« Préfecture de police : l'incurie nue... | Accueil | Les somptueuses banalités du président suffisent-elles ? »

08 octobre 2019

Commentaires

Ellen

@ Elusen | 10 octobre 2019 à 22:25

Vous êtes un cinglé tout juste bon à retourner le purin.


Pierre Blanchard

@ Achille | 10 octobre 2019 à 21:01
"Mohamed Sifaoui qui a toujours combattu avec fermeté l’islamisme radical...
Il a d’ailleurs été la cible de l’Etat islamique..."

Pour l’attentat… il fut si discret que je n’en retrouve pas trace sur le Net !!

Vous êtes certain de sa « fermeté envers l’islam radical » ?

Tout comme Savonarole je serais beaucoup moins affirmatif que vous…

Ce personnage Franco-Algérien, ou Algéro-Français, ne m’inspire aucune confiance.

Tout en étant le pilier des plateaux TV… un jour viendra où nous découvrirons qu’il est éventuellement bien loin du prince charmant !!

https://www.youtube.com/watch?v=xXXLFbmQCME

semtob

Cher Philippe,

La situation actuelle nécessite une immense réflexion et Macron dans son discours du 8 octobre 2019, discours qui se voulait un appel, a utilisé un vocabulaire beaucoup trop guerrier.
Il aurait dû apaiser cette situation tragique en faisant appel au calme, à l'intelligence collective.
Lancer une politique de délation affaiblit l'Etat et va aboutir à des tragédies en série. Macron ne maîtrise pas la situation et là est bien le problème.
Il faut mettre en place une politique d'immigration très claire qui redéfinisse le droit d'asile et marque un arrêt définitif à l'immigration clandestine.
Et surtout mieux recevoir ceux qui échappent aux guerres.
françoise et karell Semtob

semtob

Cher Philippe,

La situation actuelle nécessite une immense réflexion et Macron dans son discours du 8 octobre 2019, discours qui se voulait un appel, a utilisé un vocabulaire beaucoup trop guerrier.
Il aurait dû apaiser cette situation tragique en faisant appel au calme, à l'intelligence collective.
Lancer une politique de délation affaiblit l'Etat et va aboutir à des tragédies en série. Macron ne maîtrise pas la situation et là est bien le problème.
Il faut mettre en place une politique d'immigration très claire qui redéfinisse le droit d'asile et marque un arrêt définitif à l'immigration clandestine.
Et surtout mieux recevoir ceux qui échappent aux guerres.
françoise et karell Semtob

Valéry

64 Go peut être énorme ou pas, ça dépend de ce qu'il y a dedans. Si ce ne sont que des documents format texte, c'est l’équivalent de 4 000 livres, chacun de la taille de la Bible par exemple. Maintenant, est-ce que la clé est pleine ou pas, est-ce qu'il a utilisé des cryptages ou pas, on n'en sait rien. Mais s'il a été rapporté que plusieurs enquêteurs travaillent dessus, c'est sûr que ce n’était pas des films ou des jeux vidéos.

Mary Preud'homme

Savoir si les fichiers recueillis par Mickaël Harpon sur clé USB l'ont été dans le cadre de ses fonctions professionnelles, en tant qu'informaticien à la Direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP), ou ont été stockés à d'autres fins et le cas échéant diffusés à l'extérieur est une priorité absolue.

Quant aux 160 enquêteurs de la PJ mis sur l'affaire, il est évident que leur travail de fourmi est indispensable et a pour but de remonter à la source de cette affaire scandaleuse, d'en dénouer tous les fils et les imbrications, dans un système qui a montré de multiples failles et défaillances, et ensuite seulement faire un grand ménage.

Sans oublier les réseaux dormants, nids d'espions et de terroristes ayant pignon sur rue et paraissant bien sous tous rapports, lesquels réseaux peuvent être réactivés à tout moment, et lancer leur kamikazes pour frapper en un lieu emblématique.

Quant à reconduire illico à la frontière les imams radicalisés, c'est une priorité absolue : nul ne peut comprendre en effet qu'un arrêté d'expulsion ne soit pas mis en œuvre sans délai. A moins que notre pays ne soit plus un Etat souverain...

Comme je l'ai écrit quelques jours plus tôt dans un commentaire, c'est le cœur de Paris (l'île de la Cité) qui est dans l'œil du cyclone : Notre-Dame de Paris, la PP... Quelle sera la prochaine cible : la Sainte-Chapelle, le Palais de Justice ?

Elusen

@ Ellen | 10 octobre 2019 à 19:15
« Hier j'étais un bébé, et aujourd'hui une vieille. »

Mais les deux ont le droit à des couches et à de la purée.

Elusen

@ Robert Marchenoir | 10 octobre 2019 à 21:11
«...examiner jusqu'à 64 Go de données, ce qui est gigantesque s'il faut le faire manuellement.»

Un film en haute définition, c’est de 1 Go à 2,5 Go, voire 10 Go en Blu-ray, des photos c’est du même niveau, des logiciels tout autant.
- Universalis 12 Go
- Britannica 5 Go
- un Windows, c’est du 3 Go
- un jeu vidéo du 8 Go

Vous confondez stockage de données avec feuilles de papier.

Pour le reste comme d’habitude vous n’avez accès à rien mais vous savez tout des dossiers et vous êtes dans la confidence de la CIA et du Mossad, waouh qu'est-ce que vous êtes un gars important vous.

Robert

@ Elusen | 10 octobre 2019 à 01:09 et Tomas | 09 octobre 2019 à 20:45

Il est toujours utile d'apporter des références, voire parfois de les commenter.
En matière "islamique", et on n'est pas dans le domaine de la spéculation spécieuse, il suffit de faire une petite recherche par Google sur le mot "isesco". Que trouve-t-on en tête des résultats :

- un site : ISESCO
https://www.isesco.org.ma › ...
Sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et la présidence effective de S.A.R la Princesse Lalla Hasnaa, l'ISESCO tient la 8ème Conférence ...

- un document pdf à télécharger directement dudit site, intitulé : "Stratégie de l’Action Islamique Culturelle à l’extérieur du Monde islamique
Stratégie adoptée par la neuvième Conférence islamique au Sommet tenu à Doha, Etat du Qatar, 2000". Ce document n'est pas un faux grossier puisqu'il provient du site ISESCO :

- un encadré à droite qui précise :
"Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture
Description
L'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture est un organisme établi en mai 1979 par l'Organisation de la Conférence Islamique. Son siège est basé à Rabat, au Maroc. Son directeur est le Dr Salim M. Almalik, par ailleurs secrétaire général de la Fédération mondiale des universités islamiques. Wikipédia
Siège : Rabat, Royaume du MAROC
Directeur général : Dr Salim Almalik
Création : mai 1979, Fès, Maroc"

Le document pdf, dès l'introduction, affiche les intentions de l'organisme :

"La coopération de l'ISESCO avec les associations et centres culturels islamiques en Occident, a rendu nécessaire la création d'un organe chargé des affaires des minorités musulmanes. Ainsi, en vertu de la résolution de la 28ème session de la Conférence islamique des ministres des affaires étrangères (Bamako, juin 2001), l'ISESCO a créé le Conseil supérieur pour l'Education et la Culture en Occident, appellation qui a été modifiée depuis 2008 pour devenir : Conseil supérieur pour l'Education, les Sciences et la Culture pour les musulmans à l'extérieur du monde islamique. L'action culturelle commune s'est étendue aux musulmans établis à l'extérieur de l'Europe et des pays occidentaux, par la tenue de réunions dans d'autres régions du monde telles l'Amérique latine, les Caraïbes, l'Asie du sud-est et le Pacifique.
Compte tenu de cette nouvelle approche, et dans le but de répondre à de nouvelles exigences et englober toutes les communautés et les minorités musulmanes dans le monde, l'ISESCO a revu et corrigé le contenu de l'initiale «Stratégie de l'action culturelle islamique en Occident» en la présentant dans sa version amendée et sous un nouveau titre : Stratégie de l'Action culturelle islamique à l'extérieur du monde islamique.
Puisse Dieu nous assister pour le bien de notre Oumma et de l'humanité tout entière.."

A la page 17 on peut lire : "Défi informationnel occidental :
Les grandes transformations et les défis énormes qu’affrontent les médias ont une grande influence sur les musulmans vivant en Occident. Le fait est que ces défis sont imposés par le contrôle que l’Occident exerce sur la presse écrite, sonore et visuelle. En effet, l’Occident s’adresse aux communautés et minorités musulmanes appartenant aux pays du tiers monde, sur la base de ses idées, ses principes et ses valeurs occidentales. Les chaînes étrangères et les programmes médiatiques occidentaux véhiculent la culture de la violence, du libertinage et de la délinquance, ancrant ainsi chez ces peuples et ces communautés, par l’effet de l’imitation et de la fréquentation, des concepts et comportements culturels purement occidentaux.
La culture occidentale qui s’impose aux enfants des musulmans vivant en Occident du fait de l’invasion médiatique nécessite une planification complète et exhaustive et un renforcement des efforts des associations et des centres culturels islamiques pour orienter convenablement ces nouvelles générations et les empêcher de subir l’impact négatif des médias occidentaux."

Il s'agit ici, non pas de l'islamisme guerrier tel que le pense monsieur Macron et contre lequel il appelle à lutter, mais simplement de la doctrine de l'islam à imposer dans les pays non musulmans en s'opposant à toute adoption des concepts qui fondent nos sociétés, notamment européennes.

A la page 18, un paragraphe aborde la laïcité de la manière suivante :
"Tendance laïque des sociétés occidentales :
La genèse des sociétés occidentales et leur évolution puisent leur sève dans des principes et postulats qui les orientent de plus en plus vers la laïcité.
[...] Aussi, la stratégie de l’action culturelle islamique en Occident devait-elle répondre aux besoins et aux vœux de la jeunesse musulmane en ce qui concerne la consolidation de son identité pour la prémunir contre toute fusion dans le milieu ambiant et permettre de la sorte, à cette jeunesse, de conserver sa spécificité culturelle dans le cadre du droit à la différence, lequel droit est devenu un élément fondamental des droits de l’homme et un pilier de la diversité culturelle qui compte aujourd’hui parmi les bases du droit international, par référence à la Charte des Nations unies, aux conventions et accords qui organisent les relations de coopération culturelle au sein de la société internationale."

On lit bien que l'objectif est d'empêcher "toute fusion dans le milieu ambiant", donc le refus d'adhésion à la citoyenneté telle que nous la concevons.
Ce refus d'intégration culturelle est bien celui d'intellectuels musulmans qui, s'il n'appellent pas à la violence, conduira nécessairement à terme à une confrontation violente du fait de la divergence toujours plus grande entre ces deux visions du monde. C'est bien ce que l'on observe dans les nouvelles générations issues de l'immigration, alors que nos caciques français des années 1980 considéraient que faciliter le prêche islamique et un retour à la religion permettrait d'encadrer les jeunes et d'assurer ainsi la paix sociale...

duvent

@ Noblejoué | 10 octobre 2019 à 20:33
« Peut-être le comprendrez-vous, je vais laisser une phrase à vos méditations :
Mieux vaut être obscur que vide. »

Quelle bonté !
Vous êtes, vous, à la fois obscur et vide...

_________________

@ boureau | 10 octobre 2019 à 20:35
« Vous n'appréciez pas mon Cordialement : pour moi c'est une liaison humaine, simplement une liaison humaine, quelle que soit la teneur du texte. »

Oui, tout le problème vient de ce que « cordialement » a un sens qui ne peut se départir de la teneur du texte.
C'est pourquoi vouloir donner du « cœur » à un texte qui n'en a pas, est absurde.

_____________________

@ Robert Marchenoir | 10 octobre 2019 à 21:11

Dites donc Marchenoir, il me vient l'idée saugrenue de remarquer qu'une clé USB, dans un monde rempli d'ordinateurs, est totalement insensée, et même diabolique !

Moi, je suis de ces gens dont le cœur n'est pas aussi grand que la cour des Invalides, on ne peut pas y faire entrer tout ce désespoir !

Vos idées noires vont finir par me faire broyer du noir, il faut tout de suite l'antidote musicale :

https://www.youtube.com/watch?v=t8TkXaDbvb8

Elusen

@ boureau | 10 octobre 2019 à 20:35
« Cordialement : pour moi c'est une liaison humaine, »

Un type qui signe boureau veut une liaison humaine ?!
Un zozo qui parle des autres en disant : « ronds-de-cuir » veut une liaison humaine ?!

Vous me rappelez une lettre de lycéens d’une ZEP de Paris, le lycée Jean-Lurçat. Ils injuriaient une enseignante pour finir par une formule de politesse :

Savonarole

@ Achille | 10 octobre 2019 à 21:01

Mohamed Sifaoui est une taupe.
Ne peux en dire plus, devoir de réserve.

Giuseppe

Je me permets une petite digression car l'heure est grave, celle que tout un pays attendait, le rebond favorable qui vous fait gagner ou la fuite comme une savonnette à l'opposé de votre attente.
Les paris allaient bon train, les estaminets prenaient les commandes, l'aubergiste alignait les repas, les discussions s'enflammaient, le tout sur un potentiel Crunch qui devait réveiller les passions toujours festives.

On apprend qu'il n'aura pas lieu, un typhon perturbe les projets, le résultat était acquis mais la suprématie restait à conquérir, la frustration est grande, sans doute Achille avait-il déjà chaussé les crampons, il ne foulera sans doute pas la pelouse... Au fait je m'éloigne mais une ambiance de foot ultra semblait souffler dans quelques lignes, alors pourquoi pas les dernières nouvelles d'un Crunch qui n'aura pas lieu si ce n'est une autre fois.

Robert Marchenoir

Au sujet de l'attentat de la Préfecture de police de Paris, Philippe Bilger, dans son précédent article, dénonçait l'incurie : "La France sombre doucement, tragiquement à tous les niveaux dans une sorte de délitement de la conscience professionnelle."

C'est, hélas, tout à fait exact, et ce point est insuffisamment souligné. L'incurie est à tous les niveaux. Les petits comme les grands. Mais la conscience professionnelle est affaire d'attitude : si elle fait défaut dans les petites choses, elle fera aussi défaut quand il s'agit de vie ou de mort.

Elle est aussi l'affaire de chacun. Les Gilets jaunes auraient-il eu "le cul de Macron" (ou celui de Sarkozy, ou celui de Giscard...) que cela n'aurait rien changé.

A ce sujet, je regrette de devoir dire que l'immigration de masse n'aide pas. Au risque de me voir une fois de plus dénoncé par les chiens de garde résidents de "l'anti-racisme", je ferai remarquer qu'il suffit de jeter un coup d'œil sur les pays d'origine de nos invités malgré nous, pour comprendre qu'en les important, nous importons aussi l'incurie.

Et peu importe qu'ils soient en minorité : puisque les exigences sont diminuées pour leur complaire (il serait "raciste" d'exiger d'eux le niveau de conscience professionnelle qui était jadis considéré comme normal chez les autochtones), pourquoi les autres se casseraient-ils la tête ?

La civilisation n'est pas "un droit acquis pour lequel nos ancêtres se sont battus", et qu'il faudrait par conséquent nous remettre sur un plateau, avec les compliments de l'État fort et stratège (et l'appui de l'argent gratuit des autres) : c'est une œuvre difficile qui s'entretient et se construit tous les jours.

Encore faut-il que les références restent les mêmes, et qu'elles soient fixées haut. A défaut, ceux qui maintenaient les anciens usages risquent fort de s'aligner sur le plus bas. Pourquoi se fatiguer, dès lors que vos efforts ne sont pas reconnus ?

Prenons, par exemple, la fameuse clé USB de Mickaël Harpon, sur laquelle figuraient les adresses personnelles de policiers de son service, ainsi que des vidéos de Daech.

Dans un premier temps, les gazettes ont grimpé aux rideaux en nous annonçant cette découverte : c'était la preuve que le terroriste avait des intentions néfastes bien au-delà des meurtres qu'il a commis.

Dans un second temps, elles ont corrigé l'information : en fait, la clé USB a été trouvée non pas au domicile de l'assassin, mais dans son bureau. Et l'on nous dit, maintenant, que pas moins de 160 enquêteurs travaillent d'arrache-pied sur son contenu (*), afin de déterminer si le chargé de maintenance informatique avait recopié ces informations dans un but criminel, ou bien si leur présence est en réalité anodine, et justifiée par son travail.

Mais l'on n'a pas tiré les conclusions de cette volte-face. Dans les deux cas, les informations ont été transmises aux médias par des sources policières. Cela signifie que la police elle-même, et plus précisément les dirigeants du service de renseignement anti-terroriste où travaillait l'assassin, ne savent pas dire, de façon instantanée, si la présence de ces données sur la clé USB est légitime, ou si elle est constitutive d'une trahison.

Cela, à son tour, signifie une chose stupéfiante : il n'y avait pas de procédure officielle prescrivant ce que Mickaël Harpon (et donc tous les autres membres de son service) avait le droit de copier ou pas sur sa clé USB, la façon dont il avait le droit de le faire et les circonstances où cela était permis. Et il n'y avait pas de mesures en place pour s'assurer que ces directives étaient respectées.

Il s'agit donc d'une faille majeure de sécurité. Il faut rappeler que Harpon travaillait dans un service de renseignement. Domestique, certes, limité à la région parisienne, certes, mais son adversaire principal est le terrorisme musulman (et l'immigration illégale...). Il opère donc dans un environnement très dangereux. Il est l'équivalent, sur un mode régional, du FSB russe (pour sa partie domestique) ou du FBI américain.

Mais en réalité, vu le niveau de la menace, ce service est plutôt l'équivalent, au regard de la sécurité nécessaire, de la CIA pour les États-Unis, et, pour la France, de la DGSI (renseignement intérieur) voire de la DGSE (renseignement extérieur).

Parlons clair (et Éric Zemmour nous aide à le faire) : nous sommes confrontés à une armée secrète d'invasion, d'occupation et de terreur sur notre propre sol : l'armée islamique. Par conséquent, l'activité de contre-espionnage à laquelle se livre la direction du renseignement de la Préfecture de police de Paris doit s'imposer des procédures de sécurité aussi rigoureuses que celles qui s'appliquent aux services d'espionnage pur et simple.

Non seulement elles ne le sont pas, mais, sur ce point précis, elles sont carrément inexistantes. C'est positivement hallucinant. C'est un exemple d'incurie manifeste.

J'irai plus loin : comment se fait-il que la présence d'une clé USB soit autorisée dans ce qui est, dans les faits, un service d'espionnage ? Même dans des environnements beaucoup moins sécurisés, comme une grande entreprise possédant des secrets industriels, la clé USB est un peu l'équivalent du sex-toy dans un couvent : l'objet qu'on ne veut voir traîner sous aucun prétexte.

Non seulement il permet de soutirer discrètement des informations qui n'ont pas à filtrer hors de l'organisation, mais il peut être un vecteur, volontaire ou involontaire, d'introduction de virus en provenance de l'extérieur. Il suffit de l'insérer dans un ordinateur pour ouvrir à l'adversaire une porte d'entrée dans le système.

En fait, c'est exactement par ce moyen que la CIA et le Mossad ont réussi à introduire le virus militaire Stuxnet dans le système nucléaire iranien, détruisant physiquement ses centrifugeuses. Et c'est de cette manière que l'espion américain Edward Snowden a procédé à l'un des vols de secrets militaires les plus graves de l'histoire des États-Unis, avant de faire défection en Russie.

Si Mickaël Harpon a pu introduire des couteaux métalliques dans la préfecture, à plus forte raison, il aurait pu en sortir une clé USB, ou l'y faire rentrer !

L'année dernière, IBM a interdit les clés USB dans ses locaux. L'armée américaine en a fait de même, sous peine de cour martiale ; il subsiste quelques exceptions, moyennant des procédures de sécurité renforcées -- qui n'existaient visiblement pas à la Préfecture de police de Paris.

Résultat : on ne peut exclure, à l'heure actuelle, que les services de renseignement de Daech soient en possession des coordonnées personnelles de dizaines de policiers anti-terroristes français ; et, au lieu de redoubler d'efforts pour lutter contre l'ennemi islamiste, 160 policiers doivent être retirés de l'effectif, dans le seul but de rechercher si cette fuite a pu avoir lieu.

On rapprochera les effets désastreux de cette incurie d'une autre catastrophe qui a eu lieu à deux pas de là : si l'on ignore encore les causes de l'incendie de Notre-Dame, on sait qu'il a pu détruire le toit et la charpente en raison de l'incurie des concepteurs du système de sécurité, et de celle des dirigeants de l'entreprise chargée de le surveiller.

S'il s'est écoulé une demi-heure fatale entre la première alerte et la localisation de l'incendie, c'est que le tableau de bord affichait ses alarmes de façon incompréhensible ; et que le PC de sécurité avait été dévolu à des personnes inexpérimentées et surchargées de travail.

Des millions de manquements à la conscience professionnelle sont ainsi commis à chaque minute, dans l'invisibilité la plus complète. Jusqu'à ce qu'une infime minorité d'entre eux provoquent la catastrophe.

Inutile de dire que le poids écrasant de la dépense publique n'aide pas, dans les deux cas évoqués. Les millions d'inspecteurs de la création artistique, et autres fonctionnaires inutiles, sont autant de parasites qui empêchent d'allouer aux services fondamentaux de l'État les moyens dont ils ont besoin.

Et les milliards dépensés en allocations de toute sorte en faveur des immigrés (sans compter les montagnes d'autres subventions inutiles) sont autant de retiré aux administrations qui sont véritablement nécessaires.
______

(*) Les policiers doivent examiner jusqu'à 64 Go de données, ce qui est gigantesque s'il faut le faire manuellement.

Achille

Ceux qui ont regardé l’émission « C à vous » de ce soir on pu écouter Mohamed Sifaoui
qui a toujours combattu avec fermeté l’islamisme radical. Il a d’ailleurs été la cible de l’Etat islamique.
Il est vrai qu’il n’apprécie pas vraiment Éric Zemmour, mais il n'est pas le seul.
J’en veux pour preuve le retrait par certains annonceurs de leurs spots publicitaires sur Paris Première et C News à l’heure où Zemmour intervient sur ces chaînes.

Eh oui, on ne peut pas plaire à tout le monde. Mais il a quand même ses partisans, notamment ici !

boureau

@ duvent 10 octobre 2019 18:33
"Ce roman (Bouvard et Pécuchet) est merveilleusement beau, gai, sensible et je ne peux pas l'évoquer sans un plaisir immense"

Au deuxième emballement de ces deux amis, cela me suffisait. Le reste se comprenait. Avec bien sûr un français éblouissant et une étude de caractères exceptionnelle. Mais je n'ai pas une tendresse particulière pour ces deux ronds-de-cuir ! Chacun ses goûts.

Notre Elusen me rappelle ces ronds-de-cuir avec sa passion irénique pour les statistiques et sa frénésie à plier les chiffres pour servir ses raisonnements.

Vous n'appréciez pas mon Cordialement : pour moi c'est une liaison humaine, simplement une liaison humaine, quelle que soit la teneur du texte. Si nous avons un différend verbal aujourd'hui, nous restons des humains qui peuvent se rencontrer sur un autre sujet.

Cordialement bien sûr.

Noblejoué

@ duvent

Si vous ne comprenez pas, vous pouvez demander des explications, c'est mon cas quand je m'interroge sur le sens d'un texte.

Comme vous ne le faites pas, le sens ne vous intéresse visiblement pas.
Je ne m'en étonne pas : que dites-vous, vous-même, à part critiquer le style ou la psychologie supposée de tel ou tel ?

Peut-être le comprendrez-vous, je vais laisser une phrase à vos méditations :

Mieux vaut être obscur que vide.

 ville

@ hameau dans les nuages | 10 octobre 2019 à 11:59

Les nuages sont rares en Beauce je me concentre sur les chiffres.
Par exemple les trains qui passent en septembre près de chez moi traînent 22 wagons de grains de blé et de millet.

Dans le cadre de mon ex-profession je suis allé creuser sur Wikipédia en suivant le site que vous me donnez.
Etonnant !
Population municipale‎: ‎317 hab. (2016)
Abstentions 49,06 % Votants 50,94 % pour les 34 listes de candidats dont 0% pour l'UDMF.

En creusant un peu plus profond :
**UDMF, soit Union des démocrates musulmans de France, pour laquelle 28 395 votants se sont exprimés sur tout le territoire national, dépassant ainsi haut la main les listes antimusulmanes : « la liste de la Reconquête » avec 4 800 voix ou celle de « la Ligne Claire » portée par Renaud Camus.

L'UDMF, fondé en 2012, a totalisé 0,13 % des suffrages dimanche 26 mai. Un total modeste, qui positionne la liste de Nabil Azergui à la 27e position (sur 34) des listes en France, même si le fondateur de l'UDMF se félicite d'avoir dépassé les "listes antimusulmanes" représentées par la "liste de la Reconquête" et la "Ligne claire" de Renaud Camus, deux micro-candidatures d'extrême droite.**

Puis creusant encore plus profond pour référence :
**Élections européennes de 2019 en France
Postes à élire 79 sièges au Parlement européen
Corps électoral et résultats :
Inscrits 47 345 328
Votants 23 730 740 soit 50,12 % dont 0,13 % pour l'UDMF**
Qui monopolise ainsi la totalité du résultat au-delà de la virgule !

En 2019, l'Observatoire de la laïcité estime le nombre de musulmans en France à 4,1 millions (soit environ 6 % de la population totale).
Si chaque musulman, plus JM Aphatie et autres sympathisants, donne 1 € par mois pour sa religion c'est de l'ordre de 50 millions par an qui pourraient être collectés ce qui représente pas mal de mosquées en dix ans !
Il faut communiquer cela à JM Aphatie à propos du financement des mosquées et à Renaud Camus à propos de son grand remplacement !

Ellen

@ Elusen | 10 octobre 2019 à 14:50

Tiens, tiens... le revoilà le serpent à sept têtes... le venin en plus.
Hier j'étais un bébé, et aujourd'hui une vieille.

C'est pour quand la réponse à Sylvain pauvre petit nul !?
Toujours la peur au ventre !

-----------------------------------------------------------

@ Patrice Charoulet | 10 octobre 2019 à 14:59

L'accent de Castaner le gaffeur vient du Midi, sa région natale, le Var...

Ellen

Jacqueline Eustache-Brinio, sénatrice Les Républicains, avait à cet égard dénoncé «des propos monstrueux» de l'organisateur de la Manif et l'a signalé au Préfet du Val d'Oise qui... lisez le lien.

Dans un communiqué, elle avait indiqué s'être entretenue avec le directeur du cabinet du préfet du Val d'Oise pour faire annuler la manifestation, mais que ce dernier lui aurait répondu qu'il «ne lui était pas possible de l'interdire».

J'HALLUCINE !

Merci à vous Mme Eustache-Brinio. Vous êtes une femme de tête.

https://www.cnews.fr/france/2019-10-09/attaque-la-prefecture-de-police-de-paris-christophe-castaner-interdit-un

duvent

@ boureau | 10 octobre 2019 à 12:10

Monsieur boureau le bien nommé !

Pourriez-vous me dire ce que vous reprochez à Bouvard et Pécuchet* ?

En effet, j'ai à plusieurs reprises constaté que vous utilisiez ce titre de roman pour ridiculiser vos contradicteurs, et je ne saisis pas bien pourquoi ?

Vous devez les trouver risibles, et indigents sur le plan intellectuel, alors je dois vous dire que je vous trouve, moi, ridicule et lamentable, lorsqu'après avoir donné votre avis avec force et verve, vous finissez invariablement par ce mot : « cordialement », cette habitude est proprement insupportable !

Je me permets de vous en faire part, car il ne m'est pas indifférent de voir utiliser à mauvais escient ce mot vidé de son sens.

Il serait bon de s'en tenir au sens des mots, qu'en dites-vous ?

Très chaleureusement !

*Ce roman est merveilleusement beau, gai, sensible et je ne peux pas l'évoquer sans un plaisir immense !

abraracourci

A lire pour ceux qui auraient encore des doutes :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Invasion_omeyyade_en_France

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerres_ottomanes_en_Europe

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Kosovo

http://www.correspondanceeuropeenne.eu/2018/01/10/islam-des-etudes-statistiques-confirment-le-futur-islamique-de-leurope/

Exilé

@ Patrice Charoulet
« Un ministre de l'Intérieur français devant avoir un niveau de langue française minimum, je demande la démission de M. Castaner. »

C'est que personne ne lui a posé les bonnes questions, par exemple d'orthographier « Quinte Flush Royale ».

Alpi

@ Exilé

Je répondais juste à Xavier NEBOUT, nostalgique semble-t-il d’une théocratie qui serait pour moi pire que tout. Je n’ai pas envie de me balader avec mon certificat de ‘bon catho’ car je ne le suis pas !
Maintenant, à vouloir ridiculiser mon propos, je me demande si vous n’appartiendriez pas à l’une des deux catégories. Je vous laisse choisir laquelle.
Les propos de comptoir sont parfois frappés au coin du bon sens, vertu qui me semble trop peu répandue sur ce blog.
Et si vous voulez faire la chasse à ces propos sur ce blog, je vous souhaite bien du courage. Vous allez y passer votre jeunesse !

duvent

@ Noblejoué | 10 octobre 2019 à 07:44

Dieu du ciel et de la terre !!
Je vous ai lu et je constate que je ne comprends plus le français !!
Est-ce que vous êtes Français depuis longtemps ?

Robert

Dans mon commentaire d'hier j'avais écrit : "Tout le problème réside dans le fait que nos présidents de la République successifs (Sarkozy, Hollande et à présent Macron) n'ont été capables que de rodomontades et que la dépendance de la France à certains pays (Qatar, Arabie séoudite notamment) réduit leur liberté de manœuvre à peau de chagrin."

Pour ne pas allonger mon texte je m'étais limité à ces seules contraintes. Mais il y en a d'autres qui réduisent les gouvernants, de quelque pays qu'ils soient et singulièrement en France, à une incapacité matérielle et surtout juridique à traiter le problème de l'immigration.

La France a renoncé à toute souveraineté puisqu'elle a signé des traités, notamment européens, qui lui lient les mains dans la mesure où les lois nationales sont de valeur juridique inférieure aux dispositions desdits traités. Dès lors, le Conseil constitutionnel, le Conseil d’État, la Cour de cassation ne peuvent que prendre en compte les arrêts et la jurisprudence des instances européennes, en particulier la CEDH, la Cour européenne de Justice qui se contrefichent de nos principes républicains, singulièrement de notre principe de laïcité. D'où les multiples contorsions et torsions du Droit français.
Cela "sans préjudice" des autres textes, comme ceux de l'ONU, réputés comme ne s'imposant pas au droit national, mais pourtant bien pris en compte par nos juridictions "suprêmes"...

Sur ce point, l'on peut utilement réécouter l'émission de la matinale de ce 10 octobre de Radio Classique :
https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/matinale-de-radio-classique/esprits-libres/#livePlayer

Bruno Jeudy et Louis Hausalter y ont exprimé d'excellents arguments notamment Louis Hausalter qui a livré une excellente analyse (à partir de 8 mn 15, puis à partir de 9 mn 30).

boureau

Candidature de Sylvie Goulard rejetée par les eurodéputés !

Une énorme claque pour notre Président E. Macron qui comptait l'imposer. Pareille humiliation ne s'est jamais vue depuis la désignation des commissaires européens. C'est dire l'isolement de Macron sur la scène européenne !

Tout ce que le Président touche se transforme en plomb !

Cordialement.

Patrice Charoulet

CASTANER DEMISSION !

Un ministre de l'Intérieur français devant avoir un niveau de langue française minimum, je demande la démission de M. Castaner.
Lors de son audition, ce matin, devant la commission sénatoriale, il a en effet déclaré :

« Ce n'est pas notre rolle*. »

« Je n'ai pas trouvé de fotte** »

*rôle, en français
** faute, en français

Elusen

@ Ellen | 10 octobre 2019 à 09:48

Qui aurait peur des vieux ?
Il y a juste à attendre que le temps fasse son effet !

Qui aurait peur d'une ménagère, d’une femme au foyer en chihuahua ?

—————————-

@ caroff | 09 octobre 2019 à 13:10
« Aujourd’hui 8 % environ de musulmans et 12,5 % en 2050 »

Eh bien non, c’est un mensonge !
La Constitution française interdit la statistique racialiste et religieuse ; le Conseil constitutionnel l’a confirmé dans sa jurisprudence à maintes reprises ; de fait toute la comptabilité et le chiffrement sont inventés.

Giuseppe

@ Robert Marchenoir
"On nous fait donc croire que s'occuper de personnes âgées, ou couler du béton, nécessiterait du "talent", et que les radeaux pneumatiques bourrés de Noirs illettrés et haineux nous apportent ce "talent" dont l'Europe est dramatiquement dépourvue, la preuve : comparez Notre-Dame de Paris et... et quoi, au fait ? Comparez le viaduc de Millau et... non, rien."

Bob - je me permets - à mon avis vous ne sucez pas que de la glace, quand le délire - delirium tremens - vous soulève, vous emporte, vous voyez des éléphants verts partout.
A mon humble avis, je vous conseille dans le meilleur des cas une cure, laquelle ? Le corps médical reconnaîtra les siens.

Comparaison sans corps de votre part, vous n'y connaissez rien, strictement rien, mais Bob je peux le comprendre, votre indigence technique avérée ne peut vous satisfaire, je m'explique :
La seule qualité de Notre-Dame est son âge vénérable, et l'empreinte des gens qui l'ont construite, le trait d'union avec un passé vénérable tremplin pour un futur inimaginable sans doute à l'époque.

Allez visiter la Sagrada Familia vous comprendrez que l'on est capable de reproduire à l'identique aujourd'hui, mieux que l'original :

https://deuxieme-temps.com/2017/09/28/le-faussaire-est-un-artiste/

Je ne rentrerai pas dans ce débat, je viens de terminer une partie de manivelles, et j'ai envie de récupérer sans laisser passer une ineptie qui vous ressemble et qui parfois me fait hérisser les poils des bras.

Vous ne savez pas tout, Bob, l'humilité vous fait parfois défaut, on apprend toujours même du simple d'esprit, je ne vous ferai pas un cours sur la construction et les techniques comparées :

Cadeau Bob ! Ce n'est pas qu'une question de talent, c'est plus encore, entre la volonté, le sublime, et la technique, n'oubliez pas que quand vous allez à l'hôpital des milliers de câbles vous contemplent et vous soignent sans compter la chaleur d'un abri qui vous accompagne :

https://youtu.be/67NZsKF9b7A

On vous aime Bob, vous n'aimez pas les gens, se croire infiniment indiscutable sur tout, bascule forcément dans le ridicule... Je taquine Bob, je taquine... Quoique pas toujours.

breizmabro

M. Harpon avait-il trop lu les BD de Goscinny et Uderzo pour postuler dans la police ?

"Engagez-vous, rengagez-vous qu'ils disaient..."

A présent c'est la Royale qui recrute, pardon, la Marine nationale (pas la Marine du RN. Quoique... ;))

Bon, en même temps, comme dit Manu, dans un sous-marin la cohabitation n'est pas simple et les engagés sont très surveillés, avec un psy à bord pour repérer les TPB (borderline).

Visiblement ce n'est pas le cas dans la police bien renseignée...

Exilé

@ GERARD R.
« Ah mais si ! J'oubliais, ce père d'une jeune victime du Bataclan, qui n'a pas digéré, indigne personnage, que sa fille ait trouvé la mort en allant au concert. Et qui n'a pas manqué de le faire savoir. Eh bien vous savez quoi ? Il serait en butte à de soudaines tracasseries judiciaires, comme fiscales. C'est fou, non ? On ne le répètera jamais assez: la parole est d'argent, mais le silence... »

Effectivement, au cours des suites d'attentats ou attaques ayant endeuillé notre pays depuis plus de vingt ans, ils arrive que des victimes, au lieu de pleurnicher comme attendu d'elles, se rebellent contre les causes de leur malheur et le fassent savoir à haute voix...
Dans ces cas-là, il semblerait que pour les réduire au silence, on leur conseille de ne pas faire d'histoires, soi-disant pour faciliter l'avancement de leur dossier d'indemnisation.

Nous sommes aussi en droit de suspecter  les « cellules de soutien psychologique » envoyées sur les lieux d'avoir pour mission principale, derrière le prétexte d'un (illusoire) réconfort moral, de chercher à prévenir et à désamorcer les réactions trop violentes de certaines victimes.

Au passage, à chaque fois qu'un tel événement se produit, écoutez attentivement les discours lus par des représentants des victimes, discours convenus, standardisés, s'empressant de ne pas faire d'amalgame, de glisser la formule idiote « vous n'aurez pas ma haine » etc. mais dont le ton est tellement faux en de telles circonstances qu'ils ont été manifestement dictés par des gens qui n'étaient pas placés sous l'emprise de l'émotion, alors que le premier mouvement de quiconque en de telles circonstances serait de laisser éclater sa douleur d'une façon tranchant avec une sirupeuse phraséologie en langue de bois politiquement conforme.

breizmabro

@ Claude Luçon 10 octobre 2019 à 10:39
"Le même soir sur C à vous nous avons eu l'incontournable JM Aphatie et son désir de voir la loi de 1905 révisée pour accommoder l'Islam"

Puis-je l'inscrire dans ma liste de "balance ton Aphatie" (= passivité, léthargie) ? :D

boureau

@ Elusen 10 octobre 2019 00:27

Cher Bouvard-Pécuchet

"Par principe s'ils sont clandestins, il est matériellement impossible de les dénombrer..."

Ben voyons !

Nous savons que 90 % des demandeurs d'asile sont déboutés. Selon les chiffres du gouvernement, ils sont entre 100 000 et 120 000 par an à faire la demande. Et ce depuis plusieurs années.

Les 90 % déboutés restent en France. Ce manège dure depuis plusieurs années. Donc, cher Bouvard-Pécuchet, pas besoin d'une montagne de statistiques pour comprendre qu'au bout de quelques années ils sont plusieurs centaines de milliers sur le territoire.

Inutile de me traiter d'arrogant, devrais-je vous traiter de sot parce que vous ne comprenez pas l'évidence ? Non bien sûr !

Cordialement.

hameau dans les nuages

@ Claude Luçon | 10 octobre 2019 à 10:39

Monsieur Aphatie est terriblement déçu depuis les élections européennes. Aucune voix dans son village natal pour la liste "muslim" et cela malgré tout le bien qu'il en pense. En Béarn on dit souvent pour qualifier quelqu'un de bébête: "t'es Basque ou t'es c*n ?"

https://www.vosgesmatin.fr/politique/elections-europeennes-2019?commune=51346942-9668-4097-aeda-4b28e7fe757d

Monsieur Aphatie est un peu des deux.

Aliocha

Enfin !
Marchenoir, de lui-même, démonte ses propres arguments, et nous démontre le sophisme primal qui entache son idéologie, allant jusqu'à la disqualifier.
La race, nous dit-il, c'est la famille élargie, autant dire que la race n'existe pas, et que toute théorie basée sur une hiérarchisation au nom de celle-ci est erronée. Comme quoi je n'ai pas eu tort d'insister et de lui demander de répondre à ses propres interrogations.

Vous pouvez donc, cher ami, renoncer à ce concept inutile pour mieux décrire la réalité des différences culturelles, mieux défendre dans les clous de la loi, sans distinction de race ni de religion, l’État de droit et la démocratie libérale, reconnaissant que le problème n'est pas d'être noir ou musulman, mais de transgresser la loi, qu'il n'y a qu'en s'appuyant sur celle-ci que nous pourrons, maison par maison, quartier par quartier, rétablir la Res publica.

Encore un effort, et vous serez à même de définir les ordres dont vous dénoncez à raison la confusion, que ce n'est pas déchoir que se soumettre à l'ordre supérieur de la charité, c'est même le meilleur moyen de décrire la réalité, dans la vérité du respect de la famille du prochain.

Achille

@ sylvain | 10 octobre 2019 à 10:25

Ben oui, sylvain, chacun son humour. Le vôtre serait plutôt du genre J-M Bigard ou Roland Magdane. Mais manifestement il fait rire aux larmes la belle Ellen. Voilà qui devrait vous satisfaire !

sylvain

@ Elusen | 08 octobre 2019 à 16:24

Ellen, ma petite Ellen, soyez compatissante avec Elusinou-chou, s'il a une attaque cardiovasculaire vous en serez tenue pour responsable, l'AVC est interdit dans leur religion ; faut pas s'en séparer il fait partie du patrimoine islamiste de ce blog.

Claude Luçon

Il y avait hier soir sur LCP (canal 13) une excellente analyse du phénomène Khomeini, qui repassera lundi 14 octobre.
Seule faiblesse : la vraie raison de son séjour en France. Il allait en fait en Algérie où une villa avait été préparé pour lui à El Biar, la maladie et la mort de Boumédiène l'a bloqué à Paris. Mais la chose est seulement anecdotique aujourd'hui.

Le même soir sur C à vous nous avons eu l'incontournable JM Aphatie et son désir de voir la loi de 1905 révisée pour accommoder l'Islam. Le plus étonnant étant qu'il disait que comme nous n'étions plus en 1905 mais en 2019 la loi n'était plus adaptée à l'environnement actuel, sans que Patrick Cohen, qui argumentait avec lui, lui rétorque que les musulmans en sont eux toujours à 632, date du chiisme et utilisent un Coran qui n'a jamais été adapté à l'évolution de la société.

Dans le débat que nous connaissons ici et qui comme aujourd'hui confronte des sujets similaires, plusieurs arguments sur les deux émissions mentionnées sont apparus qui toutefois n'ont pas été très développés.

Le premier concerne le fait qu'il n'y a pas d'organisation et de hiérarchie chez les musulmans sunnites. Les Chiites, tout autant musulmans et utilisant le même Coran, en ont deux qui n'ont rien à envier au Vatican à l'époque où le Pape faisait et défaisait les rois. Le Grand ayatollah en Iran est le maître absolu avec les "petits" ayatollahs et mollahs en guise de ducs et barons. Il fait et défait le président de la République à volonté, il a son armée : les Gardiens de la Révolution en parallèle avec l'armée régulière et dotée des mêmes moyens. Toutefois ses Gardiens n'ont rien de Suisses !
Une chose qui devrait être mentionnée à nos musulmans, presque tous sunnites, est qu'il conviendrait d'organiser leur religion.

Le second argument est que l'islam de France, toujours suivant Aphatie, n'a pas de lieux de culte et qu'il revient à l'Etat de leur en construire.

Le troisième est que imams et financements viennent de l'étranger (Arabie Saoudite, Turquie...) et qu'il est nécessaire d'arrêter cette interférence dans la gouvernance de notre pays en faveur d'une communauté. Qu'il convient de former des imams de France et fournir les financements.

Ce n'est pas la République qui doit s'adapter à l'islam mais le contraire.
Notre ministre de l'Intérieur doit faire savoir aux organisations musulmanes que, comme les autres religions, il appartient aux fidèles français de Mahomet de financer leur religion et seulement eux, pas la République et pas des pays musulmans étrangers.
Pourquoi eux ? Et pas les autres religions comme le bouddhisme par exemple ?
Il y a environ six millions de musulmans en France ils pourraient certainement manger couscous et méchouis plus légers et financer leurs mosquées.

Entre Zemmour et Aphatie il devrait être facile de trouver une solution acceptable et l'appliquer avec autorité !
Une autorité qu'il faudrait bien sûr d'abord rétablir puisqu'elle a été diluée dans le patchouli de 1968.
Il en est plus que temps quand des provocateurs veulent faire une marche en honneur d'un assassin de quatre policiers dont il était le collègue. Ces manifestants d'ailleurs deviennent solidaires de la cause Daech donc devraient être jugés au titre d'association avec un terroriste. Là il ne s'agit plus de liberté de manifester mais d'encourager les attaques violentes contre la République et ses forces de l'ordre.
Il est indispensable et urgent de redonner au français son franc-parler, son parler vrai, casser les pots au lieu de les contourner et déboiser les langues !

sylvain

Cher Elusinou, pourriez-vous nous fournir les statistiques de pourcentages de vierges fournies aux terroristes depuis que la France est sous la botte des islamistes, vous qui êtes champion en la matière ?

sylvain

@ Achille | 10 octobre 2019 à 07:41

MDR ! on a retrouvé Achille Zavatta, le clown version islamiste.

-------------------------------------------------

@ Elusen | 08 octobre 2019 à 16:24

Elusinou, mon petit, calmez-vous, cool zen, pensez à votre protégé terroriste islamiste très abattu en ce moment au paradis d'Allah, qui doit se débattre avec les 70 vierges promises par l'épicier arabe Mahomet ; malheureusement y a arnaque, elles ressemblent plus aux thons qu'on croise dans le saindenikistan qu'aux photos du catalogue coranique-sa-mère-et ses petits, odeurs de kebab en moins.

Mais on doit admettre que vos copains islamistes sont d'une efficacité redoutable : avec du matos rudimentaire, couteau et cutters, bombinettes et camions, ils arrivent à paralyser de trouille tout l'Occident, infiltrés dans toutes les institutions grâce à tous ces collabos qui s'aplatissent devant eux : ONG, gauche, écolos, associations islamisées, justice à genoux et bien entendu l'Elysée et ses sous-fifres de Matignon.

Chapeau bas !

Exilé

Immigration : il faut être pour !

Ce terme immigration permet de recouvrir tout et n'importe quoi, du meilleur jusque au pire, l'immigration que l'on nous impose actuellement n'ayant rien de commun avec les premières vagues que notre pays a pu accueillir à la fin du XIXe siècle, qui se sont parfaitement assimilées et ont su se faire respecter par leur travail et par leur amour de la France.

Mais qui sont au juste les gens qui veulent absolument nous faire absorber de l'immigration ad nauseam ?

Bien entendu, il y a d'abord des hommes d'affaires pas toujours très scrupuleux ou à courte vue qui ne se rendent pas compte qu'en satisfaisant leurs intérêts immédiats ils coupent sur le long terme la branche sur laquelle ils sont assis.
A cette catégorie se rattachent les apparatchiks, « éduqués » mais complètement ignorants de certaines réalités humaines et de certaines constantes historiques.

Il y a aussi les idiots utiles, qui répètent comme des perroquets ce qu'ils entendent à la télévision.

Il y a ensuite les idéologues universalistes persuadés que l'abolition des frontières et le brassage d'un énorme magma humain ne peut être que bénéfique à tous, à rebours des leçons de l'Histoire, dont le récit biblique de la tour de Babel, pas si mythique qu'il en paraît, est un des premiers exemples.

Nous trouvons aussi des gens pétris de fausses bonnes intentions, qui regardent leur voisin de palier français avec condescendance mais qui se pâment devant l'étranger, un peu comme ces nunuches hystériques qui hurlent : « Refugees welcome » mais qui finiront pour plusieurs violées ou poignardées par leurs petits protégés.

Il y a aussi les gens mal dans leur peau d'homme blanc et qui, manquant de repères intellectuels solides et ayant été soumis à un intense travail de propagande à base de schémas reposant sur des exagérations ou des idées reçues, se croient obligés de se flageller pour de prétendus torts que ni eux ni leurs aïeux n'ont commis.

Enfin, il y a des Français qui, aigris pour diverses raisons ou victimes des théories marxistes-léninistes diffusées depuis longtemps par une fausse intelligentsia, finissent par éprouver une véritable haine de ce qui devrait être leur pays et de ceux qui sont leurs compatriotes, au point de tomber parfois carrément dans la trahison, comme par exemple Boudarel, le bourreau du camp 113 et fierté de l'université française.

Ceux de ces personnages ne rêvant que de chambouler la société de fond en comble par la violence révolutionnaire, ont d'abord jeté leur dévolu sur les masses ouvrières, supposées représenter les prolétaires, en ayant joué sur le ressort du mécontentement, réel ou fabriqué.
Devant l'échec relatif de cette stratégie, ils ont ensuite misé sur le réservoir inépuisable de l'immigration et sur toutes les rancœurs qu'elle est susceptible de porter : « colonialisme », « racisme », « exploitation » et tutti quanti, qu'il suffit d'attiser pour que le feu prenne.

Ces apprentis-sorciers qui risquent de voir leur chaudron infernal leur exploser à la figure sont d'ailleurs en train d'être devancés en la matière par certains prédicateurs.

Mais ceci est une autre histoire...

Ellen

@ Elusen | 10 octobre 2019 à 00:27

On se la joue petit trouillard ! Ce n'est pas beau de n'avoir pas répondu à sylvain du | 09 octobre 2019 à 14:07. Peur de vous recevoir une autre volée ?

Rappel ! Courrier du destinataire renvoyé à l'envoyeur-en attente de réponse:

"Elusen est très abattu, il ne pourra pas défiler dans la manif de soutien au tueur terroriste islamiste, elle a été interdite.
Il ne lui reste plus qu'à porter plainte auprès d'un tribunal administratif, il a toutes ses chances de gagner, c'est plein d'islamo-gauchistes rebuts de la société recasés par la gauche.
Bon défilé Elusen, attention quand même aux matraques électriques, ces drôles d'engins se faufilent facilement dans les arrière-trains, c'est dur au début et puis on en redemande, question "d'habitude"."
sylvain | 09 octobre 2019 à 14:07

abraracourci

@ Tomas | 09 octobre 2019 à 20:45

Tiens revoilà l'antipatriote Tomas avec ses propos écoeurants.

-------------------------------------------------------

@ Exilé | 09 octobre 2019 à 19:42

Eh ben oui, ils les engrossent et les tuent avant ou après. La cueillette principale se fait dans les lycées et les facs, c'est l'une des méthodes d'extermination d'une nation dont des millions d'abrutis (qui sont représentés sur ce blog) ne veulent pas entendre parler.

Tous les chiffres que l'on nous donne sur l'immigration ne tiennent pas compte des liens génétiques de descendance ; aujourd'hui les Blancs-hétéros-cathos ou athées ne doivent représenter que 50 % de la population globale française ; qui est maintenant le premier foyer de contamination de l'Europe du fait de ses anciennes colonies. Il en résultera une guerre de religion inévitable à longue ou moyenne échéance en Europe.

duvent

@ Robert Marchenoir | 09 octobre 2019 à 22:49

Mince alors, j'ai failli ne pas voir cette indigeste et verbeuse prose, il faut dire que je ne suis pas retraitée, quel dommage !

Si je disais que j'ai lu attentivement votre texte, je mentirais.
Si je disais que ce texte m'a intéressée, je mentirais.
Si je disais que ce moment a été un plaisir, je mentirais.
Si je disais que je vous trouve de l'esprit, je divaguerais.

Mais enfin, il me semble que vos inquiétudes ne sont pas justifiées, puisqu'après nous avoir démontré combien les noirs étaient lamentables, qu'ils chaussent des lunettes ou pas, qu'ils soient éboueurs ou femmes de ménage, qu'il soient chargés des vieux ou de ce que vous voudrez, il semble que le viaduc de Millau plaide contre eux...

Donc, permettez une question, d'où vous vient cette peur du noir Marchenoir ?

Bien entendu, j'ai saisi toute l'ampleur de la question musculaire et de la salle de gym remplie de gens à la couleur effrayante...

Je ne doute pas que votre corps débile soit la raison essentielle et je comprends alors qu'après avoir construit avec vos petites méninges le viaduc de Millau, vous soyez fatigué et donc peu en état de supporter la comparaison physique, car vous n'êtes pas un tirailleur sénégalais, je crois...

Mais chacun sait et vous aussi Marchenoir, que la tête a besoin des jambes, et que souvent la tête fait faire n'importe quoi aux jambes.

Ainsi, vous êtes la tête (par le plus grand des hasards...) et votre grand mérite vient de là, ce qui vous autorise semble-t-il à vomir abondamment sur les jambes, vous êtes certainement et sans aucun doute de l'étoffe des « héros au corps débile » !

J'ai de la compassion pour les « héros au corps débile »...

Permettez-moi, une dernière question, d'après vos exploits d'homme supérieurement blanc, croyez-vous possible que vous perdiez la partie de ce jeu de dupes ?

Il me faut votre réponse, car j'ai misé gros sur vous.

Il convient donc que vous fassiez un effort pour vaincre toute cette masse informe, toute cette humanité indigne de vos exploits lumineux, tous ces indigents misérables qui se reproduisent tandis que vous on ne sait pas... (Ce serait tellement dommage de perdre une semence de cette qualité !!)

Mais ce que l'on sait c'est que Marchenoir est un héros dont les exploits pour l'instant inconnus, vont (si les petits cochons ne le mangent pas) sauver, quoi ? LE TEMPS ?

Giuseppe

"L'immigration : il faudrait être pour ! Mais pourquoi ne pas regarder d'abord, vérifier, accueillir ou expulser ?" (PB)

Chacun y verra ce qu'il voudra, mais certains secteurs ne manquent ni de bras ni de personnel:

https://i.goopics.net/XYXKV.png

https://i.goopics.net/NY21W.png

Les deux sur le même journal, le même jour, cela m'a bien fait sourire, et nos futurs étudiants feront le choix des filières dites d'avenir...

Noblejoué

@ Tomas
"Je ne veux plus d'Arabes ici, c'est ça ? Pour la concorde nationale, avec de tels messages, on repasserait !"

Je ne veux plus de NOUVEAUX MUSULMANS ici, ça vous va ? C'est la vérité et la justice : les gens sont bien prêts à prendre les chrétiens, les juifs, les athées et autres "protégés" par les musulmans, vous savez.

Et de quelle concorde nationale parlez-vous ? Alors que nous subissons attentats et mode de vie musulman tel que des juifs devant partir suite aux menaces, des femmes ne pas porter de jupes et autres apéritifs avant pire ?

"La France en a vu d'autres et de bien pires, faut-il le rappeler."

Mais ne s'en est pas sortie par elle-même : les Alliés nous ont délivrés... Cette fois-ci, les autres ne nous délivreraient jamais d'une dictature musulmane.
La France est un pays de lâches et d'ingrats, ce qui est une variété de lâches : jamais nous ne ferions de reconquête comme dans la péninsule ibérique... Une minorité de Français collaborent sous Vichy, une minorité résiste, et la plus grande part de l'élite et des imitateurs de l'élite est anti-américaine, ce qui fait que nous avons par exemple une très mauvaise Constitution, avec un déséquilibre des pouvoirs honteux.

Et pourquoi ? On s'imagine avoir été sauvé par mongénéral et on attend un autre messie, par exemple le général de Villiers. On se pose la question de savoir si on aurait été résistant, moi non, évidemment, quand on regarde la proportion de Français à l'avoir été... Et la question ne devrait pas être de se vanter d'être lucide, je n'aurais pas été résistant, ou héros, je l'aurais été... Moi, je dis que j'aurais peut-être bien été mieux : à alerter sur les dangers, comme je le fais pour quelques-uns.

Nous avons un problème d'Islam ? Fermons-nous à l'Islam. Foin de la prétention française de faire évoluer les musulmans !
Occupons-nous plutôt de nous : équilibre des pouvoirs, recherche en NBIC, il y a beaucoup de domaines où nous devrions prendre des leçons plutôt que de condescendre à en donner à des arriérés qui en sont indignes.

"Nous n'avons fondamentalement d'autre problème que celui de notre doute existentiel d'Occidentaux repus et satisfaits"

Un jour que dans un débat, ici, je disais qu'il ne fallait pas encourager n'importe qui à avoir des enfants car cela leur transmettait ses problèmes, je remarquais qu'un des problèmes était la pauvreté.
On m'a ressorti je ne sais plus trop quelle sottise en réponse, une chose qui m'a fait demander si le quart monde avait disparu.
Pas de réponse, il est bien évident que non... La pauvreté et sa reproduction est un malheur, comment essayer d'aider les gens à sortir de leur pauvreté, et comment, tant qu'ils le sont, ne surtout pas leur dire que, amas de sottise, ils :

- en sortiront
- ou leurs enfants
- ou ce n'est pas grave
- ou il faut bien des femmes de ménage indigènes aux Français
- de toutes façons, le chômage et/ou la pauvreté sont inévitables, nous voulons de la croissance démographique, il faut du déchet qu'on ne va pas appeler ainsi, les circonvolutions pour les autres ou pour soi existent... Mais la vérité va ressortir, si les gens ne demandent pas d'aide, ils sont orgueilleux, s'ils se suicident, il faut les contraindre à vivre, s'ils quémandent, il faut les traiter d'assistés... Remarquez qu'on fait pareil pour tout : si quelqu'un a eu un chagrin d'honneur, d'amour ou de réalisation.

Alors que la dépression :

"La dépression est une maladie qui permet de voir le monde tel qu'il est".
(Nicolas Tarik)

Oui, je l'avais lu sur Internet, et c'est vrai, en cherchant pour trouver de qui elle était, j'en ai lu une autre disant, rechercher de qui elle est m'ennuie, j'aurais dû le faire avant, que c'est fastidieux :

"La dépression, c'est l'espoir qui se tait".

Et l'espoir, c'est quoi ? Le pire des maux, de qui est resté au fond de la boîte de Pandore, et qui fait supporter tout le reste.
Et c'est la plus grande source d'erreurs. Illustration, avec les musulmans :

- On dit que les immigrés s’intègrent toujours, et c'est vrai. Toutes les vagues précédentes d'immigrés, toutefois, ne nous avaient pas rendu le bien d'être reçus par le mal des attentats ou de subversion comme, je ne sais pas ? La subversion de la laïcité, peut-être ? Ils n'ont pas de mosquée, et alors, qu'ils se débrouillent sans porter atteinte à l'ordre public.
Comme les bouddhistes... Enfin, s'ils étaient capables de s'intégrer comme des bouddhistes, ça se saurait. Des uns nous pouvons prendre des leçons de méditation, des autres, nous n'avons rien à prendre, et devons tout donner pour n'en recevoir qu'ingratitude.

- On dit qu'ils sont minoritaires comme si les majorités faisaient toujours l'Histoire. Pardon, mais je vais devoir mélanger torchons souillés et serviettes, chrétiens, communistes et nazis aussi.
L'Histoire n'est pas démocratique, elle est rapport de force... La violence, la foi et autres choses aussi répugnantes que la maladie peuvent subvertir le monde.

La foi, l’espérance et la charité, c'est ce dont les gens ont fait preuve envers les musulmans.
C'était, plus que jamais avec de telles gens, une erreur. Il ne s'agit pas d'être racistes ou antiracistes, des questions mineures en regard de celle de la préservation de nos libertés, il ne s'agit pas de concéder quoi que ce soit aux musulmans pour faire bien dans les dîners en ville, accumuler les bonnes actions ou en bon catholique, écouter le pape.

Il s'agit de laisser faire César. Enfin, si on en trouve un ! De ne plus laisser de musulmans s'établir chez nous.
Établir une vraie liberté d'expression chez nous, copier le premier amendement américain, et établir de vraies frontières, européennes ou françaises, peu importe, contre la subversion musulmane.
Ne plus tolérer le moindre grignotage de la laïcité non plus... Malgré notre amour du débat stérile, la polémique où on veut moins convaincre que briller et souiller l'adversaire, au lieu de nous diviser sur l'Islam, nous réconcilier sur le dos de l'Islam comme cette aberration le fait sur notre dos.

Comme l'écologie est de plus en plus prise en compte par tous les partis, la lutte contre l'Islam, qui passe par la fermeture des frontières aux musulmans, doit devenir un consensus.
Les consensus d'après-coup, contre le nazisme, contre le communisme, alors que les Américains gagnent les batailles à notre place, c'est mieux que rien, mais pas beaucoup. Comme le un ou le deux que donne l'enseignant, le prix de l'encre, de la copie, pour un devoir lamentable.

Il faut réagir immédiatement aux menaces... Je me demandais ce qui, de leur arriération ou de la reconnaissance due à ceux qui les accueillaient, allait peser le plus chez les musulmans.
On a vu... Il faut bien garder les citoyens français, car donner c'est donner, reprendre c'est voler, et il ne faut pas de lois rétroactives.
Mais il ne faut plus de nouveaux immigrants musulmans, et a fortiori, qu'ils deviennent français : une seule direction, le retour.

Nous ferons ce que nous pourrons avec les lésions irréversibles de la nation déjà subies, ceux qui sont là et les convertis.
Comme avec les maladies, la vigilance, les traitements, et surtout, pas de réinfections, soit une immigration supplémentaire, le malade, la France, devrait ne pas périr, comme de toutes ces maladies dont on ne meurt pas sans non plus en guérir.

Achille

Bernard Cazeneuve s’est bien gardé d’accabler Christophe Castaner dans l’émission "C à vous" d’hier. Il est vrai que lui au moins connaît bien les difficultés du « métier » de ministre de l’Intérieur, vu qu’il a été confronté aux attentats de 2015.
Ce qui ne saurait être le cas d’Éric Ciotti, plus excité que jamais depuis le drame de la préfecture de police de Paris.
Il faut dire qu’il rêve de la place Beauvau depuis qu’il est tout petit (il n’a pas beaucoup grandi depuis…).

Belle réponse de Christophe Castaner aux questions insidieuses de ce dernier, alors qu'il était entendu mardi par la commission des lois de l’Assemblée nationale.
Il lui a assuré passer plus de temps à écouter les familles de victimes qu'Éric Ciotti sur les plateaux télé.
Voilà comment on renvoie dans sa niche le petit roquet de LR !

GERARD R.

Eh oui ! Les "hommages" ! Ah, les hommages, la minute de silence, les mines de circonstance, les éloges funèbres, les postures affligées et les distinctions post-mortem, un joli salmigondis de l'hypocrisie humaine et surtout politique.
Le tout, empreint de... dignité ; celle dont on attend des victimes qu'elles ne s'en départissent jamais. Pleurez droits, mais en silence !

Dommage qu'il ne se trouve jamais de proches de victimes, auxquelles on a trop tôt injustement ôté la vie, pour se la jouer un peu moins digne et signifier sans ambages à la clique politique de faux-culs venus se mettre en valeur à bon compte, que leur présence à ces obsèques est une insulte aux martyrs et à leurs familles.

Ah mais si ! J'oubliais, ce père d'une jeune victime du Bataclan, qui n'a pas digéré, indigne personnage, que sa fille ait trouvé la mort en allant au concert. Et qui n'a pas manqué de le faire savoir. Eh bien vous savez quoi ? Il serait en butte à de soudaines tracasseries judiciaires, comme fiscales. C'est fou, non ? On ne le répètera jamais assez: la parole est d'argent, mais le silence...

Mary Preud'homme

@ Robert Marchenoir | 09 octobre 2019 à 22:49 (3ème paragraphe)

Où l'on voit que ce Marchenoir tellement admiré et loué par certains intervenants de ce blog pour son intelligence et son QI réputé exceptionnel (d'abord par lui) montre là toutes ses limites et son sectarisme s'agissant du racisme, n'ayant toujours pas compris qu'une personne se revendiquant comme non raciste et reconnue comme telle de longue date, plus de cinquante ans (ce qui est mon cas), n'a absolument rien à voir avec une antiraciste.

Et si Marchenoir s’obstine à confondre les deux, sauf à l’accuser d'imbécillité profonde, il s’agit plutôt selon moi d’un cas de mauvaise foi caractérisée de la part d‘un raciste pathologique qui se défausse sur l’adversaire pour se rassurer et dont chacun ici a pu remarquer les graves dérives.

J’ajoute que ce qui gêne ce monsieur c'est que des gens comme moi, un temps qualifiés par lui de traîtres à leur race (comprendre la race blanche) lui dament le pion sur un sujet précis qu'ils connaissent mieux que quiconque, eu égard à leurs engagements, leur vécu, leur choix, sans pour autant avoir renié leurs racines et leur honneur et sont donc de ce fait en avance sur lui d'un bon demi-siècle. Idem pour leurs enfants et petits-enfants qui pourraient lui en remontrer sur toute la ligne question honneur et courage !

Tandis que de son côté. il ne fait que ressasser ses rancoeurs, frustrations et recopier (ad nauseam) pour se sentir exister et ne pas perdre la face, des antiennes partisanes et des accusations glanées sur un succédané du journal Minute des années soixante...
____________

A l'attention de Valéry : spasiba !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS