« Enfin un général singulier... | Accueil | La chasse au Field est-elle terminée ? »

19 avril 2016

Commentaires

breizmabro

Petit billet anodin pour ne pas parler de Finkielkraut qui s'est fait virer de chez les tolérants du Parc de la République (le parc concurrent du Parc Astérix ;-))

"Comme la plupart des Français il n'aime pas Valérie Trierweiler et il la décrit au vitriol"

Elle ne méritait pas pour autant d'être virée à coup de pied au c...

Déjà le mec qui signe "Journal rêvé d'un président amoureux" par François H est, a priori, avide de notoriété. (En même temps il faudrait lui dire que ce blog n'est pas lu par des millions de youtubeurs sponsorisés, même s'il appartient à Ph. Bilger ;)

"...qui révèle à quel point ce compagnonnage n'avait que trop duré et a entraîné, pour l'exercice de son pouvoir, des effets désastreux".

En même temps il l'a bien cherchée la Valérie. Elle lui a été bien utile professionnellement pour remplir son agenda et tisser sa toile. Après, qu'il se soit comporté comme un goujat, rien d'étonnant puisqu'il se comporte avec nous (les Français) de la même sorte (Moi. Je. Mes profiteroles et Mon Cheval Blanc 47 (sans être raciste naturellement ;)))

"Julie Gayet est décrite comme permettant enfin au président de vivre un grand amour, l'emplissant d'un bonheur serein auquel il n'était plus habitué et l'aidant donc pour sa mission"

(Au passage Ségolène remercie l'auteur ;-))

Super ! Grand bien lui fasse. Du coup qu'il reste avec son "grand amour l'emplissant d'un bonheur serein" et qu'il SE BARRE, nous aussi "cela nous remplira d'un bonheur serein" ! Capito ? Comprende ? Adios ! Adeo ! Good luck ! Boa sorte ! Glück (etc., etc.)

Qui est François H ?
Un opportuniste, goujat, pleutre, gros, toujours mal fagoté (mais que fait Juju bord..!), parlant d'une voix monocorde et soporifique. Bref un monsieur dans la case des 3% dont certains (j'ai les noms ;) n'auraient pas dû le faire sortir. Point.

anne-marie marson

Décidément, on évite François H. à la télé, il revient par la fenêtre !

vamonos

François H. est un haut fonctionnaire qui, en aparté, qualifiait les pauvres de sans-dents, merci à la journaliste de Paris Match d'avoir fait son travail dans des conditions difficiles.

François H. possède un caractère tellement pervers qu'il est capable de faire de l'humour sarcastique envers les gens au motif qu'ils ne se soignent plus les dents puisque les soins dentaires ne sont plus suffisamment remboursés par la sécurité sociale et les mutuelles.

Il faut quand même savoir qu'une mutuelle peut être imposée par l'employeur, que le prélèvement mensuel est automatiquement prélevé sur le salaire et que les soins ne sont pas remboursés. Quand en plus le président se moque des cochons de payants, alors là, c'est trop, la coupe est pleine.

François H. est un granulé parce qu'il est gras, nul et laid.

genau

Chez Darmanin ? C'est le maire qui a laissé s'installer chez lui une société islamiste, je crois, hommes et femmes séparés au sport, à la piscine, etc. c'est du moins ce que j'ai vu lors d'un long séjour dans le Nord partagé entre Flandre et Ardennes et avec une préférence marquée pour les églises bastion... Certaines fois, brusquement, il vient des envies de relire le Père de Foucauld, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que Darmanin n'est pas soluble dans la République.
Quant au monologue hollandien, oui, on peut comprendre votre attachement aux faits minuscules comme Michon s'attardait sur les vies minuscules, et avec art, ce qui vous rapproche, car c'est une composante de la vie au grand air, mais on a viré Finkielkraut de la nuit dite debout, sinon vautrée, et d'une insignifiance à l'autre, j'aurais préféré des larmes amères aux pleurs de rire.

Noblejoué

"Je trouve que sur la fin - le livre n'a que 171 pages - le président de la République théorise trop sur les hommes et les femmes et que l'alacrité intellectuelle et littéraire s'en ressent mais cette réserve n'altère pas le contentement majeur que j'ai éprouvé."

Sauf si le Président théorise lui-même beaucoup. Je n'en sais rien, mais si on peint un homme ayant tendance à théoriser, il faut théoriser.

Puisque notre hôte l'assure, ce livre doit être bon.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS