« Les somptueuses banalités du président suffisent-elles ? | Accueil | Christian Jacob n'a pas besoin d'apprendre le peuple... »

13 octobre 2019

Commentaires

Noblejoué

@ Elusen
"Agresser une maman devant son enfant, ne seriez-vous pas tous ces pourritures qui nous disent : « moi j’ai horreur qu’on fasse du mal à un enfant. Moi je suis pour la peine de mort uniquement pour ceux qui font du mal aux enfants » et qui au final mettent des bébés dans des fours ?!"

La Elusen nous fait une crise d'hystérie ! A vrai dire, elle n'est pas la seule. Je suis et pour le premier amendement, et qu'on laisse s'habiller les gens comme ils veulent.
On n'a rien de mieux à faire en France qu'à débattre sur le voile : navrant.
Le 1er amendement porte sur le Fédéral, pas sur le Fédéré et porte sur le Congrès, pas sur le Gouvernement.

"Le Fédéré, le local, le Gouvernement, la Justice peuvent restreindre !"

Si par hasard quelqu'un ne le savait pas, vous l'avez déjà dit. Mais ma petite maligne, vous n'avez pas réfléchi sur le fait que la France n'est pas un pays fédéral ?
Donc, si nous adoptions le premier amendement, nous serions encore plus libres que les Américains.

Eh oui... Mais actuellement, même s'ils ne sont pas parfaits, ils nous dépassent quand même de cent coudées concernant la liberté d'expression.

sylvain

@ Elusen | 16 octobre 2019 à 11:26
"...et qui au final mettent des bébés dans des fours"

Quel ringard ce Elusen ! Le micro-ondes c’est mieux, plus propre, plus rapide et dégage moins de mauvaises odeurs.
Encore un fantasme sexuel d'Elusinou : les bébés dans les fours ! MDR !

Solon

Un collectif de quatre-vingt-dix "personnalités" prend position en faveur du voile islamique. Parmi eux, une figure de proue: un acteur (indiscutablement talentueux) qui ne vit pas en France mais qui en tire l'essentiel de ses revenus. De quoi se mêle-t-il ? Pourquoi juge-t-il une question française depuis son lieu d'exil fiscal ? Gonflé, non ?

Xavier NEBOUT

@ Valéry

Il est crémé, le nommé Zéribi, ça c'est vraiment une raclure.

Elusen

@ Noblejoué | 16 octobre 2019 à 02:56
« ...il suffirait d'imiter la liberté d'expression américaine pour que chacun puisse dire ce qu'il croit sans risquer les tribunaux »

Depuis quand l’on ne risque pas les tribunaux aux USA ?
Oh le fantasme de la pauvre ségrégationniste !

Le 1er amendement porte sur le Fédéral, pas sur le Fédéré et porte sur le Congrès, pas sur le Gouvernement.
Le Fédéré, le local, le Gouvernement, la Justice peuvent restreindre !

Le maccarthysme, le Patriot Act, l’interdiction du droit de vote des femmes, l’esclavage, l’extermination des Amérindiens.

Freedom of speech does not include the right

----------------------------------------------

@ Alpi | 16 octobre 2019 à 10:14
« on s'en bat l’œil ! »

Comme Le Pen !
Ça tombe bien, il est membre de la famille M’Bala M’Bala.

-----------------------------------------------

Agresser une maman devant son enfant, ne seriez-vous pas tous ces pourritures qui nous disent : « moi j’ai horreur qu’on fasse du mal à un enfant. Moi je suis pour la peine de mort uniquement pour ceux qui font du mal aux enfants » et qui au final mettent des bébés dans des fours ?!

sylvain

Très belle volée de bois vert de Morano contre les islamogauchistes Ferrari, Zéribi, Saillet.
Ils ont la gueule de bois ce matin, l'inquisition contre Odoul qui a très justement rembarré la provocatrice islamiste a subi un revers cinglant, une gifle magistrale.

J'ai même assisté à un débat où un islamogauchiste accusait les Chinois d'être nombreux en France !! Et qu'on ne faisait jamais leur procès comme contre les musulmans !! LOL !

Ben oui, cher islamogauchiste, on n'entend jamais parler d'attentat terroriste chinois en France, les Chinois sont discrets, respectueux, calmes, on ne les voit jamais dans les quartiers brûler des voitures, on ne les voit jamais agresser violer tabasser caillasser cramer des flics, ils n'ont pas de temples ni de mosquées avec imams prêcheurs de haine contre la France, les Chinois n'attaquent jamais les individus à coups de couteau, ainsi de suite.

Que les arabes musulmans islamistes prennent l'exemple sur le civisme des Chinois et qu'ils arrêtent de pleurer sur leur sort funeste mortifère qu'ils ont eux-mêmes provoqué ; le monde entier ne les supporte plus sauf bien entendu les collabos soumis couchés qui polluent la société.

Alpi

@ Elusen
"Ce sont des juifs qui chez nous menacent Dieudonné M’Bala M’Bala"

Franchement, M'Bala M'Bala, on s'en bat l’œil !

caroff

@ Valéry 1h55
"...âprement vengé par Nadine Morano. Je ne la savais pas si pugnace, mais là elle les a taillés en pièces, autant le cheval de Troie Zéribi que Ferrari la procureur."

Oui la Nadine a du répondant face à cette gourdasse de Ferrrari.
Curieux tous ces journalistes qui défendent des gens qui nous disent chaque jour davantage que nos façons de vivre, nos valeurs, notre culture ne valent pas un bon Coran des familles.
Je gage que Mme Ferrari ne tiendrait pas plus d'une après-midi dans nos riantes cités de Stains, Aubervilliers ou Grigny, mais voilà, avec sa cervelle de colibri elle se prend pour le ministère public !
Pas étonnant que les Français soient à 66 % favorables à l'interdiction du port du voile, étendard d'une religion de l'oppression !

Nathalie DP

Je constate chaque jour plus la justesse de mon intuition : l'apparition d'Éric Zemmour dans le champ politico-médiatique permet de relancer l'offensive antisémite !

D'un bien va sortir un mal, c'est pas nouveau.

Achille

@ Valéry | 16 octobre 2019 à 01:55
« ...âprement vengé par Nadine Morano. »

Il est clair que Nadine Morano a bien mieux posé le problème que ne l’a fait très maladroitement Julien Odoul et je suis en grande partie d’accord avec son argumentation.

Un simple foulard sur la tête, de préférence de couleur, porté par une accompagnatrice ne prête pas à conséquence. Par contre une tenue tout en noir, comme dans le cas de cette femme au conseil régional de Bourgogne est clairement un signe extérieur religieux.
La loi actuellement n’interdit pas de porter ce signe religieux dans un espace public vu que c’est une liberté au même titre que la liberté d’expression chère à notre République.
Je ne suis pas contre le fait que devant la montée de l’islam politique, certaines contraintes soient mises en place notamment dans le milieu scolaire. L’école publique doit rester un sanctuaire, ce qui n’empêche pas les parents qui le souhaitent de confier leur éducation à un établissement religieux.

On peut simplement regretter que Nadine Morano ait continuellement empêché de parler les autres invités du plateau. Ce qui est une méthode régulièrement pratiquée par Eric Zemmour.
Perturber son contradicteur, l’empêcher de formuler correctement ses propos est totalement contre-productif car cela agace les téléspectateurs qui aimeraient bien connaître l’argumentation de son adversaire.

Déjà un collectif de 90 personnes demande à Emmanuel Macron de condamner les propos tenus par Julien Odoul. Le président n'a pas à céder à ce genre d'exigences.
Il faut dépassionner le débat car sinon l’effet conduit à faire monter l’exaltation des partisans des deux camps.

Noblejoué

@ Elusen
"Ce sont des juifs qui chez nous menacent Dieudonné M’Bala M’Bala, plus il en entrera, plus il devra partir dans les endroits de la France encore sûrs, puis aux USA."

Je ne sais pas qui agit en justice contre Dieudonné, mais il suffirait d'imiter la liberté d'expression américaine pour que chacun puisse dire ce qu'il croit sans risquer les tribunaux.
Seulement vous ne devriez pas être pour, vu que quand j'écris ce que je pense du danger musulman, vous m'envoyez des textes de loi d'ailleurs employés tendancieusement, à la figure.

Tandis que je ne demande que ça : que nous copions le 1er amendement. A la virgule près.

Valéry

@ Achille
"Il faut voir la rincée que l’imprudent s’est prise de Laurence Ferrari."

Mais âprement vengé par Nadine Morano. Je ne la savais pas si pugnace, mais là elle les a taillés en pièces, autant le cheval de Troie Zéribi que Ferrari la procureur.

https://www.youtube.com/watch?v=5hqdoWgvAP8

Elusen

@ Mister Bean | 14 octobre 2019 à 22:57

Personne ne peut interdire un tissu sur la tête, c’est absurde votre truc.

---------------------------------------------------------------

@ Noblejoué | 15 octobre 2019 à 05:18
« Ce sont des musulmans qui chez nous menacent les Juifs, plus il en entrera, plus ils devront partir dans les endroits de la France encore sûrs, puis en Israël. »

Ce sont des juifs qui chez nous menacent Dieudonné M’Bala M’Bala, plus il en entrera, plus il devra partir dans les endroits de la France encore sûrs, puis aux USA.

Achille

@ Alpi | 15 octobre 2019 à 14:28
« La provocatrice a donc atteint son objectif... »

Exact. Inutile de vous dire que le fils qui pleure dans les bras de sa mère suite à l’intervention pour le moins agressive de Julien Odoul a fortement ému dans les chaumières.
Il faut voir la rincée que l’imprudent s’est prise de Laurence Ferrari .
Attention chaud devant !

Exilé

@ Aliocha
« Et nos incultes continuent de négliger la seule réponse fiable, l'émancipation par l'éducation (...) »

Robert a rappelé récemment ici document à l'appui que l'éducation de type occidental à destination d'enfants issus d'un environnement islamique était rejetée formellement par les pays membres de l'OCI.

Noblejoué

@ Savonarole | 15 octobre 2019 à 10:45

C'est gentil de compatir, comme d'ailleurs de la part d'Aliocha de lui expliquer René Girard. Je suis un peu triste qu'il ne montre pas de meilleurs aspects de l'époque médiévale, en voulant en dire du bien, il confirme tout ce que les gens croient en savoir de mal. Alors que par exemple, les élites culturelles n'ont jamais cessé de penser la terre ronde. Pourquoi, quand je le lis, je ne peux plus rien approcher de cette époque d'un certain temps ? Par contre, il n'a pas tort de penser qu'on ne sait pas tout et que, qui sait, dans toutes les curieuses idées qu'il a certaines pourraient être vraies. Qui aurait cru que des animaux pourrait se reconnaître dans un miroir ? Alors...

Et s'il vous imitait quand vous parlez d'Espagne ? Ce qui me manque un peu soit dit en passant. Même si je ne crois pas, j'aime bien votre façon d'envisager la religion, je crois que vous disiez, Mary Preud'homme et vous, avoir prié au même endroit.
Une manière d'habiter l'espace qui n'est ni le tourisme, ni le pèlerinage, ni un rendez-vous, mais une communion d'esprit qui semble tenir un peu de tout cela et qui m'avait plu. Cela semblait tourné vers la vie et une affirmation de soi plutôt que la mort et brimer les autres.

Au milieu de tout ce qu'il y a de si triste dans la religion, votre commentaire est un bol d'air frais.
Et de soleil.

Alpi

@ Achille
"Le résultat ne s’est pas fait attendre dans les médias et les réseaux sociaux. Le pauvre Julien Odoul, conseiller régional de Bourgogne, s’est fait littéralement conspuer sauf, bien sûr, par les militants du RN et par la plupart de ceux de LR."

Le pire, c'est que son intervention, justifiée sur le fond, sera l'occasion pour des dizaines de musulmans d'exacerber leur haine de l'Occident, voire de rejoindre les rangs des radicaux. La provocatrice a donc atteint son objectif...

Deviro

@ Patrice Charoulet | 14 octobre 2019 à 11:33
"Sur les blogs, ceux qui critiquent les magistrats, les policiers, etc. auraient-ils l'amabilité de nous dire leur profession, et, rêvons un peu, leur nom ?"

Vous les transmettrez à qui de droit ?

Savonarole

@ Achille | 15 octobre 2019 à 10:10

Le plus stupéfiant c’est que Xavier Nebout existe. On croyait morte cette branche de la sociologie française. À chacun de ses propos on voit surgir une bulle nauséeuse d’un passé qu’on avait cru évanoui. Certainement un malheureux. Il a l’air jeune, comment peut-on passer à côté de tout à ce point ?

yves albert

@ stephane | 14 octobre 2019 à 22:31

Hier 14 octobre 2019 un touriste français a été assassiné en Tunisie.
Selon la police, son assassin est âgé de 29 ans.

Tous les médias étant déjà tous mobilisés sur une affaire bien plus terrible, une mère voilée à qui un immonde élu RN a demandé de quitter un hémicycle au nom de la laïcité.

https://www.20minutes.fr/societe/2627631-20191014-tunisie-ressortissant-francais-tue-bizerte

Macron aura notre peau si nous ne voulons pas la sauver.

stephane

Il n’y aura bientôt que des islamistes pour encadrer les sorties scolaires, puisque les autres mères de famille, bien souvent, travaillent.
Peut être faudrait-il prévoir des sorties pendant les heures d’ouverture de la Caisse d’Allocations Familiales, ou mieux, prévoir des sorties scolaires à la CAF et à la CPAM, ce qui permettrait de faire d’une pierre deux coups.
Propos populistes certes, mais à en croire certains, sans cette France de la diversité et de l’islamisme affiché, les sorties scolaires sont menacées de disparaître.
Que vaut-il mieux, la disparition de quelques sorties ou celle de nos racines chrétiennes détruites par le glyphosate islamiste ?

Quant à ce garçon du CM2, il serait temps qu’il grandisse un peu.
Voilà ce que cela donne quand dans l’espace supérettes de ZUP, dès qu’une Française ne laisse pas passer des Maghrébins devant elle à la caisse, elle se fait traiter de « sale raciste » et que personne ne réagit.
Cela fait trop longtemps que cette complicité passive existe.

Je rajoute une histoire personnelle,
Un jour, en formation, un collègue algérien, musulman pratiquant, jette une canette de bière sur le parking. Je me dis « c’est un Algérien, je ne lui dis rien » et puis je me ravise « tu dirais quelque chose à un Français mais comme il est Algérien tu vas te taire ? » et donc je lui dis « ce n’est pas correct ce que tu fais là, franchement tu exagères ».
Ce collègue m’a répondu « je ne suis pas le seul à l’avoir fait mais tu as raison » et il est allé ramasser sa bouteille et l’a mise à la poubelle.

D’autres histoires. Les quêtes pour Halloween, l’absence de bonbons et on retrouve la voiture rayée...
Trop de ces musulmans (on les voit mieux car ils ont le foulard ou la barbe) font dans la provocation, testent les limites et les politiques ne réagissent pas ou alors les soutiennent au nom de la diversité, de la laïcité. Un jour le peuple se défendra et ce ne sera pas les Gilets jaunes.

Aliocha

Les experts en victimisation ont compris que l'interdiction du voile était le meilleur levier de l'islamisme, même fonds de commerce que celui des boutiquiers du FN, complice objectif de ce qu'ils dénoncent les uns chez les autres.
Et nos incultes continuent de négliger la seule réponse fiable, l'émancipation par l'éducation, et non la promulgation de lois qu'on continuera à ne pas appliquer, tentant de relever les totems effondrés pour mieux plaire aux masses radicalisées de tous bords, nationalisme et anti-européisme qui livrent à Erdogan la responsabilité de nous protéger de la migration.
Des incultes, vous dis-je, fossoyeurs de l'Occident.

sylvain

@ Achille | 15 octobre 2019 à 09:35
"C’est le prix à payer dans un pays démocratique. Pourvu que ça dure !"

Ben ouais ça va durer, même que ça va empirer dans un seul sens : la "démocratie islamique" selon Achille le clown islamiste.

Achille

@ Xavier NEBOUT | 15 octobre 2019 à 09:18
"(Rédigé par : Xavier NEBOUT | 14 octobre 2019 à 10:53)"

Et il insiste le bougre ! :)

Achille

@ sylvain | 15 octobre 2019 à 08:33
« Moi c’est hyper ultra droite chrétien hétéro, ça vous va ? »

Je suis bien obligé de faire avec, comme d’ailleurs avec ceux qui se baladent en djellaba et chéchia sur la tête.
C’est le prix à payer dans un pays démocratique. Pourvu que ça dure !

Xavier NEBOUT

Le port du voile est certes un pied de nez à nos coutumes, mais cela ne dispense pas d'en rechercher les raisons d'être.

Le principe est pourtant simple: si une femme embellit sa nature pour aguicher la gent masculine, cela ne doit s'adresser qu'à un seul homme et non à la foule.

Et pourquoi ne veut-on pas le savoir ?

Réponse: parce que nous vivons dans une société dégénérée qui s'est entourée d'un totalitarisme du politiquement correct pour ne pas remettre en cause sa fuite en avant vers son anéantissement.

Alors oui, sur ce point comme bien d'autres, l'Islam nous est supérieur car nous avons renié le christianisme qui avait fait notre grandeur au Moyen Âge, et cela depuis la prétendue Renaissance.

Le principal problème du Français est d'être avant tout un ignorant profond de son histoire et de la spiritualité.

(Rédigé par : Xavier NEBOUT | 14 octobre 2019 à 10:53)

Exilé

@ Mary Preud'homme
« Normal de ne pas avoir divulgué l'identité de ce gardien de la paix qui pour avoir fait son travail, se retrouve dans le collimateur des terroristes islamistes, et de ce fait en danger de mort... »

Ce n'était pas du tout mon propos.

Puisque ici et ailleurs on nous abreuve d'affirmations péremptoires selon lesquelles l'égalité devant la loi existerait en France, je voulais savoir si ce fonctionnaire avait été soumis aux mêmes règles que les Français ordinaires qui, ayant eu à se défendre malgré eux d'une agression dont l’État est complice soit pour n'avoir pas mis en prison les individus « bien connus des services de police » l'ayant commise, soit pour avoir les avoir laissé entrer en France, soit les deux, sont obligés de subir une garde à vue parfois extrêmement pénible, alors que des aménagements de cette procédure rigide seraient nettement plus humains.
Par exemple, pourquoi ne pas simplement demander aux gens de rester à la disposition de la justice et de ne pas s'absenter ?

Mais là aussi, la balle est dans le camp du Législateur, dont nous connaissons le goût prononcé pour les nuisances...

Mais s'il cherche vraiment à se rendre utile, il pourrait par exemple introduire une disposition faisant que les divers représentants de l’État, qu'ils appartiennent au monde politique ou administratif, qui ont facilité par leur incurie la commission d'un crime ou d'une atteinte à la vie d'autrui se voient aussi poser quelques questions par la justice, au lieu de déplacer le problème en demandant à la cette dernière de s'en prendre aux victimes qui se débrouillent comme elles peuvent devant des criminels en fait ou en puissance qu'un État qui s'occupe de tout sauf de ce qui le regarde laisse gambader dans la nature.

Mais alors, les tribunaux risqueraient d'être vite engorgés...

sylvain

"En 2010 c'était Nicolas Sarkozy qui était président et la majorité de droite me semble-t-il..."
Rédigé par : Achille | 14 octobre 2019 à 23:51

Et alors, qu’est ce qui vous dérange ? c’est la droite c... molles collabo gauchiste caméléon qui vous ressemble .
Moi c’est hyper ultra droite chrétien hétéro, ça vous va ?

Noblejoué

@ Elusen

"@ Noblejoué | 14 octobre 2019 à 01:11
« interdire aux musulmans de... »

Et demain ce seront les juifs parce que cela finit toujours par les juifs, puis après les noirs, ensuite les déviants qu’il faudra rééduquer dans des camps, et pour régler les retraites on nous proposera de tuer les vieux."

Les Juifs, les vieux, les déviants même œuvrent-ils à détruire nos libertés ? Non.
Je ne vois pas pourquoi des mesures de protection des libertés leur seraient appliquées.

Ce sont des musulmans qui chez nous menacent les Juifs, plus il en entrera, plus ils devront partir dans les endroits de la France encore sûrs, puis en Israël.

Je ne pense pas qu'on va tuer les vieux en les assassinant, mais je pense qu'on va les tuer à petit feu en diminuant les retraites de plus en plus.
Et certains se tueront.

Ils auront du mérite, c'est difficile en soi, et il n'y a pas de méthode ni d'instrument de suicide dans le commerce.
Et en plus, parfois, la censure s'abat, sans qu'il en soit fait autant pour d'autres propos illégaux, car notre pays paraît-il parangon des libertés, n'a pas l'ombre de l'ombre de la liberté d'expression américaine.

Quant aux déviants, un nom pareil est vague, mais je pense qu'on peut y ranger les drogués.
Alors là, c'est la loi qui crée le problème... Le drogué ne fait pas la chasse au non drogué, c'est le non drogué qui fait la chasse aux drogués, chasse-capture partout, chasse à mort aux Philippines.

Des crimes sans victimes, tels que le blasphème, l'homosexualité et la prise de drogue, il ne reste que ce dernier en France.
C'est arbitraire : le critère du dégoût, le drogué dégoûte donc on lui dénie ses droits. Chacun ses dégoûts, moi, c'est l'arbitraire qui me dégoûte.

Non seulement se droguer est un crime sans victime, mais dire le drogué indigne car dépendant est... arbitraire.
Le salarié, l'amoureux et l'endetté sont aussi des dépendants. Le salarié peut être exploité, l'amoureux manipulé et l'endetté incapable de rembourser. Donc, cela peut mal tourner, et n'est pas interdit.

Pour les drogues, on peut parfois en avoir un usage maîtrisé mais elles sont interdites.
Tout dépend de l'usage, de la personne et... du produit. Mais interdit-on les drogues selon leur dangerosité ? Non :

http://www.slate.fr/story/178929/sante-publique-classification-drogues-licites-illicites-politiques-internationale-prohibition-regulation

Achille

@ sylvain | 14 octobre 2019 à 22:57
"La loi islamique votée par des élus collabos pétainislamistes..."

En 2010 c'était Nicolas Sarkozy qui était président et la majorité de droite me semble-t-il...

sylvain

@ Achille | 14 octobre 2019 à 22:09
"...mais pour l’instant la loi du 11 octobre 2010 s’applique."

La loi islamique votée par des élus collabos pétainislamistes... Mais on va connaître la libération et l'histoire va se répéter, ils vont avoir très chaud aux fesses ces ordures.

sylvain

Ouf ! Enfin, ça y est, nous sommes rassurés, notre beauf islamo-gauchiste ad pedophilum de 3 h 37 s'est enfin réveillé ; inquiets pour sa santé, nous pensions qu'il était resté accroché aux grilles des écoles qu'il fréquente à l'heure de sortie des bambins.
Bienvenue cher Eluchou !

stephane

Julien Odoul serait tombé dans le panneau...
Si oui, tant mieux, car cela met au jour la fourberie des islamistes et leur volonté de s'en prendre à la France, et dans ce cas il a bien fait de résister et trop peu sur ce blog en appellent à la résistance.
Et s'il n’y avait pas de panneau, il a bien fait.

La présidente du conseil régional va se rendre à l’école en visiteuse pour expliquer que ce que les élèves ont vu, ce n’est pas la laïcité française. Que le conseiller régional est un mauvais Français.
Silence complice du gouvernement.
Attendons maintenant des excuses nationales de Macron et une déclaration solennelle depuis l’Elysée, façon Leonarda.

Achille

Concernant l’affaire du foulard porté par une accompagnatrice venue assister au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté dont certains font grand cas, je pense que l’élu du RN est tombé dans le panneau.
Après l’attentat de la Préfecture de Police qui est encore dans toutes les mémoires, il est clair que c’était de la provocation de sa part, d’autant qu’elle était entièrement revêtue de noir (mode salafiste).

Le résultat ne s’est pas fait attendre dans les médias et les réseaux sociaux. Le pauvre Julien Odoul, conseiller régional de Bourgogne, s’est fait littéralement conspuer sauf, bien sûr, par les militants du RN et par la plupart de ceux de LR.

Pourtant le principe est simple. Il suffit de se référer à la loi sur le port du voile du 11 octobre 2010.

En l’occurrence, la dame en question, même s’il est clair qu’elle faisait de la provoc, n’était pas en infraction, contrairement aux affirmations de Julien Odoul.
Alors faut-il encore modifier cette loi pour l’adapter à la montée de l’islam politique ? on peut l'envisager, mais pour l’instant la loi du 11 octobre 2010 s’applique.

stephane

Joli coup de la mère islamiste, mais réveil des citoyens de tous bords pour défendre leur nation, leur pays, la France.
Merci à Julien Odoul de réveiller ainsi les consciences. La lutte peut débuter, les résistants, s'ils sont rares, existent.
Je me souviens de mes années de cantine où quand il y avait eu du cordon bleu, j'avais demandé s'il était possible d'avoir un steak haché car il y en avait quelques-uns. Je ne mange pas de fromage avais-je dit. Ce n'est pas notre problème m'avait-on répondu, les steaks c'est pour ceux qui ne mangent pas de porc, vous vous y avez droit.
Le repas de la cantine du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté fut probablement bien bon, les cuisiniers ont bien travaillé.

Valéry

@ Elusen
"Cela me rappelle une pancarte que j’avais vue en Grande-Bretagne à l’entrée d’un établissement pour alcooliques : interdit aux chiens, aux noirs et aux Français."

C'est scandaleux. Qu'est-ce qu'ils ont contre les chiens ?

Elusen

@ Ellen | 14 octobre 2019 à 10:18
« humour »

Les racistes ont de l’humour ?!
Peut-être en mettant des bébés dans des fours, ça les fait marrer...

---------------------------------

@ Noblejoué | 14 octobre 2019 à 01:11
« interdire aux musulmans de... »

Et demain ce seront les juifs parce que cela finit toujours par les juifs, puis après les noirs, ensuite les déviants qu’il faudra rééduquer dans des camps, et pour régler les retraites on nous proposera de tuer les vieux.

Cela me rappelle une pancarte que j’avais vue en Grande-Bretagne à l’entrée d’un établissement pour alcooliques : interdit aux chiens, aux noirs et aux Français.

-----------------------------------

@ stephane | 13 octobre 2019 à 21:07

Moi, je suis contre les mères accompagnatrices qui portent des strings ou des guêpières.

vamonos

@ Elusen | 14 octobre 2019 à 06:43

Il n'a pas poignardé son agresseur, il lui a rendu son couteau, nuance.

Michel Deluré

Connaissez-vous, Philippe Bilger, une seule institution dans notre pays qui trouve grâce auprès des Français ?
De quelque institution qu'il s'agisse, les citoyens la jugeront prioritairement sur ses dysfonctionnements plutôt qu'en relevant ce qui marche bien.

La Justice n'y échappe pas, reconnaissons cependant qu'elle n'a pas manqué en diverses circonstances, notamment dans sa relation avec le domaine politique, de souvent tendre le bâton pour se faire battre !
L'empressement, je devrais même écrire le zèle, qu'elle a mis par exemple lors de la dernière campagne présidentielle à s'occuper du cas Fillon en est une formidable illustration et soulève à ce titre bien des questionnements. Que de justiciables n'ayant pas bénéficié d'une telle diligence !
Et je ne m'attarderai pas évidemment sur l'indigne et déshonorant « Murs des cons » qui fut loin de redorer son blason ou encore sur l'affaire Urvoas/Solère.

Cette institution ne mérite pas pour autant qu'on lui tire dessus à boulets rouges, qu'on l'accuse d'être porteuse de tous les maux au point de ne lui accorder aucune circonstance atténuante.

Il est patent qu'il lui manque des moyens financiers lui permettant de travailler dans des conditions idéales, modernes et efficaces.
Le budget consacré par la France à la Justice est honteusement faible en comparaison de celui que nombre de nos voisins européens lui réservent.

La Justice ne doit enfin pas perdre de vue qu'elle est l'incarnation d'une vertu et qu'elle se doit à ce titre de veiller au respect de l'égalité des droits de tous, non uniquement de ceux des forts, des puissants.
Je ne suis pas convaincu que tous les justiciables bénéficient de cette équité.

Au final, justice et politique sont en fait indissociables, la première ne pouvant s'imposer que si la seconde lui apporte la force dont elle a besoin.
« La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique » (Hume, Pensées).

Sophie

@ caroff

N’avez-vous pas remarqué qu’après chaque meurtre au couteau ou au camion lancé à vive allure sur la foule, des femmes en burqa ou en burkini s’arrangent pour provoquer et faire éclater un scandale face aux caméras ? Après Nice, Strasbourg, la préfecture de police de Paris...

Des espèces d’oiseaux noirs qui passent, comme par hasard, dans des lieux publics, des piscines, sur des plages, après les assassinats perpétrés par les islamistes qu’elles soutiennent. A présent, elles viennent accompagnées de leurs enfants.

Etrange, ce stratagème !

Mary Preud'homme

@ Exilé | 14 octobre 2019 à 10:23

Normal de ne pas avoir divulgué l'identité de ce gardien de la paix qui pour avoir fait son travail, se retrouve dans le collimateur des terroristes islamistes, et de ce fait en danger de mort...
Une aberration de plus dans ce pays où c'est désormais policiers et gendarmes qui doivent se justifier d'avoir agi professionnellement en leur âme et conscience, tandis que la racaille bénéficie automatiquement de toutes les complaisances, quand ce n'est pas d'un statut de victime de "prétendues violences policières".

Isabelle

@ stephane
@ yves albert

L'islam et l'islamisme, des experts en victimisation:

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2019/10/comment-la-victimisation-fait-.html

PrêtePlume

Cher Philippe,

Politisés, peut-être pas... pas forcément...
Mais alors corporatistes !! Difficile de démontrer le contraire !
Et je me demande si ce n'est pas pire...

Exilé

@ caroff
« La mise en perspective avec ce qui se passe chez nous était redoutable. »

Effectivement, et le pire est que les éternels béats et autres idiots utiles refusent d'admettre que les schémas appliqués partout dans le monde islamique à toute époque, même avec des variations mineures, le seront aussi chez nous de façon implacable quand le point de bascule démographique sera atteint.

stephane

Soutien unanime de la classe politique à cette mère de famille islamiste !
Islamiste, oui, car elle a gardé son foulard pour créer la polémique, même si elle n'a soi-disant pas à obéir.

Français catholiques, protestants, juifs, autres, faisons respecter la République. les résistants ne peuvent qu'être nous, puisque les élus cautionnent ces actes et les encouragent.

La mère de famille trouvera-t-elle un poste dans une préfecture en réparation du préjudice moral subi, et une compensation financière à la hauteur ? La légion d'honneur peut-être, mieux, le Panthéon. Et une rente pour bébé...

Il est à présent reproché à Odoul non pas d'être intervenu, c'est bien plus faux-derche comme réaction mais de l'avoir fait devant des enfants.
Eh bien je dis qu'il a eu doublement raison.
Ces pauvres cocos, dont certains issus de la diversité, voilà que devant eux on dit ce qu'il n'est pas bien de faire, vite une cellule psychologique.
Même Péchenard y va de son couplet. Il n'était pas à la préfecture de Paris un temps lui ?

Patrice Charoulet

Cher Philippe,

Aux premières loges, nul parmi nous n'était mieux à même que vous de porter un jugement éclairé sur les magistrats français. Ils sont victimes de préjugés, d'idées fausses, d'injustices, de généralisations.Tous ceux qui ne les connaissent que par ouï-dire feraient bien de ne rien dire et de ne rien écrire sur eux. Je n'en dirai donc rien.

De même, les avocats, les policiers, les professeurs, les banquiers, les prêtres, les fonctionnaires, les patrons, les militaires, les agriculteurs... peuvent parfois également subir des critiques d'autant plus violentes et injustes qu'elles sont ignorantes.

Sur les blogs, ceux qui critiquent les magistrats, les policiers, etc. auraient-ils l'amabilité de nous dire leur profession, et, rêvons un peu, leur nom ?

sylvain

Ben non voyons, les magistrats ne sont politisés que quand il faut sévir contre une bande d'Identitaires des Alpes...
"Extrêêêmes drouââââtes, chemises brunes, zeures zombres, incitation à la haine raciale raciste islamophobiste et tutti quanti... "

On peut dire qu'ils ont fait fort !

SM mur des Cons ?? islamo-gauchos ?? Pléonasme néoplasme, ou néo-xymore ?

On attend d'une minute à l 'autre l'intervention du Grand Wiki Mufftislamiste Ben Elusen pour éclairer nos lumières éteintes.

Ellen

@ Exilé | 14 octobre 2019 à 10:23

Gardé à vue ?! mais non, ce serait un comble. On irait le libérer de suite.
Il est décoré par la Préfecture et l'Elysée pour sa bravoure et protégé pour assurer sa sécurité.

Achille

@ Exilé | 14 octobre 2019 à 10:23
« Au fait, nous ne savons toujours pas si le fonctionnaire de police ayant tué M. Harpon a été placé en garde à vue ou non... »

Non mais on sait qu’il va recevoir la Légion d’honneur. Ce n’est déjà pas si mal !
Mais c’est peut-être une infox comme celle concernant l’arrestation de XDDL, vu que nos jours on ne peut même plus se fier aux médias...

lefort

Pauvre Agnès !

Un conducteur de train brûle un feu rouge par négligence et provoque un accident avec de nombreuses victimes: « la SNCF responsable est condamnée ».

Une inondation est « responsable » de nombreuses noyades…
Mieux encore, dans l’affaire Agnès Morin : l’Etat est reconnu « responsable ».
Derrière cet euphémisme il y a des êtres en chair et en os, non ?

Si j’admets volontiers qu’un psychiatre puisse adoucir le sort d’hommes en détresse : deuil, maladie, séparation, par des mots et des conseils j’ai un doute quant à la capacité de cet homme de l’art de définir la dangerosité d’un individu tant est grande la capacité des hommes à mentir et à dissimuler : le psy a-t-il une balance pour peser l’âme ?

La chanson dit que c’est bête un homme alors vous pensez, deux... L’avis de trois psy ne me semble pas de trop pour avoir un soupçon d’un rien de certitude dans la perversité d’un individu.

Quant au juge, au vu d’un dossier faisant état de la dangerosité d’un individu si par incompétence il provoque comme c’est le cas pour la demoiselle Morin, un douloureux désastre, il devrait au moins être mis au placard à balais ou mieux être viré de ses fonctions comme le sont beaucoup de travailleurs du privé pour des bourdes infiniment moins graves.

Oui mais voilà nous n’en avons pas fini avec le corporatisme de la magistrature, il faudra bien que cela cesse un jour et qu’on ne se cache plus derrière une « faute de l’Etat » « réparée » ?? par quelques euros.

Et que dire de cette phrase sublime du jugement « ...la règle pouvait rester courte devant un fait, que tout ne s’encadrait pas dans le texte du code ».

En d’autres termes « il faudrait pouvoir virer un juge crétin ».

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS