« Olivier Duhamel : ils savaient tous ? Et alors ? | Accueil | Alain Finkielkraut débat-il trop ? »

12 janvier 2021

Commentaires

Giuseppe

À quoi pouvons-nous reconnaître un pays avachi et non en état de "guerre" ?
Pas besoin de longs discours, juste un profil de montée de col, une courbe qui montre bien que demain les mêmes causes produiront les mêmes effets, la ligne Maginot est celle de la parole publique, rien de plus vide, les mots ne sont pas les actes, et quand l'impuissance totale reste à venir :

https://i.goopics.net/Q89qN.png

Le potentiel manque de doses est un faux prétexte, les voisins font feu à volonté de seringues, s'ils en viennent à manquer de munitions, enfin ils pourront cracher violemment à la figure de Pfizer.

C'est la bonne stratégie, bousculer, avancer, pour laminer ce labo rapace.
Engranger des milliards sans contrepartie de ce dernier, ce serait un marché de dupes, car il y aurait un volé.
Les Panzer allemands ne vont pas goûter cette plaisanterie, les moteurs chauffent, on entend le bruit des chenill... seringues, 87 000 000 qui vont faire du bruit, d'où les contacts Merkel/Poutine, elle ne partira pas sur un échec, surtout qu'elle a annoncé que son peuple sera vacciné le 31 août.

Repenchons-nous sur ce profil de Tour de France et d'étape, les 9, 10 - 16, 17 janvier sont tous des couples samedis et dimanches.
Demain samedi et après-demain dimanche tomberont les dernières vaccinations dans notre pays.
Vont-elles confirmer ces deux jours comme pays en état de mort cérébrale de vaccination ? J'ai bien peur que oui.

Ce soir 2 035 000 doses de vaccin, 963 139 employées, il reste de quoi faire. En dehors de la férocité de prédation de Pfizer à propos du nombre de doses, l'Allemagne qui va les mettre au pas, car eux ne vont pas plaisanter, la machine chez eux est en route ainsi que chez nos proches voisins, la rupture n'est pas envisageable, ce serait le plus extraordinaire camouflet pour une Europe déjà déglinguée.

Les Panzer sont en place, révisés, 440 plateformes à alimenter, rien ni personne ne les arrêtera.

Behenzar de Cunes

@ Giuseppe 22 janvier 01h30

Moi aussi je suis de l'avis de GWG, souvent, très souvent.
Je suis aussi d'avis de mettre un peu d'ordre dans les boutiques !

Robert Marchenoir

@ hameau dans les nuages | 21 janvier 2021 à 23:22
"Alors que l'OMS se repenche sur la véracité du test PCR provoquant un nombre incalculable de faux positifs. Jusqu'à maintenant, seuls 'les complotistes' l'affirmaient."

Le problème, c'est que votre affirmation est fausse... et complotiste, justement.

La note de l'OMS que vous mettez en lien ne remet nullement en cause la véracité du test PCR, ni ne dit qu'il entraîne un nombre incalculable de faux positifs, ce qui est la fausse nouvelle répandue par les complotistes.

Elle rappelle simplement les règles (bien connues, nullement nouvelles) de l'emploi du test PCR.

Vous utilisez ainsi une méthode complotiste bien connue : alléguer une chose fausse, en lui prêtant une crédibilité qu'elle n'a pas, par un lien qui n'étaye nullement les propos du locuteur (et que personne ne va vérifier).

Vous oubliez également de mentionner la conclusion du discours des complotistes, qui ne se sont pas réveillés hier matin avec une subite passion scientifique pour les tests utilisant la réaction en chaîne par polymérase. La fin du propos, c'est : et donc, le Covid n'existe pas, ou n'est qu'une mauvaise grippe sans importance.

Vous insinuez, mais vous n'avez pas le courage d'affirmer.

Vous appliquez également une autre méthode des complotistes : faire semblant de découvrir une vérité scientifique connue jusqu'à présent d'eux seuls, ou délibérément cachée par... les complotistes qui nous gouvernent. Et donc, en conclure qu'il y a un scandale, qu'on nous cache tout, qu'on nous dit rien, et qu'il y a des intentions maléfiques derrière tout cela.

La vérité est que les savants ont établi depuis le début que le test PCR doit être réalisé et interprété dans des conditions précises pour être fiable ; et que les professionnels de santé qui emploient ce test dans le cadre de la pandémie sont parfaitement au courant. Et appliquent ces méthodes.

Comme le complotiste s'est réveillé hier matin et a découvert des trucs sur Internet, il en déduit qu'il est le seul à savoir, et que les experts qui bossent dix heures par jour sur le sujet depuis trente ans sont des nuls qui ignorent ces choses.

C'est le phénomène de l'âne savant, dit également gros malin, ou plus simplement ignorant qui la ramène.

Puisque vous lisez l'anglais, voici de quoi vous remettre les idées d'équerre sur le prétendu scandale des faux positifs du test PCR : Casedemic : The latest COVID-19 conspiracy theory to downplay the severity of the pandemic (Faux positifs : la dernière théorie complotiste pour minimiser la gravité de la pandémie).

Evidemment, c'est plus long et difficile à lire que votre petite note de l'OMS -- qui, au demeurant, n'étaye pas vos insinuations complotistes, et dont je doute fort que vous l'ayez lue et comprise. Je crois plus vraisemblable que vous vous soyez contenté de la ramasser dans l'une des poubelles Internet qui vous servent de sources de fausses nouvelles.

Giuseppe

Je suis de l'avis de G.W. Goldnadel, Olivier Véran a "capitulé".
On nous amuse, on amuse la galerie, on cache, on dissimule une organisation défaillante complètement larguée jour après jour. Samedi et dimanche vont encore montrer un écrasement de la courbe.

Nuit et jour on devrait vacciner, avaler toutes ces doses qui roupillent dans les congélos, il n'y aura pas de rupture de fournisseurs, il faut envoyer du bois comme on dit chez nous, et ne pas se mentir et dire qu'on garde du vaccin pour une deuxième injection.

Nous ne sommes plus dans la course à la vaccination, chaque jour qui passe est un décrochage qui se fait de plus en plus grand avec l'Italie, l'Allemagne, l'Espagne... Israël et les Anglais viennent de franchir le premier col, nous n'avons pas encore attaqué les premiers lacets.

Si j'ai bien entendu les spécialistes, compte tenu de certaines mutations du virus on va devoir se diriger et penser une vaccination mondiale et augmenter toujours plus la cadence.
L'Allemagne pragmatique, comme les Anglais, ont choisi une seule dose pour chaque citoyen, et en août tout le pays sera vacciné.
Angela Merkel scientifique a sans doute fait les mêmes calculs auxquels je pense et ne veut plus être soumise à tous les aléas qui vont sans doute venir d'ailleurs.
Au mois d'août tous les Allemands seront vaccinés. Quand on est champion du monde de F1 pratiquement 7 fois d'affilée, une équipe technique de guerriers mise en place à tous les postes, le hasard n'existe plus, il est vaincu.

https://i.goopics.net/Akjn3.png

Quelle désespérance !

hameau dans les nuages

@ Giuseppe | 21 janvier 2021 à 21:58

Mais pourquoi donc vacciner tout le monde ?

Alors que l'OMS se repenche sur la véracité du test PCR provoquant un nombre incalculable de faux positifs. Jusqu'à maintenant, seuls "les complotistes" l'affirmaient.

https://www.who.int/news/item/20-01-2021-who-information-notice-for-ivd-users-2020-05%F0%9F%98%82

Giuseppe

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/covid-19-la-france-se-fixe-l-objectif-de-vacciner-l-ensemble-de-la-population-d-ici-fin-ao%C3%BBt/ar-BB1cYubS?ocid=msedgntp

Chiche !

D'abord nous n'avons pas pris la même stratégie que les Rosbifs, beaucoup plus pragmatiques puisque nous avons opté pour 2 doses, donc à fin janvier nous aurons, peut-être, 1 000 000 de vaccinés, mais avec une seule dose (la seconde s'applique après 4 à 6 semaines).

Il reste en gros 7 mois pour vacciner 67 000 000 (il paraît que nous sommes plus que cela) de citoyens, à 2 doses s'il vous plaît !
Avec des jours ouvrables dignes d'un emploi du temps de prof agrégé, et une amplitude d'ouverture de salon de thé ?

À 2 doses, 4 000 000/semaine environ, 550 000/jour - je fais vite.

Aujourd'hui c'est un peu plus de 100 000/jour hors week-end... 5 fois plus pour être immunisé compte tenu de la vitesse de propagation... Euh... Le seul qui ait réussi cette prouesse c'est dans l’Evangile de Jean, nous comprenons qu’à partir de 5 pains et 2 poissons Jésus a pu nourrir plus de 5 000 hommes.

Jupiter n'a plus qu'à se tourner vers Dieu pour faire de grandes choses !

Je prends les paris, mais je ne prends pas trop de risques.

Savonarole

@ Mary Preud'homme | 20 janvier 2021 à 14:03

Merci Mary pour la recommandation. Je vais lire ce livre.

F68.10

@ Savonarole
"Je vous remercie d’avoir remarqué mon commentaire, vous êtes bien le seul."

Je l'ai aussi remarqué. Même si j'avoue l'avoir lu un peu de travers compte tenu de la comparaison avec Assange. Mais je concentre mes réponses à mes contradicteurs dogmatiques ou trollesques et, parfois, interlocuteurs. (Je préfère ces derniers, entre nous.)

Mary Preud'homme

@ Savonarole 19 janvier 23:45 (au sujet des péchés de jeunesse)

À tout péché miséricorde et celui qui n'a jamais péché, etc.

Contrairement à vous, je comprends que beaucoup (dans leur jeunesse) aient été séduits pas l'illusion du marxisme, se soient un temps égarés et en soient revenus vaccinés à vie contre cette doctrine mortifère.
Lire : "Le Passé d'une illusion" essai sur l'idée communiste au XXe siècle (François Furet)

Giuseppe

@ Mitsahne | 19 janvier 2021 à 17:18

Venant de vous, je prends, c'est un vrai plaisir, et vous en remercie.

Savonarole

@ Robert Marchenoir | 19 janvier 2021 à 18:52

Je vous remercie d’avoir remarqué mon commentaire, vous êtes bien le seul.

Nous avons un point commun, notre anticommunisme viscéral, probablement le produit d’une excellente éducation politique héritée de nos parents.

Comme vous, dès qu’on me monte en épingle un ténor des médias, je vérifie s’il n’a pas dans sa jeunesse appartenu à la Ligue communiste révolutionnaire des années 70. Le passé parle.
« Il n’y a rien de plus terrible qu’un passé » (Jean Anouilh, « le Voyageur sans bagage »)

Robert Marchenoir

@ Savonarole | 18 janvier 2021 à 21:01

Eh bien ! pour une fois, je me joins à votre point de vue : il est ahurissant de constater à quel point, en France, on a passé sous silence l'extraordinaire courage d'Alexeï Navalny, qui a décidé de rentrer dans son pays alors même que les autorités russes ont tenté de l'assassiner au Novichok. Et qu'il courait, au minimum, le risque de se voir à nouveau mettre en prison -- ce qui n'a pas manqué d'arriver.

Il aurait pu mener une vie confortable, en Allemagne ou ailleurs, à faire des conférences, représenter l'opposition à l'étranger... Eh bien non. Alors que Vladimir Poutine lui-même a ouvertement reconnu qu'il n'aurait aucun scrupule à le faire assassiner à nouveau s'il lui en prenait l'envie, il est rentré en Russie, parce qu'il a fait le pari que c'était susceptible de hâter l'écroulement de la tyrannie au pouvoir.

Je m'excuse, mais comment appelle-t-on un homme de cette trempe, sinon un héros ?

Tous les jours, on lit, à droite, des dégoulinades d'évocations navrées du général de Gaulle. Lequel est mort, je regrette de devoir vous le dire.

L'effroyable provincialisme français a un authentique héros sous le nez, un homme qui se sacrifie littéralement pour le bien de son peuple (en compagnie de sa femme !), et où sont les "souverainistes" français ? Nulle part. Sous leur couette, à brâmer sur le compteur EDF du général de Gaulle.

Mitsahne

@ Giuseppe 19/01 à 09h51

Merci à vous pour tous les commentaires de ce fil que vous avez rédigés avec beaucoup d’élégance et de pertinence. Après vous, on n’a plus rien à dire !

Giuseppe

Emmanuel Macron fausse gloire, il a fait croire qu'il pouvait être un grand président, il n'est rien, incapable de comprendre et sentir le monde qui l'entoure.

Nous vivons, et ce n'est que le début, la pire catastrophe du siècle sous les décisions de ces gouvernants de bazar.

Nous avons une chance exceptionnelle, le vaccin est là, un exploit extraordinaire, a dit un spécialiste, et nous sommes toujours enfermés dans la bêtise et la pire contamination, la nullité qui fait tâche d'huile.

Mongénéral avait lancé "l'intendance suivra !", car il savait que ceux qui étaient derrière lui étaient des guerriers, nous avions des guerriers, pas des starlettes de la lucidité, de la vision et de l'organisation.

Je me souviens d'un cours qui s'appelait l'organisation.

Savonarole

"Qu’est-ce qu’une fausse gloire ?"

Alexeï Navalvy est ce soir en prison en Russie.
Depuis plus de dix ans on nous gonfle avec ce freluquet de Julian Assange. Une fausse gloire.
On ne nous aura rien épargné, nounours, bougies, fleurs, déposés aux pieds de l’Australien alors que pour le Russe on ne constate que peu d’indignation sur son sort à venir.
Certes, tous les Neville Chamberlain des chancelleries européennes ou américaines font mine de s’indigner ou brassent l’air du viol de la démocratie. Ça ressemble à un faire-part annoncé de la prochaine liquidation de cet opposant à Poutine.
« De concession en concession on finit en concession à perpétuité », pour une fois je crois que c’est de moi...

Giuseppe

@ hameau dans les nuages | 18 janvier 2021 à 00:18

Bien que ne faisant pas partie du cercle des 7 000 000 prioritaires, partis comme l'on est on va être confinés à vie, plus rien à envisager, ne pas pouvoir projeter quoi que ce soit, alors que l'espoir est là, le vaccin.
Quelle misère !

De notre côté ils ont ouvert un centre de 14H à 17H du lundi au vendredi et un numéro d'appel... À mourir de rire.

Je regardais un reportage sur Stalingrad, en quasi moins de deux ans les Russes ont déplacé, transformé, adapté tout ce qui pouvait leur permettre de faire la guerre - "nous sommes en guerre" paraît-il -, femmes et enfants sur le pont nuit et jour sans répit.
L'exemple est excessif mais ni la volonté, ni le bon sens ne tombent du ciel.

Des horaires d'ouverture de salon de thé, quant aux frigos je pense que nos poulets élevés au tout-aliment qui nous gouvernent, sans doute encore sont en train d'en décrypter le mode d'emploi.

Toutes ces chaînes de commandement sont impayables, impardonnables.
Un reportage sur Israël fait rêver, sans aucun doute ils ont des petits caporaux à tous les étages ainsi que nos voisins immédiats.

Le salon est ouvert de 15 h à 17 h. À pleurer.

hameau dans les nuages

@ Giuseppe | 17 janvier 2021 à 22:19

Croyez bien que de mon côté je fais le maximum pour les aider en ne surchargeant pas les plateformes d'appel, en passant même mon tour.

Un peu hors sujet. Une petite vidéo ressort ou l'on voit tonton Hollande avec Olivier Duhamel lors d'un petit apéritif fait en mémoire d'Evelyne Pisier quelques mois après sa disparition, le tout dans la bonne humeur.

https://www.youtube.com/watch?v=wpRLjMktS_M&feature=youtu.be&ab_channel=UnaLiutkus

Giuseppe

Je me demande dans quel état nous allons sortir du terrain, aujourd'hui 9 081 vaccinés, la pire des journées censées être le départ de la reconquête.
Si on ne sonne pas le tocsin, c'est une déflagration qui nous attend, nous sommes écrabouillés et pas de lueur qui pointe à l'horizon.

https://i.goopics.net/l280A.png

La courbe s'écrase totalement ce week-end, deux jours de diète vaccinale pour le pays, alors qu'il faudrait accélérer, accélérer, accélérer.
Bientôt nous aurons 2 000 000 de doses, près de 1 500 000 disponibles... Et des imbéciles de médias qui se focalisent exprès (?) sur un manque, peut-être, il se pourrait... de vaccins.

J'arrête ici, incapables depuis des mois de faire feu à volonté de seringues, avant de parler de pénurie, le spectre de la péremption va nous guetter à force (c'est de l'humour).

https://i.goopics.net/eeR39.png

La tournure sur ces deux derniers jours prendrait le chemin de la courbe de Laplace-Gauss (c'est exagéré bien sûr), mais ces deux derniers jours sont désastreux.

Plateformes de rendez-vous inopérantes, mon Dieu quelle misère d'organisation, d'impréparation, vous entendriez dans n'importe quel siège les portes de sortie claquer les unes derrière les autres, et le pied aux fesses comme indemnité.

La culture de l'excuse par incompétence n'a que trop duré, bon nombre de ceux qui sont aux manettes, lundi devant la machine à café, raconteront leur fin de semaine pourrie, ils n'ont pas pu aller au ski.

Désespérant.

Giuseppe

@ Achille | 17 janvier 2021 à 08:10

Nous ne parlons pas de la même chose, c'est 24 316 vaccinés seulement ou si peu pour la seule journée d'hier, ce qui comparé aux autres journées à partir du 11 janvier est une misère et une vraie déception.
Je vous joins les travaux complets officiels mis à jour :

https://i.goopics.net/N4mEg.png

Nous disposions hier de 1 651 000 doses pour seulement 413 046 vaccinés à la date du 16/01 à 20H c'est à dire hier, j'ai compris comment vous m'avez lu, on pouvait mal l'interpréter.

Mais il va falloir que vous rentriez sur le terrain, pour rentrer plus de points, car aujourd'hui c'est faillite des butteurs et le pack est laminé il ne récupère plus un seul ballon, même sur ses propres lancers.

Achille

@ Giuseppe | 16 janvier 2021 à 22:24
« Aujourd'hui c'est un peu plus de 20 000 un chiffre très très bas après le 11 janvier… »

Je crains que vos fiches ne doivent être mises à jour, Giuseppe.

Nombre de vaccination en France au 16 janvier

Depuis le début de la vaccination en France le 27 décembre 2020, 413 046 personnes ont ainsi été vaccinées parmi les publics prioritaires définis par les autorités sanitaires :

- Les personnes âgées en EHPAD ou en unités de soins de longue durée.
- L’ensemble des soignants de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités.
- Les pompiers de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités.
- Les aides à domicile de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités.

Certes c’est bien moins que les Allemands et les Anglais et ne parlons même pas des Israéliens. Mais les choses se mettent en place et sauf problème d’approvisionnement de vaccins, la cadence des vaccinations devrait se poursuivre à un rythme accéléré.

Giuseppe

Après la célébrité, deux mandats, la grande classe ! Le naturel au galop.

https://youtu.be/wpkx0tO_99g

Peut-on imaginer - Pépère, Sarko et ses cale-pieds à l'ancienne, Macron et sa fête de la musique au Château ridicule - plus fluide.

Giuseppe

@ Serge HIREL | 16 janvier 2021 à 15:31

https://covidtracker.fr/vaccintracker/

Ce soir les chiffres de la vaccination sont féroces contre ces poulets élevés en batterie.

Je pense avoir écrit, qu'en plus, le pays mangeait son pain blanc, c'est à dire le plus facile, vacciner ceux qui sont à portée de seringues, les hôpitaux et assimilés.
Aujourd'hui c'est un peu plus de 20 000 un chiffre très très bas après le 11 janvier, une misère, le stock de pain s'amenuise il va falloir déployer... On démarre à peine.

Enarque un jour, défaite toujours. Et de savoir ce dont ils disposent comme revenus et avantages, c'est quand même le plus mauvais rapport qualité/prix que je connaisse.

Allez, une petite dernière pour la route, ce soir en gros 400 000 vaccinés pour un peu plus de 1 500 000 DE DOSES DISPONIBLES ! Je me dis qu'à ce rythme ce n'est pas la pénurie qu'il faut craindre, c'est la péremption.

Là nous avons avec cette pandémie le juge de paix, nous sommes tous partis sur la même ligne, les chiffres sont têtus, je ne vois pas comment tous nos magasiniers voisins qui gèrent s'écrouleraient dans la dernière ligne droite.

Je connais quelques grands distributeurs de quincaillerie qui ne voudraient même pas de ces élites pour compter des cho... Euh... des clous, surtout à la mode de chez nous.

Bon j'arrête ici, sinon l'infarctus va me guetter.

Giuseppe

À quoi tient la gloire ?

"Nous sommes en guerre !", pour le moment avec la langue, discours de lavandières qui paraît-il l'avaient bien pendue.

Avec un peu de chance une seule dose sera appliquée à un million de citoyens à la fin du mois. Peut-être avec beaucoup de chance.

Alors qu'une population de 7 000 000 de citoyens, parmi les plus fragiles ou indispensables, devrait être vaccinée au plus tard fin mars, bien sûr à deux doses - on ne va pas marcher sur une patte quand même, comme pour l'apéro - pour que l'effet soit total.

Les matheux dans cette tranche feront les prévisions, s'ils ne sont pas morts entre-temps.

Alors si le 31 janvier le million est atteint nous retrouverons sur toutes les chaînes le discours flamboyant nous positionnant comme les meilleurs, ceux quelemondeentiernousenvie.

La gloire à un million de vaccinés à moitié, il faut quand même le dire. C'est déjà un petit peu moins fréquentable, surtout moins glorieux, sachant que la tâche reste immense, heureusement, nous sommes gouvernés par la plus belle administration du monde: l'ENA.

Au fait Israël a-t-il l'ENA ? On pourrait dire que pour distribuer et envoyer du vaccin, le magasinier/quincailler de chez eux doit être bien performant pour faire mieux que le nôtre, quincailler énarque.

"Nous sommes en guerre !" en France paraît-il.

En Israël ce n'est pas la guerre, on vaccine en 3/8, l'armée s'est occupée de la logistique, les bataillons sont en ordre de marche, le matériel est révisé et la machinerie tourne à plein pot.

À bas-bruit tout se vaccine, à pied à cheval en voiture, tout y passe, nuit et jour, tous les jours... Eux ils sont en guerre contre la crétinerie, la débandade, c'est feu à volonté sur les seringues et les vaccins, dans ce cas ce mot a un sens, surtout cette sémantique guerrière, sinon sans succès au bout cela perdrait toute valeur.

https://youtu.be/2Qga8aDYvA4

Heureusement la gloire se fiche des mots, les glorieux n'étaient pas là où on les attendait.
Je vais continuer à me mettre aux abris car à notre rythme je vais essayer de patienter jusqu'en 2022.

Patrice Charoulet

"Cinéaste" ?

En faisant autre chose, ce samedi après-midi, j'écoute, assez distraitement, un débat sur LCI entre
Henri Guaino, « ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy », et Romain Goupil, « cinéaste ».
Bon. Une télé donne la parole à qui elle veut. Mais qui parmi vous peut citer un seul film du « cinéaste » Romain Goupil ? J'ai mis ces mots entre guillemets car ce sont les mots mis par LCI après le nom de ces deux intervenants. La seule chose que l'on pouvait, en toute sincérité, mettre après « Romain Goupil », c'est « partisan inconditionnel d'Emmanuel Macron », mais ces choses-là ne sont jamais écrites entre guillemets à la télé.

Serge HIREL

@ Giuseppe 15 janvier 2021 à 22:45

Que l’ENA, telle qu’elle fonctionne aujourd’hui en matière d’enseignement et de recrutement, disparaisse, nul ne le regrettera, hormis peut-être certains de ses anciens, installés dans le confort de la supériorité qu’ils s’octroient en admirant leur diplôme. Mais l’Etat a besoin de hauts fonctionnaires qui possèdent le sens du service public que les plus grandes écoles d’ingénieurs, de commerce et autres n’ont pas vocation à développer chez leurs élèves.

On peut bien sûr imaginer des passerelles plus larges entre la haute fonction publique et l’encadrement supérieur des entreprises privées, même des allers-retours, comme cela se pratique ailleurs… Mais la France est la France et tout autant les traditions très vivaces de notre administration que l’énorme différence des rémunérations entre public et privé sont des obstacles difficiles à franchir pour que cela devienne réalité.

Il est probablement sage de ne pas jeter l’eau du bain en même temps que le bébé et de concevoir, pour alimenter les plus hauts postes de la République, un centre de formation adapté aux réalités d’aujourd’hui et - point crucial - fermement décidé à inculquer à ses élèves deux vertus cardinales qui font les grands administrateurs publics : l’abnégation et l’humilité. Enseigner le carcan du droit public oui, mais aussi enseigner la souplesse, l’agilité, l’humanisme… L’ENA d’aujourd’hui ne connaît pas ces termes…

Énarque lui-même, mais quelque peu atypique - il est l’un des principaux dirigeants du football français -, Frédéric Thiriez a remis au gouvernement Edouard Philippe un projet de réforme. Il est pour l’heure sous le boisseau pour cause de pandémie. Il faut espérer que, dans les mois qui viennent, il soit déconfiné. Les errements de la gestion de la crise sanitaire montrent l’urgence de doter la France d’une haute fonction publique à la fois rigoureuse et capable de s’adapter rapidement à la demande du citoyen. Cela suppose de renverser la table…

Giuseppe

Castex est un énarque sans aucun doute dans toute sa splendeur, il le sait, ses costards un peu larges, couleur foncée terne, pas cintrés, juste ce qu'il faudrait pour paraître plus moderne qu'il ne l'est. Il s'en fiche.

Le Maire qui surjoue et survend ses actions, s'affichant plus beau qu'il ne l'est en réalité, se voulant plus malin, ce qu'il n'est pas, loin de là.
Un superficiel, un flambeur qui se fait passer pour une lumière, le masque va tomber c'est inéluctable, il va se ramasser piteusement, la cire du masque va couler quand il va s'agir véritablement d'aller à la forge pour convaincre les citoyens qui auront tout perdu et que les caisses seront vides.

Au fond le citoyen est heureux, il a enfin comme Premier ministre quelqu'un qui lui ressemble, avec ses attitudes de banquier qui cherche toujours dans ses dossiers le nom de celui qui est en face de lui, lui annoncer que son prêt est en cours d'instruction ; mais il le lui expliquera, longuement, détaillera tous les aspects dont se contrefiche l'emprunteur qui demande qu'une chose, si oui ou non il a droit à cet argent qu'il vient emprunter.

Il fait ce qu'il peut Castex, sans doute un peu laborieux - mon collègue bien plus brillant que moi, affectueusement me traitait de laborieux -, mais que l'on ne s'y trompe pas, jamais de pénalités de retard, et toujours payé rubis sur l'ongle, la confiance ignore l'accent et le labeur, ce qui compte c'est que l'objectif soit atteint, qu'il neige, qu'il vente, qu'il tempête.

"Il neige en hiver" avait dit le numéro 1, "vous méditerez !", Castex est de cette trempe, ils étaient tous à la ramasse et assure son rôle de laboureur, de pêcheur au grand large, il se méfiera de ceux qui lui crachent dessus le sourire aux lèvres.

Il n'est pas dupe, bousculer tous ces fonctionnaires qui ont le c*l dans la graisse (expression de pays) n'est pas simple, Le Maire veut tellement briller, passer pour le sauveur de rien du tout quand on sait que le contribuable devra passer à la caisse.

Macron doute de Le Maire, il en a besoin pour l'instant comme porteur de chèques, il le jettera pour le prochain quinquennat, Castex sera heureux il aura sauvé la France, enfin... un peu.

Mitsahne

@ Mary Preud'homme 15/01 à 21h05

Merci pour cet excellent moment musical, vous m'avez fait connaître une très bonne musique. D'accord avec tout ce que vous dites concernant la médiocrité de nos z'élites consternantes.
Bien à vous.

Giuseppe

@ Serge HIREL | 15 janvier 2021 à 19:47

Pour le reste je suis d'accord.
Mongénéral voulait que l'ENA soit un corps de serviteurs dévoués, lutteurs, visionnaires et pas les starlettes de maintenant.
Quant à poursuivre l'existence de cette école - les temps ont changé -, ce n'est que du gaspillage.

Des brillants de terrain, ingénieurs haut de gamme, docteurs et le reste, sont légion.
Après-guerre cette denrée était rare, il fallait tout créer, maintenant ce n'est plus le cas. Beaucoup s'en vont à l'étranger, dépités de cette endogamie qui ne laisse pas de place à l'ouverture, celle-ci protégeant jalousement les acquis d'une rente viagère.

Nous n'avons que des trépanés de la logique (pas tous), un simple problème logistique et voilà l'énarchie qui ressemble à un groupe de poulets devant une fourchette.
Vite il faut se débarrasser de l'ENA. Bientôt elle va être en état de coma profond.

J'entends aussi la petite musique de ces incapables qui jouent sur un potentiel manque de vaccins.
Au lieu de pleurnicher sans arrêt - ils ne font que ça - qu'ils envoient enfin la purée ! Malgré toutes les déclarations, ce soir le "planchot" des vaccinés comme on dit au pays de Castex:

United Kingdom 3 680 000
Germany 961 682
Italie 1 000 000
France 368 000 il reste 678 000 équivalent vaccins, et l'on parle de rupture !

Alors avant de crier au loup, qu'ils commencent par vider tous les stocks cela serait le plus beau signal d'une équipe qui aura quitté le camp du roi Dagobert.
J'entends encore le PDG de ma jeunesse qui voulait voir sur son bureau des PV pour surcharge ! Il les paierait avec plaisir.

Giuseppe

@ Serge HIREL | 15 janvier 2021 à 19:47

Quand j'écrivais "d'une autre époque", je pensais à ses origines, le terroir, des habitations très typées conservées, un patrimoine très ancien, d'Artagnan, plus qu'au décalage des années.
Qui parcourt le Gers encore aujourd'hui se rendrait compte d'images quasi immuables depuis des décennies, d'immenses labours, et bien sûr le tourisme culinaire.
Un pays qui sent encore l'ancien monde rural, des routes étroites à perte de vue, la carte postale jaunie et les semeuses en toile de fond.

Mary Preud'homme

@ Mitsahne 15 janvier 16:53

Musicienne à mes heures et sachant gratter la guitare pas plus mal que Carla B avec en prime une voix portant beaucoup mieux, je ne résiste pas à la tentation de vous joindre en lien cette chanson de JJG qui fait toujours un carton dans les réunions familiales, voire du troisième ou quatrième âge. Toutes manifestations culturelles hélas présentement interdites pour une durée indéterminée en raison du Covid 1984 et de sa cohorte de mutants par Manu I. Le grand Vizir Croque-mémés entouré du grand conseil sanitaire et leurs suites de larbins pétochards confinés, masqués, gélifiés et dûment aseptisés étant chargés de faire exécuter ces directives ubuesques dignes d'un nouveau roi Pétaud.

https://youtu.be/CBEhlsuK82Y

Serge HIREL

@ Giuseppe 15 janvier 2021 à 13:42

Castex "d’une autre époque" que Le Maire… Pas tout à fait. Le Maire est né en 69 ; Castex en 65. Tous deux sont énarques : Le Maire : promotion Valmy (96-98) ; Castex : promotion Victor Hugo (89-91).

Leurs différences se situent plutôt dans leur origine et leur parcours professionnel : l’un est né à Neuilly, l’autre à Vic-Fezensac… Où ça ? 3 500 habitants au fin fond du Gers.

L’un est un élu de terrain (maire de Prades pendant 12 ans) ; l’autre un « parachuté » dans une circonscription en or : député d’Evreux, il a succédé à Jean-Louis Debré sans jamais avoir mis les pieds auparavant chez les Ebroïciens…

L’un est un apparatchik qui fait carrière, l’autre un haut fonctionnaire qui sert l’Etat.

L’un se donne une image factice de modernité - moitié Giscard, dont il n’a pas l’intelligence, moitié Macron, dont il n’a pas le culot : l’autre est pragmatique avec un côté Courteline qui le dessert et un accent qui plaît… sauf à Paris.

L’un se bat corps et âme contre le virus, sans autre ambition que la victoire. L’autre ferait bien de mettre le nez dans ses dossiers, ce qui lui éviterait de se faire surprendre quand un groupe canadien tente de rafler Carrefour.

Conclusions : 1- l’un et l’autre seraient de mauvais candidats à la Présidence ; 2- des deux produits que fournit l’ENA, l’un doit être abandonné au plus vite, l’autre développé en urgence, la France ayant besoin de hauts fonctionnaires de type Castex - avec un rien de remise à jour en plus. C’est d’ailleurs la seule vocation qu’avait assigné de Gaulle à cette école en la créant en 1945.
Et ses élèves peuvent être nés tout autant à Neuilly qu’à Vic-Fezensac, et même à Trifouillis-les-Oies ou dans le 9-3, pourvu que leur objectif soit de servir leur pays et non de se construire une (fausse) gloire.

Herman Kerhost

J'ai du mal à comprendre ce qui vous fascine chez Isabelle Huppert. Eric Neuhoff a raison quand il dit qu'elle est la plus mauvaise actrice au monde. Je ne crois pas du tout qu'il force le trait. C'est évident. Elle est très mauvaise ! Elle n'arrive jamais à donner de la crédibilité aux personnages qu'elle incarne. C'est terrible !

En revanche vous avez totalement raison pour ce qui concerne Jean-Jacques Goldman. Il n'est peut-être pas un génie, mais sa gloire est largement méritée. Il nous aura laissé de superbes chansons, que je n'aurais aucun problème pour certaines à qualifier de chef-d'oeuvre (du genre).

Pour le reste, que voulez-vous, dans un monde où les esprits les meilleurs n'arrivent même plus à distinguer le vrai du faux, comment pourrait-il en être autrement pour un sujet aussi enclin à la subjectivité ?

Mitsahne

Je remarque tout de même que nos très chers incapables dirigeants ne se précipitent pas pour aller se faire vacciner et que ceux ‘’qui y vont’’ sont d’une remarquable discrétion.

L’exécutif et les membres de nos assemblées, les hauts fonctionnaires et les grandes personnalités du monde journalistique et culturel, les financiers et les grands patrons, les syndicalistes et autres remueurs d’opinion sont-ils devenus si timides qu’ils hésitent à se faire piquouzer devant une caméra pour exhorter le petit peuple à faire son devoir civique ?

Ou auraient-ils l’ombre d’un doute sur l’efficacité du produit ? Sur les éventuels effets secondaires ?
Attendraient-ils une version plus sûre vendue sous le nom de Vidoc, l’anti-Covid sous forme de suppositoire réservé aux plus de 18 ans et livré dans le seul quartier de Saint-Germain-des-Prés ?
Jusqu’à présent, la seule grande référence est Elizabeth II, reine d’Angleterre et son mari, respectivement 94 et 99 ans. J’oubliais Mauricette la valeureuse Française…

PS – J’apprends qu’il existe un Jean-Jacques Goldman cité comme gloire-type et qu’il s’agit d’un chanteur-compositeur. Ma TSF ne m’en parle jamais ; c’est avant ou après Tino Rossi ?

Giuseppe

@ breizmabro | 14 janvier 2021 à 16:06

Que du vrai, que du vécu !

Giuseppe

Finalement j'aime bien l'émission de Pascal Praud, hier elle était animée, l'ayant captée par hasard, je pense qu'elle doit faire un carton, notre hôte, Elisabeth Lévy dans son rôle qui houspille, secoue ces vieux tromblons à souhait, Goldnadel incontournable, Praud Raminagrobis qui fait semblant de s'offusquer, bien huilé tout cela.

Tout l'opposé de l'émission d'Anne-Elisabeth Lemoine, que du convenu, moins brillante, très en dessous de la répartie de chez Praud, instructif parfois.

C à vous, émission laminée par Michel Onfray qui les a ridiculisés, Cohen en tête, des petits garçons voulant jouer dans la cour des grands, qui ont pris des baffes tout au long de l'entretien avec le philosophe.

Pascal Praud aime à rappeler qu'il est payé pendant que d'autres sont en souffrance, c'est facile de le dire mais je le pense sincère.
Hier tout cela m'a rappelé quelques souvenirs de réunions, de temps à autre cela fait du bien de se purger.

En grande partie les citoyens adorent les débats de citoyens, le populisme qui va avec et parfois le grandiose, la démocratie, quoi ! Le pire et le meilleur, hasta la vida !

Giuseppe

Nous sommes complètement timbrés ! Je n'ose regarder les heures d'ouverture de nos centres de vaccination.

Nous avons travaillé en 3/8, pour livrer des hôtels de la cité mariale, travaillé nuit et jour - en respectant la législation (pour Tomas) -, livré la grande distribution en structures avec des délais impossibles... "La vida sin sueño".

Culture du travail, de l'abnégation, pas celle de l'artificiel et du gonfle-figues, levé aux aurores pendant... Je n'en suis pas mort, heureux tous les jours, les emme*des quelques fois en plus.
Même pas pour la gloire, juste le plaisir, rouler le matin aux aurores, la radio pour compagnie, une réunion de fer à tenir, que du bonheur.
Le carbone pour renforcer des poutres et mon moral.

Castex est un énarque, ne pas l'oublier mas il a affaire à des Le Maire qui d'une autre époque doit sans doute le mépriser avec respect, heureusement le premier ne lui laissera pas la place, il n'est pas dupe, il est dans l'abnégation, être maire de Prades est un sacerdoce, tous les poulets élevés au tout-aliment sont en région parisienne.

Un dessin du Palmipède illustre cette pensée que Mongénéral aurait eu à l'encontre de l'écrivain Le Maire... Il ferait mieux de consacrer son énergie à se hisser à la hauteur de nos voisins allemands, la littérature qu'il la laisse à Chateaubriand.

Nous sommes à la ramasse et Le Maire nous vend le plus facile, distribuer des aides, comme moi j'allais remettre les chèques aux sous-traitants, le plus gratifiant et le moins risqué.

À tout prendre Castex est plus loyaliste, c'est un seigneur, il mouille sa chemise de provincial mais elle est en tissu dont on fait les kimonos.

Le Maire aime briller, il devrait se méfier, un maire de Prades côtoie les ânes dans son pays, et bien d'autres choses encore, il ne m'étonnerait pas qu'un jour il se fasse ressemeler par le tracteur (deuxième ligne) Castex et d'ailleurs je suis persuadé que dans son sac il a les crampons longs à visser en aluminium pour terrains gras et boueux, Castex va se régaler dès qu'il aura la fenêtre de tir idoine.

La mémé d'Emmanuel Macron habitait le triangle d'or de l'Ovalie à une époque, il sait tout cela Emmanuel, c'est pourquoi il a préféré Castex le "gros de devant" qu'une gazelle qui va s'échapper au moindre claquement de doigt.

Vamonos

Jean-Jacques Goldman est l'archétype de l'artiste dont la gloire a été bâtie sur le talent. Au début des années 80, ce sont des femmes qui, les premières ont détecté le charisme de JJG dans ses spectacles. Les hommes ont suivi les femmes, la renommée a amplifié le nombre des gens initiés. La gloire est venue après.
On peut définir une fausse gloire par réaction à une vraie gloire non tributaire d'artefacts. De ce point de vue, JJG est une vraie gloire et Claire Chazal une fausse gloire construite sur le journal de... Claire Chazal.

Serge HIREL

@ Henri Gibaud 13 janvier 2021 à 16:32

Que de questions… Contrairement à ce que supposent quelques commentateurs, je ne participe pas à ce blog pour défendre et illustrer la profession que j’ai exercée, mais, simplement et le plus sereinement possible, parfois avec un peu d’ironie, pour confronter ma réflexion avec celle des autres et participer ainsi à un débat - écrit, ce qui est rare - qui la fait progresser.

breizmabro

@ Giuseppe 14 janvier 14:38

Ce n'est parce que c'est drôle que ce n'en est pas moins vrai.

Giuseppe

Castex va faire son chemin, entre des attitudes à la Mister Bean et une présence vieux siècle, la gloire l'attend, il nous exhorte à être patients, pourvu que la mort ne meure pas d'attendre.

Il est finalement rassurant, ses attitudes très IVe République, il a un côté suranné de personnage de "Paris oublié", ce qui fait son charme, le madré Emmanuel a imaginé tout le parti de ce bourgeois de province, qui racontera son retour au pays et ses escapades parisiennes.

Je ne sais s'il atteindra la gloire, mais il a son petit succès, les Français aiment ces personnages, les plus brillants supposés prédécesseurs n'ont guère fait mieux au fond, le montant de la dette et la note de leur copie rendue en font foi.

Oui bien sûr, Castex sort de l'ENA, la vielle garde, celle qui avait les vestons aux coudes protégés, par pour faire genre, juste pour éviter qu'ils ne se lustrent.

La pilule des errements des vaccins est difficile à avaler, mais il nous la sert joviale sous un air pénétré d'efficacité, il a atteint son Graal, Premier ministre de la France éternelle, une peu celle de la débâcle mais aussi celle de la victoire avec l'aide de nos alliés.

On l'aime bien Nini... Euh... Castex, à Prades surtout, pour le reste on va s'en accommoder, après tant de défaites et de victoires acquises sur le fil, on trouvera bien un sauveur et des vaccins qui vont pleuvoir comme à Gravelotte. Nos voisins allemands veulent bien préserver leurs efforts sanitaires, alors ils nous refileront bien une partie des vaccins dont ils sont en partie concepteurs.

Castex on l'aime bien, il n'a pas grand-chose à nous dire mais il le dit quand même, pourvu que cette fois il passe devant un miroir avant d'entrer en scène et ainsi de savoir qu'il a bien ses lunettes sur le nez et pas dans ses poches, on l'aime bien Castex... Il devrait s'en tirer avec ses expressions fraîches et son rythme parlant de ramasseur de coquillages.

Achille

@ Lucile | 14 janvier 2021 à 01:45
« Si on arrivait à traiter les malades sans les hospitaliser, et à ne plus en perdre, quel soulagement. Ce qui n'empêche pas de miser sur le vaccin, à long terme. En plus, la recherche sera utile pour d'autres occasions, et fera avancer les vaccins contre les maladies virales. »

Exact ! Je pense que le fameux vaccin à ARN messager est une découverte prometteuse car d’après ce que j’ai compris ce vaccin n’est pas associé à des adjuvants qui sont les principales causes d’effets secondaires.

En plus il semblerait que les chercheurs seraient en train de mettre au point un vaccin générique capable de vaincre tous les virus de type "coronavirus" y compris leurs formes mutantes.
Voilà qui mériterait bien un prix Nobel de médecine !

Lucile

@ Achille

Ce n'est pas un concours. Le classement change tous les jours, et de beaucoup. Il ne veut rien dire. Je voulais simplement vous montrer que les résultats américains ne sont pas effroyables comparés aux nôtres, même sans y inclure le paramètre économique avec ses conséquences à long terme sur le niveau de vie et la santé. Pour l'instant, ils sont à peu près du même ordre avec un petit avantage pour nous. Mais nous n'avons pas encore essuyé la mutation anglaise (qui serait en fait peut-être danoise. Mais quelle idée d'élever des visons !).

Être dans la bonne moyenne, ce n'est pas un objectif. Se comparer aux Américains, aux Allemands non plus. L'objectif n'est pas de parader, il est de perdre le moins de malades possible, en optimisant les moyens dont on dispose pour le faire. Et si possible sans trop faire reculer le niveau de vie de la population. On ne peut pas aborder cette pandémie comme une compétition. Elles fait des ravages différents selon les latitudes, selon les climats, selon l'histoire médicale de chaque pays et les virus auxquels les populations ont été confrontées précédemment.

Et puis Achille, juste une petite remarque, en quoi la moyenne suffirait-elle si en faisant un petit effort on pouvait arriver au top ? Mais là je reconnais que l'équation est plus complexe que cela. Ce n'est pas seulement une question de volonté ni de moyens. Il faut accepter de ne pas tout contrôler.

Si comme vous en évoquez la possibilité, le vaccin n'est pas aussi efficace qu'espéré, en particulier à cause des mutations du virus, il sera amélioré. Je crois aussi que l'Institut Pasteur travaille sur un traitement, et je trouve génial que les Français n'aient pas abandonné cet aspect de la lutte anti-COVID. Si on arrivait à traiter les malades sans les hospitaliser, et à ne plus en perdre, quel soulagement. Ce qui n'empêche pas de miser sur le vaccin, à long terme. En plus, la recherche sera utile pour d'autres occasions, et fera avancer les vaccins contre les maladies virales.

Wilfrid Druais

C'est marrant que Monsieur Bilger revienne quasiment toujours à Goldman quand il fait un billet sur le talent, le génie et tout.
C'est quand même pas le Français le plus génial de l'histoire de France !
En cherchant bien, on doit pouvoir trouver mieux, je sais pas.
À moins qu'il veuille réellement illustrer la "fausse gloire", donc je répondrais évidemment "Ouais, c'est pas faux" https://vimeo.com/390080137), mais il a l'air sincère ce qui en devient encore plus perturbant et source de questionnement sur ses goûts artistiques.

Dois-je rappeler la croûte indéfinissable suspendue au mur du salon des Bilger et noire donc, comme m'a corrigé Madame B. (hmm, que j'aime les corrections de Madame B. !...) et pas marron comme je le pensais à l'origine ? Sans doute pas et donc trop tard.

Bref, Goldman est un médiocre et soutenir qu'il est mieux que ça est signe flagrant de mauvais goût, peu importe lesquels.

stephane

@ Patrice Charoulet 13 janvier 12:41

Achille m'indiquait répondre aux commentaires qui lui étaient adressés, mais vous vous êtes très fort, vous répondez à un commentaire qu'il n'a pas encore fait.
Si c'est une forme d'humour, je trouve cela assez drôle, mais si sur ce blog on commente ce qui n'a pas encore été écrit, où allons-nous ?

----------------------------------------------------------

@ Achille

Vu qu'à partir de 18h en Moselle, seuls les kebabs avaient droit d'ouverture, je trouve la décision gouvernementale des plus justes et justifiées. Les rues de Thionville doivent être mortes. À Metz, c'est impressionnant, même en journée, le vide dans les parkings de la ville. Indigo tire la tronche. C'est le moment de fourguer l'immobilier mal isolé phoniquement.

Achille

@ Serge HIREL | 13 janvier 2021 à 20:12
« Explication d’Achille : ils ont les yeux bridés… »

Simple question de culture et de discipline.
Là-bas pas de rave party à 2 500 teuffeurs, Pas de manifs de Gilets jaunes tous les samedis.
Et puis ils mangent beaucoup de poisson. C’est très bon le poisson pour muscler les anticorps !

----------------------------------------------------------

@ Lucile | 13 janvier 2021 à 21:18

Si l’on regarde vos chiffres, on constate que la France se situe dans la bonne moyenne. La situation n'est donc pas aussi dramatique que certains journalistes et leaders de l'opposition nous le disent.

Les centres de vaccination se mettent en place rapidement. Actuellement dans le Grand Est les personnes de plus de 75 ans peuvent déjà se faire vacciner si elles le souhaitent.
Reste maintenant à voir si le vaccin est aussi efficace que les experts nous le disent. Sinon on est mal.

Behenzar de Cunes

Les gens qui passent leur temps à déhonner dans les blogs desservent la Nation. Un jour ils seront qualifiés sur le front des troupes. Jusqu'au dernier carré.

Lucile

@ Achille | 13 janvier 2021 à 14:46

Si l'on fait des comparaisons, autant être exact.

Les USA n'ont à ce jour pas le record de morts par millions d'habitats ; les Italiens, les Belges, les Britanniques, les Espagnols, les Tchèques, les Hongrois en ont davantage et nous les Français les talonnons de très près. Nous faisons comme les USA partie du peloton de tête. Le nombre d'habitants du pays n'a pas l'air déterminant. L'âge moyen de la population entre en ligne de compte, mais il y a d'autres paramètres apparemment plus déterminants (la moyenne d'âge est élevée au Japon). Quelques chiffres, aujourd'hui même:

USA : 1180 (décès par million d'habitants)
Brésil : 961
UK : 1245
France : 1046
Italie : 1330
Espagne : 1131
Allemagne : 523
Pays-bas : 739
Tchéquie : 1274
Belgique : 1738
Suisse : 980
Hongrie : 1135
Slovénie : 1477
Japon : 33

Le classement va encore changer, l'épidémie n'est pas terminée, et des pays qui avaient été épargnés sont touchés maintenant ; et vice versa. On verra si le retard pris par la France dans la vaccination se traduit dans les chiffres.

https://www.worldometers.info/coronavirus/

Giuseppe

@ Achille | 13 janvier 2021 à 14:46
"...les autres pays qui vaccinent à tout berzingue."

Je viens d'entendre, juste le prendre au vol, en Israël les résultats commencent à se faire sentir, ils seraient même exceptionnels...

Mais comme vous le dites, c'est à la fin du bal qu'on paye l'orchestre.

En plus, je ne pense pas que ce pays pratique le ballon ovale, décidément tout le Sud-Ouest va suivre leur évolution, ils sont très bons en stratégie, avec une formation rapide ils devraient pouvoir intégrer le staff du Top 14.
Ou plutôt investir d'abord toutes les ARS et autres assimilés de notre pays, là sans formation préalable, ce pays devrait facilement trouver sa place.

Je taquine, mais il faut être prêt pour la rentrée, à l'époque on cirait les crampons qui étaient en cuir, pensez à cirer les vôtres il faudra bien les ressortir un jour prochain, certains même les recouvraient de la graisse de chaussures de montagne, pour éviter de prendre l'eau, je fournirai le tuto à tous ces stratèges qui gèrent cette pandémie, les masques malheureusement on ne pouvait pas les enduire, puisqu'on n'en avait pas.

https://www.cirages-et-compagnie.fr/product/graisse-everest

La marque de mon grand-père qui soignait quelques escaladeurs à son époque, mais nous n'avons pas de Louis Lachenal dans ce gouvernement, des poulets élevés au tout-aliment. Des premiers de cordée par le blabla sans aucun doute, pour l'action, je ne les aurais même pas pris pour lacer mes chaussures.

Serge HIREL

@ Achille 13 janvier 2021 à 14:46

Japon : 125 millions d’habitants ; 300 000 personnes infectées à la date du 12 janvier ; 4 178 décès à cette même date.
Source: nippom.com

Explication d’Achille : ils ont les yeux bridés…

breizmabro

@ ALFRED LELEU 13 janvier 14:26

Du coup, grâce au petit lien bleu, j'ai enfin reçu "le bonjour d'Alfred" :D

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS