« L'homme qui voulait qu'on sache qu'il ne voulait pas être juré ! | Accueil | Onfray, Garcin et BHL : le jour et la nuit ! »

18 octobre 2018

Commentaires

Scarolle

Que ce soit les radios ou les TV, le service public de l'audiovisuel consiste à faire payer par tous les Français de la propagande post-soixante-huitarde.

Si cela est particulièrement visible pour les infos, cela existe de manière plus sournoise avec les émissions dites "grand public" qui n'abordent que des thèmes sociétaux, culturels ou humoristiques qui ne vont que dans une seule et même direction : à gauche toute !

Le plus beau spécimen de cette façon de faire c'est l'insupportable Ruquier et ses acolytes qui sont les parfaits représentants de la bobosphère victimisante, pourvu que l'on appartienne à une communauté visible et branchouille ! Mais en y regardant de près, on s'aperçoit qu'aucune émission n'échappe à ce tropisme gauchiste.

Mélenchon a toujours insulté les journalistes, c'est un homme méprisant et grossier : il n'a cependant jamais fait l'objet de sanctions pour ses problèmes comportementaux et ses écarts de langage car il ne devait pas représenter de danger pour que l'on accepte ses invectives !! Aujourd'hui son statut a changé depuis la présidentielle.

On sait que Radio France roule pour LaREM et Macron, c'est peut-être la raison qui fait qu'aujourd'hui une plainte est déposée, dans la mesure où il est l'un des premiers opposants de Jupiter et que les élections européennes approchent.

Savonarole

Je vois que le mot "nuisette" soulève des montagnes.
Catherine Jacob a raison, ce mot ne figure nulle part. J'ai exagéré.
Toutefois, mon conseiller fiscal est prié de ne se présenter aux portes de ma résidence qu'à partir de 11 heures du matin, et à poil.
Mélenchon devrait virer Sophia Chikirou, on n'apporte pas les dossiers en cours à 7:00 du matin.


Elusen

@ Giuseppe | 21 octobre 2018 à 13:58
« ...un appartement digne des plus cossus 1 000 000€ tout de même, nuisette comprise. »

Est-ce le prix auquel il l’a acheté, car en Île-de-France, et principalement à Paris, les prix ont explosé en 25 ans ?
Un appartement de 23 m2 acheté à 220 000 F (33 000 €) en 1996, vaut aujourd’hui 300 000 €.

1 000 000 d’€ à Paris, c’est du 80 à 90 m2 dans le 2e arrondissement de Paris, en fonction des arrondissements ce n’est pas le même prix.

-------------------------------------------------------------------

@ S Carioca | 21 octobre 2018 à 14:36

Qu’est-ce que vous écrivez mal ! C’est hallucinant !
Sans compter qu’un sondage n’a aucun rapport au réel. Ce n’est pas de la science.
Sonder, c’est faire un carottage, c’est carotter.
Carotter, c’est aussi escroquer, à ne pas oublier.

--------------------------------------------------------------------

@ breizmabro | 21 octobre 2018 à 16:06

Il convient de ne jamais confondre dénonciation et délation.
Il est plus courant, partout sur la planète, pas uniquement en France, que certaines personnes fassent des délations.

La délation est une perversité, car elle vise à prendre plaisir à nuire et elle se fait anonymement.

La dénonciation est légale en France, elle n’est pas anonyme.
Dénoncer, c’est témoigner. Tous les témoins dénoncent.
Celui qui dénonce s’expose à des poursuites.

Zola par son « J’accuse » dénonce. Il a d’ailleurs été poursuivi.

Catherine JACOB

@ breizmabro | 21 octobre 2018 à 16:06
« Visiblement nous avons plus d'informations sur la perquise chez Mélenchon et autres que sur ce que contenait le coffre-fort de Benalla situé dans son appartement sous scellés, sans planton pour monter la garde »

C’est vrai. Mais en même temps, qu’avons-nous à faire de la nuisette de Benalla fût-elle en crêpe de Chine brodée d’or et signée Jean-Paul Gaultier ?

Cela étant, l’article 56 du Code de procédure pénale alinéa 3 ne dit-il pas :
« Toutefois, sans préjudice de l'application des articles 56-1 à 56-5, il (l’OPJ) a l'obligation de provoquer préalablement toutes mesures utiles pour que soit assuré le respect du secret professionnel et des droits de la défense. »

D’où, comment se fait-il que Mediapart ait eu connaissance de la « nuisette » de Sophia Chikirou ? Plenel était-il convoqué comme expert en communication sur la base de l’article 157 CPC?

A partir de quelle heure une concierge peut-elle légalement se trouver dans l’appartement d’un célibataire de son immeuble sans passer obligatoirement pour sa « connaissance », au sens où cette chère Meg était dans le parler haut-français de P. Charoulet, la « connaissance » du président Félix Faure ?

D’autre part, vu que selon l’article 57 CPC, la présence de l’occupant des lieux est requise lors d’une perquisition, je ne comprends pas comment il se fait que dans le cas de la perquisition du siège de FI, les FI ont dû enfoncer la porte, Mélenchon en tête ceint de son écharpe bleu-blanc-rouge, pour pénétrer dans leurs propres locaux ?

« Une chose est sûre, si une personne le sait c'est Mimi, l'amie de Bribri. »

Mimi, la fée Carabosse ? Facture-t-elle ses prestations à Bribri moins chères que ne se les ait facturées à elle-même Sophia Chikirou ? En tout cas, Mélenchon conteste qu’elle soit sa compagne.

Donc, comme dirait Sarko : « avec Sophie, φFI ce n’est pas du sérieux ! » Quant à Riri et Loulou ils étaient sans doute à la pêche aux moules avec Oncle Donald, j’imagine.

Bon, on plaisante on plaisante, mais n'empêche que c'est bien triste tout ça.

Ellen

@ Catherine JACOB
@ Breizmabro

"Dans un coffre ou sous son matelas ? Combien de liquide a-t-on le droit de conserver chez soi sans être soupçonné de trafic quelconque ? Le savez-vous ?" (CJ)

Mesdames, voici la réponse :

Il est tout à fait légal de conserver son argent chez soi, et ce sans aucun plafond. Les raisons de procéder ainsi sont nombreuses, allant de la facilité à disposer de liquidités, au manque de confiance dans le système bancaire.

Cette décision s’accompagne toutefois de quelques inconvénients. Notons le risque de cambriolage et le fait que cet argent ne produit aucun intérêt, puisqu’il n’est pas placé.

A partir du moment où les sommes conservées en liquides deviennent conséquentes, elles sont soumises à des obligations légales.
De préférence (ou facultatif selon certains) il faut en effet les déclarer au fisc et être en mesure de prouver leur provenance : une rémunération, un gain aux jeux du Casino, un héritage, une vente d'objets de valeur, etc. Si vous ne vous conformez pas à cette obligation, vous serez accusé de fraude fiscale, si découvert comme lors de perquisition chez Mélenchon, puisque votre patrimoine doit être soumis à l’impôt.

La meilleure façon de protéger son argent, c'est de l'enfouir sous terre dans la forêt ou ailleurs comme faisaient nos ancêtres royaux, pour ensuite le récupérer en carrosse.

genau

@ vladimir

Je ne partage pas vraiment votre avis sur le traité des sept soeurs. A l'époque, n'oublions pas que le roi Fayçal entassait les liasses de dollars sous son lit.
Mais il s'agissait bien sûr de la constitution d'un cartel destiné surtout à réguler le marché, devant l'incertitude sur les progrès de la demande à venir.
Quant à l'exploitation des peuples, elle existe de toutes les façons, et quel que soit le gouvernement ou le régime en place : c'est une constante humaine.
D'ailleurs, que pourrait-on imaginer à la place ? Un univers fraternel où tout le monde partagerait, se recevrait et voyagerait librement.
J'ai toujours été réticent vis-à-vis des "valeurs" de la république, et notamment la fraternité ; ce sont là des escroqueries morales destinées à peser sur les populations en les grondant pour mieux les exploiter doucement. SI on remplaçait par responsabilité, les choses iraient peut-être aussi mal, mais en conscience.

breizmabro

@ Catherine JACOB 21 octobre 2018 à 04:37

Qui emploie encore le mot "nuisette" de nos jours à part quelques vieux boucs qui pensent que les jeunes femmes d'aujourd'hui s'habillent au saut du lit comme leur mère ?

"Dans un coffre ou sous son matelas ? Combien de liquide a-t-on le droit de conserver chez soi sans être soupçonné de trafic quelconque ? Le savez-vous ?"

Moi non mais en même temps je ne sais pas non plus ce que contenait le coffre-fort du conseiller de Monsieur, président de la République, un dénommé Benalla. Argent ? (12 000€ ou plus) ? Armes ? Coke ?

Une chose est sûre, si une personne le sait c'est Mimi, l'amie de Bribri.

Visiblement nous avons plus d'informations sur la perquise chez Mélenchon et autres que sur ce que contenait le coffre-fort de Benalla situé dans son appartement sous scellés, sans planton pour monter la garde, MAIS l'ami de Monsieur.

———————————-

@ Elusen 21 octobre 2018 à 09:42

Vous avez raison, la justice a agi sur dénonciation.

Ceci dit, en France, la dénonciation est le sport le plus pratiqué.

J'ai eu un ami, aujourd'hui décédé, qui était inspecteur des impôts. Il n'en revenait toujours pas au bout de 30 ans dans cette administration du nombre de dénonciations qui occupaient ses services.

S Carioca

Une députée LRM : "Parle-t-on moins français avec un accent ? Doit-on subir des humiliations si on n’a pas d'intonations standardisées ? Parce que nos accents sont notre identité, je dépose, avec des députés LaRem, une proposition de loi pour reconnaître la glottophobie comme source de discrimination."

D'abord, l'absence (prétendue) d'accent est en soi un accent.
Comme disent les Québécois : les Français ne se rendent pas compte que ce sont eux qui ont un accent.

Donc pour paraphraser Mélenchavez : "ferme ta petite bouche, Sacré Corps".

Enfin faire une loi là-dessus c'est franchement ridicule et un reflexe spino-sarkozien. Travaillez donc sur de vraies questions !

S Carioca

"Jean-Luc Mélenchon est-il sacré ?"

Comme Mediapart (Arfi) le décrit non seulement il semble que (attention présomption d'innocence !) Fidel Melanchavez et ses Insoumystériques se soient fait (pas d's, pas encore) prendre les doigts dans le pot de miel, mais encore, il se parent de plumes qui montrent leur inculture constitutionnelle crasse ou leur mensonge éclatant quant au statut que leur confère leur députosité (licence poétique auto-attribuée).
Mais cela leur profite et cette bande de coupeurs de têtes en puissance tire hélas profit de sa propre turpitude.
Un sondage indique que 76% reprochent ses actes récents à Bolivaro Mélanchavez. Ou 73% je ne sais plus. Mais nom d'une pipe, 24 à 27 % qui ne lui reprochent pas sa forfaiture, c'est très inquiétant sur la façon de "penser" de nos concitoyens. Aristote se retourne dans sa tombe, sans doute.

Entre les Insoumystériques et l'Islamisation décrite par Davet et Lhomme et leurs jeunes pousses (qui ont intérêt à passer à l'ombre notamment celles et ceux qui ont un air "de là-bas"), Trump et Putin, Xi et Orban, l'avenir est épatant. Qu'a-t-on fait de faire des enfants que l'on a jetés dans ce monde malfaisant ?

Giuseppe

El "Lider Maximo" saisi au petit matin, il faut imaginer un instant s'il avait été embarqué enchaîné devant les ordiphones.

De tribun au pied levé il serait passé pour martyr, chemise blanche du condamné, ouverte sur une poitrine offerte aux salves d'une police politique.

Finalement révolutionnaire au petit pied vivant dans un appartement digne des plus cossus 1 000 000€ tout de même, nuisette comprise.

Tipaza

@ Achille | 21 octobre 2018 à 08:40
« Et pour finir Radio France porte plainte contre Mélenchon pour ses propos insultants contre les journalistes de France Info, qu'il a traités de menteurs et d’abrutis. »

Voilà bien la preuve d’un acharnement complotiste contre Mélenchon.
D’ordinaire les lanceurs d’alerte sont protégés et parfois même récompensés !

Elusen

Rappelons tout de même l’origine de l’affaire.

- Il n’y a aucune preuve, pour l’heure, que Mélenchon ou son parti aient commis des fraudes.

- La justice fait une enquête préliminaire (étrangeté du terme choisi en droit).

https://frama.link/D8jDDdYh

- La justice agit sur une dénonciation.

Et c'est encore plus drôle, puisque l’une des dénonciations, donc l’accusation que Mélenchon et son parti aurait commis des fraudes, vient d’une députée européenne F-Haine mise en examen pour fraude.
Cette députée européenne F-Haine est poursuivie suite à une plainte du Parlement européen contre le F-Haine et elle en a profité pour accuser...

- La deuxième dénonciation vient de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques qui dénonce aussi les comptes de Macron.

http://www.cnccfp.fr/presse.php

Préliminaire entre Mélenchon et le Procureur, ils sont même allés jusqu'à se toucher... hummmm, hummmm... en plein débat sur l’Assistance Médicale à la Procréation.

Achille

Pauvre J-L Mélenchon. Lui qui adore qu'on parle de lui. Ses désirs sont exaucés au-delà de ses espérances.

Le parquet ouvre une procédure pour menaces et violences sur "personnes dépositaires de l'autorité publique".
Le syndicat de police Alliance a demandé au ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, de porter plainte contre le leader de LFI.
Et pour finir Radio France porte plainte contre Mélenchon pour ses propos insultants contre les journalistes de France Info, qu'il a traités de menteurs et d’abrutis.

Va falloir que Mélenchon se trouve un très bon avocat. ED-M va-t-il lui offrir ses services, lui qui raffole de ce genre d'affaire très médiatisée ?
On l’espère pour notre « intouchable », notre monstre « sacré » de la République. Que dis-je, il est LA REPUBLIQUE à lui tout seul ! Même Jupiter doit s’incliner devant lui.

Bon courage Jean-Luc et n’oubliez pas vos cachets pour dormir !

Catherine JACOB

@ Savonarole | 20 octobre 2018 à 21:07

Il n'y a pas marqué "en nuisette" mais seulement "se trouvait au domicile de l’ancien candidat mardi matin à l’aube".

Je constate que l'aube se lève à Paris à sept heures du matin. Les boulangers parisiens ouvrent pour la plupart à six heures du matin, comme dans le reste de la France, ce qui signifie qu'ils commencent à travailler au fournil vers quatre heures du matin.

Je doute que Mélenchon ait tiré un quelconque profit personnel de l'activité de Médiascop. Les tarifs de ce genre de prestations sont libres et non pas conventionnés ou réglementés.
S'il y a eu devis et acceptation de devis, je ne vois pas en quoi il y aurait un problème quelconque dès lors que les prestations auraient été effectivement réalisées selon devis accepté.
Si ce ne devait pas avoir été le cas, alors Mélenchon et son parti seraient les victimes d'un abus de confiance et je ne comprends pas pourquoi les victimes devraient être perquisitionnées et pas l'auteur de l'éventuel abus de confiance.

Je conclus donc pour commencer qu'il n'y a pas d'entrée fournisseurs dans l'immeuble de l'appartement à 1 million d'euros de Mélenchon, sinon on n'y eut sans doute trouvé personne d'autre que son propriétaire résident.
En tout cas, je comprends mieux son état de fébrilité colérique.

Il semblerait également que "plus de 12 000 euros en liquide auraient été découverts au domicile d’un des plus anciens proches du leader insoumis".

Dans un coffre ou sous son matelas ? Combien de liquide a-t-on le droit de conserver chez soi sans être soupçonné de trafic quelconque ? Le savez-vous ?

Lucile

@ Tipaza

J'adopte un point de vue empirique en disant que peu importent les raisons des électeurs de Mélenchon, au final, c'est le résultat qui compte. Et vous me dites que je suis trop rationnelle. C'est cela, oui...


Savonarole

Toute cette histoire se termine comme dans une pièce de Feydeau, l'amant ou la maîtresse dans le placard.

Lorsque la police a déboulé à 7 heures du matin chez Mélenchon, ils sont tombés nez à nez devant Sophia Chikirou en nuisette !

Le gag ! (révélation de Mediapart)

Est-il vraiment utile que le cinéma français subventionné s'escrime à trouver des scénarios ridicules pour faire au final des flops commerciaux, alors que la simple observation de notre monde politique est une mine d'or ?

Michelle D-LEROY

@ Catherine JACOB
"...loin d'améliorer le vivre ensemble, cela pourrait servir à rendre nos compatriotes encore plus fous !"

Tout à fait, il ne manquerait plus que cela. Déjà que nous vivons une période troublée où chacun veut imposer sa vision du bonheur et de la bonne pensée pour une société progressiste. Antispécistes, homo avec la PMA et la GPA qui vont immanquablement faire débat, féministes (de l'écriture inclusive à balance ton porc) pour les plus visibles et tous les sujets de société dont nous débattons sur ce blog, sûr, nous allons devenir fous... Déjà nous ne savons plus dans quelle société nous sommes, déjà que tous nos acquis culturels semblent obsolètes et dérisoires et donc remis en question dans le tourbillon du nouveau monde...

Le Chat botté

Quelle aubaine !...
Avec cette perquisition musclée monsieur Mélenchon a bénéficié d'une publicité gratuite et exempte de TVA.
Il a même pu faire une vidéo de propagande qu'il utilise à des fins politiques et qu'il diffuse à tous les médias possibles qui bien sûr ne manquent pas de la publier.

Il ne lui reste plus qu'à dénoncer ce qu'il sait des comptes de campagne de monsieur Macron pour enrichir encore davantage sa prestation de dénonciation du "pouvoir politique" mais monsieur Macron lui et pour l'instant ne risque pas de voir débarquer les policiers chez Brigitte.

Je me demande de quelle façon les autres pays considèrent cette farce permanente que constitue notre monde politique.

Visiblement, c'est un problème de comportement individuel. Comment Mélenchon a-t-il pu faire confiance à quelqu'un comme Sophia Chikirou qui a œuvré pour le PS avant de soutenir Sarkozy ?
Et surtout, c'est un problème pour les militants insoumis de devoir avaler sans barguigner ce choix de leur chef pour une arriviste. C'est grand malheur pour tous ceux qui soutiennent le programme de la France insoumise (les idées de partage, de solidarité, l'éco-socialisme...) de voir qu'il est porté par un parti au fonctionnement vertical (limite stalinien), qui ressemble finalement à celui des autres partis.

Lucile

@ breizmabro | 20 octobre 2018 à 10:05

C'est une question de compréhension. Voici deux petites vidéos, l'une décortiquant l'accent franco-anglais de Macron, l'autre ses petites fautes de grammaire ; les deux sont malgré tout élogieuses à l'égard "d'Immanuwell Makhrôn".

https://www.youtube.com/watch?v=TZ03xCX6Tdg
https://www.youtube.com/watch?v=bYTbe1xLpXE

(Dans la première vidéo, il y a je crois une erreur vers 1:41 dans le sous-titrage automatique anglais : ce n'est pas "series", mais "theories".)

vladimir

Les dérives de Mélenchon ne sauraient effacer l'existence bien réelle du complot des ultra-libéraux contre les peuples qu'ils exploitent.

Déjà en 1928 l'accord signé le 17 septembre entre la Standard Oil of New Jersey, la Royal Dutch Shell et l'Anglo-Persian Oil Company au château écossais d'Achnacarry à la suite d'une réunion secrète tenue le 28 août 1928 à l'initiative d’Henri Deterding de la Royal Dutch Shell, démontrait la collusion des puissances de l'argent pour exploiter les peuples.

Que l'on cesse de vouloir faire croire que le complotisme est une invention d'individus délirants.
Au contraire, les puissances de l'argent ont besoin de serviteurs comme Macron pour que se réalisent leurs souhaits.

Le million de migrants que Merkel a fait rentrer en Allemagne sous prétexte humanitaire, répond au contraire à la demande du patronat européen qui est une des branches des puissances de l'argent, qui a demandé au commissaire européen en charge de l'immigration de faire rentrer en Europe 6 millions de migrants afin de contenir les salaires, voire les diminuer.

Si ce n'est pas un complot contre les salariés européens, il faut expliquer ce que c'est.
Partout les puissances de l'argent luttent en secret contre les peuples qu'elles exploitent.
Et Macron lorsqu'il prétend construire en vain une liste des progressistes lors des élections européennes pour lutter contre le populisme, lutte en réalité pour les puissances de l'argent.
Le complotisme contre les peuples est bien une constante des ultra-libéraux.

Catherine JACOB

@ Mary Preud'homme | 20 octobre 2018 à 00:40
« Le haut fonctionnaire de la police qui avait refusé de prêter assistance au juge Halphen pour une perquisition était en fait Olivier Foll, à l'époque directeur de la PJ. »

Passionnante cette affaire de 1997.
Je m’étonne d’autant plus, après en avoir pris connaissance, que les députés n’aient pas encore songé à sacraliser leur fonction de « représentant de la Nation tout entière, quelle que soit la zone géographique déterminée dans laquelle ils ont été élus. »

Cela me paraît d’une priorité désormais essentielle de s'y atteler, à moi dont la famille paternelle descend en lignée agnatique, entre autres, d’un député aux Etats généraux de 1789 (prévôté royale de Sierck-Les Bains), en lignée cognatique d’un greffier de la communauté du bailliage de Thionville dépendant du Parlement et de la Généralité de Metz, ainsi que du côté de mon grand-père maternel avant l’annexion de l’Alsace par Louis XIV, d’un écoutète, et de ma grand-mère maternelle, d’un conseiller au Parlement de Metz, cour de justice souveraine, dont ci-après, pour l'anecdote, ce cliché classique fin XIXe du mariage de l’un de ses descendants : .

Du côté de mes ascendants paternels, on se mariait en noir, selon la coutume -cf. p.3 ICI- qui au siècle dernier voulait que la robe nuptiale de la mariée fut obligatoirement noire avec port d'une longue cape, elle aussi noire en signe du "deuil de sa virginité", et non pas, par l'effet de quelque fantaisie gothique.

Je pense tout à coup incidemment qu'il me faudrait sans doute rattacher le fait que je porte souvent du noir et blanc - les Japonais s'en sont par ailleurs étonnés me faisant remarquer qu'au Japon c'est là une combinaison de couleurs (ou de non couleurs) qui est signe de deuil -, non pas tant au blason de Metz (« mi-partie d’argent et de sable avec une pucelle pour support »), ou encore par intérêt pour le costume ordinaire des acteurs de la Justice, mais sans doute plutôt à l'alliance de ces deux traditions nuptiales familiales.

On va dire que mon intérêt, marginal toutefois, pour les questions de Justice s'origine apparemment quelque part dans une sorte d'atavisme.

breizmabro

@ Elusen 19 octobre 2018 à 21:38

A part l'éternelle agression du "quelle preuve avez-vous" (9°) tout le reste de votre commentaire est juste, cette ligne n'apporte rien de plus.

Avec un peu plus de souplesse dans vos textes (souvent justes), et d'humour, nous vous lirions avec bienveillance.

Ellen

@ S Carioca | 19 octobre 2018 à 22:16
"Félicitations aux policiers pour le calme qu'ils ont su garder."

Dans la police c'est très hiérarchisé. Ils ont certainement reçu l'ordre de ne pas intervenir dans la mêlée provoquée et instrumentalisée par Mélenchon et Corbière pour éviter justement que ça ne parte en bagarre générale entre la police et le "Sacré". Bien vu la police !
C'est ce que Mélenchon recherchait devant les caméras : l'affrontement et faire perdre les nerfs des policiers. Eh bien c'est raté. La police et le Procureur, tous très dignes et calmes face à la bande d'excités révolutionnaires piétinant la loi, nous ont démontré et prouvé qui représentait la République. Ce n'est pas le pantin Mélenchon, bien sûr.

--------------------------------------------------------

@ breizmabro | 20 octobre 2018 à 10:05
"Ce qui m'a le plus amusée dans cette épisode d'imitateur mélenchonien, c'est qu'il brigue la mairie de Marseille"

Aucun danger. Avec son accent de roquet, Mélenchon ne passera pas la grande porte de la mairie de Marseille. Les seuls qui pourraient voter pour le "Sacré" sont les jeunes pseudo-révolutionnaires dopés et cramés du cerveau et les islamistes.

Et puis, ne pas oublier les fidèles de Gaudin, et les subterfuges techniques de Macron.

Tipaza

@ Lucile | 20 octobre 2018 à 01:14
"Mais quelles que soient les raisons de ses électeurs, quel que soit leur profil, en résulte-t-il obligatoirement que la France s'assure un avenir prospère et heureux"

Vision rationnelle, trop rationnelle du comportement des citoyens, électeurs éventuels !

Certains votent avec leur cerveau, et déjà nous savons grâce à Xavier, que celui des femmes est différent de celui des hommes.
D’autres votent avec leur cœur, d’autres encore avec leurs tripes, et certains vont même jusqu’à voter avec leurs pieds en s’expatriant.

Et puis il y a les politiciens qui voudraient nous faire voter après nous avoir hypnotisés avec de beaux yeux bleus cachant l’indifférence et le cynisme du psychopathe.

Ce sont ces mille et une raisons de voter qui font de la démocratie le pire de tous les régimes à l’exclusion de tous les autres, et surtout le plus surprenant quant au choix des dirigeants, dont la compétence, le caractère, l’intelligence sont parfois en dessous de ce qu’il faudrait.

Dans les démocraties illibérales qui se profilent à l’horizon européen, au moins le caractère des dirigeants est présent, est-ce un mieux ?
C’est un mieux évidemment, sachant que le mieux est l’ennemi du bien !

Alors il ne nous reste plus qu’à cultiver notre jardin, avant que le désert que les migrants apportent à la semelle de leurs souliers ne prenne la place de nos paysages.
Personne ne dit que le réchauffement climatique est peut-être un effet de propagation du désert par les migrations africaines.
Et si c’était la vraie raison, la désertification par le grand remplacement.

Chère Lucile, je vous sais très sérieuse, mais c’est le week-end, la période où le rêve et le cauchemar et l’absurde qui vont avec, sont de règle.

Je précise que je n’ai encore pris mon champagne apéritif.

DAUMONT

A tous ceux qui pestent contre l'attitude de M. Mélenchon sans la moindre réflexion sur nos libertés politiques, je conseille de lire le billet de Régis de Castelnau du 16 octobre sur son blog.

Je ne ferai qu'un rappel, celui de l'absence de toute réaction des magistrats et des avocats à la demande de radiation des avocats juifs pendant la guerre.

Et il y a toujours au Palais de justice de Paris en face du couloir de l'Ordre des avocats le portrait du bâtonnier du temps Charpentier !

Quand on a arrêté les communistes, je n'ai rien dit; je n'étais pas communiste etc.

Merci encore Madame Autain.
Courage Monsieur Mélenchon.

Elusen

@ sylvain | 20 octobre 2018 à 09:38
« C'est quand le grand Dîner ? N'oubliez pas votre minaret en allumettes ! »

Le sexe vous travaille quand même !
Le con étant l’anatomie de la femme jusqu’à preuve du contraire ; et que vous vouliez y mettre le feu avec des allumettes, il est à craindre que vous ne finissiez dans un Sofitel à New York.
C’est peut-être pour cela que vous prenez des vessies pour des lanternes ; vous y tiendrez la chandelle dans le minaret à défaut de vous faire le minet ou laminer, il n’y a plus de genre paraît-il.

Ellen

@ Elusen | 19 octobre 2018 à 21:38

C'est bien la première fois que je vous vois nous sortir un texte sensé et vrai sans mettre en même temps tous les sujets dans le même panier. C'est bien. Continuez sur cette lancée mais avec courtoisie et finesse (sans langue de bois) et tout sera parfait.

Votre honorable honoraire appréciera.

breizmabro

@ Giuseppe 19 octobre 2018 à 21:22

Je préfère ma cuisine à celle de la politique...

Il faut dire que le sujet Mélenchon commence à sentir le rance, le recuit, le fond de sauce gâté ; bref qu'il aurait mieux fait de "passer à table" avec les beaux jeunes hommes qui se sont invités chez lui (Manu, lui, l'aurait fait), leur offrir un verre du Riesling de Catherine, puis entonner, avec ses petits camarades "il est des nôôôôtres, il a bu son verre comme les auauautreees..." et l'affaire serait close depuis longtemps.

Mauvais cuisinier Mélenchon, il a poussé le feu trop fort, le couvercle a sauté et toutes les c** bêtises qu'il faisait mijoter se sont étalées à nos pieds.

Il n'aura pas son CAP de cuisinier politique.

breizmabro

@ Ellen 19 octobre 2018 à 18:34

Ce qui m'a le plus amusée dans cette épisode d'imitateur mélenchonien, c'est qu'il brigue la mairie de Marseille :(

Je crains que les Marseillais ne votent pas pour lui au motif qu'il a l'accent trop pointu (comme disait Pagnol).

Quant à la députée LREM elle n'a lancé cette idée que pour prouver à Ruffin que contrairement à ce qu'il a soutenu, eux les députés.es. LREM travaillent bien en commission et qu'ils n'y sont pas fictivement. Non mais ! on va voir ce qu'on va voir... et toc un projet de loi.

Il paraîtrait, mais est-ce vrai (?), que les Anglais voudraient supprimer l'accent français de ceux qui utilisent leur langue :D

Ellen

Tout le monde se demande pourquoi avoir choisi la date du 16 octobre pour perquisitionner le "sacré" Révolutionnaire Mélenchon ?
Ne cherchez plus. Sans jouer dans la prédilection, le 16 octobre 1793 vers midi, la reine de France Marie-Antoinette d'Autriche fut guillotinée après avoir été jugée le 14 puis condamnée à la guillotine le lendemain par le Tribunal Révolutionnaire, place de la Révolution (avant, place du Roi Louis XV et actuellement place de la Concorde à Paris).

Si Mélenchon avait le pouvoir de transformer le dénommé "Palais de Justice" en "Tribunal Révolutionnaire" il le ferait de suite. Heureusement que nous n'avons plus la guillotine, sinon il couperait la tête à plus d'un.

Catherine JACOB

@ Michelle D-LEROY | 19 octobre 2018 à 18:56
« Les accents qu'ils soient d'Alsace ou du Midi, c'est toute la richesse de la France, bien qu'ils se perdent beaucoup, comme tout le reste.
Mais est-ce plus intelligent de la part d'une députée LaREM de proposer un texte de loi ? Un mot de travers = une loi... Les tribunaux ne vont plus savoir où donner de la tête. »

Je suis tout à fait d’accord avec vous. J’aime l’accent chantant du sud de la Loire et toutes ses nuances régionales. Quand vous avez affaire à quelqu’un qui a l’accent mosellan, vous le créditez inconsciemment de plus de sérieux dans le boulot que vous avez à lui confier, quand c’est à l’accent alsacien que vous avez affaire vous savez d’entrée de jeu que la négociation ne va pas être simple mais que si vous arrivez à un accord, il sera respecté etc. l’accent vous parle donc de la culture d’où il provient et génère souvent, en réalité, une discrimination positive.

Le français standard où l’accent de l’enfance est lissé – quoique chez moi pas toujours d’après mon fils auquel il arrive de me reprendre sur certains mots, notamment sur ceux qui contiennent une diphtongue « ai » – , est en général le fait de personnes passées par l’université.

Si une loi telle celle proposée par l’avocate et véritable mégère LREM Laetitia Avia dont l’accent de l’enfance était, dit-elle, celui de la Seine-Saint-Denis, qui n’a rien de l’accent traditionnel d’une région française et rien non plus de l’accent dit « du titi parisien », qui a sauté sur l’occasion de se venger fournie par le faux pas mélenchonien, telle la mule du Pape, car elle aurait été moqué à son entrée à Sciences Po par des imbéciles inconscients des conséquences futures d’une plaisanterie sur l’accent de Seine-Saint-Denis, très localisé quand même, on va dire, proposition qui n’a absolument rien d’innocent, ni rien de la défense par ex. du paysan lorrain et de son fumoir à jambon, soit dit pour être claire, devait passer, se poserait alors, outre la question du droit de cité de tout accent incompréhensible - par ex. celui de Japonais auquel on n’aura pas fait travailler une élocution claire dans leur apprentissage de notre belle langue et qui lassent la patience de leur interlocuteur, ce qui, si ce dernier ne le montre pas n’est jamais une bonne chose dans la communication, ou encore celui des employés des plateformes téléphoniques localisées à l’étranger, auxquels personne n’a appris à se présenter d’abord, à s’excuser de vous déranger ensuite, et à ne pas vous seriner de discours inquisitorial avant de vous avoir expliqué quel est le produit ou la société pour le compte de laquelle ils vous appellent, ce qui, moi personnellement, m’incite derechef à raccrocher purement et simplement sans autre forme de procès, ou encore les techniciens des fournisseurs d’accès Internet qui ne connaissent du français qu’une liste d’énoncés préétablie etc.
Une telle loi donc, favoriserait également le harcèlement, car il suffirait d’imiter un accent pour vous déranger en plein repas pour du placement de produits qui ne vous intéressent en rien, ou pour vous soutirer des renseignements personnels sur la base de cette formule : « Nous avons détecté une erreur dans votre dossier médical » pour que, si vous leur raccrochez au nez ou leur demandez de commencer par se présenter, ils portent plainte pour discrimination linguistique et là, la France entière pétera les plombs encore plus rapidement qu’avec le 22 à Asnières et de façon moins rigolote, sans parler des humoristes qui font rire de l’accent pied-noir – celui qui a dû être celui de la famille de Mélenchon, par exemple… !
Et donc, loin d'améliorer le vivre ensemble, cela pourrait servir à rendre nos compatriotes encore plus fous !

sylvain

@ Elus-Haine | 19 octobre 2018 à 21:38

C'est quand le grand Dîner ? N'oubliez pas votre minaret en allumettes !

Lucile

@ Catherine JACOB | 19 octobre 2018 à 21:22

Staline, c'était déjà pas terrible, Pinochet non plus, mais Pol Pot, c'était le bouquet, c'est pourquoi j'ai un peu pris la mouche. N'en parlons plus.

Je voulais quand même souligner que si Mélenchon a eu 7 000 000 d'électeurs à la présidentielle, cela veut dire qu'il représentait alors environ un peu plus de 14% des voix, puisqu'il y avait un peu moins de 50 000 000 d'inscrits, sauf erreur de ma part. Il occupe évidemment bien plus que 14% du temps d'antenne politique, même en dehors des pics comme ces jours-ci. Je pense qu'il fait bien le show, selon les critères en vogue ; en politique maintenant, les showmen ont un avantage énorme, ce qui nous vaut Macron à la présidence et Mélenchon comme son "principal opposant", nommé ainsi par la grâce de certains médias.

Vous posez la question de savoir pourquoi des gens votent pour lui. Je comprends l'intérêt pour des chercheurs, mais je doute de la validité des résultats. Des statistiques ont sûrement été déjà faites (hommes/femmes, actifs/non actifs, rural/urbain, niveau d'études, niveau de vie, tranche d'âge). Très bien. Mais quelles que soient les raisons de ses électeurs, quel que soit leur profil, en résulte-t-il obligatoirement que la France s'assure un avenir prospère et heureux en faisant tourner la politique autour du personnage Mélenchon, ce chantre du marxisme version Amérique latine ?

Mary Preud'homme

@ Catherine JACOB | 19 octobre 2018 à 17:53

Je ne faisais absolument pas allusion à l'affaire que vous relatez.
En réalité c'est par erreur que j'ai mentionné Roger Marion qui lui aussi avait eu maille à partir avec les magistrats et l'exécutif pour d'autres raisons.

Le haut fonctionnaire de la police qui avait refusé de prêter assistance au juge Halphen pour une perquisition était en fait Olivier Foll, à l'époque directeur de la PJ.

----------------------------------------------------------------

@ Robert

Effectivement, il s'agissait de la citation d'un certain fumarolle, auquel j'avais d'ailleurs déjà répondu. Les guillemets m'avaient échappé...
Je vous prie donc de bien vouloir m'excuser pour ce jugement injuste à votre égard.

Achille

@ yves albert | 19 octobre 2018 à 17:37

Merci pour vos encouragements.

------------------------------------------------

@ Ellen | 19 octobre 2018 à 18:34

J-L Mélenchon a démontré qu’il n’avait pas les capacités d’occuper les plus hautes responsabilités. Difficile de confier les clés de l’Elysée à un individu incapable de se contrôler.
Il appartient donc à LFI de se trouver un nouveau leader parmi la bande d’illuminés qui composent ce parti. Le plus crédible, dans le lot est, encore François Ruffin qui d’ailleurs n’était pas présent auprès de J-L Mélenchon lors de la perquisition de son domicile et des locaux de son parti pour jouer les fiers-à-bras avec les policiers présents sur les lieux.

Certes il s’est déjà distingué par son excentricité : tenues vestimentaire négligée, organisation de la manif « La fête à Macron », et dernièrement virulent coup de gueule contre les députés de la majorité qui ont rejeté un projet de loi visant à améliorer l’accompagnement des élèves handicapés, pour ne citer que ces trois cas.
Mais malgré son côté un peu fantasque, c’est encore celui qui est, de loin, le plus intelligent et donc capable de tenir les rênes du parti. Les autres ne sont que des pieds nickelés sans aucune consistance intellectuelle.

Noblejoué

Qui l'eut cru ? Mélenchon est une pomme de discorde sur le blog, mais tout le monde a raison : il a le droit de s'exprimer et porte les idées d'un nombre significatif de gens et on a le droit de penser que sa politique comme son caractère sont problématiques.

Un problème de trop de politiciens, ils divisent au lieu d'unir, ils feraient "se battre les montagnes".

S Carioca

Monsieur Mélenchon mais plus encore les haineux agités xyloglosses à la dialectique louvoyante fuyeuse, noyeuse de poisson, d'une mauvaise foi en béton armé au fumet de leçons trotskistes (à la Plenel) que sont Alexis Corbière et Monsieur Coquerel se sont montrés ennemis de la démocratie.
Ils font peur. Si on les mettait dans les conditions de la Révolution française, nul doute qu'il couperaient les têtes contraires, répandant une âcre et sinistre odeur visqueuse.

Ben oui pourquoi moi je ne ferais pas dans la verbosité emphatique et ampoulée ? Parce qu'au fond, il y a beaucoup de cela chez ce "sacré" député (le ridicule ne tue pas).

Qui soulignera le mépris de la liberté de ces gens, notamment de Coquerel qui fut soutenir des groupes minoritaires (quoique peu importe qu'ils aient été minoritaires) d'étudiants empêchant par la force des étudiants pacifiques de passer des examens ? C'est d'une violence antidémocratique inouïe tout de même et pas sans conséquences pour les individus victimes ! Il me semble que ces comportements répondent à une partie de la définition du fascisme. (Et voilà ! Des gros mots !)

Et comment justifier l'abus de M. Corbière et de son épouse pour bénéficier de conditions sociales de logement dont ils ne relèvent pas ? Ça ne vaut pas mieux que le couple Balkany, dans le principe.

On me dira que tel autre fait pareil, ou tels autres pour être plus proche de la réalité. Ce n'est pas le sujet.

Félicitations aux policiers pour le calme qu'ils ont su garder.

breizmabro

@ Ellen 19 octobre 2018 à 18:34
"Mais je suis sûre que les vôtres sont meilleures"

Il n'y a aucune raison, visiblement vous savez vous y prendre.

A charge de revanche, pas trop compliquée ;)

Adéo Ellen

------------------------------------------------------------

@ Catherine JACOB 19 octobre 2018 à 17:24
"Où est-ce que j'ai faux, pour une Bretonne ?"

C'est à "j'arrose les moules avant cuisson avec un verre de riesling".

Nous on arrose avec du vin blanc, légèrement, uniquement pour parfumer, lorsque les moules finissent de s'ouvrir, puis selon les goûts, la crème fraîche.
Vous couvrez, vous secouez bien le récipient pour que tout se mélange bien avec l'eau des moules. Vous coupez le feu et vous attendez quelques minutes, pas plus, avant de servir.

Si vous mettez le vin blanc au début il cuit et coupe le goût "de mer" naturel.

A la dégustation autant de Riesling bien frais que nécessaire évidemment ;) 

Adéo Catherine

Claude Luçon

Macron est trop bon tacticien, son élection l'a prouvé, il ne peut être celui qui a déclenché les perquisitions chez Mélenchon !
Pour une simple raison : il lui suffisait d'attendre 48 heures et de le faire au moment de la sortie du dernier enregistrement de Johnny !
Qui aurait alors entendu parler de JLM et de LFI ?
Un comique troupier contre notre Johnny national ? Macron y aurait sûrement pensé.

Elusen

« sondage Fiducial Sud Radio »

J’ai tout fait pour résister mais c’est plus fort que moi !

1°- ce n’est pas un sondage ! Il est illégal de l’appeler sondage, car il a été fait par Internet.

2°- il est autogéré, aucun contact entre les humains, tout est informatisé.

3°- Le remaniement a lieu le 16 octobre et des personnes sont interrogées le 16 et le 17, le jour même.

4°- 1006 personnes de plus de 18 ans, sur 49 330 111 personnes, soit : 0,0020%
Interroger 0,0020% suffirait à savoir ce que pensent les 99,99% non interrogés.

5° - et sur du 0,0020%, il y a en plus une marge d’erreur !

6°- comment une formule mathématique peut-elle indiquer ce que pense les gens ?

7°- sur Internet comment vous vérifiez l’identité, le sexe, la nationalité, l’âge, les revenus ?

8°- sur Internet comment vous vérifiez que ce n’est pas la même personne qui a répondu plusieurs fois ?
C’est possible avec des scripts, VPN, Proxy, etc.

9°- quelle preuve avez-vous que les gens qui répondent savent de quoi l’on parle ?

10°- vous ne pouvez pas dire : les Français !
Vous devez dire : 58% de l’échantillon interrogé.

Ce genre de truc, appelé sondage, c’est pour les gogos, les mêmes imbéciles qui croient en l’astrologie, la numérologie, l’horoscope.

https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2018/10/115209-Rapport-CN-SR-43.pdf

villard rené

Mais de la faute de qui ?
Quand arrêterons-nous de donner tant d'importance à qui n'en vaut pas la peine ?
Cette colère pitoyable (quel spectacle indigne !) si elle n'était pas répercutée par toutes les chaînes d'info et les médias, ce personnage insupportable de Mélenchon en ferait peut-être moins.
Et dire que ce triste et funeste personnage brigue la fonction suprême !

L’affaire des assistants parlementaires européens n’est probablement pas le problème principal même si JLM le met particulièrement en avant afin de se poser en victime d’un complot politique.
Le problème majeur qui a AUSSI justifié cette perquisition est celui de la surfacturation de prestations par des associations, entreprises ou auto-entreprises lors de la campagne présidentielle de 2017.
Pas très malin, le potentiel remake de l’affaire Bygmalion... qu’il a tant décriée.
Celui qui a tant usé, abusé, manipulé les réseaux sociaux et les médias se fait prendre à son propre piège.

Il nous a même dévoilé un peu de sa vie privée en nous montrant son superbe appartement d’élu du peuple.
On n’en demandait pas tant.
Que défend Mélenchon, hormis son auguste personne, ses privilèges d'élu, son droit à la cohorte de micros-caméras ?
Quelqu'un de sensé pense vraiment qu'il se préoccupe des gens qu'il insulte parce qu'ils le contrarient en gagnant leur croûte ?
Pensait-il à l'écart de revenus entre lui et ce fonctionnaire gardant la porte de ses locaux lorsqu'il lui postillonnait ses insanités en plein visage ?
Je ne comprends pas ceux qui peuvent encore apporter le moindre crédit politique à un tel minus.

https://www.lepoint.fr/politique/perquisitions-melenchon-entendu-ce-jeudi-matin-a-nanterre-18-10-2018-2263863_20.php

Savonarole

Melenchon a tous les torts, il est inexcusable.
Mais dans l'insupportable sonate de nuit de Chopin que nous joue la classe politique française, politiquement si korrekte, avec ses costards cravates nés coiffés, on ne peut qu'être amusé par ce singe hurleur, grand bourgeois adepte de Maduro.
La France a perdu ses pamphlétaires, ses gargouilles de Notre-Dame contemplant Paris, ces caractères volcaniques qui osaient, à compte d'auteur, dégueuler tout ce qu'ils avaient en travers de la gorge. C'était il y a un siècle.
Il a tort, c'est certain.
Mais n'avez-vous pas ressenti comme une brise d'air frais dans tout ce Bouglione ?
Vous auriez été les premiers à approuver Fillon s'il s'était comporté de la sorte.
Alors, la bouche en cul de poule, on voit tous ces druides des médias s'indigner.
Il a tort, mais quelle rigolade.

(Cédric Passard, L'Age d'or des pamphlets - CNRS Éditions.)

Giuseppe

@ breizmabro | 19 octobre 2018 à 15:54

Vous voyez, un nouveau concept de blog est né, commentaires et cuisine, par contre certains y trouveront à redire et ne manqueront pas de vous hacher menu, petits oignons compris.

Bon, pour le fumet il faudra patienter… Quoique je me souviens d'une salle de cinéma où on vous diffusait les odeurs de l'ambiance du film, alors…

Pour Mélenchon tout est dit, exploré, nettoyé, récuré comme le vieux fond d'une casserole, reste plus qu'à passer la serpillière tellement maintenant il me sort par les yeux.

Quant à tous ces experts en procédure judiciaire, ne sachant pas trop quels éléments les juristes ont entre les mains, ils nous servent une tambouille d'autant plus indigeste qu'ils parlent pour ne rien dire, cuisinant des attitudes dont ils ne connaissent même pas la composition.

Allez, Mélenchon s'en relèvera, les moules je ne sais pas si la mer continue avec autant de pollution.
Manque plus que d'appeler notre nouveau ministre François de Rugy pour nous sauver… J'espère qu'il en connaît un peu plus que le Vert Jean-Vincent Placé plus présent sur les gradins de Roland-Garros qu'en bordure des plages à les nettoyer.

Catherine JACOB

@ Lucile | 19 octobre 2018 à 18:23

Je vous présente mes excuses pour être sans doute allée un peu loin dans la métaphore, mais je pense très sincèrement que dans le monde instable dans lequel nous vivons, il peut parfois être profitable de défendre jusqu'à nos ennemis politiques vis-à-vis d'un danger potentiellement menaçant beaucoup plus grand.

En fait, je suis convaincue qu'il y a aussi des sanguinaires chez les LREM qui se sont agglutinés comme un vol nocturne de moustiques autour d'un abat-jour, autour d'un Macron auquel je prête volontiers une duplicité mitterrandienne et une totale absence de scrupules, et dont je n'aurais pas envie de voir la sauvagerie latente trouver une occasion de s'exprimer.

Je ne voudrais pas en effet voir fleurir ou refleurir sur notre sol des méthodes comme celles-ci (Juan Barreto AFP Venezuela) dont le masque respiratoire ne vous aura pas échappé.

Je ne défendais donc pas l'individu Mélenchon, par ex. celui qui cause en off avec Macron, mais ses électeurs en tant que ce sont nos concitoyens et qu'ils ont des aspirations que nous ne pouvons pas méconnaître et auxquelles nous devons rester à l'écoute.

Par ex. Je trouve que leur « plan B » consistant à sortir des traités européens de manière unilatérale pour ensuite proposer d'autres coopérations entre les pays trahit une méconnaissance profonde des Européens, de l’identité européenne ainsi que de la nécessité vitale pour les Européens d'agir de façon responsable en sorte d'éviter l'éclatement de la CE qui laisserait les plus petits à la merci des gros appétits.

En revanche, je trouve aussi que leur règle verte inspirée des cultures des Amérindiens ou encore leur proposition de « révocation des élus par référendum - interne au parti FI, j'imagine - comme moyen de remettre un mandat en question lorsque l'élu n'est pas fidèle à ses engagements, lorsqu'il n'est pas intègre ou lorsqu'il n'est pas assidu », cette dernière condition me faisant toutefois doucement sourire s'agissant de l'assiduité qui fut celle de Mélenchon, du moins pour ce qu’on sait, aux commissions du Parlement européen mais bon, traduisent l'aspiration très profonde des Français à ne pas être constamment pris pour des truffes et à participer à la construction d'un monde dans lequel il sera possible d'être parfois fatigué et parfois le maillon faible sans obligatoirement devoir passer à la trappe, ainsi qu’un vrai souci des générations futures. On va dire que ce sont des exemples.

Incidemment, je mentionnerai encore que je ne suis pas d’accord avec la captation du « phi » grec de « philo » pour leur logo qui pour moi trahit une propension à la captation potentiellement inquiétante.

michelle lafleur

Ce pauvre et triste Mélenchon entouré de ses bras cassés qui se sont auto-baptisés Insoumis style Alexis Corbière à la violence démontrée et filmée, non seulement donnent une image pitoyable de la politique française mais aussi et surtout renforcent et justifient les comportements et les agressions des fameux djeunes des territoires dits perdus de la République.

Combien de policiers, pompiers, médecins et autres insultés, molestés impunément ?

Evidement quand on s'identifie et se renomme République et personne sacrée, Mélenchon accompagné par Corbière le violent sont les meilleurs faire-valoir et complices de tous les djeunes démolisseurs et agresseurs de nos valeurs nationales.

Mélenchon et Corbière sont des traîtres à leur mission, à leur mandat et se comportent comme des fachos, qualificatifs qu'ils donnent à ceux qui les contredisent.

Espérons que la suite les remettra en ligne et les enverra chez les Chavez et consorts réaliser leurs phantasmes.

Ellen

@ Xavier NEBOUT | 19 octobre 2018 à 11:15
"Une prime de 5€ par jour pour ceux qui hébergent des immigrés.
Donc 5€ par jour pour les immigrés qui feront venir d'autres immigrés.
Là, on dépasse de loin l'idéologie pour entrer franchement dans la c...."

Ce député est tombé effectivement sur la tête. Plus exactement, il propose un crédit d'impôt de 1 500 euros/an et par migrant pour toute personne qui accepterait d'héberger gratuitement un migrant à son domicile personnel.

En plus du logement gratuit voici les aides financières et sociales dont bénéficient les migrants évaluées une fois par an (en hausse) :
http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/le-vrai-du-faux/2015/09/16/29003-20150916ARTFIG00326-rsa-apl-cmu-ces-aides-dont-beneficient-les-migrants-en-france.php

Les 5 euros que Macron a pris chez les pauvres travailleurs et étudiants bénéficiant des APL sont désormais reversés au migrants.

Mélenchon va encore nous répondre comme il a le chic : les Français qui ne sont pas contents je leur dis d'aller se faire foutre. Mélenchon est frappé par une démence dégénérative.

Quand on pense que Macron a augmenté la CSG des petits vieux retraités avec blocage des revalorisations annuelles de retraites depuis 2012, encore sous Hollande ce que Macron a poursuivi alors qu'il ont travaillé pour beaucoup très dur et pendant + de quarante ans.
Je ne dis pas qu'il faut aider mais pas toujours les mêmes et a fortiori pas ceux qui n'ont pas encore droit au sol ou sont des migrants économiques.

Je vous dis, ça va péter !!

anne-marie marson

Le lynchage médiatique a déjà commencé envers JL Mélenchon, de la part de Castaner (déjà) ,de la part de France Inter, radio de propagande d’Etat, actuellement France Info…
Déjà France Inter cet été avait provoqué la polémique en contestant les comptes de campagne de JL Mélenchon.

Je suis de l’avis de Julien WEINZAEPFLEN | 18 octobre 2018 à 08:12
« Compte tenu de cet effet de masse, Mélenchon n'a-t-il pas bien fait de s'indigner et de jouer les fiers-à-bras ? ».

Compte tenu de la gravité de la situation, avec intervention de la police politique, j’estime que Mélenchon a eu raison de s’indigner.
Plus on parlera des comptes de campagne de JL.Mélenchon, plus on s'approchera de ceux d'Emmanuel Macron et de LREM.
Maintenant, JL.Mélenchon est sacré comme quelqu’un qui dit « la vie c’est sacré ».

Par contre, un qui pense fortement être sacré, c'est Jupiter. Il continue à marcher sur l'eau, malgré ses bévues.

J’ai apprécié les commentaires de :

Marcel Patoulatchi | 18 octobre 2018 à 09:10

Tipaza | 18 octobre 2018 à 09:20

Catherine JACOB | 18 octobre 2018 à 09:23
« A moins que LREM donne accès spontanément à ses comptes de campagne pour équilibrer la situation, j’aurais tendance à me poser moi aussi la question du deux poids, deux mesures.

semtob | 17 octobre 2018 à 01:25

J’y ajouterai, comme Franck Boizard, celui de Régis de Castelnau, comme d’habitude.

En paraphrasant la dernière phrase :
« En attendant, vous êtes (JL Mélenchon) dans la seringue et vous allez voir, ce n’est pas rigolo. »
Je dirais, compte tenu de la situation politique :
« Nous sommes désormais tous dans la seringue, et nous allons voir que ce n’est pas très drôle."

Jupiter n'est pas fini, sa puissance de nuisance est intacte.

 Mitsahne

« Je suis sacré, qu’on se le dise ! »

C’est ça un tribun talentueux ? Le seul titre de gloire que je veux bien reconnaître au très frelaté soudard-sénateur, c’est d’avoir inventé LE CAPITAINE DE PEDALO qui restera à jamais attaché à la personne du prédécesseur de Macron.

Pour le reste, ses outrances verbales, ses indignations surjouées, sa guignolade pseudo-républicaine ne sont que des esbroufes gesticulatoires. Les bas-journaleux adorent.
Ca fait partie de la promo, comme Johnny, qui revient d’au-delà pour un coucou rémunérateur lancé à l’américaine, avec le vieux truc du lancement à minuit comme le beaujolais nouveau. On a les z’idoles qu’on peut.

Pour se détendre, on peut toujours aller à la FIAC pour prendre connaissance de ce qu’est une bonne définition du foutage de gu**le. Et si ça ne suffit pas, relisez la dernière déclaration télévisée de Macron.

xc

@ Michelle D-LEROY | 19 octobre 2018 à 16:10

"Pourquoi, par exemple, ces perquisitions ont-elles été opérées le 16 octobre, en même temps que l'annonce peu protocolaire d'un remaniement ..." (P. Bilger)
"Et c'est bien à cela que tout le monde pense, faire taire l'opposition..." (Michelle D-LEROY)

Parlerait-on autant de ces perquisitions si Mélenchon ne s'était pas comporté comme il l'a fait ? Il faut croire qu'il savait que la nouvelle composition du Gouvernement allait être annoncée dans la journée, et n'a pas voulu se faire voler la vedette. Ou que Macron savait comment Mélenchon se comporterait, et a sciemment provoqué ces perquisitions pour qu'on parle moins du remaniement. Comme on dit : "chapeau, l'artiste !".

Je pense que c'est si Mélenchon s'était montré discret, et si les médias avaient tout de même traité abondamment des perquisitions, que l'on pourrait penser à un coup fourré.

Michelle D-LEROY

@ Catherine JACOB

Se moquer d'un accent, je trouve cela puéril, digne d'une altercation entre enfants de maternelle, surtout si on veut se présenter à la Mairie de Marseille, peuchère. Toutefois je peux comprendre que dans le cadre d'un emportement et sans arguments contre une journaliste un peu trop curieuse on puisse dire n'importe quoi. Admettons qu'il ait "pété les plombs" comme on dit.
Les accents qu'ils soient d'Alsace ou du Midi, c'est toute la richesse de la France, bien qu'ils se perdent beaucoup, comme tout le reste.

Mais est-ce plus intelligent de la part d'une députée LaREM de proposer un texte de loi ? Un mot de travers = une loi... Les tribunaux ne vont plus savoir où donner de la tête.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS