« Alain Juppé : un roide qui pleure ! | Accueil | Les cabris de l'Europe ? »

04 mars 2019

Commentaires

Giuseppe

@ duvent | 09 mars 2019 à 19:24

Vous êtes de l'acier dont on fait ce qu'il y a de meilleur - les pieux battus - mon voisin abonde, il aime votre écriture aussi, scientifique et homme de terroir, il garde sa 4L pour ralentir le temps.
Ne vous y fiez pas, le carbone sous toutes ses formes fait aussi partie de sa vie - la matière bien sûr, pas les taxes punitives.

Aliocha

Genau vous expliquera, ô souffle léger du vent des Alpilles, qu'il est des obscurités nécessaires à l'expression de la vérité, que chacun y est convié au rythme de ses interprétations et de sa capacité.
Je n'irai pas jusqu'à regretter l'expression de la tendresse que vous m'inspirez, même si j'en regrette la brûlure dont vos sauts de carpe témoignent qu'elle a, chez vous joli poisson, semblé engendrer.

duvent

@ Aliocha | 09 mars 2019 à 08:00

Il y a d'un côté le fait indubitable que je ne comprends pas un traître mot à votre propos, et de l'autre le fait parfaitement établi que je suis depuis toujours et pour l'éternité étanche aux élucubrations et autres vaticinations.

Tout ceci me conduit à affirmer sans détour que je préfère Kathleen Ferrier !

Aliocha

Menteuse, duvent, tout le monde a reconnu votre style.
Mais je comprends, vous préférez l'anonymat des formes et le secret des rendez-vous, la terreur que provoque le masque quand il bâille sur un autre, et le rire irrépressible d'avoir été reconnue.
Mais vous avez raison, trop combattre Marchenoir risque de trop vous faire lui ressembler.
Le 9 mars, pour vous et toutes vos amies que j'aime aussi, emmêlées à présent que vous êtes à vous confondre au bouc qui produit des émissaires, je vous envoie celui-ci :

https://www.youtube.com/watch?v=0HFFF8f5XtI

calamity jane

De qui est-elle la porte-parole la journaliste de France 24 qui a dit que les Gilets jaunes sont "une écurie de branquignols".
Tout ce que le journalisme a de mépris se trouve résumé dans ce groupe de mots.
Ecurie, un lieu qu'elle ne peut fréquenter sans son Chanel n°5.
Ce qu'elle semble ignorer, c'est que des branquignols dans les écuries ne peuvent être efficaces car il faut être debout avec le soleil pour le SOIN aux animaux et cela tous les jours ?!

Alors qu'il suffirait d'adresser ce groupe de mots aux personnes qui sont aux manettes de la responsabilité nationale dont on constate que la régularité pour le SOIN au pays est des plus aléatoires.

duvent

@ Aliocha

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/36/Quentin_Matsys_-_A_Grotesque_old_woman.jpg

Vous n'avez pas reconnu Marchenoir, dans un déguisement fabriqué par des femmes uniquement.
Il est évident n'est-ce pas que je ne suis pas aussi âgée, ni aussi gracieuse...
Ainsi, la coiffe est un coussin fourni par Lucile, la broche a été prêtée par Mme Jacob, Mme Preud'homme a fourni la nappe sur le joli coussin, le beau décolleté est l’œuvre de Breizmabro qui l'a composé à l'aide de deux tourteaux non cuits et enfin, la bouton de rose a été dérobé dans les jardins de Giuseppe, on ne sait pas par qui ?? Possiblement, moi...
Toutes ces dames me disent qu'elles adorent Schubert et le 8 mars !

Mary Preud'homme

@ breizmabro | 08 mars 2019 à 15:26

Un bobo qui s'encanaille pour un soir, ça part forcément dans tous les sens, mais le lendemain il a tout oublié !

Sauf que le bobo en question était le ci-devant président de la République, censé représenter la France et ses valeurs, et qu'il s'est assis sur l'une et les autres (à savoir notre France et nos valeurs intemporelles) uniquement pour se faire mousser et regagner des points en popularité.
Honte à lui !

breizmabro

@ stephane | 08 mars 2019 à 00:01
"Le PSG a perdu"

Mais Rennes a gagné !

J'rigole. Quoique...

Bon week aux PSGétistes payant Neymar assistant au match depuis les tribunes VIP en buvant du champagne ;). A mon avis Neymar devrait faire comme Valls, se recentrer sur l'Espagne...

breizmabro

Manu trouve que les Gilets jaunes donnent une mauvaise image de notre pays dans le monde, par contre cette petite vidéo (ci-dessous) a dû donner une (très) bonne image de notre République "en libertéééé" comme le chante Gilbert Montagné

https://www.youtube.com/watch?v=drJEUngVod4

Lucile

Quel cirque à propos d'un nouvel impôt qu'il faudrait inventer pour ne pas décevoir les Gilets jaunes ! Il faut bien leur faire plaisir, et on ne pourra pas s'en prendre au gouvernement pour une fois. On détestera les Gilets jaunes.

J'avais lu quelque part que les préoccupations principales des participants au Grand Débat tournaient autour du pouvoir d'achat, du chômage des jeunes, de l'immigration. Pourtant on finirait par croire que les Français réclament encore plus d'impôts. Vraiment très très fort.

Mary Preud'homme

@ sylvain | 08 mars 2019 à 09:30

sylvain c'est le frèti à Zonzon en plus relou !

Ou sylvain sorti de Zonzon voilà ce que ça donne...

Comme tu veux tu choises !

Giuseppe

@ stephane | 08 mars 2019 à 00:01
@ Achille | 07 mars 2019 à 07:30

Tout d'abord nous remercions ce club qui nous permet de boire le champagne offert : nous avions pronostiqué la défaite avec le score exact.

Un match se joue jusqu'à la dernière seconde.
Les meilleurs joueurs du monde ne font pas la meilleure équipe du monde.
Et la devise de nos montagnes, il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

https://goopics.net/i/Y042A

J'ai vu l'immense équipe de Raoul Barrière, invincible armada, chuter par deux fois, sur nos terres elle n'a jamais gagné et à Agen elle avait perdu le match à la mi-temps, après un ballon subtilisé en mêlée fermée.

Pierre Berbizier, acteur d'une victoire de championnat de France, avait déclaré que "seule la victoire est belle".

L'équipe à laquelle vous faites allusion n'a pas la "grinta", pour vaincre il faut la faim et la soif d'y arriver.
Gérer un capital financier humain permet d'obtenir des résultats, mais jamais la consécration finale : Didier Deschamps l'avait bien compris, son challenge c'est justement de continuer à donner faim à un groupe, et cela sera sans doute très difficile.

Zonzon

Florence Parly veut augmenter la mixité femmes-hommes. Quand même, l’armée, ce fut toujours le bordel !

Aliocha

Et quand l'âge venu, elle regrettait la toute-puissance de sa beauté, oh, comme je l'aimais encore plus, ce trésor de notre mémoire partagée que nous avions su préserver des ravages du temps.
Pour vous seule, duvent :

https://www.youtube.com/watch?v=hBDOoFax-G0

sylvain

@ Mary Preud'homme | 07 mars 2019 à 16:34

Bonjour Mary Preud'femme, comment que le elle va bien ?

Il y a débat en ce moment chez Popol Emploi pour les affiches de recrutement chez les soldates du feu :

Sapeuses-pompières ou sapières-pompeuses ?

Le sussiez-vous ?

stephane

Le PSG a perdu, Mbappé n'a pas cherché le penalty mais essayé de prolonger son action.
Le penalty de Manchester était au moins aussi mérité que le penalty de la France contre la Croatie.
Neymar avant le match parlait de ses velléités madrilènes, une fois de plus. Qu'il se barre.

Et pendant ce temps-là Macron vend sa lessive avant de recaser le vendeur de café que fut Raffarin.
Ce président est une catastrophe

Mary Preud'homme

@ Zonzon | 07 mars 2019 à 09:20

Sur ce coup je vous approuve cent pour cent. Nous les dames devrions nous opposer cent pour cent et vent debout à cette nouvelle mode déplorable, décadente et ridicule (pour notre sexe surtout) de la féminisation outrancière des noms de métiers longtemps réservés aux hommes.

Une autre manière (avec cette nouvelle vague de révolution pseudo-féministe) non moins tordue et ségrégationniste que l'ancienne de nous marginaliser là où au contraire le seul attribut de métier (sans privilège, exonération, genre ou nombre) se devait de prévaloir et faire consensus.

vamonos

@ Achille | 07 mars 2019 à 07:30

Le club le plus riche du monde a gagné hier soir. Manchester United avait en plus l'avantage de la météo puisque les Bretons nous avaient perfidement envoyé leur crachin le plus détestable.

duvent

@ Aliocha

Mon portrait pour vous seulement !

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/36/Quentin_Matsys_-_A_Grotesque_old_woman.jpg

Zonzon

LA GAGADÉMIE SOUS BIJOU

Les quarante ravachols du quai Conti - moins les vacants - se sont mis dans la tête, en tant que gardiens augustes et solennels, de ravager la langue. Si bien que Chateaubriand va devenir aussi pénible à lire physiquement que Rabelais !

Actuellement ils se consacrent à la féminisation des noms d’activité. Du mot « chef » ils nous offrent généreusement trois versions ; au choix. Nous avons résolument opté pour la plus grotesque !

Ainsi, quand vous voudrez évoquer dans votre discours la personne qui dirige l’établissement où travaillent deux de vos rejetons, vous pourrez dire : « La chéfesse de mes deux » !

Achille

@ breizmabro | 06 mars 2019 à 14:47

L’ONU, "ce machin" comme disait de Gaulle, ferait mieux de se préoccuper d’autres pays où les manifestants sont réprimés à l’aide de balles réelles, ce n’est pas ça qui manque.

Il est vrai que les méthodes de nos policiers sont un peu musclées, mais au bout de 17 semaines qu’ils s’en prennent plein la tête, on peut concevoir une certaine irritation.
Et puis, cela nous change du laxisme de ces trente dernières années.

Michelle Bachelet peut toujours nous envoyer des Casques bleus pour s’interposer entre les Gilets jaunes et les forces de l’ordre. A charge pour eux de se prendre les boulons, boules de pétanque et sacs d’excréments sur la figure.

Achille

On ne se moque pas des Gilets jaunes mais, en ménageant les susceptibilités, je pense qu'on peut se le permettre concernant le PSG qui a, encore une fois, échoué à se qualifier pour les quarts de finale, alors que tous les pronostiqueurs lui donnaient 97 % de chances de remporter la victoire. Restaient ces maudits 3 %…

J’imagine que Philippe Bilger doit être dans tous ses états ce matin. A quoi bon avoir les meilleurs joueurs du monde (et les plus chers) si c'est pour, à chaque fois, se faire recaler lors des grands challenges internationaux ? Une scoumoune pareille c’est pas normal !

Je pense que le PSG devrait choisir Bernard Tapie comme dirigeant. Malgré son cancer il a une niaque d'enfer. Avec lui je suis sûr que les choses devraient s’arranger ! :)

Giuseppe

"A l'issue de ce billet j'ai tout de même une certitude renouvelée.
On ne se moque plus des Gilets jaunes." (PB)

Ce lien dans une région où la contestation est des plus virulentes, certes on ne retient souvent que l'image de ceux qui sont sur le rond-point, celle qui fait du reportage à bon marché dit de terrain.

Regard exigu.

La France des régions qui est à la pointe, pour ses emplois modernes, pour son aéronautique, ses universités et pourtant c'est aussi cette France-là qui gronde.
La moitié du pays soutient ce souffle nouveau, il est bien là pour de bon, sans se regarder le nombril : la semaine qui bosse et qui crée, le temps libre s'agite, ce n'est pas une erreur :

https://www.ladepeche.fr/article/2018/11/18/2908745-gilets-jaunes-quel-est-le-profil-des-manifestants.html

Aliocha

Je peux ? Non ! Si ! Ou bien peut-être... Ah, et puis zut :
duvent, je vous aime.

Giuseppe

@ Pierre Blanchard | 05 mars 2019 à 22:12
"Si Monsieur Patrice Charoulet est allergique aux super consommateurs d'énergie comme il l'est aux consommateurs d'alcool et de tabac... comme il vient de l'être avec Dupond-Moretti..."

Je me permets de revenir vers vous : peut-on mourir en bonne santé ?
Imaginez ! "De quoi est-il mort ? - De rien !". Triste fin tout de même, mourir de rien alors que l'on peut mourir de tant de choses… Beau sujet de discussion sur l'incertitude du destin.

Euh… J'arrête ici, ce type de réflexion intervient parfois dans la 25e heure, avec quelques attardés de table. Peut-être un jour vous croiserai-je dans un de ces lieux de perdition où il m'arrive de me rendre, pour la légèreté des mets et des boissons.
La table est mise, je viens de lire le commentaire de duvent, toujours aussi frais et coloré que la vision de mes plantations, et pourtant cela parlait d'épargne. De l'épargne modeste, humble d'emploi.

La douceur angevine est toujours là, peut-être m'en vais-je récupérer Robert M. à moins qu'il ne m'ait devancé et qu'il ait enfilé son cuissard.
Je le sens affairé, peut-être est-il bien occupé.

Je vous salue, mon voisin me houspille, il est déjà un peu en avance, alors je ne le ferai pas attendre.

breizmabro

"On ne se moque plus des Gilets jaunes !"

En effet :

"La Haut-Commissaire aux droits de l'homme de l'ONU a réclamé mercredi à la France une "enquête approfondie" sur les violences policières qui se seraient produites pendant les manifestations des "gilets jaunes" depuis la mi-novembre.

Dans un discours prononcé devant le Conseil des droits de l'homme à Genève, Michelle Bachelet a déclaré que les "gilets jaunes" manifestent contre "ce qu'ils considèrent comme (leur) exclusion des droits économiques et de (leur) participation aux affaires publiques".

"Nous encourageons le gouvernement (français) à poursuivre le dialogue et demandons urgemment une enquête approfondie sur tous les cas rapportés d'usage excessif de la force", a-t-elle ajouté" (Huffpost)

Zonzon

@ Zonzon 5 mars à 17 h 37

- Il ne tiendra pas parole !

- Moi non plus !

Exilé

@ genau
« Ce sont des gens qui épargnent, parfois difficilement et qui risquent bien de retirer un argent constitutif d'une bourse précieuse pour l'Etat. »

Je suis probablement comme vous d'une génération qui a connu les cours de morale dispensés par une école publique ayant fait l'éloge de la vertu d'épargne, selon le principe du : « un sou est un sou ».

Or, depuis quelques années, selon la tendance générale à l'inversion des valeurs, la vertu qu'est l'épargne cesse d'être encouragée pour au contraire être réprimée par une taxation de plus en plus spoliatrice sous des prétextes grotesques (contribution de solidarité etc.).

La France marche de plus en plus sur la tête.
Ne soyons plus surpris si les derniers Français encore pourvus d'un minimum de bon sens sont obligés de descendre dans la rue pour protester contre ces dérives.

duvent

@ genau | 05 mars 2019 à 18:14

Sur cette question des assurances vie, je me demande toujours combien de fois ce qui s'y trouve, recueilli comme vous l'expliquez doit être taxé, puisque s'agissant de ce qui n'est pas volé à l'Etat, ni d'une gratification conséquente distribuée par des amis influents, ni d'une manne céleste mais seulement d'épargne, il ressort que l'argent de l'honnête homme mérite d'être regardé avec la plus grande attention et taxé avec profusion...

Je ne suis pas très bonne en économie et encore moins en fiscalité, mais je m'interroge sur ce nombre de taxations (de même pour la transmission du patrimoine), il faut, si je me souviens bien, payer l'impôt sur le revenu, duquel revenu il faut soustraire une économie, laquelle économie a été possible, après le règlement des taxes foncières, habitations, assurances multiples et variées, et alors ce pécule qui n'en finit pas de tourmenter l'homme prévoyant doit trouver le chemin le plus sûr pour arriver à la fin de l'histoire dans un état qui ne serait pas une peau de chagrin (et les experts de céans pourraient éclairer notre lanterne...).

Jusqu'ici, il ne s'agit pas de jouir de quoi que ce soit, il s'agit de craindre le plus possible, et craindre tout, bien évidemment, mais surtout, l'indigence de la vieillesse.

J'ai remarqué qu'il devenait très dangereux de montrer à quel point on était vieux, et encore plus qu'on était vieille.

Ce n'est plus un état digne de respect, Nestor et Mathusalem seront secoués jusqu'à ce qu'un AVC ou autre vienne les libérer, pour les vieilles je n'ai pas d'exemple à donner, mais je pense que certaines seraient dignes de figurer aux côtés des deux qui précèdent.

Ainsi, nous savions qu'il était très dangereux de vivre, nous savons désormais que l'homme prévoyant ne sera pas épargné (jeu de mot médiocre...), et nous ne pouvons ignorer que les cœurs qui s'endurcissent à vue d’œil ne le sont que pour des raisons qui relèvent non pas des actions héroïques mais d'états d'âme, lesquels âmes sont, semblent-ils, de plus en plus mortes...

C'est pourquoi, en tant que contemptrice de richesse, je m'en vais relire L'Innommable de Beckett.

PS : Votre conseil nécessite un jardin, mais le balancier de l'horloge est bien aussi, il faut une horloge...

boureau

@ genau 05 mars 2019 18:14

Placements assurance-vie et Livret A.

Vous avez tout à fait raison d'évoquer - ce dont peu de personnes parlent - la rentabilité négative de ces placements qui, en général, sont ceux de la classe moyenne ou populaire.

Cette rentabilité négative est le fait du président Macron : preuve (une de plus) du mépris et de l'indifférence qu'il a vis-à-vis du peuple peu argenté dont le complément annuel d'intérêts des placements permettait d'arrondir de maigres revenus.

C'est une des injustices les plus odieuses existant en France en 2019. Et c'est Emmanuel Macron qui en porte directement la responsabilité. Moralement, je considère cet homme comme un "voyou" vis-à-vis de son peuple !

Cordialement.

Aliocha

Et voilà qu'on en vient à réclamer les joueurs de Lego Sarko et Wauwau pour nous dissimuler sous des accusations de tartufferies la blessure encore infectée des échecs de ceux que l'on ose encore appeler à la rescousse.
Le jaune du ressentiment uniformise le sentiment des défaites passées, et la souffrance engendre la souffrance de ceux qui n'assument plus de consentir aux choix qu'ils avaient faits, cherchant la rétribution de leur erreur auprès du dernier capable de les protéger.
Ma cassette, Macron, ma cassette, change-la-moi en or que j'aille la cacher au fond du jardin, puisque la niche fiscale ne suffit plus à nourrir les dalmatiens, puisque je ne consens plus à rien, ni à la mort, ni à la démocratie.
Si les vaillants cèdent, qui restera-t-il pour défendre notre essentiel, vendu depuis longtemps au plus offrant, vidant l'institution du sens de sa loi ?

Si ceux qui savent que l'erreur de l'orgueil jupitérien ne trouvera sa résolution qu'au souvenir du baptême de Clovis, ne proposent que la lâcheté de la fuite plutôt que l'aveu de la faute et des erreurs passées, à quoi servit la rencontre de de Gaulle et d'Adenauer à Reims, pour celer définitivement l'horreur, à quoi servit la mort du Roi, à quoi servit la mort du Christ ?
Ne servirent-elles qu'à légitimer la désertion ?

Qu'on ne vienne plus alors accuser le différent, noir, homo ou musulman, pour mieux assumer son incapacité à faire un autre choix que celui de l'orgueil blessé, et d'aller s'allonger au trou où l'on cacha son or, amère satisfaction face aux puissants ignorants qui ne savent qu'être injustes, leur cédant la victoire de nos avarices.

Aux armes de l'Evangile, citoyens, au combat, et jusqu'à la mort admise de la révélation, qu'au moins les porcs sachent qu'en nous volant, ils ne nous auront jamais trompés, que si nous affirmons haut et fort ce que nous voyons, et Macron le premier car là est sa mission, ils ne pourraient qu'admettre que la France est la fille aînée de l'Amour, que la robe tachée du sang de son Roi affirme au plus haut l'aveu de la faute que tous nous partageons au-delà des frontières du ressentiment, affirmation universelle que l'humanité doit consentir à l'exigence d'être la fille de la Vérité.

Claude Luçon

@ Exilé | 05 mars 2019 à 13:47

Vous vous trompez mais je ne vous en blâme pas pour autant.
C'est une expérience qu'il faut avoir vécue.

In Amenas, comme Hassi Messaoud, était plein de membres du FLN, parfaitement organisés comme nous l'avons découvert. Ils se sont manifestés peu de temps avant le 1er juillet 1962 pour nous dire que leurs principales instructions étaient de protéger les installations pétrolières contre de possibles sabotages de la part des pieds-noirs.
Leur chef à In Amenas était un de mes contremaîtres, j'ai déjà mentionné son nom ici, Hadjmaoui.

C'est une longue histoire cher Exilé, bien plus complexe et périlleuse que vous ne le croyez.

Par ailleurs j'allais fréquemment à Alger par avion pour assurer notre approvisionnement en hommes, matériel, fournitures et nourriture.
D'où mes séjours à l'Hôtel Aletti, je préférais le St-George mais il était monopolisé par nos hauts fonctionnaires et militaires.

Mais d'un autre côté vous avez raison ils nous avaient aussi dit de ne pas les craindre, ils avaient besoin de nous pour produire le pétrole car eux ne savaient pas le faire seuls, aucun cadre n’était musulman, contremaître était pour eux le niveau le plus haut, et ils avaient bien besoin des sous qui allaient avec le pétrole.
En outre j'étais tranquille, aucun collègue ne voulait mon job, et pour cause !

Nous n'avions que leur parole comme sécurité et aucun moyen de fuir, In Amenas est à 1300 km au sud de Tunis contre la frontière libyenne.
Le 2 juillet après le départ de notre administration militaire, le FLN a envoyé un seul dirigeant, un avocat formé en France.
Essayez de vous mettre à notre place, sans aucune protection, au fin fond du désert, avec la tension et les ressentiments qui régnaient alors, qui règnent d'ailleurs toujours, Macron dixit, dépendants de la seule parole d'un chef FLN.
Le sourire kabyle ne demande qu'un couteau.
Les fous d'Allah existaient déjà, jusqu'à In Amenas.

Pensez aux quartiers perdus de la République d'aujourd'hui en dépit des policiers, gendarmes, soldats… que fuient nos compatriotes de souche bien que quelques imams cherchent à rassurer verbalement les gens et faites un parallèle !
Pensez qu'un, un seul, Mohammed Merah, connu de la DGSI, a terrorisé 66 millions de Français en dépit de 200 000 forces de l'ordre et comprenez pourquoi nous n'étions guère tranquilles au loin, oubliés par Paris derrière nos dunes sans un seul flic, CRS ou soldat.
Il n'y avait pas de bateaux comme à Alger, Oran, Bône, pas de ports sur notre mer de sable pour voguer vers la France.
Pensez au Gilets jaunes qui protestent parce qu'on les abandonne dans les vertes campagnes françaises, parce qu'ils doivent payer leur fuel quelques centimes de plus.
Il est vrai qu'il y a quelques dunes du côté de Bordeaux mais la ville la plus proche n'est pas à 1 300 km, pourtant, POURTANT, Alain Juppé vient de fuir SES Gilets jaunes.
Comme quoi la peur peut prendre plusieurs formes et dimensions !

Cordialement

Giuseppe

@ Pierre Blanchard | 05 mars 2019 à 22:12

Vestige depuis… pfff… Je le garde, il fait partie des meubles, il y a bien longtemps qu'il est inutilisable, d'ailleurs les joints de verre n'étaient jamais étanches et en plus l'intérieur condensait, les supports s'oxydaient. Il me sert de boîte intermédiaire dans sa partie arrière pour d'autres éclairages… Vous êtes un fin observateur.

Bref, je suis un peu sentimental et puis l'été le bloc disparaît caché par tout ce qui pousse, chaque année je me pose la question de le remplacer, depuis… Pfff… Alors il reste en place immuable il surveille les pousses.

Pierre Blanchard

@ Giuseppe | 05 mars 2019 à 13:47

Horreur Giuseppe, que vois-je dans votre parterre de jonquilles ? un éclairage halogène de la pire des espèces, super consommateur d'énergies (fossiles ou non)

Si Monsieur Patrice Charoulet est allergique aux super consommateurs d'énergie comme il l'est aux consommateurs d'alcool et de tabac... comme il vient de l'être avec Dupond-Moretti...

Patrice Charoulet | 05 mars 2019 à 12:23

"Vous êtes faits, votre compte est bon"

:-))))))))))

anne-marie marson

@ sbriglia | 04 mars 2019 à 14:23
@ Achille | 04 mars 2019 à 19:44

sbriglia et Achille: le choeur des pleureuses.

Malghorn

" L'important n'est pas le but, mais le chemin. "
Proverbe chinois: La pensée et sagesse chinoise (1784)

Si certains buts des Gilets jaunes étaient louables, je crains que ceux-ci n'aient largement galvaudé leur mouvement en se perdant en chemin, un chemin de plus en plus détestable.

Noblejoué

@ Patrice Charoulet

Ecoutez, certains ont besoin d'alcool pour l'inspiration, d'autres d'anonymat pour pouvoir parler avec sincérité, le masque qui démasque en somme.
Vous avez entendu parler du palais mental de certains pour la mémoire... D'autres ont des méthodes d'abstraction du monde pour produire un résultat intellectuel. Le tabac et l'alcool peuvent en faire partie, et tout le monde, notamment l'élite sociale, a bien conscience du risque.

Un navigateur autour du monde peut se noyer, ceux qui naviguent dans les flots d'éloquence prennent, plus modestement, des risques.
Autant je plains les gens forcés par une triste situation sociale de prendre des risques dont ils ne veulent pas, autant je ne vais pas éprouver de la compassion mais plutôt ressentir, pour du moins, de l'estime pour ceux qui font tout, malgré les risques et les discours contraires, pour s'élever au plus haut niveau possible dans leur art.

Si je devais avoir un avocat et que je pouvais choisir celui qui me plaît, je prendrais bien le robin pas hygiéniste, j'espère juste qu'il ne m'enverra pas de fumée dans la figure, mais en somme, seule la victoire est belle ! Qu'il gagne mon procès et chacun trinquera à sa boisson.

Je plaindrais les gens privés de tabac si on en vient là, les personnes comme moi en cas de prohibition d'alcool.
Tristesse !
Pour les gens ayant besoin d'un remontant contre la tristesse.
Pour ceux ayant soif d'inspiration.
Pour les gourmets privés de l'accord met-vin.
Pour les littéraires réduits à se demander ce que pouvaient bien être les civilisations du vin et de la bière.
Pour les vignerons qui pour prix d'enchanter nos jours, de paysager la France et d'exporter partout pour notre plus grand bien et notre plus grande gloire, devront faire je ne sais quoi où l'art ne se mariera plus avec la terre.
Pardon !

Aux amateurs de tabac. Je dois dire que d'abord vous avez abusé en en fumant, cependant, je devrais par équité vous défendre tout autant.
Le tabac est la méthode qui permet de se concentrer et de maigrir sans faire de sport, or tout le monde est-il obligé de se dépenser comme autrefois d'aller à la messe ? Y aurait-il une religion de la santé ?
Le tabac est la dernière chose que l'on partage dans la rue même avec des inconnus, as-tu du feu, as-tu une cigarette ? Moi c'est toujours non, désolé, mais ô fumeurs, à ma verve vous verrez que je ne suis pas contre votre mode d'habiter la ville de votre curieuse fraternité du feu, me faisant un peu penser aux Indiens, un peu aux premiers humains, resserrés autour d'un foyer protégeant des fauves et découvrant la viande cuite autrement que par les incendies et la pointe du silex durcie, et les histoires dont devaient sortir un jour la littérature.
Certaines personnes fument avec une rare élégance, qui amplifie leur classe naturelle, comme cela a été artistiquement mis en valeur dans le cinéma.
Le seul problème du tabac est qu'il interfère sur la respiration d'autrui. Certes. Fumer chez soi, dehors, la cigarette électronique et les clubs de cigares sont des solutions.

Tout interdire, c'est ne rien interdire... Chacun a le droit de faire tout ce qui ne nuit pas à la liberté d'autrui.
Le buveur sauf avant de conduire ou d'opérer et autres choses du même type, ne menace personne, et le fumeur peut éviter de faire subir la fumée à ses contemporains.

Franchement, plus on parle d'interdire ce qui ne nuit qu'à soi, plus on donne envie de le faire.
Car pourquoi les gens "s'éclatent"-ils ? Parce qu'ils se sentent étouffés par toutes sortes de contraintes.

Toute censure des idées et des comportements rend le monde moins libre, mais aussi, plus dangereux, car le refoulé resurgissant avec violence en produit de toutes sortes dont on ne se libère plus jamais.
Je ne me donne la peine pour empêcher ce qui peut être d'advenir. Une fois que ce sera là, je ne m'en occuperai plus, à ceux qui ont libéré les portes de l'enfer de le refermer.

Le balcon me convient, je vois loin, et je ne descends pas.
D'autres ne sont pas aveugles non plus, comme, par exemple, ceux qui plaignent les pauvres Gilets jaunes de même qu'ils s’inquiètent de la suite des événements.

genau

...mais on continue à prendre les Français pour des imbéciles. J'en arriverais à approuver les insultes au chef de l'Etat, tant sa rapacité fiscale dépasse l'entendement. Maintenant, il s'agit d'augmenter de 25 % le prélèvement en succession des capitaux placés dans l'assurance-vie. Or, l'assurance-vie c'est 16 millions d'épargnants et pas obligatoirement "riches", la détestation de notre gouvernement. Ce sont des gens qui épargnent, parfois difficilement et qui risquent bien de retirer un argent constitutif d'une bourse précieuse pour l'Etat.

Au-delà de l'argument, peut-être contestable, c'est la rage de détruire qui me sidère, l'impitoyable idéologie typiquement énarchiste d'égaliser, aplanir, uniformiser, détrousser même. Nous avons un gouvernement méprisable qui baisse son pantalon devant les capitalistes internationaux, sans doute des potes, mais dévore les indépendants moyens, de chez nous, sans appuis au Qatar ou en Arabie Saoudite. Oui, je sais, c'est excessif, mais quand la colère monte et qu'on s'en moque, la rage et la haine pointent leur vilain museau.

Alors, une idée, toute petite: liquider le compte AV, acheter de l'or, ailleurs qu'en France, et le cacher au fond du jardin ; de toutes façons, l'AV ne rapporte plus rien et au moins, la bande de joueurs de bonneteau qui trône à Paris n'y pourra rien. A 4 ou 5 Mds d'€ disparus, il pourrait y avoir un peu d'inquiétude du côté de Bercy où il n'est pas suffisant d'être sorti du peuple pour rester clairvoyant.

duvent

@ Patrice Charoulet | 05 mars 2019 à 12:23

Il me semble qu'une grande partie des lecteurs de ce blog a d'ores et déjà compris qu'il est capital pour vous de mourir en bonne santé, et que pour ce faire votre règle est la mesure stricte et sans débordement ni du verre, ni de rien...

Vous aurez donc, sans aucun doute, une mort de qualité, ce qui fait envie à beaucoup (sum quod eris fui quod es !), mais de grâce, auriez-vous la grandeur, la bonté que dis-je, la grande bonté de nous épargner cet air de faux médecin, car, et bien que mon idée soit arrêtée sur les plaisirs et les jours, je me sens comme tourmentée par votre litanie.

Si Savonarole était dans le coin, je lui volerais son cheval qu'il gare d'habitude derrière le chais, pour fuir au diable vauvert, ou plus près de toi mon Dieu !

Charoulet, vous me donnez le tournis, vous êtes sans alcool et pourtant...

J'éviterai avec prudence ce sujet diabolique de l'anonymat, car dans cet affreux anonymat se concentrent tous les traîtres, et toutes les ordures que la terre supporte avec patience.

Cependant, il faut vivre avec son temps, et quand le temps n'est pas des plus glorieux, il faut faire l'effort de le comprendre, et quand il est incompréhensible il faut se forcer à en pénétrer les arcanes, et quand elles semblent diaboliques, il faut croire que l'homme dans ce qu'il a de diabolique ne peut plus surpasser ce puant XXe siècle.

Alors, vous pourrez voir que l'anonymat n'est plus ce qu'il était, ou qu'il est ce qu'il était, une récréation de soi, un oubli des autres, une SATURNALE 2.0 !

Mais vous, vous aimez beaucoup votre compagnie et alors, je vous envoie mes vifs compliments depuis le meilleur des mondes !

Patrice Charoulet

Synthèse de Baverez

Je signale une excellente synthèse touchant la politique française actuelle rédigée par Nicolas Baverez dans les pages "Opinions" (Le Figaro, 4 mars).
Il critique d'abord les gens en jaune. "La jacquerie fiscale débouche sur le nihilisme". Il note "la mise à sac d'un centre-ville chaque samedi".

Il montre les tristes conséquences de ces agissements répétés sur notre économie.

Conclusion : "La France devient la risée des autocrates".

Je souscris à tout. Baverez n'est pas n'importe qui : ce fut d'abord un admirateur et un grand connaisseur de Raymond Aron. Excusez du peu !

Gavroche

Aude: Un réseau international de trafic d’armes démantelé dans la région de Carcassonne

Plus exactement, 207 armes ont été découvertes, dont 54 correspondants à du matériel de guerre - fusils d’assaut, dont des Kalachnikov, et pistolets-mitrailleurs -, a détaillé le ministre. Plus de 130 armes de catégorie C soumises à déclaration, 770 kilos de munitions, 350 chargeurs ainsi que des casques de vision nocturne ou encore des lunettes de tirs ont été mis au jour. La valeur totale des matériels saisis est estimée à près de 200 000 euros, selon le ministère. Un atelier de reconditionnement de parties d’armes, importées par le réseau depuis l’étranger, puis reconditionnées et remises en état a également été découvert.
Source 20 minutes avec AFP le 5/03/2019

Mais tout va très bien en Macronie et c'est de la faute des Gilets jaunes et des retraités !

Au fait la France envoie-t-elle encore des djihadistes en Syrie et livre-t-elle encore des armes à l'E.I. ?

Quel gâchis que cette Cinquième Ripoublique !

Zonzon

- Il va lutter contre l’immigration en Europe !

- Il aura ma voix !

semtob

Cher Philippe,

Une société sans marginalité, sans singularité serait d'un grand ennui.
Faut-il s'enivrer de la tartufferie de Macron ?

"ENIVREZ-VOUS", Charles Baudelaire

"Il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.

Mais de quoi? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous !

Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge ; à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est. Et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront, il est l'heure de s'enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise."

(source : Les petits poèmes en prose, 1864)

Nous avons lu au peigne fin la lettre dite européenne et les mots choisis pour défendre le projet européen sont paranoïdes.
Le terrain est piégé, miné et la marche devient funèbre.
Raffarin est tombé dans le piège à Macron. Il marche dans la combine comme le font les autruches.
Macron marche sur des œufs. Les Gilets jaunes marchent ou crèvent.
La renaissance serait-elle la sortie de la macération, de la décomposition en arquant sur les ruines des âmes et du vent ?

Notre vision de l'Europe n'est absolument pas une Europe de la défense, ni une Europe de la précarisation, mais une Europe qui respecte les partenaires, les différences de chaque pays. L'uniformisation est une dégradation des peuples.

Le but est de préserver la paix en Europe pour véhiculer ses valeurs dans le monde.
Nous voulons une Europe qui responsabilise et non une Europe sur la défensive.
A l'inverse de ce que nous pourrions espérer, la lettre de Macron montre la vulnérabilité de l'Europe, sa fragilité.
C'est un scripteur tremblant et vieillissant voire agonisant qui inspire l'esprit de ce brouillon.

Nous demandons à Nicolas Sarkozy et à Laurent Wauquiez d'éditer une lettre européenne digne de la France et de ses forces vives pour remédier à la tartufferie branlante de Macron.
Françoise et karell Semtob

Exilé

@ Lucile
« Ignorer le symptôme qu'il représentent, et sous-estimer la gravité du mal qu'il révèle, serait de l'inconscience. »

Vous avez parfaitement résumé la question.

Nous pourrons toujours pester contre les GJ et les traiter de tous les noms possibles et imaginables, nous n'aurons rien résolu du tout tant que nous n'aurons pas fait l'effort d'analyser les racines du mal.

Le sage pointe le doigt sur le mal et le fou regarde la réaction du Gilet jaune, qui n'est que le symptôme.

breizmabro

@ calamity jane | 05 mars 2019 à 06:29

Luchini ? C'est pas le mec qui a lu les (certains) textes de Céline sur scène, glorifiant l'auteur et ses textes dans de grandes envolées lyriques pendant que des bobos, subjugués, ignoraient, ou pas, que Céline avait été, quand même, un antisémite de la première heure ?

Bof ! Comme dirait Manu lorsqu'il fait son petit discours au CRIF, "Paris vaut bien une messe".

Luchini le fou du roi Manu lisant à haute voix des textes dans NOTRE administration de Bercy. Gratuitement ou avec passage d'éponge sur impôts ? ;)

Luchini, Lagerfeld, Fogiel, Stéphane Bern, Macron... la vie parisienne, pas vraiment la vie des Gilets jaunes, il faut en convenir.

Exilé

@ Claude Luçon
« J'étais sur place, cherchant du pétrole, dans les deux cas, elle ne connaissait que le barman de l'Hôtel Aletti à Alger comme source d'information. »

Cher Claude, sans chercher à vous vexer, je pense qu'il ne devait pas y avoir beaucoup de fellaghas actifs du côté d'Hassi Messaoud...
A moins que vous ne prospectiez dans les Aurès voire au milieu de la Casbah d'Alger...

Giuseppe

"On ne se moque plus des Gilets jaunes !" (PB)

Le jaune, nouvelle vie, nouvelles pousses, la pérennité assurée.
Cette année ils ont surgi de nulle part - en fait pas tout à fait -, les Gilets jaunes se sont invités, désormais ils sont dans le paysage et en avance cette année, le temps sans doute.
Ils poussent de partout, comme un fait exprès, demain ils seront là encore, le ciel est avec eux, aujourd'hui est magnifique.

Demain ils seront plus nombreux, le climat est propice, le Président devrait y penser, la température a changé, les esprits aussi.
Dans tous les cas les bulbes sont en terre et bien ancrés, les extirper ne sert à rien, il faut choisir les bons jardiniers, des bosseurs, des exigeants, surtout pas de "trompettes", des laboureurs.

Le nouveau monde est bien triste, après le mois de mai on verra, déjà le mois de mars s'annonce prometteur, mais qu'en sera-t-il vraiment ?

Allez, un peu d'air frais, sous le plus beau panorama du monde bien sûr, et aujourd'hui je trouve tout beau, la lumière sans aucun doute.
Le jaune est une belle couleur, celle des champions coursiers, pour forger une légende celle des forçats des ronds-points.

Cadeau !
https://goopics.net/i/Q2Kb9

Patrice Charoulet

DUPOND-MORETTI, WHISKY, etc.

YouTube me permet d'entendre, avec retard, l'émission «  C à vous » du 22 février. Invité principal : l'avocat Eric Dupond-Moretti. On l'invite pour sa prestation oratoire et scénique. Il a raison de dire beaucoup de mal de Plenel et de ses « méthodes staliniennes ». Il a raison de dire : « L'anonymat permet toutes les saloperies ».

Une journaliste est allée dans sa loge de théâtre et le fait parler sur diverses choses qu'elle aperçoit.
Voyant des bouteilles d'alcool, elle l'interroge : «  Vous buvez un petit verre de whisky avant de venir sur scène ?». Réponse du ténor du barreau : « Un GRAND verre de whisky avant et un GRAND verre de whisky après ! » Il dit cela le sourire aux lèvres.

Rappel : un tout petit verre d'alcool fort contient autant d'alcool qu'un verre ordinaire de vin ou qu'un grand verre de bière. Quand on dépasse trois de ces verres, on dépasse la dose permise d'alcool dans le sang. Deux GRANDS verres de whisky en deux heures ne lui permettraient pas de conduire sa voiture. J'espère qu'il a pris un taxi ou qu'il est monté dans la voiture de quelqu'un en sortant.
Il fume comme un pompier du matin au soir (à mon humble avis, ça fait trois paquets par jour), il boit de l'alcool, beaucoup trop : ça va mal se terminer. Un de ses thèmes préférés est le dénigrement de «l'hygiénisme». Il a tort. Les deux principales drogues n'ont pas à être défendues.

caroff

Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), les dépenses sociales (santé et vieillesse) de la France avoisinent 715 milliards € (32 % du PIB) et propulsent notre pays en tête des pays développés devant le Danemark et la Finlande.

Pour ce qui est des aides relatives aux minima sociaux (RSA, adultes handicapés, allocations logement, aides aux ménages pauvres), on tangente les 57 milliards € soit 2,8 % du PIB...

Le taux de pauvreté monétaire de 13,6 % est légèrement inférieur à la moyenne UE (17 % pour 15 pays). Cette proportion de gens vivant avec moins de 60 % du revenu médian (moins de 1 000€/mois) est supérieure en Allemagne, en Suède et au Royaume-Uni (16Ù) et encore plus en Espagne (22 %).
Et pourtant point de gilets jaunes dans ces pays même s'il existe des revendications catégorielles.

On peut s'étonner de cette incapacité nationale à satisfaire des populations qui reçoivent pourtant énormément de
subsides ("un pognon de dingue" comme dirait Macron).
Au début des manifestations sur les ronds-points je me suis dit qu'il s'agissait d'une heureuse prise de conscience des GJ de la mauvaise qualité de la dépense publique et de son injuste répartition. Par exemple les Danois ne se plaignent pas de payer beaucoup d'impôts car, en regard, la puissance publique semble nettement plus efficace qu'en France ("flexicurité").

Après m'être réjoui d'une critique libérale de notre système basé sur l'écrasement par les taxes pour des résultats très en deçà de ce qu'on peut en attendre en raison d'une fonction publique peu productive et d'une bureaucratie envahissante, j'ai pu remarquer que les revendications des GJ portaient sur les injustices dans la redistribution alors même que 10 % des foyers fiscaux payent 70 % de l'impôt sur le revenu. L'obnubilation sur l'ISF remplacé par l'IFI (fortune immobilière) qui ne rapportait que 5 milliards € procède de la même dérive gauchisante, peu étonnante quand on voit l'inculture économique et budgétaire des Français.

L'incapacité des partis traditionnels à répondre à la crise des finances publiques due en grande partie à la place exorbitante de l'Etat et des collectivités explique son incapacité à répondre à la crise des GJ.

Il faudrait une révolution libérale permettant aux populations de vivre en toute responsabilité de leur travail sans être obligées d'aller faire la queue devant un guichet ou de remplir cinquante formulaires pour avoir l'autorisation de travailler et d'embaucher !

boureau

@ Jack 04 mars 2019 22:25
"Le mouvement (des Gilets jaunes) ne parvient pas à éradiquer la violence et autres outrances antisémites, homophobes"

Diable ! Vous avez sincèrement cru un instant que le mouvement des Gilets jaunes allait nous créer le paradis sur terre !

Comme on disait dans l'ancien monde où on appelait un chat, un chat : vous êtes d'une naïveté qui confine à la...!

Y a des limites quand même !

Cordialement.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS