« Toute conviction est-elle une maladie ? | Accueil | Entretien avec Pierre Jourde »

11 janvier 2019

Commentaires

Garry Gaspary

@ Herman kerhost
"Qu'est-ce qu'il est c.. ce Gaspary.
Il est vrai qu'on ne peut faire boire un âne qui n'a pas soif.
Si vous n'êtes pas un troll, vous en avez les caractéristiques."

Ah, quand même...
Dites-moi, si j'avais été la personne qui est venue récemment s'offusquer ici qu'un boxeur puisse frapper un CRS avec des gants plombés et qui, il y a encore peu de temps de cela, militait dans les commentaires de ce blog pour que ce même boxeur puisse avoir le droit de porter une arme à feu afin de nous protéger des Djellabas jaunes avec la certitude qu'elles viendraient sous peu bloquer nos ronds-points afin de nous imposer par la force leurs mœurs barbares, vous m'auriez traité de quoi ?

Juste pour savoir, hein...

Elusen

@ sylvain | 16 janvier 2019 à 11:51

L’individu qui fait la promotion du viol des enfants, qui s’en réjouit sur d’autres fils, voilà qu’il aurait maintenant une preuve d’une couleur différente de sa semence.

Chez lui ce serait arc-en-ciel.
Il va finir sur un char le Zaza l’abeille, avec les robes et le rouge à lèvres de maman.

Herman kerhost

Qu'est-ce qu'il est c.. ce Gaspary. Il ne sait toujours pas qu'une partie des taxes sert à financer un grand n'importe quoi bureaucratique et social, avec un gaspillage que lui seul ne perçoit pas.
Il est vrai qu'on ne peut faire boire un âne qui n'a pas soif.
Si vous n'êtes pas un troll, vous en avez les caractéristiques.

sylvain

Les gasparinades d'Elus-haine : MDR !

Rédigé par : Garry Gaspary | 16 janvier 2019 à 09:03

Il est déchaîné mon toutou ce matin, il a pas eu son nonosse ?

V'là qu'après avoir confondu le Saint Sépulcre et le Saint Prépuce, ce qui m'a mis le "prépuce" à l'oreille, c'est qu'il se met à confondre chromosome et spermatozoïde.

A force de puiser ses sources sur son Wikibeauf, il a fini par décalcifier son quota de neurones déjà sérieusement entamé.

En vérité je vous le dis, les blancs existent grâce aux spermatozoïdes blancs et les noirs grâce aux spermatozoïdes noirs ; il n'y a que les os qui sont blancs chez les noirs, c'est Nougaro qui le dit.

Voyez comme moi que je suis aussi instructionné que notre Wikislamiste Gaspary.

Kss kss ! papatte ?

caroff

@ Garry Gaspary 9h03
"Saynète qui a été expédiée dans les limbes numériques par l'indécrottable vulgarité bourgeoise qui prend son pied en manipulant mes commentaires et qui publie quotidiennement ici des saloperies du genre "gauchiasse" tout en tentant de nous faire croire qu'elle se pâme devant le mot étron."

Si vous n'êtes pas satisfait de l'établissement parce qu'il ne vous permet pas de répandre la totalité de vos vomissures et autres dégueulasseries, allez donc en tester d'autres !

Garry Gaspary

@ Herman kerhost
"Le pouvoir de s'acheter un nouvel autoradio est aussi directement lié aux taxes sur l'essence (60%). Vous ne le saviez pas ?"

Les taxes servent à financer l'école, l'hôpital, la sécurité, bref, les services publics, et non les nouveaux autoradios. Vous ne le saviez pas ?

"Le décalage entre l'idée que vous vous faites de votre intelligence et la réalité de celle-ci est sidérant."

Il ne peut y avoir aucun décalage entre l'intelligence et la réalité. Mais il faut déjà être intelligent pour comprendre et savoir cela.

"Et puis, qu'est-ce que vous entendez par inégalité sociale ?
Il me semble que vous aviez entamé la discussion sur cette question, et vous étiez censé nous éclairer sur ce point"

Ben oui, et j'avais pour ce faire écrit une saynète intitulée "La valeur de l'étron philosophe ou de l'honneur perdu de la femme de ménage d'Elisabeth Badinter" qui vous aurait non seulement enchanté mais aurait également fait une merveilleuse transition pour la suite de mon commentaire.

Saynète qui a été expédiée dans les limbes numériques par l'indécrottable vulgarité bourgeoise qui prend son pied en manipulant mes commentaires et qui publie quotidiennement ici des saloperies du genre "gauchiasse" tout en tentant de nous faire croire qu'elle se pâme devant le mot étron.

Sur un blog dont l'auteur se définit (comble du comble) comme un inconditionnel de Céline...

Elusen

« James Watson »

Toujours du même niveau que ce zozo, il y a aux USA un nazi, suprémaciste blanc, pour l’extermination des juifs et des noirs qui exige de tous les journalistes qui veulent l’interroger qu’ils fournissent un test ADN qui prouve qu’ils ne sont pas juifs.

Comme si l’ADN pouvait donner une opinion politique ou religieuse.

Ce type très riche voulait racheter une petite ville avec d’autres nazis, pour se faire élire maire et ainsi avoir une assise politique, pour après avoir un comté, puis une circonscription fédérée et à terme une circonscription fédérale, etc.

Les habitants de la ville ont lutté contre lui.

Mais une animatrice télé, puisqu’il exigeait un test ADN des journalistes qui l’interrogeaient, l’a mis au défi de le faire ce test ADN, il a accepté, problème il n’a que seulement 86% d’européen (blanc), le reste subsaharien d’Afrique (noir).
Ça lui est annoncé, en plus, en direct à la télé, à hurler de rire :

https://www.youtube.com/watch?v=ptSZnTtGCQA

Rappelons que les humains à peau blanche ne sont apparus qu’il y a 8 000 ans.
Ce sont les personnes noires qui ont le chromosome blanc, il s’est déclenché, donc les blancs sont une anomalie génétique des noirs.

Cité des sciences et de l'industrie : https://frama.link/Uu0-44UM

Herman kerhost

@ Garry Gaspary
"Etant donné que le problème est leur pouvoir d'achat, c'est l'évidence même."

Non, ce sont d'abord les taxes qui ont déclenché ce mouvement. Le pouvoir de s'acheter un nouvel autoradio est aussi directement lié aux taxes sur l'essence (60%). Vous ne le saviez pas ?

Et non, Garry Gaspary, il n'y a aucun raisonnement dans votre démonstration. Vous posez A=B donc A=C. Les beaufs sont des chrétiens, donc les beaufs sont égoïstes. A, B et C étant, dans votre "démonstration" , interchangeables.

Le décalage entre l'idée que vous vous faites de votre intelligence et la réalité de celle-ci est sidérant.

"Le fait que le christianisme loue l'esprit (des uns, et donc leur ego) au détriment du corps (et donc du travail de tous). C'est, selon moi, la justification, et donc la source, de l'inégalité sociale, puisque cela donne une valeur mythique à l'idée."

C'est ça votre "pensée" ? Ça ne veut strictement rien dire, c'est du Onfray même pas revisité.
N'est-il pas possible de s'intéresser aux choses de l'esprit, tout en se préoccupant aussi du corps ? Qu'est-ce qui vous permet de prétendre que non ?
Et puis, qu'est-ce que vous entendez par "inégalité sociale" ?
Il me semble que vous aviez entamé la discussion sur cette question, et vous étiez censé nous éclairer sur ce point, mais vous n'avez rien éclairé du tout. Comme je l'ai dit, votre démonstration n'en est pas une, n'ayant aucune logique pour la soutenir.
Vous auriez pu écrire "les Gilets jaunes sont des beaufs, puisqu'ils sont chrétiens", on aurait mieux compris votre message, et on aurait mieux saisi la subtilité de votre pensée.

Elusen

@ Mary Preud'homme | 14 janvier 2019 à 19:53
« ...ont tous un QI supérieur au mien. »

En même temps ce n’est pas difficile, il leur suffit de ne pas être supporters de foot, ni racistes.

-----------------------------------------------------

@ Savonarole | 14 janvier 2019 à 19:35
« James Watson a juste découvert l'ADN »

Il est matériellement impossible de découvrir quelque chose qui existe déjà !
Il a explicité et non découvert !

Tout en indiquant que ce vieux sénile a des ancêtres noirs. Y a bon Watson !
Revue Médicale Suisse : https://frama.link/MncwrZwa

Il me fait penser à un imbécile sur internet, hypnothérapeute suisse, Jean Rausis, qui a fait récemment une vidéo où il affirme que les femmes ont un QI inférieur aux hommes, en tentant de se servir des travaux d’une femme docteur en mathématiques, qui n’a jamais travaillé sur le QI, et qui est largement plus diplômée que lui.

sylvain

@ Garry Gaspary | 15 janvier 2019 à 08:45
"Pour les êtres humains comme moi, le christianisé est un beauf pour l'homme. Débarrassez-vous de la christianisation et vous retrouvez humanité et solidarité."

Enfin ça y est, pour notre plus grande joie nous retrouvons les gasparinades d'Elus-haine le gros beauf saupiquet islamiste du blog ; il revient tout juste de sa prière place Clichy on va se régaler !

Kss kss ! christianisé, sacristie, curé extrême drouâââte, blanc de souche option hétéro, kss kss, bon chien chien, papatte, nonosse, va chercher !

Ci bon comme labadi !

Achille

@ hameau dans les nuages

Si tous ceux qui ont subi les invectives et les insultes de Marchenoir devaient quitter ce blog, il ne resterait plus que ses deux groupies Herman kerhost et sbriglia.
Avouez que ce serait dommage ! :)

Même si je ne partage pas toujours vos idées, j’apprécie vos contributions riches en vécu et empreintes d’une grande sagesse.
Alors concernant cet individu, faites comme moi, ne lui répondez plus. Ceci vous évitera des remontées gastriques et des hausses de tension fort préjudiciables à votre santé.

Garry Gaspary

@ Herman Kerhost
"Donc, les "beaufs" devraient se révolter contre le "saint patronat", au lieu de se révolter contre le président..."

Etant donné que le problème est leur pouvoir d'achat, c'est l'évidence même.

"...Et les beaufs, ils sont pas solidaires..."

Ben non... Même pas entre eux, comme le montre encore l'actualité récente, où tel "leader" beauf autoproclamé se désolidarise de tel autre "leader" beauf autoproclamé.

"Je mets cela entre guillemets, parce que "démonstration" ça suppose quand même de démontrer quelque chose par un raisonnement."

Il y a un raisonnement. Et s'il est imagé, c'est pour que la majorité d'abrutis qui fréquente ce blog puisse le comprendre. Mais apparemment cela ne suffit pas.

"Qu'est-ce qui vous fait dire que les deux gars ne s'entendraient pas pour finir leurs jours à manger des bananes ensemble ?"

Le fait que nous vivons dans des sociétés pourries par l'inégalité sociale.

"Qu'est-ce qui vous permet de prétendre que le christianisme pousse intrinsèquement à l'égoïsme ?"

Le fait que le christianisme loue l'esprit (des uns, et donc leur ego) au détriment du corps (et donc du travail de tous). C'est, selon moi, la justification, et donc la source, de l'inégalité sociale, puisque cela donne une valeur mythique à l'idée.

"Des phrases ont-elles disparu de votre texte durant son voyage numérique ?"

Oui. Mon commentaire a été censuré d'un bon quart, à propos des étrons d’Elisabeth Badinter.
C'est d'ailleurs la principale raison qui m'a fait quitter ce blog : mes commentaires y sont tellement coupés que j'ai parfois du mal à les reconnaître... Et je n'y suis revenu que momentanément et par pure vanité de montrer à tous ici à quel point j'avais raison sur l'état de notre pays, puisque la réalité du problème beauf a rattrapé mon discours.

"Ce qui est drôle aussi, c'est que vous trouviez justifiée une révolte populaire, juste parce que les gens n'ont plus assez d'argent pour s'acheter un nouvel autoradio..."

Aucune révolte n'est justifiable, justement parce que la révolte est aveugle là où la révolution a les yeux grands ouverts sur le monde.

"Aux Etats-Unis, où le christianisme a beaucoup de succès, où il y a des églises (fréquentées) à chaque coin de rue, j'observe une plus grande solidarité qu'en France. Comment est-ce possible ?"

Vous confondez solidarité et meute. Pour les américanisés type Marchenoir, l'homme est un loup pour l'homme, il faut donc qu'il s'organise en meute pour survivre aux, voire se nourrir des autres (notamment des Noirs, des Arabes et autres Mexicains...). Mais il n'y a aucune solidarité dans une meute.

Pour les êtres humains comme moi, le christianisé est un beauf pour l'homme. Débarrassez-vous de la christianisation et vous retrouvez humanité et solidarité.

Giuseppe

@ caroff | 14 janvier 2019 à 12:33

Je n'ai aucune empathie pour les politiques, "tous pourris !", ils ne le sont pas tous heureusement, mais que cela fait du bien de le dire.

Aujourd'hui c'est beaucoup plus feutré, dans le débat pas un article sur le train de vie et les cachotteries avérées partout dans les territoires et ailleurs, petits arrangements, grande voracité.
Je viens de lire un rapport de la Chambre régionale des comptes qui demande au président du Conseil départemental de se retirer de la présidence d'une structure… La fille en est la directrice, bien sûr elle est la meilleure.

Le "dégoût" à 75% dans un sondage, la revendication première était la hausse significative du SMIC ainsi qu'éviter que la transition énergétique ne pèse sur le pouvoir d'achat pour les fragiles, les plus faibles, rien n'a été fait.
La règle du consentement à l'impôt proportionné pour être audible.

Que sont cent écus en prime d'activité ? Vouloir jouer au plus fin, le smicard n'y aura pas droit, le taux marginal démarre autour de 10 000 €.
Le gel des taxes sur l'essence quand le Palmipède titre en première page 54 % d'impôts et taxes sur la facture d'électricité.

Le grand foutoir a débuté, j'ai vu des tables rondes avec des convives comme lors d'un mariage… Des notables, des éduqués, une députée attentive, déjà la ségrégation.
Qui peut croire que le modeste, l'humble, le sans-grade, le timide, se déplacera là ?
Internet sera sans doute moins dissuasif, en 200 signes maximum je crois aurait dû être précisé.
Je crains le pire, les thésards vont être de sortie, tous aux abris !

Qui va lire tout cela, trier des millions de fichiers, des tonnes de cahiers papier… Et mon voisin par-dessus mon épaule de me souffler "hé bé petit, tu y crois à tout ça ? hé bé… hé bé..." (il se gratte le crâne après avoir levé le béret, le mégot au coin des lèvres éteint, signe d'une profonde réflexion et d'un intense doute).
On n'est pas sorti de l'auberge, "Tavernier, deux momies pour nous remettre de nos émotions !".

Mary Preud'homme

@ Savonarole | 14 janvier 2019 à 19:35

Moi, Blanche, pas compris où vous vouliez en venir, d'autant que mes enfants et petits-enfants métissés (de Noir et d'Indien) ont tous un QI supérieur au mien.

Savonarole

Voilà qui va départager Mary Preud'homme et Robert Marchenoir...
Un article intéressant dans mon quotidien habituel.
James Watson a juste découvert l'ADN...

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201901141039627381-james-watson-geneticien-racisme/

Robert Marchenoir

Je suis déçu. Grâce à ce blog d'élite, nous tenions un scoop, soigneusement dissimulé par les "médias du Système" (évidemment), mais aussi par les nobles "médias de réinformation" : les Français meurent de faim dans les campagnes, faute de voiture pour se rendre à la grande surface la plus proche.

En conséquence de quoi, les Gilets jaunes réclament une Grande Loi pour qu'Auchan, Carrefour et Édouard Leclerc ouvrent une supérette citoyenne dans chacune des 36 000 communes de France (si j'ai bien compris leurs revendications).

Hélas ! Exilé, comme hameau dans les nuages, nos deux seuls lanceurs d'alerte potentiels à être au courant de ce scandale, ont décidé de garder par devers eux les informations sensationnelles qui auraient permis de faire chuter, définitivement, le "monstre" Macron.


Ainsi que l'appelle David Van Hemelryck, le polytechnicien raté qui s'est recyclé en Gilet jaune hystérique, après le franc succès qu'il a obtenu dans sa campagne "Hollande, démission !".


On notera, au passage, le grand n'importe quoi qu'est devenu le débat contemporain : Macron, c'est Hitler, six personnes éborgnées dans des manifestations, c'est la même chose que six millions de Juifs délibérément exterminés. La preuve est faite qu'on peut "sortir de Polytechnique", et être un sombre abruti malgré tout.

Heureusement, hameau dans les nuages donne un coup de pied dans la cage de buts à roulettes, et dénonce un nouveau scandale : figurez-vous qu'à la campagne, il y a des vieux qui n'ont pas de carte bleue.

Je ne sais pas comment Macron peut se regarder dans la glace le matin en se rasant. Que fait l'État ? Que fait la police ? Jusques à quand cette déplorable oligarchie abusera-t-elle de notre patience ? Qu'attendent tous ces gens pour "débloquer des fonds", et recruter 36 000 fonctionnaires Référents Carte Bleue, qui iront dans chaque commune, à pied s'il le faut, expliquer aux vieillards les plus idiots que "lébanks" se bousculent, désormais, pour leur proposer des cartes de crédit gratuites associées à des comptes sans frais (ou à frais dérisoires), et sans conditions de revenus ?

Et ce, grâce au merveilleux capitalisme international mondialisé (dont on me dit, en coulisses, qu'il est dirigé par des personnages au nez crochu) ?

Pour être tout à fait complet, je dois préciser que l'une de ces néo-banques destinées aux pauvres a été créée par un Arabe -- j'ignore si c'est compatible avec la religion de Monsieur hameau.

A défaut, il pourra ouvrir un compte de ce type chez... Carrefour, en allant faire ses courses avec sa petite 4L toute pourrie.

Mais on peut, aussi, rester stupide et démuni dans son coin, à chouiner et réclamer "le cul de Macron". Il y en a que ça soulage. C'est juste qu'il ne faudrait pas que ces gens-là prétendent représenter "le peuple".

Herman kerhost

@ Garry Gaspary | 14 janvier 2019 à 09:35
"Tout cela pour dire quoi ?
Qu'une révolution est possible. Mais qu'il est hors de question de compter sur des beaufs qui veulent que tout le monde soit solidaire avec eux mais qui ne sont et n'ont jamais été solidaires avec personne, qui croient que le peuple français n'est qu'une énième répétition de leur nombril, que la souveraineté se résume à leur volonté totalement débile, qui ne font preuve d'aucune conscience politique en mettant sur le même plan l'intérêt général et les traites de leur téléviseur dernier cri, et qui, enfin, espèrent améliorer leur situation non pas en se retournant contre le saint patronat (remarquons ici qu'en christianisation, le patron est toujours un saint...) qui les exploite eux mais contre le Président qui nous gouverne tous, pour la faire !"

Woah ! Tout ça pour ça !

Donc, les "beaufs" devraient se révolter contre le "saint patronat", au lieu de se révolter contre le président...
Et les beaufs, ils sont pas solidaires...
Vous auriez pu écrire cela dès le début, et auriez économisé votre "démonstration". Je mets cela entre guillemets, parce que "démonstration" ça suppose quand même de démontrer quelque chose par un raisonnement.

Je sais bien que c'est un peu ridicule de discuter de telles bêtises, mais bon, je me lance.

Qu'est-ce qui vous fait dire que les deux gars ne s'entendraient pas pour finir leurs jours à manger des bananes ensemble ? Qu'est-ce qui vous permet de prétendre que le christianisme pousse intrinsèquement à l'égoïsme ?
Des phrases ont-elles disparu de votre texte durant son voyage numérique ? Parce que c'est un peu facile de sauter d'un argument à un autre sans que rien ne les relie logiquement. Juste parce que vous n'aimez pas cette religion.
Ce qui est drôle aussi, c'est que vous trouviez justifiée une révolte populaire, juste parce que les gens n'ont plus assez d'argent pour s'acheter un nouvel autoradio...

Aux Etats-Unis, où le christianisme a beaucoup de succès, où il y a des églises (fréquentées) à chaque coin de rue, j'observe une plus grande solidarité qu'en France. Comment est-ce possible ?

Noblejoué

@ hameau dans les nuages

En fait, si vous partiez, vous manqueriez et par votre personnalité et parce que les gens ayant ou non des parents ou grands-parents paysans, il suffit d'aimer boire tel vin, manger tel fromage, voir tel beau paysage, pour se sentir en lien avec la paysannerie dont vous essayez de défendre les intérêts et la vision du monde ici.

https://www.bing.com/videos/search?q=chanson+loire+et+cher&qs=n&sp=-1&ghc=1&pq=chanson+loire+et+cher&sc=3-21&sk=&cvid=DE3A6ABBD0FA4E70AAAB981D55F62F37&ru=%2fsearch%3fq%3dchanson%2bloire%2bet%2bcher%26qs%3dn%26form%3dQBRE%26sp%3d-1%26ghc%3d1%26pq%3dchanson%2bloire%2bet%2bcher%26sc%3d3-21%26sk%3d%26cvid%3dDE3A6ABBD0FA4E70AAAB981D55F62F37&view=detail&mmscn=vwrc&mid=4437BBBCC63EFB5D74624437BBBCC63EFB5D7462&FORM=WRVORC

Elusen

La Révolution française, la Résistance, « inadmissibles violences » ou pas ?
Pour celui qui excerce le pouvoir...

Est-ce le bourgeois qui trouve cela inadmissible dans son confort social ?
Il admet pourtant la violence de la pauvreté sans jamais prononcer mot.

Subissez-nous, mais surtout taisez-vous !

Franck Boizard

@ Aliocha | 14 janvier 2019 à 08:14

J'ai déjà répondu à votre objection : si on cédait aux GJ, on ne ferait que respecter le résultat du référendum démocratique de 2005. Mais bon, j'admets que ce lien causal est trop compliqué pour beaucoup.
Macron lui-même semble avoir mieux compris que vous que le mouvement des GJ est bien plus vaste et plus profond que les seuls manifestants.
C'est pourquoi je demande juste qu'il retourne devant le peuple.

———————

@ hameau dans les nuages | 13 janvier 2019 à 20:56

Ça ne vaut vraiment pas le coup de partir pour si peu.

sylvain

Une cuti de rappel pour la gauchiasserie racaillisante pro-terroriste :

"Hollande visite Cesare Battisti à la Santé
Par Dominique SIMONNOT — 24 février 2004 à 23:21
La mobilisation grandit autour de l'écrivain menacé d'extradition.
Hollande visite Cesare Battisti à la Santé..."

Jour de deuil pour tous ces malfrats politicards de gauche !
Jour de fête pour moi-même et tous les partis d’extrême droite au pouvoir que je félicite !

VIVA BOLSONARO VIVA SALVINI !

Ellen

@ Michel Deluré | 14 janvier 2019 à 11:27

Je voulais dire 46 000 000 d'électeurs (et non 46 000). Vous avez raison de relever cet oubli. Merci
Mon erreur est due à la précipitation, j'ai cliqué trop vite, pas eu le temps de me relire, j'avais RV et craignais d'être en retard. Voilà, c'est fait.

Mary Preud'homme

@ hameau dans les nuages | 13 janvier 2019 à 20:56

Pas de quoi se ronger le sang pour quelques réflexions (virtuelles ou anonymes) un peu rudes !

D'autant plus quand on a la chance de vivre dans un hameau flirtant avec les nuages sur le chemin de Compostelle !

Quoi qu'il en soit, bonne route !

Mary Preud'homme

@ Savonarole | 13 janvier 2019 à 20:40
@ Achille | 14 janvier 2019 à 11:37

Sans oublier Eva Joly, la dame aux grosses lunettes qui figura longtemps au hit-parade des billets de ce blog !

caroff

@ Giuseppe 10h39
"On ne sait plus qui faire venir sur les plateaux, on nous les sort de la naphtaline, ils commençaient à être dans leur penderie bien au chaud quand patatras… Jean-Marie Le Guen l'ex-rentier de la politique est sorti du dressing."

Je suis moi aussi très mal à l'aise lorsque je vois ce dinosaure du PS se répandre d'un ton satisfait sur les chaînes de télé.
Il me revient en mémoire ses accointances douteuses avec les Qataris révélées dans le livre de Chesnot et Malbrunot:
https://www.marianne.net/politique/quand-le-ministre-le-guen-cherchait-seduire-le-qatar-tout-prix

Si cela est avéré, ce type est un ripou !

breizmabro

@ Giuseppe 14 janvier 2019 à 10:39
"On ne sait plus qui faire venir sur les plateaux, on nous les sort de la naphtaline, ils commençaient à être dans leur penderie bien au chaud quand patatras…"

Là c'est moi qui offre la tournée. Tavernier "apporte-nous du vin, celui des noces et des festins" !

On a Cayrol (77 ans) le permanent du paf qui vient toucher ses 200 boules sur tous les plateaux des TV (il a dû être merdique comme directeur de l'institut de sondage CSA pour devoir faire la manche à son âge !) ; les révolutionnaires bourgeois (sic) : Cohn-Bendit, Goupil et, ô surprise il est toujours vivant, Serge July (76 ans).

Le nouveau monde en déambulateur :D

Moi j'dis, ces mecs-là il faut les remettre dans les rues parisiennes le samedi, même avec leur déambulateur, car ils sont vraiment, ils sont vraiment, ils sont vraiment phénoménaux la la la lère...

Adéo Giuseppe ;)

Achille

@ Savonarole | 13 janvier 2019 à 20:40

Ne pas oublier Cécile Duflot et J-V Placé. Ils risquent d’être vexés d’avoir été oubliés !

Robert

@ hameau dans les nuages | 13 janvier 2019 à 20:56

Pourquoi vouloir quitter ce blog parce qu'un intervenant vous insupporte, à juste raison d’ailleurs, comme cela m'est aussi arrivé ainsi qu'à bien d'autres encore ?

La meilleure solution reste d'ignorer ces interventions dont on connaît par cœur la rhétorique et de ne pas répondre aux interpellations et critiques directes, voire indirectes de leur auteur.

Vous faites partie des intervenants dont je partage beaucoup d'avis, qui exposent leurs points de vue de manière mesurée et que j'ai plaisir à lire. Donc je souhaite que vous reveniez sur votre décision.
A défaut, soyez assuré de ma plus grande estime.

Michel Deluré

@ Exilé 13/01 21:44

Puisque vous me le demandez avec insistance, eh bien je vous répondrai très franchement que je n'ai pas le sentiment de ne pas vivre en démocratie. Cette démocratie n'est sans doute pas parfaite - existe-t-il d'ailleurs un endroit où ce régime atteint la perfection ? - mais je vis bien, et heureusement, sous un régime démocratique, mais qui sait pour combien de temps encore !

Permettez-moi cependant de vous livrer une information, que vous connaissez d'ailleurs peut-être déjà. Je découvre ce matin que 600 Gilets jaunes des Pyrénées-Orientales, ceux-là mêmes qui prônent justement une nouvelle démocratie, s'étaient hier réunis pour le « congrès fondateur » destiné à structurer le mouvement et l'inscrire dans le grand débat voulu par l'exécutif. Eh bien ce congrès a tourné court, certains participants déniant toute représentativité aux organisateurs.

Alors, s'il s'agit là d'un exemple de « démocratie réelle », voilà qui est de bien mauvais augure !

--------------------------------------------------------

@ Ellen 13/01 18:56

Avec seulement 46 000 électeurs votre prévision va peut-être avoir du mal à se réaliser !
Mais, je ne vous apprends rien, ces pays du Moyen-Orient ont déjà financièrement depuis longtemps posé un pied en France.

Giuseppe

On ne sait plus qui faire venir sur les plateaux, on nous les sort de la naphtaline, ils commençaient à être dans leur penderie bien au chaud quand patatras… Jean-Marie Le Guen l'ex-rentier de la politique est sorti du dressing.

Pour nous expliquer… Il n'a que des bonnes solutions, lui et ses camarades ont été nuls mais il décortique, analyse, propose, imagine. Bref tout ce qu'ils n'ont jamais été capables de mettre en œuvre il le met en vitrine.

Il faut vraiment que ce soit la disette dans les médias, ressortir les mêmes, ceux qui ont épuisé le pays, sucé jusqu'à la moelle les institutions, qui ont affaissé notre beau pays, les voilà appelés à donner leur vision alors que la cécité les avait gagnés depuis des décennies.

Aucune vergogne, j'étais mal à l'aise à écouter ce type de personnage, un peu comme Pépère qui s'est dégonflé comme une baudruche et qui voudrait peser alors qu'il n'était que de l'air.
Il faut vraiment avoir les tiroirs vides pour ressortir ces rigolos… Enfin ce qu'il en reste, mais plutôt à pleurer.
Quel gâchis de les avoir mis à la barre, ils devaient affronter la mer ils ont coulé dans une bassine.

Garry Gaspary

Continuons...

@ Robert Marchenoir
"Cela veut dire : l'État doit annuler tous les privilèges de naissance pour que les fils de femme de ménage puissent devenir [...] des gros richards avec le salaire de Chantal Jouanno."

Nous avons vu que l'égalité des chances ne fait pas exploser le nombre de philosophes au détriment de celui des (fils de) femmes de ménage, que l'activité physique, manuelle est librement choisie par l'individu, aussi librement que l'activité intellectuelle.

La christianisation a fait de nous des idéalistes. Et l'exploitation de l'homme par l'homme est entièrement fondée sur la valeur de l'idée.
Imaginons deux lieux séparés par un fossé trop profond pour être franchi tel quel. Le premier est désertique, tout ce qu'il y a un jour poussé est mort, alors que le second contient une luxuriante bananeraie. Faisons une expérience en plaçant un homme dans ce désert. La faim ne tardant pas à le travailler, il cherchera un moyen de traverser le fossé afin rejoindre la bananeraie. Et notre homme étant un entrepreneur, il ne tardera pas à avoir l'idée d'utiliser un tronc d'arbre mort qui traînait là pour ce faire. Sauf que le tronc étant trop lourd pour lui, il ne peut le déplacer seul...

Ne soyons pas aussi cruels que des dieux, et plaçons maintenant un deuxième homme à côté du premier. On peut alors aisément penser que l'un venant à l'aide de l'autre, le tronc d'arbre pourra désormais être utilisé en guise de pont et nos deux compères vivre des jours heureux. Surprise ! Ce n'est pas du tout ce qui se passe. Notre entrepreneur dit à l'autre : "J'ai une idée : tu vas m'aider à porter ce tronc afin que je puisse traverser ce fossé et une fois que je serai de l'autre côté, je me nourrirai de bananes et te balancerai les peaux afin que tu t'en nourrisses." On peut aisément penser que l'autre réponde: "Eh, Machin : sans mon travail, ton idée ne vaut rien ! Alors soit on porte ce tronc ensemble et on se fait une orgie de bananes, soit on reste tous les deux ici en espérant que l'andouille qui nous y a placé trouve une fin heureuse à cette histoire débile."

Surprise encore ! Le second répond tout simplement : "Tope là !" La valeur de l'idée était née, et notre deuxième larron non seulement se nourrit depuis exclusivement de peaux de bananes, mais a aussi fini par les assembler pour s'en faire des gilets...

Tout cela pour dire quoi ?

Qu'une révolution est possible. Mais qu'il est hors de question de compter sur des beaufs qui veulent que tout le monde soit solidaire avec eux mais qui ne sont et n'ont jamais été solidaires avec personne, qui croient que le peuple français n'est qu'une énième répétition de leur nombril, que la souveraineté se résume à leur volonté totalement débile, qui ne font preuve d'aucune conscience politique en mettant sur le même plan l'intérêt général et les traites de leur téléviseur dernier cri, et qui, enfin, espèrent améliorer leur situation non pas en se retournant contre le saint patronat (remarquons ici qu'en christianisation, le patron est toujours un saint...) qui les exploite eux mais contre le Président qui nous gouverne tous, pour la faire !

Aliocha

0,5% de la population se rebelle et voudrait imposer sa loi. Et M. Boizard en son arithmétique royale conclut que Macron est un tyran. Ce n'est pas que le quatrième volet de Blanquer qu'il faudra rappeler, le troisième aussi.
Allez Franck, boureau et les autres, retour au CP !

breizmabro

@ Robert M. 13 janvier 2019 à 19:26
"7 minutes 40 à m'appuyer votre vidéo"

OK mais c'est pour toutes les fois où je me suis tapée TOUS vos paragraphes ;).

Vous pouviez arrêter quand vous vouliez, ce n'était pas une injonction et je ne vous en aurais pas voulu d'avoir fait l'impasse. J'ai donc pu constater en lisant vos commentaires que vous avez tenu le choc...

"Vous ne seriez pas socialiste, par hasard ?"

Non, je suis comme Manu, ni de droite ni de gauche, je suis du parti des épicuriens.

"ça part évidemment en sucette au niveau des solutions"

C'est un peu vrai, et la "licence littéraire" de fin n'est certes pas recommandable.

"...Empêcher d'agir les "lobbys" qui tiennent les ministres. Lesquels ?"

Moi je pensais plutôt aux "lobbys" écolos, de l'alimentation, pharmaceutiques, mais bon.
En tout état de cause aux problèmes que rencontrent certains Français, et pas que ceux qui possèdent des gilets jaunes parce qu'ils ont une voiture et que c'est obligatoire, personnellement je n'ai pas de solutions à proposer à Manu, ma petite vie n'a pas suffi à élaborer "l'Encyclopédie du savoir". Du reste Manu ne me sollicitera pas pour les trouver il préfère les demander à Alexandre et je n'en suis pas jalouse ;)

Adéo Robert M.

Exilé

@ Michel Deluré | 13 janvier 2019 à 18:38
« Ce que je sais de ma conception de la démocratie, c'est qu'elle ne se satisfait pas que moins d'une centaine de milliers de manifestants qui descendent dans la rue chaque samedi avec leur cortège de casseurs professionnels imposent leurs volontés à près de quarante-six millions d'électeurs.
Cela, ce n'est certainement pas ce que vous appelez la "démocratie réelle" ! »

Vous me faites dire ce que je n'ai jamais voulu dire ni même pensé.

Pour comparaison, les révolutionnaires parisiens de 1789 étaient relativement peu nombreux et nous connaissons les résultats de leurs actions violentes, qui ont fait horreur à la France entière avant qu'elle n'ait été subvertie.
Et tous ceux qui jouent les vierges effarouchées devant quelques manifestations de GJ au cours desquelles ils n'ont pourtant coupé aucune tête trouvent cela très bien au point de célébrer et même « fêter » l’événement chaque 14 juillet.

Mais vous ne répondez pas sur le fond, à savoir que nous ne vivons pas en démocratie mais sous la coupe d'une oligarchie.

Giuseppe

Bon, je sais, si on réduit le train de vie des Assemblées, on va économiser une poignée de pistaches… Quoique…
Si on gratte un peu, 900 000 000 de budget pour les deux Assemblées, cela laisse un peu de place tout de même ; en fait un "ponçage" entre 1 et 2 %, cela ne devrait pas trop les endolorir et ça permettrait de construire deux hôpitaux de plus par an de 20 000 m2 ! Enfin ce que l'on voudrait, écoles etc.

C'est populiste, c'est vrai, démagogue, c'est vrai, enfin c'est ce que disent ceux qui en vivent, alors laissons faire et dire ; mais quand même une poignée de pistaches pour deux hectares de planchers finis, soit la surface tous les ans de deux stades de rugby, cela mérite bien un débat quand même, et en extrapolant à tous les machins qui débordent… Un rêve éveillé, ce ne doit pas être possible, quoique...

hameau dans les nuages

@ Exilé | 13 janvier 2019 à 16:21

Laissez tomber, Exilé, monsieur a réponse à tout et toujours avec violence et en injuriant. C'est open bar. Enfin pour lui car il ne faut pas lui faire de réponse qui pourrait le fâcher encore plus...

Monsieur croit que tout le monde à la campagne, et notamment les vieux, a une carte bancaire, une voiture, est branché sur le gaz de ville et que quand on loue une maison à une femme âgée, c'est pour mieux l'exploiter. Je mettrais bien deux photos de cette maison, l'une alors qu'elle était en ruine, la seconde après travaux entièrement faits de nos mains mais il répondra qu'il s'agit d'images piquées sur Google. Rien n'y fera. Il est dans un village à la Potemkine. Il sait bien que sa vision est de carton-pâte mais il s'en moque, la finalité étant d'avoir toujours raison sur tout. Le summum étant le reductio ad Poutinum en fin de commentaire comme le bouquet d'un feu d'artifice. L'extase. Et cela sur tous les forums qu'il fréquente.

J'avais fait un faux départ de ce blog puis étais revenu pour la qualité des écrits de beaucoup de contributeurs et bien sûr le blog lui-même. Mais je crois que vu la tournure des événements et l'hystérie de certains, je peux rejoindre mes pénates. Cette fois-ci définitivement, car cela ne sert à rien sauf à se ronger les sangs et perdre du temps qui à nos âges devient précieux.

Adishatz mes amis !...

https://www.youtube.com/watch?v=xpPw1GOCqxY

Savonarole

Un des tabourets à deux pattes de Macron concerne "la transition énergétique".
Macron a enterré l'écologie, mais il continue à s'en servir, comme un vieux mantra.
Plus personne ne croit à l'écologie.
Voyez la liste de ces nuisibles, on a envie de convoquer Monsanto...
-Delphine Batho
-Nicolas Hulot
-Kosciusko-Morizet
-Borloo
-Juppé (mais oui ! L'aviez-vous oublié ?)
-Bachelot qui nous a coûté un bras
-Dominique Voynet
-Corinne Lepage
-Noël Mamère

Où sont-ils aujourd'hui ? Des nullards pleins aux as, avec des retraites de généraux d'Empire.

Pour vous amuser, cherchez sur Internet le poids politique des partis écologiques du Royaume-Uni, de l'Allemagne, de l'Italie, de l'Espagne, du Portugal, je vous laisse deviner ce qu'il en est pour la Belgique, pays fantôme, où l'on a entassé des sièges d'organisations internationales pour faire croire qu'il existe.

Franck Boizard

@ Exilé | 13 janvier 2019 à 18:47

Nous sommes dans une pure lutte de pouvoir et Macron évite la seule solution légitime pour la trancher : le retour devant le peuple (référendum, démission ou dissolution). Il est beau, le nouveau monde. Dans l'ancien monde, cette politique portait un nom : la tyrannie.

Je pense que la répression politique actuelle aura la peau de Macron, je ne vois pas un tyran se maintenir longtemps. Sa victoire me paraît très momentanée.

Il va y avoir des procès, des appels, des cagnottes et des pétitions, des cas vont remonter jusqu’à la CEDH et la France va être condamnée. Le feuilleton va traîner des mois, des années, ça va poursuivre Macron comme le sparadrap du capitaine Haddock. Cela va complètement le pourrir.

Objection (et motif d'inquiétude) : la Grèce. Après leur révolte infructueuse, les Grecs sont complètement désespérés et anesthésiés.

Franck Boizard

https://www.liberation.fr/france/2019/01/11/gilets-jaunes-eclats-de-grenades-brulures-membres-arraches-retour-sur-82-blessures-graves_1702433

http://www.vududroit.com/2019/01/gilets-jaunes-justice-rendre-justice-retablir-lordre/

Qu'en pensez-vous ? Vous devez bien avoir un avis professionnel sur la question.

Robert Marchenoir

@ Exilé | 13 janvier 2019 à 16:21
"-- Tout le monde a une voiture, à la campagne."
"-- Non. On ne peut pas raisonner avec vous. En résumé : 'Salauds de pauvres', selon la réplique d'un film, n'est-ce pas ?"

Très jolie inversion accusatoire. Vous publiez une assertion ridicule (des gens mourraient de faim, dans les campagnes françaises, parce qu'ils n'auraient pas de voiture pour aller faire leurs courses au supermarché), je vous mets au défi d'étayer votre affirmation, et vous me répondez sans vous croire le moins du monde obligé de fournir le début de la queue d'un fait confirmant vos propos. Et en m'accusant (quelle surprise !) d'insensibilité envers les pauvres.

Mais c'est avec moi "qu'on ne peut pas raisonner". C'est sûr que si vous appelez ça "raisonner"...

Je vous pose donc la question à nouveau : sur quoi vous appuyez-vous pour dire que les gens, dans les campagnes, meurent de faim faute de petits commerces à proximité, et faute d'avoir une voiture pour aller faire leurs provisions dans la grande surface la plus proche ?

Une fois que vous aurez répondu à cette question, il vous restera à répondre à la suivante, que vous n'avez pas non plus jugé utile de traiter, selon votre conception très curieuse du "raisonnement" : quelle est donc la solution que vous préconisez, pour remédier à cette cruelle absence d'épiceries rurales qui crée la famine dans nos belles campagnes (dans l'ignorance totale des autorités et même de la France tout entière, car c'est bien la première fois que nous entendons parler de ce drame dissimulé) ?

Création d'un corps de fonctionnaires-épiciers, avec une Epicerie nationale dans chaque commune ? Service national épicier, par lequel les jeunes gens de 18 à 21 ans seraient obligés de tenir des magasins d'Etat jusqu'au fin fond de la France ? Autre mystérieuse solution que vous seriez le seul à avoir trouvée au fond de votre chambrette ?
______

@ breizmabro | 13 janvier 2019 à 11:41
"-- Et donc en fait votre solution, à vous, c'est quoi ?"
"-- Je vous l'adresse par vidéo (ça fait moins de paragraphes ;)) https://youtu.be/3gtn0Js5IIs"

Ça fait moins de paragraphes pour vous, mais ça demande beaucoup plus de temps pour moi : 7 minutes 40 à m'appuyer votre vidéo, au lieu des 4 ou 5 secondes qui m'auraient suffi à prendre connaissance des maigres "solutions" proposées dans votre sketch, si vous vous étiez donné la peine de les mettre par écrit. Vous ne seriez pas socialiste, par hasard ?

N'importe. Je me suis fadé votre vidéo, et, sans surprise, elle contient aussi peu de "solutions" que les cahiers de revendications des Gilets jaunes.

Si le constat est exact, et même drôlement exposé (Madame Trésor est criante de vérité, quoique je dois dire que les fonctionnaires des impôts que j'ai eu le malheur de devoir rencontrer étaient infiniment plus courtois), ça part évidemment en sucette au niveau des solutions.

On fera l'impasse sur les assassinats à la fin, dont on admettra qu'ils relèvent de la licence littéraire, pour se concentrer sur les rares éléments livrés dans le scénario :

- Réduire le train de vie des ministres. Ridicule. Faites le calcul vous-même. Comparez au déficit public.

- Empêcher d'agir les "lobbys" qui tiennent les ministres. Lesquels ? Le sketch ne le dit pas. Le lobby juif ? Le lobby du CAC 40 ? Le lobby des fonctionnaires ? Inutile de dire que c'est seulement si vous envisagez de vous attaquer à ce dernier, que ce passage peut faire figure de solution.

- Fillon n'a pas rendu l'argent. OK. Qu'il le rende. Ça changera quoi ?

- Cesser de payer les intérêts de la dette, parce qu'on ne sait pas qui les touche, et que si ça se trouve, ce sont des pays qui organisent des attentats chez nous. Là, évidemment, on atteint le summum de la sottise et de l'immoralité. Petit tuyau : les intérêts de la dette, c'est l'auteur de ce sketch et les Gilets jaunes qui les touchent. Quant à "cesser de payer les intérêts de la dette", comme l'ont préconisé des abrutis gilétistes, c'est bien sûr possible. C'est juste qu'il ne faudra pas venir se plaindre, après, d'un quadruplement du prix de l'essence, de l'arrêt de la fourniture de l'électricité en dehors de quatre ou cinq heures par jour, de la suspension immédiate du traitement de centaines de milliers de fonctionnaires, etc.

Ne parlons pas "d'avoir une épicerie dans le moindre petit village", ce qui était le problème pour lequel je sollicitais une solution. Quant au bureau de poste qu'Exilé veut en bas de chez lui, à Farfouillette-les-Buis, pour aller acheter un timbre en pyjama, autant l'oublier tout de suite...

Ellen

@ Exilé | 13 janvier 2019 à 16:21

Merci Exilé pour votre grande lucidité, votre réponse est excellente.

Il faudrait obliger tous ces politiques repus, corrompus, manipulateurs, menteurs, voleurs et malhonnêtes, à rendre l'argent aux Français qu'ils ont eux-mêmes appauvris, rendant la France méconnaissable.

De notre démocratie il ne reste rien, elle est vide de sens et n'est représentée que par des irresponsables et des traîtres agissant contre le peuple et contre le pays qu'ils ont mené à la dérive.

Gauche, droite, centre et maintenant Macron, successeur ni de droite ni de gauche mais nommé successeur de la bande des "tous pourris", continuent la marche vers la destruction finale. Pas un pour faire mieux.

-----------------------------------------------------------

@ Michel Deluré | 13 janvier 2019 à 18:38

Alors là, je ne peux vous rejoindre. Si les quarante-six millions d’électeurs français devaient descendre dans la rue, la France serait déjà à l'agonie avec risque d'être bradée au prix d'un chameau par les Saoudiens et les Qataris.

Exilé

@ Franck Boizard
« Or, en face, le bilan est particulièrement lourd, avec sans doute plus de 1 500 blessés, dont 83 gravement – la perte d’un œil par exemple –, des blessures graves essentiellement causées par les lanceurs de balles de défense (LBD) type Flash-Ball. »

Il semblerait que contrairement à Mai 68 où la presse se focalisait sur les violences policières en ayant plus ou moins gommé les violences adverses, nous tombions depuis les premières manifestations des Gilets jaunes dans un phénomène inverse, montant en épingle les seules violences commises par les GJ (ou supposés tels) parfois avec des séquences vidéo tronquées ne montrant pas les réactions des GJ à des provocations de la police comme à Toulon.

Le problème de fond, à la lumière du nombre important de blessés graves rencontré chez les manifestants, suite au recours à de nouvelles catégories d'armes dites non-létales mais en pratique capables de mutiler à vie, est que la police française semblerait avoir changé de doctrine du maintien de l'ordre, selon une logique d'escalade alors que dans la plupart des pays européens comparables, parfois confrontés à des manifestations très violentes, c'est la désescalade qui est privilégiée.

Voir ici une analyse assez fine des causes de la hausse des violences commises par la police depuis quelque temps :

https://www.youtube.com/watch?v=lp1LoauFhds

Michel Deluré

@ Exilé 03/01 16:21

Ce que je sais de ma conception de la démocratie, c'est qu'elle ne se satisfait pas que moins d'une centaine de milliers de manifestants qui descendent dans la rue chaque samedi avec leur cortège de casseurs professionnels imposent leurs volontés à près de quarante-six millions d'électeurs.
Cela, ce n'est certainement pas ce que vous appelez la "démocratie réelle" !

Franck Boizard

@ sylvain | 13 janvier 2019 à 16:51

Ne vous découragez pas. Nous ne sommes qu'au début de la démondialisation (car les GJ s'inscrivent dans ce mouvement). Il est encore trop tôt pour dire que c'est un sursaut passager et que la victoire ira aux mondialiseurs.

caroff

@ Achille 11h49
"Je vais vous faire un aveu. J’ai toujours voté PS depuis ma première carte électorale qui date de 1974."

Bon maintenant je comprends mieux votre cas... Et si on ajoute votre écoute quotidienne des éditos de Thomas Legrand, nulle surprise dans ce que vous écrivez !!

Lambda

@ Asinus 16h

Le résultat de Macron au premier tour est de 18,19 % des inscrits et de 24,01 % des exprimés.

sylvain

Macron a raison quand il dit que les Français ne font pas d'efforts.

Seuls les migrants font des efforts, ils traversent la Méditerranée au péril de leur vie pour venir chercher leur dû, logement, soins, nourritures, entièrement gratuits, plus de l'argent de poche aides allocs... à ce grand guichet social très généreux qu'est devenu notre pays.

Le mouvement des GJ, bouseux, blancs de souche, cette France profonde programmée pour s'éteindre, n'aura servi à rien, sauf à reporter un temps ce grand racket fiscal qui va s'accélérer et s'amplifier afin d'accueillir dignement leurs remplaçants.

calamity jane

@ Achille

Et vous avez donc un récit à nous faire comme pour le billet concernant le procès de Mgr Barbarin...

Mais je vous comprends ! Je comprends votre manière paternelle de vouloir protéger notre président (qui pourrait sûrement être votre fils en âge) pour lequel cette masse qui se promène le samedi appelle à la démission. Ne vous sentez pas seul, Achille ! Tant de chroniqueurs, d'intervenants dans les médias ont cette attitude... il y a un âge où l'aventure échappe à l'imagination.

Par contre, ce que vous ne devez pas si bien connaître, ce sont les avinés qui sont médicalement pris en charge et ne peuvent être ni sur les ronds-points ni au boulot.

Exilé

@ Michel Deluré | 13 janvier 2019 à 10:37
« Quant à mon propos qui serait « décalé » par rapport au contexte actuel... »

Je vais reprendre seulement ces deux points, pour simplifier :

« ...générer surtout la haine entre Français »

Qui, par ses provocations, qu'elles soient maladroites ou volontaires, a généré de la « haine » entre Français ?
Qui a répandu en premier ces insultes sur les Français qui se reconnaissent en partie dans les GJ, dans la continuité des « sans dents » de M. Hollande et des « gens de rien » de M. Macron en les traitant de tous les noms comme s'ils étaient des chiens ?

Qu'est-ce que c'est que ces manières de la part de gens qui doivent servir le peuple et doivent normalement le respecter et qui mettent la fraternité en avant pour en fait ne surtout pas la pratiquer ?
Qui va même jusqu'à traiter non pas avec brutalité mais même avec sauvagerie en confondant maintien de l'ordre et répression des manifestants qui ne se sont livrés à aucune violence (des gens ont été éborgnés par des tirs de LBD40) ?

« ...bafouer les règles les plus élémentaires de la démocratie »

Mais faut-il encore une fois vous répéter qu'avant de respecter ces règles, encore faudrait-il qu'une démocratie réelle existe en France !?
Comment qualifier de « démocratique » un régime sous lequel les questions vitales ne sont pas débattues au Parlement ?
En quoi le fait que le Président se permette de n'en faire qu'à sa tête sans en référer ni aux Français ni au Parlement, où il possède pourtant une majorité de godillots, relève-t-il d'une démarche démocratique ?

Je ne vais pas tout reprendre, mais l'explosion de colère des GJ qui couvait depuis plusieurs dizaines d'années chez des millions de Français, a principalement été causée par un déficit manifeste de démocratie, donc par un manque d'écoute et d'attention envers des couches de la population qui ont été délaissées parce que trop sages, trop bien élevées et trop gentilles - eh oui - par rapport à d'autres catégories qui saisissent n'importe quel prétexte pour se livrer à du chantage à la violence.

Quand de gentils moutons deviennent enragés, cela surprend, mais cela explique que la limite a été dépassée.
Et ce n'est pas de la faute des moutons.

-----------------------------------------------------

@ breizmabro
« Rions un peu... »

Effectivement, un petit croquis vaut mieux qu'un long discours...
Et c'est tellement bien vu.
Il existe d'autres vidéos de La Bajon assez décapantes aussi.

--------------------------------------------------

@ Robert Marchenoir | 12 janvier 2019 à 22:52
« Tout le monde a une voiture, à la campagne. »

Non.
On ne peut pas raisonner avec vous.
En résumé : « Salauds de pauvres », selon la réplique d'un film, n'est-ce pas ?

Asinus

"Cette appétence pour l'effervescence sans cause - on ne lâchera rien !"

Il me semble que les premiers à faire preuve de rigidité et de mépris ont été Darmanin et de Rugy. Rigidité par leur commentaire "on ne changera pas de cap" et mépris parce que dit en ricanant. Ils ont été suivis par d'autres ministres qui n'ont rien compris à ce soulèvement populaire.

Le petit Macron se présentait rigide, debout, seul, pour son discours de voeux. Le genre de posture qui signifie "ça passe ou ça casse".
Il a défendu sa légitimité. Sans savoir que si, au regard de la loi, il est élu, son score de 26% ne lui confère pas une grande légitimité.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS