« Le président du Crif est quelqu'un de bien ! | Accueil | Antigone n'a pas sa place en Syrie »

25 février 2015

Commentaires

Boris

Oui, c'est un vieux mythe que celui de l'homme politique qui sait s'arrêter au milieu du gué. Il doit dater de Cincinnatus au moins. Mais la République romaine n'était pas un régime présidentiel... Et puis, quand on voit ce que le PS lui oppose, on est tenté de donner raison à NS.

Patriote en sabots

Bravo, bien vu. Continuons le combat, comme "ils" disaient... Le problème c'est que Sarko, ce n'est pas seulement Sarko. Dans le combat des chefs qui s'annonce, Juppé vs Sarko, c'est grosso modo, la "bande des frères trois choses", contre celle de la grande, la très grande finance internationale ("Le grand capital international" comme disait le presque regretté Georges Marchais). Celle au profit de laquelle Sarko au pouvoir a bradé pour une fraction de sa valeur six cents tonnes d'or de la banque de France, qui ne lui appartenaient pas et sur lesquels il n'avait, normalement, aucune autorité. Cette même grande finance qui lui paye "à prix d'or" aujourd'hui ses conférences bidon qui vont lui servir à se remplumer avant les prochaines échéances électorales. Alors quoi, Monsieur l'Avocat général, Monsieur le Procureur, vous ne dites rien, vous ne faites rien ?. Quand l'euro éclatera (la Grèce a failli les jours derniers, en retirant quelques cartes, faire s'écrouler le château de cartes en entier), c'est inévitable et n'est qu'une question de temps, il faudra bien recréer une monnaie nationale, avec ou sans MLP. On aurait bien eu besoin de ces six cents tonnes d'or. Sarko en les larguant a commis un crime de haute trahison pour lequel, nous les "patriotes en sabot", nous lui demanderons des comptes quand nous serons au pouvoir en le traduisant en cour martiale. Oui, en cour martiale. Comme nous traduirons aussi Chirac pour avoir transféré une quantité équivalente de l'or de la banque de France à Francfort, ce qui n'était pas nécessaire, lors de la création de l'Euro. Il ne faut pas se faire d'illusion, quand l'euro éclatera, l'Allemagne gardera cet or. Hitler en avait rêvé, Chirac l'a fait. Elle ne nous le rendra pas pour une raison simple : les Américains, sans raison, refusent également et obstinément de rendre aux Allemands une quantité comparable des avoirs métalliques allemands qu'ils détiennent et cela servira de prétexte aux Allemands..
Mais revenons à Sarko. C'est clair ses chances s'amenuisent de jour en jour. Mais il va continuer à être poussé, soutenu par la finance. Si, comme c'est le plus probable, c'est Juppé qui est finalement retenu pour porter les couleurs de l'UMP, Sarko restera président du parti (qui aura besoin d'argent). Amer de dépit, il n'aura de cesse que de torpiller Juppé, comme Chirac a fait à Giscard en 1981. Tout ça, c'est très bon pour nous et nous nous en réjouissons. Mieux vaut être face à Hollande en 2017 et 2022. Merci Philippe. Tu ne nous aimes pas, mais nous on t'aime.

Jabiru

Sarkozy le retour mais sur un air de Capri c'est fini !
Forte chance que ce soit l'ile d'Elbe.

duvent

Cher Monsieur Bilger, vous ne rêviez pas vous déliriez... Si vous espériez Cincinnatus le délire était grand !

sylvain

Très bel article sur Nicolas Sarkozy que perso je délaisse un peu pour le FN bien que je trouve ce dernier encore trop mou ; mais sur sa vie privée ou publique, il a le droit de faire des conférences ici ailleurs dans le monde entier ou même sur la Lune ; ceux qui en sont jaloux, qu'ils fassent de même s'ils se croient à la hauteur de son charisme ; vous dites que le Qatar et l'Arabie Saoudite financent le terrorisme mais tout le monde finance le terrorisme avec des méthodes différentes : même les USA et la France en particulier ; c'est de leur intérêt de créer un "ennemi" potentiel depuis la chute du mur ; avoir fait tomber les dictateurs des pays arabes a été une énorme erreur programmée afin d'attiser les haines et les divisions dans ces régions et de faire volontairement croître la menace islamiste ; n'importe quel cancre en stratégie géopolitique l'aura compris.
Seuls les pays qui auront été aux premières loges des pyromanes provocateurs de guerres verront leurs économies respectives prospérer ou du moins subsister dans ce monde nouveau prolifique en intégrismes fanatismes athées ou religieux avides de fascismes et de haine des autres.

calamity jane

Et donc, Monsieur Bilger : comment s'est passé le réveil ?
Il doit pouvoir faire valoir ses droits à la "retraite".
"Il neigeait. On était vaincu par sa conquête" etc.

FPO

Saint Philippe B. priez pour nous !!
il faut maintenant penser comme lui, sinon l'enfer ; son parti pris pour la gauche est évidente, il aime tellement son François… en 2017 vous allez voir Philippe fera campagne pour MOI PRESIDENT.

Alex paulista

Il y avait un meilleur titre :
Le songe d'Attali

finch

Oui, c'est un doux rêve, par moment jubilatoire (on le sent dans le billet), de constater chez l'ex une posture de lassitude qui n'est que feinte, stratégique, calculée, pas ressentie. Il n'est que de voir sa réaction violente - au cours de la même interview - de menace contre le journaliste devant l'arrogance et le ton de ses questions s'il advenait que lui-même revienne un jour au pouvoir, pour comprendre qu'il n'a en rien abdiqué dans son projet fou de revanche/vengeance.
Cette attitude d'une humilité empreinte n'a été que consécutive à des sondages désastreux le concernant le passant au laminoir du rejet, du trop connu, du détesté et de l'esseulé dont il a eu connaissance une semaine avant tout le monde.
De la modestie et un semblant de remise en cause : de l'inhabituel chez ce personnage vaniteux, vantard, méprisant.
Sarkozy est dans une impasse. Il le sait. L'esprit du 11 janvier n'a pas amélioré ses affaires en redorant le blason de Hollande. Il entrevoit encore un mince filet d'espoir dans l'élimination de la concurrence interne lors de la primaire à droite. Mais il faudra beaucoup de manipulations pour que cela advienne sans que cela se voie trop comme lors de la bataille épique honteusement truquée fin 2012 entre Fillon et Copé.
Il recherche la synthèse et le compromis fade dans son parti car c'est l'unique chance de laisser viable cette hypothèse de moins en moins probable.

semtob

Cher Philippe,

Nicolas Sarkozy est la lumière, l'espoir, l'élan.
Nous sommes fatiguées de cette justice aux ordres de Hollande, personnage aussi sombre qui endort le goût de vivre.
Oui, Nicolas Sarkozy avait et a raison de vouloir réformer la justice, de libérer l'esprit d'entreprise.
Avec Hollande la France est morte ou moribonde. Nous devons chasser cet épouvantail à emplois.
Nous avons joué le jeu de l'alternance de la démocratie. Nous en avons assez de cet échec en tout, des mensonges socialistes.
Quelle pitié d'entendre madame Taubira disserter sur les mensonges qu'elle a montrés aux journalistes, à tous les Français. Déglutition de mensonge sur déglutition.
Que vous faut-il cher Philippe, pour comprendre qu'en deux mois Nicolas Sarkozy peut relancer la confiance, l'emploi.
Que vous faut-il pour comprendre que les classes moyennes et les jeunes massacrés par la confusion et l'amateurisme de Hollande n'a que trop duré.
La France a besoin de l'homme politique Nicolas Sarkozy pour retrouver sa cinquième place mondiale, pour remettre de l'ordre et de la justice.
Ce parlement muselé, effacé, c'est vraiment la France ?
Ce Sénat humilié par Bartolone, c'est de la trahison.
Ces maires dépouillés de leur fonction, c'est minable.
Cette insulte faite aux libéraux réglementés, c'est de l'impardonnable.
Ce redécoupage électoral, ce bidouillage immonde, cela ne vous révolte pas ?
A une table de jeux, ces gros tricheurs se prendraient la porte.
françoise et karell Semtob

Cirsedal

Renvoi de petit pois.
Essayer le bicarbonate.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS