« Se protéger chez soi ou sauver la planète ? | Accueil | Qui trahit, et quand ? »

05 septembre 2018

Commentaires

Elusen

@ Ellen

L’on m’a fait parvenir une vidéo sur des propos que Frédéric Taddéï a tenus.
Ellen se scandalisait parce que j’avais écrit cela :

  • 1°C’est vrai que collaborer avec les nazis, ce n’est pas être un nazi, c’est juste une liberté de ton !

    2° Remarquez, quelle différence il y aurait pour un journaliste à être payé par l'agence de presse du Daech ou par Poutine, après tout un journaliste ne ferait que son travail, qu'importe qui le paie.

Eh bien, à vous tous d’écouter ce que dit monsieur Taddéï, même un pédophile, la mafia, des trafiquants d’armes, d’organes pourraient le payer qu’il s’en tape.

Émission, que je ne connais pas, Les terriens du Samedi – C8 – 08 sept 2018.
http://getwebb.org/d/4YQraepm

Jean-Marc

@ racine15

Il faut le laisser dans son délire, son ego doit avoir l'impression de prouver quelque chose.
Il est capable de dire que seule la Russie intervient à l'étranger pour finir par se féliciter que les USA influencent par tous les moyens tous les pays.
Il prétend défendre la France tout en estimant que l'on n'a pas besoin de paysans puisque l'on peut acheter la nourriture à l'étranger. A part le vin on peut tout acheter à l'étranger donc la France n'a besoin de rien d'autre...
Il s'auto-persuade et pense abattre son contradicteur.

@ Daniel Ciccia

Les manipulations sont dans les deux camps.
Regardez les casques blancs, al-Nosra et bien d'autres groupuscules crées, armés et financés par l'Occident.
Des casques blancs ont été exfiltrés par Israël, ci-dessous vous aurez une vision très différente des humanitaires tels que présentés par la presse occidentale.

https://www.youtube.com/watch?v=ZWxQHPwoNMk

Nous sommes dans une époque où il est très difficile de se faire une idée de la vérité, sauf à être présent et encore on peut vivre des situations qui ont été voulues et provoquées par des manipulateurs.

Pour ma part j'essaie de comprendre où l'on cherche à nous emmener en matière économique, sociétale pour ne pas être en réaction ponctuelle.

Noblejoué

@ Robert Marchenoir
@ racine15

L'espionnage et Internet ne peuvent que développer la paranoïa donc l'agressivité... Dans les deux cas, souvent, on ne sait qui est qui, et l'incertitude favorise la peur donc l'agression compensatrice.

Mais le secret va avec l'espionnage pour surprendre l'ennemi comme la liberté avec le masque sur Internet, et à mon avis, et écrivant des livres un tant soit peu délicats.
Ce sont des nécessités.

Quand une logique de la réaction continue face aux exactions des espions rencontre celle d'une mise en délai de la réaction, quand une peur de perdre la liberté par mollesse, et celle de subir une guerre, de plus perdue par excitation, se rencontrent, l'antagonisme de manière de voir et de sentir est tel qu'il faut beaucoup de détachement pour éviter le clash.
L'attachement aux idées, le détachement face aux autres qui y font obstacle, et à soi qui ne parvient pas à en être le pont comme on le désirerait... Un idéal que nul n'atteint, peut-être.

Il me semble que tous deux vous vous battiez pour la liberté du monde et qu'il serait dommage que vous ne reconnaissiez pas votre souci commun et tout ce que vos deux styles peuvent apporter.

Robert Marchenoir

@ racine15 | 10 septembre 2018 à 22:18
"Je n'ai jamais été de ma vie insulté ainsi..."

Il était temps que vous le soyez. Vous le méritez amplement.

"...par un individu qui ne me connaît même pas."

Je connais vos opinions. Vous venez de nous les dire. Votre vie privée ne m'intéresse pas, je parle de vos prises de positions publiques.

"Si vous aviez exercé dans votre vie la moindre responsabilité, vous comprendriez ce que j'écris."

Si vous aviez exercé dans votre vie la moindre responsabilité, vous ne nous feriez pas ce petit numéro d'indignation surjouée. Je parle de vraies responsabilités, naturellement. Pas d'un poste de tâcheron rémunéré pour troller les blogs occidentaux.

Si vous aviez exercé dans votre vie la moindre responsabilité, vous assumeriez au moins la responsabilité de vos écrits. Au lieu de jouer les offusqués comme vous le faites.

"Quand on ne comprend rien à ce milieu, ni à ce que j'écris, on ferme sa g... comme disait Coluche."

Je comprends très bien ce milieu. Et j'ai très bien compris ce que vous avez écrit. C'est bien ce qui vous gêne.

"A qui profite le crime ? Apparemment, pas aux Russes."

Bien sûr qu'il profite aux Russes. Vous ne comprenez rien au régime russe, à sa mentalité et à ses méthodes. A moins, bien sûr, que vous ne soyez payé par lui. Car "le-crime-ne-profite-pas-aux-Russes", c'est mot pour mot la désinformation crachée par le Kremlin, à l'issue de... tout crime similaire commis par les Russes. Celui-ci, en particulier.

"Car le crime est tellement signé qu'on doit être dubitatif."

Ben voyons... Nous avons les preuves que ce sont les Russes, donc ce ne sont pas les Russes. Prenez-nous pour des imbéciles !

"Le KGB a su très longtemps neutraliser sans bruit."

Oui : le KGB. Vous avez remarqué que le KGB n'existe plus ? Vous avez remarqué que le régime communiste russe a muté en quelque chose de différent, mais pas moins redoutable ? Je viens de vous l'expliquer.

Mais vous êtes tellement occupé à vous prétendre "insulté", dans votre noble essence de "responsable" d'on ne sait trop quoi, que vous oubliez complètement de justifier, d'étayer et d'expliciter vos propos de tantôt, aussi mensongers que scandaleux.

Sérieusement, vous pensez impressionner qui, avec des ficelles aussi grosses ? Vous n'êtes pas chez Kévin Duduche, ici.

"En 1870, la fausse dépêche d'Ems..."

Et hop ! c'est reparti. L'injecteur de désinformation poutiniste tente une fois de plus de détourner l'attention des crimes de ses maîtres. Tout à l'heure, si la Russie massacrait les passagers aériens européens au-dessus de l'Ukraine, assassinait un citoyen britannique à l'arme radioactive et en tuait un troisième à l'arme chimique, c'était la faute de François Mitterrand parce que le Rainbow Warrior.

Maintenant, le whataboutiste déchaîné remonte carrément à la dépêche d'Ems... Dans cinq minutes, c'est Vercingétorix qui aura tenté de tuer les Skripal. Vous avez bien révisé vos fiches, Monsieur Popov15, mais ça ne va pas suffire. Ce blog est assez Popov-proof, nous connaissons vos méthodes.

racine15

@ Robert Marchenoir 9 septembre à 21H50
"Vous êtes un personnage infiniment méprisable. J'espère simplement, pour l'honneur de la France, que vous n'êtes pas français".

Je n'ai jamais été de ma vie insulté ainsi, sur un blog où le propriétaire s'efforce chaque jour de châtier son langage et d'élever le niveau intellectuel, par un individu qui ne me connaît même pas. Pour qui vous prenez-vous et qu'avez-vous fait dans votre vie pour m'injurier ainsi ?

Je voulais simplement rappeler qu'il est injuste de blâmer un Président quand ses sbires se comportent comme des Pieds Nickelés. Il en est du Rainbow Warrior comme de Skripal. Les services actions ont été nuls, et mettent les politiques dans des situations intenables. Si vous aviez exercé dans votre vie la moindre responsabilité, vous comprendriez ce que j'écris. De là à en tirer un roman fleuve du niveau de "France Dimanche", avec autant de hargne que de bêtise, c'est affligeant. Il faut se relire le lendemain quand on a trop bu.

Je voulais aussi vous dire qu'il n'y a pas de morale dans les services Action, et je ne donne aucun cours de morale en disant cela, ce n'est pas ma morale. Quand on ne comprend rien à ce milieu, ni à ce que j'écris, on ferme sa g... comme disait Coluche.

A qui profite le crime ? Apparemment, pas aux Russes qui subissent un embargo, une désapprobation populaire et qui doivent porter le chapeau. Car le crime est tellement signé qu'on doit être dubitatif. Le KGB a su très longtemps neutraliser sans bruit. Ont-ils cafouillé ou est-ce une manipulation politique ?
Voilà tout simplement ce que je voulais insinuer dans mon court commentaire.

Enfin, vos cours sur le patriotisme fondés sur vos propres certitudes sont à vomir, et vous n'êtes pas tombé sur la bonne personne.
En 1870, la fausse dépêche d'Ems a enflammé la presse qui a forcé Napoléon III souffrant à partir en guerre. Nos journalistes étaient des Marchenoir "patriotes", avec un QI de moineau comme le vôtre.
On sait où a conduit ce patriotisme de foire et de papier. Vous êtes un triste sire, médiocre et vulgaire, qui n'honore pas le blog de M. Bilger, et je ne vous salue pas.

Daniel Ciccia

Au sujet de la stratégie russe en matière de désinformation et de la décision de Frédéric Taddéï de servir la cause de Russia Today, ces quelques lignes issues du rapport conjoint CAPS/IRSEM.

« LES MANIPULATIONS DE L'INFORMATION - Un défi pour nos démocraties » rendu public à l’Ecole militaire, dans une conférence ouverte par Florence Parly, ministre des Armées.

"Suite aux « révolutions de couleur » en Géorgie (2003) et en Ukraine (2004), le Kremlin a pu mesurer l’attrait sur son « étranger proche » d’un narratif démocratique largement diffusé à l’époque par des médias soutenus par l’Occident. Il va donc travailler à renforcer et redéfinir ses outils d’influence internationale. D’abord en tentant une approche classique du soft power, fondée sur l’attraction, en créant le club Valdaï ou en recrutant
des communicants. C’est dans ce contexte que la chaîne de télévision Russia Today est créée, en décembre 2005, avec l’objectif d’améliorer l’image de la Russie à l’étranger.
Mais les résultats tardent à venir et la guerre de Géorgie de 2008 confirme les faiblesses du dispositif informationnel russe : en dépit de ses efforts, Russia Today échoue à influer sur la perception internationale du conflit. Elle change donc de stratégie : renommée « RT » l’année suivante, un nom plus neutre qui n’affiche pas immédiatement son origine russe, elle va passer d’une démarche positive (promouvoir la Russie), qui
visiblement ne fonctionnait pas, à une démarche négative visant à discréditer l’adversaire, y compris en recrutant des voix occidentales (journalistes, experts, militants, personnalités)."

Le sort de Frédéric Taddéï, au regard de cet enjeu, est de peu d'importance.

https://www.defense.gouv.fr/irsem/page-d-accueil/nos-evenements/lancement-du-rapport-conjoint-caps-irsem.-les-manipulations-de-l-information?utm_source=sendinblue&utm_campaign=NL206100918_Gopolitique_et_stratgie&utm_medium=email

Elusen

@ Sophie | 10 septembre 2018 à 14:43

Il a 58 ans donc c’est normal qu’il ait des rides et il fume en plus, donc cela accélère le processus de vieillissement cellulaire, sans compter que s’il boit (modérément) de l’alcool et fait du bronzage, tout cela accélère le vieillissement.

À partir d’une photographie quelle est votre qualité pour affirmer publiquement qu’il se drogue ?!
Moi juste en vous lisant, j’affirme que vous avez violé des enfants !

===========

Cela étant si Frédéric Taddéï va sur Russia Today, c’est aussi parce qu’il fréquente Soral, Dieudonné, Marc-Édouard Nabe, ami et parrain de son fils et qu’il invitait comme si de rien n’était dans ses émissions.

Robert Marchenoir

@ racine15 | 09 septembre 2018 à 15:52
"L'affaire Skripal, le MH17, etc., c'est Poutine. Dans la même veine, vous devriez écrire que le Rainbow Warrior, c'est Mitterrand."

Ah, le millième ingénu poutiniste qui vient nous faire son tortillage whataboutiste...

Donc, que je comprenne bien votre point de vue : vous êtes profondément indigné par "le Rainbow Warrior de Mitterrand", Poutine fait (prétendez-vous) la même chose, donc... Poutine ne fait rien de grave, et il n'y a rien à lui reprocher.

Vous avez une curieuse logique. Et un curieux sens de la morale.

Prenons une analogie. Vous réprouvez le viol, vous trouvez que c'est vraiment pas bien. Arthur a violé votre femme. Cependant, il se trouve qu'Alphonse a violé la femme de Théodule. En conséquence, vous n'allez tout de même pas nous casser les pieds avec les mésaventures de votre bourgeoise, tout de même ! Nous sommes bien d'accord ?

"M. Marchenoir, les services actions des agences de renseignement ont leur code de conduite qui échappe au commun des mortels. Il y a des règles qui ne doivent pas être transgressées."

Bah oui. Il y a des règles qui ne doivent pas être transgressées. On n'annexe pas le territoire d'un pays voisin, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, on ne ment pas comme un arracheur de dents, on n'utilise pas des armes barbares interdites par le droit international, on n'assassine pas des citoyens britanniques sur le sol britannique lorsqu'on est un espion étranger, et on ne le fait pas avec une négligence criminelle qui conduit à la mort de civils même pas visés.

Et si on le fait, on s'expose à des représailles justifiées. Qui auront lieu, n'en doutez pas.

Et quand on est français (si vous l'êtes), on ne soutient pas les ennemis de la France. Sinon, on est un traître. Et les traîtres, vous connaissez les règles qui s'appliquent à eux, je suppose ? Surtout en temps de guerre ? Vous n'avez pas oublié que nous étions en guerre ?

Quant à vos insinuations doucereuses que vous n'avez même pas le courage d'expliquer noir sur blanc, à savoir que les services secrets ne seraient pas soumis aux lois, premièrement c'est faux. Bien sûr que les agents secrets sont soumis aux lois ! Ils le sont au même titre que les autres citoyens, et même plus que les autres.

Ils violent souvent, en revanche, la loi des pays étrangers. A l'évidence. Il ne s'ensuit pas que nous ne devions pas nous défendre contre nos ennemis lorsqu'ils violent nos lois sur notre sol. Vous comprenez la différence ? La France, c'est la France, l'Angleterre, c'est l'Angleterre, et la Russie, c'est la Russie. La France, ce n'est pas la Russie. Ça rentre dans votre petite tête, ou il faut vous faire un dessin ?

Votre tartine de désinformation est à multiples étages. Vous sous-entendez que les services secrets font partie d'une espèce de confrérie internationale, qui obéit à un code d'honneur particulier, et différent de celui du commun des mortels.

Eh bien ! dans la mesure où ce code d'honneur existe, les espions russes en violent précisément tous les usages, et bien davantage sous Poutine que sous l'URSS. Les assassins communistes du KGB et leurs laquais des pays de l'Est ont commis d'innombrables meurtres politiques à l'étranger, mais jamais, jamais ils n'ont montré un tel cynisme et un tel mépris de la vie humaine.

Jamais les exécuteurs du KGB n'auraient monté une opération aussi cochonnée, marquée au coin d'une négligence aussi délibérée, aussi susceptible de provoquer des victimes collatérales parmi la population civile prise au hasard.

Enfin, le troisième étage de votre hypocrite et répugnant sandwich de désinformation sous-entend (mais vous n'en avez pas suffisamment là où il faut pour oser le soutenir) qu'il était légitime pour les Russes de tuer Skripal, parce que c'est un ancien espion qui est passé de l'autre côté.

Premièrement, Skripal est un citoyen britannique, donc quelle qu'ait été sa nationalité auparavant, toucher à un cheveu de Skripal est un acte de guerre.

Deuxièmement, Skripal est effectivement un transfuge, et il a effectivement aidé les services de renseignement du monde libre (c'est-à-dire nous, nos soldats, ceux qui nous défendent, ce que vous devriez applaudir si vous étiez un patriote), mais c'est la règle dans le monde de l'espionnage, justement. Si vous êtes un espion et que vous voulez faire défection dans le camp d'en face, la condition sine qua non est que vous aidiez les espions du pays qui vous accueille. Cela va de soi.

Troisièmement, Skripal a été échangé de plein gré par les autorités soviétiques, je veux dire russes, contre des hommes à eux. Il ne s'est même pas enfui, il a été échangé. L'Etat russe a donc trahi sa parole, une fois de plus. Il a laissé partir Skripal, et puis il a tenté de le tuer en Angleterre.

Cela est précisément contraire à tous les usages du monde de l'espionnage "qui échappent au commun des mortels", comme vous le dites avec un culot sans fond. Justement.

Quand on a perdu un agent au profit de l'ennemi, publiquement, et à plus forte raison lorsqu'on l'a livré à l'issue d'une négociation, en échange de l'impunité d'autres agents, on ne va pas l'assassiner dans son nouveau pays. Cela serait l'équivalent, non pas du Rainbow Warrior qui est le résultat d'une erreur, mais de la CIA assassinant Snowden en Russie. Même pas, d'ailleurs, car les Etats-Unis n'ont pas livré Snowden, il s'est enfui après avoir trahi.

Mais vous, les vendus aux Russes (en supposant que vous ne soyez pas carrément un troll russe), vous êtes très fort pour les fausses équivalences.

Quatrièmement, non seulement les Russes ont tenté de tuer Skripal, mais ils ont tenté de tuer sa fille. Qui non seulement est une femme (pardon de devoir rappeler des évidences), mais qui n'a jamais travaillé pour les services secrets russes. Elle était juste venue visiter son père.

Cinquièmement, cerise d'ordure sur le gâteau de boue, non seulement les tueurs de "Monsieur Poutine, qui certes n'est pas un ange" ont tout fait pour assassiner Skripal et sa fille dans d'atroces souffrances, mais ils ont délibérément pris le risque d'atteindre des victimes civiles prises au hasard, en vertu du mode d'administration du poison, et en privilégiant leur propre sécurité au profit d'une façon extraordinairement dangereuse de se débarrasser de leur fiole de Novichok.

La Russie se livre à une attaque chimique délibérée sur le sol de nos alliés britanniques, pour la première fois dans l'histoire, après s'être livrée à une attaque délibérée sur le sol britannique à l'arme radioactive, et vous vous venez faire le faraud ici avec votre "Monsieur Marchenoir" ?

Vous venez ici nous donner des leçons de morale, au nom de je ne sais quel code d'honneur de l'espionnage ?... Vous êtes un personnage infiniment méprisable. J'espère simplement, pour l'honneur de la France, que vous n'êtes pas français.

racine15

@ Robert Marchenoir
"Je vous épargne la liste interminable des autres assassins payés par Poutine".

L'affaire Skripal, le MH17, etc., c'est Poutine. Dans la même veine, vous devriez écrire que le Rainbow Warrior, c'est Mitterrand.
M. Marchenoir, les services actions des agences de renseignement ont leur code de conduite qui échappe au commun des mortels. Il y a des règles qui ne doivent pas être transgressées. Et ne mettre en lumière qu'un aspect de ces règlements de comptes sans autre explication n'a qu'un but politique, qui semble servir votre cause, mais pas la vérité, ni la réalité.

Elusen

@ yves albert | 08 septembre 2018 à 12:07
« Rassurez-vous je ne vote pas pour le FN/RN »

C’est quoi déjà l’adage "qui s’excuse s’accuse" ?!

1° vous faites un copier/coller ; ainsi, de la propagande.

2° un truc écrit par des membres de l’extrême droite, en rien objectif mais hypersubjectif, sans que les personnes attaquées ne puissent répondre. Sans aucun droit de réponse possible permis par la loi.

3° avec un lien carrément vers le parti politique dont vous avez affirmé au préalable que vous ne votiez pas pour lui...

breizmabro

@ caroff 08 septembre 2018 à 09:30

J'ai bien compris votre clin d'oeil amical. La preuve...

"...mais il n'a pas contribué à élever mon niveau dans cette matière"

Moi je ne séchais pas les cours de maths mais ça n'a pas élevé mon niveau dans cette matière non plus... :D

Adéo caroff

yves albert

Voilà comment on assassine les peuples de l'Europe de l'ouest. J'ai découvert ce commentaire, ce jour, sur un autre blog, je trouve qu'il est pertinent et nous rafraîchit
la mémoire. Rassurez-vous je ne vote pas pour le FN/RN car je ne vote plus c'est inutile, il faudrait pour remettre les pendules à l'heure qu'autre chose se passe au lieu d'élections bidon.
----------------------
"Dans la dictature de Narcisse le Tyran, le droit n’existe plus, tout est à la tête du client selon le bon vouloir de sa majesté.
- L’affaire Benalla qui se fond désormais dans un brouillard de discrétion.
- L’affaire Makao, copain de l’hébergeur de djihadistes…
- L’affaire Ferrand (les Mutuelles de Bretagne), classée sans suite par le procureur de Brest (à nouveau mis sur la sellette ?) autrement plus louche pourtant que des assistants parlementaires « fictifs » (qui n’auraient pas presté pour l’UE autant qu’ils l’auraient dû, et un peu trop pour le FN lui-même), car l’affaire Ferrand est une affaire d’enrichissement personnel et de favoritisme de par sa position à la tête des Mutuelles : la société immobilière de sa compagne achète un immeuble avec un crédit de 100% grâce à la location aux Mutuelles que Ferrand lui a assurée AVANT même la signature de l’acte d’achat ; immeuble dont les Mutuelles paieront l’intégralité des rénovations ; la compagne de Ferrand n’ayant plus que de coquets loyers à encaisser.
- L’affaire Nyssen et son allergie répétitive aux déclarations de transformations de ses immeubles à l’urbanisme, et des frais y afférant.
- L’affaire Saal qui, après une courte éviction, se voit récompensée d’avoir plongé les mains dans le pot de confiture (40 000 € de frais personnels de taxis !) par un poste grassouillet de haut fonctionnaire.
- Les Bayrou, Sarnez, Goulard, ministres météores inquiétés pour des emplois fictifs itou. Quelles pré-sanctions contre eux ?
- Macron Imperator lui-même et ses salles de meeting louées pour une bouchée de pain… A propos de Jupiter, depuis l’an dernier a-t-on retrouvé les traces des 5 millions évanouis de son capital famélique ?
http://www.economiematin.fr/news-emmanuel-macron-patrimoine-fortune-millions-euros
Sans oublier les proximités douteuse d’Agnès Buzyn, Alexis Kohler, Muriel Pénicaud…
https://www.challenges.fr/top-news/les-affaires-qui-ternissent-le-quinquennat-macron_608744
Ni, pour le folklore, Laetitia Avia qui avait accédé aux études supérieures grâce aux accord de ZEP (un plus, vraiment, ces facilités ?) et dont le naturel « chassé » revint au galop quand elle mordit un chauffeur de taxi…
http://www.lepoint.fr/politique/quand-laetitia-avia-deputee-lrem-mord-un-chauffeur-de-taxi-05-07-2017-2140693_20.php
Et pendant ce temps-là… Au FN-RN asphyxié…
Le RN, faute de liquidités, ferme un tiers de ses permanences
https://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/le-rn-a-ferme-un-tiers-de-ses-permanences_2034169.html
MLP en appelle aux militants pour imprimer ses affiches de campagne
http://www.europe1.fr/politique/rn-marine-le-pen-en-appelle-aux-militants-pour-imprimer-ses-affiches-de-campagne-3743210
Le micro-parti Jeanne attaqué à son tour par le Fisc : encore 1.8 M
https://www.capital.fr/economie-politique/le-gros-cheque-que-le-fisc-reclame-au-micro-parti-de-marine-le-pen-1251887
Les rats quittent le navire en perdition
http://www.europe1.fr/politique/dans-les-hauts-de-france-marine-le-pen-lachee-par-ses-soutiens-3748748
Et tout ça pourquoi ?
Le 5 juillet 2018, (…) confiscation de la première part de la dotation publique du RN versée avec CINQ MOIS DE RETARD, et ce au mépris de toutes les règles et tous les principes de droit :
1) violation de la présomption d’innocence : exécution d'une peine sans avoir été condamné, ni jugé (l’affaire n’est qu’au stade de l’instruction) et alors que les faits sont contestés formellement et ne sont nullement établis. Exécution d’une peine avant toute condamnation [qui] pose un problème majeur de libertés publiques.
2) interprétation douteuse de l’article 131-21 du code pénal : une disposition légale applicable au grand banditisme (confisquer les fruits d’une activité illégale ou en lien direct avec l’infraction)
Or l’origine des fonds n’est pas frauduleuse. Ils proviennent du vote des électeurs aux élections législatives de 2017.
Enfin, le RN ne risque pas de se soustraire puisque c’est l’État qui détient sa créance de 22,5 millions d’euros libérables par tranche de 4,5 millions par an durant cinq ans.
3) violation de toute proportionnalité : saisie de sommes excédant largement les amendes encourues et les préjudices prétendus : 2 millions d’euros lorsque le montant total des sommes hypothétiquement dues n’excède pas 1 million d’euros.
4) Refus de toutes les banques de concéder un prêt relais pour faire la jonction avec le solde de la dotation à la fin de l’année
Conséquences :
- Impossibilité de mener campagne alors que jamais les menaces de submersion migratoire sur la France et l’Europe n’ont été si grandes
- la cessation de paiement à l’échéance de fin août, ce qui signifie la disparition pure et simple de ce parti.
En clair, SANS JUGEMENT, des juges d’instruction, Thépaut et Van Ruymbeke appliquent au RN la GUILLOTINE À TITRE PROVISOIRE.
5) Déjà avant, par une décision discriminatoire, le RN avait été
*privé de compte bancaire durant plusieurs semaines
*empêché pendant plus de quatre mois d’enregistrer des adhésions par Internet (donc le RN fut privé d’adhésion)
*interdit de tout service ou toute facilité bancaire et notamment de tout prêt pour faire campagne.
Cette affaire pose clairement un problème institutionnel sur le fonctionnement des partis politiques en France, en l’occurrence sur le traitement réservé au principal parti d’opposition réel.
Il est intéressant de voir l’évolution de capacité juridique de financement des partis politiques : il y a quelques années 1) le financement par des personnes morales a été interdit, 2) puis on a limité les dons des personnes physiques
3) puis on les a soumis à une condition de nationalité ou de résidence en France
4) puis en décembre 2017, exit les prêts par les particuliers 5) interdiction des prêts auprès de banques hors UE [exit les prêt des banques russes; un traitement particulièrement adapté au FN].
Reste donc en théorie
- les prêts des banques de l’UE qui les refusent de manière militante au RN
- les adhésions sabotées par divers obstacles bancaires durant des mois.
- la subvention publique confisquée par des procédés juridiques artificiels.
== > La soumission intégrale à l’Eurocratie et assassinat du principal parti d’opposition réelle.
- le RN est en outre muselé : la télé le relaie de moins en moins.
Remarquons :
*il est étonnant de voir des juges si soucieux de la présomption d’innocence et si laxistes pour de vrais délinquants, si pressés ici d’appliquer des peines avant tout jugement.
*il est étonnant de voir un juge d’instruction qui doit instruire à charge et à décharge, prendre fait et cause pour les parties civiles et devenir le garant de dommages et intérêts totalement incertains dont l’appréciation relève du juge du fond.
*A souligner que la juge Thépaut appartient au Syndicat extrême gauchiste de la Magistrature célèbre par son mur des cons, et que Van Ruymbeke en est proche
https://www.rassemblementnational.fr/conferences-de-presse/alerte-democratie/
Bref, tout ça pour saboter la campagne du FN aux Européennes, décourager ses membres, diminuer le nombre de ses adhérents, le tout avec la complicité de Bruxelles qui voit avec horreur monter la lèpre populiste."

caroff

@ breizmabro 20h26
"Question subsidiaire : ce séchage (c'est plus facile à écrire qu'à dire ;) de cours de maths a-t-il entravé votre carrière ?"

Point du tout, mais il n'a pas contribué à élever mon niveau dans cette matière !!

Ken Tuch breizmabro !

Robert Marchenoir

Au risque de me répéter, je corrige une erreur, car les faits sont encore plus graves que je ne le disais. Les soi-disant "antifas" n'avaient pas menacé de trancher les mains du dessinateur Marsault, à Nantes, l'année dernière : ils avaient prévu de le faire.

Son éditeur avait été prévenu par un transfuge, membre du commando, qui avait renoncé au dernier moment à participer à l'opération. Et la police avait confirmé.

breizmabro

@ caroff 07 septembre 2018 à 18:54
"Figurez-vous que j'ai loupé un cours de maths dans les années 1960 pour regarder (en noir et blanc) un France-Ecosse à Colombes naturellement !"

Vous avez bien fait ! Comment passer à côté d'un tel match à l'époque !?
Question subsidiaire : ce séchage (c'est plus facile à écrire qu'à dire ;) de cours de maths a-t-il entravé votre carrière ?

Adéo caroff

Exilé

@ calamity jane
« Encore 14-18 et la guéguerre d'Algérie... »

La guerre d'Algérie n'est pas finie, mais il n'y a que ces benêts de Français qui ne le savent pas.

Robert Marchenoir

@ yoananda | 07 septembre 2018 à 16:38
"J'ai l'impression que le sens des priorités est pipé par les médias qui décident du scandale du jour."

En ce qui concerne les politiciens, pas tellement. Tout le monde est susceptible d'y passer (*). C'est le jeu, ma pauvre Lucette... Le tir aux pigeons pipolitiques permet de masquer... aux pigeons, justement, ce qui se passe en dessous.

Par exemple, les milices gauchistes avaient menacé, l'année dernière, de trancher les mains du dessinateur Marsault afin d'empêcher sa séance de dédicace dans une librairie de Nantes. A défaut, ces gentils "tolérants" avaient prévu de les lui briser à coups de masse, pour l'empêcher définitivement de publier... des bandes dessinées.

Il faut préciser que Marsault est un anti-anti-raciste, par conséquent un nazi, en conséquence de quoi il est parfaitement licite d'employer des méthodes nazies contre lui.

Et encore, c'est un peu injuste pour les nazis, ce que je dis là. Eux se contentaient de guillotiner leurs opposants (grâce à une invention française, au passage). Mais trancher les mains, ça me rappelle quelque chose... j'ai un trou, là... non, vraiment, ça m'échappe. L'Opus Dei, peut-être ?

Il ne s'agit pas d'un bruit de caniveau. Le fait a été confirmé, à l'époque, à son éditeur par la police. Raison pour laquelle la dédicace a été protégée par... un détachement de CRS (pour un dessinateur de petits mickeys !), et... 12 policiers en civil à l'intérieur de la librairie. C'est dire si les autorités avaient pris la menace au sérieux.

Résultat : cette année, Marsault vient de jeter l'éponge, et a renoncé à une exposition prévue à Paris pour ne pas faire courir de risques à son galeriste.

Vous avez vu une marche blanche, des petites bougies, une pétition avec des artistes à gros seins dessus ? Moi pas. Les Sections d'assaut islamo-gauchistes peuvent menacer de couper les mains à un dessinateur qui a le tort de s'opposer à l'immigration de masse et à l'islamisation, et non seulement il n'y a pas d'arrestations, non seulement personne n'est condamné à 10 ans de prison sans remise de peine possible, mais vous n'en aviez même pas entendu parler dans la presse à l'époque des faits.

Pendant ce temps, le Canard enchaîné désigne le prochain vilain pas beau parmi les politiciens, le bon peuple s'essuie les pieds dessus pour se venger de ses frustrations... et bien entendu, pour la plupart des boucs émissaires ainsi dénoncés, ce n'est qu'un mauvais moment à passer.

Certes, leur carrière peut connaître un coup d'arrêt, mais le pire qu'ils risquent, c'est une condamnation parfaitement symbolique à un an de sursis. C'est le prix à payer en échange de la garantie d'une vie entière dans l'aisance, pour ne pas dire le luxe, un statut social privilégié et la garantie de transmettre ces avantages à leurs descendants. Seule une infime minorité de politiciens sera atteinte par les snipers médiatiques, et ceux-là bénéficieront de tous les édredons du système pour s'en remettre.

Un bon deal, à n'en pas douter.
______

(*) Peut-être pas la "vraie gauche", les trotskistes, les communistes endurcis... il faudrait vérifier.

caroff

@ breizmabro
"Il faut dire à ma décharge que j'ai été élevée avec Couderc dans les années 60 et qu'avec lui on poussait dans les mêlées et on courait à la sortie du ballon jusqu'aux poteaux en criant "allez les petits" devant notre poste. Et tout ça sans boire de bière."

Ah quel heureux temps, Couderc le 16ème homme avec son délicieux accent cadurcien !
Je vois que nous avons été bercés par les mêmes addictions...
Figurez-vous que j'ai loupé un cours de maths dans les années 1960 pour regarder (en noir et blanc) un France-Ecosse à Colombes naturellement ! C'était à une époque où ce genre de faribole n'était pas bien vu par les profs... et les parents !

breizmabro

@ caroff 07 septembre 2018 à 09:38

Je n'aime guère le foot, son argent, ses simagrées et ses supporters, mais j'aime beaucoup le rugby, c'est le sport que je préfère après le tennis. Et je connais les règles du jeu !

Il faut dire à ma décharge que j'ai été élevée avec Couderc dans les années 60 et qu'avec lui on poussait dans les mêlées et on courait à la sortie du ballon jusqu'aux poteaux en criant "allez les petits" devant notre poste. Et tout ça sans boire de bière.

Je me souviens (télévisuellement s'entend) de Guy Boniface et des frères Albaladejo, de Fabien Pelous qui faisait 1m98 et plus de 100 kg (pilier je crois), de Fabien Galthié... Les passes de Blanc et la vitesse de Rives. Aaah les bons souvenirs...

C'était au temps, si mes souvenirs sont intacts, où l'essai était le roi du jeu ce qui n'est plus trop le cas aujourd'hui. Je ne suis pas une spécialiste, loin de là, mais ce n'est pas pour ça que je n'aime pas regarder, de temps à autre, quelques beaux matchs programmés.

Adéo caroff

yoananda

@ Robert Marchenoir
"Les Français n'ont que ce qu'ils méritent : leurs dirigeants se conforment scrupuleusement à leur sens des priorités."

Je suis 100% d'accord et je pourrais en rajouter des tartines, d'ailleurs, je ne me prive pas de critiquer le "peuple" autant que ses "élites".
Mais j'ai l'impression que le sens des priorités est pipé par les médias qui décident du scandale du jour, parfois à rebours de ce qui aurait pu potentiellement intéresser le peuple.
Dès que le gentil arabe du coin qui fait épicier la nuit se fait bousculer par un crâne rasé, les médias se jettent dessus pour faire leur une sur le wouacism, la xénophobie, ou le retour des zeures, mais les wagons de baptous qui se font frapper, poignarder, et parfois tuer par le gosse de l'épicier de nuit... là, bizarrement, c'est toujours une histoire de déséquilibrisme ou de fotapadchance.

Bon, c'est sûr, ceux qui veulent savoir ce qui se passe dans ce foutu pays peuvent le savoir, mais... les médias font tout pour cacher la chose.
Je m'étais amusé après l'attentat charliesque à recenser dans la presse locale les "caillassages de police" ou de pompier ou autres événements de refus de l'autorité républicain. J'ai fait ça pendant 9 mois, et puis j'ai fait mes petits décomptes pour avoir quelques stats. Tiendez-vous bien au canapé : 1 "agression" par jour en moyenne, et ... (c'est probablement un hasard), le score est monté à 3 agressions quotidiennes pendant (je le redis, un pur hasard) le ramadan, et (fichu hasard) à 10 les trois derniers jours du ramadan.

Mais bon, c'est encore un coup des multiphobes qui voient le mal partout.
Heureusement les médias eux voient le bien partout et en font la promotion ainsi que de la "vérité vraie, vue à la télé".

breizmabro

@ Catherine JACOB 07 septembre 2018 à 14:09

Super le capitaine Haddock criant aux voyous :"vous vous foutez de nous tonnerre de Brest" (qui est, aussi, en Bretagne :(

Le capitaine haddock portait une casquette de marin et un caban en laine avec poches latérales. Le top du vêtement pour aller en mer, à part bien sûr la veste Barbour..;)

Adéo Catherine

--------------------------

@ boureau 07 septembre 2018 à 09:17

Faute avouée est entièrement pardonnée (en Bretagne), vous pouvez donc reprendre quelques bouquets de crevettes (chères mais tellement huuuummm ;) du beurre salé en vrai, avec ce qu'il faut de pain pour soutenir l'épaisseur du beurre :D

"La mafia bretonne est composée en majorité de francs-maçons je crois. Le tout absolument dominé par Le Drian qui contrôle toutes les nominations ainsi que les préparations aux élections importantes de sa région"

C'est tout à fait vrai et avec Ferrand comme soutien, ça va devenir une voie royale pour les godillots bretons. Ma doué... ma doué ! (avec l'accent) :D

Adéo boureau ;)

Robert Marchenoir

Sur Parcoursup, des étudiants ont été acceptés dans des formations qui n’existent pas. Ils ont trouvé un logement à l'autre bout de la France, ils ont déménagé... et puis arrivés là, ils se sont vus signifier par leur université que c'était une "erreur", qu'ils n'étaient inscrits à rien.

Tu vas rire, on s'est trompés. Hu hu hu, comme c'est drôle...

http://etudiant.lefigaro.fr/article/sur-parcoursup-des-etudiants-ont-ete-acceptes-dans-des-formations-qui-n-existent-pas_1a91b0a4-b1b8-11e8-9c2e-8cd135438702/

L'incurie de la fonction publique commence à toucher au désastre, "dans ce pays". A chaque fois qu'on met un projet informatique entre les mains d'un fonctionnaire, c'est la garantie de dépenses sans fond et de dysfonctionnements ahurissants.

Je suppose que si l'on importe des Africains par bateaux entiers, c'est pour masquer la tiers-mondisation déjà bien avancée de notre pays. Alors vous savez, Machin ou Truc au "perchoir"...

Je note aussi que sur ce coup-là, personne ne réclame la démission du ministre, ni même d'un lampiste. En revanche, les notes de taxi d'Agnès Saal, la mezzanine fiscalo-furtive de Françoise Nyssen et le gyrophare d'Alexandre Benalla, ça, ce sont des scandales noirs et il faut que des têtes tombent.

La petite jalousie mesquine, la haine du voisin qui est parvenu à gratter quelque privilège qui vous échappe, voilà qui motive les indignations politiques. En revanche, les dysfonctionnements structurels provenant de privilèges généralisés et invisibles, ça, tout le monde s'en moque.

Les Français n'ont que ce qu'ils méritent : leurs dirigeants se conforment scrupuleusement à leur sens des priorités.

Catherine JACOB

@ breizmabro | 07 septembre 2018 à 09:14
« Ferrand soupçonné de prise illégale d'intérêt qui postule au perchoir des perroquets faisant équipe avec M'jid El Guerrab mis en examen pour violences volontaires est bien le signe que le nouveau monde (des voyous) est en marche :D »

J'ai essayé les Wingdings d'abord, mais ils ne s'affichent pas dans la fenêtre du blog.

Jabiru

Une réformette au niveau du gouvernement et un changement au "Perchoir" !

Deux ou trois ministres qui ont été récemment confirmés font l'objet d'une procédure judiciaire qui peut se traduire par une éventuelle mise en examen.
Au niveau de la course au perchoir, l'Elysée mise sur le député breton, lui-même faisant l'objet d'une procédure en cours pouvant éventuellement déboucher sur les mêmes soucis.
Ce qui signifie qu'en cas de mise en examen le tarif c'est la mise hors jeu. Imaginons le scénario dans quelques semaines, le bazar complet et une sévère chute de confiance à tous les étages.
Pourquoi avoir pris ces risques ?

Giuseppe

@ caroff | 07 septembre 2018 à 09:38

J'avoue que j'ai du mal avec ce nouveau monde du rugby, je me souviens d'un titre de journal qui faisait la une et affichait le pack de Béziers de Raoul Barrière à 800kg ! alors que la moyenne devait se situer aux alentours de 750kg.

Aujourd'hui 900kg est la norme, et la discussion sur le Ec avec Achille (si yves albert nous écoute, sans doute allons-nous nous faire tancer), était une façon de mettre à jour le nombre croissant de commotions, il faut tenir compte de l'impact dynamique en plus imprimé pour percuter, on doit bien tripler les chiffres.
Une réflexion se mène actuellement sur le placage, mais cela me paraît un peu court.

Le rugby des champs, pour certains était aussi un moyen de promotion sociale et de trouver un travail, peu d'argent mais beaucoup d'abnégation.

"Encore et toujours Frédéric Taddéï !" (PB)
"Sinon trop peu les découvriront et j'éprouverai alors cette sensation pénible d'être possesseur d'un trésor mais de manière égoïste. Alors que le partage crée un plaisir sans pareil !"

Ainsi nous avons partagé un bout de terrain et de ballon, tout ce qui est partagé fait du bien me souffle mon voisin.

Achille

@ Giuseppe | 06 septembre 2018 à 21:44

Le rugby a énormément évolué en quelques dizaines d’années. Il est beaucoup plus "physique" ainsi que le souligne l’article. Il se rapproche de plus en plus du football américain. Sauf que les joueurs de ce sport sont caparaçonnés au point de ressembler à des Robocop.

Peut-être va-t-il falloir faire de même avec le rugby français afin d’éviter les accidents de plus en plus graves que l’on observe depuis quelque temps.
Perso, je préfère le rugby "à l'ancienne" des années 70-80 beaucoup plus tactique et je pense que Roger Couderc ne m'aurait pas démenti.

caroff

@ Giuseppe 19h44
"Je suis rassuré, au moins deux intervenants s'intéressent à un ballon ovale, pourquoi ovale ? Mais là c'est une autre histoire.
http://www.lerugbynistere.fr/videos/video-faire-face-julian-savea-tenter-stopper-bus-10-tonneslance-3-kmh-2310151241.php
Minute curiosité."

Je suis sans doute un des deux intervenants !
L'évolution du rugby me navre : des autos-tamponneuses plutôt que des joueurs. Imaginez Guy Boniface, Bernat-Salles, Codorniou aujourd'hui affronter Savea ou Bastareaud ?
Des gars qui faisaient 75 kg tout mouillé. Mais leur stratégie c'était l'évitement et non l'emplafonnement et c'était si beau à voir !

boureau

@ Robert 06 septembre 2018 21:50

Pan sur le bec !

Le Président de l'Assemblée nationale est, selon la préséance en cours, le quatrième personnage de l'Etat. J'attribuais à de Rugy une promotion supplémentaire que son incompétence ne mérite évidemment pas.

Plus prosaïquement c'est peut-être les maniements de doigts incertains d'un septuagénaire avancé ou alors les yeux brouillés d'un diabétique ou encore ma mémoire fléchissante...

Je serai donc privé de mon entrée favorite en ce moment : des crevettes roses (très chères cette année, 65€ le kilo) de ma chère côte bretonne, du beurre (très salé) breton, du pain breton et... du cidre breton. Je sais, les pépés flingueurs de ma génération ne respectent rien : déjà breizmabro avait failli m'assassiner parce que je mangeais mon homard avec des frites...

Désolé Robert !

@ breizmabro 06 septembre 20:32

La mafia bretonne est composée en majorité de francs-maçons je crois. Le tout absolument dominé par Le Drian qui contrôle toutes les nominations ainsi que les préparations aux élections importantes de sa région. Un vrai dictateur chrétien sous des dehors rondouillards. Hors de la Jac, Joc, Jec, mâtinées de franc-maçonnerie, peu de salut pour une belle carrière traditionnelle en Bretagne que ce soit dans le public, dans le monde associatif et même dans le privé...

Cordialement.

Catherine JACOB

@ boureau | 06 septembre 2018 à 23:31

Oui je sais. Mais j'enrage à devoir constater sans mot dire avant 2022 que ceux-là même qui nous ont joué les rosières effarouchées devant l'emploi par un député d'un membre de sa famille, se félicitent du recasage ou parachutage d'un vassal de l’exécutif à la tête du législatif et l'éliront comme un seul homme

Or ce qui était tout bénéfice pour l'électeur dans la mesure où une épouse se donne à 200%, la plupart du temps pour des clopinettes, se résumera à un pied-de-nez supplémentaire aux 100 - 13 = 87% d'inscrits sur les listes électorales de notre pays.

breizmabro

"Tu devrais parler avec Richard Ferrand président du groupe LREM et candidat au perchoir de l'Assemblée, pour retrouver tes marques. Amitiés." (Le Point le 05/09/2018)

Le texto d'Emmanuel Macron à M'jid El Guerrab (ami de Benalla) n'a rien d'ambigu.

Il faut se souvenir que M'jid El Guerrab a agressé l'élu PS Boris Faure avec son casque de moto, et est mis en examen pour violences volontaires.

Ferrand soupçonné de prise illégale d'intérêt qui postule au perchoir des perroquets faisant équipe avec M'jid El Guerrab mis en examen pour violences volontaires est bien le signe que le nouveau monde (des voyous) est en marche :D

Elusen

@ Robert | 06 septembre 2018 à 21:50

La France n’est pas une démocratie !
Ce n’est pas une posture, une option mais une réalité constitutionnelle.

https://www.conseil-constitutionnel.fr/le-bloc-de-constitutionnalite/texte-integral-de-la-constitution-du-4-octobre-1958-en-vigueur

Article premier.

  • La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

Indivisible, laïque, démocratique et sociale porte sur République et non la France.
La seule chose qui porte sur la France, c’est : République.

La République, c’est une technique d’administration du pouvoir, administrer dans le sens de gérer, de gestion du pouvoir qui écarte la génétique et l’héritage, logiquement personne ne peut hériter du pouvoir.

C’est la gestion du pouvoir qui se fait de manière démocratique et non pas démocratie.
C’est la gestion du pouvoir qui est laïque, ainsi dans la rue les gens ont le droit de porter une kippa, une soutane, un tchador, etc.

Démocratie est un substantif, un nom ; démocratique est un adjectif qualificatif.

La gestion démocratique de la République est actuellement inexistante sous la présidence d'Emmanuel Macron, les lois ne sont pas écrites par le gouvernement, ni par l’Assemblée nationale. Les lois sont directement proposées par le président de la République, ce qui est interdit par la Constitution.

Le Président s’est fait voter les pleins pouvoirs, comme si nous étions en temps de guerre, ainsi les Parlements ne servent plus à rien.

La loi sur la réforme du Code du travail faisait plus de 1 000 pages, il est matériellement impossible qu’elle fût écrite en trois mois d’exercice du pouvoir, quelqu’un d’autre, ou plusieurs autres, l’ont écrite, ce ne sont ni les députés, ni le gouvernement.
Cette loi a été écrite bien avant qu'Emmanuel Macron ou son gouvernement exercent le pouvoir, cela pose donc des question de corruption, d’atteinte à la sûreté de l’Etat ou de trahison.

Préambule de la même Constitution :

  • Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l'homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu'ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu'aux droits et devoirs définis dans la Charte de l'environnement de 2004.
Si des intérêts privés ont écrit les lois, il n’y a plus aucune souveraineté.

calamity jane

Encore 14-18 et la guéguerre d'Algérie... mais sans les meules de foin pour abriter ses fantasmes...
Les Romains sont également invités aujourd'hui... dans les Pénates du Barcelonais ! MDR

Trekker

Hors sujet, car relevant de la rubrique recasage d'un fidèle de Macron, tendance Benalla mais en plus discret : Ludovic Chaker.

https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/charge-mission-a-l-elysee-ludovic-chaker-ne-travaille-plus-dgse-161098

Le « nouveau monde » poursuit inexorablement sa route !

boureau

@ Catherine JACOB 6 septembre 2018 20:31

Le perchoir est destiné à Ferrand pour faire passer la réforme constitutionnelle. Tout est joué depuis la nomination de François de Rugy. La candidate Yaël Braun-Pivet a fait aujourd'hui un spectaculaire salto arrière en faveur de Ferrand. Les autres candidats feront de la figuration et Pompili - plus expérimentée mais trop indépendante - n'est pas appréciée chez LREM.

"Le malheureux pouvoir législatif pris en sandwich entre une fonction exécutrice manipulatrice et une fonction juridictionnelle rigoriste..."

Voilà une phrase tout à fait importante qui montre clairement l'abaissement de la démocratie par l'action de Macron. Celui-ci, malgré une intelligence que certains disent exceptionnelle, ne se rend-il pas compte qu'il ouvre une porte dangereuse ? L'ivresse du pouvoir semble emporter toute raison.

Espérons que cette réforme constitutionnelle qui doit venir au parlement dans les mois à venir sera stoppée ou très largement amendée (pour ce que l'on en connaît !).

Il semble que le Président du Sénat Gérard Larcher ne soit pas disposé à passer sous les fourches caudines de Macron et puisse la faire échouer ou modifier. C'est d'ailleurs le seul qui puisse avoir du poids sur le Président de la République.

A suivre

Cordialement.

Exilé

On prend un ancien sportif qui a été brillant et on le bombarde ministre sans rien savoir.

Mais au nom de quoi un sportif devrait-il se compromettre avec la politique ?
Le sport ne devrait rester qu'une affaire privée et ceux qui l'ont en horreur ne devraient pas être obligés de le financer par leurs impôts (ou par leur redevance pour ceux qui conservent cet instrument de torture qu'est un téléviseur chez eux).

Giuseppe

@ Achille | 06 septembre 2018 à 20:19

https://www.lexpress.fr/actualite/sport/rugby/le-rugbyman-de-2011-n-a-rien-a-voir-avec-celui-de-1987_1042902.html

Imaginez que la percussion soit renouvelée une trentaine de fois par match sur le même joueur 182 fois dans le Top 14... Je vous laisse le soin de compter en rajoutant l'activité courante.
Je suis rassuré, au moins deux intervenants s'intéressent à un ballon ovale, pourquoi ovale ? Mais là c'est une autre histoire.

http://www.lerugbynistere.fr/videos/video-faire-face-julian-savea-tenter-stopper-bus-10-tonneslance-3-kmh-2310151241.php

Minute curiosité.

————————

@ yves albert | 06 septembre 2018 à 18:30

Vous êtes plein d'humour jeune homme, ou alors vous n'en possédez pas.

"Sans commentaire" avez-vous écrit - je passe sur vos chiffres. Soit vous détenez la vérité révélée, soit vous êtes un statisticien confirmé, finalement et après consultation de mon voisin nous avons estimé que vous êtes comme beaucoup: 1/3 de journaux, 1/3 de sondages, 1/3 de doigt mouillé… et j'oubliais sans doute le plus important 1/3 de manche à air pour ne pas vous tromper.
Un grand statisticien vous êtes, merci pour les chiffres avancés, à Delphes les oracles n'auraient pas fait aussi juste.

yves albert, bizarre, drôle de pseudo, "yves albert avez-vous sorti la voiture ?", je taquine évidemment, nous sommes très taquins.

Robert

@ boureau | 06 septembre 2018 à 18:51

Je ne voudrais pas "ramener ma science", mais il me semblerait que le troisième personnage de l’État reste le président du Sénat, appelé constitutionnellement à exercer provisoirement la présidence de la République. Je fais ici référence à Alain Poher (http://www.elysee.fr/la-presidence/alain-poher-1909-199/).
Heureusement que le troisième personnage de l’État ne relève pas de LREM, car alors notre démocratie me semblerait plutôt mise à mal...

Giuseppe

@Achille | 06 septembre 2018 à 20:19

https://www.lexpress.fr/actualite/sport/rugby/le-rugbyman-de-2011-n-a-rien-a-voir-avec-celui-de-1987_1042902.html

Imaginez que la percussion soit renouvelée une trentaine de fois par match sur le même joueur 182 fois dans le Top 14... Je vous laisse le soin de compter en rajoutant l'activité courante.
Je suis rassuré au moins deux intervenants s'intéressent à un ballon ovale, pourquoi ovale ? Mais là c'est une autre histoire.

http://www.lerugbynistere.fr/videos/video-faire-face-julian-savea-tenter-stopper-bus-10-tonneslance-3-kmh-2310151241.php

Minute curiosité.

breizmabro

@ Savonarole 06 septembre 2018 à 18:46
"Au fond rien ne nous oppose, une querelle idiote nous a enflammés"

Ah bon ? Une querelle ? Vraiment ? La Bretagne qui pue, Saint-Malo qui se fait du beurre sur les gogos (elle a bien raison) ou la pétomane que je suis ? Vous avez, une fois de plus, raison, rien ne nous oppose...

Que vous n'oubliiez pas les monuments aux morts et cimetières "qui jonchent le sol breton" (!) pourquoi pas si c'est votre truc, même si vous ne vivez pas en France et que cela fasse partie du circuit touristique d'une Bretagne que vous détestez ; libre à vous, mais sachez que je n'ai pas l'oreille musicale, que vous n'êtes pas musicien et qu'un morceau de violon joué par un amateur m'indiffère.

-----------------------------------

@ boureau 06 septembre 2018 à 18:51
"Ca y est : Ferrand sera Président de l'Assemblée nationale"

Normal il est Breton, et la mafia bretonne est plus forte que la secte des francs-mac.

Qu'on se le dise ! :D

Catherine JACOB

@ boureau | 06 septembre 2018 à 18:51
« Ça y est : Ferrand sera Président de l'Assemblée nationale. Macron a fait passer les consignes. »

Vous êtes sûr ?
Récupéré depuis http://www.vie-publique.fr et commenté :

« Élaborée par Locke (1632-1704) et Montesquieu (1689-1755), la théorie de la séparation des pouvoirs vise à séparer les différentes fonctions de l’État, afin de limiter l’arbitraire et d’empêcher les abus liés à l’exercice de missions souveraines. La France a, pour sa part, développé sa propre conception de la séparation des pouvoirs, fondée sur la limitation des attributions de l’autorité judiciaire à l’égard de la puissance publique. »

Mais pas toujours l’inverse convient-il de préciser.

« La théorie classique de la séparation des pouvoirs distingue trois fonctions principales au sein des différents régimes politiques :
– la fonction d’édiction des règles générales constitue la fonction législative ; (l’Assemblée, le Sénat)
– la fonction d’exécution de ces règles relève de la fonction exécutive ; (le gouvernement et son président)
– la fonction de règlement des litiges constitue la fonction juridictionnelle. (par ex. PB)
« L’objectif assigné par Montesquieu à cette théorie est d’aboutir à l’équilibre des différents pouvoirs : "Pour qu’on ne puisse pas abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir." »

C’est à mon sens la seule légitimité sur laquelle notre bien-aimé président pourrait être admis à se fonder pour persévérer à donner des leçons à l’Europe entière sans se ridiculiser.

« L’article 16 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 se réfère en effet également à cette théorie en disposant que "Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution". »

La conception française se distingue de la théorie en ce qu’elle « trouve son origine dans les lois des 16 et 24 août 1790 et le décret du 16 fructidor an III (2 septembre 1795) qui interdisent aux tribunaux de l’ordre judiciaire de connaître des litiges intéressant l’administration. Par ces textes, le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif ont été soustraits au contrôle des juridictions judiciaires, au motif que celles-ci ne disposaient pas d’une légitimité suffisante pour juger des actes émanant d’autorités procédant du suffrage universel et agissant au nom de l’intérêt général. »

C’était ouvrir là toute grande la porte aux ordonnances dont la fonction exécutive ne s’est donc pas privée d’user et même d’abuser au motif qu'en passer par la fonction législative revenait à une perte de temps et qu'il fallait aller vite, selon la même logique qui veut qu'il soit judicieux d'emprunter un Super Puma volant à 250km/ qu'un TGV roulant à 320km/h lorsqu'on est pressé.

En revanche, les juridictions judiciaires ont récupéré en partie la main sur le pouvoir législatif par le biais d’un droit de regard sur l’emploi par les députés de leur enveloppe parlementaire. Je pense que peu de personnes ont compris qu’une gestion fantaisiste par le député de son enveloppe parlementaire était moins dangereuse pour la démocratie que la manipulation d’un PNF nouvellement créé aboutissant au nom d’une véritable tartuferie morale à dégager préventivement de la lice un candidat sérieux pour que n’avoir plus à affronter que des challengers dont on pouvait facilement faire ensuite des épouvantails.

Le malheureux pouvoir législatif pris en sandwich entre une fonction exécutive manipulatrice et une fonction juridictionnelle rigoriste apparaît donc le grand perdant du bouleversement de l’équilibre des pouvoirs qui aboutira à faire de l’exécutif le seul dictionnaire où il sera admis de rechercher une définition de l’intérêt général à peine de se faire faucher par un bus, et ça c’est grave.

Achille

@ [email protected] | 06 septembre 2018 à 15:53

Un joueur de rugby qui pèse 110kg et qui court le 100m en moins de 13 secondes
Soit 55 x 59,14 (arrondis) = 3 252 joules.
Si l’on considère que 1 000 joules correspondent à la quantité de chaleur dégagée en dix secondes par une personne de corpulence moyenne (disons 80kg) au repos, on peut se dire que finalement notre rugbyman ne dépense pas une énergie considérable.
Mais l’important n’est-il pas qu’il marque l’essai ? :)

Elusen

@ yves albert | 06 septembre 2018 à 17:48

Moi qui vomis Emmanuel Macron du fait que c’est un libertarien (anarchiste de droite pour un régime censitaire où seuls les riches gouvernent, qui criminalise les pauvres, voire propose leur extermination comme le proposait le Darwinisme social), les sondages ne sont pas de la science et ne prouvent rien.

D’ailleurs avez-vous lu ce sondage ? Non bien évidemment !
Sonder, c’est faire des carottes, un carottage, carotter ou se faire carotter.

► YouGov est une entreprise britannique, donc il faudrait expliquer comment ils font des carottages en France. Le voilà : .....
http://getwebb.org/v/wBjjQkaJ

1° 1099 personnes sur 49 330 111 de Français de plus de 20 ans en métropole.
Soit 0,0022 %, ainsi 99,99% des personnes n’ont pas répondu.

Sans compter la marge d’erreur qu’ils ne publient même pas, alors que la loi française l’impose.


Hou là ?! Circulez y a rien à voir ! Fini ! Inutile de discuter, c’est un faux !
« panel propriétaire » veut dire que les personnes qui ont répondu sont des professionnels du sondage, des personnes inscrites auprès de YouGov et que YouGov contacte constamment.

3° cela a été fait par Internet, la loi française interdit donc de l’appeler sondage !
Un sondage ne peut pas être fait par Internet !

4° ils ne disent pas qui est le commanditaire, qui a payé ce carottage, ce qui est illégal au regard du droit français.

5° ils n’ont pas pris en compte les territoires d’outre-mer, donc ce n’est pas la France, encore moins les Français.

► Carottage Ifop :
https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2018/08/Indices-de-popularit%C3%A9-Ao%C3%BBt-2018.pdf

- La même chose par Internet, ainsi ce n’est pas un sondage.
Sur 995 personnes, donc du 0,0020% de la population de plus de 20 ans en métropole.

- Par Internet n’importe qui peut voter, personne ne peut vérifier l’âge, la nationalité, la profession, le sexe, etc.

- Les personnes peuvent voter plusieurs fois avec l’aide d’un proxy, d’un VPN, d’un script, en provoquant un changement d’IP, etc.

Giuseppe

Imaginons un peu la crédibilité et l'objectivité d'un Président de l'Assemblée nationale qui a eu son affaire immobilière des Mutuelles de Bretagne, alors qu'une information judiciaire pour "prise illégale d'intérêts" a été ouverte - sans mise en examen à ce jour.

Cela ferait désordre, mais il en faut plus pour décourager ces politiciens voraces, je ne peux croire à son élection, pourtant s'il y va comme on dit, c'est qu'il a l'aval de l'exécutif sans aucun doute.
Plus que la loi, l'éthique foulée aux pieds, pour un poste qui a toujours attisé les convoitises, Notre-Dame-des-Portiques avait tenté de le prendre mais pulvérisée à La Rochelle elle ne pouvait qu'y renoncer.

La rentrée de l'Assemblée risque d'être chaude, allez, un coup de tonnerre ne ferait pas de mal, c'est à bulletin secret.

DAUMONT

Taddéï sur RT ! Je vais ressortir ma télé du placard.

Nous aurons le plaisir de réentendre quelques dissidents comme Bricmont, Dieudonné, Bassam Tahhan, Kimyongur, Michel Collon, etc.

Ça nous changera.

boureau

Le Perchoir

Ca y est : Ferrand sera Président de l'Assemblée nationale. Macron a fait passer les consignes.

Après l'affaire des Mutuelles bretonnes (qui continue en justice à Lille) Macron avait jugé Ferrand indigne pour être ministre, le voilà qui le projette troisième personnage de l'Etat. Jusqu'à quel point cette Macronie va-t-elle abaisser l'Etat ?

Quel est le futur chouchou pour la direction de la Villa Médicis ?

Verra-t-on encore des adjectifs laudateurs sur ce blog après tous ces avatars ?

breizmabro

@ Claggart 06 septembre 2018 à 17:49

Exactement. Les Bretons de la petite Bretagne ne sont que quelques Celtes dans la communauté des Celtes (une espèce de mafia celte en somme ;) et ça leur convient parfaitement.

Adéo Claggart, comme on dit chez nous en petite Bretagne ;)

Savonarole

@ breizmabro | 06 septembre 2018 à 16:21

Chère madame, au fond rien ne nous oppose, une querelle idiote nous a enflammés, oublions cela.
Amateur d'histoire, je n'oublie pas les monuments aux morts et cimetières qui jonchent le sol breton, 14-18 et 40-45, j'ai passé dix ans à les visiter. Une manie chez moi.
Et ce jusqu'au jour où en 1960 la directrice de notre école boulevard Voltaire à Paris est venue chercher l'élève Le Stanguennec, dont le père venait d'être tué en Algérie.
On l'appelait Mustanguennec, une voiture américaine qui faisait fureur à l'époque.
Oubliez mes outrances, n'en parlons plus.

breizmabro

J'ai envoyé un post à Robert M. sur le billet "Faut-il réhabiliter Sarkozy ?"

Alors qu'habituellement il est si prolixe en observation ou réfutation je m'inquiète. A-t-il été victime du Komitet gossoudarstvennoï bezopasnosti de Moscou ? Mystère.

Au cas ou il serait toujours en France je lui redis que JE NE SUIS PAS SOCIALISTE et que c'est là mon plus grand défaut (avec celui d'habiter en Bretagne évidemment).

Que je suis pour le rétablissement du royaume de Bretagne avec une reine (qui pourrait se prénommer Anne, ou Nolwenn, par exemple) en lieu et place du maréchal Ferrand ;) dont l'instruction de son affaire de carabistouille immobilière avec prête-nom et concubinage, a été "déportée" (c'est le terme) à Lille pour être raccord avec la météo nationale de Louis Lumière.

Cette reine pourrait siéger au parlement, à Rennes par exemple, que l'on pourrait ainsi appeler "parlement de Bretagne" en toute simplicité, et elle pourrait prendre ses congés (bien mérités comme il se doit) avant l'hiver, donc entre le 1er et le 15 août, à Groix ou à Sein.

(Eventuellement à Ouessant mais là il faudrait organiser une votation car j'y ai mon parlement au port, et ma cour !;))

Je ne vais pas vous la faire à l'envers Robert, j'y crois peu ; mais comme dit Manu "je ne céderai pas à ce moderne et ambitieux projet !" et ceux qui sont contre celui-ci "qu'ils viennent me chercher !" à Ouessant !

yves albert

@ Giuseppe | 06 septembre 2018 à 17:01

Vous pourriez donner votre numéro de téléphone à sbriglia !

Claggart

@ Catherine JACOB 06 septembre 15 h 41

Merci vivement de rappeler que la "celtitude" ne se limite pas aux départements bretons, qui hors la langue, n'ont guère conservé de vestiges de cette civilisation ; en un certain sens, les habitants de Châtillon-sur-Seine, descendants des créateurs du trésor de Vix, sont aussi celtes que ceux de Plonéour-Lanvern, tout comme les Lorrains.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS