« Entretien avec Marion Maréchal | Accueil | Tout le monde ou personne, monsieur le président ! »

24 janvier 2021

Commentaires

Achille

Eric Zemmour partant pour la présidentielle 2022 ? Il semblerait que l’intéressé y pense pas seulement en se rasant.
Il a même fait l’objet d’un édito d’Olivier Bost ce matin sur RTL. Mais quand on aborde ce sujet EZ se garde bien de confirmer. Il faut le temps de mettre en place les modalités. Une pétition va être lancée en mars prochain et du succès de celle-ci dépendra sa décision.

Il est clair que la candidature du polémiste, qui recueille tous les soirs plus de 800 000 téléspectateurs dans l’émission Face à l’info animée par Christine Kelly (CNews), peut fortement influencer les votes des électeurs de la droite dure et même ceux du RN qui n’ont jamais vraiment apprécié MLP. D’autant qu’il aura des soutiens de poids comme Robert Ménard le maire de Béziers, où Jacques Bompard le maire d’Orange.
MLP semble prendre cette candidature avec un brin de condescendance, laissant entendre "qu’il ne suffit pas de vouloir, il faut aussi pouvoir".
Il n’en demeure pas moins clair qu’EZ risque de lui ravir une bonne partie de ses électeurs ce qui pourrait bien la priver du second tour…

C'est ballot quand même ! :)

F68.10

@ JM0001
"Les gens bien élevés s'occupent de leurs affaires, c'est déjà bien suffisant pour remplir une vie."

Et c'est bien pour cela que les gens concernés par la maltraitance s'occupent de la maltraitance en général, ce qui constitue bel et bien leur affaire. Une de leurs préoccupations étant souvent de mettre fin au silence imposé dans la société et aux mécanismes de déni. Il s'agit en effet bien là de leurs affaires.

Quant à la vie des uns et des autres, ils sont quand même libres de choisir les thématiques qui leur importent. Non ?

(Quand même dingue cette idée comme quoi personne n'aurait de droit de regard sur les thématiques de société sous prétexte que cela ne les regarderait pas. Cela me scie: la maltraitance regarde bien chaque personne.)

JM0001

@ Mary Preud'homme 30 janvier 18h45

Quelle erreur ! Merci de m'éclairer. N'ayez crainte, je vais réparer, je ne supporte pas les injustices ; cette petite je la prends dorénavant sous mon aile, pas touche !
Ce me sera d'autant plus facile qu'il y a ici bien peu de correspondants dignes d'intérêt.

Mais … quand même… Madame, j'ai une excuse : comment pouvais-je savoir qu'elle avait annoncé son départ – non pas de ce blog mais du pays – il y a plusieurs semaines alors que moi-même je ne suis arrivé que depuis quelques jours !

Et puis, il faut bien le dire, c'était un peu raide d'affirmer devant tout le monde que Macron c'était mon chéri… rien n'est plus faux bien sûr… même métaphoriquement… alors je me suis demandé si j'habitais encore chez moi… j'ai dû perdre mon entendement !

Tout ça parce que j'avais dit : « UN PEUPLE QUI A ÉLU MACRON SAURA TRÈS BIEN RÉÉLIRE MACRON », ce qui est une banalité comme une autre ; je n'ai jamais imaginé qu'elle ferait grimper quelqu'un aux rideaux !

Tenez Mary, je tente l'expérience avec vous, je vous l'envoie par paquet postal, pour le plaisir :
UN PEUPLE QUI A ÉLU MACRON SAURA TRÈS BIEN RÉÉLIRE MACRON.

------------------------------------

LE NOMBRE 4
Quatuor, Quartette, Quadrette, Quadrige… et tout ce qui peut se jouer par quatre.

Cette partie a commencé dans l'espace feutré du logis. Un homme et un enfant. On n'aurait pas aimé savoir, eux n'auraient pas aimé que ça se sache. Les gens bien élevés s'occupent de leurs affaires, c'est déjà bien suffisant pour remplir une vie.

Comme la lie saupoudre à peu près toute chose, c'est devenu une affaire. Ceux de bon genre restèrent sur leur quant-à-soi, la vulgarité s'affaira, on se roula dans le pabopabo. On fit des phrases, on jugea, on interpréta, les médecins – pourtant occupés à temps plein avec Covid – rédigèrent des ordonnances et les « médecins de l'âme » écoutèrent négligemment.

Ce fut l'occasion pour les grands détraqués d'exhiber la pourriture de leurs circonvolutions cérébrales.

Désolant !

Les grandes affaires qui défraient la chronique se terminent généralement par une version comique, pamphlet ou comédie.
Celle-ci, ce fut par une émission télévisuelle de CNews (Praud 27 janvier 20h) animée par l'étonnant quatuor Duhamel - Jean Veil - Barbarin – Gaillot.

Duhamel interprétait le proche de Macron, qui conseillait et renseignait l'Élysée sur les bruits qui couraient dans le fameux « Tout Paris » de l'Omerta.

Jean Veil, dans le double rôle d'avocat ami qui avait porté le lourd secret, se dédouanait en déballant toute l'affaire au grand public. « On ne reste pas ami 25 ans avec quelqu'un d'abominable !!».

Barbarin jouait un malheureux qui avait été pincé dans une affaire dont il était hiérarchiquement responsable mais où son esprit charitable le poussait à jouer l'imbécile. « On n'a pas pris de gants avec lui !!! ».

Enfin le dernier, le plus beau, Gaillot évêque d'extrême-gauche qui faisait venir des pédophiles du Canada au motif qu'ils manquaient dans son diocèse. Aujourd'hui In partibus.
Une bonne émission !

Mary Preud'homme

@ HX3945 | 30 janvier 2021 à 08:00

Sauf erreur de lecture de ma part, Ellen nous avait informés plusieurs semaines auparavant qu'elle partait vivre à l'étranger avec son mari ; elle n'avait donc jamais parlé de quitter ce blog.
Aurais-je manqué un chapitre ?

HX3945

Le bicamérisme est un système politique idoine pour les pays où prospèrent deux nations inconciliables.
Chacun sa Chambre.

--------------------

Ellen, femme authentique, vous voici définitivement revenue de votre faux départ lequel dura tout de même quatre jours. [Chez Rioufoldingue étaient-ils prévenus ?]
Pendant ce laps de temps huit de nos camarades se morfondirent et communiquèrent leur dépit et leur souffrance : deux par jour en moyenne.
Il serait juste et équitable – ces gens qui vous honorèrent d'un dernier salut – que vous les nommiez.

---------------------

Lundi je change mes plaques.

Aliocha

Que ne ferait-on pas pour préserver le rituel d'expiation de son mensonge !

"Nous sommes revenus en deçà des anciens récits mythiques de la création violente, liés d’une manière ou d'une autre à l'effusion du sang tout au long du processus de fabrication des mythes, jusqu'à l’acte humain violent qui donne son impulsion initiale au monde mythique et à la culture qu’il sous-tend. Le résultat accomplit et met fin à la notion d’expiation renouvelant la création. C’est fait, il n’y a plus rien à faire. Nous sommes laissés en tant qu’êtres humains au milieu de ce qui est : libres, responsables, privés de la faculté de rejeter le blâme pour ce qui se passe, capables de penser en dehors de la causalité victimaire et, plus important encore, conscients du fait que nous pouvons oser ouvrir la réalité en toute confiance en pardonnant et en étant pardonné : la création est une réalité future à laquelle nous participons comme nous pardonnons et sommes pardonnés, et non un ordre cruel et mensonger issu d'un passé qui nous emprisonne."
J.Alison, Quelques notes pour une lecture girardienne du
Livre de l’Apocalypse.

F68.10

@ HX3945 (@ Aliocha)
"Mais foin de peinture, je voudrais vous interroger sur un sujet scientifique particulier qui pourrait devenir le mole d'une discussion à venir : vous n'ignorez pas qu'il existe « dans la Nature » des constantes universelles, par exemple la vitesse de la lumière dans le vide [je suppose que les notions de vitesse, de lumière et de vide nous sont communes] ; j'aimerais que vous me parliez de votre conception de cette « chose-là » si ce n'est pas trop vous demander."

Il s'agit de l'argument du "fine-tuning" en faveur de la position déiste. C'est le plus subtil argument à opposer aux athées. Il n'est pas indémontable, loin de là, mais c'est le plus technique à démonter. Surtout rhétoriquement: cela demande pas mal de connaissances techniques en science, en épistémologie et en rhétorique pour y arriver. Mais il ne tient quand même pas.

Mais bon... cela reste un grand classique. Un peu comme la variation Polugaevsky sur la Najdorf. 1. e4 c5 2. Nf3 d6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Nf6 5. Nc3 a6 6. Bg5 e6 7. f4 b5 8.e5 dxe5 9. fxe5 Qc7 10. exf6 Qe5+ 11. Be2 Qxg5. Disons qu'il faut la connaître.

Aliocha

Vous voilà donc en plein sujet, comment vous appeler aujourd'hui, allez, mon cher hors sujet de l'X des chiffres accusatoires, je ne saurai à votre question répondre que par la parole, vous vous en doutez bien, que les constantes que l'humain sait observer ne sauraient être autre qu'humaines, qu'il s'agit, comme le dit si bien celui-là, d'être saisi plutôt que de saisir, d'être des sujets plutôt que des objets, accrochés à sa main, et ainsi nous tenant la main les uns des autres, devenant un unique sujet, et pas seulement une seule chose :

"La résurrection n’est pas passée, la résurrection nous a rejoints et saisis. Nous nous accrochons à elle, c’est-à-dire au Christ ressuscité, et nous savons que Lui nous tient solidement, même quand nos mains faiblissent. Nous nous accrochons à sa main, et ainsi nous nous tenons la main les uns des autres, nous devenons un unique sujet, et pas seulement une seule chose. C’est moi, mais ce n’est plus moi: voilà la formule de l’existence chrétienne fondée sur le Baptême, la formule de la résurrection à l’intérieur du temps. C’est moi, mais ce n’est plus moi: si nous vivons de cette manière, nous transformons le monde. C’est la formule qui contredit toutes les idéologies de la violence, et c’est le programme qui s’oppose à la corruption et à l’aspiration au pouvoir et à l’avoir."

http://www.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/homilies/2006/documents/hf_ben-xvi_hom_20060415_veglia-pasquale.html

Transformerons-nous le monde ensemble, bien cher ?
Cette question a à mon sens plus d'importance que la vitesse de la lumière au vide des hypothèses.

HX3945

LES GENS DE MONTRETOUT
Si ça veut marcher ils peuvent devenir aussi célèbres que les Bourbons.

-------------------------------

Ellen, fière femme grecque, aimée de Paris que vous venez de quitter avec beaucoup d'esbroufe pour aller voir chez les barbares si j'y suis, au lieu de vous intéresser aux grandioses monolithes qui se dressent en ce lieu rédigés par de valeureux hoplites lourdement harnachés, produisant chaque jour quelque 500 lignes de défense éléphantesque, vous venez touiller l'infime crotte d'une minuscule et charmante souris qui ne déféqua que pour vous plaire.

Peu ingrate, elle vous la ressert pour que vous puisses vous en délecter à nouveau :

UN PEUPLE QUI A ÉLU MACRON SAURA TRÈS BIEN RÉÉLIRE MACRON.

Et si je possédais la technique je vous la servirais en caractères gras !

--------------------------------

HORS SUJET

Aliocha, petit père, savez-vous que le tableau du Caravage que vous m'avez envoyé n'est pas son meilleur ? Le visage du Christ est sans goût ni grâce – moins clair qu'obscur – et il y a surtout, me semble-t-il, une erreur scénographique considérable : Jésus ordonne, nous sommes dans l'instant de la résurrection, mais Lazare a déjà les yeux ouverts – quoique sans vie – et les bras en croix, ce qui n'est pas l'usage d'ensevelir chez les sémites [comme dirait le vieux Luçon].

Je vous rappelle que les actes du Christ ne nous parviennent qu'à travers toute une chaîne de témoignages – et de réflexions théologiques – par conséquent ils ne sont pour nous que de seconde main, il s'ensuit que le peintre assume une lourde responsabilité en regard des générations à venir.
Encore heureux que nous ayons au cours de notre chétive existence des moments de grâce au cours desquels nous percevons sa présence « de créature à Créateur ».

Je vous ai déjà raconté ma mésaventure de la cathédrale d'Amiens mais il y a les perceptions de l'Ange gardien que nous éprouvons tous ; trois fois j'ai eu chaud, une fois dans un ascenseur, deux fois en bagnole. Vous me ferez part de vos propres expériences une autre fois.

Mais foin de peinture, je voudrais vous interroger sur un sujet scientifique particulier qui pourrait devenir le mole d'une discussion à venir : vous n'ignorez pas qu'il existe « dans la Nature » des constantes universelles, par exemple la vitesse de la lumière dans le vide [je suppose que les notions de vitesse, de lumière et de vide nous sont communes] ; j'aimerais que vous me parliez de votre conception de cette « chose-là » si ce n'est pas trop vous demander.

HX3945

L'Algérie, ancienne colonie de peuplement, se dépeuple. Ses habitants viennent peupler la France.

F68.10

@ Mary Preud'homme
"Voir la réglementation de la FINA: officiellement 15m de coulée autorisée après les départs et les virages depuis 1991."

1991 en dos. Et 1998 pour le papillon. C'est bien l'interdiction de la coulée en papillon que j'ai mentionnée dans mon premier commentaire. Vous pouvez vérifier.

"Juste un conseil, quand on fait une erreur, le mieux est de la reconnaître simplement ou à défaut de ne pas répondre en s'empêtrant dans des justifications de plus en plus emberlificotées et ridicules pour ménager son petit ego."

Je n'ai pas fait d'erreur. La coulée est bien maintenant illégale alors qu'elle était légale en 1996. Peu importe que vous chouiniez parce que je n'utilise pas les mots que vous appréciez: cela s'appelle du pédantisme.

Pédantisme: "Le pédantisme est une manière d'être qui concerne le maniement du langage par le sujet."

Et c'est un vice. Un vice qui permet de ne pas aborder le fond pour pinailler sur la forme. Et dans votre cas vos intentions sont claires: détestation et perfidie.

Petit conseil: ne pas donner de leçons si on ne souhaite pas en recevoir. Pensez-y la prochaine fois qu'il vous vient à l'idée de pinailler sur des mots en prétendant que j'ai "tort" pour ensuite vous la jouer psychologue de comptoir en dissertant sur mon ego.

Et puis je m'en moque que vous trouviez cela ridicule. Ce sont pour moi des bons souvenirs. Dommage que je n'arrive plus à trouver les courses de gens de cette époque sur Internet. J'aimais bien le style de Cécile Jeanson. Cela m'a toutefois toujours troublé qu'une finaliste olympique féminine nage au final moins vite que je ne le faisais, freluquet comme j'étais.

Mary Preud'homme

@ F68.10 | 27 janvier 2021 à 21:43

Vous aviez écrit que la coulée était devenue illégale et je vous ai corrigé en disant que c'était faux, qu'elle était simplement réglementée (*) (et non réglementaire comme vous le mentionnez faussement). Voir la réglementation de la FINA
* officiellement 15m de coulée autorisée après les départs et les virages depuis 1991.

Ne vous fatiguez donc pas à inventer une réponse plausible (en convoquant Franck Esposito ou un autre) vous êtes bel et bien collé et coulé sur ce coup.

Juste un conseil, quand on fait une erreur, le mieux est de la reconnaître simplement ou à défaut de ne pas répondre en s'empêtrant dans des justifications de plus en plus emberlificotées et ridicules pour ménager son petit ego.

F68.10

@ Mary Preud'homme
"Si l'on devait relever toutes les incohérences, la mauvaise foi et les mensonges du sieur F68.10 on n'en sortirait jamais."

Allez-y. Citez-m'en un. Si vous voulez, je vous rends la pareille. Et on compte les points.

"Concernant ce que vous qualifiez "charitablement" de volatilité de l'esprit, où il a nié sans vergogne ce qu'il venait d'écrire quelques heures auparavant, j'ai préféré le laisser s'empêtrer dans ses justifications lamentables et couler à pic."

Vous êtes d'une mauvaise foi absolue. J'ai écrit:

"Je suis plutôt un adepte de la coulée. Dommage que ce soit devenu illégal même en papillon, parce que cela déboîte pas mal en championnat."

Il faut être d'une mauvaise foi insondable pour prétendre que ce n'est pas exact en jouant sur le mot "illégal" comme si je prétendais que c'était un ticket gratuit pour le bagne de Cayenne. Vous êtes venu pinailler en disant que j'avais "tort" parce que ce n'était que simplement pas "réglementaire". C'est se moquer du monde: ce thème fait bien l'objet de controverses dans le monde de la natation depuis les années 80. La coulée, la vraie, celle qui compte, celle qui déboîte en compétition, est bien devenue illégale en papillon, comme je l'ai écrit. Parce que Pankratov en a abusé. Et j'en abusais aussi, bien que je n'ai jamais eu l'occasion d'affronter Pankratov mais seulement Franck Esposito dans une finale. Qui m'a mis trois secondes dans la vue. En toute décontraction. Coulée ou pas coulée.

Il ne s'agit pas de "volatilité" de l'esprit. Mais simplement de vous remettre à votre place quand vous prétendez que j'ai "tort" simplement parce que vous ne me supportez pas. Il n'y a rien d'autre dans votre attitude que de la détestation et de la perfidie. Et il importe de le mettre en exergue.

Mary Preud'homme

@ Ninive | 27 janvier 2021 à 11:04
"par la volatilité de l'esprit du commentateur (F68.10 | 26 janvier 2021 à 22:53).

Si l'on devait relever toutes les incohérences, la mauvaise foi et les mensonges du sieur F68.10 on n'en sortirait jamais. Concernant ce que vous qualifiez "charitablement" de volatilité de l'esprit, où il a nié sans vergogne ce qu'il venait d'écrire quelques heures auparavant, j'ai préféré le laisser s'empêtrer dans ses justifications lamentables et couler à pic.

Ellen

@ HX3945 | 26 janvier 2021 à 08:00
"Un peuple qui a élu Macron saura très bien réélire Macron."

18,6 % d'électeurs ont voté au premier tour, vous appelez ça le peuple ?
Le reste des voix s'apparente à un hold-up. Votre chéri est démasqué.

F68.10

@ Ninive
"Voilà un commentaire parfaitement dans le sujet du billet du jour... probablement volontaire pour contrarier ce qui pourrait être dit sur Zemmour Président... ou involontaire par la volatilité de l'esprit du commentateur (F68.10 | 26 janvier 2021 à 22:53)."

Ou peut-être simplement pour expliquer à Mary Preud'homme qui m'accuse d'avoir tort qu'elle n'y connaît pas grand-chose. Qui a dévié la conversation sur le sport, cher Ninive ? Michel Deluré.

Mais vous, vous préférez casser du sucre sur les autres tout en encourageant Mary Preud'homme à le faire aussi plutôt que de laisser une personne accusée d'avoir tort de rétorquer que peut-être l'accusateur ou l'accusatrice n'a pas vraiment de quoi fanfaronner ?

Mais vous, vous aimez lâcher votre petite crotte, et, quand on vous le fait remarquer, vous détalez comme un lapin. Pour reposer votre petite crotte juste à côté comme vous venez de le faire.

Excusez-moi, mais j'ai du boulot: je dois ramasser vos crottes.

Politique lausannoise: "Ces incivilités sont depuis lors sanctionnées par des amendes d’ordre: 1. Déposer ou jeter des déchets (masque, papier, débris, emballage ou autres): CHF 150.– 2. Mélanger des déchets devant faire l’objet de tri sélectif: CHF 150.– 3. Abandonner de façon non conforme ses déchets sur la voie publique: CHF 150.– 4. Ne pas ramasser les souillures d’un chien: CHF 150.– 5. Cracher: CHF 100.– 6. Uriner ou déféquer: CHF 200.–"

Ces frouzes sont bien peu civiques.

Achille

@ Giuseppe | 27/01/261 12:56

Je tâcherai de glisser cette suggestion à mon épouse. Ça me changera des éternelles cravates qui encombrent mon armoire ! :)

Giuseppe

@ Achille | 26 janvier 2021 à 14:40

Cadeau pour votre prochain anniversaire !

https://i.goopics.net/nqJGQ.png

En vente dans tous les bons clubs qui regroupent les 66 000 000 de sélectionneurs.

Ninive

Voilà un commentaire parfaitement dans le sujet du billet du jour... probablement volontaire pour contrarier ce qui pourrait être dit sur Zemmour Président... ou involontaire par la volatilité de l'esprit du commentateur (F68.10 | 26 janvier 2021 à 22:53).

La bande des quatre peut tout se permettre sur ce blog, ils sont comme membres de la famille Bilger.

F68.10

@ Mary Preud'homme
"En compétition de natation les coulées ne sont pas illégales, comme l'affirmait à tort F68.10, mais réglementées. Ce qui n'a rien à voir."

Ben si. 15 mètres, c'est beaucoup trop peu. C'est bien le problème ! Quand vous prenez un grand bac de 50 mètres, 15 mètres, cela passe beaucoup trop vite. Et en papillon, cette règle fut ajoutée en 1998. Ce qui interdit, désormais ce que je m'autorisais avec bonheur, qui est bel et bien devenu illégal.

Pankratov nous faisait alors des monstres coulées de 25 mètres comme en 1996 à Atlanta. Il avait claqué un record sur 50 mètres en petit bac, à Paris, en 23:35, en faisant à peine plus d'un mouvement (obligatoire) à chaque longueur.

Cette époque est bel et bien révolue. L'interdiction de la coulée en papillon fut interdite après celle en dos en 1991 suite aux JO de Séoul, où, vraiment, on trouva que c'était de la triche. Il fallut attendre un petit moment pour que des gens comme Pankratov démontrent que le problème se posait aussi en papillon.

Il y a toujours une coulée. L'interdiction porte forcément sur une distance maximale. Donc oui, 15 mètres. C'est bien sur cela que porte l'interdiction. Je ne vais pas me fatiguer à expliquer l'intégralité des règles de la natation pour justifier le fait que lorsqu'un nageur parle de l'interdiction de la coulée, il parle bien de ces évolutions réglementaires. Cela va de soi. Surtout pour quelqu'un qui a cessé de nager juste avant ce nouveau règlement de 1998, odieux, scélérat, inique et vil.

L'affaire n'est pas close. David Berkoff, maintenant devenu un des cadres de la FINA, milite un peu discrètement, contre Stéphane Caron, pour une levée de l'interdiction de la coulée. Virons les vieux schnoks de la FINA.

Aliocha

Voyons, bourdon céleste, comment voudriez-vous aimer votre ennemi si vous ne le connaissez pas ?
Vous n'êtes donc soumis qu'à votre ignorance, c'est dans la Coran qu'il est dit que les juifs n'ont pas tué le Christ.
Pour un girardien, c'est un degré supplémentaire de contemplation et d'espérance de focalisation d'interprétation pour ceux qui savent tout pour entendre le texte, plutôt que de vouloir le plier à leur pulsion accusatoire, rejetant la faute partagée sur le plus faible, l'imbécile, en un mot l'opprimé.
Le regard de charité ne nous appartient pas, nous en sommes l'instrument, on peut, à force de regarder la lumière fixement, en être aveuglé:

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b8/Michelangelo_Caravaggio_006.jpg

Le Caravage est cet homme aux mains jointes, les yeux brûlés comme les deux serviteurs, qui passe tout près, mais à côté de l'Être de vérité.
Allons, allons, bel Alcazar de la lune, sortez de là !

Mary Preud'homme

@ Achille

En compétition de natation les coulées ne sont pas illégales, comme l'affirmait à tort F68.10, mais réglementées. Ce qui n'a rien à voir.
Rappel :
"Pendant une compétition, la coulée ne doit pas excéder 15 m sous peine de se faire disqualifier. Sachez également qu’en dos crawlé, la coulée doit se faire sur le dos et qu’en crawl, en papillon et en brasse sur le ventre. En brasse, le nageur est autorisé à effectuer sous l’eau un premier mouvement de bras afin de se propulser vers l’avant, un mouvement de jambes et un dernier mouvement de bras pour sortir de l’eau et passer à la reprise de nage. Si le nageur effectue un mouvement de plus avec les bras et les jambes, il sera alors disqualifié."

Vivement la réouverture des piscines !

Jérôme

Bonsoir Philippe,

Le Z président, Tullius Detritus à l'Élysée.

HX3945

Aliocha, petit père (26 janvier 10h12), « …personne n'a jamais tué le Christ… » dites-vous.

Où avez-vous pris cela ?
Est-ce métaphorique ?

Ne serait-il pas plus sérieux de dire que chacun, le long des jours, fouaille dans ses plaies ?

Sauf à considérer les imbéciles, qui sont innombrables, hors de l'humaine condition.

Le regard de Charité peut conduire au pire… il n'est pas impossible que l'on s'en aperçoive sous peu.

Achille

@ F68.10 | 26 janvier 2021 à 14:21
« Je suis plutôt un adepte de la coulée. Dommage que ce soit devenu illégal même en papillon. »

Efficace en tous cas, mais il faut avoir du souffle. J’ignorais que c’était devenu illégal.

Achille

@ Mary Preud'homme | 26 janvier 2021 à 13:17
« Revers lifté alors... Pourquoi "était". Vous ne pratiquez plus ? »

Revers lifté, bien sûr ! Hélas non je ne pratique plus le tennis, car j’ai un genou qui me cause des petites misères.
Le tennis de table à la rigueur mais je n’ai pas de partenaire, hélas !
Quant au rugby, c'est devant la télé avec un paquet de pop-corn...

Mais je constate que vous êtes une sportive accomplie. Bravo !

F68.10

@ Achille
"Rien à voir avec les échanges de fond de court de certains contributeurs de ce blog. :)"

Je suis plutôt un adepte de la coulée. Dommage que ce soit devenu illégal même en papillon, parce que cela déboîte pas mal en championnat. Des bons souvenirs.

Mary Preud'homme

@ Achille | 26 janvier 2021 à 12:31

Revers lifté alors... Pourquoi "était". Vous ne pratiquez plus ?
Moi si et j'ai toujours un passing-shot redoutable lorsque des jeunots se croyant "trop forts" montent au filet imprudemment.
J'aime aussi beaucoup le tennis de table !

Concernant votre rappel du grand Devos, il est vrai aussi que c'était bien renvoyé !
Lob et smash !

Achille

@ Michel Deluré | 26 janvier 2021 à 08:50
« Auriez-vous pratiqué le tennis Achille ? Vous avez en tout cas un excellent retour de balle ! »

Oui bien sûr ! Mon revers était (presque) imparable. J’aimais aussi monter au filet.
Rien à voir avec les échanges de fond de court de certains contributeurs de ce blog. :)

GERARD R.

Mourir du coronavirus n'est pas le pire. Le plus épouvantable encore est de trépasser d'un variant non déterminé. Rien qu'à y penser, je me sens mourir un peu. Quelle couillonnade, cette pandémiette !

Aliocha

Quel dommage que le chiffre alourdisse les ailes dorées de la sainte bestiole qui, ainsi contaminée, s'abîme aux enfers de la soumission, oubliant qu'ici c'est la France, que chacun, s'il sait quelle loi il s'applique, peut être juif, chrétien, musulman, agnostique ou athée, que cela est juste et bon, et qu'il suffirait d'y croire pour ne plus se soumettre à son manque de foi, retombant à l'envi aux erreurs des croisades qui nous amèneraient à soumettre pour ne pas être soumis, trahissant le principe qui jamais ne saura s'imposer, mais toujours, patiemment, inviter, que là est la vraie force de la vrai foi, celle qu'on n'abandonne pas.

Courage, petite abeille ridée, vous savez pourtant que vous êtes aimée, alors laissez le chiffre aux malades de la puissance, retournez zonzonner dans l'air liquide et doré du verbe fécond, avancez jusqu'au fleuve, les tentes blanches à l'embouchure y sont plantées, les montures de la haine délaissées, qui vous savez nous convoque à embarquer aux vaisseaux de l'aventure céleste, rejoignez-vous donc vous-même enfin à vous engager aux flots de la réalité, personne n'a jamais tué le Christ, c'est Dieu qui l'a élevé.

Robert Marchenoir

@ Dominique SAUVEBOIS | 25 janvier 2021 à 14:06

Donc vous nous présentez, pour prétendre expliquer "le rôle de Zemmour", une vidéo d'un Marocain, militant islamiste enragé, partisan d'Alain Soral, dégoulinant d'antisémitisme de bout en bout, et offrant un exemple extrême de l'absurdité de la rhétorique musulmane, capable de déformer complètement la réalité pour servir sa cause.

Ce méprisable personnage ne mérite pas qu'on réfute un seul de ses propos, mais juste pour rire, je relèverai l'un des ses mensonges les plus énormes et les plus imbéciles.

Il dit ceci : "Bernard Lewis a travaillé à détruire le monde musulman avec le lobby pro-israélien". Et il dit aussi : "Après que des gens comme Bernard Lewis aient provoqué la destruction du monde musulman".

Pour comprendre la chose, il convient de savoir que Bernard Lewis était juif. Comme l'intégralité des personnes dénoncées dans la vidéo. Mais qui était Bernard Lewis ? C'est un historien du Moyen-Orient, un universitaire, l'un des meilleurs spécialistes mondiaux de l'islam. Il lui a consacré sa vie professionnelle. Je recommande ses livres sans réserve.

Le présenter en militant anti-musulman et pro-israélien n'est pas simplement contestable : c'est un mensonge absolu, intégral, outrageant pour qui connaît un tant soit peu le travail et la vie de Bernard Lewis.

Contrairement à ce que prétend votre propagandiste islamo-gauchiste, Bernard Lewis est remarquable justement parce que ses travaux sont unanimement respectés, aussi bien du côté musulman (et spécifiquement palestinien) que du côté juif.

Il se trouve aussi que, bien que né à Londres et mort aux États-Unis, il maîtrisait toutes les langues importantes pour l'histoire de l'islam : l'arabe, bien sûr, mais aussi le turc, le persan et l'hébreu. Et l'italien. Et le français...

Je doute fort que Monsieur Machin, qui fait des vidéos YouTube et publie des bouquins antisémites chez Alain Soral, parle le turc, le persan et l'hébreu.

Quant à prétendre que Bernard Lewis a provoqué la destruction du monde musulman... si seulement ! je n'ai rien vu, hélas ! On voit bien là l'effronterie de la propagande musulmane, qui est capable de raconter absolument n'importe quoi avec un aplomb total.

Bernard Lewis a si peu "provoqué la destruction du monde musulman", que vers la fin de sa vie, il confiait sa conviction que l'Europe deviendrait inéluctablement musulmane.

Quant à votre militant "antisioniste", il vend des "conférences" d'une heure et demie à 50 euros sur le site de la maison d'édition Kontre Kulture d'Alain Soral. La haine du Juif, ça rapporte...

Michel Deluré

@ Achille 25/01 12:37

Auriez-vous pratiqué le tennis Achille ? Vous avez en tout cas un excellent retour de balle !

HX3945

22 ! C'EST DANS 15 MOIS

Un peuple qui a élu Macron saura très bien réélire Macron.

sylvain

@ HX3945 | 25 janvier 2021 à 16:09

Bonjour cher H... etc., c'est un pictogramme ça ? Y a les mêmes sur les citernes de camions de matières dangereuses.

Je vous remercie du conseil, il s’applique bien à cette population de soumis à leurs vainqueurs islamogauchistes, les souhmis, je note.

Zemmour président, c’est comme donner de la confiture à ces cochons de franchouïs, ces raloufs souhmis qui ne le méritent pas.

Achille

Bravo à Claude Weill qui a parfaitement résumé l’état d’esprit nauséabond qui sévit actuellement en France.
Il n’y a certes pas 67 millions de procureurs car beaucoup de Français acceptent, bon gré et surtout mal gré, les mesures prises par le gouvernement, pour éviter que la Covid-19 fasse des ravages dans la population. D'ailleurs les chiffres montrent que la France n’est absolument pas dans une situation pire que ses voisins européens et même les pays d’outre-Atlantique, contrairement à ce qu’affirment quelques milliers de râleurs.

En fait, toujours les mêmes "ya ka", "faut kon", "y avait ka" : journalistes soi-disant experts en tout, et surtout en n’importe quoi, politiciens qui commencent déjà à lorgner sur les élections de 2022, syndicalistes qui essaient d’exister tant bien que mal dans une société qui les ignore de plus en plus.
Bref, toujours les mêmes olibrius qui passent leur temps à aller de plateaux TV en stations radio pour déverser leur fiel.
Le pauvre Robert Ménard s’en est pris plein la tête sur LCI. Il n’avait pas l’air content. Moi si ! 😊

Claude Luçon

@ sylvain | 25 janvier 2021 à 09:36

Il y a une semaine sur CNews Zemmour insultait la France de 1914 pour avoir, d'après lui, ignorant les raisons derrière WW1, sacrifié des millions de Français, morts et blessés seulement pour récupérer l'Alsace et quelques Alsaciens perdus en 1870.
Ce qui est à la fois faux et un outrage.
Philippe a eu de la chance, Zemmour oubliait la Lorraine et les Lorrains !

Aujourd'hui c'est vous qui insultez la Résistance française de WW2 en osant comparer Zemmour à Jean Moulin.
Ne vous arrêtez pas !
Comparez les magistrats qui ont sanctionné Zemmour à Klaus Barbie !

Zemmour est fait du même matériel que Donald Trump.
Ecoutez et regardez CNN ces jours-ci et voyez ce qui s'y passe, ce que Trump préparait pour satisfaire son narcissisme.
Jusqu'ici Zemmour prêche exactement la même chose que prêchait Trump.
Elisez Zemmour vous le méritez !

Quant on écrit des choses pareilles, sylvain, on doit aussi avoir le courage de ne pas se cacher derrière un pseudo !

Henri Gibaud

@ xavier b. masset

"M. Gibaud, enfant doué, mon jeune ami, Henri" : ça commence de façon pour le moins suspecte... puis ça cul-mine/ termine en : "Cher Henri, Henri, Porte des Lilas" ! Une chanson peu connue car médiocre, on m'a plus souvent fait sourire avec du (Balavoine):
"J'me présente, je m'appelle Henri"...

Donc je ne m'arrête pas à considérer l'entre-deux de vos tapotis puisque vous commencez et finissez par de la commisération qui veut toiser. J'avais manié une moquerie joyeuse "Quel homme, quel style !", mais pas le mépris en surplomb autoproclamé et médiocrement comme vous faites.
Grâce à ma compassion, vous êtes sorti de votre solitude/soliloque pathétique, et voilà comment vous gratifiez !

Ellen

Eric Zemmour, possible candidat pour 2022 ? Il en rigole. Il doit se dire: "Avec ma liberté de parole, je suis plus audible à l'extérieur".

Laissons ces journalistes de pacotille de côté et réinvitez Eric Zemmour à votre micro. Y a pas meilleur intervieweur que vous.

https://www.youtube.com/watch?v=n9sAl8HtSj0&list=UUL6QQLpH4T5oyiwVuDn8juQ

Mary Preud'homme

Ils sont vernis les Français avec ce tandem ubuesque Macron Castex et son conseil scientifique omniscient et tout-puissant ; ils nous font un remake des médecins de Molière ou quoi ? Un an que ça dure leur cinoche ! Avec muselière bien serrée et laisse rétractable au cas où certains voudraient s’échapper, ragoût toutou à volonté et croquettes itou itou sans travailler, c’est pas génial ! « ti restes chez toi et je m’occupe di tout ». À 18 heures pétantes, tu bouges plus de ta cage où tu vas pouvoir tourner toute la nuit comme un hamster ! Sinon gare au cognes qui te surveillent dans le viseur "jesuispartout" !
Quand je pense qu’il y a de plus en plus de mauvais esprits (lèse-facultés et autres assassins de la médecine confite) qui voudraient se révolter contre ce gouvernement de confineurs condescendants et si généreux ! Les ingrats !
C’est ben vrai que les Français ne sont jamais contents Mame Michu !

Sans transition, une petite remarque à propos des nouveaux clusters (made in China) dont on nous rebat les « zoreilles » :
Au temps de Molière il y avait déjà le clystère (du grec kluster, qui signifie seringue), lequel clystère était un lavement que l’on administrait par voie rectale avec une énorme seringue en étain. Aïe ! Aïe !
Et si finalement le foyer d’infection (cluster) ne se situait pas où l’on pense ? Ce que j’en dis c’est juste pour faire avancer le Schimblick qui de toute façon ne sert à rien !
Alors que la cocotte minute si ! Même qu’il lui arrive d’exploser en cas de surchauffe !

Par ailleurs, quelqu'un aurait-il des nouvelles de Raoult ? Moi je l'imagine bien en train de peaufiner sa candidature pour la prochaine présidentielle sur une liste Déconfinement...

HX3945

@ sylvain 25 janvier 9h36

Je me permets camarade de vous signaler une finesse orthographique dont il n'est pas tout à fait exclu qu'elle vous échappe.

Le terme « soumis », adjectif et participe passé du verbe soumettre est utilisé ici dans le sens de personnes, vieilles françaises qui ont décidé de faire confiance, pour leur avenir et celui de leurs enfants, à cet élégant peuple venu du désert, auquel elles appartiennent désormais.

Pour consacrer cette appartenance et rendre hommage à la langue de leurs nouveaux maîtres il est convenable d'introduire dans le mot décrivant leur condition un h, lequel par son souffle sec et chaud, évoque les magnifiques régions d'où ils arrivent.

On écrira donc : souhmis !

Herman Kerhost

@ jack | 25 janvier 2021 à 00:30
"Pour lui, les ravages actuels sont marginaux. Ceux qui succombent étaient en effet menacés par leur grand âge et la comorbidité."

Ah bon, Zemmour continue de prétendre cela ? S'il y a des sujets sur lesquels Zemmour dit la vérité, il est indéniable désormais qu'il ment sur d'autres, en fonction de son intérêt personnel ("les bistrots me manquent !").

Il y a environ deux mois, dans l'émission "Zemmour et Naulleau", l'invité du jour, un professeur de médecine (dont j'ai oublié le nom) avait répondu point par point aux arguments de Zemmour. Dont celui que vous évoquez: l'espérance de vie en France coïncide avec l'âge moyen des morts du Covid.

Zemmour disait en substance que l'âge moyen des morts du Covid ne justifiait pas les mesures prises pour lutter contre la propagation de la maladie*. Ce à quoi le professeur lui avait répondu que si 84 ans était l'espérance de vie à la naissance, il n'en était pas de même pour un individu qui avait déjà atteint 84 ans. À cet âge, l'espérance de vie est un peu moins de 10 ans, donc 94 ans.

Il me semble que Zemmour avait feint de savoir la différence, ne se rendant pas compte qu'en disant cela il avouait qu'il n'en tenait pas compte dans son raisonnement.

Je ne me rappelle pas de l'ensemble de la discussion, mais Zemmour ne pouvait qu'acquiescer à l'expertise de son contradicteur. Ce qui ne l'empêche pas apparemment de continuer comme si cette discussion n'avait jamais eu lieu...

*Je précise que j'étais grosso modo d'accord avec Zemmour. Mais contrairement à lui, je n'étais pas contre les mesures prises pour stopper la propagation du virus (sauf pour les bistrots...), du fait de l'innocuité du virus, mais en dépit de sa dangerosité. J'ai toujours pensé, et je le pense toujours, que le port du masque obligatoire et un suivi strict des distances sociales auraient dû suffire à contenir une explosion des chiffres de contamination.

Florence

Dites oui, Monsieur Zemmour ! Au moins, ça relèvera le niveau.

caroff

@ jack 00h30
"Quand on écoute ses thèses sur la Covid, Zemmour fait froid dans le dos.
Pour lui, les ravages actuels sont marginaux. Ceux qui succombent étaient en effet menacés par leur grand âge et la comorbidité."

Vaste question tranchée par Santé publique France.
Reprenons les chiffres: depuis le 1er mars 2020, 75 % des décès touchaient la tranche d'âge au-dessus de 75 ans, à 16 % les 65-74 ans et à 8 % la tranche d'âge 45-64 ans.

"89 % des patients admis en réanimation présentaient au moins une comorbidité, et cette proportion était de 84 % parmi ceux âgés de moins de 65 ans. Les comorbidités les plus fréquemment rapportées étaient l’obésité (IMC≥30kg.m-2) (45% des cas signalés dont l’IMC était renseigné), l’hypertension artérielle (45%) et le diabète (31%)"

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-21-janvier-2021

La difficulté du gouvernement à trancher sur les mesures à prendre et accessoirement l'incompréhension d'une partie de la population la plus jeune à se plier à des injonctions de confinement vient précisément des inégalités d'accès à la maladie, si je puis me permettre cette expression osée.

Rappelons-nous que sur "les 1 568 marins, aviateurs et autres personnels du Charles de Gaulle, 1 064 ont été diagnostiqués positifs, soit 69,7 %. Sur les 1 064 contaminés, les asymptomatiques représentent 13 %, 8 % des malades ont développé des symptômes atypiques : ni fièvre ni toux ni perte du goût ou de l'odorat, mais des douleurs thoraciques ou des maux de tête. En revanche une majorité de malades, qu'il s'agisse des 76 % de malades ayant présenté les symptômes classiques ou des cas les plus sévères, la majorité ont également souffert de myalgies, autrement dit de douleurs musculaires dans les membres."

Source: https://www.franceinter.fr/societe/covid-sur-le-charles-de-gaulle-ce-que-nous-apprend-l-etude

Autrement dit, et cela est confirmée par les stats nationales, la population jeune et en bonne santé est très marginalement concernée par la pandémie. J'ajoute que chaque semaine des équipes de football ou de rugby signalent des tests positifs parmi leurs joueurs et aucun d'entre eux n'a été hospitalisé.
Conclusion, on peut comprendre l'anxiété des anciens de ce blog (immense majorité) et, parfois, la légèreté avec laquelle la population de jeunes adultes considère la pandémie...

boureau

@ semtob 24 janvier 2021 20:43

Atterrissez !
L'Histoire avance et son contexte suit.

Cordialement.

Dominique SAUVEBOIS

Le rôle de Zemmour :

Youssef Hindi répond à Éric Zemmour à propos de l'islam en France.
2016.09.30
https://www.youtube.com/watch?v=YbiJYQOacSY
"Dans le cadre de sa conférence donnée à Nice le 24 septembre 2016 sur le thème du choc des civilisations, Youssef Hindi a réagi aux récents propos d’Éric Zemmour sur l’islam."

Serge HIREL

@ Robert Marchenoir 25 janvier 2021 à 08:50
« On devine que parmi ces trucs qu'il [Eric Zemmour] lit, il y a aussi bien des sources dignes de foi, que des producteurs de désinformation… »

Rassurez-vous, il ne vous lit pas.
Tiens… Vous avez oublié de le joindre à la bande des quatre « assassins de masse ». Faiblesse coupable…

Giuseppe

Bon là je vais pousser un coup de gueule, je ne peux attendre ! L'Europe déglinguée, laminée, écrabouillée, qui passe des contrats de vaccins engageant des millions, des milliards d'euros et se faire prendre, pendre par les coui**es !? Sans négocier une licence, un partenariat, une sous-traitance de fabrication avec les pays en capacité de le faire ?
Nous avons affaire à des enfants de choeur.

Nous sommes dirigés par des incapables, des nuls de chez nuls, n'importe quel petit patron de PME de BTP négocie comme un chien ses contrats...
Imaginez la raison pour laquelle Angela s'est rapprochée de Poutine ? Simplement pour mettre la pression, faire exploser ce ronronnement qu'est l'Europe, préférant mille fois la couverture des USA que celle de ces "bracouilles" qui sont incapables de s'imposer.

Les Rosbifs (affectueux en rugby) ont vacciné des millions de citoyens. Des citoyens qui ont eu Winston pour chef connaissent leur histoire, comprennent qu'il faut s'échapper de ces inutiles, de ces incompétents, de cette misère empêtrée dans des discussions de l'inutile.

On pleurniche auprès de fournisseurs de vaccins avec l'Europe qui est la première économie du monde ? Alors que nous devrions faire feu à volonté avec nos capacités et celles de nos voisins, envoyer du lourd, tirer sur tout ce qui bouge.

Quelle désespérance, quand Israël sera sorti de la pandémie nous serons encore confinés, économiquement en état d'AVC, parce que l'Europe est nulle, ne sert à rien dans les moments les plus sensibles de nos existences.

Donnez-moi un point d'appui et je soulèverai le monde, avait dit Hercule, laissons les discussions et négociations à ceux qui construisent : "Du plus grand aéroport au plus grand musée en passant par la plus haute tour et le plus long paquebot. Focus sur ces chefs-d’oeuvre d’ingénierie qui accueilleront bientôt des millions de travailleurs, voyageurs ou simples habitants pour un coût global qui dépasse les 200 milliards de dollars…"

Et l'Europe qui se noie dans une coquille de noix pour quelques vaccins de plus. Une institution en état de mort cérébrale, déglinguée, prise en otage par de vulgaires marchands de soup... de vaccins, mais qui fait donc vivre ces marchands du temple ? Ils mériteraient qu'on leur crache dessus, et la première économie du monde après avoir allongé des millions d'euros, devrait en plus les su... Je n'aime pas la vulgarité et encore moins le chantage.

Comment arraisonner un navire pris par des pirates quand on est l'Europe ?... Ceci est une autre histoire, les Anglais ont tout compris "no scrum, no win !", et quelques coups de semelles en guise de dessert.

xavier b. masset

01:55.
M. Gibaud, enfant doué, mon jeune ami, Henri.
Hier, sur le chemin du vaccinodrome de la Porte des Lilas, un homme mûr, peut-être un magistrat, détourna votre attention, vous promit un shot de Spoutnik fait dans des conditions plus confortables, à l'abri de certains égards, chez lui dans son salon Paulin, croyant vous désabuser, vous détromper, vous virer la cuti, il visa la partie de l'une de vos régions les plus charnues, mais un geste réflexe de votre part fit que le dard dut entrer droit dans le maigre de votre épaule. Tremens factus sum et timeo.

Cher Henri, à quoi reviendrait-il de s'entregloser ?
Vous postez de nombreux messages, merveilleusement factuels sur des points de Droit qui m'intéressent toujours beaucoup - avec quel humour !, ce qui ne gâche rien - et croulez sous les réponses, j'admets que votre temps de secrétariat vous est compté.
La gueule du spike ? Cet élément n'a pas inventé le Velcro, il fait son boulot comme il peut.
Le physique c'est l'Homme, Vitruve le laissait deviner dans son traité d'architecture.
Avec dans la mire l'espoir de retrouver les calculs grecs, peut-être armé du même humour que le vôtre, il prit le visage humain comme standard pour ses mesures géométriques, sa théorie des nombres.
Je ne connais ni votre Robert de Sorbon, ni votre Nicole Oresme, pardon, ne les ayant jamais entendu prononcés par la bouche de E. Zemmour, n'ai pas pu prendre connaissance de leur parcours sur Internet, ne connais rien des ors de la Troisième République, ne me fis jamais éplucher la marguerite sur un divan, ne rencontrai un jour qu'un certain Carl von Sternheil, marchand d'optiques fisheye pour Nikon, sous le manteau au Palais-Royal, n'allai pas à Kronstadt en 1897 visiter les usines d'entremets de la Maison Francorusse fabriqués depuis de la farine de lombric ou de la poussière de marin, donnez-moi l'absoute, ni vous ni moi ne parlons par allusions.

Vico et ses corsi e ricorsi, si, je vois l'oeuvre, le retour périodique de la barbarie, la refermentation de la civilisation sur ses ruines fumantes, tout un tableau, comme peint pour pendre dans la salle à manger du publiciste éclairé dont nous parle le billet, gravide du jus de nos commentaires rigoureux et ponctuels.
Zemmour a fait, quoique rapidement, son aggiornamento sur les problèmes les plus fins de l'économie, il a des lettres sur ce sujet à présent, même si ses délires pro-russes et ses raccourcis dantesques sur le coronavirus - la faute aux dictateurs chinois, là, d'accord avec lui - semblent appartenir à l'ancienne mollesse intellectuelle dans laquelle il nageait, comme cela pouvait être le cas d'autres de ses collègues participants du plus vieux métier du monde.

Aujourd'hui, il potasse à fond, devient même producteur brut de cette potasse mandarinale qu'il arrive paradoxalement à amender, allant jusqu'à rendre à l'Université un peu de son engrais originel, perverti en boues rouges depuis des décennies.
Cher Henri, Henri, Porte des Lilas.

Aliocha

Ah, Mitsahne, il n'est hors de l'homme rien qui, entrant en lui, puisse le souiller ; mais ce qui sort de l'homme, c'est ce qui le souille.
Bonne digestion !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

MA CHAINE YOUTUBE

PRESSE, RADIO, TELEVISION & INTERNET

INSTITUT DE LA PAROLE

  • Formation à l'Institut de la parole
    Renseignements et inscriptions : [email protected]
  • L'Institut de la Parole propose des formations dans tous les domaines de l'expression et pour tous, au profane comme au professionnel de la parole publique. L'apprentissage et le perfectionnement s'attachent à l'appréhension psychologique de la personnalité et aux aptitudes techniques à développer. L’Institut de la Parole dispense des formations sur mesure et aussi, dans l’urgence, des formations liées à des interventions ponctuelles, notamment médiatiques. Magistrat honoraire, Philippe Bilger propose également des consultations judiciaires : conseils en stratégie et psychologie judiciaires.

MENTIONS LEGALES

  • Directeur de la publication : Philippe Bilger
    SixApart SA 104, avenue du Président Kennedy 75116 PARIS