« Cela va-t-il de soi, madame Buzyn ? | Accueil | Pourquoi si tard, monsieur le président ? »

26 juillet 2019

Commentaires

anne-marie marson

@ Catherine JACOB | 24 septembre 2019 à 20:27

Merci, je vais essayer.

Achille

@ anne-marie marson | 24 septembre 2019 à 15:22
« Je suis en train de m'y mettre, mais pour une fois je rejoins Achille, je suis aussi nulle que lui, j'ai la même absence d'image en faisant le petit exercice avec l'éditeur de texte. »

Je vous ferais juste remarquer que le lien de mon post @ Achille | 27 juillet 2019 à 18:08 fonctionne parfaitement. Je viens de vérifier.
Vous n'êtes pas parvenue à visualiser le petit spot publicitaire Lustucru ? Rassurez-vous ce n'est pas grave !

Catherine JACOB

@ anne-marie marson

J'ai l'impression que vous avez mis l'adresse de l'image sur le bureau de votre ordinateur d'où le blog ne peut pas la télécharger. Il faudrait la mettre sur un cloud extérieur et demander au cloud de générer une adresse d'insertion dans un blog (ou une page web) et ensuite d'insérer cette adresse dans la formule d'insertion d'image à l'endroit des pointillés img src="..." sans oublier de mettre < devant la formule et > après. Et si vous n'avez pas de cloud il vous faut rechercher une image similaire sur le web et en récupérer l'adresse pour l'insérer de même dans la formule indiquée ci-dessus.

anne-marie marson@Exilé@Catherine JACOB

@ Exilé | 27 juillet 2019 à 17:32
@ Catherine JACOB


Merci à tous les deux pour vos réponses. Je n'ai pas eu le temps jusqu'à présent de tester les liens.
Je suis en train de m'y mettre, mais pour une fois je rejoins Achille, je suis aussi nulle que lui, j'ai la même absence d'image en faisant le petit exercice avec l'éditeur de texte.

L'image est sur le bureau de mon ordinateur.

Voici ce que je saisis:
« PULL »

Pouvez-vous me dire ce qui est faux dans ma saisie.

J'ai honte !

Merci d'avance.

Giuseppe

Les abrutis partout, toujours, sans frontières :

https://i.goopics.net/mv5n0.png

https://i.goopics.net/QvaWq.png

Qualifiés de "salvajes", sauvages je traduirais… Bon cela n'empêchera pas la terre de tourner, mais la bêtise est sans limite.

vamonos

Tous les coureurs qui parviennent à boucler le Tour de France sont des sportifs d'exception, j'ai un immense respect pour eux. Quand ils passent sur la route, la foule applaudit, c'est automatique. Même les légionnaires du deuxième régiment étranger d'infanterie interrompent brièvement les manoeuvres pour se positionner en rang par deux le long de la route afin de les voir passer.

Dans le peloton du Tour de France, les hommes sont majoritaires à 100 %. Jusque-là tout est normal, une femme arriverait hors délai assez rapidement, il est inutile qu'elle prenne le départ. Les coureurs blancs sont immensément majoritaires, ce n'est pas spécifique aux courses de vélocipèdes. Dans la vraie vie, on constate aussi que le vélo est un moyen de transport majoritairement pratiqué par les blancs. Bien sûr, il y a des exceptions qui ne constituent pas la règle. En ce moment, je prends mon vélo pour aller au travail. Je prends le RER avec, même si je peux me retrouver en infraction aux heures de pointe. Alors, je pars tôt, à 7h. Dans les trains, je ne vois que des cyclistes blancs. Sur la route, il m'arrive de rencontrer une femme noire sur un vélo de type VTT, mais encore une fois, c'est exceptionnel. J'ai aussi un collègue qui possède la binationalité française et marocaine. Il emmène son enfant à la garderie en le transportant sur le porte-bagage de son vélo, mais il est marié à une chrétienne, alors il fait de gros efforts.

Patrice Charoulet

"J'ai toujours préféré le vin américain au vin français, même si je ne bois pas de vin." (Donald Trump)

Cherchez l'erreur.

Giuseppe

Et comme tout se finit en chansons, ou plutôt en rires, les vieux beaux pour toujours :

https://www.chauvestory.com/video-gag-chauve-decapotable/

Giuseppe

Egan Bernal a gagné ! Scoubab00 s'il a mis sa piécette a bien fait, 22 ans rouleur contre la montre (essentiel pour gagner un Tour), il devrait en gagner d'autres, il grimpe sec deux dents de plus que les autres, c'est la différence.

Alaphilippe est un beau coursier, le Tour c'est trois semaine l'endurance en plus.

J'espère que les contrôles sont stricts au niveau des assistances cachées électriques, elles sont de plus en plus miniaturisées et comme les écarts parfois se mesurent en secondes rien n'est à négliger.

Le bord des routes a changé, fini les visières en carton et les chapeaux éphémères de papier, les journaux par paquets en attendant de voir passer les coureurs.

Fini aussi de voir Federico Bahamontes sucer une glace en haut d'un col en attendant les autres pour faire la descente, fini de voir au col du Soulor passer Eddy Merckx avec 9 minutes d'avance et Raymond Delisle (champion de France) se faire pousser avant de basculer vers l'Aubisque.

Une organisation de feu, entretenir la flamme même si elle est plus industrielle, heureusement les images sont belles et là est le nouveau spectacle.

Giuseppe

@ Robert | 28 juillet 2019 à 17:43

C'était juste un petit crochet pour expliquer la réussite des designers qui ont travaillé en Italie, de beaux produits de production, la classe en plus, sans vous faire exploser la tirelire :

https://www.voltex.fr/patricia-urquiola.html?gclid=Cj0KCQjwj_XpBRCCARIsAItJiuQVJDD7pgy5lUqy2HeUBks5rOpRg3reEGa-7TWZu04z_mPu9tPKH1oaAtCvEALw_wcB

Si mes souvenirs sont bons, le CAAD 10 avait fait un tabac dès sa sortie, je suppose qu'il est rouge lettrage jaune, sa qualité et sa légèreté en avaient fait un best-seller comme l'on dit, du 105 excellent mais moins fluide que le 600 Ultegra dont les étriers se retrouvaient chez Virenque et Leblanc si mes souvenirs sont bons, bien sûr Dura-Ace en haut du panier.

Le Tour est fini, les équipes qui filment sont les meilleures, et de loin, du monde, je crois me souvenir aussi qu'elles s'exportent pour les JO.

Le tour est fini ! A l'année prochaine ! Et comme l'on dit, si Dieu le veut !

Un dernier coup de pédale pour le plaisir :

https://i.goopics.net/gEY8J.png

Ils sont quand même forts ces Ritals, pourtant nous avons les mêmes en France.

Lapierre s'impose peu à peu pour une clientèle neuve, mais il faut une histoire car la bicyclette en possède une, un passé d'évolutions, des légendes, c'est ce que l'on n'a pas su peut-être exploiter en France.

J'arrête définitivement ici, sinon on y passe la nuit, rendez-vous au prochain Tour.

Cordialement.

Savonarole

Dès qu’on rencontre un amateur de cyclisme, on sombre dans l’ennui et le néant.
Au bout de trois minutes, j’ai une crampe au cerveau.
Ces gaillards me font penser à ces adultes qui collectionnent les Dinky Toys de leur enfance, ils les repeignent, cherchent des roues, ils vous montrent la 2CV, l’ambulance, le camion de pompiers, l’Aronde, la Chambord, la Citroën 15CV, noire si possible, et le top c’est la Facel Vega rouge. Et quand ils ont conservé la boîte en carton d’emballage, c’est la fête au village.
Mais ne chipotons pas, « et tout ça ça fait d’excellents Français ! » comme on le chantait à une époque.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dinky_Toys

Robert

@ Giuseppe | 28 juillet 2019 à 14:35

Désolé, mais votre lien

https://www.madeindesign.com/d-patricia-urquiola.html,

n'aboutit pas à la page indiquée.

Ceci étant, lecteur du Cycle depuis près de quarante ans, j'apprécie ses cahiers consacrés au Tour de France.
Certes les vélos des coureurs peuvent faire rêver. Cette année, le moins cher est à 8 000 € pour la CCC Team (une exception dans le panel), les autres étant compris entre 10 000 et 13 000 €, le plus cher étant celui de Team INEOS à 15 000 €, ce qui n'est pas surprenant.
Ceci étant, je me contente de mon déjà ancien Cannondale CAAD 10 cadre alu, fourche carbone équipé Shimano 105 avec une masse sans pédales de 8,2 kg. Seule ma selle est italienne.
Comme je n'ai aucune prétention à la performance personnelle ni au m'as-tu-vu, cela suffit à mon besoin !!

Cependant ce que vous dites est vrai quant à la qualité des produits italiens, les amateurs préférant sans conteste Campagnolo à Shimano. Dans le peloton, la seule marque française adoptée par l'équipe Groupama-FDJ étant Lapierre. Exit Look...

Cordialement

Giuseppe

@ GLW | 28 juillet 2019 à 09:12

Excellent !

Vous avez raison les vieux beaux font dans la Mazda, crâne dégarni, casquette à carreaux en tweed, été comme hiver pour cacher leur calvitie, certains par nostalgie persistent avec la Fiat 124 Abarth Spider, et les purs qui gardent l'image de leur enfance, du voisin plus âgé monté à Paris, pour la plus belle de toutes qui nous a fait rêver jeunes, et… Ceci est une autre histoire, essence et taxe carbone en plus maintenant.

Mario Cipollini… Je savais que quelqu'un relèverait, un connaisseur sans aucun doute pour se rappeler de l'emblématique Mario sprinter équilibriste, sur un vélo Vert Céleste of course.

Les Ritals ont du goût, la classe du design, on oublie souvent que leur industrie est prospère, juste après l'Allemagne en termes de machines outils, ils vendent leurs vélos partout dans le monde, en plus du Quadrifoglio et du Cavallino.

J'hésite encore entre Guerciotti, Colnago, Wilier, De Rosa et tous les autres très nombreux, ils ont su faire ce que nous n'avons pas réalisé et pourtant nous avions de beaux vainqueurs du Tour de France, tout pour réussir et pourtant rien de concret.

Je me rappelle de la tentative des vélos Prost, Fignon et... PROFICA :http://www.cyclov.fr/profica-lfignon.html, mal née sans doute, les Poulidor dans les supermarchés.

Vendre du rêve est un art, la beauté se met en valeur, les plus beaux vélos du monde avec la mécanique qui va avec, freins à disques pour les progressistes.

Allez donc savoir pourquoi, les Italiens sont des passionnés, il faut entendre promouvoir Ernesto Colnago ses vélos aux USA avec son accent, du pur du vrai, la finition au bout de la main, une œuvre d'art au bout de la pédale. Le prix qui va avec, c'est leur force, un très beau produit au prix d'une voiture…

Elle aussi, publicité gratuite, espagnole et milanaise aussi,https://www.madeindesign.com/d-patricia-urquiola.html, un vrai plaisir…

Du coup j'ai été chercher la brochure livrée avec mon cadre du Reparto Corse, un client choyé, 28 pages sur papier glacé, et… Mario pour vendre ce que les passionnés considéraient comme leur Ferrari, alors pour vous photos !

https://i.goopics.net/8glkp.jpg

https://i.goopics.net/x5G84.jpg

https://i.goopics.net/pQrEq.jpg

caroff

@ Aliocha 9h24
"Non, non, le sport de haut niveau, sauf pour des génies tels Federer ou Zidane, est nocif pour le corps"

Inexact !!

(...) selon une étude menée par des chercheurs de l'Institut de recherche biomédicale et d'épidémiologie du sport (IRMES), les sportifs de haut niveau vivent encore plus longtemps que les sportifs amateurs.

https://www.francetvinfo.fr/sante/sport-et-sante/sport-de-haut-niveau-le-secret-de-la-longevite_1412653.html

Quelques exemples:
Robert Marchand, 106 ans et toujours de ce monde
Alain Mimoun mort à 92 ans
Raymond Kopa, mort à 85 ans...

Patrice Charoulet

PLUS VIEUX OU PLUS JEUNE ?

Ce matin, dimanche 28 juillet, sur LCI, un revenant : Claude Guéant, le ministre de l'Intérieur de Sarkozy. L'apercevant, me femme dit : « Il a vieilli ! » J'ajoute, ayant moi-même 74 ans : « C'est un petit vieux de 74 ans. » Croyant plaisanter.
Mais, ayant mon ordi sur les genoux, je fais mieux : je cherche et je trouve « Claude Guéant, né le 17 janvier 1945... ». Je suis né le 29 janvier 1945. Il est plus vieux que moi. Ouf !

Patrice Charoulet

@ ALFRED LELEU 27/07 19h12

Heureux de voir que vous êtes parfaitement bilingue argot-français.

Aliocha

Mais non, Savo, selon les dires d'un coéquipier d'un fameux champion français, qui avouait que si on lui plaçait sous le nez une boîte d'amphétamines, il ne saurait plus jamais résister à l'appel du large, ce n'est pas le vélo qui rend idiot mais, selon la confirmation de Thierry Roland, oracle bienfaisant de la bien blanche France, le fait qu'on ne pourrait pas effectuer ces efforts monstrueux en ne buvant que de l'eau.

D'ailleurs on aura remarqué que, depuis les efforts louables de la rouge Marie-George, les Français ne gagnent plus, les Anglais veulent sortir de l'Europe pour mieux gagner le tour, et tous les sylvain pensent que c'est de la faute des arabes et des noirs.

Non, non, le sport de haut niveau, sauf pour des génies tels Federer ou Zidane, est nocif pour le corps, et l'on songe d'ailleurs à graver sur tous les cadres, les roues, ballons ovales ou ronds, raquettes, tutus et carabines :
la bêtise tue !

GLW

@ Giuseppe | 27 juillet 2019 à 22:08

Côté beau gosse du cyclisme, vous avez omis de mettre la photo de Mario Cipollini qui a fait également une carrière dans le mannequinat.

@ Savonarole | 28 juillet 2019 à 00:10

En même temps, est-ce que l'image d'un vieux beau avec surcharge pondérale en maraude le long des trottoirs espagnols au volant d'une Mazda MX 5 est une bonne publicité pour le fabricant automobile ? Je me pose la question.

Savonarole

@ Achille 18:08
« Ah non, Richard Virenque a fait de la pub pour Lustucru «

En effet, mais là encore on constate que pour les cyclistes on ne leur propose que des publicités de produits de cantine pour ploucs.

Giuseppe

Aux dames de ce blog ; je ne voudrais pas qu'elles restent sur une méchante impression suite à l'intervention d'Achille | 27 juillet 2019 à 18:08.

Des mesquins vous-dis-je, des jaloux, des envieux, mesdames, juste un extrait, du "pédaleur de charme" à une actualité récente, et souvent le plumage se rapporte au ramage, avisés en affaires... Si j'osais, je mettrais la mienne, mais n'ayant aucun palmarès je ne fais pas le poids :

https://i.goopics.net/qvPmk.png

https://i.goopics.net/gEayo.png

https://i.goopics.net/kjGRy.png

Allez une petite dernière pour la route :

https://i.goopics.net/VvqnV.png

Des envieux vous disais-je.

Patrice Charoulet

"Au sommet de l'Iseran, Alaphilippe a perdu son maillot jaune au profit de Bernal et la course a été neutralisée à cause de la grêle." (Philippe Bilger)

"Cromwell allait ravager toute la chrétienté, la famille royale était perdue, et la sienne à jamais puissante sans un petit grain de sable qui se mit dans son uretère. Rome même allait trembler sous lui. Mais ce petit gravier s’étant mis là, il est mort, sa famille abaissée, tout en paix, et le roi rétabli." (Blaise Pascal)

Giuseppe

L'heure est grave.

Pourtant il y a bien longtemps que je n'ai ri autant.

Une petite digression, mais j'aurais été bien égoïste de la garder pour moi tout seul, il paraît que c'est elle qui pilote la réforme des retraites, c'est sûr comme directeur sportif à compter les secondes et élaborer la stratégie du jour elle ne fait pas le poids, quant à compter les points, la terre entière doit nous moquer... Mais on ne se moque pas ! mais en rire on peut, c'est très bon pour la santé, plus besoin de madame Buzyn, cette députée mérite la reconnaissance de la sécurité sociale, les économies d'anti-dépresseurs vont être énormes.

https://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/reforme-des-retraites/video-j-ai-eu-un-coup-de-chaud-moquee-pour-une-interview-ratee-sur-la-reforme-des-retraites-une-deputee-lrem-s-explique_3552723.html

De la folie douce… Pauvres de nous, le ministre de l'Education nationale devrait lui réserver une place pour la rentrée prochaine, calcul mental intense, session des petits pour rattrapage.

Corinne Vignon elle s'appelle, cela ne vous rappelle rien ?

ALFRED LELEU

Autre sport, autres compétiteurs : l'IMO 2019 (INTERNATIONAL MATHEMATICAL OLYMPIAD), la grande compétition annuelle de mathématiques qui réunit de jeunes et brillants élèves de 110 pays, s'est tenue cette année à Bath, du 14 au 22 juillet.
Un nouvelle occasion de mettre à mal ce vieux stéréotype increvable : les Asiatiques seraient doués en mathématiques... Bullshit ! Voyez donc les résultats de cette cuvée 2019 : les USA finissent 1er ex aequo avec la Chine ! Précédant, dans l'ordre, la Corée du Sud, la Corée du Nord, puis la Thaïlande, la Russie, le Vietnam et Singapour.

Bravo donc aux Yankees dont l'équipe était composée de... Daniel Zhu, Colin Shanmo Tang, Vincent Huang, Brandon Wang, Luke Robitaille, et Edward Wan. Le chef de la délégation était Po-Shen Loh (qui a succédé à ce poste en 2013 à Zuming Feng), avec pour adjoint Yang Liu :-))

Pour info : La France occupe la 25e place de la compétition, juste derrière nos cousins canadiens dont l'équipe était composée de Victor Rong, Howard Loewe Halim, Thomas Guo, David Tang, Sebastian Jeon, et William Zhao (notons que les Canadiens font, cette année, un peu moins bien que l'équipe de 2018 composée de William Zhao, Thomas Guo, Victor Rong, Howard Halim, Nicholas Sun, et Zixiang Zhou. En revanche c'est un peu mieux que l'équipe de 2017 composée de William Zhao, Thomas Guo, Victor Rong, Qi Qi, Ruiming Xiong, et Ruizhou Yang).

Pour ceux qui voudraient en savoir un peu plus, c'est ici : https://www.imo-official.org/year_country_r.aspx?year=2019

P.-S. : Le cas des Corée est tout de même bien intéressant : une même population scindée en deux Etats, dont l'un totalement coupé du monde. Une situation quasi expérimentale, qui rappelle celle des jumeaux monozygotes séparés à la naissance. Les deux Corée finissent 3e et 4e de ce concours (et ce, alors qu'un abîme sépare leurs niveaux économiques, un article mis en ligne hier sur le site Web de BFM TV nous apprenant que le PIB de la Corée du Nord ne représente guère plus que 2 % de celui de la Corée du Sud !!).

Sur les vingt dernières années, l'équipe de Corée du Sud se classe aux rangs 4, 4, 6, 6, 12, 5, 3, 3, 4, 4, 4, 13, 1, 2, 7, 3, 2, 1, 7, et 3, systématiquement et très largement devant l'équipe française ! Et les nordistes font à peine plus mal, leurs derniers classements les mettant en positions 8, 7, 5, 7, 12, 5, 14, 4, 6, 4 !

Valéry

@ Exilé
@ Catherine JACOB

Grand merci pour le tutoriel "Comment insérer des images et des liens". Je n'osais pas demander tout en jalousant ceux qui étaient à l'aise avec.

sylvain

@ Savonarole | 27 juillet 2019 à 17:28
"En revanche, pour traverser des déserts, arriver en Libye, pagayer jusqu’à Lampedusa, ils sont imbattables.
Cet exploit devrait être reconnu et admis aux Jeux olympiques."

Super ! Tellement vrai, mais il leur reste un dernier obstacle avant le nirvana olympique : grimper au mât de cocagne des zakissociaux, riches en aides et allocs sonnantes et trébuchantes ; mais ils ont un avantage de taille : programmés génétiquement, ils sont imbattables dans cette discipline, comme nous l'avait démontré un certain Mamadou Gassama.

Achille

@ Savonarole | 27 juillet 2019 à 16:31
« De plus ils sont laids, avez-vous déjà vu un champion cycliste faire de la publicité pour nous vendre des Kinder Bueno ou des voitures Ford, une Volkswagen ou un steak Charal ? Jamais. »

Ah non, Richard Virenque a fait de la pub pour Lustucru

Et puis il n’était pas laid Virenque. Bête à manger du foin peut-être, encore que lui préférait les pâtes.

Exilé

@ anne-marie marson
« Pouvez-vous m'indiquer comment on insère une image ou une vidéo sur le blog ? Je n'ai pas trouvé sur Internet. »

Vous pouvez pour commencer aller voir ICI un petit exposé rédigé par Catherine Jacob (qui a aussi répondu entre-temps).

Vous pouvez aussi, si vous lisez la langue de Mark Twain, vous rendre sur le site pédagogique suivant :

https://www.w3schools.com/

Tutoriel images:
https://www.w3schools.com/html/html_images.asp

Bien entendu, en pratique vous devrez indiquer le chemin complet d'accès à vos images (adresse URL).

Un éditeur vous permet de taper votre code dans une fenêtre et d'en visualiser les résultats dans une autre.

Note : par précaution, vérifiez que votre ordinateur est protégé par un antivirus avant d'utiliser l'éditeur et son outil de visualisation.

Au final, la fonction « aperçu » de l'éditeur du blog de PB vous permet également de vérifier le rendu les fonctionnalités que vous avez intégrées.

Savonarole

@ sylvain 26 juillet 2019 à 13:24

Le noir et l’arabe ne sont pas programmés biologiquement pour des efforts trop longs et fastidieux comme le cyclisme.
Bien sûr il y a eu Alain Mimoun et le Kényan Eliud Kipchoge dans le marathon. Deux exceptions qui confirment la règle.

Dans un autre genre il y a eu la bataille de Monte Cassino où les Français de la première division française libre ainsi que les goumiers marocains et les tirailleurs tunisiens subirent des pertes effroyables.

Mais pour en revenir au sport, leur truc c’est l’effort bref du 110 mètres haies, la natation, ou le foot, avec une pause au milieu. Le surpassement en quelques minutes, pas plus.

En revanche, pour traverser des déserts, arriver en Libye, pagayer jusqu’à Lampedusa, ils sont imbattables.
Cet exploit devrait être reconnu et admis aux Jeux olympiques.

Robert

@ duvent | 27 juillet 2019 à 14:48

Vous m'avez mal lu. Je reproche simplement à notre élite politique de brader l'Histoire de France, et donc la France comme ses paysages, résultat du travail de plusieurs dizaines de générations, à des idées fumeuses, à un progressisme sociétal dans lequel une immigration non contrôlée et magnifiée représente un élément important, notamment dans le cadre européen.
Je ne m'attaque nullement aux immigrés en tant que personnes, mais bien à la politique d'immigration, ce qui est fondamentalement différent !

sylvain

@ Robert | 27 juillet 2019 à 12:17
"La France est bien le fruit d'une très longue Histoire que nos politiciens actuels veulent faire disparaître au prétexte d'une "franchouillardise" insupportable et au profit d'un nécessaire melting-pot avec des populations exogènes nécessaires au "bien vivre-ensemble"..."

Il aura fallu des siècles pour bâtir une belle France blanche chrétienne forte et fière avec cette belle race de vrais citoyens qui la peuplaient.

Il n'aura fallu que quelques décennies pour que des barbares envahisseurs viennent tout détruire : race, religion, moeurs, coutumes, valeurs morales, civiques et respect de son histoire.

Tout ce foutoir actuel, ce melting-polpotisme gauchiste islamique, cette nouvelle race de contrefaçon, cette éducation dépravée dégénérée, ces moeurs perverses, sexualités détraquées, familles décomposées, recomposées, théories du Genre diabolique : IVG PMA GPA... à mettre à l 'actif des nouveaux maîtres qui dominent le monde : droits de l'homme, associations extrême-gauchistes : ONG mafias esclavagistes de migrants, SOS Racisme, SOS homophobie, LGBT le lobby le plus puissant qui impose de force ses nouvelles dictatures sexuelles, et tous les collabos, de gauche surtout, de droite molle, de traîtres anti-France, antiblancs, antichrétiens.

Les tribunaux français génétiquement gauchisés sont aux ordres de ces malfrats : lois sexuelles, lois raciales, lois religieuses qui ont plombé définitivement toute résistance du peuple, le vrai, le pur, qui avait encore de l'honneur, patriote, amoureux de ses racines.

La France est devenue un vaste vomitorium, un dépotoir, une déchetterie mondiale pour parasites profiteurs encouragés à venir la souiller.

Savonarole

@ duvent 26 juillet à 17:44

Ce qui frappe chez les rois de la pédale c’est le niveau mental. Dans le tennis ou le rugby ça passe encore, l’origine british du jeu inclut une certaine chevalerie, « j’ai flanqué une pâtée à mon adversaire, mais il a très bien joué, je dois l’admettre ». Chez les pédaleurs on cherche l’interrupteur, ils sont bêtes à manger du foin. Sur le podium final on doit les entourer de jeunes filles enrubannées pour détourner nos regards de leurs tronches d’ahuris. De plus ils sont laids, avez-vous déjà vu un champion cycliste faire de la publicité pour nous vendre des Kinder Bueno ou des voitures Ford, une Volkswagen ou un steak Charal ? Jamais.

duvent

@ Robert | 27 juillet 2019 à 12:17
« La France est bien le fruit d'une très longue Histoire que nos politiciens actuels veulent faire disparaître au prétexte d'une "franchouillardise" insupportable et au profit d'un nécessaire melting-pot avec des populations exogènes nécessaires au "bien vivre-ensemble"... »

Quel grand écart depuis la selle de vélo jusqu'aux « populations exogènes nécessaires au "bien vivre-ensemble » !!

Certains reprochent aux exogènes (autrefois indigènes exotiques des colonies chatoyantes...) de ne pas faire du vélo, du ski, de la natation, et autres sports inutiles et vains, mais vous êtes allé plus loin, plus haut, plus fou, et cela a trouvé un chemin que je n'imaginais pas: le paysage, et plus précisément les vues aériennes !

Que dire ??

Que l'homme est un loup pour l'homme, que le sport c'est de la m...e, que si l'argent n'a pas d'odeur, les vespasiennes oui, que les coupables viennent toujours de loin, que si ma tante en avait elle ne les poserait pas sur la selle étroite d'un vélo  !

Ainsi, l'agitation sportive qui désennuie la populace n'a d'intérêt que pour la populace, et la populace a un penchant certain pour les idées stupides qui lui laissent croire qu'elle sort de la cuisse à Jupiter.

Donc, si vous voulez parler de bicyclette, pourquoi pas, si vous voulez parler du paysage, pourquoi non, mais si vous voulez immoler sur l'autel du sport et des vues aériennes des populations exogènes, il faut avoir au moins le courage de ne pas tortiller...

Je m'en vais lire Under Milk Wood de Dylan Thomas, car l'heure est grave !

Giuseppe

@ anne-marie marson | 27 juillet 2019 à 08:21

Je me souviens m'être fait rappeler à l'ordre gentiment et élégamment par notre hôtesse pour avoir abusé d'images, je reconnais qu'on est loin du magazine people ici.

Je me suis permis ici une photo en direct, clin d'oeil au Miroir Sprint de ma jeunesse qui racontait le Tour, exemplaires bien rangés chez le coiffeur de notre enfance, la radio dans l'atelier de mon grand-père manquait sans aucun doute d'illustrations, malgré tout le talent des commentateurs de l'époque mille fois supérieurs aux "batouilles" actuelles - à quelques rares exceptions près.

Rik Van Looy… Pourtant il n'avait aucune chance de gagner un Tour.

Ceci dit "expert" est un bien grand mot, j'ai certainement plus transpiré sur le théorème de Castigliano ou de Menabrea que sur l'usage de photos, admiratif de duvent dans un champ nouveau qui compense largement mes lacunes immenses, je m'accroche pourtant comme Julian Alaphilippe et là est l'essentiel pour moi et mon voisin (celui de la 4L) maintenant :

https://i.goopics.net/Xvq5d.png

Il vous faudra aussi l'usage d'un GooPics ou de NoelShack comme hébergeur dans certains cas.

Pour les vidéos c'est le "poids" qui compte et Internet ADSL n'est pas un transporteur de béton armé, il n'était pas conçu pour les volumes très importants, les stocks d'images et de vidéos doivent emprunter désormais les nouveaux réseaux dont la fibre plus adaptée.

Euh… Je m'éloigne… Tester "Aperçu" et puis voilà… Pourvu que le petit bétonnier n'ait pas suivi notre information, même les pieds pris dans un bloc de béton, le toc qui l'anime serait capable de vous aligner autant de liens que la bible a de lignes, parfois pour les sons c'est plus difficile à éteindre, mais si on s'éloigne les fréquences s'amortissent.

J'ai fait un peu long c'est que l'étape de ce jour a été retardée alors j'en profite, un "entre-deux" comme il se dit.


Gafauvel

Regarder le spectacle, oui. L'apprécier, pourquoi pas ? Se bercer d'illusions sur le plan des pratiques dopantes, certainement pas. Le ''je vais bien'' n'induit pas le ''tout va bien''.

Il n'y a simplement plus de très grands coureurs, des rouleurs-grimpeurs du calibre d'Anquetil, d'Hinault, de Merckx ou d'Indurain, ou de grimpeurs d'exception tels que Gaul, Bahamontes ou Pantani.

Alors oui, la course est plus ouverte. Et le tour échoie un peu à n'importe qui. A Pereiro Sio, à l'ex-gregario de la ONCE Sastre... A n'importe qui, mais souvent aux Sky devenus Ineos, eux qui ont ''fait gagner'' un ex-pistard britannique de 32 ans, un ex-VTTiste britannique de 28 à 32 ans, un je ne sais quoi Gallois de 32 ans et peut-être, demain, un jeune grimpeur colombien de 22 ans.

Les performances individuelles sont nivelées par le bas, mais les performances collectives sont plus que jamais là : la moyenne générale du Tour n'est plus inférieure à 39 km/h, et souvent supérieure à 40 km/h depuis... l'an 2000.

Les hommes n'ont pas changé. Les mentalités non plus. Je suivais passionnément le cyclisme dans les années 90, et je retrouve en 2019 les mêmes directeurs sportifs, commentateurs et intervenants.

J'ai suivi ce sport sans illusions jusqu'à la fin de l'ère du renouveau, dominée par Lance Armstrong. Un héros revenu du cancer, jamais mis hors course pour un contrôle positif, mais qui allait devenir le ''grand Satan'' des années plus tard. Le mal, c'était donc lui et ça l'est toujours : plutôt commode pour ne rien en retenir.

Je me souviens encore du commentateur Christian Prudhomme - qu'est-il devenu ? -, vociférant admiratif devant ses démarrages à Hautacam en 2000 et à l'Alpe d'Huez l'année suivante...

Pas vu, pas pris. Même la découverte de poches d'Actovegin - du sang de bœuf - dans les poubelles pyrénéennes de l'US Postal en 2000 n'auront aucun effet sur l'avenir.

Ni l'OCLAESP, ni les douanes ne feront jamais le siège du Tour de France. On n'aime pas les surprises. Quand on songe que même des vélos à assistance électrique ont de toute évidence été utilisés des années durant, c'en est comique !

Pour profiter du sport - et de tous les sports - en tant que spectateur, il faut soit tout ignorer du dopage, sandwich jambon-beurre et bière en mains sur le bord des routes, soit l'admettre.

Ce n'est pas parce qu'un Français est devant que la situation est bonne. Comme dans la natation il y a quelques années lorsque, dès que l'un de nos records explosait, c'était aussi un peu grâce à la combinaison, mais en tout cas, pas au dopage ! Plus de combinaisons, et toujours des records. Plus un qui ne soit tombé avant le 21ème siècle. Tarzan lui-même nageait moins vite qu'une fille.

Dans le cyclisme, tout est parti d'un vulgaire contrôle douanier à l'été 1998. Depuis, le venin n'a jamais cessé d'infuser. Ceux qui ont parlé ont méthodiquement été rayés des palmarès.

Mais selon les sports, le trente-six poids, trente-six mesures est de mise. Ainsi, ''l'affaire Puerto'' avec ses poches sanguines aurait dû éclabousser, voire davantage encore, de prestigieux footballeurs et tennismen. Il n'en a rien été. Et la Terre continue de tourner.

Catherine JACOB

@ anne-marie marson | 27 juillet 2019 à 08:21

Le blog est bloqué pour les vidéos donc vous ne pouvez insérer qu'un lien vers un site extérieur, par exemple YouTube.

En ce qui concerne les images voici le code :

Il convient d'insérer le lien vers l'origine de l'image entre les deux "mis en rouge ci-dessus pour plus de lisibilité".

Cela étant, il faut savoir que Pascale Bilger n'est pas une grande fan de l'insertion d'images directement dans les commentaires (sans passer par un lien à ouvrir) et en particulier pas des images de grande taille ou encore des gift animés idiots. Donc, à moins d'une petite image d'un fol intérêt pour la compréhension ou l'illustration du commentaire dont la publication est souhaitée, s'abstenir.

Robert

Le commentaire de Michelle D-LEROY | 26 juillet 2019 à 20:17 me semble être une parfaite synthèse.

----------------

@ duvent | 26 juillet 2019 à 17:44
"Je suppute que l'argent doit couler à flot, sans quoi tout cela est tout à fait insensé !"

Détrompez-vous : à part la prime au vainqueur, les montants versés tant aux coureurs qu'aux équipes sont modestes si on les compare à la plupart des autres sports qui pourtant sont le plus souvent moins exigeants en termes d'efforts.

A voir ici : https://www.linternaute.com/sport/cyclisme/1234403-gains-du-tour-de-france-2019-quelle-prime-pour-les-coureurs/

"Cependant, les vues aériennes ne sont visibles que lors du Tour de France, et elles sont belles !"

C'est ce qui fidélise beaucoup de spectateurs : au-delà de commentaires journalistiques parfois insipides ou aussi techniquement fondés d'anciens coureurs, cette "France vue du ciel" montre que notre pays a été fait et bien fait par les Français depuis des siècles et qu'on n'a pas attendu la richesse apportée paraît-il par les récents immigrés ! La France est bien le fruit d'une très longue Histoire que nos politiciens actuels veulent faire disparaître au prétexte d'une "franchouillardise" insupportable et au profit d'un nécessaire melting-pot avec des populations exogènes nécessaires au "bien vivre-ensemble"...

Achille

@ sylvain | 27 juillet 2019 à 10:22

Sacré sylvain ! Vous êtes tellement excessif dans vos commentaires clairement racistes, que finalement, même les antiracistes les plus convaincus comme Aliocha et Patrice Charoulet ne prennent même plus le temps de vous répondre.

Bon avant il y avait bien Mary Preud’homme qui vous envoyait quelques beignes bien senties, mais vu qu’elle nous a quittés pour laisser la place à sa belle-fille AD, vous pouvez donner libre cours à vos divagations.

En fait vous amusez la galerie, un peu comme le ferait un pilier de bar un peu éméché dans son bistrot favori.

Solon

@ sylvain
"Le Tour de France est raciste : pas de noirs, pas d'arabes, pas de jaunes. Pas d'étapes départ ni arrivée dans les teucies zones du Racaillistan. Que font tous ces SOS Racisme ?"

C'est un souvenir confus dans ma mémoire, le Tour des années cinquante et un certain Zaaf, personnage pittoresque du peloton qui était d'origine algérienne. Quelqu'un a-t-il des souvenirs plus précis ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Abdel-Kader_Zaaf

finch

Deuxième événement sportif le plus suivi sur la planète après les Jeux olympiques, incroyable galère des forçats du bitume qui purgent sang et sueur dans d'implacables raids, l'édition de cette année de la grande boucle est de belle facture, octroyant suspense et rebondissements. Les éditions soporifiques avec Froome, Armstrong (qui n'existe plus dans les annales) et Indurain ne seront pas regrettées. Le Tour a-t-il purgé le dopage ? C'est à souhaiter mais incertain.

Le Tour est une formidable vitrine pour exposer au vu et au su des habitants terrestres, via les abondantes retransmissions, le formidable patrimoine de notre beau pays à travers les commentaires érudits d'un Franck Ferrand qui a succédé avec bonheur à Paulo la science, certes grand connaisseur du palmarès de la grande boucle, mais moins performant que son remplaçant en tant qu'historien.

Hier l'Iseran a été passé par les galéristes du madacam, plus haut col routier d'Europe, comme l'autorise l'extraordinaire géographie de la France qui distille ses merveilleuses variété et beauté paysagiques sublimées par les bluffantes images de drones.

Ce n'est pas un hasard si la France est la première destination touristique mondiale. Le charisme de la capitale n'apporte qu'une parcelle d'explication.

Les Français sont fiers de leur territoire. S'ils avaient dû choisir où habiter, ils n'auraient pas statué autrement. Trop beau l'Hexagone, et y vivre est un honneur et un bonheur sans fin.

Le Tour de France est la première compétition cycliste internationale, l'équivalent de la coupe du monde de football, sauf qu'elle se déroule chaque année pour le plus grand plaisir des autochtones et la meilleure promotion du tourisme (exemple : le Pont du Gard qui tient la vedette cette année, au point d'en faire un départ d'étape).

La France en aura-t-elle un jour assez de l'afflux de touristes comme le ressentent les Barcelonais ? À considérer…

En tennis, nous avons Roland-Garros, un des quatre tournois du grand chelem qui a bénéficié de l'extension du site cette année avec la livraison d'un nouveau court central construit en un temps record (statut de compétition majeure oblige…) et d'un autre court glamour édifié au sein des serres d'Auteuil. Roland-Garros se 'wimblenonise' et devient un véritable écrin de préciosité.

En golf, nous n'avons rien d'équivalent (si ce n'est que nous avons eu la chance d'organiser la Ryder Cup sur le Golf National en 2018) car les Américains trustent trois des quatre tournois majeurs (dont le sublime Masters à Augusta en Georgie), le dernier restant étant détenu depuis des lustres par les Britanniques (The Open) qui vient de connaître son épilogue il y a quelques jours en terre d'Irlande du Nord. Le circuit de la PGA américaine écrase les autres (par ses budgets, ses parcours exceptionnels, et sa fréquentation : l'élite mondiale…). C'est dommage et ça n'est pas prêt de changer.

Pour revenir au cyclisme, Julian Alaphilippe, dont le mérite a été immense cette année, peut encore prétendre au podium sur les Champs-Élysées malgré les Colombiens qui survolent les hautes cimes appauvries en oxygène et Geraint Thomas, l'Anglais vainqueur de l'an dernier. Courage… plus qu'aujourd'hui à ramer !

sylvain

@ breizmabro | 26 juillet 2019 à 18:03

Je vous laisse imaginer les réactions de panique et d'effroi des coureurs et de la foule si lors de la remise des maillots sur le podium, on remplaçait les miss chargées de remettre les bouquets et trophées par les deux bombes sexuelles Avia et Sibeth, wouhaou ! la criiiiise ! le podium se viderait et la foule prendrait la poudre d'escampette ; mais c'est très raciste ça ! vite, SOS Racisme, vite !

Catherine JACOB

@ breizmabro | 26 juillet 2019 à 18:03
"Personnellement je verrais bien à la place des "miss" de ces podiums, Sibeth Ndiaye et son look apprécié du Premier ministre qui s'y connaît en sport de combat, celui où il n'y a pas de sélection à l'inscription"

Il ne vous aura pas échappé que le seul investissement est, en sport de combat, notamment celui pratiqué par Teddy Riner, un simple kimono et ses ceintures successives. D'ailleurs, "C'est Teddy qui l'a dit" !

Or, une paire de skis de piste Rossignol 'inspirée de la compétition', est à prix public conseillé à plus de 600€, or vous ne skiez pas pieds nus, donc il vous faut rajouter des chaussures de ski de même qualité, soit pas loin de 400€ et vous ne skiez pas non plus en pyjama donc il vous faut encore la tenue adéquate: combinaison de ski, lunettes de ski, bonnet de ski, gants de ski, bâtons de ski, puis il vous faudra rajouter les leçons de ski bien sûr, alors que les animateurs d'art martiaux sont la plupart du temps bénévoles quand bien même il leur faut être agréés par les fédérations.

Il ne vous aura pas échappé non plus que les meilleurs sont tombés dans la marmite étant petits, autrement dit, sont des enfants de la montagne.
Autrefois, mon grand-père maternel fabriquait lui-même ses skis ainsi que ceux de ma grand-mère, mais c'était lui aussi un enfant de la montagne.

C'est un peu la même histoire pour les planches de surf, cette activité faisant partie de la culture hawaïenne:
"La plus ancienne planche de surf connue à ce jour a été découverte en 1905 à Ko'Okena, sur la grande île d'Hawaii, à l'intérieur d'un tombeau. Les archéologues pensent qu'il s'agissait de la sépulture d'une « cheffesse » nommée Kaneamuna, qui régnait au début du XIVe siècle. Fabriquée dans le fond de l'arbre à pain, cette planche fut retrouvée en parfait état de conservation" - citation Wikipédia.
De nos jours, les planches de surf sont réalisées en résine polyester, fibre de verre et âme synthétique et leur prix peut monter à plus de 3 000€ pour une planche qui se respecte.

Quant à un vélo route, de compétition, ça peut chercher dans les 6 000€ ! Donc à côté du vélo, le ski paraît même être un sport de 'pauvres' côté équipement.

Quant à l'équitation, un sport dans lequel les Français sont champions du monde et dont les épreuves 2024 se dérouleront à Versailles, je ne vous parle pas du prix du van pour transport de chevaux, qui certes se loue, mais le sportif a son propre van pour son propre cheval ; ce n'est pas le prix d'un billet de train, et il faut compter 15 000€ environ. Les bottes d'équitation sont à plus de 500€ et je ne vous parle pas du sur-mesure. Si le pantalon d'équitation enfant est à 15€ et si vous pouvez monter en jeans troué, vous ne pouvez pas faire l'économie du casque, la selle et le tapis de selle vous coûteront si vous ne montez pas à cru, à l'indienne, plus de 1 000€ pour une selle d'obstacle.
Il y a en effet l'équipement du cavalier et l'équipement du cheval dont la pension, qui plus est, est loin d'être gratuite, tout cela sans compter les soins vétérinaires etc. etc. et pour terminer le prix du cheval. Mon arrière-grand-père paternel montait ses propres chevaux, dont nous avons conservé le livret militaire pour chacun d'eux.
De nos jours cependant, vous avez l'école nationale de garde à cheval qui prend tout en charge, mais encore faut-il y entrer: https://www.ecole-garde-a-cheval.fr/conditions-d-acces.html autrement dit, il faut savoir déjà monter à cheval !

Bref, en un mot comme en cent, ceci explique cela. Nombre de sports sont assis sur une longue tradition locale et ce n'est pas à Sangatte que vous allez pouvoir trouver un fauconnier, et pas non plus un marathonien, si en revanche vous pourrez y repérer des profils intéressants pour une bonne éducation aux sports de combat.

Michel Deluré

Quel que soit le classement général final, il faut reconnaître que ce Tour aura été cette année de bout en bout animé et passionnant.

Sans doute parce que cette fois son vainqueur n'aura pas été désigné avant même le départ, affichant comme une évidence sa supériorité indiscutable, éventuellement boostée par quelques substances pas très catholiques, sur un circuit taillé à sa mesure.
L'affaire n'était enfin pas entendue dès le premier coup de pédale et toutes les options restaient ouvertes.

Et à ce petit jeu, reconnaissons sans chauvinisme que les Français ont su tirer leur épingle du jeu et surtout pimenter cette compétition en mettant en évidence de belles valeurs sportives.
La victoire certes leur échappera mais leur comportement mérite un coup de chapeau.

anne-marie marson

@ Giuseppe | 26 juillet 2019 à 22:01 et à tous les experts de ce blog

Pouvez-vous m'indiquer comment on insère une image ou une vidéo sur le blog ? Je n'ai pas trouvé sur Internet.

Je sais qu'il y avait eu un échange sur le blog à ce sujet il y a quelque temps, que je ne retrouve pas.

Merci d'avance.

Giuseppe

Je crois avoir écrit que l'étape de ce jour serait gigantesque, elle l'a été.

Après quelques minutes de réglage et de pédalage sur mon home-trainer, les supputations des amoureux de la sécotine se sont donnés rendez-vous ce soir pour évaluer l'étape de demain.

Aujourd'hui restera une étape dite de légende, je me permets une image, elle restera toujours pour les amoureux de la petite reine comme l'on dit, parce qu'il y avait Alaphilippe en jaune à trois épaisseurs de boyaux de la gagne, et comme il l' a dit : "que sont deux jours à souffrir dans une vie"...

Extraordinaire coursier, elle aurait était si belle la victoire… Quoique tant que la ligne d'arrivée n'est pas franchie, rien n'est fait tout reste à faire, paroles d'un ancien équipier d'Anquetil ayant levé les bras trop tôt sur une étape de la Vuelta.

"Le Tour de France : des Poulidor partout !" (PB).

Contrairement à la légende Poulidor c'est la France qui gagne, en découvrant son palmarès, pour les non initiés, pas un sportif français passé où actuel n'a son pareil :

http://www.memoire-du-cyclisme.eu/palmares/poulidor_raymond.php

Alors demain le dénouement, si j'étais directeur sportif je sais ce que je dirais à Bernal et à l'équipe, y compris à Alaphilippe.
La nuit va être très longue ou très courte c'est selon, dans tous les cas le gagnant restera pour l'histoire, surtout quand les dieux de la grêle et des eaux s'en mêlent.

Achille

C’est la cata ! Alors que l’on s’acheminait tranquillement vers un doublé français, Thibault Pinot abandonne suite à une déchirure musculaire, alors qu’il avait le potentiel pour gagner le Tour de France et Julian Alaphilippe n’a pas été en mesure de suivre le train d’enfer du colombien Egan Bernal.
Il est vrai que les Colombiens sont habitués aux conditions très spéciales des courses en montagne. Leur sang est plus riche en globules rouges qui acheminent l'oxygène jusqu'aux organes d’où leurs performances dans les étapes en altitude.

Le dernier vainqueur français du Tout risque donc d’être encore cette fois Bernard Hinault et sa victoire remonte à l’année 1985.
Reste bien sûr l’étape de demain, une autre étape de montagne, mais je pense que les carottes sont cuites. Julian Alaphilippe arrivera-t-il à conserver sa place de deuxième alors qu’il est talonné par Geraint Thomas à seulement 18s derrière lui et qui s’avère est un excellent grimpeur ?

Dommage pour le coureur français qui a donné le meilleur de lui-même et qui méritait bien ce titre prestigieux de vainqueur du Tour de France.
La malédiction continue de planer sur les coureurs français, un peu comme pour le prix de l'Eurovision...

Michelle D-LEROY

Monsieur Bilger, vous enchaînez les billets au gré de l'actualité, inlassablement, malgré les vacances. Merci pour vos belles réflexions sur des sujets différents. Un vrai plaisir de vous lire.

En ce qui concerne le Tour, je suis ravie de ne pas connaître le vainqueur dès le premier jour, je suis ravie d'écouter à l'arrivée les interviews de ces jeunes plein d'humilité, polis et respectueux, un vrai bonheur. Cela devrait être la norme et pourtant ce n'est pas ce qu'on constate en général, du coup on est surpris agréablement.

J'aime le Tour depuis mon enfance et, aujourd'hui quelle drôle de journée. Dans le sport surtout mais dans la vraie vie aussi, l'imprévisible peut tout faire basculer sans qu'on s'y attende. Rien n'est acquis.

breizmabro

@ sylvain 26 juillet 2019 à 13:24

Je suis d'accord ! Pas assez de Maghrébins, pas assez d'Africains participant au tour de FRANCE. Y aurait-il une sélection lors des inscriptions, comme à Pôle emploi ? Je m'interroge.

De même dans les compétitions de skis ou de régates. Pas un Maghrébin ou un Africain..

Je suis comme vous je me demande QUE FAIT SCHIAPPA ! à part évidemment demander à ce qu'il n'y ait plus de jeunes étudiantes en demande d'un peu d'argent de poche pour pallier le manque de leurs APL pour accueillir les coureurs ?

Personnellement je verrais bien à la place des "miss" de ces podiums, Sibeth Ndiaye et son look apprécié du Premier ministre qui s'y connaît en sport de combat, celui où il n'y a pas de sélection à l'inscription, accueillir comme il se doit des sportifs de toutes nationalités ayant participé à un Tour de France (en évitant de leur dire en fin de discours que le repas préféré des sportifs est le kebab, évidemment)

En même temps, comme dit l'autre, j'dis ça..

Adéo sylvain ;)

duvent

M. Bilger,

J'aimerais beaucoup vous suivre sur ce sujet, mais enfin, qu'est-ce que cela veut dire ces messieurs, en sueur, sous un soleil de plomb, pédalant, pédalant, pédalant ???

Je ne saisis pas la finalité, est-ce pour tester un matériel exceptionnel, pour tester le cœur des hommes, pour plaire à des gens qui trouvent que les bords de routes sont confortables, ou bien ??

Une question ruine mon repos, quelle bonne raison peut bien faire que ces messieurs acceptent de poser leurs bijoux de famille sur un siège qui n'est pas une selle, ni une corbeille, ni...

Je suppute que l'argent doit couler à flot, sans quoi tout cela est tout à fait insensé ! Cependant, les vues aériennes ne sont visibles que lors du Tour de France, et elles sont belles !

stephane

Thierry Adam relayé sur une moto fait enfin des commentaires acceptables.
Avant, ses interventions étaient insupportables, jamais un silence « alors que Bardet pédale... », « alors que les coureurs au fur et à mesure des kilomètres se rapprochent de la ligne d’arrivée et donc de la fin de l’étape... ».
Le pire c’était Patrick Chêne, une horreur.
Je n’en ferais pas autant mais parfois c’était pesant.

Giuseppe

Le Tour de France, j'étais sûr que notre hôte y consacrerait un billet, aujourd'hui la plus belle étape, décisive, exceptionnelle, sans doute gigantesque. Un juge de paix.

Qui n'a pas escaladé un col dans sa vie ne connaît pas la vie - j'exagère un peu, mais je me fais plaisir -, la Croix Blanche pour la mise en jambe, le col d'Aspin pour les puncheurs, le Tourmalet pour les aigles. Federico Bahamontes :

https://i.goopics.net/1WLrw.png

Pour se reconstruire après un accident physique, le meilleur de tout, le vélo comme thérapie, la patience, l'endurance, l'abnégation au bout du boyau (je ne les emploie plus, je vous dirai pourquoi).

J'avais équipé mes roues des réplica du record de l'heure de Miguel Indurain à Bordeaux, des Vittoria Corsa CX, la classe ! une merveille sur des jantes Mavic UB Control, collés de mes mains of course, comme un parachute, chacun replie le sien je crois savoir. Et puis pour le plaisir, chacun a les siens, cela peut être un cigare pour d'autres.

Pourquoi je vous dis cela, parce que notre hôte a fait un billet sur ce qui a toujours fait rêver les indigènes qui habitent près des cols, ceux qui un jour veulent découvrir leurs limites et savoir s'ils sont capables de...

Je sors de chez un ami, Tariquet frais au bout des lèvres l'amitié depuis la maternelle, nous avons débattu de l'étape de ce jour en nous rappelant le passé.

Toute une histoire et peut-être allons-nous vous la raconter, avec mon voisin bien sûr - en fait j'ai plusieurs voisins -, "premiers pas Dunlop" pour lui, l'étape des amateurs dans les Alpes il y a quelques années, pour tous les jeunes du coin c'était le défi, monter le Tourmalet, bien sûr jusqu'au moment de basculer vers Barèges.

J'arrête ici, le départ est donné, un coup d'œil sur ma monture Vert Céleste-bleu-vert-d'eau avant d'affronter depuis mon canapé les rampes noires, non pas des descentes en ski mais des montées avec roues et rayons, non pas non plus à la force des poignets mais à la force des mollets.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

  • CNews,"Face à l’info"
    Ludi 28 octobre de 19 h à 20 h, dialogue sur la Justice avec Eric Zemmour.
  • Causeur
    causeur.fr du 13 octobre "Philippe Bilger, le style fait l'homme", par Thomas Morales
  • Le Point
    Philippe Bilger : « Le mur des cons a fracturé la confiance dans la justice », lepoint.fr du 11 octobre.
  • Sud Radio, "Le Grand Matin"
    Tous les vendredis de 8 h 45 à 9 h 15, débat dans la Matinale de Patrick Roger.
  • CNews, "L'Heure des Pros"
    Tous les mercredis de 9h à 10h30, animé par Pascal Praud.
  • Sud Radio "Les Vraies Voix"
    Tous les jours du lundi au vendredi de 17h à 19h, émission de débat et de divertissement animée par Christophe Bordet.

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS