« CNews n'est pas d'extrême droite ! | Accueil | Denis Tillinac : un hussard, un ami... »

25 septembre 2020

Commentaires

Achille

« Depuis quelques semaines, on discute des apparences des jeunes gens et jeunes filles, à l'école publique. Pour les uns, il faut avoir une tenue décente, adaptée, normale, en gros c'est le point de vue du président de la République. Pour le ministre de l'Education nationale, elle devrait être "républicaine". Je ne sais pas trop ce que cet adjectif peut signifier dès lors qu'on ne recouvre pas la diversité des apparences par l'unité homogène d'une blouse, d'un uniforme. »

Le terme utilisé par J-M Blanquer est certes maladroit car il permet à ceux qui font semblant de ne pas comprendre ce qu’il voulait dire par le terme « tenue républicaine » de s’étendre dans des interprétations fantaisistes pas toujours de très bon goût.
Le problème de la tenue vestimentaire des jeunes gens ne se limite pas seulement à l’école.
De toute façon, l’uniforme à l’école ne changera rien à la situation qui règne actuellement, d’autant que dès que les élèves quittent l’enceinte scolaire ils revêtent leurs vêtements civils.

Une tenue "républicaine" est tout simplement une tenue décente qui ne suscite pas le regard libidineux des passants pas toujours honnêtes.
Certaines adolescentes ne dédaignent pas les tenues aguichantes, ce qui est compréhensible à leur âge, mais qui est considéré comme étant de la provocation par certains ados qui ont une vision très réductrice de la femme, ainsi que nous avons pu le constater dernièrement avec l’agression de jeunes filles à Strasbourg et à Mulhouse. Deux villes où la communauté turque est très présente qui n'a pas une vision occidentale de la femme.


sbriglia

"Amy Barrett, mariée, catholique pratiquante, conservatrice, mère de sept enfants, militante pro-vie et accessoirement un crack reconnu en droit constitutionnel et en procédure civile !" (PB)

Vous avez oublié : spécialiste du crumble, championne de rollers, supportrice des Memphis Grizzlies et membre actif de la NRA…

C'est son mari qui me l'a soufflé, le regard un peu dans le vide…

Olivier Seutet

Non seulement je crois que les uniformes sont indispensables dans tous les écoles, collèges et lycées afin de signifier que la mode ou la provocation vestimentaire n'ont pas à régner dans des lieux d'enseignement, le culte du corps et de l'apparence sont suffisamment présents dans les médias... mais encore je crois particulièrement néfaste que collèges et lycées soient mixtes. Les lieux d'éducation ne sont pas des lieux de drague ou de séduction. Auparavant existaient les églises et les bordels pour cela. Maintenant les réseaux sociaux.

Gréaudon

Bonne chance à Amy Barrett si elle est finalement retenue et félicitations à Trump s'il parvient à aller jusqu'au bout.
Il y a tant de domaines où l'Amérique nous montre la voie ! Puisse cet exemple là-bas être suivi chez nous un jour.
L'avortement est un crime, dès la conception. Il n'y a pas, il n'y a jamais eu, il n'y aura jamais de "droit à l'avortement". L'enfant conçu et vivant est un être humain à part entière, ce n'est pas le "corps de la femme". L'homme qui a participé à son existence a des devoirs, et des droits à son égard, dont celui d'empêcher qu'il soit tué.

Il y a dans l'histoire de l'humanité deux sortes de périodes : les périodes de civilisation, quand l'avortement est prohibé, et celles de barbarie quand il est licite et pratiqué. Hippocrate, dans son fameux serment, a participé aux fondements de notre civilisation en prohibant l'avortement.
Le combat est loin d'être terminé en France.

caroff

"Donald Trump et une nomination - une troisième - qu'il s'apprête à faire le plus vite possible à la Cour suprême, pour des raisons évidentes tenant à l'importance d'une majorité conservatrice - avec des juges nommés à vie.
(PB)

C'est sans doute la raison pour laquelle Trump va, in fine, être réélu: il bosse pour son pays et non pour les institutions multilatérales non élus comme c'est le cas en France !
Et puis Biden est nul et corrompu donc le boulevard va s'élargir encore !

Nos "médias favoris" vont fortement tousser...

En attendant ça continue comme avant dans l'entre-soi
Ainsi, ce matin sur France Culture à 11h un "débat" en compagnie de Matthieu Tardis, chercheur au Centre Migrations et sociétés de l’Institut français des relations internationales, et de Virginie Guiraudon, directrice de recherche au CNRS, en poste au centre d'études Européennes, à Sciences Po Paris, a montré que ces braves gens s'accordaient sur l'idée que l'UE devait sanctionner les Etats-membres opposés à l'accueil du Tiers-Monde: la Pologne, la Hongrie en particulier...

Les contacts que j'ai dans ces pays me disent que la France est l'exemple repoussoir par excellence: islamisme, criminalité maghrébine et dégringolade de l'EN par le biais de l'enrichissement "nomade"...
Faut-il s'extraire du CNRS pour penser juste ?

Exilé

Mais il paraît qu'il songe - tenez-vous bien - à Amy Barrett, mariée, catholique pratiquante, conservatrice, mère de sept enfants, militante pro-vie et accessoirement un crack reconnu en droit constitutionnel et en procédure civile !

Reconnaissons tout de même que sous ses dehors de bagarreur rustique à la John Wayne, Donald Trump ne manque pas de goût...

Isabelle

Décidément, ces immigrés (appelons un chat un chat, "migrants" ne me convient pas) n'ont pas de tenue. Ils se baladent dans les rues de Paris avec des machettes. Nous vivons donc en 2020, au 21e siècle, et nous en sommes encore là, en France, précisons-le.

Nous attendons les excuses bidon d'EDM, les faux airs de matamore de G. Darmanin, les discours creux du Président et surtout comment vont-ils faire pour discréditer les voix des opposants de la bien-pensance ? Nous aurons droit au "PADAMALGAM" sans doute, au(x) déséquilibré(s) qui n'a/n'ont pas nos codes. Bref, les blablas habituels.

En attendant, quid des victimes de tous ces barbares qui envahissent nos rues ?

Isabelle

Certains immigrés n'ont pas de tenue républicaine. Ils nous attaquent à la machette. Le couteau c'est sans doute trop "civilisé", ils utilisent donc les machettes comme là-bas.

Pour les intervenants de ce blog qui veulent plusieurs sources d'information.

"Au moins un individu armé d’une machette a attaqué plusieurs personnes ce vendredi matin près des anciens locaux du journal satirique, théâtre d’un attentat en janvier 2015, dans le XIe arrondissement de Paris."

https://www.leparisien.fr/faits-divers/attaque-a-l-arme-blanche-pres-des-anciens-locaux-de-charlie-hebdo-25-09-2020-8391429.php

Trump ou la Russie de Poutine n'y sont pour rien !

Mary Preud'homme

Amy Barrett est une femme remarquable et fidèle à ses valeurs... Le malheur de notre pays et sa décadence est justement lié au fait que de telles personnes, non seulement ne sont pas reconnues, mais sont en outre ringardisées, tournées en dérision, insultées et même parfois menacées !
Autrement dit, chez nous on jette le bon grain avec dégoût et on sème, arrose et encense le mauvais avec délice.
Et on récolte ce que l'on a semé à tous les niveaux !

Claude Luçon

"J'avoue me faire mal en rêvant d'un futur naturellement interdit en France. Mais s'il me fallait un seul exemple pour rendre hommage à la liberté des Etats-Unis et à un système politique sans tabou, ce serait celui-là."

Nous sommes au moins deux à en rêver !
J'ai eu l'avantage d'en profiter.

La Fayette a aidé à construire les USA.
En revenant en France il a oublié de ramener avec lui les idées du siècle des Lumières, l'idée que l'homme, le citoyen, est au centre de la Constitution d'une République. Même si, pour ce faire, le citoyen doit se garder le droit de porter une arme pour assurer sa propre défense !

On oublie un peu chez nous que nous en sommes à la Ve République, plus deux monarchies et deux empires, en attendant la VIe de Mélenchon, alors qu'aux USA on vit toujours avec la même depuis 1787 en la mettant régulièrement à jour en fonction de l'évolution de la modernisation de leur société et que, tout compte fait, elle fonctionne plutôt bien, au point qu'ils ont dû revenir deux fois nous aider à rétablir notre République malmenée par nos voisins de l'Est.
Voisins qui la malmènent d'ailleurs toujours économiquement.

Nous sommes la nation des droits de l'homme et du citoyen mais ce sont les USA qui en profitent.

Exilé

J'avoue me faire mal en rêvant d'un futur naturellement interdit en France. Mais s'il me fallait un seul exemple pour rendre hommage à la liberté des Etats-Unis et à un système politique sans tabou, ce serait celui-là.

Bien vu.
Les cris d'orfraie poussés par les gens que vous citez devant une simple option qui n'est pas encore validée aux États-Unis confirment que nous vivons hélas sous une fausse démocratie complètement vérolée par le marxisme-léninisme et le trotskisme.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS