« L'homme qui voulait qu'on sache qu'il ne voulait pas être juré ! | Accueil | Onfray, Garcin et BHL : le jour et la nuit ! »

18 octobre 2018

Commentaires

Giuseppe

@ Giuseppe | 26 octobre 2018 à 14:59

"Hé petit, tu vois... Comprend rien à rien… C'est cuit…"

Elusen

@ Giuseppe | 26 octobre 2018 à 14:59

Vous devez au moins rembourser ce que vous avez emprunté, or selon la déclaration du monsieur, il ne rembourserait pas ce qu’il a emprunté, mais moins.

Il est clair que vous ne savez pas lire le document qu’il a lui-même rempli.
- Montant des mensualités et durée de l’emprunt : 1 232,10 € sur 15 ans.

- Montant total de l’emprunt : 248 340 €.

Les taux d’intérêt sont sur les 248 340 € du montant total de l’emprunt, l’assurance est sur le montant total de l’emprunt, donc il doit rembourser plus de 248 340 €.

La date des 15 ans c’est à partir de la date de l’emprunt, donc :
[1 232,10 € x 12 (mois)] x 15 ans, cela ne fait pas 248 340 €, mais moins.

Il a donc fait une erreur dans sa déclaration, c'est peut-être pour cela, entre autres, qu'il a été signalé par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

--------------------------------------------------

@ sylvain | 26 octobre 2018 à 15:19

Apparemment, cela vous grattouille et cela vous chatouille.
Enfin, l'entrejambe, chez vous, c’est votre unique sujet.

Giuseppe

@ sylvain | 26 octobre 2018 à 16:55

J'ai un souvenir qui m'est resté en mémoire, un journal avait titré que le pack de Béziers était annoncé à l'époque pour 800 kg ! C'était surréaliste pour l'époque.

sylvain

@ Giuseppe | 26 octobre 2018 à 13:40

Du temps du grand Béziers de Raoul Barrière, le talonneur Paco était devenu un troisième pilier, cette formidable première ligne Martin, Paco, Vaquerin enfonçait toutes les autres avec une facilité déconcertante. Bien entendu, derrière il y avait du super lourd : Palmié, Senal, Estève, Buonomo, etc., plus besoin de talonner.

sylvain

@ sylvain | 26 octobre 2018 à 11:35

Orifice, curé, enfant.
Est-ce votre côté Émile Louis ?

Rédigé par : Elusen | 26 octobre 2018 à 13:56

Comment le savez-vous cher Elus-Haine ? Vous y étiez ou vous en étiez ? Ou étiez-vous seulement jaloux ?

Et Fourni-raie ? il n'était pas mal non plus.

Kss kss !

Giuseppe

@ Giuseppe | 26 octobre 2018 à 12:09

Giuseppe, dites au petit qu'il aille jouer avec les siens, c'est cela, les tout-petits ; quand on ne sait pas compter comme Modulo Modulimmo il faut qu'il persévère avec ses osselets, et sa toupie, à force il y arrivera… Quoique je suis dubitatif, on ne sait jamais.

Tu lui rappelles la scène des Ripoux, Noiret essayant de faire deviner tout seul à Lhermitte le stratagème qu'il a monté… C'est trop tu crois ?

"Mais le petit…"

Ah c'est vrai j'avais oublié, il ne sait ni lire ni compter… C'est pas grave il peut continuer à appuyer sur la poignée de la toupie, et lancer les osselets, ça il doit savoir faire, cela devrait lui faire du bien au cerveau.

Adéo Giuseppe.

Elusen

@ sylvain | 26 octobre 2018 à 11:35

Orifice, curé, enfant.
Est-ce votre côté Émile Louis ?

-------------------------------------------------

@ Giuseppe | 26 octobre 2018 à 12:09

Et pourtant :
[1 232,10 € x 12 (mois)] x 15 ans = 221 778 € pas 248 340 € emprunté !

Ça vous ne savez même pas l’expliquer malgré que votre lune soit éclairée par le soleil d’un autre.

Giuseppe

@ sylvain | 26 octobre 2018 à 11:35

J'ai connu d'excellents talonneurs, ils n'étaient pas des plus costauds mais pour ratisser les ballons ils étaient champions ; avec les lévriers de l'équipe locale il fallait pouvoir fournir, vous ne ferez pas banquette c'est mon voisin qui me le dit.

Giuseppe

Et pourtant… et pourtant… et pour…

Pour finir en musique :

https://youtu.be/ejvIYABmYxM

Dieu sait le nombre de fois que j'ai entendu ces mots en réunion, prononcés au sommet de l'incompétence absolue par des imbéciles qui regardaient leur nombril et qui n'y voyaient rien d'autre que leur néant.

Alors qu'on leur expliquait que le soleil brille tous les jours et qu'il suffisait simplement de lever la tête.
"Avec ou sans lunettes de soleil ?" s'interrogeaient-ils encore… Des handicapés de la vie pour la vie.

Et pourtant… et pourtant… et…

sylvain

"@ Elusen | 24 octobre 2018 à 21:45
"...Total de : [1 232,10 € x 12 (mois)] x 15 ans = 221 778 € remboursé.
Il rembourserait moins que ce qu’il a emprunté ?!"

Rédigé par : Ellen | 24 octobre 2018 à 23:16

Savez-vous chère Ellen que les arabes écrivent à l'envers, notre imam Elus-HAINE compte aussi à l'envers ; c'est ce que lui reprochait son cher curé pour le comptage des osties entre deux "offices".

Oups ! mon correcteur automatique avait proposé "orifices", ce que je me suis empressé de corriger.

Kss kss nonosse ?

Elusen

@ Giuseppe | 25 octobre 2018 à 23:04

Et pourtant, il y a bien un problème avec le prêt, même sans remboursement anticipé.

Une année, c’est 12 mois. Emprunt : 248 340 €
[1 232,10 € x 12 (mois)] x 15 ans = 221 778 €

Giuseppe

@ Ellen | 24 octobre 2018 à 23:16

Modulo est un petit dégourdi, il est quand même plus vif que notre petit de l'école maternelle qui vient de s'apercevoir que l'on peut rembourser par anticipation ou à un rythme différent - de cela on n'en sait rien - mais Mélenchon Modulo aime bien le Modulimmo comme je le montrais (Giuseppe | 24 octobre 2018 à 10:33) à caroff par un lien du journal Le Monde.

Extrait :

"12. Le passif.
■Crédit mutuel : prêt Modulimmo contracté le 5 mai 2014 pour acquisition de résidence principale, montant total de 248 340 euros sur quinze ans, mensualités de 1 232,10 euros, reste 142 435,74 euros à rembourser.
■Sénat (041027/010) : prêt personnel le 31 décembre 2004 de 40 667 euros sur quinze ans, mensualités de 292,23 euros, reste 9 287,88 euros à rembourser.
■Dette pour travaux, société (nom masqué), contentieux pour malfaçon de l’aménagement de la résidence principale : 14 000 euros."

Ceci dit le petit y est arrivé, en balbutiant beaucoup car il a énormément de difficulté en compréhension et en assemblage de mots.

Vous lui porterez un paquet de rouleaux de réglisse cela lui fera plaisir, je vois qu'il en a encore des traces sur les doigts… Non, non il ne s'en sert pas encore pour compter, moi aussi j'avais cru.

Elusen

Avez-vous vu la signature ?
Il a lui aussi un délire de divinité, regardez comment il fait le J et le L de son prénom, ce sont des croix christiques.

Elusen

@ Ellen | 24 octobre 2018 à 23:16

Je pense que vous faites une erreur. Nous n’empruntons pas l’assurance.

Ma-personne-est-sacrée affirme sur sa déclaration, faite à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, avoir emprunté 248 340 €.
Il l’affirme même sur son site dont j’ai mis le lien dans un autre post.

Pour la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, j’ai aussi mis le lien sur le document PDF de déclaration dudit individu, mais le site de l’Honorable Honoraire ajoute automatiquement un S à http. Une sécurisation automatique doit être programmée, car le S de httpS c’est pour un certificat de sécurité, or le lien sur le fichier PDF originellement n’en a pas.

Si d’aventure le site rajoute un S à http, il suffit de le retirer manuellement et vous aurez accès au fichier PDF de la déclaration.

http://getwebb.org/v/w6D1NEIU

Page 15 :

Donc, total de : [1 232,10 € x 12 (mois)] x 15 ans = 221 778 € remboursé.
Il rembourserait moins que ce qu’il a emprunté selon sa propre déclaration.

Remarquez, toujours page 15 :
Il peut avoir remboursé par anticipation une partie, car le 13 mars 2017, sur la somme empruntée, il affirme n’avoir plus que 142 435,42 € à rembourser.

Ainsi en 2 ans et 10 mois, du 05/05/2014 au 13/03/2017, il aurait déjà remboursé :
105 904,58 €.

Giuseppe

Pour sourire un peu plus, Jean-Luc le modeste :

https://blogs.mediapart.fr/vilmauve/blog/250317/jean-luc-melenchon-le-millionnaire-des-insoumis

"Ah c'est ben vrai Jean-Luc...

Le candidat de la France insoumise a déclaré un patrimoine de 1,13 million d'euros principalement constitué de biens immobiliers. Plus donc que François Fillon ou Emmanuel Macron.

Bigre ! La politique ça eut payé, mais ça paye plus, même les très riches sont moins riches que lui, sacré Jean-Luc, et encore on ne sait pas tout comme dirait l'autre, donations qui ont pu être faites etc. Misère...

Giuseppe

@ Ellen | 24 octobre 2018 à 23:16

"Avec le prêt Modulimmo, financez tous vos projets immobiliers" dit la pub, alléchant quant on est blindé.

Avec le prêt Modulimmo vous financez un logement, à taux fixe ou variable, et vous pouvez moduler vos remboursements selon l'évolution de vos revenus.

Blindé jusqu'au yeux le Lider Maximo "module", Modulimmo est son prêt.
Modulo Mélenchon cela lui va bien.

Ainsi ses flotteurs bancaires devraient être moins gonflés et donc beaucoup moins de richesses apparentes : un prêt et des dettes à rembourser cela fait plus proche du peuple, on appelle cela "lisser".
Il va quand même se servir du côté du Sénat le taux là devrait être très doux pour se délester un peu plus, c'est une dette.

Pour le pékin du coin :

250 000€/180mois.

TAEG Fixe 2.06%

1608.77€/mois de remboursement.

Coût du crédit :

39578.92€ + 760€ de frais de dossier.

Tout le monde ne peut pas moduler et le prestidigitateur Mélenchon module. Modulo, sacré prolo ! Euh… Sacré je ne sais pas, mais blindé et pas plaqué argent, du 1000/1000 titré le type.

Giuseppe

@ Ellen | 24 octobre 2018 à 23:16

Ne vous fatiguez pas, il en est encore à jouer à la toupie et il compte à peu près avec les doigts… Ah non pas encore, la maîtresse me dit qu'il avait un peu de réglisse dessus et qu'il les suçait.
Fausse joie pour son entourage, il va encore redoubler la classe des petits de la maternelle.

Ellen

@ Elusen | 24 octobre 2018 à 21:45
"...Total de : [1 232,10 € x 12 (mois)] x 15 ans = 221 778 € remboursé.
Il rembourserait moins que ce qu’il a emprunté ?!"

Vous avez oublié l'assurance sur le prêt de 248 340 euros sur 15 ans. Plus vous prenez de l'âge et plus l'assurance est chère.
Mais vous pouvez aussi rembourser les échéances restant dues, par anticipation.

Elusen

@ Giuseppe | 24 octobre 2018 à 14:36
« ...appartement royal, taxe d'habitation, impôts fonciers, assurances et tutti quanti, un vrai DG d'une grande »

C’est pourtant là votre statut social à en écouter votre voisin !
Fascinant, un nanti qui dénonce un autre nanti !
Hourra, à force de cannibaliser les pauvres, les bourgeois se bouffent entre eux maintenant.

Dans tous les cas, y a un truc pas clair chez le sieur Je-suis-la-République.
- Prêt de 248 340 €.
- Remboursement par mois de 1 232,10 € et cela sur 15 ans.
- Total de : [1 232,10 € x 12 (mois)] x 15 ans = 221 778 € remboursé.

Il rembourserait moins que ce qu’il a emprunté ?!

Giuseppe

Une petite dernière pour la route, sous un soleil printanier. Je viens à peine d'ouvrir le Palmipède, et par habitude photographier toutes les pages du regard pour choisir par laquelle je commencerai.

Stupeur ! Au moins quatre visuels sur notre Mélenchon national qui s'affichent, je n'ai pas fouillé, peut-être plus.

Je comprends mieux la gourmandise de Mongénéral qui attendait comme tous les mercredis le Volatile. Cette fois le Tocro du Venezuela a fait fort ou l'actualité était maigre ?

Les dessins y sont excellents, mais cela n'est pas une nouveauté.

Quand Mélenchon prospère dans l'incohérence, le Canard lisse les plumes de notre oiseau, je ne sais si c'est pour le rendre plus beau ou moins brillant.

Toujours est-il que l'oiselle Chikirou - ce serait un beau nom d'oiseau, non ? - a été entendue sur ses comptes, je ne sais pas ce qu'elle a raconté mais le chant était tout de même raide sur les médias.
La vocalise était sans nuance, agacée mais pugnace.

Mercredi prochain sera un autre jour et il me semble que le Volatile sera d'un autre ton.

Giuseppe

Je ne voudrais pas me mettre dans la position de ce professeur de musique qui harcelait l'Elysée, mais que voulez-vous quand Jean-Luc Mélenchon rembourse tous les mois un très gros SMIC et qu'à côté il faut vivre et pas de pois chiches pour lui : appartement royal, taxe d'habitation, impôts fonciers, assurances et tutti quanti, un vrai DG d'une grande entreprise, maison secondaire pour les amis, cela me laisse songeur… La République aime ses politiques et l'Europe aussi.

Il fait partie des élus qui défendent le droit à être bien payé, je suis d'accord avec lui, mais à son niveau c'est un peu de la goinfrerie, Méluche le prolo, le notable vêtu des oripeaux de la plèbe pour la galerie, des postures de révolutionnaire au grand cœur, la main sur le portefeuille et la diatribe d'un banquier pour qui prêter c'est donner, mais lui ce n'est jamais rendre toujours empocher.

Il a compris que sa rhétorique faisait vendre - il est malin le bougre, il est vrai qu'il est doué - le tribun qui déteste les rentes mais qui en vit à l'envi, la parole à gauche, le porte-monnaie à droite la main sur le cœur… Non Jean-Luc, le cœur est du côté gauche.

Sacré artiste, sacré révolutionnaire, les beaux quartiers et les beaux appartements sont toujours pavés de bonnes intentions, jamais ceux qui y habitent.

Giuseppe

Méluche est un champion de la négociation remboursement sur 15 ans de son prêt de 250 000€ ! Faut assumer ! Lui qui n'aime ni les banques ni l'Europe il profite allègrement des deux.

Comment les gens, comme il les appelle, peuvent-ils croire en lui ? Il faut que la désespérance soit énorme !

Inversement proportionnelle à ses taux d'emprunts riquiqui, sans compter les 50 000€ auprès du Sénat, je laisse le soin à ses admirateurs de le découvrir.

Sacré Méluche, un capitaliste dans l'âme qui s'ignore, immobilier et emprunts à gogo, mieux qu'un libéral patenté, et surtout ne pas le répéter ; à consommer avec modération sous peine de déteindre et devenir comme lui un capitaliste rampant.

https://www.creditmutuel.fr/fr/simulations/credits.html

Giuseppe

@ caroff | 23 octobre 2018 à 14:16

A mon avis il a tous les critères de l'obèse financier politique, s'il continue il pourrait même attraper une indigestion… Quoique avec l'estomac qu'il a il peut encore engranger.
Lider Maximo est un vrai rentier des deniers publics qui va à la tirette comme tous les autres.
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/03/23/presidentielle-la-declaration-de-patrimoine-de-jean-luc-melenchon_5099650_4355770.html

Elusen

@ Giuseppe | 23 octobre 2018 à 13:15

Vous êtes comme l’un des fils Mitterrand surnommé : papa m’a dit.
Vous c’est : mon voisin m’a dit.

Mais toujours aucune référence sur l’appartement dudit individu.
Acheté à quel prix, quand ?
À crédit ou pas ?

--------------------------------------------------------------

@ caroff | 23 octobre 2018 à 14:16

Dans le 3e arrondissement, c’est surprenant, car lui qui sait où il habite affirme être dans le 10e.

Sans compter qu’il a revendu son précédent appartement de 76 m2, toujours dans le 10e à Paris, qu’il avait acheté 346 750 € en 2006, revendu en 2013 au moins 500 000 € ; selon la chambre des Notaires de Paris le prix fin 2013 du m2 dans le 10e était entre de 7 000 – 7 660 €.

Donc rien à voir avec ses revenus, mais avec un autofinancement par appartement revendu, grâce à une plus-value.

- Le 1er appartement : https://frama.link/2vBcUCuk

-Le 2e appartement : https://frama.link/UjGbK7Dm

- Ce qui correspond à sa déclaration de 2017 pour les présidentielles :
http://getwebb.org/v/w6D1NEIU

Giuseppe

@ caroff | 23 octobre 2018 à 14:16

J'avais lu au moment de la campagne le train de vie décortiqué de notre Zapata, détaillé en long en large et en travers, qu'il était "pété de thunes" comme disent les djeun's, immobilier de grand bourgeois jalousement gardé, sans compter tout ce qui ne rentre pas dans le légal à montrer, donations et autre, qui ne franchira pas le pas de la transparence… Faut pas rêver non plus.

Vous savez du côté de chez nous il existe et a existé des enseignants qui ont quitté les bancs de l'école pour ceux des Assemblées, aucun n'a fait machine arrière.
Comme François Mitterrand s'est glissé avec volupté dans les habits de la Ve République et de sa Constitution, tant honnie du temps de Mongénéral, les premiers ont apprécié la douceur de vivre du Congrès. Les affres des salles de classes étaient bien loin, ils n'échangeraient plus leur place pour un empire, et puis les draps sont tellement soyeux.

Une sénatrice locale n'a pas osé se représenter, quatre-vingts ans bien sonnés… Il était temps sans doute, lui ont fait comprendre des proches, l'envie ne devait pas lui manquer.

"Il a emprunté 248 340€ ce qui veut dire qu'il avait des liquidités à hauteur de 550 000 à 600 000 €."

Votre calcul est optimiste, je me rappelle que Laurent Fabius malgré un matelas conséquent avait quand même emprunté.
Je suppose que d'un côté on lui servait des intérêts confortables et de l'autre un taux très bas.

Pas de petits profits pour cette oligarchie, ils aiment le luxe plus que tout, il suffit de se rappeler son voyage en avion premium, pendant que sa piétaille se serrait les miches dans le dur.
Mélenchon en bon boutiquier a sans doute usé des mêmes méthodes de calcul, non seulement il parle mais en plus il doit savoir très bien compter.

Sacré Lider Maximo, s'il le fallait il porterait le sombrero pour éviter qu'on lui fasse de l'ombre, il aime trop les ors et la lumière, appartement blanc immaculé, chemise blanche impeccable, rien qui pourrait faire "quiche", le luxe moderne et lisse du blanc sans aspérité.

Il me sort de plus en plus par les yeux, pour son comportement, loin de tout ce qu'il avait prôné avec l'affaire Fillon et Marine Le Pen, à mourir de rire quand on repasse les scènes comparées.
J'arrête ici, il vend de l'espoir aux plus fragiles, alors que seul son ego l'intéresse, comme dans la chanson "Ma petite entreprise".

Cactus 57

M. Mélenchon est un irresponsable.
Violent, arrogant, d'une mauvaise foi unique et révoltante, non maître de ses néfastes comportements.
Il devrait disparaître de la vie publique car il est le type même de l'exemple à ne pas donner à nos jeunes.
Nombre de médecins, par l'intermédiaire des divers reportages télévisés, sont témoins de ses dérives verbales, de sa fureur lorsqu'il s'en prend physiquement au représentant de la Justice, aux forces de l'ordre, aux simples citoyens, comme récemment.

Que pensent ses médecins de l'état de ses facultés mentales ? Ne s'agit-il pas de quelqu'un de bipolaire ?
Ses dangereuses dérives comportementales pourraient alors s'expliquer. Un avis médical serait apprécié.

Secret de l'instruction ?
Aux oubliettes depuis longtemps. Les méthodes employées, les fuites opportunes dans la presse et le grand spectacle, tout cela a un impact profond sur ces Français qui ne doivent pas se plaindre, qui ne devraient pas oublier ce lourd héritage colonialiste comme une faute indélébile... enfin ces fautes ou tares que le premier d'entre nous ne manque jamais de relever dans ses discours à l'étranger ; cette nation France qui n'aurait jamais existé, idem pour sa culture donc.

Je ne partage absolument pas les idées de M. Mélenchon mais si on veut le faire taire, il me vient le sentiment que notre pays file un très mauvais coton.

caroff

@ Giuseppe 9h25
"Il faut reconnaître que notre révolutionnaire national a plutôt bon goût, et sans aucun doute un gestionnaire avisé de "bon père de famille" comme l'écrit le notaire.

Mélenchon a acheté en effet un 110 m2 pour 800 000€ (37 000 € de travaux à ajouter) soit 7 272€/m2 en 2014 dans le 3e arrt de Paris.
Aujourd'hui le prix du m2 est évalué dans cette arrondissement à, en moyenne, 10 300€ soit une valeur de 1,130 million €. Il a emprunté 248 340€ ce qui veut dire qu'il avait des liquidités à hauteur de 550 000 à 600 000 €.
Il a également une résidence secondaire évaluée à 190 000 €....
Comme sénateur il émargeait à plus de 10 000 €, comme député européen un peu plus car il faut ajouter les primes d’assiduité (304€/séance).
Aujourd’hui, retraité, il touche une pension de 4 500 € environ qu’il cumule avec son traitement de député. Le tout doit être écrêté à 9 857€ selon mes sources.
Ce garçon qui donne des leçons d’économie à la terre entière a-t-il seulement gagné sa vie en travaillant normalement, je veux dire en ayant un vrai métier ?
Oui, mais trois ans seulement puisqu’il fut surveillant de lycée et prof à Lons-le Saunier après avoir obtenu un CAPES...
Fils et petit-fils de franc-maçon à ses heures perdues…

Giuseppe

@ Elusen | 23 octobre 2018 à 11:04

"Hé petit mumuse, tu vois pas qu'on est occupé ? C'est ça, tu les lances en l'air ! Mumuse petit… Mais va rejoindre ta classe, toupie… C'est ça, tu peux pas te tromper, toupie, le dessin est sur la porte…"

"Il est un peu bête quand même, mais il est gentil… C'est ça, j'avais pas osé le dire… Gentil mais bête… Couillon mais gentil… Gentil… Mais c… Non quand même pas, il est encore un peu trop jeune… Toupie petit… tu progresses… Osselets petit, maintenant… Non ça se mange pas, il faut tout lui expliquer !"

"Hé petit couvre-toi ! Tu vas attraper froid, l'hiver arrive !"

Mon voisin me souffle que vous êtes une sacrée "taouaille", allez ne prenez pas mal et ne le prenez pas mal, pour le prouver il suffit de vous lire dit-il… Sacrée taouaille.

Elusen

@ sylvain | 22 octobre 2018 à 21:58
► « je ne suis pas une tap..., une lopette, une gonzesse »

Pour autant l’affirmer publiquement c’est que vous en doutez.

► « si le gugusse me convient pas, direct coup de boule ! »

Vous êtes vieux tout de même, c’est plutôt la boule qui vous donnera un coup.

----------------------------------------------------------------------

@ Giuseppe | 22 octobre 2018 à 21:03

Où comment détourner l’attention sur la bêtise de son propos.

Vous affirmez que l’individu en question est millionnaire du fait de son appartement, or un appartement ce n’est pas de l’argent, de la monnaie.

Vous ne nous avez toujours pas indiqué quand cet appartement aurait été acheté et sa valeur à l’époque de l’achat.

fugace

@ Catherine JACOB | 20 octobre 2018 à 09:48

Le 22 à Asnières : 1966 !!!

4 novembre 1966 une journée noire pour Venise.

C'est pour faire le lien avec celui-ci :
https://www.youtube.com/watch?v=Nhtk7TmQ_gA
L'accent, et il parle de Venise.

sylvain

@ breizmabro | 22 octobre 2018 à 19:06

Désolé mais moi, comme on dit dans mon jargon, je ne suis pas une tap..., une lopette, une gonzesse ; si le gugusse me convient pas, direct coup de boule !
Les cafteurs à l'école en prenaient plein la tronche à la récré ; on ne tortillait pas du popotin comme les c... molles fofolles d'aujourd'hui.

Giuseppe

@ Elusen | 22 octobre 2018 à 18:43
"Hé petit, va donc jouer ailleurs avec tes camarades ! C'est ça... Rassure-toi je ne vais pas te la voler, au fond à droite de la cour il y a un dessin sur la porte de la classe, tu peux pas te tromper, ils ont tous la même."
"c'est ça… Quand tu sauras lire ce sera écrit dessus, tu seras à la grande école, c'est ça… la maternelle."

--------------------------------------------------------

@ breizmabro | 22 octobre 2018 à 15:43

L'avantage avec vous - mais vous n'êtes pas la seule - c'est qu'au moins on ne se prend pas la tête… Bon de temps à autre il y a l'autre frappadingue - ce n'est pas très élégant tout ça, honte à moi ! - et ses robots, mais bon comme il tourne en rond comme une toupie au bout du compte il finit toujours par rouler.

D'ailleurs je ne sais pas pourquoi je vous dis cela, sans doute que la journée a été belle et que je suis sous le plus beau panorama du monde, bien sûr, et que la neige est pour bientôt.

Giuseppe

"Après un an et demi passé à l’Elysée, le chef de l’Etat apparaît plus fatigué, lui qui n’a pas besoin de beaucoup d’heures de sommeil. « Il a pris cher », assène un proche d’Emmanuel Macron, quand un ministre estime que le président « maigrit à vue d’œil ». « C’est inhérent à la fonction de président. Ils prennent tous un coup de vieux », tempère un ami auprès du quotidien francilien."
(valeursactuelles.com 22 octobre 2018 à 12:05)

Il me semble que le Sénat est beaucoup plus reposant, enfin je pense, quand je vois le Président à moins que le stress agisse dans le sens contraire aussi, paraît-il.

breizmabro

@ Elusen 22 octobre 2018 à 18:43

Je le note.

Robert

@ cavendish | 22 octobre 2018 à 16:33

Les questions que vous posez sont fondamentales.

Au-delà de l'attitude exagérée, pour ne pas dire outrancière, de monsieur Mélenchon, il n'en reste pas moins que l'opération judiciaire de très grande envergure menée contre lui et son parti ne peut "qu'interroger" tous les citoyens.

J'avais déjà évoqué cet aspect liberticide de l'évolution des lois et de leur application.
Je viens de lire un texte de fond de l'avocat Régis de Castenau. Après une analyse fouillée, il conclut :
"La liberté politique sous la grêle
Cette volonté devenue évidente de la haute fonction publique judiciaire de s’abstraire des principes fondamentaux de la liberté politique et de la séparation des pouvoirs génère des dérives particulièrement inquiétantes. Inquiétude renforcée par le fait qu’aux procédures spectaculaires dirigées contre les représentants de l’opposition politique, s’ajoute une passivité troublante vis-à-vis des affaires concernant les entourages du pouvoir. Comment ne pas soupçonner que la gestion de ces dossiers puisse être conduite par des subjectivités politiques et idéologiques qui n’ont rien à y faire ?
Ce que nous rappelle l’agression médiatico-judiciaire dont sont l’objet aujourd’hui, Jean-Luc Mélenchon et son organisation politique c’est bien l’existence de ces dérives dangereuses pour les libertés publiques."

Ce texte me semble devoir être lu ici : http://www.vududroit.com/2018/10/melenchongate-demandez-programme/

breizmabro

@ sylvain 22 octobre 2018 à 09:30
"Au fait, Elus-Haine, avez-vous mouchardé, délationné ou dénonciaté votre curé ? Que dit le Petit Bébert ?"

Vous-même Saint sylvain n'avez-vous jamais dénoncé un proche ou délaté sans raison ?

——————————————-

@ cavendish 22 octobre 2018 à 16:33
"Mélenchon est susceptible d’avoir profité indirectement des deniers publics grâce à la surfacturation de prestations délivrées par la société de sa compagne à son mouvement politique, prestations remboursées par nos impôts"

Plus ou moins que les prestations de Macron à Las Vegas ? (comptes de campagne = nos impôts)

"Muriel Pénicaud a été placée sous le statut de témoin assisté après plusieurs d'heures d'audition le mardi 22 mai (2018) chez les juges qui enquêtent sur le déplacement controversé organisé en 2016 pour Emmanuel Macron à Las Vegas"

"Contrainte de monter cette opération de plus de 300.000 euros en urgence sous la pression du cabinet du ministre, confiée intégralement à l'agence Havas, sans recourir à une mise en concurrence pourtant prévue par le code des marchés publics pour de telles sommes"

Y a-t-il eu perquisition chez Havas pour apporter la preuve qu'il y a eu fraude, ou pas, dans l'attribution de l'opération pro-Macron confiée à Havas en 2016, sans mise en concurrence pourtant prévue par le code des marchés publics ?

Si quelqu'un a la réponse en moins de quinze paragraphes...

Ellen

@ Paul Duret | 22 octobre 2018 à 13:44 "
"...malgré les injures de Mélenchon à leur encontre, ils continuent de venir lui manger dans la main."

C'est comme une pièce de monnaie à deux côtés, pile et face, vrai ? Les journalistes et les politiques se nourrissent mutuellement et on besoin l'un de l'autre pour exister. Et nous, nous sommes spectateurs et juges pour applaudir ou pour contester, pour approuver ou renier. Le choix nous appartient pour décider le moment venu le jour du vote.

Elusen

@ Giuseppe | 22 octobre 2018 à 09:25
« Il se plaint de vivre dans un appartement parisien de 837 000 € ! Un appartement qui doit valoir au cours du SMIC actuel 600 fois la valeur ! »

Mais c’est absurde ce que vous avancez !
Dans quelle ville est cet appartement ?
Dans quel quartier de la ville en question ?
En quelle année l’appartement a-t-il été acheté ?
Est-ce à crédit ?
Le crédit a-t-il été remboursé ?

Si vous achetez un appartement à 300 000 € en 1996, en 2018 il vaut aux alentours de 800 000 €, voire plus en fonction de la cote du quartier et de la raréfaction des logements.

De plus votre graphe ne représente pas le réel, il suffit de prendre De particulier à particulier pour voir, par exemple qu’un studio de 25 m2 dans le 2e arrondissement, face à la rue Saint-Denis, rue de prostitution, vaut 300 000 €.

https://www.pap.fr/annonce/vente-immobiliere-paris-2e-g37769-a-partir-de-20-m2-r424000425

D’après certains journaux, Mélenchon aurait un appartement dans le 10e arrondissement de 110 m2, mais quel quartier du 10e, acheté à quelle date ?

https://www.pap.fr/annonce/vente-immobiliere-paris-10e-g37777-a-partir-de-110-m2

------------------------------------------------------------------

@ breizmabro | 22 octobre 2018 à 10:11

Je préfère le dictionnaire du CNRS (CNRTL), plus rigoureux et avec étymologie sommaire.

Délation : http://www.cnrtl.fr/lexicographie/d%C3%A9lation

Ou le Littré, la référence, tombé dans le domaine public.
https://www.littre.org/definition/d%C3%A9lation

Dès l’instant où c’est anonyme, la définition qui s’applique serait : délation.
Une dénonciation, par sa définition, ne peut pas être anonyme.
http://www.cnrtl.fr/lexicographie/d%C3%A9nonciation

Pour installer le Littré sur son ordinateur, une Canadienne en a fait un petit logiciel.
https://code.google.com/archive/p/dictionnaire-le-littre/

Ellen

Mise en revue. Comment l'international (Belgique) perçoit Jean-Luc Mélenchon :

https://www.courrierinternational.com/article/vu-de-belgique-taper-sur-les-medias-un-jeu-dangereux

En visionnant une nouvelle fois ces vidéos, Mélenchon me fait penser à tous ces dictateurs qui ont su comment manipuler le peuple avant leur coup d'Etat : Pinochet, Chavez, Castro et Franco.

Attention à ne plus reproduire les mêmes phénomène.

cavendish

Mélenchon est susceptible d’avoir profité indirectement des deniers publics grâce à la surfacturation de prestations délivrées par la société de sa compagne à son mouvement politique, prestations remboursées par nos impôts.
Question : a-t-il réellement profité de cet argent ou celui-ci est-il resté dans les caisses de la société incriminée ?
(Bien qu’il n’y ait guère d’illusions à se faire sur le sujet.)

Mais est-ce que cela justifie que sa vie privée soit jetée en pâture au public ?
Il y a le détournement d’argent et il y a ce que les inquisiteurs ont découvert à l’heure du laitier (heure devenue historiquement un mauvais souvenir).

Il y a un fait public et un autre privé.
Ne pas savoir faire la distinction entre l’un et l’autre et tout déballer par amalgame incline à penser que les perturbateurs endocriniens font infiniment plus de dégâts que les statistiques ne le laissent entendre.

En attendant, la meute est déchaînée.
Le nouveau monde est pire que l’ancien, et si Mélenchon découvre ainsi la vie quotidienne des opposants à Maduro et autres dictateurs cubains, n’oubliez pas que cela se passe en France.
Alors, à qui le tour maintenant ?

Ellen

@ breizmabro | 22 octobre 2018 à 10:11
"...personne ne nous dit non plus comment ce coffre a, nuitamment, disparu de l'appartement de Ben. Dès lors toutes les déductions les plus hardies sont autorisées..."

Ne cherchons pas à comprendre. Il y a un coup de main d'un hyperprotecteur d'en haut, le dieu de Benalla, qui ne voulait pas qu'on sache ce qu'il y avait précisément dans ce coffre. Rien de plus facile que de donner les ordres à ses subordonnés pour ne pas opérer. Ce scénario rocambolesque n'était qu'une fumisterie. Gérard Collomb n'était qu'un pion au ministère de l'Intérieur, il ne fallait surtout pas le mettre dans la confidence. Et c'est aussi une des raisons pour lesquelles il a préféré s'en aller.

La macronie a compris que nous avions compris leur subterfuge. Mais qu'on se rassure, tôt au tard la vérité finira par sortir. Dans les milieux politiques, il y en a toujours un qui finit par dénoncer.

"Pour les sommes vous avez raison, du reste certains ou certaines gardent encore chez eux des Napoléon or, voire des lingots..."

Avant que les banques n'existent, les très riches mettaient aussi leurs trésors, louis d'or, bijoux et documents les plus secrets, dans un coffre cadenassé et entreposé au grenier, bien caché.

Ca s'est passé il y a quelques mois. La propriétaire d'une vieille demeure en pierres de taille du début du XIXe siècle a appris par son plombier qu'il avait trouvé sous le plancher de son grenier une centaine de louis d'or. Le plombier honnête l'a signalé à l'Etat français pour éviter qu'un jour il ne soit accusé de vol. Selon la loi, ce trésor a été rendu à la propriétaire, qui contente de cette découverte, a eu la bonté de récompenser son plombier en lui léguant la moitié de son trésor et l'autre moitié elle se l'est gardée. Il en va de soi que le fisc s'est évidemment servi au passage, comme toujours.

--------------------------------------------------------

@ sylvain | 22 octobre 2018 à 09:30

C'est toujours comme cela que ça se passe. Quand on a laissé pour compte celui qui en savait trop, forcément un jour la vérité finit par sortir du placard. Et à côté de cela, il y a aussi de vrais lanceurs d'alerte qui malheureusement ne sont pas toujours récompensés pour leur travail. Il est préférable d'annoncer ou de dénoncer le scandale même si la vérité n'est pas toujours bonne à dire que de se faire piéger et dire, oui mais on ne le savait pas, personne ne nous a rien dit. Trop tard souvent pour réparer les dégâts.

breizmabro

@ Giuseppe 22 octobre 2018 à 09:25

Bon ça va bien les estrangers, déjà que j'héberge un Sicilien chez moi, en Bretagne, depuis plus de trente ans... :D

Adeo Giuseppe ;)

-------------------------------------------------------------------------

@ Tipaza 18 octobre 2018 à 09:20

En résumé on peut dire : qui veut tuer son chien l'accuse de la rage.

Malheureusement Méluche a démontré qu'il était enragé, du coup il sera tué (médiatiquement s'entend).

Certains disent que les communicants de Manu sont nuls, sur ce coup-là je crois qu'ils feront fort... facilement.

--------------------------------------------------------------------

@ Zonzon 18 octobre 2018 à 08:27

Sauf que Méluche, lui, ne voulait pas qu'on le touche alors que Manu, lui, pouvait toucher les deux beaux jeunes garçons en face de lui.

Un des deux beaux garçons a arrêté les braquages sur le conseil de Manu MAIS a choisi l'option dealer après avoir traversé la rue.

Manu, on devrait le nommer, après 2022, directeur de Pôle emploi. Tu traverses la rue t'as un job. Bon d'accord t'as un BEP d'électro-mécanicien mais si t'es au chômage et que tu veux retrouver un emploi tu peux aussi traverser la rue et faire plongeur ou plaquiste. Le monde t'est ouvert mec (comme on dit chez Rothschild).

Enfin, moi j'dis ça...

Adéo Zonzon

Paul Duret

Les journalistes sont-ils des abrutis ?
Certains, oui, car malgré les injures de Mélenchon à leur encontre, ils continuent de venir lui manger dans la main.

breizmabro

@ Elusen 21 octobre 2018 à 20:42

Je suis assez d'accord avec vous. Ainsi donc une dénonciation --anonyme-- deviendrait de la délation, si je vous suis bien.

Pour 'dénonciation' Larousse me donne la définition suivante : "Signaler quelqu'un, quelque chose à la justice, à une autorité en vue de faire condamner ou punir (ex : Dénoncer un criminel à la police)".

J'ai regardé la définition de 'délation' dans le Larousse : "Dénonciation intéressée, méprisable, inspirée par la vengeance, la jalousie ou la cupidité".

------------------------------------------------------

@ Ellen 21 octobre 2018 à 20:00

Pour les sommes vous avez raison, du reste certains ou certaines gardent encore chez eux des Napoléon or, voire des lingots... mais concernant ce que contenait le coffre-fort de Ben, nada, nothing, niente, nitchs, peau de balle et balais de crin, nous ne saurons jamais si ce coffre contenait quelques nuisettes et bas résilles empruntés à Kiddy Smile, quelques armes amicalement prêtés par ses amis policiers, ou quelques grammes de coke, voir les trois...

Et personne ne nous dit non plus comment ce coffre a, nuitamment, disparu de l'appartement de Ben. Dès lors toutes les déductions les plus hardies sont autorisées...

Adeo Ellen

sylvain

@ breizmabro | 21 octobre 2018 à 16:06

Dénonciation, délation, quelle importance ! Dans l'esprit de celui qui mouchardent leurs voisins, leurs amis, leurs ennemis, ceux qui ne leur plaisent pas, la définition officielle de l'un ou l'autre de ces mots est le cadet de leurs soucis, ils "dénonciationnent" ou "délationnent" dans le but de se venger, de faire du mal à leur cible, sans consulter le petit Robert avant de passer à l'acte.

En ce moment, nous assistons à la pire époque de mouchardage tous azimuts que la France aura connue, les collabos vichyssois étaient des enfants de choeur à côté des citoyens-corbeaux d'aujourd'hui, de gauche surtout, tous avides d'indemnités juteuses : nos millions de smartphones regorgent de vidéos homophobes racistes gauchistes islamophobes qui finissent dans les bureaux des commissariats et des préfectures.

Au fait, Elus-Haine, avez-vous mouchardé, délationné ou dénonciaté votre curé ? Que dit le Petit Bébert ?

Kss kss nonosse !

Giuseppe

Petit rappel à notre révolutionnaire de salon du Xe arrondissement de Paris, l'insoumission a quand même ses limites, celle de son modeste pas-de-porte, révolutionnaire en Rolex comme dirait l'autre.

"Las tierras, las tierras, las tierras de España,
las grandes, las solas, desiertas llanuras.
Galopa, caballo cuatralbo,
jinete del pueblo,
al sol y a la luna.

¡A galopar,
a galopar,
hasta enterrarlos en el mar!

8 juin 2018
Par vilmauve
Blog : Le blog de vilmauve

"Vous aviez aimé Jean-Luc Mélenchon ne voyageant qu'en classe affaire ? Vous allez l'adorer quand il se plaint de vivre dans un appartement parisien de 837 000 euros !"

https://blogs.mediapart.fr/vilmauve/blog/080618/melenchon-le-mal-loge

Il faut reconnaître que notre révolutionnaire national a plutôt bon goût, et sans aucun doute un gestionnaire avisé de "bon père de famille" comme l'écrit le notaire.

Un appartement qui doit valoir au cours du SMIC actuel 600 fois la valeur !
Peuple ingrat, "vous ne voudriez pas qu'en plus de vous défendre je vive dans la forêt tropicale albarcas aux pieds !" ; pour celui qui était le plus blindé des concurrents à la présidentielle, "El pueblo jamàs vincido…" soy el Jefe, l'unique, sans partage bien sûr.

Elusen

@ Scarolle | 21 octobre 2018 à 22:03
« …le service public de l'audiovisuel consiste à faire payer par tous les Français de la propagande post-soixante-huitarde. »

C’est raté.
Ce ne sont pas les Français qui paient, mais toute personne qui vit en France et qui possède un téléviseur ou technique et appareil assimilé.

« toute personne » y compris les étrangers.

Les impôts, taxes et défiscalisations servent aussi aux médias privés qui ont accès à tout, dès lors les médias de droite, d’extrême droite y ont eux aussi accès.

La direction générale des médias et des industries culturelles près du ministère de la Culture.
Tous les rapports d’activité des fonds sont en fichier PDF.
Les rapports indiquent qui a perçu quoi.
https://frama.link/f5N-xhb5

Pour les défiscalisations, c’est le Code général des impôts ainsi que des lois spécifiques aux médias. Toute personne ayant une carte de presse, étant producteur, photographe paie moins d’impôt, etc.

--------------------------------------------------------------------

@ Ellen | 22 octobre 2018 à 01:22
« De toute façon, Mélenchon a reçu le procès-verbal … »

Non !
Dans une vidéo qui circule sur Internet, ce dimanche, il affirme qu’il n’a toujours pas eu accès au procès-verbal.
Le procès-verbal ne pouvant pas être dressé immédiatement, pas plus sur place (le lieu de la perquisition).

--------------------------------------------------------------------

Je ne sais pas qui est cette Sophia "Kirikou", et à vrai dire je m’en tamponne, mais il y a des démentis en ce qui la concerne.

Mélenchon et d’autres affirment que Madame Kirikou, lady Sophia, n’est pas la compagne du premier.

Rien n’indique que cette dame était chez lui.

Héberger quelqu’un ne signifie pas que l’on couche avec, parce que ceux qui hébergent leurs parents, leurs frères et sœurs, des amies, des enfants cela signifierait donc qu’ils couchent tous ensemble.

Qu’est-ce que cela serait pour les personnes dont le chien ou le chat couche dans la chambre. J’imagine le même truc avec le canari !

Qu’une perquisition, des délits financiers se transforment publiquement en qui couche avec qui, qui fait quoi... hé bé... cela vous travaille.
À l’ordinaire ce sont les pervers qui se mêlent de ça ; ils sont appelés voyeurs.

Catherine JACOB

@ S Carioca | 21 octobre 2018 à 15:14
« Enfin faire une loi là-dessus c'est franchement ridicule et un réflexe spino-sarkozien. Travaillez donc sur de vraies questions ! »

On apprend ce matin qu’il y a eu rétropédalage de Me Avia. Il s’agissait juste dit-elle, d’une petite blague pour faire bisquer Mélenchon. Et sans doute le distraire de ses soucis de nuisette, mais cela ne semble pas avoir été précisé.

Revenons en effet aux vraies questions, et pour moi les conditions dans lesquelles les députés et l’Assemblée peuvent faire leur travail dans le respect de l’indépendance des pouvoirs représentent une question essentielle.
Si le siège de son parti avait été sanctuarisé ne serait-ce que pour un laps de temps donné, à définir autour de la période électorale, d’une part Mélenchon n’aurait pas pu se donner en spectacle comme il l’a fait vu qu’il n’aurait pas été licite de diligenter une perquisition de ses locaux, et d’autre part, cela ferait obstacle à toute manipulation éventuelle de l’électeur en période électorale par le pouvoir en place, et enfin cela contribuerait à un meilleur équilibre entre les pouvoirs vu le statut juridictionnel du président de la République, dans notre pays.

D’autre part, il ne doit pas pouvoir non plus finir par arriver à nos députés, ce qui arrive aux avocats chinois en République populaire de Chine quand leur façon de défendre et conseiller leurs clients déplaît. Outre la sanctuarisation des locaux d'un parti politique légal donc, on devrait également aboutir à une sacralisation de la personne du député le temps de sa mandature, sous réserves bien sûr de malversations avérées, ainsi qu'à la création d'un véritable organisme de contrôle, vigilant mais interne aux Assemblées et aux Parlements, et doté de certains pouvoirs de police, comme les maires sur le territoire de leur commune, à savoir circonscrit au Assemblées.

Achille

@ Scarolle | 21 octobre 2018 à 22:03
« On sait que Radio France roule pour LaREM et Macron, c'est peut-être la raison qui fait qu'aujourd'hui une plainte est déposée, dans la mesure où il est l'un des premiers opposants de Jupiter et que les élections européennes approchent. »

Arrêtez de raconter vos salades. Radio France ne roule absolument pas pour LREM et Macron. Cette radio est clairement de gauche. Il suffit d’écouter la matinale pour s’en convaincre.
Quant à Mélenchon il n’est certainement pas le premier opposant du président. Il est son « idiot utile ». Plus il se distingue par ses frasques ridicules et plus E.M. engrange des voix.
Les seuls vrais opposants au pouvoir sont Wauquiez et MLP, même si, pour l'instant, ils sont fortement contestés au sein de leur propre parti.

Ellen

@ Catherine JACOB | 21 octobre 2018 à 20:41
"D’autre part, vu que selon l’article 57 CPC, la présence de l’occupant des lieux est requise lors d’une perquisition, je ne comprends pas comment il se fait que dans le cas de la perquisition du siège de FI, les FI ont dû enfoncer la porte, Mélenchon en tête ceint de son écharpe bleu-blanc-rouge, pour pénétrer dans leurs propres locaux ?"

Il s'avère que Mélenchon a bien été prévenu de cette perquisition, mais comme cela il a ameuté son cheptel de militants en masse, leur demandant de venir ainsi que les journalistes pour filmer son scénario sur les lieux. Le bazar qu'ils ont fait était indescriptible, tambourinant à coups de poing à la porte comme des fous furieux, hurlant et menaçant d'enfoncer la porte si les policiers ne l'ouvraient pas. Devant un tel attroupement d'enragés stationnés derrière la porte, la police a préféré de ne pas ouvrir pour éviter de se faire agresser et être ensuite dans l'impossibilité de continuer son travail de perquisition. De toute façon, Mélenchon a reçu le procès-verbal de tous les équipements, documents nécessaires à la recherche de la vérité qui ont été saisis et seulement pour des faits qui lui sont reprochés et qui sont actés dans la procédure nécessaire pour l'enquête préliminaire.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS