« La droite a-t-elle encore un peu d'orgueil ? | Accueil | L'union ou la désunion des droites ? »

02 juin 2019

Commentaires

Savonarole

@ Aliocha

Merci pour cet extrait du discours de Michel Serres.
J'ai eu beaucoup de mal, surtout à la tête, notamment la phrase "Et que dire des marques, partout propagées, dont nous connaissons l’origine : les traces de pas que laissaient en marchant, imprimées sur le sable des plages, les putains d’Alexandrie, révélant ainsi leur nom et la direction de leur lit ?"

Quand je vivais au Caire, j'allais tous les week-ends sur les plages d'Alexandrie (Marsa Matrouh ou Agami), je n'ai jamais entendu parler d'un système de racolage pareil !
D'autant que des traces de pas sur le sable sont éphémères et n'assurent pas un revenu quotidien honnête...

Serres a dû lire ça dans une encyclopédie de l'Érotisme, avec les statues pétrifiées de l'éruption du Vésuve où toute forme de corps tordus et entremêlés a été interprété par les Italiens comme venant d'un bordel local en pleine action. Fumeux.

Aliocha

Ah, notre Bobby qui, on le remarque jour après jour, devient de plus en plus crypto-pipologue, va bientôt se faire engager à Stanford en remplacement du défunt philosophe, pour rétablir l'honneur des héritiers des putains d'Alexandrie, même si la marque de ses pieds est effacée sur le sable de la plage par les tempêtes des crises du libéralisme dérégulé, l'étymologie ne ment pas, elle, et met le nouveau tyran hyper-extra-libéral que défend notre ami, ceci dit sans ironie, face à sa lourde responsabilité.
Votre refus, Marchenoir, d'intégrer dans votre discours politique ce qui pourtant se ressent dans ce que vous laissez échapper de vos intimités et de vos nouvelles lectures, témoigne que, tant que vous n'accéderez pas à l'indispensable et pragmatique charité, vous ne serez que la timbale assourdissante et inopérante de vos incohérentes contradictions.

Je vous fais grâce de la citation de Saint Paul que je vous avais déjà adressée, tout en vous conseillant de la méditer sans relâche, elle permettrait à votre grande qualité de ne pas sombrer à l'habitude dans l'intempestif et le dérisoire qui, hélas, fait de vous un petit Poutine comme les autres.

Michel Deluré

@ Achille 02/06 20:18

En oubliant que l'enjeu de ces élections était l'Europe et vu sous cet angle, vous n'êtes finalement pas si loin que cela de la vérité !

EM, après avoir déjà bien déblayé le terrain en 2017 poursuit, sans en avoir l'air, son nettoyage de printemps en 2019. Dans son bureau élyséen, il doit discrètement se délecter du déroulement parfait du scénario qu'il a imaginé lorsqu'il côtoyait celui qui lui a mis le pied à l'étrier.

Je ne partage cependant pas totalement votre vision car, s'il a bien réussi pour l'heure dans sa mission de destruction du paysage politique passé, EM n'en a pas pour autant conquis les Français eux-mêmes si l'on considère les seuls votes exprimés en faveur de LREM. On est même loin du compte.

Et l'institutionnalisation voulue d'un débat se réduisant à la seule alternative LREM/RN ne me paraît nullement un choix pertinent pour notre pays. J'y vois plus une source de désordre que d'ordre.

Exilé

Aujourd'hui certes il ne faut plus s'étonner de rien mais je doute cependant que par exemple au Kosovo le catholicisme aurait droit à la même tolérance (Boulevard Voltaire).

Au Kosovo, c'est surtout l’orthodoxie qui fait l'objet de pogroms de la part des Albanais qui peuplent cette province serbe:

« En 2004, les Albanais déclenchent une vague de violence sans réaction appropriée, là encore, des forces de paix : elle se soldera par un bilan effarant : une  dizaine de milliers de personnes chassées de leur domicile, une quinzaine de villes et villages ethniquement purifiés, 1000 maisons détruites, une vingtaine d’établissements publics mis à bas, 35 lieux de culte majeurs anéantis. A Devic, les militaires danois évacuent de force les moniales tandis que les émeutiers incendient le couvent. Les militaires assistent impuissants à ce déchaînement de haine. La responsabilité, au manque d’ordres d’en haut. Le résultat, un immense pogrom impuni. La faute, irrémédiable, indélébile »
 
https://reseauinternational.net/la-faillite-de-leurope-au-kosovo-on-a-fait-la-part-belle-aux-kosovars-et-pietine-les-droits-des-serbes/

https://orthodoxie.com/eglise-orthodoxe-serbe-communique-sur-le-pogrom-du-17-mars-2004-au-kosovo-et-metochie-et-sur-le-dixi/

GLW

@ Mary Preud'homme | 03 juin 2019 à 01:35
"A tous les félons de droite ralliés honteux à Manu (homme de gauche, élu par ses pairs de gauche et que l'on présente néanmoins dans les médias lèche-culs comme un homme de droite). En quelque sorte tous pétainistes de gauche "Emmanuel, Emmanuel nous voilà" !!!

What did you expect ?
Finalement, mercenaire en politique, ça peut aussi être une vocation...

boureau

"Un dimanche en ordre et désordres..."

C'est vrai cher P. Bilger.

Michel Serres !
Le moins que l'on puisse dire, c'est que son "oeuvre philosophique" n'a pas marqué le XXe siècle !
Aimable et souriant babilleur, il me fait penser à Stéphane Hessel : des vaches sacrées biberonnées au frais des contribuables toute leur vie. Champion de l'utopie, rebaptisée par souci de modernité "optimisme", il passait son temps à raconter niaisement que tout va très bien Madame la Marquise et que le modernisme béat est l'avenir de l'homme !
Tel ancien ministre de l'Education nationale l'a qualifié de Voltaire, tel autre ministre de la Culture l'a qualifié de Diderot ! Et puis quoi encore !

L'Eglise de France

L'Eglise de France, méticuleusement, se suicide sous nos yeux. Une soumission à l'Islam si visible, si orchestrée que même les plus incrédules s'en rendent compte. Je ne tendrai jamais l'autre joue !
Elle a commencé par abandonner la famille, maintenant elle abandonne le dogme. Toujours la trahison des élites en l’occurrence sacerdotales !

Marion Maréchal

Eblouissante d'intelligente sur LCI. Malgré un interlocuteur-journaliste (sic) qui n'arrivait pas à lui poser des questions intelligentes.
De la profondeur, des idées, un projet, une stratégie... Je ne verrai sans doute jamais la réalisation de ce projet, mais voilà une personne intéressante et qui jouera sans doute un rôle dans l'avenir. Je le lui souhaite.
J'ai bien aimé sa phrase sur Larcher : "Un géant du Sénat, un nain électoral" !

Wauquiez s'en va ! Pour l'instant ! Plus que les imbéciles de son camp, ce sont les médias qui ont eu sa peau !

Curieux dimanche cher P. Bilger.

Cordialement.

scoubab00

Miscellanées sportives : Stan sorti vainqueur d'une épreuve de plus de cinq heures, son illustre compatriote helvète Roger, reposé, va se faire un plaisir de le cueillir comme un fruit mûr en quarts de Roland-Garros. Ceinture mondiale en jeu, le réputé poids lourd britannique Joshua emplâtré par le Chicano Andy Ruiz Jr gras comme un moine, stupeur et sourire. Le Mans qui retrouve le football pro après une liquidation judiciaire grâce à un superbe retourné in extremis de l'attaquant Soro sur la pelouse du Gazélec Ajaccio. Bagarres autour du terrain après ce choc final, la tradition locale a été respectée sur les anciennes terres du dictateur Napo I ;)

Catherine JACOB

@ Mary Preud'homme | 03 juin 2019 à 01:35
"You'll never walk alone. La dernière fois que j'ai chanté cet hymne, ce n'était pas dans un stade mais dans une église lors d'un mariage, au sein d'une chorale à quatre voix. "

Ah là, vous chantez dans une chorale ? Ou c'était seulement occasionnel ?

————-

@ anne-marie marson | 02 juin 2019 à 20:27
"LFI a plus de dignité que les LR."

Ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain.
LW a simplement tiré les conséquences des 8,48 % LR aux européennes 2019 à l'occasion desquelles on l'a un peu beaucoup entendu. Après avoir largement proclamé qu'il "fallait débrancher Fillon", il ne pouvait pas faire moins sans se discréditer totalement. Donc là, il s'est débranché lui-même pour laisser la place, par intérim, à la personnalité à l'origine de la Loi no 2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie, à savoir Jean Leonetti, ce qui, quelque part, ne manque pas de saveur.

Maintenant, il faut cesser d'être passéiste et se tourner vers l'avenir. Cela signifie qu'il ne faut pas se laisser assourdir par le bruit de la communication macronienne qui veut faire passer son relatif échec face au RN pour une victoire sur les LR.

L'extrait de discours publié par Aliocha | 02 juin 2019 à 23:43 fait sans doute référence à une lecture par Michel Serres de Différence et répétition de Gilles Deleuze où il est dit que « sous les gros événements bruyants, il y a les petits événements silencieux, qui sont comme la formation de nouveaux mondes ; là encore c’est la présence du poétique sous l’historique. Ce sont précisément ces « petits événements » inaperçus, cette imperceptible poétique du réel et du monde qui constamment appellent une réinterprétation, à condition toutefois que l’on ait suffisamment de finesse pour les appréhender.» Et on va dire que de la finesse, Bellamy n'en manque pas.

Macron est un héritier des grosses ficelles de la droite comme de la gauche, aussi grosses que Deleuze le disait des concepts assénés par les nouveaux philosophes de 1977 qualifiés de "gros comme des dents creuses", ainsi que de méthodes très condamnables. Même si les 8,48 % des européennes ne devaient pas beaucoup augmenter et même encore diminuer à l'occasion des prochaines élections municipales, je pense qu'il est important de ne pas les 'débrancher' et de travailler les silences. A un moment donné ou à un autre les tympans des gens en auront assez des fanfares des uns et des autres.

Tipaza

Une démission avec beaucoup de dignité de la part de Laurent Wauquiez, mais il n'avait pas le choix, ni dans le contexte français, ni dans celui de l'Union européenne, puisque la secrétaire du SPD venait d'annoncer sa démission, il lui était difficile de faire moins.

La scène se vide de ses acteurs, la pièce semble finie, il ne resterait donc que le RN et la REM !

C'est un peu court, la nature ayant horreur du vide, et la nature politique encore plus. Mais pas de doute, des anciens vont essayer de se recycler.
Non je ne pense pas à Sarkozy, la tragédie deviendrait farce, beaucoup de bruit pour rien, je suis persuadé qu'il y pense un peu, ou beaucoup, j'espère pour lui qu'il aura la sagesse de rester à l'écart.
Bien sûr nous aurons droit à un tour de piste de Valérie Traitresse et de ceux qui souhaitaient l'échec arrivé pour devenir Calife à la place du Calife.

Marion Maréchal en profite pour se rappeler à notre bon souvenir, et s'avoue tout à la fois: "Moi je me qualifie de droite nationale, souverainiste, populaire, conservatrice pourquoi pas".
Et elle ajoute: "Le conservatisme tel que je l'entends et tel que l'entend François-Xavier Bellamy, et dans lequel peuvent se retrouver beaucoup de Français, est une sorte de disposition d'esprit qui consiste à vouloir conserver des héritages séculaires". "Dénoncer le conservatisme c'est dénoncer le combat civilisationnel".

Une idée d'intello me traverse la tête, et comme je suis un intello je la livre bien qu'elle soit un peu surprenante ou incongrue.

Si on se place dans une position gramscienne, considérant que la victoire politique est le résultat d'une certaine maturation d'idées philosophiques diffusées dans la société, alors le conservatisme a peut-être un avenir.

Le succès relatif d'EEEV est conceptuellement celui d'un conservatisme de la nature et de la préservation de la planète.
Un des thèmes de campagne de cette formation étant qu'il faut laisser à nos enfants et petits-enfants la planète dans le meilleur état possible, préserver l'héritage naturel.

Préservation de l'héritage naturel, c'est du conservatisme, un conservatisme matériel certes, mais c'est déjà remettre en cause conceptuellement l'idée de nouveau monde perpétuel qui est celui sur lequel fonctionne la REM.

Cette idée d'un conservatisme écologique est acquise me semble-t-il, et ce conservatisme acquis peut diffuser dans la société et donc vers la politique et devenir conservatisme politique.

Il est possible alors que ce conservatisme politique ait de beaux jours devant lui, en espérant que ce ne soit pas un horizon inatteignable, comme tout horizon, mais un proche futur.

Finalement le très bon succès de EEEV pourrait être un bon signal gramscien pour la droite dans la durée à condition que ce relatif succès soit rapidement transitoire.

Bon, j'avais bien dit que c'était une idée bizarre.
Ne rigolez pas !
Qui aurait dit que le généreux principe d'égalité aboutirait un jour à cette aberration morale et absurdité intellectuelle qu'est le principe de discrimination positive.

Robert Marchenoir

@ Aliocha | 02 juin 2019 à 23:43

C'est très mauvais. C'est remarquablement faible. C'est du niveau d'un blogueur réac qui fait des phrases, ou d'un Michel Onfray.

Je me doutais bien que Michel Serres, c'était de la daube, mais vous venez de nous en fournir la preuve éclatante. Et comme par hasard, c'est en réponse au discours de réception de René Girard.

En fait, vous êtes un peu le spécialiste du dégonflage de baudruches involontaire, vous.

Mary Preud'homme

Quelques remarques :

. Psalmodier une prière islamique dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides est en effet ahurissant. Où va l'Eglise qui se laisse ainsi envahir et déposséder du sens du sacré avec la bénédiction d'un évêque indigne ? A dégager !

. Concernant les policiers (présumés innocents) évidemment que le procureur Heitz, en divulguant ce qui aurait dû rester caché, outrepasse ses droits et la joue procureur politique.
Idem pour le CRS qui va être renvoyé aux assises. Du jamais vu pour si peu !
Quant à ceux qui s'indignent ou s'étonnent de la réactivité des syndicats, comment pourrait-il en être autrement dès lors que les fonctionnaires de police ont une obligation de réserve leur interdisant de s'exprimer ès qualités.

. Michel Serres, une voix reconnaissable entre toutes s'est éteinte...

. You’ll never walk alone. La dernière fois que j'ai chanté cet hymne, ce n'était pas dans un stade mais dans une église lors d'un mariage, au sein d'une chorale à quatre voix. Un grand moment de communion !

. Laurent Wauquiez, sans doute conseillé par Sarkozy, a démissionné. Dommage car c'était un homme droit.

. Marion est en embuscade. Pas folle la guêpe !

. A tous les félons de droite ralliés honteux à Manu (homme de gauche, élu par ses pairs de gauche et que l'on présente néanmoins dans les médias lèche-culs comme un homme de droite). En quelque sorte tous pétainistes de gauche "Emmanuel, Emmanuel nous voilà" !!!

Jean le Cauchois

@ anne-marie marson à 20.27
"les félons LR-macronistes ont eu sa peau"

Chère madame, je vais vous raconter la fabrication d'un félon macroniste. En 1995, Jacques Chirac est élu Président : ça paraît parti pour 7 ans pour son camp. Mais deux ans après, Jospin pour 5 ans. A partir de 2000, un jeune futur politicien travaille avec deux chiraquiens de la première heure, le mauvais "meilleur d'entre nous", le très connu Juppé et le pas très connu Ruffenacht pour prendre en considération l'inconstance de la droite électorale : ils créent l'UMP et à partir de 2002, c'est reparti pour dix ans.

Vous avez vécu cette époque. Puis Hollande, puis 2017, le retour du balancier promis. Patatras, celui qui nous disait la veille "Imaginez le Général de Gaulle mis en examen" est celui-là même qui, portant beau l'habit-gratuit Arnys, prostituait sa Penelope consentante dans des emplois public et privé bien rémunérés, près de chez lui, dans son VIIe arrondissement. Coup dur pour ma famille politique, au niveau national.

Mais le jeune politicien de tout à l'heure, après avoir été l'assistant d'Antoine Rufenacht, le directeur de campagne de Jacques Chirac en 2002, devient son principal adjoint, puis son dauphin désigné de maire d'une ville de 200 000 habitants, la plus grande sous-préfecture de France. De 2010 à 2017, son opposition au conseil municipal se dit bruyamment ou de gauche ou d'extrême droite, ce qui ne l'empêche pas d'être réélu sur son nom propre et sur celui de son parti, qui est aussi le mien depuis fort longtemps. En 2017, il lui est proposé de rééditer au niveau national ce qu'il a su réaliser pendant 7 ans au niveau local : affronter verbalement une opposition sans l'agresser.

Les architectes électoraux de l'UMP ont bien compris, depuis le Trocadéro, sinon plus, qu'il ne serait plus jamais possible de mobiliser une majorité dans la continuité du gaullisme. Ils ont vu émerger un homme jeune, physiquement et psychiquement solide, avec un projet vague mais consensuel pour une majorité électorale capable de refuser le Front National, seule force électorale de masse du moment. Les énarques hautement politisés Juppé, Rufenacht et Villepin ont délégué leurs jeunes énarques aussi politisés qu'eux, Edouard Philippe et Bruno Le Maire, et Sarkozy ne s'y est pas opposé, bien au contraire. Pour eux, la stratégie vient d'être confirmée.

Les réactions de militants de base comme celles de notre ami Patrice Charoulet et de mon amie Breizmabro, sont normales. Personnellement, un président de la République qui a pour opposition agissante et l'extrême gauche, et l'extrême droite, me convient très bien. De plus, je suis bien content d'avoir dans mon camp d'excellents stratèges électoraux que la gauche n'est pas près d'avoir.

Aliocha

Eh bien, Savonarole, il n'est jamais trop tard :

"Les codes envahissent le monde exponentiellement plus vite que ceux de la vie – trois milliards huit cent millions d’années pour l’une, quelques millénaires à peine pour l’autre – parce que ses grandes révolutions – tailles de la pierre au paléolithique, écriture dans l’Antiquité, imprimerie à la Renaissance, industrie de chaînes et de séries depuis quelques siècles, nouvelles technologies, plus récemment - inventèrent toutes, sans exception, des réplicateurs, codes ou opérations de codage dont la surabondance envahissante caractérise notre société de communication et de publicité. Ces replicateurs, dont la similitude excite et reproduit le mimétisme de nos désirs, semblent imiter, à leur tour, le processus de reproduction de l’ADN vivant.

Les objets qui nous entourent désormais, voitures, avions, appareils ménagers, habits, affiches, livres et ordinateurs… tous proposés à nos désirs, comment les nommer, sinon des reproductions d’un modèle, à peu de variations près. Que dire, aussi, de ce que l’inculture de nos élites appelle management, pour les entreprises privées, ou de l’administration, pour les services publics, sinon que l’effroyable lourdeur de leur organisation a pour but de rendre homogène et reproductible toute activité humaine et de donner ainsi le pouvoir à ceux qui n’en ont aucune pratique singulière ? Et que dire des marques, partout propagées, dont nous connaissons l’origine : les traces de pas que laissaient en marchant, imprimées sur le sable des plages, les putains d’Alexandrie, révélant ainsi leur nom et la direction de leur lit ? Le long de leur marche dupliquée, ne revenons-nous pas au désir ? Quel président d’une grande marque, aujourd’hui partout repliquée, se sait, - s’il ne le sait pas, je jouis de le lui apprendre – se sait, dis-je, fils de ces putains d’Alexandrie ? Nous avons créé un environnement où le succès lui-même, où la création elle-même, dépendent désormais de la reproduction plus que de l’inimitable.

Le danger majeur que courent nos enfants, le voilà : les fils de putains, à qui je viens de rappeler leur digne lignée, les plongent dans un univers de codes répliqués ; nous les écrasons de redondance. La crise de leur éducation, la voici : fondé naturellement sur l’imitation, l’apprentissage enseigne à devenir des singularités inimitables. Tonitruants, les médias, la publicité, le commerce et les jeux répètent, au contraire : imitez-moi, devenez les véhicules automatiques de la répétition de nos marques, pour que votre corps et vos gestes répétés multiplient en les répétant nos succès commerciaux ; timide et quasi sans voix face à ces potentats, l’éducation leur souffle : n’imitez personne que vous-mêmes, devenez votre liberté. Devenue pédagogique, notre société a donc rendu l’éducation contradictoire. La crise de la création, la voici enfin : dans un univers de réplicateurs, de modes et codes reproducteurs, de clones bientôt, l’œuvre inimitable reste cachée jusqu’à la fondation d’un nouveau monde." (M. Serres)

http://www.academie-francaise.fr/reponse-au-discours-de-reception-de-m-rene-girard

Noblejoué

@ Catherine JACOB

Comme je l'ai déjà écrit, les gens seraient meilleurs qu'on le pense, il y a des raisons évolutionnistes, en gros, être des mammifères a fait que nous avons tendance à comment le dire ? Adopter les autres, à cela, et des biais évolutionnistes, mieux vaut se méfier pour survivre, qui explique qu'on croit le contraire.
Ne nous limitons pas à citer, parler du bouquin, montrons-le, rappelons-nous que les humains sont très visuels :

https://www.santementale.fr/actualites/altruistes-et-psychopathes-leur-cerveau-est-il-different-du-notre.html

Que les gens soient plus ou moins intelligents, désolé de spoiler, ne change rien.

Sinon, le chercheur de vérité, supposons que le chercheur en science ou en philosophie le soit comme il est souhaitable, a-t-il des raisons d'être plus ou moins bienveillant que les autres ?
Il doit être humble face à la connaissance, mais conquérant aussi, elle ne va pas lui tomber tout cru dans le bec. Donc, humble ou orgueilleux ne veut rien dire pour moi, là, les deux sont un. Oui parce que l'humble est vu comme gentil, l'autre méchant, et d'un autre point de vue, celui qui est sûr de lui sain, l'autre mal : on peut toujours être mal vu, mais aussi bien vu, tout arrive... Mais cela ne veut pas dire bienveillant ou malveillant, en fait.

A mon avis, il faut être prêt à dire ce qui ne va pas, quitte à être qualifié de mauvais, dites que les gens sont inexistants car imitant leur désir de celui des autres, lyncheurs et compagnie, par exemple.
Pour le trouver, il faut peut-être être :

https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Nietzsche_-_Par_del%C3%A0_le_bien_et_le_mal.djvu/74

D'un autre côté, le pessimisme peut aussi être dans un consensus irréfléchi... Mais qui a la capacité de s'émerveiller de telle ou telle personne, par exemple la chercheuse sauvée de l'autoroute, peut remettre en cause l'idée que les gens sont aussi égoïstes qu'on le prétend.

Est-ce qu'il faut être pessimiste ou optimiste ? Après les monothéistes religieux et politiques, il ne manquerait plus que le choisis ton camp sur la manière de voir l'être humain.
On ne cesse, la science aidant, de remettre en cause la manière de considérer tel ou tel animal, mais le plus complexe mériterait un avis sans recours auprès de la cour d'appel ou de cassation.

"La véritable intelligence est rarement hostile".

Comme dit plus haut, l'altruisme ou son inverse n'est pas corrélé avec l'intelligence, tout ce qu'on a trouvé, c'est que plus les gens se contrôlent, plus ils ont tendance à ne pas agresser les autres mais aussi à ne pas les aider, prudence d'abord.

Une observation personnelle, il y a une grande rivalité dans les professions intellectuelles.
Ce qui ne donne pas que du bien, exemple, plagiat et calomnie. Plagiat quand on n'est pas créatif, ce qui ne veut pas dire bête et qu'on a assez de réseau pour le faire sans trop de souci, l'autre étant moins populaire que vous. Calomnie, eh bien, on le voit jusqu'ici, non ? Quand on ne parvient pas à convaincre, exemple, qu'il est merveilleux que nous accueillions les musulmans, on est raciste... Mais enfin, on peut aussi calomnier de façon moins primaire pour d'autres sujets.

La rivalité crée la violence. Ce qui peut mener loin, quand les foules se laissent ensorceler, on l'a vu en théologie et en politique, non ? Soit Saint Augustin n'est pas un génie, soit l'intelligence n'est pas bienveillante, l'enfer masse de perdition, convertir de force, les enfants des convertis du moins croiront. Il faut bien dégager la concurrence religieuse... On peut considérer que l'autre doit prouver qu'il n'est pas un idiot dans la dialectique de Socrate, dit Nietzsche. En même temps, qui veut la fin veut les moyens, Socrate et Augustin croient sauver, l'un de croire savoir, l'autre de l'enfer, est-ce qu'on fait le mal volontairement ? La justice, la trahison, agressivité, et leur inverse, sont plus faciles à saisir que la bienveillance et le bien et le mal.

A mon avis, la question est, peut-être provisoirement, indécidable, comme tant d'autres, d'ailleurs.

On dit que l'intelligent est mauvais quand on a peur de lui et qu'on veut justifier et transmettre cette peur, qu'il est bon pour rassurer ou se rassurer ou les deux.
Il faut envisager les gens selon leurs œuvres.

vamonos

Après avoir lu ce vaste billet avec de multiples sujets, je choisis d'apporter ma modeste contribution pour défendre Neymar Jr. Il est très malin, il a gardé toute la correspondance qu'il a accumulée avec la jeune fille à la cuisse légère. Il n'a pas besoin de porter plainte pour diffamation, il est au-dessus de ça et pour lui, la priorité est de désamorcer la polémique qui commençait à enfler dans les media.

Neymar Jr est comme un phénix qui renaît toujours de ses cendres. Je pense qu'il va rester au PSG au moins jusqu'à la coupe du monde qui aura lieu au Qatar. J'espère qu'il va marquer encore beaucoup de buts pour Paris et qu'il saura éviter les provocations et les lâchetés des minables dont le moteur est la jalousie parsemée d'arrogance crasseuse.

Claude Luçon

A propos de "Un dimanche en ordre et en désordres…", curieux d'écouter ce qu'avait à nous dire la jeune professeure Marion Maréchal ex-Le Pen sur LCI, ce qui faisait un peu désordre était la façon dont elle mitraillait le micro, quelqu'un devrait lui dire de parler plus posément. Philippe devrait l'inviter dans son propre institut ! Autre désordre il était difficile de suivre sa pensée qui manquait un peu d'ordre.
On peut être rassuré, elle ne fera pas de concurrence à sa tante.
Ce qui est aussi rassurant est qu'elle se tient en réserve pour le futur de la France, une sorte de Charlotte de Gaulle !

Ayant cliqué un peu trop tôt sur LCI, en sacrifiant du rugby sur la 4 et le tennis sur la 2, j'ai revu ce dont Philippe nous parlait et se plaignait justement il y a peu, un débat où :
* François d'Orcival de Valeurs actuelles personnifiait l'élégance masculine et la propreté
* Jean-Daniel Levy de Harris Interactive vêtu en fondé de pouvoir de banque en fin de journée et
* Jacques de Guillebon de l'Incorrect aurait fait honte même au SDF le plus mal lavé !

Lui, contrairement au Gilets jaunes, n'a pas de souci de pouvoir d'achat : savon, shampoing, peigne, lessive, fer à repasser, miroir, tous ces artifices lui sont clairement inutiles. Même Cohn-Bendit se présente moins mal lavé et débraillé !
Il est difficile de comprendre comment LCI peut inviter un individu qui se présente attifé pareillement. Heureusement la télévision ne nous permet pas de sentir les odeurs nauséabondes !

anne-marie marson

Laurent Wauquiez a démissionné. C'est un triste jour.

Les félons LR-macronistes ont eu sa peau, eux qui veulent se vendre à Macron sans états d'âme. Maintenant Laurent Wauquiez ne les jugera plus. Comme Franck Riester, déjà macroniste tout en étant encore LR, agent double.

Les félons LR-macronistes et les journalistes associés, dont la parole domine le paysage, comme Philippe Tesson, ardent partisan de Macron, qui essayait de convaincre Guillaume Larrivé de quitter LR pour rejoindre Macron. Celui-ci lui a répondu: "Souffrez, Monsieur, que je ne sois pas macroniste". Certains ont de la classe, d'autres pas.

Il fallait affaiblir le Sénat pour masquer l'affaire Benalla. C'est chose faite.

Nous allons vers des lendemains qui vont déchanter et à mon avis l'hémorragie va continuer chez LR.

Nous allons vers un parti unique macroniste, dont l'unique adversaire sera le RN.

Quelle déchéance.

LFI a plus de dignité que les LR.

Achille

Qui a dit que qu’Emmanuel Macron avait perdu les élections européennes ?

Laurent Wauquiez démissionne de la présidence de LR.
Benoît Hamon prend du recul. Qu'il ne recule pas trop car avec ses 3 % il risque de tomber… dans l'oubli.
J-L Mélenchon se repose. Qu'il se repose bien. Il en a grand besoin. Et surtout qu'il prenne son temps pour revenir. La France attendra le temps qu'il faut ! :)

jack

La France perd en Michel Serres une personne intelligente, cultivée, un ambassadeur à Stanford. En dépit de son prestige, il mettait ses connaissances à disposition de tous. Un être simple, sympathique et accessible. Tout le contraire d'un philosophe abscons et hautain.

Les Républicains. Il n'est pas anormal que certains lorgnent vers Agir. Après tout, ce mouvement n'est pas infréquentable.

Pour les présumées violences policières, effectivement, le procureur de Paris a fait une erreur s'agissant de futurs renvois en correctionnelle pour lesquels il n'est pas décisionnaire. S'il aime tant la communication, il pourrait rectifier. Ce serait à son honneur.

Gavroche

@ Myrta | 02 juin 2019 à 14:30

Oui, la macronie est une dictature et une imposture !

Mais comme tout dictateur il aura une fin, le plus tôt sera le mieux.

Comment se fait-il que nous ne puissions pas avoir comme hommes politiques des gens comme Michel Serres ?

hameau dans les nuages

@ Tomas | 02 juin 2019 à 14:17

Le Serbe orthodoxe qui est venu acheter mon vieux matériel avait sur son portable les vidéos des églises attaquées et brûlées au Kosovo. Mais sans doute appréciez-vous Tadić ?

Savonarole

Michel Serres.

C'est cocasse, il n'y a pas de place au Panthéon pour les philosophes, Sarkozy avait raté son coup avec Camus, puis Hollande avec Aimé Césaire et voilà qu'on n'en parle même pas pour Michel Serres.

Pourtant Djack Lang l'a comparé à Voltaire, fallait le voir aujourd'hui, place des Vosges, en bas de chez lui, plus Dracula tu meurs, il tressait des couronnes à M. Serres.

Ça n'incite pas à lire M. Serres dont j'apprends aujourd'hui qu'il existait.

Comment ai-je pu vivre 68 ans sans lire une ligne de Michel Serres ?

Achille

J’ai appris le décès de Michel Serres avec tristesse. C’était plus qu’un philosophe, c’était un sage. Il savait exprimer ses idées sans chercher à les imposer, comme certains philosophes un peu trop imbus de leur savoir et qui ne supportent pas la contradiction. Inutile de les nommer nous les connaissons tous.
Ce qu’il disait ressemblait parfois à des évidences tant il savait les exprimer avec simplicité.

Il est passé dans l’émission C politique dernièrement. Il semblait très fatigué, mais il a su échanger avec des jeunes invités avec son aisance habituelle.

Il nous a quittés, mais il reste ses ouvrages et sa vision optimiste de la vie dont nous avons tant besoin.

Catherine JACOB

@ Myrta | 02 juin 2019 à 14:30
«C'est la dictature...»

Ou encore un genre de monothéisme contemporain : « vit, uit » ; « tsi di dit » ; « si si sit » prêche St Loiseau dont le cri d'alerte est un « tsivitt» .

Traduction:
« Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit: Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même; comment donc son royaume subsistera-t-il? Et si moi, je chasse les démons par Belzébuth, vos fils, par qui les chassent-ils? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. Mais, si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous. Ou, comment quelqu'un peut-il entrer dans la maison d'un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort? Alors seulement il pillera sa maison.Celui qui n'est pas avec moi est contre moi, et celui qui n'assemble pas avec moi disperse. » - Matthieu, 12

breizmabro

Le ministre Sébastien Lecornu invite les maires LR à rejoindre LREM en présumant que les élections municipales seront le décalque des européennes.

Pourtant, comme disait Michel Audiard, "gouverner ne consiste pas à aider les grenouilles à administrer leur mare".

Dans les mares locales actuellement ça grenouille...

breizmabro

@ stephane 02 juin 2019 à 16:32

Neymar aurait-il été victime à l'insu de son plein gré ?

stephane

Pauvre Neymar, la rou(cou)laide n’est plus ce qu’elle était.
Une Brésilienne proche du Parc des Princes ?

Myrta

Des menaces contre les maires LR : s'ils ne sont pas agréés par LREM, ils seront les ENNEMIS du président !!

http://www.lefigaro.fr/politique/municipales-les-maires-lr-mis-en-garde-par-lrem-20190531?redirect_premium

C'est la dictature...

Tomas

Que savez-vous de la tolérance religieuse au Kosovo ? En quoi la psalmodie d'une prière musulmane vous choque-t-elle ? La religion catholique n'est pas la religion de l'armée française, et j'espère bien que les combattants musulmans des deux guerres mondiales n'ont pas été oubliés par les cérémonies. Cette remarque montre bien que l'avenir de la droite est au FN. Pauvre droite !

Mais vous me rassurez en vous inquiétant des syndicats de police. Ils sont effectivement la plaie de cette institution et semblent avoir des choses à se reprocher vu leur opposition au matricule sur leur uniforme. Même en Russie, les policiers ont un matricule sur un uniforme !

Catherine JACOB

"Il y a la mort de Michel Serres à 88 ans. De multiples hommages lui sont rendus. Disparition d'un philosophe accessible et bienveillant."

Vous faites bien d'en souligner la bienveillance. La véritable intelligence d'ailleurs est rarement hostile mais le plus souvent bienveillante avec par ex. ses Morales espiègles et contrairement aux tenants De la guerre en philosophie.

Guzet

"Peut-être aurait-il dû demeurer dans l'incertitude sur les issues judiciaires au lieu de considérer comme acquis certains renvois".

Mais ce n'est là qu'un petit détail secondaire qui ne signifie rien !! Aussi secondaire désormais que l'archaïsme du secret de l'instruction !!
Etonnant comment le monde du droit, à l’image de la société, est aussi peu respectueux des règles de droit, en les considérant comme une entrave inutile à la libre expression des subjectivités.

Jean le Cauchois

"La belle victoire méritée de Liverpool"

Cher PB, vous vous contentez de peu. C'était un match insipide, pollué dès le début par un arbitrage politiquement correct, contre l'esprit du jeu ! Il y a des Fulham vs Huddersfield beaucoup plus palpitants. J'ai vu passer hier matin, au-dessus de chez moi, dans le ciel clair, un nombre inhabituel d'avions Angleterre - Sud Europe : des milliers de fans de Liverpool, plus que de Tottenham, allant remplir le stade de l'Atletico de Madrid. Tout ce kérosène brûlé pour aller voir ça ! Et chanter cet hymne si merveilleux pour ce spectacle si banal ! Le monde change. Tout se dévalue.

Exilé

On peut la juger telle, tout en considérant que par honneur Laurent Wauquiez devrait céder la place. La reconstruction ne pourra commencer qu'avec la table rase.

Dans ce cas, il y en a d'autres chez les caciques de cette « droite » qui sont pires que Laurent Wauquiez qui n'a pris que le train en marche alors qu'eux ont été responsables de la chute depuis plusieurs années par leur autisme, leur suffisance, leur morgue, leurs trahisons et leur refus obstiné d'écouter leur base et qui devraient été jetés dans les poubelles de l'histoire avant d'entamer une rénovation sérieuse.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS