« Une contrition par ci, une repentance par là... | Accueil | Le Président est-il à bonne distance ? »

17 mai 2020

Commentaires

Valéry

@ Achille
"Rien ne saurait justifier la haine"

Pourquoi voudriez-vous tant enlever l'humanité des gens ? La haine est un sentiment naturel, tout comme l'amour. Les deux ont leur rôle à jouer dans la préservation de notre société.

"Rien ne peut la justifier" : êtes-vous mou à ce point ?
Je peux vous donner bien des exemples justifiant une haine profonde, qui est même nécessaire afin de savoir comment répliquer: le meurtre d'une personne chère, un viol, un accident grave par négligence, une attaque terroriste contre votre pays, une guerre...

Quant à Zemmour, mais qu'est-ce que peut vous faire qu'il ne soit pas gentil ? Zemmour ne frappe pas à la porte des gens pour les obliger à l’écouter. Ce sont eux qui font le choix ; s'ils n'aiment pas, qu'ils changent de chaîne.

La liberté d'expression est la liberté de choquer. Pour aligner des compliments ou des lieux communs on n'a pas besoin d'une loi, ou d'un article dans la constitution ou dans la déclaration des droits de l'homme. Dans la poursuite de la vérité, on se doit parfois d'insister, de blesser même lors d'un débat, pour creuser d'avantage. Après tout on n'est pas en porcelaine, ce ne sont que des mots.

Moi j'ai déjà arrêté de poster des commentaires dans les forums des médias français, ils sont toujours refusés (et non, je n'insulte personne). L'ironie, et certains vont être sans doute choqués, est qu'aujourd'hui on est bien plus libre de s'exprimer en Russie qu'en France.
Voilà le chemin que vous chérissez, Achille.

sbriglia

Achille, quand cette loi sera publiée, les algorithmes des GAFA auront trouvé cinq raisons au moins de supprimer votre commentaire si d’aventure vous vouliez le divulguer sur les réseaux sociaux.

Les algorithmes sont faits pour prendre des décisions au millième de seconde.

Je vous laisse chercher ces cinq raisons : mettez-vous dans la tête d’un algorithme, ça devrait vous aider.

Ce doit être facile, il n’a pas de tête.

Stephane

Bonjour M. Bilger,

Il est intéressant de noter aussi le vote favorablement majoritaire à cette loi des députés LR...

Nic

Pleinement d'accord avec vous, M. Bilger.

Loi Avia... Avia... l'idiote utile de la Macronie. Je me demande d'ailleurs si elle ne serait pas plus idiote qu'utile...

Après avoir institutionnalisé le relâchement et la vulgarité depuis quarante ans (complaisance politique et médiatique de caniveau, Education nationale à la dérive, culte du moi et j'en passe), le gouvernement tente d'en juguler les effets délétères. Qui sème le vent récolte la tempête !

Et comme on a un pouvoir faible qui n'a guère les moyens de ses ambitions, il délègue aux GAFAM le soin de faire la police, en infraction avec le pacte républicain. Un ramassis de Branquignols !

Un clou de plus dans le cercueil démocratique. Les Macrondolâtres (version moderne des Munichois) vont adorer !

Philippe

La haine comme l'amour sont des sentiments qui sont dans la nature humaine et qui ne se légifèrent pas. Dans l'esprit des grandes dictatures "humanistes" comme le communisme chinois, l'harmonie formelle en société traduit le bon équilibre de la marche du monde et cette loi n'en est qu'une émanation à peine édulcorée : les commissaires du peuple sont ici remplacés par des associations d'activistes subventionnés qui mettront à profit cette loi pour terroriser avec profit la liberté d'expression, de concert avec les GAFA qui en seront les piliers techniques.

Ainsi donc, ce qui s'exprimera dans l'espace public sera publié à la discrétion ou au bon vouloir du censeur, comme dans toutes les dictatures. La société n'en deviendra que plus violente car là où l'homme ne peut déverser ses sentiments, fussent-ils vifs virtuellement et ils ne sont parfois qu'une fièvre traduisant une maladie, se substitue la catharsis dans la rue. On voudrait soulever un peuple qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

Mais les Français dans leur majorité ne semblent plus si attachés que cela à la liberté : le plus grand danger serait qu'ils puissent, fatigués, inquiets ou léthargiques, la vendre ou la rogner contre un plat de lentilles. Le nouveau centre du monde oscille à l'Est et il n'est pas dit qu'après avoir été sous l'influence des libéraux de l'Ouest nous ne basculions pas dans cet étatisme orientalisant, et qu'au final les Perses finissent par asservir la démocratie qui, comme chacun le sait, se mérite.

Achille

« Je prends le risque malgré le vote, préjudiciable à la démocratie, de cette loi Avia : il faut la haïr. »

Je ne suis pas d’accord sur le terme haïr. Rien ne saurait justifier la haine.
Tout n’est pas mauvais dans cette loi Avia, même si la députée qui la porte est un personnage très controversé.

Il suffit d’aller sur Twitter pour avoir une idée des propos haineux et vulgaires qui y sont répandus tous les jours. Sans parler des infox et autres propagandes séditieuses.
Je pense qu’il est possible de critiquer une personnalité politique, un journaliste, ou simplement un twittos qui donne son avis sur Twitter sans lui déverser un tombereau d’injures. Il en est de même sur un blog ou dans un débat télévisé.

Eric Zemmour disait dernièrement dans l’émission Face à l’info qu’il a le droit de ne pas aimer tout le monde. Ce n’est pas ce qu’on lui demande, surtout pas à lui dont on sait bien qu’il n’a rien d’un humaniste béat.
Mais une personne de sa notoriété et de son talent oratoire a une grande influence auprès du public qui l’écoute et certains de ses propos qui, trop souvent, pèchent par un manque de nuances, risquent d’être mal interprétés par des gens qui ne possèdent pas sa subtilité intellectuelle.
Le droit à la haine est malsain car il autorise les pires comportements de la nature humaine.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS