« Un intellectuel pour la peine de mort ! | Accueil | Adèle Haenel : enfin un peu de justice... »

07 novembre 2019

Commentaires

Robert Marchenoir

@ Mary Preud'homme | 10 novembre 2019 à 18:13
"Complétement secoué ou fin saoul le pauvre garçon pour élucubrer et éructer de la sorte à pleins jets et la bave aux lèvres ! Il y a vraiment des coups de pied au QI qui se perdent !"

C'est très intéressant. Merci d'avoir apporté cette précieuse contribution au débat. Heureusement que c'est vous qui me reprochiez, il y a peu, de vouloir toujours avoir le dernier mot !

Donc :

1. Promeut, de façon extrémiste, vindicative et complètement hors de propos, la doctrine de "l'anti-racisme".

2. Dénonce "l'islamophobie" -- quelque jours après avoir écrit des commentaires anti-islam particulièrement virulents.

3. Se prévaut d'être une femme pour tenter de faire taire les contradicteurs (avec une grossièreté peu féminine).

4. Dénonce la "russophobie" (sans avoir jamais écrit une ligne sur les affaires russes, ni donné le moindre indice d'une connaissance, ou même d'un intérêt pour ce pays ; ne parlons pas de justifier pourquoi il faudrait soutenir le régime au pouvoir à Moscou).

5. Donne des leçons de cohérence.

6. Se prétend de droite.

Cherchez l'erreur.

HOPE

@ Noblejoué

1000 mercis. :-)

Noblejoué

@ HOPE et sa femme

https://www.youtube.com/watch?v=XG21nFh2CY4

HOPE

@ Noblejoué

Je voudrais vous rassurer me concernant. Je suis très solide et les pauvres types qui m’insultent ou disent sur moi de véritables bêtises ne m’atteignent pas. Ma femme et moi fêtons demain - oui ! - nos quarante ans de mariage, nous avons une magnifique famille avec enfants et petits-enfants. Tout le reste...

Bravo pour votre choix de musique. Que dire ? Mozart... interprété par le quatuor Amadeus par exemple. Ou ses concertos pour piano, par la grande Clara Haskil et bien d’autres, font que ces médiocres sur Twitter n’existent pas. Vraiment ! Ceci d’autant plus que rien ne m’oblige à lire les commentaires de ce blog.

Pour ce qui est d’autres sujets, ils sont tellement intimes que je ne me permettrais pas d'en dire un mot. Si ce n’est que par expérience personnelle (terriblement douloureuse), le temps fait son œuvre et panse les plaies. Aussi incroyable que cela semble. Mes phrases sont simplistes n’est-ce pas, mais je les crois justes. Pessimiste ? « Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait » a écrit Mark Twain. J’aime !
Un dernier mot. Faites-moi plaisir: portez-vous bien !

Mary Preud'homme

@ Robert Marchenoir 15:31

Complétement secoué ou fin saoul le pauvre garçon pour élucubrer et éructer de la sorte à pleins jets et la bave aux lèvres !
Il y a vraiment des coups de pied au QI qui se perdent !

Robert Marchenoir

@ Mary Preud'homme | 10 novembre 2019 à 10:04

Mais non, c'est vous, le troll et le pervers de compétition, ici. C'est vous, la vieille dame indigne qui ne sait pas se tenir, et qui suggère, mezzo-voce, qu'elle s'est fait violer et que ses parents ont été déportés, ce qui l'autoriserait à insulter tout le monde, ici, à jet continu...

Au fait, vous nous aviez promis de quitter ces lieux pour toujours... vous avez oublié ?

Vous nous aviez fait votre petit numéro de Castafiore outrée outrée outrée (on se demande bien pourquoi), vous aviez claqué la porte bien fort après vous être roulée par terre la bave aux lèvres, comme d'habitude, et nous étions censés mourir de chagrin de ne plus vous revoir...

Après quoi, vous êtes revenue par la fenêtre sous l'un de vos pseudos d'emprunt, et puis, n'y tenant plus, vous vous êtes repointée comme une fleur... pour recommencer votre petit numéro de scatologie et d'agression hystérique tous azimuts... et vous avez le culot de me traiter de menteur ? vous prétendez relever chez moi des contradictions qui n'existent que dans votre cerveau malade de pipelette dérangée ? vous ne sauriez pas nous expliquer la différence entre une contradiction et un sac poubelle, et vous osez parler de logique ? vous ?

Vous qui appelez votre papa CRS pour donner une correction aux méchants garçons qui font rien qu'à vous embêter sur les blogs, parce qu'ils sont "russophobes" ? vous qui trouvez le moyen, maintenant, de me reprocher mon "islamophobie", après nous avoir régalés de vos rodomontades anti-islam après l'attentat de la préfecture ?

Et à part ça, vous êtes de droite, naturellement ? Et vous donnez des cours à l'École pratique des hautes études de non-contradiction ?

Mais qui est-ce qui nous a collé une foldingue pareille ?

Mary Preud'homme

@ Nathalie DP | 10 novembre 2019 à 09:03

La photo de Marine Le Pen est en noir et blanc et non en sépia. Technique toujours utilisée par les photographes pour donner un rendu artistique ou créatif.
Rien à voir avec le fantastique ou l'occulte ou certaines pratiques tendant à donner à des photos actuelles une touche ancienne baptisée pompeusement sépia, alors que ce procédé n'est plus en vigueur depuis 1930 et n'est pratiqué qu'à titre expérimental par une poignée de passionnés de la photographie.

Aliocha

Point besoin de dix mille, Marchenoir, une seule suffit :

Racisme : sophisme.

Continuez donc à hiérarchiser les races en niant votre racisme, vous vous enferrez à chaque fois un peu plus à l'hameçon de votre imposture.

Noblejoué

@ Chemins de traverse | 10 novembre 2019 à 09:23

C'est aussi un point de vue !

L'important est de bien accueillir HOPE, personne un peu malmenée à son arrivée... Je ne savais pas que Michelle D-LEROY avait un supporter !
Tant mieux ! Je n'ai rien contre elle, et me plais à penser qu'on puisse dire du bien de quelqu'un plutôt que du mal, pour changer.

Je suis quelqu'un d'à la fois si ignorant et si curieux que j'adore apprendre de la culture des autres - de leur vie éventuellement, mais il est plus délicat de demander aux gens de se passer ou de me laisser leur passer le scalpel, vous ne croyez pas ?

Par ailleurs, il est si émerveillant d'apprendre ou de comprendre que j'aime aussi le partager.
Je ne pense pas que les personnes que j'ai citées étalent leur culture, le "moins on en a, plus on l'étale", car je constate qu'elles en ont beaucoup. Je ne saurais en dire autant, mais que j'ai une certaine curiosité et joie de la connaissance qui est une des choses qui permet de trouver quelque intérêt à la vie, je ne vais pas m'attrister pour rester dans le sujet.

Un chemin de traverse peut le comprendre, je pense, à moins que votre pseudonyme n'ait une autre signification, peut-être pris dans Harry Potter, ce qui ne serait pas mal non plus.

Noblejoué, je vous dis la signification du mien par peur d'avoir l'air de vouloir tout extraire de vous sans rien dire de moi...
...Ce qui serait idiot, je l'ai déjà dit depuis longtemps. Je me lasse parfois de répéter, on peut le comprendre, je pense.

Voilà, je pense que pour se comporter noblement, il faut l'avoir rêvé, pensé, joué en son esprit. C'est un constat que j'ai fait mais il y a Caillois et d'autres qui iraient dans ce sens, mais je ne me sens pas d'improviser des pages là-dessus.
Bon, c'est une ambition, je ne prétends pas le faire !
Et, je vous rassure, ce n'est pas la perception que les autres ont de moi, si vous avez lu le florilège.
Si vous voulez ma version, toutes leurs accusations sont aussi fausses qu'ignobles, mais ce qui est vrai, c'est que personne n'est plus rancunier que moi, pas même un tigre.

Le deuxième sens est le jeu, l'amour de la vie, symbolisé par le vin Noble-Joué car il correspond hélas à une période révolue de ma vie. Rien à voir avec un problème d'alcool, c'est le 10 septembre 2017, mais je ne veux pas en parler. Je pense qu'il faut aimer la vie, essayer de la prolonger le plus possible, pour soi et pour les autres, de même qu'augmenter son intelligence, quand ce sera possible, que si la vie vous est à charge, il ne faut pas médire de la vie mais se tuer... Hélas ! On peut se rater et ne pas oser recommencer par crainte de se retrouver handicapé et de s'aliéner les autres. Enfin bon, il faut se battre sur les deux fronts, essayer de ne rien subir.

Je me dois de défendre et la liberté, et tous les plaisirs que des gens calomnient car, par exemple, minoritaires. Je le fais pas mal sur le blog, par exemple, quand les gens sont en pleine excitation contre l'ascension des droits des homosexuels, je fais ce que je peux. On peut dire qu'ils sont populaires, par exemple, on ne parle de lesbiennes pour dire qu'elles peuvent s'entre-violer. J'imagine qu'il faudrait qu'une population soit transhumaine pour que personne ne soit, dans ses rangs, incapable de se maîtriser. Ce serait le plus... Un moins peut être un bien : au vu du comportement des sexuels, je dis, s'ils me lisent, aux asexuels, qu'ils sont très bien comme ça. Sauf cas où on aime un sexuel, et que ne ferait-on pas par amour ? Il me semble opportun de ne pas risquer de devenir un abuseur.

Le troisième sens de Noblejoué. Essayer d'être noble, juste c'est-à-dire avoir toutes les vertus, rendre à chacun son dû, ne pas chercher de récompense, est difficile. Aimer la vie, par moment, mais quand on est bien diverti, on peut quelque peu planer.

Dans tous les cas, on a autre chose en tête que préparer des mauvais coups, et vous ne pouvez pas savoir comme je trouve mesquin de gaspiller son intelligence à nuire à des gens qui ne vous ont rien fait comme les deux pervers du film la Corde d'Hitchcock. En plus, c'est idiot : bien sûr qu'on ne soupçonnera pas de meurtre deux individus en tuant un qui ne leur a rien fait. Tout le monde a eu l'occasion de tuer des innocents, sans y prendre garde. J'y ai pensé pour m'effrayer de la vulnérabilité humaine. Je pense à des pervers et des gens voulant se donner des bons points d'intelligence pour se prouver leur supériorité. Le seul supérieur dans cette histoire, c'est Hitchcock, j'adore son film la Corde, où deux tensions, on veut que les méchants soient pris car on est scandalisé et pas parce qu'on se sent bien dans le film, se font face. Divin !

Bref, quand on a bien des choses en tête, on peut manquer de prudence. Eh oui ! N'étant pas tordu, on ne se projette pas dans des coups tordus, cela fait qu'on peut être pris, bien plus pris qu'un autre. On connaît la nature humaine... Mais comme on n'est pas tordu, on a beau, parfois, bien mieux savoir que des tordus assez naïfs hors leur mauvais coups, on peut être pris.
Et donc, Noblejoué, en troisième, c'est pour ne pas être joué.

Sur le blog, j'essaie de prévenir les gens de ne pas être joué ou de laisser les autres l'être. Une pauvre dame a été humiliée car mère pauvre de cinq enfants, elle demandait de l'aide. Que je meure en écrivant si on ne l'y a pas encouragée en la polluant avec de l'optimisme, un optimisme que je dénonce : mieux vaudrait, si on est pauvre, qu'on a une maladie héréditaire ou de gros problèmes psychologiques, ne pas avoir d'enfant. Les gens poussent, poussent, des gens disaient que j'étais pessimiste, mais qui a défendu cette dame ou avoué l'erreur de pousser tout le monde à avoir des enfants ? Personne. Des irresponsables.

Pareillement, des gens promeuvent qu'on permette à des musulmans étrangers de s'installer en France. Ce sont les premiers immigrés rendant le bien d'être accueillis par le mal des attentats, des atteintes à la laïcité, aux droits des femmes, à obliger des Juifs à déménager mais j'arrête : je n'aime ni les listes ni les trop longues phrases. Vive Proust ! Mais ses imitateurs sont souvent imbuvables.

Cela me vaut des qualificatifs de plus en plus délirants, j'organiserais la haine, l’apartheid, et enfin, raciste. Ridicule... Mais comme ils ne peuvent nier la nocivité de nos "invités" ni le fait qu'il n'y a pas de raison qu'ils s'amendent et que par contre, plus il y en aura, plus les problèmes s’aggraveront, à mon avis jusqu'à notre servitude...

...que leur reste-il ? D'injustes accusations.

Vous me direz : ça n'arrive pas qu'à moi... Eh oui, il y a bien des ténèbres... Raison de plus pour apprécier votre éloge de Michelle D-LEROY

J'y pense, Patrice Charoulet a dit du bien de l'admiration, et de la dire... Il a raison, du moins, je le pense.
Mais ayant eu une expérience mortifiante en la matière, j'ai averti HOPE de se méfier, car il est des gens pour rendre le mal pour le bien si pas de façon aussi massive que nos "invités", et je voulais épargner à cette personne sensible et mal accueillie, toute déconvenue.

Prudence, prudence...

HOPE

@ Pondicherry
""J'en mange (trop) en lisant Vladimir Jankélévitch, Milan Kundera, Romain Gary, René Char ou tant d'autres" (HOPE)
Toutes lectures très banales.
Parlez-nous de Kierkegaard plutôt, voilà qui pourrait nous impressionner, un peu !"

Mais pourquoi voulez-vous que j’essaie d’impressionner quiconque ? Quel drôle d’idée vraiment. Une précision quand même: je comprends très difficilement Kierkegaard, mais par contre j’ai lu ET compris TOUT Astérix ! Oui oui ! Ça... c’est impressionnant non !?!?

Mary Preud'homme

@ Robert Marchenoir | 10 novembre 2019 à 08:05

Vexé de s'être fait prendre en flagrant délit de mensonge et de contradiction, Marchenoir muni de tous ses certificats (de raciste, islamophobe, russophobe, noirophobe etc. c'est lui seul qui en a fait étalage) en remet des couches et des couches en troll infatigable et pervers qu'il est.

"Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose" est manifestement sa devise.

Comme s'il avait une petite chance de tromper la plupart des intervenants et lecteurs de ce blog qui ont un cerveau logique, eux, et dont beaucoup me lisent depuis douze ans et quelques-uns me connaissent de longue date.

Chemins de traverse

@ Noblejoué
"...les deux personnes ayant, à mon avis, le niveau le plus haut, sont Catherine JACOB et Lucile. Cette dernière est aussi la personne la plus équilibrée du blog."

De quoi je me mêle !
La personne la plus équilibrée du blog est bien Michelle D-LEROY qui sait répondre aux billets sans jamais faire étalage de son instruction ni de sa culture !

Nathalie DP

i-MAGE
Tipaza, le 7 novembre à 8 h 47, s'est déjà excellemment interrogé.

Ce qui me frappe dans le cliché de droite c'est la couleur sépia, réservée à la photographie. Cette teinte en peinture est associée à la mode gothique, au fantastique, à l’occulte, voire au satanique.

Un chromatisme qui peut devenir mélancolie ou folie : Friedrich (Fenêtre de l'atelier), Goya (Le Sommeil de la raison engendre des monstres), teinte du spleen romantique !

La sépia : couleur de la pieuvre !

Avec mes félicitations les plus vives, Madame

Robert Marchenoir

@ Robert | 09 novembre 2019 à 11:00
"Où l'on comprend que l'évolution actuelle du système est en réalité une forme de retour au XIXe siècle, notamment à la période de la Restauration et du règne de Louis-Philippe qui a conduit aux révolutions que l'on sait."

Ce serait une excellente chose, mais nous n'en prenons hélas pas le chemin. Cette période de prospérité et de liberté a été l'apogée du libéralisme français. Vous devriez y regarder d'un peu plus près, avant de la dénigrer. C'est précisément à ce moment-là que la condition des Français a commencé à s'améliorer prodigieusement.

Contrairement à ce que nous racontent les communistes... voyez L'Argent des Français, de Jacques Marseille.
______

@ Aliocha / Bouvard / Pécuchet / Tartarin / Tarascon | 09 novembre 2019 à 07:39

Finalement, je ne vois pas pourquoi vous nous cassez les pieds avec vos tartines illisibles et vos références culturelles frelatées. On pourrait vous remplacer par une machine d'un euro fabriquée en Chine. On appuie sur un bouton, et elle dit : racisme, pas bien -- puis elle enquille des adjectifs dans le désordre.

Je peux vous en faire livrer 10 000 en bas de chez vous dans une semaine, si vous voulez.
______

@ Valéry | 09 novembre 2019 à 05:46
"De ce pas, je vais vite faire un screen, l'encadrer, puis ce sera soit le salon soit l’alcôve pour l'accrocher. Ce n'est pas souvent que Bob la Terreur félicite quelqu'un sur ce blog. J'ai gagné combien ?"

Vous avez gagné l'estime des populations encore saines d'esprit dans s'pays, et la haine vindicative du plus grand nombre.

Si vous voulez, je fais les produits dérivés, aussi : je peux vous fournir un cadre tout à fait coquet pour rehausser votre certificat. Avec un supplément modique, vous bénéficierez d'une dédicace manuscrite sur vélin de luxe, et je fais même des modèles étanches aux graisses pour la cuisine.

Quant à mes félicitations à tel ou tel, c'est sûr que vous lisez ma prose aussi mal que Poupou lit les traités qu'il signe, avant de s'en torcher d'un derrière discret...
______

@ Mary Preud'homme | 09 novembre 2019 à 02:19

Ah, ça y est, le consul honoraire d'Haïti repique à son syndrome de Tourette : "racisme indécrottable... mensonge... hypocrisie... salir... diffamer... nez dans son caca... race... caca... raciste... race... race... race..."

Heureusement que vous êtes une "non anti-raciste", ainsi que vous nous l'avez déclaré... qu'est-ce que ce serait, si vous étiez anti-raciste et obsédée par la race !

"En pure perte d'ailleurs tant la cible est hors d'atteinte ! "

En effet : hors d'atteinte de toute raison -- et de toute décence, au passage.

Noblejoué

@ Hope

Chocolat.

J'avoue que je n'ai rien deviné mais supposé : certains prennent du chocolat en chasse-spleen... J'ai tendance à en user pour me consoler, mais en fin de repas, et quand je lis, je ne fais rien d'autre.
Il faut dire, aussi, que certaines de mes lectures sont des consolations. Celles ouvrant sur l'imaginaire.

Sans me permettre de me prononcer sur le niveau général des intervenants du blog ou celui de chacun, je crois devoir vous avertir que la plupart des blogs et forums sont assez... brutaux.
Cependant, les deux personnes ayant, à mon avis, le niveau le plus haut, sont Catherine JACOB et Lucile. Cette dernière est aussi la personne la plus équilibrée du blog. Elle dit que son mari la trouve plutôt vive, mais que l'écriture canalise. Si seulement les gens avaient tous du sang dans les veines, mais aussi, du sang-froid !

D'un certain point de vue, vous arrivez au bon moment, quelqu'un qui n'est pas agressif envers les personnes, en tant que telles, harcelait les gens de remarques inopportunes sur les pseudonymes.
Il remarquait que cela favorisait de dire certaines choses, pas toujours des plus équitables. Ainsi, des propos racistes.

Mais ici, vous respirez le grand air de la liberté. Notre hôte n'est pas partisan d'une censure de fer, et en plus, madame Bilger l'exerce de manière intelligente, tout en corrigeant notre orthographe.
Agréable, non ?
Cependant, des propos interdits ailleurs trouvent refuge ici. Ne croyez pas que si je défende ce blog, ce soit qu'on n'ait jamais taillé mes textes. Etant pessimiste, il m'arrive de tenir des propos par trop favorables au suicide, paraît-il.
Mais n'est-ce pas la seule issue de ceux qui n'en ont pas ?

Or parmi les commentaires qui passent ici, beaucoup peuvent vous choquer. Vous l'avez vu, mais la répétition a un autre effet.
Bien sûr, votre lecture de philosophes peut vous avoir armé, mais je connais bien des gens, surtout de la délicatesse qui semble être la vôtre, refusant d'intervenir sur Internet.

Je me réjouis de votre venue, mais je vous préviens de vous attendre au pire, même de gens que vous auriez pu apprécier, a priori.
Je ne parle pas seulement d'opinions, mais d'accusations personnelles. La diabolisation de l'adversaire est monnaie courante... Mais attention, ne dites pas trop de bien de quiconque, cela peut être vu comme une déclaration d'amour, et l'amour, c'est mal.
On n'arrête pas d'en dire du bien, mais quand le phénomène semble advenir, en l’occurrence de l'admiration, il se fait une réaction de rejet comme pour un organe étranger.
On croirait ces histoires où les gens font des vœux dont ils rejettent l'accomplissement.
Variante. Personne n'apprécie ce que je fais.
Moi si, la preuve, questions sur le sujet, justement... Quoi ? Des questions qui sont contre mon sujet, contre moi, si on dit qu'on est pour, ce doit être... du harcèlement ?
Bien, si on vous rend le mal pour le bien, c'est que la personne n'était pas admirable, finalement. Un petit crépuscule de idoles sur le net !
Ce que les gens aiment, c'est se moquer de tout ce qui diverge, se placer dans des coteries et compter les points lors de polémiques.
Enfin, on en apprend tous les jours sur la nature humaine, comme pourrait le dire la police scientifique sur les techniques de meurtre.

Je ne vais pas m'abstraire de la ménagerie, je suis quelqu'un de rancunier, un vrai tigre.
Maintenant que j'ai fait de mon mieux pour vous prévenir, je voudrais bien trouver quelque chose de consolant, vous aimez le classique, mais pas Bach... Un jour, j'avais voulu consoler quelqu'un avec du Bach, ça n'avait pas marché, donc pour vous, j'ai cherché tout différent.
Revenons donc au classique. Je sais, je sais ce qui pourra vous faire excuser ce blog d'être ce qu'il est, les gens, ce qu'ils sont, imaginant, sous le conflit, l'harmonie !

https://www.youtube.com/watch?v=qlLsrh38Jq8

Pondicherry

@ HOPE | 09 novembre 2019 à 22:14
"J'en mange (trop) en lisant Vladimir Jankélévitch, Milan Kundera, Romain Gary, René Char ou tant d'autres"

Toutes lectures très banales.
Parlez-nous de Kierkegaard plutôt, voilà qui pourrait nous impressionner, un peu !

HOPE

@ Giuseppe

Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir que j'ai à vous lire. Vos mots me font véritablement du bien. Ils me semblent abriter ce qui manque à tant de ceux qui nous entourent, à savoir un peu de respect, de tolérance, allez... lâchons un grand mot: d'humanité. Et écrire que l'on ne sait pas ce que l'on aurait fait ou ferions dans certaines circonstances de la vie, c'est honnête et humain.

Vous parlez de Bach. C'est étonnant parce que je suis amateur acharné de musique classique mais le seul compositeur avec lequel je n'ai étonnement pas d’affinité c'est Bach (j'avais besoin de "confesser" ce grave manquement de ma part, grâce à vous c'est fait :-))

Ravi que votre voisin se porte bien ainsi que la 4L. Savez-vous ce que j'ai lu ? "l'usure ou non des vis patinées". Oui patinées ! S'agissant du temps qui passe, patinées et non pas platinées... logique n'est-ce pas ! :-))

J'aime aussi Modiano. Je dois dire qu'en ce moment où radios, télé, Twitter sont remplis de médiocrités, je lis plus que jamais, ainsi que je l'ai écrit @Noblejoué, Jankélévitch (même si je ne comprends pas tout), Gary, Kundera et bien d'autres qui sont des compagnons que j’apprécie plus que jamais. Aussi George Steiner, professeur d'université aux USA entre autres. Le connaissez-vous ? Permettez-moi de vous enjoindre, ainsi que votre voisin, de lire ses livres, "Errata" par exemple. il y traite de nombreux sujets. Passionnant. Il permet une meilleure réflexion.

Quant aux futurs élections, je m'en fiche de façon dramatique, pour l'instant en tout cas. Ce qui n'est pas sans signification, et le choix pour Paris...

Eh bien dites donc, vous m'avez fait écrire plein de choses, un besoin sans doute. Merci pour ça.
Je vous laisse. Portez-vous vous bien. Chaleureux salut à votre charmant voisin et longue vie à la 4L. A bientôt...

HOPE

@ Noblejoué

Merci pour vos bons mots. J'avoue que les "ordureries" que j'ai reçues dans la figure en retour des quelques mots écrits sur le triste Zemmour, me dépassent littéralement. Je n'y réponds pas puisque ce n'est que perte de temps. Au fait: comment savez-vous ma passion pour le chocolat ? J'en mange (trop) en lisant Vladimir Jankélévitch, Milan Kundera, Romain Gary, René Char ou tant d'autres... un autre niveau que certains intervenants de ce blog n'est-ce pas ! :-))
Je vous souhaite de bien vous porter, vous et les vôtres.

Tomas

@ Giuseppe

Là pour le coup non, Dosière a été le député qui a forcé Chirac à montrer les comptes de l'Elysée.

Il a même publié un livre là-dessus qui avait eu un certain écho. C'est objectivement un peu grâce à lui qu'on contrôle un peu plus et un peu mieux l'usage de l'argent public. Rappelez-vous, qui était sérieusement embêté avant Carignon, le maire de Grenoble ? Imagine-t-on aujourd'hui un Balkany libéré sous caution s'enfuir en Amérique du Sud comme Jacques Médecin en son temps ?

C'était il y a au moins quinze ans, si ce n'est plus. Mais je suis sûr de moi sur ce coup !

Allez sinon pour les fans du FN et de l'alliance franco-russe une petite information sordide de plus:

http://www.leparisien.fr/international/un-celebre-historien-russe-soupconne-d-avoir-tue-une-ancienne-etudiante-09-11-2019-8190045.php

Comme disait l'élue du FN lors de l'affaire du voile: "Vous verrez, quand les Russes arriveront, ce qu'on vous fera". Sublime, les types ne cachent même plus leurs penchants collaborateurs !

Xavier NEBOUT

@ Exilé

La Terra nova, elle serait pas à l'ouest du Jourdain ?

Robert

@ Exilé | 09 novembre 2019 à 16:12

Dont acte : j'ai pensé Terra Nova et écrit par erreur Fondation Jean Jaurès.
Pour plus d'indications sur les observations de Jérôme Sainte-Marie, qu'il a regroupés dans un livre "Bloc contre bloc", on pourra regarder l'entretien qu'il a accordé à Régis de Castelnau sur son blog

https://www.vududroit.com/2019/11/bloc-contre-bloc-la-lutte-des-classes-le-retour/

Quant aux risques encourus par notre société, le pessimisme de Jean-Paul Brighelli est particulièrement remarquable dans le billet qu'il a intitulé "L'odeur de la poudre".

https://blog.causeur.fr/bonnetdane/lodeur-de-la-poudre-002881

Nathalie DP

On me dit qu'un de nos camarades serait raciste !

Zonzon m'affirme que c'est ce qui peut lui être reproché de plus futile.

Exilé

@ Robert
"..la logique de la recherche du vote musulman tel que préconisé notamment par la fondation Jean Jaurès."

N'oublions pas non plus le « réservoir d'idées » Terra Nova qui avait aussi encouragé le PS à abandonner purement et simplement plusieurs catégories de son électorat traditionnel franco-français au profit des nouveaux arrivants.
Bien entendu, à l'époque il ne s'agissait que « du vote immigré », en général, ce qui ne trompait néanmoins personne.

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/09/18/01016-20140918ARTFIG00316-quand-terra-nova-conseillait-au-ps-d-investir-sur-le-vote-des-immigres-francais.php

Après, il ne faudra pas que ces messieurs de la sociale et leurs sectateurs, y compris du côté de la fausse droite, qui ont fait cyniquement le choix de la préférence étrangère, s'attendent à ce que ce qui reste de l'électorat vienne applaudir à sa propre disparition programmée.

« Jérôme Sainte-Marie livre son analyse de la société actuelle et sa division entre les élites, leurs soutiens, particulièrement dans la haute fonction publique, et le reste du pays. »

Reste du pays composé de la France périphérique d'un côté et des électeurs favoris de Terra Nova de l'autre.

Nous retrouvons donc ici la division de la France en trois parties telles que décrites par Eric Werner, à savoir l'oligarchie, la France périphérique et profonde (dont les Gilets jaunes ont été une manifestation ) et puis « les petits chéris »...

http://ericwerner.blogspot.com/2018/11/en-trois-parties.html

Robert

Quant au titre de votre billet, Monsieur Bilger, Jérôme Sainte-Marie a accordé un entretien excellemment mené par Alexandre Devecchio dans le Figaro Magazine des 8 et 9 novembre.
Il considère, d'une part, que ''le projet Macron est d'une grande clarté'' : "Il s'agit d'adapter le pays à toutes les exigences du capitalisme contemporain, dans le cadre d'une économie mondialisée et financiarisée". Il rappelle ce que monsieur Macron a écrit dans son livre "Révolution" paru avant l'élection présidentielle : "Le capitalisme n'est pas conservateur. L'heure n'est plus aux ajustements mais à la refondation radicale des choses".

D'autre part, Jérôme Sainte-Marie livre son analyse de la société actuelle et sa division entre les élites, leurs soutiens, particulièrement dans la haute fonction publique, et le reste du pays. Où l'on comprend que l'évolution actuelle du système est en réalité une forme de retour au XIXe siècle, notamment à la période de la Restauration et du règne de Louis-Philippe qui a conduit aux révolutions que l'on sait.

Quant à l'opposition binaire entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron en 2022, apparemment souhaitée par monsieur Macron, il se montre circonspect sur son issue.
Donc les mois à venir vont sans doute cristalliser les oppositions, les manifestations suscitées par les organisations musulmanes à la solde des Fréristes risquant de repousser une frange plus importante des électeurs, notamment de gauche et d'extrême gauche, dans un vote d'opposition radicale à monsieur Macron qui, par construction idéologique, est dans la logique de la recherche du vote musulman tel que préconisé notamment par Terra Nova.

Exilé

@ semtob
"Pourquoi élire l'incompétence, l'amateurisme ?
Cela n'a que trop duré."

C'est pourtant avec parfois la félonie en plus, ce que les Français, probablement masochistes, ont fait depuis une cinquantaine d'années jusqu'à nos jours.
Et au vu des présidentiables que le marigot politique nous présente, nous ne sommes pas près de voir le bout du tunnel, à supposer qu'il y en ait un...

Nathalie DP

Mohamed Louizi est un électricien.

Un de nos camarades a fait appel à ses services. Il ne l'a pas regretté.

Pour le remercier de l'excellence de la prestation il lui a offert en partant un « grand cru » ! Il ne savait pas qu'un musulman ne boit pas d'alcool !

Mais l'intention était bonne !

Aliocha

Vous écrivez effectivement beaucoup, Marchenoir, et ne semblez pas vous rendre compte que la tartine ne saurait effacer l'imposture, que vous reculez, reculez, hélas avec le troupeau, vers ce que vous définissez comme implacable épuration, niant toute réalité au racisme car vous vous rendez bien compte que sa définition vous met vous-même en contradiction, révèle le sophisme de son imposture.

Tout cela, ainsi que mes positions sur l'immigration, a déjà été largement développé, je n'ai pas à rentrer dans vos boucles malsaines et à perdre mon temps à réitérer ce qui est déjà largement démontré, vous confondrez ad æternam vos vessies de la haine avec les lanternes de l'amour, et préférez reculez à l'ombre pesante des mensonges plutôt que de vous offrir à la lumière légère de la révélation.

Restez donc dans ces erreurs qui vous protègent, il est sans doute trop ardu à vos fragilités pour faire face à la brûlure de la réalité qui libère, retournez donc en jaune compagnie vous enfermer sur les rond-points des détestables obsessions, victime inutile et supplémentaire devenue la chose des empires de la force.

Noblejoué

Redite, jamais assez redite : quand on est pauvre, il ne faut pas avoir d'enfants. Que ce qui arrive à la dame humiliée serve d'exemple !

L'espoir ? Un piège : cinq enfants ont un présent difficile, et pas d'avenir. Quant à leur mère, elle est criblée de critiques. Qu'on devrait adresser à ceux qui encouragent ce genre de comportement.

Mais il faudrait s'en prendre aux autorités les plus établies, style "croissez et multipliez".
On préférera incriminer le lampiste.

Je préfère dire aux pauvres, gens à maladie héréditaire ou aux gros problèmes psychologiques, pas encore parents... N'AYEZ PAS D'ENFANT.

Aux pauvres tant trompés :

N'ayez pas d'enfant, pas d'enfant.
Dormez plutôt toute la journée.
Faites de la téléréalité.
N'ayez pas d'enfant, pas d'enfant.
Fuyez dans les lieux déserts.
Faites la manche, même en hiver.
N'ayez pas d'enfant, pas d'enfant.
Jouez plutôt dans du porno,
Ou désespoir du cheminot.
N'ayez pas d'enfant, pas d'enfant.
Jetez-vous sur une voie ferrée
Et soyez tout lacéré.
N'ayez pas d'enfant, pas d'enfant.
Si de la chance, vous avez,
De trop sur cette terre,
Enfin mourez.

Certains vous diront de chercher de l'aide, ce ne sont pas eux, les humiliés. D'autres vous tourneront en dérision.
Où sont ceux qui dans d'autres débats disaient : si, il faut avoir des enfants !

Est-ce qu'ils défendent la mère, les enfants ?

Que de lazzi me sont tombés dessus quand je disais la vérité ! Savoir, être pauvre est une malédiction dont, on général, on ne sort PAS, et l'espoir, un LEURRE.
Et les gens qui poussent à l'optimisme sont bien sûr, ABSENTS, quand il s'agit d'aider les victimes de cette infection : l'espoir.

Et quand on parlait de problèmes de la sorte, qui faisait comme si le quart monde n'existait pas ?
Voir, qui sait si on pense qu'il FAUT qu'il y ait des pauvres, qui sait ? Je ne vois pas pourquoi je ne soupçonnerais pas qui m'a soupçonné, moi, mais injustement, dans mon cas.
Parce que quand je pense des choses impopulaires, sur la drogue, sur le fait d'avoir des enfants, je les DIS, compris ? Je n'aime pas l'absurdité, si j'ai revêtu un masque, c'est pour dire la vérité, pure et entière.
Et donc, même si pas forcément comme dans La folie des grandeurs, certains aiment qu'il y ait des malheureux :

https://www.youtube.com/watch?v=-X_yvubk23c

On prêche la soumission, aux pauvres, ou la Révolution, ou les efforts pour en sortir, enfin, ce qui a, jusqu'à présent, fait ses preuves, il serait dommage de s'en priver.

Je vais dire ce qui est la vérité : la seule chose sûre que les pauvres puisse faire pour ne pas aggraver la situation, la leur et a fortiori celle de leurs enfants, c'est DE NE PAS AVOIR D'ENFANT.

Evidemment, plus on est dans le malheur, plus on a besoin d'illusion, pour compenser.
Mais cela ne fait pas qu’aggraver la situation pour soi, comme par exemple, prendre des drogues si on n'a pas les moyens, donc devoir voler, ou être dépendant.

C'est cent fois pire ! Légal mais immoral si encouragé. Légal mais découragé est de se tuer. Illégal est de se droguer, même si personne ne dépend de soi et qu'on ne nuit à personne.

Mais si on est pauvre, ses enfants n'auront d'avenir que s'ils sont doués. Vanité mise à part, qui peut le garantir ? Cela ne suffit pas : travaillent mille fois plus que les autres. Qui peut le garantir, est-ce qu'être pauvre n'est pas décourageant ? Cela ne suffit sans doute pas : il vaut mieux faire des études. Qui peut garantir qu'il y aura toujours des bourses ? Et sinon, l'enfant, si on n'a pas eu l'esprit d'entreprise ou qu'on a échoué, est-ce que cela rend très vraisemblable qu'il l'ait ? En plus, l'avoir ne suffit pas, il faut réussir, ce que le fait de n'avoir pas d'argent, donc de réseau, ne rend pas facile.

Evidemment, on va me sortir des exceptions. Ou alors, on va condamner les autres, bien fait pour eux.
Moi, curieusement, je pense qu'il vaudrait mieux jouer à la roulette russe que d'avoir des enfants risquant une vie de privation sans perceptive. Condamner qui ne vous a rien fait et dont on est responsable.

Les gens qui me tombaient dessus quand je prêchais le pessimisme se sont égaillés dans les airs.
Autant pour la solidarité présumée avec les pauvres. Les gens, avec les pauvres et les autres sont comme ça, ils s'engagent, et comme les commerçants malhonnêtes, trouveront mille raisons pour se... dégager.

Mais là, en plus, nous parlons d'enfant.
Je dis aux pauvres et autres défavorisés par le sort de ne pas avoir d'enfant. Jamais !

On instille de l'espoir aux gens, comme une drogue elle offre l'illusion, sauf que les gens ignorent que cela en est.
Et quand ils le perdent, ils souffrent et en veulent un autre. L'espoir c'est une TORTURE.

Les Grecs avaient raison, mais on raconte des niaiseries aux gens, plutôt que la vérité.
Gens qui poussent à agir, par exemple avoir des enfants, et après, débrouille-toi.

Et si, selon les cas, le suicide ou ne pas avoir d'enfant avait été plus intelligent ?
Après, c'est trop tard, surtout quand on a des enfants.

L'espoir ? Selon Nietzsche, la pire des choses, car il faut supporter le reste. Ceci dit, d'autres interprétations sont possibles, comme dans tous les mythes, il y a superposition de sens :

https://www.youtube.com/watch?v=ujZW_9sbkRw

Le problème est qu'il n'y ait pas tant de mythes contre l'espoir, plus pour, alors que c'est une erreur.
D'où le fait qu'on insiste sur cela.

La réalité ?
La réalité ne suffit pas aux gens, et je comprends, rêver est plus agréable... Sauf que si on a des enfants qui subiront la pauvreté, ils devront payer vos rêves. Condamnés avant même d'arriver au monde, de par leur situation, on leur dira de payer l'irresponsabilité parentale, ils devront accepter toutes les implications de la pauvreté, comme ne pas avoir d'enfants contrairement à leurs parents, ou ils devront sortir de la pauvreté.
En somme, des condamnés devront faire mieux que leurs parents, que leur milieu, rédimer parents et milieu. C'est beaucoup demander, il est donc plus probable que la malédiction se transmette, jusqu'à... de nombreuses générations.

Rien de spectaculaire, contrairement à la fiction :

https://www.youtube.com/watch?v=_IPPuwm_YfQ

Il n'empêche que quand on est pauvre, on le reste, et, en général, sa descendance après soi.
Si par hasard, on en sort, on aura toujours vécu ça, pour commencer, et comme quand on est vieux, les souvenirs d'enfance reviennent, on est, de toute façon, rattrapé par la pauvreté.
Non ?

Ainsi donc, que ceux qui encouragent les pauvres, ou d'autres qui devraient s'abstenir, à avoir des enfants, et qui ne soutiennent pas une pauvre qui n'a fait que suivre leurs conseils ou ceux de leurs homologues, s'examinent.

Enfin, le malheur des AUTRES, quelle importance ? Qu'importe la masse de perdition pour ceux qui croient qu'ils seront sauvés dans le grand jeu : qui finira en grillade...
De même, qu'importe le malheur de ceux qui ont des enfants qu'ils ne peuvent assumer ? Et a fortiori celui de leurs enfants.

On dira que c'est bon pour la natalité.

Valéry

@ Robert Marchenoir
"Médaille d'or du contresens le plus spectaculaire de l'année"

Ah bon ? Mince, j'ai lu de travers alors.

De ce pas, je vais vite faire un screen, l'encadrer, puis ce sera soit le salon soit l’alcôve pour l'accrocher. Ce n'est pas souvent que Bob la Terreur félicite quelqu'un sur ce blog. J'ai gagné combien ?

Mary Preud'homme

"Oui, il faut être fou pour écrire de pareilles absurdités à l'encontre d'un "islamophobe" et d'un "raciste" muni de tous ses certificats."
Rédigé par : Robert Marchenoir | 06 novembre 2019 à 07:12 (in billet "Pourquoi la loi n'est-elle pas appliquée ?")

Et voici que ce monsieur à peine deux jours plus tard aurait oublié ce dont il n'a cessé de se vanter depuis qu'il sévit sur ce blog, à savoir son racisme indécrottable et pris en flagrant délit de mensonge et d'hypocrisie, pour toute défense ne trouverait rien de mieux que de tenter de salir et diffamer celle qui lui a mis le nez dans son KK.
En pure perte d'ailleurs tant la cible est hors d'atteinte !  

Robert Marchenoir

@ un chinois à Paris | 08 novembre 2019 à 12:02

Nous avions les trolls russes. Maintenant nous avons les trolls chinois. Ils ne valent guère mieux, et leurs patrons pas davantage.

Au lieu de diffamer Macron qui vous surplombe de cent kilomètres, parlez-nous donc plutôt de la façon dont votre police emprisonne un million de Ouïghours dans le Xinjiang, les soumet au travail forcé, les assoit sur des chaises à clous, leur arrache les ongles, les soumet à des injections du type de celles du docteur Mengele, réunit 200 prisonniers pour assister à une séance de viol collectif, puis exécute ceux qui détournent les yeux.

Même les Soviétiques n'ont pas fait ça. Même les nazis ne l'ont pas fait. Vos chefs chinois l'ont fait.

Allez vous cacher dans la poubelle d'où vous n'auriez jamais dû sortir.
______

@ Sophie | 08 novembre 2019 à 11:32
"Je vais souvent sur le compte Twitter de Mohamed Louizi. J'invite les lecteurs de ce blog à le consulter. Toujours très intéressant. De vraies enquêtes détaillées. Ce journaliste de qualité subit un véritable djihad judiciaire [...]."

Mohamed Louizi n'est pas journaliste. Il est électricien. Cela ne l'empêche pas de donner des informations intéressantes sur son blog, mais il ne faut pas confondre. Par exemple, il a expliqué, de façon assez convaincante, à l'aide de faits peu connus, comment des islamistes avaient tenté d'infiltrer les Gilets jaunes.

Louizi est un ancien islamiste repenti. A ce titre, il a des choses intéressantes à nous apprendre. Mais il faut aussi prendre ses écrits avec un grain de sel. Il ne manque pas d'islamistes soi-disant repentis. Donc, prudence. Écoute et circonspection.
______

@ hameau dans les nuages | 08 novembre 2019 à 10:08
"Il faut bien reconnaître, et je rejoins RM (eh oui !), que certaines situations sont des insultes aux vrais pauvres. Sur les ronds-points, j'ai assisté à certaines choses étonnantes. Comme le ballet en soutien de motards enserrant entre leurs cuisses des engins à 25 000 euros aux pneus de camions, des bagouzes avec têtes de mort aux doigts, bobonne en surpoids vautrée à l’arrière, le pékinois avec des petits nœuds sur les genoux. 'On n'a plus rien dans le frigo'... Mouais..."

Les amateurs de Harley sont en effet une curiosité. Je n'ai rien contre le fait que des gens aiment les belles mécaniques hors de prix qui ne servent à rien (en dehors de leur bruit, qui m'indispose), mais il ne faudrait pas, en plus, qu'ils nous la jouent "populo".
______

@ Valéry | 08 novembre 2019 à 09:11
"Vos insinuations à mon égard comme quoi j'aurais de la bienveillance à propos du communisme..."

Médaille d'or du contresens le plus spectaculaire de l'année. Je vous félicitais, bien au contraire, pour votre commentaire sur la pauvre smicarde aux cinq enfants (qui rejoignait le mien, vous n'avez pas remarqué ?), en supposant que, contrairement à la plupart des gens ici, vous connaissiez suffisamment le vrai communisme pour ne pas vouloir le retrouver en France.

En revanche, vous avez tort sur ce point :

"Le pourcentage de Russes -- aujourd'hui -- qui défendent le communisme est probablement le même que celui des Français, microscopique."

Vous avez tort pour les Russes, et vous avez tort pour les Français. J'ai déjà expliqué pourquoi. Nous aurons l'occasion d'en reparler un autre jour. (Une piste : tout dépend de ce qu'on appelle communisme, et de ce qu'on appelle défendre le communisme.)
______

@ Aliocha | 08 novembre 2019 à 08:51

Mais nous sommes bien d'accord. Vous n'avez pas besoin d'écrire cinquante phrases emberlificotées pour me convaincre. J'ai déjà écrit tout cela, ici même, à de nombreuses reprises. Vous n'avez pas l'air de vous en être aperçu.

Il ne vous reste plus qu'à abandonner vos notions imbéciles de "racisme", votre oxymore idiot des nationalistes qui seraient destructeurs des nations, et votre assertion dangereuse selon laquelle il faudrait "bien accueillir les migrants".

Combien, et lesquels ? là est toute la question. Au demeurant, l'idée même qu'il faudrait "accueillir" les immigrés (et non les migrants, mot qui suppose des animalcules sans volonté tombant sur nous comme la pluie) est contradictoire avec le reste de votre propos. Il n'y a pas à les accueillir. A eux de se débrouiller, à condition qu'on les ait autorisés à s'installer chez nous. Ils devraient s'estimer heureux de ce privilège.
______

@ Mary Preud'homme | 08 novembre 2019 à 14:12
"En outre, j'ai toujours été et demeure très féminine, fine, plutôt élégante, et bien dans ma peau."

Et modeste. On peut avoir une photo ? Vous êtes sur Meetic ?

"Certains sujets sont très difficiles (voire impossibles) à aborder sur ce blog par ceux qui les ont vécus ou en sont les dépositaires. [...] Père résistant victime de la barbarie nazie ou non revenu des camps, ou un viol que l'on doit cacher toute sa vie [...]"

Votre cas, peut-être ? Désolé, mais ça ne vous donne pas le droit d'insulter sans cesse tout le monde, de perturber les débats et de mentir à tout propos, sur votre compte comme sur autrui.

Vous prétendez n'être pas féministe, mais vous passez votre temps, ici, à agonir d'insultes les hommes qui vous apportent la contradiction, à vous ou à d'autres personnes du sexe qui commentent ici. Au motif que cela prouverait qu'ils veulent réduire les femmes en esclavage. Si cela n'est pas du féminisme enragé, il faudra que vous nous disiez dans quelle langue vous écrivez ici.

Vous prétendez n'avoir jamais milité pour l'anti-racisme, et en effet vous ne militez pour rien. Vous vous contentez de m'insulter sans cesse au motif que je serais "raciste". Sous prétexte que je suis opposé à l'immigration, et que je rappelle, de temps à autre, ce fait malcommode mais néanmoins établi (et lourd de conséquences, en ce qui concerne le débat politique sur l'immigration) : les Noirs ont un quotient intellectuel de 70 en moyenne (68, très précisément), contre 100 pour les Blancs.

Depuis que votre "racisme" à vous est devenu manifeste, libéré par un attentat commis par un Noir contre la communauté qui a vos préférences (la police), vous avez inventé une nouvelle finasserie : vous ne seriez pas "anti-raciste", mais vous seriez "non raciste".

Pour quelqu'un qui n'est pas "anti-raciste", je trouve que vous êtes singulièrement empressée à faire la chasse aux "racistes", sur ce blog.

Vous me dites :

"Un peu de cohérence, c'est vous qui vous êtes présenté et vanté comme étant un 'islamophobe et un raciste' pur jus, vexé que vous étiez que je vous prête une quelconque proximité de pensée avec des islamistes."

Votre insistance à me vouloir "vexé" lorsque je me borne à rétablir la vérité prouve assez que vous vous désintéressez des faits, et que vous passez votre temps en méprisables tentatives de manipulation psychologique.

Ce n'est pas moi qui suis vexé par cette assertion absurde, c'est vous qui êtes idiote de la faire (dans le cas le plus favorable pour vous) -- ou perverse, ce qui est plus probable.

Vous enquillez une seconde imbécillité sur la première, ou plutôt un second mensonge. Je ne me suis évidemment pas "vanté d'être un islamophobe et un raciste pur jus", pour la bonne raison que je passe mon temps, ici, à expliquer pourquoi je récuse la notion même "d'islamophobie" comme celle de "racisme".

Au demeurant, vous devriez vous garder de brandir de tels qualificatifs, puisque vous n'avez cessé, vous-même, de publier ici, ces derniers jours, des commentaires plus "islamophobes" les uns que les autres.

Comme tout le monde ici l'a bien compris (sauf les amputés du cerveau et les pervers), j'ai rappelé à quel point mes adversaires m'accusent "d'islamophobie" et de "racisme", vous au premier chef. En conséquence de quoi, vos accusations selon lesquelles je m'inspirerais de l'attitude musulmane à l'égard des femmes étaient idiotes et malveillantes.

Voilà ce que j'ai dit, et il n'y a évidemment aucune contradiction dans mes propos. Il n'y en a que dans votre incessant trollage ici.

J'ajoute qu'il est particulièrement indécent, de votre part, de vous prétendre persécutée au même titre que les femmes musulmanes qui sont battues, aspergées d'acide ou brûlées vives par leurs coreligionnaires, lorsqu'on se contente de vous apporter la contradiction.

D'un côté, vous encombrez ces colonnes pour nous expliquer à quel point vous êtes une femme indépendante et forte (exemples à l'appui), de l'autre, vous vous prétendez offensée, et victime de discriminations "sexistes", dès lors qu'on vous oppose un désaccord dans un débat politique. Vous jouez sur les deux tableaux. Vous êtes malhonnête. Vous êtes féministe, et la contradiction est de votre côté.

Enfin je note que vous vous répandez en informations sollicitées par personne sur votre beauté et votre physique, mais que vous omettez de répondre à ma question sur le fait de savoir, une bonne fois pour toutes, si vous êtes de droite ou de gauche.

En revanche, vous nous assurez, une fois de plus, que "voir des marxistes et des complots poutinistes partout" est une "obsession" qui relève "d'un bon psychiatre analyste", ce qui nous confirme, si besoin était, que vous êtes bel et bien une communiste qui s'ignore -- ou se dissimule, peu importe.

Je vous rassure : vous n'êtes pas la seule, et j'ai longuement expliqué les raisons historiques de cette situation si particulière à la France. Mais vous vous employez sans cesse à faire dérailler toute discussion politique, en la ramenant à chaque fois à vos problèmes psychologiques personnels. Cela commence à devenir légèrement importun. Je crois que c'est vous qui devriez consulter. La projection est tout de même manifeste.

semtob

Cher Philippe,

Bien que la presse se plaise à démontrer que les jeux sont faits, il plane dans l'air une immense incertitude.
Que signifie un sondage qui esquive les futurs candidats ? Rien qu'un sordide bourrage de crâne et les Français n'aiment pas les manipulations grossières.
Imaginez qu'un comique se présente, il aurait plus de chance que le faux choix qui est proposé.
Si Macron persiste à mettre en oeuvre ses réformes, il ne pourra pas se représenter.
S'il abandonne ses réformes, il ne pourra pas se représenter.
Alors il faudra bien qu'un candidat crédible se dégage.
Dans notre entourage, il se dit que si tel était le choix évoqué par vous, il serait vain d'aller aux urnes. Pourquoi élire l'incompétence, l'amateurisme ?
Cela n'a que trop duré.
françoise et karell Semtob

HOPE

@ Xavier NEBOUT

Me traiter d’imbécile c’est vraiment petit bras à côté d’autres commentateurs. Merci à vous. Pour le reste je vous laisse avec Zemmour, deux fois condamné par la justice, xénophobe, misogyne, raciste anti-noirs. Sa compagnie semble parfaitement vous convenir. Inutile me répondre, votre opinion ne m’intéresse pas. Donc: tchao ! Adios.

Herman Kerhost

@ Valéry | 08 novembre 2019 à 09:11
"Vos insinuations à mon égard comme quoi j'aurais de la bienveillance à propos du communisme"

Bon, en fait, Valéry est un robot. Je ne vois pas d'autre explication...

Noblejoué

Je plains tout le monde dans l'affaire des deux dames, l'une renvoyée pour franchise, l'autre méprisée pour misère des familles nombreuses.

Ceux que je plains toutefois le plus sont les enfants pauvres, or la situation ne s'améliore pas dans les pays riches :

https://www.20minutes.fr/economie/2356343-20181017-nombre-enfants-pauvres-augmentation-pays-riches

Si les gens sont punis chaque fois qu'ils disent ce qu'ils pensent, il n'y a plus de franchise, de communication, de pensée possible.

Pour la question d'avoir des enfants, on ne demande pas à quelqu'un pourquoi il veut avoir des enfants, pas l'inverse.
Les pauvres ne vivent pas sur la planète Titan, ils sont forcément influencés par le discours général :

https://www.francetvinfo.fr/sante/grossesse/ne-pas-vouloir-d-enfants-un-choix-encore-tabou_2704470.html

Et se faire stériliser n'est pas si facile :

https://www.vice.com/fr/article/zmxbw9/de-la-difficulte-de-se-faire-steriliser?utm_source=stylizedembed_vice.com&utm_campaign=3k9m35&site=vice

Quand on est pauvre, ou autre cause de stress, on a plus de risque de manquer sa contraception, si on en a une.
Pour qui a beaucoup de stress et est sûr qu'il ne vaut mieux pas qu'il ait d'enfant, c'est donc mieux... Si on n'en parle guère, c'est parce que trop de gens, notamment de pauvres, ont été stérilisés de force.
Alors si on n'encourage pas des gens qui auront du mal à assumer des enfants, on est mal vu et à cause du fameux "croître et multiplier", mais à cause de gens ayant abusé de malheureux.

Pour alerter, il faut remonter le courant, comme un saumon :

https://www.youtube.com/watch?v=fA38vIppzps

Mais pas pour transmettre des gènes : des idées !

Pauvres pauvres...

Si les pauvres sont frappés trois fois, où va-t-on ? Il est déjà horrible d'être pauvre, si de plus un certain discours dit :

- Qu'il ne faut pas être égoïste et donc avoir des enfants
- Que si on est pauvre, ce n'est pas une raison pour se désister car la roue peut tourner ou il y a les aides sociales.
- Ce n'est pas grave de transmettre sa pauvreté à ses enfants.

Si donc les pauvres croient à ces calembredaines, ils sont frappés et par la pauvreté, et par l'illusion.
Mais contrairement aux bons conseillers, ce sont eux qui en subissent les conséquences, eux et leurs enfants.
Quand on est pauvre, quand on a des responsabilités, les illusions sont plus dangereuses que dans les autres cas. Pour soi quand on est déjà dans les ennuis, l'illusion en provoque d'autre. Pour les autres quand on est responsable.
Alors qui est pauvre et sciemment, a des enfants, fait les deux.

Mais on dit de ne pas être "égoïste", d'être optimiste, qu'il serait "courageux" d'avoir des enfants, que la contraception empêche la Vie et que l'avortement est un crime.
Moi, je veux bien, mais alors, il ne faut pas s'étonner du résultat.

C'est avant qu'il faut dire de ne PAS avoir d'enfant, quand on est pauvre, qu'on a une maladie héréditaire, de gros problèmes psychologiques et je dois en oublier.
Curieusement, quand on dit ça, personne ne vient en renfort... Mais pour accabler une malheureuse qui a dû suivre les sirènes de l'illusion, il y a plus de volontaires !

Il ne faut pas condamner les naïfs, il faut les DÉNIAISER, les avertir. Il faut être celui qui jette un froid dans l'optimisme béat se prenant pour sagesse et lyrisme.
Comment disent les croyants ? Il faut condamner le péché, pas le pécheur - et surtout, dirais-je, quand le mal est promu par tant de gens.
Peut-on flétrir une attitude, et pas ceux qui la portent au pinacle ? Toutes les injustices sont possibles, mais invoquons Apollon et autres Thémis pour ne pas y tomber.

Il faut jeter un froid dans le consensus de l'irresponsabilité générale : ayez un enfant, vous verrez bien après !
Il faudrait le faire sans être humiliant, cassant, sans être démagogue, si possible avec art, élégance, en parole comme ce que nous allons voir en images :

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/au-canada-de-l-eau-jetee-en-l-air-gele-instantanement-1018283.html

Mais que quelqu'un soit frappé, d'abord, d'être pauvre, ensuite en croyant des illusions, et enfin, parce qu'on lui reproche les deux précédents, cela fait beaucoup pour qui n'est pas masochiste et a cru bien faire, voir plus haut.

Au moment du danger :

http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/enfmaiteco.htm

Et pour rendre heureux après tant de malheur, il n'y a pas d'eau à verser dans mon vin.
Seulement un peu de rêve :

https://www.dailymotion.com/video/x9qstc

Isabelle

@ Patrice Charoulet

Ce qui est reproché à Julie Graziani ce n’est pas le fond, c’est la forme.

On n’humilie pas, en direct, des femmes qui ont des difficultés même si l’une d’entre elles a eu la mauvaise idée d’avoir 5 enfants avec des conditions de salaire compliquées…

Il faut y mettre du tact, bon sang. D’autant plus de nos jours, où un rien peut tout faire basculer…

Exilé

Comme lorsqu'il réplique à ceux qui trouvent dangereux qu'il soit le seul rempart face à l'extrême droite

Ah, le serpent de mer du rempart face à l'extrême droite refait surface, coucou Nessie...

Il faudra tout de même que des gens supposés pas trop idiots, évitant de reprendre comme des perroquets et sans réfléchir cette formule stéréotypée imposée par les médias, nous expliquent un jour pourquoi il faudrait absolument ériger un rempart face à l'extrême droite, comme s'il n'existait pas de dangers plus pressants et plus concrets se profilant à l'horizon que celui d'un loup fantasmé n'ayant d'ailleurs mangé personne.

Qui se rend seulement compte du caractère surréaliste et décalé de cette formule au moment même où nous assistons à la conjonction de deux des pires axes du mal de l'histoire de l'humanité, à savoir le marxisme-léninisme et ses avatars d'un côté et l'islam de conquête de l'autre, ces deux idéologies délétères chacune responsable d'avoir commis des dizaines de millions de morts - pour ne pas parler des « dégâts collatéraux » - s'alliant manifestement plus pour le pire que pour le meilleur ?

Sophie

@ un Chinois à Paris
"Votre président déplaît à tout le monde sauf à sa presse propagande, à Rothschild et à Attila"

"OTAN en «mort cérébrale»: Washington et Berlin déplorent les propos de Macron
La chancelière Angela Merkel a jugé «intempestif» et «radical» le jugement du président français. Vu de Moscou, ce sont au contraire «des paroles en or».

Le locataire de l'Élysée a cependant eu dans la même interview des mots sévères sur la Russie, dont le modèle n'est, selon lui, «pas soutenable».

https://www.lefigaro.fr/international/otan-en-mort-cerebrale-washington-berlin-et-moscou-reagissent-aux-propos-de-macron-20191108

Comme vous l'écriviez, E. Macron donne des leçons à tout le monde : l'Allemagne, les USA, la Russie... Il va finir par être tout seul, Jupiter, sur l'échiquier politique mondial...

Comme dans d'autres affaires, le fond et la forme. Le fond et la façon de le dire... En Macronie, ils ne sont pas doués pour le tact.

anne-marie marson

Comme lorsqu'il réplique à ceux qui trouvent "dangereux qu'il soit le seul rempart face à l'extrême droite: "Mais que ceux qui disent cela fassent le boulot au lieu de me critiquer ou de finasser".

C'est curieux cette phrase. Habituellement on pense plutôt le contraire, à savoir que le FN est chouchouté par Macron comme meilleur ennemi.

Les propos de Philippe Bilger ce matin sur Sud Radio modèrent un peu ce billet dithyrambique.
Philippe Bilger reconnaît d'abord s'être trompé sur les GJ, qui finalement feront partie de l'Histoire.
Puis sur Emmanuel Macron, en gros: "Macron a un culot d’enfer qui confère au cynisme. Il dit le contraire ce ce qu’il dit la veille. Il n’a peur de rien. C’est le problème.".

Puis les propos de N. Polony: "Mais qui est Emmanuel Macron", qui fait actuellement une politique contraire aux intérêts de ceux qui l'ont fait élire.

Finalement Emmanuel Macron est un leurre. Va-t-on de nouveau voter pour un leurre ?

HOPE

@ sylvain

Je vois que vous m’avez répondu. C’est inutile. Ce que disent les gens de votre espèce non seulement ne m'intéresse pas mais me donne la nausée. Alors... la ferme !

Giuseppe

Je m'éloigne un peu mais quand j'entends René Dosière parler des floralies de Bernadette Chirac au Château, il eut été sans doute plus courageux de le dénoncer durant ses mandats ; il en a eu le temps, lui le repu de la République, gavé de prébendes pendant des décennies de mandats, et c'est aujourd'hui qu'il raconte... Pauvre de lui, détestable attitude qui dénonce toujours après.

Je ne cautionne en rien les abus de madame Chirac, l'opacité était de mise à l'époque mais l'attitude de ces personnages comme René Dosière prompts à se répandre aujourd'hui, rappelle la veulerie des fuyards quand il s' agit de monter à la tribune. Détestable.

Il ne fut pas un député éphémère et son attitude révèle bien une partie de l'échec d'un assimilé PS, le courage pour les autres les indemnités pour moi, dans la douceur feutrée d'une vie politique à caresser le poil d'un ronronnement de bon aloi, ni trop haut, ni trop vite, ni trop fort.

Détestable attitude d'un comptable d'arrière-boutique qui a toujours crié la voix enrouée, surtout pour ne pas déranger.
Comment des citoyens ont-ils pu reconduire un tel député de papier mâché, égratigné par le palmipède qui lui reprochait tout de même un peu de profiter du système.

Rougeaud et bien nourri il aurait pu s'abstenir de le faire après, toujours après, les carpettes d'un pouvoir sont toutes similaires, elles ne rechignent pas à ce que l'on s'essuie les pieds sur leur dos pendant leur mandat, et geignent effarouchées sur les plateaux TV quand elles ne risquent plus rien, triste politique.

Mary Preud'homme

@ Robert Marchenoir | 08 novembre 2019 à 07:15

Un peu de cohérence, c'est vous qui vous êtes présenté et vanté comme étant un "islamophobe et un raciste" pur jus, vexé que vous étiez que je vous prête une quelconque proximité de pensée avec des islamistes.
Relisez-vous "objectivement" pour une fois et cessez de vous contredire !

Quant à moi je ne n'ai jamais milité pour l'antiracisme, dès lors que c'est aussi une forme de sectarisme sinon de racisme, mais me suis toujours présentée comme non raciste, nuance de taille qui semble vous échapper.

En outre, j'ai toujours été et demeure très féminine, fine, plutôt élégante et bien dans ma peau, opposée à l'avortement, au mariage pour tous, à la PMA, à la féminisation outrancière de certains métiers comme à celle du vocabulaire s'y rapportant, partisan de l'autorité, de la discipline, du travail bien fait, de la famille traditionnelle, sans parler de mes convictions religieuses et de mes engagements privés etc. ; j'ajoute que mes meilleurs amis sont des hommes, c'est dire si vous vous mettez le doigt dans l'œil jusqu'au coude.

Il est vrai que vous êtes un dyslexique profond du raisonnement, à toujours confondre la gauche et la droite, à voir des marxistes et des complots poutinistes partout, obsession qui sont du ressort d'un bon psychiatre analyste.

————————————

@ sylvain | 08 novembre 2019 à 13:14

Certains sujets sont très difficiles (voire impossibles) à aborder sur ce blog par ceux qui les ont vécus ou en sont les dépositaires.
En premier lieu par crainte d'être moqués, ridiculisés ou niés dans leur témoignage d'une souffrance ou d'une première expérience traumatisante pourtant bien réelle, quand bien même elle remonterait à un passé lointain. Comme des séquelles de guerre ressassées depuis leur plus tendre enfance (père résistant victime de la barbarie nazie ou non revenu des camps) ou un viol que l'on doit cacher toute sa vie pour ne pas avoir en plus à souffrir le poids de la méfiance et de l'ironie du monde plus enclin à salir et enfoncer qu'à compatir et aider.

Sophie

Contrôle de l'immigration : poudre de perlimpinpin

"Ainsi en sera-t-il des modifications apportées au régime de l’AME. Un délai de carence de trois mois sera instauré, mais les cas d’urgence en seront exclus. Lorsqu’on connaît l’importance qu’y tiennent les accouchements (30 %) qui permettent en outre une naissance en France avec ses conséquences juridiques, on mesure l’inanité de la prétendue réforme." (Christian Vanneste)

https://www.bvoltaire.fr/reprendre-le-controle-de-limmigration-poudre-de-
perlimpinpin/

Il faut supprimer le droit du sol et le droit d'asile. Au Japon, pas de droit d'asile. Ils ont d'autres chats à fouetter !

Quid de tous ces jeunes hommes, certains en bonne santé, que nous voyons sur les écrans ? Une armée d'occupation venue en soutien de ceux déjà en place ?
Les hautes sphères éclairées sont-elles vigilantes à ce sujet ?

Quid de tous ces jeunes hommes (sur CNews, Eric Revel et Eric Zemmour évoquaient des jeunes gens drogués). Ces jeunes en manque vont se retrouver lâchés dans la nature...

Quid des problèmes sanitaires importés : nouveaux cas de rougeole, de coqueluche, de tuberculose, de gale etc.

Quid de leur éventuelle formation à financer dans des organismes de formation qui sont réputés pour être des "marchands de soupe"... Alors que les chômeurs déjà présents sur le sol national ne trouvent pas toujours de bonnes formations...

Vive l'invasion migratoire, vive l'islamisme et vive le libéralisme qui permet de bénéficier, pour certains, d'une main-d'œuvre low cost. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes de Macron.

Isabelle

@ hameau dans les nuages
"La misère digne est repartie se cacher."

Ce qui arrange bien les "premiers de cordée" du "nouveau monde"...

sylvain

@ HOPE | 08 novembre 2019 à 09:05
"Pour ce qui est du mot « collabo », par respect vis-à-vis de ceux de ma famille qui ne sont pas revenus des camps... je ne vous répondrai pas. Vous ne valez pas une seconde de plus de mon temps, pauvre... !"

Vous êtes comme ces résistants de dernière minute qui ont dénoncé leurs voisins : se servir de ce cliché odieux "ma famille a connu les camps..." destiné à se victimiser faussement est tout aussi suspect et mensonger ; si on comptabilise tous ces soi-disant internés dans des camps, leur nombre dépasse celui de la population officielle de la France ; arrêtez vos mensonges et retournez jouer dans votre bac à sable.

Heureusement que des gens comme Zemmour existent, ils nous redonnent espoir face à des collabos islamogauchos comme vous qui êtes raciste antiblanc, xéno, anti-France, haineux envers les vrais citoyens qui aiment leur pays.

un chinois à Paris

@ Mitsahne | 07 novembre 2019 à 18:20

Washington et Berlin s'offusquent des derniers propos de Macron sur l'OTAN, en langage populaire cela veut dire "ce petit c*n, nous lui disons "shut up"."

Votre président déplaît à tout le monde sauf à sa presse propagande, à Rothschild et à Attila ; pour vous aider nous pouvons vous prêter un de nos généraux anonymes accompagné de ses braves.

Sophie

@ Lotus

Je crois, Lotus, que vous m'aviez envoyé un message avec un lien vers le compte Twitter de Mohamed Louizi. Merci.

Je vais souvent sur le compte Twitter de Mohamed Louizi. J'invite les lecteurs de ce blog à le consulter. Toujours très intéressant. De vraies enquêtes détaillées.

Ce journaliste de qualité subit un véritable djihad judiciaire depuis de nombreuses années. Il alerte tous nos personnages politiques sur le danger islamiste, en vain.
E. Macron préfère s'entourer de Benalla, Belattar et autres individus de cet acabit... Alain Juppé s'était rapproché, à tort, de Tareq Oubrou, l'imam de Bordeaux.

boureau

@ Patrice Charoulet 08 novembre 2019 09:37

Tout à fait en accord avec votre approbation des phrases de Julie Graziani.

Un excellent article sur ce sujet sur le site Atlantico, par Anne-Sophie Chazeaud:
"Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel"

https://www.atlantico.fr/decryptage/3582490/les-aventuriers-du-bon-sens-perdu--ce-que-la-tempete-autour-de-julie-graziani-nous-dit-des-blocages-intellectuels-du-monde-actuel-debat-liberte-d-expression-anne-sophie-chazaud

Il rappelle notre part de responsabilité individuelle et redonne le contexte des phrases prononcées:

"Julie Graziani a défendu ses propos en faisant allusion à sa propre enfance et à sa mère qui s'est battue contre l'adversité pour s'en sortir. Elle a donc toute légitimité pour exposer son point de vue en forme de témoignage, même si le témoignage ne suffit pas à fonder un concept rationnel."

Le tribunal de la bien-pensance ne s'élève pas à ce niveau.

Cordialement.

Xavier NEBOUT

Eric Zemmour s'annonçant comme un poids lourd de la politique, il pourrait bien être le faiseur de roi.

S'il demande en effet publiquement à MLP de se démettre au profit de Marion, notamment pour permettre une union des droites - des vraies -, elle sera bien malvenue de refuser.

C'est alors que Marion sera élue.

Xavier NEBOUT

Je n'avais pas fait attention à la photo.
MLP en noir et blanc, et la plus jolie photo qu'on puisse trouver d'EM en couleur.
Dites, Mme Bilger, vous ne nous prendriez pas pour des andouilles, des fois ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : philippe.bil[email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS