« Les vieux au rancart ! | Accueil | Quand les ex sont toujours là... »

09 septembre 2019

Commentaires

Michel Deluré

@ Claude Luçon

Avec ce sujet, Philippe Bilger vous a offert un terrain particulièrement propice pour exercer vos dons, pour moi méconnus, de pyromane Claude Luçon !
Quelques allumettes lancées dans votre commentaire du 10/09 00:50 et c'est tout un pan de ce blog qui s'embrase !
Il est des zones sensibles sur lesquelles il est parfois dangereux de s'aventurer.
Voyez comme Patrice Charoulet, lui, est beaucoup plus prudent et évite ces terrains piégeux en parlant de tout autre chose.

Certes, j'avoue que quelques positions développées dans votre commentaire m'ont surpris. Mais le débat est là justement pour exprimer des opinions différentes qui amènent à réfléchir sur ses propres positions et qui ne doivent pas entraîner systématiquement des réactions épidermiques.

Mais, vous suivant depuis déjà quelques années sur ce blog, je sais Claude Luçon que vous avez le cuir solide et vous sais, pour reprendre La Rochefoucauld, "assez fort pour supporter les maux des autres" et notamment l'intolérance de certains.

Xavier NEBOUT

Nous pourrions être heureux que tous les habitants de la France soient aussi français qu'Eric Zemmour qui va même jusqu'à dire qu'un juif vivant dans un pays catholique doit être catholique s'il veut faire partie de la nation.

Concernant l'Algérie, le sujet est inépuisable, mais l'on doit d'abord admettre que la colonisation est en son principe inexcusable et vouée à une issue catastrophique.

Robert, vous semblez oublier que les Français vivaient en Algérie comme une race supérieure, et c'est sans doute ce qui en aura fait pour eux tout le charme.
Un simple facteur y avait sa bonne à tout faire.

En 1962, de Gaulle qui n'a jamais rien compris à l'Afrique et d'ailleurs à pas grand-chose d'autre qu'à l'art d'enfumer, nous a fait nous retirer de l'Algérie dans les pires conditions, et cela jusqu'à laisser quelque 700 Français se faire massacrer à Oran sous le regard de l'armée tenue de rester l'arme au pied.
Il aura ainsi fait naître en Algérie un profond mépris des Français, qui s'ajoute à l'esprit de vengeance.
Ce à quoi se surajoute le mépris de notre civilisation dégénérée des parades d'homos, de nos vieux en EHPAD, et l'indigence spirituelle de notre Eglise, le tout face à l'Islam.

Sauf miracle, les Africains vont nous envahir dans quelques décennies par vagues de dizaines de millions pour ne pas mourir de faim dans une Afrique incapable de maîtriser sa démographie, et cela parce que nous en avons ruiné les bases intellectuelles et spirituelles.

Alors Zemmour est encore bien timide en disant que notre justice délivre des permis de tuer, car c'est en fait le permis de nous éliminer, qu'elle délivre.

Exilé

@ Mary Preud'homme
« La première décision à prendre par un gouvernement digne de ce nom ne serait-elle pas de faire appliquer la loi républicaine dont relèvent tous les cultes et d'interdire purement et simplement la construction de mosquées pharaoniques comme celle de Mulhouse financée à plus de 80 % par des Etats proches des Frères musulmans tel que le Qatar ? »

Ne nous berçons pas d'illusions : ce que vous décrivez n'est pas inspiré par le seul souci de mettre à l'abri des intempéries dans un bâtiment fonctionnel les fidèles assistant à la prière alors qu'il s'agit plutôt de la mise en application d'une stratégie de conquête.
Il faut savoir qu'une mosquée est terre d'Islam à jamais, de même que tout le territoire visible du haut de son minaret. Avis aux autorités.
Et ce n'est pas par hasard que plusieurs mosquées portent le nom de El Fath, ce qui signifie La Conquête.

Achille

@ Robert Marchenoir | 11 septembre 2019 à 06:01
« …l'accumulation de tous ces clichés typiques des calomnies antisémites (les Juifs sont déloyaux envers les pays qui les accueillent, ils sont lâches, ils fuient l'armée, ils sont obsédés par l'argent, ils sont physiquement contrefaits, ils sont responsables de leur persécution par les nazis et d'ailleurs ils se comportent eux-mêmes comme des nazis en Israël), tout cela constitue, bel et bien, une attaque antisémite contre Eric Zemmour. »

Dans son post controversé Claude Luçon n’a, à aucun moment, fait la moindre allusion sur le physique, la présumée lâcheté des Juifs, leur obsession de l’argent et autres clichés antisémites qui d’ailleurs étaient déjà utilisés en France par l’extrême droite au temps de l’affaire Dreyfus.

Claude Luçon n’est pas un rat de bibliothèque qui n’a jamais dépassé les limites de la bibliothèque municipale de sa ville. C’est un homme au long vécu qui a bourlingué dans de nombreux pays d’Afrique, y compris l’Algérie. Ces propos reposent donc sur ce qu’il a pu observer tout au long de ses missions professionnelles.
Ne l'accusons pas de ce qu'il n'est pas au prétexte qu'il évoque des souvenirs douloureux chez certains intervenants de ce blog.

Patrice Charoulet

FRANCE-ANDORRE

Je suis le moins qualifié de France pour commenter le match de football, qui, me dit-on, a eu lieu hier. D'abord, je n'aime pas le foot. Ensuite, j'abomine les supporteurs. Enfin, je n'ai évidemment pas regardé le match. Dans ces conditions, me dira-t-on, vous êtes prié de ne pas la ramener et, à plus forte raison, de laisser votre plume dans votre plumier. Que nenni !

Les radios et les télés m'ont tout dit, malgré moi. La France l'a emporté trois à zéro. Surprise !

Andorre, c'est un petit truc qui se trouve coincé entre l'Espagne et la France. Paradis fiscal, notamment. Population : 85 000 habitants. Andorre a un club de foot, comme Trifouillis-les-Oies. Voilà le match qu'on a proposé à des millions de téléspectateurs et, d'abord, aux crétins qui devaient se trouver dans les tribunes parisiennes. Drapeaux, trompettes, banderoles, canettes avant, pendant et après. Triomphe de la France éternelle. On se console comme on peut.

Demain, je suggère, 21h, après la pub, à TF1 le match Teddy Riner-Eric Ciotti.

Robert Marchenoir

@ Achille | 10 septembre 2019 à 21:09
"On peut juste reprocher à Claude Luçon d’avoir rappelé qu’Eric Zemmour était juif. Là c’était jouer avec des allumettes près d’un baril de poudre. Ensuite tout s’enchaîne avec le syllogisme pathétique qui consiste à dire Claude Luçon n’aime pas Eric Zemmour or Eric Zemmour est juif, donc Claude Luçon est antisémite. Ben voyons !"

Ta-ta-ta... argument piqué dans le tiroir à ustensiles rhétoriques prêts à l'emploi, avec ce petit inconvénient que personne n'a dit cela.

Je n'ai jamais dit, pour ma part, que critiquer un Juif était une preuve d'antisémitisme -- argument, du coup, dont se servent systématiquement les antisémites pour leur défense.

Je n'ai pas non plus reproché à Luçon d'avoir rappelé que Zemmour était juif, et vous avez tort de le faire. Faire remarquer la judéïté de quelqu'un n'est pas, en soi, antisémite, pas plus que le fait de remarquer qu'une équipe de France de foot ressemble plutôt à une équipe africaine n'est "raciste".

En fait, les positions politiques de Zemmour ne se comprennent que si l'on tient compte de ses origines juives d'Algérie.

En revanche, le fait de, simultanément, mettre en question le patriotisme de Zemmour après avoir fait remarquer qu'il était juif, sans apporter la moindre justification à cette accusation infamante (qui est d'ailleurs à l'opposé de la réalité) ; l'accuser d'encourager le nazisme (sans bien sûr le moindre argument, et pour cause) ; l'accuser de se préoccuper avant tout de son compte en banque (je n'ai pas remarqué qu'il figure sur la liste des grandes fortunes françaises) ; accuser sa famille de n'avoir rien fait pour la France en Algérie (accusation parfaitement gratuite) ; porter une accusation similaire envers les pieds-noirs, qui comportaient une part juive significative, et furent victimes d'un nettoyage ethnique total ; attribuer à Zemmour un mystérieux complexe qui serait à l'origine de sa politique (erronée) ; le dénigrer en raison de caractéristiques physiques (sa petite taille) -- l'accumulation de tous ces clichés typiques des calomnies antisémites (les Juifs sont déloyaux envers les pays qui les accueillent, ils sont lâches, ils fuient l'armée, ils sont obsédés par l'argent, ils sont physiquement contrefaits, ils sont responsables de leur persécution par les nazis et d'ailleurs ils se comportent eux-mêmes comme des nazis en Israël), tout cela constitue, bel et bien, une attaque antisémite contre Eric Zemmour.

Mais le camp de gauche se regroupe, on a bien remarqué.

Tipaza

@ Deviro | 10 septembre 2019 à 19:38
"Je n'ai jamais vu un commentaire aussi plat, aussi médiocre, aussi bête, aussi creux..."

La chose est plaisante.
On la croirait écrite par le Petit Chose.

Valéry

@ Achille
"En matière de tolérance, je pense que vous êtes mal placé pour donner des leçons…"

D'un, je n'ai jamais appelé a votre censure, ou à celle de quiconque. Mon propos visait l’incessant va-et-vient de Monsieur Bilger, qui tarde à corriger certaines accusations publiques qui ne sont étayés par aucun fait. Mais qui contribuent à créer des conflits. Non pas qu'il soit obligé, loin de là, c'était une simple constatation.

Et de deux, je n'ai JAMAIS dit que je suis tolérant. Je suis très conscient de mes limites donc j’évite de me ridiculiser en m'attribuant des "qualités" que je ne possède pas. Ma tolérance s’arrête là où les individus ne se considèrent plus responsables de leur destin et commencent à accuser les autres de leur tares. C'est-à-dire très souvent ;)

HOPE

@ hameau dans les nuages

Oh la la... PFFT !!

Giuseppe

"J’ai décidé d’être acteur vers 15 ans, en assistant à la projection des Trois Mousquetaires de Richard Lester, avec mon père. C’était une grande première très spectaculaire, avec des photographes, des vedettes, une rangée de mousquetaires sur les Champs-Élysées… C’était l’émerveillement le plus total. Mais tellement superficiel ! Pourtant, la graine s’est plantée à ce moment-là. Et je me souviens, le lendemain, m’être dit : « Mon talent n’est pas énorme, mais j’y arriverai, par acharnement. » Je suis un tenace."
Lambert Wilson Interview Psychologies, par Anne Laure Gannac - le 18 Avril 2011

J'aime cette définition, on en trouvera bien d'autres, il existe aussi celle sur Christophe Dominici - le talentueux joueur de rugby, bien évidemment -, je ne me rappelle plus qui avait dit "vous lancez un morceau de viande au milieu des gros, c'est lui qui en ressortira à leur barbe le bout de viande entre les dents !"

https://youtu.be/RNRhF-ONqZQ

Le talent pour moi c'est cela, il paraît que… Mais ceci est une autre histoire.

breizmabro

@ Lucile 10 septembre 2019 à 20:11
"Autant les Américains sont avertis de ne pas parler à tort et à travers en cas d'arrestation, autant les Français le sont peu, pensant que c'est un gage d'honnêteté que de répondre aux questions"

Non Lucile vous vous trompez, les Français (ou pas d'ailleurs) connaissent parfaitement le droit de se taire puisque ce droit leur est mentionné lors de leur interpellation.

"La personne a le droit, lors des auditions, après avoir décliné son identité, de faire des déclarations, de répondre aux questions qui lui sont posées ou de se taire (art. 63-1 du Code de Procédure Pénale)

Il n'empêche cependant pas l'officier de police judiciaire de poser les questions qu'il juge nécessaire, en présence d'un avocat, même si la personne refuse d'y répondre. À cet égard, certains avocats estiment que le gardé à vue a tout intérêt à ne pas répondre aux questions de l'officier de police, et ce, afin de ne pas communiquer d'éléments de faits qui pourraient être ensuite réutilisés à son encontre par les juridictions répressives.

Si la personne gardée à vue n'est pas en mesure de désigner un avocat ou si l'avocat choisi ne peut être contacté, elle peut demander qu'il lui en soit commis un d'office par le bâtonnier de l'ordre des avocats.

L’exercice de ce droit s'exerce dès la première heure de la mise en garde à vue"

Comme vous voyez il n'y a a pas que dans les séries américaines que les droits des interpellés sont signifiés, en France aussi.

Adéo Lucile

hameau dans les nuages

@ HOPE | 10 septembre 2019 à 20:41

Cracher sur les immigrés ? Vous préférez sans aucun doute les câliner. Au point que les prothèses mammaires fassent partie des soins gratuits accordés aux demanderesses d'asile:

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/immigration-macron-prepare-les-siens-a-un-virage-1130261

Cachez ce sein que je ne saurais voir...

duvent

Le talent et la démesure sont compagnons de route. EZ est totalement dépourvu de talent.

Ce que vous prenez pour la démesure et le talent ne sont que la sottise appuyée sur l'audace vulgaire.

C'est ainsi que notre temps pauvre en héros est prolifique en ânes... asinus asinum fricat !

Pourtant, quelques loups rôdent, solitaires et inconciliables, dans les forêts où murmurent les branches de hautes futaies.

Achille

@ Valéry | 10 septembre 2019 à 13:39
« C'est navrant de voir comment les appels à la censure et à la mort sociale d'un individu émanent toujours de ceux même qui se flattent d’être les plus tolérants. Mon œil. »

Je vous ferai juste remarquer que dans votre post Valéry | 09 septembre 2019 à 15:17 vous demandez à Philippe Bilger et à sa modératrice Pascale, je cite « …pourquoi n'appelez-vous jamais à la mesure des Achille ou des jack, des Goupil et des Bendit, comme il y en a des centaines dans les médias ou sur les blogs. »

En matière de tolérance, je pense que vous êtes mal placé pour donner des leçons…

sylvain

Zemmour a payé très cher sa liberté d'expression inconvenante à tous ces collabos soumis couchés qui acceptent de se faire traîner vers l'abattoir islamiste sans rechigner.

Il n'y a pas une journée sans apprendre qu'il y a eu meurtres ou agressions, et quand on découvre le nom des auteurs, à 95 %, ce sont des personnages issus de l'immigration africaine.
L'immigration africaine nous a apporté une violence et une délinquance extrêmes.
Aucune autre immigration, qu'elle soit européenne ou asiatique, n'est à ce niveau.

Arrêtons cette hypocrisie, si les Français votent pour le FN, ce n'est pas une question de simple racisme comme la propagande officielle voudrait bien le faire croire, mais ils ont peur et sont inquiets de voir la France tirée vers le bas.

Ce n'est pas avec l'aplaventrisme veule collabo de tous ces anti-Zemmour que cela va s'arranger.

VIVE ZEMMOUR, le seul électron libre de ce pays !

Achille

Tout n’est pas faux dans ce qu’a dit Claude Luçon, notamment sur l'islamophobie viscérale d'Eric Zemmour et son goût très modéré pour les Noirs, auxquels il faut ajouter un sexisme qui n’a rien à envier à celui du président Bolsonaro.

On peut juste reprocher à Claude Luçon d’avoir rappelé qu’Eric Zemmour était juif. Là c’était jouer avec des allumettes près d’un baril de poudre.
Ensuite tout s’enchaîne avec le syllogisme pathétique qui consiste à dire Claude Luçon n’aime pas Eric Zemmour or Eric Zemmour est juif, donc Claude Luçon est antisémite. Ben voyons !

Claude Luçon, je sais bien que vous n’êtes pas antisémite et vous gardez toute mon estime.

HOPE

@ breizmabro
@ Valéry

Vous ne semblez pas être bien informés des propos de Zemmour. Il ne critique pas, il insulte les femmes. Ses arguments contre l’avortement (c’est son droit) sont dégoûtants. Être contre l’immigration est une chose, cracher sur les immigrés, autre chose. Ses propos sur les noirs vous conviennent, honte à vous. Mais je vous laisse en compagnie de ce sale bonhomme dont la compagnie vous plaît tant. Beurk !

Lucile

@ breizmabro | 10 septembre 2019 à 14:53

J'ai mentionné ce texte en passant, je sais que la critique de Zemmour ne visait pas cela.

Ce texte est le seul que j'aie lu d'Éolas. Il me paraît intéressant quel qu'en soit l'auteur. Autant les Américains sont avertis de ne pas parler à tort et à travers en cas d'arrestation, autant les Français le sont peu, pensant que c'est un gage d'honnêteté que de répondre aux questions. Il est d'ailleurs effarant que ce ne le soit pas, mais dans un pays où l'on peut être condamné sans preuves, sur intime conviction, tout peut arriver.

J'ai toujours été effrayée à l'idée que des innocents pouvaient croupir en prison. J'ai discuté récemment avec des scientifiques de la police. Grâce à eux la justice est plus juste, quel progrès !

Deviro

@ Tipaza | 10 septembre 2019 à 09:02
Je vous cite :
"(Deviro) s'adressant à genau | 09 septembre 2019 à 15:59 :
"Merci pour cette très jolie chose que vous venez d'écrire."

Utiliser un mot aussi inerte, "chose", pour parler d'un texte aussi vivant !"
-------
On en découvre de nouvelles tous les jours !
Je n'ai jamais vu un commentaire aussi plat, aussi médiocre, aussi bête, aussi creux...
Votre entourage est au courant ?

hameau dans les nuages

@ genau | 09 septembre 2019 à 15:59

Ahaha ! Tout est bien sûr dans la négociation avec le loup......

https://www.youtube.com/watch?time_continue=172&v=L9Ye-4W1-8g

caffer

Eric Zemmour, se définissant juif berbère d’origine, issu d’un milieu modeste, éduqué dans la banlieue populaire et multiculturelle, connaît particulièrement bien l’Histoire de France.
Un temps protégé par son origine juive, ce qui le prémunissait d’être classé à droite (donc raciste et antisémite), il est entré progressivement dans un groupe ostracisé par les médias: celui des auteurs et polémistes « sulfureux ». Ainsi sa chronique quotidienne sur RTL fut supprimée, et il est devenu sur la même radio le polémiste de droite dans un débat hebdomadaire avec le bien-pensant Alain Duhamel.

Sur le fond, ce que pense Eric Zemmour rejoint l’opinion de nombreux Français.
Mais comment expliquer cette perte de crédit que pointe justement Philippe Bilger ?
Eh bien parce que EZ, homme sensible, souffre pour sa France à laquelle il sait devoir beaucoup et qu’il aime profondément.
Cela le conduit à des raccourcis au fond indigne d’une personne éclairée et cultivée.
Il en vient à se lamenter d’une Justice respectueuse à l’excès des droits de la personne et suggère une mise entre parenthèses des droits de la défense et le choix de peines brutales, non aménageables, pour les ennemis de notre société et de notre culture.
Au fond, il militerait bien pour des lois d’exception, celles que la France adoptait dans les années noires de l’Occupation et de l’épuration.

Le choix de la provocation versus l’exposé rationnel s’explique cependant par sa volonté de réveiller les consciences, dans le contexte bien-pensant qui a envahi les médias.

Olivier Seutet

Tout est prétexte à salir l’adversaire de la pensée dominante véhiculée par les médias, subie par des populations assommées, relayée par des politiciens opportunistes. La solution est simple, il suffit de taxer toute déviance de la doxa, de phobie : vous vous posez des questions sur l’immigration ? vous êtes au choix xénophobe, raciste, essentialiste ; vous ne croyez pas les femmes non-musulmanes opprimées en France ? vous êtes soit sexiste, soit machiste, soit partisan du patriarcat ; vous n’êtes pas persuadé que la timide hausse des températures, depuis un siècle, soit liée à l’action humaine ? vous êtes aveugle, climato-négationniste, voire coupable d’écocide ; la sexualité des autres vous indiffère tant qu’elle ne s’étale pas sous vos yeux ? vous êtes homophobe, lesbophobe, gomorrhophobe.

En sous-texte, vous êtes rangé dans les crétins (genre redneck à la française, ou façon Gilet jaune), les nazillons ou fascistes ou réactionnaires récalcitrants au progrès, les esclaves de lobbies qui n’ont en tête que de faire crever la planète (les pétroliers, les nucléaristes), de tuer ses habitants (les entreprises pharmaceutiques, les chimistes), d’empoisonner les consommateurs avec les fruits de la vigne et la culture productiviste.

L’étape suivante est d’interdire de parler ceux qui ne suivent pas le fil du courant, d’interdire de lire ceux qui sont hétérodoxes, de corriger les textes du passé qui sont devenus insupportables.

Aliocha

Et pourtant votre loup, cher genau, ne dépare en rien cette lecture où, vous me pardonnerez, je pense souvent à vous.
C'est étonnant comme cet auteur est passé au travers des radars, trop chrétien sans doute, ou trop rare résistant allemand au nazisme, un Thomas Mann qui avouerait son influence hölderlinienne, une sensibilité sûrement pas ridicule à mes yeux, mais partage du précieux témoignage de ceux qui en ont trop vu et savent en renonçant à l'orgueil, accepter le don des ailes, celles qui ouvrent l'accession à l'étendue des eaux vierges, permettant de rejoindre les bien-aimés si proches sur leurs cimes séparées, et qui alors ne languissent plus de solitude.

Giuseppe

EL PAIS :

"Manuel Valls, sobre su carrera política en Barcelona: “Tengo ganas de pasar un año casi sabático”
El político repasa en un reportaje en 'Le Monde' su caída en la política francesa…"

J'imagine tout cela avec nos sous et personne s'en émeut, décidément nous sommes un pays extrêmement riche et extrêmement endetté.

Quand allons-nous arrêter une bonne fois pour toutes l'entretien à vie de nos anciens Premiers ministres, Edith Cresson passe toujours à la caisse...

breizmabro

@ HOPE 10 septembre 2019 à 10:52
"Il faudrait ne pas lui donner la parole. Oui, j'assume !"

Pas plus qu'à vous visiblement. Oui j'assume.

----------------------------------------------------

@ Lucile 09 septembre 2019 à 21:20

"Eolas" ce ne serait pas un pseudo par hasard ? ;)

En même temps tout le petit monde juridique connaît son nom, ses convictions politiques et son GROS... ego.

Valéry

@ HOPE
"Oui, j'assume !"

Je vous félicite pour votre courage, ce n'est pas tous les jours que les fascistes, les vrais, assument leur propos si ouvertement.

Je rappelle que critiquer l'immigration, l'avortement ou les femmes (encore que pour ces dernières ce ne soit pas ce qu'il fait, c'est plus complexe et ça parle d'une sociologie particulière), ce sont des opinions, cela ne tombe sous le coup d’aucune loi. Les fois où il a dépassé ce stade-là - la ligne rouge étant en constant va-et-vient selon les humeurs des fascistes dont vous vous réclamez -, il a été condamné et a payé son dû.

C'est navrant de voir comment les appels à la censure et à la mort sociale d'un individu émanent toujours de ceux même qui se flattent d’être les plus tolérants. Mon œil.

boureau

@ Claude Luçon 10/09/2019 00:50

"Zemmour"

Je suis surpris que vous soyez surpris Claude Luçon !

Le phénomène Zemmour m'interpelle depuis vingt ans !
Pensez donc : un intellectuel juif médiatisé qui ne soit pas mondialiste (autrefois on disait cosmopolite) qui, faute insupportable, aime passionnément le pays qui l'a accueilli et qui s'affiche de droite ! Un ovni en quelque sorte !

Donc j'ai suivi son parcours, ses écrits, ses interventions. J'ai lu une grande partie de ses livres (très bien écrits d'ailleurs), j'ai regardé avec intérêt et distance ses prestations (la plupart du temps dans des médias hostiles, ligués contre lui et incultes). J'ai admiré son courage, son immense culture, son intelligence du monde, sa passion pour l'Histoire de France... Je n'apprécie pas certains raccourcis sur la communauté arabo-musulmane et je n'adhère pas à toutes ses thèses. Mais cet homme est fascinant d'intelligence.

Quelques lignes pour répondre à votre billet.

"aucune analyse profonde des problèmes qu'il soulève"

Je ne sais pas ce qu'est une analyse profonde ou pas. Il ne soulève pas des problèmes, il les constate comme beaucoup de Français.

"huit noirs dans l'équipe de foot en France"

Revoyez la totalité de l'interview et non une séquence coupée pour appuyer une condamnation.

"Il est obsédé par l'Islam"

Je ne suis pas dans son cerveau et vous non plus. On ne peut nier qu'actuellement en France, l'Islam pose problème (pour une part non négligeable des musulmans), notamment par rapport à la supériorité - dit le Coran - du religieux sur l'autorité de l'Etat. Et par ailleurs, chacun peut constater le prosélytisme islamiste politique développé depuis une vingtaine d'années. Je ne suis pas une autruche et je voyage (en France comme dans le monde). Enfin, jusqu'à l'année dernière, j'ai beaucoup voyagé et quand je voyage j'ai les yeux et les oreilles ouverts ! Et j'ai vu et entendu ce qui se passait dans les pays dominés par l'Islam.

"Il parle de grand remplacement"

Oui il en parle. Et alors ? Il a le droit d'en parler. Et surtout c'est une réalité, sans doute actuellement moins importante que ses termes semblent le dire mais bien visuelle. Si vous ne voyez pas dans certaines villes de France, dans certains quartiers, le grand remplacement, on peut douter de votre bonne foi. Un exemple de cet été : la ville d'Istres, méconnaissable en trente ans, submergée, quasiment une ville du Maghreb !

Je ne répondrai pas à votre deuxième point 1, il n'est pas en rapport avec Zemmour. Et pas à la hauteur du débat.

Pas plus que je ne répondrai à votre deuxième point 2, je n'apprécie pas du tout ce que vous dites sur les juifs et les pieds-noirs.

"Nous avons depuis plus d'un siècle quelques millions de musulmans en France"

Où avez-vous été pêcher cette information ridicule ? En France métropolitaine, puisqu'il s'agit d'elle, le transfert économique des arabo-musulmans de l'Algérie et du Maroc date des années 50/60. Il s'agit de quelques centaines de milliers et non de millions. Maintenant oui, les estimations varient entre 4 et 5,5 millions d'arabo-musulmans.

Je me garderai bien de juger votre vocabulaire concernant Zemmour : est-il bien raisonnable d'employer de tels mots pour un homme de votre expérience et pour ce que vous prétendez être ?

"Il serait temps que nos élus et médias redeviennent français"

Voilà une phrase que ne désavouerait par Zemmour !

"...et se déclarent fiers d'être Français, ce qui n'est pas le cas d'Eric Zemmour"

Vous ne devez pas beaucoup le lire ou l'entendre : je connais peu de Français aimant - et même idolâtrant - autant la France que lui.

Finalement, la tare absolue de Zemmour est : il est de droite ! Il est de droite ! Et pour ce système médiatico-financier qui nous domine, le fascisme commence juste après le centre-droit.

Moi, je le trouve fréquentable, intéressant, respectable. Pas besoin de le défendre, il est assez grand. Il me semble d'ailleurs que chacun apprécie Zemmour selon la bonne vieille tradition gauche/droite.

Modérons nos propos, Claude Luçon, les "djeunes" de ce blog vont nous croire séniles.

Cordialement.

Robert Marchenoir

@ Claude Luçon | 10 septembre 2019 à 00:50

Je commence à mieux comprendre votre défense passive-agressive du régime au pouvoir à Moscou.

Entre vos calomnies d'un antisémitisme à peine voilé envers Éric Zemmour et les pieds-noirs, votre éloge du pantin gauchiste inopérant (mais noir) Barack Obama, votre xénophobie envers des Français d'origine étrangère mais européenne (ou au moins chrétienne), votre aveuglement volontaire face à l'africanisation du pays, votre négation ridicule des problèmes posés par l'islamisation et votre assertion grotesque que personne ne pourrait nier le patriotisme des millions de musulmans présents en France (alors que tout prouve le contraire), vous faites un compagnon de route tout à fait présentable.

C'est sûr que le problème, en France, c'est la présence de l'Espagnol Manuel Valls au gouvernement et de la Libanaise Léa Salamé à la télévision (et bien sûr celle du Juif kabyle Zemmour dans l'estime des Français), et pas du tout celle de millions de Maghrébins, d'Africains et de musulmans hostiles et inassimilables, et qui s'emploient tous les jours à nous le démontrer.

On rappellera que l'idéologie "anti-raciste" a été fortement encouragée par l'Union soviétique, comme arme de subversion de l'Occident en général et des Etats-Unis en particulier. La dénonciation du racisme américain envers les Noirs indigènes est l'un des piliers de la propagande du Kremlin.

A ce sujet, on lira avec profit l'histoire méconnue du Noir américain Paul Robeson (1898-1976). Célébré pour sa carrière de chanteur et d'acteur, et pour son rôle dans le mouvement d'émancipation des Noirs, son appartenance au Parti communiste américain fut longtemps dissimulée et niée.

Aujourd'hui, on lui tresse des couronnes pour son militantisme "anti-raciste", mais on glisse complètement sous le tapis son soutien indéfectible à Staline. Qui est allé jusqu'à trahir les Noirs américains qui avaient eu l'imprudence de croire aux balivernes communistes, pour aller s'installer dans le paradis des opprimés. Avant d'être victimes, comme les autres, de la barbarie soviétique.

Au moins peut-on le créditer, contrairement à nombre de ses frères de race violemment antisémites, d'avoir personnellement soutenu les Juifs soviétiques persécutés, lors de ses voyages en URSS.

Pendant ce temps-là, la Russie-de-Poutine se couvre de mosquées, "les plus grandes d'Europe", selon la propagande des autorités.

L'agglomération de Moscou abrite déjà davantage de musulmans que l'Ile-de-France. Certains prévoient qu'en 2035, 30 % de ses habitants seront musulmans.

Achille

Éric Zemmour entretient depuis quelque temps des relations très suivie avec Marion Maréchal avec qui il semble avoir plus d’affinités qu’avec sa tante, ce qui, entre nous, peut se comprendre. Même si par moment son côté sexiste a tendance à l’égarer.
Il a même participé à la convention sur « l'alternative au progressisme » organisée par la belle Marion.

Il semblerait que EZ s’achemine tout doucement, mais sûrement, vers une carrière politique clairement de droite.
Pas sûr qu’il en sorte gagnant. Très mauvais de vouloir courir deux lièvres à la fois. Polémiste ou homme politique, il faut choisir. Les deux ne peuvent cohabiter.

Mary Preud'homme

Dans le n° 4308 de Valeurs actuelles (du 20 au 26 juin 2019), voir 3 articles au sujet du communautarisme musulman qui sévit partout dans notre pays et plus seulement dans les banlieues des grandes métropoles, s'insinuant insidieusement dans toutes les strates de la société, à l'hôpital, dans les écoles, les transports en commun, les piscines, les commerces, etc., ou "Comment l'islam s'impose au quotidien". Au grand dam de nos lois laïques (dont séparation de l'Eglise et de l'Etat, mais pas des mosquées semble-t-il) ??!!

La première décision à prendre par un gouvernement digne de ce nom ne serait-elle pas de faire appliquer la loi républicaine dont relèvent tous les cultes et d'interdire purement et simplement la construction de mosquées pharaoniques comme celle de Mulhouse financée à plus de 80 % par des Etats proches des Frères musulmans tel que le Qatar ?

Quant aux clandestins bien connus des forces de police et qui pullulent dans certaines zones de non-droit, là encore ce ne devrait pas être très compliqué de stopper net cette invasion qui empoisonne et pollue nos villes, générant ou entretenant ainsi une délinquance voire une criminalité larvée.
Pour y mettre un terme, seuls manquent là encore la volonté et le courage politique.

genau

@ Aliocha

Non, je n'ai pas lu Wiechert, peut-être parce que je n'ai jamais lu son nom nulle part. A mon âge où la sensibilité a tendance à devenir ridicule, il serait, sans doute, excessif de ressasser l'horreur des autres. Mais j'ai lu Kessel, Wolton, Soljenitsyne, Von Salomon, Kravtchenko, les Chuchoteurs, Ion Haliday et tant d'autres. Et puis, j'ai vu...........

sylvain

@ Abracadabraracourcix
"Les auteurs d'attentats en France depuis 20 ans - que des "Français" :
- Khaled Kelkal 1995
- Boualem Bonsai 1995
- Karim Boussa 1995
- Abdelkader Bouhadjar 1995
- Abdelkader Mameri 1995
- Main Ait Ali Belkacem 1995
- Nasserine Slimani 1995
- Rachid Ramda 1995
- Safe Bourada 1995
- Mohamed Merah 2012
- Abdelkarim Dekhar 2013
- Mehdi Nemmouche 2014
- Bilal Nzohabonayo 2014
- Chérif Kouachi 2015
- Said Kouachi 2015
- Amedy Coulibaly 2015
- Sid Ahmed Ghlam2015
- Ayoub El Khazzani 2015
- Ahmad Al Mohammad 2015
- Samy Amimour 2015
- Omar Ismaïl Mostefaï 2015
- Salah Abdeslam 2015
- Brahim Abdeslam 2015
- Bilal Hadfi 2015

Mais attention: pas d'amalgame !!"

Houlà cher Abraca... etc., vous vous attaquez aux potes à Elusen l'imam islamogauchiste du blog, c'est de la délation, du retour aux heures sombres des kommandanturs, de la Gestapo en chemises brunes...

Attaquez-vous plutôt aux victimes qui doivent avoir beaucoup à se reprocher pour s'être fait abattre comme des chiens, vous aurez la sympathie de toute la gauche et associations gauchistes, des islamistes qui gouvernent le pays, des élus ministres députés sénateurs tous "culs en l'air" en position de soumission et surtout du grand Imam Elusen.

Ne vous trompez pas de coupables !

Mais je pense que c'est trop tard il a déjà dû vous signaler au ministère de l'Intérieur pour incitation à la haine raciale comme moi pour incitation à la haine homophobe.

Xavier NEBOUT

Si les magistrats ne dénoncent pas eux-mêmes les dysfonctionnements et les partis pris gauchisants, c'est qu'ils en sont complices.
A-t-on vu un magistrat dénoncer l'emprise de la franc-maçonnerie ? du carriérisme ? de la forfaiture et du détournement de pouvoir au profit des idéologies ?

Robert

@ Claude Luçon | 10 septembre 2019 à 00:502.

Si j'ai le plus souvent grand plaisir à vous lire, j'avoue que votre réponse à boureau | 09 septembre 2019 à 20:27 m'a surpris, pour ne pas dire profondément déçu.

En effet, vous écrivez : "Peut-être parce qu'il est d'une famille kabyle israélite et nostalgique d'une Algérie qui n'est plus ! Qui n'est plus parce que les pieds-noirs comme sa famille n'ont rien fait pour la servir et tout fait pour envenimer le problème, laissant les appelés métropolitains du service militaire se battre pour eux ?".

Qu'il soit "nostalgique d'une Algérie qui n'est plus" est son affaire et, compte tenu de ses origines, plutôt naturelle me semble-t-il. Vous oubliez que les Juifs étaient en Algérie au moins depuis la diaspora d'après Massada, que l'invasion arabe a été combattue par les mêmes Kabyles, notamment avec les actions d'une héroïne célèbre, la Kahina, dont on peut supposer une origine juive à la seule racine de son nom. Par ailleurs, nombre de communautés juives ont suivi le reflux des Arabes de la péninsule ibérique lors de la Reconquista et ces mêmes Juifs ont été naturalisés Français par décret Crémieux du 24 octobre 1870, après renoncement à l'application de la loi mosaïque

https://www.herodote.net/24_octobre_1870-evenement-18701024.php

Les choix faits en 1962 par l'Algérie indépendante, exigeant deux ascendants musulmans pour pouvoir bénéficier de la nationalité algérienne, les a, comme les Européens, exclus définitivement de la terre algérienne...

Ce point d'Histoire de France étant levé, j'en viens à votre seconde affirmation, que j'estime indigne de l'homme cultivé que vous êtes. L'idée que vous exposez ("...une Algérie qui n'est plus ! Qui n'est plus parce que les pieds-noirs comme sa famille n'ont rien fait pour la servir et tout fait pour envenimer le problème, laissant les appelés métropolitains du service militaire se battre pour eux ?") est un tissu de contre-vérités. D'abord parce que l'Armée d'Afrique a participé à toutes les guerres : 1870, 1914-18, 1939-45, Indochine et Algérie. Ensuite parce que les pieds-noirs, mobilisés en masse en 1942-43, ont constitué l'ossature de l'armée française qui dès 1943 a combattu Rommel en Tunisie, puis pendant la campagne d'Italie sous les ordres du général Juin, pied-noir lui-même, premier chef d'un corps d'armée victorieux depuis 1939, d'où son maréchalat, pendant la campagne de France de la la 1ère armée française du général de Lattre de Tassigny. Il en est resté un chant de marche : "C'est nous les Africains..." que vous devriez réécouter !

Quant à l'Algérie elle-même, je ne pense pas que les pieds-noirs aient à rougir de ce qu'ils y ont réalisé pendant les 132 années d'occupation française.

Enfin, quant à la participation à la guerre d'Algérie, les pieds-noirs n'ont aucunement laissé "les appelés métropolitains du service militaire se battre pour eux". D'abord parce que les hommes d'Algérie en âge de porter les armes ont été appelés au même titre que les métropolitains et que beaucoup se sont engagés dans les armées ; ensuite parce que les civils, notamment les anciens de l'Armée d'Afrique, ont constitué les Unités Territoriales (UT) chargées de l'auto-défense des villages d'Algérie que l'armée ne pouvait pas tous garder, UT dissoutes par le général de Gaulle à la suite de l'affaire des barricades à Alger le 24 janvier 1960.

Évitez donc de nous servir les poncifs de la propagande de cette époque certes révolue, mais que beaucoup ne sauraient oublier, ne serait-ce qu'en mémoire de ceux qui y sont morts.

Pour votre édification, je ne saurais que vous recommander de regarder l'excellente vidéo diffusée par France 3 et intitulée : "Oran, le massacre oublié".

https://replay.orange.fr/groups/FR3CU1567607412ORAN_/videos)

Cordialement

HOPE

@ boureau

La phrase de Zemmour sur les joueurs noirs de l’équipe de France de football est la suivante: "Je ne dis pas qu'ils ne sont pas Français mais qu'ils sont noirs". Constater, comme vous dites, ce fait pour le regretter, est raciste. Evidemment.

Concernant Zemmour, ami de PB tout comme Robert Ménard (!), nous pourrions ajouter ses déclarations sur les immigrés, les femmes (misogynie assumée) ou l'avortement (voyez ses arguments déplorables). Eric Zemmour sait intelligemment manipuler les médias dont il se sert magnifiquement, alors que cet ignoble individu devrait être boycotté. Il faudrait ne pas lui donner la parole. Oui, j'assume !

Gavot

@ abraracourci
"Mon pauvre Gavot, je vous plains. Apprenez à lire un texte"

Gardez votre pitié, mettez votre mépris par-dessus et essayez de comprendre mon commentaire du 9 septembre à 18h25 où je prends la peine de citer votre phrase mensongère (ou la phrase mensongère que vous relayez, ce qui est peu ou prou la même chose), la lecture en est simple.

Vous invoquez ensuite l'horreur du crime pour m’enjoindre d'apprendre à lire et vous avez tout à fait raison : quand on s'exprime sur des sujets d'une telle gravité et d'une telle complexité on avance avec précaution et on vérifie les faits avant de s'adonner à la critique systématique et idéologique de l'Etat, la justice et tout ce qui vous démange. Après, vous m'expliquerez où est la faute des institutions dans l'octroi de la nationalité à un gamin de 12 ans.

Quant au retrait de celle-ci, il peut avoir un sens, à condition d'être très encadré, pour les crimes ou les délits les plus graves, certainement pas pour les petits délits de droit commun dont le "gus" s'est rendu coupable.

caroff

Zemmour a un sujet de prédilection : l'islam et les musulmans. Il connaît une peu mieux les préceptes coraniques que la moyenne des éditorialistes ou animateurs, sans parler des politiques qui sont dans un état de nullité crasse à cet égard.

Mais il commet une erreur: celle de ne pas considérer le particularisme des comportements humains.
Des musulmans s'affranchissent en presque totalité des enseignements des sourates les plus violentes, et Allah sait qu'elles sont légion, et leurs rapports avec les autres, chrétiens ou athées, témoignent de leur cheminement indéniable vers le respect de nos principes laïcs.

Or Zemmour ne s'attache qu'à la partie la plus intégriste de la communauté, la plus dangereuse car la plus provocatrice et revendicatrice, laissant ainsi croire que l'ensemble des x millions (certains disent 8 à 10 mais on n'a pas le droit de compter !) de Français de culture mahométane relève de cette catégorie.
Il faudrait au contraire s'appuyer sur les plus ouverts et les plus assimilés pour montrer le chemin à tous.

Zemmour, en grossissant le trait, ne facilite pas les (ré)conciliations mais on ne peut entièrement lui tenir rigueur tant les fossés se sont creusés. Pour que l'assimilation puisse avoir lieu, il faut couper le robinet migratoire et de ce point de vue EZ a raison contre tous les gens qui se moquent de l'unité nationale.

abraracourci

@ Gavot | 09 septembre 2019 à 18:25

Mon pauvre Gavot, je vous plains. Apprenez à lire un texte, surtout lorsqu'il s'agit d'un tueur islamique (5 morts en une seule équipée dont un colonel).

Quant à la haine : j'avais mis en repère deux articles sur le sujet (ce que le commentateur X n'avait pas fait), mais pour qualifier les autres de tous les noms rien n'arrête les simples d'esprit. Et entre nous, cette haine, c'est le tueur qui en était porteur.

Quant à la raison : la nationalité française devrait être retirée à celui qui l'aura fraîchement obtenue s'il commet une infraction grave, or le tueur en question en avait commis de nombreuses (mais peut-être faites-vous partie de cette espèce qui, sur le sol français, disculpe les criminels).

Voici un texte provenant du commentateur danvas46, sur le blog d'Ivan Rioufol (et je suppose que vous allez le traiter de colporteur de haine raciale, sans penser une seconde aux victimes dont les familles sont endeuillées à jamais) :

"Les Portugais, les Espagnols, les Italiens, les Polonais, les Arméniens, les Juifs, sont venus par millions. Combien de terroristes parmi eux ou parmi leurs descendants ?
Je n’ai jamais entendu que l’un d’eux ait tué des enfants, massacré des militaires non armés, qu’il se soit fait sauter au milieu d’une foule, qu’il ait tué des gens pendant une manifestation artistique ou dans un restaurant !
Alors, qu’est-ce qui cloche ? Les auteurs d'attentats en France depuis 20 ans - que des "Français" :
- Khaled Kelkal 1995
- Boualem Bonsai 1995
- Karim Boussa 1995
- Abdelkader Bouhadjar 1995
- Abdelkader Mameri 1995
- Main Ait Ali Belkacem 1995
- Nasserine Slimani 1995
- Rachid Ramda 1995
- Safe Bourada 1995
- Mohamed Merah 2012
- Abdelkarim Dekhar 2013
- Mehdi Nemmouche 2014
- Bilal Nzohabonayo 2014
- Chérif Kouachi 2015
- Said Kouachi 2015
- Amedy Coulibaly 2015
- Sid Ahmed Ghlam2015
- Ayoub El Khazzani 2015
- Ahmad Al Mohammad 2015
- Samy Amimour 2015
- Omar Ismaïl Mostefaï 2015
- Salah Abdeslam 2015
- Brahim Abdeslam 2015
- Bilal Hadfi 2015

Mais attention: pas d'amalgame !!"

--------------------------------------------------------------------

@ Claude Luçon | 10 septembre 2019 à 00:50

« Délinquance de la pensée » la formule est tirée du titre d’un article du Monde d’hier. Elle provient d’un sociologue s’exprimant à propos de M. Zemmour accusé de propager une délinquance de la pensée (source le blog de Maxime Tandonnet).

Bonjour Claude Luçon, en lisant votre commentaire sur Zemmour, j'ai cru comprendre que vous n'aimiez pas les juifs ? Et que l'équipe de foot représentant la France devrait avoir 11 joueurs noirs au lieu de 8 sachant que nous sommes tous noirs dans ce pays. Vous portez trop souvent vos lunettes de soleil et à sortir sans chapeau vous risquez de vous enrhumer.

Quant à votre remarquable question subsidiaire :

"Le problème est de savoir qui est l'important, qui est l'Homme ?"

Vous avez raison car nous descendons tous du singe et certains en portent encore les marques.

Philippe Dubois

@ Claude Luçon | 10 septembre 2019 à 00:50

Comment peut-on aligner autant de poncifs dont on sait qu'ils sont totalement faux en quelques phrases ?

Juste deux questions concernant l'islam et le grand remplacement.
Vous habitez à Trappes (ou dans un autre quartier qui n'appartient plus à la France) ?
Vous prenez les transports en commun ?

GERARD R.

Que Monsieur Zemmour déborde de talent est chose aussi certaine que la "justice", et pas seulement de France, manque de rigueur et de discernement ! Il n'est qu'à voir le nombre de verdicts de complaisance rendus, pour les faits les plus odieux, quand elle est si tatillonne, inflexible et sévère pour des opinions idéologiques que l'on a pris soin de bien criminaliser au préalable.

Ce qui nous donne des aberrations du genre: "Le racisme (ou la xénophobie) n'est pas une opinion, c'est un délit !"
Si l'on appliquait ce brillant concept à l'usage de l'automobile, la pollution chuterait drastiquement.
Certes, ce n'est pas la justice qui a inventé cette imbécillité liberticide, qui nous priverait d'apprécier librement qui l'on veut et de pouvoir (au moins) critiquer les comportements de ceux qui se stigmatisent d'eux-mêmes. Ce sont les associations de gauche, toutes plus purulentes et anti-France les unes que les autres.

Néanmoins, on ne pourra nier que c'est avec une sévérité et un zèle particuliers que, toutes proportions gardées, Dame justice se complaît à matraquer bien davantage la parole débridée que les actes les plus odieux, par ailleurs en voie de banalisation. M. Zemmour en ayant fait lui-même l'expérience, il serait difficile de lui reprocher ses allusions en ce sens. Sans compter qu'à la condamnation judiciaire s'ajoute, sans que personne ne s'en émeuve, des condamnations... satellites. Celles des chaînes de télévision, des associations, des réseaux sociaux, qui tous réclament un rab de chair fraîche du condamné.

Il fut pourtant un temps où une justice plus juste avait en horreur d'être suppléée. Et qu'elle se réservait le monopole, l'exclusivité des jugements et des verdicts. Après cela, le/la condamné(e) était censé(e) avoir purgé sa peine et redevenait un justiciable comme les autres. La réinsertion sociale allait de soi. Aujourd'hui, l'excommunication, à grands renforts de publicité de tout mis en cause, devient perpétuelle et irrévocable. Demandez à Chouard, Le Pen (père), Dieudonné et quelques autres.

Dans un tel contexte, il est difficile de vénérer une institution pourtant régalienne, prétendument sereine et indépendante, mais qui s'amalgame si complaisamment avec la conception de "justice" d'une catégorie de citoyens. Tout en déplorant par ailleurs un populisme grandissant, qui en devient le corollaire.

Non, la justice n'est nulle part exempte de reproches, loin s'en faut ! Des États-Unis à l'Italie, des juges félons n'hésitent pas à contrecarrer ou interdire les décisions prises par le président ou par le ministre de l'Intérieur. On finira par croire que ce sont les juges qui gouvernent par procuration. Alors étonnez-vous que la pression monte un peu partout dans le monde et que des Zemmour au talent certes variable, éclosent un peu partout...

Aliocha

Genau aurait-il lu Ernst Wiechert ?
La "messe sans nom" révèle que le prédateur aujourd'hui est humain, qu'il est temps d'entendre tourner une page du grand livre.
Quiconque est sur la voie ne craint plus, et cède volontiers Saül pour Paul, Zemmour pourrait se souvenir, s'il avait lu, des paroles du juif Jacob au noble allemand envoyé dans les camps pour avoir résisté au pire, et qui a peine, à son retour, à se vider de lui-même :

"Le Dieu de justice reviendra, dit-il à Amédée en croisant les mains sur ses genoux étroits. Il erre et cherche un lieu pour se reposer. Son regard plonge dans les yeux ds hommes et il passe. Le regard de Monsieur le Comte n'est pas un lieu où il trouve le repos. Il est encore plein des morts et de lui-même. Il faut balayer ce qu'on garde de soi-même, pour que le Dieu de justice trouve un lieu où se reposer."

Oui, c'est bien ça, camarade, il ne s'agit pas de comprendre, comme disait Ysé à Mesa, il faut perdre connaissance :

"- J'ai survécu, fit-elle, toute seule. Avec le chien. Nous ne leur avions rien fait. Ils assommèrent les hommes et les femmes. Et les femmes hurlèrent avant d'être assommées. Je les entendais, car je ne criais pas. Les jeunes filles s'empoisonnèrent avant. Le docteur leur avait donné du poison. Nous avions parmi nous un grand, un très grand médecin. Il se défendit et ils l'abattirent d'un coup de feu.
- Et les enfants ? demandai-je.
- Les enfants, ils les ont noyés dans les fosses à purin. Ils durent d'abord briser la glace à coups de pioche, puis ils les noyèrent.
Ah maître, ces paroles sortaient de cette figure blanche, on eût dit une morte qui parlait. Et le chien ne cessait de hurler.
- Viens avec moi ! dis-je. Tu ne peux pas rester ici. Il y aura encore de la place pour toi dans le traîneau.
Je vis qu'elle secouait la tête.
- Je ne puis venir avec vous, dit-elle, car j'attends un enfant. De ceux qui les ont tués. Tant d'enfants, je ne sais pas combien. Et il faut qu'il grandisse sous la croix. Il ne peut grandir autrement, sinon il sera maudit.
- Quelle croix ? demandai-je.
Elle sortit la main de sous son fichu noir et montra la porte de l'église. Celle-ci était dans l'ombre.
- Es-tu aveugle ? demanda-t-elle.
Je levai les yeux, et je vis, maître. Un homme était accroché à la porte de l'église. Il était cloué dessus, sa tête pendait. J'ai dû crier, car elle secoua la tête.
- Il ne faut pas crier, dit-elle. Il n'a pas crié, lui. C'est notre pasteur. Je ne peux pas le descendre de là, il est gelé.
Le chien hurlait et je tremblais, maître.
Sous ma peau de loup, je tremblais."

https://www.babelio.com/livres/Wiechert-Missa-sine-nomine/110477

Oui, Zemmour doit se souvenir que vrais juifs et vrais chrétiens sont de même religion.

Tipaza

@ Deviro | 09 septembre 2019 à 21:18

S'adressant à genau:
"Merci pour cette très jolie chose que vous venez d'écrire."

Utiliser un mot aussi inerte, "chose", pour parler d'un texte aussi vivant !

sylvain

Zemmour a eu raison avant tout le monde !

Malgré la chasse à courre, l’inquisition, les procès en antiracisme, la meute merdiatique des journalopes aux ordres, tous les chiffres, les faits divers concernant l’insécurité, les taux de remplissage des prisons, les origines des délinquants, les lieux de non-droit, zones à risque, jungles urbaines, trafics divers, impunité érigée en dogme, multirécidivisme, invasion du pays par des clandestins, des terroristes en devenir, des racailles rejetées par leur pays dans notre France poubelle, bénéficiant de notre générosité et solidarité obligatoires sous peine d’être taxés de fachos racistes xénos par les ligues et meutes droits de l’hommistes antiracistes : aides allocs cartes Vitale CMU RSA APL SECU... à consommer sans modération, tout absolument tout donne raison à Eric Zemmour.

Et ce ne sont pas les aigreurs de quelques éditorialistes et blogueurs jaloux de la liberté de penser haut et fort de ce visionnaire qui changeront quoi que ce soit à cette sauvagerie qui s’installe en Europe mise à genoux par l’islamisme installé depuis des décennies et qui reçoit du renfort par hordes entières, appelées et accueillies à bras ouverts par les ligues et sectes de l’UE ONG associations "humanistes" passeurs mafias officielles et officieuses, qui ont organisé ce qui restera dans l’Histoire le pire trafic esclavagiste de migrants en toute légalité, impuni et encouragé par nos gouvernants complices qui devront en répondre devant un tribunal pénal international.

L’esclavage a été aboli mais renaît sous d’autres formes encore plus terribles.

Claude Luçon

@ boureau | 09 septembre 2019 à 20:27

Cher boureau, vous m'étonnez, vous répondez ceci à Hope 09/09/2019:
"Zemmour n'est ni infréquentable, ni indéfendable, ni raciste : il parle de réalités et ça gêne la bien-pensance."

Hope a parfaitement raison.
La raison est que Zemmour ne fait aucune analyse profonde des problèmes qu'il soulève.
1. Il y a huit noirs dans l'équipe de foot de France, pourquoi ?
2. Il est obsédé par l'Islam, pourquoi ?
3. Il parle de grand remplacement, pourquoi ?

1. Peut-être parce que de tout temps on a découragé les jeunes Français, blancs, de faire du sport à l'école et à l'université, par la faute de nos enseignants pour qui le sport est indigne, et pour eux seulement, réservé aux ignares ?

2. Peut-être parce qu'il est d'une famille kabyle israélite et nostalgique d'une Algérie qui n'est plus ! Qui n'est plus parce que les pieds-noirs comme sa famille n'ont rien fait pour la servir et tout fait pour envenimer le problème, laissant les appelés métropolitains du service militaire se battre pour eux ?

3. Nous avons depuis plus d'un siècle quelques millions de musulmans en France dont personne ne peut nier le patriotisme, surtout pas Zemmour dont on peut vraiment se poser des questions sur "son" patriotisme ! Il ferait mieux de se préoccuper de l'Allemagne qui admet 600 000 migrants en un an dont une majorité de musulmans pour ses besoins de main-d'oeuvre. Migrants dont Angela ne sait rien, migrants qui ne se sont ni battus ni ne sont morts pour leur nouvelle patrie ! Mais qui ravivent le parti nazi en Allemagne.

Il ne parle pas de la vérité il fait de la propagande digne de Vichy, il encourage le nazisme !
Il ne gêne pas la bien-pensance, il ne sait pas ce qu'est la pensée ne la pratiquant pas lui-même.
Zemmour fait de la propagande, pour son compte en banque et pour se réassurer sur le fait qu'il est un grand homme, au moins par la taille, ce n'est pas de son talent qu'il faut parler mais de ses talons.

Plus généralement il se passe des choses curieuses en France depuis quelques décades.
En plus de Zemmour, nous avons quelques célébrités à la télévision et en politique sur lesquelles on peut se poser quelques questions :
* Valls et Hidalgo sont tous deux nés et ont été élevés sous Franco et, avec l'aide d'une Danièle Obono élevée sous Bongo, ils nous donnent des leçons de démocratie;
* Pujadas, Léa Salamé et Cohn-Bendit, un vrai patriote ce dernier, monopolisent la télévision et nous dispensent leur sagesse dont on se demande d'où elle sort, Espagne, Liban ou Allemagne;
* un Jean-Vincent Placé devient sénateur;
* plusieurs ex-soixante-huitards ont retourné leurs vestes et sont maintenant des commentateurs politiques…

Quid des Français de souche, il n'y en a plus ?
Plus d'Angevins, de Bretons, de Bourguignons, de Normands, de Beaucerons (à part Moix), d'Alsaciens et Lorrains, de Chtis, de Chouans, de Basques, de Provençaux, d'Auvergnats, de Savoyards, de Martiniquais ? Il serait temps que nos élus et médias redeviennent français car la nationalité est un chromosome de notre ADN, qu'on l'appelle nationalité, race, ethnie ou origine !

Pour en revenir aux huit footballeurs de Zemmour, ils sont tous Français, chantent la Marseillaise et se déclarent fiers d'être Français, ce qui n'est pas le cas de Zemmour. Qui l'a jamais vu chanter la Marseillaise ou porter un badge tricolore à son revers ?
Ils font dire à Obama qu'il aime et s'enthousiasme de cette France-là, qu'il aimerait voir cet esprit chez lui.
Le problème est de savoir qui est l'important, qui est l'Homme ?
Obama ou Zemmour ?

boureau

@ abraracourci 09/09/2019 19:26
"La Macronie devrait être classée en tant que catastrophe naturelle."

Nous verrons cela dans quelques années.

Il ne faut jamais oublier que Macron a été ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique en 2014. Déjà cinq ans !

Il y a quelques jours, le FMI a publié une étude sur la tenue des finances publiques des dix-neuf pays de la zone euro.

Cette étude montre, comme le rappelle Le Figaro, que "les finances publiques françaises sont les plus mal tenues de toute la zone euro... les plus dégradées".

Circonstance la plus grave : "La France enregistre un déficit primaire (il résulte de l'abstraction de la charge annuelle de la dette publique) de 1,7 % de son PIB et elle est la seule dans son cas avec la Finlande alors que tous les autres pays affichent un excédent primaire y compris la Grèce et l'Italie".

C'est dire dans quel état sont nos finances publiques.

Mais tout va bien : notre Président est si intelligent !

On ne sait pas où on va, mais on y va à grands pas !

Cordialement.

Claude Luçon

A propos de Justice et de Zemmour, réjouissons-nous que Zemmour ne soit pas magistrat !
Cet homme est un danger public, il vend de la panique et de la destruction, pour se rassurer sur ses complexes personnels !
Dieu merci, non seulement nous ne sommes pas "contraints d'approuver tout ce qu'il écrit" mais nous sommes aussi libres de l'ignorer !
Il fut un temps où on l'aurait appelé faux mage ou charlatan !

Marc GHINSBERG

« Il n'empêche qu'on n'est pas contraint d'approuver tout ce qu'il écrit, notamment dans le domaine de la Justice où, pour une fois, son esprit abandonne son audace pour se couler avec délice dans le lit d'un conformisme dominant. » (PB)

Cher Philippe, Éric Zemmour s’est situé sur un sujet que vous connaissez plus que bien, la justice. Vous avez pu constater qu’il a, à partir de simplifications abusives, ignorant toute une part de la réalité, tirant des généralités d’un cas particulier, travesti le réel complexe qui n’est pas exhibitionniste comme dit Etienne Klein.

Vous avez, en fait, à partir de cet exemple, démonté le procédé habituel (et non pour une fois) d’EZ. C’est le même qu’il a utilisé dans son livre d’histoire, « Destin français », qui du reste fut oublié à peine lu. Vous avez révélé sa supercherie.
EZ s’est forgé une grille lecture. Il ne retient que les faits qui rentrent dans sa vision du monde, il rejette ce que sa grille ne peut saisir. C’est le propre des idéologues dans le sens de ceux qui « prétendent interpréter la réalité en fonction d’idées, et de théories préconçues. » (Petit Robert)

Lucile

@ Tipaza

Je veux bien le dire sur tous les tons, sobre, courroucé, ironique, indigné, factuel, geignard... : la justice fonctionne mal et les honnêtes gens la craignent plus que les voyous.

Mais on peut s'égosiller tant qu'on voudra, ça ne s'arrange pas, et ce n'est pas près de s'arranger. Même les scandales, tels Outreau et le Mur des cons ne changent pas grand-chose à son fonctionnement.

En tout cas, si vous avez affaire à la justice et que vous soyez innocent, aux USA comme en France, surtout,
keep your mouth shut ! Ne dites pas un mot en attendant votre avocat.

https://www.youtube.com/watch?v=bmtIizXdh88

ou Eolas, le droit de garder le silence, plus utile aux innocents qu'aux coupables :

https://www.maitre-eolas.fr/post/2012/10/01/Les-Experts-de-la-garde-%C3%A0-vue

Deviro

@ genau | 09 septembre 2019 à 15:59

J'ai fait lire votre texte à mes petites-filles.
Et je l'ai envoyé à ma nièce, en Californie.
Merci pour cette très jolie chose que vous venez d'écrire.

boureau

@ Hope 09/09/2019

Zemmour n'est ni infréquentable, ni indéfendable, ni raciste : il parle de réalités et ça gêne la bien-pensance.

Dans le lien vers Gala que vous vous proposez, Zemmour dit que l'équipe de France comporte huit noirs. Est-ce être raciste de le constater ?

Je comprends que les journalistes du plateau dont Audrey Crespo-Mara soient choqués tellement ils représentent cette bien-pensance.

Cordialement.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS