« La culpabilité par accusation : le procès de tous par chacun... | Accueil | Magistrature : l'unité ne fait pas la force... »

03 août 2020

Commentaires

Ruth

Apparemment, l'aide versée par le mécène Pierre Bergé consistait à payer l'hôtel où le pédophile Matzneff rencontrait entre autres l'adolescente Vanessa Springora.

GLW

@ Achille | 03 août 2020 à 09:09
"Les relations de Christophe Girard avec GM, de quelque ordre qu’elles soient, sont d’abord une affaire entre lui et sa conscience."

Et évidemment, il est indispensable d'aller serrer la main et déjeuner avec une personne qui écrit des bouquins où il explique qu'il tripote des jeunes enfants. Mais forcément, Paris c'est pas comme à Outreau, pas le même monde.

Exilé

@ Serge HIREL
« Quant au démissionnaire, conseillons-lui d’aller voir place Vendôme si le nouveau locataire, qui se félicite de la disparition de « la famille du Code napoléonien », n’a pas un quelconque strapontin vacant à lui offrir... sans note de frais. »

Cette « famille du Code napoléonien » a laissé la place à une nouvelle famille-type, avec maman technicienne de surface transalpine et fiston ministre...

Ça a servi à quoi qu'un Corse ait eu l'idée saugrenue de travailler ?

DAUMONT

On en arrive là naturellement puisque la liberté d’expression n’existe plus.

Elle a perdu devant les groupes d’intérêts, la haine communautaire, le soutien au colonialisme et à l’apartheid, et la peur généralisée.
Dieudonné est excommunié, Soral mis en garde à vue pour un motif plaisant aux Chinois, le masque devient obligatoire etc.

Vous avez dit “démocratie” ; M. Xi en sourit d’aise !

Exilé

Mais au fond, ne devrions-nous pas laisser ce monde pourri s'envaser dans son propre marécage au lieu de faire semblant de nous intéresser à lui pour qu'il ait l'impression d'exister ?

ALFRED LELEU

Ce qui arrive à ce hotu me laisse indifférent. Il n’aura pas volé ce juste retour de porte dans la figure, lui qui, maire du 4e arrondissement de Paris, avait fait preuve d’une abjecte mesquinerie en refusant que soit apposée une plaque à la mémoire d’Henri Dutilleux sur le mur de sa maison, rue Saint-Louis-en-l'Île !

https://www.huffingtonpost.fr/olivier-bellamy/girard-dutilleux-plaque-paris_b_6914938.html

Autant dire qu’il peut se carrer ses problèmes dans le fondement en y ajoutant, si nécessaire, madame Coffin en personne.

Je vais peut-être plomber l’ambiance mais des choses d’une tout autre gravité semblent se préparer. Je ne sais pas ce qu’il en est ailleurs en France, mais le nombre d’emplacements commerciaux à louer dans Paris devient affolant, et n’annonce pas vraiment des lendemains qui chantent. Descente hier du boulevard Saint-Michel : 16, oui : 16 boutiques + 1 restaurant à reprendre !! Jamais vu ça !! et ce n’est pas plus brillant dans d'autres quartiers…

Une petite note d’optimisme néanmoins : tous les experts s’accordent à prévoir que nous allons prendre dodu à la rentrée. L’unanimité chez eux est souvent signe que l’inverse va se produire…

xc

Quel intérêt pour les Parisiens, et les Français en général, que d'avoir accordé une aide et offert des repas à Gabriel Matzneff ?

Isabelle

Christophe Girard est parti. Eric Dupond-Moretti va-t-il bientôt partir ?

ENFIN DE L'HUMOUR

E. Dupond-Moretti a ses pudeurs. Un article ci-dessous, avec l'humour en plus.

"Éric Dupond-Moretti n’aime pas la transparence mais il se soumettra. Il est vrai qu’il ne peut pas faire autrement, vu que c’est la loi : la transparence qui s’impose aux ministres concernant leur patrimoine.

L’avocat, qu’est d’abord le ministre de la Justice, avance des arguments contre cette fichue transparence qui peuvent convaincre, quand on y réfléchit un peu : « Est-ce qu’il est utile de savoir qu’untel a un canoë-kayak de couleur verte, un camping-car ? Ce qui compte, pour les gens, c’est les réformes qu’ils vont faire », argue-t-il devant Apolline de Malherbe, chargée de l’interviewer pour BFM TV. Vu comme cela, effectivement.

Mais puisqu’on en est aux arguments imagés, si, avant d’être ministre, l’on possédait un canoë-kayak et qu’en rendant son maroquin, on se retrouve propriétaire d’un yacht, réformes faites ou pas, le citoyen lambda, contribuable à ses heures et qui s’offre de temps en temps un tour en pédalo, a peut-être un peu le droit de se poser des questions, non ?" G. Michel

https://www.bvoltaire.fr/dupond-moretti-a-ses-pudeurs/

---

Christophe Girard est parti. Beaucoup de Français aimeraient que certaines chances pour la France partent aussi et le plus rapidement possible.

"L'IMMIGRATION, UNE CHANCE DE COCUS POUR LA FRANCE". Etampes, jolie petite base de loisirs !

"J’ai vu les images de la bagarre entre 200 jeunes sur la base de loisirs d’Etampes. Franchement, on a plus l’impression que ça se passe à Bamako..." Aramis

"L’immigration est une chance de cocus pour la France" . G-W Goldnadel

https://twitter.com/GWGoldnadel/status/1290294647156166657

F68.10

@ Serge HIREL
"Ne s’est-il pas précipité pour être parmi les premiers à « bénéficier » de cette loi promulguée le 17 mai 2013, qui contredit la nature ?"

J'ai rencontré un éthologue d'Alpha du Centaure qui m'a doctement expliqué que c'était le mariage qui contredit la nature.

Jérôme

Bonjour Philippe,

Vous avez bon fond.
C. Girard invite G. Matzneff à la demande de Pierre Bergé. Et il fait payer ces repas par la Mairie de Paris ?
M. Bergé était maire adjoint ?
Il lui refile de l'artiche. Pour ?
M. Girard ne connaîtrait rien, ni de l'un, ni de l'autre ?
La défense est recevable.
Mais alors, que faisait-il à la culture ?

sbriglia

L'arroseur arrosé.

PB considère cet arrosage scandaleux…

L'ensemble des commentateurs s'esclaffe : l'arrosage est un juste retour des choses.

Qu'en pense le tuyau ?

(Au fait, comment s'appelle la théorie dont parlait Marchenoir, laquelle consiste à déborder les gens sur leur gauche ou leur droite et les confronter ainsi à l'absurdité de leurs propres excès ?)

sylvain

Hé les mecs, arrêtez de chialer devant ces zesgonzes illuminées et ces excités du popotin LGBT !

Pour moi, une meuf ce sera toujours un c*l et des nibards, rien à cirer du pois chiche qui leur sert de cervelle.

Le LGBT ce sera toujours mon slogan prifeur : "La Grosse B. pour Tous".

Mais qu'est-ce que vous avez tous à gémir, et passer votre temps à vous repentir devant ces cinglé(e)s, sortez-leur vos teubs en bras d'honneur !

Quel pays de chiasseux !

Serge HIREL

« Celui qui prend l’épée périra par l’épée » (Matthieu XXVI 51-52)... Laissons cette guéguerre pas même picrocholinesque à son niveau de bassesse. Des ayatollahs qui s’entretuent... L’un d’eux mord la poussière... Et alors ? Le monde ne va pas s’arrêter de tourner.

Car ce M. Girard est tout aussi « ayatollah » que les deux furies féministes qui le pourchassent. N’était-il pas à la pointe du combat pour imposer aux Français l’une des pires décisions de la gauche sectaire au pouvoir : le mariage pour tous ? Ne s’est-il pas précipité pour être parmi les premiers à « bénéficier » de cette loi promulguée le 17 mai 2013, qui contredit la nature ? En juin, il était « marié »...

Aujourd’hui, il n’a même pas la décence de reconnaître pleinement l’amitié qu’il porte à Matzneff. Elle relèverait strictement de la sphère privée si les « trois ou quatre dîners en trente ans » qu’il a payés à ce pilier du petit monde germanopratin n’avait pas été réglés - au moins pour trois d’entre eux - par la Mairie de Paris.

L’affaire est donc publique et la maire, au lieu de s’apitoyer sur le sort de son adjoint déchu, ferait bien de faire contrôler l’ensemble des notes de frais qu’il a présentées. Les contribuables parisiens ont le droit de savoir si d’autres parmi ses « amitiés » n’ont pas, elles aussi, été ainsi honorées... Sans bourse personnelle déliée.

Quant au démissionnaire, conseillons-lui d’aller voir place Vendôme si le nouveau locataire, qui se félicite de la disparition de « la famille du Code napoléonien », n’a pas un quelconque strapontin vacant à lui offrir... sans note de frais.

caroff

Il aura péri par là où il aura péché. À développer la haine LGBTPQ dans les salons parisiens, on s'expose parfois à des baffes en revers car on n'en fait jamais assez !!....

Pas de pitié, ni pour celles qui l'auront dénoncé, ni pour celui qui a attisé et soutenu la sous-culture Mairie de Paris !

Isabelle

Avec cette affaire Christophe Girard, nous assistons à la "plenelisation" des esprits.

"Policiers et rafle du Vel d'Hiv : Edwy Plenel compare #Darmanin... au chef de la police de Vichy." Valeurs Actuelles

"Dans sa folie, ses schémas fantasmés sont immuables : Paris c’est Vichy. La police française c’est la Gestapo. Le musulman en djellaba rayée est le juif déporté. Et le Juif israélien c’est l’ancien nazi. Dans les médias la plenelisation des esprits a fait plein de petits." G-W Goldnadel

https://twitter.com/GWGoldnadel/status/1290187129180520449

Isabelle

Les pseudo-féministes, les pro-islamistes favorables au voile et soutenus par les EELV, la PMA qui va cantonner les hommes à devenir des distributeurs de sperme (Messieurs, refusez de le donner, gare à vous quand toute votre progéniture vous tombera dessus pour hériter si vous avez quelque argent...) : tout ce petit monde se comporte en ayatollahs de la pensée.

Les hommes finissent par ne plus savoir et par avoir la trouille de tous ces excité(e)s.

Philippe Lavil au secours ! Avec les filles, je ne sais pas... Quand il faut ou quand il faut pas...

"Nous n’avions pas saisi que Philippe Lavil nous apprenait à déjouer la routine et à rire de nous en tapant sur des bambous. Nous étions bien trop prétentieux, aveugles à la beauté d’un couplet dansant, pour ressentir que ses mélodies caribéennes contenaient la trace d’une humanité rieuse et désespérée. Sa musique nous apprend à jongler avec les incertitudes et à résister à la tentation du désespoir, si facile, si évidente à l’âge où les hormones envoient des SOS en détresse au cervelet. Le chanteur qui avouait « aimer trop les dames » dans un titre prophétique « Plus j’en ai, plus j’en veux » a soldé toutes les théories de l’expansion économique en se réfugiant dans le Kolé Séré. Son premier succès « Avec les filles, je ne sais pas » sort en 1970 chez Eddie Barclay, tailleur esthète du microsillon et lui assure de très nombreux passages à la radio. Philippe Lavil s’interroge alors sur l’incohérence de l’existence." Thomas Moralès (Causeur)

https://www.causeur.fr/philippe-lavil-179760

TU VEUX OU TU VEUX PAS !

Pour les pseudo-féministes, ayatollahs de la pensée, cette chanson de Marcel Zanini :

https://www.youtube.com/watch?v=0tVFvJcyhzg

Tous ces obscurantistes de la pensée commencent à sérieusement nous gâcher le paysage.


Charles

..."retour de Robespierre" et "la démocratie en danger"

Il ne me semble pas, mais je me trompe peut-être, qu'il ait prononcé ces mots avant que cela ne lui arrive. Il en est d'autant moins crédible dans ces qualificatifs quel que soit l'avis qu'on ait sur sa situation.

genau

On peut donc écrire à l'égard des deux panthères que les femmes ont la capacité d'être aussi nuisibles que les hommes.
Ceci peut ne pas ravir d'autres meneuses de combat, mais on ne va pas les nommer, car ce sont des faaaaaaammes, donc grandes, belles, justes et dignes, sauf ces deux que vous avez stigmatisées, plus toutes celles qui mènent un combat pas encore mis au blog de céans, en raison de son inanité.

Oui, exaspération, rire nerveux, je m'en foutisme total, le combat féministe est beau, grand et vigoureux, mais tous les adjectifs ne remplaceront pas la lassitude. Allons, un peu de courage, déboulonnez, mesdames, brûlez, faites interdire, toujours un peu plus, toujours un peu mieux, toujours un peu plus administrativement tout ce qui ne vous convient pas, raison ou pas, peu importe, seule l'interjection compte.
Déjà, on voit votre rigueur, votre désintéressement, ces ministresses en puissance qui chialent quand on les néglige, ces écologistesses aussi franches qu'un mulet borgne, qui sont glorieuses du report d'une ridicule interdiction, par intérêt économique, tout en en parachutant la nouvelle application à des années....... aucun homme n'aurait eu cette force d'esprit, ce sens de la mesure et ce souci de la France. Allons, dix comme vous, et il nous reste les yeux pour pleurer, comme le souhaitait la Cresson.
Bon appétit, mesdames, ô ministres intègres

boureau

"Christophe Girard est parti : il a bien fait !"

Oui il est parti cher P. Bilger et alors ? La face du monde va-t-elle en être changée ? non sans doute !

Simples règlements de compte parisiens entre différentes tendances LGBT. C'est devenu d'un commun au Conseil de Paris et ailleurs ! C. Girard connaît tout cela.

Victime de quoi ? Je me le demande ! Quasiment toute sa vie C. Girard a baigné (sic) dans ce milieu où tout est permis et même plus. Il en sait tous les travers.

À un moment ou à un autre, il devait se prendre les pattes dans cette immense toile d'araignée LGBT parisienne.

Pas de quoi fouetter même un chat !

Cordialement.

Exilé

À la demande de Pierre Bergé, il avait octroyé une aide à l'écrivain (...)

Mais à quel titre ce personnage, que d'aucuns présenteraient par ailleurs comme sulfureux, se permettait-il d'agir ainsi ?
Ce type de comportement ne démontre-t-il pas que la « culture » - terme dévoyé de nos jours - est la chasse gardée de certaines coteries qui utilisent ce prétexte pour diffuser leurs lubies ?

Wil

Dans le genre "pédophile littéraire revendiqué" à bannir de toute vie publique et à faire rendre des comptes, j'attends toujours le tour de Cohn-Bendit qui a porte ouverte sur tous les plateaux TV et ailleurs depuis 50 ans sans que ça ne choque personne alors qu'en plus il ne dit que des c*nneries.

Ah oui, mais j'oubliais, Cohn-Bendit fait croire qu'il est de gauche depuis 50 ans et la gauche est tellement stupide qu'elle le croit même quand il est macroniste.
Remarquez, il est vrai que toute la gauche médiatique soixante-huitarde faisait l'apologie de la pédophilie dans les années 70 donc on peut raisonnablement imaginer qu'elle n'a pas envie d'ouvrir le "dossier Cohn-Bendit".

jack

A-t-il bien fait ?
Vous ne pourrez pas empêcher ses contempteurs de considérer qu'ils ont obtenu une juste victoire.
Et puis une partie de la population mal informée estimera qu'il n'y a pas de fumée sans feu donc une démission implique le soupçon.
En tout cas, il s'agit d'un talent foulé au pied.
Il reste à attendre pour voir comment prospérera sa plainte pour diffamation.

Janssen J-J

"Mais c'est lui qui a dû partir et même s'il a bien fait, il est la seule victime en l'occurrence".

Une nouvelle chute pas vraiment inspirée de moniseur Philippe Bilger. La petite musique que l'on entend, c'est celle-ci : "Il a bien fait de partir... mais il est la seule victime de son départ, quand les copains et les coquins (bien plus que CG trempés dans le système de complaisance - pour ne pas dire de complicité - avec le prétendu pédophile)... resteront bien à l'abri au chaud, à leurs postes, en toute impunité. Inutile de citer des noms, icite.

Il est certain que la défense de la vertueuse morale publique, quand on fut magistrat désormais devenu blogueur professionnel, n'est pas toujours des plus facile à exercer. Elle a parfois belle allure, mais reste néanmoins bien confortable pour son interprète délié de son ancienne obligation de réserve. Cela dit, elle n'est peut-être pas très efficace, comme toutes les idéologies morales qui sévissent sur les réseaux sociaux.

sylvain

Chui hors sujet comme d'hab !

Explosion à la CAF : sans bruit, sans fumée, sans feu, dans un silence assourdissant.
Traoré family and Co (Co : pour coquins et copains de Belloubet-Macron)
Un père, 4 femmes, 17 enfants… la CAF explose !

La polygamie racialiste indigéniste, la chance de la ripoublique !

Mais le cas Girard est bien plus grave, en effet.

HOPE

« Je comprends cette lucide amertume, cette lassitude anticipée avec sa volonté de damer le pion par le haut à ses accusatrices délirantes » (PB)

Pourquoi accusatrices délirantes au féminin ? Christophe Girard est critiqué, à tort ou à raison, aussi bien par des femmes que des hommes.
Et pourquoi cet adjectif « délirantes » ? Ces critiques peuvent parfaitement se comprendre.
Etonnant...

Vamonos

LGBT commence par un L comme lesbienne. Les autres lettres ne sont pas des L, donc les autres gens n'ont qu'à subir, se taire et surtout dégager.

Xavier NEBOUT

Avec ça, on expliquera aux islamistes qu'ils ont tort de cracher sur la France.

Achille

"Contre la justice de la rue et des réseaux sociaux, je n'ai pas démissionné sous la pression mais parce que j'ai estimé que ce serait invivable"

Je pense, en effet, que lorsqu’on est l’objet d’une vindicte d’où qu’elle vienne, le mieux est de prendre du recul et préparer sa défense dans la sérénité. C’est particulièrement vrai lorsqu’on n’a rien à se reprocher, comme cela semble être le cas de Christophe Girard.
Certes il avait octroyé une aide à Gabriel Matzneff et déjeuné trois fois avec lui, sans pour autant se considérer comme son ami. Des repas d’affaire en quelque sorte.

Il est difficile d’être irréprochable de nos jours. En particulier lorsque l’on devient une personne publique. Votre vie, vos relations, vos préférences y compris sexuelles, vos convictions sont passées à la moulinette par des journalistes qui se comportent comme des chasseurs de prime. Ensuite, les réseaux sociaux entrent dans la danse, la délation, les fake news, avec bien sûr les militants de causes diverses, prêts à tous les amalgames pour justifier leurs exigences.
Les relations de Christophe Girard avec GM, de quelque ordre qu’elles soient, sont d’abord une affaire entre lui et sa conscience.

Quant à Anne Hidalgo, elle ne fait que récolter le fruit des ses alliances sulfureuses. Le diable demande toujours sa part quand on a fait un pacte avec lui.

Denis Monod-Broca

« Il a bien fait »

J’ai du mal pour ma part, parmi tous les protagonistes de l’affaire, à en trouver qui « font bien ».
Ceux qui firent preuve de tant de complaisance, à commencer par CG, continuent à sévir.
Ceux - celles - qui les attaquent se donnent le beau rôle mais c’est trop facile et trop tard.
Ceux qui attaquent celles qui attaquent ne font qu’envenimer les choses.
Les faits sont prescrits.
Plutôt que d’accuser et de condamner, interrogeons-nous sur ce qui les a rendus possibles et interrogeons-nous surtout sur nos comportements présents, admis aujourd’hui, et qui seront condamnés avec horreur demain...

Isabelle

Puisque le sujet est la pédophilie des bobos parisiens. Pourquoi ne pas rétablir la peine de mort pour Michel Fourniret ou Marc Dutroux qui continuent de vivre tranquillement en prison alors qu'ils ont torturé et violé, enfermé dans des caves ou enterré des petites filles innocentes ? Pourquoi s'arrêter en chemin ? La compagne et complice de Marc Dutroux a été libérée de prison depuis plusieurs années...

De même, pourquoi attaquer toujours les homophobes blancs et ne pas demander des comptes aux homophobes arabo-musulmans...

"IMAGES CHOQUANTES d’homophobie dans la société arabe israélienne: 2 jeunes arabes dans le port de Jaffa (quartier sud de #TelAviv) ont été aperçus hier en train de s’embrasser avant d’être roués de coups par des passants.
Les #LGBT sont largement rejetés par les arabes israéliens"

"Aucune chance que ces images écœurantes soient commentées par les LGBT français gauchisés. Seul l’homophobe blanc est détestable. Moins de boulot, moins de risque, moins de critique. La bonne planque. Cooool... " G-W Goldnadel

https://twitter.com/GWGoldnadel/status/1290046829397082115

En effet, c'est la bonne planque que de critiquer ceux qui ne viendront pas vous massacrer comme ils l'ont fait à Charlie Hebdo par exemple...

Chemin de traverse

Mais c'est bien sûr : la blanche colombe !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS