« Donner la parole au peuple ? Beaucoup trop populiste ! | Accueil | Sarkozy du pauvre ou Darmanin du riche ? »

28 octobre 2020

Commentaires

Ellen

"Pitié pour Emmanuel Macron ?" (PB)

EM a son supporteur de qualité. Les sondages remontent.
Dans Paris Match grâce à l'amiral Philippe de Gaulle, 99 ans, fils aîné du Général, Emmanuel Macron est sauvé. On peut lire: "Les deux derniers meilleurs chefs d'Etat sous la Ve République sont le Général de Gaulle et Emmanuel Macron. Il n'y en a pas d'autres pour qui voter aujourd'hui" souligne-t-il.

Normal, le Général était un militaire de carrière et chef des résistants pendant la dernière guerre mondiale depuis l'Angleterre alors qu'E. Macron, troisième génération, est une start-up moderne et inépuisable en communication. Les cours de théâtre aidant...

revnonausujai

@ Patrice Charoulet | 03 novembre 2020 à 14:51

Allons, allons, la manière pérenne dont il a réussi le déconfinement est un gage sûr de l’efficacité du (re)confinement !
Et en plus, il a toutes les caractéristiques du gai luron.

Patrice Charoulet

Castex : un faux dur entouré de faux professionnels.

sbriglia

"Mais rassurez-vous, j'ai peu d'amis de droite, juste assez pour me dire ouvert d'esprit." 
Rédigé par : Tomas | 01 novembre 2020 à 22:35

Chaque jour un collector...

Tomas nous gâte !

Lodi

@ Tomas

Vous êtes incohérent. Vous dites être de droite sans l'assumer parce que les gens de droite seraient indignes mais vous dites aussi être chrétien, catholique, je crois. Or l'Eglise et autres sectes est coupable de complaisance pour les abuseurs d'enfants, ce qui est pire que de ne pas être enclin au partage.

À part ça, le dégoût n'est pas un principe...

Le principe est plutôt d'être ce qu'on est, sauf si, je ne sais pas, on change d'idée, c'est une autre question.
Le principe, c'est d'essayer de réformer les siens, en politique et en religion. Tout en les défendant contre le public si ce dernier les accuse de plus que de ce dont ils sont coupables.

Comment osez-vous faire la morale à quiconque quand votre attitude s'écarte tellement de votre devoir ?

caroff

@ Tomas
"Un portrait robot de l'"homme de droite" tel que je l'ai connu: raciste (sans l'avouer bien sûr), s'affichant catholique sans mettre les pieds à la messe plus d'une fois par an, tenant de l'ordre moral et de la famille mais visiteur régulier du claque ou se tapant sa secrétaire quand il en a le pouvoir, absolument indifférent à l'écologie."

Je vais tenir un compendium des clichés stupides de Tomas !
En tout cas celui-là mérite d'être encadré: il est dans le top 5 du blog.
Continuez comme ça, les occasions de se gondoler ne sont pas si fréquentes en ce moment !!

P.-S.: savez-vous que les "claques" ont disparu depuis 1946 ? Seriez pas un peu attardé ?

Tomas

@ Alpi

Merci du compliment, je tâcherai de faire mieux la prochaine fois. J'oubliais l'égoïsme fiscal et les ritournelles sur l'assistanat, et le silence sur l'exil fiscal. Mais franchement ça sort du coeur sans être trop passé par le cerveau, j'avoue.

-----------------------------------------------------

@ Robert Marchenoir

Il y a beaucoup de bonnes choses dans le libéralisme: la liberté d'expression, la responsabilisation, l'état de droit et l'égalité juridique.
Le problème, c'est qu'il donne une excellente légitimité aux patrons pour tout garder pour eux sans faire profiter les salariés des fruits de leur croissance. Surtout depuis les années 70 et 80.
Le problème aussi, c'est que la droite n'a pas de réflexion écologique.
Mais rassurez-vous, j'ai peu d'amis de droite, juste assez pour me dire ouvert d'esprit.

Robert Marchenoir

@ Tomas | 01 novembre 2020 à 10:10
"Figurez-vous que si je ne suis pas de droite, ce n'est pas à cause de l'idéologie même, qui sur le papier est, dans sa version libérale, très séduisante, mais de ses adeptes."

Écoutez, on s'en doutait un peu, mais un tel aveu d'inauthenticité, de la part du gauchiste professionnel de ce blog, c'est quand même épatant.

Si c'est vrai, cela veut dire que vous êtes tellement lâche, tellement cynique ou tellement peu assuré de vos convictions, que vous n'êtes même pas capable de vous y tenir, sous prétexte que la tête de ceux qui sont du même avis ne vous revient pas. A vous, ou à votre cercle de relations.

Et si c'est faux... eh bien, la conclusion est la même.

Alpi

@ Tomas
"Figurez-vous que si je ne suis pas de droite, ce n'est pas à cause de l'idéologie même, qui sur le papier est dans sa version libérale très séduisante, mais de ses adeptes dont vous me paraissez être le prototype parfait.
Un portrait robot de l'"homme de droite" tel que je l'ai connu: raciste (sans l'avouer bien sûr), s'affichant catholique sans mettre les pieds à la messe plus d'une fois par an, tenant de l'ordre moral et de la famille mais visiteur régulier du claque ou se tapant sa secrétaire quand il en a le pouvoir, absolument indifférent à l'écologie.
La moraline de gauche m'énerve mais pas autant que l'air satisfait de l'homme de droite engoncé dans ces certitudes et son costume-cravate."

Trimbaler des clichés aussi ridicules et éculés, ce n'est pas de votre niveau...

F68.10

@ Tomas
"Faut pas se sentir agressé là, loin de moi l'idée de dénoncer les Suisses (on fait ce qu'on peut dans la vie)..."

Ah ! Mais pas du tout ! Je pense que la neutralité, c'est très bien !

(Et puis la Suisse était quand même cernée par l'Axe... Vichy compris... qui ont aussi fait "ce qu'ils ont pu", n'est-ce pas ? Gros bisous aux rosbifs.)

sbriglia

"Figurez-vous que si je ne suis pas de droite, ce n'est pas à cause de l'idéologie(...)mais de ses adeptes dont vous me paraissez être le prototype parfait.
Un portrait robot de l'"homme de droite" tel que je l'ai connu: raciste (sans l'avouer bien sûr), s'affichant catholique sans mettre les pieds à la messe plus d'une fois par an, tenant de l'ordre moral et de la famille mais visiteur régulier du claque ou se tapant sa secrétaire quand il en a le pouvoir, absolument indifférent à l'écologie.
La moraline de gauche m'énerve mais pas autant que l'air satisfait de l'homme de droite engoncé dans ces certitudes et son costume-cravate."

Rédigé par : Tomas | 01 novembre 2020 à 10:10

Qui vous a renseigné ?
C’est mon portrait craché !
Sauf que j’enlève ma cravate quand je vais au « claque », (je ne garde que mes fixe-chaussettes, difficiles à enlever...), que je n’ai l’air satisfait que lorsque j’en sors, que ma secrétaire est lesbienne, et que je suis allé trois fois à l'église cette année pour des enterrements, Charasse, qui pouvait garder mon chien, n’étant plus là.

Tomas

@ F68.10

Faut pas se sentir agressé là, loin de moi l'idée de dénoncer les Suisses (on fait ce qu'on peut dans la vie), juste celle de battre en brèche l'idée d'une Turquie alliée des Allemands, exemple à l'appui.

Et puis c'est bien, ça permet à Marchenoir (pour une fois) de nous faire part de deux faits historiques exacts et non manipulés.

---------------------------------------------------------

@ sbriglia

Figurez-vous que si je ne suis pas de droite, ce n'est pas à cause de l'idéologie même, qui sur le papier est dans sa version libérale très séduisante, mais de ses adeptes dont vous me paraissez être le prototype parfait.
Un portrait robot de l'"homme de droite" tel que je l'ai connu: raciste (sans l'avouer bien sûr), s'affichant catholique sans mettre les pieds à la messe plus d'une fois par an, tenant de l'ordre moral et de la famille mais visiteur régulier du claque ou se tapant sa secrétaire quand il en a le pouvoir, absolument indifférent à l'écologie.
La moraline de gauche m'énerve mais pas autant que l'air satisfait de l'homme de droite engoncé dans ces certitudes et son costume-cravate.

Robert Marchenoir

Il y a eu une Résistance suisse pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a abrité des Juifs en provenance de France, aidé la Résistance française, et préparé un coup d'État militaire qui n'attendait que d'être déclenché, si le gouvernement basculait de la neutralité à l'alliance avec les nazis.

Ah ! et puis il y a eu une bataille aérienne entre l'aviation suisse et l'aviation allemande, au-dessus du territoire de la Confédération. Les Suisses ont gagné : ils ont abattu un avion nazi. Les Allemands étaient fous de rage. Les Suisses les ont fait mariner un peu, avant de leur rendre leur aviateur.

sbriglia

En plus ils sont de droite, alors vous pensez bien que c'est pas mon style. (Tomas)

Cela va devenir un collector du blog !

Et pour peu qu’ils aient eu voiture et chauffage central ils sont irrécupérables.

Comme Tomas, sauf que ce dernier se tord les mains de douleur en réglant sa chaudière ou en mettant le contact sur sa voiture...

Et le blog, lui, se tord de rire...

F68.10

@ Tomas
"D'autres pays que la Turquie sont restés en dehors du second conflit mondial en entretenant des relations équivoques avec les Allemands, comme la Suisse (par laquelle passaient des trains d'armement pour l'Italie)..."

Voui. Cela s'appelle la neutralité. C'est comme ça, la neutralité: on laisse passer les trains. Sinon, ce n'est pas la neutralité. C'est ballot, mais c'est comme cela.

Tomas

@ Claude Luçon

Je tiens Chirac pour un de nos hommes politiques les plus méprisables. C'était un voleur, un escroc et un menteur. Et Villepin est insupportable d'arrogance. En plus ils sont de droite, alors vous pensez bien que c'est pas mon style.

Si votre histoire d'Hollywood est vraie, c'est que les Américains sont des abrutis de la base au sommet. Je ne peux le croire, en ayant rencontré beaucoup d'intelligents. Les choses ne peuvent pas être aussi simples.

D'autres pays que la Turquie sont restés en dehors du second conflit mondial en entretenant des relations équivoques avec les Allemands, comme la Suisse (par laquelle passaient des trains d'armement pour l'Italie) et la Suède, grand fournisseur de minerai.

Churchill c'est bien joli, mais il n'a pas plus gagné la guerre que de Gaulle, en fait. Doit-on rappeler que les deux tiers de la Wehrmacht était sur le front de l'Est ? Hitler a perdu comme Napoléon, car on ne peut pas gagner seul contre tous. Pas la peine d'aller chercher des explications techniques sur les ressources pétrolières, le manque de sous-marins ou de bombardiers à long rayon d'action.

Oui, vous avez salopé la planète, mais vous n'y êtes pour rien, vous ne pouviez pas savoir à quoi ça conduirait. Et moi aussi, puisque celui qui a une voiture et le chauffage central est aussi coupable que celui qui fore. Plus même à la limite, car il ne se rend pas compte des efforts qu'il faut pour produire une énergie qu'il gaspille sans compter !

Alpi

@ Serge HIREL
"Wikipédia n’est ni la Bible, ni le Coran"

Quand bien même Wiki pouvait être comparée à ces deux bouquins fréquemment cités en référence (n'était-ce le respect dû à leur grand âge, on se demande bien pourquoi), ça ne signifierait pas qu'elle soit infaillible. Car les deux ouvrages que vous citez contiennent quand même un maximum d'horreurs (pour ne pas dire de saloper*es) et de sottises (pour ne pas dire de conner*es).
Et cela n'est pas du blasphème, juste une opinion.

Tomas

@ caroff

Malheureusement pour vous si !
Je vous trouve bien agressif sinon...

deviro

@ Eric-Nico | 29 octobre 2020 à 11:51
"Je vous suggère deux choses:
1) vous calmer,
2) cesser d'insulter les gens et expliquer avec des arguments ce que vous reprochez aux commentaires qui ne vous plaisent pas.
Si vous éludez l'un de ces deux conseils, j'en aurai un troisième que je vais pour le moment garder pour moi, histoire de respecter notre hôte et ses invités."

Mais monsieur, je ne vous ai pas insulté, ça ne sert à rien !
Je n'ai fait qu'un simple constat sur le commentaire ci-après, que d'ailleurs je n'aime ni ne déteste :
« Pour aimer un dirigeant, il faut que celui-ci aime en retour. Monsieur Macron n'aime ni la France, ni les Français »

C'est en effet le truc le plus crétin que j'aie pu lire jusqu'ici, aucun argument, une sorte d'adage, de «pensée profonde», on dirait du Facebook... Vous êtes sûrement quelqu'un de très intelligent mais vous avez omis de numéroter votre dernier alinéa : c'est quoi, votre schmilblick secret ? Une angoisse soudaine me prend...

breizmabro

@ xc 28 octobre 19:20
"En 2019, Renault a écoulé 85 000 véhicules en Turquie"

En 2019... Mais est-ce qu'en 2020-21 les véhicules Renault ne seront pas boycottées parce que de marque française ? That is...

Bien sûr que non.

En même temps il vaut mieux acheter sa Renault en Turquie qu'en France, elle coûte nettement moins cher. Bicose main-d'oeuvre moins chère qu'en France puisqu'aucune charge sociale n'est prise en compte sur le bulletin de paie et je n'évoque même pas les mots "cotisations retraite" :D)

Chez nous y en a qui voudraient bien traverser la rue pour bosser chez Renault en France, mais bon, Renault devrait participer (part patronale) aux cotisations des charges de leur personnel. C'est fou non ?

Du coup quelques Turcs on bien compris le truc (?), pas besoin de se crever le c**l pour bosser pour Renault à Bursa, allons en France, logés-nourris gratuitement, soignés gratuitement, plus un petit pécule mensuel de bienvenue pour s'acheter l'iPhone dernière génération.

Franchement, entre bosser à la chaîne chez Renault à Bursa et venir au Club Med en France, comme dirait une paparazette que je connais : "ya pas photo".

Achille

@ Serge HIREL | 29 octobre 2020 à 01:58
« Non, elle n’a pas « condamné ». Elle a « jugé ». Les mots ont un sens. »

J’ai plutôt l’impression que c’est vous qui jouez sur les mots. Les juger diffamatoires, c’est condamner les propos tenus par Erdogan.

Ceci étant il est possible que les Turcs qui vivent en Allemagne ne soient pas tous musulmans. Il n’en demeure pas moins qu’en Turquie, 85 % des citoyens de ce pays le sont (des sunnites pour l’essentiel, c'est-à-dire ceux qui sont les plus susceptibles dès que l’on se moque du prophète). Ceci même si les caricatures proviennent d’un journal qui est très peu lu en France et pas du tout à l’étranger
Finalement Charlie Hebdo me fait un peu penser à Tullius Détritus, le personnage d’un album d’Astérix. Personne ne le lit (pas même Christian Jacob qui l’a avoué ce matin) mais il arrive à semer une sacrée zizanie.
Le problème est que ce sont des innocents qui paient le prix de son humour douteux.
Et ça ce n'est pas drôle du tout !

Alpi

@ Achille
"Il n’empêche qu’en 2022 elle se prendra quand même son râteau !"

Ne soyez pas si optimiste ! Les tristes événements récents font son lit. Et face au manque de vigueur - en dépit des discours martiaux - de nos gouvernants, sa victoire me paraît de moins en moins impossible.

Nous verrons alors la compétence du maçon mis au pied du mur !

---------------------------------------------------------

@ Exilé
"...c'est que qu'avait réussi à faire Winston Churchill en son temps".

Ouais, ben si vous avez un Churchill en magasin, en France ou au RU, montrez-le nous ! Pour l'instant, ce sont plutôt des Chamberlain qui courent les rues !

Serge HIREL

@ Claude Luçon 29 octobre 2020 à 21:26
« ...j'ai écrit ici, avant de vous y voir apparaître... »

Les anciens ne peuvent être que sages... Mais l’ancienneté n’est pas gage de sagesse.

« Dire la vérité sur Osirak... »

Vous n’avez pas dit - dévoilé - la vérité sur Osirak. Elle est connue de tous. Vous avez dit que le refus de Chirac de suivre Bush était dû à cette affaire. Ce qui est hautement contestable.

« ...le discours de Villepin qui était une insulte à l'ingénieur français tué... »

Etonnant qu’à l’époque, la presse d’opposition ne l’ait pas dénoncée.

« ...un document qui circulait dans Hollywood... »

Quelle source ! Êtes-vous sûr que ce document n’était pas un synopsis sorti de l’imagination fertile d’un scénariste ? A moins que vos deux ingénieurs soient des agents du Mossad déguisés en Mickey...

"...extraits de Wikipédia"

Wikipédia n’est ni la Bible, ni le Coran, pas même une encyclopédie... Pour argumenter votre point de vue, mieux vaudrait peut-être vous appuyer sur le travail d’un historien, tel W.L. Shirer, dont l’ouvrage « Le Troisième Reich, des origines à la chute » fait référence. En tout cas, il est clair que, pendant la Seconde Guerre mondiale, la Turquie n’était pas « dans l’autre camp », contrairement à vos affirmations.

« ...la bêtise, l'incompétence, l'imprévoyance, l'incohérence, la prétention et le mépris de la France. Pour moi, c'est aussi ça l'esprit de Vichy ! »

Vous ne trouvez pas qu’au lieu de refaire une énième fois le procès de l’Etat français, il vaudrait mieux se préoccuper de "l'incompétence, l'imprévoyance, l'incohérence, la prétention et le mépris de la France" de nos dirigeants actuels et jeter sur le passé un regard apaisé et même parfois amusé ?

https://www.pinterest.fr/pin/352828952042748253/

duvent

@ Ninive | 29 octobre 2020 à 19:45
« Pourquoi vous en prendre à Tipaza en ce moment où la mort frappe à nouveau trois des nôtres. »

C'est une question ?
Puisque je suis polie, je vais vous répondre :
1) Pourquoi pas ?
2) Quel est le rapport entre la première sentence et la deuxième ?
3) Comment osez-vous utiliser des victimes pour soutenir votre branlante argumentation ?

« Oui fuir, quitter ce pays devenu maudit comme le firent les Huguenots pendant près d'un siècle, ceux qui pouvaient partir avaient la Hollande, la Suisse, l'Angleterre pour refuge, parfois l’Espagne. Que nous reste-t-il aujourd'hui ? »

Vous avez l'âme d'un fuyard et ne savez où cacher votre courage, qu'à cela ne tienne, la liste des pays que vous donnez me laisse penser qu'ils existent encore, allez-y !
Rejoignez la cohorte des fuyards de la terre...

« Où aller ? Les USA, le Canada, l'Australie, l'Argentine, le Chili oui mais le Français commun n'est plus apprécié dans le monde autant qu'il peut le penser. »

Vous êtes stupide et manipulateur à la fois, vous soutenez une chose et son contraire.

C'est ainsi que vous posez une question : « Que nous reste-t-il ? », et que vous y répondez: « les USA, le Canada, l'Australie, l'Argentine, le Chili ».

Oui, mais il y a un MAIS, « le Français commun », vous en êtes ? Vous craignez de ne pas être apprécié ?

Vous, « Français commun », écrivez :

« Alors défendre sa terre sera pour les plus nombreux la seule possibilité ou se réfugier en soi-même avec la mort dans l'âme. »

Cette alternative, que vous déposez comme une idée éblouissante, est le signe de votre grand abrutissement, sans quoi vous sauriez que  :

1) défendre sa terre est une action rationnelle, vous appelez « possibilité » ce qui est un devoir
2) qu'il n'existe pas, en soi, de refuge lorsqu'on est un homme d'honneur
3) que « la mort dans l'âme » ne fait pas le poète et encore moins le héros...

Enfin, le meilleur pour la fin !

« Mais de grâce taisez-vous ! »

Êtes-vous sérieux, lorsque vous me sollicitez avec grâce, pour une action que je vous refuserais si seulement il était en votre pouvoir d'obtenir de moi un quelconque avantage...

caroff

@ Tomas 21h05
"Combien d'enfants pour vous ? Zéro ?"

Au-delà du taux de reproduction de l'espèce !
J'espère que ce n'est pas votre cas...

Gavot

@ Xavier NEBOUT | 29 octobre 2020 à 13:52
"C'est amusant de voir comme lorsqu'on titille la nomenklatura maçonnique, il y a des nouveaux qui se manifestent sur le blog - généralement sous pseudo, bien sûr, noblesse oblige."

Je rectifie vos mensonges sur la prétendue absence d'augmentation de la mortalité due au Covid et en réponse vous prétendez que vous titillez la "nomenklatura maçonnique" ? Mais de quoi parlez-vous ? C'est obsessionnel non ? D'ailleurs je suis bien incapable de monter un mur droit et le plâtre je le gâche pour de bon, alors moi maçon...
Pas "nouveau" non plus, j'interviens sur ce blog depuis douze ans, et bien avant votre arrivée (qui n'a pas notablement augmenté la qualité des contributions du blog), mais avec parcimonie et en général seulement quand je vois de gros et gras mensonges.
Dieu sait pourtant que je me suis retenu de répondre aux nombreux anathèmes, jugements péremptoires et billevesées pseudo-métaphysiques que vous postillonnez quotidiennement.

Claude Luçon

@ Exilé | 29 octobre 2020 à 12:28

Je parlais d'esprit, Exilé, seulement d'esprit !
En clair : accepter la brutalité et la violence dues à autrui sans réagir avec la vigueur nécessaire, accepter sans se battre, ce qu'a fait Vichy.
Plus loin dans mon commentaire je préconisais qu'il nous fallait réagir à la mesure de cette violence et j'avais même mentionné les barbouzes.
J'aurais pu être plus précis, plus létal, mais j'ai pensé que ce blog n'était pas l'endroit pour le faire, par respect pour Philippe même s'il commence aussi à s'énerver concernant cet état d'esprit.

Nous ne règlerons pas notre problème avec des fleurs et des marches blanches.
Il faut en revenir à l'Ancien Testament !
Vous écrivez d'ailleurs: "des gens qui incarnent la bêtise, l'incompétence, l'imprévoyance, l'incohérence, la prétention et le mépris de la France".
Pour moi c'est aussi ça l'esprit de Vichy !

-----------------------------------------------------------------

@ Serge HIREL | 29 octobre 2020 à 01:58
@ Tomas | 28 octobre 2020 à 23:37

Je vous signale que j'ai écrit ici, avant de vous y voir apparaître, que j'avais fait campagne pour Chirac en 1988 parmi les Français (17 000 alors, tous au moins titulaires du bac) résidant au Nigeria où toutes les industries françaises étaient représentées. Le comité pour l'élection de Chirac était composé de trois dirigeants, dont celui de la Société Générale et celui de Brossette, et moi.
Dire la vérité sur Osirak est une précision de fait, je ne vois pas en quoi c'est un affront à Chirac.
C'est le discours de Villepin qui était une insulte à l'ingénieur français tué sous les bombes israéliennes et à sa famille.
Ceci dit je suis d'accord avec le fait que cette guerre était une erreur, j'en précisais seulement une particularité occultée en France.
Lisez ce qui suit :

Mon gendre, Américain (screen-writer, il a co-écrit le scenario du film La Passion du Christ de Mel Gibson), je vivais alors à Santa Monica, m'a montré un document qui circulait dans Hollywood, écrit par deux professeurs d'université israéliens qui déclarait ce qui suit :
"Lors de la première guerre du Golfe en 1991 Bush père avait réussi à monter une coalition de 36 pays dont des pays arabes pour libérer le Koweït envahi par Saddam Hussein sur décision de l'ONU.
Israël ne pouvait y participer, les pays arabes auraient quitté l'alliance. Mais Israël voulait attaquer Saddam Hussein indépendamment par le sud-ouest pour se protéger des missiles Scud irakiens. Pour éviter cette entrée en guerre indépendante d'Israël, Bush père leur a fourni des anti-missiles Patriot et a promis qu'il s'occuperait de l'Irak une fois le Koweït libéré car en 1991 c'était bien la décision de l'ONU : libérer le Koweït, pas éliminer Saddam Hussein.
Bush père n'a pas été réélu, battu par Clinton, il est revenu au fils Bush de tenir la promesse de son père à Israël d'où 2004."

Vrai ou faux je ne sais pas. Mais j'ai tendance à le croire, Hollywood étant plutôt ami d'Israël que contre Israël !

Pour Tomas, extraits de Wikipédia :
"Le pacte d'amitié turco-allemand est un traité de non-agression signé à Ankara entre l'Allemagne nazie et la Turquie le 18 juin 1941, dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale, par l'ambassadeur d'Allemagne en Turquie, Franz von Papen, et le ministre des Affaires étrangères de Turquie. Entré en vigueur le même jour, il durera quatre ans.
Une analyse suggère par ailleurs que Hitler voulait voir la Turquie rejoindre l'Axe (l'Empire ottoman avait fait partie intégrante des Empires centraux et combattu aux côtés des Allemands lors de la Première Guerre mondiale). Le pacte devait durer dix ans, mais il est dissous le 24 octobre 1945, après la chute du Troisième Reich, lorsque la Turquie rejoint l'Organisation des Nations unies.

Je n'appelle pas cela de la neutralité !
Seulement de la convenance politique.

Ce pacte a forcé les USA à alimenter les Soviets en armes, camions GMC, munitions, rations militaires et autres en passant par l'Iran du Shah alors sous "protectorat" britannique.
Hitler a perdu aussi la guerre pour n'avoir pas réussi à se procurer à temps le pétrole dont il avait besoin, comme les Japonais d'ailleurs, et surtout pour l'obstination de Churchill qui est le véritable héros de WW2.
Le vrai duel fut entre Hitler et Churchill.

Une des conséquences ignorées est que le gouvernement français à partir de 1945 a compris que la France aussi avait besoin d'une industrie de l'exploration et exploitation de pétrole puissante, permettant ainsi à des hurluberlus comme moi d'aller visiter le monde, Moyen-Orient, Afrique, Asie et Amérique du Sud.
Alors sont nés les RAP et SNPA (en France), CREPS (au Sahara), SPAFE (en Afrique de l'Ouest) devenant plus tard Elf avalé par Total par OPA récemment. Mais aussi la naissance des parapétroliers français : CGG, Schlumberger, Forex, Technip, Geoservices, plus ceux que j'oublie, à l'échelle mondiale.
Pour les journalistes nous étions alors (en 1960) les "Nouveaux Seigneurs" !
Grâce aux écolos et aux journalistes nos descendants sont devenus les "Nouveaux Salopards", CO2 aidant !
Ceci dit le pétrole est une matière organique, comme nous, donc rapidement dégradable, plus vite que nous !
Il n'y a que Nicolas Hulot et ses écolos pour l'ignorer !

Tomas

@ caroff

OK, on laissera les lecteurs juger sur pièces, ou pas.
Combien d'enfants pour vous ? Zéro ?

breizmabro

"Pitié pour Emmanuel Macron !"

C'est de l'humour ou de la provocation ?
Avoir pitié de Manu, pitié ne me demandez pas ça !
C'est tout de même lui qui en a croqué un paquet dans la négo de la vente d'Alstom au profit de son ancien employeur Rothschild. Par pitié ne me dites pas non.
Curieusement je n'imagine pas les licenciés d'Alstom criant "pitié pour Manu !"

Pas même celui à qui il a dit que s'il traversait la rue il aurait un job, vu que le job en question était dans le resto dont il sortait après avoir pris un bon repas, et que le resto en question, et tant d'autres, sont, pour la deuxième fois, confinés.
Du coup case départ. Merci Manu !

En même temps notre monarque qui prend "de la hauteur", comme on dit dans les palais, a dit à son bon peuple hier : "Tous confinés, JE le veux !"

La guillotine a vraiment été démontée ? Non mais en vrai, c'est vrai ? :D

Ninive

@ F68.10 | 29 octobre 2020 à 13:25

Lorsque j'ai répondu, votre avis de changement de cap n'était pas paru, donc tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes sauf évidemment pour ceux qui viennent encore de subir la loi du couteau.

---------------------------------------------------------

@ duvent | 29 octobre 2020 à 15:04

Pourquoi vous en prendre à Tipaza en ce moment où la mort frappe à nouveau trois des nôtres.

Oui fuir, quitter ce pays devenu maudit comme le firent les Huguenots pendant près d'un siècle, ceux qui pouvaient partir avaient la Hollande, la Suisse, l'Angleterre pour refuge, parfois l’Espagne. Que nous reste-t-il aujourd'hui ?
Où aller ? Les USA, le Canada, l'Australie, l'Argentine, le Chili oui mais le Français commun n'est plus apprécié dans le monde autant qu'il peut le penser. Alors défendre sa terre sera pour les plus nombreux la seule possibilité ou se réfugier en soi-même avec la mort dans l'âme.

Mais de grâce taisez-vous !

Denis Monod-Broca

Nous avons tort, et lui président et nous citoyens, de penser qu’il lui appartient de tout décider face au virus. Il le dit, « ma responsabilité est de vous protéger et je l’assume », et curieusement personne ne conteste une telle affirmation. Non, face à ce fléau, la responsabilité est celle de chacun et de tous, de chacun individuellement et de tous collectivement. Mais la tentation est trop forte, il nous faut un responsable (et potentiellement coupable), et lui-même le croit. Cercle vicieux.

Quoi faire ?
Se protéger autant qu’il est possible et, si on est contaminé, rester chez soi, ne contaminer personne, ne pas encombrer les hôpitaux (si on est vieux), mourir chez soi. Pas facile mais n’est-ce pas cela l’attitude raisonnable ?
Nouveau confinement mais allégé, à partir de cette nuit. Allons-nous ainsi aller de confinements en déconfinements ? Jusqu’à quand ? Fichu virus ! Pas facile.

caroff

@ Tomas 14h14
"Une enquête du Point donnait 18 % d'enfants avec des prénoms musulmans. C'est beaucoup mais pas un tiers."

Je corrige vos chiffres par ceux de l'Insee (enquête 2018 publiée en 2019: 21,6 % !)
Dans le 93, 42 % des naissances sont d'origine musulmane, est-ce suffisant ?
Et retenez bien ceci: "La quantité transforme la qualité" (Hegel), tellement d'actualité aujourd'hui, énième jour de deuil pour la France frappée par un clandestin d'origine tunisienne arrivé par Lampedusa.

Vous ne réfutez jamais et répondez très souvent à côté.

F68.10

@ Ninive
"Dans toute discussion vous inversez les données, vous êtes un contradicteur-né."

Je pense que vous pourriez reconnaître que j'ai reconnu avoir lu votre commentaire de travers, et m'en être excusé.

"Et macronien de surcroît comme vous l'avez dit dans un autre commentaire."

Oui. Et plus le temps passe, de plus en plus macronien. Un peu sur la même ligne que la journaliste Palki Sharma Upadhyay, d'ailleurs, comme en témoignent ses propos du 26 octobre. Et je ne vois pas le mal qu'il y a à cela.

"Vous connaissant suffisamment je ne poursuivrai pas ce dialogue avec vous, j'y perdrais mon temps."

Je ne vous force à rien de ce style.

duvent

@ Tipaza | 29 octobre 2020 à 11:56
« Non seulement on nous confine chez nous, mais certaine pousse la perversion jusqu’à nous faire entrer en nous-mêmes. »

Tipaza vous êtes un âne, et fier d'être un âne, ce n'est pas rare pour un âne...

« Fuyons mes bien chers frères, là où personne ne pourra nous rattraper, dans le rêve et l’ailleurs de l’imaginaire. »

Pourriez-vous m'indiquer où se trouve ce lieu que vous indiquez dans cette phrase ?

Je crois en vous-même, mais je n'en suis pas certaine...

Obiter dictum lorsqu'une invitation est qualifiée de perversion, on doit s'affliger, et déplorer de voir ici et partout ailleurs, qu'est vrai cet adage « nostri temporis grande silentium expetit qualita » ! (Fulgence – commentaire de l'Enéide)

La parole est sacrée et le silence est l'écrin de cette sacralité !

Giuseppe

Par pitié quelqu'un pourrait-il dire à notre ex-capitaine de pédalo de se taire ?
Il n'arrête pas d'intervenir sur tout et sur rien, la parole de l'inutile, celui qui n'a pas osé relever le défi de l'élection, a baissé les bras sans combattre... Et il faudrait l'entendre ? Mou comme une chique, fossoyeur de nos valeurs, le compromis sans lutte, le désespérance au bout de la route. Un bavard pour journalistes, le vide d'un pays, la transparence de passage, qui fait perdre du temps qui gâche nos vies.

Je n'aurais pas voulu de lui dans mon équipe, encore moins comme gregario, il me fatigue, le pire de tout renoncer à toute joute, et se présenter en penseur de la suite.
Ne pas tenter sa chance, la foi soulève des montagnes, Pépère un jour, Hollande toujours. D'ailleurs rien que le nom évoque un fromage, coulant, sans saveur ni odeur.

Flanby n'est plus que l'ombre de lui-même, il nous coûte encore deux bras pour des élucubrations de fortune qui font rire.
Comment a-t-il pu être empêché dans ses grandes idées et ses grands sentiments lorsqu'il était au pouvoir ? Il est sans doute frustré de la réussite d'Emmanuel Macron, quoi qu'on en pense, ce dernier surpasse toute les batouilles récentes depuis Mitterrand.

Le messie n'étant pas au rendez-vous, il faut bien se contenter, et EM peu à peu commence à cerner les règles du jeu, "no scrum, no win !" disent les Anglais, il est temps de virer toutes les gazelles qui l'entourent pour du lutteur, du scientifique, du "qui y met la tête", du gratteur de ballon, du rapide et puissant, qui peut perdre quelques ballons mais toujours dans le ruck, toujours en avançant, le coup de latte est interdit, mais le placage offensif est dans les règles, et l'arme des vainqueurs.

Tomas

@ caroff

Vous savez lire ? Je cite votre source:
"Ces chiffres montraient aussi que 40 % des nouveau-nés en Seine-Saint-Denis avaient des prénoms arabo-musulmans."

Entre 40 et les "plus de 50 %" que vous écrivez il y a une nuance... Comment voulez-vous que je vous prenne un tant soit peu au sérieux ?!

Pareil, combien d'enfants avez-vous fait vous pour compenser, qu'on rigole un peu ?

---------------------------------------------------------------

@ Ninive

Donc sous le seuil de renouvellement des générations qui est de 2,09. Mais bon c'est déjà mieux que l'inventeur du grand remplacement Renaud Camus. J'ai pour ma part dépassé celui-ci (3), pas avec une Maghrébine comme semble en être persuadé mon grand ami hameau dans les nuages, tout en précisant qu'éventuellement ça ne m'aurait pas dérangé. Et ce n'est peut-être pas fini !

Xavier NEBOUT

Gavot ?

C'est amusant de voir comme lorsqu'on titille la nomenklatura maçonnique, il y a des nouveaux qui se manifestent sur le blog - généralement sous pseudo, bien sûr, noblesse oblige.

Isabelle

@ Exilé

En effet, rien de concret si ce n'est du verbiage inutile. Ce matin, Jean Castex, avec son accent du terroir, lisait un texte qui était quasiment un copier-coller de celui du dernier attentat à l'encontre de Samuel Paty.

Un enseignant décapité devant son collège et ce Premier ministre répète, presque mot pour mot, ce même texte aujourd'hui au sujet des trois morts égorgés dans la basilique de Nice. Et patati, et patata et nous saluons le travail des forces de l'ordre qui sont intervenues etc. Tout ces discours verbeux sont inaudibles et honteux aujourd'hui. Cela dit, les Français semblent plus préoccupés par leurs masques et leur gel hydroalcoolique. Des veaux, comme le disait de Gaulle.

Nous sommes représentés par des théâtreux, en aucun cas par des hommes d'action et en face, ils les ont bien repérés. Depuis l'arrivée d'E. Macron au pouvoir, ils accélèrent le tempo macabre et ensuite, ils poussent des cris d'orfraie en prétextant l'islamophobie. Eh bien oui, nous avons le droit de détester une religion quand celle-ci massacre des innocents.

Ninive

@ F68.10 | 29 octobre 2020 à 12:53
"Cela devrait être simplissime depuis longtemps: si un patient veut vivre, ce n'est pas au médecin de le tuer. Si un patient veut mourir, il y a quand même un seuil où ce n'est plus au médecin de tenter de le sauver."

Dans toute discussion vous inversez les données, vous êtes un contradicteur-né. Et macronien de surcroît comme vous l'avez dit dans un autre commentaire.

Alors oui la Macronie trafique les chiffres, oui la Macronie n'a qu'un but, affaiblir notre pays par tous les moyens. En voici une preuve :

- lorsque Macron clame qu'il va combattre l'islamisme, il n'est pas nécessaire de le crier sur les toits et par contre il faut d'agir ; et que fait Macron : rien.

Vous connaissant suffisamment je ne poursuivrai pas ce dialogue avec vous, j'y perdrais mon temps.

F68.10

@ Ninive

Veuillez m'excuser: j'ai lu votre propos de travers. J'ai eu du mal à interpréter "contradiction", "arguties", "oppose" dans le sens qui me semble maintenant être celui qui était le vôtre. Désolé du malentendu.

Crataegus

Je suis stupéfaite, atterrée, profondément déçue par votre mansuétude, M. Bilger ! Ou alors était-ce de l'humour ?
En ce qui me concerne, aucune pitié pour cet homme ! Juste de la colère, de la peur à l'idée de toutes les catastrophes qui attendent encore un pays géré en dépit du bon sens par des gens inexpérimentés, incapables autant qu'arrogants (notre James Bond ne fendait-il pas de petites "vagues" sur son jet ski au lieu de travailler à nous éviter la déferlante constatée aujourd'hui ?).

Pitié pour la France, pour le peuple français, pour les Gilets jaunes éborgnés, les innocents décapités, les soignants exténués, les malades effrayés, les artisans au bord de la faillite...

"Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant"
Un enfant qui sera seul à décider de notre avenir !!

F68.10

@ Ninive
"À une époque où on laisse des gens agoniser des mois durant en leur parlant de dignité humaine alors qu’il réclament qu’on les aide à partir, les victimes du Rivotril n’ont pas été consultées, pas plus que leurs familles, en contradiction avec toutes les arguties qu’on oppose aux partisans du suicide assisté."

Et cela fait combien de temps que les partisans du suicide assisté pestent contre le fait que les médecins et le corps médical se croient tout permis ??

Le suicide assisté, cela n'a rien à voir avec l'idée de laisser des médecins n'en faire qu'à leur tête. Rien. À. Voir. C'est l'idée que la demande qui vient du patient est légitime. Idée qui est relayée par des associations comme Exit. Qui se tapent en face d'eux les médecins qui ne veulent en faire qu'à leur tête.

Cela devrait être simplissime depuis longtemps: si un patient veut vivre, ce n'est pas au médecin de le tuer. Si un patient veut mourir, il y a quand même un seuil où ce n'est plus au médecin de tenter de le sauver.

N'instrumentalisez pas une pandémie pour vos propos sur le suicide assisté. Ce qui relève d'une logique aussi élémentaire que celle qui consiste à ne pas instrumentaliser une pandémie pour cautionner le surdimensionnement des capacités hospitalières, mesuré en lit par tête d'habitant.

Ce que vous décrivez avec le Rivotril n'a strictement rien à voir avec le suicide assisté.

Exilé

@ Claude Luçon
« À continuer à geindre et à protester on en croirait que l'esprit de Vichy a survécu malgré tout ! »

Cher Claude, en tant que témoin de cette période de l'histoire, vos observations peuvent être précieuses, mais je ne suis pas sûr que leur transposition aux circonstances actuelles soient nécessairement toutes applicables

Pour faire simple et court, l'analogue du régime de Vichy n'est-il pas - toutes choses étant égales par ailleurs - le Régime actuel et ses représentants élus ou institutionnels ou administratifs qui se font les collaborateurs objectifs du nouvel occupant sans réagir devant les crimes monstrueux à l'encontre des Français, qu'il multiplie de façon accélérée, sans qu'aucune mesure de fond traitant le mal à la racine n'ait été prise pour y mettre définitivement fin ?

Isabelle

REVUE DE LA FRANCE OCCUPEE

Nice : trois morts dans une attaque au couteau dans une église.

Le virus islamo-fasciste plus radical que la Covid dont on nous rebat les oreilles avec ce reconfinement qui va anéantir notre économie et pénaliser notre jeunesse. Pour sauver des personnes en bout de course, on va aussi oublier des malades plus jeunes qui souffrent d'autres pathologies (problèmes cardiaques, cancer etc.).

"L’ambassadeur de France en Hongrie viré sans ménagement parce qu’il avait sur un certain plan approuvé #Orban mais l’ambassadeur de France en Suède toujours là! L’attentat grave de #Nice n’a donc aucune prise sur l’internationalement correct du président!
@Valeurs" P. Bilger

E. Macron se trompe à nouveau d'ami, d'ennemis et de cibles.

Tipaza

@ duvent | 29 octobre 2020 à 10:28
« Il faudrait, un peu, quelquefois, pour un temps court, entrer en soi-même »

O tempora, o mores !
Non seulement on nous confine chez nous, mais certaine pousse la perversion jusqu’à nous faire entrer en nous-mêmes.

Fuyons mes bien chers frères, là où personne ne pourra nous rattraper, dans le rêve et l’ailleurs de l’imaginaire.

« À travers l’inexploré, inexplorable.
Vers l’inobtenu, inobtenable.
Es-tu prêt ?
Là-bas point de serrures, point de clefs… »

Gavot

@ Xavier NEBOUT | 29 octobre 2020 à 09:53
"Regardons un instant les chiffres.Le nombre des nouveaux cas explosent, mais pas celui des décès."

C'est totalement faux, le nombre de décès Covid augmente à nouveau depuis début septembre et connaît un augmentation explosive depuis une quinzaine de jours. Ce qui est en parfaite adéquation avec le nombre de cas et ce nombre de morts va donc immanquablement crever le plafond dans les semaines qui viennent.

Vous devriez vous abstenir de relayer les stupidités de Perronne et ranger votre baguette magique, priez donc puisque vous êtes un expert.

Eric-Nico

@ Deviro

Je vous suggère deux choses:
1) vous calmer,
2) cesser d'insulter les gens et expliquer avec des arguments ce que vous reprochez aux commentaires qui ne vous plaisent pas.

Si vous éludez l'un de ces deux conseils, j'en aurai un troisième que je vais pour le moment garder pour moi, histoire de respecter notre hôte et ses invités.

Serge HIREL

@ Achille 29 octobre 2020 à 08 :27
« ...Nicolas Dupont-Aignan dont le cas relève, comme Mélenchon, de la psychiatrie. »

Voilà qui fleure bon les méthodes d’exclusion de feue l’Union soviétique... La jugeote la plus élémentaire veut que l’on ne puisse pas utiliser contre ses adversaires (NDA, JLM et les autres) la méthode que l’on reproche à un autre (Erdogan) d’employer pour dénigrer celui que l’on défend (EM).
Et votre tirade anti-MLP est une erreur stratégique. Elle est la meilleure assurance-vie de votre Leader Maximo.


-----------------------------------------------------------

@ Robert 28 octobre 2020 à 22:10

Votre description du personnage conforte mon opinion sur lui : une erreur de casting, un « accident industriel », selon l’expression employé par l’ancien président de TF1pour qualifier le bide d’une nouvelle émission.
D’accord avec vous donc... sauf sur un point : Macron a su choisir un « conseiller compétent, de ceux qui ont des visions de long terme ». Que faites-vous de l’immense, grandissime et lumineux Bayrou ?... Même la Pythie tremble de peur de perdre sa couronne tant les visions du Seigneur de Pau et Roi du Béarn éclairent notre monde au moins jusqu’à la fin du siècle en cours...

Ninive

"L’Euthanasie au Rivotril en chiffres… (ou Mort sur ordonnance ?)

Dans cette affaire de Rivotril tout s’est fait en catimini car les media mainstream n’en ont pas parlé et les médecins travaillant autour des EHPAD ont joué un rôle plus que discutable, laissant aux infirmiers et infirmières le soin d’injecter la seringue mortelle les chargeant ainsi d’un sentiment de culpabilité qui n’aurait jamais dû leur revenir.

À une époque où on laisse des gens agoniser des mois durant en leur parlant de dignité humaine alors qu’il réclament qu’on les aide à partir, les victimes du Rivotril n’ont pas été consultées, pas plus que leurs familles, en contradiction avec toutes les arguties qu’on oppose aux partisans du suicide assisté.

Certains soignants vont nous dire (Ils ont dit !) que cela soulageait les malades mais la ficelle est un peu grosse car d’abord cela permettait d’affecter le certificat de décès de la mention covid sans aucune preuve ni test et ensuite cela masquait la politique désastreuse de destruction de l’hôpital entreprise par Jean Castex, Roselyne Bachelot et les autres.

D’ailleurs si le Premier ministre a appelé la Castafiore au gouvernement c’est pour se sentir moins seul devant les résultats catastrophiques de leurs décisions. Sans oublier Buzyn et Véran qui persistent à ne pas vouloir laisser soigner les gens en première intention par les généralistes avec un médicament peu cher et qui a fait ses preuves ailleurs.

À une autre époque il y aurait eu des procédures judiciaires établies et la justice judiciaire aurait eu à trancher y compris sur le caractère criminel du décret Rivotril pris en contradiction avec tous les textes et la jurisprudence sur le sujet de la fin de vie.

Le virus a et aura bon dos pour justifier des actes injustifiables et instiller la peur et l’anxiété généralisées pour installer une dictature que nos ploutocrates appellent de leurs vœux depuis des années.

Le Rivotril sous forme injectable est mortel quand on est en insuffisance respiratoire, ils vont ré-assassiner les vieux dans les EHPAD comme ils l’ont fait en mars.

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042430554

Cf audition commission enquête AN:
http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/comptes-rendus/covid19/l15covid191920041_compte-rendu#"

------------------------------------------------------------

@ Tomas

En ce qui concerne votre question, j'ai fait mon devoir national :2

duvent

@ genau | 29 octobre 2020 à 01:13

Vous avez pensé à la poutargue ? Vous avez bien fait !

Je n'y ai pas pensé, car ces temps-ci rien n'est comme avant, et je crois bien qu'« avant » s'est évanoui, qu'« après » n'est pas encore là, « entre les deux » un tumulte incompréhensible pour moi (d'autres plus chanceux savent tout, connaissent tout et ordonnent...) fait naître la nécessité dont je n'ignore pas qu'elle n'est ni utile, ni nécessaire, de me taire.

Il faudrait, un peu, quelquefois, pour un temps court, entrer en soi-même, choisir le silence, réfléchir, changer, chercher, écouter, regarder, et agir avec circonspection.
Parce que lorsque tout est perdu, il faut bien se résoudre à repartir les mains vides, le cœur vide, la tête remplie de vacarme, les oreilles pleines des chants de la mort, les yeux hagards vers cet horizon invisible pour l'instant...

Objurgari in calamitate, gravius est quam calamitas. (Les reproches dans le malheur sont plus insupportables que le malheur même) Sententiae de Plublilius Syrius, à vérifier...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]orimont.com
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS