« Ils sont malades ! | Accueil | Kylian Mbappé est un crack, pas moi ! »

20 décembre 2017

Commentaires

Achille

@ DAUMONT | 24 décembre 2017 à 11:13
« Quelqu'un se dévoue pour lui dire que la Russie n'est plus communiste ? »

On a tous essayé ici. C’est sans espoir ! 😁

DAUMONT

L'humour de M. Marchenoir est quelque peu daté.
Quelqu'un se dévoue pour lui dire que la Russie n'est plus communiste ?

caroff

@ Catherine JACOB 17h32
"D'où c'est vrai que je préfère qu'on ne lise pas toutes les bêtises que certains me font écrire ici."

La prudence est la mère de la sûreté...
Donc... tout comme vous !

Robert Marchenoir

@ Exilé | 21 décembre 2017 à 17:08

Je suis bien d'accord avec vous : l'article d'Avramopoulos, le vrai, est déjà scandaleux. C'est bien pourquoi il n'est nul besoin de le trafiquer.

Je corrige aussitôt ce que je viens de dire : le mot besoin est de trop. Il sous-entend que la fin pourrait justifier les moyens. Que trafiquer la vérité n'a aucune importance, pourvu que la ligne du Parti soit défendue.

On sait où ce genre d'amoralité nous a conduits. Le mensonge est partout, et la vérité est une fleur fragile qu'il faut travailler d'arrache-pied à défendre. Sitôt qu'on accrédite l'idée que la vérité n'a aucune importance, qu'elle est relative, on sape les fondements mêmes de notre civilisation car on l'expose à toutes les attaques.

Pour ma part, j'avais une confiance modérée, jusqu'à présent, pour Boulevard Voltaire, que je considérais comme un site de faible niveau. Désormais, au vu des falsifications qu'il diffuse, ma confiance est irrémédiablement détruite, et rien qui sortira de là n'aura mon oreille.

C'est bien pour cela que nous devons résister de toutes nos forces à la propagande russe : étant basée sur le mensonge, pire : propageant l'idée que la vérité n'existe pas et que tout le monde raconte des salades (donc que les salades russes valent bien les salades occidentales), elle détruit les défenses immunitaires de la nation, en l'exposant non seulement aux mensonges de Moscou, mais aussi à ceux de tous les autres.

Et c'est bien son but. Son but est de créer le chaos. Son but est d'affaiblir les défenses morales et intellectuelles de l'Occident. La Russie ne pouvant prendre le dessus sur ce dernier par ses qualités propres et sa force intrinsèque, elle s'emploie à subvertir l'Occident pour satisfaire ses fantasmes impérialistes, voués de toutes façons à l'échec.

C'est le principe communiste : comme nous sommes incapables de nous hisser par nos propres efforts, abaissons tout le monde autour de nous. On reconnaîtra là la rage égalitariste si courante en France, tous bords politiques confondus. C'est bien pourquoi nous sommes si vulnérables aux manipulations des nouveaux kaguébistes et de leur complices locaux.

Un mot encore : la tribune d'Avramopoulos est, comme je l'ai écrit, bien plus modérée que la version falsifiée qu'en a diffusée Boulevard Voltaire. J'ai expliqué pourquoi. Tout est relatif. Il y a des degrés dans la nocivité et dans l'erreur. Il est important de les reconnaître, faute de quoi nous serions démunis face aux erreurs les plus extrêmes et aux crimes les plus abominables.

La justice punit plus sévèrement l'assassinat que le meurtre. Jadis, cela faisait même la différence entre passer à la guillotine et finir ses jours en prison. Pourquoi, pourrait-on se demander, puisque la victime est aussi morte dans un cas que dans l'autre ? Eh bien, il y a d'excellentes raisons pour cela. Il a fallu des siècles de sagesse humaine accumulée pour les mettre en évidence et les codifier.

Catherine JACOB

@ caroff | 23 décembre 2017 à 12:20
"...tout simplement pour éviter que ce que j'écris ne nuise à l'excellente réputation de politiquement correct qui apparaît quand on tape mon nom sur Google..."

Vous êtes ce qu'on appelle un gros faux c.l alors ?!

Non, je vois ce que vous voulez dire, moi aussi, je préfère utiliser deux noms différents mais vrais tous deux ou deux parties différentes d'un même nom, pour les articles sérieux sur des sujets sérieux et pour me faire asticoter ici même vu que :

"People in 4 countries have visited your profile" m'a annoncé récemment le serveur ainsi que "A total of 983 papers on [...].edu mention your name." ou encore "You have 3 highly engaged readers" ou encore "139 papers recently uploaded to [...].edu mention your name". D'où c'est vrai que je préfère qu'on ne lise pas toutes les bêtises que certains me font écrire ici.

Jabiru

Y aurait-il des humoristes à la SNCF ?
Je pense que oui vu le profond désordre dans les gares, que ce soit des pannes techniques ou les effets d'une politique de surréservations non maîtrisée. En tout cas la pagaille règne de nouveau au grand dam des clients qu'on qualifie toujours d'usagers.
Jupiter s'est séparé d'un Général chef d'état-major des armées qui n'avait aucunement démérité, en lui rappelant qu'il était son chef. Par contre le Président de la SNCF qui se cramponne dans la tempête semble intouchable alors que lui, montre manifestement son incapacité à gérer le rail.
Le chef aurait-il des états d'âme pour certains protégés ?
Ce n'est pas un communicant qui se défile en permanence qu'il faut à la tête de cette entreprise, c'est un ingénieur de haut niveau qui connaisse le métier comme l'était Louis Gallois.
Alors le changement c'est pour quand ? Après les négociations avec les syndicats sur le futur statut des agents ?
Quelle pagaille et on n'en voit pas le bout.

caroff

@Achille
"Vous seriez donc l’heureux bénéficiaire d’une fiche Wikipédia régulièrement mise à jour. Mazette !"

Point du tout, mais la liste de mes articles, publications et commentaires dans un domaine relevant de politiques publiques apparaît sur les moteurs de recherche, ce qui permet de me cerner...
Ce que j'écris sur le blog de Philippe Bilger n'a rien à voir avec mes sujets de dilection professionnelle.

Achille

@ pseudo | 23 décembre 2017 à 14:15

Si vous faites les questions et les réponses, il est inutile que je m’immisce dans votre petit conciliabule avec vous-même…

@ caroff | 23 décembre 2017 à 12:20
« …mais tout simplement pour éviter que ce que j'écris ne nuise à l'excellente réputation de politiquement correct qui apparaît quand on tape mon nom sur Google... »

Vous seriez donc l’heureux bénéficiaire d’une fiche Wikipédia régulièrement mise à jour. Mazette !
Comme vous vous targuez d’une « excellente réputation de politiquement correct », j’en déduis que vous n’êtes pas un politicien car je n’en connais aucun qui a une excellente réputation. Pas plus que journaliste ou présentateur de talk-show.
Pas davantage une star du show-biz ou du cinéma, la plupart racontant beaucoup de bêtises devant micros et caméras dans le seul but qu’on parle d’eux.
Encore moins un philosophe de renom, vu que ces derniers sont totalement décalés de la vraie vie.
Que reste-t-il ? Je m’interroge…

pseudo

@ Achille | 23 décembre 2017 à 07:51

Vous pensez qu'il y a deux types de pseudos : "les bons" et les "pas bons" et évidemment vous êtes un bon.

Réponse d'Achille : non, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. Il y a les pseudos simples et les pseudos multiples qui ont la propriété d'être méchants et même méchants-méchants et qui s'en prennent principalement à moi l'esprit pur.

Snif.

caroff

@ Achille
"Finalement sur ce blog il y a deux types de pseudos.
Ceux qui ont opté pour un pseudonyme tout simplement pour ne pas se faire spammer leur messagerie par des gens malintentionnés..."

J'utilise un pseudo, comme l'immense majorité ici, non pas pour éviter des spams mais tout simplement pour éviter que ce que j'écris ne nuise à l'excellente réputation de politiquement correct qui apparaît quand on tape mon nom sur Google...

Elusen

@ DAUMONT | 23 décembre 2017 à 00:48
« Liberté, égalité, Dieudonné. »

Oh, un dieudonnoraste ?! Il en reste encore ?!

L’extrême droite est toujours amusante, elle a toujours des slogans, des noms qui tournent autour du respect, de la liberté, de la démocratie, de la liberté... Mais uniquement pour eux, parce que les autres finissent toujours dans des camps, finissent coupés à coups de machette, dans des fours et non à température ambiante, etc., etc.

Et leurs casiers judiciaires toujours bien remplis ; une cervelle vide, mais un casier rempli, sont-ce des vases communicants ?!

Dieudonné serait pour la liberté et l’égalité pour les juifs, les hommes qui aiment des hommes, les blancs, les chrétiens ?!

Dieudonné et ses interviews extraordinaires à la télévision iranienne, avec un type atteint de névroses obsessionnelles : « que son âme repose au paradis » et autres con_eries.
https://www.youtube.com/watch?v=jCPrQilqPYk

Ils ne savent même pas faire la différence entre Islam et Mahométanisme (Musulmanisme), deux choses complétements différentes, l’une est une idéologie politique juridique étatique, l’autre une religion.

Alain Bonnet, citoyen de la Confédération helvétique, qui cache son nom ridicule sous le pseudonyme de Soral : Égalité et réconciliation.
Il veut l’égalité et la réconciliation mais avec qui ?!
Les juifs, les femmes, les couples de même sexe, les musulmans, la Suisse, ses comptes bancaires ?!

Valeurs actuelles !
Avec des journalistes qui trompent leur femme ! C’est peut-être des valeurs actuelles me direz-vous.

Le NDP en RFA, Nationaldemokratische Partei Deutschlands, démocrate oh que oui !
La démocratie par les cendres et les hauts fourneaux !

Pétain, Pinochet, Schicklgruber (Hitler), Trump, Macron sont tous pour la démocratie et ça gouverne par ordonnance !
Charité bien ordonnée commence par soi-même !

Catherine JACOB

"Alliance incongrue d'une dilection globale pour le vulgaire mais d'une susceptibilité chatouilleuse, parfois, pour les mots.
C'est ridicule mais c'est en France.
"

"En France, le ridicule ne tue pas. On en vit." a dit Henri Jeanson
Artiste, écrivain, Journaliste, Scénariste (1900 - 1970). C'est manifestement toujours vrai.

Ceci dit, vous envoyez les humoristes au bûcher le jour de la crémation de mon animal qui n'est désormais plus que cendres dans une urne biodégradable et star dont il reste l'empreinte comme sur Sunset Boulevard, le boulevard du crépuscule à Los Angeles, ancien sentier de transhumance du bétail.

Achille

Finalement sur ce blog il y a deux types de pseudos.
Ceux qui ont opté pour un pseudonyme tout simplement pour ne pas se faire spammer leur messagerie par des gens malintentionnés. Petite mésaventure qu’ont bien connu certains contributeurs qui mettent un point d’honneur à écrire sous leur vrai patronyme.

Et puis il y a ceux qui changent de pseudo au gré de leur humeur, déversant leurs petits états d’âme sous un pseudo, revenant sous un autre, ciblant toujours les mêmes intervenants qui n’ont pas l’heur de leur plaire.
Comportement particulièrement ridicule car il est très facile de repérer leur fourberie vu que le style permet de repérer très facilement un ou une intervenant(e) dès ses premiers mots, aussi sûrement que s’il s’agissait de sa signature.
Mais on ne pourra jamais éviter à quelques farfelu(e)s de venir jouer les trolls sur un blog et celui-ci n'échappe pas à la règle.

DAUMONT

LIBERTE, EGALITE, DIEUDONNE.

Achille

@ Jabiru | 22 décembre 2017 à 09:20
« Le Président et son Premier ministre remontent dans les sondages ! »

Ah les sondages ça s’en va et ça revient, c’est fait de tout petits riens comme une chanson populaire (Claude François).
La semaine dernière, certains politiques et journalistes ont reproché à Emmanuel Macron d’avoir passé un week-end à Chambord ce qui, à leurs yeux, représentait un « symbole monarchique ».

Hier les mêmes lui reprochaient l’appel téléphonique de Cyril Hanouna qui lui souhaitait un bon anniversaire en plein milieu de son émission TPMP. Une atteinte à la dignité de la fonction de chef de l’Etat selon eux.
Pourtant là il s’agissait de petites broutilles. Mais il n’est pas impossible que ces deux événements bien insignifiants, qui ne méritaient certainement pas les cris d’orfraie de quelques pisse-vinaigre, provoquent une chute d’un ou deux points de cote de popularité à EM.

Par contre le voyage retour de Nouvelle-Calédonie risque d’affecter sensiblement la cote de sympathie du Premier ministre. Les Français ne supportent plus ce genre de fantaisie dispendieuse de la part de nos dirigeants. Espérons qu’il aura compris le message.

sylvain

"La droite, c'est être catholique traditionaliste car Vatican II c'est le christianisme des ignares, des faux athées et des homos..."
Rédigé par : Xavier NEBOUT | 22 décembre 2017 à 15:29

On attend d’une minute à l’autre Garry Gaspary l’angelot des sacristies pour confirmer vos dires.

Kss kss !

Cannari j.

@ I6 création | 22 décembre 2017 à 14:49

"Au secours du sycophante (Savonarole)" Pire c'est un incube !

Au fait a-t-il quitté son asile de Barcelone ?

Savonarole

@ I6 création | 22 décembre 2017 à 14:49

Bonjour calamity jane, comment allez-vous ? Remise de vos émotions ?

Tipaza

@ I6 création | 22 décembre 2017 à 14:49

Pourquoi 6, chiffre pair divisible par 2 et 3 et pas un impair, comme 5 ou 7 nombres premiers, divisibles que par eu-mêmes, c'est beaucoup plus chic !

Xavier NEBOUT

@ sylvain

Avec tout cela, vous êtes encore de gauche.

La droite, c'est être royaliste car l'autorité paternelle est la seule à laquelle on puisse se soumettre sans se déshonorer.

La droite, c'est être catholique traditionaliste car Vatican II c'est le christianisme des ignares, des faux athées et des homos...

Et la droite, c'est la liberté d'expression qui n'a jamais été plus mise à mal que par la gauche, et plus encore par la droite de gauche.

Avec Macron, le rire français va être jaune.
Les nombre des fonctionnaires va augmenter par le transfert de leurs fonctions vers le privé comme avec les tenanciers de radars, les impôts font place aux taxes, le nombre de chômeurs ne va même pas diminuer en proportion de la croissance uniquement entraînée par l'Europe.

Par contre, là où l'on va le plus rire, c'est que les femmes vont pouvoir retourner à la tenue de leur foyer car il n'y aura plus que les fous pour en embaucher.

Elusen

@ Clafoutis | 21 décembre 2017 à 19:12
« Sans compter qu'il n'y a pas toujours eu que des recours qui ont été déposés »

Je ne le sais que trop bien, j’étais dans le cinéma !
Du coup, je n’ai pas pu voir le film.

Plusieurs années après, un autre cinéma l’a diffusé avec une conférence à la fin. J’y suis allé pour enfin voir le film, nous étions complétement fouillés pour entrer dans une salle de cinéma, y compris au corps, le ridicule juste pour un film de me_de ! Ah la la, parce que le film mon dieu, c’est le cas de le dire, une vraie me_de !
Minable, pathétique, sans aucun intérêt, mal filmé, mal joué.
Sans bombe, le film aurait été de lui-même un échec.

I6 création

Il a mis du temps à se faire accepter avec ses commentaires à la guimauve mais l'essentiel est d'y parvenir, comme diraient les maristes qui n'ont jamais de complexes à retourner leur veste...
Au secours du sycophante (Savonarole) ! Les pôvs types se reconnaissent comme les anciens alcolos...
Eh non, je ne suis pas celle que vous croyez !

Jabiru

Je viens de lire sous la plume de Bruno Dive, journaliste au quotidien Sud Ouest, que les impôts, loin de diminuer globalement comme le proclame le pouvoir, vont en fait augmenter de près de 5 milliards d'euros !
Ne serions-nous pas en train de nous faire avoir par E.Macron et son équipe ? Une hypothèse, si elle s'avère, qui ne va pas aller dans le sens de la confiance. A suivre attentivement !

Giuseppe

@ genau | 21 décembre 2017 à 23:39
"Toujours le même jour, sur France Culture, un aréopage de spécialistes de l'INRIA faisaient ressortir l'inculture crasse des politiques en matière de traitement informatique et automatismes et ne tarissaient pas de sarcasmes polis sur leur ignorance des réalités concrètes."

Malheureusement pour nous.

Jean le Cauchois

@ breizmabro 20 décembre à 13:21
"Le VRAI vivre ensemble, c'est l'art de la dérision"

Il ne faut pas tout féméniser. Le VRAI vivre ensemble, c'est aussi l'art du dérisson, celui qui avait essayé de vivre avec le fox à poil dur de Pierre Dac, pour se changer des brosses à chaussures.

Aliocha

So british :

«Le mouvement lancé par Emmanuel Macron a balayé l'Ancien régime (en français dans le texte, ndlr), et écrasé l'ultra-nationaliste Marine Le Pen, qui, si elle avait gagné, aurait détruit l'Union européenne», écrit The Economist. «Cela a donné de l'espoir à ceux qui pensent que le vieux clivage droite-gauche est moins important que celui entre l'ouverture et la fermeture. Monsieur Macron a fait campagne pour une France qui est ouverte aux gens, aux biens et aux idées venues de l'étranger et pour le changement social à la maison», commente le journal libéral qui critique régulièrement le Brexit ou la politique protectionniste de Donald Trump.

Le magazine juge que l'image de la France, qui semblait «irréformable», coincée «entre la sclérose et la xénophobie», en a été transformée notamment par la réforme du marché du travail et la loi anti-corruption.

http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2017/12/21/01016-20171221ARTFIG00253-la-france-elue-pays-de-l-annee-2017-par-the-economist.php

Venant de la perfide Albion, voilà des compliments qui ne sont pas minces.

Ellen

@genau | 21 décembre 2017 à 23:39

"...on voudra bien m'expliquer comment, devenant champions des prélèvements devant le Danemark, on peut annoncer que les impôts baissent."

"Quelle entreprise viendra, sauf les rois arabes, investir dans un pays sans avoir arraché des avantages extralégaux, et une garantie de bonne fin ce qui aura pour résultat de renforcer la charge fiscale sur les souchiens.
Mais c'est aussi une forme d'humour.
Bien sûr, il faut attendre pour voir, mais, sincèrement, je crois que c'est plié. Les technologies nouvelles créent très peu d'emplois, et les anciennes sont loin, très loin, et ne reviendront jamais".

Hier le 21 décembre, dans Envoyé spécial sur la 2, on venait d'apprendre que la FDJ (Française des jeux) dont l'Etat est actionnaire à 76%, avec une collecte de 22% de bénéfice net pour la caisse de Bercy qui lui rapporte plus de 3,5 milliards d'euros par an, fait imprimer tous les bulletins de jeux à gratter au Canada, à Montréal.

Une chose reste à savoir : comment et pour quels postes sont utilisés les bénéfices de la FDJ à Bercy ? A payer des salaires et tous les avantages gratuits exorbitants des hauts fonctionnaires de la finance à Bercy ? Il ne suffit pas d'épingler et que ça reste dans les tiroirs, mais réguler avec justesse, c'est mieux.

Quelle incohérence entre ce que l'on nous annonce et ce qui est révélé sur le terrain.

Philippe Dubois

@ Elusen | 21 décembre 2017 à 12:54
"La HALDE a été créée par la droite, preuve irréfutable la loi signé du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et du président de la République Jacques Chirac."

Chirac et Raffarin de droite : j'ai rarement autant ri.

"...votée par une Assemblée nationale de droite présidée par Jean-Louis Debré"

Je pouffe.

@ Antoine Marquet | 21 décembre 2017 à 13:26
"Monsieur Philippe a assuré sans problèmes (avec désinvolture ?) à RTL "qu'il assumait"... Question : dans la pratique, le fait d'assumer se traduit par quoi ? Il rembourse ? Non ! Alors si "j'assume" est une sorte d'éponge à effacer, je trouve cela lamentable !"

En langage philippien et celui de nos gouvernants :
"J'assume" se traduit par "Je fais ce que je veux et je vous emm..."

Jabiru

@ Achille

Le Président et son Premier ministre remontent dans les sondages !
Espérons que les derniers dérapages leur servent de leçon et qu'ils en tirent toutes les conséquences. La confiance revient, les investisseurs étrangers se repositionnent en France, ce serait bien dommage de casser la mécanique mise en œuvre à cause de décisions maladroites.
C'est au chef d'y veiller s'il veut être crédible et irréprochable vis-à-vis de « son peuple ».

Ellen

Faut-il en rire ou faut-il en pleurer ?
L'humour, tant qu'il n'est pas vulgaire, grossier et humiliant, visant et attaquant une personne nommée, devrait continuer à nous amuser, surtout en ce moment où tout le monde ruent dans les brancards.

Tex n'a pas mérité d'être si malproprement viré par le CSA.

http://www.aujardindelamitie.com/CroissancePersonnelle/LhumourCestQuoi/parlons_de_lhumour.htm

sylvain

Le titre des meilleurs humoristes au monde est décerné aux propagandistes merdiatiques mondiaux du politiquement correct qui clament haut et fort en boucle sur les merdias officiels à la botte, petit doigt sur la couture du pantalon au sujet du vote à l’ONU, Trump a pris, je cite, "un camouflet cinglant, un revers terrible, une gifle magistrale...", le vomi habituel.

En réalité et les chiffres le prouvent, l’ONU a pris "un camouflet cinglant, un revers terrible, une gifle magistrale..."
35 abstentions et 9 contre, une belle fessée humiliante infligée par Trump à tous ces guignols endimanchés.

GLW

Bah voilà, ça devait bien arriver un jour...

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/12/21/01016-20171221ARTFIG00260-nuit-des-noirs-les-antiracistes-s-en-prennent-au-carnaval-de-dunkerque.php

Vais peut-être aller finir mes jours un peu plus à l'est de ce vieux continent.
Quelqu'un d'ici a des tuyaux sur l'immobilier hongrois ?

genau

Les Soviétiques avaient le krokodil, nous avons perdu Desproges.
Bon, allez, tant pis, après tout, être gouvernés par des psychopathes et les tribunaux mus par des serpillières, c'est assez réjouissant.
Hier, dans divers supports médiatiques : a/ de Darmanin, après la baisse des charges, calculez le sort de votre pouvoir d'achat sur le site etc. b/ la plupart des journaux économiques et étrangers : le poids accru de la fiscalité en France.
Avant, c'était mieux, les socialistes nous disaient que d'accord on était niais de voter pour eux, mais bon, c'était pas si grave. Aujourd'hui Macron confirme que nous sommes des niais mais, en plus, il nous fournit le vademecum du parfait crétin sur fond ENA en trois couleurs, pendant que la Cour des comptes pointe les salaires mirobolants des Bercy's men.

Toujours le même jour, sur France Culture, un aréopage de spécialistes de l'INRIA faisaient ressortir l'inculture crasse des politiques en matière de traitement informatique et automatismes et ne tarissaient pas de sarcasmes polis sur leur ignorance des réalités concrètes.

Enfin, on voudra bien m'expliquer comment, devenant champions des prélèvements devant le Danemark, on peut annoncer que les impôts baissent.
Oui, c'est possible pour une catégorie étroite de contribuables, mais globalement, non c'est impossible. Quelle entreprise viendra, sauf les rois arabes, investir dans un pays sans avoir arraché des avantages extralégaux, et une garantie de bonne fin ce qui aura pour résultat de renforcer la charge fiscale sur les souchiens.
Mais c'est aussi une forme d'humour.
Bien sûr, il faut attendre pour voir, mais, sincèrement, je crois que c'est plié. Les technologies nouvelles créent très peu d'emplois, et les anciennes sont loin, très loin, et ne reviendront jamais.

Trekker

@ Antoine Marquet | 21 décembre 2017 à 13:26
« Ils savent maintenant dans quelles conditions voyagent les soldats français qui partent en intervention ou ceux qui sont affectés en Polynésie française, par exemple (y compris les familles !) »

Mais là il s’agit du Premier ministre et de sa suite, donc la nouvelle noblesse d’Etat, et il serait scandaleux qu’ils voyagent comme de vulgaires militaires et leurs familles ! Faire le trajet Nouméa-Tokyo dans un Airbus militaire datant de 1994, c’était déjà un sacrifice pour ces gens-là !

« Monsieur Philippe a assuré sans problèmes (avec désinvolture ?) à RTL "qu'il assumait"... Question : dans la pratique, le fait d'assumer se traduit par quoi ? Il rembourse ? Non ! »

Citez-moi un cas où un responsable politique qui déclare assumer ses frasques a remboursé au Trésor public ces dernières ? Nous sommes en France, et non pas dans un de ces pays nordiques où c’est la norme.

@ Achille | 21 décembre 2017 à 18:27
« Je pensais que depuis ce genre d’abus inadmissibles, des dispositions avaient été prises afin qu’ils ne se renouvellent pas. Manifestement il n’en est rien. La République exemplaire ce n'est pas encore pour tout de suite… »

Voyons Achille vous ne savez encore pas que les promesses des leaders politiques n’engagent que ceux qui y croient ? Ce n’est pas de moi, mais d’un expert en moralité politique : feu Charles Pasqua.

Noblejoué

Oh, un livre qui n'est pas mal, tout à fait dans l'esprit de Noël, faire rire et aller jusqu'à réconcilier avec les excès du politiquement correct car on en rit abondamment :

http://www.grasset.fr/politiquement-correct-contes-dautrefois-pour-lecteurs-daujourdhui-9782246512110

Au fait, des suites existent.

Noblejoué

Pour replacer la montée en puissance de la censure dans le "long" terme :

http://www.masteriec.fr/humour-et-politique-la-censure-sempare-des-medias/

Tiens, j'ai le droit de faire de l'humour ? Quelle est la différence entre la censure et la modération ? La modération, c'est quand on censure jusqu'au nom de censure.
Est-ce que c'est à comparer au fait de ne pas avoir le droit d'évoquer les déjections anales par un mot commençant par m ou, et là, ce serait grave, comparable à ministère de l'amour dans 1984 de George Orwell pour la police politique ? C'est dans l'avenir que, se retournant sur notre présent, on dira que nous avons connu une crise de puritanisme ou les premiers signes d'une dictature.

Je voulais faire léger, je finis en grave, et tout aussi souvent, ça va dans l'autre sens, eh bien, c'est quand on saute de point de vue en point de vue.

Pour revenir sur l'humour, je crois que le meilleur multiplie les points de vue : comme je l'ai dit, c'est plus juste, cela oblige à mieux défendre chaque point de vue et augmente la qualité, mais a aussi une autre qualité...
Le suspens, le rythme ! L'humour, et l'esprit, parent proche, plus français et plus méchant, fonctionnent comme une nouvelle par rapport au roman, où le rythme doit être plus soutenu, et la finale intense.

Revoir La vie de Brian, et notamment la scène finale que j'ai postée dans je ne sais plus quel commentaire, où il faut être positif... L'inverse du happy end, mais quelle verve !

Sinon, joyeux Noël ! Que tout le monde soit heureux, et que tout reste sur cette lancée à jamais... On peut rêver.

Giuseppe

En si peu d'intervalle de temps, Chambord et sa représentation et le "j'assume" d'Edouard Philippe, je ne sais s'il faut en rire ou en pleurer, il est vrai que cela devient d'un grand comique.

Il est des signes qui ne trompent pas, quand on n'a plus peur de déplaire c'est le crépuscule d'une grogne qui va sourdre et s'amplifier. Toutes les justifications du monde n'y feront rien, l'année prochaine va sans doute être plus chaude, la France n'est pas l'Angleterre et les citoyens ne vont pas annoncer "Un nouveau roi est né !".

Il va bien falloir payer l'addition aussi, 2 200 milliards de dette et malgré des vents porteurs on dépense, on dépense, on dépense.
Demain le "j'assume" ne passera plus, les réseaux sociaux sont chauffés à blanc, les symboles sont très importants, pas n'importe lesquels. Le Premier ministre pense avoir passé l'éponge avec son "j'assume", l'électeur déteste ce mot.

anne-marie marson

@ Clafoutis | 21 décembre 2017 à 19:12
"Joyeux Noël à tous"

Comme Jeanne d'Arc et les sorcières, les humoristes au bûcher.
Il y a eu effectivement une bombe posée au cinéma Saint-Michel, qui n'a fait que des blessés. C'était en 1988.
Depuis, grâce aux islamistes qui ont fait sauter le verrou du "Tu ne tueras point", les techniques ont évolué et se sont améliorées, les morts sont beaucoup plus nombreux, par exemple 239 morts dans les attentats depuis janvier 2015.

Claude Luçon

@ Exilé | 21 décembre 2017 à 09:39

Oui, c'était seulement une remarque car je ne comprends pas ce phénomène, ne l'ayant vu ou connu nulle part ailleurs à l'étranger.
J'ai cherché dans notre passé, c'est la seule analogie. La croix et le curé n'y sont pas mais les pleureuses si.
Toute cette exhibition d'émotion est nouvelle en France.
Nous n'avons connu rien de semblable durant WW2, la guerre d'Algérie, les attentats d'Action directe, puis ceux du GIA.
Victimes de guerres, d'attentats ou d'accidents, le deuil était quelque chose d'intime, de réservé au cœur, comme l'amour !

La télévision jouerait-elle un rôle dans ces démonstrations d'émotion permettant une tendance à l'exhibitionnisme ?
On y déballe déjà son intimité dans divers programmes, pourquoi pas sa peine, réelle ou feinte, peut-être !
Ce que vous appelez les "vrais faux bons sentiments".

Le cas Johnny Hallyday est une étrange démonstration du phénomène : lui a voulu sa mort discrète, digne, loin du brouhaha, ses fans et les médias en ont fait un "happening" au point de lui reprocher d'être allé se faire enterrer au loin.
Les "vrais bons sentiments" demandaient qu'on respecte sa dignité.

Clafoutis

"Sans compter toutes les organisations catholiques qui ont déposé des recours contre des pièces de théâtre, des films, des expositions, etc."
Rédigé par : Elusen | 21 décembre 2017 à 12:54

Sans compter qu'il n'y a pas toujours eu que des recours qui ont été déposés :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_du_cin%C3%A9ma_Saint-Michel

Joyeux Noël à tous.

sylvain

@ agonie | 21 décembre 2017 à 17:01

Merci mon cher ! Le pays agonise de ces islamogauchistes nazislamistes racaillislamistes soutenus par beaucoup de nos cons - citoyens collabos de gauche qui collaborent à leurs suicides programmés par ces fachislamistes new look.

J’ai fait une crèche assez importante dans le jardin pour qu'elle soit vue depuis la rue, avec un panneau : "je suis Ménard" ; le facteur cégétocard gauchiste, pléonasme, se bouche le nez et la vue en signe de rébellion ; que du bonheur !

Mektoub

@ Achille | 21 décembre 2017 à 18:27

Nous sommes donc toujours en ripoublique et même de plus en plus (on vient même d'augmenter le budget de dépenses de protection du chef de l'Etat).

Si la trouille pouvait lui faire "péter les plombs" la France en survivrait peut-être car avec Macron ce sera pire qu'avec ses prédécesseurs !

D'ailleurs Rioufol vient d'user d'un titre superbe pour son dernier livre : "La grande mascarade" et pourtant les psys nous avaient prévenus.

Achille

@ Antoine Marquet | 21 décembre 2017 à 13:26
« Monsieur Philippe a assuré sans problèmes (avec désinvolture ?) à RTL "qu'il assumait"... Question : dans la pratique, le fait d'assumer se traduit par quoi ? Il rembourse ? Non ! Alors si "j'assume" est une sorte d'éponge à effacer, je trouve cela lamentable ! »

Je ne sais plus qui a dit que la France était une République monarchique. En fait nos dirigeants ont adopté le même protocole que celui qui était de mise sous Louis-Philippe ou Napoléon. Il suffit pour s’en convaincre de voir les ors de l’Elysée, de Matignon et des ministères régaliens. Le « tralala » lors des passations de pouvoirs est exactement le même que celui qui était pratiqué au XIXe siècle.
Le président et le Premier ministre disposent d’une cohorte de gens qui les suivent dans tous leurs déplacements, allant des conseillers (en com, géopolitique, économie, écologie, etc.) aux interprètes, domestiques, médecins... Toute cette fine équipe pouvant constituer une cinquantaine de personnes, ainsi qu’on l’a vu lors du voyage du Premier ministre en Nouvelle-Calédonie.

Il est temps de remettre un peu d’ordre dans le train de vie de l’Etat car cela confine au grotesque. Je pense que la Cour des comptes chargée de vérifier les abus pratiqués par certaines institutions sur les deniers publics devrait pouvoir disposer de moyen de sanctions et non être réduite à délivrer des avertissements.

Ainsi que vous le faites remarquer, assumer sans payer ses extravagances est un peu trop facile.

@ Trekker | 21 décembre 2017 à 16:54
« A titre de peine accessoire je propose qu’il soit contraint, et cela pour tous les futurs déplacements afférents à sa fonction, de voyager à bord d’un Transall ou Hercule, voire en cas de long trajet avec un C-135 ravitailleur en version passager. Nos militaires même officiers les utilisent couramment sans que cela ne nuise à leur santé ! »

Cela lui permettrait, en effet, de revenir dans le monde du réel, surtout quand les Français supportent les conséquences d’une crise économique qui dure depuis 2008.

Il semble que le fait d’être nommé à une fonction importante comme celle de Premier ministre provoque une sorte d’ivresse mégalomaniaque qui inhibe les simples règles de bon sens.
Edouard Philippe n’est pas le seul à avoir eu ce genre de comportement, certains simples ministres et même des secrétaires d’Etat, ont également réservé un jet privé afin d’arriver à l’heure à un pince-fesses de l’Elysée. Inutile de citer leur nom, tout le monde les connaît.

Je pensais que depuis ce genre d’abus inadmissibles, des dispositions avaient été prises afin qu’ils ne se renouvellent pas. Manifestement il n’en est rien.

Le République exemplaire ce n'est pas encore pour tout de suite...

Exilé

@ Robert Marchenoir

Vous avez raison de ne pas avaliser la façon selon laquelle M. Fabre-Bernadac a fait passer son interprétation de la communication de M.Avramopoulos pour une citation de cette dernière.

Ceci dit, m'étant reporté à l'original que vous avez cité en lien, je suis loin de partager votre optimisme en la matière et de trouver que ce texte serait plus modéré.
Quand on annonce froidement que l'Europe est incapable de s'opposer aux mouvements migratoires dont il est impossible de nier qu'ils sont la cause de nombreux problèmes dans divers pays, cela ne nous rassure pas du tout que cette annonce soit faite sur un ton modéré.

Je me souviens du slogan « l'Europe protège » lancé il y a quelques années par divers européistes téléguidés, dont je crois l'ineffable Xavier Bertrand qui s'était fendu avec d'autres confrères d'une tribune dans Le Figaro.
En fait, prétendre que « l'Europe protège » revient à se moquer du monde, face à la hausse dramatique de la criminalité et de la délinquance d'importation que chacun peut constater.

Et quand nous voyons que l'agence Frontex, qui est censée veiller sur le respect des frontières de l'UE, va carrément pêcher les candidats à l'immigration à quelques encablures des côtes de la Libye où ils sabordent exprès leurs embarcations pour être sauvés, alors que par exemple les gardes-côtes des États-Unis d'Amérique reconduisent à leur point de départ les Haïtiens qui tentent d'immigrer chez eux, il y a de quoi se mettre en colère.

Par ailleurs, Avramopoulos évoquait bien l'Europe comme champ d'application de ses théories plus que contestables, présentées à partir d'affirmations assenées comme des vérités premières.

Ces gens-là, non élus, se permettent de jouer avec l'âme des peuples sans même leur avoir demandé leur avis.
Ils ne font que reproduire le comportement de Staline qui avait imposé de vastes chassés-croisés de populations en URSS pour casser les nationalités et pour créer un homo soviéticus déraciné, malléable à souhait, selon un schéma dont nous payons au passage encore les conséquences.

Ces angélistes qui jouent aux humanistes en peau de lapin sous de faux bons prétextes nous préparent des lendemains qui ne chanteront pas du tout.

Noblejoué

En fait, le vrai problème n'est pas qu'on se moque des femmes, des Noirs, des Juifs, des homos et autres, le problème, c'est le manque, plus ou moins grand de réponse, dans l'autre sens.
Et quand elle existe, souvent excessive, par ressentiment et manque d'habitude, je crois.

Pourtant, ces gens pourraient traiter les autres de marteau.
Les Blancs et goys qui débinent Noirs et Juifs ne font que reproduire le comportement des ancêtres, ils tapent, comme des marteaux, toujours sur le même clou, ce qui me rappelle un gag des Shadoks, toujours taper sur les mêmes.

https://www.google.fr/search?sa=G&hl=fr&q=pensees+shadok&tbm=isch&tbs=simg:CAQSlwEJwjTVeF6JbXgaiwELEKjU2AQaBAgVCAoMCxCwjKcIGmIKYAgDEijbHdwd3h3BFNodnhTCFJ8U3R2-CIk9hziLPdY0syn2M4Y9iD3-KJQnGjAj9AIwr5lbtaAifyMwJgK_1KXL7Yf1QR6nef6lRb_1ebUymI4Cpjg1d3wG2RolVQuhogBAwLEI6u_1ggaCgoICAESBJXXZ4sM&ved=0ahUKEwjWmoH-vZvYAhXIbVAKHYElBBkQwg4IJSgA&biw=1360&bih=637#imgrc=RxGh9PQHJNQ3NM:

Les femmes pourraient dire qu'elles ne font rien pour, les hommes deviennent marteau en les voyant, aussi subtils mais moins héroïques que le dieu Thor, avec son marteau, qui avait une certaine caractéristique... Les homos pourraient dire qu'il faut être marteau pour croire qu'ils sont pire que les autres marteaux.

Sûr, mais c'est sûr aussi que presque tous les opprimés opprimeraient s'ils le pouvaient.
Comme les oppresseurs ramperaient s'il le fallait.

Il faudrait faire un jeu de société, jeu de rôle, téléréalité peut-être, où on tombe par hasard sur tel ou tel rôle, il y aurait des points gagnés chaque fois qu'on arriverait à imposer ses moqueries à un autre groupe.
Un tour dans un rôle, un dans un autre, puis addition à la fin... Le plus réticent, c'est un peu plus compliqué dans la vie, mais guère, perd.

Peut vulgariser ces mécanismes comme un jeu de télé-réalité avait vulgarisé l'expérience de soumission à l'autorité de Milgram.
C'est à peine plus écœurant que les pires humoristes mais me semble plus pédagogique.

agonie

@ sylvain | 21 décembre 2017 à 10:35

Je reprends votre description :

« Les Torquemada stalinislamistes, issus de cette nouvelle peuplade anti-France intellos bobos d'aujourd'hui, dirigent tous ces pestes et choléras associatifs politisés gauchislamistes : les SOS antiracistes, CRAN un des pires, et tous ses complices MRAP, LDH, Amnesty, HALDE, etc., accouplés à ceux des SOS homophobie, SOS islamophobie.
Notre pays est devenu un vaste goulag pénitentiaire à ciel ouvert, une atmosphère irrespirable de délation tous azimuts envers les blancs de souche, les chrétiens, les hétéros, seules victimes faciles à détruire. »

Et je vous dis bravo et merci !
Dans aucun pays d’Afrique et du Proche et Moyen-Orient ces associations n’existent… Il n’y a qu’en France que cela se passe !
Vous savez évidemment qui est derrière tout cela… ceux qui ont décidé de s’approprier notre pays en mutant la population, puis de rejeter le surplus de nos émigrés dans les autres pays d’Europe afin de répéter le même scénario !
Pour la France c’est fini, c’est aux autres pays de l’Europe d’observer ce qui se passe ici pour éviter que cela ne leur arrive !
Alors ceux qui font des idoles de Sarkozy, Hollande ou Macron sont des simples d’esprit.

Cher Sylvain, je n'ose pas vous souhaiter Joyeux Noël car le père nous fait porter la croix de son fils et nous n'en voulons plus !

Trekker

@ Achille | 21 décembre 2017 à 08:10
"…notre Premier ministre est plutôt sympa et il fait correctement son boulot qui n’est pas facile. Je pense qu’on peut lui pardonner cette petite incartade cette fois-ci…"

Petite incartade au vu du surcoût payé au final par le contribuable, votre mansuétude est pour le moins surprenante !
Ne serait-il pas justifié de retenir sur ses émoluments de Premier ministre le coût de son caprice, car celui-ci est assimilable à un détournement de fonds public pour son profit personnel. Nous sommes quand même entrés avec l’élection de Emmanuel Macron dans l’ère d’une République irréprochable, et de la rigueur pour tous !

A titre de peine accessoire je propose qu’il soit contraint, et cela pour tous les futurs déplacements afférents à sa fonction, de voyager à bord d’un Transall ou Hercule, voire en cas de long trajet avec un C-135 ravitailleur en version passager. Nos militaires même officiers les utilisent couramment sans que cela ne nuise à leur santé !

Lucile

À mon avis Tex et son émission étaient déjà condamnés. On attendait la faute pour les envoyer au panier.

L'humour pratiqué par les amuseurs publics n'existe jamais qu'en raison de tabous. Ce sont les objets de dérision et les tabous qui changent. Il y a aussi ce qui fait rire en privé, mais devient scandaleux en public. Ce qui est nouveau en effet, c'est cette judiciarisation des blagues de plus ou moins mauvais goût.

Indéniablement, les blagues ont souvent une connotation sadique, comme celle de Tex, qu'on les prenne au premier, au deuxième ou énième degré. Elles ne peuvent pas être correctes, puisque pour faire mouche, il faut qu'elles jouent sur nos pulsions. Mais leur sadisme n'a rien à voir avec le sadisme bien réel de celui qui tabasse une autre personne. Du moment qu'elles ne sont pas personnelles, les blagues permettent de se défouler en société de manière inoffensive. Nous ne sommes pas des anges, et nous le savons, c'est ce que révèlent les plaisanteries un peu bêtes, un peu crades, un peu cochonnes, un peu sexistes. (Je mets à part la moquerie et le sarcasme qui blessent, et d'un autre côté l'humour, plus intellectuel, qui brode de préférence sur les angoisses et les conflits auxquels nous soumet notre condition entre l'ange et la bête)

Les plaisanteries leurrent nos pulsions avec drôlerie, elles nous détendent, elles nous font rire de nous-mêmes autant que des autres. Elles désacralisent les tabous. Notre société est-elle devenue à ce point irritable, sourcilleuse, explosive, qu'elle ne puisse plus les tolérer ? Et surtout si punitive qu'elle en fasse un délit ?

Antoine Marquet

@ Achille | 21 décembre 2017 à 08:10

Pour ajouter à votre commentaire, cela m'étonnerait que l'avion ait été affrété à l'arrivée à Tokyo. La chose a dû être préparée depuis Nouméa mais décemment on ne pouvait changer d'avion en Nouvelle-Calédonie. Ils ont donc fait un sacrifice jusqu'à Tokyo, les pauvres... Ils savent maintenant dans quelles conditions voyagent les soldats français qui partent en intervention ou ceux qui sont affectés en Polynésie française, par exemple (y compris les familles !).

Monsieur Philippe a assuré sans problèmes (avec désinvolture ?) à RTL "qu'il assumait"... Question : dans la pratique, le fait d'assumer se traduit par quoi ? Il rembourse ? Non ! Alors si "j'assume" est une sorte d'éponge à effacer, je trouve cela lamentable !

Elusen

@ sylvain | 21 décembre 2017 à 10:35

- Le CRAN serait de gauche et islamiste en plus, alors que son fondateur est de droit catholique, membre de l’UDF !

- Amnesty International serait de gauche et islamiste !
Vu le nombre de représentants d’Amnesty International emprisonnés ou exécutés dans les pays islamistes.
Amnesty International est pour la liberté d’expression totale, son siège est à London - UK, pays des tabloïds !

- La HALDE a été créée par la droite, preuve irréfutable la loi signé du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et du président de la République Jacques Chirac.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000005992820

Votée par une Assemblée nationale de droite présidée par Jean-Louis Debré :
http://www.assemblee-nationale.fr/12/dossiers/haute_autorite_discriminations.asp

Elle a été dissoute en 2011 et l’autre olibrius en parle encore !
Il ne s’est toujours pas aperçu qu’elle avait été dissoute.

- SOS islamophobie n’existe pas !

Sur un autre fil de discussion vous affirmiez être un alcoolique, mot arabe en plus, donc islamo-alcoolique ! Sans compter que cela se fait avec des alambics, tout autant mot arabe.

Les Le Pen ont engagé un nombre considérables d'actions en justice contre des humoristes, les Guignols de l'Info et le Bébête show.

Sans compter toutes les organisations catholiques qui ont déposé des recours contre des pièces de théâtre, des films, des expositions, etc.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

  • Causeur
    causeur.fr du 13 octobre "Philippe Bilger, le style fait l'homme", par Thomas Morales
  • Le Point
    Philippe Bilger : « Le mur des cons a fracturé la confiance dans la justice », lepoint.fr du 11 octobre.
  • Sud Radio, "Le Grand Matin"
    Tous les vendredis de 8 h 45 à 9 h 15, débat dans la Matinale de Patrick Roger.
  • CNews, "L'Heure des Pros"
    Tous les mercredis de 9h à 10h30, animé par Pascal Praud.
  • Sud Radio "Les Vraies Voix"
    Tous les jours du lundi au vendredi de 17h à 19h, émission de débat et de divertissement animée par Christophe Bordet.

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS