« Le président Macron devrait lire l'écrivain Mari ! | Accueil | Zineb et Steve : deux fautes du pouvoir ? »

20 juillet 2019

Commentaires

Aliocha

Joyeux Noël, Nathalie, et bon accueil à l'enfant juif, ou musulman, ou que sais-je, à tous ces petits qui n'attendent que l'avènement que nous allons fêter, et qui exige le renoncement à toute persécution, renoncement qui ne devrait pas avoir à se défendre de vous, il est la meilleure, car la seule des défenses.

Nathalie DP

VINGT-SEPTIÈME JOURNÉE Fin

UN PAPE, POURQUOI ?

Christine K : Dans la Foi Chrétienne diriger ce n'est pas dominer c'est servir ! Alors pourquoi un Pape ?

OV :  « C'est le magistère de l'Unité … Chez les Anglicans c'est l’archevêque de Cantorbéry … le Pape a autorité sur un milliard et 200 millions de catholiques … on ne peut pas lui désobéir … François veut plus de pouvoir aux conférences épiscopales … décentraliser »

Z : « Il faut comparer avec les autres religions, Islam, Judaïsme, où il n'y a pas de ministre de l'Unité, pas de Pape, pas d'église, pas de hiérarchie, pas de règle, chacun se permet d'interpréter … c'est une catastrophe … ça pousse à tous les fondamentalismes … Le génie du christianisme c'est justement l'Eglise qui canalise les fanatismes qui se répandent … gros problèmes avec l'islam …
Napoléon « invente » le Grand Rabbin !

OV : «  Dans l'islam chiite il y a une hiérarchie avec 7 degrés et tout le monde obéit … mais il y a 85 % de sunnites …[ too bad !] »

Z : «  La hiérarchie, c'est contraire à l'esprit de l'époque … on déteste la verticalité, la règle, c'est pour ça que l'église me plaît …

OV : «  On fantasme sur le ministère féminin … les femmes : la majorité des personnes qui vont à la messe n'ont aucune autorité … le Pape s’intéresse au ministère féminin … »

Z : « Chaque fois que l'Église court après les idéologies de l'époque elle se vide de jour en jour … si elle continue elle va se vider … chaque fois que l'Église s'aligne sur l'idéologie du temps les gens la fuient ! »

OV : « Il y a des femmes Rabbins ... »
Z : «  Pas reconnues par le Consistoire … »
OV : « Aux US il y a des femmes Rabbins … »
Z : « Aux US il n'y a pas de Consistoire … pendant 2000 ans il n'y a plus eu de hiérarchie … c'est Napoléon qui crée le Consistoire ! »

Christine K : « Pourquoi les églises sont vides aujourd'hui ? Le Pape a-t-il une influence en dehors de l'Église ?

OV : « Les églises ne sont pas si vides … en France on agrandit certaines églises [ ? ] … si vous regardez bien dans les grandes villes le nombre de pratiquants aux offices augmente [?] … en région plus difficile, les prêtres manquent … en Italie ça augmente mais pas en Afrique et en Amérique du Sud où ce sont les évangélistes qui s'installent … En France il y a autant de salles de prière évangélistes que musulmanes … »

Z : « C'est Vatican 2 qui a vidé les églises ainsi que l'adaptation à la modernité … la messe quand c'est pas en latin ça vaut rien (Brassens) … un grand tort de vouloir se protestantiser … le catholicisme ne se sauvera que s'il redevient une religion identitaire … le catholicisme est la religion de l'Europe … ou il redeviendra une religion identitaire, ou il mourra en une ONG … comme on le voit avec François de plus en plus ! »

OV : «  Le protestantisme est autant la religion de l'Europe que le catholicisme ! »
Z : « Non ...non, le protestantisme depuis 5 siècles, le catholicisme depuis 2000 ans ... »
OV : «  Le schisme de l'an 1000 … »
Z : «  Bof ! … »

CONCLUSION

Pour pacifier l'islam je ne vois plus qu'un Commandeur des Croyants à la tête d'un État Islamique Unifié !

Tout ça ne va pas plaire à tout le monde !

Voici le temps de l'Avent … le moment de nous préparer à célébrer l'événement le plus signifiant depuis la Création.

Joyeux Noël à tous.

Nathalie DP

VINGT-SEPTIÈME JOURNÉE Suite

LA PAPAUTÉ

OV : « 2 millions de chrétiens en Europe, 1,2 million de catholiques … si les cathos se révoltent contre le Pape il n'y a plus d'Eglise catholique … les cathos ne peuvent pas vivre sans le Pape …

Z : « Sa parole est sacrée en théologie, elle n'est pas sacrée en politique ... »

OV :  « Elle n'est même pas sacrée en matière de théologie … il y a prolifération des églises en Afrique [ Il y a bien 350 langues et dialectes, pourquoi pas 350 églises du Christ ? ] … une église protestante nouvelle chaque année [ une par tribu avec un Grand Sachant ? ] … le catholicisme est un bloc monolithique … il y a les progressistes, et même des communistes cathos [ Les assurés tous risques … le pari de Pascal quoi !] et puis des gens d'extrême droite [ Ah bon ! Chez les lepenistes ! Quand même pas ceux qui viennent se suicider derrière un pilier de Notre-Dame … là où un autre, célèbre écrivain, rencontra Dieu !] 

Officiellement on est supposé penser comme le Pape [!!!] même si les Papes qui se suivent ne se ressemblent pas ! »
[ Parfois on a envie de pouffer, on se retient, on admire plutôt la placidité, l'aisance et le savoir de ce personnage, unique dans son genre, quasi indispensable … cet OV est « charmeur », il nous enfume d'une fausse naïveté de grand style!]

OV : « On élit un Pape pour faire le contraire de ses prédécesseurs ! »
Z : « Entre Benoît XVI et François … c'est le jour et la nuit ! » [ Bravo petit, là tu fais fort!]
OV : « Quand un Pape aime un peu trop les filles ( JP2 avait une copine quand il était petit ) … le suivant aimait plutôt les garçons ! » [ Alors là Toto, tu perds des points on va bientôt te voir fréquenter chez Ruquier!]
Z :  « Ils sont tous homosexuels ! » [ Oh ! Oh ! Oh ! Tu vas où là … déjà qu'ils t'en veulent à cause ton appartenance à une race maudite mais là tu appuies trop fort sur la pédale … les gens n'aiment pas du tout que l'on mette en doute leur « normalité » … ils se rebiffent surtout si tu as visé juste … alors là je te dis pas … tu te fais un ennemi sévère pour la fin des temps … Tiens, pour te dire, même Zonzon n'aurait pas sorti un truc pareil !]
OV qui va s'embourber jusqu'aux moyeux : « C'est un fait, s'il y en a un sur deux qui penche d'un côté, l'autre penchera de l'autre, ce qui rétablit un équilibre ! « Sodoma » de Frédéric Martel le montre bien. » [On fait comme si on n’avait rien entendu … il a dû avoir un moment d’inattention … ou nous … ou lui et nous … C'est le brave Z qui va sauver la situation!]

Z :  « C'est votre thèse, vous n'avez aucune preuve pour ça … Vous fantasmez ! »
OV : «  Les uns ont été indulgents, les autres sévères ! » [ Ouf ! Ce n'était qu'un moment d'absence … il est à nouveau sur les rails ! ]

BARBARIN

Christine : « Le Pape n'est-il pas en train de piéger le clergé ; deux poids, deux mesures ? »

OV : «  Le Pape n'a pas accepté la démission de Barbarin ! Tant qu'il n'est pas condamné par la justice française … C'est une affaire compliquée … À Lyon, depuis 250 ans il y a plein de problèmes … les 3 derniers Archevêques avaient un cancer … certains ont dit : 
« il y a des ondes maléfiques » … Barbarin a changé d'appartement (pylône portable) à proximité … c'est vraiment un Diocèse à problèmes ! [ On touche des domaines où le vulgum pecus est largué!]

Christine : « On parle de pédophilie ? »

OV : « On dit amitié pour les enfants … Abus sexuels, il y en a eu, cela n'a pas été dénoncé assez tôt … le Cardinal Barbarin n'a pas été assez « dynamique » sur ce plan-là ? »

Z : « J'ai été critique tout à l'heure [ Mais non, mais non … ne jamais s'excuser bonhomme!] En revanche sur Barbarin … je trouve qu'il a été lynché médiatiquement, qu'il a payé selon des positions iconoclastes - selon la bien-pensance de TC et autres chrétiens de gauche – sur le mariage homosexuel en 2013, qu'au premier procés le parquet n'avait pas requis de peine, qu'il a été quand même condamné … manifestement il y a eu une pression médiatique … et les juges ont cédé … j'ai trouvé cette scène incroyablement scandaleuse … histoire choquante … on sent le règlement de compte à dix kilomètres … le Pape n'a pas cédé aux médias, c'est rare chez lui … il a été impeccable … Barbarin n'a jamais été accusé de pédophilie … on dit qu'il n'a pas dénoncé assez vite … et les ministres de l' Education nationale ils dénoncent vite les profs tripoteurs … ils devraient tous démissionner … »
[ Fermer le ban ]

OV : « Compte tenu de son état de santé il a droit à des circonstances atténuantes … le Diocèse de Lyon c'est n'importe quoi depuis longtemps [ Ah bon!] »
Z :  «  Votre propos est limite … Vous sous-entendez qu'il est coupable … il n'est pas coupable … personne ne l'accuse d'abus sexuels … il est victime d'un lynchage politique et médiatique ! »

OV : « Il faut dire que la mort les poussent … le Cardinal Decourtray avait quasiment connaissance de certains faits …mais il est mort avant … Quand tout le monde a des cancers … c'est terrible … c'est le malin qui nous gouverne [!!!!!] … Si Barbarin avait pu se retirer plus tôt il n'aurait pas eu tous ces problèmes. »

La Palice a le dernier mot !

Zonzon

DERNIÈRES FACÉTIES AVANT LA NOËL

Pas plus que les Nations d'Europe se souderont en un seul corps, les grands blocs mondiaux ne formeront une Humanité solidaire.

Attaque de Londres : les victimes œuvraient à la réinsertion des détenus.
On n'est jamais si mal servi que par soi-même !

Balkany, condamné, emprisonné, détenu modèle, souhaite se représenter à l'élection municipale de Levallois-Perret.
Comment s'en débarrasser ?
Et si on reparlait de la peine capitale ? dans certains cas elle devient indispensable !

Aucun pouvoir, quel qu'il soit ne pourra se maintenir en place s'il se dispense d'affronter les vrais problèmes.

Emmanuel M doit être le dernier prince Souhmis si nous ne voulons pas être les derniers Français de l'Histoire !

Ce qui distingue les politiciens c'est, avant tout, l'ampleur de leur vanité !

Confondre Europe et UE est une faute de goût !

Un système politique est pérenne lorsqu'il arrive à faire croire au peuple que ses défenseurs sont ses maîtres !

Le physique de Jordan Bardella aurait inspiré Arno Breker !

Les politiciens ne sont plus capables d'endiguer les barbaries dans le monde !

Comporte-toi tous les jours comme si c'était le dernier ! (Épicure)

Nathalie DP

VINGT-SEPTIÈME JOURNÉE Odon Vallet 2

La plus réconfortante de toutes jusqu'à ce jour… une entente malicieuse entre les débatteurs… des mises au point bien nécessaires - notamment pour ceux qui se mettent à croasser dès qu'ils aperçoivent une tiare ou quand on ouvre un concile… des mises à jour pour les malheureux qui n'ont plus le temps de lire La Croix ou Les Veillées des chaumières… des phrases terribles que l'on glissera dans le livre de messe… surtout les signes intenses de satisfaction qui émanaient de mon époux chaque fois qu'on balançait sur Sa Sainteté !

LA BOMBE Ce n'est pas bien. Être contre !

Bergoglio hors antenne : « L'utilisation de l'énergie atomique à des fins militaires est immorale. Sa possession aussi. Nous aurons à en répondre ! »

OV : « Les Papes ont toujours été contre… JP2 « autorisait la possession » à cause de l'URSS… la possession est maintenant interdite… cette évolution vise la France [Pourtant elle a aussi son URSS de toujours, la Gross Deutschland !]… mais grâce à la dissuasion ça ne marche pas trop mal ! [On peut même dire que depuis 75 ans c'est Korrect !]

Puis OV prononce sa première phrase choc : « Le Pape n'aime pas la France !… Strasbourg : c'est la première fois qu'un Pape vient en France sans visiter une cathédrale ! »

Z : « C'est conforme à la doctrine de l'Église… Au Concile de Latran (on ne précise pas lequel) on a interdit l’arbalète ! Il n'empêche que la dissuasion nucléaire a maintenu la paix depuis 70 ans entre Russes et Américains, aujourd'hui avec la Chine... »

[Elle se maintiendra entre la France et l'Allemagne aussi longtemps qu'on pourra imposer à cette dernière l'interdiction du nucléaire militaire !]

OV : « Le Pape a raison de s'inquiéter en raison de la prolifération… Pakistan, Inde, Corée du Nord, l'Iran qui voudrait bien et… n'oublions pas, la bombe dont personne ne parle, celle d'Israël ! [Étrange cette suspicion rentrée, à l'endroit du seul peuple adulte de la région ; on se prend à penser à l'an 70 et à l'éradication par les Romains… une rupture ponctuelle dans son discours contrôlé !]

Z : « On n'a jamais vu dans l'Histoire d'armes qui n'aient pas été utilisées… les Japonais ont déjà reçu (!)… il y a relation entre la puissance des armes et la DÉMOGRAPHIE (!!!) [Mais c'est tout à fait intéressant cela, Monsieur Zemmour… tout à fait ! Près de moi mon Zonzon jubile… c'est son truc la Démographie, le Nombre… il mise tout là-dessus, il faudra que je le pousse à vous en parler !]… À un million d'habitants on est à l'arbalète, au milliard on est au canon, à 10 milliards on est à… [une observation logique basale… il aurait fallu en parler l'autre jour au savant Laurent Alexandre !]… plus de gens, plus de dégâts ! »

OV : « Les Japonais se disent que les blancs ont balancé la bombe sur nous, ils ne l'auraient pas balancée sur les Allemands… [Une hypothèse non nulle, pleine d'humour insaisissable, qui en dit long sur le non-dit ordinaire !] entre nous soit dit, le Japon, avec tous ses travaux déjà réalisés peut l'avoir en quelques semaines [Ou l'art de se raccrocher aux branches après un dérapage non contrôlé !] et l'Afrique du Sud, à un certain moment, l'a eu. [!!!]…
Le Pape est inquiet de la prolifération… Si l'Iran a la bombe alors l'Arabie l'aura ! [Faire l'hypothèse qu'il y aura des gens pour aider les arabes en cette matière est saugrenue… mais pourquoi pas ?]… il faut réduire les armements. [Vœu pieux… normal !]

LE PAPE

Christine K : « Quel est le poids de la parole papale ? »

Z : « Zéro ! Double zéro, on s'en fout complètement ! La dissuasion nucléaire, ça fonctionne… » [Fort et clair !]

OV : « Le vrai problème, c'est la miniaturisation de la bombe ! » [sous la burqa peut-être ?]

Z : La parole du Pape n'a de poids que pour les catholiques et même là, cela dépend de ce qu'il dit [euh !]… notamment au sujet des migrants [euh ! euh !]… beaucoup de cathos sont tout à fait hostiles à ce qu'il dit [OV est admirable… il ne bronche pas sous l'orage ! Il attend la suite, stoïque !]…
Ce Pape-là est un homme de gauche… l'héritier de la théologie de la libération très répandue en Amérique du Sud… beaucoup d’évêques étaient proches des marxistes, condamnés par l'Église à l'époque, c'est la grande revanche de ces gens-là… sa position sur les migrants est de gauche, antinationaliste, anti-européenne et antiblanche !
[Zonzon est monté aux rideaux]

OV : « Je pense qu'il est du centre, de centre gauche [encore un effort Monsieur !]… ce que dit le Pape n'a aucun impact...

Chrisine K : « Est-ce qu'il a une idéologie le Pape ? »

OV : « Non, je ne pense pas… dans la théorie de la libération il y avait des gauchistes mais aussi des prêtres à kalachnikov… c'est un modéré ! »

Puis vient le deuxième point fort de la soirée, OV va prononcer sa deuxième antienne avec conviction : « Il n'aime pas l'Europe, il n'aime pas du tout la France, c'est un Américain du Sud, c'est un hispanophone… il a été malheureux quand il a étudié la théologie en Allemagne. » [Là on peut comprendre… Zonzon pleure dans son casque !]

Z : « Il y a des raisons idéologiques et stratégiques… c'est un homme de gauche… un internationaliste qui sacrifie l'Europe parce qu'il ne l'aime pas… qui a déjà anticipé l'islamisation de l'Europe… en particulier celle de la France et qui l'encourage… il prépare déjà la dhimmitude chrétienne… les chrétiens doivent se révolter contre ce Pape… il y a volonté de destruction de l'Europe chrétienne… les chrétiens d'Europe qui se rebellent ont selon moi bien raison...]

Zonzon remonte de la cave un grand cru pour le dîner !

Savonarole

@ Zonzon | 04 décembre 2019 à 10:25

Je suis toujours dans le quartier, j’achète mes mandarines espagnoles chez Carrefour avenue de Breteuil, je fais un détour avenue de Saxe, Tour Eiffel et Invalides, Napoléon bien sûr, puis je rentre chez moi.
« Le 7e arrondissement c’est le dimanche de tous les autres arrondissements », Léon-Paul Fargue, « Le piéton de Paris »
On n’y croise jamais personne, un désert en plein Paris.

anne-marie marson

@ Nathalie DP | 03 décembre 2019 à 10:38
"Oh que non, chère petite, que je ne l'ai pas oublié le Odon Vallet !
Sauf que – je vais vous décevoir – je l'ai trouvé éblouissant !"

Ah bon ?

Zonzon

@ Savonarole 3 décembre à 20 h 17

Mon cher Savo,

J'éprouve une grande joie de vous voir chez Nadine ; j'allais dire « enfin » mais ce serait une goujaterie car il est possible, je ne sais plus, que vous nous ayez déjà fait l'honneur de votre présence.

Sensible aussi à cette délicatesse qui vous amène à fusionner en une seule personne l'époux et l'épouse, hommage à cette institution aujourd'hui en perdition - le mariage pour l'éternité - attaquée précisément par les barbares de toutes sortes qui veulent en finir définitivement avec l'Espace Civilisationnel Européen !

Bon !

Donc Bonjour Savo !

« Ce soir Zemmour commence à nous pomper l'air ? » Je suppose que vous parlez de la 29ème journée, celle avec Jean-Marc Daniel, un polytechnicien économiste – comme quoi on peut appartenir à l'aristocratie du chou et se disséminer dans des activités absurdes – dont la tenue laisse à désirer, qui devrait surveiller son poids mais dont l'affabilité et la gentillesse effacent ces petites imperfections !

Cette journée je ne sais pas encore si je vais en parler. Je suis nul en Économie ; pire, je n'y crois pas !
Si peu concerné qu'un ami cher, dans les temps anciens de ma jeunesse, m'invita à prendre connaissance des écrits du grand gourou de l'époque : « Paul Samuelson » ! Il poussa l'amitié jusqu'à me refiler son grand ouvrage traduit dans la collection U Armand Colin. Je ne l'ouvris jamais !

Je m'en marre encore ! Car il arriva ce qui est habituel dans cette « discipline », que la star d'un jour est immédiatement rangée au magasin des accessoires par … la suivante, et sans ménagement ! Aujourd'hui on me dit que le ponte s'appelle « Piketty »… pourquoi pas… je lui souhaite une longue domination… on parlera peut-être encore de sa théorie dans six mois, chi lo sa ?

Voyez-vous, cette fragilité de la notoriété me confirme dans l'idée qu'il y a peu de sérieux dans cette discipline, laquelle, pour marquer sa futilité est parfois appelée « Économie politique »… on ne peut faire mieux dans la bouffonnerie !

Un autre ami, faisait dans l'Analyse linéaire, un métier comme un autre ! Dans ses moments de loisir il avait entrepris de traduire les œuvres complètes d'Euclide, au motif que ce vieux Grec avait déjà intuité la plupart des éléments sur lesquels se penchaient les chercheurs actuels !

Tout ceci pour vous dire que la pérennité c'est modulable !

Un mot peut-être sur la JOURNÉE d'hier ! Deux conceptions du monde s'affrontaient. L'un tenait pour le consommateur, l'autre pour le producteur ; le premier pour le pouvoir d'achat, le second pour la force industrielle d'une Nation !
On comprenait bien qu'il ne s'agissait pas d'économie mais de POLITIQUE !!!

Et là où ça me fait mal, cher Savo, c'est que j'étais à fond la caisse pour celui qui vous pompe l'air !

Bon ! Bon !

La SNCF : Ils en ont parlé ! [*] J'en ai parlé il y a peu … je tiens pour l'entreprise nationale… c'est si évident que je rougirais de m'en expliquer… ce serait considérer mon interlocuteur comme un analphabète patenté… et puis on n'est pas toujours dans l'état d'esprit de se faire insulter par des gens qui perdent aisément les « pédales »… et puis je ne suis pas borné… je ne considère pas l'entreprise privée comme satanique… [**]

Tiens ! Je vais peut-être vous étonner ! Je verrais d'un bon œil la privatisation de l'Enseignement secondaire et de l'Enseignement supérieur !

Tchak !

Vous et Zemmour, je vous embrasse ! À bientôt dans le quartier

[*] cf Caran d'Ache : Le dîner de famille !
[**] Lucile a raison… on est toujours trop long

Deviro

@ Savonarole | 03 décembre 2019 à 20:07
"Vous me direz que c’est le cas sur ce blog, où pour écraser une mouche il faut se cogner des commentaires interminables."

Exact.
Je ne me cogne plus les commentaires de celui que certains ont affublé du titre de "mâle Alpha" du blog.
Dans mon petit groupe de thésards un seul d'entre eux est chargé de la chose (parfois plus de 100 lignes dans un post !)

Il s'est aussi chargé de nous notifier en rigolant les invectives, insultes, injures, anathèmes et crachats figurant dans ses posts toujours très vinaigrés.

Compte tenu de la quantité de papier que cela mangerait si on imprimait sa logorrhée, nous avons décidé de lui décerner le titre envié de mâle alfa du blog (alfa comme le papelard).

Savonarole

@ Nathalie DP | 03 décembre 2019 à 10:58

Cher Zonzon, ne trouvez-vous pas que ce soir Zemmour commence à nous pomper l’air ?
Si un comptage du temps de parole était respecté par la déesse Vaudou qui mène le débat on s’apercevrait que Zemmour est dans une exaltation de lui-même.
Il serait dommage que son succès lui fasse perdre la tête.

Vous me direz que c’est le cas sur ce blog, où pour écraser une mouche il faut se cogner des commentaires interminables.

Nathalie DP

VINGT-HUITIÈME JOURNÉE

Julien Aubert – du LR - commence par exprimer son soutien à Christine Kelly, le seul bon point de sa prestation !

Z rappelle que « ce sont les GJ qui ont tué Macron, qu'il est injuste de comparer Philippe à Juppé l'inventeur du septennat de deux ans (Pasqua) », que « la réforme des retraites est nébuleuse ! »

Et en réponse à JA qui avance que « Christian Jacob, pluralité des courants, a évité que le parti explose », il balance que « vous faites du bouche à bouche à un mort… que Jacob est un chiraquien… qu'il n'a aucune conviction… qu'il se couche devant la gauche… la quintessence du chiraquisme. »

JA : « l'UMP… l'union des droites… nous sommes d'accord sur l'immigration, la nationalité (!) », suivi d'une allusion peu claire au « blocus naval » et de « ni EM ni RN ne sont des solutions… il faut une troisième voie ! »

Bien sûr qu'il faut une troisième voie… sinon on est mort !

La soirée fut sauvée par une première partie où fut évoqué le combat salvateur de Poupoutine tirant la vieille Russie de l'alcoolisme destructeur ! Il a diminué la consommation par deux, les moujiks boivent maintenant moins que les Français – il fallait le faire ! - l'espérance de vie a augmenté de dix ans !

On comprend mieux maintenant la haine immarcescible de tous les Bob Ricarnoir alcooliques de France contre ce tyran des steppes !

Nathalie DP

@ anne-marie marson le 2 décembre à 23 h 35

Oh que non, chère petite, que je ne l'ai pas oublié le Odon Vallet !

Sauf que – je vais vous décevoir – je l'ai trouvé éblouissant !

Pour une fois que je m’apprêtais à dire du bien de quelqu'un.

Bien à vous

Zonzon

@ F68.10 le 2 décembre à 23/02

« Chausser des scies sauteuses », l'image est belle !

Mais rappelons-nous que Jésus était ouvrier charpentier… il travaillait dans la charpente… il était ouvrier charpentier (Péguy)… alors !

La fin de l'Humanité… toujours possible… mauvaise chose pour le Créateur… il devrait repartir à zéro… gageons qu'il fera un max… sauver Semoun et Charlie Hebdo !

Zonzon

@ Lucile le 2 décembre à 14 h 25

Zonzon vous aime
Et Nathalie… aussi !

anne-marie marson

@ Nathalie DP | 02 décembre 2019 à 15:51

Vous en êtes restée à Laurent Alexandre.

Entre-temps, ou après, il y a eu Zemmour vs Odon Vallet, historien des religions, un Odon Vallet qui commence sérieusement à débloquer. La vieillesse est un naufrage. Et je me demande lui-même de quel côté il penche.

Bon, cela n'a aucune importance.

Eric Zemmour l'a dit: "Le christianisme est la colonne vertébrale de la France". La France qui l'a oublié s'est avachie.

Et ce ne sont pas les Maboula et les Sibeth, prénoms que leurs parents leur avaient prédestiné, qui va la sauver.

F68.10

@ Zonzon

J'ai tendance à acquiescer. Bien que je trouve que l'humanité a l'art de continuer à courir tout en chaussant des scies sauteuses.

Zonzon

@ F68.10 le 2 décembre à 14 h 36

Science et Sagesse ! Si le mariage ne se fait pas il est à craindre que l'Humanité n'arrive pas à la fin du siècle !

Achille

"Science sans conscience n’est que ruine de l’âme."

Non ce n’est pas de moi, c’était juste un commentaire de plus pour aider Zonzon à atteindre son pari des 4225 commentaires en moins de dix ans.

Nathalie DP

VINGT-QUATRIÈME JOURNÉE FIN

RETOUR SUR LE BANC DE SQUARE

Laurent Alexandre : «  Le modèle nietzschéen est un antimodèle… mon modèle est : Humaniste et libéral ! »

Zemmour : « Finalement vous êtes macronien : deux choses en même temps ! »

LA : «  C'est un compliment d'être macronien, c'est un compliment… » [Il esquisse un sourire qu'il voudrait fin… le seul moment qui se veut d'humour dans sa prestation !]

Z : « Vous expliquez qu'il y aura demain des hommes supérieurs… il ne faut pas nous laisser distancer par les Chinois… vous dites tout et son contraire… » [confusion entre individu et nation… on n'est plus à ça près !]

LA : « Notre principal problème est de diminuer les inégalités intellectuelles à l'intérieur de nos pays [Balancer en vrac au milieu d'une conversation à bâtons rompus une telle assertion perd toute sa nocivité… passons ! ]…

Entre les grandes écoles et certaines facs pourries c'est une indécence [Il faudrait développer… ça ne manquerait pas de piquant… ce n'est pas à sa portée !]…
on va vers une société à deux vitesses… la société française a abandonné l'objectif qui est de diminuer les inégalités intellectuelles pour ne pas aller vers une société à deux vitesses. [Menteur ou mal informé ? Ou les deux ?] »

L' I A HI HAN ! L' I A HI HAN ! L' I A HI HAN ! L' I A HI HAN !

LA : «  Les dangers de l' Intelligence Artificielle ?… Elle va augmenter les inégalités entre ceux qui la comprennent bien… [C'est là qu'il balance sa phrase qui va le rendre célèbre dans les milieux libéraux : « On voit dans la Silicon Valley des salaires à plusieurs millions de $ par mois chez les grands spécialistes de l'IA »]… et puis on voit des gens qui ne savent pas se servir de ces outils et qui sont largués… [ceux-là on n'envie pas leur sort… ils doivent vivre dans leur bagnole… ou ils font american gigolo… ou ils se la jouent american beauty…]…
On voit apparaître une augmentation des inégalités qui est intolérable… Il y a un immense pouvoir dans les mains de ceux qui dirigent les sociétés de l'IA ! »

À LA CHINE

LA : « Grâce à l'IA la Chine devient leader technologique mondial… Il n'y a pas de NATIONALISME possible si nous sommes largués sur le plan technologique face aux pays de la zone Pacifique…
Il faut éviter cette domination pour éviter de devenir une colonie numérique… Nous y allons à toute vitesse car le déclin technologique de l'Europe est abyssal, terrifiant, nous perdons pied dans toutes les nouvelles technologies. »

[Cet homme est un nationaliste, on n'avait pas encore bien saisi ! Ainsi dans les années 30 il aurait poussé sur le nucléaire, dans les années 10 sur le char, en 90 sur le canon… ses ennemis : Bismarck, Guillaume le dernier, Herr Hitler… il nous a manqué tout ce temps…
aujourd'hui il se rattrape, il voit clairement les dangers qui nous menacent, il vit en Belgique… une bonne perspective mais nous, qui vivons ici et qui sommes des nationalistes à la gomme nous voyons des dangers autres, dans la rue, dans les médias, dans les hôpitaux, dans les écoles, dans les familles… et dans cette suite ininterrompue (pour le moment) de politiciens irresponsables, le pire de tous les dangers !]

Z : « Les Chinois utilisent la Science en vue d'un projet géopolitique… mais tout le monde, tout le temps a agi ainsi… rien de nouveau sous le soleil. Il y a toujours eu une course aux armements.
Si l'Europe est larguée c'est parce qu'elle n'est pas une Nation, elle ne se conçoit pas en tant que nation. Les Nations ont abandonné à l'UE « le grand défi du XXIe siècle »… c'est un renoncement des Nations… Les US se battent avec les Chinois ! »

Quoi d'autre !

Christine Kelly pose la dernière question : « La technologie va-t-elle tuer notre démocratie ? »

LA : « Nous refusons de regarder notre retard en face, notre démocratie va mal, si nous avons demain des millions de GJ elle sera fragilisée… la nullité des élites politiques n'est plus acceptable… le président chinois est mille fois plus compétent que nos dirigeants ! »

Z : « Vous n'avez pas encore fait votre déclaration d'amour au transhumanisme, à la lutte de la mort contre la mort ! »

LA : « L'entrée des grands leader de l'IA sur le marché de LA MORT DE LA MORT [Une sacrée gueule de balancer ça aux foules !], pour euthanasier la mort, pour nous rendre immortel, pour l'homme-dieu… en tête Google [Google, bien sûr !]

Z : « Vous êtes le Jules Verne du XXIe siècle ! »

LA monte en ballon, on termine là où on a commencé … sur un banc de square…

F68.10

Sagesse sans science n'est que stérilité du monde !

Lucile

@ Zonzon Nathalie, cher collègue,

Maintenant que vous avez pignon sur rue dans ce blog, vous n'avez plus besoin d'en faire trop. Si vous étiez moins prolifique, on perdrait sûrement en quantité mais non en qualité. Certaines de vos trouvailles passent bien à la lecture, mais toutes ne sont pas des perles, et un tri à la source ne ferait pas de mal. Je m'applique à moi-même le même principe et malgré tout je dois laisser passer des inepties et des platitudes, car le plus dur est de se mesurer.
J'espère ne pas vous avoir froissé.

Zonzon

Science sans sagesse n'est que ruine du monde !

Zonzon

Les découvertes scientifiques, c'est pas bon à l'exportation !

Zonzon

La Science des Blancos responsable de la SURPOPULATION mondiale !

Zonzon

Les Blancos maîtrisent leur démographie. Ils sont les seuls !

Zonzon

La Déclaration de dépendance de l'Europe a suscité immédiatement des réactions incontrôlées.

Certains sont allés jusqu'à prétendre que « les hommes ne manquent pas en Europe mais qu'ils sont en trop grand NOMBRE au Sud ! »

Zonzon

La Déclaration de dépendance de l'Europe, dite Déclaration Delevoye, a été prononcée le 29 novembre 2019 à Créteil, France.

Zonzon

Après la Déclaration d'indépendance des US la Déclaration de dépendance de l'Europe.

Zonzon

Tout citoyen français sait par qui et à quelle occasion ont été prononcées les déclarations qui suivent :

« La démographie européenne et son vieillissement fait que, si on veut garder le même nombre d'actifs dans la machine économique, va falloir 50 millions de population, entre guillemets étrangère, pour équilibrer la population active en 2050 en Europe. »

« On est dans un moment très malsain de notre démocratie où on cherche à jeter en bouc émissaire : hier c'était le juif, aujourd'hui c'est le musulman, après-demain ça sera encore un autre. »

Une pierre, une borne entre l'ancien monde et un nouveau… celui qui vient…

Il m'a semblé indispensable de les inscrire dans ce blog, ne serait-ce qu'à titre de référence !

Nathalie DP

La poésie… Aliocha… Noblejoué… Mary… Tipaza... Péguy… Le porche du mystère de la deuxième vertu… Le mystère de la charité de Jeanne d'Arc…

Il y eut un temps en France… à Paris… Théâtre 14… 2005… printemps… où l'on donna cette pièce : Jean-Paul Lucet à la mise en scène, Françoise Seigner et ses copines actrices… un mois durant, à guichets fermés...

Je m'en souviens… de cette salle pleine, recueillie, silencieuse, pleine de ferveur…

À la sortie les gens étaient dans une quatrième dimension… mon Zonzon et moi nous rentrâmes silencieusement… sous le choc… on ne touchait pas terre… on glissait comme des anges…

Et il y eut même un temps… 1980… où Raymond Gérôme lisait, debout derrière un pupitre, l'Évangile selon saint Marc… dans des salles pleines … je m'en souviens comme si c'était hier …

Il a existé ce pays… vous êtes sûr… c'est pas croyable… whouah…

Nathalie DP

VINGT-CINQUIÈME, VINGT-SIXIÈME JOURNÉES

PS – UDI (ou quelque chose comme ça), deux moignons, deux no man's land à conquérir, deux bras du fauteuil sur lequel s'asseoit Emmanuel M, bras qu'il va empoigner pour peu que ledit fauteuil ne soit pas pulvérisé par de mauvais plaisants !

René Dosière, instit des terres du Nord, le socialisme de toujours, carrière honorable à l'Assemblée nationale, chargé de l'argent de poche de ses collègues - Fillon halaud ! - un homme pas méchant.

Jean-Christophe Lagarde, politicien unidimensionnel, antipathique, petit bourgeois catho, le MRP de toujours, l'UE, les Chances pour la France.
Commence la séance par une nasarde : on lui avait déconseillé ce mauvais lieu… ce personnage… comment on dit déjà…

Pas bien élevé ce type !

Nathalie DP

VINGT-QUATRIÈME JOURNÉE En suite

LES ENJEUX IDENTITAIRES ET COMMUNAUTAIRES

Eric Zemmour : « Vous êtes obsédé !… Calmer le jeu c'est se soumettre à la loi du NOMBRE [*]… les musulmans vont devenir les plus nombreux et calmer le jeu ça veut dire se soumettre à la loi du nombre… [se soumettre, soumission = islam, Princes Souhmis, de Giscard au petit dernier]… vous faites de l'idéologie et de la politique tout le temps, ça s'appelle se SOUMETTRE au vainqueur... la démographie n'est pas rien… »

Laurent Alexandre (échauffé) : « Je suis braudelien et donc la démographie je sais que c'est important ! »

[Voici que LA indique une premier Maître à penser. Il y en aura d'autres. Il a besoin de points d'appui… pas très autonome tout ça ! Il est dans la Science supermolle, il éprouve constamment le besoin d'être « étayé » ! De fait c'est un faux scientifique, un marchand d'illusions, surtout un marchand… c'est bien lui qui voudrait « gagner plusieurs millions de $/mois dans la Silicon Valley ! »
On n'a besoin de personne, pas même de Braudel, pour savoir que la démographie va faire éclater la planète… encore faut-il être capable de bâtir une analyse scientifique… LA est un scientifique du temps de la Macronie !]

EZ : « Raymond Aron s'est opposé aux deux totalitarismes du XXe siècle… L'islam est une religion totalitaire… Aron considérait que le cocomunisme était une religion séculière… le pas est vite fait… »

[Comme l'invité se réclame aussi de Aron (deux béquilles c'est toujours mieux !) EZ lui envoie…]

EZ : « Aron n'aurait pas apprécié que vous vous prétendiez de lui ! »

L'INTELLIGENCE

EZ : « Vous dites : les intelligents doivent gouverner les masses ! »

[La vache … Furieux l'autre sort de ses gonds, c'est un sanguin… un violent… il se rebiffe !]

LA : « Je n'ai jamais dit ça !!! »

EZ remuant le couteau dans la plaie : « C'est un discours qui méprise la politique… vous pensez que les masses doivent se soumettre à des super élites… ils doivent se soumettre et à ce moment-là il n'y aura plus de politique… vous méprisez la politique parce que vous méprisez la démocratie… les êtres supérieurs régneront ! »

[LA est au bord de l'apoplexie ! Il suffoque ! Il hurle …]

LA : « Je n'ai jamais dit ça !!!… [L'imposture se dévoile… il est fortiche ce Z !]

LA hurlant : «  Je suis anti-nietzschéen et je n'ai jamais dit ça !!! » [Il est fou de rage le scientifique, Z l'a coincé de la belle façon !]

LA retrouvant un calme apparent : « À l’ère de l'IA le grand danger est que Harari ait raison et que nous rentrions dans un monde qu'il a décrit avec des mots terribles : « Des dieux et des inutiles - god and useless ! »… inutiles le jour de leurs 18 ans jusqu'à leur mort ! … Il faut « pousser » l'école pour limiter les différences intellectuelles… ce cauchemar politique qui serait une société à deux vitesses… la Métropolis version XXIe siècle ! »

Comme quoi un « scientifique » peut perdre son sang-froid et se mettre à délirer proprement.

Nous sommes à l'ère de l'IA, soit ! Si l'on y réfléchit, cela ne veut rien dire, ou alors que celle du lave-linge est dépassée ! ( Nous gardons en mémoire constamment que LA est un « scientifique »).

Pendant cette ère un grand danger court ! Ignore-t-il que l'Humanité a été, est et sera constamment en grand danger ne serait-ce que de se prendre un gros caillou venu de l'espace !

Le danger est en relation avec un dénommé Harari – que je ne connais pas. Je suppose qu'il s'agit de Yuval Noah, prophète athée végan, une nouvelle star dans le royaume des gourous… Il est juif, par conséquent je suis a priori bien disposé… toutefois je suis méfiant, je me rappelle du sieur Attali Jacques qui a balancé un nombre considérable d'idioties révoltantes !

Il est conjecturé que Harari pourrait avoir raison (un scientifique n'examinera pas l'hypothèse où il aurait tort… ce ne serait pas sérieux !)
Alors il y aura scissiparité binaire de l'Humanité entre les uns et les autres… les uns étant tout … les autres rien (ça ne nous est pas franchement inconnu ce truc)… qu'il faut pousser l'école (comme si elle n'était pas déjà prête à tomber. À ce propos je signale à ceux qui veulent dénationaliser la SNCF qu'ils feraient mieux de concentrer leurs efforts sur l'Enseignement !)… qu'en ce qui concerne les différences intellectuelles il faut procustiser… que la politique serait un cauchemar (parce qu'actuellement c'est quoi ?)… que la société serait à deux vitesses ( comme la SNCF citée plus haut) et que Lang tournerait une nouvelle version de son film avec Dany Boon, J-M Bigard, Jamel Debbouze et Alex Benalla !

C'est réconfortant de parler avec des savants !

[*] La loi du NOMBRE est selon moi celle qui détermine aujourd'hui non seulement l'avenir de l'humanité mais celui de la planète. On l'évoque rarement… Il y a des pudeurs qui sont politically correct…
Nous serons amenés à en parler… nécessairement.

Aliocha

C'est ça, Noblejoué, bon retour à vous aussi.

Noblejoué

La poésie n'a pas de but, elle est la retranscription, parfois improvisée, parfois travaillée, d'un état de participation contemplative au monde.
Enfin si, la poésie a pour but cette retranscription d'un état de participation contemplative au monde.
Etat qu'on peut avoir en regardant le monde ou en le retravaillant par l'écriture ou les deux, la poésie s'entend ici au sens large, non seulement dans le poème mais dans tous les aspects poétiques de la création.

Pour la poésie des poésies. Lien sur l'improvisation.

http://pantun-sayang-afp.fr/wp-content/uploads/2015/01/Dossiers-Jean-Claude-Trutt-Le-tanka-japonais.-Comparaison-avec-le-pantoun-malais.pdf

Pour ceux qui auraient un mouvement de recul à l'idée de lire un lien avec diverses poésies et explications sur diverses formes poétiques, et pour qu'ils ne repartent pas sans rien, un poème :

« A la fenêtre, de la tempête
Le grondement a cessé
Jusque là dissimulé,
Le bruit de l’eau
Dit combien profonde est la nuit »

Cet état que je dirais poétique, on peut l'éprouver avec de l'ancien ou du nouveau, chaque poète nous informant de sa source d'inspiration en ayant tendance à la prendre pour l'inspiration voire la création elle-même.

Chacun prend sa vie pour la vie, étant donné que c'est ce qu'elle est pour lui, et les vies tendent à s'imposer les unes aux autres par des déclarations, dans tous les domaines.
Mais dans la poésie authentique, c'est la vie elle-même, qui ne s'impose pas, mais s'offre au monde comme elle en est issue, ainsi que l'eau de la pluie finit par revenir aux nuages.

Aliocha

« Le but de la poésie n’est pas de “plonger au fond de l’Infini pour trouver du nouveau” [Baudelaire écrit “de l’inconnu”], mais au fond du défini pour y trouver de l’inépuisable » (Paul Claudel)

Bon retour, Zonzon.

Zonzon

D'abord une vue plongeante sur un petit homme discret qui se hâte - sans doute est-il attendu - chichement vêtu : casquette et blouson en simili cuir noir ; il a dû faire black friday avant l'heure. C'est le Primat des Gaules !

Puis une plongée à l'intérieur d'un palais de justice où l'on montre une série de victimes qui réclament qu'on répare un préjudice subi. Leurs physionomies sont proches. Un lien avec leurs mésaventures ? Cause ou effet ?

Ces considérations sont courantes pour l'expression écrite.

Ainsi, de la lecture régulière des écrits d'une personne on peut inférer qu'il a été, dans le cours de sa scolarité, enfilé par un Frère.

Nathalie DP

VINGT-QUATRIÈME JOURNÉE Poursuite

SCIENCE ET POLITIQUE

Laurent Alexandre : « Aujourd'hui il faut des gens zen… il faut calmer le jeu… dans les nouveaux produits technologiques il y a de quoi faire des guerres civiles… il va falloir éviter de se disputer sur ces sujets… il faut une philo zen qui efface les différences… se réunir autour du grand sujet du siècle : la gestion de nos Nouveaux Pouvoirs… ça dépasse les dangers identitaires et communautaires… il faut les calmer plutôt que les mal gérer ! »

Il nous prend pour qui celui-là ?

Zen, c'est quoi ça ? C'est scientifique ? La « Zénitude » ne serait-ce pas la marchandise qu'essaye de fourguer le fils de J-F Revel (une belle réussite pédagogique pour ce grand intellectuel athée !), carpetbaggeur du Daily Lama, seul Dieu vivant connu.

La Zénitude devrait au premier chef « effacer les différences » ! Ce n'est pas raisonnable, c'est la perception des différences qui alimente et élabore la pensée ; par conséquent ce dont notre scientifique parle ici c'est d'une technique pour contraindre des ensembles humains à vivre sans s'éliminer mutuellement.
Des « philosophies » de ce type on en a déjà plusieurs caisses en cave. Celles qui ont été essayées ont donné des résultats désastreux !

Et d'où provient l'inquiétude métaphysique de notre homme : qu'il y aurait dans les nouveaux produits technologiques de quoi faire péter la planète. Il y aurait donc lieu d'établir une première distinction fondamentale entre les technologues – ceux qui fabriquent des mauvaises choses – et le scientifique, à l'esprit propre et chaleureux qui pense l'avenir du monde. Celui-là même qui nous parle aujourd'hui.

L'important c'est avant tout de « calmer le jeu ! », de se réunir autour du grand sujet du siècle afin de mater les diverses populations prêtes à s'entretuer. On comprend mieux : il y a des personnages distincts en cette affaire : le scientifique dont tout procède ; le technologue qui fabrique des haloperies et le médiateur/philosophe qui officie dans la concorde.

Notre invité voudrait être ce gourou en trois personnes ; il n'est aucun d'entre elles. La Zénitude l'écarte de l'univers scientifique. Ce ne sont pas quelques semaines qu'il aurait passées en salle d'op qui font de lui un technologue. Récusant la politique, il se met à l'écart de toute action réelle.

Sa position importante dans les médias – en réalité le seul perchoir significatif dans le monde actuel – fait de lui un personnage imposant qui tient son créneau avec fougue !

Son truc avant tout, c'est la « gestion de nos Nouveaux Pouvoirs ». Là on est d'accord … ce type est un gestionnaire – d'ailleurs il a hanté Acéssé, ce lieu où l'on apprend à arnaquer ses semblables selon les règles avec le maximum d'élégance.

Mais dans cette expression (avec ses deux majuscules) il faut comprendre «  Pouvoir Mondial » à venir, cette gouvernance totalitaire souhaitée - et déjà partiellement exercée - par les mille milliardaires les plus riches.

Et si ce gros machin se met en place… alors disparaîtra de cette planète les dangers… identitaires et communautaires… !

Tout à l'heure il va nous faire des déclarations sur son acquis culturel, ses maîtres, ses guides. Bien !
Mais quand il évoque ces deux dangers il fait preuve d'une grande ignorance. Il méconnaît Jules Monnerot et sa fameuse phrase : « Le Marxisme est l'Islam du XXe siècle ! » qu'un autre grand penseur - Zonzon - a actualisé sous la forme : « L'islam est le Marxisme du XXIe siècle ! »
Et pour ce qui concerne l'Islam ce ne sont pas les petits boutiquiers de Jouy-en-Josas qui le dézingueront !

Reste à se poser une dernière question : qu'est-ce donc que ces haloperies hors pair « à faire des guerres civiles » ? Je n'en sais rien mais dans celles qui sont déjà en place on ne peut pas s'empêcher de penser à l'iPhone !

A suivre la réponse de Z

… / …

Aliocha

Pour ma part, cher Zonzon, je vous lis avec le plus grand plaisir et la plus grande attention, j'aime le chatoiement de vos envolées, ce qui ne m'empêchera jamais de démonter vos contradictions.
Voyez-vous, je ne vous titille pas, je vous combats politiquement dans un esprit de charité, ne vous en déplaise.
Je ne vous laisserai jamais utiliser le chrétien à des fins sacrificielles, car j'estime que vous vous trompez, c'est mon droit le plus strict de pouvoir l'exprimer.

C'est ainsi que j'estime que répondre par l'intégrisme à l'intégrisme, la radicalité à la radicalité ne fait qu'exacerber les conflits, qu'il n'y a pour nous défendre que la loi et que la transgresser nous affaiblit, que tant que nous ne nous apercevrons pas que c'est la charité qui la fonde, comme elle fonde la laïcité, nous retomberons sempiternellement dans la confusion des ordres qui ne se résolvent que par la multiplication désormais inutile des sacrifices humains, qui ne savent répondre à la vengeance que par une vengeance plus grande.

Là est le message transcendant, vérité toute humaine qui lentement se dégage par la grâce de ceux qui admettent son existence, il y a égalité entre honorer son dieu et aimer son prochain, quelle bonne nouvelle, cher Zonzon, et s'appliquer à soi-même ce principe inébranlable est le Paraclet, la seule défense possible contre ceux qui voudraient nous imposer la vieille tyrannie d'un dieu violent, qui n'est que l'image de la violence des hommes.

Alors, tout est à nous si nous savons résister aux tentations de la force qui fait de nous des machines, des choses et bientôt des cadavres, plutôt que ces êtres qui ont été créés pour établir la justice et peu à peu incarner réellement la vérité, décrite par la fiction rhétorique des textes, ceux qui nous décrivent assez bien pour nous permettre de nous rendre compte en pleine conscience des rigueurs de notre destin :

"De plus l'esprit de l'Évangile ne s'est pas transmis pur aux générations successives de chrétiens. Dès les premiers temps on a cru voir un signe de la grâce, chez les martyrs, dans le fait de subir les souffrances et la mort avec joie ; comme si les effets de la grâce pouvaient aller plus loin chez les hommes que chez le Christ. Ceux qui pensent que Dieu lui-même, une fois devenu homme, n'a pu avoir devant les yeux la rigueur du destin sans en trembler d'angoisse, auraient dû comprendre que seuls peuvent s'élever en apparence au-dessus de la misère humaine les hommes qui déguisent la rigueur du destin à leurs propres yeux, par le secours de l'illusion, de l'ivresse ou du fanatisme. L'homme qui n'est pas protégé par l'armure d'un mensonge ne peut souffrir la force sans en être atteint jusqu'à l'âme. La grâce peut empêcher que cette atteinte le corrompe, mais elle ne peut pas empêcher la blessure. Pour l'avoir trop oublié, la tradition chrétienne n'a su retrouver que très rarement la simplicité qui rend poignante chaque phrase des récits de la Passion. D'autre part, la coutume de convertir par contrainte a voilé les effets de la force sur l'âme de ceux qui la manient. Malgré la brève ivresse causée lors de la Renaissance par la découverte des lettres grecques, le génie de la Grèce n'a pas ressuscité au cours de vingt siècles. Il en apparaît quelque chose dans Villon, Shakespeare, Cervantès, Molière, et une fois dans Racine. La misère humaine est mise à nu, à propos de l'amour, dans l'École des Femmes, dans Phèdre ; étrange siècle d'ailleurs, où, au contraire de l'âge épique, il n'était permis d'apercevoir la misère de l'homme que dans l'amour, au lieu que les effets de la force dans la guerre et dans la politique devaient toujours être enveloppés de gloire. On pourrait peut-être citer encore d'autres noms. Mais rien de ce qu'ont produit les peuples d'Europe ne vaut le premier poème connu qui soit apparu chez l'un d'eux. Ils retrouveront peut-être le génie épique quand ils sauront ne rien croire à l'abri du sort, ne jamais admirer la force, ne pas haïr les ennemis et ne pas mépriser les malheureux. Il est douteux que ce soit pour bientôt."

http://teuwissen.ch/imlift/wp-content/uploads/2013/07/Weil-L_Iliade_ou_le_poeme_de_la_force.pdf

Voilà qui risque de me valoir encore quelques sévères assignations, mais j'espère que vous comprendrez, Zonzon et tout votre aréopage de pseudos, que je ne chercherai jamais à vous rabaisser, que tous mes messages ne sont que des invitations à ce partage si délicat dont je ne suis que l'humble et bien imparfait traducteur, ne sont que des messages de respect et d'amour.

Nathalie DP

VINGT-QUATRIÈME JOURNÉE Suite

EUTHANASIE (un mot grec pour cacher la chose)
Une conversation entre deux quidams corrects sur un banc de square.

L'un dit : « C'est une immense question… Vaut-il mieux souffrir que pas souffrir… Quand la vie devient insupportable il faut laisser aux gens la possibilité de se suicider… Voyez Vincent Lambert… rester dans un lit pendant des années ! Et puis Alzheimer… hein… pas de remède ! »

L'autre : « Je suis terrifié… Qu'est-ce qu'une vie inutile Monsieur, je vous le demande… Qui va définir ça ?… On va pouvoir tuer un vieux dont on va hériter... »

- « À Bruxelles on n'a jamais vu ça ! »

- « L'homme est capable de tout… du pire ! »

- « C'est un problème difficile… une question de société…ceux qui rentrent dans Alzheimer ont le droit de se suicider ! »

- « Terrifiant… j'ai la liberté de me tuer… c'est terrifiant ! »

- « On a toujours la liberté de se tuer… le suicide, que je sache, n'est pas interdit en France ! En Belgique non plus ! »

- « Il faut vivre dans la dignité… est-ce que les autres vivent dans l'indignité ?… Les vieilles règles morales : tu ne tueras pas… Vous êtes un optimiste, vous croyez que l'homme est bon… il est mauvais… Vous ouvrez la boîte de Pandore [encore du grec] !

Je me souviens de voisins charmants… il y a longtemps, un couple classe moyenne sup, catho, le mari partenaire de Zonzon aux échecs. Changement de ville... on se parle de loin en loin… on vieillit… on se téléphone épisodiquement… la dame est devenue aveugle… le monsieur est en plein Alzheimer… des années des années… il ne sait plus où il habite ; elle, elle sait, au douzième étage d'un immeuble confortable… Tchak !

J'entends souvent ce bruit dans ma tête d'un corps s'éclatant sur du bitume !

DE LA SCIENCE AVEC OU SANS CONSCIENCE

Diablogue entre un qui s'affirme non scientifique et un autre qui croit l'être.

« La science évolue énormément… la barrière morale pareil… au XXIe siècle on va voir des choses considérables… l'émergence de l'HOMME DIEU [Whouah !] … nous allons développer nos pouvoirs DÉMIURGIQUES… ça va prendre des décennies pour RÉGLER l'Homme-Dieu… voulez-vous des exemples :

La pilule était interdite… elle ne l'est plus !
La PMA pareil… et ça va s'étendre à des domaines inexplorés !
On lobotomise contre la masturbation... seulement au Canada… mais ça ne s'étendra pas sauf si le catholicisme moyenâgeux revient à la mode… et puis, et puis…
L'IA… Ah l'IA !
Les Sciences cognitives… [cognitif, la vache ! C'est pas de la « Science Humaine » ça ?]
Les nano bio technologies…
La génétique… la génétique, j'en vends…
L'augmentation cérébrale chez les adultes… [ce ne sera pas un luxe !]
L'augmentation des capacités intellectuelles des enfants … ça se fait déjà en Chine… » [C'est plus facile, la plupart sont des garçons !]

C'est celui qui se déclare scientifique qui vient de parler !

« Vous avez remplacé la Science par une Religion… Pour vous la science est une religion… elle détermine tout… elle change nos lignes morales… nous devrons nous habituer aux nouvelles technologies… [Subitement je me prends à penser à cette petite lycéenne de Villemomble (cf EUTHANASIE !), feu et défenestration, massacrée par iPhone interposé euh !]

La Science n'est qu'un sous-produit de l'idéologie… La poudre inventée loin derrière par les subtils Chinois a été utilisée longtemps après pour détruire la féodalité. » [Le scientifique coupe la parole et cite Westphalie pour montrer qu'il est bon aussi en Histoire. Moi je pense à mon Zonzon ; quand il était enfant on lui disait toujours qu'il n'avait pas inventé la poudre !]

« Si on avait voulu la PMA en 1950 on n' avait pas les moyens techniques… »

« La pilule ne fait pas le mouvement féministe, c'est l'individualisme qui fait la pilule ! »

« Les suffragettes… en 1910… on n'avait pas la technologie ! »

« Et la viande qui n'est pas de la viande… alors ça c'est fort, sans le véganisme depuis des années on n'aurait jamais eu ça ! »

C'était le bon temps !

Nathalie DP

@ Aliocha
« Z comme Zonzon, Nathalie, ou comme Zemmour ?
Vous faites d'Aliocha la marionnette qu'il n'est pas et qui ne parle pas d'arabes, mais de Français, voyez-vous, qui sont protégés non par moi, mais par la loi et ses principes fondamentaux, que vous transgressez à loisir, affaiblissant ce que vous prétendez défendre. »

D'abord épargnez-nous ces manières de mijaurée sur mes pseudos. Je vous rappelle que nous avons correspondu par voie privée sur cette question, preuve de mon amitié pour vous ! Rendez à Zonzon ce qui est à Zonzon et à Nathalie... faute de quoi je ne vous lirai plus !

Ensuite je reconnais la possibilité de vous avoir mal lu. Si c'est le cas je vous présente mes excuses.

Vous me parlez des « Français qui sont protégés par la loi » et non pas des arabes qui peuplent le vaste monde. Bien !

De quelle(s) loi(s) ? Des lois françaises ou des lois internationales de toutes sortes ?
S'il s'agit des lois internationales, vous évoquez alors tous les arabes et par extension tous les hommes présentement vivants. C'est ce que j'avais compris en première lecture (rapide) ! Je n'ai rien à ajouter à ce que j'ai dit précédemment.

S'il s'agit des Français d'origine étrangère, présents sur le territoire national ce jour à 0 h 00 - ayant acquis la nationalité depuis le 1er juin 1974 par naturalisation, droit du sol, droit du travail, droit d'asile ou toute autre disposition réglementaire – je vous répondrai ceci :

Depuis 1974 j'attends d'être consulté, par voie référendaire, sur la question de l'immigration, sur le droit du sol ou toute autre disposition sur l'arrivée et l'implantation d'étrangers sur le sol national.

Je ne suis pas le seul. Aujourd'hui je ne suis même plus très sûr de la réponse qui pourrait être apportée par nos compatriotes !

Il s'agit ici d'une question politique, purement politique ! Alors quand vous me parlez de Charité, permettez-moi de vous dire une bonne fois pour toutes que vous êtes hors sujet !

P.-S.: Pour ce qui concerne le comportement à adopter en réponse à Marchenoir j'ai la même expérience que vous. Si vous commentez ses interminables textes, point par point, ligne par ligne, pour démonter ses argumentations, il fait la sourde oreille et passe à une autre attaque.
Cela va bien 5 minutes ! Aujourd'hui je ne vois plus que le silence ou la raillerie !
C'est l'attitude que j'adopterai à votre égard si vous persévérez à me titiller !

Bien à vous

Achille

Finalement notre pèlerin bloguesque Zonzon (ou Nathalie D, finalement peu importe puisque ce sont les mêmes) se fait régulièrement virer des blogs où il s’introduit pour y déposer sa prose sarcastique.
Rioufol d’abord puis cette fameuse Nathalie MP (?) ensuite qui s’est offert le plaisir de l’humilier. Les femmes sont souvent plus cruelles que les hommes. D’ailleurs on le constate aussi sur ce blog.

Mais il semble enfin avoir trouvé sur le présent blog un refuge salutaire où il peut, tout à loisir, nous faire part de ses méditations un brin zemmouriennes, avec la fausse modestie qui le caractérise.

Comme Zemmour, il peut parfois agacer, mais finalement, il est plutôt inoffensif. Ce serait dommage de le virer.

Nathalie DP

VINGT-QUATRIÈME JOURNÉE LAURENT ALEXANDRE… WHOUAH !

Après l'économie et la sociologie la médecine… enfin pas celle qui soigne, celle qui médite sur l'avenir du monde !

Bon… faut pas exagérer, c'est tout juste le temps d'une rose qu'il se consacre au trifouillage des zizis… un peu dehueulasse tout ça !

Alors le beau mec – belle gueule, dur, froid, no humour, orgueil insurmontable, méprisant comme il n'y en a pas deux, antipathique à le flinguer sans lui demander ses papiers – décide de se lancer dans le commerce… parce qu'enfin l'urologie !

Il se paye une petite virée à Acéssé, l'école phare de la bourgeoisie parisienne – il y a des prépas pour ça – et il met un point d'orgue en escaladant jusqu'à l 'Enana ! Le doublé Acéssé – Enana est considéré dance pays comme le sommet immarcescible de la qualité humaine. [*]

Un instable quoi !

C'est curieux la blogosphère, ce type je l'avais repéré associé à un autre zigoto de son genre, Aurélien Barrau, lequel marchait de pair avec notre explorateur de canaux érectiles, mais un costaud celui-là, un scientifique authentique durdur : géométrie différentielle, cosmologie, si vous voyez ce que je veux dire !
Ce qui les rassemblait c'était leur intrusion dans les perspectives de l'avenir de l'humanité… ça peut intéresser !

En vérité tout cela me revenait parce que ce fut une période très dure pour moi ! Mon Zonzon était en train de subir une épreuve bloguistique terrible. Après des mises à la porte répétées chez Rioufol il s'était transporté dans un blog tenu par une dame… erreur funeste. Ceci pour deux raisons : parce que cette dame avait presque le même nom que moi (Nathalie MP) mais surtout parce que Robert Machinsky y avait son couvert ! Ils avaient des intérêts intellectuels et moraux (Elle, était Acéssienne) ! On parlait des grandes questions économiques, de l'avenir de l'Humanité, des menaces poupoutiniques… et ainsi de suite ! https://leblogdenathaliemp.com/

Zonzon fut exceptionnellement brillant - il voulait émoustiller la dame, le halaud – mal lui en prit, elle ne pouvait plus distribuer ses bons points à ses meilleurs sigisbées au milieu des hurlements rauques qu'il poussait contre l'élu de son cœur !

Alors elle vira… mais elle le fit d'une manière particulièrement humiliante… une femme n'est-ce pas… que mon pauvre époux n'en dormait plus… il entendait les ricanements du vainqueur… je ne sais pas pourquoi je vous raconte tout ça !
Mais Alexandre et Barrau… a pas peur… on en reparlera abondamment !

Oui mais la 24ème journée what !

Eh bien ! Figurez-vous que le sieur boureau hier soir (20 h 14) a fait tout le travail, et d'une excellente façon, et que je le félicite, et qu'il m'évite de travailler dans la hâte et la précipitation, etc. 

Et je crois indispensable, pour terminer, de donner une petite tape à Claude Luçon, mon aîné vénéré, aimé pour sa charmante arrière-petite-fille, pour son ridicule commentaire (0 h 41) où il nous prouve qu'il est plus ingénieur que scientifique !

[*] On pense naturellement au cinquième prince Souhmis et par ricochet à son conseiller affecté aux godasses rutilantes lequel n'était pas Acéssien mais médecin comme LA !

Aliocha

Z comme Zonzon, Nathalie, ou comme Zemmour ?
Vous faites d'Aliocha la marionnette qu'il n'est pas et qui ne parle pas d'arabes, mais de Français, voyez-vous, qui sont protégés non par moi, mais par la loi et ses principes fondamentaux, que vous transgressez à loisir, affaiblissant ce que vous prétendez défendre.

Je ne vais pas recommencer avec vous ce que je fis avec Marchenoir, il me suffit, au hasard, d'aller chercher une des adresses à son endroit, et de vous la transmettre, soulignant comme le bouquet de vos pseudos, que l'hydre violente frappe tous les belligérants, et ce ne sont que les têtes diverses du même mal que vous tentez de disséminer, au nom de la seule vérité à même de le dévoiler, je me répète, vous vous cachez derrière un rideau déchiré, et je ne peux, sans illusion aucune, qu'en témoigner :

"Où Marchenoir nous confirme que l'intelligence ne sait pas faire la différence entre pauvreté et ignorance avec la couleur de la peau, ceci bien entendu corroboré par des tests de QI qui ne savent pas, eux, mesurer le degré de bêtise odieuse de la haine aveugle, chez des êtres qui ont eu la chance d'avoir accès aux carburants de la nourriture et de l'éducation, ce qui apparemment n'a pas suffi à éclairer les méandres obscurs qui auraient pu mener de l'esprit maléfique au cœur désormais irrémédiablement fermé.

L'étincelle de la batterie de son mal a définitivement fait sauter toute possibilité d'accéder à ce qui sauve, et nous ne pouvons désormais que contempler les défaites d'un Occident qui ne sait que réitérer la domination de ses erreurs, enfanter la pourriture de ce qu'il ose encore nommer sa victoire, alors que sa corruption le ronge jusqu'à l'os, au point qu'il suffise de le pousser du doigt pour qu'il s'effondre, laissant apparaître au milieu des poussières de son inanité le chemin de lumière, celui qui laisse derrière au loin, très loin, la cohorte immense de ceux qui ne croient plus en rien, et ont encore la vanité de prétendre que leur manque de foi est l'apanage de la supériorité de la race blanche".
Rédigé par : Aliocha | 13 août 2019 à 10:11

Nathalie DP

Savez-vous, Aliocha, que j'aime les Arabes - et les autres – chez eux. Vous les aimez chez moi ! Percevez-vous la différence ?

D'autant qu'ils sont très bien chez eux ; gens du désert, ils ont plus qu'ils ne désirent, ce lieu propice à la méditation sur les desseins de Dieu.

Et ils ne sont pas malheureux, ils sont riches de tout ce pitrol qu'ils ont sous les babouches, qu'on leur a offert en barils prêts à l'emploi, un fleuve gigantesque que certains de nos anciens d'ici sont allés chercher dans les entrailles de la terre… non sans péril car il y a certains de vos protégés qu'il ne faut pas regarder d'un regard trop fier !
Si vous voyez ce que je veux dire !

Et puis, sachez bien que s'il y a des pauvres chez eux, la raison en est qu'il y en a qui sont trop riches et trop puissants et qu'ils écrasent leurs congénères… là-dessus, vous savez, on n'a rien inventé ! Le GJ présent partout !

Et puis Aliocha, ne donnez pas à Zonzon ce qui est à Nathalie, et réciproquement ; abandonnez ces inconvenances à Robert Macache Noir, le disgracieux de ces lieux !

Aliocha

Immigrationniste, c'est être obsédé par l'immigration ?
Vous ne pouvez plus vous cacher, Zonzon, le rideau du vieux temple est déchiré, sortez donc de l'ombre et venez à la lumière qui vous attend, vous verrez, vous n'aurez plus peur, le jour est la meilleure médecine pour les terreurs nocturnes, dites-le à Zemmour, il est frappé du même mal que vous.

Nathalie DP

« Et ceux qui rentrent en politique avec des idées haineuses, [Nathalie], ils plaisent à Dieu ? »

Et ceux qui sont immigrationnistes, avec ou sans idées hideuses, à qui plaisent-ils donc ?

Mary Preud'homme

"Le peuple chrétien ne voit que les deux grandes sœurs, n'a de regard que pour les deux grandes sœurs.
Celle qui est à droite et celle qui est à gauche.
Et il ne voit quasiment pas celle qui est au milieu.
La petite, celle qui va encore à l'école.
Et qui marche.
Perdue entre les jupes de ses sœurs.
Et il croit volontiers que ce sont les deux grandes qui traînent la petite par la main.
Au milieu.
Entre les deux.
Pour lui faire faire ce chemin raboteux du salut.
Les aveugles qui ne voient pas au contraire.
Que c'est elle au milieu qui entraîne ses grandes sœurs.
Et que sans elle elles ne seraient rien.
Que deux femmes déjà âgées.
Deux femmes d'un certain âge.
Fripées par la vie."
(Charles Péguy, extrait)

L'Espérance est notre part d'immortalité, et contrairement à la Foi et à la Charité (au sens évangélique), une vertu que l'on peut communiquer et faire partager à son entourage.
C'est pour ma part ce que j'aurai de meilleur (je l'espère) à léguer à ma descendance et à tous ceux que j'ai aimés.

Aliocha

Et ceux qui rentrent en politique avec des idées haineuses, Zonzon, ils plaisent à Dieu ?
Allons, allons, revenez vite dans la maison du Père, et vos belles définitions ne seront pas alors galvaudées par les conclusions de la crainte, mais plutôt par la certitude qu'au sortir de chez Zachée, nous n'avons plus qu'à suivre le Rabbi monté sur le petit de l'âne, et rentrer en la cité pour à sa suite, accomplir les Écritures.

Nathalie DP

@ Tipaza 23 novembre à 10 h 47
« M'enfin voyons, la Charité est la troisième des vertus,
Avant elle il y a la Foi, puis l'Espérance.
Sans foi point d'espérance, et sans espérance point de charité.
L'erreur est de vouloir faire la charité sans que les deux premières vertus soient intégrées au sens philosophique. »

Les 3 vertus ne sont pas de même nature.

La Foi est une perception intime, personnnelle, incommunicable, indéchiffrable, indémontrable.
Le rapport de la créature au Créateur, comment voulez-vous que ce ne soit pas un Mystère ?

L'Espérance ! La « petite sœur » de Péguy… image superbe… n'est pas vraiment autonome ! Elle est partie intégrante de la Foi.
Sans la Foi, l'Espérance... peut-elle « raisonnablement » se définir ?
Dans un monde sans créateur, sans idée créatrice, en quoi pouvons-nous espérer ? Être encore pensant demain au réveil...

La Charité est une relation à l'autre. Elle est de nature politique si elle ne reste pas personnelle. C'est tout le problème !
La relation d'une créature à une autre créature, dans le silence, l'anonymat, la modestie, le respect !

Ceux qui se prévalent d'Elle pour peser sur les affaires du monde ne plaisent pas à Dieu… en cela les politiques sont en première ligne ; aussi ceux qui rentrent en politique tout en se dissimulant derrière des idées « généreuses »… ce sont les pires !

Aliocha

Merci duvent, merci Mary et Tipaza, et oui, bien sûr bestiole ailée, merci à toi qui m'as maudit, toi, qui me maudis, moi, allons, allons :

"Dans les ténèbres nichent les aigles
Et sans frémir, les Fils des Alpes
Sur des ponts légers,
Passent l'abîme..."

Allez, allez, zonzonnante bestiole, courage, tu peux, toi aussi, faire le saut et danser sur le fil de l'espérance, allez, viens avec nous, on n’a pas besoin d'être d'accord, juste d'être ensemble :

"Ainsi, puisqu’autour de nous
S’amoncellent, dressées,
Les montagnes du Temps,
Et que les bien aimés se tiennent là,
Tout proches, languissant de solitude
Sur les cimes séparées..."

En fait, tu as peur, tu trembles, tu n'as plus la foi, et tu cèdes à la bêtise, comme dit duvent à raison, et tu retournes aux temps d'avant quand tu n'avais pas d'ailes et suivais un Apollos ou un Céphas ou un Zemmour, allons Zonzon, tu le sais bien, car tout est à nous, soit Paul, soit Apollos, soit Céphas, soit le monde, soit la vie, soit la mort, soit les choses présentes, soit les choses à venir. Tout est à nous; et nous sommes au Christ, et Christ est à Dieu :

"Ouvre-nous l'étendue des eaux vierges,
Ah, fais-nous don des ailes,
Que nous passions là-bas,
Cœurs fidèles,
Et fassions ici,
Retour !"

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS