« Ilan Halimi : une suite ou un début ? | Accueil | Quelle est la République de Nicolas Sarkozy ? »

05 mai 2015

Commentaires

calamity jane

Quand les jeunes loups se prennent les panards dans le piège !
Statistiques ethniques : permettez-moi de rappeler qu'ethnique chez les auteurs ecclésiastiques signifiait païen et sans doute idolâtre !?

En conséquence : serait-il possible d'avoir une définition exacte de ce vocable en République Laïque ?

Exactement comme blasphème ! correspondant au commandement "tu ne prononceras pas le nom de Dieu en vain" ! Mais bon, on ne va pas continuer à chipoter.
"La confusion des mots, finit, toujours, par entraîner celle des choses".
Michel Maffesoli.

Warlet

La haine française ? Je crains que notre République ait quelque chose de satanique parce que fondée sur l'idée d'égalité, c'est-à-dire une chimère. Ce qui nous condamne à nous entretuer pour l'atteindre ! La liberté, oui, cela peut se concevoir (chez les Anglo-Saxons notamment) mais l'égalité ?? Comment celui qui va sauver une ou des vies - chercheurs, pompiers, acteur d'un acte de civisme, pourrait-il être "l'EGAL" d'un tueur d'enfant psychopathe ?? Pour que cette tentation égalitaire, qui justifie toutes les rancœurs et toutes les jalousies, qui réussit même à amener le FN sur une ligne aujourd'hui plébéienne, ait pu ainsi imprégner notre peuple, c'est qu'elle était bien une tentation du malin. Alors comme ça, cher Procureur, vous auriez servi une construction satanique ?

breizmabro

@ Alex paulista | 08 mai 2015 à 03:45
"...je ne demande qu'à changer d'avis, et lirai vos commentaires avec attention"

Surtout ne changez rien pour moi ! Brizh diod hag a oar tevel
ouzh un den fur a zo heñvel. ;-)

herman

@Robert Marchenoir

Pareil que Lucile, même mieux, vous êtes le commentateur que je recherche désespérément. Continuez, vous êtes très stimulant (et, très important, vous êtes drôle !...)

Alex paulista

@ breizmabro | 07 mai 2015 à 22:23

C'est vrai que votre intolérance à l'esprit critique illustre bien ce que des étrangers assimilent à de la haine.
Quand on dit une immense bêtise - ce qui peut arriver - et qu'on se fait reprendre, ce n'est pas forcément un témoignage de haine.
Critiquer la réforme de l'éducation parce qu'elle avancerait l'apprentissage de l'anglais dès la sixième, c'est du même niveau que vilipender Hollande pour l'augmentation de la vignette automobile, l'invention des congés payés ou du tiers payant.

Non, je n'aime pas particulièrement la bêtise crasse - de quiconque - et je ne ressens pas le besoin d'être particulièrement bienveillant envers votre pseudo qui entre deux clichés suinte la haine des étrangers, de l'islam, l'amour des statistiques ethniques, le dénigrement systématique du gouvernement ou dénonce le racisme anti-blanc (ou breton, on ne sait pas trop).
Bref, pour moi la haine française est quelque chose qui menace de passer le 1er tour et se retrouve dans vos commentaires. Ce n'est pourtant pas une spécialité bretonne sinon à La Trinité.

Mais je ne demande qu'à changer d'avis, et lirai vos commentaires avec attention.

breizmabro

@Alex paulista | 07 mai 2015 à 16:09

C'est quoi déjà le titre du billet de Philippe Bilger ? Ah oui "La haine française..."

Vous la suintez !

hameau dans les nuages

@Garry Gaspary @ waa
"Faites comme si j'étais un gamin de 10 ans et expliquez-moi avec des mots simples en quoi la fonction de militaire est plus pénible ou plus importante pour vous que la fonction de bâtisseur sans laquelle vous seriez mort de froid ou celle de paysan sans laquelle vous seriez mort de faim."

J'ai l'impression à vous lire que l'on ne peut vous cataloguer dans aucun des trois piliers d'une société.

Pas militaire, certainement pas bâtisseur, vous seriez plus humble et blanchi sous le fardeau, et encore moins paysan ce terme étant trop rattaché aux racines et à la terre.

Je me demande si vous ne projetez pas sur les autres la haine que vous avez de vous-même. Une forme de paranoïa.

Garry Gaspary

@ waa

Faites comme si j'étais un gamin de 10 ans et expliquez-moi avec des mots simples en quoi la fonction de militaire est plus pénible ou plus importante pour vous que la fonction de bâtisseur sans laquelle vous seriez mort de froid ou celle de paysan sans laquelle vous seriez mort de faim.

Je sens que cela va me passionner.

@ Parigoth

Personne ne vous chasse et je ne veux que votre bonheur, donc pourquoi ne pas tout simplement prendre exemple sur Alex paulista qui, lui, a eu la volonté de vivre heureux avec sa compagne et a pris la décision d'émigrer parce qu'elle n'était plus heureuse en France, notamment à cause de la bêtise de gens tels que vous ? Si vous n'êtes plus heureux en France, pourquoi ne pas quitter le pays ?
J'aurais été sensible à votre argument de l'enracinement si vous étiez un navet mais vous êtes humain, vos ancêtres n'ont pas germé du sol français suite au Déluge, ils ont eu un jour la volonté de s'y installer parce qu'il leur a apporté ce bonheur qu'il semble incapable de vous offrir aujourd'hui. Vous ne les trahirez pas en vous trouvant vous aussi un ailleurs qui convienne mieux à vos aspirations.

Si tant est que vous aspiriez dans la vie à autre chose que vous plaindre, ce qui à la lecture de vos commentaires ne semble pas une évidence.

hameau dans les nuages

@ Garry Gaspary

Vous connaissez l'enfer du nord ?

http://www.lavoixdunord.fr/region/roubaix-une-famille-du-pile-raconte-son-calvaire-au-ia24b0n2812756

Maintenant vous allez sur google map en y inscrivant le nom de la rue où cela se passe et vous comptez le nombre de maisons murées, magasins fermés, volets hermétiquement clos ou fenêtres du rez-de-chaussée obstruées par des parpaings ou plaques de fer...

Ou vivez-vous ? Comme moi dans un endroit bien tranquille ?

Vous n'avez donc aucune compassion ? Déchristianisé vous l'êtes à n'en point douter. J'espère que vous êtes prêt à affronter le temps des loups pas très catholiques. Ils n'auront aucune mansuétude pour ceux comme vous qui leur auront ouvert la porte.

Alex paulista

"Oui mais les élèves auront l'immense privilège d'apprendre l'anglais dès la 6ème !"
Rédigé par : breizmabro | 07 mai 2015 à 10:08

Si vous connaissiez un tant soit peu ce que vous fustigez, vous sauriez qu'en France cela fait au moins 35 ans qu'on enseigne la première langue (à 95% l'anglais) dès la sixième. Visiblement, vous n'avez jamais fréquenté une école depuis au moins les années 70, et vos récriminations sont alimentées par le prêchi-prêcha des déclinistes à la Zemmour, qui se font une rente à conforter des vieux dans leur sentiment que tout était mieux avant, quand ils pouvaient encore arquer.

Pourtant, la vérité est que le nombre d'homicides se réduit comme peau de chagrin, que les Français parlent de mieux en mieux les langues étrangères (c'est vrai qu'on partait de loin !), que l'immigration a été grandement réduite, que dans les logements le nombre moyen de mètres carrés par personne a presque doublé...
Non, le vrai naufrage de la France est dû à l'âge moyen de ceux qui votent et ont l'argent, donc sont les cibles des médias.

Retournez voir l'Inspecteur Derrick à la télé.
En version française bien entendu !

sylvain

@breizmabro

Ces "jeunes" ne font que s'appliquer à eux-mêmes cette diabolique loi du droit au logement opposable, une perversion législative de plus de ce gouvernement socialiste.
Nos juges rouges ont d'autres chats à fouetter : Sarkozy par exemple qui a été "légalement écouté".

calamity jane

@Ellen

Partant du principe de stratégie militaire guerrière qui affirme qu'il faut connaître son ennemi pour mieux le combattre, étant sous-entendu, parfois, employer ses méthodes, nous serions en guerre. Et là est l'erreur.
La stratégie militaire des anciens royaumes n'a plus cours.
Le monde en était pourtant arrivé à réfléchir sur l'utilité d'abattre son semblable pour de nébuleuses raisons qui se fomentaient par trahisons dans des palais, castles et autres forts.
Le reniement est le danger. Renier la République laïque, par exemple.

Au fur et à mesure du temps comme les catholiques le furent : moqués et parfois ostracisés, en deviendra-t-il pour les pratiquants, sympathisants de la religion musulmane ! Gare au retour de bâton de l'Histoire face à celle conquérante de l'illuminé prophète des sables, avec lequel il faudrait prier cinq à six fois par jour comme anciennement dans les cloîtres et autres couvents.

Belle ouvrage Madame N.V.- Belle-casse-hem ! et consorts.

waa

@Garry Gaspary | 07 mai 2015 à 10:25
"Proposez au Prince Harry de choisir entre rempiler cinq ans dans l'armée avec seulement le risque de perdre la vie ou passer quarante ans à se briser sur un chantier avec la certitude d'y perdre la santé pour que, entre autres, l'animal que vous êtes puisse trouver un abri un peu plus élaboré qu'un baobab, et s'il choisit la deuxième option, c'est moi qui chanterais ses louanges.
Et évitez de me sortir votre couplet sur mon supposé antimilitarisme primaire, je cherche seulement à comprendre pourquoi il est, selon vous, nécessaire de porter un flingue pour être considéré comme un héros.
"

J'ai pu lire ce tissu d'énormités sans perdre la vue.
Mais j'ai risqué mon équilibre mental.
Et mes yeux me piquent.

Parigoth

@Garry Gaspary
Tous ceux qui n'ont plus la volonté de vivre dans leur pays d'origine émigrent. Le problème est que les gens comme vous n'ont aucune volonté, et donc même pas celle-là.

Alors selon vous, je devrais accepter de me faire chasser de chez moi, de la terre de mes ancêtres, par des squatteurs qui imposeraient leur loi ?
Quel plaisir trouvez-vous à vous réjouir du malheur des autres ?

breizmabro

@ sylvain | 07 mai 2015 à 10:38

Ce qui me sidère dans cette "affaire" de Maryvonne Thamin à Rennes c'est que les autorités, judiciaires et/ou policières, ne puissent obtenir l'identité des squatteurs qui communiquent (via leur avocate je suppose) "Les squatteurs de la maison de Maryvonne, à Rennes, sortent de leur mutisme à travers un communiqué tout simplement signé "les habitants du 94, rue de Châtillon". Ils précisent avoir rénové le lieu "afin de permettre à quinze personnes d'y vivre dans des conditions décentes".

Qui alors est le locataire des compteurs d'eau, de gaz et d'électricité puisque Madame Thamin ne vivait plus dans sa maison depuis plus de dix ans ? A quel nom sont adressées les factures y compris de téléphones ?

Et ces occupants anonymes de conclure "Nous n'avons donc pas commis de violation de domicile dans cette maison à l'abandon dans un quartier en proie à la spéculation immobilière, et les seuls qui cherchent aujourd'hui à déloger Maryvonne sont les enfants de son défunt compagnon. Nous ne contesterons pas la décision de la justice, mais nous ne céderons ni aux menaces ni aux intimidations proférées à notre encontre."

Au fond ne seraient-ils que des jeunes épris de justice ? Si oui, laquelle ? ;)

Xavier NEBOUT

Jusqu'à une très récente dégénérescence d'une partie de l'humanité, le père est le chef de la famille, le roi élu par les pères règne sur les peuples, et le principe de la paternité est Dieu.
S'il en a été ainsi depuis que l'homme est homme, c'est que l'autorité paternelle est la seule qui soit compatible avec la nature humaine.
Les autorités issues de constructions intellectuelles au nom de la raison écartent l'homme du lien d'amour filial et répondent ainsi à la définition de diabolique (ce qui divise).

Heureux Anglais qui peuvent obéir à des lois qui ne sont pas conformes à leur conscience sans s'avilir, car promulguées au nom du père.

Et pauvres esprits obtus malades de leur ignorance qui ne veulent rien comprendre.

Harry Potter

Outre qu'il s'agit d'une royauté sans pouvoir réel donc très chargée émotionnellement (tel l'empereur du Japon par exemple), l'identification de nombreux Britanniques, y compris des classes populaires, à l'aristocratie, au "classicisme", à l'élévation de soi (fût-elle imaginaire) est beaucoup plus prégnante qu'on ne peut le croire.
Beaucoup de Britanniques préfèrent peut-être au fond Dumbledore aux époux Dudley.
...Et puis, c'est toujours l'occasion de boire un bon coup...

Achille

@ Robert Marchenoir | 07 mai 2015 à 02:54
"Si je vais à un bal masqué habillé en François Hollande, ça ne veut pas dire que je me revendique du socialisme, capito ? Ça veut dire que je me paye la fiole de Hollande, de ses électeurs et de leur idéologie répugnante qui a fait cent millions de morts, d'accord ?"

Je ne suis pas du tout persuadé que le prince Harry se soit déguisé en officier nazi pour se payer la fiole des nazis ainsi que vous le prétendez, mais je vous laisse à vos illusions.

J'ai toujours su apprécier l'humour british, plein de finesse et de perfidie. En cela je trouve celui de Winston Churchill particulièrement délicieux. Mais celui de votre héros me laisse assez circonspect.

On a tendance à dire que ce qui est excessif est dérisoire, mais votre exubérance m'amuse bien. Surtout ne changez rien !

sylvain

Pour ce joyeux anniversaire de la haine, symbole de la déchéance de la France
Et en réaction à l'inertie consentie des pouvoirs publics qui abandonnent la petite vieille chassée de chez elle par des victimes de la société, nous nous devons de réhabiliter avec justesse l’honneur de ces pauvres squatteurs, amis des chiens, du RSA qui leur suffit bien, des dreadlocks et le l’herbe qui fait rire.
Ces malheureux Zadistes, persécutés à Notre-Dame-des-Landes, vilipendés à Sivens, ont pu après un long combat trouver le repos dans la cahute inoccupée d’une bourgeoise même pas jeune, c'est un comble !
Ils vont pouvoir continuer à conchier la société, celle-là même qui leur permet de subsister dans leur médiocrité.
Merci à tous les invités : Préfets, police justice aux ordres de ne pas les traumatiser par une intervention trop musclée.
Deux promoteurs privés ont offert de reloger Maryvonne en attendant l’issue ; mais ce sont sûrement des fachos réacs de droite.
Je suis persuadé que si Maryvonne avait revêtu une burqa, le scénario se serait retourné en défaveur des squatteurs accusés de racisme fascisme, discrimination, etc.par les bien-pensants ; pas de bol elle est blanche et propriétaire, double tare, donc de droite.
Bref, la routine habituelle en socialie du mur des cons.

Garry Gaspary

@ Marc GHINSBERG

Mon intention n'était pas de faire de l'égalité républicaine la seule référence à tout emploi du terme égalité mais de sortir P. Bilger de sa confusion de l'égalité républicaine avec toute autre forme d'égalité. Je vous sais au moins aussi sincère que moi avec notre hôte dans le souci bienveillant de lui faire partager, lorsque c'est nécessaire, un savoir toujours utile lorsqu'il est exact.

@ Robert Marchenoir

Il y a quelque chose de touchant à constater votre nostalgie constante pour la panoplie de cow-boy de votre enfance. Sûrement une question de longueur de pistolet...

Proposez au Prince Harry de choisir entre rempiler cinq ans dans l'armée avec seulement le risque de perdre la vie ou passer quarante ans à se briser sur un chantier avec la certitude d'y perdre la santé pour que, entre autres, l'animal que vous êtes puisse trouver un abri un peu plus élaboré qu'un baobab, et s'il choisit la deuxième option, c'est moi qui chanterais ses louanges.

Et évitez de me sortir votre couplet sur mon supposé antimilitarisme primaire, je cherche seulement à comprendre pourquoi il est, selon vous, nécessaire de porter un flingue pour être considéré comme un héros.

@ Parigoth

Tous ceux qui n'ont plus la volonté de vivre dans leur pays d'origine émigrent. Le problème est que les gens comme vous n'ont aucune volonté, et donc même pas celle-là.

Ellen

Alors que le chômage en France ne cesse de monter, F.Hollande et son gouvernement privilégient l'achat, avec nos impôts, de 5.000 jeeps Ford made in US pour notre armée pour remplacer les 4x4 Peugeot. Plusieurs appels d'offre ont été lancés auprès de nos constructeurs de véhicules français, mais aucun n'a été retenu par le gouvernement. Les Français ne sont pas habités par la haine, mais par une colère grandissante contre nos dirigeants. La France coule...

breizmabro

@ Ellen | 07 mai 2015 à 08:33

Oui mais les élèves auront l'immense privilège d'apprendre l'anglais dès la 6ème !
A eux qui, pour beaucoup, ne savent ni lire ni écrire ni compter en français en arrivant en 6ème, je souhaite bon courage. Heureusement ils auront l'enseignement de l'histoire de l'islam pour se "rattraper"(*)

(*) c'est de l'humour... (Je le précise car certains sur ce blog n'ont pas eu la chance d'apprendre celui-ci dès leur plus jeune âge)

Ellen

Bonjour,

J'ai entendu ce matin sur Europe1 qu'une nouvelle réforme du collège est en cours de préparation dès la 6ème et la 5ème enseignant aux élèves l'Islam et son histoire au détriment du Christianisme et du latin.

Nos politiques marchent sur la tête !!

sylvain

L'anniversaire de la HAINE :

Cette semaine les médias vont nous rabâcher que l'on fête les trois ans du malheur qui s'est abattu sur la France en mai 2012 ! Trois pénibles années vécues sous le joug du socialisme le plus ringard, aux idées éculées !

- 3,5 millions de chômeurs ;
- 6 millions avec ceux qui n'ont travaillé que quelques heures dans le mois ;
- Plus de 10 millions de pauvres qui vivent avec des revenus inférieurs au seuil de pauvreté ;
- Une immigration massive et incontrôlable qui tourne à l'invasion ;
- des manifestations pro-djihadistes de plus en plus fréquentes dans Paris et sur les Champs-Elysées ;

"Hollande - Taubira - Fabius - Belkacem", un quatuor porteur de misère qui conduit la France à sa perte !

Bon anniversaire Monsieur Hollande !! Vous pouvez être fier de vous, votre peuple est heureux !

calamity jane

@Parigoth

Vous avez, en effet, raison !
Pourquoi essayer de vivre ensemble puisque ce ne sont que des décisions prises par les pouvoirs politiques pour lesquelles il ne nous a pas été demandé notre avis ?
L'accumulation des bourdes du maire de Béziers préférant un flingue comme ami de la police en lieu et place d'imaginer d'autres solutions, révèlerait-il
vraiment l'état d'esprit de la nation, actuellement ? Autrement dit une certaine forme de haine ?
Vous voulez mon avis : je m'en fiche ! je commentais un billet.

Re, vous ne m'avez pas reprise sur le fait que le maire de Béziers se fichait de la République laïque en faisant sa déclaration publique ? J'en prends acte parce que le constat est simple : détourner les faits pour en faire un problème de personne qui commente. Finalement la réforme en cours considérant comme optionnels certains atouts de la pensée française va dans le sens du vent ! et vous venez me noter que le vivre ensemble serait un totalitarisme ? Et merci de bien relire mes commentaires avant de me re-re-répondre.

Véronique Raffeneau

Je suis assez d'accord avec le commentaire - talentueux et perfide - de SR.

Et puis, enfin quoi !

Depuis quand les Hollande, Sarkozy, Naulleau, Zemmour, Le Guen, Guéant, cette énumération-litanie sans fin de politiques, de médiatiques et d'émissions de télé mélangés, sont-ils la France et les Français ??

Alex paulista

@ SR | 06 mai 2015 à 23:49

Si la petite est née par césarienne, il est normal qu'elle ne soit pas du tout fripée. Quant à la mère, il suffit qu'elle porte un collant de contention pour ne pas rester gonflée.
Enfin pour la naissance de mes enfants ça s'est passé comme ça.
Et mon fils se tenait droit comme un I avec la tête très ferme dès son premier bain. Il ne la relâchait qu'au bout d'au moins cinq minutes et pas pour très longtemps.
C'est vrai que c'est plus tonique que la moyenne. Mon petit spiderman, avant quatre ans, escaladait déjà jusqu'au sommet des chambranles des portes.
On verra si la petite Charlotte se fait la belle par les corniches du château !

Robert Marchenoir

@ Achille | 06 mai 2015 à 22:05

Pourquoi ne suis-je pas étonné que vous ne soyez même pas capable de comprendre un texte simple d'une dizaine de lignes (définition de l'illettrisme) ? Bon, d'accord, mon commentaire était un peu plus long que ça, mais un intellectuel de gauche tel que vous se descend tout Kierkegaard entre le petit-déjeuner et l'apéro, non ?

Ce que j'appelle la presse de coiffeur, figurez-vous, c'est l'ensemble des médias traditionnels. C'était parfaitement clair dans mon texte.

Il s'agissait évidemment d'une pique contre les intellectuels de gauche tels que vous, qui se flattent de mépriser Gala et Voici, alors que Le Monde, Le Figaro et France 2 ne valent pas mieux, et sont même pires. Car Gala et Voici, eux, ne prétendent pas être ce qu'ils ne sont pas. Alors que les médias dits sérieux se contentent de nous servir, sur le sujet de la monarchie britannique comme sur bien d'autres, les mêmes fadaises que la presse de célébrités, à peine améliorées.

Comme tous les Degauche, vous pratiquez allègrement l'inversion accusatoire, en prétendant que le mot nazi provoque en moi une montée d'adrénaline. C'est précisément le contraire ! C'est vous et les vôtres qui grimpez aux rideaux avec des cris de vierge effarouchée quand le prince Harry ose se déguiser en nazi dans une fête - ce qui est un déguisement, OK ? Un déguisement, ça veut dire qu'on fait semblant, ça ne veut pas dire que le prince Harry se revendique nazi, vous comprenez la différence ?

Si je vais à un bal masqué habillé en François Hollande, ça ne veut pas dire que je me revendique du socialisme, capito ? Ça veut dire que je me paye la fiole de Hollande, de ses électeurs et de leur idéologie répugnante qui a fait cent millions de morts, d'accord ?

Et si je vais à un bal masqué habillé en canard, ce n'est ni une prise de position anti-canard ni un manifeste pro-canard, c'est une plaisanterie sans conséquence aucune. Ce n'est même pas que c'est un détail de l'histoire des canards au XXIe siècle, c'est que cela n'a strictement aucune importance, et que seuls des bigots infatués se croyant plus moraux que tout le monde peuvent venir en faire des tartines dix ans plus tard.

Et c'est pareil si le prince Harry se déguise en nazi.

Mais vous, non ! L'ensemble de la presse de caniveau et de la presse dite sérieuse vous dit que c'est un scandale que le prince Harry ait voulu décompresser, un soir, en se déguisant en nazi, et vous, vous répétez comme un magnétophone : c'est un scandâââle ! Vous nous faites votre Georges Marchais de poche !

Mieux que ça : vous foncez dans le mur en klaxonnant ! Je vous ai dit : ce qui compte, c'est qu'il ait risqué sa vie pour son pays, et vous, vous nous dites avec un culot de camionneur : cela n'efface pas "cette soirée peu glorieuse" !

Comme s'il y avait quelque chose à effacer ! Le type a risqué sa peau pour ses compatriotes, ce qui est l'épreuve de vérité ultime qui permet de départager les bavards des hommes dignes de ce nom, et vous, vous osez mettre ça sur le même plan qu'un divertissement dans une fête ! Vous parlez de soirée peu glorieuse, alors même que le type s'est couvert de gloire à la guerre, ce qui montre s'il était nécessaire que le qualificatif de glorieux n'a rien à faire dans une soirée costumée !

Il n'y a pas matière à effacement, compensation ou rachat. L'idée même est absurde et indécente. Toute la carrière militaire du prince Harry montre, s'il en était besoin, que son déguisement d'un soir n'était qu'une plaisanterie.

Vous jouez avec les mots, vous posez à l'indigné, vous détournez l'attention des choses qui comptent, vous avez complètement perdu le sens des mots et celui de la morale. Vous êtes le mètre-étalon de la gauche, il faudrait vous enfermer sous une vitrine au pavillon de Breteuil.

Heureusement que la Grande-Bretagne est défendue par des hommes comme le prince Harry, et non par des moralistes de fauteuil à bascule qui passent leur temps à chasser des nazis imaginaires, sans voir ceux qu'ils ont sous le nez.

Parce qu'en plus, en bon petit soldat communiste, vous filez le coup de pied de l'âne à l'Ukraine, qui n'a pourtant rien à voir avec le film, en prétendant que "des soirées nazies n'y choquent personne".

Mais que connaissez-vous de l'Ukraine, mon pauvre ami ? Quels livres avez-vous lus sur le monde slave ? Quels sont les professeurs spécialistes de la région que vous avez étudiés ? Qui sont les chercheurs russes et ukrainiens dont vous suivez quotidiennement les écrits ? Quels médias ukrainiens lisez-vous ?

Figurez-vous que le parlement ukrainien vient de voter une loi interdisant la propagande et les symboles nazis. Mais la même loi interdit la propagande et les symboles communistes, ce que la France, hélas, n'a pas encore fait ! Cette loi oblige à débaptiser les rues portant le nom de chefs communistes, alors que notre beau pays de liberté compte encore un nombre non négligeable d'avenues Lénine et Karl Marx ! Ce qui semble ne choquer personne, comme vous dites...

Vos prédécesseurs recrachaient la propagande de Moscou, vous faites pareil. Il n'y a pas plus de nazis en Ukraine qu'en France. En revanche, il y en a beaucoup en Russie, dont un à la tête du Kremlin. Le régime de Vladimir Poutine prend de plus en plus les caractéristiques d'un régime fasciste, et les similitudes entre ses actions, ses discours, son idéologie, sa stratégie militaire, ses principes proclamés et ceux d'Hitler sont de plus en plus frappants.

Vous le sauriez si vous écoutiez ce qu'en disent les analystes russes basés à Moscou, mais pour cela il faudrait que vous décolliez cinq minutes votre oreille du pipe-line de la désinformation du SVR (ex-KGB), complaisamment rediffusée par des milliers d'idiots utiles en Occident - sans compter les gros malins qui savent parfaitement ce qu'ils font, et reçoivent du Kremlin de conséquents avantages matériels en échange de leur travail de subversion et de mensonge.

Là encore, rien de changé depuis 1917 et des brouettes.

D'ailleurs, ça ne vous gêne pas, vous le Degauche, vous l'anti-nazi d'opérette, d'avoir sur la question russe exactement la même position que l'extrême droite, que ce Front national que vous et vos amis ne cessez de dénoncer comme un repaire de néo-nazis ?

Voilà qui devrait vous préoccuper, si vous étiez sérieux, si vous n'étiez pas un marionnettiste fatigué du théâtre d'ombres que la gauche nous joue sans interruption depuis 1945.

zenblabla

Non, non, non...!

Les Français ne se détestent pas, au contraire ils s'admirent, poussent tellement loin le bouchon qu'un Roi ne leur suffirait pas...
A bien regarder, c'est quand même pas si mal, et il faudrait se dire, pour un sursaut avec les Français qui relieraient l'Europe, mais les Français qui relient la France, que La Fontaine leur a expliqué le peuple des grenouilles...
C'est vieux, mais la peau est dure, et le chiffon rouge ne pèche plus si bien qu'avant !

Il paraît que soixante et quelque Préfets républicains ont été nommés suivant l'épanchement de nos bourses...
Cela a moins d'allure qu'une infante apparue et pas nominée, il faut en convenir !

Mais de mon côté, j'attendais pour prénom Flora... et j'ai eu Charlotte... comme si un Roi m'appartenait !
Pas bon, pas bon tout ça !
C'est panaché d'oubli tout ça !
Le "Grand Yaka!", pourrait-il faire dans la substitution à la française ?
De Gaulle ne pu que balancer la censure... s'agissant du "Grand Yaka"!
Le peuple est bas comme disait La Fontaine !

Cirsedal

Après recherche motorisée, sur le site d'ici le mot 'Guilluy' n'apparaît pas, en revanche si on interroge 'La France périphérique', alors est renvoyée une seule occurrence, avec un nom d'auteur dysorthographié en 'Guilly'.
L'évocation figure dans un commentaire de la page :
http://www.philippebilger.com/blog/2014/12/ils-ne-tendent-plus-lautre-joue-.html
en date du 19 décembre 2014, le billet considérant une forme de "résistance" d'Eric Zemmour et de... Robert Ménard.
Ce commentaire était pertinent parce que le géographe Christophe Guilluy a fort plausiblement montré dans cette étude le caractère universel du sentiment collectif d'inquiétude à se sentir mis en minorité après des imports trop massifs d'arrivants initialement trop inhomogènes.
Par exemple Guilluy illustre son propos grâce à une analyse plausible de l'opinion populaire en Israël. Autre extrait très démonstratif et inattendu : la montée émotionnelle d'une hostilité en Algérie notamment en Kabylie vis-à-vis de récents installés chinois techniciens employés dans des entreprises de BTP.

Comme Evelyne Sullerot, comme Henry Rousso, Christophe Guilluy pourrait avantageusement être invité pour un vidéo-entretien.

SR

Un ancien magistrat arrive très sérieusement à comparer l'état de la France avec une promo de la monarchie anglaise : une princesse juchée sur des Jimmy Choo de 12 cm, coiffée maquillée habillée pour un gala, le bébé pas fripé ni marqué des rougeurs de l'évacuation quelques minutes auparavant du ventre de sa mère qui le porte d'une main. Cela relève du miracle ou de la supercherie de communication car accoucher d'un bébé de 3,800 kg ce n'est pas rien, c'est un costaud. Il est impossible de marcher avec des escarpins de 12 après un accouchement, car le corps est gonflé de partout, le corps saigne plusieurs heures après la sortie du bébé, le risque d'une hémorragie est présent, le corps est engourdi par le travail, tenir même un verre d'eau semble impossible. Le port altier de la princesse qui tient son bébé d'une main me rappelle la scène où Michael Jackson sous l'emprise de drogues avait suspendu son bébé dans le vide pour le montrer aux caméras du monde entier. On se dit toujours que les nouvelles générations seront plus libres, moins cyniques que leurs aînés et puis on découvre qu'ils communiquent par Twitter leur cynisme. Communiquer au monde entier que l'accouchement est une formalité, mais on ne nous montre pas l'armée de médecins, nounous, pédiatres, masseurs, coach, nutritionniste, valets, gouvernantes, chauffeurs... qui accompagne la famille royale dans son quotidien. C'est choquant de comparer l'état de la France à ce cirque qui divertit les Anglais.

Jean-Paul Ledun

Pour nos politiques, il n'y a pas de problème. FH dit que la réforme des programmes scolaires est très bien. Najat Vallaud-Belkacem trouve que les opposants à sa réforme sont de pseudo-intellectuels.
La haine, toujours la haine comme argument politique...
Mais voilà, les gens ne pensent pas vraiment comme cela.
Même si je ne suis pas fan des sondages, encore moins de ceux du Figaro, celui-ci est particulièrement frappant.

Le décalage du politique et de son peuple dans toute sa splendeur !

Approuvez-vous le projet de réforme des programmes scolaires du gouvernement ?

Mis à jour le 06/05/2015 à 17:46 Publié le 06/05/2015 à 17:45

6216 Votants
5% Oui 95% Non

Figaro.fr

Circulez ! (avec un z)

finch

La France n'a pas l'exclusivité de la haine.
S'inspirant du titre du livre d'Hannah Arendt sur Eichmann à Jérusalem, on pourrait soutenir que la haine est la banalité du diable. Les Allemands de cette époque n'étaient pas différents des autres peuples. Il y en avait de bons, il y en avait de mauvais, comme dans toute société. Mais la banalité de la haine a pris le dessus lors du conflit. Les Allemands ont bridé leur imagination et la banalité de la haine l'a emporté, laissant place aux pires horreurs qu'engendre ce sentiment. La banalité du diable est devenue diable de la banalité.

Achille

@ Robert Marchenoir | 06 mai 2015 à 13:11
"Donc, la monarchie britannique serait essentiellement caractérisée par le fait que la reine Elizabeth n'aimait pas Diana (ce qui serait mal, puisque Diana était une gentille fille d'après la presse de coiffeur), et par le fait que le prince Harry a une fois endossé un costume nazi lors d'une fête (ce qui est très mal, naturellement - on se demande bien pourquoi)."

Il n'était pas nécessaire de lire ce que vous appelez "la presse de coiffeur" pour être informé des relations houleuses entre la reine Elisabeth et la princesse Diana, ainsi que de la fameuse soirée où le prince Harry avait cru intelligent de revêtir un uniforme nazi.
Tous les médias de l'époque en ont abondamment parlé et il aurait fallu habiter sur la planète Mars pour ne pas en avoir pris connaissance.

Le fait que le prince Harry soit un pilote d'hélicoptère de la Royal Air Force et qu'il ait accompli de nombreuses missions périlleuses ne saurait effacer cette soirée peu glorieuse et je suis sûr qu'avec le temps il a su prendre la mesure de cette bêtise qui pour vous reste manifestement un "détail".

C'est curieux mais dès qu'on utilise le mot nazi, cela provoque en vous une bouffée d'adrénaline et vous vous sentez obligé de justifier l'injustifiable. Il est vrai qu'en Ukraine, pays pour lequel vous ne tarissez pas d'éloges, des soirées de ce type ne choquent personne.

Lucile

Merci Robert Marchenoir ! Je lis moi aussi avec un grand intérêt vos commentaires, toujours bien documentés, sans concession aux idées reçues, et controversiaux juste ce qu'il faut pour s'obliger à penser juste.

Trekker

@ Jean-Dominique Reffait
"...si le concept monarchique réunit la gentille reine des Pays-Bas et le roi arriéré d'Arabie Saoudite..."

Chez qui François Hollande se prosterne le jour même où il fait décapiter quatre de ses sujets, qui est le chantre du Wahabisme, une idéologie archaïque et à des années-lumière de nos droits de l’homme. De plus il finance depuis des décennies tous les mouvements islamistes réactionnaires, matrice du jihadisme le plus sanglant, tant au Moyen-Orient qu’en Afrique du Nord et subsahélienne, ainsi qu’en Europe. Alors qu’on subit sur notre territoire national l’UOIF ainsi que le jihadisme sous toutes ses formes, et que nos soldats luttent et meurent en le combattant au Mali.

Certes il y a la realpolitik et des intérêts économiques, mais là notre capitaine de pédalo franchit allègrement les bornes de la décence et de la morale en matière publique. Lénine avait raison quand il disait : les capitalistes vendront la corde pour les pendre.

Parigoth

@calamity jane
La fraternité qui ne conçoit pas le différent pour essayer de maintenir la paix en vivant ensemble ?!

Encore une fois, je ne vois pas du tout en quoi la constatation d'un fait objectif relevé par Robert Ménard serait une négation de la fraternité (qui est de plus bafouée par ceux qui l'invoquent le plus) ?
Pouvons-nous encore en France évoquer calmement certaines questions concrètes sans nous faire prêter de noires intentions et sans nous faire vouer aux gémonies par les tenants de la morale inversée ?

Quant à l'expression vivre ensemble, elle n'est qu'un slogan de plus concocté par des officines spécialisées dans la propagande gauchiste, en déni des réalités et de la nature humaine, afin de subvertir l'opinion publique.

Pour vivre ensemble - par exemple dans le cas d'un mariage - encore faut-il que toutes les parties soient d'accord et y mettent du leur.
Ce n'est pas le cas du sinistre vivre ensemble imposé aux Français sans leur accord de façon parfaitement antidémocratique, dans lequel ils sont de plus sommés de tout accepter, de tout subir y compris le pire sans jamais avoir le droit de se plaindre.

Comment voulez-vous vivre ensemble avec des gens qui de toute manière vous rejettent, vous et votre mode de vie, quels que soient les accommodements - raisonnables ou pas - que vous consentirez, alors que de plus ce n'est normalement même pas à vous de faire le moindre effort ?

Vouloir forcer des personnes ou des peuples à vivre ensemble à l'encontre de leur volonté relève du totalitarisme.

Ellen

Please don't be suspicious and petty

Et vlan ! il suffit qu'une mauvaise rumeur soit lancée pour être suivie. C'est impossible voyons. Chaque naissance royale ou pas est automatiquement enregistrée et actée par l'hôpital puis déposée à l'administration pour y être officialisée. La date, l'heure et les minutes sont très précises surtout lorsqu'il s'agit de la couronne d'Angleterre.


Jean-Paul Ledun

J'aime bien ces sondages spontanés !
Cela vaut mieux que leur panel à 99 de pers.interrogées.

Selon vous, les statistiques ethniques ont-elles une utilité ?

Oui (7124)
71%
Non (2591)
26%
Sans opinion (363)

Source Yahoo.fr.

Circulez, il n'y a plus rien à voir...

calamity jane

"Embaucher des imams" ???
Les prêtres et assimilés font gratuitement de la présence dans les prisons...

Madame Loa Mémory Hell, je pense sincèrement que vous avez besoin de repos.

Savonarole

Afin que nul ne meure idiot, lisez deux livres : "La marche des lemmings" de Serge Federbusch et "Qui est Charlie ?" d'Emmanuel Todd.
Ces deux livres dénoncent la manipulation de l'affaire Charlie Hebdo, qui a contribué encore une fois à semer la haine entre Français.
On y retrouve la citation de la fille de Wolinski qui, en pleurs, s'exclame "ce qui vient d'arriver démontre que le Front National doit disparaître !"... J'en suis tombé de mon Louis XV !
Rétroactivement, les effets comiques ne manquent pas dans cette tragédie.

Marc GHINSBERG

@Garry Gaspary

J’ai bien entendu votre commentaire et j’ai bien reçu vos arguments. Vous avez tout à fait raison si on se situe dans une optique historique figée. Mais depuis le XVIIIe siècle le contexte et les concepts ont évolué.
Dans la conception bilgérienne telle que je la saisis, la liberté est comprise comme essentiellement la liberté d’entreprendre au sens large du terme, et l’égalité est confondue avec l’égalitarisme, confusion courante tant à droite qu’à gauche. Dans ces conditions les deux termes sont effectivement incompatibles.
Aujourd'hui plus personne ne peut se contenter, pour importante qu’elle soit, de la seule égalité devant la loi. Par ailleurs ce n’est pas à vous que j’expliquerai la critique des libertés formelles et la différence avec les libertés réelles.
L’égalité des chances est effectivement une valeur de gauche à l’origine, mais qui a largement débordé son cercle initial. Cette notion, au moins dans son principe, est largement admise, très difficile à mettre en oeuvre dans la pratique. C’est en 2006 que le gouvernement a déclaré l’égalité des chances « grande cause nationale » ! Elle ne présente aucune incompatibilité avec la liberté, bien au contraire d’une certaine manière elle la légitime. C’est en tout cas mon point de vue.
Au plaisir de vous lire.

breizmabro

@ Rédigé par : Ellen | 06 mai 2015 à 14:44
"Clémentine Autain ose prétendre dans "Mots croisés" que l'immigration n'a pas augmenté depuis 80 ans. Mais de qui se moque-t-elle ? Pourquoi a-t-elle peur de dire la vérité ?"

Parce qu'elle ne la connaît pas faute de stats. Tout simplement.

Taubira ce midi à l’Assemblée : "le FN prospère sur la misère et sur la pauvreté"
Outre que la redondance est avérée, QUI a projeté ces gens dans la misère de deux millions de précaires et trois millions de chômeurs ? Tous ces gens ne demandaient qu’à travailler, y compris en heures supplémentaires défiscalisées, chez PSA, Mory transport ou autres ? ils n’ont pas fait le choix d’être chômeurs que je sache !

Madame Taubira suggère d’embaucher des imams dûment sélectionnés (sur quels critères dirait Ménard ?) dans les prisons, pour alphabétiser les prisonniers.
Premier constat : l’échec de l’école laïque est acté, deuxième: les prisons vont devenir des écoles privées pour délinquants, ou pour jihadistes repentants (quinze par classe, mieux que dans les écoles de Trappes, et si contestation du prof et de son enseignement : mitard ! ;-))

Madame Taubira, la suite, si prompte à ordonner une perquisition dans la mairie de Béziers, ne lève pas le doigt (ou alors d’honneur) pour sortir de l’impasse une dame de 83 ans, blanche et Bretonne (double peine), que des "squatteurs Dalo" privent de sa propriété au prétexte que ceux-ci (les squatteurs) ne veulent pas décliner leurs identités aux forces de l'ordre :-(

Je rêve ou mon roi de la République est Ubu ?

calamity jane

@Parigoth

Votre interpellation mériterait un développement. Cependant permettez-moi de n'en avoir cure, eu égard "uniquement" à la conservation de mon anonymat.

J'ai simplement signalé les dires de Monsieur le Maire de Béziers soi-même ! et que donc j'ignorais qu'un maire pouvait publiquement se vanter de faire ce que l'esprit républicain ne conçoit.
Parce qu'il y a eu le précédent de la messe aux arènes inaugurant la feria, c'était plié pour la suite.

En d'autres occasions, j'ai pu développer (commentaires de billets sur cet espace) comment aucune croyance n'a la primeur, pour moi, sur la république laïque.

Sinon, soyez certain que je reste à ma place : ni droite, ni gauche, ni extrêmes, ni dieux.

La fraternité qui ne conçoit pas le différent pour essayer de maintenir la paix en vivant ensemble ?!

anne-marie marson

Pascale Clark un soir sur France Inter a critiqué le nombre de prénoms attribués à la petite princesse, trois prénoms, pendant que paraît-il une petite fille née dans un bateau de migrants n'avait, elle, aucun prénom. Trois prénoms, c'est trop, c'est anti-démocratique.

@hameau dans les nuages

C'est vrai, je me suis aussi posé la question de savoir si l'accouchement n'avait pas eu lieu en réalité quelques jours avant.
Quant à la haine distillée par les politiques socialistes (je ne les connaissais pas auparavant), elle est évidente pour JM. Le Guen, mais on pourrait en citer d'autres, par exemple Bruno Le Roux, Christian Paul, tout frondeur qu'il soit, JC.Cambadélis n'est pas mal non plus. On pourrait les citer presque tous, parce que la haine leur tient lieu d'arguments. C'est assez difficile à supporter.
Les Français ne jugeront pas F.Hollande sur ses résultats économiques. Il peut vendre autant de Rafale qu'il veut, et signer lui-même les contrats, cela ne fait pas bouger d'un iota sa popularité. Les Français l'ont déjà jugé sur ses réformes sociétales, notamment la défiscalisation des heures supplémentaires qui ne passe toujours pas, pour les petits salaires, sous prétexte que "c'était comme ça avant (...Sarkozy)".

Charles

Votre article est lui-même dans un dénigrement sans nuance, et s'autojustifie.

Sinon il me semble que vous vous grisez de mots : "hiatus dévastateur", "antagonisme fort voire insurmontable"...

Ma prescription : un verre d'eau froide et un coup d'œil sur les arbres en fleurs (ils ne sont pas forcément anglais).

Jabiru

J'imagine la volée de bois vert qui va s'abattre sur le Maire de Béziers de la part des hypocrites de tous bords au nom du viol présumé de la loi sur la sacro-sainte interdiction de faire état de statistiques ethniques. Et pourtant tout le monde le sait bien que des déséquilibres sont de plus en plus inquiétants dans beaucoup de domaines et qui vont remettre en cause inéluctablement notre mode de vie, nos coutumes et notre culture. Voilà le résultat d'une immigration non régulée demandeuse de travail, de logement et de prestations sociales et que nous avons de plus en plus de mal à satisfaire alors que nous traversons une crise qui touche nos propres populations qui commencent sérieusement à grincer au motif de cohabitations par endroits difficiles.
M. Ménard a une qualité, le courage de remettre de l'ordre dans une ville qui en avait bien besoin et un défaut, celui de mettre le doigt ou ça fait mal et c'est bien ce qui défrise les tenants du communautarisme, ceux qui sont si généreux avec l'argent du contribuable mais qui ne se frottent jamais à la réalité du quotidien. La justice est saisie, s'il y a faute elle la sanctionnera. Il est à espérer que ce Maire ne soit pas traité comme un bouc émissaire et comme coupable de tous les maux d'une situation créée par d'autres qui s'en lavent les mains.

Ellen

Bonjour,

Quelle politique de menteurs et d'hypocrites ! Robert Ménard est plus franc et dit ouvertement ce que certains politiques à l'UMP et au PS pensent tout bas. Messieurs et Mesdames les députés retenez que vos propagande, mensonges, ruses et fausses promesses non tenues n'ont plus cours et n'ont plus aucun effet sur nous. Nous sommes blindés. Certains sont-ils devenus amnésiques ou jouent-il serrés pour s'asseoir dans le fauteuil présidentiel ?

Clémentine Autain ose prétendre dans "Mots croisés" que l'immigration n'a pas augmenté depuis 80 ans. Mais de qui se moque-t-elle ? Pourquoi a-t-elle peur de dire la vérité ?

----------------------

Deux milliards de téléspectateurs devant leurs postes de télévision pour accueillir et se réjouir de la naissance de la petite princesse Charlotte, âgée d'une dizaine d'heures et belle à souhait, nous, en France, on zappe dès que nos politiques ouvrent la bouche.

Bien à vous.

protéiforme

Extrait d'un blog ("rouge-brun" selon l'ami Marchenoir)

https://bouteillealamer.wordpress.com/2015/05/05/les-heures-les-plus-connes-de-notre-histoire/

Lucile

Avez-vous noté l'air morne, la susceptibilité et le défaitisme d'un mari ou d'une femme trompés, que son conjoint tient depuis trois ans en haleine au jour le jour par de fausses promesses, des entorses à la vérité, des protestations de vertu ("Je sais ce qui est bien pour toi, je ne veux que ton bien, je suis ton(ta) bienfaiteur (bienfaitrice)") et un sourire béat, tout en menant le ménage à la ruine par son incapacité à régler ses dépenses ? Voilà ce que subissent les Français de la part de leur gouvernement. Comme les femmes battues, il y en a qui continuent de croire qu'il finira par honorer ses vœux, apprécient son optimisme naturel, et nourrissent à son égard des sentiments favorables avec l'aveuglement du cœur. Entre 21% et 23% qui sont contents. Ca monte un peu, puis ça descend, au gré des mois, selon les dernières prouesses de l'élu.

Étonnons-nous que les Français, soumis à un tel traitement, soient d'humeur quelque peu hargneuse. Qu'ils se détendent un instant avec les naissances royales outre-Manche, ça ne les empêche pas de retrouver leurs maux de tête quand ils repensent à l'actualité politique et à leur feuille d'impôts.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

  • Causeur
    causeur.fr du 13 octobre "Philippe Bilger, le style fait l'homme", par Thomas Morales
  • Le Point
    Philippe Bilger : « Le mur des cons a fracturé la confiance dans la justice », lepoint.fr du 11 octobre.
  • Sud Radio, "Le Grand Matin"
    Tous les vendredis de 8 h 45 à 9 h 15, débat dans la Matinale de Patrick Roger.
  • CNews, "L'Heure des Pros"
    Tous les mercredis de 9h à 10h30, animé par Pascal Praud.
  • Sud Radio "Les Vraies Voix"
    Tous les jours du lundi au vendredi de 17h à 19h, émission de débat et de divertissement animée par Christophe Bordet.

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS