvant souvent en défaut d'arguments.

A zefir,

Votre plaidoyer bisounours est assez confondant. Vous oubliez que l'on est en France, que la France a une Histoire. Figurez-vous qu'elle a connu les guerres de Religion, l’Édit de Nantes et sa révocation par Louis XIV, que toutes sortes de personnes ont émigré vers elle et se sont fondues dans la population en adoptant ses us et coutumes publics.
Par ailleurs, la IIIème République a eu la bonne idée de séparer l’Église de l’État en 1905 et de créer une loi sur la laïcité, concept français que les pays musulmans sont incapables de comprendre, concept étranger à leur conception religieuse de l’État.
Il vous a semble-t-il échappé que la France laïque n'appartient pas à l'Oumma et qu'il n'appartient pas aux musulmans d'imposer leur conception de la société à la majorité de la population française.

En France, par tradition, les seules femmes portant voile et robe de bure sont les religieuses qui ne font plus œuvre de prosélytisme dans la rue.
Le problème se pose quand se créent des communautés important leurs us et coutumes de l'étranger et voulant les instaurer dans un pays d'accueil. Cela a un nom qui ne manquera pas de vous déplaire : colonisation !

Au lieu de regarder des cas particuliers, sans doute faudrait-il porter le regard sur toutes ces personnes immigrées qui ont su quitter leurs cités d'origine pour se fondre dans la population générale et occupant des emplois très qualifiés. Là le racisme que vous invoquez me paraît disparaître dans la mesure où ce que l'on perçoit de l'autre n'est pas la manifestation ostensible d'une religion, mais un citoyen intégré dont peu importent les croyances ou options politiques dans la vie publique et professionnelle.

Frank THOMAS

"L'étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts de la vie, n'ayant jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait dissipé"
Cette phrase est non pas de "Eyquem", comme l'affirme l'un des commentateurs, mais de Montesquieu.
Cette petite rectification est l'occasion pour moi de recommander la lecture de l'excellent livre de Jean Dutourd : "Contre les dégoûts de la vie".

Jean-Dominique @ zefir

Zefir, le sujet n'est pas le voile islamique. Vous avez cependant raison, le voile revêt des motivations différentes et certaines lolitas voilées adjoignent savamment le voile à une tenue séduisante, l'air de dire : je ne suis pas que délurée mais je ne suis pas que sérieuse non plus. On sait qu'en Iran, le voile est objet de mode et qu'il habille magnifiquement de beaux visages. Tout cela est vrai.
Mais n'empêche que ce n'est pas notre culture, que nous n'en voulons pas sous sa forme étrangère imposée à nos yeux. Les Français n'ont pas besoin de se justifier, c'est comme ça.
Si ce voile islamique était français, cela passerait bien mais ce n'est pas le cas, c'est l'importation wahhabite directe, c'est-à-dire que ce voile véhicule l'obscurantisme, la détestation de l'Occident. Par voile français, j'entends qu'une musulmane en France peut recouvrir sa tête avec un foulard issu de notre habitude vestimentaire, une mantille, que sais-je, les boutiques sont pleines de possibilités. Dès lors, elle n'est pas contrainte de l'apposer selon les normes saoudiennes, elle peut recouvrir sa tête en toute normalité et de façon moins agressive que cette déclaration d'hostilité que représente le voile wahhabite actuel.

Je prends en exemple les Juifs pratiquants : les femmes religieuses portent des perruques plutôt que des foulards. Elles changent de tête quand ça leur chante, elle respectent les prescriptions religieuses sans se faire remarquer publiquement.

Frank THOMAS

Sans être partisan de toutes ses idées et encore moins de son programme, je reconnais avoir trouvé Jean-Luc Mélenchon très pertinent il y a quelques jours en face d'une jeune journaliste qui ne m'en voudra pas de ne pas avoir retenu son nom.
Une remarque en passant : je suis de ceux - sans doute est-ce une question d'âge - qui focalisent leur attention sur l'interviewé plus que sur l'intervieweur. Cela n'est manifestement plus dans l'air du temps, qui est à la starification des journalistes.
Mélenchon, donc, a eu cette réplique pleine de sens, et qui éclaire ce que vous dites dans ce billet, Philippe.
Comme la jeune femme, apparemment excédée par les réparties fulgurantes de son "invité" lui lançait ces mots qui à ses yeux valaient condamnation sans appel :
"vous n'êtes pas démocrate, Monsieur Mélenchon", celui-ci, sans lui laisser le temps de reprendre son souffle lança :
" Et où voyez-vous la démocratie sur ce plateau ? Est-ce que vous avez été élue ?"

La position de Taddeï dans sa confrontation avec Cohen intègre cette réflexion essentielle de Mélenchon : les représentants de ce qu'on appellait naguère le "quatrième pouvoir" ont l'obligation morale d'impartialité dans la mesure où les élus, les syndicalistes, les créateurs qu'ils interrogent ont, chacun dans leur domaine, une légitimité supérieure à la leur.
Si rien de légal ne s'oppose à ce que le public les entende, nul ne devrait s'arroger le droit exorbitant d'en exclure certains.

Pietri S

Ni la Constitution de 1946, ni celle de 1958 ne donnent une définition claire du concept de laïcité. Il faut se rendre à l'école, à la mairie ou dans les entreprises pour voir comment la laïcité est interprétée.

Loin d'être une valeur abstraite et désincarnée, la laïcité est un miroir des préoccupations quotidiennes et des déchirements de la France, une mesure de son ambition et, peut-être, de ses échecs.

Un concept délaissé par les politiques qui s'en gargarisent comme d'un concept acquis ad vitam aerternam et dont se sont emparés certains qui n'auraient pas dû le faire, pour faire en sorte que la laïcité corresponde et devienne conforme à leurs vues, venues d'ailleurs... la nature a horreur du vide !

Christian C

scoubab00,

Si vous aimez ça, je ne vais même pas essayer de vous en dégoûter.

Entendre dire, par cette personne supposée équipée d'un peu de bon sens, que le fait pour Nafissatou Diallo d'avoir été victime d'agression sexuelle de la part de Strauss-Kahn a probablement été la chance de sa vie, parce que cela l'a enrichie, cela ne me fait pas sourire.

Vous, si ?

Pietri S

La laïcité, concept sur lequel repose le vivre ensemble à la française, séparation de la société civile et des religions, n'est pas un concept absolu, l'Alsace et la Lorraine vivent sous le régime du Concordat !

La laïcité n'existe nulle part ailleurs, ce mot n'a pas d'équivalent en anglais, et pourtant dans toutes les autres grandes démocraties occidentales ou non chacun pratique librement sa religion, dans l'indifférence des autres religions.

A trop se revendiquer de la laïcité à tout propos dès que survient un signe visible nouveau peu connu jusqu'alors, la France et les Français n'ont-ils pas détourné la laïcité de son principe original ? La laïcité telle que formulée/vécue par certains est-elle encore possible/justifiée dans un monde globabilisé, sans frontières ?

La laïcité doit être réexpliquée, quelquefois elle semble servir de "cache-misère" à d'autres revendications !

Xavier NEBOUT

La courtoise réserve des gens du nord se traduit en ineffable fadeur pour les gens du sud, et moi qui suis du sud, j’aime bien que les choses soient dites.
L’engagement partisan exprimé en public est incompatible avec l’impartialité qu’impose la notion de service public. Il est des évidences dont l’ignorance ne relève que de la malhonnêteté intellectuelle. Partant, il convient de qualifier les journalistes gauchistes du service public de voyous.
Comme ils agissent en outre en totale impunité garantie, et même sous l’attrait de récompenses, ce sont en plus des lâches - d’ailleurs, les voyous sont toujours des lâches.

Ceci dit, les médias ne vivent pas de l’honnêteté intellectuelle, mais des publicités dont le prix est fonction de l’audimat. Or, comme il y a beaucoup plus d’abrutis que d’intellectuels, et beaucoup plus d’intellectuels que de mystiques qui écoutent les médias, on leur sert la soupe qu’ils aiment.
Et comme l’abruti s’émotionne beaucoup plus qu’il ne réfléchit, on lui vend de l’indignation.
Alors, il lui faut des victimes, des victimes de tout ce qui est plus intelligent et plus grand que lui - l’abruti qui fume, boit, bouffe (la bouffe est la nouvelle spiritualité) et est passionné de foot, car ils sont avant tout les victimes de leur bêtise.

Carl+Larmonier@Robert Marchenoir

Dernier message et dernière réflexion avant de partir. Je me demande si nous ne devrions par avoir une médaille du courage car il me semble que comme moi vous ne preniez pas de pseudonyme. Moi je suis en train de réfléchir pour en trouver un prochainement même si je ne m'étais pas habitué à le faire car nous ne vivons clairement pas une époque rassurante pour la libre expression et internet est un fichage comme un autre.
Ceci dit il est clair que vous êtes allé beaucoup plus loin que moi, moi j'ai nuancé clairement mon discours, mais pas sûr que certains aient fait la part des choses.

Pietri S

Pour en finir en ce qui me concerne avec le voile et pour anticiper tout commentaire ravageur qui me serait adressé un exemple :*

- le keffieh foulard emblème palestinien porté par Arafat, puis par certains jeunes de banlieue dans une indifférence de bon aloi sans susciter de réprobation collective ; le keffieh donc a été repris par beaucoup de jeunes, puis par les modeuses qui l'ont peu à peu détourné, et désormais, hommes et femmes pour être mode, nouent leur foulard comme l'est le keffieh original !

L'affaire Baby Loup n'aurait jamais dû arriver devant un tribunal, c'est aux politiques à régler notre vivre ensemble, difficile d'admettre qu'une fonctionnaire ne puisse pas être voilée, alors qu'elle peut l'être dans une crèche... aucune logique compréhensible !

perplexe-gb

Qui dit service public dit pluralité d'opinions. Eliminer Tariq Ramadan qui tente de faire le lien entre l'Orient et l'Occident est d'une rare bêtise, sauf probablement pour un athée qui nie le phénomène religieux et n'a pas la capacité intellectuelle de lui répondre.

@zefir
Mettez les voiles des Marocaines qui masquent légèrement les visages et laissent les yeux s'exprimer. Vous verrez alors l'art de la séduction opérer, alors que les voiles portés en France ressemblent à ceux de nos vieilles bonnes soeurs.
Manifestez aussi votre indignation devant tous ces massacres en Egypte, en Irak, etc.

Pietri S

zefir 8.06

Votre dernier paragraphe, tout à fait juste, fera hurler la horde de féministes écervelées, mais il y a des tenues, des attitudes qui sont des pousse-au-crime, des sortes d'invitation "attrapées" par de gros lourdauds typés ou non.

Pour être respectée il faut être respectable en tout... un homme ou une femme est responsable de sa tenue, de son comportement, de l'image qu'il renvoie à l'autre !

Il ne faut pas tout confondre et je n'oublie absolument pas celles qui ont été agressées, quelquefois mortellement, par des malades mentaux, des serial killers !

hameau dans les nuages

Sartorius :
"La liberté d'expression n'est pas l'obligation d'écouter et de donner de l'écho à la propagande de ceux avec qui on est diamétralement opposé."

Phrase magnifique !

Vous devez avoir votre écran plat derrière une vitrine dont vous avez perdu la clef, ou vous n'avez qu'une chaîne noir et blanc ou vous avez un 9 mm braqué sur votre tempe vous obligeant ainsi à regarder des émissions de propagande auxquelles vous êtes diamétralement opposé.

La liberté d'expression est justement de donner la parole à tout le monde, chacun faisant son marché en fonction de ses desiderata. Avec seulement le respect du temps d'audience.

Personne ne m'oblige à aller voir un spectacle de Dieudonné ou de Choupi mais personne aussi n'a encore organisé une émission sérieuse et scientifique sur les événements du 11 septembre.
Quand je dis émission sérieuse je veux dire sans les clowns lourdingues de la doxa dont le travail journalistique consiste à botter en touche en ridiculisant les intervenants.

Il est vrai que toucher à une clef de voûte, c'est aussi prendre des risques. Alimentaire mon cher Watson !...

Faites comme moi, laissez refroidir votre aquarium et allez voir ailleurs.

Comme de plus en plus de gens.

Tipaza

Le voile et le langage corporel de certaines jeunes filles musulmanes disent au contraire «regarde-moi, je suis belle».
Rédigé par : zefir | 23 mars 2013 à 08:06

Ah… je n’avais pas compris ça !!
C’est donc une forme de racolage passif, reste à voir si le contenu est au niveau du packaging.

Sinon on peut dire dans les formes, les tenues folkloriques ne sont pas plus les bienvenues sur les Champs-Élysées qu’elles ne le sont sous forme de short autour de la Kaaba.
Restons-en là. Sujet clos !!

Pietri S

Mike Godwin va devoir étendre son concept de point Godwin pour les Français : le billet proposé par Monsieur Bilger qui concernait le service public axé sur un incident mineur Taddéï/Cohen a rapidement débouché sur le nouveau bouc émissaire français, la nouvelle tête de turc (ce n'est qu'une formule franchouillarde)... l'individu de confession musulmane, la femme de préférence voilée.

Les pays anglo-saxons considèrent que les Français sont racistes, à s'acharner ainsi contre ces femmes voilées, sans très rarement faire référence aux hommes en djellaba qui accompagnent quelquefois ces femmes.

Bien sûr ce racisme dont on affuble les Français n'est pas ce racisme ordinaire, chacun de nous a des amis, chers, d'origine multiple et variée, c'est l'accoutrement des musulmans qui les gêne beaucoup plus que la religion musulmane, c'est la tenue vestimentaire des femmes principalement qui les agresse !! Alors que la kippa et quelquefois plus, notamment aux abords des synagogues et principalement de la rue des Rosiers à Paris les indifférent, au mieux les amusent sans plus !

Les Anglo-Saxons pensent que les Français sont racistes, ce n'est qu'une erreur de traduction, le mot anglais recouvre une conception plus large en anglais qu'en français ; en fait les Français sont seulement dérangés voire agressés par les femmes voilées vêtues de noir de pied en cap ! C'est leur choix, leur choix vestimentaire est le leur... passons outre !

Ne leur accordons pas trop d'importance ; j'ai pu observer que durant les périodes estivales chaudes, cages noires et voiles disparaissaient pour laisser place à des jupes/shorts mini mini...

Plus encore le Coran précise qu'une bonne musulmane ne doit rien changer à ce que Dieu a créé, elle doit s'abstenir de tout maquillage, parfum etc. beaucoup de ces femmes voilées sont lourdement maquillées... certaines sont donc dans une provocation évidente, ne leur accordons pas plus d'importance que nécessaire ; chaque saison à ces modes, il y a eu les poitrines étalées, le string dépassant des jeans, les ventres à l'air... chaque mode passe, pour ma part je plains ces femmes emmitouflées dans un foulard : économique, pas de coiffeur, rapide pour être présentable dès le matin, mais peu confortable il me semble !

Pietri S

Pour revenir un peu plus près du thème proposé par Monsieur Bilger !

Hier soir vendredi, le service public avait fait fort, du "beau monde" sur France 5 à un horaire convenable dans cette émission mensuelle "Les grandes questions" animée (malheureusement) par cet insupportable Giesbert, puis sur France 2 avec "Ce soir (ou jamais !)" avec F. Taddéï aux manettes dans la première partie Todd/Finkielkraut/Cohn-Bendit/Le Bras = un peu de castagne, et en seconde partie une invitée surprise (mais annoncée LOL), l'interview confidentielle de la mystérieuse Marcela Iacub LOL LOL, intéressante interview !! LOL LOL pour fin de soirée seulement, dans laquelle elle apparaît tour à tour séductrice, manipulatrice en diable, insulte vivante à tous ceux qui l'auront entendue/écoutée, sous l'œil médusé d'un F Taddéï, intelligente peut-être, rouée ? mante pas très religieuse ? aucun doute !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

  • Causeur
    causeur.fr du 13 octobre "Philippe Bilger, le style fait l'homme", par Thomas Morales
  • Le Point
    Philippe Bilger : « Le mur des cons a fracturé la confiance dans la justice », lepoint.fr du 11 octobre.
  • Sud Radio, "Le Grand Matin"
    Tous les vendredis de 8 h 45 à 9 h 15, débat dans la Matinale de Patrick Roger.
  • CNews, "L'Heure des Pros"
    Tous les mercredis de 9h à 10h30, animé par Pascal Praud.
  • Sud Radio "Les Vraies Voix"
    Tous les jours du lundi au vendredi de 17h à 19h, émission de débat et de divertissement animée par Christophe Bordet.

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS