« A-t-on fait "payer" Patrick Balkany ? | Accueil | Ne me quitte pas ! »

17 septembre 2019

Commentaires

breizmabro

@ petit Elusen 25 septembre 2019 à 09:34

Très moyen. Peut mieux faire ;)

Elusen

@ breizmabro | 24 septembre 2019 à 13:29

Si au moins vous vous enivriez d’hydromel, vous pourriez le mettre sur le compte de la culture, de l’historicité et sur les dos des abeilles, mais là...

Vade Retro breizmabro, enfin, rétro et vieux, c'est p'ête pas commode...

breizmabro

@ petit Elusen du 23 septembre 2019 à 23:46.

Ça y est petit Elusen, vous avez fini votre "c'est çui qui l'dit qui yè" de la cour de récré ?

Passez à autre chose, des choses que vous maîtrisez mieux, vos recherches sur Wiki, Legifrance ou ailleurs, dont vous nous abreuvez par copies d'écran interposées ou autres liens. Vous êtes notre maître en intelligence... artificielle ;)

PS : Si vous le souhaitez vous pouvez faire ce que vous pensez de l'humour, sur la Bretagne, les Bretons et leurs chapeaux ronds, le biniou ou la bombarde, les crêpes, ou les galettes 'avec du beurre dedans' mais je tiens à vous préciser que cela fait un bail (3-6-9 renouvelables) que j'entends les humoristes de la blagounette bretonnante nous répéter en boucle les mêmes banalités. Maintenant si vous avez un peu d'ingéniosité dans l'humour concernant la Bretagne et les Bretons, allez-y, lâchez-vous, c'est le moment ;)

Adéo petit Elusen

Elusen

Pour exemple plus clair.
La grille indiciaire des magistrats, pas un stagiaire (auditeur).

La première année en Métropole :
2 092,89 € de traitement brut mensuel, mais comme traitement net (le salaire perçu) :
2 674,44 €/mois.

Les 53,63 %, calculés par la Cour des comptes pour mutation d'un métropolitain à La Réunion, ne seront pas sur le salaire perçu, mais le traitement brut, les 2 092,89 €.

De fait vont s’appliquer sur les 53,63 % des taux de cotisations et contributions sociales.

La grille à consulter ; donc pas 53,63 % du salaire, mais du traitement brut, de l'indice.

Elusen

@ caroff | 23 septembre 2019 à 23:59

Et c’est génial, tip-top, confondre 53,63 % du salaire mensuel de base avec traitement brut de base !
Dans la fonction publique, le salaire mensuel est supérieur au traitement brut de base.

Comme si vous balanciez que d’augmenter de 53 % le remboursement des transports, c’était la même chose que d’augmenter le salaire de 53 %.

Vous ne maîtrisez vraiment rien et vous causez ; en plus donner le truc qui prouve que vous ne comprenez rien, mais c’est géant.

Un fonctionnaire qui a un indice 100, cela lui donne sur l’année 5 623,23 € à cela vont s’ajouter d’autres choses pour donner un salaire. Le calcul est sur l’indice brut et non majoré selon la Cour des comptes.

Le 53,63 % s’appliquent aux 5 623,23 €, pas au salaire.

Tous les indices bruts et majorés, là mensuel.

Traitement indiciaire, traitement brut de base.

Quand on veut se la jouer, se la raconter, le minimum c’est de savoir de quoi vous parlez.

caroff

@ Elusen 15h49
"Mais aucune source juridique de votre part qui affirme vos élucubrations de 53 % de plus du salaire de base. Rien, nada !

Allez, c'est cadeau. Rapport de la cour des Comptes: p324, sur les compléments de rémunération à La Réunion

https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/EzPublish/128-RPA2015-complements-remunerations-fonctionnaires-Etat-outre-mer.pdf

Instructionnez-vous !

Elusen

@ breizmabro | 23 septembre 2019 à 18:03

En matière d’ivresse la Bretagne ça vous gagne !

Elusen

Honorable Honoraire pourquoi restez-vous à l’Heure des pros ?
Wallah la vie de sa mère, comment c’était violent votre truc ?!
Est-ce que vous vous êtes finis à coups de pied, de déambulateurs, jeté caviar et truffes à la tête ?!

Cela paie bien au moins, parce que rappelons que les chroniqueurs sont payés avec contrat de travail et tout le tintouin, donc la liberté d’expression ou de la presse en prend un coup, mais être payés pour ça, hey ?!
Élisabeth Lévy est à deux doigts d’avoir un priapisme aigu et courir après des femmes de ménage dans un Sofitel à New York.
Au bout de 35 minutes, c’est moins violent quand nous prenons le même bus et que je vous cède ma place !

breizmabro

@ Elusen 23 septembre 2019 à 01:18

Faut arrêter la fumette petit Elusen, vous divaguez de vagues en vagues argumentations. Mais bon "des gens" vous connaissent du coup c'est pas très grave...

Elusen

@ caroff | 22 septembre 2019 à 23:36

Mais aucune source juridique de votre part qui affirme vos élucubrations de 53 % de plus du salaire de base. Rien, nada !
Et pourtant, les pieds dans le béton, comme tout mafieux, vous la ramenez !

------------------------------------------

@ Pierre Blanchard | 22 septembre 2019 à 23:46

Simple !
Ou vous prouvez ou vous vous taisez !
Vos sources, merci !

Herman Kerhost

@ Achille | 22 septembre 2019 à 12:42
"Qu’on lui fiche la paix à Charoulet !"

Qu'on fiche la paix à ceux qui s'en prennent à Patrice Charoulet ! Au moins ils écrivent des commentaires intéressants, qui sortent de l'ordinaire de ce blog.
Evidement, je blague, mais il n'en demeure pas moins que Patrice Charoulet se moque du monde en général, et de Philippe Bilger en particulier.

Patrice Charoulet a ouvert un blog où personne n'a eu l'idée d'aller mettre les pieds. Et ça, c'est pas bien. C'est même très triste pour Patrice, qui ne comprend pas que tout le monde se fiche de ses visites à la bibliothèque, chez le marchand de journaux ou au bistrot. Allez savoir pourquoi !

Mais comme PC tient à tout prix à avoir ne serait-ce que l'illusion que quelqu'un lit ses mémoires quotidiennes, il vient les livrer ici, se fichant éperdument que cela n'ait strictement aucun lien avec le billet du jour. Comme quoi on peut se proclamer de droite et avoir des manières de cochon. Et il me semblait d'ailleurs vous avoir lu, Achille, vous plaindre un jour des hors-sujet postés ici. Je me trompe ?

Je ne comprends vraiment pas pourquoi Pascale Bilger laisse passer ce genre de commentaires hors-sujet. Je trouve qu'ils font tache sur un blog de cette qualité.

sylvain

"Exemple d’arrêté en Guyane, entre autres quand les personnels sont en Amazonie avec tous les trafiquants, meurtriers, jaguars, serpents, caïmans, l’indemnité sur quatre ans est de 18 mois de salaire."
Rédigé par : Elusen | 22 septembre 2019 à 20:53

L'indemnité passe à 50 mois de salaire si Elusen rôde dans les parages ; il est bien plus dangereux que toute la faune d'Amazonie.

Elusen

@ breizmabro | 22 septembre 2019 à 10:42
▬ « et que du coup je serais raciste ? »

Vous ne savez peut-être pas, mais les Droms sont français !
C’est surprenant hein ?!
Je constate que c’est ‘raciste’ que vous relevez, pas ségrégationniste.

▬ « Je n'ai pas bien compris »

Le Cabinet d’audit était payé pour agir et d’où venait l’argent ?
Un personnel d’un service public va faire ses courses avec son salaire, il consomme, paie un loyer, l’argent ainsi récolté par les entreprises sert à se payer un Cabinet d’audit qui lui-même va payer ses salariés et tout ce beau monde paye des impôts.
Sans compter les entreprises auditées payées pour des marchés publics ou recevant des subventions.
C’est rigoureusement la même chose avec les assurances sociales, dont votre retraite !
L’argent circule, c’est le principe universel.

Pierre Blanchard

@ Elusen | 22 septembre 2019 à 20:53

Je suis vos propos, de plus en plus dérivés de prises de substances hallucinogènes semble-t-il...

De plus vous les répétez à satiété sans jamais vous en rassasier, aujourd'hui :

Les fonctionnaires itinérants ne dormant jamais au même endroit pendant leur service.
Certains se retrouvent en forêt d’Amazonie où les conditions de vie sont extrêmement difficiles.

Avant-hier Elusen | 20 septembre 2019 à 18:27

Pour les métropolitains, les mutations dans les Drom/Com servent aussi de sanction, le haut fonctionnaire que Sarko avait soupçonné de renseigner la presse fut muté de force dans les Drom/Com.

Avant-hier Elusen | 20 septembre 2019 à 04:08

Une majorité des fonctionnaires envoyés dans les Drom/Com – et plus Dom/Tom – y sont envoyés de force, l’armée, la police, la gendarmerie, les fonctionnaires de Justice.
Les enseignants, une partie y est envoyée aussi de force quand il y a des manques de personnel qualifié, ou pour corriger les copies et faire passer les concours et examens.

Au fait un Drom, c'est quoi pour vous ? Ainsi qu'un Com ?

Vos dérives m'amènent à vous poser une question : dans votre prime enfance, vous avez été élevé au sein, au biberon ou au "GOBE-TOUT" ??

caroff

@ Elusen 20h53
"...le décret est tributaire d’arrêtés ministériels qui fixent les modalités, chaque ministère a son arrêté."

C'est bien, vous progressez petit bétonnier ! Vous en étiez resté à une loi de 1950 signée par Vincent Auriol...
En fait il faut dire : "les arrêtés précisent et mettent en oeuvre les décrets".
Il y a aussi des circulaires : cherchez et vous trouverez !

Elusen

@ caroff | 22 septembre 2019 à 09:43

Oui et ?!
Si vous mettez un décret, il faut obligatoirement que cela soutienne votre propos, là non !
Nulle part, il est marqué 53 % dans ce décret que vous venez de mettre.

Si le but, c’est de balancer n’importe quel décret, mettez le décret sur la signature électronique !

Le décret parle d’indemnité de sujétion et non d’une surrémunération de 53 %.
L’indemnité de sujétion, c’est pour les salariés de nuit, en horaires décalés, pour les travailleurs itinérants, tels les CRS et autres.

Les fonctionnaires itinérants ne dormant jamais au même endroit pendant leur service.
Certains se retrouvent en forêt d’Amazonie où les conditions de vie sont extrêmement difficiles.

D’autres vivent sur place en permanence sans le confort social et moral, en cela que les juges, policiers, gendarmes vivent avec les gens qu’ils arrêtent, condamnent, etc. ; alors qu’en Métropole, ils habitent en dehors de leur secteur d’activité afin de ne pas recroiser les personnes et vivre avec cette pression permanente, surtout si vous avez une famille.
Cela force ainsi à vivre de manière recluse.

Dans le privé, c’est rigoureusement la même chose, les frais sont pris en charge par l’employeur, donc, c’est quoi votre délire dans cette affaire ?!

Pour cette indemnité de sujétion géographique, elle n’est pas donnée constamment mais c’est une somme globale donnée sur quatre ans et répartie en trois versements.

Elle n’est pas identique en fonction du grade, de l’échelon et du ministère.
Votre ignorance, que vous instrumentalisez en arrogance, est pathétique, puis le décret est tributaire d’arrêtés ministériels qui fixent les modalités, chaque ministère a son arrêté.

Dans les Droms/Com les personnels de Justice peuvent être sur des postes itinérants, ne pas travailler au même endroit toute la semaine, se déplacer de tribunal en tribunal ou de juridiction en juridiction.

En Métropole, un CPE m’avait raconté qu’il avait été nommé dans un lycée en province isolé, montagne, donc il vivait sur place dans le lycée, il croisait constamment les parents d’élèves et les élèves qui venaient s’engueuler avec lui-même dans la rue, ou quand il faisait ses courses, du coup, il ne sortait plus ; par la suite, il a eu une voiture et il parcourait des kilomètres pour aller faire ses courses ou activités afin de ne croiser personne.

Exemple d’arrêté en Guyane, entre autres quand les personnels sont en Amazonie avec tous les trafiquants, meurtriers, jaguars, serpents, caïmans, l’indemnité sur quatre ans est de 18 mois de salaire.

Arrêté du 3 mars 2015 fixant les taux de l'indemnité de sujétion géographique applicables aux agents relevant du ministère de la Justice et la liste des communes de résidence administrative éligibles

Arrêté du 15 juillet 2014 fixant le montant de l'indemnité de sujétion géographique allouée aux personnels des services relevant du ministère chargé de l'Education nationale affectés en Guyane et à Saint-Martin.

breizmabro

@ petit Elusen 22 septembre 2019 à 08:50 qui parle aux gens.

"Y compris vous, étiez payée par les impôts, les personnels des services publics et de l’État allant dans vos entreprises".

Je n'ai pas bien compris. Mon employeur du secteur privé (cabinet d'audit et Conseil national) m'aurait payé avec les impôts qu'il versait à l'Etat ? c'est ça ?

Dites moi pas qu'c'est pas vrai ?

Parce que si c'est vrai, c'est une TRES mauvaise gestion des finances de l'Etat car pour me payer via les impôts de ma boîte, le circuit court eut été plus productif et moins coûteux pour la collectivité.*

*ce n'est pas parce que le mot "contrôleur" est écrit que c'est un agent de l'Etat, et ce n'est pas parce que le mot "contrôleur" est écrit que, contrairement à ce qu'a dit un jour un commentateur sur ce blog, c'est un "contrôleur" des travaux finis...

Définition du contrôle de gestion, une fois pour toutes et on n'en reparlera plus :

"Le contrôle de gestion est une méthode d'analyse des pratiques, des objectifs et de la gestion d'une entreprise ou d'un de ses services, afin d'en améliorer la maîtrise et les performances.

L'objectif premier du contrôle de gestion est donc d'améliorer la façon de conduire l'entreprise. Le contrôle répond à un processus d'amélioration permanente des pratiques et des performances de l'entreprise"

S'il y a des bas de plafond ici qui confondent contrôle fiscal ou contrôle URSSAF avec contrôle de gestion, passez votre chemin je ne peux plus rien pour vous.

breizmabro

@ Giuseppe 22 septembre 2019 à 14:39
"J'adore quand vous vous mettez en colère"

Je ne me mets JAMAIS en colère, je suis juste une adepte de l'ironie.

Pour le XV de France je ne suis pas, loin s'en faut, une super technicienne puisque mon fils ne jouait que dans l'équipe d'Ouessant (?) mais par contre je préfère ce jeu au foot - j'ai été vaccinée trop jeune par Roger Couderc :(

Autant je ne soutiens aucune équipe de France de foot autant je suis capable de crier "Allez les petits !" lors d'un match de rugby, c'est vous dire ;)

Vivement la retraite :D

Achille

@ Giuseppe | 22 septembre 2019 à 14:39
« …aller chercher le petit conducteur de centrale sur un plaquage offensif, Achille devrait applaudir la technique. »

Contrairement à Finkie, le rugby féminin ne me déplaît pas.
Les puristes peuvent certes le trouver moins spectaculaire, mais il a ses charmes.
J’ai toutefois quelques réserves sur les plaquages de certaines intervenantes de ce blog qui parfois s’écartent un peu de l’esprit du rugby qui, comme vous le savez, est un sport de gentlemen. Mais la niaque y est, c'est sûr !

Giuseppe

@ breizmabro | 21 septembre 2019 à 17:03

J'adore quand vous vous mettez en colère (?), le jeune petit bétonnier a des manques... Lui rappeler les années 70, là vous faites fort.

Bigre ! se cogner les Anglais en poule pour peut-être aller chercher une qualif c'est pas gagné, mais en plus aller chercher le petit conducteur de centrale sur un plaquage offensif, Achille devrait applaudir la technique.

Achille

Qu’on lui fiche la paix à Charoulet.
Certes il a tendance à raconter sa vie. Nous savons pratiquement tout de lui : qu’il est casanier, un peu radin, un peu fouineur aussi. Et alors ?
Il sort parfois des commentaires intéressants, bien plus en tous cas que certains habitués de ce blog qui nous ressortent toujours la même soupe à chaque billet.

sylvain

@ petit Elusen du 22 septembre 2019 à 08:50 : des gens parlent aux gens...

"devez-vous en passer par des propos ségrégationnistes, racistes ?!
Opposer Dom à Français ?!"

J'ai opposé DOM à Français en disant que ça payait mieux d'aller faire le p'tit prof dans les DOM plutôt que d'éduquer ceux de La Courneuve, et que du coup je serais raciste ? :D

Ben mon colon !

Rédigé par : breizmabro | 22 septembre 2019 à 10:42

----

Ayez pitié de ce pôv' Elusen qui a de gros problèmes de côlon depuis une certaine époque cléricale qui l'a sérieusement abimé à cet endroit qui lui sert de cerveau.

breizmabro

@ petit Elusen du 22 septembre 2019 à 08:50 : des gens parlent aux gens...

"devez-vous en passer par des propos ségrégationnistes, racistes ?!
Opposer Dom à Français ?!"

J'ai opposé DOM à Français en disant que ça payait mieux d'aller faire le p'tit prof dans les DOM plutôt que d'éduquer ceux de La Courneuve, et que du coup je serais raciste ? :D

Ben mon colon !

caroff

@ Elusen 8h29

Petit Elusen, vous retardez:

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=B5D9E44D085DEA309446F1A0295D17E9.tpdila13v_2&dateTexte=?cidTexte=JORFTEXT000027310298&categorieLien=cid

Elusen

@ breizmabro | 21 septembre 2019 à 17:03
▬ « les DOM (à son époque) parce que ça payait mieux que d'éduquer les petits Français de La Courneuve. »

Vraiment ?!
Pour vous payer la tête de votre amour de jeunesse, devez-vous en passer par des propos ségrégationnistes, racistes ?!
Opposer Dom à Français ?!

▬ « Payait mieux »
Dans les Drom, au vu de l’indice des prix dans les années 1970 et de l’immense pauvreté dans les Drom, il y a comme un hic.

Il y avait tellement de pauvreté que c’est à ce moment-là que les Antillais et Guyanais étaient poussés, aidés financièrement, à venir en Métropole pour avoir du travail.

Les fonctionnaires mutés aux Drom/Com étaient comparativement mieux payés qu’en Métropole, mais l’argent était dépensé sur place avec un coût de la vie largement au-dessus de celui de la Métropole.

▬ «...dans les années 70 les DOM c'était l'eldorado. [...] un de mes ex a été prof à Papeete ...»

Et maintenant l’opposition Dom et Papeete, alors que cette ville n’est pas dans les Droms, mais dans une collectivité territoriale, car elle n’est ni une région, ni un département, elle a même une autre monnaie, le franc pacifique depuis 1945.

La Polynésie française, ce sont 2,5 millions de km2, donc une plus grande facilité pour organiser l’agriculture, l’élevage, la pêche, les ressources naturelles, contrairement aux Droms qui n’ont pas le même statut juridique, pas l’autonomie de gestion, etc.

Quant à la Polynésie par son autonomie, était-ce l’État qui payait à votre quatre-heures de jeunesse ou cette collectivité ?
Où sont les chiffres ?

▬ « Retour sur investissement de nos impôts oblige »

Y compris vous, étiez payée par les impôts, les personnels des services publics et de l’État allant dans vos entreprises, ainsi que les personnes percevant l’assurance sociale ; votre retraite basée sur le principe de solidarité générationnelle est elle aussi tributaire des impôts, taxes, cotisations, et autres.

En matière économique l’argent circule, c’est son principe, ainsi tout le monde paie pour tout le monde.

Cependant, je ne sais toujours pas si PC était expatrié ou métropolitain muté.
Il parle pourtant d’Afrique, donc...

Peut-être qu’il est comme vous après tout, un nostalgique des colonies ; pour vous débarrasser de vos enfants et petits-enfants rien de mieux qu’une bonne colonie, d’ailleurs on les appelle eux aussi des colons.

Comme les vieilles disent par chez vous : Pirates !

breizmabro

@ Elusen 21 septembre 2019 à 08:29
"un coup les gens disent..."

Hop hop hop petit Elusen, calmez-vous, vous vous adressez à moi ou "aux gens" ?

Pour ma part je n'ai JAMAIS dit (sauf preuve contraire que vous voudrez bien me fournir) que le p'tit prof qui pleure sa mère pour l'achat du Canard enchaîné, était un EXILÉ, bien au contraire j'ai dit qu'il avait été, volontairement, faire le p'tit prof dans les DOM (à son époque) parce que ça payait mieux que d'éduquer les petits Français de La Courneuve.

"Et où avez-vous vu que les outre-mer, c’était tranquille ?! Que c'était pépère à défaut d'être mémère ?!"

Vous étiez où petit Elusen dans les années 70 ?

Du temps de votre p'tit prof ami, dans les années 70 les DOM c'était l'eldorado. Pourquoi je le sais ? Parce qu'un de mes ex a été prof à Papeete dans les années 70 et que, franchement, il ne garde aucune rancune à son administration qui lui a accordé sa mutation. Il a une meilleure retraite que la mienne qui me suis fait ch..er à être contrôleur de gestion en entreprises 12 à 15 heures par jour. Ses enfants venaient, aux frais de son administration, passer leurs mois de vacances scolaires dans sa maison de fonction (surf, pêche aux gros, barbecues etc.). Bref c'était assez pépère, voire assez mémère...

Comme nous nous rencontrons parfois à Ouessant il paye, sans baragouiner, une tournée générale chez Jacky.

Retour sur investissement de nos impôts oblige ;)

Elusen

@ breizmabro | 20 septembre 2019 à 20:42
« sa profession de prof dans les outre-mer »

Faudrait savoir, un coup les gens disent ‘expatrié’, un coup vous dites ‘Drom/Com’.
En fait vous changez constamment de sujet, ce qui prouve que vous ne maîtrisez rien.

Expatrié et Drom/Com, ce n’est pas la même chose, l’un ce sont des pays étrangers, l’autre les outre-mer donc 100 % la France.

Et où avez-vous vu que les outre-mer, c’était tranquille ?!
Que c'était pépère à défaut d'être mémère ?!
L’endroit où il y a le plus de meurtre en France, c’est en Guyane.
Il y a énormément de violence à Mayotte, en Guadeloupe, etc.

----------------------------------------------

@ caroff | 20 septembre 2019 à 20:49
« Je vous ai dit de...»

Un type lance une recherche sur Internet et prétend devenir expert en lisant un site privé inscrit au registre du commerce ; un site non officiel.

Vous ne mettez aucun lien sur aucun décret, aucune loi, un site qui affirme des trucs avec un décret, loi, articles abrogés, ça la fout mal !

C’est comme les zozos qui nous parlent de la prime charbon à la SNCF et à la RATP alors qu’elle n’existe plus depuis 60 ans !

Vous avez peut-être un site privé commercial qui affirme que la peine de mort existe en France ?!

Si vous étiez expert vous auriez la source exacte officielle !
Où est-elle ?

Loi n° 50-407 du 3 avril 1950 concernant les conditions de rémunération et les avantages divers accordés aux fonctionnaires en service dans les départements de la Martinique, de la Guadeloupe, de la Guyane et de La Réunion.
Article 3

  • Une majoration de traitement de 25 % est accordée, à partir du 1er avril 1950, à tous les fonctionnaires des départements considérés.

Où sont vos 53 % et pour qui ?!

-----------------------------------------------

@ Pierre Blanchard | 20 septembre 2019 à 21:35

Un nouveau gugusse qui change de sujet systématiquement.
Cela parle d’expatrié, puis comme il a tort, il part sur les Drom/Com, puis de nouveau comme il est toujours en faute, il parle de l’islam pour aller sur la retraite en métropole.

La retraite de qui ?!
Des métropolitains qui ont été mutés dans les Drom/Com ou des ultramarins mutés en Métropole ?!
Voire les ultramarins mutés en Métropole qui y restent quand ils sont en retraite ?!
De qui parlez-vous ?!

Puis aller jusqu’à confondre toutes les fonctions publiques, puisqu’il y en a trois : d’État, hospitalière, territoriale.

Où sont vos sources juridiques ?
Dans les Hadiths, aux Alcooliques anonymes ?!

Ellen

Qu'est-ce qu'il a mauvaise mise l'avocat Dupond-Moretti. Ces deux derniers clients, pas faciles du tout, l'empêchent de dormir ?

Après ses plaidoiries douloureuses et houleuses, je lui conseille de prendre une camomille et une semaine de repos sur un transat aux îles Marquises avant le 18 octobre sinon ils vont nous l'user jusqu'à la moelle.

Pierre Blanchard

@ Elusen | 20 septembre 2019 à 18:27

Pour les métropolitains, les mutations dans les Dom/Tom servent aussi de sanction, le haut fonctionnaire que Sarko avait soupçonné de renseigner la presse fut muté de force dans les Dom/Tom.

Les mutations dans les Dom/Tom ou sur la métropole pour les ultramarins ne se font pas en famille, car le conjoint ou la conjointe exercent aussi une profession et pas nécessairement dans la fonction publique.

Vous parlez de mutations de métropolitains dans un DOM sous forme de sanction… et si on mute un Martiniquais en Guadeloupe, n’est-ce pas une forme de sanction encore supérieure ? Dans les années quatre-vingt, j’ai connu l’hôpital de Pointe-à-Pitre en grève totale car le directeur nommé était d’origine martiniquaise : VRAI ou FAUX ?

Les apparentements actuels avec l’Islam ont souvent été précédés d’apparentements avec les origines des ressortissants d’outre-mer… que vous l’acceptiez/admettiez ou non…

Un vrai crypto-communiste tendance trotskiste, mâtiné de deux verres de rhum blanc (j’ai écrit blanc, mais vous pouvez traduire ambré ou toute autre couleur) agrémentés d’un soupçon de ce que vous voulez !!…

Je renonce car si je vous suis, bien évidemment tous les fonctionnaires mutés en France sur le territoire métropolitain sont accompagnés dans le cadre de la mutation de leurs conjoints, même non fonctionnaires…

Ah ! Vous allez me trouver https://www.defense-mobilite.fr/
Initialement créée sous le nom de Mission pour la mobilité de l’emploi et dont le premier directeur fut le Pacha du « surfeur » qui avait inondé en plein été les plages du golfe du Lion dans les années 1980 en se prenant pour un "canot"… Et donc dans l'impossibilité totale de retrouver un poste de commandement.

Quant à ce que j’indique sur la retraite, il s’agit bien de celle versée en France métropolitaine et non, comme vous en détournez l’attention celles sur indexées attribuées sur les territoires des DOM/TOM qui ont été minorées depuis plusieurs années jusqu’à ce qui s’apparente à une suppression totale de surindexation à terme !

Un tel degré de désinformation s’apparente parfaitement à votre personnalité.

caroff

@ Elusen 18h27

Je vous ai dit de ne pas aborder des sujets que vous ne connaissez pas, mais vous persistez: vous trouverez les meilleures informations ici (depuis la loi de 1950, bien des décrets et des arrêtés ont été signés):

https://www.carrieres-publiques.com/actualite-fonction-publique-etre-fonctionnaire-dans-les-dom-com-un-eldorado-d-290

"Pour les métropolitains, les mutations dans les Drom/Com servent aussi de sanction"

Plaisantin !!
Passer 5 ans à la DEAL de Martinique c'est une sinécure que beaucoup se disputent !

breizmabro

@ petit Elusen du 20 septembre 2019 à 18:27
"Je ne vois pas où serait le scandale"

Ya pas de scandale petit Elusen, ya juste un mec qui se dit prof, ayant exercé, volontairement, sa profession de prof dans les outre-mer, puisqu'à l'époque ça payait mieux que d'exercer la même à La Courneuve, qui nous délivre, en long et en... long, ses difficultés de devoir payer un journal papier à un prix plus que raisonnable si l'on pense que celui-ci n'est pas subventionné par des publicitaires non bios, et que, à cause de cette dépense inconsidérée (2,80€), sa femme, telle la femme de Columbo que l'on ne voit jamais, le lui a reproché.

Franchement petit Elusen, pas la peine de nous sortir vos références et vos caractères gras pour un si petit bonhomme.

Jean-Yves B

Magnifique plaidoyer, à mettre en regard de la tribune publiée aujourd'hui dans le Huffington Post.
On avait connu la justice de classe. Bienvenue à la justice de caste.
On connaissait la magistrature debout et assise.
Bienvenue à la magistrature couchée, voire rampante.
La justice-spectacle verra-t-elle un jour la nomination de Me Dupond-Moretti au poste de garde des Sceaux ? En même temps que celle de Mgr Barbarin à la Protection de l'enfance ?
J'entends déjà les sanglots longs et les lamentations : mais pourquoi la confiance des Français dans la justice de leur pays est-elle mesurable par un chiffre voisin de zéro ?
Au fait, au bas du mur des lamentations, a-t-on finalement posé des plinthes ?

Elusen

@ Pierre Blanchard | 20 septembre 2019 à 10:01

Ne changez point de sujet, vous avez confondu expatrié avec muté dans les Drom/Com ou muté en Métropole.

Eh oui, les habitants des Drom/Com pour des concours nationaux de la fonction publique d’État sont mutés de force en métropole et massivement, il leur faut au moins dix ans de service pour pouvoir retourner sur leur territoire d’origine.

Pour les métropolitains, les mutations dans les Drom/Com servent aussi de sanction, le haut fonctionnaire que Sarko avait soupçonné de renseigner la presse fut muté de force dans les Drom/Com.

Les mutations dans les Drom/Com ou sur la métropole pour les ultramarins ne se font pas en famille, car le conjoint ou la conjointe exercent aussi une profession et pas nécessairement dans la fonction publique.

Ce que vous dites sur la retraite est faux, car ce n’est pas définitif, c’est juste pour les premiers mois de retraite.

------------------------------------

@ caroff | 20 septembre 2019 à 09:46

C’est inexact !
Les indemnités sont le fait d’un éloignement dans certains Com (collectivité d’Outre-mer), un fonctionnaire nommé en Polynésie 2,5 millions de km2, plus de 100 îles, peut avoir, pour sa charge, à parcourir énormément de distance.

Un fonctionnaire des finances publiques peut travailler sur plusieurs îles, tel jour sur l’une, tel jour sur l’autre, etc. ; la même chose pour des enseignants, des fonctionnaires de Justice, les forces de l’ordre.

C’est pareil en Métropole pour les enseignants, certains enseignent sur plusieurs établissements scolaires, les distances peuvent être énormes entre les établissements, cela peut être plusieurs villes.

Un enseignant de langue italienne va enseigner 8h dans un établissement, 4h dans un autre, etc.

Principalement sur les Com, il y a de l’itinérance pour les fonctionnaires venant de Métropole.

La prime d’installation, c’est uniquement parce que les fonctionnaires mutés ne voyagent pas avec leurs meubles, de plus il y a des critères d’éligibilité, elle n’est pas automatique.

Ce que vous appelez à tort la surrémunération, la majoration de traitement n’est qu’à 25 %.

C’est la même chose dans les entreprises privées ! Je ne vois pas où serait le scandale.

Lucile

@ Patrice Charoulet | 19 septembre 2019 à 18:19

J'ai lu la présentation de l'ouvrage dont vous donnez la référence. L'auteur, prof de sociologie d'après la fiche, qualifie de "capitaliste" le sport qu'il réprouve, et qu'il accuse de tous les maux. À mon avis, ses idées politiques ne correspondent pas vraiment aux vôtres...

Mary Preud'homme

@ Elusen (20 sept 04:08, 4ème ligne)

Il est "normal" pour un pervers narcissique mégalo tel que Marchenoir de se sentir profondément humilié, voire insulté quand celui ou celle qu'il considère comme "sa proie" lui échappe et ne répond plus à ses basses attaques, élucubrations et diffamations en tout genre.

Pierre Blanchard

@ Elusen | 20 septembre 2019 à 04:08
Heuuu, je n’eus point eu l’impression que vous eussiez su de quoi vous parlez.
Expatrié et DOM/TOM, il y a comme un truc qui ne doit pas être très bien intégré chez vous ; l’un, c’est dans un pays étranger, l’autre c’est en France en dehors de la métropole.
Les fonctionnaires mutés dans les départements et régions d'outre-mer et collectivités d'outre-mer doivent souvent entretenir 2 loyers, un en métropole et un sur place.
Leurs familles vivent en métropole, ils sont mutés pour 4 à 5 ans à des milliers de kilomètres de leur point d’origine.

C’est comme pour les entreprises privées qui envoient des salariés à l’étranger, elles doivent compenser par des primes et prendre en charge le déplacement.
Une majorité des fonctionnaires envoyés dans les Drom/Com – et plus Dom/Tom – y sont envoyés de force, l’armée, la police, la gendarmerie, les fonctionnaires de Justice.
Les enseignants, une partie y est envoyée aussi de force quand il y a des manques de personnel qualifié, ou pour corriger les copies et faire passer les concours et examens.
Surtout pour la fonction publique d’État, puisque c’est national, l’État peut muter sur tout le territoire national, même si vous n’avez pas demandé l’endroit en question.
Un enseignant agrégé en physique appliquée, Marseillais, ne commence jamais à Marseille, il est envoyé dans le nord de la métropole ou en Île-de-France.
Les congés bonifiés ne sont que de 30 jours supplémentaires, pas de 6 mois !

Les primes ne sont pas comptabilisées dans le calcul de la retraite !

Heuuu ! comment vous le dire Elusen… le « DE FORCE » permettez que cela me fasse sourire, il ne s’agissait pas de partir faire la guerre en Indochine ou en Algérie.

Vous voulez faire pleurer dans les chaumières à l’image de « votre « PAAAtrice… »
Vous me feriez plutôt pleurer avec vos contre-vérités.. Demandez donc à Patrice Charoulet si ces séjours lui ont été imposés, en particulier à La Réunion…

Quant au fait que les primes ne soient pas prises en considération dans la retraite, encore heureux, en revanche quand 3 ans de séjours attribuaient 4,5 annuités pour le calcul des droits à pension, combien de fonctionnaires, à l'époque ou le calcul de la pension était simple :
1 annuité = 2 % du salaire de base des 6 derniers mois,
ont perçu une pension de retraites maximum de 80 % de leur salaire de base des 6 derniers mois (hors avantages liés à ceux qui avaient "élevés" plus de 3 enfants).

Si parfois vous vous absteniez cela ferait du bien à tous ici (mais peut-être êtes-vous de ces fonctionnaires/ex fonctionnaires).

Achille

Est-il normal que les médias interrogent toujours le plus bête de la bande de LFI, à savoir Eric Coquerel pour défendre Mélenchon ou bien est-ce pour le couler définitivement ? Je m’interroge…

caroff

@ Pierre Blanchard 20h39
"Vous avez oublié les primes et les congés administratifs (pour les DOM/TOM pour le moins, 3 ans de séjour = 6 mois de congés administratifs) ainsi que les bonifications d’annuités supplémentaires*
Misère, misère"

Ce ne sont pas exactement des primes, mais des "sur-rémunérations" qui atteignent 53 % du traitement à La Réunion et 40 % en Guyane, Guadeloupe et Martinique.
A cela il faut ajouter une réduction de l'impôt sur le revenu de 30 % et une "prime" d'installation correspondant à 12 mois, payable en trois fois, si le fonctionnaire reste plus de 4 ans. 30 jours de congés supplémentaires sont alloués aux fonctionnaires travaillant dans les DOM/COM avec prise en charge des frais de voyages pour la famille...

Donc, oui, au total si l'on reste une peu longtemps ces "faveurs" permettent d'envisager l'avenir avec sérénité.
J'ajoute, mais les cas sont rares, que certains fonctionnaires d'autorité sont logés gratuitement ou presque, pour "nécessité absolue de service"...

Ces dispositions ont été mises en place à un moment (années 1950) où il n'était pas facile de trouver des candidats pour l'Outre-Mer (mauvaises infrastructures, coût de la vie, etc.).

Elusen

@ Robert Marchenoir | 19 septembre 2019 à 15:44

Oyez, Oyez braves gens !
L’outrecuidant qui moult emploie l’apothème salopard pour signifier ses fadaises, parle ainsi :
Si l'insulteuse compulsive Mary Preud'homme

-------------------------------------------

@ Pierre Blanchard | 19 septembre 2019 à 20:39
« pour les DOM/TOM »

Heuuu, je n’eus point eu l’impression que vous eussiez su de quoi vous parlez.

Expatrié et DOM/TOM, il y a comme un truc qui ne doit pas être très bien intégré chez vous ; l’un, c’est dans un pays étranger, l’autre c’est en France en dehors de la métropole.

Les fonctionnaires mutés dans les départements et régions d'outre-mer et collectivités d'outre-mer doivent souvent entretenir 2 loyers, un en métropole et un sur place.
Leurs familles vivent en métropole, ils sont mutés pour 4 à 5 ans à des milliers de kilomètres de leur point d’origine.

C’est comme pour les entreprises privées qui envoient des salariés à l’étranger, elles doivent compenser par des primes et prendre en charge le déplacement.

Une majorité des fonctionnaires envoyés dans les Drom/Com – et plus Dom/Tom – y sont envoyés de force, l’armée, la police, la gendarmerie, les fonctionnaires de Justice.

Les enseignants, une partie y est envoyée aussi de force quand il y a des manques de personnel qualifié, ou pour corriger les copies et faire passer les concours et examens.

Surtout pour la fonction publique d’État, puisque c’est national, l’État peut muter sur tout le territoire national, même si vous n’avez pas demandé l’endroit en question.
Un enseignant agrégé en physique appliquée, Marseillais, ne commence jamais à Marseille, il est envoyé dans le nord de la métropole ou en Île-de-France.

Les congés bonifiés ne sont que de 30 jours supplémentaires, pas de 6 mois !

Les primes ne sont pas comptabilisées dans le calcul de la retraite !

L’enseignant expatrié, donc à l’étranger, dépend de l’Agence pour l'enseignement français à l'étranger.
Là, personne n’est forcé, c’est sur demande, la personne a un contrat d’expatrié.

Je ne vois pas comment la personne dont il est question aurait pu être enseignante expatriée toute sa vie professionnelle, car il faut avoir été enseignant en France et titulaire, donc soit certifié, soit agrégé et le contrat ne dépasse pas les 5 ans, non renouvelable si j'ai bonne mémoire.

Il n’y a pas de congés bonifiés pour les expatriés !

Noblejoué

@ Patrice Charoulet

Vous dénoncez le vin, vous dénoncez le sport. C'est fou ! Comme si on devait vivre sous un régime corporel unique, fade et répétitif.
Pour inspirer sa vie ou des écrits, c'est indigent... Enfin, des écrivains ont produit des œuvres irriguées par de telles sources avant que des gens servant d'anti-muses ne les découragent.
Espérons que cela n'arrivera pas. Apollon n'a jamais été un dieu jaloux, il ne repousse ni Dionysos-Bacchus, ni rien d'autre encore qui puisse inspirer les artistes... Faut-il que les professeurs de français soient plus intolérants que lui ? Il est vrai qu'il était le dieu des archets : en cette époque bénie, on comprenait le lien entre le sport, le vin, et l'inspiration donc l'art de vivre sans parler de ceux amenant à créer.

Nous sommes notre corps, par des substances comme par le sport, nous l'expérimentons.
La lecture... et l'écriture sont différentes après le sport.

https://www.telerama.fr/livres/autoportrait-de-lauteur-en-coureur-de-fond,42119.php

Comment l'eau éclaire, la natation, révèle les auteurs... et l'histoire des civilisations sous un autre angle :

https://www.telerama.fr/livres/heros-et-nageurs,n6280701.php

Le meilleur des deux livres, un chef-d'oeuvre à mon avis. Ceci dit, Murakami me semble inégal, toujours bon, mais vraiment parfait dans "L'oiseau à ressort", il y a, entre autre, la question du rapport à l'eau, un puits avec un aspect méditation, fantastique et psychologique.

Chez nous, rivalité d'écrivain, coup de griffe en passant de Chateaubriand à Byron :

"Pendant mes promenades en bateau, un vieux rameur me raconte ce que faisait lord Byron, dont on aperçoit la demeure sur la rive savoyarde du lac. Le noble pair attendait qu’une tempête s’élevât pour naviguer ; du bord de sa balancelle, il se jetait à la nage et allait au milieu du vent aborder aux prisons féodales de Bonivard : c’était toujours l’acteur et le poète. Je ne suis pas si original ; j’aime aussi les orages ; mais mes amours avec eux sont secrets, et je n’en fais pas confidence aux bateliers."

Et il est le "nageur entre deux rives" :

https://books.google.fr/books?id=Iitp82fUV4MC&pg=PA259&lpg=PA259&dq=chateaubriand+nageur+entre+deux+rives&source=bl&ots=1V8M_A-p_h&sig=ACfU3U00iUKL1e_Tru4ePV5Ff4ezkm90pQ&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwidnZCInt7kAhX88OAKHRV6BFsQ6AEwBnoECAgQAQ#v=onepage&q=chateaubriand%20nageur%20entre%20deux%20rives&f=false

En France, on ne parle pas trop du sport en littérature, une sorte de puritanisme des muscles quand d'autres l'ont du sexe, chacun ses tabous. Nous nous moquions de la rigidité victorienne, mais elle a disparu !
Cependant, notre snobisme face au sport est resté... Les uns se guérissent de leur tare, les autres non, qui est à plaindre ?
Il n'y a pas de décadence française, mais, et c'est déjà bien assez grave, la persistance de divers maux : Constitution sans plus d'équilibre des pouvoirs que d'amour de la liberté dans les élites, dégoût du sport et autres snobismes chez les mêmes. Faut-il que le peuple se détourne des élites ou que les élites se réforment ? Les deux, mon capitaine, le monde entier peut servir de modèle pour nous réformer, comme aussi nous prendre comme modèle pour ce que nous avons de meilleur, par exemple... le vin.
A la... santé de notre pays !

Il est profondément anormal, si nous nous référons, aux Romains, aux Grecs, et à d'autres, de prendre le sport de haut :

"Dire la vérité et bien décocher ses flèches, telle est la vertu perse. – Me comprend-on ?… La morale se dépassant elle-même par souci de vérité, le moraliste se dépassant en son contraire – en moi – voilà ce que signifie dans ma bouche le nom de Zarathoustra"

Les Perses donc, et les flèches : en effet, l'arc entraîne à viser, penser et dire avec justesse, et est digne de servir de référence à Nietzsche.
On ne peut évacuer le corps, et sa tension, de la recherche de la vérité.

Ni d'ailleurs d'aucune recherche, mais ceci est une autre histoire.

Ellen

@ Patrice Charoulet | 19 septembre 2019 à 12:07

Vous avez oublié de nous dire à quelle heure, la nuit, vous vous levez pour aller aux toilettes sans réveiller votre femme. Ça, ça nous aurait rudement plus intéressés.

Pierre Blanchard

breizmabro | 19 septembre 2019 à 15:58
@ boureau |19 septembre 2019 à 13:31
"A quelle adresse doit-on envoyer les dons ?"
Vous avez raison. Un prof (donneur de leçon(s)) ayant fait carrière à l'expat pour la rémunération ET la retraite complémentaire, pour ne pas se faire ch..r avec des enfants de France, mérite que l'on se cotise pour lui acheter le Canard Enchaîné.
Tous à vos poches !!

Vous avez oublié les primes et les congés administratifs (pour les DOM/TOM pour le moins, 3 ans de séjour = 6 mois de congés administratifs) ainsi que les bonifications d’annuités supplémentaires*
Misère, misère
Et en bonus track
https://www.youtube.com/watch?v=IyilBAt2Cko

* bien plus intéressantes à l’époque qu’aujourd’hui !
https://www.prefon-retraite.fr/public/Actualites/Des-trimestres-en-plus-pour-les-fonctionnaires-expatries

Mitsahne

@ Patrice Charoulet (19/08 à 12h07)

J’avoue que je me suis régalé à la lecture de votre billet qui nous informe pour la énième fois : «…je mange convenablement, je m'habille en confection correctement, je ne voyage pas, je ne vais ni au restaurant, ni au concert, ni au théâtre, je ne fume pas, je bois de l'eau... » et qui, sur une quinzaine de lignes, nous fait part de vos émotions sur le prix d’un journal satirique à 1,20 euro, en ajoutant ‘’ma femme n’a pas été contente de mon achat’’.

Il va falloir vous inscrire aux « investisseurs anonymes » ! Ils se réunissent en cercle comme pour un feu de camp avec des airs de chien battu et se confessent les uns aux autres en buvant des sodas allégés (light en français). J’imagine la prochaine réunion dévoilée dans ‘’Le Petit Dieppois Songeur’’ :
- Bonjour, je m’appelle Patrice
- Bonjour Patrice (en chœur),
- Voilà, la semaine dernière, j’ai eu un vague début de sympathie pour la marchande de journaux à qui j’ai voulu faire plaisir en lui achetant la totalité de son stock du Palmipède. Il y en avait pour 12 euros…
- Pas grave, Patrice, peut-être lui as-tu porté secours, elle le méritait…
- L’ennui, c’est que je ne lui ai pas dit que j’étais marié…
- Aucune importance, Patrice, tout le monde sait ici qu’elle préfère les femmes et qu’elle se parfume abondamment avec « Culbute corsée ». Ça va aller mieux, Patrice, la grâce du Très Haut va te toucher…

On peut comprendre la réticence de l’épouse si le journal sentait un peu fort…

Votre propension à dévoiler publiquement votre vie personnelle tout en restant pudique me fait penser à un mot qui n’existe sûrement pas dans vos dictionnaires : vous êtes un ‘’gymnovitophylosexophore’’ (être nu en cachant son sexe par une feuille de vigne).
Quant à moi qui ai un pied dans la tombe et l’autre qui glisse, je suis un ‘’peditalphoalterlapsiste’’. Et si vous trouvez que j’exagère, vous pourrez toujours me conseiller d’éviter la ‘’gérontopropulsion prurigineuse’’ (pousser mémé dans les orties).

C’était un extrait de la journée du patrice-moine.

Alpi

@ Giuseppe
"Mélenchon c'est fini, il est fini, il nous casse les oreilles et les pieds..."

Pas que...

"Méluche a le même programme que Marine Le Pen, la relance en laissant filer les déficits..."

Il y a belle lurette que cela est patent. Il y a déjà eu un transfuge et, si Merluchon continue, il y en aura d'autres.

Pattrice Charoulet

Cent fois, dans ma vie, j'ai pensé : « Encore les méfaits du sport ». Je l'ai dit parfois, devant mes proches, plus rarement à mes amis. Craignant un mauvais jugement. Ces mots (laconiques) auraient mérité quelques développements, quelques arguments, quelques pages, et, pourquoi pas un livre. Il n'y a pas eu de livre. Sans talent et paresseux.

Je lis qu'un penseur nommé Jean-Marie Brohm a notamment écrit les livres suivants : « Critiques du sport », « Les meutes sportives », « Le football, une peste émotionnelle.La barbarie des stades », « La tyrannie sportive. Théorie critique d'un opium du peuple »...

Ces titres me ravissent. N'achetant plus de livres, ne trouvant pas ces livres-là dans ma bibliothèque municipale et ne pouvant les lire sur Gallica (pas assez anciens !), je ne les lirai pas, hélas. Je suis certain qu'ils m'auraient intéressé.

En faisant des recherches, je parviens à lire ces quelques alinéas de cet auteur, qui je l'espère, donneront envie d'en lire plus à quelques personnes (peu nombreuses, je pense) :

http://1libertaire.free.fr/Brohm19.html

sylvain

@ Patrice Charoulet | 19 septembre 2019 à 12:07

Fichtre ! Quelle aventure ! C'est l'Homme de Rio version Charoulet.

breizmabro

@ Lucile 19 septembre 2019 à 14:18
"On trouve le programme télé sur Internet gratuitement, et des mots fléchés également"

Noooon ? On ne nous dit pas tout :(

Par exemple. Pour faire une bonne soupe avant d'aller au lit, quels sont les meilleurs ingrédients pas trop chers, pour mettre dans l'eau chaude ? :D

Adéo Lucile

——————--------------------

@ petit Elusen 18 septembre 2019 à 23:56
"Seulement à deux vitesses pour François Fillon ?!"

Super, j'ai beaucoup aimé :D

Adéo petit Elusen

------------------------------------------

@ Mary Preud'homme 19 septembre 2019 à 11:46
"Que l'on fasse trinquer le couple à l'origine des grosses magouilles, certes, mais pourquoi d'une part ce procès et cette incarcération archimédiatisés, d'autant que le couple Balkany avait reconnu avoir fraudé le fisc. Et d'autre part qu'en est-il de ceux qui les ont aidés, ou ont couvert par intérêt durant des lustres ces dérives"

Là Mary je ne puis être que d'accord avec vous, mais comme je l'ai dit et redit sur ce blog à l'envi (ou à maintes reprises), l'incarcération à la barre était le 'shame on you' à l'américaine, la cerise sur ce gâteau français.

"Honte à vous Monsieur Balkany, et vous allez voir ce que vous allez voir, ce soir vous dormirez en prison !!"

En même temps, comme dit l'autre qui devient Le Pen-compatible, il y a des avoirs Balkany qui ne pourront être imposables.

Mais là c'est une autre histoire qui en endormira plus d'un :D

-----------------------------------------------------

@ boureau |19 septembre 2019 à 13:31
"A quelle adresse doit-on envoyer les dons ?"

Vous avez raison. Un prof (donneur de leçon(s)) ayant fait carrière à l'expat pour la rémunération ET la retraite complémentaire, pour ne pas se faire ch..r avec des enfants de France, mérite que l'on se cotise pour lui acheter le Canard Enchaîné.

Tous à vos poches !!

Robert Marchenoir

@ Gavot | 18 septembre 2019 à 18:28

Si l'insulteuse compulsive Mary Preud'homme avait voulu dissimuler sa méchanceté en faisant mine de faire de l'esprit, elle aurait pu, au moins, vous traiter de "sale Pleyel". Mais "sale Gavot" est le maximum de ses possibilités (et encore, il faut qu'elle nous explique la blague...).

caroff

@ Patrice Charoulet
"« Le Figaro », « Le Monde »... Avant d'acheter, je regarde le prix. Je me demande si je rêve: 2,80 chaque journal !"

Mon abonnement mensuel au Figaro en version électronique me coûte 9,90 €/mois
Les mots croisés peuvent être imprimés si l'envie vous en prend...

--------------------------------------------------------

@ Claude Luçon 00h05
"Par chance elle est diplômée de l'ENA (Ségolène Royal) elle connaît un minimum de géométrie et de trigonométrie"

Vous vous avancez sur un terrain mouvant avec les connaissances supposées de Mme Pingouin !!

Ce qu'elle connaît surtout c'est son intérêt et sa pelote.
Ce poste d'ambassadrice lui permet de toucher un traitement d'environ 6 000 €/mois sans compter sa retraite bien méritée (juge administratif, avocate, conseillère à l'Elysée, ministre et députée, présidente de Région...) et de bénéficier d'un bureau au ministère des Affaires étrangères (site Convention) et d'un secrétariat.
Un boulet vous dis-je !

Lucile

@ Patrice Charoulet

On trouve le programme télé sur Internet gratuitement, et des mots fléchés également.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

  • CNews,"Face à l’info"
    Ludi 28 octobre de 19 h à 20 h, dialogue sur la Justice avec Eric Zemmour.
  • Causeur
    causeur.fr du 13 octobre "Philippe Bilger, le style fait l'homme", par Thomas Morales
  • Le Point
    Philippe Bilger : « Le mur des cons a fracturé la confiance dans la justice », lepoint.fr du 11 octobre.
  • Sud Radio, "Le Grand Matin"
    Tous les vendredis de 8 h 45 à 9 h 15, débat dans la Matinale de Patrick Roger.
  • CNews, "L'Heure des Pros"
    Tous les mercredis de 9h à 10h30, animé par Pascal Praud.
  • Sud Radio "Les Vraies Voix"
    Tous les jours du lundi au vendredi de 17h à 19h, émission de débat et de divertissement animée par Christophe Bordet.

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS