« Francis Cabrel ou le désengagement militant... | Accueil | Coupable ou innocent, il faut sauver Serge Atlaoui ! »

24 avril 2015

Commentaires

Giuseppe

@ sbriglia @ Achille

Bon, vraiment j'en resterai définitivement là, mais décidément notre cher Achille a besoin qu'on lui tienne la main et je n'ai pas pu résister non plus.
Je cite ce dernier, "...consigner scrupuleusement..." Achille si je puis me permettre, dans la page d'accueil du blog de notre hôte se trouve en haut à droite une zone de recherche automatique, oui, oui, cela fonctionne bien avec un peu de bon sens. Aucun effort d'archivage n'est à entreprendre. Vous savez, les crayons, les dossiers, les photocopies, pour ce type de service, tout cela tend à disparaître ; non seulement la bougie ne vous suffit plus, allez visiter votre ophtalmo il vous conseillera aussi des lunettes de vue et surtout ne jugez plus à la place des autres, vous y verrez plus clair en vous.

Bien à vous.

Achille

@sbriglia@Giuseppe | 28 avril 2015 à 11:44

Ce brave sbriglia qui ressort des commentaires que j'ai écrits voici maintenant plus de deux ans, j'y crois pas !

Soit ce monsieur est un de mes fans au point de consigner scrupuleusement le moindre de mes écrits, ce dont je pourrais me sentir flatté.

Soit il fait partie des services de renseignement et a été désigné pour me surveiller au cas où je ferais partie d'une cellule dormante sur le pont de lever une révolte socialo-marxiste destinée à renverser le pouvoir capitalo-libéral qui règne sur le monde depuis des décennies.

A noter que les deux phrases citées sont totalement sorties de leur contexte vu qu'elles n'ont évidemment rien à voir avec les attentats de janvier dernier. Le mieux est encore de prendre le parti d'en rire.

Giuseppe

@ sbriglia

On ne va pas utiliser un défibrillateur quand même, il n'en est pas là... quoique.
Peut-être traumatisé par le rouge d'une écharpe, bizarre.

finch@Robert Marchenoir

@ Robert Marchenoir "In mémorandum… Vous êtes sûr ?"

Merci de votre objection fort pertinente. Votre point d'interrogation apporte déjà une partie de la réponse.
J'ai préféré "In Memorandum" à "In Memoriam" qui, comme vous le dites justement, aurait été sans doute plus approprié en la circonstance, pour supprimer la note funèbre dans l'hommage rendu à Florence Arthaud, afin de montrer que son décès terrestre est dérisoire au regard de ce qu'elle perpétue. Elle navigue à jamais sur un chemin d'étoiles dans le sillage de son père qui l'a précédée de peu (novembre 2014) dans ce périple. Ainsi l'avait-elle écrit de manière prémonitoire et involontaire dans son dernier livre.

Elle continuera d'errer à jamais dans le subconscient des marins de la planète. C'est en substance ce qu'a dit dimanche dernier le grand marin Titouan Lamazou, présent lors de la cérémonie devant l'île Saint-Honorat en compagnie d'Hubert Arthaud (le frère cadet de Florence) : désormais dans sa vie quotidienne, devant une situation difficile, il ne penserait plus seulement à ce qu'aurait fait feu son mentor, Éric Tabarly, mais aussi à la manière dont aurait réagi son amie Florence. C'est dire la dimension acquise par Florence Arthaud dans ce milieu machiste des marins compétiteurs. C'est dire la performance réalisée par ce petit bout de femme de cinquante-deux kilos, capable de déplacer - sans sourciller - des sacs à voiles de quatre-vingts kilos. Ne parlons même pas de son courage devant la furie des éléments, lui permettant de grignoter des miles sur ses concurrents masculins, plus couards. Lors des tempêtes, elle maintenait tout simplement la toile plus longtemps que les mecs.

sbriglia@Giuseppe

Giuseppe, vous ne comprenez rien à l'éclairage à la bougie selon Achille...

« Pas d’incidents majeurs suite à « l’affaire des caricatures ». Finalement, à l’humour lourdingue et à la bêtise, les musulmans ont répliqué par l’intelligence et la dignité.
Une leçon à méditer. »
Rédigé par : Achille | 23 septembre 2012 à 07:09

« Le directeur de Charlie Hebdo menacé de mort.
On ne va quand même pas en faire un martyr ! »
Rédigé par : Achille | 22 septembre 2012 à 22:24

Achille

@ Giuseppe | 28 avril 2015 à 10:22
"Eclairer, cela ne vous dit rien sans doute, vous ne pouvez pas saisir ce type de digression car là vous allez penser courant électrique et en plus de vous servir d'une bougie."

Désolé de vous le dire mais il ne faut pas être très subtil pour saisir ce que vous appelez des digressions. Votre "éclairage à la bougie" ressemble plutôt aux potins du Café du Commerce. N'est pas Christophe Barbier qui veut.

Giuseppe

@ Achille

Je ne pense pas que votre affirmation soit de bon aloi, ces incursions dans le domaine de l'information en temps réel permettent d'éclairer un angle important d'une face qui peut être cachée, de la politique ou d'un politique aux allures tout à fait respectables. Mais cela vous ne pouvez pas comprendre.

Eclairer, cela ne vous dit rien sans doute, vous ne pouvez pas saisir ce type de digression car là vous allez penser courant électrique et en plus de vous servir d'une bougie.
Décidément pensez pour vous, et surtout pas pour les autres, vous avez certainement assez de travail à vous porter.
Allez, j'en resterai là, la bougie vient de s'éteindre.
Vous avez mal supporté les cours de récré.

Achille

@Giuseppe | 28 avril 2015 à 00:02

On est sur un blog, pas sur un forum, alors épargnez-nous votre revue de presse et concentrez-vous sur le thème du billet.

Giuseppe

Cette dame Saal de nous expliquer dans Libé qu'elle ne voulait pas faire travailler son chauffeur 15 heures par jour et le week-end : elle vit dans les voitures, elle dort dans les voitures, elle travaille dans les voitures, elle mange dans les voitures, car en plus des taxis, elle utilise son chauffeur 35 heures par semaine... alors là stop pour moi définitivement nous prendre pour des imbéciles est une chose, pour des c*** sans aucun doute. Eh bien sûr elle va rembourser et patati et patata. Rideau !

Giuseppe

Et maintenant la famille Le Pen qui va nous jouer le grand scénario "je ne savais pas... je n'étais pas au courant... j'attends des explications..." et tutti quanti, rien de nouveau en somme, on peut changer les bannières tout est pareil, quelle désolation, déception récurrente, mensonges effectifs, comment voulez-vous X. Bertrand paraître crédible ? Je sais bien vous n'y êtes pour rien... pas encore j'oserais presque dire, c'est tellement détestable, en vrac, Bygmalion, Cahuzac, arbitrage Tapie et tous les autres, quelle détestation.

Pour en revenir aux 40 000 €, ma mère aurait fait des miracles avec cette somme qui part en fumée, en carburant de taxi plutôt. A-t-on seulement conscience du poids de cette somme, quatre années de revenus pour une personne au seuil de pauvreté ! Populiste si vous voulez, mais tant pis ils ne valent pas mieux que ce qualificatif.
Des miracles avec cette somme ma mère aurait fait, un salaire, des enfants à l'université en même temps, des privations, et là chaque jour sous nos yeux cette gabegie ambiante sans cesse renouvelée.

Aucun espoir que cela change, je dis souvent sur le ton de la plaisanterie que j'aurais mieux fait de débuter ma carrière professionnelle à coller des affiches politiques... je plaisante... quoique...
Cette personne a parcouru en gros 440 000 kilomètres soit dix fois le tour de la terre... toujours le poids de cette somme et Ellen qui confirme en plus qu'elle avait voiture avec chauffeur...

Populiste certes, et cette dernière de quel nom l'affubler.

J'en resterai là, car à ce rythme je vais finir par mettre la main à la poche tant ils doivent manquer.

calamity jane

@Giuseppe, Ellen

C'est pas le genre à se balader en scooter ! si cela vous rappelle quelqu'un...
Elle est mignonne la peuchère ! elle n'a pas son permis cad qu'elle n'a eu ni le temps ni l'argent pour s'en occuper ! Même qu'elle ignore qu'il existe des transports en commun dans la capitale et sa banlieue.
Quarante mille euros en dix mois seulement ! Combien le môssieu de la radio pour son bureau ? GALEJàDEUX.
Elue par Madame Filippetti, dit-on. La célèbre petite-fille de mineurs !
Une question de couloirs (des mines). Un bon coup de gripsous !

Ellen

Bonjour,

Giuseppe, vous oubliez de préciser que, en plus des 40.000 euros dépensés dans les taxis en dix mois, la Présidente de l'INA possède une voiture de fonction avec chauffeur payé par nos impôts... Une double dépense puisée dans la poche des contribuables.

Giuseppe

Et allez ! Un de plus qui ne pense qu' à son amour du pays et de ses concitoyens, J-M Le Pen, le grand, le vertueux, qui nous défend, qui planque lui aussi son fric en Suisse. C'est dire la confiance qu'il ont en nous et en nos valeurs, ils nous prennent tous pour des imbéciles. Ah il est beau leur amour de la Nation (Mediapart).

Pas un pour racheter l'autre, quand va-t-on en finir et saisir tout cet argent caché ? Et bien sûr de déclarer des patrimoines de miséreux. A l'intervenante qui se demandait où passait l'argent des mandats, voilà une grande partie de la réponse. A quand des sanctions pécuniaires et politiques dignes de ce nom ?

Que l'on commence à tout prendre comme à des trafiquants de drogue et ensuite une inéligibilité trentenaire, cela en ferait réfléchir quelques-uns. Et puis après tout s'ils dissimulent c'est qu'il y a une vraie intention de voler et comme ils ne vivent que de la politique, on parle bien de nos deniers. A vomir !

Giuseppe

Une dépêche de l'AFP vient d'annoncer que la Présidente de l'INA a dépensé 40 0000 € de taxis en moins d'un an ! C'est tous les jours que sont étalées ces mesquineries, et là beaucoup de citoyens auraient attendu de vraies réponses pour lutter en permanence devant cette gabegie d'argent public.

Eh non, toujours les mêmes généralités, comment peut-on dilapider, comme J-V Placé d'ailleurs pour ses PV, comment donc peut-on faire tout cela en parfaite liberté sans sanction ? Ah oui... la "justice travaille", on va "déclencher une enquête" et pendant ce temps tout continue comme avant.
Au vu du montant des amendes payées par notre écologiste national, je suppose que son carnet à points doit être négatif.

Robert Marchenoir

finch | 26 avril 2015 à 11:00
In mémorandum

Vous êtes sûr ? Moi j'aurais carrément dit In carborundum. Ou alors, In memoriam, tout simplement. Nécrologie, Eloge funèbre ou En mémoire de Gisèle Dupneu sont également corrects.

Jabiru

Excellente rhétorique, de bonnes idées claires exposées avec une certaine fermeté. Serait-il enfin celui capable de renverser le conservatisme et d'appliquer les réformes qui s'imposent ? On peut se poser la question. En tout cas un futur candidat à prendre en considération.

Giuseppe

A prendre aussi sérieusement que celui de B. Tapie à Europe 1 où celui-ci à failli me faire sortir le mouchoir, enfin presque, faut pas exagérer non plus. Quand on sait les chefs d'inculpation qui sont tombés sur certains participants de l'arbitrage...

Monsieur Bertrand je n'ai rien entendu sur la transparence et la corruption, alors que l'on est gangrené tous les jours, des décisions immédiates doivent être prises dans les partis, sinon ce sont des paroles creuses.
Insupportables ces prises illégales d'intérêt, ces opaques transparences ; ces politiques qui sont élus, qui ne croient même pas à l'avenir de leur pays et qui planquent à l'étranger, dehors ! Avec virulence il faut le dire ! Pas de langue policée ni de sémantique veloutée, de vrais mots pour une vraie maladie.

Vous faites le lit du FN et vous le savez, les citoyens veulent des politiciens exemplaires, point de discours lénifiant "la justice travaille", elle est trop clémente avec les tricheurs. Il faut dire et faire, nettoyer devant votre porte sinon point de salut pour votre parti et les autres aussi.

L'électeur boude les élections car il ne croit plus en vous, non seulement sur votre pouvoir à infléchir le cours des affaires, mais pire encore à votre désintéressement. Un mandat pas plus, toujours plus... l'électeur ne veut plus justement de carrière à rallonge, plus de sales habitudes qui se contractent au fil du temps de par la connivence, et la durée politique de l'élu. Mais cela personne ne veut l'entendre surtout pas les professionnels du mandat.

J'aurais aimé vous entendre là-dessus aussi fermement que vous digressez sur le courage politique, et justement il démarre là !

finch
    IN MEMORANDUM

    -------=====oooOooo=====-------


…en ce dimanche 26 avril 2015, l'heure est à la tristesse, au recueillement, et à l'hommage rendu unanimement - et bien au-delà de cette catégorie - par les marins de tous horizons. Ce matin chaque marin, en capacité de le faire, jettera un rose blanche à la mer tout en actionnant sa corne de brume pendant une quinzaine de secondes sur le coup de onze heures.

Les cendres de Florence Arthaud, cette merveilleuse navigatrice au courage et à la détermination légendaires, rejoindront ainsi celles de son père Jacques, le grand éditeur maritime, et de son frère Jean-Marie - qu'elle chérissait tant - en le petit cimetière de l'île de la geôle du masque de fer, au large de Cannes.

Florence Arthaud voguera à jamais sur son étincelant trimaran Pierre 1er sur la houle d'une galaxie d'étoiles. Elle voit déjà au loin une lueur qu'elle tente de rattraper : celle de son père… ainsi qu'elle l'avait annoncé dans son dernier livre, dont le beau titre inspire ce qu'il convient de penser en cet instant émouvant : ce jour, la mer est noire…

Xavier NEBOUT

Que les DRH prennent une pilule pour le coeur avant d'écouter cet entretien pour ne pas mourir de rire, car ils vont entendre un entretien d'embauche de cadre commercial.

Malheureusement pour notre pays, ce genre de numéro de saltimbanque de la langue de bois trouve dans la politique ce qu'il ne trouverait pas dans une entreprise.
On y demande en effet d'apporter un minimum de puissance spirituelle même si le terme n'en recouvre pas la notion.

Que se propose-t-il d'apporter à l'entreprise France ?
Démagogie de bas étage contre le Front national, évitement d'une parfaite hypocrisie sur la corruption, les lieux communs sur nos institutions, en somme : du vent !

Il nous dit en réalité n'avoir certes que du vent à proposer, mais que c'est déjà mieux que des mauvaises odeurs.

Nous trouverons les clefs de ce grand moment de philosophie politique dans une puissante étude des insondables richesses de l'expressivité de notre langue : laisser échapper une flatulence, lâcher un pet, larguer une caisse, ce n'est pas la même chose.

Giuseppe

Ouais, ouais, combien de fois avons-nous entendu ce type de propos, "honneur, courage...", et de poursuivre "renverser la table..." Vous mettez n'importe quel politique à sa place et vous avez le même discours, les mêmes poncifs, la même sémantique galvaudée.

Je veux bien croire qu'il a ses idées, mais il y a tellement loin de la coupe aux lèvres. Demandez à F. Mitterrand avec quelle délectation il s'est moulé dans les habits du prince, Giscard avant lui, le système est usé malheureusement.
Le courage qu'il affiche sur certains points, le montrera-t-il une fois élu ? Là est une autre histoire, et si d'emblée il affiche aux primaires ce qu'il annonce, il a bien peu de chances d'être entendu, on reste quand même beaucoup dans l'incantation et les promesses électorales.

Giuseppe

@Ellen

Comme on aimerait le croire, et vous croire.

Achille

@Tipaza | 25 avril 2015 à 17:49

Cet entretien figure sur la chaîne YouTube de Philippe Bilger. Il a été effectué voici presqu’un an.
D’où mon interrogation sur le fait de le repasser une nouvelle fois. La primaire UMP (ou Les Républicains) est encore loin…

Ellen

Bonjour,

Très bonnes questions de Philippe Bilger et sans couper la parole comme font certains journalistes imbus de leur personne.

Les réponses de Xavier Bertrand sont justes, franches et sans langue de bois. Je crois qu'il est sincère en ce qu'il dit. Je lui souhaite de continuer sur cette lancée et rejoindre Alain Juppé et Bruno Le Maire pour couper l'herbe sous les pieds de Nicolas Sarkozy et de François Hollande qui à eux deux ont mis les Français et la France en dialyse.

Bien à vous

Tipaza

"C'est un remake ou un doublon ?"
Rédigé par : Achille | 25 avril 2015 à 09:03

Ni l’un, ni l’autre.
Élémentaire mon cher Achille, c’est une bande de Moebius !

Avec la course à la présidentielle qui commence, il va falloir s’habituer à entendre les mêmes mots répétés de droite à gauche et de gauche à droite.

Bien sûr ça n’aura pas le charme discret et énigmatique du canon de l’Offrande Musicale de Bach.
Écoutez donc et vous verrez que Bach avait tout prévu en mieux !!

http://strangepaths.com/canon-1-a-2-2/2009/01/18/fr/

Savonarole

Il a le ton péremptoire de l'assureur qui veut vous fourguer un contrat dégât des eaux, incendie, tremblement de terre et tsunami.

Giuseppe

Le député Tian (UMP), "...déjà une semaine, ne les oubliez pas." Bien sûr lui et l'argent qu'il avait planqué (Mathilde Mathieu).
Petite piqûre de rappel à X. Bertrand pour lui dire qu'il y a du ménage à faire, sinon aucune chance pour lui et ses congénères du parti de battre le FN sur un terrain qu'il adore exploiter, celui de l'entre-soi et de l'oligarchie complaisante et ses silences approbateurs.

Achille

C'est un remake ou un doublon ?

vamonos

X.B. pourra devenir Premier ministre, car pour être nommé, il faut avoir un sens du devoir, des idées innovantes et une grande capacité de travail.
Au deuxième tour de la prochaine élection présidentielle, la droite sera opposée à l'extrême droite et X.B. reviendra au pouvoir.

fugace

X.B. ne pourra devenir président de la République, car pour être élu, il faut promettre à toutes et tous. Quand bien même la majorité de citoyens ne croient pas aux promesses, le paradoxe, c'est qu'ils en redemandent. Et c'est sur cette base que les derniers présidents successifs se sont fait élire. François Hollande ne sera d'ailleurs pas le dernier à se priver de réutiliser la méthode qu'il pratique avec art et de fait marche à tous les coups.
F.H. comme Chirac sera réélu avec 82% des votes exprimés, et ce sera reparti pour cinq ans, sauf sortie de route.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS