« François Fillon : un traquenard politique, une rigueur judiciaire... | Accueil | Entretien avec le sénateur Pierre Charon »

01 juillet 2020

Commentaires

caroff

@ Jean 01:46

J'apprécie vos contributions.
Ne prêtez pas attention aux vilaines mouches et aux gros bourdons qui fréquentent ce blog, une tapette et l'inconvénient disparaît !

duvent

@ Chemins de traverse | 08 juillet 2020 à 06:31

Tout ce que je mets ici est à vous !

------------------------------------

@ Jean | 08 juillet 2020 à 02:56
« Mais aussitôt, je m'attriste. Je vous bouscule un peu - certes tout petit peu je l'admets - dans vos certitudes et vous m'en voudrez. »

Oh, mais il ne faut pas vous attrister, ce serait du gâchis, car il ne m'est rien que vous soyez bon ou mauvais avec moi.

C'est ainsi que votre invitation est bien audacieuse, qui prétend avec condescendance, avoir tant de bonté. Mais toutes les femmes ne sont comme celles que vous côtoyez, elles ne sont pas toutes flattées de voir votre grandeur baisser son attention bienfaitrice vers elles...

Il me paraît plus convenable de dire le fond de votre pensée, plutôt que de faire des ronds de jambe.

Il m'a été attribuée ici une expertise latine que je n'ai pas, mais elle sert les esprits chagrins pour me renvoyer à mon Gaffiot (le meilleur des dictionnaires...), il m'importe peu d'être réduite tant qu'il s'agit de latin, pour les précieuses ridicules je ne sais pas encore...

Vous vous avancez imprudemment, et écrivez: « Je me persuade même qu'à la fin vous m'aimeriez », de cela je conclus que vous êtes un homme de peu de qualité, un prétentieux, médiocre et vantard.

Ce qui est certain c'est que vous, je ne vous aime pas, cela je le sais bien, et je sais aussi que votre style est assez proche de celui d'un certain zonzon, que je n'aimais pas non plus...

---------------------------------------

@ sbriglia

Mon bon maître,

Consentiriez-vous à citer autre chose que les précieuses et le Gaffiot, dans le but unique de me peiner, ou dans le but subliminal de me réduire au silence, car cela est sans effet...

D'une part, je me sens assez peu flattée de retenir votre attention, quand je ne m'adresse pas à vous.

D'autre part, et puisque vous aimez Charoulet et le sieur Jean, il vous suffit d'abonder lorsqu'ils nous livrent leurs exceptionnelles productions, ils seront, j'en suis certaine heureux, et pendant ce temps-là, je me tamponnerai joyeusement le coquillard, lequel coquillard vous salue bien bas, mon bon maître ! I wanna be like you !!

https://www.youtube.com/watch?v=9JDzlhW3XTM

sbriglia@duvent

"... je m'en vais vous dire Jean, qu'ici, sur ce blog, incroyable, il y en a... qui se gondolent à lire votre prose verbeuse, ...défendre autre chose que votre petit coin qui sent mauvais...
Par ailleurs, je ne vous permets pas de vous adresser à moi sans me citer directement… je suis généreuse en douceurs pour les pitres..."
Rédigé par : duvent | 07 juillet 2020 à 11:57


Autoportrait de Magdelon ou de Cathos, au libre choix de chacun…

C'est curieux chez vous, duvent, ces attaques répétées contre des commentateurs qui ne sont peut-être pas votre tasse de thé mais que d'aucuns lisent et apprécient…

Patrice Charoulet aime les dictionnaires, ne fume pas, ne boit pas de vin et traverse aux passages cloutés ; vous n'aurez jamais l'occasion de le rencontrer alors foutez-lui la paix, ses commentaires, comme ceux de Jean, sont à cent coudées au-dessus de vos entrechats nombrilesques.

Curieux aussi vos interventions qui ne font jamais référence au sujet de notre hôte mais n'ont pour seul but que de dérouler vos afféteries sauce Gaffiot ou pages roses, c'est selon, et déverser votre fiel à vomi continu.

Duvent, déplorable Montfleury féminin de ce blog, cessez de tuméfier votre coquillard : il se pourrait bien qu’en lui seul réside la source de vos déprimantes et névrotiques arabesques.

https://www.youtube.com/watch?v=exM8crNQq78

Premier Marquis : « Attention ! nos précieuses prennent place. Barthénoïde, Urimédonte, Cassandace, Félixérie, Duvent… »
Deuxième Marquis, se pâmant. : Ah ! Dieu ! leurs surnoms sont exquis !

Chemins de traverse

@ Jean,
"aux autres" !

On dirait du Yann Moix lorsqu'il avait l'occasion de
prendre la défense d'un accusé de faits graves et contre lequel les femmes se mettaient en avenues parisiennes avec pancartes...

@ duvent

Partageriez-vous les droits d'auteure pour "jean sans terre" ? :)

Jean

@ duvent

"Mon petit coin qui sent mauvais...", Madame, c'est mon paradis. Je vous y invite, si vous le souhaitez et ne restez de trop crispée sur quelques malheureux a priori. J'y ai même un volume de citations latines - que je n'ai jamais ouvert puisque j'en dispose d'assez en français – qui devrait vous plaire. Vous verrez, cela vous changerait de vos habitudes. Il est bon de temps en temps de changer d'air et de respirer. Les narines se dilatent et on se sent ragaillardi ! Je me persuade même qu'à la fin vous m'aimeriez. Quels malentendus trop souvent ne surgissent par écrit. Que de confiance insolente ! Allez essayez, au pire cela vous décrotterait. Mais aussitôt, je m'attriste. Je vous bouscule un peu - certes tout petit peu je l'admets - dans vos certitudes et vous m'en voudrez.

--------------------------

@ Walson

Je lis quelquefois Rioufol. Je n'interviens pas sur son blog. Les commentaires sont unanimes. On n'y aiguise pas l'esprit.
Je me suis peut-être mal exprimé ; "aux autres" voulait dire "aux autres qui s'en prennent en meute à Patrice Charoulet". Je n'aime pas les meutes même chez les personnes individuellement intelligentes. En meute, les gens sont des brutes.

Pourquoi donc écouter même Patrice Charoulet ? Je vais citer un maître dans un domaine restreint et particulier: Robert Fischer aux échecs. Cet Américain iconoclaste puis plus tard fou devint champion du monde d'échecs, seul face à la puissance des maîtres soviétiques. Ce qu'il réussit fut véritablement une prouesse. Cet homme donc, le meilleur dans sa spécialité, ne méprisait pas le profane. Il adorait jouer et rejouer les parties d'amateurs. Il disait que les coups de ces profanes recelaient parfois une originalité profonde dont étaient souvent dépourvus les maîtres de renom. J'ai suivi sa méthode. J'ai remarqué que le génie se tapissait parfois dans le plus petit et se détournait des plus brillants. On apprend souvent des tout petits. Je ne dis pas cela pour M. Charoulet. Mais je préfère dans les idées de la diversité à la monotonie.

--------------------------

@ Lodi

Merci. Vous voyez. Il est toujours un endroit par où les gens peuvent se rejoindre et se lier. Et là, exquise ironie, c'est grâce au dictionnaire de M. Charoulet ! Belle leçon pour les donneurs de leçons.

Lodi

@ Jean | 07 juillet 2020 à 01:46

Bravo, vous donnez envie de (re)lire les auteurs que vous aimez !

Je vous loue aussi de défendre quelqu'un qui n'a pas tort d'être resté enthousiasmé par les dictionnaires et les citations comme quand j'avais compris qu'on peut apprendre les choses par les mots et les vues des autres et avant de me désenchanter un peu en comprenant que les mots ne sont pas la chose, que le contexte compte et que les citations sont des indices et non des autorités.

Bref, c'est fou comme je me blase ! Heureusement, il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir, admirer, décortiquer ou toute opération mentale par laquelle l'esprit évite de se rouiller. Et puis, il est vraiment agréable de croiser les amoureux des dictionnaires, du latin, de telle oeuvre ou je ne sais quoi encore.

Le problème est que souvent, on veut imposer ce qu'on aime aux autres, ou au contraire, qu'on veut dégoûter les autres de leur plaisir.
Imaginez qu'on force quelqu'un à manger ce qu'il ne veut pas ou qu'un autre crache sur la nourriture du voisin !

Répugnant... Par contre-coup, je pense aux dictionnaires de la collection des dictionnaires amoureux. Ce ne sont certes pas des références informatives mais on apprend en s'amusant et parfois en s'enchantant - cas de l'Italie mais pas de la Russie pourtant du même auteur. Qui a écrit un livre merveilleux "La perle et le croissant" sur le baroque... Certains livres sont des portes sur des jardins enchanteurs et oubliés.

Tout le monde critique, je ne dis pas que je fasse autre chose, mais allons à contre-courant :
Le dictionnaire est la norme, le latin la racine, le Japon le lointain, l'humain l'universel, la France le pays, le terroir les pays du pays, la Bretagne une terre qui finit et des rêves sans cesse renouvelés, la politique l'art du moindre mal et la création l'ailleurs dans l'intelligence.
Chacun peut ajouter à cet aperçu.

Walson

@ Jean | 07 juillet 2020 à 01:46
"aux autres"

Vous n'en faites pas autant chez Ivan Rioufol !

"M. Charoulet, vous avez ma sympathie."

Tiens, un adepte du blog de Patrice Charoulet et qui s'adresse à son maître en méprisant "les autres", ce que fait l’hurluberlu en permanence.

Quant aux dictionnaires ils sont faits pour être lus mais pas pour être plagiés. Voilà donc un nouvel ambassadeur de Saint-Exupéry, de Friedrich Wilhelm Nietzsche, vous allez pouvoir créer un cercle sur ce blog.

Lorsque l'on veut donner une leçon à Marchenoir on n'utilise pas le mot "autres" pour désigner l'ensemble des commentateurs, ne seriez-vous pas prétentieux ?

duvent

@ Jean
"J'aime celui qui ouvre un dictionnaire pour comprendre mieux le monde.
J'exècre ceux qui singent la force et la puissance pour s'en prendre à plus faible qu'eux. J'exècre ceux qui s'attroupent en bande pour molester l'individu fragile et esseulé. La meute leur donne la force dont ils sont dépourvus isolément et le goût du sang.
M. Charoulet, vous avez ma sympathie."

Mince alors ! Un héros !! Il défend la veuve et l'orphelin, c'est beau, il doit être beau lui-même, pensez il aime Saint-Exupéry, et il se moque éperdument du monde, seuls comptent lui et les siens...
Je suis émue ! Je le suis d'autant plus qu'il annonce que « les autres », bon, je ne sais pas qui est l'anonyme qui a choisi comme pseudonyme « les autres », mais cela est aussi bien trouvé que « personne », donc, il annonce que « les autres » blablabla...
« Les autres » s'en tamponnent mollement le coquillard, Jean !

Jean sans terre ne sait pas comment devenir le clou de la soirée, il a trouvé un innocent muni d'un dictionnaire, et il en devient le chevalier servant au prétexte que tous les dictionnaires n'ont pas suffi à donner la bonne parole à ce pauvre bonhomme, c'est triste, c'est vraiment affligeant, c'est tellement cruel que je me demande si disposer d'une arme, comme le préconise sur un autre fil, ce fameux Jean sans terre, bon comme le pain, ne serait pas la solution ??

Alors, je m'en vais vous dire Jean, qu'ici, sur ce blog, incroyable, il y en a qui n'ont pas tout à fait perdu la mémoire, qui savent encore utiliser les mots pour dire ce qu'ils pensent, et qui se gondolent à lire votre prose verbeuse, qui mime grossièrement le courage, mais vous n'êtes pas assez sincère et pas assez exalté pour défendre autre chose que votre petit coin qui sent mauvais...

Par ailleurs, je ne vous permets pas de vous adresser à moi sans me citer directement, mais, et c'est possible, si vous ne vous adressez pas à moi, je vous prie d'accepter ce petit compliment comme une douceur, je suis généreuse en douceurs pour les pitres, c'est ainsi, j'ai un cœur grand comme ça !

Jean

@ boureau

Je vous remercie, Monsieur, pour votre aimable commentaire auquel je suis particulièrement sensible. Nous avons en commun d'aimer Saint-Exupéry. Il m'apparaît mélanger comme personne les qualités des plus grands moralistes français avec une spiritualité incroyablement profonde et originale. Beaucoup le négligent et ne retiennent que "le Petit prince" qu'ils ont lu hâtivement sans le comprendre. "Le Petit prince" est un conte à l'extrême épuré, pour cette raison très difficile à bien entendre. "Citadelle", selon moi, est un chef-d'œuvre insoupçonné d'humanisme par où l'auteur s'élève à un niveau comparable à celui des rédacteurs des textes sacrés, par où même il dépasse l'humanisme de Nietzsche dont il est le pendant dans l'amour et la création, Nietzsche l'étant pour l'intellect. Nietzsche n'annonce pas Hitler ni le règne de la force brute, comme on l'a souvent dit mais Saint-Exupéry comme Jean le Baptiste annonce Jésus. Je force le trait pour laisser l'imagination vagabonder et rêver.

----------------------

@ aux autres

J'aime celui qui ouvre un dictionnaire pour comprendre mieux le monde.
J'exècre ceux qui singent la force et la puissance pour s'en prendre à plus faible qu'eux. J'exècre ceux qui s'attroupent en bande pour molester l'individu fragile et esseulé. La meute leur donne la force dont ils sont dépourvus isolément et le goût du sang.

M. Charoulet, vous avez ma sympathie.

revnonausujai

Le nouveau gouvernement:
- un jeu de chaises musicales,
- l'élimination des quatre plus nullissimes,
- Marlène Schiappa en seconde division,
- Roselyne Bachelot et Dupond-Moretti pour faire le show,
ou l'art d'accommoder les restes !

Bref, l'important était surtout d'écarter Edouard Philippe qui faisait un peu trop d'ombre au petit morveux.
P*tain, encore deux ans ! sauf si c'est sept ans de malheur !

Henri Gibaud

Vous êtes dans les parages de chez Chaumet ?
C'est calme, "à Vendôme" ?
Les blancs-becs émoulus de l'école des "Mules" bordelaise (pauvre Didier G..., perdu dans des Sables... mouvants !) sont-ils déjà en stage de close-combat ? C'est qu'il est grossium, le "Roselyne Cachalot" du barreau !
À 19 h 56 sur machin-streaming: "Eric Dupond-Moretti a la défense dans la peau" (sic ! subtil !)... question "PAROLES", y'a une de ces épidémies qui se prépare... faudra passer du MASQUE au... bâillon !!

Deviro

@ duvent | 05 juillet 2020 à 09:32

Le bonhomme est assez médiocre, on l'imagine avec ses dictionnaires, ses citations et ses cure-dents.
Est-ce qu'il nous barbe en nous rasant, ou est-ce qu'il nous rase en nous barbant ?
Soumettons-lui ce questionnement shakespearien, il nous dira quoi choisir...

sylvain

Castex veut du "sans faille"...
"Vous attendez de nous de la reconnaissance et du soutien. Ils seront sans faille".

Les mafias esclavagistes de migrants veulent une invasion "sans faille".

Castex l'éolienne brasse du vent et parle aux oiseaux, et aussi à mon c*l, ma tête est malade.

Les migrants beaucoup plus efficaces et pragmatiques agissent : menaces, agressions, chantages à la tentative de suicide sur leur bateau mafia, et ça paye : l'UE se met à genoux tout comme les quatorze abrutis de la F1.

Donc si mes calculs sont bons, nous aurons une continuité immigrationniste repentiste remplaciste islamogauchiste... sans faille.

duvent

@ Chemins de traverse | 06 juillet 2020 à 05:29

Excellent commentaire !

Chemins de traverse

@ duvent - 5 juillet 2020 à 22:38

Excellents vidéo et commentaire.

boureau

@ Jean 05 juillet 2020 15:33

Votre réponse à Claude Luçon.

Je trouve votre commentaire d'une grande hauteur de vue. Je doute que Claude Luçon, vu ce qu'il a écrit, malheureusement ne comprenne pas le sens de votre intervention.

J'ai été touché par votre référence au Petit Prince.
C'est un de mes livres de chevet. Et c'est le premier livre que j'ai offert à chacun de mes dix neveux et nièces. Et maintenant que les plus âgés prennent le chemin de la retraite, ils m'en remercient encore.

Cordialement.

Tipaza

@ Robert Marchenoir | 05 juillet 2020 à 20:47 (@ Giuseppe)
"Si ça se trouve, vous êtes une nonne burundaise, bloguant pour tromper son ennui à partir d'un couvent de Valparaiso."

Nous avions déjà la nonne espagnole, voilà qu’apparaît dans la saga du blog, la nonne burundaise, dont nous connaissons à présent le parfum préféré.
La couvent des minimes Valparaiso est un parfum, le sien probablement.
https://www.fragrantica.fr/parfum/Le-Couvent-des-Minimes/Valparaiso-53534.html

Non seulement Marchenoir nous dévoile ses relations, mais il donne leur signe distinctif.
Il se plaindra ensuite d'être suivi à la trace.
C'est que c'est tout un art que d'être agent secret !

breizmabro

@ Robert Marchenoir 05 juillet 20:47
"C'est-à-dire que chez vous, court ou long, c'est toujours nul"

Bien au contraire puisque je dis à Savonarole "Bonne critique, drôle ET courte".

duvent

@ Patrice Charoulet
"Madame l'anonyme,
Adressez-vous rue Sainte-Anne. Aux urgences.
Vous avez sonné à la mauvaise porte."

Écoutez, je suis particulièrement touchée d'avoir obtenu de vous un diagnostic clair et précis, et je vous en remercie vivement.

Jusqu'à présent, je n'étais ici qu'Anonyme, il semble que je sois aussi Anormale ...

Cela ne m'étonne qu'à moitié ! Et celui-ci doit y être pour quelque chose...

https://www.youtube.com/watch?v=hw6xBdXl1Aw

Robert Marchenoir

@ Giuseppe | 04 juillet 2020 à 21:21
"Vous perdez votre sang-froid."

Absolument pas. Quand j'adopte ce registre, c'est parfaitement délibéré.

"Quant aux disjoncteurs différentiels objets de votre ressentiment Bob, sachez que vous êtes aussi compétent en électricité que le défunt Cruchade qui s'éclairait à la bougie et à la lumière du jour."

Je le suis beaucoup plus que vous, visiblement. Vous ne voulez pas que je vous refasse le film, tout de même ? Allez-y, faites-nous rire. Expliquez-nous en quoi les disjoncteurs différentiels étaient en cause dans l'incendie de Notre-Dame, puisque tel était votre argument.

"Je ne vous ferai pas l'offense de vous citer tous les hôpitaux et services d'urgence réalisés courants faibles et forts compris."

Vous n'en êtes pas moins incompétent. Je vous l'ai prouvé, et vous avez été incapable de me réfuter. Le professeur Raoult, lui aussi, a beaucoup d'états de service. Il n'en est pas moins un charlatan.

Au demeurant, nous sommes sur Internet, et vous pouvez raconter absolument n'importe quoi. Si ça se trouve, vous êtes une nonne burundaise, bloguant pour tromper son ennui à partir d'un couvent de Valparaiso.

Reste la question de savoir si votre incompétence, en la matière, fut volontaire ou non. Je n'exclus pas la première hypothèse, mais elle est encore plus incriminante pour vous : vous auriez délibérément diffusé de faux savoirs afin de cultiver votre vanité. C'est parfaitement possible.
______

@ breizmabro | 04 juillet 2020 à 21:06
"Bonne critique, drôle ET courte, ce qui nous change de certains sur ce blog à qui il faut 25 paragraphes pour accoucher d'une pensée qu'on avait saisie en lisant les trois premiers. Dommage que ces maîtres penseurs ne puissent intégrer que 'ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément', et que le radotage est dérisoire."

C'est-à-dire que chez vous, court ou long, c'est toujours nul, donc il n'y a pas beaucoup de questions à se poser.

J'espère que ceci sera assez court pour que vous le compreniez.
______

@ Patrice Charoulet | 04 juillet 2020 à 22:11
"Que les personnes qui ont fourni une fausse adresse mail en fournissent une vraie ! C'est la moindre des courtoisies."

Votre culot est à la hauteur de votre incompétence à utiliser Internet. Je vous aurais donc fourni une fausse adresse mail, et ce serait pour cela que je recevrais vos spams ?

Je ne vous ai fourni aucune adresse mail, espèce de menteur invétéré, puisque j'ai constamment résisté à vos indécentes exigences en la matière. Vous avez volé mon adresse mail auprès d'un tiers.

Laquelle est vraie, puisque vous m'avez inondé de spams par le passé, et que vous venez de remettre le couvert -- probablement en raison de votre incapacité à différencier un ordinateur d'un tire-bouchon.

Je vous demande donc à nouveau d'enlever mon adresse de la liste que vous utilisez, lorsque vous actionnez avec légèreté la fonction "partager cet article" sur Atlantico, ou sur le blog de Maxime Tandonnet.

Patrice Charoulet

@ duvent

Madame l'anonyme,

Adressez-vous rue Sainte-Anne. Aux urgences.

Vous avez sonné à la mauvaise porte.

Jean

@ Claude Luçon

Monsieur, vous n'avez juste pas le même amour, ni les mêmes préoccupations qu'un EZ. C'est pourquoi, vous avez si mal entendu ce débat.

Pour ma part, sans avoir lu aucun de ses livres, pour n'être pas de lui un inconditionnel, pour admirer son courage et sa pugnacité intellectuelle, pour apprécier sa courtoisie et sa gentillesse profonde, pour reconnaître ses généralisations parfois outrancières, j'ai lors de ce débat compris et partagé entièrement ses propos et j'ai vu en lui un amoureux de la France. Ce qui est assez rare pour mériter être signalé.

Quant à moi, savoir si Adam est originaire d'Afrique, d'Asie ou extraterrestre m'est parfaitement indifférent et ne changera rien à ma façon de voir le monde, ni à mon amour. J'aime la France et sa civilisation. Je n'aime pas l'Afrique, le Moyen-Orient, l'Asie, l'Homme, que sais-je encore ? L'amour ne s'explique pas comme ne s'explique pas pourquoi vous aimiez votre épouse, plutôt qu'une plus jeune et plus belle. Ou plutôt si, il s'explique très bien. C'est tout ce que vous aviez vécu avec elle et pas avec une autre qui fait cet amour. C'est aussi ce que le Petit Prince ressentait pour sa rose. C'est cet amour de Zemmour que vous n'avez su entendre. Peut-être ne l'avez-vous pas ?

Achille

@ Walson | 05 juillet 2020 à 10:05
« Achille, l'homme qui n'entend que de l'oreille gauche et qui n'aime que les couillons. »

Ah oui ? Pourtant je ne pense pas avoir manifesté une quelconque affection à votre égard.

Chemin de traverse

@ duvent

DU VENT DANS LES VOILES !
C'est le titre d'une oeuvre d'un écrivain français...
Comment ça ?
Alors Monsieur Charoulet, vous corrigez sans consulter le dictionnaire ?


breizmabro

@ Chemins de traverse 4 juillet 07:56

"Tant qu'on attendra tout du seigneur du château, on est mal." (Roselyne Bachelot)

Venant de celle qui été ministre du château c'est amusant ; mais n'est-ce pas elle qui disait le 2 avril 2010 :

"J'attends que, dès 2010, les ARS fassent la preuve de leur utilité auprès de nos concitoyens, qu'elles apportent des améliorations tangibles et concrètes à leurs problèmes de santé"

C'est beau comme du Bachelot n'est-il pas ? C'est sans doute en pensant à l'efficacité du monstre tentaculaire qu'elle a créé, géré par des fonctionnaires qui nous coûtent un pognon de dingue, qu'elle s'est amusée à dire lors de son audition:

"Enfin, des médecins qui n’avaient pas de masques dans leur cabinet, qui n’ont pas de blouse ? (…) On attend que le préfet ou le directeur de l’ARS [l’Agence régionale de santé] viennent avec une petite charrette pour porter des masques ?"

Les préfets peut-être pas mais il était de la responsabilité des ARS supposées dès janvier être informées de la dangerosité du coronavirus, de commander des masques en quantité suffisante pour les médecins libéraux de leur département dans la mesure où le peu de stock de masques était réservé au personnel de l'AP-HP (*) sinon expliquez-nous À QUOI SERVENT les ARS lors d'une pandémie ?

Il faut reconnaître que Bachelot a été meilleure comme ministre des Sports que comme ministre de la Santé car à ce poste elle n'a jamais hésité à donner de sa personne en allant vérifier la bonne hygiène des vestiaires des clubs sportifs en présence des utilisateurs de ces vestiaires afin que ceux-ci puissent en témoigner.

Ce que certains ont fait :D

(*) Il est à noter que le Directeur de l'AP-HP (Martin Hirsch) qui a pleuré tel de Gaulle sur toutes les radios de France lors des admissions massives de malades dans les hôpitaux pour réquisitionner médecins ou autres soignants, est celui qui s'est vanté d'avoir supprimé 4 200 lits d’hospitalisation complète dans les établissements de santé français entre 2018 et 2019, dont 2 400 dans les services des urgences !

Quant au 43 % de morts que Didier Raoult a observé (et non pas répondu à une question posée à ce propos) dans les services de réanimation de l'AP-HP, ce pourcentage a été confirmé par le professeur Caumes et par l'INSEE, sans que notre fonctionnaire en chef de l'AP-HP, qui nous coûte un pognon de dingue, ne soit, lui, au courant.

C'est grave docteur ?

Isabelle

@ Ellen
"Que la Norvège, pays des Vikings envahisseurs, se débrouille avec ses pirates.
Pas question que l'Europe cède. Il faut faire comme l'Australie qui depuis quelques années a refoulé les migrants clandestins au bercail. Leur politique est donc très efficace. Plus de migrants clandestins et plus de pirates islamistes sur son sol. Basta !!"

Entièrement d'accord, Ellen. Malheureusement, la France continue de se laisser bafouer et humilier. E. Macron joue les matamores avec ses citoyens et les méprise. Il continue de gratter dans le sens du poil les minorités vociférantes et haineuses. Il faut diviser pour mieux régner. Jeu dangereux et stupide !
Ainsi, nous avons les écolos contre les automobilistes, les femmes contre les hommes,les homosexuels contre les hétérosexuels, ou les Noirs contre les Blancs.
Tout est utilisé pour mettre en accusation et réduire au silence les Français autochtones – c’est-à-dire la majorité de la population.

Car la Macronie n'est qu'une minorité qui s’appuie sur les minorités pour réduire la majorité au silence et lui imposer une politique dont elle ne veut pas. Mais cette majorité s'abstient de voter... Je ne vois pas d'issue heureuse.

Lucile

Cher Claude,

Votre indignation est généreuse, votre amour des droits de l'homme également.

Mais vous affaiblissez votre position en l'appuyant sur la thèse évolutionniste, dorénavant battue en brèche par des développements scientifiques que Darwin ne pouvait pas connaître, à l'époque où il a écrit l'Origine des espèces.

Certains néo-darwinistes essayent de la rafistoler comme ils peuvent, et ils tiennent toujours le haut du pavé dans les grandes universités nord-américaines et dans l'enseignement primaire comme secondaire en général. Mais non, nous ne descendons pas d'une seule et même cellule. Attribuer au hasard et au temps ce que nous sommes équivaudrait, selon un scientifique dont j'ai oublié le nom, à demander à 1 000 singes pendant 1 000 ans de taper au hasard sur une machine à écrire en espérant qu'ils produiront les œuvres complètes de Shakespeare.

Je vous mets deux vidéos, l'une qui ajuste le darwinisme à la biologie en disant qu'il y a échange de matériel génétique entre différentes espèces non pas dans le temps, mais dans l'espace, l'autre qui montre par où la théorie pèche.

https://www.nationalgeographic.com/science/2018/09/darwin-evolution-crispr-microbiome-bacteria-news/
https://www.youtube.com/watch?v=noj4phMT9OE

boureau

@ Claude Luçon 05 juillet 2020 00:48

Après cette logorrhée sur tout et n'importe quoi, pensez-vous que la vanité que vous attribuez à Zemmour et Enthoven ne soit pas partagée ?

Vous donnez l'impression d'avoir fait le tour de tout. Tant mieux pour vous.
Moi, j'apprends toujours quelque chose que je ne savais pas dans ces débats. Même si, et c'est normal, on ne peut être d'accord sur tout ce qu'argumente chaque participant.

La modestie est une qualité qui se perd.

Cordialement.

Walson

@ Claude Luçon | 05 juillet 2020 à 00:48

L'antizemmourien du paléolithique refait surface après son confinement.

Le handicap d'EZ, reconnu par le célèbre CL, est qu'il est juif séfarade originaire d'Algérie. Ceci a été dit lors d'un précédent entretien.

Le public choisi par CL est Achille, l'homme qui n'entend que de l'oreille gauche et qui n'aime que les couillons.

CL nous dit :

"Dans ce débat Zemmour/Enthoven, chacune de leur phrase peut être démontée, ridiculisée, mais en quoi ces deux là sont-ils des élites ?
Simple : leur vanité !"

En matière de vanité CL en connaît un rayon !

Quant à démonter chacune des phrases et les ridiculiser il vient d'en faire une démonstration, sans succès en ce qui me concerne.

La question que je me pose est : faut-il recongeler CL.

--------------------------------------------

@ Patrice Charoulet | 04 juillet 2020 à 22:11

La moindre des politesses serait que vous fichiez la paix aux commentateurs de ce blog, qui n'est pas une agence de recrutement pour celui d'un timbré.

Sachez que vous avez de la chance que madame Pascale Bilger ne nous permette pas de vous dire clairement ce que nous pensons de vous.

------------------------------------------------

@ Robert Marchenoir | 04 juillet 2020 à 17:34

Je n'ai pas lu ce que vous m'écriviez car madame Pascale Bilger ne me permet pas de vous répondre aussi vertement que vous le faites. Mes réponses sont amputées ou interdites !

Giuseppe (04 juillet 2020 à 21:21) aura pu vous dire calmement ce qui ne doit pas aller chez vous.

Jérôme

Rebonjour Philippe,

Claude je m'incline devant votre commentaire.
Enfin, pas trop bas, il se pourrait qu'un inverti macroneuneu-trogneuniste passe par là et je ne voudrais pas flatter leur nature profonde au risque de me faire flatter le joufflu.

duvent

Charoulet, c'est à vous que je m'adresse, remarquez l'interjection !

Je précise que c'est à vous que je m'adresse, de façon à ôter toute confusion possible, contrairement à votre méthode qui consiste à sournoisement venir déposer vos récriminations à la mode du petit fonctionnaire aigri, ou rond-de-cuir conduit par la crainte, laquelle donne le bras à la sournoiserie.

Notez également que je ne vais employer que des mots figurant dans le dictionnaire, dont le sens sera conforme et de bonne tenue, la courtoisie sera bien évidemment de mise dans la mesure où la véhémence n'est pas encore, ici, considérée comme à exclure.

Ceci étant posé, revenons à mon propos !

Ainsi, vous avez cru bon en déposant votre commentaire de préciser que ce blog n'est pas votre blog, ceci est très aimable, aussi aimable que de permettre l'expression de celui-ci ou celle-là qui vous déplaît.

Dès lors, et puisque je m'exprime sur un blog qui ne vous appartient pas, avec des règles dont je présume qu'elles sont celles que je crois, je dis tout net que vous êtes la personne la plus dégoûtante qui soit, ce terme n'a rien de discourtois, il exprime seulement l'effet que me font, en général, les personnages s'approchant des descriptions que vous faites de vous-même, de façon détaillée et prolixe.

Oui, ils me répugnent, ces besogneux, économes, mendiants par loisir de toutes sortes de choses accessoires qui leur sont refusées.

Oui, ils me repoussent ces indigents de la pensée qui collectionnent les dictionnaires, et les citations, qui abusivement deviennent des étendards.

Oui, ils m'indisposent les messieurs bien rangés, qui mangent sainement, qui ne boivent pas d'alcool, qui n'ont jamais eu d'amendes, qui ont tous leurs points sur leur permis, et dont les mémoires sont d'un mortel ennui. Ici, je dois m'arrêter un instant pour préciser ceci : l'ennui des mémoires ne naît pas du fond mais de la forme...

Vous venez onctueusement livrer ici vos ressentiments, mais cela ne vous suffit pas, il faut aussi que vous entriez par effraction dans la vie des autres, vous manquez d'éducation, professeur !

L'éducation, parlons-en, professeur, l'éducation est une initiation, elle doit élever, instruire, former, et cela va de soi faire de celui qui n'est pas grand-chose, celui qui sera quelqu'un.

Oui quelqu'un mais pas pour tout le monde !

Quelqu'un pour ceux qui lui sont proches, pour ceux qu'il aime, qu'il respecte, qu'il honore, à qui il veut plaire, de qui il souhaite l'affection, de qui il espère l'admiration, et toutes sortes de folies qui rendent la vie intéressante.

Voilà donc un bon début !

Et savez-vous comment il faut marcher sur ce chemin, et comment il faut être chaussé ?

Il appert que vous ne savez pas, ou que vous le sachiez à votre façon, et cela aussi est un bon début, cependant, si c'est un bon début pour vous, il ne l'est pas pour d'autres, ces autres que vous voulez voir sous les fourches caudines de votre étroitesse d'esprit.

Vous êtes un médiocre aux immenses prétentions, mais il ne faut pas confondre le clinquant du Tasse avec tout l'or de Virgile...

Quand on n'a pas de talent on dit tout, l'homme de talent choisit et se contient (Quintilien) Indocti dicunt omnia, doctis est electio et modus.

C'est ainsi qu'il est recommandé de ne pas rechercher avec la grossièreté dont vous faites étalage, à passer des portes qui vous sont définitivement fermées.

breizmabro

@ Jérôme 04 juillet 20:59
"Aux culs-de-basse-fosse les encartés chez Gilead"

Malheureusement ils n'y sont pas dans les culs-de-basse-fosse les encartés chez Gilead car un arroseur sachant arroser doit savoir arroser régulièrement et généreusement afin de faire pousser... de l'argent ;)

"La Commission européenne a autorisé ce vendredi «la mise sur le marché conditionnelle» du remdesivir au sein de l'Union européenne. Cet antiviral, déjà utilisé aux Etats-Unis depuis le 5 mai, est employé dans le traitement des patients gravement atteints du nouveau coronavirus. Avec ce feu vert, exceptionnellement rapide, le remdesivir devient le «premier médicament autorisé au niveau de l'UE pour le traitement contre le Covid-19»."

https://www.liberation.fr/direct/element/le-remdesivir-devient-le-premier-medicament-autorise-contre-le-covid-19-au-niveau-europeen_115905/

Naturellement tout le monde aura compris qu'il ne faut surtout pas que les malades détectés porteurs du coronavirus soient soignés avec un produit pas trop cher AVANT d'être gravement atteints car la "cure" de 5 jours de remdesivir, pour un malade gravement atteint (!), a été fixée à deux mille euros !

sylvain

@ Isabelle
"Bagarres, tentatives de suicide, menaces physiques envers l'équipage : la tension est devenue telle à bord de l'Ocean Viking que le navire humanitaire, qui a recueilli 180 migrants en Méditerranée, s'est déclaré en état d'urgence".

N'y voyez aucun mal, ce ne sont que des répétitions de scénarios qu'ils vont reproduire dans nos villes, nos banlieues, avec la bénédiction des gauchistes islamistes et l'assouvissement de l'Etat français complice de cet esclavagisme moderne, la colonisation inversée.

sylvain

Castex, avec son sourire épanoui de fayot premier de la classe, tête à claques à la récré, n'est en définitive qu'un énième invité d'honneur du grand dîner de con macronien ; Lou ravi catalan, sagouin de Prades, a tout le faciès du grand vainqueur, un bon lèche-babouches bouffon soumis qui va assurer deux ans de tranquillité à notre monarque débarrassé du gêneur Philippe.

Mais bien entendu, les vrais dangers pour nos con-citoyens crétinisés, ce sont le RNHAINE, Zemmour, on est tous d'accord.

Jérôme

Bonjour Philippe,

J'aime ce thread.
J'y constate l'amour du rugby, come on Ireland, et de la bicyclette.
De bons conseils dont nos politiques feraient bien de s'inspirer ; dépenser de préférence en compagnie d'un Corse et d'un Arménien... parcimonie et à bon escient.
J'y lis souvent sous la plume de péremptoires condescendants des "analyses" cycliques et obsessionnelles à base de savoirs wikipédiesques.

Les mêmes qui vous conchient sur votre blog oublient l'aimable tolérance dont vous faites preuve à l'égard de nos propos, délires outrageants parfois pour le sujet du billet, sans oublier madame Bilger qui oeuvre pour nous faire passer pour d'anciens premiers de la classe.
J'aime les accusations "godwinesques", gauchiste, droitiste, alcoolique, non ça c'est vrai...
Reconnaissez qu'il faut boire pour lire les commentaires parfois.
C'est un beau panel de populace, plutôt de sala*ds de droite, voire d'extrême, mais un beau panel.
Surnagent les quelques macroneuneu-trogneunistes s'acharnant à donner du corps à leur prose, enamourés oublieux de la réalité des bas agissements de leur Conducator.
Ça s'passait pas comme ça du temps du Maréchââl !

Pour en revenir au billet, je m'oublie, il m'a semblé percevoir hier dans les propos de ce &€€##@¢π$* de Olivier Duhamel une partie de ce qui nous agace.
Parlant du remaniement, de Morveux 1er, et des supputations de possibles ministrables, à la fois pour préserver un équilibre et une assurance quant à sa candidature en 2022, notre bon Duhamel, pas un fils de ça ?, assène benoîtement : ben oui c'est ça la politique.
Mon verre de Saint-Pourçain m'en est tombé des mains.
J'avais toujours cru que la politique c'était de se préoccuper de la bonne marche du pays.
Quelle désillusion !
Va falloir faire gendarme.

Si on se fie à la qualité du boulot des prédécesseurs, c'est plus un mercato, c'est un renouvellement complet qu'on va avoir.
Pour faire quoi ? De la politique ?
Allez savoir.
Allez, je vais au potager et après je suis les conseils, vélo, bouffe saine.

Chemins de traverse

@ Claude Luçon
"Aucun des deux n'a vécu à l'étranger, ils jugent la France du fond de leurs nombrils".

Pas une séance ne se passe sans qu'Eric Zemmour ne ressorte le regroupement familial. Sa capacité d'observation est assez limitée. Car, s'il avait
un brin de fraternité, il se souviendrait avoir vu ces hommes venant d'ailleurs parqués dans des foyers, travaillant le jour, dormant la nuit et séparés du
minimum vital : femme et enfants. Une autre forme d'esclavage qui a à voir avec l'histoire coloniale de la France.

Avec une certaine gourmandise, il se plaît à parler de la possible immigration hongroise et/ou roumaine parce qu'elle est de civilisation européenne, c'est-à-dire blanche et catholique.
Les anciens immigrés qui s'adaptaient, et non s'assimilaient, s'en sont retournés dans leur pays.
Je me souviens d'un immigré italien qui disait : "Je m'en retourne chez moi ! Le vert de mon drapeau m'a tellement manqué".
Il y a une différence entre changer de pays pour donner à manger à sa famille et choisir un pays où l'on fera valoir son cerveau comme un certain nombre de Français... ce ne sont pas les mêmes portes qui s'ouvrent ou se ferment.

Après, cher Claude Luçon, c'est quand les chaînes d'info continue vous proposent le prêt-à-penser...
Où sont les débats contradictoires sur les chaînes publiques ?!

(Je ne souhaite pas développer plus avant eu égard aux différentes considérations d'Eric Zemmour puisque je ne pourrais pas défendre mes options en face-à-face.)

Claude Luçon

@ Achille | 03 juillet 2020 à 22:23

MERCI ACHILLE !

J'ai souvent ici critiqué Zemmour, délibérément et plus brutalement que vous.
C'était voulu et ça le sera encore.
En ce monde, lorsqu'on veut exposer clairement son point de vue il convient d'être brutal. Il n'est pas besoin de remonter mille ans dans l'histoire pour le constater !
Les bombardiers anglo-américains ont aplati les villes allemandes et les civils qui y vivaient pour convaincre Hitler que le nazisme était une mauvaise solution, comme Truman a fait exploser deux bombes atomiques dans le ciel d'Hiroshima et Nagasaki pour convaincre Hiro-Hito de capituler, sa conception d'un empire n'étant pas la bonne.

Un vieux truc : la méthode forte !

Lorsque la télévision nous présente Zemmour ou Cohn-Bendit, je change de canal.
Votre commentaire m'a incité à suivre le replay du débat Zemmour-Enthoven ce soir.
Effarant !
Mais encore merci !

Voilà deux hommes, ils ne sont pas les seuls, qui se sont autopromus l'élite de notre France. Mais que sont-ils réellement : deux énergumènes qui gravitent autour de leur nombril sans se rendre compte que c'est en fait un trou noir dans lequel disparaît tout bon sens, toute logique et surtout toute connaissance.

Comment à l'ère de l'ADN et de la numérisation peuvent-ils encore débattre sur la couleur de la peau et l'universalité, dire (Zemmour) que nous descendons d'Adam ?
Lequel Zemmour place l'Orient en Arabie Saoudite et non en Chine, pourtant s'il y a grand remplacement c'est de là qu'il viendra, Covid-19 inclus.

Comment peuvent-ils ignorer l'Evolution dans leur débat ?
Ne pas comprendre que nous sommes tous différents parce que la nature nous a fait différents, notre environnement et notre nourriture nous ont fait, chacun de nous, ce que nous sommes, une individualité, sept milliards d'individualité.

Nous avons développé un monde mécanique parce que nous passions du chaud au froid sur des périodes de douze lunaisons, un monde mécanique dont nous avons eu besoin pour survivre et nous entretuer.

Les Africains n'ont pas eu besoin de ce monde mécanique, il faisait chaud et il pleuvait régulièrement chez eux, la nature y était généreuse. Ils ont évolué différemment, ce n'est pas par hasard que les Africains font de bons débatteurs, médecins et infirmiers, à travers les millénaires ils ont dû combattre, en débattant entre eux, des tas de bébêtes, des tas de virus, pour survivre, au point que les cellules de leur sang se sont adaptées en prenant une forme falciforme faute d'avoir de la chloroquine à leur disposition. La couleur de nos peaux résulte du même besoin, s'adapter à l'environnement !

Il faudrait que de temps à autre nos élites bavardes consultent ce que disent les élites scientifiques (il y en a), un d'entre eux en particulier, Teilhard de Chardin qui était à la fois théologien, philosophe et paléontologue. Un cocktail explosif pour les religions qui a conduit Rome à l'isoler, nous ne descendrions pas d'Adam !
Il l'a même découvert en Chine !

Un détail : il faut dire à Zemmour que les Indiens d'Amérique du Nord connaissaient les chevaux et étaient même meilleurs cavaliers que les soldats de Custer.

Dans le débat, Enthoven déclare qu'il a découvert être juif sur une remarque d'un de ses profs de seconde, de qui se moque-t-il ? On pourrait lui faire remarquer que, curieusement, lui, Zemmour, BHL, Cohn-Bendit, Finkielkraut, bien des membres de cette élite omniprésente dans les débats télévisés sont juifs ! Mais le savent-ils ?

Zemmour remonte la France à l'an 1000, comment s'appelait-elle avant ?
La Gaule peut-être ?
Je porte le nom de deux villes françaises, curieux, il y a vingt ans, j'ai contacté la bibliothécaire de Luçon pour en connaître l'origine, deux possibilités : ce nom est dérivé du Dieu Lug des Ligures, ou de celui d'un Romain nommé Lucius. Dans les deux cas bien avant l'an 1000.
Drame ! Suis-je Français, Ligure (il en reste du côté de Gênes), ou Romain ?

Aucun des deux n'a vécu à l'étranger, ils jugent la France du fond de leurs nombrils.
Pour Zemmour, les Droits de l'homme sont une tragédie et la perte de la personnalité de la France !
Cet homme doit s'élever au-dessus de son mètre soixante-treize, demander à Elon Musk de lui réserver un siège sur la prochaine fusée de SpaceX pour voir la France de plus haut !

Même aujourd'hui la France brille, même quand elle revêt des gilets jaunes, ne serait-ce qu'à l'entrée du port de New York sous la forme de la statue de la Liberté !
Un vieil ami chilien retourné chez lui à Santiago après une longue absence, comme moi en France, vient de m'envoyer un email (en français) où il remercie la France pour son émission "La Grande Librairie" qu'il suit à Santiago où lui aussi est confiné.

Pourquoi Zemmour, pourtant parisien, ne se demande-t-il pas pourquoi les Chinois viennent en masse en France ? Rien de mystérieux cependant, ils veulent vivre à la française !

Enthoven parle d'universalité ?
Nous sommes tous issus d'une première cellule, appelons-la Adam ou Eve ou les deux, et la nature nous a tous diversifiés au cours de quelques milliards d'années. Nous, mammifères, existons parce qu'une comète a frappé le golfe du Mexique brutalement il y a 70 millions d'années. Avant, les dinosaures régnaient et nous n'étions alors que de ridicules petits quadripattes !

L'universalité ne peut pas être physique, elle ne peut être que dans la pensée, elle ne peut se faire que par la réflexion et la pensée, pas la couleur de la peau, des cheveux ou des yeux, ce que Teilhard, encore lui, prédisait en l'appelant la "noosphère".

Zemmour et Enthoven se posent-ils la question de savoir pourquoi nous sommes, nous mammifères homo sapiens et animaux, plus petits et peut-être, seulement peut-être, plus intelligents que les dinosaures ? La comète qui les a éliminés a-t-elle augmenté la gravitation et bouleversé le magnétisme de la Terre, limitant notre taille et modifiant le fonctionnement de notre cerveau, créant un nouveau logiciel, de windowsaures à windowsapiens dirait Bill Gates qui ne se veut pourtant pas philosophe, seulement milliardaire ?

Notre univers bombarde nos cerveaux d'ondes dont nous ne connaissons que quelques-unes depuis moins de deux siècles, ondes que nous recevons à différents moments en différent endroits, c'est sur ce problème que nous devons nous pencher car c'est là l'origine de nos pensées, c'est sans doute là l'origine de nos différences, la nature nous a programmés différemment et, tout comme Microsoft ou Apple, elle met nos cerveaux à jour au fil du temps. Sauf peut-être ceux de ces deux hurluberlus !

Dans ce débat Zemmour/Enthoven, chacune de leur phrase peut être démontée, ridiculisée, mais en quoi ces deux là sont-ils des élites ?
Simple : leur vanité !
Et, bien sûr, le besoin de combler les 24 heures de programmes de télévision !

Ellen

@ Isabelle | 04 juillet 2020 à 19:14

Le navire qui est allé chercher les migrants est le "Ocean Viking", sous pavillon et drapeau norvégien offshore. Parmi les migrants, 50 % sont tunisiens, égyptiens et marocains qui se sont agglutinés à la masse de tous ces migrants pour mieux passer en Europe, dont la France.

Que la Norvège, pays des Vikings envahisseurs, se débrouille avec ses pirates.
Pas question que l'Europe cède. Il faut faire comme l'Australie qui depuis quelques années a refoulé les migrants clandestins au bercail. Leur politique est donc très efficace. Plus de migrants clandestins et plus de pirates islamistes sur son sol. Basta !!

sylvain

@ Isabelle

"Bagarres, tentatives de suicide, menaces physiques envers l'équipage : la tension est devenue telle à bord de l'Ocean Viking que le navire humanitaire, qui a recueilli 180 migrants en Méditerranée, s'est déclaré en état d'urgence".

Si vous saviez comme cette nouvelle me remplit de joie ! Que du bonheur ! Bravo les migrants, pour une fois je vous kiffe à donf !

Patrice Charoulet

FONCTIONNEMENT DU BLOG

Ce merveilleux blog influent est unique en France. Les textes de Philippe Bilger sont exceptionnels. Les commentaires sont variés et de grande qualité. L'orthographe est la meilleure de France grâce à notre chère modératrice, qui répare bien des commentaires. À ces sauvetages permanents elle a la gentillesse de bien vouloir demander à tel commentateur de l'autoriser à communiquer un mail demandé par un autre commentateur, désireux d'échanger à deux et non à cent. Quand on vous demande de communiquer votre mail, vous pouvez dire oui ou non. Condition sine qua non : ne pas donner à notre modératrice une... fausse adresse mail ! Or, le cas est déjà arrivé. Ce n'est pas mon blog et il est difficile à Pascale ou Philippe Bilger de s'exprimer à cet égard.
Qu'ils me permettent de le faire à leur place. Que les personnes qui ont fourni une fausse adresse mail en fournissent une vraie ! C'est la moindre des courtoisies.

Giuseppe

@ Claude Luçon | 04 juillet 2020 à 18:35

Excellent, Claude, on sent que le hurdler a de la ressource.

J'avoue que ce Premier ministre était peu connu chez nous, pourtant les terrains sont voisins et à portée d'un coup de pied de pénalité.
Voyons, voyons, c'est le rugby des clochers, pays des labours et des vignobles, les Anglais aiment particulièrement cette région et pour certains y ont posé les valises.

Giuseppe

@ Robert Marchenoir | 04 juillet 2020 à 17:34

Bob - je me permets -, je vous sens en colère, vous ne supportez pas la contradiction, dès que l'on vous fait une passe croisée dans le dos, que vous n'aviez pas vu venir - Achille appréciera -, vous devenez petit, vous perdez votre sang-froid et vous en devenez ridicule.
Mon ancien voisin, résistant, de temps à autre disait que "la vie est affaire de sang-froid", vous en manquez singulièrement parfois, Bob.

D'ailleurs je vous le concède, vous devriez faire un peu de sport, comme moi, oxygéner vos neurones, elles sont un peu mitées, et manger sainement, comme moi, un peu de Gaillac Perlé frais de temps à autre, du foie gras de chez notre nouveau Premier ministre, vous verrez vous vous porterez mieux.
Tous les grands philosophes étaient des épicuriens, Rabelais aussi au passage.

Quant aux disjoncteurs différentiels objets de votre ressentiment Bob, sachez que vous êtes aussi compétent en électricité que le défunt Cruchade qui s'éclairait à la bougie et à la lumière du jour.

Je ne vous ferai pas l'offense de vous citer tous les hôpitaux et services d'urgence réalisés courants faibles et forts compris, qui fonctionnent toujours depuis des années maintenant avec la satisfaction des clients, y compris les services de coronarographie de pointe mis en route... Bob, ne soyez pas ridicule, le coulomb ce n'est pas pour vous, pas Colomb bien sûr... On ne sait jamais, ni celui de Lyon bien évidemment.

Bob, le sport et la nourriture sont le chemin de la vie, chacun à son niveau, je me souviens que sur un coin de table une patinoire ultramoderne a été conçue et commandée sur le bout de papier déchiré qui servait de protection de la nappe avant d'attaquer un juste repas.
Vous voyez Bob, "la bouffe et la bicyclette" mènent aux projets les plus élevés, mangez-vous, Bob ?

Attention Bob ! Ne jamais se goinfrer, un ami de La Réunion prononce souvent le mot de "parcimonie", Mongénéral c'était plutôt frugalité quoique... Je m'éloigne Bob, je ne voudrais pas faire trop long, il me reste de la route à faire et pour lutter avec Victor Hugo il me faut le mollet ferme et le coup de pédale souple.

breizmabro

@ Savonarole 04 juillet 12:21

Bonne critique, drôle ET courte, ce qui nous change de certains sur ce blog à qui il faut 25 paragraphes pour accoucher d'une pensée qu'on avait saisie en lisant les trois premiers.

Dommage que ces maîtres penseurs ne puissent intégrer que "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément", et que le radotage est dérisoire.

Exilé

Mon intuition politique, confortée par l'expérience, ne me laisse rien augurer de spécialement bon pour notre pays et pour nous suite à l'arrivée de M. Castex.

Ce monsieur a été formé - ou plutôt déformé - dans le même moule que certains de ses prédécesseurs, qui manifestement n'avaient d'autre objectif que de compliquer inutilement la vie des Français et de leur imposer des choses qu'ils rejetaient, et nous pouvons prévoir qu'il ne sera ni meilleur ni pire qu'eux.

Par ailleurs, l'empressement qu'il a mis lors de son entrée en fonction à laisser entendre : « je suis de droite mais je me soigne » en ayant aussi évoqué la prise de la gare de Perpignan - certes le centre du monde, mais il existe d'autres priorités - par un Louis Aliot imaginé avec un couteau entre les dents, laisse entendre qu'il se pliera aux règles non dites du genre interdiction de franchissement de « ligne rouge », dont personne ne peut au passage nous justifier l’existence.

Ceux d'entre nous qui ont un peu connu le Rideau de fer, ont peut-être entendu parler de ces cordons de couleur rouge, implantés parallèlement avec la frontière avec l'Ouest avant des travaux sur cette dernière, afin de signifier aux intervenants qu'ils seraient immédiatement abattus s'il leur prenait la mauvaise idée de passer de l'autre côté...
La France soviétique camouflée en droite sait choisir ses modèles.

En clair, si nous décodons ses propos, M.Castex a donné des gages comme il se dit dans certains milieux, aux gardes-chiourmes et autres kapos que notre pays de liberté (rires) maintient au chaud dans divers cercles, conseils et autres officines pour leur signifier qu'il se comportera en gentil toutou et qu'il ne s'approchera pas des réprouvés qui évoquent certain sujets qui fâchent  alors que les gens bien élevés dont il est les taisent.

Oui, ces sujets qui fâchent sont comme par hasard les plus graves et les plus inquiétants, seuls les idiots les ignorent, mais la règle a été jusqu'ici pour les gouvernants théoriques de les laisser croître et se multiplier sans intervenir dans une politique du chien crevé au fil de l'eau, en croisant les doigts pour que l'explosion finale ne se produise pas pendant leur mandature ou avant d'avoir refilé la patate chaude à un kamikaze, ce qu'a fait M. Collomb qui a parfaitement compris la gravité de la situation.

Donc, nous pouvons nous attendre à ce que M. Castex nous inonde de discours brillants mais creux qui feront le bonheur de Philippe Bilger, qu'il réglemente les limitations de vitesse, qu'il fasse du tourisme électoral, qu'il visite le Salon de l'agriculture, qu'il assiste à des rencontres sportives, qu'il s'incline aux Invalides sur les dépouilles des quelques victimes d'attentats qu'il n'aura su prévenir, qu'il inaugure quelques chrysanthèmes, qu'il cause dans le poste mais qu'il évite soigneusement de toucher à tout ce qui devrait être son travail de base, à savoir la sécurité et les intérêts de la France et des Français.

Jérôme

Bonsoir Philippe,

La chasse au Doudou Philippe continue dans les médias. Que c'est drôle de constater la bassesse servile de ces journalistes.
Avec tous les neuneus macroneu-trogneunistes qui emboîtent servilement le pas de ces serviles.
Mentalité d'larbins.

Pour revenir à notre sujet, au moins pendant le mercato footballistique ce sont les riches qui allongent la joncaille.
Le résultat de ce mercato politique aboutira probablement à faire payer plus ceux qui gagnent beaucoup moins que ceux qui en ont beaucoup plus.
Je préfère le foot, c'est plus honorable.
Allez l'OM, Raoult.
Aux culs-de-basse-fosse les encartés chez Gilead.

Jean le Cauchois

Les trois soeurs Sarraute ne vont plus beaucoup voir leur fils et neveu Nicolas, promu depuis hier grand régisseur de Matignon et donc de l'exécutif français. Son job du week-end est de répartir près de 200 énarques ou conseillers divers entre les ministères et les secrétariats d'Etat, avant même la nomination des ministres. Pour Emmanuel Macron, le directeur de cabinet est plus important que le ministre, qui ne sert qu'aux médias ou aux commissions parlementaires.

La comédie menée par Eric Ciotti faisant mine d'écouter avec attention Agnès, Marisol et Roselyne est significative à cet égard. C'est comme croire que madame Florence Parly a une influence sur les actions des forces militaires françaises, comme par exemple l'attitude de notre marine en Méditerranée, au large de la Libye, devant des navires turcs. Dans les années à venir, on prendra connaissance de bien des vilaines choses accomplies par notre Etat macronien.

boureau

@ Achille 04 juillet 2020 17:20
"Comme il fallait s'y attendre, Zemmour a amené Enthoven sur son terrain de prédilection, à savoir l'Histoire ".

Ôtez-moi d'un doute: c'était bien le sujet de l'émission ? l'identité, le racialisme, etc. etc.

Le site que vous citez, Slate, ne cesse depuis quelques années de démolir systématiquement les prises de position d'Eric Zemmour. Eric Zemmour qui n'a jamais prétendu faire travail d'historien d'ailleurs.

Je remarque au passage que Slate est un des sites chic où le mouvement LGBT exerce une très grande influence. J'ai souvenance d'articles sur l'homosexualité qui auraient fait rougir même un curé rouge foncé dans les années soixante.

C'est leur droit.

Mais l'important n'est-il pas qu'Eric Zemmour fédère devant leur écran, avec cette émission, régulièrement, dans les 500 000 téléspectateurs ?

Isabelle

Que fera Jean Castex concernant les problèmes migratoires ? Sujet occulté, aux oubliettes de l'histoire et pourtant c'est l'histoire de la France qui se joue.

"Bagarres, tentatives de suicide, menaces physiques envers l'équipage : la tension est devenue telle à bord de l'Ocean Viking que le navire humanitaire, qui a recueilli 180 migrants en Méditerranée, s'est déclaré en «état d'urgence».

https://francais.rt.com/international/76595-tensions-ethniques-equipage-menace-sos-mediterranee-declare-etat-urgence-ocean-viking

Ils ne sont pas encore arrivés sur le port que les conflits éclatent déjà à bord.

Ah, toutes ces "chances" pour la France et pour l'Europe qui continuent de déferler à nos portes...

Robert

Pour s'attirer d'entrée la bonne appréciation des Gilets jaunes (les tout premiers, ceux de la France périphérique, pas les ultra-gauches qui s'en réclament depuis) comme de beaucoup de Français et pour se démarquer de son prédécesseur, peut-être que monsieur Castex pourrait envisager de rapporter la décision du 80 km/h sur les routes... De mémoire cette limitation a été instituée par un décret du Premier ministre qu'un autre décret du Premier ministre peut défaire.
Cela mettrait de l'huile dans les rouages comme le dit Achille (épine du pied enlevée aux présidents des conseils départementaux, plaisir offert aux conducteurs sans coût pour l’État), d'autant que monsieur Macron s'était dit peu favorable à cette mesure décidée par le seul monsieur Philippe !

Tipaza

Nommé vendredi, le nouveau Premier ministre s'est rendu ce samedi sur le site de recherche et de production de semi-conducteurs du groupe X-FAB France.

Franchement, il n'a rien d'autre à faire que de la com ?
Pas de dossiers urgents à analyser, pas de premières décisions et arbitrages dans la suite de son prédécesseur, et même pas choisir des ministres pour former un gouvernement ?
Cette visite de pure communication ne trompera personne.

Premier jour d'exercice et déjà la déception de voir un Premier ministre qui ne sert à rien d'autre qu'à remplir une case vide de la Constitution.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS