« Les brouillons de l'Holocauste | Accueil | La Justice entre Christiane Taubira et le peuple... »

28 janvier 2015

Commentaires

anne-marie marson

Ces élèves ne feront plus confiance à l’école, ni à la République, ni à la France. Et ils ont raison.
Rédigé par : zefir | 30 janvier 2015 à 13:58

Je suis Hervé, je suis Kenji, comme je suis Charlie, parce que c'est trop dur d'être morts pour des cons.
Si la France ne convient pas, vous pouvez partir, rejoindre l'Etat islamique, personne ne vous retient. Au contraire.

Laurent Dingli

Ce matin, sur Europe 1 ou RTL, j'ai entendu un journaliste décliner la longue liste des spectacles et autres manifestations artistiques qui sont annulés quotidiennement au prétexte de ne pas provoquer les intégristes musulmans.
L'union de façade et les remuements de pectoraux ont fait long feu. Il n'y a rien de pire que cette autocensure succédant à un massacre.

calamity jane

@pibeste

C'est bien ce que je me suis escrimée à écrire.
Si l'on est pas religieux (pratiquant une religion veux-je dire) comment voulez-vous que l'on en connaisse préceptes et autres interdits... C'est quand même faire montre de retard mental que de vouloir imposer à tous leurs particularités. Et, comme nombre ont fini par comprendre : blasphème ne s'adapte pas à des caricatures en tant que vocable né d'inspiration religieuse et y consacré.
Vouloir attribuer à autrui ce qu'ils pratiquent en blasphémant démontre le mépris qu'ils se portent et voudraient nous imposer.
Contre l'ignorance on sait ce qui prévaudra.

pibeste

Hollande, le héraut de LA "liberté d'expression", si on dit ce qu'il a envie d'entendre, chantre de la pensée unique, terroriste en herbe, est caricaturé sous les traits d'Hitler (dont on est en droit de suspecter jusqu'à la consanguinité socialiste)... n'est-ce pas là faire l'apologie de ladite liberté d'expression et de la naissance du mal qui lui est inhérente : le totalitarisme ?

En 2006, après que Charlie Hebdo avait imprimé les caricatures de Mahomet initialement publiées dans un journal danois, le président français, Jacques Chirac, a condamné la publication et mis en garde contre de telles « évidentes provocations ».
« Tout ce qui peut heurter les convictions de quelqu’un d’autre, en particulier les convictions religieuses, devrait être évité » dit-il. « La liberté d’expression devrait toujours être utilisée dans un esprit de responsabilité ».

En fait, si les Français veulent commémorer le souvenir de ceux qui ont été tués à Charlie Hebdo, il pourraient commencer par inverser la portée de leurs lois criminalisant l’insulte, la diffamation, ou l’incitation à la haine, à la discrimination ou à la violence sur des bases religieuses, raciales, ethniques, liées à la nationalité, au handicap, au sexe ou à l’orientation sexuelle.

La plus grande menace envers la liberté en France n’est pas venue des terroristes qui ont commis ces actes horribles mais des Français eux-mêmes qui ont été parmi les meneurs du monde occidental à prôner des restrictions importantes à la liberté d’expression.

Alors bravo à nos amis marocains de nous rendre la monnaie de notre pièce et honte à Charlie Hebdo... bête et méchant... quelle profession de foi...

Qui sème le vent récolte la tempête !...

calamity jane

Une belle brochette de personnalités hier soir pour l'émission "Ce soir (ou jamais !)". Une émission sur France 2 (la chaîne de toutes les compromissions et de la bêtise).
Je me demandais pourquoi elle avait lieu si tôt - 23h40 - après deux épisodes lassants relatant une histoire d'amour poussive entre deux flics ?
Quand après cinq minutes ma fille m'explique qu'elle va s'obliger à regarder des séries pour saisir les subtilités des dialogues où elle ne comprend pas si ce qu'elle entend tous les jours en est la préparation ou la répétition !
Perso, Arte avec Adieu Paris et Architecture climatique sous-titrée "Construire pour demain" ont eu ma préférence.
Et j'arrivai donc à 23h40.
Remerciements aux personnes qui ont accepté de se déplacer à une heure aussi tardive pour échanger ! même si les intérêts sont partagés : promo de leurs bouquins.
Nous vivons une époque formidable mais pas à la télé.

kalanchoe

@Alex paulista

Mettre de l'huile sur le feu ne signifie pas attirer l'attention sur le feu mais attiser le feu ; si c'est ce qu'il veut, je trouve cela inquiétant.

@protagoras

"peut-être le même but que celui pour lequel certaines personnes perdent le droit de conduire (comportement dangereux pour les autres) ou que celui pour lequel certaines personnes perdent le droit de disposer seules de leurs biens, étant placées sous un régime de protection (comportement allant à l'encontre de leur intérêt). Les exemples sont légion en droit."
"le bon vouloir, c'est la doctrine de la tyrannie ; si vous estimez qu'il peut parler selon son seul bon vouloir, il faut le reconnaître à chacun d'entre nous et aller soutenir Dieudonné à ses procès"
"l'image du chien ne mord pas mais le feu ça brûle"

Mon propos est que, si son idée est qu'il faut continuer dans la ligne éditoriale de Charlie, humilier pour les énerver encore plus, c'est de la bêtise. Seuls ceux qui ne connaissent pas le feu en appellent à lui, les autres disent plus jamais ça. Et, s'il souhaite se brûler, qu'il ait le courage de ses idées et s'engage dans les forces de la coalition pour aller combattre l'EI sur le terrain ; des hommes, des femmes et des enfants ne demandent que cela, d'être sauvés ; là, il le verra de près le feu. A moins que son truc, ce soit simplement de parler et de diffuser des idées qui rattraperont d'autres que lui dans la réalité. Finalement, je lui reproche son côté BHL.
A côté, on a Michelle Obama, grande classe, tête nue en Arabie Saoudite, délivrant ainsi un message bien plus fort parce qu'irréprochable sur le fond et sur la forme. La leçon à en tirer ? Pas besoin d'humilier les autres pour exister et pas besoin de paroles destructrices pour s'affirmer. Même pas besoin de parler, simplement être.

breizmabro

@ zefir | 30 janvier 2015 à 13:58
"En matière de bêtise la palme d’or va à tous ces enseignants qui au lieu de faire leur travail ont dénoncé des gamins à la police"

Il y a un dicton qui dit "il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler".

Vous, vous avez dû vendre votre langue aux chats de BFM ou autres médias racoleurs car l'enfant est allé au commissariat amené par son père et non sur dénonciation :-( de ses maîtres/maîtresses de CM2.

Vous qui savez tout, dites-moi : est-ce vrai que les maîtres/maîtresses de CM2 français décapitent leurs élèves s'ils ne savent pas leurs leçons ? :-D

zefir

En matière de bêtise la palme d’or va à tous ces enseignants qui au lieu de faire leur travail ont dénoncé des gamins à la police. Des dizaines et dizaines d’élèves vivent aujourd’hui avec un sentiment d’injustice qui ne s’effacera jamais. Ces élèves ne feront plus confiance à l’école, ni à la République, ni à la France. Et ils ont raison.

Parigoth

@d. fratel
Si oui les médias pourraient discuter de la légitimité ou non de ce droit de retrait qui il me semble consiste à se retirer du lieu de travail en cas de péril imminent, ou de perception d'icelui de façon raisonnable par le personnel ou les personnels. Il n'y a pas à mon sens de justification au droit de retrait et on se trouve devant une grève illicite car sans préavis, à la suite d'un délit (crime ?) de droit commun dont la victime est un personnel RATP (avec qui cela va sans dire je compatis).

C'est effectivement ce que nous serions en droit de penser.
Il semble logique que l'on ne force pas le personnel d'une entreprise à se rendre dans une zone momentanément à risque (émeute etc.), le risque encouru étant laissé à sa libre appréciation.

Mais une fois le risque ponctuel ayant disparu, à quoi riment ces débrayages qui sont de fait des mouvements sociaux (en France un mouvement social désigne un arrêt complet de l'activité, vive Orwell...) classiques de protestation déguisés ?
Et le respect de la loi, dans tout cela ?

Dans les deux cas la direction de la RATP manque d'autorité et ne pointe pas l'illégitimité de ce mouvement disproportionné.

En fait, les choses sont ambiguës : les cadres de la direction sont souvent eux-mêmes liés à des syndicats assez extrémistes, qui ne s'embarrassent pas du respect de la légalité et encore moins de celui de la clientèle.

Alex paulista

""On a le droit de mettre de l'huile sur le feu"
Une question s'impose : quel pourrait être le but de ce droit ?"
Rédigé par : kalanchoe | 29 janvier 2015 à 21:51

Attirer l'attention sur l'existence et la dangerosité de ce feu, par exemple. Je crois que c'est ce qu'il a en tête.
Vous voudriez le censurer ?

protagoras

@kalanchoe
"quel pourrait être le but de ce droit ?"

Trois réponses :
"quel pourrait être le but d'un droit empêchant ce droit ?"
"car tel est mon bon plaisir"
"ni le mot chien, ni l'image du chien, ne mordent"

Laurent Dingli

Achille, votre "argument" - les juifs sont responsables des attentats dont ils sont victimes - est un lieu commun antisémite. Une petite fille abattue d'une balle dans la tête dans son école, le client d'un supermarché, ne sont pas responsables de la politique du Moyen-Orient. Le soutenir prouve que, sous des airs urbains et policés, vous manifestez une haine que vous n'assumez pas. Enfin, vous ne comprenez rien à la logique des tueurs psychotiques qui se moquent éperdument des enfants palestiniens.

breizmabro

@ giuseppe 29 janvier 2015 à 21:44

Comme me disait mon père lorsque, jeune, j'avais tendance a être subjuguée par le cursus de certains ou certaines : "cesse de confondre instruction et intelligence !"

La vie m'en a apporté la parfaite démonstration, quotidiennement.

Roland

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, je cite :
« Il ne peut pas y avoir de choix démocratique contre les traités européens »

Eclairez-moi. Est-ce une bêtise ou... est-ce irresponsable ?
L'immunité et le statut semblent s'appliquer très ouvertement..

semtob

Cher Philippe,

Un début d'explication sur le texte précédent.
Comment peut-on expliquer que sur une chanson à destination de la jeunesse, un chanteur puisse inciter à l'égorgement de nos militaires ?
Les gilets seront distribués avant l'août, mais il ne semble pas possible de laisser passer des monstruosités pareilles.

Les Américains ont mis en place un retrait du moteur de recherche de Google, mais pas encore notre ministère de la Justice ou du numérique depuis notre alerte sur votre blog.

Toujours sur internet !!
Extrait de : Paroles de Kamelancien « Retour de Flammes »

"C'est le retour de flammes,
c'est le retour de flaaaaaaaaaammes!
rouuuuuuuuuuuuuuuuuuuhn!
c'est le retour de flammes, quand il t'arrive un truc dans la vie sois pas étonné ok,
c'est le retour de flammes, quand il t'arrive un truc dans la vie sois pas étonné, c'est q'tu l'as provoqué,
le retour de flammes ok,
le retour de flaaaaaaaaaaammes!
….
T'as joué avec le feu tu t'es brûlé ;
tu regrettes ça sert à rien tu vas hurler
C'est le retour de flammes t'as oublié mais pas lui
si t'as pas encore payé t'es en sursis

c'est le retour de flammes
T'as carotté des mecs droits
Ils sont venus t'ont criblé de balles et chez toi
C'est le retour de flammes ce qui ce passe en banlieue
C'est la has normal
Ils nous ont mis entre malheureux
Des attentats un peu partout c'est logique
Exterminer les musulmans v'la c'qu'il communique
Égorger un soldat c'est vrai que ça s'fait pas
Mais qu'est-ce tu veux
C'est le retour de flamme c'est comme ça
Tu mets une tarte j'te mets un coup de poing,
V'là comment pensent la plupart des êtres humains
Le retour de flammes
Moi je l'ai goûté
Je le goûte chaque jour
Moi je l'ai goûté
J'en tire de bonnes leçons
Avant de faire quoi que ce soit je fais très attention
Tôt ou tard ouais il viendra te voir ouais !
Pour t'faire payer dans la vie y'a pas de hasard
c'est le retour de flammes"

Nous vous remercions, cher Philippe de votre efficacité et de votre rapidité.
françoise et karell Semtob

d. fratel

Bêtise des médias et grève surprise du RER le 29. Bêtise de la RATP ?

Qui sait, peut-être votre prochain billet ?

Les médias nous rebattent les oreilles avec le "droit de retrait". Or :

- on ne sait vraiment si les RATPistes ont planté un million de personnes (dit-on) au nom du droit de retrait ou pas.

- Si oui les médias pourraient discuter de la légitimité ou non de ce droit de retrait qui il me semble consiste à se retirer du lieu de travail en cas de péril imminent, ou de perception d'icelui de façon raisonnable par le personnel ou les personnels. Il n'y a pas à mon sens de justification au droit de retrait et on se trouve devant une grève illicite car sans préavis, à la suite d'un délit (crime ?) de droit commun dont la victime est un personnel RATP (avec qui cela va sans dire je compatis).

- Si non il faut souligner que c'est une grève sans préavis, et donc si je ne me trompe illégitime.

Dans les deux cas la direction de la RATP manque d'autorité et ne pointe pas l'illégitimité de ce mouvement disproportionné. Peur de mouvements légitimes contre le manque de moyen, etc. ?

Je ne suis pas sûr de tout ce que j'avance et s'il y a erreur merci de corriger.

kalanchoe

Dans le domaine de la bêtise, j'accorderais une place à Michel Houellebecq, lequel a déclaré : "on a le droit de mettre de l'huile sur le feu". Une question s'impose : quel pourrait être le but de ce droit ?
Entre nos suicidaires "made in fanatisme" et nos suicidaires "made in dépression morbide", il serait appréciable que les médias évoquent davantage les Français pourvus d'un esprit positif, il y en a et ils sont plus sains.

giuseppe

La bêtise et l'intelligence ne vont jamais de pair. L'une ne s'inclut pas dans l'autre et vice versa, c'est l'ensemble vide, toujours, entre les deux. Ceci est valable pour les seules personnes qui ont vraiment du talent, l'intelligence fuit toujours l'ignoble bêtise.

On a trop tendance à construire l'intelligence autour d'un savoir ce qui n'a rien à voir. Le savoir aussi profond soit-il est d'autant plus inefficace qu'il est détaché du réel, de ce qui l'entoure et donc tourne en rond sur lui-même. Si le savoir était suffisant, il n'y aurait point de crises et d'applaudir tous nos économistes... Malheureusement cela ne fonctionne pas comme cela.

Prenons l'exemple d' un A. Morelle se faisant cirer les souliers à l'Elysée. Personnage certainement instruit, avec le bagage intellectuel qui va avec... eh bien comme Mme Lagarde, il ne se rend même pas compte de la portée symbolique et du retentissement de son acte sur les citoyens. Sans arrière-pensée il se fait cirer les chaussures : pas une seconde ce dernier n'a pensé à l'image véhiculée de patron à serviteur. L'image de petit marquis en somme au milieu d'un aréopage de socialistes.

En fait, nous dans notre milieu professionnel, nous qualifions ce type de comportement de l'injure suprême et rédhibitoire de : "il est bêêête..." Cela valait toutes les guillotines.

Savonarole@Robert Marchenoir

Robert Marchenoir, je ne sais si c'est un pseudo ou son vrai nom mais ça claque !
Des fois la nuit je sursaute : "Robert Marchenoir !"...
Totalement d'accord avec lui.
J'ai vu de près toute cette saga de la désinformation, dans tous les pays où j'ai vécu, les Soviétiques ont répandu une vérole universelle qui atteint même le maire d'un canton de sous-préfecture, c'est devenu un gène biologique français.

Jean le Cauchois

Parmi les quatre bêtises proposées "à la carte", la tragique, la butée, la sectaire et la conventionnelle, j'ai pris la tragique = "Nicolas Sarkozy et son conseiller d'alors ont eu tout faux avec cette intervention en 2011". Le recueil certes discutable Wikipédia me rappelle : "L'intervention militaire de 2011 en Libye est une opération militaire multinationale sous l'égide de l'Organisation des Nations Unies, qui s'est déroulée de mars à octobre 2011". Le tragique, c'est d'avoir voulu éviter une tragédie "probablement certaine" en 2011, et d'assister, malgré cette intervention de six mois il y a maintenant plus de trois ans, à une tragédie permanente, entre Libyens et associés. Je note que Nicolas Sarkozy n'est plus en charge de la politique extérieure de la France depuis trois ans, que d'autres l'ont remplacé dans ce rôle, et que l'ONU suit probablement avec attention les conséquences de ses résolutions les plus récentes, et je cherche la bêtise de 2011. Par contre, j'ai trouvé le courage de 2015, du nouveau président égyptien Al-Sissi, dans son discours du 6 janvier devant les religieux de la mosquée Al Azhar, où il développe sa nuance entre la religion et l'idéologie islamiques, où il dit (c'est sur YouTube, sous-titré en anglais et en français) que "les 1,7 milliards de musulmans ne peuvent projeter, au nom de leur interprétation du Coran, exterminer les 7 milliards d'êtres humains de la planète". J'espère qu'un homme politique français osera reprendre ce thème et que notre PB nous le listera quand il en viendra aux fulgurances.

Robert

La palme de la bêtise est aussi à Bercy :

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/budget-des-armees-les-rustines-du-gouvernement-29-01-2015-1900604_53.php

A quand la vente aux enchères de nos sous-marins nucléaires pour réaliser le budget annuel de la Défense ?

Savonarole

"La bêtise à la carte de presse" eut été aussi un excellent billet...
Il ne se passe pas un jour sans qu'un diplômé "du-centre-de-formation-de-journalisme-de-Lille" ne nous afflige.
Christophe Barbier vient de faire tout un édito pour nous dire que Manuel Valls est "très populaire en Chine".
Il devrait déjà commencer par se rendre populaire dans le XIIIe arrondissement de Paris où la communauté asiatique ne supporte plus de se faire rançonner par les caïds de Bab El Oued.
Franchement, imagine-t-on Pékin pavoisant à la descente d'avion de Manuel Valls ?
Il n'y a que Le Monde pour le croire.

semtob

Cher Philippe,

Nous voulions reprendre les paroles d'une chanson enfantine pour illustrer les paroles de Fillon "Hollande est très méchant" (source : l'express.fr.)
En cherchant le texte du grand méchant loup, le premier texte qui sort est le suivant. Comment imaginer que les chansons pour enfants sur le net soient déformées dans des buts de propagande à l'attention des plus jeunes.
Une des affaires que vous avez instruite est citée sur (paroles.net.)

Nous attendons une explication des motivations de l'auteur et cherchons à comprendre pourquoi ce texte peut être utilisé comme sonnerie de téléphone des plus jeunes !

Chanson « Grand méchant loup » de Kamelancien

« V'là le shlass la voix qui part à la chasse
Le guerrier Ka-Ka-Kamelancien, le premier rebeu renoi confondu,
L'autre jour j'ai rassemblé des mc dans mon hall j'les ai défendus
V'là le grand méchant loup, le méchant banlieusard je rôde tard le soir
dans tous les tier-quart j'suis venu j'ai fait peur au rap, quand mc m'invite en featuring
dans la cabine, il met d'la mort aux rats, ils veulent me dead pour eux c'est dead
Les mc décèdent et moi jamais je cède, J'suis de l'acide dans une soirée coca-cola
Oh la, même les ennemis font la ola, J'suis là les autres font pas long feu comme Fofana
Ils sont trop chim, ils devraient tous rapper en Chine
Kamelancien dogue argentin eux des chihuahuas, tout l'monde fait wa-wa j'éclate les watts moi.
Refrain :
V'là le grand méchant loup, ils s'demande il sort d'où
surdoué d'la rime tout l'monde fait wa-wa
J'ai fait trop de oui, eux ils poussent trop d'cris
C'est du travail de pro tout l'monde fait wa-wa
Ils vous arrive quoi les mc, vous faites pas l'poids
Ça tout l'monde le sait tout l'monde fait wa-wa
J'kiff trop la viande crue normal j'suis un loup d'la rue
Tout l'monde fait wa-wa
Ils s'prennent pour les plus forts, c'est les plus faibles
Dis-leur de ma part que leur flow n'est pas en règle
Revenons à nos moutons, il en reste quelques-uns en vie
De eux j'ai envie, le grand méchant loup vit la nuit,
Loupe jamais sa cible est décidément trop précis
Danse avec les loups danse la danse de guerriers
la danse des banlieusards, c'est la fête c'est toujours férié
Le rap m'a confié un secret, en gros il m'a dit de tout niquer en restant discret,
sacré, sacré mc c'est Kamelancien il n'est pas comme les autres
c'est ça qui est bien il en fallait au moins un parce que les autres se héchém
flow zéro et leur physique trop chim, j'suis déter
Ils méritent que des tartes, de jour en jour mon rap à moi se démarque.
Refrain :
V'là le grand méchant loup, ils s'demande il sort d'où
surdoué d'la rime tout l'monde fait wa-wa
J'ai fait trop de oui, eux ils poussent trop d'cris
C'est du travail de pro tout l'monde fait wa-wa
Ils vous arrive quoi les mc, vous faites pas l'poids
Ça tout l'monde le sait tout l'monde fait wa-wa
J'kiff trop la viande crue normal j'suis un loup d'la rue
Tout l'monde fait wa-wa
Le style est là et le flow aussi (wa-wa)
Le vrai est la fuck les faux mc (wa-wa)
Kamelance pour toutes les té-çi (wa-wa)
Un loup qui lance un cri de tous les souçis
J'tape des délires pour éviter de délirer, de dériver
Le rap je viens de délivrer, Le charme en personne splendide sa va s'en dire
le coupable de l'incendie, le mal aimé, le plus demander, Kamelancien le blaz le plus scander
Un loup beau gosse avec le sourire, ferme ta ferme beaucoup de mc mouton vont mourir
(x 2)
Le style est là et le flow aussi (wa-wa)
Le vrai est la fuck les faux mc (wa-wa)
Kamelance pour toutes les té-çi (wa-wa)
Un loup qui lance un cri de tous les souçis
Tout l'monde fait wa-wa » »

Nous vous remercions de la protection des enfants et de la mise en garde urgente de leurs parents et éducateurs.
françoise et karell Semtob

Mary Preud'homme (nos amies les bêtes !)

Il ressort de votre billet que des hommes et femmes réputés intelligents peuvent parfois faire ou dire des bêtises. Et parfois de très grosses. Quelle découverte ! N'est-ce pas notre lot commun à tous. Se méfier cependant des jugements et des anathèmes qui ressemblent à des règlements de compte et procèdent de l'ironie bête et méchante. "Ce regard familier au fond du miroir" dont parlait le grand Jacques, acuité qui lui faisait découvrir "certains soirs" sa propre bêtise, comment serait-ce possible sans capacité à l'autocritique et à l'autodérision. Restons donc critiques et moqueurs envers nous-mêmes, afin de mieux apprendre à nous gausser ensuite des travers des autres, toutefois sans excès, ni méchanceté.
Oui dans "l'opéra de la vie quotidienne", la bêtise se rencontre à tous les coins de rue. Erreur de jugement, manque de recul ou de discernement, orgueil, ambition, passions, pulsions etc. constituent un terreau propice à toutes les bêtises et autres bourdes et sottises.
Rien à voir avec les bêtises innombrables que nous fîmes durant notre enfance, celles que nos petits-enfants adorent qu'on leur raconte avec force détails...
"Dis mamie (ou papie) raconte-moi les bêtises que toi, papa (ou maman) faisiez quand vous étiez petits ?"

Xavier NEBOUT

Une incise d'humeur

Je reçois une offre publicitaire de formations et autres de
Jean-Claude Bonichot, Conseiller d'État et Juge à la Cour de justice de l'Union européenne.
Le cumul de deux fonctions qui ne devraient pas pouvoir être cumulées ne suffit pas, il faut encore gagner un peu plus de fric.
On croyait que les magistrats étaient surchargés !

Christian C

Mister Bilger,

A propos de bêtise, ne semez pas plus longtemps le doute chez vos fidèles lecteurs : au nom de quel mérite, de quelle action exemplaire, de quel acte héroïque Steeve Briois s’est-il vu attribuer le titre d’élu local de l’année ? Si vous en avez la plus vague idée, n’hésitez pas à nous la communiquer.

Un jury émérite, avec à sa tête la brillantissime Arlette Chabot, dont la caractéristique essentielle est d’avoir raté tout ce qu’elle a entrepris, n’a même pas, de la susnommée à Philippe Leclerc, en passant par Laurent Joffrin et Christophe Barbier, eu le courage d’assumer un soutien à ce vote étrange. De profundis.

N’épiloguez pas trop longuement, si je puis me permettre. Le « trombinoscope » a vécu. Il est mort, et cette mort me semble la seule issue honorable.

A ce jour, sur le site de cette institution, ni palmarès, ni photo, pas la moindre publication. Les « palmarès » 2013 et 2014 y sont, en revanche, présentés ; devinette : quelles ont été les personnalités distinguées alors ?

Oubliez ces bêtises…

Jean le Cauchois

Cher PB,
"Il y a des variétés de bêtise, comme il y a plusieurs sortes d'intelligence..." au début, et à la fin "Heureusement, je pourrais aisément, dans la foulée, écrire un billet sur les intelligences, les fulgurances à la carte... Il faudra que j'y songe".

Eh bien oui, je suis preneur, je suis d'accord, pour "que faire en un gîte à moins que l'on ne songe" vous nous fassiez part de fulgurances trouvées chez des contemporains, même associés par paire antagoniste, comme Hollande et Sarkozy, ou des plus anciens, comme Danton et Robespierre... Personnellement, je suis plus enclin à admirer qu'à dénigrer, à excuser plutôt qu'accuser... Que le lièvre en son gîte ne pense pas qu'à plaire aux grenouilles. Cher PB, dis-nous qui tu aimes, et nous saurons avec toi qui nous sommes.

giuseppe

Tout aussi magnifique excuse de C. Bartolone pour se justifier de sa non présence. Il faudrait lui rappeler que le FN est un parti tout à fait légal, quoi qu'il en dise, et même si on n'est pas d'accord le récipiendaire est élu démocratiquement.

Ceci dit qu'ont-ils fait de si exceptionnel pour s'auto-congratuler ? Ont-ils sauvé la France ? Ont-ils inversé la courbe du chômage ? Ont-ils inventé le vaccin contre la bêtise ? Quand va-t-on interdire ces fadaises ?

Le chemin est encore long pour remettre un petit peu de bon sens et d'éthique à tout cela, pour certains l'intelligence ne leur a même pas traversé les orteils des pieds, pensez donc, le temps qu'elle arrive à la tête ! Triste constat, mis en relief par Marion Maréchal Le Pen vindicative certes mais tellement juste devant tant de pusillanimité et de reconnaissance en chocolat.

breizmabro

Dans votre liste inachevée de la bêtise :

« Salut à toi, Dame Bêtise
Mais dis-moi, comment fais-tu
Pour que point l´on ne voie
Le sourire entendu
Qui fera de vous et moi
De très nobles cocus » chantait Jacques Brel

Il vous manque pour la compléter la « Charliebéatitude » du 11 dernier qui a créé la nouvelle religion de ce siècle perdu : le Charlisme, oubliant au passage ceux qui sont morts pour ces nouveaux dieux désignés par la vox populi « défenseurs du droit à l’expression » !

« L’opinion publique n’existe que là où il n’y a pas d’idées » disait Oscar Wilde... qui était un humoriste ;-D

En réalité tous ces gens sont morts pour rien, ou presque, le droit d’expression étant sans cesse interprété car il y a la loi ET l’esprit de la loi puisque l'on nous rabâche que les caricaturistes de Charlie Hebdo étaient des humoristes mais que Dieudonné est un apostat.

duvent

La bêtise est une chose extraordinaire et admirable ! Autant de constance, d'acharnement, que rien ne décourage même la honte d'être démasqué, tout cela est tout à fait remarquable...
Pour ce qui me concerne, BHL je ne puis l'écouter, il fait trop d'efforts et consacre trop d'énergie à son apparence pour que je sois subjugué, émerveillé, admiratif et totalement sous le joug de ce grand esthète. Comment résister ? En outre, ses postures de dandy qui se consume me laissent penser qu'il est là pour charmer une vieille demoiselle ou une oie blanche et pourquoi pas le chef d'un grand Etat ?? Alors, pourquoi penser quand il suffit d'être suffisant ? Je vous le demande, pourquoi s'ennuyer à réfléchir quand l'argent est la réponse à toutes les questions ??

Tipaza

Voici « L'Air de la bêtise », par Jacques Brel :

https://www.youtube.com/watch?v=zR52xwAC7jM

Ellen

Bonjour Monsieur,

La bêtise dès le plus jeune âge, mais est-ce de sa faute ?
Pardon de sortir un peu du cadre, mais il y a des enfants qui ont le psychisme empoisonné dès leur plus jeune âge à cause des adultes irresponsables. Un enfant de 8 ans du CE2 conduit au commissariat (de Nice) pour une audition formelle pour apologie du terrorisme, eu égard des propos durs qu'il a tenus à l'école et selon lesquels il ne connaissait ni leur impact ni la portée des mots, d'après les dires des policiers après l'avoir interrogé. J'imagine la peur de l'enfant de se retrouver en face de policiers plus forts que lui, là on ne fait pas son fier...

Un enfant si jeune ne fait que répéter ce qu'il entend à la maison, auprès de petits copains, à la télévision. A cet âge souvent les petits garçons veulent jouer au grand. Les jeux vidéos très violents avec des armes à la main comptant le nombre de tombés, sont aussi une des causes déstructurant le comportement de l'enfant. Il serait intéressant d'aller plus loin pour mieux appréhender d'où et de qui vient cette manipulation mentale. Je pense qu'un bon pédopsychiatre saurait mieux entourer cet enfant pour comprendre la portée de ses mots et détecter son "mal d'être". Les jeunes se confient plus à un tiers qu'à leurs parents.

Bien à vous

Archibald

"A la fin des années quatre-vingt, aux Etats-Unis, sévit dans les écoles et les Universités un nouveau genre de terrorisme moral et intellectuel, le (…) « politiquement correct » ; en abrégé le « PC ». Un sigle qui, décidément, n’a pas eu de chance au vingtième siècle. En 1988, le cours d’initiation à Stanford élimine donc Platon, Aristote, Cicéron, Dante, Montaigne, Cervantès, Kant, Dickens ou Tolstoï, pour les remplacer par une culture « plus afrocentrique et plus féminine ». Les inquisiteurs relèguent par exemple dans les poubelles de la littérature un chef-d’œuvre du roman américain, le Moby Dick d’Herman Melville, au motif qu’on n’y trouve pas une seule femme. Les équipages de baleiniers comptaient en effet assez peu d’emplois féminins, au temps de la marine à voile… Autres chefs d’accusation : Melville est coupable d’inciter à la cruauté envers les animaux, critique à laquelle donne indéniablement prise la pêche à la baleine. Et les personnages afro-américains tombent à la mer et se noient pour la plupart dès le chapitre 29. A la porte, Melville ! (…) L’histoire des programmes d’éducation dirigistes (…) se fondent tous sur la mise à l’index de grands auteurs, auxquels les censeurs substituent des auteurs bien-pensants, selon leur point de vue : des serviteurs de la servitude." (Jean-François Revel, Mémoires - p420)

protagoras

@Diagonal

Jerphagnon : excellente référence, un humanisme érudit, un homme du "monde d'hier", lucide et indulgent, plein d'humour et nourrissant pour l'esprit.

Xavier NEBOUT

La première des bêtises, c'est d'avoir voté Hollande parce qu'on n'aimait pas Sarkozy.

Nous sommes passés du 5ème au 6ème rang, nous avons aggravé notre déficit de trente milliards de plus en novembre dernier, et le chômage ne cessera de grimper tant qu'on invitera les entrepreneurs à entreprendre ailleurs qu'en France, c'est-à-dire encore pour bien longtemps.
Plus le mariage gay et une dégradation de notre urbanité.

ET TOUT CELA ETAIT PREVISIBLE CAR INSCRIT DANS LE SOCIALISME A LA FRANCAISE

Parigoth

@ligal
et Hollande qui va à Auschwitz pour y mentir ? C'est une grande bêtise, dès lors que son mensonge est remarqué par beaucoup.

Mais qu'allait-il donc faire là-bas, comme à la mascarade Charlie ou bien à l'anniversaire de l'Agence Tass, pardon, de l'AFP et autres mondanités ?
De Gaulle se serait-il déplacé dans toutes ces circonstances ? Non, il y aurait tout au plus envoyé un secrétaire d’État quelconque.

Pendant que Hollande s'amuse à jouer au chargé des relations publiques, il ne fait pas son travail !

Et son travail - faut-il le rappeler - commence par se soucier de la sécurité de la France et des Français.
C'est parce qu'il ne l'a pas fait que dix-sept personnes sont mortes, sans compter les crimes ordinaires de Français lambda qui n'auront droit à aucune manifestation de condoléances.

Les circonstances actuelles exigeraient de prendre des mesures drastiques, comme le retrait de la zone Schengen et l'expulsion d'étrangers en situation irrégulière, comme le fait de geler l'immigration en provenance de certains pays à problèmes, et comme le fait de demander à « l'Europe » de cesser cette farce ubuesque consistant pour une agence supposée surveiller les frontières de l'UE à faciliter le débarquement au lieu de les refouler manu militari de faux réfugiés mais véritables envahisseurs, dont certains seraient des « terroristes » potentiels selon certains renseignements.
Et au passage, merci à la fine équipe BHL-Sarkozy, pour avoir dégommé notre meilleur auxiliaire de sécurité en Afrique du Nord.

Moins Hollande fait son travail, plus il grimpe dans les sondages.
Les Français seraient-ils réellement des veaux ?

sylvain

Bartolone en refusant de participer à la soirée "Trombinoscope" ainsi que deux députés PS ont fait le buzz bien malgré eux en faveur du FN.
Ce présigland de l'Assemblée nationale socialiste, petit homme doublé d'un nain politique, fasciste de la seule pensée unique autorisée, est un apparatchik, gauchiste, sectaire, vivant en parasite des deniers publics.
Môôôsieur Bartolone vous ne boycottez pas, vous êtes indésirable, ainsi que vos amis, partout où vous passez, allez plutôt inaugurer des mosquées et des salles de shoot, ça vous ressemble plus !

Marc Ghinsberg

"La bêtise sectaire de Bartolone"... peut-être pas si idiote !

https://twitter.com/grandludo/status/560555759466209281

vamonos

L'éditorial du numéro des survivants de Charlie Hebdo est bête et méchant. Quand l'arrogance et la vanité confinent à la bêtise, la somme de toutes les inepties fournit un éditorial de cet acabit. Dans un moment pareil, le dessinateur Luz trouve le moyen de se moquer de la cathédrale de Paris, il trouve la ressource d'écrire que tout est pardonné alors que personne ne lui a demandé pardon et qu'il n'a demandé pardon à personne. Il pense qu'il n'y est pour rien et que tout est de la faute des autres.

"Vanitas vanitatum omnia vanitas". Tout doit s'arrêter un jour, même le glas de Notre-Dame de Paris se taira un jour alors qu'il sonne depuis des centaines d'années quand les circonstances ont exacerbé la peine des Parisiens.

Charlie Hebdo s'arrêtera un jour, sa bêtise et sa méchanceté renaîtront sous une autre forme, on n'arrête pas la bêtise humaine, elle est comme la locomotive qui fonce dans la nuit vers un destin funeste, comme la "Bête humaine" d'Emile Zola.

pibeste

Continuer à l'ouvrir quand le monde entier vous demande de la fermer c'est de la bêtise n'est ce pas ? Mais la bêtise ce n'est pas si grave... ce n'est qu'un mélange d'innocence et de spontanéité... la corriger est une oeuvre sainte...
Par contre la perversité de l'âme qui vise à nuire à autrui, à sa dignité, à sa croyance ne peut pas être redressée... c'est sans espoir... Que faut-il faire alors ?

semtob

Cher Philippe,

Vous préférez le chômage à la carte, le passage de la cinquième puissance à la sixième puissance à la carte. Les extrêmes servis sur un plateau. La France seule et seule contre vents et marées parce que Nicolas Sarkozy n'est pas intervenu seul en Libye, mais grâce au super travail de diplomatie d'Alain Juppé, faut-il le rappeler et dans un plan de coalition gagné par la coalition.
Nous n'aimons pas que la réalité soit travestie.

Et à combattre les seuls espoirs de sortir de ce bourbier dans lequel Hollande a collé la France et l'Europe et peut-être le monde entier tel que vous le faites vous feriez un mauvais diplomate ou un joueur d'échecs amateur.
Il n'y aura jamais de croissance avec Hollande qui a perdu toute crédibilité, qui prend les mesures que Nicolas Sarkozy aurait mises en place dès le début.
Sarkozy faisait une politique plus sociale, en direction des familles, des retraités, des classes moyennes.
Ce massacre des professions libérales, juridiques, médicales : ça suffit.
Ce massacre de la ruralité et de l'agriculture, c'est impossible d'aller à ce terme de rupture. Nicolas Sarkozy se serait battu pour défendre les subventions.
Hollande s'est fait avoir comme un bleu.
En se retirant d'Afghanistan, Hollande a montré une faiblesse, une faille et a renforcé la probabilité de prolifération des terrorismes.
Qu'en savez-vous de ce qu'aurait été la stratégie de Nicolas Sarkozy dans la suite du conflit en Libye ? La coalition aurait très certainement dès 2012 remporté une seconde victoire militaire. Vous ne pouvez l'ignorer.
Hollande est resté dans ses charentaises et personne ne l'a pris au sérieux.

L'histoire se demandera à jamais pourquoi Hollande s'est trouvé sur le chemin de l'histoire de France comme une pomme empoisonnée.
françoise et karell Semtob

fugace

Bonjour,

« S’il reste des hommes qui n’obéissent pas à leur raison seule, mais reçoivent leur opinion (leurs ordres) d’une raison étrangère, alors... »

Sans doute Condorcet voulait-il traduire ainsi le rapport de maîtres à esclaves, et peut-être le niveau de bêtise des deux parties.

En ces temps de commémorations et encore de barbaries quotidiennes insoutenables, on est en droit de se demander si la bêtise ne serait pas finalement une maladie contagieuse dont les longs cycles historiques feraient qu’elle fluctuerait selon les époques en y atteignant des summums, pour aussi s’apaiser, mais jamais disparaître.

Puisque chaque humain à l’évidence en possède intrinsèquement un échantillon, il est probable que quels que soient les cas cités à l’échelle des individus, leur position sociale et intellectuelle, il sera toujours possible à un moment ou un autre de traduire leurs paroles par de la bêtise avec tous les degrés et variantes imaginables. Evidemment ça va se gâter quand la bêtise va se concrétiser en actes avec tout le spectre que l’on devine depuis celle de l’enfant (roi ou non), jusqu’à celle du chef d’Etat (roi ou non), du dictateur, de l’homme de pouvoir, du petit chef etc. étant entendu qu’on a déjà évacué ici les sots.
Le pire du pire étant pour moi atteint quand la bêtise est fabriquée avec de l’intelligence. Nous en avons malheureusement trop d’exemples de grande ampleur à disposition.

Pour revenir aux cas d’école que vous citez :

L’ancien président de la République française Nicolas Sarkozy élu au suffrage universel en 2005, savait pertinemment ce qu’il faisait, en ayant appréhendé les tenants et les aboutissants sur le long terme, avec évidemment l’aval de très nombreux spécialistes et experts dont ceux des U.S.
Au final une intervention en Libye qui a coûté la vie à un innommable dictateur, et combien de victimes à ce jour ?
En passant, la non intervention de François Hollande (élu en 2012 au même grade que Sarkozy) en Syrie : combien de victimes à ce jour ?

Il va falloir dans quelques mois avoir l’honnêteté de reconnaître qu’à la différence de Hollande, Sarkozy a cette particularité innée de voir et sentir les choses sur le moyen et long terme. Vous me direz que faute de vision Hollande a de la chance ! OK, et pourvu que ça dure. En attendant les chômeurs peuvent dormir tranquilles.

S’agissant de JMLP, quel intérêt de parler de cet homme en ces temps de douloureuse mémoire. C’est un homme qui appartient au passé, même s’il a le feu au fesses paraît-il.
Une autre preuve que même cultivée, toute personne est en capacité de nous démontrer la confusion qui peut exister entre son intelligence et son intellect.

Claude Bartolone est sans doute lui aussi intelligent. Hélas quelle déplorable image donne-t-il de sa fonction. C’est à désespérer de ces gens tellement remplis de sectarisme que leur étroitesse d’esprit en devient déconcertante.

C. Lagarde, ce n'est pas nouveau, roule pour elle d’abord. Après le nouveau monde, elle vole (navigue) dans un autre monde, celui bien déréglé de la Finance. Mais qu’importe, les variables d’ajustement que sont les citoyens grecs d’abord, les autres à venir ensuite, feront l’affaire… les affaires...

calamity jane

Ah ! les incultes ne se trouvent pas tous où l'on croît ! ):

Tipaza

« Il y a des variétés de bêtise comme il y a plusieurs sortes d'intelligence et il arrive même que les unes et les autres, parfois, se mélangent en une seule personne. »

Ah, vous l’avez donc remarqué !

Mais c’est parce que la bêtise n’est qu’une intelligence qui a trébuché.
Ne jetez pas la pierre à la bêtise, elle est une intelligence en déshérence, qui se cherche.
Un brouillon avant la version définitive, un apprentissage avant la maîtrise, une envie d’être ce qu’on ne sera jamais, une façon d’exister pour les autres et pour soi-même.

Il faut en fait distinguer la bêtise (que l’on appelle chez les populistes dont je suis la connerie) de l’inintelligence.

C’est qu’il y a une grande différence, et on le voit très bien dans les exemples que vous citez.

Est considéré comme bête (restons polis) celui dont le comportement ne correspond pas aux codes en vigueur dans le milieu dans lequel on évolue.
Est bête celui qui ne pense pas et donc n’agit pas comme nous pensons qu’il devrait agir en fonction de nos règles, nos usages et nos codes.

Est inintelligent, celui qui ne comprenant rien à rien se comporte de façon erratique pour satisfaire ce qu’il croit être un ego et qui n’est qu’un comportement réflexe piloté par la moelle épinière, dont c’est une des fonctions essentielles, et dont le cerveau a peu ou pas d’emprise sur le choix de ses décisions.

À la limite on se demande si l’inintelligent a un cerveau, ou s'il est en bon état, alors que le bête a un cerveau, qui étant différent du nôtre, peut éventuellement être amélioré, si on s’en occupe.

L’histoire ancienne ou récente montre que les camps de rééducation ont souvent servi à améliorer les cerveaux bêtes.

Pour les inintelligents le traitement était souvent plus expéditif, parce que plus prophylactique.

Dans quelle catégorie classer BHL, je laisse au lecteur le soin d’en décider.

Diagonal

« Toujours est-il que cette omniprésence d’une sottise qui surgit sous tant de formes, à la façon de ces entités maléfiques des vieilles légendes, décourage de vouloir la définir en tant que telle, comme l’a bien vu Milan Kundera. Ne serait-ce pas prendre là le risque d’y basculer, comme il arrive quand on veut trop bien faire ? Cela, à mon sens, pour bien des raisons, à commencer par le fait que traiter quelqu’un, disons, de sot exprime la réaction d’un individu, vous, moi, un autre, qu’agace, navre, en tout cas déçoit le comportement d’un ou de plusieurs de ses semblables. Il en attendait autre chose. Quoi ? A n’en pas douter une conduite conforme à ce qu’aurait été le sienne en pareille situation. Or quoi de plus différent qu’un semblable ? Il s’agit donc d’un jugement purement subjectif dénonçant ce que tel individu tient pour un manque, une erreur, une faute, une carence. D’un jugement conditionné dans une certaine mesure par l’appartenance à tel milieu, influencé en tout cas par l’opinion qui y règne. Ainsi en est-il, par exemple, du « politiquement correct ». Mais il s’agit d’un jugement que ne vérifie ni n’infirme aucun recours à quelque critère objectif, comme lorsqu’on se réfère à telle règle de géométrie pour résoudre un problème »
in Lucien Jerphagnon, "La... sottise ? (Vingt-huit siècles qu'on en parle)" - Albin Michel, 2010

Christine Lagarde, Philippe Bilger ou moi-même n'avons strictement aucune influence sur l'opinion publique... lesquels ne sont que poussières comparativement à l'invariant millénaire de la bêtise humaine.

giuseppe

Somptueux ! Somptueux vous dis-je la soirée du Trombinoscope. J'avais échappé aux images, heureusement le Petit Journal de réparer cela.

Sublime attitude de Gilles Leclerc - je plaisante bien sûr -, plus ridicule que cette manifestation, tu meurs, comme disent les jeunes.
Le sommet de l'événement est atteint quand Marion Maréchal-Le-Pen s'essuie les crampons sur ce journaliste, un vrai paillasson. Je passe sur les réflexions de Maître Collard tout en finesse, et des autres.

Bref, grand moment de rigolade pour un spectateur, tout cela sous les ors et dorures de l'Etat. Je ne sais pas si tous ces gens, je pense aux organisateurs, se rendent bien compte de la nullité d'événements de cette sorte.
Et de me poser la question : qui paye pour de telles agapes d'une crasse vulgarité ? En regard bien sûr de la misère du pays et des 3 500 000 chômeurs de catégorie A, comme disent les confrères de Gilles Leclerc.

Qui plus est, ce dernier n'assume même pas ses choix, il fait remettre le prix par une subalterne... Quel courage !
Quand et qui va pouvoir dire à tous ces gens, ça suffit ! On n'a plus envie de voir ce type de spectacle affligeant sous le toit de la République.
En l'occurrence j'ai trouvé l'attitude des représentants du FN à la hauteur de la réception reçue, ils ont pris un malin plaisir à s'essuyer les souliers sur la carpette d'un soir et comme on peut les comprendre.

Je ne sais si l'intelligence est montée à la tête de ce journaliste, la bêtise oui je le pense, le plus douloureux c'est que je participe à la facture sans y être invité et cela me fait déjà moins rire. A pleurer !

-----------------

@Paul Duret

" BHL est dangereux" sauf votre respect est un pléonasme, quant à ceux qui l'écoutent...

---------------------

Le pouvoir ne doit pas arranger les choses, les élites de notre pays ne s'arrangent pas non plus, comme on peut le comprendre : à vivre en autarcie intellectuelle, en autarcie politique avec les mêmes géniteurs de la pensée et les mêmes enseignements, comment peut-on imaginer que nos dirigeants puissent réfléchir à ce qui les entoure ?

Le plus souvent ils sont passés de l'école au banc des fédérations de partis, pas un pas dans la rue, chez le boucher, le boulanger sauf la veille des grands soirs électoraux.

Vous citez Claude Bartolone qui n'a connu que les antichambres de partis c'est bien triste pour nous, et tout cela dure et se duplique. Rien ne bouge, rien n'avance, le pétillement intellectuel d'une start-up ne peut pas leur monter à la tête aucun n'est passé par ce stade de l'angoisse du travail à rendre, de l'inventivité à fournir, que le ronron feutré des palais présidentiels.

Pour avoir des politiques intelligents et responsables un vrai coup de balai s'impose, commençons par réduire drastiquement le nombre de mandats, en durée aussi bien sûr. Cela va ouvrir des perspectives à plein de personnes qui attendent cela en vain, l'intelligence est surtout là où on ne l'attend pas, mais autant faut-il vouloir aller la chercher et pour la trouver il faut savoir s'en aller. Et s'en aller c'est les pousser dehors, nous n'avons plus beaucoup de temps.

Ellen

Bonsoir Monsieur,

Concernant la Libye, le plus dur est à venir.

----------------------------------------

A Davos, Christine Lagarde parmi les siens : il fallait envoyer la même musique pour ne pas être anti-conventionnelle ni se faire rogner tous ses avantages en or sans payer d'impôts. Quelle aubaine... L'argent d'abord, avec la sincérité.

Voyons ce que disait la chef de Bercy :

14 août 2008 : Christine Lagarde annonce en direct que la France est le pays le mieux placé pour affronter la récession européenne ; que tout ne va pas si mal, assurant que le pire est derrière nous, ensuite, elle accuse le PS de broyer du noir dans du marc à café. Super pronostic ! On voit ce qu'il en est aujourd'hui.

Et on nous demande encore d'accorder notre confiance ?

Bonsoir

Alex paulista

Lagarde est au comble du féminisme: elle est devenue un homme pire que les autres.
D'ailleurs, physiquement on voit qu'elle a jeté l'éponge depuis quelques années sur sa féminité. En gros, depuis qu'elle porte la moustache:
http://citizenkane.fr/wp-content/uploads/2011/08/christine-lagarde1.jpg

Pourtant, elle n'était pas laide.

eileen

La bêtise à la carte, ou une carte pleine de bêtises et des bagarres en perspective. Nouvelle de ce jour : interdiction de Paris aux poids lourds polluants et à terme aux véhicules légers... Il y a presque quarante ans, dans le nord-est de Paris, sur l'A1, un grand projet, la construction d'une sorte de gare routière Garonor dont la vocation était d'être une sorte de gare de triage, de vaste logistique, une station obligatoire pour les poids lourds - de marchandises destinées à la région parisienne - venant du nord, du sud et de l'est qui devaient décharger et répartir leurs marchandises sur des vans ? pour ne pas entrer dans Paris et donc pour désengorger Paris. Garonor a été construit, mais le projet jamais conduit jusqu'au bout, les gouvernements, conseils généraux à tour de rôle s'y étant opposés.

En juillet 2015 que va-t-on trouver pour que les poids lourds polluants qui ne pourront plus entrer dans Paris, puissent décharger leurs marchandises au risque que Paris ne soit plus livré LOL LOL et puis les touristes... comment va-t-on les transporter ? Les routiers sont en crise, ils n'auront pas les moyens financiers pour d'ici à juillet 2015 changer leur flotte et les constructeurs de remplacer le parc... Qui va contrôler et que va-t-on contrôler et qui va payer ??

Il y a comme un goût d'aventure venu de la mairie de Paris... comme une ambiance d'apprentis sorciers et de branquignols... Tous en Vélib´, tous en Autolib´, tous à pied... Paris ville refermée sur elle-même vivant en autarcie, se nourrissant du miel des toits de l'Opéra...

Il est évident qu'il faut dépolluer Paris, mais il faut un vrai plan, et non pas une sorte de décision arbitraire pour mise en place endéans les six mois... et puis il faut l'accord de Bercy et de l'Elysée !

Paul Duret

Ce qui se passe en Libye nous montre que BHL est dangereux (ainsi d'ailleurs que les médias qui lui déroulent le tapis rouge) et que Nicolas Sarkozy est très influençable (ce n'est qu'une de ses qualités). Et il veut encore être président, alors qu'il n'a pas apporté une idée nouvelle depuis qu'il est de retour.
Il me semble qu'à l'époque, Alain Juppé avait été complètement court-circuité.
Sinon, pour les bêtises, il y a Cambrai.
Et pendant ce temps, le petit père Hollande surfe sur la vague Charlie en oubliant ses 5 millions de chômeurs.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

  • CNews,"Face à l’info"
    Ludi 28 octobre de 19 h à 20 h, dialogue sur la Justice avec Eric Zemmour.
  • Causeur
    causeur.fr du 13 octobre "Philippe Bilger, le style fait l'homme", par Thomas Morales
  • Le Point
    Philippe Bilger : « Le mur des cons a fracturé la confiance dans la justice », lepoint.fr du 11 octobre.
  • Sud Radio, "Le Grand Matin"
    Tous les vendredis de 8 h 45 à 9 h 15, débat dans la Matinale de Patrick Roger.
  • CNews, "L'Heure des Pros"
    Tous les mercredis de 9h à 10h30, animé par Pascal Praud.
  • Sud Radio "Les Vraies Voix"
    Tous les jours du lundi au vendredi de 17h à 19h, émission de débat et de divertissement animée par Christophe Bordet.

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS