« Les brouillons de l'Holocauste | Accueil | La Justice entre Christiane Taubira et le peuple... »

28 janvier 2015

Commentaires

ligal

...et Hollande qui va à Auschwitz pour y mentir ? C'est une grande bêtise, dès lors que son mensonge est remarqué par beaucoup.

Daniel Ciccia

On devrait inculquer dès la première scolarité aux enfants à parler, écrire, penser, s'entretenir avec les autres comme si le sort du monde en dépendait.
Cela nous ferait un monde meilleur, dynamique par la force des sollicitudes mutuelles.
Nous périssons de l'absence d'une telle éducation qui est de nature à être la face éclairante de la démocratie. Nous disons aux enfants que l’union fait la force, alors qu’elle ne fait souvent que la brutalité et que bien avant la force, il faudrait chercher et atteindre la vérité et la raison qui sont les ralliements auxquels l’union peut prêter sa force.

Je me suis moi-même pris à cette discipline de considérer que ma parole puisse avoir une incidence sur le monde, ce qui m’a obligé à la mesurer ou inversement à la démesurer.

Cette disposition de mon esprit me fait comprendre, au-delà des fausses postures et des caricatures blessantes, où se place Mme Lagarde pour soutenir l'hommage rendu au monarque défunt d'Arabie saoudite.
S'agissant des Printemps arabes et du sort de la Libye, la critique restera aisée tant que l'art restera difficile et, pour paraphraser, en l'élargissant à ces territoires, ce qu'avait dit de Gaulle à propos de l'Orient compliqué et des idées simples, ils finiront peut-être par se conjuguer mais au terme d’un processus empli de périls et ensanglanté.

Lorsque l’on fait reprendre, après une interruption qui coïncide, peut-être, avec la guerre froide et le dégel, son cours à l'histoire des hommes, il faut admettre que des forces de diverses natures s'y activent pour imposer leur ordre ou leur chaos systémiques et faire regretter d’avoir soutenu la chute du premier domino. Il n’a pas attendu, cependant, le soutien de l’aviation française aux insurgés assiégés par les forces de Kadhafi.
Les mots sont une chose, discutables. Les actes en sont une autre. Et parfois, comme le soutenait Churchill, ils s’imposent parce que laisser faire n’est pas dans la dignité.

M. Bachar el-Assad va-t-il triompher sur les ruines de la Syrie et sur les cadavres de ses citoyens ? Là, l’histoire, dans les regards des hommes, se présente comme cynique, en alimentant les flux djihadistes et les ressentiments qui les nourrissent. Elle ne l’est jamais longtemps. Mais tout autant qu’en Irak, elle est, pour le moment, tragique comme le dilemme auquel Bachar el-Assad soumet l’Occident. Moi, ou Daesh.

Ce qui se recompose, actuellement sous nous yeux, au travers de Daesh ou Al-Qaïda, c’est, je le vois ainsi, un équilibre fiable et durable dans cette région du monde. Il y faut d’authentiques intelligence, dépassant le prime abord, de vrais solidarités en terme de l’organisation des défenses, et de l’investissement.

Après la chute de Daesh ou Al-Qaïda, le temps viendra pour l’Islam, je n’ai pas de doute sur ce point, pour assurer son aggiornamento. Aujourd’hui, il me semble que céder sur la doctrine ne ferait que donner de la prise supplémentaire à ses ennemis djihadistes…
Voilà ce qu’il me semble.
Mais je peux me tromper.

Une petite parenthèse sur les remous djihadistes qui se sont focalisés anormalement sur le plan statistique sur la petite ville de Lunel, après Montpellier, et ce que je viens de découvrir, par la voix d'Edmond Rostand, que la diffusion avant-hier de "Cyrano de Bergerac" m'a conduit à visiter sur le site de l'Académie française.
Je lis là le discours de réception du père de Cyrano de Bergerac sur Henri de Bornier, son prédécesseur parmi les Immortels, natif de Lunel.

Lisez donc cela, dans la bouche d'Edmond Rostand, dressant le panégyrique de ce pêcheur de lunes (Pescalunois).

"Il se tut et fit un autre drame. Il passa de l’homme de Dieu au fléau de Dieu. Les Noces d’Attila ensanglantèrent longtemps l’Odéon. Mais après ce nouveau triomphe, ce fut la déception de Mahomet, déception que M. de Bornier aurait prévue s’il avait consulté Figaro. Figaro, lui aussi, voulut faire un Mahomet : « À l’instant », s’écrie-t-il, « un envoyé de je ne sais où se plaint que j’offense dans mes vers la Sublime-Porte, la Perse, une partie de la presqu’île de l’Inde, toute l’Égypte, les royaumes de Barca, de Tripoli, de Tunis, d’Alger et du Maroc ; et voilà ma comédie tombée pour plaire aux princes mahométans dont pas un, je crois, ne sait lire, et qui nous meurtrissent l’omoplate en nous disant : Chiens de chrétiens ! » Décidément Allah est Dieu, et Beaumarchais est son prophète. Il est bien d’avoir prédit la Révolution française et l’interdiction de Mahomet. Cette interdiction ne doit plus nous étonner. Quelque sottise, toujours, précède les grands crimes. À cette époque, déjà, l’Europe chrétienne avait décidé qu’elle étonnerait le monde par ses complaisances. Les chancelleries veillaient à ce que les « princes mahométans » ne connussent pas un pli à leurs divans de roses rouges. Et le Mahomet de M. de Bornier fut supprimé comme un simple Arménien."

Je pense à cette filière d'apprentis djihadistes mise au jour à Lunel. Ils sont passés peut-être, si une des artères de la ville rappelle son nom, dans cette rue, dans cette avenue, ou se sont réunis sur telle place, si elle devait exister à l'ombre d'une fontaine, pour ruminer leurs ineptes sujets tandis que l'islam s'efforce d'éclore, dans la voix et la pensée de ses Justes et Pondérés, la justice de sa vérité.
Je m'étonne toujours de remonter de tels fils, que la providence comme obstinée met à portée de mes mains, et j'imagine le jour où ce drame en cinq actes pourrait être joué à Ryad, Abou Dabi, à Téhéran ou à Qom, et tout ce qui vient avec.

J’ai lu son Mahomet. Qui rendant l’âme, prononce en rejoignant le ciel le nom de Jésus Christ.
Je ne trouve pas l’ouvrage blasphématoire et considère même, du point de vue laïc, qu’il rend une humanité d’actualité au prophète.

Bien à vous.

PS: Nous avons en charge chacun un monde compliqué, il commence ici et finit là-bas.

Jean-Marc

Vous oubliez le Parquet qui demande un non-lieu pour l'affaire du mur des cons.
Raison invoquée : prescription (les juges s'auto-appliquent une prescription pour la presse, ils ont sans doute leurs cartes de presse).

La justice française est indigne d'une république bananière.

protagoras

Il me semble, de mémoire, que saint Augustin déplorait déjà "le nombre de plaies faites quotidiennement à l'esprit" par la bêtise.

Parigoth

La bêtise à la carte...

Nous pourrions croire que ce qui gouverne le monde est la volonté de puissance, la soif des richesses et autre choses semblables et depuis deux siècles la prétention d'imposer partout telle ou telle idéologie bricolée dans un débit de boisson enfumé, mais non ce qui gouverne le monde c'est tout simplement la bêtise, et le peuple le plus intelligent de la terre semble se surpasser dans ce domaine de nos jours, il suffit de voir comment il s'est fait piéger par le mouvement des Charlie.

Marc Ghinsberg

Cher Philippe,

Si vous voulez disserter sur la bêtise, nul besoin d'aller chercher très loin, vous avez dans les commentaires de votre blog (les miens compris bien entendu) une source d'inspiration inépuisable.

eileen

Bonjour Monsieur Bilger, vous-même l'avez écrit "La bêtise est leur fort"... ! et en cela aucun d'entre eux ne nous décevra...

Ch. Lagarde a fait fort : selon elle, le roi Abdallah oeuvrait discrètement pour le bien des femmes a-t-elle ajouté... ah oui, dans son harem, leur fournissant une carte de crédit pour un shopping avenue Montaigne, ou ailleurs !

Quant au complot, un vaste complot ne cache jamais la réalité.

...et certains d'entre nous sont leurs idiots utiles !

Roland

Vous citant et le sortant de son contexte : « Elles ne devraient pas se permettre de proférer, d'accomplir n'importe quoi. Elles n'ont pas le droit à l'irresponsabilité."

En parallèle, à la lecteur des articles ci-dessous, on est à même de se demander qui est irresponsable ? :

TRAITÉ INSTITUANT LE MÉCANISME EUROPÉEN DE STABILITÉ (MES)
Article 27 – Statut juridique, privilèges et immunités
4. Les biens, les financements et les avoirs du MES, où qu’ils soient situés et quel qu’en soit le détenteur, ne peuvent faire l’objet de perquisitions, de réquisitions, de confiscations, d’expropriations ou de toute autre forme de saisie ou de mainmise de la part du pouvoir exécutif, judiciaire, administratif ou législatif.
5. Les archives du MES et tous les documents qui lui appartiennent ou qu’il détient sont inviolables.
6. Les locaux du MES sont inviolables.
Article 30 – Immunité des personnes
1. Dans l’intérêt du MES, le président du conseil des gouverneurs, les gouverneurs, les gouverneurs suppléants, les administrateurs, les administrateurs suppléants ainsi que le directeur général et les autres agents du MES ne peuvent faire l’objet de poursuites à raison des actes accomplis dans l’exercice officiel de leurs fonctions et bénéficient de l’inviolabilité de leurs papiers et documents officiels.

Ceci laisse rêveur.

zenblabla

Ce sera intéressant, pour prolonger, de savoir si la chute des interpellés illustrera en relative historicité le roman d'Albert Camus, sinon illustrera d'autres parts !
Comment se savoir "has been", se relever d'un tel déni ?

Robert Marchenoir

Jean-Marie Le Pen préférera toujours un bon mot de fin de banquet (même odieux et stupide) à la dignité et au sens des responsabilités.

Cela est sans doute pour beaucoup dans le boycott politique et médiatique dont il a fait l'objet. Tout n'est pas dû à l'idéologie immigrationniste en vigueur. Dans d'autres pays, le Royaume-Uni ou les Pays-Bas, par exemple, une opposition raisonnée à l'immigration de masse a maintenant droit de cité.

Faut-il rappeler que de l'autre côté de la Manche, une bonne partie des dirigeants politiques, quel que soit leur parti, sont désormais opposés à l'immigration de masse ? En paroles, du moins, mais c'est déjà un pas immense, surtout vu de chez nous !

giuseppe

"...prix du trombinoscope sous l'égide de Public Sénat... "

N'ont-ils que cela à faire et à penser ? Vraiment inquiétant, mais quelle intensité dans la recherche et l'information pour un trombinoscope, quelle énergie ! Pourquoi pas le prix de la cravate de travers, du pantalon trop court, de la couleur de la veste ?...
On devrait décerner aux organisateurs le Gérard du comité Théodule le plus inutile : pensez donc, le député Laurent Baumel, Che du PS... à mourir de bêtise.

C'est vrai vous auriez pu rajouter d'autres personnages, des emblématiques, des magnifiques, des récurrents, des abonnés au club des bourdes et incongruités : les Jaquattali, Alain Minc, et tant d'autres...
Pauvres de nous simples citoyens. Une véritable escadrille comme la réplique de Michel Audiard, dont tous pourraient revendiquer le titre de commandant en chef.

Le pire de tout, l'allocution de Christine Lagarde, en effet, sans doute la plus grotesque, et de lui rappeler ici que le silence est d'or. F. Mitterrand lui aurait coupé sans nul doute la langue.

Si cela ne prêtait pas à rire ce serait à pleurer, et nous ne sommes qu'au début de l'année. Je sens que nous allons battre des records, certainement pas dans l'emploi ni dans l'économie, mais comme toujours dans la bêtise, et là, pas besoin d'être devin.

Rousselot Jean-Paul

Bonjour,

Il y a longtemps que Jean-Marie Le Pen a touché le fond. Il était justement en Russie pour en ramener et il devait plaire à ses prêteurs corrompus comme lui.

Je ne dirais pas merci pour ce billet, ça il me rappelle le titre d'un livre qui a des odeurs de WC et vendu à 650 000 ex. Oui la bêtise ça existe.

Par contre votre billet est à encadrer.

herman

Commentaire lu chez Brighelli, à propos de Christine Lagarde :

"Charlie Hebdo de la bonne époque devrait nous montrer Mahomet en train de prendre en levrette Christine Lagarde et s’écriant : Qu’est-ce que je disais ? Les femmes devant, les hommes derrière !" (P.Driout)

Achille

"La bêtise à la carte..."

C'est vrai que les bêtises tombent comme à Gravelotte depuis quelque temps et manifestement aucun parti n'est épargné. De quoi bien garnir un mur des c..s, mais des vrais cette fois.

Vous pouvez ajouter dans le lot la bêtise de Michèle Alliot-Marie qui a demandé le retrait du Koweït et de l'Arabie saoudite du rapport annuel sur les droits de l'homme dénonçant la peine de mort,

Il est vrai qu'elle est la présidente du groupe "d'amitié avec la péninsule arabique" au Parlement européen (eh oui il paraît que ce groupe-là existe). Cela doit certainement permettre de bénéficier de substantifiques avantages...

Franck Boizard

Que dire ?

Votre anti-sarkozysme primaire m'irrite mais, pour la Libye, je suis d'accord. C'est l'erreur majeure du quinquennat de Nicolas Sarkozy, celle qui a le plus de conséquences néfastes, irréversibles et à long terme. C'est une catastrophe telle qu'il ne devrait même pas oser se présenter en public. Mais, tout petits, nos politiciens subissent une ablation de la honte. Ensuite, ils n'ont plus honte de rien.

Claude Bartolone est un apparatchik, gauchiste, sectaire, vivant en parasite des deniers publics, comme notre système politique en produit des milliers depuis quarante ans.

Christine Lagarde est brillante, c'est-à-dire qu'elle est superficielle. Elle est conventionnelle au possible, elle ne semble pas avoir de pensée propre, personnelle. Donc pas de pensée du tout.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS