« Entretien avec Philippe Juvin | Accueil | Ai-je été un lyncheur ? »

15 juillet 2019

Commentaires

Elusen

@ Valery | 24 juillet 2019 à 08:50
▬ « Regardez les sondages internationaux »

Bonjour la référence, les sondages c’est de la science ?!
Bientôt l’astrologie !

Mais où sont-ils ces mystérieux sondages qu’il aurait tout seul regardé ?!

▬ «Regardez le bloc de l'Est, comment ils ont choisi de bloquer tout immigration islamique...»

C’est nouveau, cela vient de sortir ?!
- Albanie
- Bosnie-Herzégovine
- Kosovo
- Macédoine
- Chypre
- Bulgarie
- Monténégro
- Géorgie
- Russie
- Serbie, etc.

Hé bé, il a bon dos le bloc de l’Est !

▬ «Regardez les sondages internationaux, les tendances politiques [...] en Asie»

Heuuuu, asiatique cela n’a jamais voulu dire jaune avec les yeux bridés !
En Asie :
- Liban
- Iran
- Irak
- Syrie
- Palestine
- Arabie Saoudite
- Indonésie
- Afghanistan
- Brunei
- Jordanie
- Émirats arabes unis
- Kazakhstan
- Pakistan
- Malaisie
- Kirghizistan
- Koweït
- Oman
- Turquie
- Qatar, etc.

Par contre les musulmans, il y en a en France depuis 1 339 ans !

Valery

Tomas, arrêtons cette mascarade. Vous ne faites que répondre à côté, puis vous m'accusez de manquer d'argument. On vous dit que le sucre est mauvais et qu'il faut arrêter, vous répondez que le gras aussi.

Si vous êtes - parce que vous le choisissez - ignorant sur la réalité de l'Islam provoquant un rejet immédiat où qu'il s'implante, allez vous éclairer, on ne continue pas une argumentation en répondant "je ne sais pas". Regardez les sondages internationaux, les tendances politiques en Europe, aux USA, en Asie. Regardez le bloc de l'Est, comment ils ont choisi de bloquer tout immigration islamique, le ban de Trump envers plusieurs nations islamiques durant l'année dernière. On peut ne pas être d'accord, mais force est de constater que c'est une volonté universelle, un rejet global. C'est ce que j’avançais.

Quant au reste de notre argument, encore une fois, vos réponses sont fuyantes. Vous m'accusez de ne pas connaître la culture et l’actualité française quand j'avance que cette hostilité n'est pas due à la couleur de peau ou religion mais à la culture et idéologie qui rentrent automatiquement en conflit avec la nôtre, en donnant comme preuve la communauté asiatique, parfaitement installée et acceptée.

Vous avancez qu'ils sont regardés avec hostilité aussi. Vous prenez les autres pour des imbéciles, ou quoi ? Quand a-t-on vu Zemmour, Finkielkraut, ou tout autre porte-parole de cette exaspération nationale, s'exprimer de telle façon sur les Asiatiques? Quand a-t-on lu le dernier article sur des Asiatiques se plaignant du "racisme" des Français ? Bien sûr, je ne compte pas prendre en compte ici les multiples crimes de vos chéris Maghrébins sur des Asiatiques, et les compter comme du racisme français, on peut comprendre pourquoi.

C'est une réalité, certains ont tout intérêt à garder vivant ce récit artificiel sur la "bronzophobie", car sans cela leur univers de chevaliers habillés tout en blanc et luttant contre les forces racistes du mal s’effondrerait. Incapables de comprendre les relations de cause à effet, ils n'ont d'autre choix que de continuer à planer dans le vide sidéral du boboland. Bon vol alors.

Tomas

@ Valery

Apprenez à lire, je n'ai pas dit que "les chrétiens auraient mis le b*rdel partout où ils se sont implantés".

J'ai dit "Je ne sais pas si l'islam créée une "hostilité immédiate dans tous les pays où il s'importe", mais les chrétiens en ont suscité dans pas mal d'endroits où ils se sont implantés, ou ont tenté de le faire".

Nuance.

Exemples: on peut supposer que partout où ils ont imposé leur religion de force (en Amérique essentiellement), les chrétiens ont suscité le rejet. Mais ils n'ont pas été accepté, ou difficilement, en Asie. Et pour se faire accepter de Rome ils ont dû souffrir le martyre.

Enfin comme beaucoup l'argumentation c'est pas votre truc, пока !

Elusen

@ Valery | 22 juillet 2019 à 20:04
«…où personne ne veut aller et y vivre, pas vrai ? »

Contrairement à ce que vous alléguez, la masse migratoire ne se fait pas vers ce que certains dénomment : Occident.
Eh non !
Elle est principalement intercontinentale.

Copyright © 2019 by United Nations - Department of Economic and Social Affairs, Population Division.

Net Migration Rate

  • The number of immigrants minus the number of emigrants over a period, divided by the person-years lived by the population of the receiving country over that period. It is expressed as average annual net number of migrants per 1,000 population.
Net Number of Migrants
  • The net number of migrants, that is, the number of immigrants minus the number of emigrants. It is expressed as thousands.

Le christianisme a massivement pratiqué la colonisation et la conversation : les Amériques, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Pacifique, l’Afrique et originellement l’Europe.

Convertir ce n’est pas laisser un choix, c’est poser une contrainte par corps, principalement une menace de mort.

Valery

@ Tomas

Et encore une fois, vous nous servez l'argument réchauffé comme quoi les chrétiens auraient mis le b*rdel partout où ils se sont implantés. D'ailleurs, on voit aujourd'hui les résultats : des sociétés pourries, rétrogrades, inégalitaires, pleines de racistes, où personne ne veut aller et y vivre, pas vrai ?

Elusen

@ Valery | 22 juillet 2019 à 09:24

Ben en français, ‘Valery’ ne s’écrit pas comme ça, mais en polonais mon petit Giscard...
Ça fleure bon l’immigration tout ça !

Tomas

@ Valery

Arguments ? Je vous ressors ce qui vous en tient lieu.

"Sauf que c'est faux, vous le savez, mais vous n'avez d'autre choix que de passer votre temps à répéter ce mensonge, sans lequel toute votre réalité parallèle bobo-gauchiste et anti-RN s’écroulerait, telle des moulins à vent."

Je le sais peut-être, mais j'ai oublié pourquoi alors. Dites-moi ce qui prouve que le racisme est de moins en moins décomplexé dans notre pays ?

"Les Asiatiques ne sont pas blancs, ils ne sont pas non plus de religion chrétienne, ils constituent pourtant une part importante de l'immigration en France. Rappelez-moi quand les Français ont exprimé des sentiments hostiles à leur égard ?"

De tout temps. On voit bien que vous venez d'arriver !

"Quant à l'Islam, oui, il y a un sentiment d'hostilité, encore heureux que certains possèdent un cerveau et soient capables de voir plus loin que leur nez ou le temps présent. Ne vous posez-vous jamais la question: comment se fait-il que l'Islam crée une hostilité immédiate dans tous les pays où il s'importe, alors que d'autres religions non ?"

Je ne sais pas si l'islam créée une "hostilité immédiate dans tous les pays où il s'importe", mais les chrétiens en ont suscité dans pas mal d'endroits où ils se sont implantés, ou ont tenté de le faire.

On a plus de Daghestan et de Tchétchénie chez nous depuis qu'on a eu la sagesse de donner son indépendance durement gagnée à l'Algérie ! Toute population immigrée doit jouer des coudes pour se faire sa place, mais en France, tous ont fini par la trouver. Même un Juif algérien comme Eric Zemmour qui nous soûle à longueur de journée avec Chateaubriand et Napoléon alors qu'à l'époque de celui-ci ses ancêtres portaient la djellaba dans leur mellah.

Au temps de Chateaubriand mes ancêtres cultivaient tous - tous, vous m'entendez ? depuis la Révolution française, autant dire depuis toujours - le sol de France, avant de l'arroser de leur sang pendant les guerres napoléoniennes et mondiales. Au nom de ce droit d'antériorité que semblent revendiquer tous les bronzéophobes de votre genre, j'aimerais donc bien que ce monsieur se taise et évacue ses frustrations autrement qu'en envahissant les ondes pour donner des... arguments aux incultes de votre genre.

Si vous êtes chrétien, souvenez-vous que les hommes sont tous frères.

Valery

@ Tomas
"Ne venez pas me raconter ce qu'est la France ou comment elle doit être. Sinon je vais causer de la Russie ici, vous allez regretter Marchenoir"

J'en tremble déjà. Sérieusement, c'est ça votre argument ? Celui qui défend bec et ongles les immigrés maghrébins et de couleur devient soudainement la coqueluche du Front National et menace quand l’immigré blanc ne partage pas son idéologie ?

Sans surprise, c'était précisément la substance de mon commentaire: la gauche est pire.

Elusen

@ caroff | 21 juillet 2019 à 15:12
▬ « Je connais suffisamment l'administration française »

Qu’est-ce que c’est que cette phrase ?!
Un spécialiste des interrupteurs et de leur voltage serait un expert du Quai d’Orsay ?!

▬ « faire une contradiction dans son erreur »

Ben si, c’est français !

L’erreur : double nationalité.
La contradiction : la possession d’une ou de plusieurs autres nationalités.

Double ne peut pas être une et ‘plusieurs’ ne se limiterait qu’à deux, pas à trois, quatre, etc.
Il y a donc bien une erreur et une contradiction dans le même propos.

‘Double’ est un adjectif ou un adverbe, en réalité, en sémantique, l’on ne peut pas dire : une double.

1°- Une : une seule chose, unique.
2°- Double : une chose multipliée par 2.
Ce qui donnerait : une unique chose double. Dès lors une contradiction !

De fait, tant à la fois : une double nationalité ou une nationalité double ne peuvent exister.
C’est de la sémantique mon petit bétonnier !

Tomas @ Valery et boureau

@ boureau

Les révolutions, fait de minorités actives ? C'est un peu plus compliqué ! Je vois mal comment une minorité de musulmans prendraient le pouvoir de force dans un pays ne voulant pas de leur ordre.

Oui, Eric Zemmour a la culture Sciences Po, donc pas de culture, c'est bien ça !

Уважаемый Валерий, попрошу со мной разговаривать дугим тоном. Ne venez pas me raconter ce qu'est la France ou comment elle doit être. Sinon je vais causer de la Russie ici, vous allez regretter Marchenoir !

Lucile

@ Robert Marchenoir | 21 juillet 2019 à 13:29

Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre...

caroff

@ Elusen 13h22
"Eh oui un stagiaire a écrit le truc du Quai d’Orsay en faisant une contradiction dans son erreur."

Je connais suffisamment l'administration française pour savoir qu'un stagiaire ne serait jamais chargé de rédiger quoi que ce soit sur l'internet du Quai "(faire une contradiction dans son erreur" n'est pas français: faites un effort pour respecter la syntaxe d'une langue qui vous est étrangère !).

Pour le reste vous vous enferrez à faire du bien aux diptères...

Robert Marchenoir

@ Lucile | 20 juillet 2019 à 17:05

Vos efforts de pédagogie sont véritablement héroïques.

Elusen

@ caroff | 21 juillet 2019 à 09:35

Eh oui un stagiaire a écrit le truc du Quai d’Orsay en faisant une contradiction dans son erreur.

La double-nationalité:
La possession d’une ou de plusieurs autres nationalités.

Posséder une ou plusieurs ne peut pas être double, lui-même donne une définition contraire au mot double.

L’INED affirme:
Le droit français autorise la double nationalité

Sans en apporter la preuve, pourtant simple, il suffit d’une référence juridique.

Quant au Canada, il ne parle pas de double nationalité, mais double citoyenneté, deux notions complétement différentes, l’une étant un statut juridique rattaché à un pays, l’autre un droit de vote.

L’on peut avoir un droit de vote dans un pays sans avoir la nationalité d’un pays, la citoyenneté européenne vous l’accorde en Europe à certaines élections.

La double nationalité n’existe pas en droit français et la vérité absolue est là:

https://www.legifrance.gouv.fr/

C’est comme tous ceux qui parlent de PMA, alors qu’en droit français cela n’existe pas ; ou qui affirment qu'il faut être né sur le sol des USA pour être président, alors que cela n'est pas écrit dans la Constitution US ; les médias et les idiots plus forts que la vérité...

1 + 1 = deux ; pas double !
Double, c'est : 1 x 2 !

Voilà...

caroff

@ Elusen 3h19

La double nationalité existe pour le Quai d'Orsay:
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-citoyens/etat-civil-et-nationalite-francaise/nationalite-francaise/article/la-double-nationalite

Elle n'est pas inconnue de l'Institut national des études démographiques:
https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/memos-demo/focus/double-nationalite-identite-nationale/

Et même les Canadiens semblent familiers de ce terme:
http://www.cic.gc.ca/francais/centre-aide/reponse.asp?qnum=356&top=5

Voilà...

Elusen

@ Lucile | 20 juillet 2019 à 17:05

Les mots ont un sens, je n’ai inventé ni les mots, ni leur sens, alors faites avec.

En droit et en science politique, l’on ne dit pas double nationalité, triple nationalité, puisque toute nationalité est distincte l’une de l’autre, elles ne sont pas identiques.
L’on dit : avoir état de possession de deux nationalités, de trois nationalités.

Double, triple, c’est avoir rigoureusement la même chose en deux exemplaires ou en trois.
Vous ne pouvez pas posséder deux fois la nationalité française ou trois fois.

Mais là, cela demande de faire preuve de rigueur intellectuelle.

Lucile

@ Elusen

Dans toute tentative de communication, on peut buter sur l'interprétation de certains mots, ou expressions, parce qu'ils ne veulent pas dire la même chose pour chacun. Dans ce cas, la recherche d'une définition procède de la volonté commune de compréhension mutuelle, au-delà de l'obstacle sémantique. Mais vous donnez l'impression de vous accrocher au sens littéral pour échapper à toute compréhension de la pensée d'autrui, et cela de façon tellement systématique qu'on finit par se demander si votre enfermement est délibéré ou subi.

Elusen

@ Valery | 20 juillet 2019 à 12:50
« ...comme vous pouvez en juger au nombre de réponses »

Mais de vous j’en ai cure et des autres aussi !
Les racistes, l’extrême droite, les islamistes, comme vous, ne doivent jamais rester sans réponse !

Je vois que vous n’êtes pas capable de contre-argumenter.

-------------------------------------------------

@ caroff | 20 juillet 2019 à 12:42
« bougre de petit bétonnier »

C’est la spécialité du petit mafieux pourtant, tant le BTP que d’avoir les pieds dans le béton !

Dans les deux cas, si vous êtes doubles ou deux dans votre tête, allez consulter un gentil docteur en médecine avec certificat de psychiatrie.

Non, vous ne pouvez pas en droit international utiliser deux nationalités en même temps.
À défaut d’avoir les pieds dans le béton, vous les avez dans le tapis ; vous confondez espace géopolitique, unité temporelle et faire usage de deux nationalités en même temps.

Chez vous il n’y a que le béton qui soit armé, pas votre capacité à la réflexion.

Valery

@ Elusen

Oui, bon ; écrivez un livre où vous coupez les cheveux en quatre à votre gré, et ce pour chaque mot de la langue française. Suivez avec le Klingon, si cela vous plaît ; mais par pitié, arrêtez de nous enquiquiner avec vos interminables pinaillages sémantiques, elles n'ont visiblement aucun intérêt pour les autres commentateurs, comme vous pouvez en juger au nombre de réponses vous étant adressées. Et je reste poli.

caroff

@ Elusen 9h43
"Ben non !
Double est une unité pour quantifier."

Vous répondez à côté, bougre de petit bétonnier: votre affirmation idiote était celle-là :
"Deux nationalités posent une distinction ou l’une ou l’autre, les deux ne pouvant pas être utilisées en même temps. Une personne ayant état de possession de la nationalité française et de la nationalité néo-zélandaise, ne peut pas utiliser les deux à la fois, ou l’une ou l’autre."

Je vous ai démontré que c'était possible...

Elusen

@ Valery | 19 juillet 2019 à 23:26
▬ « Sauf que c'est faux, vous le savez… »

Vous en savez quoi de ce que savent les gens vous ?!

▬ « bobo-gauchiste »

C’est une injure, pas une argumentation !

▬ « Les Asiatiques ne sont pas blancs »

Est asiatique toute personne qui vit sur le continent asiatique !
‘Asiatique’ n’étant pas une couleur de peau mais faisant référence à une situation géographique !

▬ « ...ils ne sont pas non plus de religion chrétienne »

En Asie, il y a des chrétiens, une large partie de la Russie est en Asie, la Syrie, le Liban, l’Iran, l’Irak, les Philippines, la Palestine, la Chine, etc.

Selon l’ONU les chrétiens d’Asie, donc asiatiques, seraient du 10 à12 %

▬ « Quant à l'Islam...»

L’Islam n’est pas une religion, mais un courant politique impérialiste qui se base sur une surface géopolitique autour d’un empereur : Calife.

Ayant pour doctrine juridique : Hadits, Charia et Sunna.
L’Islam rejette le Jésus, la Bible, donc la Torah.

La religion, c’est : mahométanisme, mahométisme ou musulmanisme, basée uniquement sur le Coran ; où pas une seule fois ne sont cités les mots : Hadits, Charia, Sunna et Empire.

Le mot ‘Islam’ n’est entrée dans la langue française qu’en 1697, or les musulmans sont en France depuis l’an 680.

Le Coran revendique comme prophète au-dessus de Muhammad le Jésus d’ordre divin, touché par le Saint-Esprit.

Le Coran revendique possession de la Bible, des Évangiles et de la Torah.

C’est l’Arabie saoudite qui impose le mot Islam. D’ailleurs aucun pays ne s’appelle République du musulmanisme, mais République islamique.

Voilà pourquoi vous êtes d’extrême droite, du même niveau que l’Islam, parce que vous avez une ignorance pétrie de certitude.

Elusen

@ boureau | 19 juillet 2019 à 20:19
« Vous avez parfaitement compris ce que je voulais exprimer. »

Je ne risque pas, puisque vous ne maitrisez même pas les concepts que vous employez.

---------------------------

@ caroff | 19 juillet 2019 à 19:41
« Mais si ! »

Ben non !

Double est une unité pour quantifier.
Ainsi avoir une double nationalité signifie que vous avez doublé la mise, que vous avez deux fois plus. Cela quantifie une référence de départ, en l’occurrence une seule nationalité que vous auriez doublée.

Si vous avez un litre d’eau pour avoir le double, il vous faut un litre d’eau supplémentaire, pas un litre de pinard, sinon vous n’avez rien doublé.

Avoir un double des clefs de votre maison n’a jamais signifié que vous possédiez un deuxième jeu de clefs de l’appartement de l’Honorable Honoraire.

Si vous avez une banane et une poire, vous n’avez rien en double, vous avez deux fruits distinctifs.

Si vous avez la nationalité française, vous ne pouvez pas l’avoir en double.
Vous pouvez avoir deux nationalités distinctes, d’où le chiffre : deux et non double.

Valery

@Tomas
"La montée des sentiments hostiles à l'égard de l'islam et de tout ce qui n'est pas Blanc et chrétien"

Sauf que c'est faux, vous le savez, mais vous n'avez d'autre choix que de passer votre temps à répéter ce mensonge, sans lequel toute votre réalité parallèle bobo-gauchiste et anti-RN s’écroulerait, tels des moulins à vent.
Les Asiatiques ne sont pas blancs, ils ne sont pas non plus de religion chrétienne, ils constituent pourtant une part importante de l'immigration en France. Rappelez-moi quand les Français ont exprimé des sentiments hostiles à leur égard ?

Quant à l'Islam, oui, il y a un sentiment d'hostilité, encore heureux que certains possèdent un cerveau et soient capables de voir plus loin que leur nez ou le temps présent. Ne vous posez-vous jamais la question: comment se fait-il que l'Islam crée une hostilité immédiate dans tous les pays où il s'importe, alors que d'autres religions non ? Par quel miracle le microbe de l’islamophobie gagne-t-il tous les pays concernés, en même temps et avec la même intensité ?

boureau

@ Elusen 19 juillet 2019 17:31

Vous avez parfaitement compris ce que je voulais exprimer.

N'est-ce pas le plus important ?

Pour le reste...

Cordialement.

caroff

@ Elusen 13h26
"Deux nationalités posent une distinction ou l’une ou l’autre, les deux ne pouvant pas être utilisées en même temps."

Mais si !
La double nationalité peut être utilisée commodément en l'espace de quelques heures:
Imaginons, ce qu'à Dieu ne plaise, que je sois franco-algérien. Je prends l'avion à Orly et présente mon passeport français. Arrivé 2h plus tard à Alger je présente mon passeport algérien (pas de visa requis puisque j'ai la double nationalité). Et hop dans le sens inverse je présenterai mon passeport français à l'arrivée ce qui me permet de ne pas avoir de visa. Ce truc marche pour environ deux millions de binationaux...

Elusen

@ boureau | 19 juillet 2019 à 13:26
▬ « arabo-musulmans »

Cela n’existe pas, car tous les Arabes ne sont pas musulmans et tous les musulmans ne sont pas Arabes.

Au Maghreb, de canard, ce ne sont pas des Arabes qui y vivent, les Arabes étant des Asiatiques, ce sont principalement des Maghrébins.

▬ « de double nationalité »

Cela n’existe pas !
Nous pouvons posséder deux nationalités, mais pas une double, la nuance en droit et en science politique est sans appel.

- Deux nationalités posent une distinction ou l’une ou l’autre, les deux ne pouvant pas être utilisées en même temps. Une personne ayant état de possession de la nationalité française et de la nationalité néo-zélandaise, ne peut pas utiliser les deux à la fois, ou l’une ou l’autre.

Elle ne peut pas utiliser la nationalité néo-zélandaise si elle est en France, vice versa.

- Double, c’est une unité de mesure, pour quantifier ; c’est une seule et unique donnée.
Cela serait la nationalité franco-zélandaise, ce qui n’existe pas.
Cela présuppose que l’on puisse utiliser les deux en même temps, car elle ne ferait qu’une.

▬ « Institut Montaigne »

C’est une vaste escroquerie, une fumisterie !
Aucune étude n’a été faite, mais un vulgaire pseudo-sondage.

La Constitution française interdisant les statistiques racialistes, il est donc matériellement impossible de sonder des Français de religion musulmane puisque personne ne sait qui ils sont.

Prendre un Bottin et appeler des numéros au hasard n’est pas de la science et encore moins une étude.

Le faire par Internet en attendant que des volontaires qui passent par là se déclarent, n’est pas de la science non plus, ni une étude.

▬ « Montaigne »

est un nom de famille, c’est une atteinte à la mémoire d’un mort, ils n’ont pas son autorisation pour abuser de son nom, cela fait d’eux des crapules !

boureau

@ Tomas 19 juillet 2019 01:55

Vous avez raison, il est vraisemblable que la majorité des arabo-musulmans de double nationalité qui vivent en France désirent y vivre en citoyens, mais vous savez aussi que les révolutions ont toujours été le fait de minorités actives et non de majorités silencieuses.

Personne ne peut oublier les détails religieux - et leurs conséquences potentielles - de l'étude menée et publiée par l'Institut Montaigne sur les musulmans français il y a quelques mois.

Moi, j'aime bien Zemmour, il est cultivé (même s'il ne parle aucune langue étrangère, et même si sa culture est très marquée Sciences Po !). On souhaiterait la même culture à beaucoup d'intervenants de nos médias. Je le suis depuis des années et force est de constater que ses analyses sont rarement fausses.

Je ne connaissais pas Lucien de Montagnac. Toutes les armées de conquête ont eu à leur tête des reîtres épouvantables et celle de l'Afrique du Nord, pas plus que bien d'autres, ne fut glorieuse.

La préoccupation principale, en tout cas la mienne, vis-à-vis de la communauté arabo-musulmane, demeure le nombre.

Cordialement.

Elusen

@ Exilé | 18 juillet 2019 à 11:46
▬ « ...l'état des églises en Algérie, qui tombent souvent en ruines »

En France aussi !
Ce n’est pas pour cela que l’on parle de nettoyage ethnique, sans compter qu’une église n’est pas une ethnie et tomber en ruine n’est pas un nettoyage.

▬ « des profanations de tombes »

Carpentras en France, le cimetière des soldats US en Normandie, etc.
La France pratiquerait-elle un nettoyage ethnique ?!

▬ « ...ont été menacés de mort et chassés parce qu'Européens »

Les Maghrébins juifs et Berbères juifs seraient ainsi des Européens.
Les Harkis tout autant !

---------------------------------

@ hameau dans les nuages | 18 juillet 2019 à 10:00
« il vous suffit d'aller sur le site "Copains d'avant" et vous avez accès à des milliers de photos de classe... »

Diffusées sans l’accord des personnes qui se trouvent dessus, or au moment où elles ont été prises, Internet n’existait pas !

Les photographies de classe n’ont jamais eu vocation à être diffusées, rendues publiques, mais à créer un lien entre les élèves par le souvenir.

Il s’agit d’une violation de la vie privée des personnes, d’un traitement de données informatisées concédé à des tiers, le tout sans l’accord des protagonistes.

Avec des logiciels de reconnaissance faciale, d’extrapolation pour vieillir les personnes, vous mettez en danger de mort des témoins protégés, sur le Dark Web ce type de technique est l’usage de ceux qui les recherchent.

Tomas

@ boureau

Parfait, je suis d'accord avec vous en tout point: il faut respecter la loi et le "vivre-ensemble" est un slogan vague, donc vide, c'est d'ailleurs pour cela que j'y mets les guillemets.

Ceci étant, je trouve certains propos excessifs au sujet de ce qui n'est qu'un malheureux fait divers. Des hooligans bulgares et polonais ont saccagé récemment le centre-ville de Bratislava, je ne pense pas que l'Eric Zemmour slovaque de service qui doit bien exister en ait tiré des conclusions sur l'invasion polonaise à venir. Le foot rend bête, et la foule aussi.

La montée des sentiments hostiles à l'égard de l'islam et de tout ce qui n'est pas Blanc et chrétien depuis une quinzaine d'année me préoccupe, car j'ai beau regarder, je ne vois pas de raison de s'inquiéter, votre charmante histoire avec vos élèves africains le prouve, la plupart de ceux qui sont ici veulent y vivre tranquille et sont prêts à accepter nos lois pour cela. Pour l'ivraie, il y a la police et la justice, comme pour les indigènes d'ailleurs. Les imams obscurantistes sont d'ailleurs autant mes ennemis que les vôtres, je n'ai aucune mansuétude postcoloniale à leur égard, car ils savent ce qu'ils font. Pas les jeunes qui fêtent un peu bruyamment la victoire de leur équipe.

D'où ma référence au génocide, je ne souhaite pas voir cette barbarie retomber sur nos jolies contrées à peine pacifiées. Je n'aime pas Zemmour pour ses idées, parce qu'il exsude la frustration et le mal-être par tous les pores de sa peau, parce que sorti de Napoléon, Chateaubriand et des manuels de sciences politiques il est peu cultivé (connaît-il la moindre langue étrangère ?), mais au moins, lui annonce déjà la couleur quand il dit que personne n'aurait pu prévoir en 1940 le retour massif des pieds-noirs en France. Je préfère John McCain, qui savait parfois faire preuve de charité chrétienne. Celle-ci n'est-elle pas une des valeurs fondatrices de notre société ?

Quant à la guerre d'Algérie, c'est un sujet récurrent ici, tout a été dit je pense, mais vous connaissez Lucien de Montagnac ? Ses exploits militaires, entre autres, expliquent bien des choses. Et la décapitation n'est pas forcément une tradition orientale. La violence engendre la violence, c'est bien connu !

duvent

@ boureau | 18 juillet 2019 à 08:37 (@ duvent 17 juillet 2019 21:37)
"Votre longue réponse confirme votre pseudo (je présume): du vent !
Quand on ne maîtrise pas un sujet dans une discussion, on passe son tour.
Cordialement."

Ah ! Mais si on descend, vous allez me contraindre à relire le vôtre... qui confirme quoi déjà ?

Exilé

@ Elusen
« Cela n’a pas été pratiqué en Algérie, il y a des églises, des cimetières pour chrétiens et certains quartiers d’Alger ressemblent à Paris avec leurs immeubles haussmanniens. »

Je vois que monsieur aime plaisanter...

Veuillez vous renseigner sur l'état des églises en Algérie, qui tombent souvent en ruines et dont l’État algérien entrave la réparation, quand certaines ne sont pas cernées de barbelés pour en contrôler l'accès et d'autres fermées d'office.

https://www.portesouvertes.fr/edifier/filrouge/algerie-ils-veulent-etouffer-l-eglise

Quant aux cimetières, il est de notoriété publique que la plupart ont été dévastés et ont subi des profanations de tombes depuis plusieurs dizaines d'années, ce qui au passage n'a dans ce cas indigné personne chez nos belles âmes.

https://www.youtube.com/watch?v=xKQ0pNUltkw

Votre histoire des « immeubles haussmanniens » dont les propriétaires ont d'ailleurs été chassés est amusante, comme si ces bâtiments fonctionnels suffisaient à représenter à eux seuls la culture française.

Enfin, vous jouez sur les mots en ergotant sur le sens du terme ethnie.
Les Européens - dont certains n'ont connu que l'Algérie - ont été menacés de mort et chassés parce qu'Européens. Ils ont donc été ciblés en tant que tels comme un groupe humain déterminé.
Si jamais un jour la réciproque devait s'appliquer en France - même avec une extrême humanité contrairement à ce qui s'est passé en Algérie en 1962 - soyez sûr que tous les milieux gauchistes et peut-être même vous n'hésiteraient pas à employer cette expression « nettoyage ethnique » comme Tomas a d'ailleurs été le premier à le faire.

hameau dans les nuages

@ Elusen | 18 juillet 2019 à 00:55

Vous êtes idiot ou vous le faites exprès ?

Il s'agit d'une photo de l'album de famille et ma belle-soeur était encore dans ma cour il y a 48 heures. Quant aux autres gosses présents il vous suffit d'aller sur le site "Copains d'avant" et vous avez accès à des milliers de photos de classe...

Croyez-moi tous ces gosses algériens devenus adultes sont ravis de savoir que des pieds-noirs ont gardé de bon souvenirs d'eux malgré les "événements" et le temps passé. Des invitations sont même lancées à travers la mer, on nous conseille seulement de ne pas venir seul(e). On se demande bien pourquoi... Il y aurait des problèmes ?

Vous voulez ma photo de classe à Saint-François-Xavier ? Je suis toujours aussi mal peigné.

Ah mais ya des vedettes ici !....... :)

caroff

@ Xavier NEBOUT 16h36
"Quant à nos bienfaits en Algérie, outre qu'un petit fonctionnaire français pouvait y vivre comme un nabab"

Dans ma famille, quelqu'un a obtenu son premier poste à Bône puis à Alger à la fin des années 1940.
Son maigre traitement de prof agrégé ne lui permettait de louer qu'un deux pièces sans beaucoup de confort.
C'est une légende urbaine de prétendre que les métros vivaient comme des nababs en Algérie.
Selon Germaine Tillion, il y avait 200 colons qui vivaient dans le luxe et 15 000 comme des bourgeois. Le reste c'est-à-dire la très grande majorité d'une population d'un million de pieds-noirs, vivait sans s'enrichir vraiment...

boureau

@ Robert 17 juillet 2019 19:15

Jean Sévillia est certainement le plus honnête historien sur cette période de l'Histoire de l'Algérie.Et son dernier livre remet bien des pendules à l'heure: "Les vérités cachées de la guerre d'Algérie".

Malheureusement, pour la diffusion de ses informations, il présente deux handicaps majeurs: d'abord il est "de droite" (donc pas crédible) et ensuite il ne possède pas les relais pour passer dans les médias diffuseurs (les places sont prises par les pro-Algériens notamment Benjamin Stora, interlocuteur favori des médias sur ce sujet).

Benjamin Stora, en bon musulman, ignore ce que notre monde judéo-chrétien connaît depuis son origine: le mensonge. Le mensonge dans le monde musulman n'existe pas. C'est plus simple avec la conscience. Et cela permet de dire, en toute sincérité, tout et son contraire.

Cordialement.

————————-

@ duvent 17 juillet 2019 21:37

Votre longue réponse confirme votre pseudo (je présume): du vent !

Quand on ne maîtrise pas un sujet dans une discussion, on passe son tour.

Cordialement.

————————-

@ Elusen 18 juillet 2019 00:55
"Le nettoyage ethnique ...quand les Européens ont été forcés de quitter l'Algérie"

Pourquoi m'attribuez-vous cette phrase ? Je n'ai jamais fait le rapprochement entre nettoyage ethnique et départ des Européens.

Voici ma phrase : "quant à l'emploi des mots : nettoyage ethnique, passons..."

Je dis exactement le contraire.

Et vous enchaînez avec les mots "fascisme, extrême droite..."

Curieux cerveau que vous avez !

Cordialement.

Elusen

@ hameau dans les nuages | 17 juillet 2019 à 00:24
«...la classe de ma belle-soeur (jupe à carreaux au premier rang à droite)...»

Voilà le parfait exemple de la violation de la vie privée.
La belle-sœur et les autres personnes sur la photographie ont-elles autorisé la diffusion de cette photographie ?

Sont-ce en réalité les Alphabet Inc (maison mère de Google), Microsoft, Facebook, Twitter, Instagram de ce monde qui violent en permanence la vie privée ?
Ou tout simplement les abrutis qui utilisent leurs services ?

Ne serait-ce point là aussi une violation de la loi CNIL faite par un particulier ?
Ceux qui confèrent à des sociétés tierces des données privées sur d’autres personnes, sans l’accord de ces dernières: c’est du traitement de données informatisées concédées à des sociétés tierces sans l’accord des victimes.

Comme tous les benêts qui font de la synchronisation, alors qu’il ne s’agit pas de cela, le mot étant là pour endormir la vigilance.

La synchronisation, c’est une communication directe d’appareil à appareil, sans intermédiaire, par la fonction Bluetooth ou par câble entre les appareils, mais là les sots utilisent des appareils connectés à Internet qui envoient les données privées sur des serveurs un peu partout sur la planète, les autres appareils se connectent à ces serveurs pour comparer les données.

Quant aux données privées stockées sur ces serveurs, ells deviennent la propriété des sociétés de stockage, qui font ce qu’elles veulent avec.

Ou encore d’autres imbéciles qui utilisent les Google Calendar, des services de cet ordre, écrivant : "aller voir la secrétaire Aminata Ndya qui a cancer – hôpital Truc à 14h".
Donnant ainsi à Alphabet Inc une information intime sur la secrétaire, sans l’accord de cette dernière.

Diantre que vous avez raison, c’est à vous seul de décider des droits des autres, ils ne sont là que pour vous subir.

———————

@ Exilé | 17 juillet 2019 à 22:09
@ boureau | 17 juillet 2019 à 14:53
«...ce nettoyage ethnique […] quand les Européens ont été forcés de partir d'Algérie...»

Européen n’est pas ethnie !
D’ailleurs définissez ethnie, vous êtes bien dans la m....

La légèreté avec laquelle l’extrême droite emploie, abuse des concepts est fascinante, ou fascisante, je ne sais plus.

Professeur Jean-Loup Amselle – Anthropologue.
Directeur d'études à l'École pratique des hautes études en sciences sociales

  • L'idée selon laquelle il existe une hiérarchie entre des sociétés occupant des positions voisines dans l'espace n'est pas nouvelle. Les Grecs opposaient ainsi les ethnè (sing. ethnos) et la polis (cité). Les sociétés qui relevaient de leur culture mais auxquelles « manquait » l'organisation en cités-États étaient des ethnè. Le terme est souvent traduit par « tribu » (en allemand, Stamm), ou par « État tribal ». Selon V. Ehrenberg, il est « vraisemblable [que l'ethnos] est beaucoup plus proche de la société primitive ». L'ethnologie prise au pied de la lettre serait donc une science des sociétés qui sont « a-politiques » et qui, à ce titre, ne peuvent être des « sujets » de leur propre histoire. Une définition pareillement négative se perpétue dans la tradition ecclésiastique, qui appelle ethnè « les nations, les gentils, les païens, par opposition aux chrétiens » (Littré, s. v. « Ethnique »).

Le nettoyage ethnique implique la destruction des bâtiments, des cimetières, des lieux de culte, des monuments, de toutes références aux groupes que l’on veut éliminer.

Cela n’a pas été pratiqué en Algérie, il y a des églises, des cimetières pour chrétiens et certains quartiers d’Alger ressemblent à Paris avec leurs immeubles haussmanniens.

Professor George J. Andreopoulos, Department of Government, John Jay College of Criminal Justice, New York.

  • Le terme "nettoyage ethnique", traduction littérale de l'expression serbo-croate etnicko ciscenje, a été largement employé dans les années 1990 pour décrire le traitement brutal réservé à divers groupes civils dans les conflits qui ont éclaté lors de la désintégration de la République fédérale de Yougoslavie.

Alors que vous en matière de nettoyage, vous avez des employés de maison !

Exilé

@ boureau

Vous citez Tomas :
"Je ne vois guère d'option intermédiaire entre le vivre-ensemble et le nettoyage ethnique" .

Il n'a pas l'air de se rendre compte que ce nettoyage ethnique a été exactement ce qui a été accompli en 1962 quand les Européens ont été forcés de partir d'Algérie au son du slogan « la valise ou le cercueil », certains n'ayant même pas eu le temps de faire leur valise pour avoir été massacrés avant.

Au passage, personne en France, à commencer par les belles consciences de service ou les prétendues organisations de défense des droits de l'homme, n'a protesté, quand on n'a même pas parfois trouvé cela très bien.

duvent

@ boureau | 17 juillet 2019 à 14:53
« Votre réponse n'est pas à la hauteur du sujet ! Dommage. »

Et quelle est cette hauteur, s'il vous plaît ?

Je présume que votre discours est lui à la hauteur idéale, et que cela tient à vos anecdotes qui sont si ; je ne sais pas quoi... les mots me manquent : émouvantes, belles, étonnantes, désarmantes (non désarmantes, non...) ???

C'est certain, vos anecdotes sont d'une hauteur, avec un grand H, que j'ai évaluée approximativement au niveau du Café du Commerce, qui, il ne faut pas le nier, livre de très bons morceaux choisis...

Oui, les brèves de comptoir, ça a son charme, mais il ne faut pas en abuser.

Je n'ai pas de petites historiettes à poser sur le zinc et je suis si cartésienne que je n'ai pas encore trouvé le rapport entre vos souvenirs et l'avenir, mais il se peut que vous soyez très très haut dans le raisonnement (je présume que vous, vous ne pensez pas en Occidental, d'ailleurs vous n'avez pas précisé en quoi vous pensez ??).

Comme je suis bonne camarade, je vous livre une petite historiette, qui m'est arrivée lorsque enfant je n'ai pas voulu laisser ma balle, qui m'avait échappé, dans la gueule du chien du métayer.

Il s'appelait Noiraud, il était laid, il sentait mauvais, il était hargneux. Il n'obéissait qu'à son maître, cela nul ne l'ignorait. Pourtant, je voulais ma balle, je ne l'ai pas eue, j'ai eu ce que donnent les chiens hargneux...

Depuis, je dis partout, à qui veut l'entendre, que les chiens hargneux qui n'entendent que la voix de leur maître ne sont pas de bons compagnons de jeux, et qu'il faut en tirer toutes les conclusions, y compris celle de garder ses larmes, car beaucoup d'occasions seront bonnes et même excellentes pour les verser abondamment, sans retenue ni vergogne, parce que la vie est remplie de surprises, et Actéon le sait.

--------------------------------------------------

@ Exilé | 17 juillet 2019 à 10:01
« Je vous laisse à vos illusions sur le mythe du jeunisme et à vos rêves sur un monde nouveau plein de lendemains qui chantent alors que vous risquez de vous trouver confrontée à un avenir fait de sang et de larmes après en avoir favorisé l'émergence. »

Vous, vous êtes Cassandre... Me voilà épouvantée, savez-vous ?
Elle est nouvelle, n'est-ce pas cette prédiction ?

Des larmes et du sang !
Je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas plutôt du homard et du champagne, je ne suis pas du tout allergique...

Robert

@ boureau | 17 juillet 2019 à 14:53

Ce que vous écrivez est la description de l'exacte vérité. Mais, pour des métropolitains qui n'ont jamais connu les relations inter-communautaires en Algérie d'avant l'indépendance, qui plus est les générations qui ont suivi et ont appris ce que les manuels "d'Histoire" leur ont enseigné (un ensemble de contre-vérités, ce que j'avais personnellement constaté dans les manuels de mes enfants), il est quasi impossible de comprendre.

Quand, en sus, les médias passent leur temps à stigmatiser l'action de la France, l'on peut considérer que faire changer le point de vue est une entreprise vouée en grande partie à l'échec. Et pourtant, des livres comme celui de Jean Sévillia dont j'ai rappelé le titre et donné les coordonnées Internet n'ont pas la diffusion qu'ils méritent en fonction de leurs très grandes qualités de relation des faits historiques, à l'opposé des opinions toutes faites.

boureau

@ caroff 16 juillet 2019 17:13
"Dans un village, un peu plus loin: "Savez-vous que pour hâter l'arabisation voulue par Boumédiène, l'Algérie a importé des instituteurs égyptiens ? Parmi eux il y a des Frères musulmans qui pourrissent nos enfants avec leur Coran !""

Vous rapportez, caroff, quelque chose de fondamental : je pèse mes mots, de fondamental. Plus tard, les historiens (sérieux) dateront le début de la terreur islamiste/nationaliste (entre 60 000 et 150 000 morts selon les sources) qui s'est abattue sur l'Algérie quelques années après l'arrivée des Frères musulmans. L'islamisme qui avait échoué à prendre la place du nationalisme tire encore, souterrainement et plus que jamais, beaucoup de ficelles de haine notamment contre l'Occident.

Venue qui a changé le cours de l'Histoire d'un peuple. Jusque dans les années 50/60, la communauté arabo-musulmane était assez favorable aux communautés françaises et juives et toutes vivaient en bonne entente depuis un siècle. A partir de l'islamisation des Frères musulmans et de l'endoctrinement nationaliste forcé, c'est la haine qui a remplacé et le bon voisinage et les prémices d'intégration des banlieues arabo-musulmanes.

Anecdote personnelle:

A ma retraite, j'ai fait de l'alphabétisation pendant des années aux enfants d'une petite communauté guinéenne. Les dernières années, quand je reconduisais les petits en leur tenant la main dans leur cité, un imam venait me les "arracher" des mains, je dis bien "arracher", sans un mot et avec un regard terrible, pour les emmener dans les caves lire le Coran.

Les petits en avaient peur. Après plusieurs semaines, j'ai trouvé un subterfuge pour les soustraire à cette spiritualité (sic) comme le dit benoîtement Xavier NEBOUT ! Quand il est venu la semaine suivante les chercher, je ne les ai pas lâchés, prétextant que leur mère avait demandé que je les raccompagne chez elle directement. J'ai soutenu son regard noir, haineux, pendant quelques secondes (les mains de petits tremblaient). Finalement, en marmonnant je ne sais quoi, il a lâché violemment les mains des petits et est parti. Je ne l'ai plus jamais revu. Et quand je rencontrais, plus tard, les petits devenus collégiens, ils me sautaient au cou en me remerciant. Quelle belle récompense sur l'obscurantisme.

Mais aussi quelle leçon pour ceux qui, en France, ne veulent rien voir de ce travail souterrain de haine et d'endoctrinement de certains imams !

Cordialement.

--------------------------------------------------

@ Tomas 16 juillet 2019 21:13
"Je ne vois guère d'option intermédiaire entre le vivre-ensemble et le nettoyage ethnique"

Le "vivre-ensemble" est un concept de nigauds pour des cerveaux de nigauds : vous ne pouvez pas faire vivre ensemble des communautés qui refusent justement de vivre ensemble.

Quant à l'emploi de "nettoyage ethnique", passons...

Si, il y a un intermédiaire que votre brillant cerveau a oublié : le respect de la Loi et un Etat fort qui ne laisse rien passer !

Cordialement.

-----------------------------------------------------

@ Xavier NEBOUT 17 juillet 2019 16:36

Votre monde de spiritualité vous aveugle : la spiritualité de l'Islam est du domaine de quelques poètes et savants iraniens des siècles passés et de quelques Occidentaux rêveurs et... au mieux, du sexe des anges (si je puis dire) pour le musulman lambda.

Je vous invite à lire l'article d'un des plus grands journalistes actuels, Renaud Girard, dans le Figaro du 16 juillet 2019 : "Le cancer islamiste s'incruste dans le monde". Méditez-le !

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/renaud-girard-le-cancer-islamiste-s-incruste-dans-le-monde-20190715

Vous ne comprendrez jamais la mentalité arabe algérienne si vous n'avez pas vécu avec eux. C'est une communauté qui demande (qui réclame) l'autorité de l'Etat et un cadre de vie strict. C'est ainsi. Car elle sait bien qu'elle est fragile et qu'elle manque de bases intellectuelles et civiques historiques. Et votre amabilité imprudente et angélique ne changera pas des siècles d'Histoire.

Quant à votre phrase "Quant à nos bienfaits en Algérie, outre qu'un petit fonctionnaire français pouvait y vivre comme un nabab...", franchement c'est indigne du niveau où vous souhaitez que nous vous
situions.

Cordialement.

----------------------------------------------------

@ duvent 16 juillet 19:53

Votre réponse n'est pas à la hauteur du sujet ! Dommage.

Non je ne verserai pas une larme sur l'Afrique. Et d'ailleurs, l'Afrique se fiche des larmes de qui que ce soit et elle a bien raison !

Après bientôt quatre générations depuis le départ des Blancs et les indépendances, peu d'Africains se tournent spontanément vers la France. La Chine, l'Inde, les USA et maintenant le Brésil nous ont largement remplacés presque partout.

Leurs élites comptent sur nous, Français, simplement pour aspirer de la finance en France et les aider pour en obtenir de l'Union européenne ! Et, plus que tout, l'achat à crédit d'armes, qui ne seront jamais payées !

La presque totalité des élites africaines est complètement corrompue. Leur peuples actuels se fichent totalement des Français qu'ils n'ont pas connus sur place en tant que "colonisateurs". Et seuls quelques vieux aînés versent une larme sur "le temps béni des colonies" !

Vous pensez en Occidental alors qu'il faut penser en Africain. C'est le drame de beaucoup de Français et d'Occidentaux: ils pensent "cartésien", comme quelques "braves gens" de ce blog. Et en déduisent des sottises.

Un vécu:

Souvent notre voisine, une centenaire pied-noir décédée il y a quelques années, qui appartenait à une famille multiculturelle italo-franço-malto-espagnole installée depuis les années 1850 en Algérie, nous racontait avec émotion et nostalgie son départ tardif d'Algérie.

Son mari et elle pensaient, compte tenu des bonnes relations séculaires avec la communauté arabo-musulmane de ce quartier juif, qu'ils pourraient rester après l'indépendance.

Ils ont essayé. Mais les bons termes sont vite devenus cauchemar. D'abord, le "voisinage" a tué leurs trois chiens et leur chat. Puis un beau jour, envoyée par une obscure commission de quartier, une famille avec des enfants est entrée dans leur jardin et leur a dit : "Vous avez une maison à trois étages et vous êtes deux vieillards, nous nous n'avons rien. Nous allons prendre seulement un étage avec notre famille et tout ira bien, c'est promis". Inutile de préciser que la vie est devenue vite infernale.

Puis une deuxième famille est venue avec le même scénario : "Vous avez une maison avec un étage inoccupé...". Et les vexations se sont accentuées jusqu'à craindre pour leur vie. Finalement ils sont venus en France. Deux ans après l'indépendance. Son plus grand regret: avoir laissé sur place les corps et tombes de ses aïeux. Ses enfants ont visité leur cimetière algérien quelques années plus tard: toutes les tombes chrétiennes et juives avaient été dévastées et pillées.

Quand ils sont partis, l'Etat algérien leur a promis de les dédommager de leurs biens à Alger (un grand magasin style bazar, un garage pour réparations et ventes de voitures, une maison de trois étages). Savez-vous combien cette dame (son mari est mort peu après leur arrivée en France) touchait en dédommagement ? Je le sais puisque c'est moi qui allais toucher le mandat à la fin de sa vie. Montant du mandat venant de l'Etat algérien à la poste de mon quartier: € 3,69 par trimestre ! Même valeur chaque trimestre depuis les années soixante !

C'est un autre monde duvent. Vous devez en être consciente. Et vous rappeler toujours la formulation d'Hegel : "Au-delà d'un certain nombre la quantité devient la qualité". Nous y sommes !

Cordialement.

Exilé

@ Robert
« Que n’a-t-on parlé de « massacre du 17 octobre 1961 », avec à la clé plusieurs centaines de morts Algériens prétendus… FLN gentil organisateur d’une manifestation pacifique contrée par une puissance coloniale ivre de sang algérien, sans aucun doute ! »

Vous avez eu raison de rappeler cette triste journée du 17 octobre 1961 dont la présentation actuelle des faits relève des pires falsifications concernant les événements de cette époque.
Le professeur Brunet qui a enquêté sur cette affaire, y compris à l'institut médico-légal, a montré que le nombre de morts constatés était plus faible que celui mis en avant par les propagandistes.
Par ailleurs, l'imputation fallacieuse de tous ces morts à la police omet le fait que des factions rivales algériennes, à savoir le FLN et le MNA, se sont livrées à une lutte à mort sur le territoire français avec de nombreuses victimes, y compris courant octobre 1961.
Il est au passage honteux que la municipalité socialiste de Paris ait apposé une plaque sur un pont, ayant contribué à entretenir cette fable de corps jetés dans la Seine par la police.

Toujours dans le domaine de la falsification de l'histoire, mais du côté algérien, il faut tordre le cou au chiffre d'un millions de morts algériens, ce qu'un simple examen de la pyramide des âges suffit à démentir, sans oublier que l'Algérie n'a pas « mis les Français à la porte » par le combat, car la rébellion a été vaincue sur le terrain, mais que l'indépendance lui a été accordée par le pouvoir gaulliste dans des conditions critiquables.

Le problème est que les jeunes gens issus de l'immigration algérienne ont été endoctrinés à partir de ces fables et de quelques autres qui les renforcent dans leur ressentiment anti-français.
Les Français qui contribuent à entretenir cette vision dénaturée de l'histoire sont au minimum des irresponsables.

--------------------------------------------------------

@ duvent
« ...je respecte et vénère la jeunesse, car en elle je vois et j'espère la possibilité d'un monde nouveau, sans oublier que la vie est un songe... »

Je vous laisse à vos illusions sur le mythe du jeunisme et à vos rêves sur un monde nouveau plein de lendemains qui chantent alors que vous risquez de vous trouver confrontée à un avenir fait de sang et de larmes après en avoir favorisé l'émergence.

Patrice Charoulet

Sur ce blog, je suis sans doute un de ceux, avec quelques dames, qui s'intéressent le moins au football. Je l'avais assez dit quand la France entière hurlait de joie pour ses champions du monde. Mais si je n'ai aucun mépris pour les footballeurs, qui sont après tout des sportifs (c'est très bon de bouger, de développer ses muscles, etc.), j'ai le plus grand mépris (qui va jusqu'à la haine) pour l'engeance des supporters (cris, hurlements, ivresse...). Les supporters de tous les pays, de toutes les villes, de tous les clubs.
Que des gens aient eu le comportement que l'on sait en France, au motif que l'équipe algérienne avait battu l'équipe d'un autre pays, mérite, à mes yeux, un mépris encore plus grand. Qu'ils aient eu ce comportement sur le sol français est parfaitement scandaleux et a suscité l'indignation de tout notre peuple.

Par parenthèse, puisque nous venons d'assister au défilé parisen de la fête nationale, on a beaucoup entendu dire que le budget militaire devait être augmenté. C'est une bonne idée. A mon sens, ce qui doit très substantiellement être augmenté, c'est celui de la police. Aucun des agissements que nous venons de voir, pour une victoire footballistque, n'étant admissible, si les policiers étaient plus nombreux et mieux équipés, beaucoup plus d'interpellations auraient pu être faites. N'oublions pas aussi de construire assez de prisons pour accueillir tous ces supporters délinquants, incendiaires, pillards, etc.

hameau dans les nuages

@ Tomas

Le vivre-ensemble ?

Une photo du vivre-ensemble en Algérie: la classe de ma belle-soeur (jupe à carreaux au premier rang à droite):

http://zupimages.net/viewer.php?id=17/07/91lr.jpg

Comptez les Européennes.

La photo pourrait être toujours valable. Il y a quasiment la même proportion d'Européennes mais cette fois-ci dans beaucoup de classes en France métropolitaine.

Vous croyez que cela va marcher votre vivre-ensemble ?

Jean le Cauchois

@ boureau à 13:27

C'est bien d'informer, de conscientiser des braves gens qui pensent que l'humanité est composée de semblables qui pensent comme eux, ont les mêmes sentiments, les mêmes sensations... J'achète mes olives au marché ambulant du quartier tous les vendredis, à Ahmed, la quarantaine, originaire d'Algérie. La première fois, j'ai demandé des "zeitounes" et il m'a répondu qu'il ne vendait que des "azemmours", façon de me faire savoir qu'un Kabyle n'a pas à être confondu avec un Arabe, et surtout, ne veut pas être confondu. J'ai appris depuis des tas de choses sur son existence en France et sur l'existence des Kabyles dans la région de Tizi-Ouzou : depuis l'indépendance, il y a eu des révoltes d'étudiants en particulier ,sévèrement réprimées (déportations, meurtres...). Les braves gens n'imaginent pas la dureté du monde, en dehors de leur Hexagone... et ça commence même en Corse où, le long du GR20, les "Fuori i Francesi" n'étaient pas rares.

Robert

@ boureau | 16 juillet 2019 à 13:27

Je vous rejoins complètement dans cette analyse. La mentalité maghrébine est ainsi constituée que seules la rigueur et la force sont effectivement comprises. Les renoncements à les mettre en œuvre sont autant de faiblesses à exploiter par ceux qui sont nos adversaires : la démocratie à l'occidentale n'est pour eux qu'aveu de faiblesse... Et ces adversaires deviendront à terme des ennemis qui combattront ceux de leurs coreligionnaires qui ont fait leurs nos principes républicains.

Claude Luçon

@ Jean le Cauchois | 16 juillet 2019 à 12:03
"Angevine..." je ne me rappelle plus..."

Bien sûr que si vous vous en rappelez. Lâche ! Pascale vous terrorise :)
Un peu d'histoire ! Les Plantagenêts étaient Angevins. Ils gouvernaient de Chinon, en Anjou. Henri II et son Eléonore ainsi que Richard Coeur de Lion et son Isabelle, Angevins, ont leurs tombes dans l'Abbaye de Fontevraud, près de Saumur, en Anjou !
Pas fous ils ont préféré gouverner les Britanniques plutôt que les Gaulois, mais d'Anjou !
Non mais !

---------------------------------------------------

@ Xavier NEBOUT | 16 juillet 2019 à 08:16

Sétif ne fait guère une liste !

Pouvez-vous m'expliquer pourquoi les matières premières seraient leurs ?
Elles étaient déjà part du sous-sol terrestre des millions d'années avant que notre premier ancêtre descende de son baobab.
On peut tout autant accuser les Africains et Arabes de les avoir volées en s'installant au-dessus !
Pensez qu'en France vous ne possédez pas la nappe phréatique qui est sous votre jardin, si vous en avez un.
Encore aujourd'hui ils sont incapables de les exploiter eux-mêmes, c'est parce que nous les avons cherchées, trouvées, puis exploitées qu'aujourd'hui ils peuvent en profiter sans avoir investi un sou.
J'ai fait partie de vos exploiteurs, pétrole dans mon cas. Je connais bien le sujet.
Imaginez-moi, un vrai adepte de la schlague !
Dans votre sens de la justice, réjouissez-vous, l'Afrique s'est vengée, elle m'a refilé du paludisme et une infection amibienne que je traîne depuis 1957 pour me punir de n'avoir pas trouvé de pétrole au Mozambique. Nous n'avions alors foré que jusqu'à 5 000 mètres, il était plus profond.

"Il serait temps d'y investir en développement pour prévenir l'invasion dont nous avons semé les causes."

Des milliards ont été investis mais ils ont ricoché des banques suisses à celles de Floride et de Californie, puis celles des Caïmans et de Singapour... pour revenir à Londres et à Paris sous forme de biens immobiliers.
Il faut y investir c'est exact, surtout en ingénieurs et techniciens, et quelques banquiers très honnêtes (ils ne le sont pas tous) pour gérer les sous investis.
Mais les Chinois s'en occupent maintenant !
Au lieu d'acheter votre pétrole, votre aluminium, votre cuivre... à des sociétés européennes vous les achèterez aux Chinois, en dollars.
Je serais curieux de savoir si les Chinois partagent les revenus qu'ils tirent d'Afrique 60/40 % comme nous le faisions. Les 40 % étaient pour nous qui avions pourtant fait tous les investissements, investissements que nous acceptions d'amortir sur 25 ans.

Xavier vous jugez des situations dont vous n'avez pas la moindre notion.
Lisez aussi ce qu'écrit boureau aujourd'hui, lui sait !

Tomas

@ Jean le Cauchois

Ah oui évidemment, en Algérie les stades sont assez dangereux, et dans ces pays les mouvements de foule aussi. Je déplore comme tout un chacun l'incivisme de cette jeunesse, mais elle n'a pas grand-chose pour se défouler et il n'y a pas mort d'homme.

----------------------------------------

@ caroff

Au temps pour moi, au moment où j'écrivais je n'avais pas eu vent des incidents de dimanche. Je maintiens qu'après les quarts de finale, mardi soir, 9 000 Algériens ont fêté à Marseille sans le moindre incident la victoire de leur équipe. Comme quoi on peut !

Je ne suis pas défaitiste, j'ai fait plus d'enfants qu'il n'en faut pour renouveler les générations. Mais je ne suis pas aveugle et n'ai pas envie d'avoir un génocide sur la conscience. Ce n'est pas Zemmour qui disait l'air de rien qu'en 1940, personne n'aurait pu prévoir le départ des Français d'Algérie ?

A vous de voir, hein, mais je ne vois guère d'option intermédiaire entre le "vivre-ensemble" et le nettoyage ethnique.

Robert Marchenoir

@ Xavier NEBOUT | 16 juillet 2019 à 08:16

Vous continuez à dérouler votre théorie, sans tenir compte le moins du monde des faits que je vous ai présentés, et qui prouvent qu'elle est fausse.

Curieusement, d'ailleurs, votre théorie épouse la thèse de gauche, et va même encore plus loin. Alors que vous êtes ici l'un de ceux qui professent les vues de droite les plus extrêmes.

duvent

@ boureau | 16 juillet 2019 à 13:27

Alors les autruches, on sort la tête du sable ?
Cordialement.
__________

Dites donc, boureau, le bien nommé, êtes-vous bien certain que vous ne pourriez-pas faire quelque chose pour les autruches, pendant qu'elles ont la tête dans le sable ?

Il me semble bien que vous êtes de ce genre de héros...

Je vous ai lu, et je voudrais vous adresser mes vifs compliments, il semble qu'en effet, vous vous êtes consacré à l'Afrique, aussi, gardez votre monnaie, vous en aurez peut-être besoin pour la suite des plaisirs et des jours...

Mais vous n'auriez pas dû écrire ceci : « Je ne verserai jamais une larme sur l'Afrique. »

Car voyez-vous l' Afrique l'attendait votre larme, et je me demande bien ce que cela va lui faire d'apprendre une atrocité pareille ?

Je vois l'épouvante pénétrer et envahir ce beau continent, et je me dis qu'il mérite votre larme pour mille raisons. Mais vous avez trouvé les raisons nécessaires et suffisantes pour la conserver âprement...

-------------------------------------------

@ Exilé | 16 juillet 2019 à 13:05
« Quant aux vieillards à tête chenue ils pourraient probablement vous en apprendre très long sur certaines erreurs à ne pas commettre.
Mais le monde est ainsi fait que personne n'écoute les anciens expérimentés et que les plus jeunes ne les croient pas quand ils préviennent que le feu brûle, tant qu'ils ne se sont pas encore brûlés. »

Vous êtes un vieillard à la tête chenue ? Alors, apprenez-moi !
Les vieillards qui m'entourent m'enseignent ceci : « Apprendre à mourir ! »

Et puis les exploits, n'est-ce pas, nous les avons vus...

Alors je vous dis, que je respecte et vénère les têtes chenues, mais aussi que je respecte et vénère la jeunesse, car en elle je vois et j'espère la possibilité d'un monde nouveau, sans oublier que la vie est un songe...

Mais beaucoup font mal le bien et bien le mal... Et ceux-là désirent follement comme un élixir de la vie sublime et heureuse, la fin de l'autre. Oui mais après ? Eh bien je vous le dis, après la fin de l'autre, RIEN !

decurion

Je crois que vous n'avez rien compris: il faut diviser pour régner. Les Gaulois refusent de se glisser dans le moule de la mondialisation ? refusent la régionalisation rampante ? refusent de devenir un pion états-unien ? C'est bien simple il suffit de les dissoudre, et quoi de mieux pour cela que jouer l'islam contre les conservatismes. De jouer la police contre les "manifestants" (il ne faudrait surtout pas que la police devienne un jour intelligente et refuse de charger), alors on saupoudre avec des images de flics en mauvaise posture, on poursuit les manifestants mais pour la police une enquête est en cours selon la formule consacrée. Regardez partout comme tout est fait pour diviser les Français.

Giuseppe

"La pire des attitudes serait une résignation citoyenne s'habituant à cet état de choses et l'expression d'une lassitude à force d'interpeller l'Etat pour rien." (PB)

Partout il faut lutter, rechercher, quels que soient les secteurs, des journalistes qui font leur boulot loin du ronronnement des plateaux TV, servant la soupe, parfois complaisants et heureusement peu crédibles.

La nouvelle est tombée, la pince de homard n'était sans doute que la partie émergée du crustacé, par les temps qui courent, 9 000 000 de citoyens qui vivent sous le seuil de pauvreté dont 4 000 000 en grande précarité soit moins de 700€/mois.

Michaël Hajdenberg, Antton Rouget et Fabrice Arfi:
"Le ministre de la transition écologique François de Rugy a démissionné ce mardi 16 juillet du gouvernement. Mediapart s’apprêtait à publier cette nouvelle enquête sur l’utilisation de ses frais professionnels en tant que député."

Il a eu sans doute peur de nouvelles révélations, mais ceci est une autre histoire, et comme une affaire en amène une autre, le parquet de Paris fait appel, pour une nouvelle vie d'un arbitrage annulé.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

  • Causeur
    causeur.fr du 13 octobre "Philippe Bilger, le style fait l'homme", par Thomas Morales
  • Le Point
    Philippe Bilger : « Le mur des cons a fracturé la confiance dans la justice », lepoint.fr du 11 octobre.
  • Sud Radio, "Le Grand Matin"
    Tous les vendredis de 8 h 45 à 9 h 15, débat dans la Matinale de Patrick Roger.
  • CNews, "L'Heure des Pros"
    Tous les mercredis de 9h à 10h30, animé par Pascal Praud.
  • Sud Radio "Les Vraies Voix"
    Tous les jours du lundi au vendredi de 17h à 19h, émission de débat et de divertissement animée par Christophe Bordet.

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS