« Le président Macron devrait lire l'écrivain Mari ! | Accueil | Zineb et Steve : deux fautes du pouvoir ? »

20 juillet 2019

Commentaires

Nathalie DP

@ Mary qui me vole ce texte - le plus beau peut-être de Péguy - que je m’apprêtais à utiliser contre « l'abominable Tipaza » !

L'une et l'autre… vous ne perdez rien à attendre !

Bien à vous

duvent

@ Nathalie DP | 24 novembre 2019 à 08:11
« Mais ce qui est en question, ici et maintenant, c'est tout autre chose : il s'agit de la mort d'une Nation, la mort de Nations, la mort d'une Civilisation, la mort d'un Espace Culturel, la mort de ce Monde enseigné par Dieu, celui où Il a pris la peine de venir naître, le cocon de la Parousie !
Et ce n'est pas Bien ! »

Monsieur Nathalie Delalalère, vous et votre épouse Zonzon, n'êtes pas contrairement à vos espérances, suffisamment éclairés, et cela est très ennuyeux !

Pourquoi, me direz-vous, ou ne direz-vous pas ? Ce à quoi je m'empresserai de répondre que si tel était le cas, vous sauriez comme tout un chacun que le monde (avec tout ce que vous avez mis dedans...) ne meurt pas, qu'il ne le peut pas, qu'il est immortel, et c'est de cette qualité remarquable qu'il tire l'extraordinaire persistance qui est la sienne.

Donc, et pour rester à l'échelle humaine, les disparitions d'un tas de mondes, d'un tas de gens, d'un tas de choses, d'un tas d'oiseaux, d'un tas de plantes, d'un tas de torrents, de mes mules en soie, et... des dinosaures n'ont, semble-t-il, pas conduit à la disparition des c..* !!

Ce mystère extraordinaire m'émeut au dernier degré !

Je ne vous cache pas que si j'étais Dieu, j'aurais fait de mon mieux pour faire disparaître cette engeance de déplorables c**s.

Savez-vous pourquoi les c**s ne disparaissent pas, alors même que d'après vos pronostics imbéciles, « ce monde », oui ?

C'est étrange, non ? Une catastrophe immense nous guette et vous ne dites rien des c**s... cela me conduit à considérer que vous et votre épouse zonzon, devriez commencer incessamment à rédiger une œuvre à votre image, de quelques milliers de pages que vous appelleriez : Le dictionnaire amoureux de la vacuité !

Écoutez donc ceci :

https://www.youtube.com/watch?v=yNAFeCLDSgE&list=RDyNAFeCLDSgE&index=1

Tipaza

@ Mary Preud'homme | 24 novembre 2019 à 12:32

Merci, c'est très beau !
Je ne connais pas grand-chose de Péguy !

Mary Preud'homme

@ Tipaza
@ Aliocha

"...L'Espérance voit ce qui n'est pas encore et qui sera.
Elle aime ce qui n'est pas encore et qui sera
Dans le futur du temps et de l'éternité.

"Sur le chemin montant, sablonneux, malaisé.
Sur la route montante.
Traînée, pendue aux bras de ses deux grandes sœurs**,
Qui la tiennent pas la main,
La petite espérance.
S'avance.
Et au milieu entre ses deux grandes sœurs elle a l'air de se laisser traîner.
Comme une enfant qui n'aurait pas la force de marcher.
Et qu'on traînerait sur cette route malgré elle.
Et en réalité c'est elle qui fait marcher les deux autres.
Et qui les traîne.
Et qui fait marcher tout le monde.
Et qui le traîne.
Car on ne travaille jamais que pour les enfants.

"Et les deux grandes ne marchent que pour la petite..."

Charles Péguy, Le Porche du mystère de la deuxième vertu, 1912
_____
** La foi et la charité

Aliocha

L'orgueil, sûrement, Mme Zonzon, mais qui lui répond donc, si ce n'est l'orgueil ?
Dites à votre mari que l'héroïsme, aujourd'hui, est d'y renoncer, et que la Nation abattue ne se relèvera que dans la réconciliation.

"Tout proche, et difficile à saisir, le Dieu !"

Nathalie DP

M'enfin, très cher Aliocha, aimé des dieux, vous adressez à mon époux une vérité toute humaine laquelle contient un pesant d'orgueil qui ne tient pas dans une musette : « Àl'endroit du péril, Zonzon, grandit aussi ce qui sauve. »

Nous savons l’Héroïsme ! D'Antigone à Roland ; du Martyr dans l'arène au Poilu dans la tranchée !

Mais ce qui est en question, ici et maintenant, c'est tout autre chose : il s'agit de la mort d'une Nation, la mort de Nations, la mort d'une Civilisation, la mort d'un Espace Culturel, la mort de ce Monde enseigné par Dieu, celui où Il a pris la peine de venir naître, le cocon de la Parousie !

Et ce n'est pas Bien !

La Charité c'est bien de la faire avec ce qui t'appartient Aliocha, mais c'est suicidaire – et diabolique – de la faire avec la France, l'Europe, l'Espace Civilisationnel Européen !

Mon Zonzon croit qu'en luttant contre le flux venu d'ailleurs il plaît à Dieu ! C'est là tout son orgueil !

Aliocha

A l'endroit du péril, Zonzon, grandit aussi ce qui sauve.

Tipaza

@ Nathalie DP | 23 novembre 2019 à 07:38

M'enfin voyons, la Charité est la troisième des vertus,
Avant elle il y a la Foi, puis l'Espérance.
Sans foi point d'espérance, et sans espérance point de charité.
L'erreur est de vouloir faire la charité sans que les deux premières vertus soient intégrées au sens philosophique.

C'est comme pour la République, avec sa devise : Liberté, Égalité, Fraternité.
Sans liberté, point d'égalité, c'est un point que les bolchos et autres gauchos n'ont jamais compris.
Et sans vraie égalité, celle qui ne contredit pas la nature, point de fraternité.

Faudrait demander à Zonzon de vous faire un cours de logique déductive, vous avez l'air faible sur ce terrain !
Cordialement

Nathalie DP

La Charité, troisième vertu théologale, exigence formulée par Dieu à l'individu, est suicidaire relativement aux Nations.

Achille

Le personnage Zonzon – Nathalie D, c’est un peu le chevalier d’Eon de ce blog. Est-il un homme, est-il une femme ? Sous Louis XV beaucoup de ses contemporains glosaient à ce sujet.
Sur ce blog finalement cela n’a pas beaucoup d’importance vu que nous sommes dans un monde virtuel.

Il semble s’amuser comme un petit fou dans ce billet consacré à Nadine Morano, où il a élu domicile, nous faisant part de ses réflexions hautement philosophiques à partir de "Face à l'info", qu’il intitule « Journée ».

A noter qu’hier nous avons eu droit à deux « Journées » dans le même jour. Tricheur !

Nathalie DP

VINGT-TROISIÈME JOURNÉE
Yves MICHAUD, philosophe disert, sans esbroufe, rien d'un grandgourou !

Après l'économie, la sociologie, on est gâté ! YM spécialiste de la violence, de la fracture sociale.

YM : « L'État a le monopole de la violence… les manifestants s'en saisissent (ZAD de Nantes) ; les policiers sont encadrés, les manifestants ne le sont pas ! »

Z : « Lancer un pavé c'est provocant ; le policier ramasse trois mois avec sursis ! » Tripartition des troupes : « GJ, Black Bloc, voyous de banlieue ! »

YM : « Il faut être plus nuancé… il y a du stress dans les manifs, de part et d'autre ! En 68 il y en avait très peu. » Il rappelle l'évacuation de la Sorbonne occupée par les Katangais, à laquelle il a pris part !

Z : « Nous refusons toute violence… mais chacun peut se l'approprier… la violence de tous contre tous ! »

YM : « Oui mais tout se déroule devant les médias ! Boulevard Beaumarchais exhibition de motards casqués terrifiants… avec des motos on peut avoir des morts… le préfet de police est « périlleux » ! » Pendant plusieurs minutes Lallement [Il va en prendre plein sa casquette !] ; on n'a plus le droit de dire que « ce type est caricatural alors qu'il a une tête à la Daumier ! »

Z : «  La police connaît chacun des Black Bloc et on éborgne les GJ… un effet déplorable sur la population… il y a deux poids deux mesures… les émeutes de 2005 (French Intifada) n'ont pas été bien intégrées ! »

YM : « Ceux d'en bas, ceux d'en haut… clivage Macron le Pen… Ceux qui pensent comme il faut et les autres ! »

Z : « le camp de l'ordre contre le désordre… les fractures sociales - éduqués/non éduqués, villes/banlieues – ne se recoupent pas ! »

YM : « Luttes « intersectionnelles », les fronts sont partout ! Les conflits étaient plus simples avant, Napoléon III avait un électorat populaire, on est aujourd'hui dans un clivage très 1848 ! Macron = Bourgeoisie ! Il n'y a pas les gens de banlieue dans les GJ ! les féministes se confrontent avec les imams ! » [Si ça pouvait être vrai !]
« Le retour de l'insécurité… un clivage gagnant perdant ! »

Z : « Il y a 3 France : Banlieue, Bourgeoisie, Périphérie… En banlieue les « domestiques » de la bourgeoisie ! »

YM : « Emplois de services : nounous... « Parcours Sup » trop tard ! [Mon œil !]

Arrive enfin la « lutte finale » !

Z : « La violence : produit de la société multiethnique ! » [Whouah !]

YM : « Les sociétés multiculturelles… forcément… condition d'adhésion à la multisociété… les gens se sentent républicains ! »
[Et bien voilà… nous y sommes !]

Z : « La Patrie est adossée à la Nation… ancrée dans un enracinement culturel ! Le clivage est entre la Communauté française et la Communauté républicaine ! »
Tout est dit ! Cause toujours my dear !

Rideau !

Nathalie DP

VINGT-DEUXIÈME JOURNÉE

Olivier BABEAU, universitaire (Bordeaux), normalien, Institut Sapiens (La Sapienza quoi !), économiste, ex-plume de Roger Karoutchi, passage à Matignon sous Fillon, a écrit « La nouvelle ferme des animaux »… ça c'est un bon point – si quelqu’un veut bien me prêter cet ouvrage je le lirai avec plaisir !

Niveau scientifique supposé : bac ES

Milieu : bourgeois, Neuilly, en relation avec Fromantin ! Plairait à LR... si ce parti existait encore !

Louque de prof de fac, rasage approximatif, chemise pas nette, no cravate ; aussi loin qu'on puisse l'être du sorbonnard Maffesoli !

Titulaire d'une bonne saillie ! Perdant son poste auprès de Fillon il ironise « J'avais été pris pour mes compétences et viré pour mes relations, d'habitude c'est l'inverse ! » Plus de vanité que d'humour !

Sexualité : ?

N'apprendra rien aux économistes distingués, n’intéressera pas les autres !

Fera sortir Z de ses gonds à plusieurs reprises.

Avec des invités de cette trempe, Z peut tenir l'antenne plusieurs années !

OB : «  Politique des revenus ; le système de redistribution est puissant ! »

Z : « On oppose les uns et les autres. Normal de s'opposer. Les gens ont des intérêts différents. Le système de redistribution est lourd, énorme. Le « ruissellement » n'est pas bon ! Révélateur de Macron : il a gardé l'immobilier dans l'ISF ! »

OB : «  Macron, pouvoir vertical, rien de libéral, tous les jours un impôt nouveau, prise de pouvoir de la Haute Administration ! »

Z : «  Macron, incarnation de la haute fonction publique, s'aligne sur la politique allemande d'il y a 15 ans ; depuis les GJ il balance le fric... »

OB : « Le sophisme du gâteau à partager ! L'assignation à résidence sociale ! »

Z : « Macron saint-simonien, technocrate français, la redistribution socialiste sans frontière ! Le libertarisme : individu roi, la PMA pour tous ! L'individu est l'ennemi ! Il faut s'en émanciper ! Tyrannie des minorités ! Les juges gouvernent !

OB : « Tocqueville ne s'est pas trompé ! Tyrannie des GAFA ! Tyrannie des minorités ! L'intérêt général écrase l'individu ! Contre Rousseau ! »

Z : «  Menace de la perte de l'intérêt général ! L'individualisme impose : minorités ethniques, religieuses, sexuelles... »
[Ah ! Quand même !]

Et ainsi de suite… bla bla bla... Alors, l'économie c'est ça ? J'aurais jamais imaginé…

Passons au film : un chef-d'oeuvre, « Jeux Interdits », les gens d'avant, la France d'avant…

Nathalie DP

VINGT ET UNIÈME JOURNÉE - UNE HISTOIRE DE PONT

ASSELINEAU, petit Asselin pour les intimes, permanent candidat à la présidence de la République – poste actuellement occupé par l'honorable Emmanuel M – convenablement enveloppé, tête quasi sphérique, yeux intensément bleus, physiquement antipathique au contact rapproché, plus craignos qu'un vieillard cacochyme, inspire le respect dû aux corpulents [Dès l'enfance on m'a toujours dit de me méfier des gros !].

« L'Asselin, c'est pas gras ça ? » (Sabine Azéma dans « Le Bonheur est dans le pré »)

On commence avec un camion de 50 tonnes (31 tonnes d'excédent, c'est beaucoup !). Le patron avait une commande urgente ; et puis il n'était pas de la région : un Polonais peut-être qui avait chargé à Hambourg à destination de Séville, allez savoir ?

Mais ces aspects techniques ne passionnent pas l'impétrant de ce jour. On se dirige sur le champ vers un pathos directement accessible au nanarque moyen !

ASS : « Nous avons en France 25 000 ponts qui doivent être réparés. »

[L'invité ne précise pas s'ils sont ouverts à la circulation. Un pont défaillant n'est pas forcément fermé. Une note ministérielle précise qu'il est toujours possible de le franchir avant sa chute, tout est question d'appréciation personnelle ! Le mieux est de se lancer après le passage réussi d'un véhicule dont la charge dépasse largement la limite autorisée. Il est certain qu'une bonne formation en résistance des matériaux et des structures portantes peut aider !]

ASS se lance alors dans une péroraison plus en rapport avec sa formation de Nanarque – Inspecteur des phinances [*].
Il commence par nous citer le numéro (interminable série de chiffres et de lettres du type F 68-10 314116 1418 3945 PD 69…) d'une directive européenne concernant la mise en état des édifices publics dans les divers pays de la « Communauté », ceci pour bien nous prouver, à nous manants de la plus basse extraction, que lui est un individu de première force.

Cette directive ayant été formellement identifiée il nous fait savoir que le transfert monétaire France-UE se monte à 9 milliards à notre détriment et que ce genre de dotation, qui nous prive d'une réparation d'un pont à Nogent-le Rotrou lequel en a bien besoin, est utilisée pour en faire construire en Croatie ou en Tchéquie par l'entremise de Sociétés Chinoises de Génie Civil !

L'UE c'est ça ! On est scié. L’essentiel est dit. La suite de la séance sera constituée de répliques courtes et acidulées dont nous extrayons les plus savoureuses pour votre enchantement.

On déroule :

Z : « C'était mieux avant ! On a beaucoup de ponts en mauvais état [200 000 Ndlr] ! Le budget social premier servi car on ouvre au monde entier [?] ! Nos problèmes viennent de là ! La France c'est open bar ! Les contributions françaises financent la Tchéquie ! »

ASS : « Nous sommes en pleine déroute ! Les mafias de Macédoine ! Charité bien ordonnée... »

Z : « Plus on les développe, plus ils viennent chez nous [Truisme, car ce qu'ils apprennent en premier c'est la manière de se rendre en Europe par les circuits les plus courts et les plus confortables] ! L'immigration, il faut arrêter ! Toute immigration ! Je pense d'abord à l'identité ! La souveraineté passe après ! »

ASS : « Le regroupement familial ! »

Z : « C'est Giscard 75 ! [Petit rapporteur] Barre avait l'intention de la supprimer ! [Whouah ! Il était pas si mal celui-là, il aurait été mieux que Mitterrand !]

ASS : « Vous faites du droit ! Il ne faut pas piétiner le droit ! [?] Vous jetez de l'huile sur le feu ! Le peuple de France est un taureau ! [??] On privatise ! [?] Beaucoup de Français d'origine étrangère sont patriotes ! [Il ne précise pas s'ils sont patriotes pour leur pays d'origine ou pour celui où ils viennent se sustenter !]

Z : « Vous voulez que votre village soit Colombey-les-Deux-Mosquées ? Nous avons perdu en 40, depuis nous sommes tétanisés ! Le seul combat qui vaille : l'identité ! »

ASS : « Je suis un homme du futur ! [!!] L'UE est au bord du précipice ! Vous ne proposez rien ! »

Z : «  Vous êtes à côté de la plaque ! »

ASS : «  Les GJ ! [?] On n'a plus de chefs d'Etat ! Macron n'est pas un chef, il n'y a plus d'Etat ! »

Z : « 250 morts, tués par l'islam ! Macron n'est pas un chef d'Etat ! » Il cite la fameuse phrase de De Gaulle : La France est un pays… !

ASS : «  Vous jetez de l'huile sur le feu ! Je veux rassembler la France ! Démolir la Syrie ! [?] Je suis pour l’honnêteté, l'intégrité ! »

Du sang, de la sueur, au bord des larmes... c'est ontologique cet échange… une émission indispensable pour comprendre… ASS comme un torrent brutal et furieux partant dans tous les sens, qui fuse, qui ne se contrôle pas, ne se contient pas !

Une émission nécessaire pour un type qui s'est dévoilé, un patchwork hésitant, une pensée chaotique, un personnage FLOU !

Ferait pas plus mal que Emmanuel M !
Parce qu'on ne peut pas faire pire !

[*] Je ne dispose d'aucune donnée sur la forme de sa sexualité ; et pour le coup je m'en hout !

Nathalie DP

@ Robert Marchenoir esquire
@ F 68.10 et la suite

Font-ils partie de notre Espace Civilisationnel Européen ceux qui disputent du sexe des anges qui ont pour nom Hitler et Staline pendant que les vagues musulmanes s'engouffrent dans les portes que nous leur avons ouvertes ?

Serait-ce cela l'attaque y a ?

anne-marie marson

@ Nathalie DP | 20 novembre 2019 à 06:17

Pour les débats avec Eric Zemmour, je jette l'éponge.
Je n'ai rien compris au débat de ce soir.

Nathalie DP

LISTES COMMUNAUTAIRES

Piscine, voile, repas dans les cantines… serrement de main… financement des mosquées... égorgement des animaux… mutilations cultuelles...

« Entre la démission et la soumission l'espace est ténu ! » Bruno Retailleau

Ah bon !

Nathalie DP

VINGTIÈME JOURNÉE

THIERRY LENTZ, Napoléon, 40 volumes.
Ceux qui font l'Histoire, ceux qui la refont, ceux qui la font vivre, ceux qui en vivent !

Le plus grand capitaine français ? Gide, après Victor Hugo répond : « Napoléon, hélas ! »

L'invité est content d'être là. Z va pouvoir parler sans haine ni contrainte !

On commence par un petit échange sur la place d'Italie où l'invité avoue faire ses courses : « C'est bien pratique ! »
Puis on glisse sur Juin.

Z se débat un long moment avec lui-même. Ce Maréchal c'est Vichy, Pétain… De Gaulle : avec... contre (l'Algérie française !), un pied-noir de légende (autre chose que Roger Hanin !) et surtout Monte Cassino… un monastère dont on fit un film, « La ciociara » ; on n'en parle pas chez Rioufol si on ne veut pas se faire virer !

Il termine en tentant une analogie : aux US les noirs s'en prennent au général Lee ; en France on veut débaptiser les rues Colbert mais pas encore les rues Staline. « Bizarre » dit-il, « le hasard !… comme c'est bizarre ! »

« Il faut détester l'Histoire de France, la démolir, la faire oublier, la salir, la remplacer par une autre histoire... il y a un mouvement universitaire en ce sens... ». [On pense à Ray Bradbury, au Brave New World, à Orwell...]

Et c'est TL, finement, qui aura le dernier mot : ils ont attaqué Juin parce qu'il n'y avait pas d'autre statue sur la place…!

Et on passe sans transition à l'Empereur ! Ceux qui aiment fermeront la lumière en sortant.

TL : Plus qu'un être humain, un génie à l'oeuvre pérenne ! [seul un historien professionnel peut dire ça !]

Z : « Le plus grand génie de l'Histoire ! Il a échoué... Notre époque le déteste pour trois raisons : c'est un homme qui méprise les femmes, il fait la guerre, c'est un chef – on ne veut plus de chef. Dans les livres de classes on ne parle que de Waterloo... » [comme en Angleterre !]

TL : «  Un règne de 15 ans difficile à comprendre. Au sortir de la Révolution il n'y avait que lui pour réorganiser. Il a sauvé la Révolution, les monarchistes le détestent ! »

Z dérapant : «  Il a accompli le destin millénaire de la France ; un destin rassembleur, la France EST l'Europe, Nice = Milan, Strasbourg = Cologne, Lille = Bruxelles : celui qui tient l'Allemagne rhénane et l'Italie du Nord c'est le roi du monde ! » [Ho Ho Ho !]

TL lénifiant : « En 1803 première puissance mondiale mais les erreurs commencent : l'Espagne ! La création d'un système européen, mortel aux britiches, sera combattu jusqu'à la mort… » [Déjà !]

Z revenant au présent : les fondamentaux de l'Histoire, la guerre est devenue commerciale ; entre monstres : US, Russes, Chinois, et même les Turcs « qui se prennent pour l'Empire ottoman ! »
On revient au temps de Louis XIV et de Napoléon. « Emmanuel M se rapproche de la Russie... alliance de revers. » [Le revers il connaît !]

TL généralisant : Orient-Occident, une permanence dans l'Histoire. « Occidentaliser l'Europe serait la bonne solution. » [??]

Z percutant : « Chaque fois qu'il y a une puissance qui monte et une autre qui descend il y a la guerre. La guerre de 14 : l'Angleterre baisse, l'Allemagne monte ! Pareil aujourd'hui pour Chine – US ! Sans la bombe on aurait déjà eu la guerre ! »

On se dirige vers la sortie.

TL pontifiant : « On ne parle jamais du monde de demain, des tensions en Orient, de la géopolitique des Chinois... »

Z conciliant et bonasse : « Les Chinois ne nous imposent pas leur monnaie... question de prééminence... quand Napoléon a perdu, les Anglais ont dominé tout le XIXe… qui va dominer le XXIe ? »

TL : « Les politiques devraient s'intéresser à l'Histoire ! »
Z : «  Moi, je veux qu'ils se mêlent de l'Histoire. [??] L'Histoire de France nous appartient. [!!]


Parfois, ça fait un peu Café du Commerce.

Nathalie DP

L'Histoire retiendra ce temps où le premier pont s'effondra dans la rivière.

Macron, la présidence plouf !

Nathalie DP

@ anne-marie marson le 17 novembre à 17 h 45

Vous avez raison ! J'ai manqué de courtoisie. Il ne faut pas s'en prendre aux personnes, c'est trop facile !
Se limiter aux idées et aux choses.

Bien à vous

Nathalie DP

AVANT LA VINGTIÈME JOURNÉE

« On peut s'étonner que BFM TV et d'autres aient pu filmer en live la destruction de la stèle en hommage au Maréchal Juin, sans que l'on puisse voir l'ombre d'un uniforme de CRS.
Il y avait bousculade pourtant. » (Savonarole 17 novembre à 22 h 27 dans « Il n'y a plusse d'innocents en France)

Place d'Italie, l'armée du même nom, ex-armée d'Afrique, Juin Maréchal… on casse !

Bien !

Porte d'Orléans, le raid Koufra-Berchtesgaden sans escale, Deuxième DB, Leclerc Maréchal… on cassera ?

Là, ça pourrait faire mal, on va pas admettre, il y a tout de même des limites à la « désinvolture » ! Il y a encore des gens qui se rappellent avoir été occupés – déjà – puis libérés !

Leclerc, figure de légende, statufié En Marche vers Strasbourg, en bronze... même pas en marbre… inutilisable !
C'est un militaire comme ça qu'il fallait à Emmanuel M !

Autre chose, BFM TV, scotchée aux incidents, passa en boucle ces hardis démolisseurs acharnés à leur œuvre, pulvérisant le monument avec ce commentaire inlassable: « le marbre se brise en morceaux à arêtes vives qui entaillent convenablement le cuir des CRS ; un projectile de choix très recherché ! »

Comme si ces jeunes gens ne connaissaient pas par coeur leur manuel de troupes en campagne !

Les esprits chagrins se remémorèrent les Bouddhas de Bâmiyân et la destruction de la romaine Palmyre ! Oui, mais attention, il s'agissait de barbares !
Faut pas confondre !

Ou alors l'invasion que l'on sait dispose désormais de troupes autochtones !

« Ah ! Les arêtes vives du petit morceau de marbre cassé sur le casque d'étain... quand il résonne dans la mémoire du gendarme qui contraint. »

anne-marie marson

@ Nathalie DP | 16 novembre 2019 à 09:35
"La première partie débute par un exposé circonstancié mais rapide de l'honorable Menant – l'homme à bouche de brochet – sur la WW1 vue côté Marne.
Celui-là il commence à nous fatiguer. On pourrait peut-être lui acheter un studio miniature avec micros, boutons colorés et potentiomètres à commande continue pour qu'il puisse jouer tout seul comme un grand."

Je ne suis pas d'accord avec vous. J'aime bien M. Menant. Il raconte l'Histoire et des histoires de façon intéressante.
Déjà avec Valérie Trierweiler il ne pouvait pas en placer une, le duo sur CNews n'a pas duré longtemps.

Il a sa place, différente, dans ces débats, qui sans lui seraient très ennuyeux et conformistes.

Nathalie DP

L'exacerbation des pratiques sexuelles dégradées serait-elle le marqueur d'une civilisation en train de mourir ?

Achille

@ Savonarole | 15 novembre 2019 à 18:19
« C’est une idée assez cocasse que vous avez eue de publier un journal quotidien personnel sur le blog Justice au Singulier. »

C’est mieux qu’une colocation où il faut partager les frais.
Là, il (ou plutôt elle, enfin on ne sait pas trop) dispose d’un emplacement qui a pignon sur rue avec correctrice à disposition, le tout gratuit.

Voilà qui pourrait donner des idées à Patrice Charoulet dont le blog ne semble pas attirer beaucoup de monde. Il lui suffit de choisir un billet et le tour est joué.

Nathalie DP

Cher Savo,

Cocasse, farfelue, je préférerais être docte et grave ! Je pourrais échanger avec les gens importants de ce blog sans être vertement houspillé !

À vous voir bientôt du côté du Lutetia.

Nathalie DP

DIX-NEUVIÈME JOURNÉE

En avant-programme une petite causerie bien sympathique autour de Polanski-Dreyfus sur les grands prédateurs qui exercent leur pouvoir sur les femmes : me too ; Joxe, Darmanin, qui rejoignent le « peloton » avec des dégagements sur Clinton et DSK ; et Kissinger qui nous déclare que le pouvoir est « aphrodisiaque » !

Madame Isabelle Florennes, du MoDem, lâche : « La politique, c'est aider le plus faible » ! Gabrielle Cluzel clôt en nous assurant que l 'éducation sexuelle de nos enfants est toute de vulgarité et de rap !

La première partie débute par un exposé circonstancié mais rapide de l'honorable Menant – l'homme à bouche de brochet – sur la WW1 vue côté Marne.
Celui-là il commence à nous fatiguer. On pourrait peut-être lui acheter un studio miniature avec micros, boutons colorés et potentiomètres à commande continue pour qu'il puisse jouer tout seul comme un grand.
Emmanuel M aurait été le premier à aller à la Marne ! À quand Waterloo ?

On passe à la situation en Israël où Netanyahou fait des politesses au Hamas, s'appuyant sur l'Arabie Saoudite pour contrer l'Iran. C'est compliqué l'Orient... on l'a toujours dit !
Z prétend alors que les ennemis de mes ennemis sont mes amis ; réminiscence algébrique !
D'un commun accord on note que les actes antisémites en France sont couplés avec des attaques en Israël.

On terminera par des réflexions sans queue ni tête sur la réforme des retraites. Mais pouvait-il en être autrement ?
Et puis c'est pour dans quarante ans ! Et on ne s'est même pas encore confronté avec la clause du grand-oncle !

ZEMMOUR – Christian SAINT-ÉTIENNE : UN RÉALISME D'UNE GRANDE CRUAUTÉ

L'euro, l'UE, la rigueur : ça tient ensemble ces machins ?

CSE : « Une monnaie, c'est intrinsèquement politique ! Quand la bourse de NY monte, les gens achètent la première armée du monde ! Il n'y a pas d'Etat souverain derrière l'€ mais 19 Etats en désaccord ! »

On a envie de fermer le poste, tout a été dit. Mais ce serait dommage, Z va quand même rétorquer, vicieux comme il est !

CSE : « Il y a le Sud qui s'est désindustrialisé et le Nord qui marche aux taux d'intérêt. »
Tout au long de l'échange reviendra constamment cette coupure : la France flanquée de l'Italie, de l'Espagne, de la Grèce et l'Allemagne avec les Nordiques.

Z : « Il ne fallait pas faire l'€, il ne fallait pas voter oui à Maastricht, il ne fallait pas tomber dans le piège fédéraliste, il n'y aura jamais d'Etat européen parce qu'il n'y a pas de peuple européen ! »

IL N'Y AURA JAMAIS D'ÉTAT EUROPÉEN PARCE QU'IL N'Y A PAS DE PEUPLE EUROPÉEN !

[Et si on allait en cuisine préparer le repas ; quelques soucis arrosés de choum ; c'est tendance.]

CSE : Le pari de Delors le démo-chrétien, l'Etat suivrait l'€, il se mettrait en place, il sera indispensable ; il ne tiendra pas s'il y a des tensions.
[Delors, on se rappelle que c'est Mitterrand, l'homme glauque de la WW2.]
Un pays faible ne peut pas sortir de l'€. Si la France voulait elle ne pourrait pas. En revanche [mot malheureux] l'Allemagne pourrait.
[ En somme l'€ c'est pas pour les branquignols !]

Z : l'€ est sous-évalué pour les uns, surévalué pour les autres. Les industries française et italienne ont été tuées, l'allemande valorisée !
Séguin 92 l'avait annoncé : l'€, c'est un bout de souveraineté qui partait !

CSE : Les US, 50 Etats (Californie = Allemagne, Alabama = Grèce) mais il y a un Etat fédéral qui assume !

Z propose de casser la construction [Whouah !] mais CSE a « une certaine idée de la souveraineté de la France » en tant que messagère politique face au duel Chine-US. Elle doit tenir son rôle.
Hélas « avec ses élites techniques souvent défaillantes ! » [Tchak ! Ce sont les techniciens qui valent rien ! Les politiciens sont naturellement excellents… c'est pas bien cela Monsieur CSE !]
Et de lancer l'idée d'une structure intergouvernementale !

Z : Vous êtes un oxymore, vous voulez les avantages de l'intergouvernemental et du fédéralisme ! Il faut choisir, le marché est ouvert. Notre problème c'est Bruxelles (Airbus contre-exemple)
CSE : Je suis pour un libre échangisme avec réciprocité ?? Interdire aux Chinois en Europe ce que nous ne pouvons pas faire en Chine !
Z: Vous êtes proche de Bayrou [c'est vache !]. L'€ ne concurrence pas le $, c'est tout au plus un gros deutschemark, il ne dispose pas de l'arme de l'extraterritorialité !
CSE : Il faut se resserrer sur un noyau dur ! [On se rapproche de la SOLUTION]
Un budget pour investir dans la science, la technologie, l'armée ! Avec les 9 pays à l'ouest du limes romain, la France de Charlemagne, 300 millions d'habitants, la taille de l'économie de la Chine. [Près de moi je sens que mon cher époux est ému !]
Z : Si Napoléon avait gagné [?], la France s'est faite à coup d'épée [??], tout dans l'histoire se fait à coup d'épée [???].
CSE : On essaye de sortir de la herde dans laquelle on est ! [Grossier personnage !]
Z : Les Allemands ne veulent pas payer pour les autres !
CSE : Ils ne veulent pas payer pour les honneries de Macron ! [cf. l'annotation précédente !]
Z : Nous avons de plus en plus des intérêts divergents !
CSE : Affaiblissement continuel de la France dans un cadre qui ne nous est pas adapté ! [ On a le sentiment qu'ils vont bientôt s'embrasser sur la bouche, à la russe ! J'aime !]. La France [Il veut dire Macron, on suppose] n'a pas le courage de parler fermement à l'Allemagne [Peur des boches malgré la force nucléaire ?] ; il faut accepter de prendre le risque d'une crise grave avec le Reich !
Z : L'€ est une invention des élites françaises [rires dans la salle] qui en avaient assez de se soumettre à l'hégémonie monétaire allemande... un phantasme technocratique gaulois !
CSE : J'ai voté contre Maastricht en 92 ! [Ah bon !]
Z : Pourquoi marcher au centre avec Bayrou ? [Une bonne question !]
CSE : Il y a en Allemagne un mépris profond pour la France, un mépris croissant. Et ces gens-là écrasent ceux qu'ils méprisent, ça conduira à des horreurs [Son interlocuteur, les horreurs boches il connaît !]. Il faut les provoquer pour qu'ils sortent !
Z : Draghi a ruiné les épargnants avec des taux ridicules ! Tout ça pour sauver l'€ ! La seule solution ce sont des ACCORDS D'ÉTAT À ÉTAT !

Je sens que mon Zonzon jubile ! Il est à fond pour l'Europe des AGENCES avec Bruxelles, Strasbourg, Francfort, La Haye kaputt !

Nathalie DP

@ anne-marie marson le 15 novembre à 14 h 04

Remarquable échange, grand merci à ces deux que je mets à égalité.
Toujours en retard sur le timing, je vous dirai demain ce que j'en pense.
Bonne soirée.

Savonarole

@ Nathalie DP | 14 novembre 2019 à 14:09

Bonsoir Nathalie.

C’est une idée assez cocasse que vous avez eue de publier un journal quotidien personnel sur le blog Justice au Singulier. Ce n’est pas banal, vous êtes une farfelue, ce qui à mes yeux est une qualité qui manque sérieusement ici.

anne-marie marson

DIX-NEUVIEME JOURNÉE

Très bien Christian Saint-Etienne. Très pédagogue.
On a bien compris le problème de l'euro.
On ne peut sortir de l’euro que grâce à des accords à 9, inter-gouvernementaux (si j’ai bien compris).
A 27 (28-1), ce n’est pas possible.
Et sans accord c’est pire qu’un tsunami (toujours si j’ai bien compris le terme tout va péter).

Eric Zemmour était d'accord sur le fond mais pas sur la forme.

Eric Zemmour: 1
Christian Saint-Etienne: 2

Nathalie DP

ET LES PETITES RIVIÈRES FONT LES GRANDS FLEUVES

Mais qui sont ces 9 qui médicinent à 5 000 mètres d'altitude, à 20 000 km de chez eux, avec une température proche de 0° Celsius, par 27° de latitude nord, dans une atmosphère raréfiée et qui manquent cruellement aux Français qui ont décidé de rester à demeure ?

Des Ongs !
À ne pas confondre avec les Mongs qui seraient plutôt leurs clients naturels tant ceux-ci ont été dépouillés, déplacés, massacrés par tous les cocomunistes de la péninsule indochinoise.

Ce sont des individus bizarres, sans terre, aracinés, supraterrestres. Ils ont renié leur couche natale, trop moche. Ils planent au-dessus du sol lequel n'a aucune matérialité pour eux. Ils ont aux pieds des semelles de vent. Légers ils sont... leur corps comme leur esprit.
C'est bien commode !
Ils sont droit dans leurs bottes mais ils n'ont pas de bottes. Qu'en feraient-ils, ils planent. Ils sont comme des oiseaux qui vont de nid en nid, apportant la subsistance.

Pour eux la planète est d'abord espace : libre, uniforme, homogène. Leur doctrine : « Tout est dans tout et réciproquement » !

L'Universel est leur contrée ; ils sont doux et gentils ; l'Histoire n'est qu'un sac d'immondices ; ils la recommencent à partir de Noé le navigateur après la tempête. Tout est lisse, calme, ineffable.

Ils appartiennent à la grande famille des Onusiens dont ils sont les troupes combattantes, l'Armée onusienne si l'on veut. Une branche active, efficace, dévouée, indispensable. Ceux dont on parle ici sont du Service de Santé, le MSF. On n'a pas cru bon de nous donner le nom de leur unité..... d'ailleurs à quoi bon, toutes sont excellentes : Cimade, Secours catholique...

Des SF il y en a dans toutes les activités humaines, forcément. L'entraide humanitaire est un fondement de la société universelle. Ainsi nous connaissons bien les Journalistes SF, les Avocats SF, les Juristes SF et même les Plombiers SF, une spécialité de la glorieuse nation polonaise !

Chez tous ces gens, ce qu'il faut bien noter ce n'est pas leur activité professionnelle propre laquelle est souvent banale, c'est le SF, le « Sans frontières ». Leur but premier n'est pas de soigner, ou de plaider, ou d'installer une salle de bains mais bien d'effacer cet odieux liseré tortillonné qui enserre sans raison toute la planète, l'empêchant de vibrer au diapason de l'amour humain !

Autant dire que Trump, avec son mur, n'est pas leur copain !

En revanche tous les politiciens-présidents de l'UE, suiveurs des Coudenhove-Kalergi et des Jean Monnet, sont des émules fervents de la grande famille des SF !
Nous n'avons pas peur d'affirmer que ce sont là des bienfaiteurs de l'humanité autrement nécessaires qu'un James Watt, un William Harvey, un Henri Poincaré [*]…

Mais pour en revenir à MSF nous ne pouvons pas nous retenir, nous les Français autochtones, d'avoir une immense bouffée d'orgueil submergeant quand on se rappelle que le fondateur de ce bazar est un de nos compatriotes, le grand Kouchner, ministre de François M, statufié pour l'éternité avec son sac de riz sur l'épaule, un politicien exemplaire époux d'une journaliste célèbre (ça aide, c'est classique dans cette profession ) et qui n'a pas évité, comme tous ses collègues, des petits désagréments immobiliers dans le sud du pays !

Reste à dire pour terminer au sujet de tous ces chaleureux bénévoles, apôtres de « l'humanité unitaire en construction », comment ces gens sont-ils financés dans leurs tâches immenses.
On raconte que ces organismes privés fonctionnent grâce à des dons de bienfaiteurs altruistes. Mais si on y regarde de plus près, il s'avère que par des circuits financiers « parfaitement légaux », ces fonds sont, pour partie, publics !

Et c'est ainsi que tout le monde participe sans le savoir à l'oeuvre... y compris les GJ !

Et aussi notre ami Patrice qui a décidé – allez savoir pourquoi – de renoncer définitivement à faire appel à la médecine de son pays !

[*] Nous citons celui-là comme d'autres citent Albert Einstein.

Nathalie DP

Louable et généreux il est d'ouvrir ses hôpitaux à toute la misère du monde. En contrepartie toute la richesse du monde doit affluer afin que personnels, matériels, locaux soient à même de remplir leur fonction, à savoir soigner, guérir, sauver… toute la misère…

S'il y a dans cette chaîne logique un maillon réfractaire ou un vice de conception qui rend le système inopérant alors il faut considérer qu'il y a escroquerie !

Nathalie DP

Des commentaires ont fait référence ces derniers jours aux militaires deuce pays et de leur rapport éventuel à leur emploi dans la vie civile et politique.

L'un d'eux vient de se signaler avec force et fracas en s'adressant à un Architecte en Chef des Monuments Historiques concernant la restauration de Notre-Dame : « Qu'il ferme sa heule celui-là, scrogneugneu, et qça saute ! »

Au moment même où on commence à parler de cette corporation pour sauver le pays ! Une très bonne idée que voilà : un militaire pour diriger le pays !

Mon époux est assez d'accord... à condition que ce soit un appelé du contingent !

Nathalie DP

DIX-HUITIÈME JOURNÉE

Poulidor, simple, généreux, souriant, populaire, du terroir, de la France des profondeurs... on en verra de moins en moins… forcément on les remplace à tour de bras... euh !
Robic, Coppi, Bobet, Anquetil, le cyclisme :

« un sport-spectacle où celui qui ne se drogue pas enterre ses copains ! »

Trump, celui dont la gauche américaine n'a jamais reconnu la légitimité, ceux-là qui se nomment démocrates ! Pareil pour les frenchmen !
Après Nixon et Reagan :

« Trump l'illégitime » !

L'Université. Tout le monde doit en être. Tout le monde doit faire des études (Marc Menant), il faut faire des études pour comprendre le monde (le même), 8 ans d'études supérieures pour se retrouver aide-instit (toujours lui) !
Les parents « poussent » trop leurs enfants, mais il faut au minimum 100 mots pour suivre en fac. Mieux vaudrait apprendre un vrai métier, il vous garantit un emploi pour toute la vie.

« Il y en a qui ne devraient pas être étudiants ! »

Z super brillant triomphe par 3 à 0.

On passe à Michel Maffesoli, un charmant monsieur, chic chic qui arbore nœud pap, costard de bon faiseur acheté sans intermédiaire, l'italianité que l'on aime, politesse raffinée, un sorbonnard comme on n'en fait plus ; aurait fait un tabac chez les Verdurin.

Il fait dans la sociologie, la reine des « Sciences humaines », une science ascientifique qui étudie le réel imaginaire.
Tous les ténors de cette discipline seront nommés, souvent des noms boches...

Notre invité est pour « l'émergence de l'émotionnel », pour le populisme - la vraie sagesse vient du peuple - les GJ une tribu, des tribus diversifiées, la désintégration sociale, l'idéal communautaire.

Il constate le nomadisme, retour des errances et le « double contraire », celui sur qui il ironise dans la formule gustative "McDo plus cassoulet".
On retiendra de lui l'image sociologique de la voûte de la cathédrale gothique censée représenter l'unité du peuple. Bof…

Z sort ses couteaux : « Vous niez l'affrontement, McDo veut écraser le cassoulet, vous avancez masqué (cf. l'attaque y a), la guerre de tous contre tous, la France pays de guerre civile, je ne vois pas d'harmonie conflictuelle... »

Il revient à ses fondamentaux : la nation, toute la nation, rien que la nation, on a eu tant de mal à la construire, criminel de l'attaquer !

Nous on pense à cette parole première : « Allez enseigner à toutes les nations ! »
Sacré Z, il est terrible ce petit juif !

Et de terminer par cette angoissante prémonition de René Girard: « Nous devons nous habituer à quitter la révolution pour rentrer dans le temps de Charles Martel ! »

Une conversation agréable entre deux hommes de savoir, courtois et charmeurs.

Nathalie DP

SIFAOUI MOHAMED

Un bon arabe ? C'est tout autre chose, c'est bien autre chose ! Considérable !

Avec lui on rentre dans un imaginaire poétique. Il est comme un mirage !
Le voyage en Orient à lui tout seul.
Il sait tout de nous, on ne sait pas grand-chose de lui !
Un docteur de l'islam ?
Un émissaire, un émir émissaire ?
Un voyageur de commerce ?
Un carpetbagger des sables ?
Un éclaireur rusé !

Sous une apparence savante mais pateline une avant-garde à action émolliente à lui tout seul, un rêveur bien éveillé, le verbe délirant d'Arabie, un prêcheur des ondes e.m. !

Il est la preuve vivante, exposée aux blancos, que les Arabes peuvent être bons, républicains, démocrates, populaires, sincères, cultivés, raisonnables, qu'ils baignent dans la culture occidentale comme des poissons dans l'eau !

Il s'exprime en français classique aussi bien que dans la langue des djebels ! Houellebecq ne lui en remontre pas !

Propre sur lui ; souvent cravaté - excessif peut-être ! Parfois un chèche négligemment noué autour du cou, mais de bon couturier.
Il est télévisuellement considéré comme un sage, consulté chaque fois qu'il est question de ses congénères ! Le studio télé est pour lui comme un minaret !

Il nous apprend tout ce que nous « devons » savoir sur l'islam, lequel n'a aucun rapport avec l'islamisme ; il s'emporte quand on évoque les fedayin en sa présence !

L'islam est une religion minoritaire parmi ses congénères qui aura de moins en moins prise sur les nations arabes modernes, lesquelles, faisant l'impasse sur le miracle judéo-chrétien, vont rentrer de plain-pied dans le monde de demain. [*]

Il lui arrive d'être mordant mais seulement pour les mauvais croyants, ceux qui égorgent à la petite semaine !

Il nous arrive d'Algérie, la française ! De la willaya IV, la meilleure. Il ne nous parle jamais de ce pays natal, dans la paix comme dans la guerre – d'ailleurs a-t-il connu la guerre ?

Il a connu la guérilla des années 90. Il en parle avec circonspection parce que là c'est sale, c'est trop sale, c'est entre arabes qu'on s'entre-égorge !
Et, de celle-là, il en parle pour rassurer les frankaouis, pour bien leur montrer que les Arabes qui sont méchants il réprouve !
Il est du bon côté... peut-être même qu'il a la « nationalité » - vous savez ce machin qu'on trouve dans une pochette-surprise pour pas un rond – allez donc savoir, renseignez-vous près d'Hervé Le Bras !

Et là où il fait très fort c'est qu'il est une cible des islamistes ! C'est lui qui le dit... clair et fort ! Il dit qu'il le sait ! On voit tout de suite en lui un futur martyr ! Il assume, il aura ses 70… comme tout le monde si cela arrivait !

La paulice veille sur lui, c'est la moindre des choses !
Charlie Hebdo c'est ses potes !

Un type intelligent, doué pour la com, un Berbère peut-être !

Il est vachement rassurant !

- Concluez en un mot !

- L'attaque y a c'est lui !

[*] Un débat semble s'ouvrir ces jours-ci dans cet estimable blog sur les mérites et les inconvénients des 3 religions du Book : juive, chrétienne, mahométane !

Pourtant yapafoto ! La plus récente a 600 ans de retard sur la médiante et 1 600 sur la première !

Forcément il y en a de plus retardées que d'autres !

Nathalie DP

@ anne-marie marson 12 novembre à 9 h 18
« Ah, enfin, ça continue ! »

N'ayez crainte, ça n'est pas près de s'arrêter ! Tant que Dieu nous prête vie !

Quant à Lucile, renarde gracile, l'apprivoiser je m'efforce ! Un jour elle viendra s’asseoir au pied de l'âtre… elle me racontera des histoires de sa planète.

Bonne soirée à vous.

Nathalie DP

Il semblerait que les blogs, comme les pays, puissent être envahis !

Pourquoi la blogosphère serait-elle épargnée ?

anne-marie marson

@ Nathalie DP | 12 novembre 2019 à 08:30

Ah, enfin, ça continue sur ce fil !

L'intelligence et le bon sens, malgré Achille (pas surprenant) et Lucile (plus surprenant).

Nathalie DP

SEIZIÈME JOURNÉE Gérard Longuet

Longiligne, unidimensionnel, sec au physique comme au moral, un bloc massif imperturbable de préjugés recueillis dans une enfance marquée par la saga des Indo-Européens.

Jeune homme, installé dans le gratin de « la droite de l'extrême droite » : Occident... GUD... Ordre nouveau... Club de l'Horloge !

Puis, comme il faut bien vivre, opère une glissade qui le projettera jusqu'aux pieds de… Bayrou ; c'est excessif !

Une belle carrière politique – la bande à Léo – marquée par l'habituelle (indispensable) petite affaire immobilière sur la Côte d'Azur !

Surnom : Le ministrable cohabitant !
Le voici face à…

On commence par l'OTAN. Notre petit Maître vient juste de déclarer que ce « machin » est en état de mort cérébrale. C'est impropre ! Une image facile qu'on utilise quand on veut amuser et qu'on n'a pas un brimborion d'humour.

Z déclare qu'il n'a plus de légitimité depuis la chute du mur de Berlin et GL rétorque que les pays qui ont un problème avec la Russie – Baltes, Ukraine, Pologne – croient qu'ils ont besoin des US pour se défendre.
Ainsi formulé c'est la sagesse qui parle ! Pas plus !

Du coup Z lance que l'Europe – il pense UE – n'existe pas ! Que les Allemands n'en veulent pas, que les Américains restent perplexes.
On cite Chirac et la triple Alliance France + Allemagne + Russie. On avait oublié ce truc, on est sidéré, il ne nous avait jamais habitués à sortir des trucs intelligents.

On termine en constatant que le Turc est redevenu incontrôlable. Ça alors ! Et les types qui veulent le faire entrer dans l'UE, ils vont quoi penser ?

On abandonne la politique étrangère, où l'on peut dire n'importe quoi sans se disqualifier, pour se saisir de politique intérieure où on avance sans hésitation ni contrainte sans risque de se ridiculiser.

Pour GL Paris est un désert pour la droite mais Dati a un charme fou… il nous laisse conclure. Z reprend à la volée et nous envoie que Paris c'est la France. Il marque un sacré point.
Ni l'un ni l'autre n'avouera ensuite que Dati à Paris c'est LR en France ! Ils ont l'air de s'en houtre !

Un retour vers le passé : Malraux… refus de l'alliance avec le FN... Chirac et le B'nai B'rith, ne pas oser la transgression, ouvrir la voie à la gauche.
Z commet une bourde en affirmant que « Chirac 2002 » est une erreur historique ; pourquoi 2002, il l'est dans l'éternité ! Et de nous apprendre qu'avec 20 % des voix il ne pouvait pas gouverner : ainsi il y eut un moment dans la vie deuce pays où 4 habitants sur 5 étaient encore lucides.

GL se met à pleurer sur la droite, que personne l'incarne (!), qu'ils sont tous partis du LR, que personne pèse, et de verser une larme sur Pompidou (Oui Monsieur, mais ça c'était avant 74 !) mais il se rattrape aux branches en déclarant sérieux et pensif : « Ce qui compte ce sont les idées ! » On accuse le coup !

C'est Z qui conclura à la place de l'invité : « Vous ne parlez pas de politique… vous faites de la psychologie ( là on comprend pas bien !)... le vrai RPR c'est le FN ! »
[Cette dernière assertion mériterait un long commentaire politico-historique qui nous plongerait dans cette période bénie 81-86 où la partie éclairée du peuple français, pleine d'espoir, face aux méfaits du hurdler socialiste, savait que la réaction arriverait, qu'elle serait implacable... Ah la la ! ]

Et on se quitte sur un accord parfait : l'un et l'autre conviennent qu'il n'y a rien entre Emmanuel M et Marine LP !

Un politicien, monstre froid, et un intellectuel fougueux, engagé.

De la méfiance... de l'esquive... beaucoup de non-dits.

Le suivant serait Madelin paraît-il ; du bis repetita ?

Nathalie DP

Il semblerait que les blogs, comme les pays, puissent être envahis !

Nathalie DP

SPÉCIALE BOIZARD Suite
« la plupart de nos politiciens souhaitent consciemment, ou désirent inconsciemment (je ne suis pas là pour sonder leurs têtes creuses), la disparition du peuple français et son remplacement par un peuple musulman. »

Bon ! Nous avons examiné le bon côté des choses. Ce type est fêlé c'est sûr, mais quand même !

Car sans aller jusqu'à la disparition totale et son « remplacement par un autre peuple » totalement nouveau sous nos latitudes, un peuple des déserts et des savanes, rude, ascétique et frugal - que ferait-il dans nos riants paysages riches et fertiles, au milieu de ces populations dépravées, chômeuses, décadentes -, on ne peut écarter d'un revers de main la situation telle qu'elle se présente chaque jour aux plus demeurés d'entre nous !

Certains la disent « tendue », d'autres évoquent sans rire des zones occupées, des territoires perdus, des pratiques bizarres de tous ordres, des accoutrements vestimentaires incommodes, des rites salivaires agressifs... Et l'autochtone le moins subtil en vient à formuler des épiphonèmes du type : « On n'est plus chez nous ! »
Et il est certain que les souchiens, comme on dit, rasent les murs quand ils rentrent chez eux le soir.

Alors, saisis d'un doute, nous repensons au fâcheux constat de ce maboule : « la disparition du peuple français et son remplacement par un peuple musulman » lequel sans être accompli totalement est… En Marche !

Et le citoyen lambda, de niveau supérieur ou égal à bac + 0, se met à penser que ce phénomène qu'il constate chaque jour davantage dans toutes les heures de sa journée, a nécessairement une cause, qu'il convient de la détecter et que malgré tout ce qu'elle a de maléfique et de déraisonnable, l'hypothèse Boizard ne peut pas être résolument écartée !

Nathalie DP

@ F68.10 10 novembre à 18 h 38

Moi pareil !

F68.10

Je trouve Monsieur Bilger bien tolérant...

Nathalie DP

Ah ! Faut-il que je vous aime Lucile pour ne pas aller vous retoquer le vertugadin.

Mon objectif n'est pas de gravir des montagnes, ou n'importe quoi d'autre qui demanderait un effort musculaire ; je ne suis pas un bœuf !

Ciseler l'image de Nadine, passer mes soirées dans ce grand café de Nogent-le-Rotrou, modestement attablé dans une recoite encoignure, loin des remous de la Bilgériade, j'imagine tous ces monstrueux blogueurs venant se confronter à tous les grands fauves mêlés aux dingues du dessus du panier, faisant la farandole autour des inévitables têtes de turc de toujours.

Quel calme, quelle volupté ! Et dans ce coin je ne gêne personne ! Je l'ai déjà dit : je me calfeutre ici pour ne pas gêner. Alors les 4 225 mètres à gravir, cela ne concerne que les mathématiciens qui ont un calculateur à la place du cœur !

Vous ajoutez : « Seule la qualité compte. » Je ne vous le fais pas dire. Et c'est aussi la raison pour laquelle je me dissimule dans ce coin perdu. Je regrette parfois de ne pas être aller plus loin, plus profond, à l'époque où le blog de mon abbé préféré prospérait et d'où j'avais essayé de remonter les bretelles à PB sur le sujet brûlant des juges assesseurs qui se masturbaient pendant les audiences ... j'aurais dû !

Mais tout cela c'est du baratin dissimulateur. Mon seul objectif est de vous plaire. Que voulez-vous j'aime toutes les femmes, il y a toujours en elles quelque chose de suave... c'est si fragile une dame… voyez cette malheureuse qui fut agressée par son metteur en scène... Tchak ! Elle tourne gouine !

Chère Lucile, pensez à moi quelquefois, en marche vers les sommets........

Nathalie DP

DIMANCHE APRÈS-MIDI

- Vous avez lu le dernier Goncourt ?

- Je n'ai même pas lu le premier !

Nathalie DP

SPÉCIALE BOIZARD

« la plupart de nos politiciens souhaitent consciemment, ou désirent inconsciemment (je ne suis pas là pour sonder leurs têtes creuses), la disparition du peuple français et son remplacement par un peuple musulman. »

Telle est la suggestion de Franck Boizard que Lotus nous a transmise [6 novembre à 16 h 38 dans « Un intellectuel pour la peine de mort »]

Un choc, une provoc, de l'imposture intellectuelle, fi! le mauvais diable. Nous autres braves gens nous savons bien que, depuis 1974 au moins, nous sommes dirigés au plus haut par des chefs que l'Europe – et même le monde – nous envie !

Et s'il y avait le moindre doute sur leurs qualités, de notre esprit jaillirait sur-le-champ cette évidence que nous avons choisi de vivre... et d'espérer dans une démocratie représentative ; que de ce fait ceux qui sont responsables de nous, nos élus, ne peuvent être mauvais – car ce mal supposé nous serait alors attribué - pas plus que peut l'être ce vieux peuple français lequel, chacun le sait, en a lourd dans ses sacoches !

De telles certitudes logiques en granit précontraint nous conduisent à un rejet pur et simple de ce Boizard et de sa gnose. Que ce Monsieur aille ferrailler en d'autres champs Catalauniques !

Nous ne ferons pas ici dans le détail.
De nos six princes Souhmis considérons le premier, Giscard à la Barre, qui fut élu pour son intelligence aristocratique !
Et le dernier, Emmanuel M, qui fut élu pour sa brillante intelligence juvénile !

Et, comme toute la bande entre ces deux était du même tonneau, pour nous la question est réglée : nous autres, peuple français, nous ne disparaîtrons pas ; nous ne serons pas remplacés par un peuple musulman. Jamais !

Non mais !

.../ ...

Achille

@ Lucile | 09 novembre 2019 à 18:52

Bah ! tant que Pondicherry, NathalieD, Zonzon (et autres pseudos farfelus dont il se revêt) utilise ce billet désaffecté pour débiter ses élucubrations, cela ne prête pas à conséquence.
Surtout laissons-le faire mu-muse. Ici au moins il ne dérange personne. :)

Pondicherry

@ Lucile | 09 novembre 2019 à 18:52
"Ce n'est pas la quantité qui compte, c'est la qualité. Celle du blog, celle des blogueurs et celle du créateur du blog. Sur ces trois points Justice au Singulier est imbattable, et nous le savons déjà."

Je découvre ce blog et je peux vous dire que je partage la bonne opinion que vous avez de vous-même.
Serais-je au niveau ?

Lucile

@ Nathalie Delachaîssay | 01 septembre 2019 à 08:31
« Je veux battre un record : 4 225 commentaires pour un seul article !"

Je vois que votre persistance ne se dément pas, ce qui me paraît louable. Toutefois je pense que votre objectif n'a aucun intérêt, pardonnez-moi d'être aussi directe. Ce n'est pas la quantité qui compte, c'est la qualité. Celle du blog, celle des blogueurs et celle du créateur du blog. Sur ces trois points Justice au Singulier est imbattable, et nous le savons déjà.

Nathalie DP

Plus que les Gilets jaunes ce que nous redoutons ce sont les Djellabas blanches.

Nathalie DP

CHOSES VUES

Hier soir à l'Athélé un reportage sur les affres d'Emmanuel M en décembre 2018.

Sur son comportement impassible à Buenos-Aires le 1er décembre et sa déprime à Paris à son retour pendant une quinzaine.

Sur la chasse à courre dans les rues du Puy-en-Velay le 4 décembre.

Et là on comprend que depuis le Petit-Clamart on n'a jamais été aussi près en France de voir un chef d'État au tapis pour le compte !

L'Athélé c'est rude !

Nathalie DP

SEIZIÈME JOURNÉE

A. Les migrants... évacués de Paris... pour les mettre à Paris... ou en banlieue... sans cesse... se remettre à cet ouvrage inutile dont on sait qu'il cessera quand l'espace sera homogène, migrant lui-même... la transhumance : stade ultime de l'humaine condition !

Mais on reste poli, on feint de croire que ce n'est que transitoire, que l'enfant Emmanuel M est de taille à renverser la marche du monde, qu'il est celui que nous attendions depuis déjà trop longtemps, que tenant dans sa main celle de Greta T, à deux ils chasseront les lourds nuages venus d'Orient qui iront se dissoudre dans un libéralisme éclairé et une frugalité monacale...

Mais Z n'est pas d'accord. Pour lui ces gens en question ne sont que des demandeurs d'asile (mince alors !)... que le droit d'asile c'est mort... que c'était bon du temps de Victor Hugo... que ce n'est pas de l'asile, que c'est de l'invasion migratoire... qu'on pourrait tous les expulser et que, pour la plupart ils rentrent tous pour rester... qu'ils resteront et qu'ils continueront à arriver quand le dernier des nôtres sera ailleurs parti...

B. L'Europe au bord du gouffre (cf. Boumédiène) selon Emmanuel M.
Il s'agit d'économie, de phinance, c'est tout de même moins grave que le broyage de l'Espace civilisationnel !
On aurait balancé 17 milliards par affolement, que les taux d'intérêt négatifs c'est absurde, que Maastricht c'est stupide !
Et Z de prédire qu'on aura un jour une crise monétaire...... Tudieu !

C. Le Mur de Berlin
Le monde honeckerien qui s'écroulait (revoir sans cesse l'admirable « La vie des autres » qui dit tout de la bassesse humaine et de la lourdeur teutonne) !

Gorbatchev l'avait prévu (ce qu'il n'avait pas prévu c'était Eltsine !), et puis dans l'ombre et le silence des chantiers polonais et des bibliothèques du monde : Walesa, Soljenitsyne, JP2 !

Z ajoute finement que malgré la réunification demeure un Est et un Ouest en Allemagne, les Prussiens et les Latins... et qu'il s'agit là d'une belle revanche de l'Ouest sur Bismarck !

…/....

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS