« A-t-on fait "payer" Patrick Balkany ? | Accueil | Ne me quitte pas ! »

17 septembre 2019

Commentaires

Giuseppe

Le plus dur ce sera de se débarrasser de Méluche, mais ils en ont besoin, ils lui doivent tout les députés insoumis, la belle part du gâteau, il les a fait élire à l'Assemblée nationale et ailleurs.
Ils vont le supporter jusqu'à plus soif parce qu'il est la gourmandise des médias, il agite l'actualité, il a les accents d'une diva, les prétentions et les délires, même s'il en devient insupportable ; demain LFI n'existera pas plus que le PC et les autres, heureusement pour l'instant ils occupent les sièges à la faveur d'une élection présidentielle où tous les changements ont été permis.

Le plus dur sera de l'endurer jusqu'au prochain quinquennat mis en disposition, les européennes ont montré que les électeurs n'en pouvaient plus de lui, il nous casse les pieds : des dérapages et des accointances dérangeantes pas du tout dans la mentalité des Français ; Lula ne fait rêver personne depuis sa prison, il n'y a que lui pour y croire et surtout essayer de le faire croire.

Révolutionnaire depuis un appartement de grande bourgeoisie payé par les électeurs, les tapis ne sont pas en soie, mais l'emplacement ferait rêver n'importe qu'elle couturière.

Mélenchon c'est fini, il est fini, il nous casse les oreilles et les pieds, il a su intercepter le ballon au bon moment mais il loupe la bonne passe, celle qui permet d'aller entre les barres, à deux contre un on ne garde pas le ballon, il joue perso et la prochaine Coupe du monde de rugby va démonter que le jeu a évolué vers plus de dynamisme et de collectif.

Méluche a le même programme que Marine Le Pen, la relance en laissant filer les déficit... Il suffit d'y croire comme dirait le Volatile, et être pris en otage par les banques. Merci à lui qui aura toujours ses pensions d'élu et sa demeure de bourgeois des beaux quartiers.

Je crois qu'il " gonfle " beaucoup de monde dans son propre camp, mais ils en ont encore besoin, sinon il leur sera difficile de passer le stade confidentiel des partis rejetés pour un avenir immédiat, n'est-ce pas monsieur et madame Garrido ? C'est tellement bon le petit confort bourgeois d'un appartement bien feutré.

boureau

@ Patrice Charoulet 19 septembre 2019 12:07
"Je ne vais ni au..."

A quelle adresse doit-on envoyer les dons ?

Cordialement

Patrice Charoulet

Un euro 20 ou deux euros 80

Retraité depuis neuf ans, je ne meurs pas de faim. Je vis. Heureux locataire d'un 80 m2 en province, heureux possesseur d'une petite voiture et d'un garage, je mange convenablement, je m'habille en confection correctement, je ne voyage pas, je ne vais ni au restaurant, ni au concert, ni au théâtre, je ne fume pas, je bois de l'eau, je dépense chaque mois ce que je gagne. Je ne fais pas d'économies. Je ne suis pas endetté. Ayant une bibliothèque acquise en une vie, j'emprunte maintenant des livres récents à la bibliothèque municipale, où je vais lire la presse nationale, hebdomadaire et quelques revues mensuelles.

Chaque matin, depuis que je suis retraité, j'achète « Le Parisien », dont je connais très bien le prix: 1,20 euro. Ma femme en a besoin, notamment pour faire des « mots fléchés », et consulter les programmes télé. Je ne fais pas de mots fléchés, mais je lis quelques articles de ce journal assez terne.

Ce matin, j'apprends qu'il n'y a pas de « Parisien ». Grand embarras. Je demande s'il y a une grève. Je n'ai pas eu de réponse claire. Que faire ? Acheter un autre journal. Je vois « Le Figaro », « Le Monde »... Avant d'acheter, je regarde le prix. Je me demande si je rêve: 2,80 chaque journal ! Certes, ils sont plus épais et plus riches. Je le sais bien, puisque je les parcours en bibliothèque. Mais je n'avais pas songé à regarder le prix.

Je m'apprêtais à revenir bredouille au logis, quand j'ai jeté un œil sur le tourniquet contenant d'autres journaux : « Le Canard enchaîné » (que j'entrelis en bibliothèque sans regarder son prix) : 1,20. A la bonne heure ! C'est dans mes prix. Voilà des gens raisonnables ! Et pourtant, il n'ont pas de revenus publicitaires. J'ai acheté.

Ma femme n'a pas été contente de mon achat.

Mary Preud'homme

@ Gavot

cf billet de Philippe Bilger du 15 septembre "A-t-on fait "payer" Patrick Balkany ?" Voir ci-dessous mon commentaire (réponse) du même jour à 16:27 qui était pourtant bien clair et sans ambiguïté ! ("Fraude fiscale et corruption qui n'ont pas pu s'exercer sans une kyrielle de complicités "intéressées" à tous les niveaux !
Que l'on fasse trinquer le couple à l'origine des grosses magouilles, certes, mais pourquoi d'une part ce procès et cette incarcération archimédiatisés, d'autant que le couple Balkany avait reconnu avoir fraudé le fisc. Et d'autre part qu'en est-il de ceux qui les ont aidés, ou ont couvert par intérêt durant des lustres ces dérives, quitte à les dénoncer ensuite afin de se mettre à l'abri d'éventuelles poursuites ? Ce qui est encore plus crapuleux !
Si seulement la justice pouvait s'intéresser de la même manière à cette délinquance en col blanc qui s'opère le plus souvent au sein de réseaux habilement compartimentés et solidement verrouillés par des personnalités politiques ou économiques au-dessus de tout soupçon.")

Bonne lecture, et surtout ne vous excusez pas !

Gavot

@ Mary Preud'homme | 19 septembre 2019 à 09:25

???

Je crois que je vais sagement en rester là, vous êtes totalement incohérente.

Mary Preud'homme

@ Gavot | 18 septembre 2019 à 23:55

Mais si je vous ai répondu. Relisez plutôt le post où je vous renvoyais à mon commentaire initial sur Balkany et ses grosses magouilles, au lieu de continuer à pinailler et chouiner. Concernant les ronds-de-cuir c'est vous qui avez mis le sujet inopportunément sur le tapis afin de vous défausser... Jusqu'à invoquer la police - on devine pourquoi -, la prochaine fois pourquoi pas les pompiers ou le Samu où j'ai aussi des relations !!

sylvain

@ Claude Luçon | 19 septembre 2019 à 00:05
"Vous êtes dur !
Il faut comprendre Ségolène !
Etre ambassadrice des pôles n'est pas simple !"

Surtout quand elle doit assister aux Gay Pride de phoques organisées par Elusen, le phoque en chef, string et babouches avec Amélie.

Achille

@ Noblejoué | 19 septembre 2019 à 02:38

Je ne vois pas trop l’intérêt de répondre à ce type qui vient sur ce blog uniquement pour insulter les intervenants. En clair c'est un troll.
Je ne suis pas certain que votre philosophie bisounours lui apportera grand-chose vu que ce n’est pas ce qu’il cherche en venant ici.

Aliocha

Alpi comprit alors, après la lecture des commentaires, ce qui lui semblait insondable.
'Si vous étiez des aveugles, vous n'auriez pas de péché. Mais à présent vous dites: « nous voyons ». C'est pour cela que votre péché demeure.'
(Jean 9-41)

Noblejoué

@ Jerome

Tant que l'être humain sera ça :

https://www.dailymotion.com/video/xatsmt

Il se comportera comme vous dites, et ici, aujourd'hui, ce n'est pas pire qu'ailleurs ou qu'hier.

Cependant, nous pouvons progresser :

https://www.dailymotion.com/video/x6xmi2

Sans attendre que personne ne nous aide, bien sûr, mais portés par les rêves de Kubrick et les travaux de quelques autres.

Nous sommes comme des malades, malgré tout, nous essayons de ne pas nous laisser aller.
Mais tant que nous serons souffrants, mourants et pas plus intelligents que ce que nous sommes, il ne faut pas attendre qu'il n'y ait pas de préjugés, de mauvaise foi, de soumission, de désir de gagner, fût-ce en trichant, et j'en oublie car nous avons plus de tares qu'on ne compte de gouttes d'eau dans l'océan.

Pourtant, nous avons du potentiel, et pouvons déjà, parfois, jouir de la beauté du monde comme de celle de nos créations :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19545477&cfilm=218496.html

Grand peintre, grand film.

Herman Kerhost

@ Mary Preud'homme | 18 septembre 2019 à 16:14
"Vous êtes un fieffé menteur et manipulateur"

Qu'est-ce qu'on rit parfois sur ce blog !

Claude Luçon

@ Pierre Blanchard | 18 septembre 2019 à 23:09

Vous êtes dur !
Il faut comprendre Ségolène !
Etre ambassadrice des pôles n'est pas simple !
Pensez-y ! L'axe de la terre est incliné et oscille autour d'un point fixe en son milieu avec comme résultat que les pôles se baladent sur un cercle au diamètre pas négligeable ! Ségolène court après, à la poursuite des deux pôles elle n'a pas le temps d'aller à des réunions qui ne servent à rien de toute façon.
Par chance elle est diplômée de l'ENA elle connaît un minimum de géométrie et de trigonométrie mais elle a besoin de tout son personnel pour calculer la position et localiser les pôles pour les atteindre !
Un problème du genre Rosetta et Philae et leur comète ! En plus simple quand même !

Heureusement le PSG bat brillamment le RM 3-0, Philippe va passer une bonne nuit et oublier Mélenchon, Balkany et nos divagations.

Elusen

@ Claude Luçon | 18 septembre 2019 à 19:28
▬ «…beaucoup avec des gouvernants corrompus ! »

Faux !
Ce que les médias ont dénommé ‘les émeutes de la faim’, au moment de la crise des subprimes, est là pour fortement vous contredire, elles avaient été la conséquence de la spéculation des marchés financiers sur les céréales et d’autres produits alimentaires.

Les multinationales provoquent la corruption, les ressources premières enrichissent principalement des Occidentaux avant d’enrichir les locaux corrompus ou non.

Le FMI a provoqué des famines par ses politiques de libéralisme économique imposées aux pays pauvres.

Professeur Joseph Eugene Stiglitz, ancien économiste en chef et vice-président de la Banque mondiale : La grande désillusion.

▬ « libéralisme économique et libertarisme […] Elle a plus à voir avec les fantaisies du climat qu'avec les régimes politiques. »

Le libéralisme économique et le libertarisme ne sont pas des régimes politiques mais des idéologies.

--------------------------------------

@ Xavier NEBOUT | 18 septembre 2019 à 16:48
▬ « les décrochages de portraits de chef d'État »

Vous avez lu bien évidemment la décision en entier, de fait vous savez de quoi vous parlez.

Oh mon dieu, décrocher un portrait, c’est plus grave qu’un attentat au Bataclan de Paris ?!

▬ « avec un dossier vide (le juge Gentil et l'affaire Bettencourt) »

Le dossier n’a jamais été vide !
Il n’y avait pas un juge mais trois : Cécile Ramonatxo et Valérie Noël.

Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa était président de la République en exercice, il bénéficiait de l’immunité présidentielle. La ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie était à ses ordres.
L’affaire était au TGI de Nanterre en 2010.

Le procureur Philippe Courroye aux ordres de la ministre de la Justice a tout fait pour étouffer l’affaire, il a refusé de nommer un juge d’instruction et a fait traîner le dossier pour courir les délais de prescription et autres, d’habitude ce sont les avocats qui utilisent la technique.

Finalement la juge Isabelle Prévost-Desprez est saisie du dossier sur la demande du Procureur général de la Cour de cassation ; le procureur Philippe Courroye refuse de lui transmettre les éléments du dossier.

Les services secrets français ont été mis à contribution par le pouvoir pour surveiller les lignes téléphoniques de la juge d’instruction ainsi que des journalistes et des médias, tout cela illégalement.

Le procureur Philippe Courroye s’est mis à enquêter sur la juge d’instruction pour l’intimider, le dossier a donc été envoyé à Bordeaux sur ordre de la Cour de cassation.

Le mandat présidentiel de Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa a pris fin en 2012.

Les avocats ont tout fait pour faire invalider des expertises psychiatriques ; sans ces expertises, il n’y a plus de dossier à l’endroit de Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa.

Puis ils ont fait traîner en demandant que le dossier change encore de juridiction, il y a donc eu un va-et-vient entre la Cour de cassation et la cour d’appel de Bordeaux.

Il n’y avait pas que Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa impliqué dans le dossier, mais plus de 6 personnes, une partie a été condamnée.

Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa n’a pas été innocenté, mais a bénéficié d’un non-lieu, sans les expertises psychiatriques impossible pour les juges de prouver un abus de faiblesse sur une veille dame.

Ainsi de nouveau, vous parlez sans savoir !

Le non-lieu ce sont les trois juges d’instruction, dont le juge Gentil, qui le prononcent ; Sarko ayant fait invalider des preuves parce que acquises ; en gros l’un des médecins expert médical serait une connaissance, voire un proche, du Juge Gentil, ce qui n’est pas illégal, mais Sarko a réussi à...

--------------------------------

@ breizmabro | 18 septembre 2019 à 11:37
« Maintenant j'ai compris ce qu'est une justice à deux vitesses. Comme pour Fillon ...»

Seulement à deux vitesses pour François Fillon ?!

——————————————

@ Pierre Blanchard | 18 septembre 2019 à 23:09
« ...ne s'est jamais rendue à une réunion du Conseil de l'Arctique. »

Juste en passant.

1°- Ce n’est pas de BF-Haine TV, mais de Libération, de leur brigade de vérification des faits.
Vous pouvez leur poser une question sur une information et ils vont vérifier.

2°- La France n’a aucun surface géopolitique en Arctique, mais uniquement en Antarctique : Adélie, donc pôle Sud et non pôle Nord, et surtout pôle emploi.

3°- La France n’est pas membre du Conseil de l’Arctique.

4°- La France n’est que membre observateur, ainsi sans aucun droit et obligation.

5°- Le Conseil de l’Arctique est en Norvège à Tromsø, juste à côté.
Nous pouvons aller en Norvège en train de Paris.

Bien que les réunions n’aient pas lieu qu’en Norvège et dans la ville de Tromsø.

Gavot

@ Mary Preud'homme

J'avais bien raison finalement vous êtes drôle, pathétique mais drôle. Vous m'infligez une leçon sur les ronds-de-cuir sans intérêt aucun mais évitez soigneusement de réagir à la révélation de votre mensonge sur votre étrange soutien aux turpitudes de Balkany.
Il y a néanmoins un léger progrès : vous ne m'insultez pas.

Pierre Blanchard

Allez, ramenons un peu de calme dans ce qui devient "une volière".

Laissons Balkany et Mélenchon de côté deux minutes.

Avez-vous eu connaissance de ce sujet que l'on vient de m'adresser...

Ambassadrice des pôles, Ségolène Royal ne s'est jamais rendue à une réunion du Conseil de l'Arctique

https://www.bfmtv.com/politique/ambassadrice-des-poles-segolene-royal-ne-s-est-jamais-rendue-a-une-reunion-du-conseil-de-l-arctique-1770184.html

Juste hallucinant de mensonges éhontés cette femme "politique"...

:-(

Explications de son cabinet après divulgation de son mensonge (eh oui, on lui paye du personnel...).

"Ségolène Royal décide de ses déplacements en fonction de ses engagements et de son empreinte carbone."

Et le mensonge comme chacun le sait ne consomme aucune empreinte carbone lui !!

Jérôme

Bonjour Philippe,

Beau repaire de c..s.
Ce n'est plus de l'échange mais de la sous-culture, sous-philo de sous-comptoir.
Le péremptoire le dispute au GLDP, Guy Langue De Pute, le bravache de blog au condescendant(e).
Du point de vue de l'étude du primate c'est pas mal, pour le reste...

Claude Luçon

@ Xavier NEBOUT | 18 septembre 2019 à 18:22

Attention !
A tenir des propos pareils sur de Gaulle on va vous accuser de plagier les pétainistes ou les pieds-noirs !
Dans un texte précédent à 18.01 vous oubliez les chiffres, dans celui-ci vous oubliez le pire au sujet de Charles de Gaulle !
Au passage je me demande ce que de Gaulle vient faire dans le cas Balkany ?
De Gaulle était un traître !
La preuve ?
En 1940 au cours d'une interview quand on demandait à Guderian comment il avait conçu sa tactique militaire dont le résultat fut le blitzkrieg, il a répondu : "J'ai lu les livres sur la tactique militaire et l'armée moderne d'un certain Charles de Gaulle !"
C'est lui qui a inspiré les nazis ! Ah le traître !
Gamelin qui commandait la plus forte armée européenne attendait les Allemands, pépère, en sécurité derrière la ligne Maginot.
Guderian suit la théorie de Charles de Gaulle et la contourne, si cela n'est pas de la trahison, quoi alors ?
Ce dont je ne me souviens plus est si l'interview était en allemand ou en français !

Entre vous et moi, Guderian a aussi avoué que la 4e division cuirassée du général de Gaulle est la seule qui, lancée dans le flanc des colonnes allemandes, y a jeté le bazar et provoqué de dangereuses désorganisations.
Mais bon, faisons semblant de l'oublier !

Mary Preud'homme

@ Xavier Nebout, 18 sept, 15:22

Evidemment avec votre idole Pétain et ses laquais, plus de Juifs, de Tziganes, d'opposants, de résistants, de patriotes, de Noirs, d'homos, en un mot de différents de tout poil ! Tous livrés aux nazis pour faire allégeance à cette pourriture d'Hitler !
A la suite de quoi n'aurait subsisté selon vous :
Rien que du pur aryen marchant au pas de l'oie, écrasant tout ce qui dépasse sur son passage, avec l'aide de leurs suiveurs collabos, miliciens vengeurs, félons et traîtres à leur patrie, afin que ne demeure (selon vos critères) que du bien propre, du formaté, du blanchi jusqu'aux os !

Sans parler des courants religieux fondamentalistes que vous préconisez afin de revenir à cette ère où le pater familias avait droit de vie et de mort sur toute la famille et où la femme n'était qu'un instrument sans âme. Avec pour modèle selon vous les islamistes les plus rétrogrades qui ont su garder leurs femmes en état d'infériorité congénitale et dont vous nous chantez les vertus à longueur de posts, vous qui semblez avoir une prédilection pour les semeurs de mort, de ruine et de déshonneur !

Finalement je vous plains !

--------------------------------------------------------

@ Gavot

Le terme rond-de-cuir (dont vous semblez ignorer le sens) désigne en fait les employés de bureau assis les fesses sur leur chaise ou fauteuil et qui n'en bougent pas. Je ne vois donc pas ce que les policiers de terrain, les pompiers, les gendarmes ou autres militaires qui sont tout sauf des ronds-de-cuir auraient à voir ici. De même que les médecins hospitaliers, les enseignants ou autres toujours sur la brèche, qu'ils soient de ma famille ou non ?

Achille

A Xavier NEBOUT le maréchaliste de ce blog. Il faut en prendre soin. Il n’en reste plus beaucoup. Je me demande même s’il n’est pas le seul. :)

sylvain

@ Xavier NEBOUT | 18 septembre 2019 à 18:01
"Vous omettez de dire que Staline, Mao et compagnie n'ont fait qu'appliquer nos belles méthodes républicaines des années 1790 sans oser les égaler."

Sauf que nous sommes de petits joueurs à côté des monstres communistes et leur palmarès mortuaire dont l'unité de mesure, l'ossuaire, dépasse en années-lumière les crimes que vous citez.

Donc tout comme l'insécurité migratoire et l'importation de leurs crimes que vous approuvez étant donné que vous êtes un repentiste islamo-gauchiste, les criminels communistes ont des excuses taillées sur mesure : "c'est de notre fôôôte à nous, mea culpa !"

J'ai l'impression d'entendre du Joffrin, l'idéologue gauchiste de Libé.

Claude Luçon

@ Xavier NEBOUT | 18 septembre 2019 à 18:01

Des chiffres Xavier, des chiffres, c'est le seul moyen de comparer surtout ceux de notre première République !
Les hommes s'entretuent avec enthousiasme depuis le premier silex taillé accidentellement par un frère de Lucy, le seul problème est qui a le plus tué depuis l'apparition d'Homo sapiens, en pourcentage de la population bien sûr, et par année.
Je pense que le marxisme doit avoir une bonne place sur le podium, FTPF inclus.

---------------------------------------------------

@ Elusen | 18 septembre 2019 à 10:12

Pourquoi cette photo sur votre texte ?
A notre époque elle n'a rien à voir avec votre commentaire mais beaucoup avec des gouvernants corrompus !
La famine précède communisme, libéralisme économique et libertarisme de bien des siècles ! Elle a plus à voir avec les fantaisies du climat qu'avec les régimes politiques.

yves albert

@ Xavier NEBOUT | 18 septembre 2019 à 18:22

Je préfère oublier de suite votre commentaire que je viens de lire, c'est répugnant.
Inutile de répondre, je ne vous lirai pas ; il y a des limites à l'insulte et vous les avez dépassées.

DAUMONT

Si les politiques ne veulent pas une immixtion permanente des juges, qu'ils fassent respecter leur immunité déjà.
Quand on sait que Madame Autain fut la seule sur 20 parlementaires à refuser la levée de l'immunité de Madame Le Pen pour sa réponse à l'assimilation du RN à Daech par le journaliste Bourdin...

Gavot

@ Mary Preud'homme
"...ou vous êtes un fieffé menteur et manipulateur, ou vous ne m'avez jamais lue autrement qu'à travers le prisme biaisé d'un certain Marchenoir"

Ainsi donc vous ne seriez pas l'auteur du post excusant les infractions de Balkany dont je prends soin de faire un copier/coller ci dessous :

"(...)nonobstant les fautes et les erreurs dont il se serait rendu coupable pour diriger sa ville, à savoir utiliser des passe-droits ou des relations afin de passer outre à certaines règles trop contraignantes, contournant de ce fait des lois jugées trop lentes ou trop rigides afin de faire avancer les dossiers, tout en se rémunérant au passage au prix coûtant, sans attendre le feu vert des autorités de ronds-de-cuir, fonctionnaires zélés et néanmoins bornés jusqu'aux sourcils et toujours en retard de deux guerres...
Rédigé par : Mary Preud'homme | 16 septembre 2019 à 20:14"

Je suis donc un "fieffé menteur" et vous avez sans doute fait l'objet d'une usurpation d'identité sur ce blog.

Et si au lieu de m'injurier en me traitant de menteur ou, au prix d'un jeu de mot stupide de "sale Gavot" (quelle élégance), vous assumiez vos propos et cessiez de tordre la réalité, celle dans laquelle je viens de vous mettre le nez ?
Au passage, j'imagine que votre jugement péremptoire sur les "ronds-de-cuir, fonctionnaires zélés et néanmoins bornés jusqu'aux sourcils et toujours en retard de deux guerres..." n'incluent pas les policiers en général et plus particulièrement ceux de votre famille...

Xavier NEBOUT

Certains s'étonnent qu'on réélise les Balkany en raison de leurs bons services et en faisant fi des "bricoles".

Et s'ils intéressaient à de Gaulle ? Certes, il n'était pas question de se mettre un sou dans la poche, mais néanmoins de son intérêt personnel, de sa gloire.
Pour qu'on oublie les exploits qui lui ont valu d'être relevé de son commandement pour désobéissance et incapacité devant l’ennemi.
La gloire dans l'imposture ou la honte.
Ça nous a coûté très cher, très très cher, avec entre autres les bandes à la Balkany.

Xavier NEBOUT

@ sylvain

Vous omettez de dire que Staline, Mao et compagnie n'ont fait qu'appliquer nos belles méthodes républicaines des années 1790 sans oser les égaler.

Personne n'a jamais fait mieux que nos colonnes infernales et Carrier, pas même Pol Pot.

Mais surtout, si les communistes ne se glorifient pas de leurs excès, notamment en les niant ou en les passant sous silence, chez nous, les horreurs de la révolution et ses bienfaits sont un "tout" selon l'expression toujours en vigueur de Clemenceau !

On n'oubliera pas les quelques dizaines de milliers de morts dus aux FTP de la "Libération" y compris les résistants de droite, et que notre histoire officielle tient sous silence au nom des valeurs de la République.

Ni ceux de la glorieuse guerre d'Espagne...

Xavier NEBOUT

Lorsqu'on verra des magistrats en activité ou honoraires dénoncer ceux de leurs collègues qui violent le droit sans vergogne pour assouvir leurs ambitions ou leur idéologie, et cela de celui qui légitime les décrochages de portraits de chef d'Etat, et notamment celui qui a poursuivi un ex-président de la République avec un dossier vide (le juge Gentil et l'affaire Bettencourt), alors on pourra s'indigner du peu d'estime dont ils jouissent dans l'opinion publique.
En attendant ce n'est que crie d'orfraie et hypocrisie.

La justice a toujours été contestée, sauf avec un très grand S majuscule, s'agissant de la justice ecclésiastique de notre Moyen Âge et de notre Ancien Régime, compétente en matière de droit familial ainsi que dans ses seigneuries - nombreuses dans les villes. Elle était si aimée et si respectée qu'on faisait tout pour en dépendre.
Alors, cher Monsieur Bilger et messieuzémédames les magistrats, en voilà bien une histoire qui dérange. Et si vous vous demandiez pourquoi ?
Vous qui ne craignez pas de vous parer de leur robe. Parce qu'il ne faut pas manquer de culot pour porter la tenue de la justice ecclésiastique dans notre ripoublique.

breizmabro

@ Robert M 18 septembre 2019 à 14:46
"J'ai du mal à comprendre ce que vous pensez de l'affaire Balkany"

Simple. Je suis satisfaite que ces magouilleurs (mais il n'y a pas qu'eux malheureusement) soit enfin rattrapés par la patrouille MAIS je persiste à dire (à tort ou à raison) que le 'shame on you" du 'dépôt de garantie' à l'audience n'était pas nécessaire, et que madame Balkany, la communicante du couple, s'en servira à fond lors des municipales. On parie ?

Par ailleurs je trouve étrange que l'inéligibilité du couple n'ait pas été assortie de l'exécution provisoire. Pour quelle raison ? Je m'interroge (dans le plus profond de moi-même :D))

Naturellement Martchi vous pouvez toujours compter sur moi pour vous approvisionner en Traou Mad au cas où Poutine viendrait nous casser les c...lles à Ouessant :D

Adéo Martchi

abraracourci

@ Robert Marchenoir | 18 septembre 2019 à 14:46

Son raisonnement est incompréhensible, sauf s'il existe une raison ou un lien avec l'affaire ou les Balkany.

Pas beau tout cela.

Mary Preud'homme

@ Gavot | 18 septembre 2019 à 09:42
"Vous oubliez d'ailleurs, comme la plupart des commentateurs balkanisés ("quel merveilleux maire" la plus drôle étant sans aucun doute Mary Preud'homme qui justifie les turpitudes du bon maire au nom de l'efficacité et sa rémunération au juste prix !), vous oubliez, donc, que cette décision a été rendue par trois juges et non un seul."

J'ignore si je suis la plus drôle, mais ce dont je suis sûre c'est qu'en tenant de tels propos, ou vous êtes un fieffé menteur et manipulateur, ou vous ne m'avez jamais lue autrement qu'à travers le prisme biaisé d'un certain Marchenoir qui assimile le bruit, voire le vacarme cacophonique de rengaines ressassées et obsessionnelles jusqu'à l'overdose, avec la vraie musique dont je fais mon miel !

Comme quoi il ne faut pas confondre la salle Gaveau où se produisent les meilleurs et où règne l'harmonie et un sale Gavot de rencontre totalement désaccordé et faux !

Claude Luçon

@ sylvain | 18 septembre 2019 à 13:12

De quoi parlez vous ? Calomnies tout cela !
Le rédacteur de L'Humanité nous a déclaré sur BFM TV (toujours eux !) qu'il y avait encore, même tout petit, un Parti communiste en France pour s'assurer que notre gouvernement gère bien le pays dans le respect de la Démocratie !
Non mais !
Idéalement, il devait vouloir dire, il nous faudrait un Staline président, Mélenchon premier ministre, un Mao à l'éducation, un Pol Pot au ministère de l'Intérieur et des Khmers rouges en lieu de Gilets jaunes ce qui éliminerait les black blocs et casseurs.

Robert Marchenoir

@ semtob | 18 septembre 2019 à 00:27
"Placer Monsieur Balkany en prison, c'était aussi l'empêcher de retrouver les paperasses d'une entreprise familiale qui aurait pu justifier l'origine de sa fortune personnelle et qu'il aurait pu sortir au mois d'octobre pour se défendre. Cela ne doit pas être simple de fournir des justificatifs des années 1940... Donc il faut mettre un terme à cette expédition punitive et d'humiliation qui attise l'antisémitisme déjà très puissant en France car la générosité des juifs existe."

On croit rêver. Généreux avec l'argent des autres, oui...

En somme, vous nous expliquez que si l'on a hérité d'une vieille fortune, on est dispensé de la déclarer, parce que les papiers sont compliqués à retrouver. C'est du niveau de la "phobie administrative" revendiquée par je ne sais quel député socialiste fraudeur du fisc...

On ne demande pas à Balkany de "justifier" de l'origine de sa fortune, qui est parfaitement connue. On lui demande de payer l'impôt sur le revenu et la fortune en rapport avec ces avoirs. Les seuls "papiers" dont il a besoin pour cela sont les relevés de compte de ses intermédiaires financiers.
______

@ breizmabro | 18 septembre 2019 à 11:37

J'ai du mal à comprendre ce que vous pensez de l'affaire Balkany. Remarquez, tant que vous m'alimentez en biscuits bretons, je n'ai rien à dire...

Catherine JACOB

« En revanche on invite Me Dupond-Moretti, avocat de Patrick Balkany, à s'exprimer longuement sur CNews par exemple, de sorte qu'il peut tout à son aise dénoncer une certaine catégorie de juges, émettre des approximations sur les condamnations pour fraude fiscale et, en définitive, parce qu'il a perdu partiellement sa première affaire - le quantum de la peine et l'arrestation à l'audience ne lui ont pas plu ! - déséquilibrer par avance l'appel à venir et préjuger le jugement du 18 octobre. Les médias s'instrumentalisent et sont instrumentalisés pour servir une tactique qui est totalement désaccordée d'avec l'essentiel : un jugement clair et net dont on a relevé appel. A quel titre cette inégalité, ce privilège, cette entorse à la pureté de l'état de droit ? »

Je viens d’écouter l’interview dont vous rendez compte et j’ai comme l’impression d’assister à la réponse du berger à la bergère.

Cela dit, Me Dupond-Moretti dit des choses qui inquiètent sérieusement le citoyen lambda. Il dit notamment qu’il existe, je le cite « une nouvelle race de juges », que ces derniers obéissent non pas à l’autorité politique mais, s’affranchissant de certaines règles, contournent les pouvoirs que leur reconnaît le Code de l'organisation judiciaire en instrumentalisant un certain journalisme comme celui que représente Mediapart, pour ensuite pouvoir se saisir de ce qu’ils n’auraient pas pu faire directement mais quoi devient possible en tant que publication. C’est vrai que c’est tout de même assez pervers.

Il dit que cette « nouvelle race de juges » a fait du juge un justicier, lequel s’affranchissant de la neutralité de rigueur, remplace les vieilles recommandations de nos jours malvenues de l’autorité politique, par une idéologie qui leur serait propre, ce qui, à mon sens, paraît gravissime parce que nous avons alors affaire à des magistrats qui sont à la fois juges par leur fonction et partie de par l’idéologie qui les gouverne de telle façon que la fonction se voit instrumentalisée au service non de la loi votée par les représentants de la Cité pour le bien d’icelle dans sa globalité, mais d’opinions privées. C’est du moins ce que j’entends de ce qu’il dit, et ce qui est tout de même énorme.

caroff

@ Achille 7h50
"Finalement, concernant J-L Mélenchon, Michel Cymes a parfaitement analysé la situation."

Michel Cymes est ORL (http://hopital-georgespompidou.aphp.fr/consultation/10153/).
Qu'il s'occupe un peu plus des oreilles ou de la gorge de ses patients que des sorties politiques des uns et des autres.

sylvain

Comme disait M. "Jeneucéki" : "Mieux vaut le libéralisme et le capitalisme même les plus sauvages que le communisme".

Le communisme restera dans l’histoire de l’éternité comme la pire aberration idéologique criminelle :

100 millions de morts partout dans le monde, grands procès, exils, purges, famines programmées, misère absolue, camps, miradors, goulags, terreur organisée, voilà les joyeusetés de ce grand crime de masse auprès duquel le nazisme fait figure d’un léger débordement de son leader qui se serait réveillé un matin un peu énervé.

Nous avons encore en France de grands intellos bobos gauchos révisionnistes négationnistes aux QI de civelles qui souhaitent son retour et qui alimentent les grandes fêtes communistes comme celle de l’Huma avec des discours et prêches dignes des pires sectes criminelles.

Achille

@ Pierre Blanchard | 18 septembre 2019 à 11:28

« (je mets bien évidemment de côté les allusions antisémites) »

Allusions antisémites (?). Vous aussi vous faites partie de ces gens qui voient de l’antisémitisme partout, même là où il n’y en a pas ?
il est vrai qu'aujourd'hui la moindre phrase est sortie de son contexte pour défendre une cause qu'elle juste ou même injuste. C'est l'époque qui veut ça.

Alpi

@ Aliocha
"Toutes les réponses semblent se perdre dans le vide, fragmentées qu'elles sont dans la nébuleuse technologique des ondes, et l'éther est rempli des voix fantomatiques d'individus perdus dans la foule, ombres mortes qui monologuent à tue-tête, avant de rouler la pierre du tombeau où enfin elles se tairont, permettant au silence de magnifier les voies du réel."

Et ?
Même si je ne nie pas l'insondable douceur du dernier concerto de Wolfy...

-----------------------------------------------------------------

@ Robert Marchenoir
"Mais la machine gaucho-médiatique, comme d'habitude, pousse les "gentils" avocats sur le devant de la scène, histoire de faire oublier la scandaleuse injustice que représente l'existence des régimes spéciaux communistes financés par le cochon de non-fonctionnaire."

Bien évidemment, ces "pauvres" avocats et médecins vont jouer le rôle d'idiots utiles à la RATP et aux fonctionnaires, faisant office de repoussoir à la fusion des régimes spéciaux.
Les premiers ont un régime excédentaire qui ne coûte rien à la collectivité. Alors, qu'on le leur laisse.
Les seconds jouissent de prébendes aux frais du contribuable. Alors, qu'on les fasse rentrer dans le rang.

breizmabro

On parle toujours de la justice à deux vitesses. J'ai voulu savoir et j'ai cherché :

1- Il y a la vitesse dite de marche arrière, celle qui met trente ans (environ) pour Balkany family (ex.)

2- Celle du départ-arrêté de Benalla visé par une enquête préliminaire pour escroquerie, faux et usage de faux, enquête préliminaire ouverte le 30 janvier 2019 classée sans suite le 18 août suivant.

"L'infraction était insuffisamment caractérisée" a conclu le parquet de Paris dans le dossier de la plainte déposée par LREM contre Alexandre Benalla soupçonné d'avoir produit une fausse facture afin de se faire rembourser l'achat d'une arme.

Heureusement, pour la disparition de son coffre-fort en 2018 l'enquête devrait entrer dans la première catégorie.

Maintenant j'ai compris ce qu'est une justice à deux vitesses. Comme pour Fillon et Ferrand en somme...

Pierre Blanchard

@ Achille | 18 septembre 2019 à 07:50

On savait déjà combien tout ce qui concourt à protéger la "macronie" vous enchante quelle qu'en soit l'origine... mais vous feriez bien de "voir plus loin que le bout de votre nez" et de lire les commentaires sur ce médecin médiatico-politico... adepte des bonnes procédures financières (je mets bien évidemment de côté les allusions antisémites).

Elusen

@ Robert Marchenoir | 18 septembre 2019 à 05:57
« Le communisme tue, il vous pique votre pognon »

Le libéralisme économique et le libertarisme ont engrangé plus de morts depuis 1924 à 2019.

1°- Le libéralisme économique prône un régime censitaire où seuls ceux qui paient une certaine assiette d’impôt ont le droit de vote.

Il prône ce que l’on appelle à tort le darwinisme social, en cela que nous ne devons pas secourir les pauvres, mais laisser la nature les tuer.

2°- Le libertarisme prône une ploutocratie et souhaite ajouter au darwinisme social une régulation de la pauvreté par l’extermination d’un certain quota de pauvres.

Le libéralisme économique a causé toutes les crises financières depuis 1929 !

La crise des subprimes a obligé tous les pays occidentaux à donner de l’argent aux banques ; si nous additionnons ce que chaque pays a dû mettre, ainsi que l’Union Européenne, le Japon, le FMI, la Banque mondiale, etc., nous sommes à plus de 3 000 milliards d’€ soit 195 millions d’années du salaire d’un ouvrier en Europe.

Selon le directeur des études économiques de l'IESEG School of Management, Eric Dor :

  • La crise financière a ainsi déjà coûté approximativement 1 541 milliards d’euros à la France en termes de produit intérieur brut (PIB) perdu, du quatrième trimestre 2008 au deuxième trimestre 2018.
Soit 100 millions d’années du salaire d’un ouvrier en Europe.

Gavot

@ semtob
"Placer Monsieur Balkany en prison, c'était aussi l'empêcher de retrouver les paperasses d'une entreprise familiale qui aurait pu justifier l'origine de sa fortune personnelle et qu'il aurait pu sortir au mois d'octobre pour se défendre."

Mais qu'est-ce que vous racontez ? Le 18 octobre c'est le jugement sur le volet corruption et blanchiment qui sera rendu après plusieurs jours d'audience printanières et plusieurs années d'instruction, de quelle paperasse parlez-vous ? Celle qu'il aurait conservée par-devers lui toutes ces années en raison de son exquise "pudeur" évoquée sans rire par son talentueux conseil ? C'est d'ailleurs sans doute pour courir chercher cette paperasse qu'il a brusquement quitté le bureau du juge d'instruction en lui disant "je me barre"... Vous déraisonnez.

Quant au président de la formation de jugement que vous vous plaisez à discréditer, j'imagine que vous plaisantez lorsque vous prétendez qu'il court autant les plateaux de télévision que D-M ? Vous oubliez d'ailleurs, comme la plupart des commentateurs balkanisés ("quel merveilleux maire" la plus drôle étant sans aucun doute Mary Preud'homme qui justifie les turpitudes du bon maire au nom de l'efficacité et sa rémunération au juste prix !), vous oubliez, donc, que cette décision a été rendue par trois juges et non un seul.

Guzet

Et après les "décrocheurs"...

Achille

Finalement, concernant J-L Mélenchon Michel Cymes a parfaitement analysé la situation. Son cas est vraiment inquiétant et ne relève pas forcément de la Justice mais plutôt de la psychiatrie.
Douche froide trois fois par jour, une camomille, et au lit de bonne heure, semble être le traitement approprié.

Robert Marchenoir

@ Philippe Dubois | 17 septembre 2019 à 22:02

Eric Verhaeghe connaît en effet le sujet, mais il l'explique mal, et il est atteint périodiquement de prurit gauchisant et ouvriériste. Ainsi dans cette phrase : "Les avocats, les cheminots, les pilotes de ligne, et tous les autres, sont détenteurs d’un passé professionnel, d’une solidarité construite à travers le temps, et ils entendent bien les défendre."

Je vois bien le "passé professionnel" et la "solidarité" des cheminots de Brétigny-sur-Orge, qui consistent essentiellement à saloper le travail, à perpétuer des négligences criminelles quant à l'entretien, puis à utiliser des méthodes mafieuses pour le cacher à la justice après l'accident mortel inévitable, conduisant la police à utiliser, contre la direction de la SNCF, des méthodes d'enquête habituellement réservées au grand banditisme... Tout cela justifiant, assurément, des conditions de retraite scandaleusement privilégiées, financées par le contribuable...

Le communisme tue, il vous pique votre pognon, et quand vous avez le front de protester, il tente encore de vous faire taire...

Jean-Gilles Malliarakis est un meilleur historien, et plus honnête :

https://www.insolent.fr/2019/09/absurdite-du-regime-universel.html

Elusen

@ boureau | 17 septembre 2019 à 22:01
▬ « les condamnations se jaugent au nombre de pages sans doute…»

« Je bois un verre d’eau », non je ne bois pas un verre, mais le contenu du verre, je bois l’eau qu’il contient.
Votre propos absurde est une métonymie.
Avant de la ramener, il faut au moins les avoir lues ces 76 pages.

Les Juges parlent d’enrichissement personnel, de 25 ans d'agissements, alors votre élucubration sur une unique fraude...
Et parlons de la récidive !

▬ « Je me fiche [...] de votre opinion en ce qui concerne mon opinion »

Alors pourquoi me répondre si vous vous en fichez ?!
De nouveau pourquoi la ramener ?!

▬ « Je suis un être humain, je juge en être humain...»

Cela ne veut rien dire, puisque les fouines et les belettes ne jugent pas ; pour affirmer ‘juger en être humain’, il faut un antonyme, une référence, de faits des non-humains qui jugeraient…

▬ «...et au diable vos statistiques »

Ceux du ministère de la Justice et il indique que vous parlez à tort et à travers, sans jamais savoir de quoi il est question.


--------------------------------------------

@ lefort | 17 septembre 2019 à 21:13
▬ « Telle crapule, voleur violent, parfois récidiviste, se voit appliquer une peine infâme: un rappel à la loi ».

Des preuves, rien que des preuves !

▬ « Ce vieil homme »

Après l’histoire du fils de déporté, lui n’en a pas été victime, c’est un autre, se revendiquer de la souffrance d’un autre, pourquoi pas en ce cas le faire pour son chihuahua qu’il aurait fait piquer pour avoir eu un cancer des testicules, ben voilà maintenant l’histoire du vieil homme qui peut...
Peut faire quoi d’ailleurs ?!
Être pédophile, être Maurice Papon, Klaus Barbie ?!

Bientôt l’excuse des petits-enfants : « c’est un grand-père » ; ou encore celle de l’incontinence qui le forcerait à porter des couches pour adultes ; voire d’une tentative de suicide qui empêcherait d’assister à un procès, mais permettrait un marathon sur toutes les télévisions de France et d’organiser une fête sur le parvis de l’hôtel de ville.

Les Balkany n'en sont pas à leur première condamnation, ce sont des récidivistes.

Des excuses pour les Balkany, mais pour ceux désignés par le terme : crapule.

semtob

Cher Philippe,

Il est possible de se demander si la droite n'est pas devenue l'os à ronger des magistrats et puis le juge barbu et coiffé à la skinhead que vous défendez est autant que Dupond-Moretti un habitué des plateaux télévisés, alors il n'est pas possible dans votre argumentaire de reprocher à l'un ce que l'autre s'autorise.

Cet aimable magistrat est venu au secours d'une brave magistrate qui avait tenu des propos antisémites et qui a été amenée à répondre de ses agissements.
Ensuite il est des parcours singulier qui mènent de la sous-préfecture à la magistrature et des dossiers qui tombent pile poil chez le magistrat qui sera le moins humain et le plus politiquement choisi. Eh bien cette manipulation interne et choisie, nous ne pouvons plus l'admettre.

Madame Belloubet a donné son avis sur l'intérim de la mairie et au nom de l'indépendance elle ne pouvait pas le faire - interview BFM de la semaine.

Placer Monsieur Balkany en prison, c'était aussi l'empêcher de retrouver les paperasses d'une entreprise familiale qui aurait pu justifier l'origine de sa fortune personnelle et qu'il aurait pu sortir au mois d'octobre pour se défendre. Cela ne doit pas être simple de fournir des justificatifs des années 1940 et les moyens mis en oeuvre par la justice ne permettent pas de désarchiver des papiers aussi jaunis si encore celle-ci avait eu l'intention de faire cette démarche. Ce qui peut être lu par chacun, c'est un roman à charge ou une enquête à la Lucet à savoir personne n'a pu apporter de réponse et cela devient suspect, pensez donc.

De 1940 à 2020, c'est une collection de paperoles, de justificatifs rongés par les souris qui pourraient les aider et c'est de l'absurde, de l'impossible, ce que chacun sait très bien.
Donc il faut mettre un terme à cette expédition punitive et d'humiliation qui attise l'antisémitisme déjà très puissant en France car la générosité des juifs existe, faut-il le rappeler ou regarder l'avalanche de dessins, de caricatures, de propos abjects qui font bégayer l'histoire la plus sombre de notre pays.

Quand on pond un jugement, on sait en mesurer les conséquences et on ne se cache pas derrière quelques déglutitions, un regard fuyant et l'on ne crée pas un rassemblement antisémite comme c'est tristement le cas.
françoise et karell Semtob

Mitsahne

Serait-ce le hasard qui a fait écrire Ph. Bilger à quelques jours de distance un billet sur Montebourg et un autre sur Mélenchon ?

En 2013, Montebourg était présenté pompeusement par Hercule Fécond (capitaine de pédalo) comme le ministre du Redressement. Cela avait fait rire car juste au même moment, on citait ce petit fait divers : un petit zoo dans le centre de la Chine trompait ses visiteurs en présentant un lion qui n’était qu’un chien, un mastiff tibétain. C’est un gamin de six ans qui, étonné que le lion aboie, avait dénoncé l’escroquerie. Pour une fois qu’un chien, en Chine, jouissait d’une promotion en échappant à la casserole, pas de chance…

Transposée en France, cette jolie fable avait fait penser à Montebourg-le-Redresseur qui n’était qu’un roquet. Et encore, en peau de lapin avaient grincé quelques mauvaises langues.

Dans la catégorie des tribuns, on place volontiers Mélenchon en compagnie de JM Le Pen, mais on exclut José Bové et Castaner dont le vocabulaire se réduit à quelques mots comme inacceptable, intolérable, abominable et scandaleux. Sont également exclus pour cause d’onomatopées désagréables les ‘’cas Cahuzac’’ et Taubira qui ne se plaît qu’à Cayenne.

Mélenchon me fait penser à ce baratineur de boulevard qui vendait à la sauvette des cravates dans un grand parapluie. Quand les « pélerines » arrivaient, il se rebellait façon indignation grandiose, à grand renfort de tartarinades et de gesticulations, traitant les agents de cloportes, déchets de prostate. Mélenchon, c’est du vide avec une belle ficelle autour, une médiocrité bien camouflée par une apparence de tonton flingueur.
Il ne parle pas, il se défoule. Il improvise rarement, il a d’abord le geste, puis la parole, enfin il pense. Il fonce tête baissée dans ses obstinations comme le type bourré qui voulant rester digne refuse d’ouvrir sa braguette mais pisse quand même.

Ouvrez votre journal, il n’y a plus que des mauvaises nouvelles. Faillites, chômage, délinquance, injustices, syndicats bornés, fausses idoles, immigration endémique, imprécations, promesses et propagande. Les Français sont tombés sur la tête, certains avec un entonnoir.
Les harangues de Mélenchon ne sont que des pets de nonnes.

Philippe Dubois

@ Robert Marchenoir | 17 septembre 2019 à 20:27
"Concernant la réforme des retraites, un formidable amalgame est en cours : celui des régimes spéciaux comme celui de la RATP ou d'EDF, qui non seulement sont beaucoup plus avantageux que le régime général, mais sont subventionnés par le contribuable ; et celui des régimes autonomes de multiples professions comme les avocats, qui sont excédentaires et exclusivement financés par leurs adhérents."

Excellente remarque qui correspond à celle que j'ai écrite sur le billet d'Eric Verhaeghe
http://www.lecourrierdesstrateges.fr/2019/09/16/la-retraite-des-avocats-ce-revelateur-des-hysteries-francaises-daujourdhui/#comment-2002

Dans ce billet, l'auteur nous dit que les régimes particuliers issus de l'entre-deux-guerres ont été préservés lors de la création du régime général par Ambroise Croizat, ministre communiste, en 1946.

Ces régimes incluent
- les régimes spéciaux qui coûtent une blinde aux contribuables, type RATP et SNCF
- les caisses autonomes des professions libérales, financées par leurs adhérents et apparemment fort bien gérées

Cette préservation de la part du stalinien Croizat se comprend aisément pour les cheminots et autres bastions communistes.
Des tractations féroces ont dû permettre de sauver les caisses autonomes des professions libérales.

boureau

@ Elusen 17 septembre 2019 19:40
"Ah bon, vous avez lu les 76 pages..."

Parce qu'en bon rond-de-cuir que vous êtes, les condamnations se jaugent au nombre de pages sans doute...?

Je me fiche de vos statistiques comme de ma première chaussette ! C'est vous dire. Et la même chose de votre opinion en ce qui concerne mon opinion. C'est vous dire aussi !

Je ne réponds plus à vos posts, c'est lassant et je n'y trouve aucun intérêt. Excitez-vous tout seul sur vos éternelles statistiques.

Je suis un être humain, je juge en être humain et au diable vos statistiques.

Cordialement.

lefort

Je ne partage pas votre opinion sur l'incarcération de M. Balkany.
Peu me chaut son affirmation de fils de déporté.
Balkay est un malhonnête, c'est évident.
Balkany est menteur, insolent, c'est entendu.
Balkany a échappé pendant plusieurs décennies à la justice, on peut soupçonner quelques complicités.
Mais n'inversons pas les valeurs.

Telle crapule, voleur violent, parfois récidiviste, se voit appliquer une peine infâme: un rappel à la loi.
Tel violeur étranger se voit relaxer "parce qu'il ne connaissait pas les codes".
Tel criminel ultradangereux lourdement condamné se voit libéré sans contrôle à la moitié de sa peine.

M. Balkany, convenablement installé dans une cellule de 9 m², avec un certain confort dont sans doute des étudiants en ville aimeraient bien bénéficier, à quoi cela sert-il ?
Ce vieil homme entêté et menteur va-t-il ressortir frappé par la grâce, honnête et humble, j'en doute, dans peu de temps, j'en suis sûr.

Soyons cyniques, cette cellule, on en manque, aurait pu "abriter" quelque temps un vrai criminel.
La vraie punition pour cet homme obnubilé par le désir d'amasser argent et résidences aurait été qu'il ressorte du tribunal complètement ruiné - on confisquera sans doute une faible partie de ses biens. Il lui en restera toujours assez pour survivre, trop.

Les juges influencés par la morgue du personnage peut-être. Pour avoir eu l'honneur du mur des cons, vous ne pouvez ignorer que la corporation des magistrats comporte comme dans toutes les tranches de notre société ni plus ni moins d'incompétents,d'aigris... etc.

Enfin, Balkany est le Mandrin moderne pillant les finances, se faisant un beau magot en distribuant largement ses bienfaits aux habitants de Levallois qui l'adorent... Comme Mandrin le fut en son temps, c'est immoral et instructif !

Quant à notre inénarrable garde des "sots" "qui avec finesse a défendu l'indépendance et la liberté de la magistrature", je trouve qu'elle parle parfois vite et sottement: à savoir par exemple affirmer qu'elle ne voit pas contradiction entre deux jugements contradictoires au civil et au pénal dans l'affaire Tapie, c'est "peut-être" légal mais cela reste une belle bêtise.
Ou bien par exemple affirmer doctement que le gouvernement n'a pas à se saisir de l'affaire Harvey Weinstein, c'est tellement évident que c'est prendre le Français moyen pour un ignare imbécile... j'en passe et des meilleures, elle m'énerve !!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS