« La Corse pour le meilleur et pour le pire... | Accueil | Le communiqué de Robert Ménard »

29 décembre 2015

Commentaires

Xavier NEBOUT

Etre membre de deux nations dont les philosophies du droit sont très différentes, cela relève avant tout de la duplicité.
Or, malgré les traductions politiquement correctes du Coran du même acabit que les documentaires sur la Seconde Guerre mondiale, il faut être sérieusement borné pour ne pas constater que la philosophie musulmane est différente si ce n'est du christianisme banni de la République, des fameuses Lumières ayant inspiré la brillantissime révolution française et ses glorieuses "valeurs".

Enfin, la protection des Eglises par les musulmans me fait penser à celle organisée jadis en Sicile contre les voleurs d'oranges...
Ce fut l'origine de la mafia sicilienne avec le monopole du commerce des oranges.

calamity jane

Pour le titre : à Béziers Robert Ménard, dans les médias SOS Racisme !

Votre ami Robert Ménard nous gonfle avec le quartier de la Devèze qui lui a permis d'être élu maire de la ville et dont il se considère le PP-patriarche-parrain parce que c'est là qu'il est arrivé venant d'Oran !
La tolérance que l'on peut avoir à l'égard de ses amis ou l'un de ses proches ne peut être partagée par tous. L'Histoire est pleine d'exemples.

A plus de soixante ans ce Monsieur pourrait respirer deux fois avant de balancer des injonctions inutiles.

benjamin borghésio

''On a suffisamment reproché aux musulmans indignés par le terrorisme islamiste, avec ses conséquences traumatisantes sur notre quotidienneté, de ne pas assez manifester concrètement leur soutien à la France et à son vivre-ensemble pour ne pas se moquer de ces initiatives de bonne volonté et de solidarité civique et religieuse. On n'a pas à les tourner en dérision comme si ces musulmans étaient, eux, responsables de cet état de fait surprenant alors qu'il résulte d'un islam dévoyé et interprété par une minorité de tueurs."

Merci Monsieur Bilger.

J'avais posté un commentaire allant dans ce sens sous votre précédent billet. Mais il était infiniment plus mal troussé que votre texte.

hameau dans les nuages

Je crains monsieur Bilger que pour le coup vous soyez effectivement naïf. Être protégé par les" grands frères" (il suffit de voir leurs CV) des auteurs porte un nom. Nous avons déjà dans les magasins des vigiles en grande majorité issus de ces pays et 30% de l'infanterie, paraît-il.

En Corse j'aurais préféré que les sauvageons aient été amenés au commissariat par la peau des fesses par leurs parents ou les caïds au sens arabisant du terme.

Les vrais pyromanes, eux, sont aux commandes du char de l'Etat.

C'est bizarre, je me sens de moins en moins protégé. Sans doute une vue de l'esprit.

https://www.youtube.com/watch?v=SiIeI_iXu7o

Patrick EMIN

Qu'on ait de la sympathie ou pas pour Monsieur Ménard, on ne comprend pas bien où est la cohérence des autorités qui interdisent la mise en place d'une garde citoyenne laïque mais autorisent la mise en place d'une garde musulmane... On marche vraiment sur la tête, il est urgent que les autorités s'expliquent.

Franck Boizard

Robert Ménard a raison et son analyse est argumentée et juste. La vôtre est superficielle. Rien d'autre à dire.

Pat33

Mon ami Ménard... tolérant... comme l'était l'OAS ?

aliocha

"Ni Ma Terre ni Mon Ciel ne Me contiennent, mais le cœur de Mon serviteur porteur de la Foi Me contient" dit le Hadith saint. Ce cœur qui contient une telle sagesse, essentielle, christique, dans la stase de la Dépossession et de la transcendance, est comme un désert dans lequel elle se trouve tel un animal sauvage (commentaire du poème Archiprêtresse sans ornement" dans l'interprète des désirs d'Ibn'Arabi).
Nous partageons tellement plus avec les musulmans que nos blessures mutuelles ne le laissent penser, merci de votre essentielle prise de distance.

vamonos

"SOS Racisme a évidemment déposé plainte. C'est un tic."

C'est un tic, c'est un toc, c'est sa manière de dire qu'elle existe, c'est aussi un bon moyen pour cette association de capter de l'argent. Les subsides de la République sont pourtant conséquents, il lui faut aussi des sommes "gagnées" devant les tribunaux.

Achille

Bonjour,

Je partage totalement votre approche sur cette intervention au mieux maladroite au pire totalement stupide de Robert Ménard.

Ne nous trompons pas de cible et surtout ne laissons pas monter cet antagonisme malsain entre deux communautés en faisant preuve d’une suspicion qui confine à la paranoïa.

Nos ennemis ce sont ceux qui agressent les lieux de culte, certainement pas ceux qui cherchent à les protéger.

Marc Ghinsberg

J’ai suffisamment regretté que votre amitié à l’égard de Robert Ménard vous fasse ignorer ses excès pour ne pas saluer ce billet. Je mesure ce qu’il a dû vous en coûter. Je voudrais croire que : « Robert Ménard a manqué une occasion unique de révéler ce qu'il est vraiment : un homme libre et tolérant. » Il aura d’autres occasions de nous le démontrer, ça ne dépend que de lui.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS